LA RÉSERVE S ENTRAÎNE AU TIR RÉEL À VALCARTIER

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA RÉSERVE S ENTRAÎNE AU TIR RÉEL À VALCARTIER"

Transcription

1 agence immobilière L'équipe qui donne des RÉSULTATS facebook.com/lequipecomeau FIERS DE SERVIR LES MEMBRES DE LA COMMUNAUTÉ MILITAIRE Le journal de la communauté militaire - Région de Québec Adsum, Base Valcartier, CP 1000, succ. Forces, Courcelette (QC) G0A 4Z0. N o convention : LE MERCREDI 27 AOÛT Avocat (ex-militaire) M e HUBERT ST-ONGE DIVORCE SÉPARATION GARDE D ENFANTS ET PENSIONS ALIMENTAIRES DROIT CRIMINEL 1771 ave. Industrielle, Val-Bélair (Qc) G3K 1L8 Tél.: PHOTO : ARMÉE CANADIENNE NOUVEAUX INSIGNES DE GRADES : LA 2 E DIVISION EMBOÎTE LE PAS PAGE 4 LA RÉSERVE S ENTRAÎNE AU TIR RÉEL À VALCARTIER NOBLE GUERRIER 2014 a rassemblé 900 réservistes du 9 au 17 août, faisant de cet exercice le plus gros de la Réserve de l Armée canadienne au Québec. P PHOTO : CPL WAYNE LAGACÉ PHOTO : ONF PREMIÈRE DU FILM SUR LE R22 E R LE 4 SEPTEMBRE PAGE 6 CONSTRUCTION D UNE MAISON DE BRÈCHE UNE EXCLUSIVITÉ NORD-AMÉRICAINE AU MUSÉE R22 E R PHOTO : SIMON LEBLANC, ADSUM AJOUT DE CLASSES À L ÉCOLE DDO PAGE 3 PROCUREZ-VOUS LA PROGRAMMATION D AUTOMNE DES LOISIRS Inscriptions du 2 au 9 septembre ARTICLE EN P. 5 PHOTO : SIMON LEBLANC, ADSUM Pénétrer dans un lieu clos et neutraliser l ennemi, voilà un des aspects du métier de soldat. Pour le faire dans les règles de l art, il doit d abord s entraîner dans un endroit comme le Centre de combat urbain de la Base Valcartier. Celui-ci sera bientôt bonifié d une nouvelle maison de brèche pourvue d un observatoire en hauteur. ARTICLE EN P. 3 PHOTO : SIMON LEBLANC, ADSUM L exposition «La Grande Guerre vue par les peintres français» est le fruit d un partenariat entre le musée de l Armée de Paris et le Musée Royal 22 e Régiment. Le public a jusqu au 11 novembre pour aller admirer ces œuvres, dont certaines sont présentées pour la première fois. 484, Côte Joyeuse, Saint-Raymond Sans Frais OUVERT LE SAMEDI

2 2 ADSUM, 27 AOÛT 2014 agence immobilière Ginette Plante Adj. adm. Shannon 240, rue Hodgson Guy Lapierre inc. Courtier immobilier Nancy Tobin inc. Courtier immobilier Shannon 124, rue Griffin Martin Comeau inc. Courtier immobilier Sébastien Masse inc. Courtier immobilier Shannon 314, ch. de Gosford Anne Marie Domaine inc. Courtier immobilier Shannon 180, rue du Parc Nancy Garneau Adj. adm. Une équipe qui donne des RE SULTATS facebook.com/lequipecomeau Fiers de servir les membres de la communauté militaire BILINGUAL SERVICES Participant au service de relogement BROOKFIELD des Forces armées canadiennes Shannon 25, rue de Bretagne Shannon 200, ch. de Wexford Shannon 106, rue Desrochers SIA : SIA : SIA : SIA : SIA : SIA : SIA : Shannon 53, rue des Cerisiers Shannon 38, rue des Hirondelles Val-Bélair 5905, route Ste-Geneviève Val-Bélair 1079, rue de Jouvence Val-Bélair , av. du Golf-de-Bélair Val-Bélair 1402, rue du Grand-Bourg Val-Bélair , boul. Pie-XI N. SIA : SIA : SIA : SIA : SIA : SIA : SIA : Val-Bélair 1530, av. de la Montagne E. Val-Bélair 1301, rue du Castor Sainte-Catherine 131, rue du Torrent Saint-Gabriel 34, rue Caroline Charlesbourg 97, rue de l'ardèche Charlesbourg 1636, av. du Marquis Neufchatel E 8830, rue Ste-Barbe SIA : Stoneham 218, ch. du Sentier SIA : Pont-Rouge 4-105, rue des Pionniers SIA : Sainte-Foy 1125, rue Gustave-Langelier SIA : Sainte-Foy , boul. Wilfrid-Hamel SIA : Beauport , rue des Pionnières-de-Beauport SIA : Charny 3612, av. des Églises SIA : Rivière-du-Loup 10, rue MacKay SIA : SIA : SIA : SIA : SIA : SIA : SIA : SHANNON SHANNON SHANNON SAINTE-CATHERINE SAINTE-CATHERINE $ $ $ $ $ SAINTE-CATHERINE LAC ST-CHARLES LORETTEVILLE LORETTEVILLE SAINT-ÉMILE $ $ $ $ $ SAINT-ÉMILE SAINT-ÉMILE SAINT-AUGUSTIN CHARLESBOURG BEAUPORT $ $ $ $ $

3 ADSUM, 27 AOÛT 2014 École Dollard-des-Ormeaux Le manque de place mène à l ajout de quatre classes PAR SIMON LEBLANC Journal Adsum Pas moins de 70 élèves de plus se présenteront cette année à l école Dollard-des-Ormeaux (DDO), ce qui a poussé l école à ajouter quatre nouvelles salles de classes temporaires. En plus de ces nouvelle classes s ajoutent un coin bureau et un corridor fonctionnel pour faciliter la circulation des jeunes et du personnel. Les installations, faites sur mesure pour DDO, seront complétées pour le 29 août et utilisées pendant au moins trois ans, a affirmé le directeur de l école, Stéphane Lagacé. D ailleurs, une demande d agrandissement suit son cours auprès de la Commission scolaire Central Québec (CSCQ). «Il manquait d espace. Ces locaux nous donnent juste assez d espace pour accueillir nos élè - ves», mentionne M. Lagacé. La coordination du projet s est faite de concert avec l école, la CSCQ, le coor - donnateur du développement, Benoit Sévigny, et le coordonnateur adjoint du développement, François Pelletier. C est la compagnie ATCO, déjà à l origine de quelques projets semblables sur la base, qui a été mandatée pour réa li ser le tout. POUSSÉE DÉMOGRAPHIQUE POUR LES ÉCOLES DE LA RÉGION Cette nouvelle vague de 70 élèves, tous au niveau primaire, fait passer le nombre total d élèves de 466 à 537 à DDO. Stéphane Lagacé attribue notamment cette augmentation au fait que de PHOTO : SIMON LEBLANC, ADSUM Les quatre nouvelles salles de classe temporaires de l école DDO seront climatisées. 3 plus en plus de familles s installent dans le coin de Shannon et que moins de militaires sont mutés à l extérieur de Valcartier. La hausse du nombre d élève n est pas un phénomène exclusif à l école Dollard-des-Ormeaux. Selon le journal Le Soleil, près de 2000 élèves de plus occuperont les bancs d école cette année dans la région de Québec. Exposition «La Grande Guerre vue par les peintres français» UNE EXCLUSIVITÉ NORD-AMÉRICAINE PAR SIMON LEBLANC Journal Adsum Du 14 août au 11 novembre, date symbolique de la fin de la Grande Guerre et du jour du Souvenir, sera présentée en exclusivité nord-américaine l exposition La Grande Guerre vue par les peintres français, au Musée Royal 22 e Régiment (R22 e R). Le public est donc appelé à venir admirer une vingtaine d œuvres de collections du musée de l Armée à Paris. D ailleurs, certaines d entre elles sont présentées pour la première fois au public et ont été restaurées spécia - lement pour l occasion. Le Musée R22 e R est le seul endroit en Amérique du Nord où cette exposition sera présentée. Cette présentation fera observer aux visiteurs un pan méconnu de la Pre - mière Guerre mondiale. «L exposi tion va vous permettre d aller au cœur de la vie des soldats, les tranchées, les paysa ges dévastés, la mort et les rencon tres», explique le directeur et conservateur du Musée R22 e R, Dany Hamel. Bien que les peintures évoquent l expérience des soldats français, les intervenants rappellent que les soldats canadiens ont connu des épreuves comparables. DEUX ANS DE PRÉPARATION Cette exposition temporaire est née d une idée qui a émergé en avril 2012 et PHOTO : PHILIPPE BRASSARD, ADSUM Le conservateur général du patrimoine de la Direction de la Mémoire du Patrimoine et des Archives du ministère de la Défense de France, Laurent Veyssières. d un partenariat exceptionnel entre le Musée R22 e R et le musée de l Armée de Paris. Le conservateur général du patrimoine de la Direction de la Mémoire du Patrimoine et des Archives du minis tère de la Défense de France, Laurent Veyssières, était d ailleurs présent pour l occasion afin de rendre hommage à cette remarquable coopération. «Il y a beaucoup d émotion. Nous avons travaillé fort au cours des deux derniè - res années pour présenter cette exposition», affirme le major Jean-François Lacombe, représentant du R22 e R. À noter que le Musée R22 e R est le troisième musée en importance à Qué bec, attirant plus de visiteurs de partout dans le monde chaque année. Il est également le plus fréquenté parmi les musées des Forces armées canadiennes. PHOTO : GRANT CREE, WESTERN SENTINEL RELAIS POUR LES 100 ANS DU PPCLI Alors que le Princess Patricia s Canadian Light Infantry (PPCLI) fête ses 100 ans, le Relais du témoin commémoratif (RTC) s amorçait le 10 août. Un convoi de 50 soldats du 2 e Bataillon, PPCLI, parti d Edmon - ton en Alberta, parcourt à la course 22 villes et villages de cinq provinces canadiennes, pour s arrêter le 18 septembre à Ottawa. Les militaires veulent ainsi retracer la route symbolique empruntée par les membres originaux du PPCLI afin de se rassembler pour le service de 1914, la veille de la Première Guerre mondiale. Pour le 100 e, les soldats du RTC et PPCLI portent d ailleurs le relais commémoratif contenant les noms des 1866 membres du PPCLI disparus en service actif pour le pays au cours du dernier siècle. Également à noter, le Royal 22 e Régiment sera honoré aux côtés du PPCLI, le 21 septembre, à l occasion de la Course de l Armée du Canada. (S.L.) POURQUOI LOUER QUAND ON PEUT ACHETER VAL-BÉLAIR rue Des Élans $ + TAXES SAINT-ÉMILE rue René-Auclair $ + TAXES VAL-BÉLAIR 1486, de la Montagne $ + TAXES On peut vous offrir la facilité d acquisition en finançant votre mise de fonds Prise de possession rapide Certificats cadeaux (sous certaines conditions) VENTE D'INVENTAIRE REMISE DE 3000$ EN ARGENT SUR CERTAINS MODÈLES INFORMEZ-VOUS! Pour une visite, un appel suffit! RBQ :

4 4 ADSUM, 27 AOÛT 2014 Restauration de l identité de l Armée canadienne La 2 e Division amorce la mise en œuvre PAR LE MAJOR CYPRIAN MATEJEK Officier des services techniques, Services techniques, GS 2 Div CA En juillet 2013, l ancien ministre de la Défense nationale, Peter MacKay, a annoncé le rétablissement des insignes traditionnels des grades d officiers de l Armée canadienne (AC). L objectif du rétablissement des insignes de grade dans l ensemble de l AC est de renforcer les liens entre les soldats d aujourd hui et ceux des générations précédentes. L initiative est présentement mise en œuvre au sein de la zone de respon - sabilité de la 2 e Division du Canada (2 Div CA). En plus de la restauration des insignes de grades d officiers, un nouvel insigne de division sera apposé sur les tuniques de l uniforme distinctif d élément (UDE) de tout le personnel de la 2 Div CA portant l uniforme de l AC. L objectif visé est que ces deux éléments soient complétés à temps pour la parade du Jour du souvenir Les officiers ont commencé à recevoir la nouvelle tunique UDE distribuée par Vêtements en ligne, mais tel qu indiqué dans le CANFORGEN 123/14, le port des nouveaux insignes de grades se fera sur ordre. Chaque unité comportant des officiers de l AC devra vérifier que tous ses officiers ont rempli le sondage de Vêtements en ligne afin d assurer le respect des échéanciers. FAITS SAILLANTS Insigne 2 Div CA Tous les membres du rang de l AC de la 2 Div CA se feront poser l insigne rectangulaire bleu de la 2 Div CA sur leur tunique UDE actuelle. Pour les officiers, l installation se fera sur leur nouvelle tunique UDE. Les informations sur le processus peuvent être obtenues au sein de votre unité. Nouvelle tunique UDE Officiers En ce qui concerne les officiers de l AC de la Force régulière et de la Force de réserve, des unités intégrées et héber - gées et cadets travaillant dans la zone de responsabilité de la 2 Div CA, ils devront visiter sur rendez-vous leur magasin d habillement respectif avec leur nouvelle tunique UDE afin de procéder à un essayage et un ajustement. Les tailleurs installeront également les deux légendes Canada, les deux boutons d épaules, l insigne de la 2 Div CA (si applicable), l insigne de formation (si applicable) et tout autre insigne autorisé. Ces articles devront être fournis par chaque officier lors de leur rendez-vous. Des informations supplé mentaires sur la procédure à suivre et l horaire de rendez-vous seront bientôt disponibles au sein de votre unité. Nouveaux fourreaux de grade - Dessin de camouflage canadien (DCamC) En ce qui concerne les officiers de l AC de la Force régulière et de la Force de réserve, incluant les unités intégrées et hébergées et cadets ainsi que les adjudants et maîtres de 1 re classe travaillant dans la zone de res ponsabilité de la 2 Div CA, ils recevront via leur unité deux fourreaux de grade avec l insigne d identification à haute visibilité (IIVA) au cours du mois de septembre. Les officiers porte - ront les nouveaux fourreaux sur ordre. Fourreaux de grade UDE Les fourreaux sont livrés au domicile de chaque officier par Vêtements en ligne. Selon l IPO en vigueur, les corps, les régiments et les unités peuvent toujours acheter leurs propres insignes d épau les et les faire coudre par les tailleurs des magasins d habillement, par-dessus le mot CANADA des fourreaux d UDE. Insignes d épaules en métal des corps royaux Les corps royaux appo seront leurs nouveaux insignes d épau les en 50 % POUR LES MILITAIRES COURS DE PLONGÉE SOUS-MARINE ÉLÉMENTAIRE PADI (théorie et pratique en piscine) 150 $ PRIX RÉGULIER : 300 $ 15% À L'ACHAT DES PALMES, DU MASQUE ET DU TUBA (obligatoires pour le cours) Frais de Certification en sus Plongée Nautilus offre également un RABAIS DE 10% sur l'équipement en magasin pour les militaires déjà certifiés! Plongée Sous-Marine Nautilus 1545, Père-Lelièvre Québec, G1M 1P Cette promotion est valide uniquement pour les militaires Colonel (COL) Général (GÉN) Lieutenant-colonel (LCOL) Lieutenant-général (LGÉN) Major (MAJ) Major-général (MGÉN) Capitaine (CAPT) Les nouveaux insignes de grades des officiers de l Armée canadienne. métal lorsque les fourreaux de grade DCamC seront distribués. Chaque militaire admissible recevra une paire d insignes gratuitement via son unité. Afin d éviter un ralentissement du service au comptoir ou de retarder inutilement la capacité de production des tailleurs, la mise en œuvre se fera principalement par les unités ou par la prise de rendez-vous. Les magasins d habillement seront les principaux acteurs de la mise en œuvre, mais une participation Brigadier-général (BGÉN) Lieutenant (LT) HAUSSE-COL DES OFFICIERS GÉNÉRAUX Sous-lieutenant (SLT) HAUSSE-COL DE COLONEL active des unités et de leur personnel sera nécessaire afin d atteindre les objectifs. Une présentation détaillée de tous les éléments concernant la restauration de l identité de l AC est disponible dans le CANFORGEN 123/14. EST-CE UN RHUME OU UNE ALLERGIE SAISONNIÈRE? Les rhumes et les allergies ont de nombreux et fâcheux symptômes en commun. Comment les distinguer? La fièvre et la douleur, le mucus épais ou coloré et la toux sont des indices de la présence d un rhume et écartent habituellement un cas d allergies. Par contre, si vous êtes asthmatique, vous pouvez être sujet à une toux sèche lorsque vous souffrez de vos allergies saisonnières. Bien que des yeux larmoyants accompagnent les deux maux, le picotement des yeux indique souvent la présence d allergies; vous pourriez également être incommodé par des picotements dans la gorge et des démangeaisons au nez. Par ailleurs, la durée de vos symptômes vous aidera à faire la différence. Un rhume apparaît graduellement et dure généralement d une à deux semai - nes, tandis que les allergies peuvent Bienvenue à tous! sortir de nulle part et persister pendant des mois. De plus, si vous avez l impression d être toujours malade ou de contracter un rhume chaque année au même moment, vous pourriez être aux prises avec des allergies. Heureusement, vous ne nuirez pas à votre santé si vous tentez de soigner un rhume au lieu d une allergie et vice versa. Les médicaments en vente libre, comme les antihistaminiques et les décongestionnants utilisés pour soula - ger les deux maux, se ressemblent. Si vous croyez souffrir d allergies, vous devriez consulter votre médecin. Il vous aidera à déterminer votre problème de santé, vous prescrira des médicaments préventifs ou vous orientera vers un allergologue si vos symptômes sont par ti culièrement désagréables. Article offert par Shepell fgi, chef de file dans le domaine des solutions intégrées en santé et productivité. FÊTE FAMILIALE 6 septembre (remis au lendemain en cas de pluie) Sainte-Brigitte-de-Laval De 11 h à 14 h Jeux gonflables, maquillage et BBQ gratuits Parc Richelieu 386, avenue Sainte-Brigitte Élaine Michaud Députée fédérale de Portneuf-Jacques-Cartier

