d une coopérative scolaire

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "d une coopérative scolaire"

Transcription

1 Téléphone - Fax : Site internet : http/www.occe.coop d une coopérative scolaire Avril 2011

2 Circulaire de juillet 2008 sur les coopératives scolaires La coopérative scolaire pour l éducation à la citoyenneté Au BO du 31 juillet 2008, figure la nouvelle circulaire qui fait le point sur le rôle des coopératives scolaires «dans la perspective d une éducation des élèves à la citoyenneté». La circulaire n précise le cadre juridique et les principes qui doivent régir le fonctionnement des coopératives scolaires. «La coopérative scolaire est un regroupement d adultes et d élèves qui décident de mettre en oeuvre un projet éducatif s appuyant sur la pratique de la vie associative et coopérative.» «Dotée d un budget propre destiné à financer principalement des projets éducatifs coopératifs ou des actions de solidarité». Elle ne doit en aucun cas se substituer aux obligations des communes dans le cadre de dépenses liées au fonctionnement. Enfin, la circulaire précise qu il est souhaitable que les parents d élèves soient associés à la vie de la coopérative scolaire. Fonctionnement : la coopérative scolaire peut être une association autonome (1) ou une coopérative affiliée à l OCCE (2). LA COOPERATIVE SCOLAIRE (1) Association autonome (2) Association affiliée à l'occe (ODCE dans la Nièvre) STATUT Personne morale distincte de l'école Section locale de l'association Départementale CADRE Association loi 1901 Convention avec IA nécessaire Association loi 1901 RESPONSABILITE Les dirigeants de la coopérative assument l'entière responsabilité civile et/ou pénale des fautes commises dans son fonctionnement L'OCCE assume la responsabilité du fonctionnement (en dehors des fautes lourdes et intentionnelles ou des infractions commises par le mandataire) OBLIGATIONS Respect des dispositions de l'article 5 de la loi 1901 : déclaration à la Préfecture, tenue des registres légaux, assemblée générale... Respect des obligations imposées par la délégation de pouvoirs reçue de l'association Départementale : respect des statuts, cotisation, transmission d'un compte rendu d'activités et financier. 2

3 Ordre des opérations comptables pour la tenue du cahier de comptabilité ODCE 1- Les dépenses sont indiquées sur le cahier à la date de l émission du chèque (date indiquée sur la souche du chéquier). A chaque dépense doit correspondre une pièce justificative (voir page suivante). 2- Les recettes sont indiquées sur le cahier (ou sur le tableur) à la date du versement sur le compte : la remise de chèque ou de liquide sert de justificatif (la coller sur une feuille A4), indiquer la nature du versement : participation coop, ou goûters ou voyage, ou photo. Un même versement peut avoir plusieurs natures : coop + participations spectacle. Préciser alors le montant de chaque destination : coop = participations spectacle : pour un virement total de : dans ce cas, une seule ligne du cahier suffit, mais la répartition doit se faire dans deux colonnes différentes (ventilation). 3- A la réception du relevé bancaire, vous devez pointer les écritures indiquées sur ce relevé avec les écritures inscrites sur le cahier : il faut barrer sur le relevé les écritures correspondant aux opérations de Mutualisation Trésoft (Virement compte associé au crédit ou virement pour ODCE 58 au débit : voir lecture d un relevé Banque Postale page 4). Cette opération de pointage vous permet de vérifier que vous n avez pas oublié d enregistrer des écritures (notamment les prélèvements directs comme les frais de tenue de compte ou des virements comme les subventions). Si oubli, inscrivez les écritures concernées à la suite de celles déjà inscrites, recalculez le solde et vérifiez-le avec votre dernier relevé. Une fois le pointage terminé, vous devez vérifier la concordance entre le solde calculé sur votre cahier (solde comptable qui prend en compte toutes les opérations réalisées) et celui qui apparaît sur ce relevé sous l appellation «Apports valorisés». Si toutes vos opérations sont pointées sur le cahier (tous les chèques sont débités et tous les encaissements crédités), alors pas de problème, les deux soldes sont identiques. Mais, au moment de la clôture, des chèques émis peuvent ne pas être encore débités du compte de la coop, ou des encaissements non encore crédités, il faut alors justifier la différence avec un état de rapprochement.. Vérification du solde bancaire calculé sur le cahier avec le solde du relevé ou rapprochement bancaire Un exemple : au 31 août, date de l arrêt de vos comptes, toutes les opérations sont pointées (apparues sur les relevés bancaires) sauf le chèque n 2514 correspondant au transport de la sortie à Bibracte pour un montant de Le montant du solde «Apports valorisés» indiqué sur le relevé au sera donc supérieur de Vous devez alors établir un rapprochement bancaire : en bas à gauche du compte rendu financier partie comptes bancaires de la page 3 Notez les opérations non pointées. Le solde indiqué sur le relevé, ajusté de ces opérations doit correspondre au solde indiqué à l actif du bilan ligne 514. N de chèques Solde indiqué sur le relevé bancaire fourni Destinataires des chèques ou origine des versements Date des Montant opérations (+/-) 2514 Transport sortie Bibracte 15/ Solde indiqué dans le bilan en compte

4 Les pièces justificatives Chaque dépense ou chaque recette doit être appuyée par une pièce justificative datée. (Elles doivent être conservées 10 ans). 1- NOTE DE DEPENSE Toute dépense doit faire l'objet d'une facture à l ordre de la coopérative (même manuscrite), ou d un ticket de caisse. Nous vous demandons de présenter les pièces justificatives, toutes au même format (21 x 29,7). Il suffit de coller les pièces sur une feuille si elles sont plus petites. Numéroter les pièces dans l'ordre chronologique pour chaque année comptable coopérative (du au 31.08). D1 - D2 - D3, etc... D pour Dépense Un Bon de Livraison n'est pas une facture. Chaque note doit comporter : 1- son numéro, 2- la date de l'opération, 3- l'identification du fournisseur (tampon), 4- l'intitulé de la dépense, 5- la somme, 6- la signature du rédacteur de la note. Le mandataire de la coopérative ayant pris connaissance de la facture indique, s'il est d accord, «Bon à Payer» et signe. Si la note a été payée par chèque, indiquer la référence de celui-ci, pour des recherches éventuelles. 2- NOTE DE RECETTE Même démarche. Numéroter R1 - R2 - R3, etc R pour Recette Penser à bien indiquer sur les bordereaux de remise de chèques ou d espèces la nature des versements (participations des familles à la coop tombola photos ) Une «Note de Recettes» est annexée à ce présent guide. Vous trouverez également un modèle dans le cahier de comptabilité. On peut regrouper les dépenses et les recettes dans des chemises distinctes (par année). On peut regrouper plusieurs recettes ou plusieurs dépenses de même nature ou concernant la même opération, sur une feuille unique. 4

5 Exemple de lecture d un relevé Banque Postale 5

6 Lecture - compréhension de vos relevés Banque Postale Ces relevés font apparaître les «aller-retour» entre le compte de la coopérative et le compte commun, appelé compte associé. Ces écritures ne sont pas à comptabiliser. Dans l exemple, le solde du compte de la coopérative concernée au 31 août est de Il n y a pas d opération sur ce compte avant la remise de chèques du 15 septembre. 1- Le solde du compte apparaît dans la zone - Informations TRESOFT - sous l appellation APPORTS VALORISES. Pour tout savoir sur TRESOFT, voir page 7 2- le 15 septembre Des chèques, remis au compte bancaire pour un montant de uros, sont crédités. Le même jour, arrive sur le compte, la subvention communale d un montant de uros. Les uros arrivés au crédit du compte de la coopérative ( ) sont automatiquement virés sur le compte associé ODCE 58 et figurent donc au débit du compte de la coopérative. Conseils pour le pointage sur le cahier ou le tableur : 1- barrez sur le relevé la somme indiquée au débit, faisant référence au compte associé ODCE pointez sur votre cahier ou votre tableur les sommes au crédit qui correspondent à la recette réelle de la coopérative. 3- le 20 septembre Le chèque n de 50.00, émis par la coopérative, est débité. Un virement automatique du même montant du compte associé est établi au crédit du compte de la coopérative pour payer la dépense. Conseils pour le pointage sur le cahier ou le tableur : 1- barrez sur le relevé la somme indiquée au crédit, faisant référence au compte associé 2- pointez sur votre cahier ou votre tableur la somme au débit qui correspond à la dépense réelle de la coopérative. 4- le 25 septembre Des chèques pour un montant de sont crédités, et dans le même temps, le chèque n de 37.00, émis par la coopérative, est débité. Ici, c'est la différence entre la recette et la dépense qui est placée sur le compte associé, soit Conseils pour le pointage sur le cahier ou le logiciel : 1- barrez sur le relevé la somme indiquée au débit, faisant référence au compte associé. 2- pointez sur votre cahier la somme au débit qui correspond à la dépense réelle de la coopérative. 3- pointez sur votre cahier la somme au crédit qui correspond à la recette réelle de la coopérative. Les soldes bancaires successifs apparaissent dans la rubrique - Informations TRESOFT - sous l appellation APPORTS VALORISES. C est avec ces sommes que vous devez comparer votre solde comptable, situation calculée sur votre cahier ou tableur. La coopérative détient, au 31 août, la somme de (Apports valorisés du relevé précédent ou total avoir), 2- au 15 septembre, le solde est donc de ( ). 3- Au 20 septembre, le solde bancaire de la coopérative est de ( ). 4- Au 25 septembre, le solde bancaire de la coopérative est de ( ). 6

