Colonne. Chiropratique pour les enfantszen 3I14

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Colonne. Chiropratique pour les enfantszen 3I14"

Transcription

1 Colonne vertébrale & Fr.5. 3I14 santé Organe officiel Pro Chiropratique Chiropratique pour les enfantszen Les droits des patients: Un vent toujours plus rude Alimentation: Hyperacidité origines, conséquences, prévention Le test: Risquezvous de développer une addiction? Point de vue politique: Caisse maladie unique dequoi s agit-il?

2 IFAS2014 SALON SPÉCIALISÉ DU MARCHÉ DE LA SANTÉ 21 24octobre2014 Messe Zürich Exhibit &MoreAG Bruggacherstr.26 Case postale 185 CH-8117Fällanden-Zurich/Suisse T +41 (0) F +41 (0) et plus que 300 exposants rénommés supplémentaires vous attendent. FMH SERVICES

3 Editorial et sommaire Traitement l Chiropratique pour enfants l «C est dans l enfance que commence souvent àsedévelopper le mal de dos d un adulte.» 4 editorial Votation populaire l La chiropratique devant des temps incertains l «Caisse maladie unique de quoi s agit il dans cette votation populaire?» 6 Alimentation l L harmonie des fluides l «Une rupture de l équilibre acido basique a des répercussions négatives sur l appareil locomoteur.» 8 diagnostic l Des examens complémentaires l «Le chiropraticien demande parfois des analyses en laboratoire pour obtenir plus de précisions.» 10 Les droits des patients l Un vent toujours plus rude l «Changement dans la présidence de l association de patients Pro Chiropratique.» 12 Le test l Risquez-vous de développer une addiction? l «La vie est bien plus simple, plus épanouie et plus saine sans dépendance.» 14 Point de vue politique l Une question de courage l «Il ne faut pas tout risquer pour tenter l aventure.» 15 Formation l S engager en faveur de la jeune génération l «De jeunes chiropraticiens exercent dans un cabinet sous la surveillance de professeurs d université.»16 Nouveautés & valeurs sûres l Utiles, nouvelles, efficaces l «Des offres intéressantes dans la vie quotidienne» 18 Courrier des lecteurs/impressum 19 Organisation de patients 20 Index des adresses/organisation de patients 22 Jamais assez Je suis le nouveau Président de l association de patients Pro Chiropratique, la plus grande organisation de patients de ce pays, et je n en ai jamais assez. J ai repris les rênes d une institution saine et bien positionnée des mains de mon prédécesseur, le Dr Ernst Kistler, mais ce n est pas assez. Mieux: je sais que je n en aurai jamais assez. Comment le pourrais je! Notre organisation de patients est reconnue et forte mais nos adversaires ne se reposent pas, ils trouvent de nouveaux adeptes et de nouvelles idées, le terrain sur lequel nous nous déplaçons et les règles du jeu se modifient sans cesse, le climat politique, social et économique change et sera peut être bientôt plus pesant qu aujourd hui. Je ne peux donc pas m installer confortablement dans un fauteuil en songeant que c est assez. J ai repris le flambeau d une association de patients pleine d élan, dont l énergie aassuré la réussite. L énergie, je n en aurai jamais assez et je ne me reposerai pas. Car si nous nous reposons, les adeptes du stylo rouge et autres férus de règlements, fervents de prébendes, velléitaires et politiciens du marchandage pour n en citer que quelques uns nous mettront en position d échec et mat dès demain. Et cela, je ne peux l accepter. C est pourquoi je n en ai jamais assez. C est pourquoi Pro Chiropratique conservera son élan et toute son énergie pour vous et àvotre service. Rainer Lüscher Président de l association de patients Pro Chiropratique S.E.P.developed by Dr Bruno Gröbli / Switzerland 3

4 Traitement Chiropratique pour enfants Héloise Léger «C est dans l enfance que commence souvent àsedévelopper le mal de dos d un adulte.» achiropratique est le meilleur remède contre le mal de «L dos», une affirmation vraie et largement établie. Mais la chiropratique ne se limite pas aux adultes, elle s adresse également aux enfants. On les rencontre souvent dans un cabinet de chiropratique. Pour une bonne raison: d une part, les enfants présentent aussi des troubles de l appareil locomoteur, d autre part ils répondent très bien au traitement chiropratique. Les jeunes patients ne sont pas simplement de petits adultes: les besoins des enfants en termes de soins diffèrent énormément de ceux des adultes. Les techniques d examen et de traitement utilisées en chiropratique sont ajustées en conséquence. La communication avec les jeunes patients s avère parfois un grand défi pour un chiropraticien: contrairement aux adultes, les jeunes enfants, et à plus forte raison les nourrissons, ne peuvent pas donner de réponses précises à ses questions. Le chiropraticien doit ainsi faire preuve de beaucoup de doigté et de tact pour poser son diagnostic, d autant plus que la peur de l enfant aussi peu fondée soit-elle est parfois très grande et qu il refuse le traitement. En respectant patiemment ce souhait, la consultation suivante se passe bien et une relation de confiance s installe entre l enfant et le chiropraticien. victimes de telles coliques sont souvent appelés «bébés hurleurs». La chiropratique soulage les symptômes des coliques du nourrisson, le traitement manuel de la colonne vertébrale exerçant une influence positive sur le système nerveux concerné. Le torticolis du nouveau-né est causé par une position défavorable de la colonne cervicale de l enfant dans l utérus de la mère ou au cours de l accouchement. La tête est bloquée sur le côté et le bébé ne parvient pas à la tourner. Le chiropraticien résorbe le blocage des articulations vertébrales par des gestes extrêmement doux. Les parents font également appel à la chiropratique lorsque leur enfant adopte une position particulière en étant assis, couché ou en se déplaçant. Quelles raisons incitent les parents à consulter un chiropraticien pour soigner leurs enfants? En Suisse, près de la moitié des enfants et des adolescents souffrent de faiblesses posturales et de mauvaises postures, à l origine de maux de tête et d autres troubles. Trop d enfants prennent des analgésiques pour ne plus souffrir du dos. Les parents de très jeunes enfants consultent généralement un chiropraticien pour traiter un torticolis du nouveau-né ou des coliques du nourrisson les enfants 4

5 Traitement Les troubles présentés par l enfant se diversifient en fonction de son âge: des torticolis, céphalées de tensions chroniques, mauvaises postures et douleurs dorsales associées, surtout à l âge scolaire, dysfonctionnements de l appareil locomoteur après un accident et problèmes orthopédiques, surtout au niveau des pieds, sont fréquemment évoqués dans un cabinet de chiropratique. Les douleurs de la croissance touchent également de nombreux enfants. Elles sont gênantes, déstabilisent l enfant et inquiètent les parents, mais sont bénignes: il a été établi qu elles ne provoquent aucun changement au niveau de la musculature et des os, ne sont pas inflammatoires et ne laissent pas de séquelles. Les douleurs surviennent généralement pendant la nuit et sont surtout localisées au niveau des jambes. Elles sont souvent la conséquence d une sollicitation excessive pendant la pratique d une activité physique. Bien entendu, l enfant devrait être examiné soigneusement afin d exclure toute autre cause ou maladie. physique, une bonne posture, une alimentation équilibrée et un développement corporel sain et réagissent en temps utiles. Souvent, le mal de dos se développe pendant l enfance, progresse durant l adolescence et entraîne des complications à l âge adulte. Il est d autant plus important de permettre au chiropraticien d établir un diagnostic précoce et d entreprendre le traitement approprié. Examen gratuit du dos des enfants au cours de la «Journée de la colonne vertébrale», le samedi 8novembre 2014, dans de nombreux cabinets de chiropratique suisses. Adresses: ou téléphone Les enfants plus âgés présentent souvent des douleurs abdominales liées à des troubles de la colonne vertébrale. Lorsqu un dysfonctionnement de l appareil digestif ou une cause psychique ont pu être exclus, le traitement manuel de la colonne vertébrale permet souvent de résorber un blocage et d influencer positivement le système nerveux de la région abdominale. Les enfants d âge scolaire se plaignent fréquemment de douleurs dorsales: la position assise prolongée fatigue la musculature et le dos s atrophie surtout lorsque le mobilier scolaire n est pas adapté à la morphologie de l enfant, particulièrement en période de croissance. Un déficit dans les capacités de coordination et d équilibre, une mauvaise posture ou des troubles du mouvement, une malposition des pieds, des genoux ou des jambes peuvent être examinés par le chiropraticien. La colonne vertébrale peut également être impliquée lorsque les enfants présentent une faiblesse musculaire, des contractures, une moindre résistance à l effort, des maux de tête ou un manque de concentration. Dans certains cas, des thérapies actives et passives un traitement chiropratique et des exercices de gymnastique permettent de corriger la posture: l enfant apprend à se maintenir droit et à fortifier sa musculature. Le chiropraticien résorbe les blocages dans les articulations dont le fonctionnement est déjà entravé. Les conseils fournis aux parents jouent un rôle important, car certains troubles sont «faits maison». De nombreux parents ne savent pas qu une alimentation déséquilibrée, un mobilier scolaire désuet, un mauvais lit et le manque d exercice portent préjudice à la santé de leurs enfants. D innombrables enfants font uniquement de l exercice à l école, pendant les cours d éducation physique. Les parents peuvent éviter un grand nombre de troubles de la colonne vertébrale s ils ne perdent pas de vue le dos de leurs enfants, respectent quatre critères suffisamment d activité 5

6 Votation populaire La chiropratique devant des temps incertains «Caisse maladie unique de quoi s agit-il dans cette votation populaire?» Severin Hohler Cette année, le 28 septembre, les électrices et électeurs suisses se prononceront sur l institution ou non d une caisse unique d intérêt public pour l assurance obligatoire des soins proposée actuellement par plus de 60 caisses maladies. Ce profond remaniement de la santé publique suisse place la chiropratique et d autres modes de traitement devant des temps incertains. Car le patient ne perd pas seulement la liberté d opter pour une caisse maladie, il sera dorénavant dans l impossibilité de choisir librement une prestation médicale. En effet, un engagement résolu en faveur de la chiropratique et de son potentiel fait encore défaut àl heure actuelle, bien que le traitement chiropratique soit reconnu comme une thérapie efficace, sûre et financièrement avantageuse. En Suisse, le patient influence en grande partie la santé publique en décidant de suivre tel ou tel traitement proposé par tel ou tel médecin. Par voie de conséquence, les prestations médicales sont établies en fonction des besoins du client, ce qui contribue à assurer la qualité de la prise en charge médicale dans notre pays. Un regard au-delà des frontières nous permet de constater que les systèmes de santé de droit public limitent la liberté de choix non seulement du médecin, mais aussi de la thérapie et du traitement. Patients et praticiens sont soumis au diktat de l Etat. Et non pour la bonne cause, on apus en apercevoir. Les milieux politiques ne se sont que vaguement intéressés aux conséquences d un remaniement de notre système de santé publique établi sur le libre choix du patient. Ce thème est pourtant essentiel pour des modes de traitement comme la chiropratique. Selon les initiants, un encouragement des soins intégrés est l un des objectifs de cette initiative. Ils seront imposés aux patients par les autorités supérieures. Les modèles «managed care» ont certainement leurs avantages. Malgré tout, il est clair que les patients ayant opté pour un tel modèle renoncent partiellement àleur liberté de choix. Dans le cadre d un modèle médecin de famille par exemple, le patient s engage volontairement à consulter en premier lieu son médecin de famille qui devra l adresser au chiropraticien. La décision de renoncer partiellement àlaliberté de choix doit toutefois revenir impérativement aux assurés et aux patients. Si tel ne devait pas être le cas, l accès àdes méthodes de traitement comme la chiropratique sera nettement plus problématique pour les patients qui décident ou sont dans la nécessité de suivre ce traitement. Les patients risquent une diminution des prestations Les patients souhaitent avoir accès à une prise en charge chiropratique de grande qualité et financièrement avantageuse. Ce n est qu à la demande pressante de la population que les caisses maladies ont décidé de prendre en charge en 1964 les coûts du traitement chiropratique dans leurs prestations de base. A l époque, citoyennes et citoyens un chiffre record! ont signé une pétition à cet effet. L introduction d un modèle de caisse unique présente un danger pour la santé publique: la chiropratique et d autres domaines de prestations risquent d être supprimés des prestations de base de l assurance maladie. D autant plus que la définition des primes deviendra une décision d ordre politique dans le cadre d un monopole de caisse étatisé. En effet, les électeurs se montrent réticents à accepter des augmentations de primes. Les coûts de la prise en charge médicale risquent d exploser dans ce contexte l introduction d une caisse unique génèrera en effet une augmentation supplémentaire des coûts. Alain Berset, Conseiller fédéral, a confirmé qu aucune économie ne serait réalisée, contrairement aux attentes des initiants. Les coûts de mise en œuvre d une caisse unique s élèveront déjà à environ deux milliards de francs au cours des dix prochaines années. Confrontée à une accumulation de dettes, la Suisse sera contrainte de définir un programme d austérité, à l image des pays disposant d un système de santé de droit public. Cette situation entraînera inévitablement une 6

