Le Contrat d engagement éducatif. CDDP 2 février 2012

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le Contrat d engagement éducatif. CDDP 2 février 2012"

Transcription

1 Le Contrat d engagement éducatif CDDP 2 février

2 SOMMAIRE 1 Le CEE Kézako? 2 La Directive Européenne 3 La Jurisprudence (CJCE et CE) 4 Conséquences et perspectives 5 Questions diverses 2

3 Le CEE 1 Genèse 2 Grands principes 3

4 1-1 Genèse 1 - Le CEE Le CEE a pour objectif de stabiliser une situation précaire Années 60 : statut d animateur au pair recruté à titre temporaire (arrêté de 1955) 1988 : statut intégré à la convention collective de l animation (Annexe 2) 4

5 1 - Le CEE Cette annexe 2 fera l objet de nombreux recours contentieux notamment sur l application des prélèvements URSSAF 1998 : La Loi Aubry du 13 juin introduit un repos quotidien obligatoire de 11h, entraînant la précarité de ce statut d animateur occasionnel. 5

6 1 - Le CEE En 2006 afin de mettre un terme à ces nombreuses ambiguïtés le législateur crée un nouveau type de contrat de travail : Le Contrat d Engagement Éducatif. (Loi du 23 mai 2006 relative au volontariat associatif et à l engagement éducatif). 6

7 1 - Le CEE 1-2 Les Grands principes Ce nouveau statut a pour but d éclaircir la notion de travailleur saisonnier et occasionnel dans l animation Pour cela la durée d exercice d une personne ne peut pas dépasser 80 jours par an. 7

8 1 - Le CEE Un dispositif dérogatoire au droit du travail La notion de repos compensateur et de congés n est pas mentionnée ainsi que l absence de distinction entre travail de jour et travail de nuit 8

9 1 - Le CEE La justification en est la «spécificité» du travail d animateur qui, notamment en séjour de vacances avec hébergement, peut enchaîner des durées de travail avec des amplitudes horaires très longues (du lever des jeunes au coucher), auxquelles s ajoutent les temps de préparation et la surveillance des nuitées 9

10 1 - Le CEE En contrepartie l employeur prend en charge la nourriture et le logement pendant le temps de travail. 10

11 Autres spécificités 1 - Le CEE Le CEE prévoit une rémunération dont le montant journalier est de 2,2 fois le SMIC horaire Ce contrat est également sorti du code du travail pour intégrer le code de l action sociale et des familles 11

12 La Directive Européenne 1 - Grands principes Directive européenne du 4 novembre 2003 concernant l aménagement du temps de travail. 12

13 La Directive Européenne Dans son article 17 la Directive reconnaît des champs professionnels dérogatoires Notamment : les activité de garde et de surveillance permettant d assurer la protection des biens et des personnes. 13

14 La Directive Européenne Néanmoins la directive précise estime que des mesures de protection des salariés doivent être mises en uvre pour bénéficier du régime dérogatoire 14

15 3 La Jurisprudence 1 - le recours 2 la Cour de Justice des Communautés Européennes 3 Le conseil d État 15

16 La Jurisprudence 3-1 Le recours Très rapidement un recours est déposé par un syndicat professionnel d animateurs, contre la légitimité du CEE, pour non respect des dispositions du droit du travail sur le repos compensateur 16

17 La jurisprudence 3 2 La CJCE Celle-ci rend son avis le 14 octobre 2010 Elle reconnaît le caractère dérogatoire de l activité d animateur (encadrement de mineurs) qui rentre dans le champ de l article de 17 la directive européenne 17

18 La jurisprudence Néanmoins elle estime que les mesures de protection des travailleurs proposées par le CEE (soit la seule limitation à 80 jours de travail par an) sont insuffisantes 18

19 La jurisprudence 3 2 le Conseil d État Celui-ci rend son avis le 11 octobre 2011 Il prend note de l incompatibilité de la loi du 23 mai 2006 instaurant le CEE avec la directive européenne. 19

20 La jurisprudence Le Conseil d État demande donc l application immédiate des règles européennes avec la mise en uvre d un repos compensateur de 11h entre 2 journées de travail 20

21 4 - Conséquences et perspectives Le respect des 11 h de repos entre 2 jours de travail pour les titulaires d un CEE est d application immédiate, et ne saurait souffrir de dérogations 21

22 Conséquences et perspectives De ce fait il convient d assurer des temps de repos aux animateurs conformes au droit du travail. Ce qui impactera forcément le nombre total d encadrants sur les séjours, afin de s assurer du respect des obligations de sécurité et de surveillance 22

23 Conséquences et perspectives Un amendement à été déposé visant à rattacher le CEE au code du travail et à aménager la réglementation en vigueur (repos de 8h avec une partie cumulable en fin de séjour) A ce jour cet amendement n a pas été retenu 23

24 5 - Questions Concernant le taux d encadrement, est-il le même le jour comme la nuit? Le taux d encadrement est calculé pour la totalité du séjour (il ne prend pas en compte les différences jour / nuit). La seule obligation est d avoir au moins 2 personnes pour un accueil avec nuitée. 24

25 Questions Y a t il des aides pour financer une deuxième équipe et de ce fait palier les 11 heures de repos? Est-ce que le surcoût a été pris en compte par cette réforme (double d'animateurs, trajets supplémentaires...)? Aucune aide n est annoncée à ce jour 25