5 ADSUM, 27 AOÛT Quelques membres du 5 RGC au travail. La photo offre un aperçu des différentes pièces qui s élèveront bientôt dans la maison de brèche. PHOTO : SIMON LEBLANC, ADSUM NOUVELLE MAISON DE BRÈCHE À VALCARTIER PAR SIMON LEBLANC Journal Adsum Depuis le mois de juillet, la troupe de construction du 5 e Régiment du génie de combat (5 RGC) s affaire à la réali - sation d une toute nouvelle maison de brèche à ciel ouvert, au Centre de combat urbain de la base. Le montant de ce projet, réalisé en collaboration avec le service du Génie et les Champs de tirs et secteurs d entraînement (CTSE), s élève à environ $. C est l adjudant-maître Martin Drolet, du 5 RGC, qui avait identifié, il y a un peu plus de deux ans, le besoin d avoir ce type de bâtiment d entraînement pour les militaires. Se basant quelque peu sur celui en place à Gagetown, il a soumis un premier croquis au comité responsable. Les plans ont par la suite été dessinés, une fois tous les besoins cernés par les divers intervenants. Lorsque les travaux seront terminés, la maison de brèche explosive, mécani - que et balistique mesurera 15 mètres par 20 mètres et aura une hauteur atteignant presque 5 mètres. Une mezza nine de plus de 6 mètres sera également érigée et servira d observatoire pour les superviseurs de l entraî - nement. Les murs, d une épaisseur de 25 centimètres, seront en béton armé afin de résister aux charges explosives. Les huit pièces, cinq portes, trois corridors et trois ouvertures permettront aux militaires de pratiquer différents scénarios de combat réalistes. L adjum Drolet précise qu avant, ils faisaient exploser seulement une porte EXERCICE STALWART GUARDIAN 2014 Du 16 au 24 août, près de 2000 soldats ontariens, provenant d unités de la Force régulière et de la Réserve, se sont entraînés dans des collectivités situées dans la péninsule du Niagara. L exercice STALWART GUARDIAN (SG), qui s adressait au personnel de la 4 e Division du Canada (4 Div CA), comportait un scénario visant à mettre à l épreuve les compétences des soldats dans un espace de bataille dynamique. La 4 Div CA est présente dans 46 collectivités de tout l Ontario et compte plus de hommes et femmes. (S.L.) avec aucun scénario possible par la suite. «On a besoin de momentum. La maison de brèche va permettre de pousser l entraînement plus loin en raison des nombreuses entrées et sorties possibles. Ça va être un challenge beaucoup plus relevé pour les militaires.» Au total, ce sont 10 hommes du 5 RGC qui sont à pied d œuvre. L adjudant Guy Thivierge, du 5 RGC, confirme que les travaux seront prêts pour la fin octobre, et ce, malgré le petit retard accumulé en raison du mauvais temps connu au début du mois d août. «Cette construction permet aux gars de garder leurs compétences», mentionne-t-il.

6 6 ADSUM, 27 AOÛT 2014 Retracer en mots et en images les cent ans du Royal 22 e Régiment PAR ALEXANDRA VENTURA-GIROUX Journal Servir Pour son cinquième documentaire en collaboration avec l Office national du film (ONF), le réalisateur Claude Guilmain pose un regard empreint d humanité sur les 100 années d existence du Royal 22 e Régiment (R22 e R) dans son long-métrage inti - tulé Je me souviens : 100 ans du Royal 22 e Régiment. Après avoir réalisé en 2011 Le 22 e Régi ment en Afghanistan, Claude Guilmain a colligé nombre d images d archives, de témoignages et de corres - pondances avec des membres des Forces armées canadiennes (FAC) pour sa cin - quième œuvre documentaire. Il a entre autres eu un accès illimité aux archives de la Citadelle de Québec et à celles du Musée Royal 22 e Régiment, en plus de suivre les membres du 1 er Bataillon R22 e R de Wainwright en Alberta jus - qu en Afghanistan, où ils les a accompagnés durant une semaine en VULNÉRABILITÉ ET DEVOIR «Les archives sont sans conteste une partie importante du film», souligne M. Guilmain lors d un entretien téléphonique accordé au journal Servir. «Il faut dire qu avec sa participation à la Première Guerre mondiale, en plus de la Deuxième Guerre mondiale, en passant par l ex-yougoslavie, l Afghanistan ainsi qu à la crise d Octobre, le Régiment LES FAC À EXPO QUÉBEC 2014 Du 15 au 24 août avait lieu Expo Québec 2014 et plusieurs membres des Forces armées cana - dien nes (FAC) y participaient. Ces der niers étaient principalement installés dans la «Zone d opérations des FAC», où ils présentaient des expositions statiques et dynamiques afin de sensibi liser les visiteurs aux rôles, mandats et tâches qui leurs sont confiés. Une tyrolienne a notamment été installée pour le public. (S.L.) PHOTO : CPL NICOLAS TREMBLAY, SECTION IMAGERIE VALCARTIER PHOTO : CLAUDE GUILMAIN, OFFICE NATIONAL DU FILM DU CANADA Alliant témoignages, lettres de combattants et images d archives, Claude Guilmain fait revivre à l écran une page méconnue de notre histoire. Le film est soutenu par la partition du compositeur Claude Naubert, interprétée par la Musique du R22 e R. possède une histoire riche comme nul autre». Particulièrement touché par les témoi - gnages des vétérans de la Seconde Guerre, le réalisateur a d abord voulu mettre en valeur le côté humain de ceux qui ont composé le R22 e R au cours de son siècle d histoire. «Par ce film, j aimerais transmettre au public le côté vulnérable de l individu, à la fois fragile et intemporel. Ceux qui sont allés au front sont restés marqués pour la vie et portent En salle de classe ou en ligne Vous apprenez à votre rythme Soutien personnalisé Horaire flexible Début des cours en tout temps COURS À LA CARTE (Windows, Word, Comptabilité, Acomba, Excel, etc.) Programmes de formation : Formation en bureautique Adjoint(e) administratif(ve) Agent(e) de bureau Commis de bureau Commis comptable Secrétaire de direction tous en eux cette expérience sur leurs épaules», précise le cinéaste. L engagement d une personne à une cause était également l un des éléments que le réalisateur désirait mettre en valeur à l écran, tout comme l évolution des conflits au cours des 100 dernières années et le fait français au sein des FAC. Par ailleurs, ce dernier aspect est celui qui a le plus intrigué Claude Guilmain au cours de sa démarche cinématographique. «Cet aspect a été mis à Anglais, français, espagnol Dans nos locaux ou en entreprise Début des cours en tout temps Affaires, particuliers, voyages PRIVÉ SEMI-PRIVÉ PETIT GROUPE PHOTO : FOURNIE PAR L OFFICE NATIONAL DU FILM DU CANADA Cette image d archives tirée du documentaire montre des membres du 22 nd (French-Canadian) Batta - lion dans les tranchées en temps de guerre. OÙ VOIR CE FILM? La grande première du film aura lieu le jeudi 4 septembre prochain au Cinéma Impérial à Montréal. L événement sera précédé du défilé de la Garde rouge du Royal 22 e Régiment sur la rue de Bleury, au cœur du centre-ville de Montréal. Le film sera ensuite diffusé sur les ondes d ICI Radio-Canada Télé dans le cadre de l émission Zone Doc le vendredi 5 septembre à 21 heures. Le jour suivant, le documentaire sera mis à la disposition des internautes sur le site Web de l ONF, où il pourra être téléchargé. Deux autres projections privées auront lieu, l une le 10 septembre à la Base Valcartier et l autre le 18 septembre au Musée canadien de la guerre à Ottawa. Enfin, un coffret commémoratif regroupant le documentaire ainsi que d autres films sur le Royal 22 e Régiment sera lancé à l automne. l avant-plan bien avant les grandes réformes de la Révolution tranquille, ce qui ajoute à l aspect novateur du R22 e R», renchérit-il. Enfin, celui qui est également auteur, concepteur, scénographe et metteur en scène souligne que son plus grand désir était de susciter une prise de conscience chez le spectateur. «Le soldat n est pas une machine; il exécute les ordres qui lui sont transmis et il le fait avec un sens du devoir Plusieurs militaires ont vécu des choses que peu de gens pourraient imaginer, et ce film ne suffit malheureusement pas à tout retracer», exprime le cinéaste, qui espère néanmoins rejoindre un vaste public avec sa plus récente offrande. «Je me souviens : 100 ans du Royal 22 e Régiment» est une production du Studio de la francophonie canadienne de l ONF. Productrices : Anne Marie Rocher et Maryse Chapdelaine. Producteurs exécutifs : Jacques Turgeon et Dominic Desjardins. Pour visionner la bande-annonce du film, consultez le site de l ONF : FIN DE L OPÉRATION REASSURANCE EN ROUMANIE Le 22 août, l Aviation royale cana - dienne (ARC) terminait sa mission à titre de force opérationnelle aérienne (FOA) en Roumanie, l opération Reassurance. Depuis le 29 avril, les Forces armées canadiennes (FAC) soutenaient les mesures de l OTAN vi sant à rassurer les alliés et à encou - rager la sécurité et la stabilité en Europe centrale et de l Est. Les FAC fournissaient des capacités militaires liées à l instruction, aux exer cices, aux démonstrations et à la réali sation des tâches confiées par l OTAN. Un défilé ainsi qu une cérémonie de rentrée des couleurs ont notam ment eu lieu en l honneur de l ARC, à la base aérienne 71 de la Force aérienne roumaine, à Campia Turzii. 455, rue du Marais, suite 200, Québec PHOTO : CPLC ROY MACLELLAN, IMAGERIE DE LA 8 E ESCADRE

7 ADSUM, 27 AOÛT 2014 LE CANON ET LES BOLIDES RUGISSENT PAR LE LIEUTENANT DEREK PICARD-FORTIN Officier d Affaires publiques, 35 e Groupe-brigade du Canada Les Forces armées canadiennes (FAC) ont de nouveau été présentes au Grand-Prix de Trois-Rivières (GP3R) et ont tiré les coups de départ protocolaires des courses Rally-Cross et Nascar de cet événement de calibre international qui se tenait du 8 au 10 août. Des membres du 12 e Régiment blindé du Canada, aussi bien réguliers que réservistes, du 62 e Régiment d artillerie de campagne et du NCSM Radisson étaient sur le site avec certains équipements militaires, notamment un véhicule de reconnaissance G-Wagen, un camion de type MSVS et un engin blindé de reconnaissance Coyote. Ils ont pu informer les visiteurs du GP3R sur leur métier, leurs équipements, leur rôle et les missions des FAC. Ce type de rencontres et d échanges entre les militaires et les civils est primordial afin que les citoyens canadiens connaissent et comprennent leurs forces armées et qu ils sentent qu elles les représentent. PHOTO : CPL VALÉRIE VILLENEUVE 7 HOMMAGE AUX CASQUES BLEUS PAR SIMON LEBLANC Journal Adsum Réunis à la Place George-V, le 9 août, à l occasion de la «Journée nationale des Gardiens de la paix», une cinquan - taine de militaires de Valcartier, accom pagnés de vétérans, de policiers et de civils, ont commémoré les sacrifices et le travail des gardiens de la paix canadiens. Le tout s est déroulé en une cérémonie où il y a notamment eu le dépôt de couronnes au pied du Monument de la Bravoure, afin de souligner symboliquement la contribution des cas - ques bleus. Ils ont également rendu hommage aux familles qui, par leur soutien, ont contribué à ce que les gardiens de la paix accomplissent leur mission dans plusieurs pays dévastés par les conflits. Partout au pays, le 9 août est désigné comme la «Journée nationale des Gar - diens de la paix», car à pareille date, en 1974, neuf casques bleus canadiens ont perdu la vie. Ces derniers ont péri lorsque leur aéronef a été abattu par des missiles syriens lors d une mission de ravitaillement au Moyen-Orient. Cet événement représente la perte la plus élevée de membres des Forces armées canadiennes en une seule journée lors d une mission de soutien de la paix. Les casques bleus sont les canadiens, militaires, anciens combattants, vétérans, policiers et civils, qui ont participé à une mission de paix sanc tionnée par les Nations Unies depuis PHOTO : CPL TOMMY DUFRESNE, 1 R22 E R Des militaires effectuent un salut devant le Monument de la Bravoure, monument érigé en l honneur des gardiens de la paix sur la Place George-V. Des produits québécois ADAPTÉS AUX PIEDS DE VOS ENFANTS Fabriquées au Canada Baby Chou est fier d offrir aux petits, des produits conçus et fabriqués à notre usine de Québec. Reconnus pour leur confort et leur durabilité, nos produits Baby Chou sont un investissement pour les parents. Ils sont conçus de matériaux de première qualité et confectionnés avec attention par des gens d ici. VOUS POUVEZ MAINTENANT COMMANDER EN LIGNE des modèles exclusifs de bottines d hiver pour enfants sur notre site Web GAGNEZ UN CHÈQUE-CADEAU DE 50 $ Chaque fois que vous passez une commande, nous ajoutons votre nom à notre tirage. Un tirage tous les 2 mois. Chèque-cadeau échangeable contre des produits Baby Chou en ligne ou à notre magasin de Québec. 2485, BOUL. NEUVIALLE, PASSEZ NOUS VOIR À NOTRE MAGASIN DE QUÉBEC Faites un détour à notre boutique Baby Chou. Vous découvrirez des produits uniques pour vos petits. QUÉBEC G1P 3A La Zen MAISON MODÈLE À VISITER les samedis et dimanches de 14 h À 16 h au 133, rue Galway $ LaClassique taxes incluses SHANNON taxes $ incluses Le Saphire Cottage bâtit au 1339, rue Grand Bourg VAL-BÉLAIR taxes $ incluses* Bernard Ferland Téléphone : Télécopieur : Licence RBQ : * Les prix affichés incluent : la maison, le terrain, armoire de polyester jusqu au plafond, douche en céramique, bois franc et céramique, frais d arpenteur, gouttières, et les taxes. La Zen et La Saphire $ si prise de possession avant le 1 er sept. 2014

