LA CHARGE DE TRAVAIL: UN

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA CHARGE DE TRAVAIL: UN"

Transcription

1 LA CHARGE DE TRAVAIL: UN PROBLÈME COMPLEXE JEAN PIERRE BRUN PROFESSEUR TITULAIRE DE LA CHAIRE EN GESTION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL

2

3 «Nous vivons dans un monde où l urgence ne nie pas le temps. Elle le surcharge d exigences inscrites dans la seule immédiateté» (La tyrannie de la seule immédiateté.» (La tyrannie de l urgence, Laïdi)

4 L INTENSIFICATION DU TRAVAIL En 2002, 58% des travailleurs américains disent qu ils ont à travailler très dur, cette proportion était à 25% en % des travailleurs européens disent travailler à un rythme très élevé et 60% avoir des délais très serrés (Fondation Européenne, 2001). 24% ressentent une fatigue générale tout le temps ou presque tout le temps. 54% des employés rapportent se présenter au travail souvent ou toujours dans un état de fatigue et seulement 49% ont un toujours dans un état de fatigue et seulement 49% ont un sommeil de six heures chaque nuit (Petersen, 2004).

5 NOMBRE DE PERSONNES TRAVAILLANT EN HEURES SUPPLÉMENTAIRES 1976 à ,000,000 14,000,000 12,000,000 10,000,000 8,000,000 6,000,000 4,000,000 2,000,000 Males Females Source: LFS Public Use Microdata WEB: 5

6 60.0% 55.0% 50.0% 45.0% 40.0% 35.0% 30.0% 25.0% 20.0% 15.0% 10.0% 5.0% 0.0% Pourcentage de couples travailleurs Canada 1976 à 2002 Both working FT One FT/one PT One working/one not Source: LFS Public Use Microdata

7 L INTENSIFICATION DU TRAVAIL Le travail est de plus en plus déterminé par le client et axé sur les technologies de l information Changement démographique de la main d'œuvre Emploi dans le secteur des services: écoute, disponibilité, doigté, souffrance, etc. (caractéristiques émotives) Augmentation du travail posté (22%), nuit (18%) et weekend (25%) Travailler très vite 55% (1977) à 68% (1997) (Theorell 1999) Jamais assez de temps pour terminer leur travail 40% (1977) à 60% (1997) (Theorell 1999) I t ifi ti é é l d t il( d él é dél i t Intensification générale du travail (cadence élevée, délais courts, changements constants)

8 LA PERCEPTION DE LA CHARGE DE TRAVAIL On me demande de faire une quantité excessive de travail en trop peu de temps. J ai l impression i que mes responsabilités au travail ne cessent d augmenter. Habituellement à toujours 51% 56% Au travail, on s attend à ce que j exécute des 28% tâches pour lesquelles je n ai jamais été formé. Je travaille avec des contraintes de temps serrées. Je souhaiterais avoir plus d aide pour arriver à faire ce qu on me demande au travail. On s attend à ce que je fasse plus de travail que ce qui est raisonnable. Note: Compilation de 15 sondages: ( répondants) 68% 39% 39%

9 DES CONSTATS À PARTAGER L autonomie a conduit bien des organisations à négliger l évaluation de la charge de travail; Les critères du temps, du débit des activités et des coûts sont insuffisants pour évaluer la charge de travail; Ce qui nest n est pas fait, ce qui n est nest pas terminé, ce qui a été abandonné, ce qu on cherche à faire sans y parvenir fait aussi partie du volume de la charge de travail. L intervention sur la charge de travail se fait aussi en développant les capacitésdes personnes à enrichir, répartir et organiser leur travail

10 DES CONSTATS À PARTAGER L augmentation de la charge de travail n est pas synonyme de surcharge L effet Leffet facteur vent sur la charge de travail La perception de la charge de travail dépend: de son contenu (qualitatif ou quantitatif) de ses conditions de réalisation (relations, reconnaissance, communication, etc.) de ses conditions de négociation de cette charge (participation aux décisions, autonomie, etc.)

11 Climat Quantité État de santé Reconnaisance Coopération Charge de travail Caractéristiques personnelles Ressources humaines Compétences Temps de travail Clients

12 DES QUESTIONS À SE POSER (Veldhoven, 2003) Identifiez votre niveau de fatigue: 1. J ai de la difficulté à relaxer à la fin de la journée. 2. À la fin de ma journée de travail je me sens vraiment épuisé. 3. Après le repas du soir je me sens généralement é bien. 4. Généralement, je sens que je suis relaxe uniquement à partir de ma deuxième journée de congé. 5. Après mon travai,l j ai de la difficulté à me concentrer sur mes loisirs ou mes temps libres. 6. Quand j arrive à la maison après le travail, j ai besoin qu on me laisse tranquille un certain temps. 7. Généralement, j ai jai besoin de plus d une heure pour récupérer complètement de ma journée de travail. 8. Souvent, à la fin d une journée de travail, je suis tellement fatigué que je ne parviens pas à m impliquer dans d autres activités.