26 Questions Peut-on donner le repos compensateur en fin de mois pour un animateur qui travaillerait tout le mois de juillet, et qui partirait en camp du 10 au 19 juillet? Pour éviter toutes ces pertes de richesses que nous avions sur un séjour, n'est-il pas possible de payer un repos compensateur aux animateurs afin de valoriser leur travail? Comment se calcule le repos compensatoire? Est-ce 11h par le nombre de jour, mais en heures "calendaires" ou en heures normalement de travail (10h de travail par jour, donc pour 11h de repos = 1 journée et une heure de récupération)? Il n y a pas de repos compensateur possible 26

27 Questions Où trouver des animateurs qui accepteront de travailler seulement la nuit (ce qui correspondrait à un poste de veilleur de nuit et non d'animateurs)? 27

28 Questions Quelles seront les conséquences sur les rapports enfants/animateurs? Comment gérer la perte de dynamique de séjour, la perte de repères pour les enfants qui partent plusieurs jours de chez eux? La richesse d'un séjour est basée sur le vivre ensemble. Les animateurs auront-ils la même motivation pour leur séjour? 28

29 Questions Est ce que cette réforme ne concerne que les CEE? Oui, cette jurisprudence ne remet pas en cause les autres statuts. Il appartient toutefois de vérifier en fonction de chaque statut si le respect de la réglementation liée au droit du travail est respectée. 29

30 Questions Peut on payer les animateurs en heures supplémentaires? Non. Le CEE est basé sur un forfait journalier, pas de décompte horaire. 30

31 Questions La mise en place d un CEE au sein d une collectivité territoriale. Les CEE sont réservés au secteur marchand et ne peuvent être recrutés par des collectivités territoriales 31

32 Questions Comment gérer la relève des animateurs? Comment s'organiser pendant les séjours de vacances qui sont éloignés? Cette question déborde le champ du CEE. La gestion de la fatigue des animateurs notamment en séjours de vacances fait partie des obligations de l organisateur, et de la vigilance de l équipe de direction. 32

Loi n 2012-387 du 22 mars 2012 relative à la simplification du droit et à l allègement des démarches administratives ;

Loi n 2012-387 du 22 mars 2012 relative à la simplification du droit et à l allègement des démarches administratives ; CIRCULAIRE N 12-2013 du 30/10/2013- (SM) Direction Fonction Publique Territoriale Le contrat d engagement éducatif Références : Loi n 2012-387 du 22 mars 2012 relative à la simplification du droit et à

Plus en détail

«DROITS DU TRAVAIL» 1 : INFOS UTILES

«DROITS DU TRAVAIL» 1 : INFOS UTILES «DROITS DU TRAVAIL» 1 : INFOS UTILES Employeurs (ses), Salarié(e)s saisonnier(e)s Quelques infos pour bien démarrer votre saison... LE CONTRAT DE TRAVAIL : Indispensable et obligatoire, le contrat de travail

Plus en détail

AMENAGEMENT ET REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL

AMENAGEMENT ET REDUCTION DU TEMPS DE TRAVAIL A.R.T.T. CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE MAISON DES COMMUNES Espace Performance 3 35769 SAINT GRÉGOIRE CEDEX Téléphone 02 99 23 31 00 Télécopie 02 99 23 38 00 NOTE D'INFORMATION

Plus en détail

ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Organisation du temps de travail Dernière Mise à jour : fév 2010- SOMMAIRE 1. LA DUREE LEGALE DU TEMPS DE TRAVAIL 2. LE TEMPS DE TRAVAIL EFFECTIF 3. LES GARANTIES MINIMALES POUR LES AGENTS 4. LES CONGES

Plus en détail

Questions générales sur le Pacte

Questions générales sur le Pacte QUESTIONS-RÉPONSES Questions/réponses sur le pacte de responsabilité et de solidarité Questions générales sur le Pacte QUAND CES MESURES SERONT-ELLES TRADUITES DANS LA LOI? Certaines mesures entrent en

Plus en détail

QUESTIONS REPONSES LES PLUS FREQUENTES?

QUESTIONS REPONSES LES PLUS FREQUENTES? QUESTIONS REPONSES LES PLUS FREQUENTES? En tant qu apprenti je bénéficie des mêmes droits et obligations que les autres salariés de l entreprise? Vrai. Du fait que vous soyez «salarié», vous devez vous

Plus en détail

LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI Août 2013

LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI Août 2013 Nous nous proposons de vous présenter les principales évolutions apportées par la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013, parue au Journal Officiel le 16 juin 2013 sous la forme de flashs spéciaux.

Plus en détail

Emploi des mineurs et jobs d été

Emploi des mineurs et jobs d été Les évolutions relatives au travail des enfants se sont développées avec les dispositions législatives rendant la scolarité obligatoire. Ainsi les premières lois restreignant l admission des enfants sur

Plus en détail

ACCORD DU 22 MAI 2014

ACCORD DU 22 MAI 2014 MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3271 Convention collective nationale IDCC : 1631. HÔTELLERIE DE PLEIN AIR ACCORD DU 22 MAI 2014 RELATIF AU TRAVAIL

Plus en détail

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL I MAJ.04-2015 SOMMAIRE A - RÉGIME DE LA DURÉE DU TRAVAIL DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL Définition légale Champ d'application Date d'application des "35 heures" hebdomadaires Notion de durée légale du travail

Plus en détail

MODE D EMPLOI LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle...