8 8 BRAVO ZULU ADSUM, 27 AOÛT 2014 LIEUTENANT-COLONEL ANDRÉ PAGEAU 1re agrafe à la décoration des FAC RDDC Valcartier MAJOR PATRICK ABRAN 1re agrafe à la décoration des FAC RDDC Valcartier LIEUTENANT DE VAISSEAU VANESSA ALLARD-MORIN ADJUDANT-MAÎTRE NANCY GUAY QGET ADJUDANT CHAMPAGNE CRFC-QC ADJUDANT MAGALIE PINEL 2 R22eR ADJUDANT BILLY PRONOVOST QGET SERGENT JEAN-FRANÇOIS BEAULIEU SERGENT ETIENNE BILODEAU Décoration des FAC CRFC Québec SERGENT MARIANNE CROTEAU Décoration des FAC Musique R22eR SERGENT YANN GAUTHIER SERGENT DANIEL JUNEAU 5 RGC SERGENT DANNY LAMARCHE Décoration des FAC GS 2 Div CA Valc SERGENT DANNY MÉNARD SERGENT BRUNO MCAULEY 5 RGC SERGENT PLOURDE 5 RGC SERGENT ANNIE THIBODEAU CAPORAL-CHEF LESSITO AUGUSTIN GS 2 Div CA, Svc Trans CAPORAL-CHEF CYNTHIA BOUTHILLIER CAPORAL-CHEF JEAN-PHILIPPE COTÉ QGET CAPORAL-CHEF CAROLINE GINGRAS CAPORAL-CHEF JOANIE HAMEL Prmotion CAPORAL-CHEF MARTIN LAVERDURE QGET CAPORAL-CHEF DANY MARTIN QGET CAPORAL-CHEF DAVID MORRISSETTE CAPORAL-CHEF NANCY PLAMONDON Étoile de campagne générale GS 2 Div CA Valc CAPORAL-CHEF CAMILLE RODIER CAPORAL-CHEF MARC SAVOIE MATELOT-CHEF GENEVIÈVE ST-ONGE CAPORAL MARC-ANTOINE ALLARD QGET CAPORAL PASCAL CHARRON QGET CAPORAL CORRY CONWAY QGET MATELOT DE 1RE CLASSE CYNTHIA DALLAIRE-OUELLET CAPORAL MARTIN DESNOYERS 5 RGC CAPORAL GINO GAGNON MATELOT DE 1RE CLASSE DOMINIQUE GONTHIER CAPORAL MARTIN HÉBERT CAPORAL CHARLES LAROSE CAPORAL PHILIPE SAMUEL 5 RGC CAPORAL ANTOINE VALLÉE 5 RGC CAVALIER WADE SMITH 12 RBC M. VINCENT ROY 1re Barrette opérationnelle à la MSG Asie du Sud-Ouest RDDC Valcartier

9 ADSUM, 27 AOÛT BILLETS À GAGNER POUR UN MATCH DE HOCKEY AU CENTRE BELL DE MONTRÉAL, TRANSPORT INCLUS Les gens qui se seront procurés des billets du Programme d avantages courent la chance de gagner une paire de billets pour un match de hockey au Centre Bell (Bulldogs de Hamilton contre Marlies de Toronto, 15 mars 13 h OU Canadiens de Montréal contre Sharks de San Jose, 21 mars 19 h). Le transport en autocar de luxe inclus. Une chance de gagner par tranche de 25 $ d achat (avant taxes). Preuve d achat requise. Tous les détails et conditions disponibles au Centre des Sports. DATE LIMITE POUR PARTICIPER : 18 JANVIER 2015 Date du tirage : 22 janvier 2015 Les tarifs et les privilèges sont sujets à changement sans préavis. INFORMATION : , P. 5226

10 10 ADSUM, 27 AOÛT 2014 Les paras laissent encore leur marque au Leapfest 2014 PAR LE CAPITAINE MARK NOËL Capitaine de bataille, compagnie A (Para), 3 R22 e R Un para du 3 R22 e R saute d un CH-47 Chinook durant la compétition Leapfest. Les membres du 3 e Bataillon, Royal 22 e Régiment (3 R22 e R) ont participé à la compétition internationale de para chutisme de la Garde nationale du Rhodes Island qui se déroulait du 28 juillet au 4 août. Cette compétition, connue sous le nom de Leapfest, a pour but de renforcer la camaraderie et l esprit de corps des parachutistes tout en créant des relations entre les différents pays participants. Cette année, 19 équipes internationales de neuf pays différents ainsi que 32 équipes des États-Unis ont inondé le ciel du Rhodes Island afin de prouver leurs capacités de parachutiste militaire. Cette compétition consiste à s élan cer d un hélicoptère CH-47 Chinook à une hauteur de 450 mètres (1500 pieds) et à atterrir le plus près possible d un point désigné sur la zone de largage. Chaque sauteur est chronométré lors qu il Objectif : la zone de largage de la compétition Leapfest. L équipe qui a remporté la deuxième position au Leapfest Rang arrière de gauche à droite : capt Noël, cpl Oligny, sgt Brouillette, cpl Gamache et sgt Brochu; rang avant : cplc Dugas, cpl Ricard, cpl Roy, cpl Jolicoeur- Therrien et cpl Collin-Deschênes. 1540, rue Cyrille-Duquet (boul. Charest), Québec (QC) G1N 2E5 Téléphone : Sans frais : arrive au sol jusqu à ce qu il tou che la cible à l endroit désigné. L équipe de quatre sauteurs la plus rapide remporte la compétition. Avant de pouvoir participer à cette compétition prestigieuse, les équipes inter nationales doivent se qualifier pour pouvoir sauter avec le parachute américain MC-6. Ainsi, le 30 juillet, les membres du 3 R22 e R ont tous sauté avec l équipement américain afin de recevoir les ailes du pays hôte. Pour la plupart des membres, c était la première fois qu ils s élançaient d un CH-47 Chinook, comme le mentionne le caporal Steve Gamache : «J ai bien aimé sauter de cet appareil, car il offre une rapidité d insertion des troupes tout en douceur et je souhaite pouvoir renouer cette expérience avec les Chinook canadiens dans un avenir rapproché.» Ce premier saut a permis à tous de s acclimater avec l environne - ment de la compétition qui débutait le 2 août. C est sous un ciel nuageux que tous les compétiteurs se sont rassemblés au point d embarquement des hélicoptères pour démarrer la compétition. Malheu - reusement, les conditions météorologi - ques ont fait en sorte que seulement LIQUIDATION «TOUT DOIT SORTIR» NEUF ET USAGÉ Pour tous les militaires, avec tout achat de 7000$, recevez un bon d achat de 350$ au comptoir des pièces. COUGAR 28 RDB 2015 FREEDOM 292 BHDS 2015 PRIX RÉGULIER : $ PRIX RÉGULIER : $ Couche 8 personnes, poids 7500 lbs Couche 7 personnes, poids 6300 lbs Spécial : $ Télécopieur : Courriel : Spécial : $ 19 équipes ont pu sauter. Les autres équipes, dont celle du 3 R22 e R, ont dû attendre au 4 août avant de poursuivre la compétition. En raison de la météo et d autres facteurs indépendants de notre volonté, la compétition a consisté en un saut seulement au lieu de trois comme au cours des années précédentes. Ainsi, la marge de manœuvre des membres du 3 R22 e R était mince et la pression était à son maximum. Un seul saut pour démontrer tout leur savoir-faire. Toutefois, c est avec brio qu une équipe des «Vandoos», comme les surnommaient les autres pays, a réussi à monter sur le podium en remportant une deuxième place sur tous les temps cumulatifs des équipes compétitives et une première place parmi les pays étrangers. Les membres de l équipe du 3 R22 e R étaient très fiers de ce podium, comme le mentionne le caporal Jonathan Oligny : «C est une fierté de représenter le R22 e R à l échelle internationale et surtout lorsqu on rapporte des trophées prestigieux comme celui du Leapfest. On a travaillé fort pour se rendre ici et notre préparation à l unité a porté fruit.» Le 3 e Bataillon a remporté plusieurs podiums au Leapfest durant les deux dernières décennies de la compétition, comme l indique Greg Gwisc, historien du Leapfest : «Le 3 R22 e R est une équi pe qui a marqué l histoire du Leap - fest en occupant le podium à plusieurs occasions. Je dirais même que si l on cumule toutes les positions des équipes qui ont participé au Leapfest durant les 20 dernières années, le 3 R22 e R est la meilleure équipe de l histoire du Leapfest.» Avant de célébrer leur performance, les paras ont pu faire un dernier saut afin de faire un échange d ailes avec les autres pays. Nos deux chefs largueurs, les sergents Pierre-Olivier Brochu et Pierre Brouillette, ont pour leur part permis à une vingtaine de membres des autres pays comme l Afrique du Sud et les États-Unis de se voir décerner les ailes canadiennes. Pour leur part, les membres du 3 R22 e R ont eu la chance de sauter avec les Allemands afin de mériter leurs ailes. En somme, la compétition Leapfest 2014 a été un succès sur toute la ligne. Les membres du 3 R22 e R ont réussi à monter sur le podium et ont eu la chance de discuter avec plusieurs pays de leurs expériences aéroportées. Ils en reviennent tous avec un nouveau bagage de connaissances et d histoire qui vont permettre d accroître la culture aéroportée de l unité.

11 ADSUM, 27 AOÛT PHOTO : ARMÉE DES ÉTATS-UNIS UNE BALLE DE SNIPER INTELLIGENTE L Agence de projets de recherche avancée de la défense américaine (DARPA) a récemment mené avec succès le premier test de tir réel démontrant le guidage en vol d une balle de calibre.50, selon le site spécialisé Military.com. Le programme intitulé EXACTO est présentement développé afin de révolutionner la précision et la portée des fusils de type sniper, en créant la première balle intelligente de petit calibre. La munition est dotée d une technologie qui combine manœuvrabilité et un système de guidage en temps réel permettant de repérer et d atteindre la cible visée. Ainsi, la balle peut changer de direction en plein vol à l aide de mini-ailerons et s ajuster aux facteurs qui pourraient la faire dévier de sa trajectoire, comme la température, le vent ou le mouvement de la cible. Elle permet également d attein dre avec succès un objectif à plus de 2000 mètres de distance. Cette nouveauté vient s ajouter aux nombreuses autres technologies développées par l agence afin de révolutionner l art des tireurs d élite. (S.L.) PHOTO : CAMÉRA DE COMBAT DES FC LE CANADA APPORTE DE L AIDE SUPPLÉMENTAIRE EN IRAK Le 15 août dernier, le premier minis - tre, Stephen Harper annonçait que le Canada allait fournir une aide supplémentaire au peuple irakien, notamment aux Kurdes qui combattent les djihadistes de l État islami - que. Un Hercules CC-130J et un CC- 177 Globemaster de l Aviation royale du Canada ainsi que leur équipage, une trentaine de membres des Forces armées canadiennes (FAC), ont été déployés depuis la base de Trenton. «Le Canada ne restera pas les bras croisés pendant que l État islamique de l Irak et du Levant continue de tuer des civils innocents et des membres des minorités reli - gieu ses. Nous continuons de surveiller la situation en Irak et nous sommes prêts à contribuer davantage», précise Stephen Harper. Cette mesure s ajoute à l aide humanitaire déjà fournie par le Canada dans ce pays. (S.L.) À L'ACHAT D'UN VÉLO, NOUS DONNONS 25% D'ESCOMPTE SUR TOUS NOS SOULIERS DE COURSE EN MAGASIN Rynoperformance 1845, avenue Industrielle, Val Bélair (QC) G3K 1M

12 12 ADSUM, 27 AOÛT NOBLE GUERRIER PHOTOS : CPL FRANÇOIS GIRARD, 35 GBC Les ingénieurs de combat ont assemblé un pont flottant permettant de faire passer les véhicules d une rive à l autre. LES RÉSERVISTES S ENTRAÎNENT À VALCARTIER PAR SIMON LEBLANC Journal Adsum Du 9 au 17 août, les réservistes du 35 e Groupe-brigade du Canada (35 GBC) et du 34 e Groupe-brigade du Canada (34 GBC) participaient au plus gros exercice de la Réserve de l Armée canadienne au Québec, l exercice NOBLE GUERRIER Au total, 900 réservistes, dont 417 étaient du 35 GBC et 294 du 34 GBC, prenaient part à cette concentration de Milice (CONMIL), un entraînement axé sur le tir réel tenu à la Base Valcartier. «C était une opportunité très rare pour les Pour une des rares fois, l entraînement était axé sur le tir réel, ce qui a changé la dynamique pour les réservistes sur le terrain. réservistes. C est une dynamique différente d un exercice à blanc. Étant donné qu il n y a pas d ennemis humains, les soldats doivent faire preuve de plus de prudence avec leurs armes», affirme l officier des Affaires publiques du 35 GBC, le capitaine Michel Girard. L objectif, réévaluer l entraînement collectif de la Première réserve et confirmer les normes d aptitudes au combat des réservistes. Ceux-ci mettaient en pratique les tactiques, les techni ques et les procédures au niveau de détachement/section et de troupe/peloton, afin d atteindre les objectifs d entraînement annuels. Avait également lieu l évaluation sur champ de tir avec les différentes armes, C6, C7 et... (le texte suit en p.13) GAGNEZ GROS!!! WIN BIG!!! 20 FINALISTES, 1 GRAND GAGNANT! 20 FINALISTS, 1 BIG WINNER! Certaines conditions s appliquent. Aucun achat requis. La Personnelle désigne La Personnelle, assurances générales inc. au Québec et La Personnelle, compagnie d assurances dans les autres provinces et territoires. L assurance auto n est pas offerte au Manitoba, en Saskatchewan ni en Colombie-Britannique, où il existe des régimes d assurance gouvernementaux. Le concours se termine le 31 décembre Le tirage du grand prix aura lieu le 16 janvier La valeur totale des prix est de ,00 $ CAN. Les images de billets de banque canadiens sont utilisées avec la permission de la Banque du Canada. Le règlement complet est accessible sur Certain conditions apply. No purchase necessary. The Personal refers to The Personal General Insurance Inc. in Quebec and The Personal Insurance Company in all other provinces and territories. Auto Insurance is not available in Manitoba, Saskatchewan and British Columbia due to government-run plans. The contest ends on December 31, The final draw will take place on January 16, Total prize value is $25, CDN. Images of the Canadian Dollar banknotes herein displayed are used with the permission of the Bank of Canada. Complete contest rules are available at

13 ADSUM, 27 AOÛT NOBLE GUERRIER LES RÉSERVISTES S ENTRAÎNENT SUITE DE LA P. 12 C9, pour ceux qui avaient à être éva - lués. Ceux qui obtenaient la «note de passage» recevaient leur diplôme sur place. Les artilleurs, présents dès le début de la CONMIL, ont mené une concentration de tir réel d artillerie. Celle-ci a été conduite au cours des derniers jours du cours de perfectionnement professionnel 1 (PP1) Artillerie. Les blindés ont quant à eux terminé leur PP1 dans le cadre du trimestre estival d instruction individuelle. Les ingénieurs de combat ont pour leur part effectué la démolition d obs - tacles tels qu un pont désuet sur la rivière Jacques-Cartier. Ils ont ensuite procédé à l assemblage d un pont flottant en utilisant des bateaux d assaut sur le même cours d eau, ce qui recréait une situation pouvant subvenir en déploiement. Ensuite, c était le tour de l infanterie d effectuer des attaques de section en utilisant des balles réelles et des cibles statiques. Les fantassins ont également mené des attaques de peloton avec le soutien d une mitrailleuse C6 et du tir de mortier. Du côté des techniciens médicaux, la CONMIL a été l occasion de pratiquer le soutien en temps réel des troupes, advenant des blessures. Finalement, le 35 e Bataillon des ser vi - ces du Canada a assuré le soutien logistique de l exercice, notamment le transport, la maintenance, les cuisines, etc. PAR LA BOUCHE DE MES CANONS! PAR LE LIEUTENANT DEREK PICARD-FORTIN Officier des Affaires publiques, 35 e Groupe-brigade du Canada Alors qu il faisait face aux navires de William Phips, le comte de Frontenac, gouverneur de la Nouvelle-France, aurait certainement apprécié avoir sous son commandement les batteries combinées PP1 Artillerie et artillerie CONMIL qui ont tiré les 7, 8, 9 et 10 août à la Base Valcartier. En effet, nul doute qu une mission de tir de huit obusiers C-3 de 105 mm en tir d efficacité ne laisserait personne indifférent. Ces huit obusiers se trouvaient, le 9 août, positionnés pour tirer PHOTO : CPL FRANÇOIS GIRARD Des artilleurs réservistes de la 2 e Division du Canada effectuent un tir à vue près de la zone d impact Liri de la Base Valcartier. PHOTO : CAPT TONY ALLAIRE Des artilleurs règlent la fusée d un obus de 105 mm lors de la compétition de tir. dans la zone d impact Termoli, ce qu ils ont pu faire à de nombreuses reprises. Les équipes des différentes pièces provenaient soit des différentes unités d artillerie faisant partie de l exercice NOBLE GUERRIER 2014 et qui ont intégré l exercice de tir à partir du 7 au soir, soit du cours PP1 Artillerie 1410 pour qui c était l exercice final de leur formation. Cette combinaison d artilleurs a permis de disposer de deux batteries sur le terrain, ce qui a accru aussi bien le niveau de difficulté que la compétitivité. D ailleurs, lors de notre visite, nous avons pu observer l attaque d une batterie par une autre, le but étant de tester le plan de défense local. Selon le sergent Benjamin Desilets, du 62 e Régiment d artillerie de campa - gne, qui était chef de pièce du détachement Alpha du PP1 Artillerie 1410, la pratique dans les secteurs d entraî - nement est prépondérante pour ce cours intense. En effet, le cours compte neuf jours de théorie pour six jours de tir. Cette formule semble toute fois porter fruits, car les candidats rencontrés sur place ont expliqué avec jus - tesse, rapidité et précision une partie de leur travail et de leur équipe ment, allant même jusqu à expliquer la diffé - rence de vitesse de combustion de la poudre dans les différentes charges de propulsion des obus et la raison de ces différences. L exercice de tir PP1 Artillerie et artillerie CONMIL s est terminé le dimanche 10 août par une compétition de tir direct dans la zone d impact Liri. La rapidité et l excellence dans l accomplissement des tirs ont impressionné bon nombre d observateurs qui ont beaucoup apprécié être du bon côté des canons! BLANCHIMENT GRATUIT AUX NOUVEAUX CLIENTS , rue Dubé, Courcelette DÉTAILS SUR LASERDENTAIRE.CA