13 DIAGNOSTIC ORGANISATIONNEL LEA ADERSHI IP La haute direction a établit des principes directeurs en matière de gestion de la charge de travail des employés de l organisation. La charge de travail des gestionnaires a fait l objet d une évaluation afin de favoriser une plus pus grande ga présence pése auprès de leurs employés. PRATIQ QUES DE PRA ATIQUE GEST TION S DE Il existe it des outils pour tenir compte de la charge de travail des employés (analyse de tâches, évaluation du rendement, etc.) lorsque de nouvelles tâches sont assignées. Les gestionnaires ont réduit la charge de travail des employés. Les employés peuvent aisément parler de leur charge de travail avec leur superviseur. Les employés peuvent demander et obtenir de l aide laide lorsqu ils se sentent surchargés.

14 DIX ACTIONS SIMPLES! 1. Évaluer la charge réelle de travail. 2. Dire Non! 3. Réduire la charge de travail des gestionnaires. 4. Ajouter du personnel. 5. Faire une Not to do list. 6. Discuter avec les personnes sur ce qu elles ressentent au travail. 7. Faire participer les personnes à la définition de leur charge de travail. 8. Réduire les interruptions. 9. Protégerdu temps au retour de vacances. 10. Refuser une charge de travail additionnelle quand l équipe est déjà débordée.

15 «Se considérer surchargé ne veut pas dire vouloir travailler moins, mais souvent travailler mieux!» «Moins de travail pour la personne n entraîne pas moins de capital pour l entreprise entreprise.» (Les sept pièces manquantes du management, Brun, 2008)

Programme stratégique de prévention en santé psychologique au travail pour un développement durable des employés

Programme stratégique de prévention en santé psychologique au travail pour un développement durable des employés Programme stratégique de prévention en santé psychologique au travail pour un développement durable des employés JEAN-PIERRE BRUN PROFESSEUR TITULAIRE DE LA CHAIRE EN GESTION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ

Plus en détail

Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France

Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France Performance et débordements du travail sur la vie personnelle Les enseignements d une étude menée auprès de cadres en France Émilie Genin École de Relations Industrielles Université de Montréal Colloque

Plus en détail

Grille d identification des risques psychosociaux en entreprise : un outil simple à utiliser par les intervenants en santé au travail

Grille d identification des risques psychosociaux en entreprise : un outil simple à utiliser par les intervenants en santé au travail Grille d identification des risques psychosociaux en entreprise : un outil simple à utiliser par les intervenants en santé au travail JEAN-PIERRE BRUN PROFESSEUR TITULAIRE DE LA CHAIRE EN GESTION DE LA

Plus en détail

LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL: DES NOUVEAUX ENJEUX

LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL: DES NOUVEAUX ENJEUX LA SANTÉ ET LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL: DES NOUVEAUX ENJEUX JEAN-PIERRE BRUN PROFESSEUR TITULAIRE DE LA CHAIRE EN GESTION DE LA SANTÉ ET DE LA SÉCURITÉ DU TRAVAIL SITE 1 LES SAVOIR-FAIRE DE PRUDENCE 2 LA SANTÉ

Plus en détail

Le bonheur au travail

Le bonheur au travail Programme d aide aux employés Jacques Lamarre et associés Le bonheur au travail Présenté par Anne Gauvin et Marie-Véronique Matte «Le plus beau destin que puisse connaître un être humain, c est d être

Plus en détail

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5

PASI. L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 PASI Collège Claude Le Lorrain NANCY L ELEVE de 5 ème et L AIDE AUX DEVOIRS DOCUMENT 5 1. Présentation de l aide aux devoirs pour les 5èmes page 2 2. Enquête menée auprès des élèves de 5 ème page 3 a.

Plus en détail

Mon objectif est d avoir des responsabilités supérieures à celles que j ai actuellement 0 2 3 4 5 6 7 8 9 10

Mon objectif est d avoir des responsabilités supérieures à celles que j ai actuellement 0 2 3 4 5 6 7 8 9 10 TEST : Evaluez-vous dans le changement... Vous voulez changer professionnellement?» Identifiez les moteurs et les freins à votre changement, et parlons-en... Donnez une valeur explicative à votre changement

Plus en détail

QUESTIONNAIRE DE DIAGNOSTIC RAPIDE DES NIVEAUX DE CPO ET TMS EN ETABLISSEMENTS DE SOIN

QUESTIONNAIRE DE DIAGNOSTIC RAPIDE DES NIVEAUX DE CPO ET TMS EN ETABLISSEMENTS DE SOIN NOTE EXPLICATIVE ORSOSA QUESTIONNAIRE DE DIAGNOSTIC RAPIDE DES NIVEAUX DE CPO ET TMS EN ETABLISSEMENTS DE SOIN Ce document détaille le contenu des questionnaires établis lors de la cohorte ORSOSA 1 et

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1

Enquête de PSMT ENQUÊTE DE PSMT 1 Enquête de PSMT Qu est-ce que PSMT? Protégeons la santé mentale au travail est un ensemble exhaustif de ressources uniques, fondées sur des données probantes, qui ont été conçues dans le but d évaluer

Plus en détail

Page 2. Une façon simple pour améliorer la trésorerie de l entreprise

Page 2. Une façon simple pour améliorer la trésorerie de l entreprise Page 2 1. Qui je suis? Tout d abord, si vous ne me connaissez pas encore, permettez-moi de me présenter. Après tout qu estce qui me donne l autorité pour vous parler? Quelles preuves avez-vous que je peux