MODE D EMPLOI LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle... MODE D EMPLOI Valérie Coutteron LOI POUR LE POUVOIR D ACHAT : Rachat de jours de repos, déblocage anticipé de la participation, prime exceptionnelle... LA LOI N 2008-111 DU 8 FÉVRIER 2008 pour le pouvoir

Plus en détail

Gestion des déplacements au sein des TERRAINS

Gestion des déplacements au sein des TERRAINS Direction Générale de l'enseigne La Poste Direction des Ressources Humaines Destinataires Toutes entités de l'enseigne Contact Jacques EYQUEM Tél : 01 55 44 27 46 Fax : E-mail : Correspondant local : Guichet

Plus en détail

AVENANT N 2 ET N 2 BIS A LA CCN DES HCR FAQ

AVENANT N 2 ET N 2 BIS A LA CCN DES HCR FAQ AVENANT N 2 ET N 2 BIS A LA CCN DES HCR FAQ Les réponses apportées aux questions ci-dessous sont données sous réserves des éventuelles réserves ou exclusions que le ministère du travail pourrait prendre

Plus en détail

SOMMAIRE. Inspection du travail des transports. F 201 Les mentions du bulletin de paie... 2 F 202 Salaires et frais de déplacement...

SOMMAIRE. Inspection du travail des transports. F 201 Les mentions du bulletin de paie... 2 F 202 Salaires et frais de déplacement... Inspection du travail des transports SOMMAIRE F 201 Les mentions du bulletin de paie... 2 F 202 Salaires et frais de déplacement... 4 ZOOM TRANSPORT 1 Quelles sont les mentions figurant sur un document

Plus en détail

Table des matières. CHAPITRE 1 La définition du contrat de travail... 5. CHAPITRE 2 Le contrat de travail : ses incidences principales...

Table des matières. CHAPITRE 1 La définition du contrat de travail... 5. CHAPITRE 2 Le contrat de travail : ses incidences principales... Table des matières CHAPITRE 1 La définition du contrat de travail... 5 1. Textes légaux... 6 2. Explications... 6 2.1 Définition du contrat de travail... 6 2.2 Développement du sujet... 7 2.3 La situation

Plus en détail

Le contrat de travail à temps partiel

Le contrat de travail à temps partiel Le contrat de travail à temps partiel 1) Travail à temps partiel : de quoi s agit-il? Est considéré comme salarié à temps partiel le salarié dont la durée du travail est inférieure : - à la durée légale

Plus en détail

SOMMAIRE. Frais de nourriture... 5 TRANSPORTS... 6

SOMMAIRE. Frais de nourriture... 5 TRANSPORTS... 6 SOMMAIRE +... 1 SOMMAIRE... 2 OBJET... 3 DOCUMENTS LEGISLATIFS DE REFERENCE... 3 PREAMBULE... 3 REGIME DES GRANDS DEPLACEMENTS... 5 REGIME DES PETITS DEPLACEMENTS... 5 Frais de nourriture... 5 TRANSPORTS...

Plus en détail

LE SERVICE CIVIQUE CHEZ LES EEDF

LE SERVICE CIVIQUE CHEZ LES EEDF LE SERVICE CIVIQUE CHEZ LES EEDF A partir de quel âge peut-on recruter un volontaire chez les EEDF? Un volontaire peut être recruté de 18 à 26 ans moins un jour. La loi autorise l engagement d un volontaire

Plus en détail

Gestion des déplacements dans le cadre des Territoires d Attractivité et d Initiative

Gestion des déplacements dans le cadre des Territoires d Attractivité et d Initiative Direction Générale de La Poste Grand Public et du Développement Territorial Direction des Ressources Humaines Destinataires Toutes entités Grand Public Contact Jacques EYQUEM Tél : 01.55.44.27.46 Fax :

Plus en détail

Le temps de travail et les aménagements possibles

Le temps de travail et les aménagements possibles Le temps de travail et les aménagements possibles La durée du travail est régie par des règles précises. Il s agit notamment des questions relatives aux heures supplémentaires, aux durées maximales de

Plus en détail

FORFAIT ANNUEL EN JOURS

FORFAIT ANNUEL EN JOURS CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DU COMMERCE DE DÉTAIL ET DE GROS À PRÉDOMINANCE ALIMENTAIRE AVENANT N 52 DU 17 SEPTEMBRE 2015 FORFAIT ANNUEL EN JOURS Préambule Le présent accord a pour objet la fixation

Plus en détail

Les représentants du personnel

Les représentants du personnel - N 240/2009 LSQ n 15490 IRP 01/09 Utilisation et paiement des heures de délégation LÉGISLATION SOCIALE SOMMAIRE 1. UTILISATION DES HEURES Comment utiliser les heures de délégation? Information préalable

Plus en détail

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- LES FORFAITS JOURS

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- LES FORFAITS JOURS Groupement des Métiers de l Imprimerie ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- JUIN 2014 NOTE N 12 LES FORFAITS JOURS (Articles

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 7 JUIN 2007

ACCORD NATIONAL DU 7 JUIN 2007 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord de branche ENSEIGNEMENT AGRICOLE (SECTEUR DES ÉTABLISSEMENTS CATHOLIQUES) ACCORD NATIONAL DU 7 JUIN 2007 RELATIF AUX ÉQUIVALENCES

Plus en détail

Fiche conseil. LE FORFAIT JOUR : Mode d'emploi

Fiche conseil. LE FORFAIT JOUR : Mode d'emploi LE FORFAIT JOUR : Mode d'emploi Fiche conseil Quelles sont les conditions à respecter pour mettre en place des forfaits jours? Quels sont les salariés concernés? Quelle est la durée du travail des salariés

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Les jours fériés

FICHE PRATIQUE Les jours fériés FICHE PRATIQUE Les jours fériés Chaque année, il revient à l employeur de gérer les périodes comportant des jours fériés, c'est pourquoi il est important de connaitre les règles qui s'appliquent en la

