SERVICES DE TELECOMMUNICATIONS

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SERVICES DE TELECOMMUNICATIONS"

Transcription

1 SERVICES DE TELECOMMUNICATIONS dans le domaine de l'exploitation de la route Dossier thématique Août 1997 m C^^

2 Page laissée blanche intentionnellement

3 SERVICES DE TELECOMMUNICATIONS dans le domaine de l'exploitation de la route Dossier thématique Août 1997 Document réalisé et diffusé par :. le Senice d'etudes Techniques des Routes et Autoroutes Centre de la Sécurité et des Techniques Routières 46. avenue Aristide Briand - BP Bagneux Cedex - FRANCE Tél. : Télécopieur : le Centre d'etudes sur les Réseaux, les Transports. l'urbanisme et les Constructions publiques 9, rue Juliette Récamier Lyon Cedex 06 - FRANCE Tél Télécopie :

4 Page laissée blanche intentionnellement

5 SOMMAIRE /. INTRODUCTION La place des télécommunications dans la gestion du trafic routier Objet du document 3 2. RÉSEAUX PILAIRES Réseaux et services de télécommunications Réseaux filaires pour la télégestion routière Réseau téléphonique commuté (RTC) Liaisons louées analogiques Liaisons spécialisées numériques Réseau numérique à intégration de service (RNIS) Transveil RADIOCOMMUNICATIONS Les radiocommunications et l'exploitation de la route GSM - DCS VSAT EUTELTRACS RADIOMESSAGERIE ET PAGERS RDS CONCLUSION ANNEXE : «L'ÉCHELLE DES DÉBITS» GLOSSAIRE BIBLIOGRAPHIE 45 PRESENTATION DES AUTEURS 46 Services de télécommunication dans le domaine de l'exploitation de la route 1 août 97

6 1. INTRODUCTION 1.1 La place des télécommunications dans la gestion du trafic routier La modernisation du réseau routier national et du réseau auto routier s'est depuis longtemps accompagnée d'une mise à niveau des moyens de suivi des conditions de circulation, de régulation du trafic et d'information/guidage des usagers. Plus récemment le Schéma Directeur pour l'exploitation Routière (SDER) a défini trois domaines : le maintien de la viabilité (dans lequel figurent les préoccupations liées à la sécurité), la gestion du trafic, l'aide au déplacement. Les échanges d'information que suppose cette e.xploitation routière moderne vont en s"accroissant. Ils empruntent soit un réseau privé implanté le long des voies de circulation, soit les réseaux publics de communications. Réseaux privés Les réseaux privés sont utilisés dans ce domaine depuis plus de 20 ans. par exemple historiquement ce sont des impératifs de sécurité qui ont conduit à la mise en place des postes d'appels d'urgence le long des routes nationales ou sur les voies à circulation dense ou particulièrement accidentogènes ou isolées. Dès 1972 sur le réseau des autoroutes concédées, un câble cuivre se substituait au réseau téléphonique commuté comme ligne spécialisée, à l'époque soumis au monopole des PTT. Un réseau privé est donc conçu et utilisé pour son usage propre par une entreprise, en l'occurrence une société d'autoroute, une Direction Départementale de l'equipement (DDE), un Centre d'ingénierie et de Gestion de Trafic (CIGT) ; elle organise pour cela, ses différents sites dans lesquels elle installe des équipements spécialisés de communications reliés par des supports de transmission dédiés implantés par ellemême le long des voies de circulation. 4 Réseaux publics et services de télécommunications L'utilisation des réseaux publics est apparue pertinente vers 1990 lors de la mise en place des Centre Régionaux d'information et de Circulation Routière (CRICR) et afin d'assurer le plein essor du programme de recueil national de données de trafic SIREDO* ; il était devenu impératif d'organiser un réseau de transmission de données optimal. Le choix de Transpac, sûr et fiable, s'imposait alors pour l'interconnexion des Module d'intercommunication (MI) comme pour le réseau entre CRIR. Par contre la diversité des sites, des villes et régions concernées, explique que des solutions techniques différentes aient été adoptées pour réaliser la collecte des données en provenance de stations de comptage. Dans ce cas on utilise pour la communication avec les sites distants les réseaux publics installés sur l'emprise domaniale par l'opérateur national. Les coûts d'investissement sont nuls pour l'utilisateur. Ils sont supportés par l'opérateur, qui met à la disposition de l'ensemble des entreprises clientes, un réseau public offrant des services commutés partageables et facturables pour une borme part en fonction de l'utilisation. Services de télécommunication dans le domaine de l'exploitation de la route 2 août 97