Plus en détail

SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT

SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT SERVICES FINANCIERS SAVOIR BIEN GUIDER LE CLIENT DIDIER BERT COLLABORATION SPÉCIALE Tarik Haned est planificateur financier à la Caisse Desjardins des Versants du mont Royal, à Outremont. Il répond à nos

Plus en détail

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER

LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER LES OUTILS DE BASE POUR COMMUNIQUER EFFICACEMENT améliorer sa communication avec son entourage professionnel et/ou personnel Objectifs Développer son aisance relationnelle S adapter à ses s Faire preuve

Plus en détail

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL

Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL Questionnaire sur la conciliation famille TRAVAIL BLOC 1 : LA FAMILLE ET LES CHARGES FAMILIALES 1. Avez vous des enfants à votre charge au quotidien?, avec moi en garde à temps plein, en garde partagée,

Plus en détail

Exemples de réponses à des annonces

Exemples de réponses à des annonces Exemples de réponses à des annonces Assistant Juridique (Réponse à annonce) 13 rue de xxxxx xxxxx Tanger Email : nom.prenom@mail.com Nom Entreprise A l attention de Mr DUPONT Agadir Tanger, le 15 Janvier

Plus en détail

ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC. Demande de prestations du Régime de rentes du Québec.

ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC. Demande de prestations du Régime de rentes du Québec. MAR / QUE 3 ENTENTE EN MATIERE DE SÉCURITÉ SOCIALE ENTRE LE QUEBEC ET LE ROYAUME DU MAROC Demande de prestations du Régime de rentes du Québec Rente de retraite Q-114-RET (10-12) IMPORTANT Aucune prestation

Plus en détail

RISQUES PSYCHOSOCIAUX Prévenir le stress, le harcèlement ou les violences

RISQUES PSYCHOSOCIAUX Prévenir le stress, le harcèlement ou les violences RISQUES PSYCHOSOCIAUX Prévenir le stress, le harcèlement ou les violences prévenir. Troubles de la concentration, du sommeil, dépression Un nombre grandissant de salariés déclarent souffrir de symptômes

Plus en détail

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations

BTS Comptabilité et Gestion des Organisations BTS Comptabilité et Gestion des Organisations Recueil de témoignages de titulaires d un bac STG ou professionnel de comptabilité 12 rue Dessaignes 41016 BLOIS CEDEX bts-dessaignes.org Téléphone : 02 54

Plus en détail

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile

Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile Conseils Pour mieux vivre avec la colère Se préparer pour le retour à domicile www.douglas.qc.ca Le retour Le retour Votre proche a eu des gestes ou des propos agressifs. Vous êtes inquiet pour lui et

Plus en détail

Comment prévenir le syndrome du Burn-out?

Comment prévenir le syndrome du Burn-out? Comment prévenir le syndrome du Burn-out? 1 Qui suis-je? Je suis analyste transactionnel certifié, formateur et superviseur spécialisé en prévention et gestion des risques psychosociaux. Ma mission : «Etre

Plus en détail

Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail :

Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail : Lycée Saint-Sébastien 4, Rue Hervé De Guébriant BP 30819 29208 LANDERNEAU cedex TEL : 02.98.85.12.55 FAX : 02.98.85.45.67 @ mail : collegelycee@st-sebastien.fr Site web : www.st-sebastien.fr L assurance

Plus en détail

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview)

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview) Les et les devoirs des enfants Contact : OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris http://www.opinion-way.com pour Zup de Co Les et les devoirs des enfants Juillet 2014 opinionway Juillet 2014 1

Plus en détail

Fiche PM300 - Préparer le planning d un projet. 1.Introduction : un outil en support...2. 2.Première étape : La création des ressources...

Fiche PM300 - Préparer le planning d un projet. 1.Introduction : un outil en support...2. 2.Première étape : La création des ressources... Fiche PM300 - Préparer le planning d un projet Table des matières 1.Introduction : un outil en support...2 2.Première étape : La création des ressources...3 3.Deuxième étape : Le canevas méthodologique

Plus en détail

Vous souhaitez préparer votre CAP, BEP ou Bac Pro en alternance? GrDF vous forme à un métier d avenir!

Vous souhaitez préparer votre CAP, BEP ou Bac Pro en alternance? GrDF vous forme à un métier d avenir! votre CAP, BEP ou Bac Pro en alternance? GrDF vous forme à un métier d avenir! votre CAP, BEP ou Bac Pro en alternance? GrDF vous forme à un métier d avenir! Travailler dehors Organiser et préparer des

Plus en détail

Le gouvernement du Canada offre un

Le gouvernement du Canada offre un Guide de la sécurité sociale et des régimes de retraite au Canada Le gouvernement du Canada offre un système de revenu de retraite qui permet le versement de prestations mensuelles aux personnes suivantes

Plus en détail

Sondage Swisscom Business Booster. Une enquête de l'institut LINK, réalisée à la demande de Swisscom (Suisse) SA, mars/avril 2015

Sondage Swisscom Business Booster. Une enquête de l'institut LINK, réalisée à la demande de Swisscom (Suisse) SA, mars/avril 2015 Sondage Swisscom Business Booster Une enquête de l'institut LINK, réalisée à la demande de Swisscom (Suisse) SA, mars/avril 2015 Inhalt 2 1. Situation initiale 3 2. Objectif 4 3. Présentation de l enquête

Plus en détail

Comment jongler avec les enfants, le travail et les loisirs?