Plus en détail

BUSINESS LUNCH VENDREDI 26 SEPTEMBRE 2014. #NumCroissance2014 @syntecnumerique

BUSINESS LUNCH VENDREDI 26 SEPTEMBRE 2014. #NumCroissance2014 @syntecnumerique BUSINESS LUNCH VENDREDI 26 SEPTEMBRE 2014 #NumCroissance2014 @syntecnumerique POINT SOCIAL Valérie ROULLEAU I DÉLÉGUÉE AUX AFFAIRES SOCIALES / SYNTEC NUMÉRIQUE LE FORFAIT ANNUEL EN JOURS I Les 3 modalités

Plus en détail

LES MESURES SOCIALES PREVUES PAR LA LOI MACRON

LES MESURES SOCIALES PREVUES PAR LA LOI MACRON LES MESURES SOCIALES PREVUES PAR LA LOI MACRON La loi pour la croissance, l activité et l égalité des chances économiques, dite loi Macron, a été promulguée le 7 août 2015. Certaines mesures sont applicables

Plus en détail

HÔTELS - CAFÉS RESTAURANTS

HÔTELS - CAFÉS RESTAURANTS HÔTELS - CAFÉS RESTAURANTS Édition 2014 L essentiel de la réglementation du travail Informations générales Page 3 Durée et aménagement du temps de travail Page 6 Repos hebdomadaire Page 13 Salaires Page

Plus en détail

STATUT LE TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

STATUT LE TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE STATUT LE TEMPS DE TRAVAIL DANS LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE Fiche statut 7 novembre 2013 Références: - Directive européenne n 93-104/CE du 23 novembre 1993 - Loi n 83-634 du 13 juillet 1983 portant

Plus en détail

Service juridique CSFV

Service juridique CSFV Service juridique QUESTIONS-REPONSES : LES CONGES PAYES LES DROITS AU CONGES PAYES Qui a droit aux congés payés? Tout salarié, quelque soit son statut, a droit à des congés payés, dès lors qu il a travaillé

Plus en détail

LC 21 152.41. vu l article 91 alinéa 6 du Statut du personnel de la Ville de Genève du 29 juin 2010 (ci-après : Statut),

LC 21 152.41. vu l article 91 alinéa 6 du Statut du personnel de la Ville de Genève du 29 juin 2010 (ci-après : Statut), Règlement sur l aménagement du temps de travail pour le personnel du Grand Théâtre de Genève membre du personnel de la Ville de Genève LC. Adopté par le Conseil administratif le août 0 Entrée en vigueur

Plus en détail

Salaires, Frais de déplacements, Astreintes : propositions des élus CE++ 22/11/2005

Salaires, Frais de déplacements, Astreintes : propositions des élus CE++ 22/11/2005 Salaires, Frais de déplacements, Astreintes : propositions des élus CE++ 22/11/2005 Salaires, Frais de déplacements, Astreintes : propositions des élus CE++ 1. REVALORISATION DES SALAIRES 3 1.1. Revalorisation

Plus en détail

Centre de Gestion FPT 49

Centre de Gestion FPT 49 Centre de Gestion FPT 49 9 rue du Clon 49000 ANGERS Téléphone : 02 41 24 18 80 Télécopie : 02 41 24 18 99 Références : L annualisation du temps de travail CREE EN : août 2014 Messagerie : documentation@cdg49.fr

Plus en détail

La Réduction Générale de cotisations dite «Réduction Fillon» à compter du 1 er Janvier 2012

La Réduction Générale de cotisations dite «Réduction Fillon» à compter du 1 er Janvier 2012 La Réduction Générale de cotisations dite «Réduction Fillon» à compter du 1 er Janvier 2012 A/ Préambule La loi de financement de la Sécurité Sociale pour 2012 modifie le mode de calcul de la réduction

Plus en détail

FAQ sur le metteur en scène

FAQ sur le metteur en scène FAQ sur le metteur en scène I. LE STATUT SOCIAL DU METTEUR EN SCENE Le metteur en scène est-il juridiquement considéré comme un artiste? Oui. Le droit du travail donne une liste non exhaustive des artistes

Plus en détail

Saison été 2015. L embauche. le contrat de travail

Saison été 2015. L embauche. le contrat de travail L embauche Déclaration préalable à l embauche (D.P.E.) L embauche de tout salarié y compris un extra ne peut intervenir qu après déclaration nominative auprès de l U.R.S.S.A.F. Lors de l embauche, l employeur

Plus en détail

ALLOCATIONS CHOMAGE. Rémunération. Références. A retenir. Introduction. N 02 10 juillet 2015

ALLOCATIONS CHOMAGE. Rémunération. Références. A retenir. Introduction. N 02 10 juillet 2015 Rémunération N 02 10 juillet 2015 ALLOCATIONS CHOMAGE Références A retenir Arrêté du 25 juin 2014 portant agrément de la convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation du chômage et les textes qui

Plus en détail

Journée de solidarité

Journée de solidarité Pégase 3 Journée de solidarité Dernière révision le 21/03/2008 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...4 Mention sur le bulletin...4 Salariés concernés...4 Particularité des

Plus en détail

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE

REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE REGIME SOCIAL DES CONTRIBUTIONS PATRONALES DE PREVOYANCE ET DE RETRAITE SUPPLEMENTAIRE Contexte : Loi FILLON du 23 Août 2003 : - modification des limites d exonération, - fixation de nouvelles caractéristiques