7 Gestion de la caisse de la coopérative Il n est absolument pas interdit de détenir des espèces, seules s imposent quelques règles de bon sens! - qu il convient d appliquer : 1- Les espèces doivent être déposées dans une vraie caisse (pas une enveloppe, ou une banale boîte, ou en vrac dans un tiroir), conservée dans un lieu sûr fermant à clé. Effectivement, en cas malheureux de vol de numéraires, mieux vaut avoir la preuve d une effraction! A ce sujet, la nouvelle assurance MAE-MAIF qui vous couvre en liaison avec l adhésion, assure les numéraires à hauteur de Les espèces ne doivent jamais atteindre un montant «tentant», et doivent donc être déposées sur le compte de la coopérative le plus régulièrement possible et à chaque «veille de vacances». Les détenir chez soi est illégal, et en cas de vol, vous mettrait dans la difficulté. Au niveau des écritures comptables : deux solutions : 1- Vous mettez directement et immédiatement les espèces sur le compte bancaire : dans ce cas vous ne tenez pas de comptabilité de caisse. Les sommes créditées en espèces sont directement comptabilisées en entrées compte bancaire. Un même versement peut avoir plusieurs natures : coop + participations spectacle, par exemple. Préciser alors le montant de chaque destination : coop = participations spectacle : pour un virement total de : dans ce cas, une seule ligne du cahier suffit, mais la répartition doit se faire dans deux colonnes différentes (ventilation). Votre remise d espèces sera alors collée sur une feuille A4, précisant la nature de la ou des recettes voir note de recette en annexe. 2- Vous utilisez les espèces reçues pour effectuer des petites dépenses : dans ce cas vous devez gérer une comptabilité de caisse. Notez bien sur une feuille les recettes et les dépenses effectuées. Vous pouvez passer les écritures au fur et à mesure ou bien globaliser en fin de période ou d année si peu d écritures. Dans le cas de gestion de classe, chaque enseignant notera ses dépenses et remettra au mandataire en fin d année, le solde de sa caisse, la globalisation des dépenses et/ou des recettes ainsi que les pièces justificatives. Voir pièce de régie d avance en début de cahier. Remarques : Dans le cadre de nos vérifications et de nos aides auprès des mandataires, nous avons souvent remarqué des problèmes au niveau de la gestion de caisse qui demande beaucoup de rigueur (souvent les pièces justificatives font défaut : tickets de caisse manquant ou recettes non déterminées). Dans le cas d achat de goûters ou de petites dépenses effectuées chez le même commerçant local, nous vous conseillons d ouvrir un compte chez ce commerçant qui vous établira une facturation globalisée (par mois ou par trimestre) plutôt que d effectuer une multitude d achats en espèces qui génère souvent des erreurs. 7

8 Mutualisation des comptes des coopératives scolaires de la Nièvre TRESOFT - compte associé LES PRINCIPES ET LES OBJECTIFS TRESOFT est un service de La Banque Postale qui centralise la trésorerie des coopératives sur un compte commun, dit «associé», compte par lequel sont achetées des SICAV Monétaires, non fiscalisées, à rendement constant et garantis sans risques. LE FONCTIONNEMENT L ensemble des avoirs des coops de la Nièvre est mutualisé sur un compte commun - dit associé ouvert au nom de l Association Départementale (ODCE 58). Quand vous émettez un chèque, les fonds sont automatiquement retirés du compte associé pour en assurer le règlement. Quand vous recevez un crédit (virement ou remise de chèques ou d espèces), cette somme est immédiatement transférée au profit du compte associé. Il peut y avoir des calculs de différences entre débit et crédit. C est pourquoi le relevé présente alors un solde à 0. L avoir réel de la coopérative apparaît, pour information, en Apports Valorisés dans la rubrique «Informations Trésoft». Pour en faciliter la lecture, les écritures entre le compte de la coop et le compte associé sont à barrer systématiquement sur chaque relevé. Chaque fin de mois, la Banque Postale envoie à l ODCE l état des avoirs des comptes de chaque coopérative. Ceci permet d identifier les comptes débiteurs et ainsi débloquer rapidement des situations qui pourraient devenir difficiles. Au 31 août, cette liste permet de vérifier l exactitude des informations notées sur le bilan du compte rendu financier. LES PLUS VALUES Depuis deux ans, la crise financière et le taux de rendement très faible des SICAV monétaires (0.26 % sur l année , ce qui a représenté de plus-values pour la totalité des coopératives scolaires) a contraint l ODCE à affecter 100% de ces plus-values au siège départemental afin d éviter la distribution d un saupoudrage (de 20 cts à 2 selon les coopératives) décision de l Assemblée Générale du 27 janvier Toujours dans ce sens, l Assemblée Générale de l ODCE du 5 février 2011 a décidé d affecter, pour la deuxième année, 100% des plus-values dégagées par la mutualisation des comptes des coopératives au siège départemental. Nouveauté : en , cette somme servira à financer plusieurs projets coopératifs. Un appel à projet sera proposé à la rentrée Une ligne budgétaire devra être créée pour mettre en évidence ce reversement. NOS CONSEILS La tenue d une comptabilité régulière est bien sûr indispensable et fait ressortir votre situation réelle. Comptabilisez vos dépenses et vos recettes au réel, c est-à-dire dès l émission d un chèque ou dès la remise d un bordereau. Barrez sur les relevés les opérations concernant le compte associé ODCE 58. Toute l année, pointez vos écritures inscrites sur le cahier (ou le tableur) et vos relevés bancaires. Pensez à vérifier l apport valorisé (solde) apparaissant sur votre relevé. Au 31 août, le cas échant, vous pourrez ainsi facilement établir un état de rapprochement (chèques non débités ou recettes non créditées). 8

9 Quelques opérations particulières Correction d une erreur Le cahier doit toujours rester lisible. En cas d erreur d écriture, ne pas raturer, ni utiliser de correcteur. On rectifie l erreur par une écriture supplémentaire. Exemple : vous inscrivez une dépense de 145,00, au lieu de 154,00, et le débit sur votre extrait est réellement de 154,00, soit une erreur de 9,00 Vous devez inscrire une dépense supplémentaire de 9,00 à la date de l extrait de compte et la ventiler dans le même compte de charges que les 145,00. Mouvement de Fonds Internes : Sortie d Espèces du compte bancaire pour alimenter la Caisse : Exemple : 200,00. Ils ne font que changer de compte. Il y a une sortie Banque de 200,00 et une entrée Caisse de 200,00. Faire les deux écritures sur la même ligne : colonne Caisse et colonne Banque. Aucune écriture page de droite (pas de ventilation). Le reçu de la Banque Postale sert de pièce justificative (éventuellement numéroter VI1, VI2 ). Verser des Espèces sur le compte bancaire : Exemple : 100,00. Ce n est pas une recette nouvelle. Les 100,00 vont simplement changer de compte. Il y a une entrée Banque de 100,00 et une sortie Caisse de 100,00. Faire les deux écritures sur la même ligne : colonne Banque et colonne Caisse. Aucune écriture page de droite (pas de ventilation). Le reçu de la Banque Postale sert de pièce justificative (voir ci-dessus). En résumé, il y a virement interne chaque fois que vous déplacez une somme d argent d un compte à un autre (Banque, Caisse). Dans ce cas, il ne s agit ni d une charge, ni d un produit. Régler une dépense avec deux moyens de paiement (Caisse + Banque) 9

10 TOUT INSCRIRE SUR LA MEME LIGNE Exemple : vous réglez la facture d un fournisseur (d un montant de 300,00 ), avec les espèces reçues des parents (200,00 ) et le reste (100,00 ) au moyen d un chèque. Page de gauche : Colonne Sorties Banque : inscrire 100,00 Colonne Sorties Caisse : inscrire 200,00 Page de droite : Colonne compte de charge correspondant : inscrire 300,00 Pensez à noter, sur la facture, les modes de paiement utilisés. Exemple : «Réglé le : 200,00 en espèces + 100,00 par chèque Banque n ». Ce type de règlement est possible après accord du fournisseur, il vous évite de verser les espèces sur votre compte bancaire. Vous pouvez procéder de la même manière pour un spectacle, en reversant les espèces reçues des parents (participation partielle) et en réglant le complément par chèque (participation coopérative), le tout étant égal à une charge éducative 618. Percevoir plusieurs recettes avec un seul moyen de paiement voir fiche de recette en annexe Exemple : Une famille vous règle avec le même chèque : la participation à la coopérative ODCE que vous fixez à 5, la participation pour les spectacles de l année, à raison de 4 spectacles à 1,50 chaque, soit 6. Vous demandez donc une participation de 11 et vous encaissez le chèque. Vous aurez une entrée Banque de 11 page de gauche, ventilée, page de droite, au compte 756 des participations volontaires des familles pour 5 et au compte 708 des produits des activités éducatives pour 6 (tout sur la même ligne). On peut, sans problème, éclater une somme en deux, voire plusieurs autres sommes. Le principe d équilibre est respecté, la même somme étant écrite deux fois (page de gauche : globalement, et page de droite : ventilée). Pour les participations familiales à la coopérative (756) et à l USEP (75), on agit selon la même règle, si elles sont payées par le même chèque. Gardez toujours vos pièces de recettes : fiches de recettes, bordereaux de remises de chèques et/ou d espèces. 10

11 Fin d année scolaire : préparer la clôture FORMULE DE BASE, OBLIGATOIRE : 1 / Etablir le compte-rendu financier CRF au 31 août à partir du cahier de comptabilité ou de l onglet CRF du tableur. 2 / Etablir le compte-rendu d activités (partie gauche du formulaire + supplément départemental ) 3 / Faire vérifier le bilan par un ou plusieurs vérificateurs, qui doivent signer le document. 4 / Joindre la photocopie du relevé Banque Postale d août qui doit faire apparaître un solde identique au CRF - si différence, justifier l écart. 5 / Retourner l exemplaire destiné à l O.D.C.E avant le 30 septembre, conserver le double dans les archives de la coopérative. CAS PARTICULIERS 1) Vous restez en poste C est le cas le plus simple. Fin juin, début juillet : mise à jour du cahier de comptabilité, vérification des comptes, dépôt de l argent liquide sur le compte bancaire. Début septembre : vous établissez votre compte rendu financier et d activités. Vous réunissez la commission de contrôle des comptes et envoyez l exemplaire destiné à l ODCE avant le 30 septembre. 2) Vous changez de poste Vous devez prévenir l ODCE de votre départ. Nous vous adresserons ainsi tous les documents nécessaires au changement de mandataire et au transfert de signature pour le chéquier. Attention : tant que le transfert de signature n est pas réalisé à la faveur de votre successeur, vous restez le responsable de la coopérative que vous quittez. a) vous connaissez votre successeur Un conseil, prenez le temps de lui expliquer votre classement, de lui transmettre toutes les informations qui l aideront à prendre la relève. Selon les possibilités, il est bon de l associer à la vérification des comptes et du Compte-Rendu Financier (CRF). b) vous ne connaissez pas votre successeur Finalisez toutes les démarches de bilan et de comptesrendus (financier et activités). Procédez à leur vérification. Rassemblez tous les documents statutaires et comptables dans un même lieu (pochette, tiroir, valisette, classeur,...). Expliquez aux collègues présents, s il y en a, le fonctionnement de la coopérative scolaire. Rappelez-leur les coordonnées de l ODCE pour qu ils nous contactent en début d année en cas de besoin. Dans tous les cas, le mandataire qui part doit : - établir le Compte-Rendu Financier de l année en cours, vérifié par une commission - arrêté à la date la plus près possible du 31 août, - laisser à son successeur les documents statutaires de fonctionnement de la Coopérative : Le Registre d Inventaire de la Coopérative Les certificats d adhésion et tout document officiel concernant la coopérative, L Exemplaire du Règlement de la Coopérative approuvé par l Office Départemental, Le Registre des procès-verbaux de réunions, Le Carnet de chèques avec les extraits de comptes, Le Cahier de Comptabilité et toutes pièces comptables justificatives, Les Comptes-Rendus Financiers des années précédentes (10 ans). En cas de fermeture d école comprenant une coopérative scolaire, tous les documents statutaires doivent être transmis à l ODCE, ainsi que le matériel appartenant à la coopérative. L argent restant en caisse doit être versé sur le compte bancaire de la coopérative. Les opérations de clôture de ce compte sont effectuées ensuite par l ODCE. La dévolution des biens fera l objet d une décision du Conseil d Administration de l Office Départemental, au cours du premier trimestre de l année scolaire. 11