7 Votation populaire baisse de la qualité de la prise en charge médicale et une diminution des prestations. Une médecine à deux vitesses en résultera, comme à l étranger. La chiropratique prend le problème par la racine Une diminution des prestations ne permet pas toujours de réaliser des économies. La chiropratique n est pas seulement indispensable à une prise en charge médicale de grande qualité, elle permet également de limiter les coûts: le traitement chiropratique ne requiert ni appareillages ni médicaments onéreux. Au lieu de combattre les symptômes, la chiropratique soigne le mal à sa racine et évite ainsi en temps utiles des traitements consécutifs-onéreux. En outre, la chiropratique fournit une précieuse contribution à l amélioration de la santé en prévenant des dysfonctionnements de l appareil locomoteur et des troubles ultérieurs. Nous savons aujourd hui que de nombreuses maladies sont les symptômes de tels dysfonctionnements la colonne vertébrale par exemple est considérée comme un facteur essentiel de bien-être général. Qu ils soient imputables à un accident ou à une sollicitation excessive, les troubles de la colonne vertébrale peuvent se répercuter sur les articulations, les muscles et les organes internes et provoquer des douleurs irradiant dans le corps entier. La recherche étiologique n en est qu à ses débuts. La chiropratique continuera à se développer si nous progressons dans la connaissance de l influence exercée par l appareil locomoteur sur l organisme. Une santé publique libérale garantissant au patient le meilleur accès à la chiropratique est indispensable pour bénéficier pleinement àl avenir aussi de ce grand potentiel. L introduction d une caisse unique ne permet pas de l assurer. 7

8 Alimentation L harmonie des fluides «Une rupture de l équilibre acido-basique a des répercussions négatives sur l appareil locomoteur.» Anne Peer Unrôle significatif revient aux acides et aux bases des fluides se neutralisant mutuellement dans les innombrables procédés se déroulant dans le «laboratoire chimique» hautement développé de l organisme humain: le métabolisme veille àunphconstant des liquides organiques; le manteau acide de la peau protège des agents pathogènes; les poumons rejettent le gaz carbonique; le foie neutralise l acide lactique produit pendant l effort; les reins éliminent les acides; les intestins absorbent les substances nécessaires au métabolisme. L équilibre acido-basique est une notion fondamentale de bienêtre et de santé, il est important de le préserver. Sans s en douter, de nombreuses personnes souffrent cependant d une hyperacidité du corps, également responsable de leurs problèmes de santé. Malheureusement, l acidose ne se remarque pas dans un premier temps: l organisme humain compense sans cesse une acidité naissante ou existante. Après quelques années ou décennies, il peinera pourtant àlutter contre l acidification. Ses fonctions vitales et ses structures seront plus ou moins affectées, en fonction de la constitution corporelle, du mode de vie et des réserves personnelles en minéraux alcalinisants. L acidose est provoquée par la présence dans l organisme d un excédent de substances acides, par la perte importante de substances basiques, une diarrhée par exemple, ou par une plus faible évacuation de déchets acides. La surconsommation d aliments acidifiants dans le cadre de certains régimes alimentaires ou d une alimentation déséquilibrée, un apport insuffisant en liquides, le manque d activité physique et le ralentissement du métabolisme favorisent également l hyperacidité. D autres facteurs, le stress par exemple, peuvent aussi rompre l équilibre acido-basique. Il n est donc pas surprenant qu une personne contrariée soit littéralement «aigrie». Une hyperacidité, même modérée, affecte le bien-être général: le métabolisme peine à compenser l acidité. Une hyperacidité chronique provoque des problèmes de santé qui peuvent s avérer sévères: fatigue permanente, maux de tête, manifestations de peau, troubles du métabolisme et de l appareil digestif. L appareil locomoteur est également concerné. L hyperacidité nuit au cartilage et peut être à l origine de maladies rhumatismales: le terrain acide réduit l hydratation du tissu conjonctif, par exemple dans le disque intervertébral, et le prédispose aux blessures. L organisme nécessite des sels minéraux pour neutraliser les acides et les puise dans des réserves comme les os qui se fragilisent et s atrophient l ostéoporose est fréquemment la conséquence d une hyperacidité. Le corps dépose les déchets de neutralisation dus àlaliaison des acides sous forme de «calcifications» dans les muscles, les tissus conjonctifs et les articulations les fonctions corporelles sont entravées. Les rhumatismes, l arthrite, l arthrose et les sciatiques proviennent souvent d une hyperacidité. En plus des troubles liés à l appareil locomoteur, l acidose provoque des problèmes digestifs comme brûlures d estomac et ballonnements, des céphalées ou migraines et une grande ré- 8

9 Alimentation ceptivité aux infections des voies respiratoires car les muqueuses sont affaiblies. La mesure du ph urinaire à l aide d indicateurs colorés est une méthode rapide pour évaluer l acidité de l organisme, les examens en laboratoire sont toutefois plus précis. L acidité est mesurée grâce au ph: un ph entre 1et6,9 est acide, un ph 7est neutre, un ph entre 7,1 et 14 est basique ou alcalin. L abréviation ph signifie potentia hydrogenii, potentiel d hydrogène. Trois mesures permettent de lutter contre l acidification de l organisme: augmenter la consommation de produits basiques, diminuer l apport de substances acides et optimiser l élimination des déchets acides. laitiers sont des aliments acidifiants; les légumes et les fruits sont généralement des produits alcalins; la plupart des matières grasses, le riz blanc, les pâtes et les sucres «croquent» les bases. Notre alimentation devrait être composée à 80% de bases ou de produits neutres et comporter seulement 20 %de produits acides. Un goût acide ne signifie pourtant pas que l aliment a un effet acidifiant! La mesure la plus simple est une adaptation de l alimentation. Les protéines animales viandes, poissons, produits La mesure suivante demande un peu plus d efforts: l exercice physique stimule le métabolisme. Mais il faut connaître ses limites en pratiquant une activité sportive pour combattre l acidification de l organisme: trois à quatre séances par semaine àintensité moyenne sont la bonne solution. Un effort physique trop intense favorise en revanche l hyperacidité. Le chiropraticien, spécialiste de l appareil locomoteur, est en mesure de conseiller l entraînement optimal. Le cas échéant, un complément alimentaire basique, sous forme de poudre et composé d éléments alcalins naturels, de sels minéraux et d oligo-éléments, permet d améliorer l équilibre acido-basique. Deux àtrois litres d eau par jour stimulent les fonctions métaboliques. L eau plate et l eau du robinet ont un effet alcalinisant, l eau gazeuse en revanche a un effet acidifiant. Une dynamique acido-basique équilibrée soulage de nombreux troubles, même ceux de l appareil locomoteur. Les mesures sont très simples et ont une incidence positive sur le bien-être général et la qualité de vie. Les produits acidifiants sont par exemple les viandes, la charcuterie, le poisson, les pâtes, les fromages à pâte pressée, le fromage blanc, les yaourts aux fruits, la crème, les céréales comme riz poli, blé et flocons d'avoine, les cacahuètes, le café, le thé noir, le sucre, la bière et le tabac. Les produits alcalinisants sont par exemple les fruits et légumes comme concombre, salade verte, tomate, céleri, épinards, pommes deterre, citron, baies, le soja, leslégumessecs, leschampignons, le lait, le vin et le thé vert. La liste n est pas exhaustive. 9

10 Diagnostic Des examens complémentaires «Le chiropraticien demande parfois des analyses en laboratoire pour obtenir plus de précisions.» Dr Rhonda Schmid, chiropraticienne Lorsqu il demande des analyses en laboratoire, le premier objectif du chiropraticien est d exclure une inflammation. Son traitement peut changer du tout au tout en fonction du résultat. L examen de la sédimentation sanguine permet de révéler une inflammation. Cette analyse en laboratoire simple et facile à réaliser mesure la vitesse àlaquelle les globules rouges d un échantillon de sang contenu dans un tube étroit se séparent du plasma, donc sédimentent et se déposent au fond du tube. L organisme d une personne souffrant d une maladie inflammatoire ou d une infection produit certaines protéines. En raison de l augmentation de ces protéines dans le sang, les globules vont chuter au fond du tube plus rapidement. La vitesse s exprime en hauteur de cellules sédimentées: la mesure s effectue au bout d une ou deux heures et s exprime en millimètres de dépôt. Le terme de «rhumatismes» regroupe plus de quatre cents maladies différentes de l appareil locomoteur, inflammatoires ou non. Les analyses en laboratoire sont importantes à ce niveau, car elles fournissent au chiropraticien les précisions dont il a besoin pour poser son diagnostic. La vitesse de sédimentation par exemple L analyse de la vitesse de sédimentation est une méthode aspécifique, c est-à-dire qu elle indique la présence d un syndrome inflammatoire sans toutefois en préciser la nature. D autres analyses sont indispensables lorsque le résultat est positif. Une analyse en laboratoire peut également indiquer un trouble du système immunitaire. Dans ce cas, l organisme détériore ses propres cellules on parle de maladie auto-immune. Les analyses permettent aussi d identifier d autres maladies: cancer, carence en vitamines et en substances minérales, thromboses, maladies de différents organes, diabète (glycémie), etc. Premier indice Les patients du chiropraticien souffrent généralement de douleurs de l appareil locomoteur, donc de troubles se manifestant au niveau des muscles, tendons, ligaments, articulations, os et tissu conjonctif. 10