Comment jongler avec les enfants, le travail et les loisirs? Comment jongler avec les enfants, le travail et les loisirs? Les parents belges cherchent à mieux combiner travail et vie de famille 89 % veut consacrer plus de tempsà sa famille 82 %se sent souvent sous

Plus en détail

MINI-MÉMOIRE DE PPP - S4

MINI-MÉMOIRE DE PPP - S4 MINI-MÉMOIRE DE PPP - S4 Par [OUAZAR ARIS-ARAB] [S4-G2] [AYME OLIVIA] TABLE DES MATIÈRES ANALYSE DE L ENTREPRISE # PRESENTATION DE L ENTREPRISE # LISTE ET DESCRIPTION DES DIFFERENTS METIERS REPRESENTES

Plus en détail

Principes fondamentaux de la gestion du temps. Si j avais le temps je. Est-ce applicable à tous? Oui. à différents degrés

Principes fondamentaux de la gestion du temps. Si j avais le temps je. Est-ce applicable à tous? Oui. à différents degrés Principes fondamentaux de la gestion du temps n Si j avais le temps je Est-ce applicable à tous? Oui à différents degrés 1 La dispersion de l information L organisation n est pas la seule solution L organisation

Plus en détail

Comment savoir que c est le moment de me casser?

Comment savoir que c est le moment de me casser? Comment savoir que c est le moment de me casser? Webinaire 11 août 2015 JEMECASSE.FR Je me suis cassée deux fois La première Cause de départ : RAS LE BOL PHÉNOMÉNAL La seconde Cause de départ : JE VEUX

Plus en détail

Santé mentale: Prévenir, Gérer l absence et Favoriser le retour au travail

Santé mentale: Prévenir, Gérer l absence et Favoriser le retour au travail Santé mentale: Prévenir, Gérer l absence et Favoriser le retour au travail Michèle Parent, MScA, CRHA Vice-présidente adjointe, Invalidité groupe, Québec et Est de l Ontario 1er décembre 2014 PRÉVENIR,

Plus en détail

Savoir optimiser la relation entraîneur-athlète: un travail continu. Madeleine Hallé Novembre 2014

Savoir optimiser la relation entraîneur-athlète: un travail continu. Madeleine Hallé Novembre 2014 Savoir optimiser la relation entraîneur-athlète: un travail continu Madeleine Hallé Novembre 2014 Relation? Lien, rapport ò Entre au moins 2 personnes, ò Qui prend différentes natures, ( amitié, performance,

Plus en détail

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone

anapec Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Prestations aux Chercheurs d Emploi Ateliers de Recherche d emploi anapec Documents Participants Atelier 5 : Prospecter les Entreprises par Télephone Des compétences pour l emploi des emplois pour les

Plus en détail

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place?

QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT. Comment avez-vous été accueillis et contactés sur place? Université à l étranger: Université Nationale de La Plata Semestre/Année de séjour : Semestre 1/ 2012/2013 Domaine d études : Etudes européennes L accueil : QUESTIONNAIRE aux ETUDIANTS OUT Comment avez-vous

Plus en détail

La souffrance au travail, comment la

La souffrance au travail, comment la SIMUP Service de Santé au Travail de la Vallée de la Lys La souffrance au travail, comment la déceler pour mieux la gérer? 1 QUELQUES CONSTATS D après l Institut Français de Veille Sanitaire, un homme

Plus en détail

Étudiant. 1er cycle 4359 21% 3.76 64% 22.7 3.3 2e cycle 1846 22% 2.61 76% 29.6 3.0

Étudiant. 1er cycle 4359 21% 3.76 64% 22.7 3.3 2e cycle 1846 22% 2.61 76% 29.6 3.0 INTRODUCTION Dans l'objectif de mieux connaître les habitudes de déplacement de ses étudiants et de son personnel, l'école Polytechnique de Montréal lançait à l automne 2011 la deuxième édition de l'enquête

Plus en détail

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures

Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Scénarios sociaux Pour faciliter mon parcours aux études supérieures Ces scénarios sociaux ont été préparés depuis l automne 2008 par Jézabel Parent du Cégep Saint-Hyacinthe, Lyne Picard, du CRDI Normand-Laramée,

Plus en détail

Ligne directrice. Pratique exemplaire. Règlement

Ligne directrice. Pratique exemplaire. Règlement Autorisation de garde de nuit Règlement 22.2(1) Il est interdit à tout titulaire de licence de fournir des services de garde de nuit dans une garderie familiale sans avoir obtenu l autorisation écrite

Plus en détail

Salon Préventica Lille 2013

Salon Préventica Lille 2013 Centre de gestion de la Fonction Publique Territoriale du Nord www.cdg59.fr Risques psychosociaux : méthodologie d intervention pluridisciplinaire du pôle prévention du CDG 59 Salon Préventica Lille 2013

Plus en détail

Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI)

Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI) Tendances salariales et d embauche en technologies de l'information (TI) Perspectives 2014 -Canada 2013 Robert Half Technology. Employeur offrant l équité en matière d emploi. La discussion d aujourd hui

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

Comment bien gérer votre temps

Comment bien gérer votre temps Comment bien gérer votre temps Bonjour, je m appelle Marie-Ève. Au secondaire, vous aviez l habitude d être en classe 30 heures par semaine, alors qu à l université, vous pouvez avoir de 15 à 25 heures

Plus en détail

Quel est le rôle du manager dans la gestion des talents? Cécile DEJOUX Maître de conférences Habilitée à Diriger des Recherches Cnam

Quel est le rôle du manager dans la gestion des talents? Cécile DEJOUX Maître de conférences Habilitée à Diriger des Recherches Cnam Quel est le rôle du manager dans la gestion des talents? Cécile DEJOUX Maître de conférences Habilitée à Diriger des Recherches Cnam LE MANAGER ET LE RECRUTEMENT Intervention ponctuelle ou totale dans

Plus en détail

L effet WOW en négociation gagnant-gagnant!