12 Comment remplir mon CRF? Compte Rendu Financier Vous devez partir de votre cahier de comptabilité Indiquez les totaux de colonnes- page de droitedans les cases appropriées suivant les numéros de comptes. 2- Calculer votre total de Charges, puis votre total de Produits. 3- Calculer votre résultat de l année : Si total produits > total charges = excédent Si total charges > total produits = déficit 4- Indiquer votre report à nouveau : reprendre le total actif du compte rendu financier de l année précédente (c est l avoir total dont vous disposiez au 1 er sept précédent : solde Banque Postale + solde caisse) Y ajouter ou déduire votre résultat (+ excédent ou déficit). 6- Calculer le total du Passif : 4 + ou Indiquer vos soldes Banque Postale (solde comptable correspondant au cahier ou tableur) et caisse. Un arrêté de caisse est demandé en page 3 (détail des sommes restant en caisse, déclarée ligne 530). 8- Calculer le total de l Actif : total des 7. Le total Actif doit être égal au total Passif ( 8 = 6) Pour ceux qui disposent du logiciel Compta Coop Vérifier votre solde Banque Postale avec votre dernier relevé (Apports valorisés)- le pointage - et votre caisse au 31 août Sauvegarder votre comptabilité avant clôture. Imprimer les documents, et seulement après être sûr que tout est juste, faire la clôture. Le fait de clôturer empêche toutes modifications ou corrections par la suite. Un livret spécial pointage et clôture vous a été envoyé en juin 2008 Attention, votre logiciel clôturera automatiquement votre comptabilité à partir du 30 septembre. POUR VOUS AIDER N hésitez pas à consulter ce guide à contacter à l ODCE pour demander une aide. Les bureaux sont en principe ouverts jusqu au 14 juillet, réouverture autour du 25 août. Nous pouvons également vous aider à remplir vos documents tout au long du mois de septembre, mais n attendez pas la dernière minute... Une attention particulière sera désormais portée sur le compte rendu d activités. Veillez à bien remplir cette partie (page 2). Ces informations nous seront très utiles pour répondre au mieux à vos attentes 12

13 Recommandations et conseils pratiques Vérification des comptes : N oubliez pas de procéder à cette vérification par l organisation d une commission locale : collègue(s), parents... et de faire viser la première page du document. Cette vérification a un caractère obligatoire et son absence entraînera le retour du document pour signature. Tous les ans, le commissaire aux comptes nous demande de procéder à une dizaine de contrôles sur place! Quelques points utiles : => Les dons des quêtes à mariage sont à enregistrer en Produits exceptionnels. => Les frais de tenue de comptes sont des charges courantes (4 fois 1.50 : en octobre, janvier, avril et juillet). => Les participations des familles à un voyage, une sortie, un goûter sont des produits d activités éducatives. S il y a de l argent en caisse, versez celui-ci sur le compte bancaire pour plus de sécurité pendant les vacances! En aucun cas, la détention des fonds à domicile n est autorisée! Attention bilan Si des chèques ne sont pas débités à la date d arrêt des comptes, notez-les sous le page 3 du document. Voir page 2 - Vérification du solde ou rapprochement bancaire A QUOI CA SERT? Chaque année, nous présentons à notre Assemblée Générale, à nos commissaires et vérificateurs aux comptes et à la Fédération Nationale OCCE : une sommation des comptes des coopératives et foyers de la Nièvre, un compte de résultat et un bilan sommé. C est à dire que nous réalisons la saisie informatique et additionnons l ensemble des comptes que vous nous fournissez, que nous intégrons à la comptabilité du siège départemental. Cet ensemble, obligatoire vis à vis de nos tutelles (Education Nationale - Ministère de l Intérieur) constitue les comptes de notre Association Départementale Pour que nous gardions les avantages que nous confère la reconnaissance d utilité publique, il est nécessaire que : - tous les comptes rendus parviennent à l ODCE pour le 30 septembre, dernier délai, - que ces comptes soient justes (sinon, nous vous les retournons), - que le document que nous vous fournissons soit respecté à la lettre (respect des numéros de comptes - pas de rajouts), - que le compte-rendu soit validé par la commission de contrôle, - que le compte-rendu d activités soit également renseigné (informations devant remonter jusqu au ministère). En cas de problème, n attendez pas la dernière minute. Nous sommes là pour vous aider. Tous les comptes rendus sont scrupuleusement vérifiés (report à nouveau, calculs et soldes des comptes). D autres informations juridiques sont à votre disposition sur le site fédéral «Espace enseignants» - rubriques «pour les mandataires» - «Documents juridiques». 13

14 La vérification des comptes La réunion d une Commission de Vérification des comptes est statutaire (loi 1901), donc obligatoire. Elle délivre au mandataire local son quitus (page de couverture du Compte Rendu Financier). Elle permet d éviter les conflits entre collègues ou avec les parents. Elle permet d éviter toute contestation ou suspicion. En cas de départ de l enseignant mandataire, cette réunion doit avoir lieu avant son départ. Désignation : Les vérificateurs aux comptes sont désignés en Assemblée Générale ou à défaut par le Conseil de coopérative, pour un an, avec mandat renouvelable. Il conviendra d éviter le terme de «commissaires aux comptes» qui est réservé aux professionnels. Membres : La commission sera composée d une manière paritaire mixte, d au moins : un enseignant qui n a pas tenu la comptabilité, afin de ne pas être juge et partie. Le Trésorier de la coopérative et le mandataire local (signataire du compte bancaire) ne peuvent faire partie de cette commission. un parent d élève, non enseignant dans l école, non nécessairement élu au Conseil d Ecole ou au Conseil d Etablissement. A retenir : le Trésorier et le Mandataire local (ou les mandataires locaux) ne peuvent être vérificateurs aux comptes de leur propre coopérative. Rôle : La commission a pour mission, à l exclusion de toute immixtion dans la gestion, de vérifier la sincérité des documents financiers et des documents comptables. Les membres de la commission sont soumis au devoir de réserve. Modalités : Les documents sont consultés sur place. La commission se fait présenter le(s) cahier(s) de comptabilité de la (des) classe(s), le(s) cahier(s) d inventaire du matériel appartenant à la coopérative et le cahier des délibérations du Conseil de Coopérative (décisions d achats). La commission vérifie, par sondage, un certain nombre de pièces, en dépenses et en recettes, et se fait présenter les justificatifs. Elle remplit le rapport des vérificateurs aux comptes en page de couverture du compte rendu financier et d activités En aucun cas, la Commission de Vérification des Comptes ne jugera de l utilisation des fonds et biens de la coopérative. Au 31 août 2010, 100 % des Comptes Rendus Financiers ont été contrôlés par une commission de vérification. Ainsi Nous avons pu, pour la première année, obtenir une certification sur la globalité des comptes des coopératives et de l association départementale. A ce jour, nous sommes le seul département à avoir obtenu cette certification. 14

15 La consolidation des comptes de l ODCE et la vérification par un Commissaire aux Comptes A chaque rentrée scolaire, et au plus tard au premier octobre, l ODCE reçoit les Comptes-Rendus Financiers des Coopératives et Foyers. Chaque document est vérifié (additions - reports - équilibre - solde des comptes financiers). En cas d erreur, il est retourné à son expéditeur pour correction. L ODCE réalise la saisie informatique de tous ces Comptes-Rendus Financiers et en additionne les résultats. Ils sont ensuite intégrés à la comptabilité de l Association Départementale : c est la sommation des comptes. Chaque année, dans les 6 mois qui suivent la clôture (31 août de l année civile) nous réunissons notre Assemblée Générale qui se prononce sur les comptes, et parmi ceux-ci : le compte d exploitation sommé (Recettes-Dépenses de l année écoulée, de l Association Départementale + des coopératives). le bilan sommé (situation financière au 31 août, de l Association Départementale + des coopératives). Ces comptes qui ont été vérifiés au préalable (voir ci-dessous) sont ensuite envoyés à la Fédération Nationale OCCE pour sommation nationale, et aux ministères de tutelle (Education Nationale et Intérieur). Vérifications et contrôles : Tout comme les comptes des coopératives et foyers sont contrôlés par des vérificateurs aux comptes locaux, ceux de l Association Départementale (siège et sommé) sont aussi vérifiés : par une Commission de Contrôle de 2 membres élus chaque année par l Assemblée Générale, par un Commissaire aux Comptes professionnel, actuellement appartenant à la Société «Audit-France», désignée pour six ans par l Assemblée Générale, en raison de la loi Sapin (plus de uros de subventions perçues dans le département par les coopératives). Ce contrôle est une prestation payante (3 468 uros en 2010). Tous ces efforts pour obtenir une transparence totale et sauvegarder ainsi notre reconnaissance d utilité publique. Ce contrôle ayant lieu fin novembre, pensez bien à nous retourner vos Comptes-Rendus Financiers vérifiés avant le 30 septembre! 15