11 Diagnostic est un indicateur du degré d activité d une polyarthrite rhumatoïde et d autres maladies rhumatismales. L observation du patient, l anamnèse et un examen minutieux fournissent les premiers éléments de diagnostic et permettent de définir le traitement. Dans la plupart des cas, une analyse en laboratoire s avère superflue. En cas de doute, le chiropraticien ordonnera toutefois de telles analyses afin de confirmer ou d exclure une première hypothèse. Le déroulement Une petite quantité de sang est prélevée à des fins d analyse. Le prélèvement est généralement effectué par le chiropraticien ou l un de ses assistants, puis transmis au laboratoire. Parfois, le chiropraticien adresse son patient à un laboratoire spécialisé pour une analyse plus spécifique. Le chiropraticien informe le laboratoire des différentes valeurs dont il a besoin: chimie sanguine (minéraux, protéines totales, graisses, hydrates de carbone, etc.), enzymes, facteurs de coagulation, test différentiel des globules blancs, cellules immunitaires, facteurs inflammatoires (y compris vitesse de sédimentation sanguine), hormones, valeurs du foie, localisation tumorale (certaines substances sanguines révèlent la présence de divers cancers), gaz du sang, protéines (protéines isolées, surtout immunoglobulines) et finalement électrophorèse pour mettre en évidence certaines protéines. La lecture des résultats Les résultats du laboratoire comprennent des taux de référence pour chaque valeur analysée. Si les résultats sont normaux, d autres analyses sont superflues et le chiropraticien définit son traitement. Un taux trop élevé ou trop bas par rapport àlavaleur de référence indique un dérèglement. Les écarts par rapport au taux de référence ne sont pas nécessairement un signal d alerte, mais d autres analyses peuvent s avérer nécessaires. Des globules rouges trop petits ou de faible coloration indiquent une carence en fer ou anémie provoquée par une perte de sang, par exemple en cas d hémorragie interne latente, une malabsorption du fer contenu dans la nourriture ou une alimentation déséquilibrée. Une carence en vitamine B12 est directement révélée par le faible taux de cette vitamine dans le sang, mais également par des globules rouges plus grands, déformés en ovale. Le chiropraticien ordonnera cette analyse à des personnes qui présentent des troubles sensoriels dans les mains et les pieds. L arthrite rhumatoïde est une maladie auto-immune au cours de laquelle le système immunitaire détériore le tissu articulaire, ce qui provoque une inflammation. En plus d une vitesse de sédimentation élevée, le résultat indique des taux plus élevés de certaines cellules immunitaires et globulines ainsi que de facteurs rhumatoïdes. Un test spécifique des anticorps révèle incontestablement une arthrite rhumatoïde. En ce qui concerne les tumeurs, par exemple en cas de myélome multiple, une tumeur de la moelle osseuse, on constate une haute concentration en protéines anormales (globulines) et en facteurs de coagulation (fibrinogènes). Elle provoque une agglutination caractéristique des globules sanguins, clairement révélée par l analyse sanguine. Un traitement fiable et sûr Le résultat d une analyse en laboratoire permet au chiropraticien de définir la meilleure thérapie pour son patient. La plupart du temps, un traitement chiropratique permet de soulager les douleurs. Mais le chiropraticien sait également identifier d autres causes et n hésite pas à adresser son patient à un autre spécialiste si cela devait s avérer nécessaire. 11

12 Les droits des patients Un vent toujours plus rude «Changement dans la présidence de l association de patients Pro Chiropratique» Jürg Hurter DrErnst Kistler, vous étiez le Président de l association Pro Chiropratique pendant 22 ans. Aujourd hui, vous quittez vos fonctions. Pourquoi? Kistler: Il existe certaines tâches que l on effectuera jusqu au dernier soupir ou que l on n accomplira plus pour d autres raisons. Je pense que la présidence d une association n entre pas dans cette catégorie: il faut se retirer tant que l on aduplaisir àremplir sa tâche. Grâce àcette attitude, on est en mesure de s engager pleinement pour la cause d une association et de laisser de bons souvenirs. Et pourquoi avez-vous décidé de reprendre le flambeau, Rainer Lüscher? Lüscher: Parce qu Ernst Kistler, que j ai rencontré dans les milieux politiques, m a demandé si je souhaitais reprendre ses fonctions. Comme on me l a fait remarquer récemment, je fais partie des rares collaborateurs de Pro Chiropratique n ayant jamais été patients. Vous voyez que je suis convaincu par la chiropratique: je m engage pour elle, sans avoir jamais bénéficié de ses nombreux avantages. Quel a été l événement majeur de votre présidence, Ernst Kistler? Kistler: Pour n en citer qu un seul: l institution de la chaire de chiropratique àl université de Zurich. Elle nous apermis d écarter le principal obstacle auquel se heurtent les futurs chiropraticiens: des études très chères à l étranger. Les chiropraticiens suisses et nous avons mené un dur combat pour yparvenir. Avez-vous aussi subi un échec? Kistler: Oui. Encore et encore. Le plus exaspérant est de voir des politiciens s opposer sciemment à une solution objectivement bonne et raisonnable, uniquement pour suivre le mot d ordre douteux d un parti ou se servir de béquilles idéologiques. J ai toujours vécu cette situation comme un échec: j aurais aimé les convaincre, leur faire comprendre que leur unique priorité doit être le bien de la population. Rainer Lüscher, vous préparez-vous à des temps de lutte? Lüscher: Il est certain que des oppositions se manifestent aussi en des périodes très calmes. Il faut faire preuve de fermeté, surtout lorsqu un domaine de la plus haute importance comme la santé publique est en jeu. Mais je constate qu un vent toujours plus rude souffle aujourd hui. On peut marcher vent debout ou avoir le vent en poupe. Lüscher: Je pense que le vent sera plutôt contraire. Les patients représentent certes un grand groupe de la population, toute personne est malade un jour, mais les patients sont un groupe hétérogène insuffisamment représenté. Certains parlementaires les oublient, tout simplement. Mais nous nous rappellerons à leur bon souvenir. En les importunant? Lüscher: Nous serons explicites. Comme nous l avons toujours été. Kistler: Ce qui a contribué au succès de notre organisation, ce qui nous distingue de certains autres: nous sommes explicites. Nous sommes fiables. Nous n élevons pas la voix. Nous tenons des propos fondés. Quels auraient été vos prochains objectifs, Dr Kistler? Kistler: Certainement l acquisition de nouveaux membres. Nous sommes certes la plus grande association de patients avec membres et 16 organisations réparties dans les trois régions linguistiques, mais nous pouvons encore développer notre potentiel. Est-ce également l un de vos objectifs, Rainer Lüscher? Lüscher: Oui. Nous sommes soutenus par un nombre impressionnant de membres. Mais nous comptons élargir cette base et la stabiliser. Que gagne-t-on à être membre de Pro Chiropratique? Lüscher: Que gagne-t-on à être membre d une association sportive, d une piscine par exemple? L engagement personnel ne se 12

13 Les droits des patients Rainer Lüscher,nouveau président de l association Pro Chiropratique, reprend les fonctions de son prédécesseur Ernst Kistler, Dren droit, avocat et notaire à Brugg (AG),à l Assemblée des délégués de Schaffhouse. rémunère pas en espèces sonnantes. La Suisse réalise de bonnes performances parce que d innombrables citoyennes et citoyens s engagent pour une cause déterminante pour tout le pays. Kistler: Nous sommes des citoyens responsables et nous n avons pas le droit d abandonner nos décisions au monde souvent opaque des lobbies qui dépensent des sommes folles pour faire passer leurs intérêts particuliers. Nous sommes fiers de notre système démocratique direct, d autres pays nous envient. Mais si nous n agissons pas, la démocratie sera un leurre! C est pourquoi nous avons besoin d une association comme Pro Chiropratique, maintenant plus que jamais. Quels seront vos domaines d activité politique, Rainer Lüscher? Lüscher: Je peux citer ceux qui sont déjà connus aujourd hui: nous devons nous n avons d ailleurs pas le choix veiller à préserver la grande qualité de la chiropratique en Suisse. Les personnes disposant d une formation sommaire suivie à l étranger ne devraient pas être en mesure d exercer en Suisse comment le patient peut-il effectivement savoir à qui il a affaire? Nous devons également nous engager pour le maintien du droit de vote des patients, pour la liberté de choix àlaquelle ils ont droit et pour laquelle nous avons lutté ardemment: à l avenir aussi, les patients doivent avoir le droit de consulter librement un chiropraticien et les coûts du traitement chiropratique doivent être pris en charge par l assurance de base obligatoire des caisses maladies. Le mot de la fin, Ernst Kistler? Kistler: Je remercie tous les membres qui nous ont rejoints, je remercie tous ceux qui travaillent pour nous et je remercie les représentants publics qui travaillent sérieusement Lüscher: etjeremercie Ernst Kistler d avoir investi des années de travail dans notre cause, d avoir fait preuve d un si grand engagement et de me remettre les rênes d une association en excellente santé! Faites valoir vos droits! Les supporters de l association de patients Pro Chiropratique veillent au respect de leurs droits: complétez la carte jointeàcettebrochureetenvoyez la sans tarder. 13

14 Le test Risquez vous une addiction? «La vie est bien plus simple, plus épanouie et plus saine sans dépendance.» Anne Peer Enregardant la tablette de chocolat que vous avez pratiquement dévorée, vous vous êtes peut-être déjà demandé si vous n étiez pas «accro», ne serait-ce qu un tout petit peu. Notre test vous fournit quelques éléments. Bien entendu, seul un spécialiste saura poser un diagnostic fiable. 1. On vient de vous offrir une énorme boîte de chocolats. Comment réagissezvous? Je mange un chocolat de temps en temps, au gré de mes envies (B). Chez moi, le chocolat et les confiseries disparaissent en un clin d œil (A). Le chocolat ne m intéresse pas (C). 2. Vous ne parvenez pas à trouver le sommeil. Que faites-vous? Cette situation ne se produit jamais ou très rarement (C). Je lis un livre ou je regarde un film jusqu à ce que la fatigue me gagne (B). Je prends des somnifères qui agissent rapidement (A). 3. Votre journée de travail aété particulièrement éprouvante. Que faites-vous en rentrant? Je reporte mes contrariétés sur un proche (B). Je noie mon dépit dans un ou plusieurs verres d alcool (A). Les soucis restent généralement au travail, je ne les emporte jamais àlamaison (C). 4. Votre magasin préféré propose des soldes en vue de la liquidation des stocks. Comment vous comportez-vous? Je ne peux pas manquer une telle occasion, même si mon compte bancaire devait être àdécouvert. (A). Je me comporte de manière ciblée et je n achète que ce dont j ai réellement besoin (B). Les bonnes affaires ne me tentent pas. On entasse beaucoup trop de choses (C). 5. Ressentez-vous le besoin de fumer ou boire un petit verre d alcool au réveil? Oui, c est tout àfait normal chez moi (A). Non, je ne ressens jamais un tel besoin (C). 6. Est-ce que votre travail et votre emploi se trouvent au centre de votre vie? Mon travail joue un rôle très important dans ma vie (B). Oui, on me qualifie de bourreau de travail. Je n ai pas le temps de m occuper de ma famille ou de mes loisirs (A). Mon emploi du temps est équilibré et je consacre autant de temps àmon travail qu à ma famille et mes loisirs. (C). 7. Est-ce que vous allumez votre ordinateur dès votre réveil pour vous connecter àinternet? Non, àmoins de devoir chercher une information importante (C). Oui, par habitude, pour écouter de la musique ou lire les nouvelles (B). Oui, je me sens mal àl aise lorsque l ordinateur est éteint (A). 8. Est-ce que vous jouez parfois pour de l argent réel? Non, les jeux de hasard avec mise d argent ne m intéressent pas (C). Oui. Et lorsque je joue, j ai vraiment du mal àm arrêter. (A). Si je devais jouer, je me fixerais des limites raisonnables que je ne franchirais jamais (B). 9. Est-ce que votre entourage vous critique souvent en faisant des remarques sur vos mauvais penchants? Non, il n y aaucune raison (C). Oui. Je suis sans cesse exposé(e) àdetelles remarques (A). Oui, cela arrive de temps en temps (B). 10. De quelle manière se modifie votre comportement lorsque vos stimulants comme comprimés, alcool, sucreries, café, etc. ne se trouvent pas àportée de main? Mon comportement ne se modifie pas du tout (C). Je cède pratiquement à la panique et je ferai n importe quoi pour obtenir ma «dose» (A). Je ressens de la contrariété et une grande nervosité (B). 11. Quelle place occupe la sexualité dans votre vie? Ma vie est satisfaisante, également dans le domaine sexuel (C). Le désir est omniprésent et je ne parviens souvent plus à contrôler mes pulsions (A). Evaluation Principalement des réponses C, aucune réponse A: Vous êtes une personne équilibrée et ne présentez aucun potentiel de dépendance. Conservez cette attitude, car la vie est plus belle et plus saine sans dépendance. Principalement des réponses B, aucune réponse A: Certaines substances, circonstances ou activités dans votre vie favorisent l addiction en cas d abus. Mais vous connaissez vos limites, vous ne les franchissez pas et vous ne risquez donc pas de développer une addiction. Une ou plusieurs réponses A: Il semblerait que vous ayez développé une ou même plusieurs addictions. En prendre conscience est la première étape. Dans un deuxième temps, consultez un spécialiste médecin ou psychologue qui pourra vous aider à vous libérer de votre dépendance. 14