L effet WOW en négociation gagnant-gagnant! L effet WOW en négociation gagnant-gagnant! Jasmin Bergeron, MBA, Ph.D. Conférencier et professeur Directeur d un programme de MBA Université du Québec à Montréal T: 514 514-978-0795 info@jasminbergeron.com

Plus en détail

Professeur superviseur ALAIN APRIL

Professeur superviseur ALAIN APRIL RAPPORT TECHNIQUE PRÉSENTÉ À L ÉCOLE DE TECHNOLOGIE SUPÉRIEURE DANS LE CADRE DU COURS MGL804 REALISATION ET MAINTENANCE DE LOGICIELS TRAVAIL DE SESSION N12 EVALUATION D UN CONTRAT DE MAINTENANCE DU LOGICIEL

Plus en détail

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance) partenaire de Créateurs d avenirs PREPAVOGT Yaoundé, le 28 mars 2015 B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

Plus en détail

OBJECTIFS DE LA RENCONTRE

OBJECTIFS DE LA RENCONTRE OBJECTIFS DE LA RENCONTRE Reconnaître les variables de l environnement psychosocial de travail Connaître les risques pour la santé reliés aux contraintes psychosociales de l organisation du travail Connaître

Plus en détail

Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées

Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées PIHET Sandrine ETTER Stéphanie Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées JOURNÉE DE RÉFLEXION DE L AFIPA 10.09.2014 UNE ENQUÊTE DE PLUS? 4 domaines couverts en 6 à 8 points: Autonomie

Plus en détail

Prévention des risques psychosociaux Groupe de travail Personnels Education. Académie de Besançon Janvier 2015

Prévention des risques psychosociaux Groupe de travail Personnels Education. Académie de Besançon Janvier 2015 Prévention des risques psychosociaux Groupe de travail Personnels Education Académie de Besançon Janvier 2015 Ordre du jour Contexte général Objectif du groupe de concertation Risques psychosociaux et

Plus en détail

Dossier Conduite et Présentation d Activités Professionnelles (CPAP) BTS Assurance Session 2010. Récapitulatif des activités professionnelles

Dossier Conduite et Présentation d Activités Professionnelles (CPAP) BTS Assurance Session 2010. Récapitulatif des activités professionnelles Dossier Conduite et Présentation d Activités Professionnelles (CPAP) BTS Assurance Session 2010 NOM PRENOM Récapitulatif des activités professionnelles Période du Entreprise : Service : Intitulé du poste

Plus en détail

Outil web de sensibilisation à la violence au travail : qu en disent les internautes 18 mois après son lancement?

Outil web de sensibilisation à la violence au travail : qu en disent les internautes 18 mois après son lancement? Montréal, le 27 mai 2016 Outil web de sensibilisation à la violence au travail : qu en disent les internautes 18 mois après son lancement? La violence au travail est une réalité quotidienne dans de nombreux

Plus en détail

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité

- - - + + + Exemples. 1 J ai des convictions fermes que je ne modifie qu après mûre réflexion Confiance en soi/ identité Documentation C Autoévaluation des compétences sociales et personnelles Vous avez rempli le justificatif des prestations fournies pour l année relatif à votre travail concernant la prise en charge de votre

Plus en détail

L évaluation des performances à l OCDE

L évaluation des performances à l OCDE L évaluation des performances à l OCDE Table des matières Caractéristiques du système Déroulement de l évaluation des performances - Réunions - Décision Notations et conséquences Critiques et demandes

Plus en détail

synthèse SANTÉ et BIEN-ÊTRE des salariés, PERFORMANCE des ENTREPRISEs chiffres clés 2014

synthèse SANTÉ et BIEN-ÊTRE des salariés, PERFORMANCE des ENTREPRISEs chiffres clés 2014 synthèse SANTÉ et BIEN-ÊTRE des, PERFORMANCE des ENTREPRISEs chiffres clés 04 ÉDITORIAL La santé des français est un bien précieux, à titre individuel bien sûr, mais aussi pour notre économie et notre

Plus en détail

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers Dieudonné Soubeiga, expert en sondages Marie-Suzanne Lavallée, directrice de la qualité Annie

Plus en détail

CRÉA BAS-SAINT-LAURENT

CRÉA BAS-SAINT-LAURENT CRÉA BAS-SAINT-LAURENT Présenté par : Julie Pelletier, conseillère en transfert Collaboratrice: Antonine Rodrigue, directrice et conseillère en transfert On n a pas voté pour travailler plus. Je pensais

Plus en détail

La santé au travail des cheminots en région Bretagne Enquête pour le CER et la Mutuelle Entrain