16 Dévolution des biens suite à la fermeture de la coopérative scolaire Règles générales actuellement en application : Après retour des documents afférents à la coopérative ou au foyer coopératif : (ces documents font partie intégrante de l association et non de l école ou de l établissement). Carnet(s) de chèques en service, plus les souches anciennes, Cahiers de comptabilité, Pièces comptables justificatives, Inventaire du matériel acquis par la coopérative, le foyer, Cahiers de délibérations Et après clôture, par le Président de l Association Départementale, du compte courant ouvert par l ODCE : 1- Attribution du solde des comptes financiers et du matériel inscrit au registre d inventaire de la Coopérative à une coopérative proche de celle qui vient de fermer ou qui reçoit les élèves de la coop fermée, à une autre coopérative du département, à l ODCE pour ses activités pédagogiques, à une autre association complémentaire de l école ou voisine de l école, qui inscrit à son registre d inventaire, à réception de la décision et des biens. 2- Notification des décisions à l Inspection de l Education Nationale, par l ODCE. Important Tout matériel acheté par la coopérative (facture libellée à son ordre) doit être inscrit sur un cahier d inventaire. Cela concerne les matériels importants, qui perdurent dans le temps : collections de livre, matériel de sport ou d activités, audio-visuel La tenue de ce cahier est obligatoire. Le contrat MAIF-MAE couvre le matériel de la coopérative à hauteur de , au-delà, un avenant est nécessaire (matériel appartenant à la coopération ou mis à sa disposition). Date d achat Fournisseur Libellé Valeur d achat Sortie d inventaire Camif Lot de trotinettes Camif Magnetoscope HS le La Hulotte 1 collection

17 Juridique Vie associative Mises en garde et rappels Facturation Toutes les factures, à régler par la coopérative, doivent être libellées au nom de la coopérative, et non au nom de l école ou de la mairie et encore moins au nom du mandataire! Redevance TV Quand la coopérative est propriétaire d un récepteur, elle est assujettie à la redevance! Attention aussi quand la coopérative achète un récepteur pour lot à une loterie, ou à des rifles... Là aussi, les services fiscaux sauront retrouver et exiger le paiement de la redevance!! Contrat de maintenance Les contrats de maintenance (photocopieur notamment) sont à la charge exclusive des mairies! Inscription dans des annuaires En aucun cas des contrats d abonnement à des annuaires (surtout internet) ne doivent être signés, ni payés par le mandataire de la coopérative! (Très souvent, ces contrats cachent une arnaque, de laquelle il est très difficile de se sortir et qui peut coûter très cher). Abonnement Evitez les abonnements qui engagent sur plus d une année! Assurance Il y a obligation à assurer les activités et les biens de la coopérative : Depuis la rentrée 2010, l assurance de la coopérative est liée à l adhésion à l ODCE. Un contrat unique MAIF-MAE est obligatoirement contracté lors de cette adhésion, à hauteur de 0.25 par coopérateur. C est l ODCE qui assure directement, par un contrat départemental, la totalité des coopérateurs affiliés. Toutes les déclarations de sinistres doivent donc passer par l ODCE. Sur demande, un dossier est envoyé à la coopérative qui, une fois rempli, doit le retourner à l ODCE. Dépôt de plaintes : En tant que mandataire, vous n avez pas la compétence juridique pour effectuer un dépôt de plainte au nom de la coopérative. Seule la Présidente Départementale a cette compétence. Vous devez donc contacter l association Départementale ODCE pour toute intervention auprès de la gendarmerie. Affranchissement Très souvent parviennent au siège de l ODCE des courriers INSUFFISAMMENT affranchis! Si, comme vous, nous déplorons la disparition de la franchise postale - disparition déjà ancienne! - nous ne pouvons passer outre au bon affranchissement du courrier! Le surcoût de la taxe (0.83, voire plus) vient, quand il est multiplié, alourdir les charges de l Association Départementale. 17

18 Protocole d accord OCCE / SACEM Le 3 septembre 1992 a été signé, entre la S.A.C.E.M. et l O.C.C.E., un Protocole d accord. Ainsi, les Coopératives Scolaires et Foyers Coopératifs, affiliés à l Office Départemental de la Coopération à l Ecole de la Nièvre peuvent bénéficier de la tarification préférentielle réservée aux Associations d Education Populaire, sur présentation du certificat d adhésion de l année en cours. S.A.C.E.M Société des Auteurs, Compositeurs et Editeurs de Musique Les Coopératives Scolaires et Foyers Coopératifs bénéficient d une réduction de 12,50 % sur les pourcentages et forfaits des bals, concerts, variétés, kermesses, figurant aux barêmes généraux sous rubrique «tarification générale contractuelle», et de 12,50 % à 30 % selon la nature de la séance. S.A.C.D. Société des Auteurs et Compositeurs Dramatiques Les Coopératives Scolaires et Foyers Coopératifs bénéficient d une réduction de 5 % sur les manifestations théâtrales qu elles organisent. La contribution payée à la Sacem ou à la Sacd, n est ni un impôt, ni une taxe! C est la juste rétribution des auteurs, compositeurs et éditeurs dont vous utilisez les oeuvres. Pour bénéficier des tarifications «Education Populaire» : Effectuez une demande d autorisation par Internet sur le site - voir démarche ci-dessous. Si vous ne disposez pas d abonnement Internet, demandez les imprimés à l ODCE et retournez-les à la Délégation Régionale SACEM de Bourges : 12 rue M. de Bourges BOURGES CEDEX Tél : Fax contact : Christian Masson La démarche doit être effectuée une semaine avant la date de la manifestation (1 mois pour la SACD). Après la manifestation (10 jours au plus tard) envoyez, s il y a lieu, le bordereau de recettes, le programme des œuvres exécutées et acquittez les droits d auteur dus dans les délais prévu Démarche à suivre pour une déclaration simplifiée par Internet : Sur le site Aller dans Utilisateurs Vous voulez organiser : choisissez le type d organisation dans le menu déroulant déclaration en ligne Pour info, le tarif pour l organisation d une kermesse avec sonorisation générale est de Tarif 2011 Lors de la déclaration, indiquer les renseignements suivants : Votre profil : Association Membre d une fédération signataire d un protocole d accord avec la Sacem? Cliquez dans le carré Nom de la Fédération : OCCE Date de début et fin d année scolaire : 01/09/20.. et 31/08/20.. (mettre des / entre les chiffres) Association agréée «Education Populaire»? Cliquez dans le carré date de l agrément : 05/05/1992 Vous organisez : choisissez le type d organisation Renseignez le lieu, la date Puis suivez les demandes d informations concernant les coordonnées de la coopérative 18

19 MEMENTO DU MANDATAIRE Cotisation Participation volontaire de familles Dépenses obligatoires C est ce que l on verse à une association pour l affiliation à celle-ci. La cotisation à l ODCE doit être réglée pendant le premier trimestre de l année scolaire. C est une ressource de la coopérative scolaire. Elle n est jamais obligatoire et négociée si possible avec les représentants des famille. Elle sert à financer les projets de la coopérative scolaire. L affiliation à l ODCE et l assurance de la coopérative scolaire (responsabilité civile). Rôle et obligations Il est le garant du bon fonctionnement de la coopérative scolaire. du mandataire Il doit : régler la cotisation et l assurance de la coopérative à l ODCE (basée sur l effectif) rédiger et renvoyer le compte-rendu financier et le compte-rendu d activités avant le 30 septembre Mandataire de la coop contrôler la régularité de la comptabilité de la coopérative rendre compte du fonctionnement de la coopérative lors des conseils de coopérative et des conseils d école tenir les registres obligatoires : cahier de comptabilité, registre d inventaire, cahier de conseils de coopérative. Mémento de la coop Charges, produits Compte de fonctionnement Exercice Résultat Charges = dépenses, produits = recettes Ensemble de tous les mouvements financiers de l année en cours Période entre deux bilans. L exercice comptable pour la coopérative scolaire commence le 1 er septembre et finit le 31 août. Résultat = produits charges. Le résultat peut être positif (excédent) ou négatif (déficit) selon le fonctionnement sur l exercice. Balance Equilibre des comptes de charges et de produits : total des charges + excédents = produits ou total des produits + déficit = charges Solde Report à nouveau Différence (qui doit toujours être positive) entre le débit et le crédit d un compte. Solde de tout ce que la coopérative possède en début d exercice. Actif et passif Actif = solde de tous les comptes passif = report à nouveau + résultat Bilan comptable de fin d exercice Comparaison des soldes des comptes (actif) au résultat du compte de fonctionnement (report à nouveau + résultat de l exercice). Le Bilan doit toujours être équilibré (actif = passif). 19

20 Avec la coop Ce qui n est pas permis : Recevoir de l argent public sans affectation à un projet précis. La perception de subventions municipales pour le fonctionnement de l école (fournitures scolaires, transports réguliers, ) les crédits scolaires ne doivent pas transiter par la coopérative scolaire. La gestion de services péri-scolaires comme la cantine. L embauche de personnes nécessitant une déclaration URSSAF (intermittents du spectacle qui n ont pas le statut d association) Les placements financiers (SICAV ou autres). L utilisation d une carte bancaire. L achat à crédit ou en crédit-bail. L achat sur anticipation d une recette. L engagement financier sur plus que la durée de l année scolaire. Faire concurrence au commerce local. Ce qui est obligatoire : La tenue de registres : cahier de comptabilité, registre des pièces comptables, registre d inventaire des biens (durables) acquis par la coopérative scolaire, cahier de réunions du conseil de coopérative. Avoir des vérificateurs pour la comptabilité. L envoi avant le 30 septembre du compte-rendu financier de la coopérative scolaire à l ODCE. Le règlement des cotisations annuelles à l ODCE avant le 31 décembre de l année scolaire. La souscription d une assurance «responsabilité civile» pour la coopérative scolaire. Rendre compte du fonctionnement de la coopérative lors des conseils d école ou des conseils de coopérative. En cas d intervention d intermittents du spectacle, passer par l ODCE pour établissement du contrat de travail par le biais du GUSO (Guichet Unique pour l embauche d artistes). Ce qui est conseillé : Ne pas attendre le dernier moment pour entrer les opérations dans le cahier S y mettre régulièrement. Redémarrer une nouvelle comptabilité en notant comme solde de départ (report à nouveau) l actif du compterendu financier de l année précédente. Inscrire dans les premières lignes de la nouvelle comptabilité les opérations qui n ont pas pu être comptabilisées après l arrêt des comptes. Noter les écritures qui ne sont pas pointées à l arrêt des comptes. Enregistrer toutes les opérations, tous les mouvements d argent sur le compte, la caisse en liquide Vérifier fréquemment la situation du compte en faisant des rapprochements bancaires (chèques non débités ) afin d éviter le cumul d erreurs en fin d année. Ce qui est possible : Intégrer les enfants dans la partie «décisionnelle» et/ou «comptable» du fonctionnement de la coopérative. Nous proposons des ressources pour la mise en place de conseils d enfants. La coopérative sert alors pleinement les apprentissages d élèves citoyens. Qu est-ce que le mandataire? C est la personne autorisée à effectuer des mouvements financiers sur un compte. Pour la coopérative scolaire, l enseignant mandataire reçoit mandat (autorisation) du titulaire du compte (président(e) de l Association Départementale). Le mandataire est donc la personne localement autorisée à faire fonctionner le compte moyennant les obligations légales qui lui incombent (il signe un engagement à la prise de la signature). 20