14 14 ADSUM, 27 AOÛT 2014 Trois jours d aventure dans la Vallée du Bras-du-Nord PAR LE LIEUTENANT VLADIMIR KESSIA Chef de troupe 11, 12 e Régiment blindé du Canada Le métier de blindé requiert une connaissance approfondie des véhicules blindés et par conséquent, les membres du 12 e Régiment blindé du Canada (12 RBC) y consacrent la majeure partie de leur entraînement. Mais la reconnaissance blindée nécessite souvent que les soldats soient à pied. Pour cette raison, du 12 au 15 août, 30 membres de l escadron A du 12 RBC ont participé à une formation par l aventure au parc de la Vallée du Bras-du-Nord dans la région de Portneuf. À leur arrivée au parc, les membres ont marché pendant 10 kilomètres et se sont installés dans un bivouac à côté de la rivière du Bras-du-Nord. Le deuxième jour, les membres ont fait 21 km à pied et du canyoning à la chute Delaney. Le troisième jour, pour conclure l exercice, ils ont canoté pendant 14 km, le long de la rivière. Le canyoning a été une expérience particulièrement intéressante pour les soldats participants. C est une activité qui mélange escalade et rappel, qu ils RABAIS MILITAIRE ont pratiquée quasiment dans la chute Delaney, la plus haute chute au Québec. Malgré la pluie et le terrain monta - gneux et boueux qui ont caractérisé la deuxième journée de marche, les membres de l escadron A ont traversé l épreuve avec brio. Leur récompense était un barbecue cuisiné par le caporal Marquis, un repas bien apprécié de tous, surtout après les 40 millimètres de pluie qui leur étaient tombés sur la tête pendant la randonnée. Le troisième jour, les troupes ont eu la chance de reposer leurs jambes. En échange, ils ont ramé pendant 14 km dans des canots fournis par le Centre plein air Castor. La rivière sillonnant le paysage québécois a offert une bien belle vue aux soldats. De plus, les gens qui profitaient de la rivière au même moment étaient contents de voir leurs militaires s entraîner dans les environs. L escadron a séjourné en forêt pour davantage qu une simple marche et du canotage. Le 4 août, le Régiment a effec tué un remaniement du personnel et beaucoup de membres de l escadron A provenaient d autres escadrons. Le 500 $ PHOTO : CAPT P.R. DAY, 12 RBC Les soldats Smith et Chamberland et le lieutenant Hu prennent une pause pendant la marche de 21 kilomètres. capitaine Day, responsable de l orga - nisation de l exercice, explique qu une activité de la sorte «permet aux nouveaux membres de l escadron de s in - tégrer. Ils ont marché et ont fait du canot pendant trois jours ensemble et cela a bâti l esprit de corps. Ils ont dormi dehors pendant trois nuits dans des bivouacs, ce qui a encouragé la camaraderie». Le 15 août, les membres de l escadron étaient de retour à Valcartier, épuisés mais fiers de ce qu ils avaient accompli. - NOBLE GUERRIER IMMERSION D UNE JOURNÉE DANS LE MONDE MILITAIRE PAR LE SOUS-LIEUTENANT LYSA GAGNON Officier adjoint aux visites, Noble Guerrier 2014, 4 R22 e R Le 35 e Groupe-brigade du Canada (35 GBC) était l hôte de la concen - tration militaire qui s est tenue du 9 au 16 août à la Base Valcartier. Le 15 août, des membres du Programme d ap pui des employeurs à la Force de réserve (ExécuTrek) ont eu la chance de passer une journée avec les militai - res dans les secteurs d entraînement. Plus de 900 membres de la Force de réserve de la 2 e Division du Canada et de la Force régulière étaient réunis au Camp Vimy sur la base. Grâce au Conseil de liaison des Forces cana - diennes, les huit visiteurs représentant des organisations civiles ont pu, en mati née, s exercer au tir avec l arme personnelle C7 A2. Pour le dîner, des rations les atten - daient près des sentiers de combat. Au même moment, le brigadier-général Stéphane Lafaut rendait visite à la trou pe, accompagné par le commandant du 35 GBC, le colonel Denis Thébeau. Ils ont ainsi pu dire quelques mots aux visiteurs. Équipés d une veste à fragmentation, de lunettes balisti - ques et d un casque de Kevlar, les invi - tés ont suivi des tireurs dans les sentiers de combat. La forme physique des soldats et leur professionnalisme ont beaucoup étonné les employeurs. La destination suivante était le champ de tir Termoli où les visiteurs ont reçu des explications sur la pro - cédure à suivre lors d une attaque de pelo ton par le lieutenant-colonel Claude Langlois. Ils se sont ensuite dirigés vers la base de feu pour voir les militaires en action. La journée s est terminée sur le plateau des artilleurs qui appuyaient l infanterie par des tirs de mortiers. Les visiteurs ont été impressionnés par la grosseur de l obus d artillerie et le bruit du mortier. Grâce à cette activité, des emp lo yeurs civils ont pu se familiariser avec le fonctionnement de la Réserve de l Armée. Ils sont maintenant plus conscients des besoins et obligations de leur personnel réserviste. PHOTO : CPL FRANÇOIS GIRARD Sur Henri-IV Nord, Sortie 5, Ste-Geneviève, (Val-Bélair et Loretteville) Les membres de l ExécuTrek en compagnie du brigadier-général Stéphane Lafaut et du colonel Denis Thébeau lors de NOBLE GUERRIER 2014.

15 ADSUM, 27 AOÛT 2014 Le 3 R22 e R en Martinique avec l armée française PAR LE CAPORAL-CHEF C.J. RODRIGUE Commandant, section 2, compagnie B, 3 R22 e R Le peloton 6 de la compagnie B du 3 e Bataillon, Royal 22 e Régiment (3 R22 e R) a participé à un échange international avec l armée française en affectation au fort Desaix, dans la ville de Fort-de-France, en Martinique. La première semaine de notre échange consistait à nous familiariser avec les éléments nouveaux que repré - sentait la Martinique. Ainsi, nous avons effectué des entraînements phy - si ques de peloton et reçu quelques classes sur le FAMAS, l arme que nous allions utiliser au cours de notre séjour (NDLR : lire la rubrique «Machines de guerre» qui porte sur cette arme). Nous avons également effectué un champ de tir et une compétition de tir. Ce fut sans difficulté que nous avons gagné la compétition. Finalement, pour terminer notre familiarisation, nous avons effectué un débarquement amphi bie sur une plage à partir du navire Dumont d Urvalle et un barbecue une fois de retour en garnison. La deuxième semaine, les instructeurs du CAOME nous ont pris en char - ge. Le CAOME est une petite cellule qui s assure de former la troupe en vue de les envoyer sur un cours de jungle. Ils nous ont préparé une semaine remplie d activités et de formations afin de partager leurs expériences avec nous. Nous avons eu à passer à travers plusieurs pistes à obstacles de diffé rents types. Il y avait une piste à obstacles nautique, une piste de mangrove ainsi qu une piste conçue pour une section. Les membres du peloton ont vécu en bivouac durant toute la semaine. Ils ont de plus effectué un stage de survie de 24 heures, pratiqué des techniques d assaut en bateau et fait du kayak. La troisième semaine était organisée par l unité d artillerie du 33 e RIMa, la 4 e compagnie. Nos confrères français ont débuté notre entraînement par quel - ques compétitions sportives. D abord, nous avons fait une course d orientation en équipe de deux sur le fort Desaix. Leur record était d une heure. Notre meilleure équipe l a faite en aussi peu que 30 minutes. Puis, nous avons joué au handball et au souque à la corde, discipline que les Canadiens ont remporté sans aucun doute. Ensuite, nous avons effectué un champ de tir d attaques de section. Nous avons échangé nos techniques de combat et observé les ressemblances et les différences entre nos deux nations. L exercice final a consisté en un raid avec un déplacement à la marche de 25 kilomètres le long de la côte, suivi de la traversée de la baie de Fort-de-France. Au cours de ces trois semaines en Martinique, les membres de notre peloton ont pu échanger avec leurs homologues français, apprendre et discuter de tactiques et de techniques de combat, mais aussi de culture. Ils ont eu l occasion de visiter les plages, les villages et la Rhumerie Clément. Ce fut une expérience des plus enrichissantes pour nos membres, mais tous diront que l on est bien chez nous. Les membres du peloton 6 et des instructeurs français. PORTES OUVERTES Samedi-Dimanche 6-7septembre 10 h à 16 h MAÎTRE CONSTRUCTEUR PLATINE Usine de construction de maisons modulaires Centre de décoration Pro-Fab Design 15 Maisons modèles et experts en habitation Les membres de la section du caporal-chef Rodrigue sur la piste à obstacles de mangrove. HEP! Il paraît que l Adsum n a plus d amis à pattes à présenter! T as pensé à moi? J suis mignon tu sais Fier propriétaire d un animal de compagnie? Participez à notre rubrique «Notre ami à pattes». Écrivez-nous à pour obtenir un questionnaire qui se remplit en quelques minutes. PROMO FORD ESCAPE 2 JOURS 2014 SE seulement+ À GAGNER! * Venez nous rencontrer! 291 ST-APOLLINAIRE 294, rue Laurier *Un Ford Escape 2014 SE, d une valeur approximative de $. Tirage le 15 décembre 2014, parmi les clients ayant signé un contrat d achat avant le 12 décembre Règlements disponibles sur le site www profab.ca. Photo à titre indicatif. profab.ca Licence RBQ:

16 16 ADSUM, 27 AOÛT 2014 Les membres du GCIA élinguent un VTT à un Griffon. Parachutage d approvisionnement en eau sur la piste tactique. LA CHI RO PRA TI QUE LA POSTURE À L ORDINATEUR Les troubles neuro-musculo-squelettiques, le mal du siècle? Près de 80 % de la population souffrira un jour ou l autre d un mal de dos sévère. Plusieurs d entre nous avons un travail qui exige d être assis à un poste de travail informatisé, les yeux rivés sur un moniteur toute la journée. Sans trop nous en rendre compte, nous adoptons des postures qui peuvent nous porter préjudice. Les problèmes peuvent pas - ser de mal de cou (cervicalgie) à la tendinite ou à la capsu - lite de l épaule, dou leur au milieu du dos (dorsalgie) ou encore engourdissements aux mains (d origine cervicale ou syndrome du tunnel carpien). Afin de diminuer vos risques de blessure tout en améliorant vos performances, voici quelques conseils à respecter pour avoir un environnement efficace et sécuritaire. ÉTAPE 1: RÉGLER LA CHAISE La posture recommandée : En position assise, les coudes sont fléchis à 90 degrés et près du corps, les épaules sont détendues et les mains arrivent sur le clavier. Les jambes sont décroi sées et les genoux présentent un angle droit, les pieds reposent au sol ou sur un repose-pied. Trouvez une position confortable pour le dossier. Une inclinaison de 90 à 120 degrés offrira un bon support lombaire tout en allégeant la compression abdominale, diminuant le travail des muscles du dos et améliorant la circulation sanguine. ÉTAPE 2 : RÉGLER L ÉCRAN La position clé : Placez l écran de manière à éviter les torsions au niveau du cou, le haut de l écran à la hauteur des yeux et incliné selon le confort. Installez celui-ci à une distance de 90 à 70 cm de vos yeux, soit environ la longueur de votre bras. Si vous portez des lunettes avec des verres progressifs, l écran peut être un peu plus bas. Dans tous les cas, assurez-vous que votre cou ne soit penché ni vers l avant, ni vers l arrière. ÉTAPE 3 ET 4 : LE CLAVIER ET LA SOURIS DOIVENT AUSSI ÊTRE AJUSTÉS. N hésitez pas à demander des conseils à Dr Vincent Robert, chiropraticien, pour l ajustement de votre poste de travail. Appelez dès maintenant! Dr Vincent Robert Chiropraticien CHIROPRATIQUE PHYSIOTHÉRAPIE MASSOTHÉRAPIE ACUPUNCTURE 190, rue Dubé, Courcelette, Qc Les opérations aériennes au GCIA PAR LE CAPORAL CAROLINE OUELLET 35 e Régiment des transmissions, Beauport «Clear to drop!» Opératrice radio de métier, c est sur cette transmission qu au matin du 30 juillet, j ai assisté l équipe de contrôleurs de zone de lar gage du Groupe-compagnie d intervention arctique (GCIA) à débuter sa première opération de parachutage, 43 E ANNÉE, N O 06, MERCREDI 27 AOÛT 2014 Le journal Adsum est une publication non officielle publiée un mercredi sur deux avec la permission du Comman dant du Groupe de soutien de la 2 e Division du Canada. Les opinions et les points de vue exprimés dans ce journal ne sont pas nécessairement ceux du MDN, des FAC et des SBMFC/ Personnel des FNP. TIRAGE : 4200 copies ÉDITEUR : Colonel H. Gosselin, commandant GS 2 Div CA RÉDACTRICE EN CHEF : Caroline Charest Tél. : , poste 5672 Courriel : JOURNALISTE : Simon Leblanc Tél. : , poste 6656 Courriel : CONSEILLÈRE EN PUBLICITÉ : Isabelle Blouin Tél. : Courriel : COMMIS D ADMINISTRATION : Majorie Labrecque Tél. : , poste 5598 Courriel : INFOGRAPHISTE : Philippe Dionne-Raymond Tél. : , poste 6656 Courriel : Toute correspondance doit être adressée à la rédactrice en chef. Les demandes de publication doivent être ache mi nées par courrier élec tronique à Soumet - tre les textes en format Word et les photos en jpg. La rédactrice en chef se réserve le droit de rejeter ou de modifier tout matériel rédactionnel ou publicitaire. Les auteurs des textes ne seront pas nécessairement avisés des modifications apportées à leurs textes. Les articles publiés dans ce journal sont la propriété de l Adsum et ne pourront être publiés, utilisés ou reproduits sans l autorisation de la rédactrice en chef ou de l auteur. Abonnement : 20 $ par année (22 éditions) plus taxes GRATUIT pour les militaires et les employés civils du MDN. ISSN Journal Adsum, Base Valcartier, bât. 516 C.P. 1000, succ. Forces, Courcelette (Québec) G0A 4Z0 Tél. : , poste 5598 Fax : Courriel : Site Web : Facebook : PROCHAINE PARUTION : 10 SEPTEMBRE 2014 TOMBÉE : 2 SEPTEMBRE 2014 A division of CFMWS Une division des SBMFC Les membres du GCIA font du rappel à partir d un Griffon à Valcartier entière ment planifiée et gérée par le personnel dûment qualifié de l unité. Aidés par les opérations parachu - tistes et la section d arrimeurs du 3 e Bataillon, Royal 22 e Régiment, les contrôleurs du GCIA ont dirigé le parachutage de matériel à partir d un hélicoptère Griffon du 430 e Escadron tactique d hélicoptères. Cette opération de ravitaillement servait à appuyer le peloton du groupe-compagnie déployé dans les secteurs nord de la base de Valcartier. Cela faisait partie de l exercice final de l entraînement estival du GCIA. En exécutant cette opération, le GCIA a atteint sa capacité opération - nelle finale en ce qui concerne le soutien aux opérations aériennes. Depuis sa création en 2009, le GCIA a dirigé à T AS SU? Y a plus d amis à pattes dans la réserve de l Adsum Tu peux répéter ça? FIER PROPRIÉTAIRE D UN ANIMAL DE COMPAGNIE? Participez à notre rubrique «Notre ami à pattes». Écrivez-nous à pour obtenir un questionnaire qui se remplit en quelques minutes. maintes reprises l atterrissage d avions de brousse Twin Otter sur des pis tes austères dans l Arctique canadien et en zone subarctique, type d opération qui a d ailleurs atteint son point culminant avec l un de ses contrôleurs dirigeant l atterrissage d un CC-130 sur une piste de glace lors de l exercice GUER- RIER NORDIQUE 13 à Schefferville. Les opérations héliportées sont cruciales au succès des tâches et des missions attribuées au GCIA, aussi diver ses qu elles puissent être. Dans l Arctique, les routes sont bien souvent impraticables ou inexistantes; il faut donc savoir compter sur d autres moyens de transport pour les troupes, le ravitaillement et les extractions. Depuis 2009, la cellule permanente des opérations du GCIA a créé plu - sieurs partenariats en vue d offrir à des réservistes des cours spécialisés servant à soutenir les opérations aériennes. Le maintien des compétences est par la suite essentiel. C est ainsi qu annuellement des scénarios, tâches et missions sont mis de l avant lors des déploiements de l unité pour assurer le renouvellement des qualifications de ses membres. L entraînement estival 2014 du GCIA n y a pas fait exception puisque 20 mem bres de l unité ont pris part à un exercice de rappel héliporté. À la suite d une journée d entraînement sur la tour de rappel, ceux-ci sont descendus à 80 mètres dans les airs, sur le couvert forestier, et enfin sur la tour d entraî - nement des pompiers. Les élingueurs du détachement de soutien se sont aussi mis à niveau en élinguant des véhicules dont un quatreroues, un côte-à-côte, une motoneige et un bateau d assaut qui ont eu droit à plusieurs vols. À chacun des déploie - ments du GCIA, ces véhicules sont essentiels et cela a encore été le cas cet été quand le peloton à l entraînement a pu recevoir, dans le secteur 29, deux VTT en soutien à ses opérations. Après tous les efforts déployés ces dernières années et pendant l été 2014, le GCIA fait maintenant la preuve qu il est en mesure d appuyer un grand spectre d opérations aériennes, ce qui lui procurera une autonomie accrue lors de ses déploiements. Travailler en collaboration avec la Force aérienne est une expérience très enrichissante et motivante pour les réservistes du 35 e Groupe-brigade du Canada qui ont la chance d être employés au sein de la compagnie arctique, puisque ce n est pas tous les jours qu ils peuvent participer à de tel - les opérations.