La santé au travail des cheminots en région Bretagne Enquête pour le CER et la Mutuelle Entrain La santé au travail des cheminots en région Bretagne Enquête pour le CER et la Mutuelle Entrain Présentation des résultats de l enquête auprès des salariés Sommaire A- La démarche 1. Méthodologie de l

Plus en détail

«Le bon plan est celui qui vous permet de réaliser ce qui compte pour vous» Dominique Vincent, MBA, CIM Vice-présidente, gestionnaire de portefeuille

«Le bon plan est celui qui vous permet de réaliser ce qui compte pour vous» Dominique Vincent, MBA, CIM Vice-présidente, gestionnaire de portefeuille «Le bon plan est celui qui vous permet de réaliser ce qui compte pour vous» Dominique Vincent, MBA, CIM Vice-présidente, gestionnaire de portefeuille Un plan financier clair et simple est synonyme de tranquillité

Plus en détail

Rapport pour Syndicat des professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec

Rapport pour Syndicat des professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec Rapport pour Syndicat des professionnelles et professionnels du gouvernement du Québec Programme de bourses Fonds commémoratif Louise-Montpetit-Morisseau Développement et validation de l échelle de mesure

Plus en détail

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45

Octobre 2013. Contact Inergie. Luc Vidal Directeur général lvidal@inergie.com 01 41 09 05 45 Baromètre Afci ANDRH Inergie 2013 sur la Communication Managériale 4 ème édition «L implication des managers dans une communication de proximité avec leurs équipes» Octobre 2013 Contact Inergie Toute publication

Plus en détail

Coaching et la relève

Coaching et la relève Coaching et la relève Coaching Faire usage de son intégrité, de sa crédibilité, de son leadership et de ses compétences pour amener un ou des individus à agir, dans le cadre de leurs fonctions, en personne

Plus en détail

Forum des mé+ers Rotary club de Mar+gues Etang de Berre

Forum des mé+ers Rotary club de Mar+gues Etang de Berre Forum des mé+ers Rotary club de Mar+gues Etang de Berre Les mé+ers du social et des Ressources Humaines Directeur des Ressources humaines, psychologues, éducateur spor7f, assistant familial, conseiller

Plus en détail

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS

FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS FEUILLE DE RENSEIGNEMENTS La sécurité des personnes âgées Ce qu il faut savoir Vie saine, Aînés et Consommation Manitoba Secrétariat manitobain du mieux-être des personnes âgées et du vieillissement en

Plus en détail

Des fins de carrière progressives : une réponse au vieillissement en emploi?

Des fins de carrière progressives : une réponse au vieillissement en emploi? Des fins de carrière progressives : une réponse au vieillissement en emploi? Prof. N. Burnay Université de Namur Université catholique de Louvain En guise d introduction Important changement démographique

Plus en détail

RAPPORT DE PLACEMENT INFORMATIONS PERSONNELLES

RAPPORT DE PLACEMENT INFORMATIONS PERSONNELLES RAPPORT DE PLACEMENT INFORMATIONS PERSONNELLES Nom Prénom M / F Date de naissance Pays d origine Public cible : FPI (Formation Professionnelle Initiale), scolaires Niveau d études Adresse e-mail ORGANISME

Plus en détail

Chaud devant! A. Dimension juridique... 2 B. Dimension morale... 2 C. Dimension éthique... 3

Chaud devant! A. Dimension juridique... 2 B. Dimension morale... 2 C. Dimension éthique... 3 Analyse de situations professionnelles Analyse et synthèse du cas n 6 Chaud devant! Analyse et synthèse réalisées par Jean-Pierre OBIN Inspecteur général de l'éducation nationale (IGEN) Expert associé

Plus en détail

ÉVALUATION DES FORMATIONS

ÉVALUATION DES FORMATIONS ÉVALUATION DES FORMATIONS SUIVIES PAR LES GESTIONNAIRES DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ DE LA RÉGION DE CHAUDIÈRE-APPALACHES EN GESTION DU CHANGEMENT, GESTION DE PROJET ET EN LEAN MANAGEMENT Suzanne Pelletier,

Plus en détail

Enquête de satisfaction CIL PASS-ASSISTANCE

Enquête de satisfaction CIL PASS-ASSISTANCE SYNTHESE Enquête de satisfaction CIL PASS-ASSISTANCE Mars 2011 Service CIL PASS-ASSISTANCE Avril 2011 Action Logement Les entreprises s engagent avec les salariés 1 Données de l enquête Enquête de type

Plus en détail

Enquête de CPA Canada sur la fraude 2014

Enquête de CPA Canada sur la fraude 2014 Préparé pour : Comptables professionnels agréés du Canada Le 28 février 2014 Informations sur l enquête L a été menée par Harris/Decima au moyen d un sondage téléphonique réalisé à l échelle nationale

Plus en détail

d amener l élève à réfléchir et à se prononcer par rapport à certaines compétences, attitudes ou valeurs

d amener l élève à réfléchir et à se prononcer par rapport à certaines compétences, attitudes ou valeurs Accompagnement personnalisé BAC PRO 3 ans Le positionnement L auto-positionnement est l occasion : d obtenir des informations concernant le profil de l élève Ce sont des informations généralistes concernant