Clôture des comptes de la coopérative scolaire OCCE Liste des opérations à effectuer

Clôture des comptes de la coopérative scolaire OCCE Liste des opérations à effectuer Clôture des comptes de la coopérative scolaire OCCE Liste des opérations à effectuer I - Comptes établis avec le cahier de comptabilité 1. Calculer la situation générale (colonne 14). 2. Totaliser les

Plus en détail

COMPTE RENDU FINANCIER STATUTAIRE COMPTES de FONCTIONNEMENT et BILAN FINANCIER du 1 er SEPT 2012 au 31 AOUT 2013

COMPTE RENDU FINANCIER STATUTAIRE COMPTES de FONCTIONNEMENT et BILAN FINANCIER du 1 er SEPT 2012 au 31 AOUT 2013 OFFICE CENTRAL DE LA COOPERATION A L'ECOLE ASSOCIATION DEPARTEMENTALE DU HAUT-RHIN COMPTE RENDU FINANCIER STATUTAIRE COMPTES de FONCTIONNEMENT et BILAN FINANCIER du 1 er SEPT 2012 au 31 AOUT 2013 En cas

Plus en détail

COMPTA COOP. Guide d utilisation

COMPTA COOP. Guide d utilisation COMPTA COOP Guide d utilisation Boutons - raccourcis Les boutons sont des raccourcis des menus les plus couramment utilisés. «Quitter» se retrouve dans le menu «Dossier» «Dépense» se retrouve dans le menu

Plus en détail

DROITS ET DEVOIRS DU MANDATAIRE

DROITS ET DEVOIRS DU MANDATAIRE DROITS ET DEVOIRS DU MANDATAIRE PROBLÈMES POSÉS Quels sont les droits et les devoirs du mandataire de coopérative scolaire, de quartier ou de foyer coopératif? STATUT ET DROITS DU MANDATAIRE Le mandataire

Plus en détail

Avant-propos. Présentation des feuilles du classeur :

Avant-propos. Présentation des feuilles du classeur : Tenir les comptes de la coopérative scolaire sur le fichier «tableur» «OCCE Comptes Coop» TUTORIEL Avant-propos L Association Départementale O.C.C.E vous propose un fichier «tableur» qui permet de tenir

Plus en détail

Logiciel de gestion comptable USEP (1)

Logiciel de gestion comptable USEP (1) Logiciel de gestion comptable USEP (1) Un outil simple, finalisation de l unité d apprentissage Gestion Financière, pouvant être utilisé aussi bien par l enfant que par l adulte, telle pourrait être la

Plus en détail

L argent et la comptabilité de la coopérative

L argent et la comptabilité de la coopérative Office Central de la Coopération à l Ecole Association 1901 reconnue d utilité publique Association départementale OCCE des Bouches-du-Rhône, 1, boulevard de la Liberté 13001 MARSEILLE Tel : 04 91 12 60

Plus en détail

Association : ce que dit la loi 1901 http://www.legifrance.gouv.fr. Association départementale O.C.C.E

Association : ce que dit la loi 1901 http://www.legifrance.gouv.fr. Association départementale O.C.C.E Mise en application de la circulaire n 2008-095 du 23 / 07 / 08 : INFORMATIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES EN MATIERE DE FONCTIONNEMENT D'UNE COOPERATIVE SCOLAIRE SELON SA FORME JURIDIQUE http://www.education.gouv.fr/bo/2008/31/default.htm

Plus en détail

Toutes les astuces. pour la comptabilité. d une coopérative scolaire

Toutes les astuces. pour la comptabilité. d une coopérative scolaire Toutes les astuces pour la comptabilité d une coopérative scolaire Sommaire Téléchargement d un logiciel Lecture des relevés bancaires/postaux Démarche pour enregistrer une écriture dans le logiciel comptable

Plus en détail

La Santé de la Famille des Chemins de Fer Français GUIDE PRATIQUE POUR LES TRESORIERS DES COMITES TERRITORIAUX

La Santé de la Famille des Chemins de Fer Français GUIDE PRATIQUE POUR LES TRESORIERS DES COMITES TERRITORIAUX Avril 2013 La Santé de la Famille des Chemins de Fer Français GUIDE PRATIQUE POUR LES TRESORIERS DES COMITES TERRITORIAUX Ce guide a pour but d'aider les Trésoriers et Présidents de comité à assurer une

Plus en détail

Logiciel Comptacoop VERSION EXCEL :

Logiciel Comptacoop VERSION EXCEL : Logiciel Comptacoop VERSION EXCEL : 1 Télécharger le logiciel version excel 2 À chaque ouverture de la feuille, il faut ACTIVER LES MACROS. Cliquer ici! A défaut, vous ne pourrez pas enregistrer vos écritures

Plus en détail

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE

LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE LA COMPTABILITE ASSOCIATIVE 1. Pourquoi une comptabilité? 2. Les principes comptables 3. Le plan comptable associatif 4. La tenue de la comptabilité CDOS90-Formations/Juin 2009 1 1 1. POURQUOI UNE COMPTABILITE?

Plus en détail

GUIDE DE PROCÉDURE RETKOOP

GUIDE DE PROCÉDURE RETKOOP GUIDE DE PROCÉDURE RETKOOP À DESTINATION DES MANDATAIRES CAHIER DE COMPTABILITÉ EN LIGNE Document réalisé à partir des travaux de l AD 28 (Valérie TREFFEL) Version du 12 avril 2013 Retkoop Guide de procédure

Plus en détail

Comment gérer votre coopérative?

Comment gérer votre coopérative? OCCE DU RHONE 2014/2015 Comment gérer votre coopérative? Tél : 04 78 00 65 88 Mail : ad69@occe.coop Site www.occe.coop/~ad69/ 5, r u e E l s a T r i o l e t 6 9 5 0 0 B R O N SOMMAIRE Comment gérer votre

Plus en détail

L ARGENT et L ÉCOLE GESTION DE LA COOPERATIVE SCOLAIRE.

L ARGENT et L ÉCOLE GESTION DE LA COOPERATIVE SCOLAIRE. L ARGENT et L ÉCOLE GESTION DE LA COOPERATIVE SCOLAIRE. OCCE 83 Rue des Écoles - 83210 SOLLIES TOUCAS TEL : 0494130407 - FAX : 0494130531 Émail : ad83@occe.coop L OCCE 83 fédère f les coopératives scolaires

Plus en détail

GUIDE DE PROCÉDURE RETKOOP

GUIDE DE PROCÉDURE RETKOOP GUIDE DE PROCÉDURE RETKOOP À DESTINATION DES MANDATAIRES CAHIER DE COMPTABILITÉ EN LIGNE Document réalisé à partir des travaux de l AD 28 (Valérie TREFFEL) Version du 25 juin 2015 Retkoop Guide de procédure

Plus en détail

autonome loi 1901 A. CREATION DE L ASSOCIATION Une Coopérative scolaire peut se constituer en Association autonome.

autonome loi 1901 A. CREATION DE L ASSOCIATION Une Coopérative scolaire peut se constituer en Association autonome. INFORMATIONS LEGALES ET REGLEMENTAIRES EN MATIERE DE FONCTIONNEMENT D'UNE COOPERATIVE SCOLAIRE SELON LA FORME JURIDIQUE (Circ. n 2008-095 du 23/07/2008) Association : ce que dit la loi 1901 La Constitution

Plus en détail

Chaque enseignant ci-dessous déclare adhérer avec sa classe en conformité avec le règlement intérieur de l OCCE du Gard.

Chaque enseignant ci-dessous déclare adhérer avec sa classe en conformité avec le règlement intérieur de l OCCE du Gard. Chaque enseignant ci-dessous déclare adhérer avec sa classe en conformité avec le règlement intérieur de l OCCE du Gard. Classe NIVEAU DE LA CLASSE NOM DE L ENSEIGNANT Signature Nombre d élèves Nombre

Plus en détail

Office Central de la Coopération à l École Association 1901 reconnue d utilité publique

Office Central de la Coopération à l École Association 1901 reconnue d utilité publique de l'oise, B.P. 60945 60009 BEAUVAIS Cedex Tel : 03 44 48 49 16 - Fax : 03 44 45 62 87 - Courriel : ad60@occe.coop Site Internet : http://www.occe.coop/ad60 L OCCE c est? Les coopératives. Oui, c est l

Plus en détail

!!" # $ % & ' ( ) # * ( + # # $ (, $ - (. / -- 0 # # 1-2 - # $ 3 - ( 4 *4-5. & ) * 5

!! # $ % & ' ( ) # * ( + # # $ (, $ - (. / -- 0 # # 1-2 - # $ 3 - ( 4 *4-5. & ) * 5 "$ %&' ( )* ( +$ (,$- (./-- 0 1-2- $ 3- ( 4*4-5.&)* 5 Un cadre légal : Les écoles primaires, à la différence des collèges et des lycées, ne sont pas des établissements publics autonomes, et ne bénéficient

Plus en détail

REGLEMENT FINANCIER DE LA FEDERATION FRANÇAISE DE BOWLING ET DE SPORT DE QUILLES

REGLEMENT FINANCIER DE LA FEDERATION FRANÇAISE DE BOWLING ET DE SPORT DE QUILLES REGLEMENT FINANCIER DE LA FEDERATION FRANÇAISE DE BOWLING ET DE SPORT DE QUILLES PREAMBULE Le règlement financier de la Fédération est un outil de gestion comptable et financière. Il vise à définir l organisation