17 ADSUM, 27 AOÛT 2014 Le cours de qualification militaire de base d officier de terre en plein essor PHOTO : CPLC DESCHENEAULT PAR L ÉLÈVE-OFFICIER N. DUBÉ Officier d infanterie du 6 e Bataillon, Royal 22 e Régiment C est le 29 mai que débutaient les trois cours de qualification militaire de base d officier de terre (QMBO-T) à la compagnie B du Centre d instruction de la 2 e Division du Canada, soit la phase deux des officiers de l Armée de terre. Ces trois cours accueillaient un total de 75 stagiaires, réguliers comme réser - vistes, tous métiers confondus. Ce cours pour jeunes officiers a comme but d évaluer leurs attributs essentiels de leader. Le leadership est un concept qui leur est enseigné tout au long du cours. Leur premier commandement a été d agir en tant qu officier de sécurité sur un champ de tir conventionnel. Ensuite, ils ont eu plusieurs cours sur le fonctionnement d une radio, d un DAGR, ainsi que des trucs et astuces pour effectuer une bonne navigation en forêt. Les membres du cours ont commencé leur été avec l exercice TRUE NORTH, METTRE SON LEADERSHIP EN APPLICATION PAR LE SOUS-LIEUTENANT SZANYI Candidat du cours QMBO-T 1410 Le cours QMBO-T 1410, touchant à sa fin, était pourtant bien loin de s ache ver aux yeux des stagiaires qui entamaient leurs patrouilles de reconnaissance. Une semaine des plus exigean tes où se croisent endurance physi que, connaissances militaires et leadership. Épreuve qui marque en quel que sorte le point culminant de la formation d officier. On y trouve la plupart des exercices précédents concentrés en une opération de campagne s échelonnant sur cinq jours. De la navigation aux procédures de combat en passant par les techni - ques d infanterie assimilées tout au long de l été, le module de reconnaissance permet aux stagiaires d incorpo - rer les leçons apprises sous la forme où ils ont pu mettre en pratique les éléments vus en classe à des fins d éva - luation. C est lors de cet exercice que les stagiaires ont eu la chance de rencontrer le 26 juin le nouveau commandant de la 2 e Division du Canada, le d une mission dont ils sont, à tour de rôle, le commandant de patrouille, l élément de sécurité, le signaleur et l adjoint de détachement. Avec chaque patrouille, un rôle précis est ainsi attri - bué aux candidats, lesquels connaissent leurs responsabilités et doivent les remplir dans des conditions difficiles, que ce soit sous la pluie ou dans la forêt drue et noire, et le plus souvent, sans aucune période de répit. En revanche, puisque l exercice mise sur le leadership, l absence de sommeil est compensée par une charge de travail accrue. Quand les candidats ne s affairent pas à la préparation des ordres, il faut entretenir la cache, répartir les rôles, enfin, s organiser en tant que peloton et fonctionner en équipe de manière automne. Il va sans dire que cela a pour effet d augmenter la pression et de maintenir un niveau considérable de stress, or celui-ci est PHOTO : SGT DESROSIERS-OUELLET brigadier-général Lafaut, ainsi que son adjudant-chef, l adjudant-chef Tofts. Ils leur ont parlé des qualités que doit posséder un bon leader et ont mentionné l importance d être à l écoute de leurs subordonnés au fil de leur carrière. pro ductif, motive les candidats et repousse leurs limites. En plus, les missions s inscrivent dans un scénario stimulant auquel participe l ensemble de la compagnie. En l occurrence, l «Association rebelle de l Ouest» (ARO) est en déroute et les patrouilles de reconnaissance opè - rent dans le secteur afin de surveiller ses opérations avant l offensive alliée finale. Celle-ci a eu lieu le dernier jour de l exercice. Une fois les patrouilles de reconnaissance terminées, c est au niveau de pelo ton que le cours a préparé la dernière mission de l exercice SILENT PATH. Plusieurs candidats ont eu la chance d occuper des positions clés afin de mener à terme un raid sur un bunker de l ARO. Dans un premier temps, une journée entière a été consacrée à la planification, aux ordres, aux pratiques ainsi qu à la préparation de l équipement. Ensuite, la mission. Les membres du peloton, non sans embûche, se sont rendus à destination arme en main et rucksack sur le dos après un trajet nocturne difficile en forêt. Au point de dislocation, la base de feu s est séparée du groupe d assaut et à l heure H, les crépitements des armes à feu ont vite fait de s abattre sur l objectif. Les stagiaires y ont mis de l effort et de l intensité, et l attaque s est déroulée de manière ordonnée même si la confusion était, par mo - ment, palpable. Autrement dit, même avec des simulations, il y a un élément de chaos propre au combat armé et le cours en a tiré une leçon d humilité. Le module terminé, on pouvait apercevoir l épuisement sur le visage des stagiai - res, mais surtout, la fierté. 17 À la suite de cet exercice, les stagiai - res ont commencé à voir en détail la procédure de bataille ainsi que la matière sur les opérations offensives et défensives en vue de l exercice LIGHT- NING STRIKE qui débutait le 4 juillet. Juste avant de partir pour cet exer - cice, ils ont assisté à la conférence du lieutenant-colonel Jourdain, commandant du 3 e Bataillon, Royal 22 e Régi - ment, sur son cheminement de carrière. Ces mots qu il a prononcés resteront bien gravés dans la mémoire de l audience : «Être un officier d infanterie, c est un mode de vie en soi.» M. Jourdain a invité les stagiaires à lire son livre, «Mon Afghanistan», qui décrit très bien l état d esprit dans lequel il était en Afghanistan. À la dernière journée de l exercice, le brigadier-général De Souza ainsi que les commandants des 34 e et 35 e groupes-brigades ont assisté à une attaque menée par les stagiaires du cours QMBO-T Le dernier exercice, nommé SILENT PATH, s est déroulé du 21 au 25 juillet. Il consistait à mener des patrouilles de reconnaissance dans les secteurs, afin de récolter de l information sur les ennemis. Les éléments recueillis lors de ces patrouilles ont servi à préparer une attaque délibérée sur la position ennemie à la première lueur du dernier jour de l exercice. Suivant cette dernière semaine bien remplie, les stagiaires ont terminé leur été avec des cours de conditionnement physique, afin d être en mesure plus tard d entraîner leurs subordonnés, ainsi que des leçons sur la façon d enseigner une classe selon les normes de l Armée canadienne. C est le 8 août que les stagiaires de la compagnie B ont reçu leur certificat de réussite de cours. Ils seront maintenant prêts à se spécialiser dans leurs différents champs d expertise. HEP! L Adsum est à la recherche de nouveaux amis à pattes à présenter Pourquoi pas moi? Regarde ce que je sais faire! FIER PROPRIÉTAIRE D UN ANIMAL DE COMPAGNIE? Participez à notre rubrique «Notre ami à pattes». Écrivez-nous à pour obtenir un questionnaire qui se remplit en quelques minutes. PRISE DE SANG VACCINS VOYAGE Au-dessus du Brunet 1451, de l Etna, local 206 Val-Bélair, Québec G3K 2S1 T Débute à 6 h Aucune attente Prise de sang Tests urinaires FIT-Test ECG Prélèvements de selles Vaccination Voyage Vaccination Zona & Pneumovax Vaccination VPH Vaccination grippe Autorisé Santé-Canada

18 18 ADSUM, 27 AOÛT 2014 PROMOTION DE LA SANTÉ MISTY Propriétaire : Maryse Sauvé Race : husky Âge : 7 mois Avec nous depuis : qu elle a 2 mois Taille et poids : environ 13,5 kg (30 lb) Caractère et comportement : chienne tenace, obéissante et affectueuse Votre animal de compagnie vous fait sourire quand : elle saute sur le toit de sa niche (comme Snoopy) Elle vous donne de la misère quand : elle est en présence de chats. Votre conseil d adoption : si vous avez du temps, c est un animal idéal pour vous. Quelque chose à ajouter : C est la plus merveilleuse des chiennes! Qu il soit à poil ou à plume (ou à écailles ), votre animal de compagnie fait partie de la famille et vous l adorez! Présentez-nous le en répondant à notre questionnaire et en y ajoutant une bonne photo de votre charmant compagnon. Envoyez-nous un courriel à gc.ca pour nous demander le questionnaire. Vous le trou verez également sur (section Concours/Appels à tous). MARIO BOILARD Notaire Conciliation travail-famille : COMMENT Y SURVIVRE? Quel parent n a jamais souhaité qu une journée ait plus de 24 heu res? Entre le travail, une réunion qui s est terminée tard, la congestion dans la circulation, les enfants à prendre à la garderie, la préparation du repas et des lunchs, les devoirs du plus vieux et le bain du plus jeune, vous reste-t-il encore une minute de libre? Même si vous êtes passionné par votre travail et que vous aimez follement votre famille, il n est pas simple d arrimer toutes ces obligations. C est encore plus vrai pour les familles monoparentales ou pour les membres de la «génération sandwich» qui, en plus de s occuper des enfants, s occupent de leurs parents vieillissants. Comment s épanouir dans cette course infernale? Si certains en détiennent le secret, il est sans doute possible de s en sortir sans trop de domma ges collatéraux. UNE CULPABILITÉ CONTINUELLE Le manque de temps est la cause principale de cette difficulté à concilier le travail et la vie familiale. Le temps est une denrée rare, qui nous oblige à faire des choix, à prioriser les tâches, voire à renoncer à certains projets. Solli citée de tous bords tous côtés, une même personne exerce plusieurs rôles. Par exemple, une femme est à la fois une professionnelle, une amie, une conjointe, la fille de ses parents et la mère de ses enfants. Le problème avec cette multitude de rôles est que cette femme se tiraillée entre ces univers aux demandes parfois contradictoires. Elle ne pourra s investir autant qu elle le voudra dans tous les rôles. Malheureusement, ce manque de dispo nibilité pour un rôle ou l autre provoque une culpabilité irrationnelle. Les attentes face à ce qu il est possible d accomplir sont souvent franchement irréalistes. On se sent alors coupable et on a l impression de ne jamais en faire Maison de thérapie spécialisée pour les personnes portant l uniforme (Militaires-Anciens combattants et les membres de leur famille) TRAITEMENTS : 1 : Dépendances 2 : Dépression 3 : Post-trauma *Reconnue par toutes les compagnies d assurances (ainsi que Croix bleue) Vous n'êtes pas seul. D'autres ont surmonté leurs difficultés. Contactez-nous au : Québec. Tel : Sans frais - 24h/24h : assez. À cette culpabilité s ajoutent les préoccupations du boulot, la fatigue et le stress qui finissent par empiéter sur la vie familiale ou vice versa. Malheureusement, le stress ne tar - dera pas à produire son effet : anxiété, irritabilité, perturbations du sommeil, malaises physiques et mauvaise hygiè - ne de vie. Chez certaines personnes, on observe même une augmentation de la consommation d alcool, de tabac, de mal bouffe et de repas prêt-à-manger ainsi qu une baisse de l activité physique. DES MOYENS POUR Y SURVIVRE! Inutile d envisager de se débarrasser de tous ces facteurs stressants. Il est irréa liste de vouloir contrôler à la fois les conditions de travail, le rendement professionnel attendu, le ca dre organisationnel au travail, le cadre scolaire et les horaires de la garderie. Certains privilégiés bénéficient d accommodements de la part de leur employeur. Mais pour une grande majorité de Québécois, la conciliation travail-famille demeure un grand stress. MOVING TO OTTAWA FREE REPORT SHOWS AVERAGE NEIGHBOURHOOD PRICES AND HIGHEST CRIME AREAS. Don't buy before you read this. VISIT: OttawaHereWeCome.com À quoi bon s acharner sur ce qui n est pas de son pouvoir? L acharne ment demande beaucoup d énergie et offre rarement des résultats satisfaisants. La personne objective, au lieu d embellir la réalité, a la capacité d éva luer une situation avec réalisme. Sa grande force réside dans le fait qu elle ne nie pas ses faiblesses, mais qu elle est capable de s y ajuster. Cela vaut mieux pour notre santé mentale! Il faut reconnaître qu il y a souvent une grande marge entre «ce que je peux accomplir et ce que je veux accomplir»! Être réaliste n est pas synonyme d être paresseux. En se donnant des limites raisonnables, on en ressentira les bénéfices à long terme. Comme le marathonien, il faut préserver un peu d énergie et éviter le surmenage, si on veut se rendre au bout de la «course» quotidienne! LE PERFECTIONNISME, À DOUBLE TRANCHANT! Certaines personnes ont besoin de performer à outrance pour se sentir efficaces, accomplies et satisfaites. Le perfectionniste manque d objectivité. Ce type de personne aurait intérêt à réviser ses critères de satisfaction parce que la perfection dans toutes les sphères de vie est très énergivore. La maman parfaite, la femme de carrière, l amie présente et la conjointe compréhensive sont des rôles idéaux mais difficiles à remplir en même temps. Pour le perfectionniste, la conciliation travail-famille représente un casse-tête puisque pour lui, ce qui n est pas parfait n en vaut pas la peine! Alors tous ses efforts pour atteindre la perfection dans ses multiples rôles sont dignes d une performance olympienne! La conciliation travail-famille est une affaire bien personnelle. Inutile de se sentir coupable et stressé pour des facteurs sur lesquels vous n avez aucun contrôle. Prenez un projet à la fois, acceptez l aide de votre entourage et ne cherchez pas à atteindre une perfection hors norme! Comment survivre à ce rythme effréné? Simplement en faisant de son mieux, en entretenant des attentes réalistes et en évitant de perdre trop d énergie dans les situations impos - sibles à changer! Quant à culpabilité, c est un sentiment paralysant et inutile. Choisissez d être heureux et de tirer le maximum de satisfaction de votre vie professionnelle et familiale. La perfection n est pas de ce monde, cessez de la chercher. MICHEL BRISSETTE Broker, Exit Realty Matrix, Brokerage 2131 St Joseph Blvd Orleans, ON K1C 1E7 Phone: Fax: Cell: LOGEMENTS POUR RI DISPONIBLES VOUS POUVEZ AUSSI NOUS CONTACTER À FRAIS VIRÉS Muté à / Posted to VALCARTIER ACCOMODATION AVAILABLE FOR IR YOU CAN ALSO CALL COLLECT FRANCHISE DÉTENUE PAR INSPECTION FRANÇOIS OTIS INC. PARTENAIRE BROOKFIELD