7 1.2 Objet du document Ce document vise à apporter des éléments d'information au lecteur sur les services de télécommunications employés pour la gestion du trafic, en privilégiant une approche technique.. Alors que ce champ technique apparaît généralement complexe et se trouve aujourd'hui en constante évolution, on a souhaité que ce document joue un rôle pédagogique apportant la clarification nécessaire vis à vis de ces services de télécommunications. Ce document constitue en outre une base d'éléments de choix techniques. La démarche adoptée consiste pour chaque service en : - une fiche technique du service, orientée télécommunications, - une illustration de l'usage de ce service dans le cadre de l'exploitation routière. Ce document autoriserait donc deux lectures éventuellement disjointes, l'une focalisée sur des technologies souvent méconnues et en quelque sorte externes au ministère de l'equipement, l'autre s'intéressant plus volontiers au domaine traditionnel de l'exploitation routière. ^ Le champ est limité aux contrôle/commande des équipements et aux liaisons entre PC et patrouille Ainsi le champ de l'étude est volontairement limité aux services de télécommunications permettant : - d'une part le contrôle/commande des équipements dynamiques, qui emprunte en règle générale un réseau filaire, - et d'autre part la communication entre PC de trafic et patrouilles de terrain, qui a le plus souvent recours à la radiocommunication. Quelques éléments d'information complémentaires sur les technologies et services émergents éclairent le caractère innovant du domaine considéré et l'importance qu'il revêt aujourd'hui. A qui s'adresse le document Ce document est destiné à la communauté technique du ministère en charge de ce type de systèmes (CETE, DDE, CRICR), aux services techniques des autres maîtres d'ouvrage (sociétés d'autoroutes, villes), aux Direcfions d'administration Centrale. 4 Forme du document (fiches + usage pour la gestion du trafic) Chaque fiche donne une description simple du réseau ou service concerné, en énumère les caractéristiques essentielles, et comporte des indications sur les ordres de coûts (aux tarifs de l'automne 1996) ainsi que sur le domaine préférentiel d'utilisation. Les tarifs indiqués, qui ont une valeur indicative, ont été choisis chez France Télécom. L'opérateur public, auparavant titulaire d'un monopole, reste à l'automne 96 encore seul habilité à délivrer tous types de services de télécommunications et ce jusqu'au 1er. janvier 1998, date de la mise en application de la loi n du 26 juillet 1996 de réglementation des télécommunications en France. D'autres opérateurs offrent des prestations de téléphonie et de liaisons louées, pour la constitution de réseaux privés Services de télécommunication dans le domaine de l'exploitation de la route 3 août 97

8 ou de groupes fermés d'utilisateurs. Ce sont par exemple, British Telecom, Cable & Vireless, SIRIS, UNIGLOBE, WORDLCOM,... Une liste, non exhaustive, des utilisations de ce service dans le domaine routier précède un exemple choisi qui tient lieu d'illustration pertinente pour la fiche présentée au préalable. Les termes marqués d'une «*» sont définis dans le glossaire. Limites de l'étude Dans ce document la présentation des usages des services de télécommunications pour l'exploitation de la route est volontairement limitée à un constat ; le lecteur observera une certaine disparité dans les choix, ceux-ci étant justifiés par des considérations techniques et économiques déclinées localement. Si ces usages ont valeur d'exemple, ils ne sauraient constituer une doctrine technique pour les choix de service de télécommunications ; une telle doctrine reste à développer, qui explicite les différents critères de choix (techniques, économiques) et qui prenne en compte le nouveau paysage des télécommunications après l'échéance de La présente étude fournit un état des lieux propre à alimenter cette démarche. Services de télécommunication dans le domaine de l'exploitation de la route 4 août 97