15 Point de vue politique Une question de courage «Il ne faut pas tout risquer pour tenter l aventure.» Dr Gian Jörger,chiropraticien Victimes d un accident ou d une maladie àl étranger, les Suisses souhaitent rentrer chez eux le plus rapidement possible pour yêtre soignés. Pourquoi? Parce qu ils ont le mal du pays ou parce qu ils ont dépensé tout leur argent de poche en devises locales? Certainement pas. Ils veulent rentrer chez eux parce qu ils savent que chaque citoyen bénéficie en Suisse d une prise en charge médicale dont la qualité est rarement atteinte dans d autres pays. Notre système de santé publique dispose de toutes les technologies modernes de soins, il est accessible à tous, en tous lieux et àtoute heure, il est abordable pour tous les citoyens. Ce qui peut sembler banal, mais c est une excellente chose. Nous nous installons tous les jours autour de tables bien garnies et avons pratiquement tout ce que nous pouvons désirer, dans tous les domaines de la vie. Mais cette situation entraîne à plus ou moins long terme un sentiment d indifférence et nous ne voyons plus les richesses qui s offrent à nous: notre perception du monde se déforme, certains deviennent téméraires, émettent des critiques à l encontre du bon sens, deviennent imprudents et sont prêts à tout risquer pour tenter l aventure. Il en est de même dans la santé publique. Notre système de santé publique est à l image d un trésor pour lequel nous avons énormément travaillé et continuons à le faire. D autres nous considèrent d un regard envieux et aimeraient bien se trouver à notre place. En Suisse pourtant, nous gémissons, nous nous cachons la tête dans le sable et nous confions le gouvernail à des personnes frappées d éblouissement idéologique de tous horizons et qui, si on ne les en empêche pas, feront naufrage au port à la première occasion. Il ne devrait pourtant pas être très difficile de diriger notre santé publique! Tout ce que nous avons àfaire, c est agir et poursuivre les travaux de ceux qui nous ont apporté le succès, tout en les adaptant aux circonstances nouvelles. Il nous faut éviter les écueils qui ont fait couler les autres et, last but not least, faire preuve de bon sens et regarder au-delà de nos propres horizons. Mais pour ce faire, il faut du courage. Quelques exemples: la prévention fait baisser les coûts. Mais pourquoi nos législateurs hésitent-ils en matière de prévention alors qu ils ont la possibilité de passer à l acte? Pourquoi raccourcit-on à toute occasion les fonds alloués à la prévention? Une thérapie doit être sûre, efficace et financièrement avantageuse. Mais pourquoi ne respecte-t-on pas systématiquement ce critère, même s il devait réduire des prébendes ou contrarier des groupements d intérêt? Bureaucratiser, étatiser et mettre indifféremment tout dans un même sac n ont jamais été des stratégies gagnantes dans la santé publique au contraire. Mais pourquoi répète-t-on les mêmes erreurs, encore et encore, à l encontre du bon sens et au mépris de la douloureuse expérience d autrui? Les échanges interdisciplinaires sont utiles au patient et font chuter les coûts, les avis sont unanimes. Mais pourquoi le législateur ne contraint-il pas les intransigeants à coopérer avec leurs collègues, bien qu il soit en mesure de le faire? Laqualité est gage de sécurité. Mais pourquoi les autorités font-elles sans cesse des concessions alors qu il faut assurer la sécurité de la qualité, par exemple dans le domaine de la formation et l exercice de la profession? L idéologie d un parti ne résout aucun problème, la politique de la santé est une politique réelle et sérieuse. Mais pourquoi de nombreux parlementaires réfléchissent-ils indéfiniment à d éventuels commentaires au lieu d examiner les faits sans idées préconçues? Vous avez reconnu la conclusion qui se dégage de ma liste: la politique de la santé est affaire de courage. Il faut avoir le courage de faire les choses correctement, sans préjugés ni œillères, peut-être parfois à l encontre des choses établies et des idéologues de son propre parti. L année prochaine sera à nouveau une année électorale en Suisse. Une belle occasion de faire le point et de regarder très attentivement autour de nous avant de remplir le bulletin de vote Cordialement vôtre, Dr Gian Jörger, chiropraticien Président de ChiroSuisse, l Association Suisse des Chiropraticiens 15

16 Formation S engager en faveur de la jeune génération «De jeunes chiropraticiens exercent dans un cabinet sous la surveillance de professeurs d université.» Héloise Léger Cet été, les quatre premiers chiropraticiens formés àl université de Zurich ont achevé leur cursus universitaire. Ils viennent ainsi d écrire une nouvelle page d histoire: en effet, la formation de chiropraticien n est proposée que depuis six ans à la faculté de médecine de l université de Zurich. Les étudiants en chiropratique ne sont ainsi plus dans l obligation de suivre des études très onéreuses àl étranger, une raison pour laquelle de nombreux étudiants avaient jadis renoncé àleur formation de chiropraticien. Les chiropraticiens suisses se sont longuement battus pour un cursus universitaire en Suisse et participent encore aujourd hui au financement de la chaire de chiropratique. Au cours de leur dernière année d études, les quatre futurs chiropraticiens ont perfectionné leurs connaissances diagnostiques et thérapeutiques, non seulement en tant que spectateurs ou en théorie, mais en traitant tous les jours des patients dans un cabinet de chiropratique. Au sein de la première polyclinique un établissement où l on donne des soins aux malades sans les hospitaliser de médecine chiropratique en Suisse rattachée à la clinique universitaire de Balgrist, les étudiants ont eu l occasion d approfondir leurs connaissances pratiques sous la surveillance d un groupe de chiropraticiens chevronnés. L intégration d une telle clinique dans un hôpital universitaire est un cas unique en Suisse. «Nous sommes très heureux de pouvoir ainsi concrétiser notre vision d une polyclinique au sein de la clinique universitaire de Balgrist», souligne le professeur Kim Humphreys, titulaire depuis 2008 de la chaire de médecine chiropratique à l université de Zurich et responsable de la clinique de médecine chiropratique à la clinique universitaire de Balgrist. Les quatre futurs chiropraticiens ont passé en août leur premier examen fédéral avant d entamer leur formation postgrade. As- sistants dans différents cabinets de chiropratique, ils suivront en outre pendant deux ans une formation continue auprès de l Académie suisse de chiropratique à Berne. A l issue de cette formation, ils passeront le second examen fédéral qui leur permettra d exercer à titre indépendant. Une étroite collaboration avec les disciplines spécifiques de la clinique universitaire de Balgrist orthopédie, rhumatologie, radiologie, médecine du sport, neurologie, physiothérapie et ergothérapie garantit un suivi complet des patients présentant des troubles de l appareil locomoteur. Dans leur polyclinique, les chiropraticiens traitent de nombreux troubles trouvant leur origine dans la colonne vertébrale. Les cas les plus fréquents sont des affections douloureuses aiguës Rendez-vous et adresse En règle générale, les patients prennent directement rendez vous àlapolyclinique de chiropratique ou sont adressés par un médecin de famille ou un spécialiste. Les personnes assurées dans le cadred un modèle médecin de famille ou d une structurehmo doivent impérativement être adressées par leur médecin. Les coûts du traitement sont pris en charge par l assurance de base des caisses maladies, les assurances accidents, l AI et les assurances militaires. Polyclinique de médecine chiropratique Clinique universitaire de Balgrist, 8008 Zurich

17 Formation De jeunes chiropraticiens exercent dans un cabinet de la clinique universitaire de Balgrist àzurich sous la surveillance de professeurs d université. ou chroniques dans la région de la nuque, des lombaires et de la colonne thoracique, des douleurs irradiant dans les bras ou les jambes ainsi que des douleurs localisées dans les articulations périphériques, les hanches, les épaules et les coudes. Regina Vollenweider, sous-assistante dans la polyclinique de médecine chiropratique, est satisfaite de l ouverture du cabinet: «La polyclinique apris un très bon départ et nous sommes très satisfaits de nos débuts. Nous traitons de nombreux patients qui nous sont adressés par les services internes ou d autres médecins, mais également des patients qui viennent nous consulter directement.» Regina pense que l étroite collaboration avec les autres disciplines de la clinique universitaire offre de nombreux avantages aux patients. Le cas échéant, un patient peut ainsi être adressé rapidement et simplement au service interne spécifique pour des examens ou des traitements complémentaires: «Cette structure nous permet de proposer un suivi complet et compétent du patient. Mais nous bénéficions aussi de cette collaboration, surtout en tant que sous-assistants. L échange interdisciplinaire nous permet d approfondir nos connaissances et nous obtenons de précieuses informations sur d autres méthodes d examen et de traitement.» La polyclinique accueille une grande diversité de patients, constate Regina Vollenweider: «Nous traitons des patients de tous âges, du jeune enfant au senior de plus de 80 ans, les hommes et les femmes sont répartis uniformément. En général, les patients nous consultent pour des troubles de la colonne vertébrale. Dans le cadre de notre étroite collaboration, le service orthopédique de la clinique de Balgrist nous adresse de nombreux patients présentant des douleurs dans les articulations périphériques, donc dans les bras et les jambes. Certains cas sont très sévères.» Environ 280 chiropraticiens exercent en Suisse, ce qui représente un chiropraticien pour habitants. «Nous ne sommes pas assez nombreux», explique le Dr Daniel Mühlemann, responsable de la formation clinique dans la clinique de médecine chiropratique de la clinique universitaire de Balgrist. «700 à 800 chiropraticiens pourraient facilement exercer en Suisse. Dans certaines grandes villes, il n existe encore aucun cabinet de chiropratique.» Les conditions d admission à la formation de chiropraticien sont la maturité fédérale et la réussite du test d aptitude. 17