19 ADSUM, 27 AOÛT 2014 MACHINES DE GUERRE FUSIL D ASSAUT FRANÇAIS, FAMAS Le fusil d assaut de la Manufacture d armes de Saint-Étienne, communément appelé FAMAS, est l arme de service officielle des Forces armées françaises depuis L acquisition de ce fusil de calibre 5,56 mm visait à remplacer les trois armes de l époque, le fusil FSA MAS , le pistolet mitrailleur MAT 49 et le fusil mitrailleur MAC 24/29. Les Français voulaient une arme tactique puissante avec un encombrement réduit et qui était également facile d entretien. Cette arme est de type «bullpup», car le chargeur est situé derrière la poignée sur la crosse, ce qui permet d avoir une arme plus compacte que la C7 canadienne. La FAMAS peut tirer des grenades mixtes antipersonnel ou antichar au moyen de cartouches spéciales. Comme tous les fusils d assaut, il peut être équipé d accessoires tels qu un bipied et des lunettes de visée de jour, à point rouge ou à infrarouge pour la nuit. En plus du modèle de base, FAMAS F1, plusieurs variantes ont été acqui - ses depuis : le FAMAS G1 et G2, le FAMAS félin, le FAMAS commando, le FAMAS civil et le FAMAS export qui offrent différentes modi fications par rapport au modè le initial. (S.L.) VOTRE SUDOKU Jouer au SUDOKU, c est simple. UNE SEULE RÈGLE : chaque ligne, colonne et carré de 3 x 3 doit contenir tous les chiffres de 1 à 9. Difficulté : TRÈS DIFFICILE Voir solution en p PHOTO : WIKIMEDIA COMMONS SHANNON (Secteur Lac St-Joseph) ST-AUGUSTIN-DE-DESMAURES SAINTE-CATHERINE $ $ $ SUPERBE RÉALISATION CONTEMPORAINE. Vaste propriété 73'x33'. Terrain pi 2 aménagé en pleine nature VASTE PROPRIÉTÉ. CAMPAGNE EN VILLE! Terrain boisé et intime. Résidence bien conservée Propriété de 3 c.à.c. DU POTENTIEL! Maison très propre. Magnifique terrain p.c. sans voisin arrière. Garage / Hangar SAINTE-CATHERINE $ + txs SAINTE-CATHERINE $ SAINTE-CATHERINE $ TYPE : fusil d assaut semi-automatique à rafale de trois coups ou automatique CONSTRUCTEUR : Manufacture d armes de Saint-Étienne, France PREMIER PROTOTYPE : 1971 MISE EN SERVICE : 1983 NOMBRE D UNITÉS CONSTRUITES : MUNITIONS : 5,56 X 45 mm DIMENSIONS : 75,7 cm de longueur et 48,8 cm de longueur de canon POIDS : non chargé 3,8 kg, chargé 4,2 kg CADENCE DE TIR : 1000 coups par minute PORTÉE PRATIQUE : 300 m CAPACITÉ DU CHARGEUR : 25 balles Condo neuf contemporain de 1500 p.c. sur 2 NIVEAUX et condo commerciale aussi disponible ( $ + txs) PONT-ROUGE $ Belle solide et en santé! Terrain de près de pi 2, garage, sans voisin arrière! SURPRENANTE! Cette propriété vous étonnera! 3 c.à.c, dont celle des maîtres de format double. Joli déco SAINT-RAYMOND $ + txs CLÉ EN MAIN, à ce prix AUCUNE SURPRISE! Encore possible de personnaliser votre plan et votre décor. Terrain boisé. TERRAINS À VENDRE Résidence super propre et bien entretenue. 3 chambres, 2 salons et sous-sol entièrement aménagé. Fossambault-sur-Le-Lac / 5 Terrains À partir de $ Sainte-Catherine-de-la-J.-Cartier / 6 Terrains À partir de $ Saint-Gabriel-de-Valcartier / 8 Terrains À partir de $ + txs Lac Sergent / 4 terrains / À partir de $ Saint-Raymond / 11 terrains, 1 pour garde de chevaux / À partir de $ + txs Neuville / 1 terrain / pi 2 avec super belle vue sur le fleuve / $ Cap-Santé / 1 terrain / + ou pi 2 Vue partiel sur le fleuve / $ ÉVÉNEMENT SPÉCIAL? Envoyez-nous votre article et vos photos à Ou appelez notre journaliste au , poste 6656 JUMELÉ $ Bureau des ventes OUVERT «KITS» POUR AUTO-CONSTRUCTEUR DISPONIBLES BUNGALOW $ SAINT-RAYMOND TERRAINS DESSERVIS *AQUEDUC & ÉGOUT MAISON, TERRAIN ET TAXES COMPRIS POUR AUSSI PEU QUE MAISON, TERRAIN ET TAXES COMPRIS POUR AUSSI PEU QUE 859 $ /mois 1021 $ /mois POUR INFORMATION OU RENDEZ-VOUS Estimation des plans GRATUITE SERGE DUCHESNE

20 20 ADSUM, 27 AOÛT 2014 ATTENTION ADEPTES DE PHOTOGRAPHIE! Le concours de photographie des FAC est lancé! Les belles photos méritent d être par ta gées. Un magnifique portrait, une prise architecturale inspirante ou une image saisissante de militaires à l œu vre voilà ce qui peut faire de vous un gagnant du concours de photographie des Forces armées canadiennes (FAC). Grâce au concours, les photographes amateurs et professionnels peuvent s inscrire à huit catégories et gagner des prix intéressants en plus d avoir l occasion d exposer leurs photos. Après avoir évalué avec soin les mérites de chacune des images, un jury de photo - graphes experts fera la sélection des meilleures photos parmi des milliers reçues. Le lieutenant-général Guy Thibault, vice-chef d état-major de la Défense, déterminera le récipiendaire du Prix du président d honneur, le VCEMD. «À titre de président d honneur du concours de photographie des FAC, je suis heureux de promouvoir le rôle important que joue la photographie dans notre quotidien», a déclaré le lgén Thibault. «Les photos nous permet tent de raconter nos histoires et de faire connaître notre perspective sur le monde qui nous entoure, que ce soit en captant un exercice militaire ou des scènes de vacances familiales. J invite tous les photographes de la communauté des FAC à participer au concours en nous montrant leurs meilleures photos de l année.» Le lieutenant-colonel à la retraite Jean Lapointe, un talentueux photo - graphe nommé photographe de l année des FAC à quatre reprises, sera membre du jury cette année. Sa perspective unique d ancien participant et son regard de connaisseur seront un atout important lors de la sélection des gagnants. «Les juges n ont qu une seconde ou deux pour faire un jugement sur une photo alors il est important de choisir des photos qui vont se diffé - rencier des autres», souligne Jean. Il sera à la recherche de photos qui suscitent la surprise, les émotions ou font preuve de créativité. «Une photo peut être parfaite au point de vue technique, mais si on reste neutre en la regardant elle aura peu de chance de gagner.» Le concours de photographie des FAC est ouvert à tous les militaires, anciens combattants, membres de l Équipe de la défense et leur famille. Il se termine le 15 septembre Pour connaître tous les détails du concours et pour vous y inscrire, rendez-vous au VOUS ÊTES TRANSFÉRÉ EN OUTAOUAIS? POUR UN SERVICE 10 ÉTOILES, CHOISISSEZ LE 10/10 IMMOBILIER POUR VOTRE HHT / VRD. En français, en anglais, en espagnol ou en italien, contactez-nous au SOLUTION SUDOKU

W.. Semianiw. le 11 juillet 2007. Général R.J. Hillier. Général R.J. Hillier

W.. Semianiw. le 11 juillet 2007. Général R.J. Hillier. Général R.J. Hillier CHEF PERSONNEL MILITAIRE Cérémonie de passation de commandement du Contre-amiral T.H.W.. Pile au Major-général W.. Semianiw le 11 juillet 2007 Présidée par le Général R.J. Hillier Général R.J. Hillier

Plus en détail

Le Musée canadien de la guerre

Le Musée canadien de la guerre 1, place Vimy Ottawa (Ontario) K1R 1C2 www.museedelaguerre.ca Le Musée canadien de la guerre Instruire. Préserver. Commémorer. Voilà le mandat du Musée canadien de la guerre (MCG), le musée national canadien

Plus en détail

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire

Bataille de la Somme Ressources: Documents de source primaire Tués au combat dans la Somme Liste des 118 soldats tués au combat avec le 38 e bataillon, unité levée à Ottawa, pendant l attaque contre la tranchée Desire et Grandcourt, dans la Somme, le 18 novembre

Plus en détail

RENSEIGNEMENTS MÉDICAUX / DENTAIRES / LUNETTES / LENTILLES CORNÉENNES

RENSEIGNEMENTS MÉDICAUX / DENTAIRES / LUNETTES / LENTILLES CORNÉENNES GÉNÉRALITÉS Ce document s adresse aux cadets qui participeront à un camp d été ainsi qu à leurs parents/tuteurs. Il contient plusieurs renseignements importants pour aider les cadets à se préparer à vivre,

Plus en détail

Québec, 28 février 2001

Québec, 28 février 2001 Québec, 28 février 2001 Chèr(e)s collègues, Le comité organisateur des troisièmes Journées francophones de la recherche opérationnelle est heureux de vous accueillir ce printemps dans la ville de Québec.

Plus en détail

Carnet de guerre de Rob Roy, 1939-1944

Carnet de guerre de Rob Roy, 1939-1944 Dossier enseignant Exposition du 25 avril au 30 juillet Musée des Armes de Tulle Carnet de guerre de Rob Roy, 1939-1944 Récit du dimanche 12 mai 1940 : «Le soir venu, plus un anglais ne reste sur le terrain

Plus en détail

Sommaire. 1. Vie pratique...2. 1.1. Logement...2 1.2. Argent...2 1.3. Santé...3 1.4. Télécommunication...3 1.5. Stage...3 1.6. Vie quotidienne...

Sommaire. 1. Vie pratique...2. 1.1. Logement...2 1.2. Argent...2 1.3. Santé...3 1.4. Télécommunication...3 1.5. Stage...3 1.6. Vie quotidienne... Université Pierre Mendès France Rapport de fin de séjour / Stage de fin d études Canada, Ontario 11 Sommaire 1. Vie pratique...2 1.1. Logement...2 1.2. Argent...2 1.3. Santé...3 1.4. Télécommunication...3

Plus en détail

Cours, POSTES et ACTIVITÉS offerts aux cadets de l armée Du CORPS DE CADETS 2920 GATINEAU

Cours, POSTES et ACTIVITÉS offerts aux cadets de l armée Du CORPS DE CADETS 2920 GATINEAU Informations sur les camps d été et les expéditions 2014 Cours, POSTES et ACTIVITÉS offerts aux cadets de l armée Du CORPS DE CADETS 2920 GATINEAU COURS D INSTRUCTION GÉNÉRALE INSTRUCTION GÉNÉRALE (IG)

Plus en détail

ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE :

ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE : 2 e ANNÉE DU 1 er CYCLE - PRIMAIRE ADOPTER UN MODE DE VIE SAIN ET ACTIF NOM : GROUPE : Adaptation par Martin Darveau, Normand Fortin, Julien Guay, Patrick Santerre, Jean- François Tremblay et Vincent Charbonneau

Plus en détail

Stage à Québec. I. Vie pratique. 1) Logement

Stage à Québec. I. Vie pratique. 1) Logement Stage à Québec I. Vie pratique 1) Logement Durant mon stage de dix semaines dans la ville de Québec, j ai pu être logé à la résidence universitaire de l université de Laval. Je possédais une petite chambre

Plus en détail

UN SÉJOUR INSPIRÉ DU PROGRAMME D ÉTUDES LA DESTINATION CANADIENNE N O 1 POUR LES ÉTUDIANTS

UN SÉJOUR INSPIRÉ DU PROGRAMME D ÉTUDES LA DESTINATION CANADIENNE N O 1 POUR LES ÉTUDIANTS LA DESTINATION CANADIENNE N O 1 POUR LES ÉTUDIANTS Chaque année, plus de groupes d étudiants visitent Ottawa que n importe quelle autre ville canadienne. Ce n est guère étonnant. Aux enseignants, la capitale

Plus en détail

PLUS GRAND SPECTACLE CANADA ÊVES-TU DE DANS STAGES DE FORMATION ARTISTIQUE POUR LES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ÉTÉ 2007 CASSELMAN 1 888-313-ECHO

PLUS GRAND SPECTACLE CANADA ÊVES-TU DE DANS STAGES DE FORMATION ARTISTIQUE POUR LES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ÉTÉ 2007 CASSELMAN 1 888-313-ECHO R JOUER le ÊVES-TU DE DANS PLUS GRAND SPECTACLE au CANADA? STAGES DE FORMATION ARTISTIQUE POUR LES ÉLÈVES DU SECONDAIRE ÉTÉ 2007 CASSELMAN 1 888-313-ECHO Ministère de l Éducation EXCEPTIONNELLE! C EST

Plus en détail

OBJET : DEMANDE DE COMMANDITE GRANDE SOIRÉE CASINO. aux profits de l escadron 901 Kiwanis Val-Bélair 28 MARS 2015

OBJET : DEMANDE DE COMMANDITE GRANDE SOIRÉE CASINO. aux profits de l escadron 901 Kiwanis Val-Bélair 28 MARS 2015 5 janvier 2015 OBJET : DEMANDE DE COMMANDITE GRANDE SOIRÉE CASINO aux profits de l escadron 901 Kiwanis Val-Bélair 28 MARS 2015 Madame, Monsieur, L Escadron 901 Kiwanis Val-Bélair des cadets de l aviation

Plus en détail

Pertes : Blessé : 1. Pertes : Blessés : 2

Pertes : Blessé : 1. Pertes : Blessés : 2 A 22 h, une vive fusillade allemande éclate en face de notre gauche et en face de la droite anglaise. Le tir de notre artillerie arrête immédiatement cette fusillade. La nuit est calme ; mêmes tirs systématiques

Plus en détail

CADETS DE L AVIATION ROYALE DU CANADA LE PRIX DU DUC D ÉDIMBOURG DÉFI JEUNESSE CANADA

CADETS DE L AVIATION ROYALE DU CANADA LE PRIX DU DUC D ÉDIMBOURG DÉFI JEUNESSE CANADA CADETS DE L AVIATION ROYALE DU CANADA ET LE PRIX DU DUC D ÉDIMBOURG DÉFI JEUNESSE CANADA Introduction. Le Prix du Duc d Édimbourg a débuté au Canada en 1963. Son objectif est d encourager des jeunes canadiens,

Plus en détail

Deuxième Guerre mondiale

Deuxième Guerre mondiale Musée de la Défense aérienne de Bagotville Premier cycle du primaire Nom : Deuxième Guerre mondiale FICHES D HISTOIRE Cher élève, Je m appelle Charles. Je vis au Canada avec ma soeur Charlotte et nos parents.

Plus en détail

Architecture traditionnelle. berlin. Brez el tout frais, à essayer! Balade en vélo pour Léa. À la découverte du patrimoine local.

Architecture traditionnelle. berlin. Brez el tout frais, à essayer! Balade en vélo pour Léa. À la découverte du patrimoine local. 36 Architecture traditionnelle. berlin. Brez el tout frais, à essayer! Balade en vélo pour Léa. À la découverte du patrimoine local. allemagne C est au sud du pays que se trouvent les écoles de langue

Plus en détail

notamment au Soudan en 1885 et en Afrique du Sud au tournant du 20e siècle.

notamment au Soudan en 1885 et en Afrique du Sud au tournant du 20e siècle. 1 Les archives de la Première Guerre mondiale au Canada : un survol Marcelle Cinq-Mars, archiviste, Bibliothèque et Archives Canada Introduction La Grande Guerre fut pour le Canada la première expérience

Plus en détail

ACADÉMIE NAPOLÉON Bicentenaire de la Bataille WATERLOO 2015 Du 18 au 21 juin 2015

ACADÉMIE NAPOLÉON Bicentenaire de la Bataille WATERLOO 2015 Du 18 au 21 juin 2015 ACADÉMIE NAPOLÉON Bicentenaire de la Bataille WATERLOO 2015 Du 18 au 21 juin 2015 P R O G R A M M E 1 er jour BRUXELLES / WATERLOO / BRUXELLES jeudi 18 juin 2015 11h00 Nous vous donnons rendez-vous à BRUXELLES

Plus en détail

Communiquez avec nous sans tarder afin de vous joindre à notre équipe de collaborateurs. jean-hertel_lemieux@uqar.ca

Communiquez avec nous sans tarder afin de vous joindre à notre équipe de collaborateurs. jean-hertel_lemieux@uqar.ca 1 Vous aimeriez participer à la rédaction du en partageant sur différents sujets liés à votre domaine d études et/ou votre expérience du monde du travail? Un sujet de société vous préoccupe? Communiquez

Plus en détail

LIVRET D ACTIVITÉS 3ÈME DIVISION

LIVRET D ACTIVITÉS 3ÈME DIVISION LIVRET D ACTIVITÉS 3ÈME DIVISION 3 è DIVISION ROCHER DE LA MARNE Félicitations! Pendant ta visite au cimetière, tu seras un membre de la 3 ème Division, tu dois suivre les instructions sur chaque page

Plus en détail

ORDRE D AVERTISSEMENT COURSE D AVENTURE ESTIVALE «FOURAID» 2015

ORDRE D AVERTISSEMENT COURSE D AVENTURE ESTIVALE «FOURAID» 2015 Défense nationale National Defence Unité régionale de soutien aux cadets (Est) CP 100 succursale Bureau-chef Richelain QC J0J 1R0 Liste de distribution ORDRE D AVERTISSEMENT COURSE D AVENTURE ESTIVALE

Plus en détail

ÉTOILE NATIONALE D EXCELLENCE MANUEL DU CADET 2013-2014

ÉTOILE NATIONALE D EXCELLENCE MANUEL DU CADET 2013-2014 ÉTOILE NATIONALE D EXCELLENCE MANUEL DU CADET 2013-2014 CADETS ROYAUX DE L ARMÉE CANADIENNE 1/12 En débutant l étoile or, vous participerez au système d évaluation le plus complet offert à ce jour aux

Plus en détail

Rencontre du Conseil d administration. «Corporation de la revitalisation du Centre-ville de Casselman Inc.» Date : lundi le 16 juin 2014

Rencontre du Conseil d administration. «Corporation de la revitalisation du Centre-ville de Casselman Inc.» Date : lundi le 16 juin 2014 Rencontre du Conseil d administration «Corporation de la revitalisation du Centre-ville de Casselman Inc.» Date : lundi le 16 juin 2014 Procès verbal 1. Mot de bienvenue : Madame Francyn LeBlanc souhaite

Plus en détail

SONT ÉGALEMENT PRÉSENTS : Normand Lacasse, directeur du Centre et Louise Poulin, secrétaire du Centre.