9 2. RESEAUX PILAIRES 2.1 Réseaux et services de télécommunications La notion de réseau fait référence à une infrastructure «physique» de transmisssion, de nature publique ou privée. Un service de télécommunication intègre la notion de valeur ajoutée à la transmission sous-jacente. C'est pourquoi le présent sous-chapitre énumère (pour France Télécom uniquement et à titre d'exemple) les réseaux publics et les services de télécommunications s'appuyant sur ceux-ci. ; ensuite cette vision externe, celle de l'utilisateur, est complétée par une description succincte du réseau interne de cet opérateur ; enfin un tableau général de synthèse vient conclure ce sous-chapître. ^ réseaux publics Les réseaux publics aujourd'hui disponibles, sont chez l'opérateur France Télécom, au nombre de quatre : Réseau Téléphonique Commuté, Liaisons spécialisées analogiques ou numériques, réseau à commutation de paquets à la norme X.25 et Réseau Numérique à Intégration de Services (RNIS). L'utilisation des ressources de transmission est caractérisée par des spécifications techniques typiques du réseau utilisé : interface entre le client et le réseau, protocole, taille des données... ^ service de télécommunications Chacun de ces réseaux supports offre un service de télécommunications, en général couvert par une appellation commerciale, et ce dans le cadre d'un contrat d'usage du service, passé entre l'utilisateur et l'opérateur : - la téléphonie sur le RTC - TRANSFIX qui utilise les liaisons numériques, - TRANSPAC qui est à la norme X25, - NUMERIS pour le RNIS. Ce service sera choisi, par le responsable ou le service gestionnaire des télé communications, en fonction de la nature et de l'intensité du trafic, du taux d'activité de la liaison, du mode de tarification. En dehors des aspects techniques et économiques, d'autres critères tels que la fiabilité, la disponibilité et la transparence aux protocoles peuvent également intervenir et orienter le choix. Services de télécommunication dans le domaine de l'exploitation de la route 5 août 97

10 réseaux supports de l'opérateur France Télécom Chaque service de télécommunications emprunte un réseau physique (ou logique) qui lui est propre ou bien qui est partagé au sein des ressources du réseau interne de l'opérateur. Ce que résume le tableau général ci-dessous : TRANSFIX Tarification au forfait (débit et distance) forts trafics peu distants Tarification au volume travail interactif, transactionnel long, débit moyen moyenne et surtout longue distance TRANSPAC NUMERIS Tarification à la durée et distance transferts forts débits, favorable au transfert de fichiers Petits débits temps courts Réseaux supports de France Télécom [R&T 95] Outre ces services de base, un service complémentaire plus évolué, sera évoqué dans le présent document : le service de télé-action TRANSVEIL qui utilise le réseau TRANSPAC et le réseau téléphonique commuté comme réseaux supports. ^ réseau interne de l'opérateur Pour mémoire, le réseau interne de France Télécom se caractérise par : - une structure hiérarchique à 3 niveaux : transport et distribution au niveau de la ligne d'abonné vers le site client, transmission au niveau régional (réseaux de desserte, réseaux de jonction), interconnexion par un réseau interurbain, - des capacités qui sont fonction des supports utilisés (cuivre, fibre optiques, faisceaux hertziens) et des technologies de transmission mises en oeuvre, et qui dépendent des moyens de gestion et de sécurisation de réseau employés. Services de télécommunication dans le domaine de l'exploitation de la route août 97