Plus en détail

II Régularisation suite à erreur dans le calcul de la réduction salariale et de la déduction forfaitaire patronale

II Régularisation suite à erreur dans le calcul de la réduction salariale et de la déduction forfaitaire patronale I Régime dérogatoire dans le calcul de la limite d imputation de la réduction salariale et de la déduction forfaitaire patronale pour les entreprises ayant instauré un accord de modulation, d annualisation

Plus en détail

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014

ALLOCATIONS CHOMAGE. Effet au 01/07/2014 Questions sociales Note d information n 14-15 du 6 août 2014 ALLOCATIONS CHOMAGE Effet au 01/07/2014 Références Arrêté du 25 juin 2014 portant agrément de la convention du 14 mai 2014 relative à l indemnisation

Plus en détail

LOI APPLICABLE AU CONTRAT DE TRAVAIL INTERNATIONAL

LOI APPLICABLE AU CONTRAT DE TRAVAIL INTERNATIONAL A30 LOI APPLICABLE AU CONTRAT DE TRAVAIL INTERNATIONAL Le salarié, mis à disposition à l étranger dans le cadre d un détachement ou d une expatriation, bénéficie d un contrat de travail international.

Plus en détail

BILAN SOCIAL 2012 BNP PARIBAS S.A.

BILAN SOCIAL 2012 BNP PARIBAS S.A. BILAN SOCIAL 2012 BNP PARIBAS S.A. SOMMAIRE 1 EMPLOI 11 EFFECTIFS p 2 12 PERSONNEL EXTÉRIEUR p 8 13 EMBAUCHES AU COURS DE L ANNÉE CONSIDÉRÉE p 9 14 DÉPARTS p 10 15 PROMOTIONS ET AUGMENTATIONS p 11 16

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2511.

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2511. MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3328 Convention collective nationale IDCC : 2511. SPORT AVENANT N 87 DU 15 MAI 2014 RELATIF AU CONTRAT DE TRAVAIL

Plus en détail

Généralisation des mutuelles santé

Généralisation des mutuelles santé Date de mise à jour : juin 2013 Généralisation des mutuelles santé La loi instaure une couverture complémentaire santé minimale obligatoire pour tous les salariés du secteur privé d ici au 1 janvier 2016.

Plus en détail

ForFait-jours Guide pratique de vos droits

ForFait-jours Guide pratique de vos droits ForFait-jours Guide pratique de vos droits forfaitsjours.fr INGÉS CADRES TECHS UGICT La référence syndicale édition2016 1 Sommaire édito... 3 ForFait-jours : de quoi parle-t-on? 1. qu est-ce que le forfait-jours?...

Plus en détail

UPEC 2015 2016. Organisation et management des activités sportives L1. Cours n 9

UPEC 2015 2016. Organisation et management des activités sportives L1. Cours n 9 UPEC 2015 2016 Organisation et management des activités sportives L1 Cours n 9 Quand le droit du travail s applique à tous. Même aux sportifs (éducateurs, entraîneurs, administratifs, managers, sportifs

Plus en détail

Guide. des stages étudiants. Mai 2015. www.enseignementsup-recherche.gouv.fr

Guide. des stages étudiants. Mai 2015. www.enseignementsup-recherche.gouv.fr Guide des stages étudiants Mai 2015 www.enseignementsup-recherche.gouv.fr Vous êtes un organisme d accueil Quel que soit votre statut juridique, que vous soyez un organisme de droit public ou de droit

Plus en détail

STAGES (REGULATION D UNE CONFUSION DES GENRES)

STAGES (REGULATION D UNE CONFUSION DES GENRES) STAGES (REGULATION D UNE CONFUSION DES GENRES) 1. La notion «actuelle» du «stage» 2. Ses caractéristiques 3. Convention de stage «étudiant» 4. Boite à Outils - ou tout ce que vous avez toujours voulu savoir

Plus en détail

ZOOM TRANSPORT SOMMAIRE

ZOOM TRANSPORT SOMMAIRE Inspection du travail des transports SOMMAIRE ZOOM TRANSPORT F F F F F F 111 Longue distance + de 3,5 t... 2 113 Courte distance + de 3,5 t... 4 116 Personnel roulant messagerie... 6 117 Personnel sédentaire...

Plus en détail

LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES. par Karin TOUSSAINT, conseillère en droit social

LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES. par Karin TOUSSAINT, conseillère en droit social FORMATION GESTIONNAIRES SPORTIFS Niveau II 2014 LA GESTION DES RESSOURCES HUMAINES par Karin TOUSSAINT, conseillère en droit social Pôle juridique AES-AISF Le but de cette présentation est d apporter aux

Plus en détail

ACCORD DE BRANCHE RELATIF À L ORGANISATION ET À L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LE FRET FERROVIAIRE

ACCORD DE BRANCHE RELATIF À L ORGANISATION ET À L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LE FRET FERROVIAIRE ACCORD DE BRANCHE RELATIF À L ORGANISATION ET À L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LE FRET FERROVIAIRE ACCORD DE BRANCHE RELATIF À L ORGANISATION ET À L AMÉNAGEMENT DU TEMPS DE TRAVAIL TITRE I DÉFINITIONS

Plus en détail

Le recrutement d un jeune mineur pour un job d été

Le recrutement d un jeune mineur pour un job d été Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 26.13 26/07/2013 Le recrutement d un jeune mineur pour un job d été Les règles à respecter A l approche de l été, il est fréquent que les