18 Nouveautés &valeurs sûres Nous sommes trop assis Au bureau, l idéal serait d effectuer pendant 20 minutes des tâches en position assise et de travailler pendant une dizaine de minutes en position debout. Comme nous sommes souvent dans l impossibilité de quitter notre poste de travail, les tables de travail réglables en hauteur offrent une solution optimale. Elles permettent àl utilisateur d alterner entre la position assise et la position debout. La nouvelle brochure «Ergonomie au bureau» offre un aperçu simple des connaissances actuelles en matière de physiologie du travail. Informations gratuites chez JOMA Trading AG, 8355 Aadorf, CH i energy Les produits CH i Energy reposent sur la médecine traditionnelle chinoise vieille de plusieurs millénaires. Les plantes utilisées sont importées d Asie et transformées en Suisse. Le processus d extraction est réalisé dans des conditions pharmaceutiques très rigoureuses. Les produits CH i Energy résorbent les blocages et favorisent le flux énergétique dans l organisme. Ils sont utilisés pour détendre et décontracter les muscles et les membres, stimuler la fermeté avant la pratique sportive et améliorer la régénération après des efforts corporels intenses. Lavabos sur mesure Confort maximal par design sans entraves: les lavabos en fonte minérale de qualité supérieure séduisent par leurs formes esthétiques et ergonomiques. Ils satisfont aux normes les plus élevées en termes de capacité de charge et d'hygiène. Grâce àleur conception, les lavabos sont par ailleurs accessibles par le dessous. De forme ovale, ils sont pourvus de barres de maintien frontales intégrées qui peuvent également servir de porte serviettes. Les lavabos sur mesure permettent de réaliser des solutions parfaitement adaptées. HEWI Heinrich Wilke GmbH, D Bad Arolsen, , Piniol AG, Erlistrasse 2, 6403 Küssnacht am Rigi, Formation continue pour thérapeutes àrheinfelden Lieu de formation de petite taille performant, nous proposons des formations continues haut de gamme dispensées par des spécialistes confirmés, entre autres dans les domaines de la neuro anatomie fonctionnelle comme base de rééducation, rééducation neurologique et musculo squelettique, concept Rheinfelden de thérapie des douleurs posturales selon Rašev et thérapie des points Trigger (DGSATM). Demandez notre brochure d information! Reha Rheinfelden Kurszentrum, 4310 Rheinfelden, , Spray d ambiance Piniol pour sels Schüssler Le spray d ambiance Piniol soutient les effets des sels du Dr Schüssler. Sur la base de connaissances homéopathiques et aromathérapeutiques, le Dr Erwin P. Häringer, généraliste et spécialiste en médecine naturelle, adéveloppé douze sprays d ambiance spécifiques reposant sur les sels homéopathiques du Dr Schüssler. Les fragrances perçues sont recueillies par le cerveau qui libère des neurotransmetteurs influençant directement les processus psychiques et corporels. Elles résorbent les blocages émotionnels et optimisent l absorption des sels du Dr Schüssler. Piniol AG, Erlistrasse 2, 6403 Küssnacht am Rigi, Position assise sans douleur Avec Bambach Saddle Seat, c est possible: vous travaillez dans une posture décontractée et équilibrée, comme sur le dos d un cheval. Les articulations des hanches et des genoux sont positionnées dans un angle optimal. Après l avoir essayé, vous ne voudrez plus vous en passer! Faites en l expérience et commandez dès aujourd hui un siège d essai, gratuitement et sans engagement de votre part. Anne +Heinz Hürzeler, Ergonomica, Postfach 18, 8775 Luchsingen, Spray d urgence aux essences d arbres Richter Les essences d arbres proviennent directement du feuillage des arbres et agissent de manière particulièrement efficace en profondeur et en douceur. Les thérapeutes Doris et Sven Richter ont utilisé ces connaissances pour développer, en plus de différentes essences d arbres, le spray d urgence aux essences d arbres Richter, indispensable àl homme et àl animal. L association des essences de frêne et d olivier est notamment indiquée dans les situations d urgence: le spray fournit une aide précieuse dans les moments d anxiété, d épuisement et de manque de confiance en soi. Piniol AG, Erlistrasse 2, 6403 Küssnacht am Rigi, Informations fournies par les annonceurs. Responsabilité rédactionnelle: les annonceurs sont seuls responsables du contenu de leurs annonces. 18

19 Courrier des lecteurs/ Impressum Abdominaux Je fais des exercices pour renforcer mes muscles abdominaux en me couchant sur le dos, en rapprochant mes deux genoux de la poitrine et en levant la tête. Des amies m ont avertie que ce type d exercice est défavorable pour le dos. Je me sers d un tapis en mousse et je ne ressens aucune douleur. Sandra L. de Z. Cet exercice est effectivement défavorable parce que vous sollicitez une combinaison de groupes musculaires, c est-à-dire que vous faites travailler ensemble les muscles des jambes, du ventre et du cou au lieu de les entraîner séparément. Nous vous conseillons l exercice suivant: laissez la tête au sol, rapprochez les deux genoux de la poitrine, saisissez le genou gauche de la main droite, tendez lentement à l horizontale la jambe droite et maintenez-la à dix centimètres du sol. Plaquez votre dos au sol en inspirant et en expirant lentement. Après dix secondes passées dans cette position, rapprochez le genou droit de la poitrine, saisissez-le de la main gauche et étendez la jambe gauche. Ce faisant, vous ne surchargez pas les disques intervertébraux et vous entraînez votre musculature abdominale de façon isométrique. Une hernie discale n est pas un accident J ai été victime d une hernie discale en sortant une caisse lourde du coffre de ma voiture. Selon mon assurance, il ne s agit pas d un accident, mais je n avais aucune douleur auparavant. Pourquoi mon assurance affirme-t-elle qu une hernie discale n est pas un accident? Pierre B. de Lausanne Le Tribunal fédéral estime qu une hernie ne se déclare pas si le disque intervertébral est en bonne santé, mais uniquement s il A paraître dans le numéro 4/14 Le prochain numéro de «Colonne vertébrale &Santé» paraîtra en novembre 2014 et abordera des thèmes de la vie quotidienne, touchant àl alimentation, àl exercice physique et présentera des cas tirés de la pratique d un chiropraticien. «Colonne vertébrale &Santé» c est l assurance de conseils et d explications de professionnels avec, comme toujours, un concours avec des prix très attractifs àlaclé. est déjà endommagé. Etant donné qu un accident se définit comme un «dommage soudain et imprévu, dû à un facteur externe exceptionnel avec rapport de causalité», une hernie discale n est pas considérée comme un accident. Il existe toutefois une exception: les hernies discales provoquées par un heurt violent et direct (!) sur la colonne vertébrale, comme un coup porté directement à la colonne vertébrale. Grippe et entraînement J ai souffert d une grippe il yaquelques mois et j ai repris mon entraînement de course à pied dès que je me suis sentie un peu mieux. J ai entendu àplusieurs reprises que c était dangereux. Est-ce vrai? Petra B. de Bâle Une personne malade ne s entraîne pas. En effet, le corps abesoin de repos pour se remettre. En outre, s entraîner avec ou peu après une grippe est très défavorable une grippe doit être prise au sérieux. En vous entraînant dans cet état, vous risquez une propagation de la maladie et une inflammation potentiellement mortelle du muscle cardiaque. L organisme humain n apprécie guère les excès: les sollicitations extrêmes sont plus dangereuses que la sédentarité et exposent le corps aux inflammations et aux infections. Yoga et méthode Pilates Je souffre souvent du dos après ma séance de yoga et mon cours de Pilates. Les douleurs sont intenses mais disparaissent peu après. Editeurs Association suisse Pro Chiropratique (ASPC) Association suisse des chiropraticiens ChiroSuisse Parution trimestrielle Abonnement: CHF 25. par an maximum (adhésion àl ASPC comprise) Abonnement simple: CHF 20. Prix au numéro: CHF 5. Tirage allemand: /français: 6800 Rédaction Jürg Hurter, Consultants professionnels Franziska Buob, Dr en droit, Zurich, Dr Peter Braun, chiropraticien, Zurich, Dr Marco Vogelsang, chiropraticien, Zurich, Ernst Kistler, Dr en droit, Brugg Dr Rebecca Duvanel, chiropraticienne, La Chauxde Fonds, Dr Yvonne Juvet, chiropraticienne, Buttes Internet Changements d adresse/abonnements Sont acceptés seulement par écrit: Association suisse Pro Chiropratique (ASPC) Est-ce que le yoga et la méthode Pilates ne sont pas aussi favorables au dos qu on le prétend? Maya L. de St-Gall Certains exercices de yoga et Pilates ménagent le dos d autres le sollicitent fortement. Le yoga et la méthode Pilates ne sont donc pas toujours favorables au dos. En outre, les dos ne se ressemblent pas. Nous vous conseillons de faire examiner votre dos par un spécialiste, surtout si vous souffrez du dos après les sollicitations de la vie quotidienne. Il pourra vous indiquer si les exercices de yoga et Pilates sont effectivement appropriés à votre dos. Ouïe et chiropratique Je viens d entendre que la chiropratique peut guérir la surdité. J entends de plus en plus mal et je me demande si la chiropratique est une alternative à une prothèse auditive. Paula H. de Bâle Une anecdote rapporte effectivement qu un patient sourd avait retrouvé ses facultés auditives après avoir été traité par le pionnier de la chiropratique moderne, le Dr Daniel David Palmer ( ). Qu en est-il réellement? Nous supposons que dans certains cas très rares un traitement de la colonne cervicale peut influencer la sensation subjective de l audition. Les processus ne sont pas explicites: l irrigation sanguine de l oreille interne et le système nerveux végétatif pourraient être liés et un traitement de la colonne cervicale pourrait influer à ce niveau. Boller SSB, Centrale d élaboration des données ASPC, Sommerhaldenstrasse 13d, 5200 Brugg E mail: ssb.ch Annonces Axel Springer Schweiz AG, Fachmedien Case postale, 8021 Zurich Tél , Fax E mail: Impression EFFINGERHOF AG Print Interaktiv Services Verlag Layout: Claudia Krell Storchengasse 15, 5201 Brugg Telefon , Telefax Colonne vertébrale &santé ISSN Imprimé en Suisse Avez-vous des questions? Ecrivez nous àl adresse suivante: Association suisse des chiropraticiens, Comité de rédaction, Sulgenauweg 38, 3007 Berne, 19

20 Organisation de patients Nouvelles des associations (ASPC) chiropratique.ch chiropraktik.ch chiropratica.ch Président central Rainer Friedrich Lüscher, Buchserstrasse 61, 5000 Aarau, tél , chiropraktik.ch Secrétariat central Isabel Winkler, Tscharnerstrasse 22, 3052 Zollikofen, tél chiropratique.ch Changement d adresse Boller SSB, Zentrale Datenverwaltung SVPC, Sommerhaldenstrasse 13d, 5200 Brugg, ssb ch; changements d adresse par écrit, s.v.p. Aargauer Verein Pro Chiropraktik Sektion Aarau Lenzburg Fricktal Günstiger für Mitglieder 15% Mitgliederrabatt auf alle Artikel von EMPFi med. AG, Fachgeschäft für Wohlfühl, Entspannungs und Lagerungskissen: 5105 Auenstein, , Chiro Gymnastik Buchs: Alterszentrum Suhrhard, Montag, , Esther Kilchherr, Aarau: Sonnmatte 6, Mittwoch, , , Barbara Willi, Auenstein: Turnhalle, Donnerstag, , Barbara Willi, Rheinfelden: Reha Klinik, Montag, , Karin Mülhaupt, , und Donnerstag, , Susanne Cebulla, Schnupperlektionen jederzeit möglich. Auskunft: Reinhard Dössegger, Aargauer Verein Pro Chiropraktik Sektion Wynental GV Beschluss Gemäss Generalversammlungs Beschluss vom wird die Sektion im bisherigen Rahmen weitergeführt. Auskünfte: Bruna Frey, Aargauer Verein Pro Chiropraktik Sektion Baden Brugg GV Beschluss Der letzte Beitrag betreffend die Weiterführung der Sektion betrifft die Sektion Wynental. Neu in Brugg: Chiro Gymnastik Bewegungsspielraum, Kirchgasse 3, 5200 Brugg Fortlaufender Kurs, jeweils Donnerstag, Einstieg jederzeit möglich, Schnupperstunden nach Voranmeldung gratis. Kursleitung und Informationen: Sabine Senn, Bewegungspädagogin, , Anmeldung: Chiropraktik Brugg, Neumarktplatz 10, 5200 Brugg, , brugg.ch gutschlafen.ch AG, Fachgeschäft für diverse Betten, bietet Ihnen eine individuelle Beratung für den guten Schlaf und gewährt allen Mitgliedern des SVPC 12% Rabatt auf das gesamte Sortiment.Das Geschäft befindet sich an der Bodenacherstrasse 1, 5242 Birr. Weitere Informationen finden Sie unter Vereinigung Pro Chiropraktik Region Basel Kurse für Körperschulung, Wirbelsäulen, Nacken und Beckengymnastik Basel: Turnhalle des Claraspitals, Lukas Legrand Str. 4: Montag, , ; Mittwoch, , ; Freitag, , Gymnastikraum, Rudolfstr. 20: Mittwoch, , Turnhalle 1, St. Alban Schulhaus, Engelgasse 40: Mittwoch, Reinach BL: Turnhalle WBZ, Aumattstr. 70/72, Dienstag, , , Liestal: Turnhalle Bifang, Lausen: Dienstag, Zentrum für sanfte Bewegung, Schwieristr. 6b:Mittwoch, , , ; Freitag, , Halle Dojo Budokai, Rosenstr. 21a: Freitag, Preis pro Lektion: Fr.13. für Mitglieder der Vereinigung Pro Chiropraktik Region Basel; Fr.15. für Nichtmitglieder. Auskunft und Anmeldung: Frau R. Senn, Pro Chiropratique Berne Chiro gymnastique Bienne: Salle de gymnastique Peuplier, Aegertenstrasse, mardi de 20h00 à21h00. Monitrice: Silvia Bongard, ou Pour une leçon d essai ou pour une inscription définitive, merci de contacter directement la monitrice. Réductions de prix pour nos membres. Berne: Cabinet Dr Schroeder, Kirchenfeldstrasse 29, tél ou Diese Kurse werden nicht vom PCB organisiert, d.h., Sie erhalten keine Reduktionen. Réductions pour nos membres Vous bénéficiez de conditions spéciales chez les fournisseurs suivants. Renseignements sur les offres actuelles pour les membres PCB auprès de ces fournisseurs ou sous Arena Fitness + Wellness Club, Stade de Suisse Wankdorf, Papiermühlestr. 83, Berne Infos: tél ou fitness.ch Aquateam Berne: cours d aqua fitness Infos: tél ou Rückenzentrum, Rodtmattstrasse 90, Berne Infos: tél ou CTS Congrès, Tourisme et Sport SA, Zentralstrasse 60, 2502 Biel Bienne Infos: tél ou bienne.ch Pro Chiropraktik Graubünden und St. Galler Oberland Chiro Gymnastik Chur: Im Kraftwerk, Steinbockstrasse 4, mit Frau Ursula Gasner. Neu auch im Fitnesscenter Body Plaza. Paspels: Mit Frau Ursula Gasner, Montag, 9.00 bis Uhr, Dienstag, bis Uhr, Auskunft: Ilanz: Fitnesscenter Vitafit, Info: Ermässigung für Vereinsmitglieder! Association fribourgeoise Pro Chiropratique Chirogym Fribourg: Salle de gymnastique du Pensionnat Ste Agnès, Rte des Bonnesfontaines 7, lundi, , Mireille Mauron, ; mardi, , Angela Petrone/ Randall Jones, ; mercredi, , Laura Grande, Bulle: Ecole, rue de la Condémine 32, lundi, , Laura Grande, Villars sur Glâne: au Dojo du Guintzet, Av. Jean Paul II 13, lundi, et , Mireille Mauron, Vuadens: Halle de gym àvuadens (en face de l Hôtel de la Gare, derrière l école), mercredi, , Frédérique Moret, Romont: Salle de gymnastique, rue des Avoines (vielle ville), vendredi, , Lucie Ogay, Inscription lors du premier cours ou s adresser à Josiane Schneuwly, ; abo p. a. CHF 275. Comme membre de l AFPC, vous recevrez une carte de 10%pour les magasins suivants: Meubles Lehmann, Guin; Meubles Kolly, Romont; Cycles Intergibloux, Rossens; Mondo Sport, Morat; Trilogie Sport, Belfaux 20