SONT ÉGALEMENT PRÉSENTS : Normand Lacasse, directeur du Centre et Louise Poulin, secrétaire du Centre. PROCÈS-VERBAL ADOPTÉ C.E.13-04-23 PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ÉTABLISSEMENT DU CENTRE DE FORMATION PROFESSIONNELLE MARIE-ROLLET, TENUE LE MARDI 23 AVRIL 2013 AU 3000, BOUL. HOCHELAGA, QUÉBEC,

Plus en détail

LES FAITS SAILLANTS Bourse RIDEAU 2015 15 au 19 février 2015

LES FAITS SAILLANTS Bourse RIDEAU 2015 15 au 19 février 2015 LES FAITS SAILLANTS Bourse RIDEAU 2015 15 au 19 février 2015 En 2015, avec 1122 inscriptions, dont une délégation internationale de 54 professionnels, la Bourse RIDEAU confirme à nouveau son titre de rendez-vous

Plus en détail

Rapport de fin de séjour 1 semestre universitaire (automne 2011) à Gatineau à l Université du Québec en Outaouais

Rapport de fin de séjour 1 semestre universitaire (automne 2011) à Gatineau à l Université du Québec en Outaouais Etudiante en L3 psychologie à l UPMF de Grenoble Rapport de fin de séjour 1 semestre universitaire (automne 2011) à Gatineau à l Université du Québec en Outaouais Introduction : Je suis étudiante en L3

Plus en détail

Carnet de Guerre de Rob Roy, 1939 à 1944. Dossier de presse

Carnet de Guerre de Rob Roy, 1939 à 1944. Dossier de presse Dossier de presse 1 Présentation Né à Mont-de Marsan dans la Landes, le 3 octobre 1909, Robert de la Rivière (1909-1992) dit Rob Roy fut dès sa jeunesse un amoureux fou de l automobile et du dessin. Il

Plus en détail

Concept(architectural(((

Concept(architectural((( Concept(architectural((( (((((((((((((((((((((Mission( (Portée( Situé au Parc Shore, un parc des héros inclusifs avec; une pièce centrale, le cénotaphe commémorant les réalisations et les sacrifices des

Plus en détail

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans

été 1914 dans la guerre 15/02-21/09/2014 exposition au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans été 1914 Nancy et la Lorraine dans la guerre exposition 15/02-21/09/2014 au Musée Lorrain livret jeune public 8/12 ans 1 3 2 4 5 6 7 9 8 1870-1914 : une guerre attendue? Août 1914 : partis pour un été

Plus en détail

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE

DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE DIPLÔME D ÉTUDES EN LANGUE FRANÇAISE Niveau A1 du Cadre européen commun de référence pour les langues NATURE DES ÉPREUVES DURÉE NOTE SUR 1 2 3 4 Compréhension de l oral Réponse à des questionnaires de

Plus en détail

Rapport de fin de séjour à l étranger

Rapport de fin de séjour à l étranger Rapport de fin de séjour à l étranger Dates du stage : 14/04/10 au 13/06/10 Société : Groupe Turcotte 317 rue Racine, Granby, QC J2G3B6 INTRODUCTION Effectuant des études dans le domaine des ressources

Plus en détail

PROPOSITION DE PARTENARIAT OFFICIEL UN ÉVÉNEMENT MAJEUR À NE PAS MANQUER : L EXPOSITION 'LE MONTRÉAL DU FUTUR' 6 e édition

PROPOSITION DE PARTENARIAT OFFICIEL UN ÉVÉNEMENT MAJEUR À NE PAS MANQUER : L EXPOSITION 'LE MONTRÉAL DU FUTUR' 6 e édition PROPOSITION DE PARTENARIAT OFFICIEL UN ÉVÉNEMENT MAJEUR À NE PAS MANQUER : L EXPOSITION 'LE MONTRÉAL DU FUTUR' 6 e édition Dates de l exposition : du 19 au 25 avril 2016 Endroit : La Grande-Place du complexe

Plus en détail

Protocole et organisation des cérémonies commémoratives

Protocole et organisation des cérémonies commémoratives Protocole et organisation des cérémonies commémoratives Organisation et déroulement actualisé en 2014 Les cérémonies publiques sont organisées sur ordre du gouvernement. Le maire est responsable du déroulement

Plus en détail

Vancouver Art Gallery Proposition prébudgétaire

Vancouver Art Gallery Proposition prébudgétaire Vancouver Art Gallery Proposition prébudgétaire Soumise au : Comité permanent des finances de la Chambre des communes 6 août 2014 À propos de la Vancouver Art Gallery Fondée en 1931, la Vancouver Art Gallery

Plus en détail

Compréhension de l oral

Compréhension de l oral 1 DOCUMENT RÉSERVÉ AUX CORRECTEURS CORRIGÉ ET BARÈME Compréhension de l oral 25 points Répondez aux questions en cochant ( ) la bonne réponse, ou en écrivant l information demandée. EXERCICE 1 7 points

Plus en détail

PROPOSITION DE PARTENARIAT OFFICIEL UN ÉVÉNEMENT MAJEUR À NE PAS MANQUER : L EXPOSITION 'LE MONTRÉAL DU FUTUR' 5 e édition

PROPOSITION DE PARTENARIAT OFFICIEL UN ÉVÉNEMENT MAJEUR À NE PAS MANQUER : L EXPOSITION 'LE MONTRÉAL DU FUTUR' 5 e édition PROPOSITION DE PARTENARIAT OFFICIEL UN ÉVÉNEMENT MAJEUR À NE PAS MANQUER : L EXPOSITION 'LE MONTRÉAL DU FUTUR' 5 e édition Dates de l exposition : du 22 au 28 avril 2014 Endroit : La Grande-Place du complexe

Plus en détail

les 11, 12 et 13 avril 2014 Palais des Rois sardes à Nice

les 11, 12 et 13 avril 2014 Palais des Rois sardes à Nice L association généalogique des Alpes-Maritimes et le Conseil général vous présentent la 1 ère RENCONTRE GÉNÉALOGIQUE NATIONALE SUR LA GRANDE GUERRE les 11, 12 et 13 avril Palais des Rois sardes à Nice

Plus en détail

ITALIA 2015 5 au 20 juin

ITALIA 2015 5 au 20 juin 3702, rue St-Hubert Montréal, QC, Canada H2L 4A2 Tél./fax : (514) 842-4139 boutiqueaventure@videotron.ca www.boutiqueaventure.com Permis du Québec : #702313 ITALIA 2015 5 au 20 juin 1er JOUR : VENDREDI

Plus en détail

DÉJÀ ÇA SE FÊTE PLUS DE 10 000 ADEPTES MERCI À TOUS! 10 ANS D EXPERTISE 10 ANS D INNOVATION DE VELEC SATISFAITS

DÉJÀ ÇA SE FÊTE PLUS DE 10 000 ADEPTES MERCI À TOUS! 10 ANS D EXPERTISE 10 ANS D INNOVATION DE VELEC SATISFAITS DÉJÀ ÇA SE FÊTE PLUS DE 10 000 ADEPTES DE VELEC SATISFAITS 10 ANS D EXPERTISE DANS LA FABRICATION DE VÉLOS ÉLECTRIQUES 10 ANS D INNOVATION TECHNOLOGIQUE SÉRIE R / 48V MERCI À TOUS! LA RÉFÉRENCE EN VÉLO

Plus en détail

Rapport d activité 2014-2015 de Parasports Québec Assemblé générale annuelle de BFRC

Rapport d activité 2014-2015 de Parasports Québec Assemblé générale annuelle de BFRC Rapport d activité 2014-2015 de Parasports Québec Assemblé générale annuelle de BFRC Directeur général Marc-Antoine Ducharme Coordonnateur sportif, Basketball Martin Gadouas Coordonnateur sportif Tennis

Plus en détail

Formule de financement des écoles des Premières Nations L instrument d une politique de mise en échec

Formule de financement des écoles des Premières Nations L instrument d une politique de mise en échec Formule de financement des écoles des Premières Nations L instrument d une politique de mise en échec Le sous-financement chronique de notre éducation est une stratégie pour forcer l intégration avec les

Plus en détail

La formation et la carrière des Candidats Militaires de Réserve (CMR) - Nouvelle mouture

La formation et la carrière des Candidats Militaires de Réserve (CMR) - Nouvelle mouture La formation et la carrière des Candidats Militaires de Réserve (CMR) - Nouvelle mouture La Réserve est une composante essentielle pour l exécution des missions des Forces armées dans le cadre de nos obligations

Plus en détail

EVASIONS QUEBECOISE. (8 jours / 6 nuits en multi-activités. Pension complète)

EVASIONS QUEBECOISE. (8 jours / 6 nuits en multi-activités. Pension complète) EVASIONS QUEBECOISE (8 jours / 6 nuits en multi-activités. Pension complète) C est le seul forfait multi activités qui vous offre trois jours de motoneige en itinérance. Fait sur mesure pour la découverte

Plus en détail

*Unique au Québec de par son envergure*

*Unique au Québec de par son envergure* Une grande fête sportive avec un circuit d activités de motivation et d épreuves sportives dans un objectif de «team building». Plusieurs centaines de personnes provenant d entreprises qui œuvrent dans

Plus en détail

COMPTE-RENDU DE LA CONSULTATION PUBLIQUE ARRONDISSEMENT DE BROMPTON RÉVISION DU SCHÉMA DE COUVERTURE DE RISQUES EN SÉCURITÉ INCENDIE

COMPTE-RENDU DE LA CONSULTATION PUBLIQUE ARRONDISSEMENT DE BROMPTON RÉVISION DU SCHÉMA DE COUVERTURE DE RISQUES EN SÉCURITÉ INCENDIE COMPTE-RENDU DE LA CONSULTATION PUBLIQUE ARRONDISSEMENT DE BROMPTON RÉVISION DU SCHÉMA DE COUVERTURE DE RISQUES EN SÉCURITÉ INCENDIE 13 JUIN 2012 19 h BUREAU D ARRONDISSEMENT DE BROMPTON SONT PRÉSENTS

Plus en détail

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez.

Quelle journée! Pêle-mêle. Qu est-ce que c est? DOSSIER 3. 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. DOSSIER 3 Quelle journée! Pêle-mêle 19 65. Écoutez les phrases. Écrivez les mots de la page Pêle-mêle que vous entendez. 1.... 2.... 3.... 4.... 5.... 6.... 66. Reconstituez les mots de la page Pêle-mêle.

Plus en détail

QUAIS-BLUES un film de Richard Lavoie

QUAIS-BLUES un film de Richard Lavoie DOSSIER DE PRESSE LISTE TECHNIQUE Réalisation, direction photo et montage Richard Lavoie Produit par Geneviève Lavoie et Richard Angers Musique Claude Fradette Assistante à la réalisation Valérie Lavoie

Plus en détail

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon

JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année. STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA. Explo ra Sup. IFSI Rockefeller, Lyon JOLY Mélissandre, Mai 2012 Etudiante infirmière 3 ème année STAGE à L ETRANGER MONTREAL, CANADA Explo ra Sup IFSI Rockefeller, Lyon 1 Introduction J ai effectué un stage infirmier dans une maison de santé

Plus en détail

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript

2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION. French Beginners. (Section I Listening) Transcript 2010 HIGHER SCHOOL CERTIFICATE EXAMINATION French Beginners (Section I Listening) Transcript Familiarisation Text FEMALE: Allô, Monsieur Ledoux? Madame Chavignol à l appareil, la maman de Maxime. Je voudrais

Plus en détail

BOURSES D ÉTUDES ACCESSIBLES À LA COMMUNAUTÉ DES FC

BOURSES D ÉTUDES ACCESSIBLES À LA COMMUNAUTÉ DES FC BOURSES D ÉTUDES ACCESSIBLES À LA COMMUNAUTÉ DES FC Diverses bourses d études sont accessibles aux membres actifs et libérés des Forces canadiennes et à leur famille. Bien que toutes les bourses ci-après

Plus en détail

Vaudreuil-Soulanges.TV

Vaudreuil-Soulanges.TV Bulletin d information de la municipalité de Sainte-Justine-de-Newton HORAIRE BIBLIOTHÈQUE lundi soir de 18h30 à 20h30 samedi avant-midi de 9h30 à 11h00 Prochaine séance du conseil: 10 avril 2012 Mot de

Plus en détail

Enfants 6-13 ans. www.apinac.com

Enfants 6-13 ans. www.apinac.com Vacances Enfants 6-13 ans É T É 2013 Un été Tip Top MULTI ACTIVITÉS TIP TOP A LA CARTE Depuis toujours, l association Vacances Accueil Découvertes propose aux enfants des vacances dans différents lieux

Plus en détail

ANNEXE AU CAHIER DES CHARGES DES MANIFESTATIONS NATIONALES FORCE ATHLETIQUE POWERLIFTING DEVELOPPE COUCHE BENCH PRESS

ANNEXE AU CAHIER DES CHARGES DES MANIFESTATIONS NATIONALES FORCE ATHLETIQUE POWERLIFTING DEVELOPPE COUCHE BENCH PRESS ANNEXE AU CAHIER DES CHARGES DES MANIFESTATIONS NATIONALES FORCE ATHLETIQUE POWERLIFTING DEVELOPPE COUCHE BENCH PRESS Adoptée par le Comité Directeur du 17 mai 2014 1 1. Aire de compétition 1.1. Salle

Plus en détail

zen L adresse zen contemporaine, au bord de l Océan Indien, pour admirer les magnifiques couchers de soleil

zen L adresse zen contemporaine, au bord de l Océan Indien, pour admirer les magnifiques couchers de soleil zen L adresse zen contemporaine, au bord de l Océan Indien, pour admirer les magnifiques couchers de soleil positionnement Situé sur le littoral nord ouest de l Ile Maurice, Récif Attitude est l adresse

Plus en détail

Gilles Villeneuve. Q ui était... ORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS S

Gilles Villeneuve. Q ui était... ORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS S ORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS SPORTS S Q ui était... Textes : Élise Bouthillier et Sylvain Croteau Illustrations : Gabrielle Pleau Gilles Villeneuve CHAPITRE 1 L ENFANCE

Plus en détail

PRÉSENTE. Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS

PRÉSENTE. Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS PRÉSENTE Alimentée par GUIDE DES CHAUFFEURS LA COURSE DU GRAND DÉFI PIERRE LAVOIE ÉDITION 2015 TABLE DES MATIÈRES Mission... 4 Contexte de l évènement... 4 Horaire... 5 La Course de nuit vendredi 8 mai...