Plus en détail

P2C03 La dure e du temps de travail

P2C03 La dure e du temps de travail P2C03 La dure e du temps de travail I. Travail effectif et temps de présence A. Le décompte des heures Application 1 : M. Bob, directeur RH de l entreprise BTS vous demande, pour chaque salarié de dénombrer

Plus en détail

ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT

ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT ACCORD NATIONAL DU 3 JANVIER 2002 SUR LE TRAVAIL DE NUIT PRÉAMBULE Conscientes de la nécessité technique, économique ou sociale de faire travailler certains salariés, hommes ou femmes, la nuit, pour pourvoir

Plus en détail

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession

La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation. Atelier de la Profession La mobilité des travailleurs européens : du détachement à l expatriation Atelier de la Profession INTERVENANTS Pierre FAUCHER Expert-Comptable Rapporteur en charge du social Henri SCHMELTZ Expert-Comptable

Plus en détail

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 22 MARS 2014 RELATIF A L INDEMNISATION DU CHOMAGE

ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 22 MARS 2014 RELATIF A L INDEMNISATION DU CHOMAGE ACCORD NATIONAL INTERPROFESSIONNEL DU 22 MARS 2014 RELATIF A L INDEMNISATION DU CHOMAGE Préambule Considérant la situation économique et, notamment, l impact de celle ci sur le marché de l emploi et le

Plus en détail

Règlement relatif au temps de travail applicable aux agents des lycées

Règlement relatif au temps de travail applicable aux agents des lycées Règlement relatif au temps de travail applicable aux agents des lycées Le présent règlement s'applique à l'ensemble des agents des E.P.L.E dépendant du Conseil Régional de la Lorraine. Le présent règlement

Plus en détail

Cette sur-taxation ne vise pas les CDD qui ont pour finalité les remplacements maladie, maternité, congés payés et les contrats saisonniers.

Cette sur-taxation ne vise pas les CDD qui ont pour finalité les remplacements maladie, maternité, congés payés et les contrats saisonniers. LETTRE D INFORMATION SOCIALE AOÛT 2013 La loi sur la Sécurisation de l Emploi n 2013-504 du 14 juin 2013 amène plusieurs modifications juridiques et techniques sur la gestion du personnel. Il nous semble

Plus en détail

ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS FAMILIAUX : EVOLUER POUR PREPARER L AVENIR

ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS FAMILIAUX : EVOLUER POUR PREPARER L AVENIR ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS FAMILIAUX : EVOLUER POUR PREPARER L AVENIR Séance plénière du 25 octobre Rapporteur : Jean-Claude LENAY Sommaire Avant-propos p 3 I Situation actuelle p 5 A Des rémunérations

Plus en détail

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1

CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 CCBMAD - FICHE PRATIQUE N 1 COMPLEMENTAIRE SANTE (MUTUELLE) Le Texte : Avenant n 2/2011 du 12 juillet 2011 agréé le 18 novembre 2011 par arrêté paru au JO le 29 novembre 2011 - étendu le par arrêté paru

Plus en détail

ACCORD 2002-01 DE LA BRANCHE SANITAIRE, SOCIALE ET MEDICO-SOCIALE A BUT NON LUCRATIF

ACCORD 2002-01 DE LA BRANCHE SANITAIRE, SOCIALE ET MEDICO-SOCIALE A BUT NON LUCRATIF ACCORD 2002-01 DE LA BRANCHE SANITAIRE, SOCIALE ET MEDICO-SOCIALE A BUT NON LUCRATIF Visant à mettre en place le travail de nuit Préambule Dans le cadre des dispositions du chapitre 3 «encadrement du travail

Plus en détail

L hébergement en accueil familial

L hébergement en accueil familial L hébergement en accueil familial PERSONNES ÂGÉES PROFESSIONNELS ACCOMPAGNEMENT LIEUX D ACCUEIL ACCUEILLIS PERSONNES HANDICAPÉES GUIDE ANTSROTECTION D ACCOMPAGNEMENT MATERNELLE DE LA PERSONNE ACCUEILLIE

Plus en détail

Présentation du BAFA

Présentation du BAFA Présentation du BAFA Finalité du BAFA... 2 a) Diplôme non professionnel... 2 b) Aptitudes... 2 La formation... 2 a) Principe d inscription... 2 Qui peut passer le BAFA?... 2 Faut il avoir déjà une première

Plus en détail

REGLEMENT REGIONAL DU SERVICE D HEBERGEMENT ET DE RESTAURATION

REGLEMENT REGIONAL DU SERVICE D HEBERGEMENT ET DE RESTAURATION REGLEMENT REGIONAL DU SERVICE D HEBERGEMENT ET DE RESTAURATION Vu le code de l Education, Vu le code général des collectivités territoriales, Vu la loi n 809 du 13 Août 2004 et notamment l article 82,

Plus en détail

RESUME : A compter du 1 er septembre 2009, participation des animateurs de gymnastique volontaire au régime d assurance chômage.