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS

HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS HALTEROPHILIE ET PREVENTION DES PROBLEMES DE DOS En dehors du contexte des pathologies de la colonne vertébrale, nombre de personnes d âges variés souffrent du dos de façon régulière. Sans volonté d être

Plus en détail

Ménagez. votre dos! Mutualités

Ménagez. votre dos! Mutualités Ménagez votre dos! votre Mutualités L i b r e s I nterrogez un groupe et constatez combien de personnes ont déjà éprouvé des maux de dos Chacun devra, un jour ou l autre, faire face à des problèmes lombaires

Plus en détail

Sport et alpha ANNEXES

Sport et alpha ANNEXES Sport et alpha ANNEXES Edition 2013 TABLE DES MATIERES Table des matières 1 Alimentation 2 Boire, Boire, Boire... 2 Et à l approche des «20 km de Bruxelles»? 3 Et pendant l épreuve? 3 Stretching 4 Avant

Plus en détail

Prenez soin de votre dos. Informations et astuces contre les douleurs lombaires

Prenez soin de votre dos. Informations et astuces contre les douleurs lombaires Prenez soin de votre dos Informations et astuces contre les douleurs lombaires Prenez soin de votre dos 1 2 3 4 Des causes diverses, souvent liées au travail Plaintes et lésions Prévention: mieux vaut

Plus en détail

Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos

Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos Appareil Thérapeutique pour le Soin du Dos des instruments ayant une très faible efficacité. Le Nubax Trio est maintenant soutenu par de nombreux brevets et distributeurs à travers le monde. Cet appareil

Plus en détail

Mieux informé sur la maladie de reflux

Mieux informé sur la maladie de reflux Information destinée aux patients Mieux informé sur la maladie de reflux Les médicaments à l arc-en-ciel Mise à jour de l'information: septembre 2013 «Maladie de reflux» Maladie de reflux La maladie de

Plus en détail

Origines de la méthode Pilates :

Origines de la méthode Pilates : Origines de la méthode Pilates : La méthode Pilates existe depuis les années 20. Elle porte le nom de son inventeur, Joseph Hubertus Pilates (1880-1967), né à Dusseldorf, émigré aux États Unis au début

Plus en détail

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE

GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE GUIDE D INFORMATIONS A LA PREVENTION DE L INSUFFISANCE RENALE SOURCES : ligues reins et santé A LA BASE, TOUT PART DES REINS Organes majeurs de l appareil urinaire, les reins permettent d extraire les

Plus en détail

La polyarthrite rhumatoïde est-elle une maladie courante parmi la patientèle d'un rhumatologue?

La polyarthrite rhumatoïde est-elle une maladie courante parmi la patientèle d'un rhumatologue? Association Française des Polyarthritiques & des Rhumatismes Inflammatoires Chroniques 9, rue de Nemours - 75011 Paris E-mail : afp@nerim.net - www.polyarthrite.org Tél. : 01 400 30 200 - Fax : 01 400

Plus en détail

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS

ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Qu est ce que l ergonomie d un poste de travail? ERGONOMIE au bureau lutter contre les TMS Un poste de travail ergonomique est un poste qui offre un environnement et des équipements permettant de créer

Plus en détail

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre

o Anxiété o Dépression o Trouble de stress post-traumatique (TSPT) o Autre Page 1 Garantie Responsabilité civile - Lésions corporelles de l assurance automobile - Étude des dossiers de demande d indemnisation fermés en Ontario Descriptions des blessures Élaborées à partir des

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 7 septembre 2015

DOSSIER DE PRESSE 7 septembre 2015 DOSSIER DE PRESSE 7 septembre 2015 La chiropraxie pour les seniors : Pathologies, prévention et traitement Avec une espérance de vie qui ne cesse de croître, les chiropracteurs sont de plus en plus confrontés

Plus en détail

LES MATINALES DE LA FONDATION

LES MATINALES DE LA FONDATION LES MATINALES DE LA FONDATION «Alimentation, quoi de neuf chez les seniors? Bien s alimenter pour bien vieillir» Conférence du Docteur Carol SZEKELY, Chef de Pôle AGE HUPNVS Hôpital Charles Richet à Villiers-le-Bel

Plus en détail

Manuel de l ergonomie au bureau

Manuel de l ergonomie au bureau Manuel de l ergonomie au bureau 1 Manuel préparé par le Service environnement, santé et sécurité de l Université Concordia. Pour tout complément d information sur l ergonomie, les étirements et les autres

Plus en détail

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager

Brûlures d estomac. Mieux les comprendre pour mieux les soulager Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Définition et causes Brûlures d estomac Mieux les comprendre pour mieux les soulager Vous arrive-t-il de ressentir une douleur à l estomac

Plus en détail

Les étirements. Objectifs. Conseils

Les étirements. Objectifs. Conseils Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien ou de sport de haut niveau), quels que soient l âge et le niveau du pratiquant.

Plus en détail

La hernie discale Votre dos au jour le jour...

La hernie discale Votre dos au jour le jour... La hernie discale Votre dos au jour le jour... Votre dos est fragile. Ce document va vous aider à le préserver au jour le jour. Si vous venez de vous faire opérer, certaines activités vous sont déconseillées

Plus en détail

Le guide du bon usage des médicaments

Le guide du bon usage des médicaments Le guide du bon usage des médicaments Les médicaments sont là pour vous aider mais......ils ont parfois du mal à vivre ensemble. Votre médecin et votre pharmacien peuvent adapter votre traitement pour

Plus en détail

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à :

Ma vie Mon plan. Cette brochure appartient à : Ma vie Mon plan Cette brochure est pour les adolescents(es). Elle t aidera à penser à la façon dont tes décisions actuelles peuvent t aider à mener une vie saine et heureuse, aujourd hui et demain. Cette

Plus en détail

MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS

MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS MON DOS AU QUOTIDIEN COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS COMPRENDRE, ÉVITER ET SOULAGER LE MAL DE DOS Le mal de dos? Nous sommes pratiquement tous concernés! En effet, plus de 80% de la population

Plus en détail

Attention les articulations La meilleure prévention.

Attention les articulations La meilleure prévention. Attention les articulations La meilleure prévention. Suva Caisse nationale suisse d assurance en cas d accidents Case postale 6002 Lucerne Téléphone 041 419 51 11 Fax 041 419 59 17 (pour commandes) Internet

Plus en détail

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol

Le stretching. 3 Le stretching. 1. Définition. 2. Répertoire gestuel. Etirements de la chaîne postérieure au sol 3 Le stretching 1. Définition Le stretching, traduction anglaise pour étirement est une technique de préparation du corps, de maintien ou de remise en forme basée sur l amélioration des amplitudes articulaires

Plus en détail

COMMENT MAÎTRISER LA FATIGUE

COMMENT MAÎTRISER LA FATIGUE COMMENT MAÎTRISER LA FATIGUE LES SYMPTÔMES DE LA FATIGUE - Maux de tête; - Douleurs musculaires; - Problèmes d appétit (absence d appétit ou augmentation); - Problèmes de sommeil (insomnie, incapacité

Plus en détail

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau

Table des matières. Introduction. L ergonomie au bureau 5e édition Résumé L ergonomie s intéresse à l adaptation du travail au travailleur. Par «travail», on entend ici le milieu de travail, le poste de travail et les tâches à accomplir. Les conditions ergonomiques

Plus en détail

La douleur est une mauvaise habitude.

La douleur est une mauvaise habitude. La douleur est une mauvaise habitude. Vous pourriez avoir envie de dire : "non, c'est impossible! Je ne peux pas me faire du mal à moi-même!" et vous auriez en partie raison. Comme exemple de douleurs

Plus en détail

Entretenir la condition physique des seniors

Entretenir la condition physique des seniors Entretenir la condition physique des seniors Réalisation : A. TERLICOQ, Assistante Technique Département Oise, sous la direction de l équipe technique nationale, Fédération française EPMM Sports pour Tous

Plus en détail

Fiche AP5 - Les étirements :

Fiche AP5 - Les étirements : Fiche AP5 - Les étirements : pourquoi faut-il s étirer quand on fait du sport? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives (qu il s agisse de sport au quotidien

Plus en détail

Se libérer de la drogue

Se libérer de la drogue Chacun doit savoir qu il peut se libérer de la drogue à tout moment. Se libérer de la drogue Je ne maîtrise plus la situation Longtemps encore après la première prise de drogue, le toxicomane croit pouvoir

Plus en détail

Définition. Recherche sur Internet. Quelques chiffres. Stress et enseignement. Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress

Définition. Recherche sur Internet. Quelques chiffres. Stress et enseignement. Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress Stress et enseignement Symptômes 3 catégories de causes Le burn out Gestion du stress Recherche sur Internet Moteur de recherche: GOOGLE Mots-clés: + stress + enseignement Nombre de pages francophones

Plus en détail

Exercices pour renforcer les muscles abdominaux après l accouchement

Exercices pour renforcer les muscles abdominaux après l accouchement Exercices pour renforcer les muscles abdominaux après l accouchement Pendant la grossesse, les muscles du ventre, appelés abdominaux, s étirent beaucoup et perdent souvent de la force. Il est important

Plus en détail

Réduit la douleur articulaire et améliore la fonction Solution stérile d hyaluronate de sodium à 1,0 %

Réduit la douleur articulaire et améliore la fonction Solution stérile d hyaluronate de sodium à 1,0 % DOULEUR AUX GENOUX? Réduit la douleur articulaire et améliore la fonction Solution stérile d hyaluronate de sodium à 1,0 % La douleur articulaire est souvent reliée à l arthrose L arthrose ne touche pas

Plus en détail

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie.