Plus en détail

1915-1919 Un camp candien à Saint-Cloud

1915-1919 Un camp candien à Saint-Cloud 1915-1919 Un camp candien à Saint-Cloud Exposition du 16 avril au 12 juillet 2015 Cette exposition est accessible pour des élèves du CE2 au CM1 L exposition p.03 La visite-atelier des scolaires p.06 Renseignements

Plus en détail

Manuel du cadet ESCADRON 821 VICTORIAVILLE

Manuel du cadet ESCADRON 821 VICTORIAVILLE Manuel du cadet ESCADRON 821 VICTORIAVILLE Entraînement : École Le Manège 110 rue du Manège Victoriaville (Québec) G6P 9H4 Administration / Quartier-Général : Escadron Richelieu 821 54 rue St-Jean-Baptiste

Plus en détail

Énoncé de politique #1 L ASSURANCE-MÉDICAMENTS : POURQUOI NOUS EN AVONS BESOIN ET COMMENT NOUS L OBTIENDRONS

Énoncé de politique #1 L ASSURANCE-MÉDICAMENTS : POURQUOI NOUS EN AVONS BESOIN ET COMMENT NOUS L OBTIENDRONS Énoncé de politique #1 L ASSURANCE-MÉDICAMENTS : POURQUOI NOUS EN AVONS BESOIN ET COMMENT NOUS L OBTIENDRONS «Nous subissons des augmentations rapides de coûts (des médicaments d ordonnance) depuis deux

Plus en détail

Sources: Société Historique Pierre-de-Saurel et recherche : Marie-Christine Tremblay

Sources: Société Historique Pierre-de-Saurel et recherche : Marie-Christine Tremblay Le 23 septembre 1884, le ministre des travaux publics, Sir Hector Langevin, déposait la première pierre de l édifice de la poste et des douanes. Pour cette occasion, le maire Alphonse Germain déclare la

Plus en détail

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE

COMMENTAIRE. Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE COMMENTAIRE Services économiques TD LES VENTES DE VÉHICULES AU CANADA DEVRAIENT DEMEURER ROBUSTES, MAIS LEUR CROISSANCE SERA LIMITÉE Faits saillants Les ventes de véhicules au Canada ont atteint un sommet

Plus en détail

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires,

Contact Personnel. Personal Contact. Chers partenaires, Édition du printemps 2012 Bulletin d information pour les partenaires de La Personnelle Chers partenaires, Comme annoncé en novembre dernier, notre équipe de la commercialisation a travaillé, au cours

Plus en détail

BULLETIN MUNICIPAL DÉVOILEMENT DES RÉSULTATS

BULLETIN MUNICIPAL DÉVOILEMENT DES RÉSULTATS BULLETIN MUNICIPAL JUIN ANNÉE 010, NO 6 Dans ce numéro : DÉVOILEMENT DES RÉSULTATS Pour Ste-Cécile-de-Whitton nous avons en date du 1 juin 010 un montant de 00 $ de ramasser et notre objectif est de 699

Plus en détail

Syndicat d initiative et de tourisme de Ligny a.s.b.l.

Syndicat d initiative et de tourisme de Ligny a.s.b.l. Syndicat d initiative et de tourisme de Ligny a.s.b.l. Centre Général Gérard 23 rue Pont Piraux 5140 Ligny Tél : 071/81 83 13 ou sidelignycgg@skynet.be Le Syndicat d Initiative et de Tourisme de Ligny

Plus en détail

XXVIII e Rassemblement des Familles Racine 18-19-20 septembre 2015 à Midland (Ontario)

XXVIII e Rassemblement des Familles Racine 18-19-20 septembre 2015 à Midland (Ontario) Notre prochain Rassemblement aura lieu en Huronie dans la province de l Ontario pour souligner le 400 e anniversaire de l arrivée de Champlain en 1615 à la péninsule de Penetanguishene sur la rive sud

Plus en détail

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite

DELF Prim A2. Livret du candidat. Compréhension de l'oral. Compréhension des écrits. Production écrite Niveau A2 du Cadre européen commun de référence pour les langues Livret du candidat Compréhension de l'oral Compréhension des écrits Production écrite PMA22S008 04/06/13 Code du candidat : Nom : Prénom

Plus en détail

PRÉPARER UNE DEMANDE DE SUBVENTION

PRÉPARER UNE DEMANDE DE SUBVENTION PRÉPARER UNE DEMANDE DE SUBVENTION LE CONSEIL DES ARTS DU CANADA EST UN ORGANISME NATIONAL DE FINANCEMENT DES ARTS, QUI OFFRE DES SUBVENTIONS ET DES SERVICES AUX ARTISTES ET AUX ORGANISMES ARTISTIQUES

Plus en détail

GUIDE DES CHAUFFEURS LA COURSE AU SECONDAIRE, CÉGEPS ET UNIVERSITÉS

GUIDE DES CHAUFFEURS LA COURSE AU SECONDAIRE, CÉGEPS ET UNIVERSITÉS GUIDE DES CHAUFFEURS LA COURSE AU SECONDAIRE, CÉGEPS ET UNIVERSITÉS GRAND DÉFI PIERRE LAVOIE ÉDITION 2014 TABLE DES MATIÈRES Mission...4 Contexte de l évènement...4 Horaire...5 QUÉBEC...5 TROIS-RIVIÈRES...9

Plus en détail

Diverses habitudes de mobilité Information aux enseignants

Diverses habitudes de mobilité Information aux enseignants Information aux enseignants 1/8 Ordre de travail Objectif Dans quel but utilise-t-on une voiture? Pendant 7 jours, les élèves notent avec précision dans un journal les usages que leur famille fait de la

Plus en détail

Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Activité 1 - Noël et la publicité depuis 1905. aujourd hui.

Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Activité 1 - Noël et la publicité depuis 1905. aujourd hui. Est-ce que les habitudes de consommation ont beaucoup changé au Québec depuis 1905? Ce document doit être utilisé avec la ligne du temps «*La consommation au Québec au 20 e siècle» disponible dans les

Plus en détail

Compte-rendu du séjour «allons en France 2010»

Compte-rendu du séjour «allons en France 2010» Compte-rendu du séjour «allons en France 2010» Bonjour! Je m appelle LU Chun, étudiant de français à l Université de Jianghan. Cet été, j ai eu l occasion d aller en France dans le cadre d un programme

Plus en détail

RAPIDE-SEPT Val d or - Québec

RAPIDE-SEPT Val d or - Québec RAPIDE-SEPT Val d or - Québec Réveillez l aventurier qui est en vous! Vivez de nouvelles émotions au Nord du Québec dans un décor exceptionnel Que vous ayez l âme de l aventurier, du sportif, du pêcheur

Plus en détail

Nous vous demandons de faire vos inscriptions sur le formulaire ci-joint ou par l'intermédiaire du site de www.scharnhorstkomitee.

Nous vous demandons de faire vos inscriptions sur le formulaire ci-joint ou par l'intermédiaire du site de www.scharnhorstkomitee. Invitation 200 ème anniversaire de la bataille de Großgörschen (Bataille de Lützen) Scharnhorstfest du 01 mai au 04.The Mai 2013 Chers amis des groupes de représentation historique! Le Scharnhorstkomitee

Plus en détail

BASES DE PLEIN AIR DES SCOUTS DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN

BASES DE PLEIN AIR DES SCOUTS DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN BASES DE PLEIN AIR DES SCOUTS DU MONTRÉAL MÉTROPOLITAIN DOMAINE RICHELIEU 1467, Chemin du Jamborée St-Adolphe d Howard Laurentides, J0T 2B0 Les bases de plein air des Scouts du Montréal métropolitain 1

Plus en détail

Départs garantis à partir de 2 participants

Départs garantis à partir de 2 participants Combiné MARTINIQUE - GUADELOUPE Départs garantis à partir de 2 participants Passion Outremer 29 rue des Petites Ecuries 75010 Paris Tel : 01 53 34 12 50 Fax : 01 53 34 12 51 Contacts: Christophe: christophe@passion-outremer.com

Plus en détail

École d immersion française Campus Rimouski, Québec

École d immersion française Campus Rimouski, Québec L École d immersion française de l Université Western offre le programme Destination Clic à son campus de Rimouski, ville éducative et culturelle, située dans la magnifique région du Bas-Saint-Laurent.

Plus en détail

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études Le budget de 1998 Bâtir le Canada pour le XXI e siècle Stratégie canadienne pour l égalité des chances Aider à gérer la dette d études février 1998 «Il est inutile de rappeler aux Canadiens que l endettement

Plus en détail

Album photos. Philippe Ferron. Géologue. Mon quotidien en images

Album photos. Philippe Ferron. Géologue. Mon quotidien en images Album photos Philippe Ferron Géologue Mon quotidien en images Ceinture de Nuvvuaggittuq Gorge de la rivière Saint-Charles Colline Cheminis Cratère des Pingaluit La Tourelle, en Gaspésie Karst de Saint-Elzéar

Plus en détail

Assemblée générale 2015 1 er juin 2015

Assemblée générale 2015 1 er juin 2015 Assemblée générale 2015 1 er juin 2015 Une année déterminante Virage marketing Virage lean Virage intelligence d affaires Continuité dans l amélioration de nos actions Web: site Internet, mobilité, réseaux

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION EN LIGNE de l ADMQ

PROGRAMME DE FORMATION EN LIGNE de l ADMQ PROGRAMME DE FORMATION EN LIGNE de l ADMQ DG performant, municipalité efficiente! Vous êtes : - un gestionnaire municipal avec peu ou beaucoup d expérience - un employé municipal envisageant la direction

Plus en détail

UNIVERSITÉ DES ENFANTS

UNIVERSITÉ DES ENFANTS UNIVERSITÉ DES ENFANTS Informations générales UQTR, 3351, boul. des Forges, C.P. 500, Trois-Rivières, Québec, Canada, G9A 5H7 819 376-5124 1 888-343-8645 (Canada & U.S.) 819 376-5166 www.uqtr.ca/eif -

Plus en détail

offre distinction pour les membres de l ajbm

offre distinction pour les membres de l ajbm offre distinction pour les membres de l ajbm L offre Distinction, à la hauteur de votre réussite Desjardins est fier de vous offrir, en tant que membre de l Association du Jeune Barreau de Montréal, des

Plus en détail

Que chacun puisse s entraîner sans discrimination ou intimidation de la part des autres membres.

Que chacun puisse s entraîner sans discrimination ou intimidation de la part des autres membres. Bienvenue à Triomphe triathlon! En tant qu entraîneur chef du club, je m engage à vous conseiller le plus adéquatement possible afin que vous puissiez vous entraîner en toute sécurité. Chacun étant unique,

Plus en détail

RÈGLEMENTS DU CONCOURS. Touriste dans ma région

RÈGLEMENTS DU CONCOURS. Touriste dans ma région RÈGLEMENTS DU CONCOURS Touriste dans ma région Du 4 au 8 mars 2013 pré campagne Du 11 au 21 mars 2013 campagne 1. MODE DE PARTICIPATION Internet Mise en contexte Les auditeurs sont invités à photographier

Plus en détail

Expérience à l internationale

Expérience à l internationale Expérience à l internationale Semestre Erasmus Période effectuée de Février à Juin 2011 EET-UPC (Escola d Enginyeria de Terrassa Universitat Politecnica de Catalunya) Année : 2010/2011 Mélissa MELGIRE

Plus en détail

ENVOLEE BLANCHE Le Québec dans tous ses états

ENVOLEE BLANCHE Le Québec dans tous ses états ENVOLEE BLANCHE Le Québec dans tous ses états CANADA HIVER 2011 2012 RAID MOTONEIGE MULTIACTIVITES 7 jours / 6 nuits Montréal Sainte-Agathe-des-Monts Saint Michel-des - Saints Saint-Côme Val des Lacs Sainte-Agathe-des-

Plus en détail

Nom de l'organisation :

Nom de l'organisation : Nom de l'organisation : Veuillez indiquer votre principal secteur d activités en sélectionnant l'option appropriée. Agriculture, foresterie, pêche et chasse Transport et entreposage Extraction minière

Plus en détail

Lundi 8 : Mardi 9 Mercredi 10 Jeudi 11

Lundi 8 : Mardi 9 Mercredi 10 Jeudi 11 Du 8 au 14 juillet, les participants du Sailing Voyage (15 jeunes boulonnais dont 4 d Haffreingue et 15 jeunes anglais vivant dans le district de Shepway) ont navigué pendant une semaine de Portsmouth

Plus en détail

La Voie maritime du Saint-Laurent et des Grands Lacs : une voie importante au cœur même du territoire industriel canadien

La Voie maritime du Saint-Laurent et des Grands Lacs : une voie importante au cœur même du territoire industriel canadien La Voie maritime du Saint-Laurent et des Grands Lacs : une voie importante au cœur même du territoire industriel canadien Aperçu de la leçon : Le plan du cours s inspire de la structure de l enseignement

Plus en détail

La liste des membres du Club de Natation Les Riverains qui ont assisté à cette assemblée générale apparaît à l Annexe 1 du présent procès-verbal.

La liste des membres du Club de Natation Les Riverains qui ont assisté à cette assemblée générale apparaît à l Annexe 1 du présent procès-verbal. Procès-verbal de l assemblée générale annuelle du Club de Natation Les Riverains tenue à Lévis, le mercredi 18 septembre 2013, à 19 h, au Centre Raymond-Blais, 6, rue Olympique. Étaient présents : La liste

Plus en détail

De l ombre à la lumière, pour toujours

De l ombre à la lumière, pour toujours De l ombre à la lumière, pour toujours SUITE 800, 10301 SOUTHPORT LANE SUD-OUEST CALGARY (ALBERTA) T2W 1S7 La Commission de la santé mentale du Canada télécopieur : 403-385-4044 courriel : info@commissionsantementale.ca

Plus en détail

1 805 dès 1 505. 12 jours / 10 nuits Hôtels 3***en Petit Déjeuner Vols réguliers

1 805 dès 1 505. 12 jours / 10 nuits Hôtels 3***en Petit Déjeuner Vols réguliers 1 805 dès 1 505 12 jours / 10 nuits Hôtels 3***en Petit Déjeuner Vols réguliers Départs de Paris et Province Départs du 18 Janvier au 17 Novembre 2016 LA MARTINIQUE Au cœur des "Petites Antilles", la Martinique

Plus en détail

Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC. allocutions de

Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC. allocutions de 1 Assemblée publique annuelle 2011 3 novembre 2011 Trois-Rivières, QC allocutions de Bryan P. Davies Président du conseil d administration Société d assurance-dépôts du Canada et Michèle Bourque Présidente

Plus en détail

JEUX DE LA PHYSIQUE PLAN DE PARTENARIAT Université McGill 2015

JEUX DE LA PHYSIQUE PLAN DE PARTENARIAT Université McGill 2015 JEUX DE LA PHYSIQUE PLAN DE PARTENARIAT Université McGill 2015 PRÉSENTATION Après deux années en dehors de Montréal, les Jeux de la Physique reviennent au sein de la métropole du 16 au 18 janvier prochain

Plus en détail

MOAB, plus qu un désert! Du 9 au 18 mai 2014

MOAB, plus qu un désert! Du 9 au 18 mai 2014 MOAB, plus qu un désert! Du 9 au 18 mai 2014 Ce voyage allie histoire, sciences, sport et plein air, pour ceux qui croient avoir tout vu et pour ceux qui veulent découvrir des paysages désertiques saisissants

Plus en détail

Guide technique - Table des matières

Guide technique - Table des matières Présentés par le Guide technique - Table des matières 1.1 Informations générales 2 1.2 Admissibilité 2 1.3 Règlements techniques spécifiques 3 1.4 Médailles et maillots Identification des coureurs - plaque

Plus en détail

Cahier de mise en candidature

Cahier de mise en candidature Sous la présidence d honneur de Monsieur Jean-Paul Boillot Président et chef de la direction Le Groupe Servo-Robot Cahier de mise en candidature Samedi 10 novembre 2007 Centre Marcel-Dulude, Saint-Bruno

Plus en détail

56 62 $ 500 $ 46 96 $ MONTAGNE EN EXCLUSIVITÉ UNE MONTAGNE... JUSTE POUR VOUS SKI MONT GABRIEL / MONT OLYMPIA SKI MORIN HEIGHTS

56 62 $ 500 $ 46 96 $ MONTAGNE EN EXCLUSIVITÉ UNE MONTAGNE... JUSTE POUR VOUS SKI MONT GABRIEL / MONT OLYMPIA SKI MORIN HEIGHTS MONTAGNE EN EXCLUSIVITÉ > HIVER 2010/2011 UN MONDE À MOI MSSI.CA UNE MONTAGNE... JUSTE POUR VOUS Imaginez une station de ski dans les Laurentides réservée juste pour vous et vos invités où vous pourrez

Plus en détail

PROGRAMME DE PARTENARIAT

PROGRAMME DE PARTENARIAT 20 e CLASSIQUE DE GOLF LA TRAVERSÉE PRÉSENTÉ PAR Lundi 9 Septembre Club de Golf de Pinegrove PROGRAMME DE PARTENARIAT 20 e Classique de Golf - La Traversée, Lundi 9 Septembre Club de Golf de Pinegrove

Plus en détail