Plus en détail

Comment aider les enseignants

Comment aider les enseignants La complexité de la relation formateur-formé Comment aider les enseignants débutants à se développer? Jacques Méard j.meard@wanadoo.fr www.jmeard-recherche.fr LAMHESS Université de Nice Sophia Antipolis

Plus en détail

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Demande de permission d en appeler

DÉCISION DU TRIBUNAL DE LA SÉCURITÉ SOCIALE Division d appel Demande de permission d en appeler [TRADUCTION] Citation : K. U. c. Ministre des Ressources humaines et du Développement des compétences, 2014 TSSDA 38 N o d appel : AD-13-169 ENTRE : K. U. Demanderesse et Ministre des Ressources humaines

Plus en détail

Zoom sur... L'AIDE A DOMICILE. Au sommaire de ce numéro 11. Pour vous et chez vous,

Zoom sur... L'AIDE A DOMICILE. Au sommaire de ce numéro 11. Pour vous et chez vous, Zoom sur... L'AIDE A DOMICILE Pour vous et chez vous, Un service d'aide et d'accompagnement lors de difficultés passagères de la vie quotidienne. Au sommaire de ce numéro 11 L'intervention à domicile et

Plus en détail

Près d un Canadien sur 5 craint sérieusement de ne pas être admissible à une assurance-santé privée. *

Près d un Canadien sur 5 craint sérieusement de ne pas être admissible à une assurance-santé privée. * ? Près d un Canadien sur 5 craint sérieusement de ne pas être admissible à une assurance-santé privée. * À quel point vous inquiétez-vous que votre état de santé actuel ait une incidence sur votre capacité

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SPORT SANTE

QUESTIONNAIRE SPORT SANTE QUESTIONNAIRE SPORT SANTE NOM.... PRENOM..... AGE PROFESSION.... L objectif de ce questionnaire confidentiel est de vous aider à : - mieux vous positionner sur votre condition physique. - mieux évaluer

Plus en détail

Résultats de l enquête. satisfaction 2009

Résultats de l enquête. satisfaction 2009 Résultats de l enquête satisfaction 2009 80 % de participation, merci de votre collaboration! Votre participation Vous avez été 2 038 à être sollicités et 1 638 à répondre à l enquête Quille Satisf Action.

Plus en détail

Au Canada, la loi protège les droits des

Au Canada, la loi protège les droits des Guide des droits des travailleuses enceintes au Canada Au Canada, la loi protège les droits des travailleuses qui sont enceintes ou qui ont, ou prévoient avoir, des enfants. Dans toutes les provinces et

Plus en détail

À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement

À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement À quoi vous attendre si vous devez présenter une demande de règlement Votre assurance protection du revenu RBC Assurances reconnaît qu une maladie ou une blessure invalidante peut poser des défis sur les

Plus en détail

SOLUTIONS RESSOURCES HUMAINES SUD

SOLUTIONS RESSOURCES HUMAINES SUD «Impacts de la pratique de la reconnaissance au travail sur la santé des salariés» Jean-Marie GOBBI La reconnaissance, une préoccupation actuelle Le contexte social Montée de l individualisme Effritement

Plus en détail

A.PERRIER, Directeur Soins Infirmiers A. GAUDILLERE, Resp. Assurance Qualité

A.PERRIER, Directeur Soins Infirmiers A. GAUDILLERE, Resp. Assurance Qualité Développer la Bientraitance dans un établissement de court séjour. s Retour d expd expérience A.PERRIER, Directeur Soins Infirmiers A. GAUDILLERE, Resp. Assurance Qualité Journée régionale 2010 «Qualité

Plus en détail

Table des matières. Introduction

Table des matières. Introduction Table des matières Introduction A la suite de l obtention de mon baccalauréat économique et social mention assez bien, je me suis dirigée vers la formation Gestion des Entreprises et des Administrations

Plus en détail

COMMENT CONSTRUIRE UNE ACCROCHE PUISSANTE. ANSE 2014 http://mieuxsevendreentantquecoach.kajabi.com

COMMENT CONSTRUIRE UNE ACCROCHE PUISSANTE. ANSE 2014 http://mieuxsevendreentantquecoach.kajabi.com COMMENT CONSTRUIRE UNE ACCROCHE PUISSANTE 1/ Identifiez votre domaine d expertise Si vous ne l avez pas encore identifié, regardez la vidéo n 1 Exemples : - Cas de Claude : je permets au système entreprise

Plus en détail

Qu est ce que le coaching professionnel? 08/07/2008

Qu est ce que le coaching professionnel? 08/07/2008 Qu est ce que le coaching professionnel? 08/07/2008 Organisation de la soirée Faisons connaissance Le coaching professionnel : qu est ce que c est? Témoignage de Laurent BESSE Questions / réponses, partage

Plus en détail

Atelier"20 minutes en confiance: du talent au métier" Questionnairedes18anset+

Atelier20 minutes en confiance: du talent au métier Questionnairedes18anset+ Atelier"20 minutes en confiance: du talent au métier" Questionnairedes18anset+ Dans la vie de tous les jours on a des préférences, que ce soit dans nos relations avec nos amis, dans un environnement, comme

Plus en détail

«Formation Management»

«Formation Management» «Formation Management» n Les fondements du management n Donner du sens n Bâtir la confiance n Prendre en compte les besoins individuels n Entretenir la motivation n Le management situationnel n Le management