L APS ET LE DIABETE. Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. 1. Qu est-ce que le diabète? L APS ET LE DIABETE Le diabète se caractérise par un taux de glucose ( sucre ) trop élevé dans le sang : c est l hyperglycémie. Cette hyperglycémie est avérée si à 2 reprises

Plus en détail

L arthrose, ses maux si on en parlait!

L arthrose, ses maux si on en parlait! REF 27912016 INFORMER UPSA BROCH ARTHROSE V2 08-12.indd 2 30/08/12 11:48 Qu est-ce que l arthrose? L arthrose est une maladie courante des articulations dont la fréquence augmente avec l âge. C est une

Plus en détail

INNOVATION De la rééducation au sport santé. LPG crée le Neuro

INNOVATION De la rééducation au sport santé. LPG crée le Neuro INNOVATION De la rééducation au sport santé LPG crée le Neuro Physical Training! Bouger pour sa santé, une évidence pour les français? Bien que Faire du sport soit, chaque année, une des résolutions prioritaires

Plus en détail

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron?

Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? ÉTIREMENTS Les étirements : Pourquoi faut-il s étirer quand on fait de l Aviron? Les exercices d étirements font partie intégrante de toutes les pratiques sportives, quels que soient l âge et le niveau

Plus en détail

[EN FINIR AVEC LE REFLUX GASTRIQUE]

[EN FINIR AVEC LE REFLUX GASTRIQUE] 2 P age Sommaire Qu Est-Ce Que Le Reflux Gastrique?... 2 Les Aliments Responsables Du Reflux Gastrique... 5 Comment Prévenir Le Reflux Gastrique... 7 Des Remèdes Simples Pour Traiter Le Reflux Gastrique...

Plus en détail

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008

LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES. Le 2 décembre 2008 LES TROUBLES MUSCULOSQUELETTIQUES Le 2 décembre 2008 DEROULEMENT DE LA RENCONTRE 1ère partie : les localisations des TMS, les facteurs d'apparition, la prise en charge thérapeutique 2ème partie : les chiffres

Plus en détail

Conseils aux patients* Lutter activement. *pour les patients ayant subi une opération de remplacement de la hanche ou du genou

Conseils aux patients* Lutter activement. *pour les patients ayant subi une opération de remplacement de la hanche ou du genou Conseils aux patients* Lutter activement contre la thrombose *pour les patients ayant subi une opération de remplacement de la hanche ou du genou 2 Mentions légales Directeur de la publication : Bayer

Plus en détail

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome

Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Le cancer des glandes surrénales Corticosurrénalome Vous avez appris que vous avez un cancer des glandes surrénales. Cette fiche vous aidera à mieux comprendre la maladie et les traitements possibles.

Plus en détail

MERCI DE RETOURNER LE BON DE PRISE EN CHARGE ET/OU LA FICHE RÉCAPITULATIVE DANS L ENVELOPPE T

MERCI DE RETOURNER LE BON DE PRISE EN CHARGE ET/OU LA FICHE RÉCAPITULATIVE DANS L ENVELOPPE T À l attention du bénéficiaire : BILAN SANTÉ RETRAITE AUTO-QUESTIONNAIRE Ce questionnaire servira de fil conducteur à la consultation avec votre médecin traitant. À l issue de l entretien, vous pouvez soit

Plus en détail

Programme Performance Spécifique. Kayak

Programme Performance Spécifique. Kayak Programme Performance Spécifique Kayak Introduction. La chiropratique augmente notre potentiel et améliore nos performances sportives en s assurant du fonctionnement optimal de la colonne vertébrale et

Plus en détail

que dois-tu savoir sur le diabète?

que dois-tu savoir sur le diabète? INVENTIV HEALTH COMMUNICATIONS - TERRE NEUVE - FRHMG00277 - Avril 2013 - Lilly - Tous droits de reproduction réservés. que dois-tu savoir sur le diabète? Lilly France 24 boulevard Vital Bouhot CS 50004-92521

Plus en détail

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence

Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Pour toutes les personnes qui veulent en savoir plus sur l incontinence Texte: Inkontinenscentrum i Västra Götaland Photographie: Kajsa Lundberg Layout: Svensk Information Avez-vous des difficultés à vous

Plus en détail

Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme

Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme Les douleurs osseuses et articulaires: quelles sont-elles? Valérie Gangji Service de Rhumatologie et Médecine physique Hôpital Erasme Les douleurs osseuses et articulaires La Lombalgie Douleur rachidienne

Plus en détail

Préfaces... 6. Introduction... 8

Préfaces... 6. Introduction... 8 Préfaces... 6 Introduction... 8 Comment aborder une problématique musculosquelettique chronique?... 10 Termes importants... 12 La douleur... 14 Repérage anatomique... 24 Les principaux syndromes musculosquelettiques...

Plus en détail

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans)

La drépanocytose. Sikkelcelziekte (Frans) La drépanocytose Sikkelcelziekte (Frans) Qu est-ce que la drépanocytose? La drépanocytose est une maladie causée par un changement héréditaire du pigment rouge dans les globules rouges : l hémoglobine.

Plus en détail

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture

I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE. Exercice 1 : Posture 148 l e x a m e n m u s c u l o s q u e l e t t i q u e I. EXERCICES POUR LA CERVICALGIE CHRONIQUE Faites les exercices suivants au moins 2 fois par jour, tous les jours. Faites l effort de maintenir une

Plus en détail

www.programmeaccord.org

www.programmeaccord.org LA DOULEUR, JE M EN OCCUPE! NUTRITION ET DOULEUR CHRONIQUE CHRONIQUE De nos jours, l importance d adopter de saines habitudes alimentaires ne fait plus aucun doute. De plus, il est très facile d obtenir

Plus en détail

ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES

ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES ÉQUILIBRE ET PRÉVENTION DES CHUTES Équilibre et prévention des chutes Les effets des chutes : un cercle vicieux pour les seniors La peur de la chute entraîne : Un refus de sortir, qui altère les «relations

Plus en détail

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements

Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements Parlons «BASSIN» Petite séance d étirements pour faciliter le relâchement et l ouverture du bassin Lors d une séance d étirements, beaucoup de coureurs à pied auront tendance à privilégier surtout certaines

Plus en détail

La pyramide alimentaire suisse. sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung ssn Société Suisse de Nutrition ssn Società Svizzera di Nutrizione

La pyramide alimentaire suisse. sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung ssn Société Suisse de Nutrition ssn Società Svizzera di Nutrizione sge Schweizerische Gesellschaft für Ernährung p. 1 / 5 Société Suisse de Nutrition SSN, Office fédéral de la santé publique OFSP / 2o11 Sucreries, snacks salés & alcool En petites quantités. Huiles, matières

Plus en détail

Solva Thérapie traitement de la douleur, de la mobilité réduite et de la distorsion posturale

Solva Thérapie traitement de la douleur, de la mobilité réduite et de la distorsion posturale Solva Thérapie traitement de la douleur, de la mobilité réduite et de la distorsion posturale Cours de la formation continue dans les thérapies manuelles Pour ceux qui veulent ajouter des techniques efficaces,

Plus en détail

DON DE SANG. Label Don de Soi

DON DE SANG. Label Don de Soi DON DE SANG Label Don de Soi 2015 SOMMAIRE Les différents types de dons p.3 Le don de sang total Le don de plasma Le don de plaquettes Le don de moelle osseuse Que soigne-t-on avec un don de sang? p.7

Plus en détail

w w w. m e d i c u s. c a

w w w. m e d i c u s. c a www.medicus.ca En appelant la colonne vertébrale «arbre de vie» ou «fleuve sacré qui irrigue tout le corps», les Anciens voyaient juste. De tout temps considéré comme fragile, cet axe du corps se révèle

Plus en détail

La prise en charge de votre rectocolite hémorragique

La prise en charge de votre rectocolite hémorragique G U I D E - A F F E C T I O N D E L O N G U E D U R É E La prise en charge de votre rectocolite hémorragique Vivre avec une RCH Octobre 2008 Pourquoi ce guide? Votre médecin traitant vous a remis ce guide

Plus en détail

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la élever CommenT UN enfant phénylcétonurique Le test de dépistage qui a été pratiqué à la maternité vient de révéler que votre bébé est atteint de phénylcétonurie. Aujourd'hui votre enfant va bien mais vous

Plus en détail

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus)

Ceinture Home Dépôt. Orthèse lombaire et abdominale. Mother-to-be (Medicus) Orthèse lombaire et abdominale Mother-to-be (Medicus) Prévention Soutient courbe lombaire Supporte poids du ventre Ajustable Soulage les maux de dos en position debout (Beaty et al. 1999) Ceinture Home

Plus en détail

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1

PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 PREVENTION DES TMS S. MORANA AISMT13 18/01/2010 1 Les Troubles Musculosquelettiques (TMS) constituent un enjeu en Santé au Travail. En France, les TMS sont la première cause de reconnaissance de Maladie

Plus en détail

Comment mieux se tenir sans peine. ( ou presque sans peine )

Comment mieux se tenir sans peine. ( ou presque sans peine ) Comment mieux se tenir sans peine ( ou presque sans peine ) Notre structure rigide est le squelette, composé de nombreux segments mobiles les uns par rapport aux autres. Et maintenu dans l espace par le

Plus en détail

Perdre le libre choix de son médecin? NON à la loi sur le Managed Care!

Perdre le libre choix de son médecin? NON à la loi sur le Managed Care! Perdre le libre choix de son médecin? NON à la loi sur le Managed Care! ARGUMENTAIRE DÉTAILLÉ Aujourd hui, tous les habitants et habitantes de notre pays sont assurés au sein de l assurance de base pour

Plus en détail

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs.

L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE. Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion. www.hopitalvs.ch www.spitalvs. L athérosclérose LES FACTEURS DE RISQUE Service de cardiologie et chirurgie cardiaque Hôpital de Sion www.hopitalvs.ch www.spitalvs.ch SOMMAIRE LES FACTEURS DE RISQUE CARDIOVASCULAIRES 4 1. Le diabète

Plus en détail

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes

Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Le syndrome des ovaires polykystiques (SOPK) Informations pour les adolescentes Qu est-ce que le SOPK? Quel objectif? Cette brochure vous informe sur les signes, les causes et le traitement du syndrome

Plus en détail

Soulever et porter correctement une charge

Soulever et porter correctement une charge Soulever et porter correctement une charge Sommaire Cette brochure explique comment éviter de se surmener ou d avoir un accident en soulevant et en portant une charge. Le port et le levage d une charge

Plus en détail

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la

Le test de dépistage qui a été pratiqué à la élever CommenT UN enfant ayant une drépanocytose Q Le test de dépistage qui a été pratiqué à la maternité vient de révéler que votre bébé est atteint de drépanocytose. Aujourd hui, votre enfant va bien,

Plus en détail

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité.

Qui sont-ils? Pedro. Tamacha. 9 En quantité, Tamacha mange suffisamment, mais son alimentation n est pas satisfaisante en qualité. Pedro Tamacha 9 Normalement, Pedro devrait consommer 3 100 kcal/jour pour être en bonne santé et avoir une activité normale, il lui manque 800 calories. 9 Son régime alimentaire est composé de riz, pommes

Plus en détail

Théorie et pratique de l'échauffement

Théorie et pratique de l'échauffement Théorie et pratique de l'échauffement D'une manière générale, les élèves (non pratiquants dans les clubs sportifs et même certains d'entre eux pendant les cours d'eps) n aiment pas s'échauffer. En effet,

Plus en détail

Ce livret a été élaboré par le département d ergothérapie de L Hôpital d Ottawa, Campus Général.