Plus en détail

Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel

Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel Mode d emploi et rappels essentiels avant d utiliser l outil pour tenir sa comptabilité sous Excel 1. Présentation générale Excel pour tenir sa comptabilité Pour pouvoir utiliser convenablement cet outil,

Plus en détail

1 - Les obligations comptables légales des associations. La comptabilité des associations. La comptabilité des associations - 02/2009

1 - Les obligations comptables légales des associations. La comptabilité des associations. La comptabilité des associations - 02/2009 La comptabilité des associations. Outil de gestion, Outil de contrôle. Préambule. Rappel de l'article 1 de la loi de 1901 : Les textes fondateurs qui régissent la vie des associations : La loi du 1er juillet

Plus en détail

I) LA GESTION COMPTABLE DU COMPTE CAMPAGNE

I) LA GESTION COMPTABLE DU COMPTE CAMPAGNE I) LA GESTION COMPTABLE DU COMPTE CAMPAGNE 1- Les documents de suivi administratif (à adresser au secrétariat du siège national) 1.1 Les destinataires des documents administratifs et comptables Statutairement

Plus en détail

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER

REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER Fédération Française de Canoë-Kayak 87 quai de la Marne 94340 Joinville le Pont Cedex REGLEMENT INTERIEUR DE LA FEDERATION FRANCAISE DE CANOË-KAYAK ANNEXE 4 : REGLEMENT FINANCIER Sommaire Article I. Objet...3

Plus en détail

B. Le rapprochement bancaire

B. Le rapprochement bancaire D autres signataires peuvent éventuellement être désignés mais il n est pas prudent de multiplier inconsidérément le nombre de personnes habilitées à effectuer des règlements sur le compte du comité d

Plus en détail

Règlement financier et de Gestion de la F.F.S.B.

Règlement financier et de Gestion de la F.F.S.B. Règlement financier et de Gestion de la F.F.S.B. du 26/02/2005 modifié les 15/03/2008, 21/04/2012 et 22/02/2014 I.REGLEMENT FINANCIER PREAMBULE La Fédération Française du Sport Boules, bénéficiant d une

Plus en détail

Le système comptable. Le système comptable Obligations légales. Le système comptable Obligations légales

Le système comptable. Le système comptable Obligations légales. Le système comptable Obligations légales Obligations légales Plan comptable Les documents de synthèse Obligations légales Obligation de tenir une comptabilité : tout commerçant doit tenir une comptabilité de ses recettes et dépenses. il doit

Plus en détail

Dossier de Demande de subvention 2016

Dossier de Demande de subvention 2016 MAIRIE DE MALESHERBES R É P U B L I Q U E F R A N Ç A I S E SERVICE CULTUREL Centre Culturel «Le Grand Écrin» Rue André Malraux 45330 MALESHERBES Tél. : 02.38.34.81.91 Fax : 02 38 34 98 32 centre.culturel@ville-malesherbes.fr

Plus en détail

Règlement financier de la Fédération Française du Sport Adapté 2013-2017. Adopté par le comité directeur 21 septembre 2013

Règlement financier de la Fédération Française du Sport Adapté 2013-2017. Adopté par le comité directeur 21 septembre 2013 Règlement financier de la Fédération Française du Sport Adapté 2013-2017 Adopté par le comité directeur 21 septembre 2013 Article 1er Objet : 1.1 Le Règlement Financier est l outil d aide à la gestion

Plus en détail

Le décret comptable. Quelques repères... ...pour mieux comprendre. Guide d information pour les copropriétaires

Le décret comptable. Quelques repères... ...pour mieux comprendre. Guide d information pour les copropriétaires direction générale de l Urbanisme de l Habitat et de la Construction Guide d information pour les copropriétaires Le décret comptable Quelques repères......pour mieux comprendre Juin 2007 Plan du guide

Plus en détail

1. Quelles sont les nécessités et obligations comptables. 2. Pourquoi établir un bilan, un compte de résultat, un budget?

1. Quelles sont les nécessités et obligations comptables. 2. Pourquoi établir un bilan, un compte de résultat, un budget? Sommaire 1. Quelles sont les nécessités et obligations comptables 2. Pourquoi établir un bilan, un compte de résultat, un budget? 3. Quels outils? 4. Quelle fiscalité? 5. Quels documents conserver? Introduction

Plus en détail

Petites entreprises, votre compte au quotidien

Petites entreprises, votre compte au quotidien Petites entreprises, votre compte au quotidien Créée en 1957 par les Caisses d Epargne, Finances & Pédagogie est une association qui réalise des actions de sensibilisation et de formation, sur le thème

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION 2015 ASSOCIATION SOCIO-CULTURELLE SPORTIVE

DEMANDE DE SUBVENTION 2015 ASSOCIATION SOCIO-CULTURELLE SPORTIVE Direction Culture Sport Vie Associative Dossier suivi par Gaëlle Leray Tél. 02 99 35 36 21 gaelle.leray@st-jacques.fr Cadre réservé à l administration Demande reçue le par CDL par OJS Transmis à la DCSVA

Plus en détail

Objet : délivrance des formules numérotées de reçus et justification de leur utilisation.

Objet : délivrance des formules numérotées de reçus et justification de leur utilisation. RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Paris, le 16 février 2015 Service juridique Pôle partis politiques Contact : suivi_recu_don@cnccfp.fr SJ/SPP/MP Objet : délivrance des formules numérotées de reçus et justification

Plus en détail

Vigneux-sur-Seine DOSSIER DE SUBVENTION 2015 ASSOCIATIONS SPORTIVES

Vigneux-sur-Seine DOSSIER DE SUBVENTION 2015 ASSOCIATIONS SPORTIVES Vigneux-sur-Seine DOSSIER DE SUBVENTION 2015 ASSOCIATIONS SPORTIVES à compléter et à retourner avant le 31 décembre 2014 (1) au service des Sports - Mairie de Vigneux 13, rue Henri Rossignol - 91270 Vigneux-sur-Seine

Plus en détail

modifiant le règlement d exécution de la loi sur les communes

modifiant le règlement d exécution de la loi sur les communes Ordonnance du 26 septembre 2006 Entrée en vigueur : 01.10.2006 modifiant le règlement d exécution de la loi sur les communes Le Conseil d Etat du canton de Fribourg Vu la loi du 16 mars 2006 modifiant

Plus en détail

Dossier de demande de subvention de fonctionnement aux associations Année : 2015

Dossier de demande de subvention de fonctionnement aux associations Année : 2015 Dossier de demande de subvention de fonctionnement aux associations Année : 2015 Cocher la case correspondant à votre situation : Première demande : Renouvellement d une demande NOM DE L ASSOCIATION :

Plus en détail

le document justificatif (facture, avoir, reçu, relevé, ticket ) l activité de l entreprise qui est à l origine de l opération.

le document justificatif (facture, avoir, reçu, relevé, ticket ) l activité de l entreprise qui est à l origine de l opération. Le Système d Information Comptable 6 Le traitement des informations comptables 6.1 L information comptable L information comptable externe comporte : la date (le jour de l événement comptable) la nature

Plus en détail

L argent à l école : les coopératives scolaires

L argent à l école : les coopératives scolaires L argent à l école : les coopératives scolaires État : - Rémunérations Quel argent? L école est gratuite Sauf : fournitures Scolaires et activités non obligatoires Commune : - locaux, équipements - fonctionnement

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Pour l année civile : Nom complet de l Association : 1 DEMANDE DE SUBVENTION (Voir annexe page 12) M agissant en tant que représentant légal de l association dénommée :

Plus en détail

PROCÉDURE RELATIVE À LA GESTION DES FONDS DANS LES UNITÉS ADMINISTRATIVES DE LA CSRS

PROCÉDURE RELATIVE À LA GESTION DES FONDS DANS LES UNITÉS ADMINISTRATIVES DE LA CSRS Service des ressources financières et du transport scolaire 1.1.1 SRFTS PR 4 2010 PROCÉDURE RELATIVE À LA GESTION DES FONDS DANS LES UNITÉS ADMINISTRATIVES DE LA CSRS OBJECTIF : Fournir aux écoles et aux

Plus en détail

Il faut renseigner ces deux cases avec les codes envoyés par l AD. Cherchez dans votre dossier OCCE de rentrée... Puis Envoi

Il faut renseigner ces deux cases avec les codes envoyés par l AD. Cherchez dans votre dossier OCCE de rentrée... Puis Envoi Il faut renseigner ces deux cases avec les codes envoyés par l AD. Cherchez dans votre dossier OCCE de rentrée... Puis Envoi Nouveau mandataire, changement de mandataire c est facile. Un CLIC sur http://occe63.free.fr./debut.php

Plus en détail

Office Central de la Coopération à l Ecole Association 1901 reconnue d utilité publique

Office Central de la Coopération à l Ecole Association 1901 reconnue d utilité publique , 22, rue des Sablières 33800 BORDEAUX Tel : 05 56 91 67 55 - Fax : 05 56 92 87 67 - Courriel : ad33@occe.coop Site Internet : http://www.occe33.net/ QUESTIONS posées à l OCCE lors de la FORMATION des

Plus en détail

Petit manuel d organisation administrative et comptable

Petit manuel d organisation administrative et comptable Petit manuel d organisation administrative et comptable Ce recueil de procédures peut être remis aux administrateurs, personnes en charge de la gestion d une UD ou d une AL, pour leur permettre d appliquer

Plus en détail

Votre association a-t-elle déjà adressé une demande de subvention à la Mairie de Figeac?

Votre association a-t-elle déjà adressé une demande de subvention à la Mairie de Figeac? Nom de l association : Adresse : Votre association a-t-elle déjà adressé une demande de subvention à la Mairie de Figeac? Oui Non Votre association a-t-elle déjà reçu une subvention de la Mairie de Figeac?

Plus en détail

Tâches affectées à la trésorerie

Tâches affectées à la trésorerie Tâches affectées à la trésorerie Idéalement demander une libération syndicale aux RH. Ne pas utiliser le matériel et les fournitures de bureau de l ENAP. Conserver une copie du «Procès verbal» relatant

Plus en détail

Dossier de demande de

Dossier de demande de Nom de l association : Première demande Renouvellement d une demande Dossier de demande de 2016 subvention Document à retourner accompagné impérativement des pièces demandées avant le 31 octobre 2015.