RESUME : A compter du 1 er septembre 2009, participation des animateurs de gymnastique volontaire au régime d assurance chômage. Titre CIRCULAIRE N 2009-24 du 14 septembre 2009 Objet SITUATION DES ANIMATEURS DE CLUBS DE GYMNASTIQUE VOLONTAIRE AU REGARD DU REGIME D ASSURANCE CHOMAGE Origine Direction des Affaires Juridiques ACE-INSR0021

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Assurance maladie, maternité, décès. Direction de la sécurité sociale

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ. Assurance maladie, maternité, décès. Direction de la sécurité sociale Protection sociale Assurance maladie, maternité, décès MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES _ MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ _ Direction de la sécurité sociale Sous-direction de l accès

Plus en détail

Gestion des heures supplémentaires

Gestion des heures supplémentaires Gestion des heures supplémentaires Décret n 91-875 du 6 septembre 1991 pris pour l application de l article 88 alinéa 1 de la loi du 26 janvier 1984 portant dispositions statutaires relatives à la fonction

Plus en détail

HÔTELS, CAFÉS ET RESTAURANTS

HÔTELS, CAFÉS ET RESTAURANTS HÔTELS, CAFÉS ET RESTAURANTS Convention collective nationale N 3292 30 avril 1997 IDCC 1979 CONVENTION COLLECTIVE LES 10 POINTS ESSENTIELS Mai 2013 SOMMAIRE 1 Le champ d application 4 2 Le salaire 5 3

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2003-103

LETTRE CIRCULAIRE N 2003-103 PARIS, le 09/07/2003 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION ET DES ORIENTATIONS DU RECOUVREMENT DIROR LETTRE CIRCULAIRE N 2003-103 OBJET : Mise en oeuvre de la nouvelle réglementation relative à l'évaluation des

Plus en détail

Le Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE)

Le Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) DIRECCTE des Pays de la Loire Le Contrat d accompagnement dans l emploi (CUI-CAE) Fiche pratique A qui s adresse le contrat d accompagnement dans l emploi? Qui pilote et prescrit le contrat d accompagnement

Plus en détail

Temps de déplacement. Sommaire. èglementaire

Temps de déplacement. Sommaire. èglementaire R èglementaire H Temps de déplacement Sommaire Définition... 2 Population... 3 Conditions d attribution... 3 1. Collaborateur au décompte horaire... 3 1.1. Temps de trajet... 3 1.2. Temps de transport...

Plus en détail

LES CONGES PAYES. Document Stagiaire N M5 S3-3

LES CONGES PAYES. Document Stagiaire N M5 S3-3 LES CONGES PAYES Textes : Article L. 3141 et suivant du Code du Travail. Principe : Tout salarié travaillant en France, quelle que soit sa nationalité, a droit, dès lors qu il en remplit les conditions,

Plus en détail

"Comment compenser le handicap et favoriser la réinsertion sociale?"

Comment compenser le handicap et favoriser la réinsertion sociale? "Comment compenser le handicap et favoriser la réinsertion sociale?" INTRODUCTION La lésion médullaire entraîne un handicap très variable selon le niveau et la gravité de l'atteinte. La plupart du temps,

Plus en détail

5 ème. ème JOURNÉE NATIONALE DES SDIS - 17 JANVIER 2011 ÉTUDE JURIDIQUE RELATIVE À L ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL CABINET DE CASTELNAU

5 ème. ème JOURNÉE NATIONALE DES SDIS - 17 JANVIER 2011 ÉTUDE JURIDIQUE RELATIVE À L ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL CABINET DE CASTELNAU 5 ème ème JOURNÉE NATIONALE DES SDIS - 17 JANVIER 2011 ÉTUDE JURIDIQUE RELATIVE À L ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL 1 ère PARTIE: LE RÉGIME D EQUIVALENCE Distinction du «temps de travail» : Rémunération

Plus en détail

Notions générales. Pourquoi distingue-t-on jours ouvrés et jours ouvrables? Fiches pratiques

Notions générales. Pourquoi distingue-t-on jours ouvrés et jours ouvrables? Fiches pratiques Notions générales Pourquoi distingue-t-on jours ouvrés et jours ouvrables? La différence entre les jours ouvrés et les jours ouvrables est simple : Jours ouvrables = tous les jours de la semaine à l exception

Plus en détail

MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA REFORME DE L ETAT. Paris, le 18 janvier 2012

MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA REFORME DE L ETAT. Paris, le 18 janvier 2012 MINISTERE DE LA FONCTION PUBLIQUE MINISTERE DU BUDGET, DES COMPTES PUBLICS ET DE LA REFORME DE L ETAT Paris, le 18 janvier 2012 Le ministre de la fonction publique La ministre du budget, des comptes publics

Plus en détail

SOMMAIRE. Mesures relatives aux travailleurs indépendants... 2. Cotisations sociales d assurance maladie : Déplafonnement de l assiette de calcul...

SOMMAIRE. Mesures relatives aux travailleurs indépendants... 2. Cotisations sociales d assurance maladie : Déplafonnement de l assiette de calcul... Nouvelles Mesures Loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 Plus d informations sur www.apce.com Loi n 20121404 du 17 décembre 2012 SOMMAIRE Mesures relatives aux travailleurs indépendants...

Plus en détail

LE COMPTE EPARGNE-TEMPS

LE COMPTE EPARGNE-TEMPS CENTRE DE GESTION DE LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DES PYRENEES-ATLANTIQUES Maison des Communes - B.P. 609 64006 PAU CEDEX Tél : 05 59 84 40 40 Télécopie : 05 59 84 11 98 Internet : www.cdg-64.fr GA/2/10/MLO

Plus en détail

FRAIS DE DEPLACEMENT

FRAIS DE DEPLACEMENT Grenoble, le 20 novembre 2007 Note d information n 07. 61 Nos réf. : GdC / SD / SA Textes de référence : FRAIS DE DEPLACEMENT Décret n 2007-23 du 5 janvier 2007 modifiant le d écret n 2001-654 du 19 juillet

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-122

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-122 PARIS, le 24/10/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-122 OBJET : Loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du travail, de l'emploi et

Plus en détail

Entreprises étrangères travaillant en France

Entreprises étrangères travaillant en France Entreprises étrangères travaillant en France QUELLES SONT LEURS OBLIGATIONS? Si les entreprises sont établies sur le territoire de l Union européenne, elles peuvent «librement» effectuer des travaux en