Ce livret a été élaboré par le département d ergothérapie de L Hôpital d Ottawa, Campus Général. GÉRER VOTRE FATIGUE Gérer votre fatigue Guide pratique destiné aux personnes atteintes de cancer et à leur famille Cette brochure contient des renseignements généraux qui ne sont pas spécifiques à vous.

Plus en détail

Respiration abdominale d effort encore appelée respiration abdominale inversée

Respiration abdominale d effort encore appelée respiration abdominale inversée Respiration abdominale d effort encore appelée respiration abdominale inversée Intérêt dans la prévention et le traitement des LOMBALGIES, SCIATIQUES et RACHIALGIES et dans les MANUTENTIONS DE CHARGES

Plus en détail

Le don de moelle osseuse :

Le don de moelle osseuse : DON DE MOELLE OSSEUSE Le don de moelle osseuse : se décider aujourd hui, s engager pour longtemps LA MOELLE OSSEUSE ET SA GREFFE La moelle osseuse C est le tissu mou dans le centre du corps des os qui

Plus en détail

Leucémie. Causes, Facteurs de risques

Leucémie. Causes, Facteurs de risques Leucémie La leucémie ou cancer du sang ou leucose aiguë des organes hématopoïétiques(sang, rate, ganglions, moelle osseuse) est un type de cancer qui entraîne la fabrication par l organisme d un trop grand

Plus en détail

UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee. Arrêter, c est possible!

UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee. Arrêter, c est possible! UNIVERSITÉ DE GENÈVE Antenne santé 4, rue De-Candolle www.unige.ch/unisansfumee Arrêter, c est possible! Pour en finir avec la cigarette Un pari difficile L Université de Genève est déclarée territoire

Plus en détail

Rééducation Posturale Globale

Rééducation Posturale Globale Rééducation Posturale Globale R.P.G. Créateur de la méthode : Philippe E. SOUCHARD France Petit guide à l attention de nos patients La Rééducation Posturale Globale est apparue en 1980 à la suite de plus

Plus en détail

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE!

JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! rétablissement et psychose / Fiche 1 JE NE SUIS PAS PSYCHOTIQUE! JJérôme s énerve : «Je ne suis pas psychotique! Vous ne dites que des conneries! Je suis moi, Jérôme, et je ne vois pas le monde comme vous,

Plus en détail

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement

Hockey Canada 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES. 8.1 Principes généraux de conditionnement 8.0 TECHNIQUES DE PRÉVENTION DES BLESSURES 8.1 Principes généraux de conditionnement C est un fait bien connu que les joueurs en excellente forme physique sont moins susceptibles de subir des blessures.

Plus en détail

Pourquoi une femme-enceinte présente un certain nombre de douleurs inconnues jusqu'à lors?

Pourquoi une femme-enceinte présente un certain nombre de douleurs inconnues jusqu'à lors? Pourquoi une femme-enceinte présente un certain nombre de douleurs inconnues jusqu'à lors? elle va pour cela créer des éléments chargées de transmettre un message à son corps (les hormones) : la «relaxine»

Plus en détail

www.ctsbiel-bienne.ch 032 329 19 55

www.ctsbiel-bienne.ch 032 329 19 55 Centre de tests www.ctsbiel-bienne.ch 032 329 19 55 www.ctsbiel-bienne.ch 032 329 19 55 Un centre de tests compétent En étroite collaboration, le centre de fitness CTS et la Physio Balance vous propose

Plus en détail

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail.

En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. En forme sur le lieu de travail! Un programme d exercices simples pour bouger davantage sur le lieu de travail. Introduction Chers lectrices et chers lecteurs, Adopter toujours les mêmes positions, notamment

Plus en détail

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien

Les blessures communes au baseball. Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Les blessures communes au baseball Par Dr Loudevick Lapalme, chiropraticien Objectifs Présentation de 3 types de blessures fréquemment rencontrées au baseball Épaule Coude Dos Savoir reconnaître les signes

Plus en détail

L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS

L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS L AUTOGREFFE QUELQUES EXPLICATIONS Le traitement de votre maladie nécessite une Chimiothérapie intensive. Cette chimiothérapie qui utilise de fortes doses de médicaments antimitotiques est plus efficace

Plus en détail

A healthy decision LA DOULEUR

A healthy decision LA DOULEUR A healthy decision Mieux vivre avec LA DOULEUR Tout à propos de la douleur, de ses causes et de ses possibilités de traitement. Parlez-en avec votre médecin ou pharmacien. Contenu Qu est-ce que la douleur

Plus en détail

Psoriasis & Sport. Pour un meilleur accès des personnes psoriasiques aux activités sportives. Qui le psoriasis touche-t-il?

Psoriasis & Sport. Pour un meilleur accès des personnes psoriasiques aux activités sportives. Qui le psoriasis touche-t-il? Psoriasis, let s sport together! Psoriasis & Sport Pour un meilleur accès des personnes psoriasiques aux activités sportives Qui le psoriasis touche-t-il? On estime que 2 à 3 % de la population belge est

Plus en détail

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS

LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE TRAVAIL SUR ÉCRAN DANS LA BRANCHE DES TÉLÉCOMMUNICATIONS DOCUMENT ÉTABLI PAR LA COMMISSION PARITAIRE SANTÉ ET PRÉVENTION DES RISQUES DES TÉLÉCOMMUNICATIONS LE CONTEXTE Quel que soit le secteur d activité,

Plus en détail

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS?

POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? POURQUOI RESSENTONS-NOUS DES ÉMOTIONS? Pourquoi vivons-nous des émotions? Voilà une excellente question! Avez-vous pensé: «Les émotions nous rendent humains» ou : «Elles nous permettent de sentir ce qui

Plus en détail

Dix valeurs pour les soins infirmiers

Dix valeurs pour les soins infirmiers Dix valeurs pour les soins infirmiers La valeur n attendant pas le nombre des années, deux étudiantes en soins infirmiers se sont interrogées sur les valeurs dont l infirmière a besoin pour mieux adapter

Plus en détail

Ergonomie au bureau. Votre santé avant tout

Ergonomie au bureau. Votre santé avant tout Ergonomie au bureau Votre santé avant tout L individu est unique, sa morphologie aussi. L aménagement ergonomique de la place de travail doit tenir compte des spécificités de chacun. Il permet d éviter

Plus en détail

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient

PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 10 RÈGLES D'OR POUR ÉVITER LE «MAL DE DOS» PROGRAMME D'EXERCICES DESTINÉ AUX PATIENTS SOUFFRANT DE CONTRACTURES MUSCULAIRES Nom du patient 1. TON DOS TE SUPPORTE, PRENDS-EN SOIN 2. SOLLICITE-LE FRÉQUEMMENT,

Plus en détail

FICHE PATIENT : LE POST PARTUM

FICHE PATIENT : LE POST PARTUM FICHE PATIENT : LE POST PARTUM Le post partum est la période qui suit immédiatement un accouchement ; il s agit de la période comprise entre l expulsion du bébé et le retour des organes à un stade pré-gravidique.

Plus en détail

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE

COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE COMMENT DEVENIR KINÉSITHÉRAPEUTE DESCRIPTION DU MÉTIER Le masseur-kinésithérapeute ou «kiné» dans le langage courant, effectue sur prescription médicale des actes de gymnastique médicale, de massage, de

Plus en détail

dos La qualité au service de votre santé Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse p r e n d r e s o i n d e s o n

dos La qualité au service de votre santé Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse p r e n d r e s o i n d e s o n dos p r e n d r e s o i n d e s o n Avenue Vinet 30 1004 Lausanne - Suisse La qualité au service de votre santé Cette information, éditée par l Institut de physiothérapie de la Clinique de La Source, vous

Plus en détail

Je vais être maman. et je fume encore!? J ai décidé d arrêter de fumer. Pour ma santé et pour celle de mon enfant.

Je vais être maman. et je fume encore!? J ai décidé d arrêter de fumer. Pour ma santé et pour celle de mon enfant. Je vais être maman et je fume encore!? J ai décidé d arrêter de fumer. Pour ma santé et pour celle de mon enfant. Ligue suisse contre le cancer, Ligue pulmonaire suisse, Association suisse pour la prévention

Plus en détail

Dépistage de la dénutrition et prise en charge nutritionnelle

Dépistage de la dénutrition et prise en charge nutritionnelle Dépistage de la dénutrition et prise en charge nutritionnelle Etat résultant d un apport alimentaire insuffisant par rapport aux besoins de l organisme Réduction des apports nutritionnels et/ou Augmentation

Plus en détail

Date: Avant de commencer, nous aimerions savoir à qui nous devons un immense MERCI! pour t avoir référé à nous

Date: Avant de commencer, nous aimerions savoir à qui nous devons un immense MERCI! pour t avoir référé à nous 1 457 route 105, unité 2 Chelsea (QC) J9B 1L2 (819) 827-4499 Fax : (819) 827-4459 Drmartine4kids@hotmail.com www.chelseachiro.com Formulaire pour les nouveaux Petits Date: Avant de commencer, nous aimerions

Plus en détail

«La gestion des douleurs», l après TMS

«La gestion des douleurs», l après TMS Journée territoriale de la prévention des risques professionnels CDG82 MONTAUBAN (82) «La gestion des douleurs», l après TMS Christiane.Daban Octobre 2012 Kinésithérapie & Prévention -> Ce qui fait la

Plus en détail

BLESSURES DE SURUTILISATION

BLESSURES DE SURUTILISATION INTRODUCTION Monsieur Sansouci est un fervent amateur de course à pied et de natation. Voulant participer à une course de 10 km dans quelques semaines, il a augmenté son volume d entraînement. Par contre,

Plus en détail

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86

LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : Objectif de ce chapitre. 6.1 Introduction 86 LIGNES DIRECTRICES CLINIQUES TOUT AU LONG DU CONTINUUM DE SOINS : ÉTABLISSEMENT DE LIENS ENTRE LES PERSONNES CHEZ QUI UN DIAGNOSTIC D INFECTION À VIH A ÉTÉ POSÉ ET LES SERVICES DE SOINS ET DE TRAITEMENT

Plus en détail

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS)

TROUBLES MUSCULO-SQUELETTIQUES (TMS) Repères Les troubles musculo-squelettiques (TMS) rassemblent un ensemble large de pathologies qui affectent les muscles, les tendons et les nerfs des membres supérieurs et inférieurs au niveau du poignet,

Plus en détail

Quand le stress nous rend malade

Quand le stress nous rend malade Yuri Arcurs Quand le stress nous rend malade Tous concernés! De quoi s agit-il? Le stress stimule notre organisme pour qu'il s'adapte à une nouvelle situation, bonne ou mauvaise. Deux hormones sont alors

Plus en détail

Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants

Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants Diabète de type 1: Informations destinées aux enseignants Le diabète chez les jeunes Le diabète de type 1 est une maladie très difficile à affronter, surtout quand on est jeune. Malheureusement, si quelque

Plus en détail

Les gencives et la santé générale. Qu est-ce qu une maladie des gencives? d autres types de problèmes de santé ou en causer de nouveaux.

Les gencives et la santé générale. Qu est-ce qu une maladie des gencives? d autres types de problèmes de santé ou en causer de nouveaux. Les gencives et la santé générale Nous savons tous que la prévention est l une des clés du maintien de la santé générale. Nous faisons de l exercice et nous surveillons notre alimentation pour nous aider

Plus en détail

J aimerais garder les hypoglycémies sous contrôle - Que puis-je faire?

J aimerais garder les hypoglycémies sous contrôle - Que puis-je faire? Simon Equilibré grâce à sa pompe depuis 2004 J aimerais garder les hypoglycémies sous contrôle - Que puis-je faire? L hypoglycémie peut être l une des préoccupations majeures des diabétiques de type 1,

Plus en détail