Plus en détail

SOMMAIRE G.1 COMPOSANTES DE LA TRESORERIE... 2

SOMMAIRE G.1 COMPOSANTES DE LA TRESORERIE... 2 SOMMAIRE G.1 COMPOSANTES DE LA TRESORERIE... 2 G.2 GESTION DES COMPTES BANCAIRES ORDINAIRES... 3 G.2.1 Retrait du compte bancaire... 4 G.2.2 Contrôle du compte bancaire... 5 G.2.3 Déroulement du rapprochement

Plus en détail

(Adopté par l Assemblée Générale du 3 décembre 2004)

(Adopté par l Assemblée Générale du 3 décembre 2004) RÈGLEMENT FINANCIER (Adopté par l Assemblée Générale du 3 décembre 2004) Article 1 er Objet 1.1 Le Règlement Financier est l outil d aide à la gestion comptable et financière de la Fédération. Il vise

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DEPARTEMENTALE O.C.C.E. 13 OFFICE CENTRAL DE LA COOPERATION A L ECOLE

STATUTS DE L ASSOCIATION DEPARTEMENTALE O.C.C.E. 13 OFFICE CENTRAL DE LA COOPERATION A L ECOLE STATUTS DE L ASSOCIATION DEPARTEMENTALE O.C.C.E. 13 OFFICE CENTRAL DE LA COOPERATION A L ECOLE PREAMBULE L'Office Central de la Coopération à l'ecole (O.C.C.E.) est une Fédération Nationale des Associations

Plus en détail

Création d une coopérative scolaire

Création d une coopérative scolaire Pour créer une coopérative scolaire : Fiche modalités d adhésion Fiche d adhésion Création d une coopérative scolaire Règlement-type d une Coopérative scolaire (à conserver obligatoirement dans les archives

Plus en détail

La Coopérative Scolaire

La Coopérative Scolaire dossier OCCE Gestion de la Coopérative Scolaire La Coopérative Scolaire ou Foyer Coopératif La gestion financière au service du projet & Cadre légal et pédagogique Guide pratique pour la gestion Office

Plus en détail

Les bases de la comptabilité (2)

Les bases de la comptabilité (2) 28 octobre 2009 Les bases de la comptabilité (2) Notions de débit et de crédit Les écritures comptables sont passées selon le système dit "en partie double". Dans ce système, tout mouvement ou variation

Plus en détail

RÈGLEMENT 611.11.1 sur la comptabilité générale de l'etat (RCGE)

RÈGLEMENT 611.11.1 sur la comptabilité générale de l'etat (RCGE) Adopté le 16.05.1930, entrée en vigueur le 16.05.1930 - Etat au 01.04.2008 (abrogé) RÈGLEMENT 611.11.1 sur la comptabilité générale de l'etat (RCGE) du 16 mai 1930 LE CONSEIL D'ETAT DU CANTON DE VAUD vu

Plus en détail

DEMANDE D AGRÉMENT D UNE ASSOCIATION DE JEUNESSE ET D ÉDUCATION POPULAIRE

DEMANDE D AGRÉMENT D UNE ASSOCIATION DE JEUNESSE ET D ÉDUCATION POPULAIRE - 1 - - 1 - - 1 - DIRECTION DEPARTEMENTALE DE LA COHÉSION SOCIALE DE LA DRÔME DEMANDE D AGRÉMENT D UNE ASSOCIATION DE JEUNESSE ET D ÉDUCATION POPULAIRE Dossier à transmettre, avec les pièces jointes, par

Plus en détail

Mairie d erquy Dossier de demande de subvention 2015

Mairie d erquy Dossier de demande de subvention 2015 Mairie d erquy Dossier de demande de subvention 2015 Date limite de dépôt : jeudi 15 janvier 2015, aucune demande ne sera prise en compte après cette date. ATTENTION : ne seront prises en compte que les

Plus en détail

L AGENDA DU DIRECTEUR

L AGENDA DU DIRECTEUR Page 1 sur 6 L AGENDA DU DIRECTEUR Avant la rentrée Tenir des permanences : accueil des parents, inscriptions, radiations, Vérifier les dossiers d inscription : Certificat de radiation si l enfant a déjà

Plus en détail

ADMINISTRATION DES CLUBS

ADMINISTRATION DES CLUBS ADMINISTRATION DES CLUBS 1 - DECLARATIONS OBLIGATOIRES 1.1 - À LA PREFECTURE OU SOUS PREFECTURE En cas de modifications des statuts, adresser les nouveaux statuts en 2 exemplaires, signés par au moins

Plus en détail

GUIDE DU MICROPORTEUR SUIVI BUDGETAIRE ET D ACTIVITE Mesure «appui aux microprojets» FSE 4-2.3

GUIDE DU MICROPORTEUR SUIVI BUDGETAIRE ET D ACTIVITE Mesure «appui aux microprojets» FSE 4-2.3 GUIDE DU MICROPORTEUR SUIVI BUDGETAIRE ET D ACTIVITE Mesure «appui aux microprojets» FSE 4-2.3 I. Contexte : Pourquoi, quand et comment réaliser le suivi budgétaire? II. Les modalités générales de prise

Plus en détail

FORMATION PRO BONO GÉRER LA COMPTABILITÉ D UNE PETITE ASSOCIATION

FORMATION PRO BONO GÉRER LA COMPTABILITÉ D UNE PETITE ASSOCIATION FORMATION PRO BONO GÉRER LA COMPTABILITÉ D UNE PETITE ASSOCIATION Pour plus d informations, visitez www.marathonprobono.fr/campus-hec-2012 Préambule Ce contenu pédagogique est destiné aux responsables

Plus en détail

FORMATION DES TRÉSORIERS DE CLUB. Année Lions 2014-2015

FORMATION DES TRÉSORIERS DE CLUB. Année Lions 2014-2015 FORMATION DES TRÉSORIERS DE CLUB Année Lions 2014-2015 1 ü Le DM103 France comporte 15 Districts ü Votre club fait partie du District IDF Paris (48 Clubs Lions) Raymond LE Paris Observatoire Rive Gauche

Plus en détail

Manuel des procédures Dernière MAJ : 20/06/2012

Manuel des procédures Dernière MAJ : 20/06/2012 Manuel des procédures Dernière MAJ : 20/06/2012 36 rue de Paris BP 162 97464 Saint-Denis Cedex Tél. : 0 262 90 78 52 Fax : 0 262 90 78 53 Association Territoriale Siret : 317 194 777 00031 Code APE : 8559B

Plus en détail

Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration

Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration Politique : GESTION FINANCIÈRE Révision 13 août 2007 Révision 14 décembre 2009 Dernière révision et date d approbation par le Conseil d administration 14 novembre 2011 Révisée 2009-12-14 1 de 8 TABLE DES

Plus en détail

Comptabilité associative

Comptabilité associative FICHE PRATI QUE Comptabilité associative En l absence de dispositions légales précises, cette fiche pratique a pour objet d apporter des éléments de méthodologie autour de la comptabilité qui peut être

Plus en détail

Dossier de demande de subvention de fonctionnement Année : 2016

Dossier de demande de subvention de fonctionnement Année : 2016 Dossier de demande de subvention de fonctionnement Année : 2016 Cocher la case correspondant à votre situation : Première demande : Renouvellement d une demande NOM DE L ASSOCIATION : Vous trouverez dans

Plus en détail

Dossier de demande de subvention Année 2016

Dossier de demande de subvention Année 2016 Cadre réservé à l administration N du dossier : Date d arrivée : Service instructeur : Dossier à retourner : avant le 3 novembre 2015 Au service Financier Nom de l association : -----------------------------------------------

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT Saison 2015-2016

DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT Saison 2015-2016 VILLE DE SAINT-MAUR-DES-FOSSES Service des Sports DEMANDE DE SUBVENTION DE FONCTIONNEMENT Saison 2015-2016 À retourner 1 exemplaire au service : Hôtel de Ville Place Charles De Gaulle 94107 SAINT-MAUR-DES-FOSSÉS

Plus en détail

ASSOCIATION KLESIA TNS. Association déclarée le... à la Préfecture de Paris STATUTS

ASSOCIATION KLESIA TNS. Association déclarée le... à la Préfecture de Paris STATUTS ASSOCIATION KLESIA TNS (régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 modifiés) Association déclarée le... à la Préfecture de Paris STATUTS 1 Dispositions générales Article 1 Dénomination

Plus en détail

Guide comptable. A l usage des trésoriers et présidents, gestionnaires de comités régionaux du PEJ-France

Guide comptable. A l usage des trésoriers et présidents, gestionnaires de comités régionaux du PEJ-France Guide comptable A l usage des trésoriers et présidents, gestionnaires de comités régionaux du PEJ-France Introduction Ces fiches pratiques s adressent aux gestionnaires des comités régionaux, présidents

Plus en détail

COPROPRIETE : LES COMPTES DU SYNDICAT

COPROPRIETE : LES COMPTES DU SYNDICAT INC document FICHE PRATIQUE J255/ 03-09 COPROPRIETE : LES COMPTES DU SYNDICAT Chaque année, les copropriétaires votent un budget de fonctionnement pour les dépenses courantes et éventuellement des travaux

Plus en détail

REGLEMENT COMPTABLE ET FINANCIER DE L HADOPI

REGLEMENT COMPTABLE ET FINANCIER DE L HADOPI REGLEMENT COMPTABLE ET FINANCIER Version consolidée au 9 novembre 2011 Prenant en compte : - Délibération n 2010-021 du 16 décembre 2010 portant règlement comptable et financier de l Hadopi, - Délibération

Plus en détail

Para-Maître. Fidéicommis. Version 9.05.02. Guide d initialisation

Para-Maître. Fidéicommis. Version 9.05.02. Guide d initialisation Para-Maître Version 9.05.02 Fidéicommis Guide d initialisation Dernière mise à jour 2009-08-24 16:15:00 Table des matières Introduction... 1 Les étapes d initialisation... 1 Structure des menus... 2 Mise

Plus en détail

Introduction à la comptabilité

Introduction à la comptabilité Introduction à la comptabilité L activité économique consiste à produire des biens et des services utiles et suffisamment rares susceptibles d être vendus. Cette production se déroule au sein des entreprises.