Plus en détail

LES APPORTS DE LA LOI DE MOBILITE POUR LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE

LES APPORTS DE LA LOI DE MOBILITE POUR LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE F I C H E P R A T I Q U E C D G 5 0 LES APPORTS DE LA LOI DE MOBILITE POUR LA FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE L E S S E N T I E L La loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux parcours

Plus en détail

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes

La prise en compte du travail à temps partiel dans les droits à retraite des différents régimes CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 9 juillet 2014 à 9 h 30 «Carrières précaires, carrières incomplètes et retraite» Document N 10 Document de travail, n engage pas le Conseil La prise

Plus en détail

Gratification en France

Gratification en France Gratification en France L article L. 124-6 du code de l Education précise expressément que la gratification n a pas le caractère d un salaire au sens de l article L. 3221-3 du code du travail 1. La gratification

Plus en détail

LA LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI : LES PRINCIPALES MESURES

LA LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI : LES PRINCIPALES MESURES LA LOI DE SECURISATION DE L EMPLOI : LES PRINCIPALES MESURES 17/09/2013 "Matinées de formation" 1 1 - Loin 2013-504du14juin2013relativeàlasécurisationdel'emploi - Publiée aujodu16 - Issue de l ANI du 11

Plus en détail

Le temps de travail des cadres

Le temps de travail des cadres Le temps de travail des cadres Eléments d analyse du régime juridique des différents forfaits applicables aux cadres Juin 2007 FO-Cadres, 2 rue de la Michodière 75002 Paris Tél : 01.47.42.39.69 Fax : 01.47.42.03.53

Plus en détail

ACCORD SUR LES ASTREINTES UES CAPGEMINI

ACCORD SUR LES ASTREINTES UES CAPGEMINI ACCORD SUR LES ASTREINTES UES CAPGEMINI PREAMBULE Pour répondre à la continuité du service que l entreprise doit assurer à ses clients, certaines activités pour certains rôles ou fonctions, recourent à

Plus en détail

Le dispositif du cumul emploi-retraite

Le dispositif du cumul emploi-retraite Les infos DAS - n 042 9 mars 2015 Le dispositif du cumul emploi-retraite Le régime du cumul emploi-retraite ayant été modifié à plusieurs reprises depuis sa mise en place, il nous est apparu utile de faire

Plus en détail

Modalités d interprétation des dispositions particulières applicables aux veilleurs, surveillants et encadrants de nuit «Statut des veilleurs»

Modalités d interprétation des dispositions particulières applicables aux veilleurs, surveillants et encadrants de nuit «Statut des veilleurs» Modalités d interprétation des dispositions particulières applicables aux veilleurs, surveillants et encadrants de nuit «Statut des veilleurs» Les présentes modalités ont pour objectif d interpréter les

Plus en détail

ACCORD COLLECTIF DU 12 DÉCEMBRE 2007

ACCORD COLLECTIF DU 12 DÉCEMBRE 2007 MINISTÈRE DE L AGRICULTURE ET DE LA PÊCHE CONVENTIONS COLLECTIVES Accord professionnel MAISONS FAMILIALES RURALES (Travail de nuit dans les établissements d enseignement et de formation professionnelle)

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Le forfait jours

FICHE PRATIQUE Le forfait jours FICHE PRATIQUE Le forfait jours Le forfait annuel en jours est une organisation atypique du travail, réservée aux salariés les plus autonomes, qui propose de décompter le temps de travail non pas en heures

Plus en détail

Workshops d actualités sociojuridiques. Journée du Payroll 27 octobre 2015 Coline Sevrain

Workshops d actualités sociojuridiques. Journée du Payroll 27 octobre 2015 Coline Sevrain Workshops d actualités sociojuridiques Journée du Payroll 27 octobre 2015 Coline Sevrain Programme Statut unique Délais de préavis discriminatoires pour les ouvriers de la construction Outplacement Fisc

Plus en détail

Modèle de contrat de travail Accueil Occasionnel

Modèle de contrat de travail Accueil Occasionnel Modèle de contrat de travail Accueil Occasionnel Il est conclu un contrat de travail régi par la convention collective nationale des assistants maternels du particulier employeur, le code du travail et

Plus en détail

Heures supplémentaires

Heures supplémentaires Heures supplémentaires Présentation et évolutions des allégements Tepa La loi du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat a créé au 1er octobre 2007, une exonération d impôt

Plus en détail

Cass. Soc. du 29 juin 2011 Licéité du forfait jours. (Cf L 3121-38 et suiv. du CT) Commentaires:

Cass. Soc. du 29 juin 2011 Licéité du forfait jours. (Cf L 3121-38 et suiv. du CT) Commentaires: Cass. Soc. du 29 juin 2011 Licéité du forfait jours. (Cf L 3121-38 et suiv. du CT) Commentaires: - A quelles conditions une convention de forfait en jours annuels est elle valable? - Les manquements de

Plus en détail

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial

L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial L accueil familial en faveur des personnes handicapées et allocation d accueil familial 1. Définition Le dispositif d accueil familial concourt à la diversification des offres d hébergement proposées aux

Plus en détail

Le travail à temps partiel : ce qui change avec la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013

Le travail à temps partiel : ce qui change avec la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Le travail à temps partiel : ce qui change avec la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 1 Obligation de négocier au niveau des branches... 3 2 Durée minimale de travail... 3 2.1 Dérogations...

Plus en détail