Plus en détail

La place en crèche d entreprise :

La place en crèche d entreprise : La place en crèche d entreprise : Comment facilite-t-elle la conciliation vie familiale et vie professionnelle des salariés-parents? Direction Marketing Communication Etudes www.babilou.com Note méthodologique

Plus en détail

Modèles de lettres réseau

Modèles de lettres réseau Lettre de demande d entretien suite à une recommandation Mentionnez la personne qui vous recommande J ai travaillé avec votre collègue Cécile Dubois, lorsqu elle était en poste chez Renault. Elle connaît

Plus en détail

avec les Travailleurs Handicapés

avec les Travailleurs Handicapés avec les Travailleurs Handicapés POUR LA PREMIÈRE FOIS LES TRAVAILLEURS HANDICAPÉS SONT PLEINEMENT ACTEURS DE L INTÉGRATION L expérience collective au service du handicap dans l entreprise SI VOUS CHERCHEZ

Plus en détail

D accord ou pas d accord? 1. Je fais un planning même si je ne parviens pas toujours à le suivre

D accord ou pas d accord? 1. Je fais un planning même si je ne parviens pas toujours à le suivre Gérer son temps D accord ou pas d accord? 1. Je fais un planning même si je ne parviens pas toujours à le suivre 2. Je me force à modifier mon rythme de travail 3. Je modifie mon planning en fonction des

Plus en détail

Démotivation, absentéisme, blocages, conflits, Vraiment une fatalité?

Démotivation, absentéisme, blocages, conflits, Vraiment une fatalité? Systèmes relationnels & organisationnels Coaching + Développement individuels & d équipes Transition de carrière Démotivation, absentéisme, blocages, conflits, Vraiment une fatalité? Morges Pully 07 mars

Plus en détail

2014-2015. Programme régional de formation

2014-2015. Programme régional de formation 2014-2015 Programme régional de formation L E C A D R E, U N G E S T I O N N A I R E D E P E R S O N N E S D A N S U N C O N T E X T E D E R É S E A U X D E S E R V I C E S À L A P O P U L A T I O N À

Plus en détail

Les solutions de prévoyance professionnelle pour les PME

Les solutions de prévoyance professionnelle pour les PME Les solutions de prévoyance professionnelle pour les PME Les solutions LPP pour les PME CCIF Fribourg - 26 mars 2013 Coût des assurances sociales Par type d assurance, en % Source : Office fédéral des

Plus en détail

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée

Modèles de lettres de présentation. Pour une candidature personnalisée Modèles de lettres de présentation Pour une candidature personnalisée Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2013-2014 Saint-Jérôme, le 20 septembre 2013 Monsieur Mario St-Onge

Plus en détail

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître!

Contact avec les employeurs. Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Contact avec les employeurs Pour te démarquer auprès des employeurs, fais-toi connaître! Document réalisé par le Carrefour jeunesse-emploi Rivière-du-Nord 2015 TU ENVOIES TON CV PAR COURRIEL? Écrire :

Plus en détail

SONDAGE AUPRÈS DES PERSONNES DIPLÔMÉES DU 1 er CYCLE DE LA FACULTÉ D ADMINISTRATION

SONDAGE AUPRÈS DES PERSONNES DIPLÔMÉES DU 1 er CYCLE DE LA FACULTÉ D ADMINISTRATION SONDAGE AUPRÈS DES PERSONNES DIPLÔMÉES DU 1 er CYCLE DE LA FACULTÉ D ADMINISTRATION Objectif de l étude : Mesurer le taux de placement à court terme des nouveaux diplômés en administration et en économique

Plus en détail

UNE FILLE ENGAGÉE. Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation.

UNE FILLE ENGAGÉE. Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation. UNE FILLE ENGAGÉE Facteurs de succès pour l étudiante en formation non traditionnelle Un outil qui permet à l étudiante d être dynamique et proactive dans sa formation. Cet outil t est remis en début de

Plus en détail

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale

Consultez-nous. Traiter votre plainte par la résolution locale Consultez-nous Traiter votre plainte par la résolution locale 2 Table des matières Qu est-ce que le Bureau du directeur indépendant de l examen de la police?...3 Qu est-ce que la résolution locale?...

Plus en détail

Mon argent pour la vie

Mon argent pour la vie Mon argent pour la vie Bâtir son épargne. Protéger ses avoirs. Prendre sa retraite en toute confiance. QUESTIONNAIRE SUR LE STYLE DE VIE À LA RETRAITE NAME DATE CURRENT AGE AGE YOU HOPE TO RETIRE La vie

Plus en détail

Contact avec les employeurs. Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître!

Contact avec les employeurs. Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître! Pour vous démarquer auprès des employeurs, faites-vous connaître! Document réalisé par le Carrefour jeunesseemploi Rivière-du-Nord 2011-2012 Contact avec les employeurs Sommaire : Le marché ouvert Le marché

Plus en détail

L évaluation du rendement de la formation en entreprise

L évaluation du rendement de la formation en entreprise L évaluation du rendement de la formation en entreprise Université de Fribourg (Suisse) - CIRDEP, UQAM Atelier de l Observatoire Compétences-Emplois 9.12.2010 Chaire des Ressources Humaines et Organisation

Plus en détail