Plus en détail

REGLEMENT FINANCIER. 1.1. Séparation des fonctions d ordonnateur et de comptable

REGLEMENT FINANCIER. 1.1. Séparation des fonctions d ordonnateur et de comptable REGLEMENT FINANCIER Le présent règlement a pour objet de fixer les modalités de fonctionnement de la Fédération Française de Go (FFG) pour ce qui concerne les aspects comptables et financiers de sa gestion.

Plus en détail

SYNDICAT AUTONOME NATIONALDES TECHNICIENS DE L ETAT. Exercice 2011. Par les Vérificateurs aux Comptes : Mme Valérie BOYER Mme Jacqueline LAVERGNE

SYNDICAT AUTONOME NATIONALDES TECHNICIENS DE L ETAT. Exercice 2011. Par les Vérificateurs aux Comptes : Mme Valérie BOYER Mme Jacqueline LAVERGNE SYNDICAT AUTONOME NATIONALDES TECHNICIENS DE L ETAT RAPPORTDEVERIFICATION Par les Vérificateurs aux Comptes : Mme Valérie BOYER Mme Jacqueline LAVERGNE PREAMBULE : La vérification des comptes du SANTE

Plus en détail

GESTION FINANCIERE DU CLUB

GESTION FINANCIERE DU CLUB GESTION FINANCIERE DU CLUB 1 CHAPITRES Pages 1 LES RESSOURCES DE L ASSOCIATION 3 2 GESTION DES ENTREES ET SORTIES 4 3 LA PRESENTATION DES COMPTES : COMPTE DE RESULTAT ET BILAN 6 4 BUDGET PREVISIONNEL 7

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION Année 2015. Dossier à remettre à : Marie de Vernon Place Barette 27200 Vernon Service comptabilité. Avant le 16/01/2015

DEMANDE DE SUBVENTION Année 2015. Dossier à remettre à : Marie de Vernon Place Barette 27200 Vernon Service comptabilité. Avant le 16/01/2015 DEMANDE DE SUBVENTION Année 2015 Dossier à remettre à : Marie de Vernon Place Barette 27200 Vernon Service comptabilité Avant le 16/01/2015 Page 1 sur 14 DEMANDE DE SUBVENTION Année 2015 Le DOSSIER sera

Plus en détail

STATUTS ET REGLEMENTS TITRE III REGLEMENT FINANCIER

STATUTS ET REGLEMENTS TITRE III REGLEMENT FINANCIER TITRE III REGLEMENT FINANCIER 59 Chapitre I : Les intervenants Article 1 : Le bureau Le bureau vote les budgets initiaux de fonctionnement et d investissements avant leur soumission à l accord du Comité

Plus en détail

LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES. a) qu est ce qu une entreprise peut vendre à ses clients :

LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES. a) qu est ce qu une entreprise peut vendre à ses clients : LES OPÉRATIONS JOURNALIÈRES I. Les ventes A) La facture de doit La facture de doit est établie par un fournisseur pour constater la créance sur le client, suite à une vente. C est donc la traduction d

Plus en détail

LE CONSEIL D ECOLE. Lors de la première séance, les maîtres informent sur les conditions dans 2 exemplaires du PV sont adressés à l IEN ;

LE CONSEIL D ECOLE. Lors de la première séance, les maîtres informent sur les conditions dans 2 exemplaires du PV sont adressés à l IEN ; LE CONSEIL D ECOLE La composition du Conseil d école- Membres permanents Le directeur qui préside Le Maire ou son représentant Les maîtres de l école exerçant dans l école Un maître du RASED Le délégué

Plus en détail

Annexe adoptée lors de l Assemblée générale du 27 mars 2004 RÈGLEMENT INTÉRIEUR ANNEXE 5 RÈGLEMENT FINANCIER. Page 1 sur 6

Annexe adoptée lors de l Assemblée générale du 27 mars 2004 RÈGLEMENT INTÉRIEUR ANNEXE 5 RÈGLEMENT FINANCIER. Page 1 sur 6 RÈGLEMENT INTÉRIEUR ANNEXE 5 RÈGLEMENT FINANCIER Page 1 sur 6 PRÉAMBULE... 3 ARTICLE 1 : ORGANISATION COMPTABLE... 3 L Assemblée Générale... 3 Le Comité directeur... 3 Le bureau... 3 Le Président... 3

Plus en détail

Chapitre IV : La Tenue Des Livres Le journal Le grand Livre

Chapitre IV : La Tenue Des Livres Le journal Le grand Livre Chapitre IV : La Tenue Des Livres Le journal Le grand Livre A - Notion sur la tenue des livres : 1) Notions Générales : La tenue des livres consiste à inscrire sur des registres comptables les différentes

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION 2016 Dossier à renvoyer complet avant le 30 septembre 2015 à Mairie de Chassieu Monsieur le Maire 60 rue de la République 69680 CHASSIEU NOM DE L'ASSOCIATION q Première

Plus en détail

- ASSOCIATIONS - L ANNEE 2016

- ASSOCIATIONS - L ANNEE 2016 Septembre 2015 Ville d EMBRUN - ASSOCIATIONS - DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION POUR L ANNEE 2016 A REMETTRE EN MAIRIE AVANT LE 15 NOVEMBRE 2015 Composition du dossier : 1. Préambule page 2 2. Présentation

Plus en détail

Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre :

Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre : Les travaux de justification des comptes sont indispensables pour établir des états financiers fiables. En effet, ces travaux vont permettre : - De détecter les erreurs éventuellement commises au niveau

Plus en détail

DOSSIER DE SUBVENTION POUR LES ASSOCIATIONS SPORTIVES MUNICIPALES POUR L EXERCICE 2015-2016

DOSSIER DE SUBVENTION POUR LES ASSOCIATIONS SPORTIVES MUNICIPALES POUR L EXERCICE 2015-2016 DOSSIER DE SUBVENTION POUR LES ASSOCIATIONS SPORTIVES MUNICIPALES POUR L EXERCICE 2015-2016 IDENTIFICATION DE L ASSOCIATION : NOM DE L ASSOCIATION :... ADRESSE DU SIEGE SOCIAL :... CODE POSTAL : COMMUNE

Plus en détail

RECOMMANDATIONS PROPOSÉES

RECOMMANDATIONS PROPOSÉES SYNDICAT CANADIEN DE LA FONCTION PUBLIQUE RECOMMANDATIONS PROPOSÉES (Ce guide doit être utilisé avec le Programme de vérification des syndics) **Ce n est pas nécessaire de le retourner au Bureau national**

Plus en détail

Guide synthétique de la comptabilité des dépenses engagées

Guide synthétique de la comptabilité des dépenses engagées Guide synthétique de la comptabilité des dépenses engagées La tenue de la comptabilité d engagement ou comptabilité administrative est de la responsabilité de l exécutif de la collectivité. Le CGCT prévoit

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION

DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION DOSSIER DE DEMANDE DE SUBVENTION Ce dossier est préparé pour aider votre association à formuler une demande de subvention auprès de la ville de Saint Rémy L honoré. Il vous appartient de le compléter et

Plus en détail

MANUEL DE PROCEDURES (EXTRAIT)

MANUEL DE PROCEDURES (EXTRAIT) OUTIL PRATIQUE/ FI3.O2 210 MANUEL DE PROCEDURES (EXTRAIT) de contrôle interne Les procédures de contrôle ont pour rôle d'indiquer la démarche à suivre et les programmes d'opérations à respecter. C'est

Plus en détail

Association diocésaine de Blois 2, rue Porte Clos-Haut 41000 BLOIS

Association diocésaine de Blois 2, rue Porte Clos-Haut 41000 BLOIS Association diocésaine de Blois 2, rue Porte Clos-Haut 41000 BLOIS 1 INTRODUCTION Rappel sur l organisation temporelle du diocèse de Blois. L évêque est le seul administrateur du diocèse. L évêque prend

Plus en détail

Recueil des textes de base 1

Recueil des textes de base 1 Instruction conjointe n 01/02 DG-CNPS/DI du 11 septembre 2002 précisant les modalités pratiques d application de l arrêté conjoint n 035/METPS/MINEFI du 12 juillet 2002 La loi n 2001-017 du 18 décembre

Plus en détail

1 ER SEPTEMBRE 2008 INSPECTION ACADEMIQUE DE L ORNE DOSS - CONSEIL AUX EPLE DOCUMENT ELABORE PAR GHISLAINE MERCIER

1 ER SEPTEMBRE 2008 INSPECTION ACADEMIQUE DE L ORNE DOSS - CONSEIL AUX EPLE DOCUMENT ELABORE PAR GHISLAINE MERCIER DOSS - CONSEIL AUX EPLE FICHE MEMENTO POUR LA PRISE DE FONCTION D UN AGENT COMPTABLE NOUVELLEMENT NOMME Un comptable public doit être installé dans le poste comptable qui lui est confié avant d exercer

Plus en détail

Rôle et Fonction du trésorier du CE. Christophe THIEBAUT Gestion & Stratégies

Rôle et Fonction du trésorier du CE. Christophe THIEBAUT Gestion & Stratégies Rôle et Fonction du trésorier du CE Christophe THIEBAUT Gestion & Stratégies Le mandat du trésorier du CE La désignation du trésorier Le rôle du trésorier du CE Les moyens d action du trésorier La responsabilité

Plus en détail

Qu est-ce que le relevé de compte?

Qu est-ce que le relevé de compte? Qu est-ce que le relevé de compte? Le relevé de compte constitue la trace légale de toutes les opérations effectuées sur un compte bancaire. Ce document permet au titulaire d'un compte de connaître en

Plus en détail

Dossier de demande de subvention

Dossier de demande de subvention Dossier de demande de subvention 1/10 Ce dossier est préparé pour vous aider dans votre demande de subvention à la Ville de Paris. Une subvention n est jamais attribuée spontanément ; il vous appartient

Plus en détail

Terminer sa Comptabilité 2014 sur ALBUS (avec élégance!)

Terminer sa Comptabilité 2014 sur ALBUS (avec élégance!) Terminer sa Comptabilité 2014 sur ALBUS (avec élégance!) Ce document a pour but de vous aider à finaliser votre comptabilité si celle-ci est tenue avec Albus. Armez-vous d'un peu de patience et de courage,

Plus en détail