11 synthèse des services et réseaux de France Télécom Le tableau ci-dessous reprenant les éléments du schéma général propose une synthèse des services et réseaux filaires de France Télécom sous les angles technique, tarifaire et domaine d'utilisation préférentiel : Réseau ou Technique service Services numériques NUMERIS Commutation de circuits numénques à 64 kbit/s TRANSPAC TRANSFIX Services mixtes TRANSVEIL Services analoç Liaisons Spécialisées LS Réseau Téléphonique Commuté Commutation de paquets de 2400 bit/s à 19200bit/s Liaisons spécialisées numériques : Bas débits (2,4 à 9,2 kbit/s) Moyen débits (46 à 64 kbit/s) Hauts débits (128 kbit/s à 2Mbit/s) Liaison supra vocale jusqu'au concentrateur. puis commutation de paquets à 4800 bit/s iques Liaisons analogiques Commutation analogique Composante tarifaire essentielle Durée des échanges Volume des échanges Forfaitaire pour une liaison donnée (montant préétabli) Forfaitaire Forfaitaire pour une liaison donnée (montant préétabli) Durée Domaine d'application - Voix - Transferts de volumes importants relativement peu fréquents Application informatique de type transactionnel Transferts de tous volumes. Application de type transfert de fichiers Télé-action (échanges de messages brefs entre le terrain et la station centrale) Transferts de fichiers informatiques -Voix - Tous transferts de fichiers. Bas débits. Synthèse des services réseaux de France Télécom [R&T 95] 2.2 Réseaux filaires pour la télégestion routière Les réseaux filaires sont de fait les médias les plus souvent utilisés pour la télégestion routière, c'est à dire pour le contrôle et la commande à distance des équipements dynamiques routiers. Que dans le réseau propre à Topérateur. il y ait numérisation (transformation d'une donnée analogique en donnée numérique) ou transport des données par un autre type de support (filaire, hertzien,...), n'entre pas en ligne de compte dans notre perception du service globalement rendu. 4 fiches techniques Seront évoqués comme services de télécommunications filaires : - le réseau téléphonique commuté (RTC), Services de télécommunication dans le domaine de exploitation de la route août 97

12 - les liaisons louées analogiques (LL), - les liaisons spécialisées numériques (LS), - le réseau numérique à intégration de services (RNIS), - le réseau TRANSVEIL de télé-action. ^ usages routiers Les illustrations choisies dans le domaine routier sont les suivantes : - Le Réseau d'appel d'urgence (RAU) sur RTC - Le CRICR de Bordeaux collecte les comptages par LL analogiques - A Rennes les comptages de trafic passent par TRANSFIX - La COURLY interroge ses stations de comptage par TRANSVEIL Services de télécommunication dans le domaine de l'exploitation de la route 8 août 97

13 2.3 Réseau téléphonique commuté (RTC) fiche technique réseau support appellation du service description RTC Réseau téléphonique commuté La technique utilisée - la commutation de circuits - permet l'établissement d'une liaison physique temporaire entre deux éléments du réseau. La partie distribution relie chaque abonné au point d'entrée du réseau (circuit analogique, lignes à 2 ou 4 fils) La partie «transit» assure le transport des communications entre des noeuds qui sont à la fois des concentratreurs et des commutateurs, et qui interagissent selon une structure hiérarchique (reflétée par la numérotation): - la concentration s'effectue par multiplexage numénque, - la commutation elle aussi numérique assure l'aiguillage et la mise en relation des correspondants - la transmission véhicule le trafic entre autocommutateurs via des artères constituées de faisceaux de circuits numériques MIC de 2048 kbit/s. tanfication fonction (durée, distance) cas standard clauses particulières caracténstiques domaine d'utilisation mise en service (fixe l'installation) abonnement individuel(mensuel) redevance (mensuelle) par accès par ligne F HT 52,80 F HT comm. nationales : l'unité télécom (UT) coûte 0,74 F TTC (en tarif rouge) durée 3 min en zone locale 2 min en zone voisine 72,45 s moins de 100 km 26 s plus de 100 km soit 2,22 F/1 min comm. outre-mer : 1 UT ttes. les 5,6 s 1) modulation horaire du pnx des communications ordinaires en métropole en fonction de la plage horaire et du jour de la semaine. Exemple en semaine : - tarif bleu (6 H à 8 H & 21 H 30 à 22 H 30) : durée de TUT x 2 - tarif rouge (8 à 12 H 30/13 H 30 à 18 H en semaine) : UT de durée standard - tarif blanc (12 H 30 à 13 H 30 & 18 H à 21 H 30) : durée UT x 1,4 - tarif bleu nuit (22 H 30 à 6 H) : l'ut dure 3 fois plus 2) autres services : confort, numéro vert, numéro azur - conçu pour le transport de la voix le réseau peut servir à transporter des données ; suppose l'usage d'un modem de débit limité à bit/s (avis V34 sans compression) et sous réserve d'une ligne de qualité suffisante - service bon marché et disponible en tout point du territoire, service universel et presque immédiatement disponible Bien que le RTC ne soit pas l'idéal pour les transmissions de données, sa simplicité, son universalité, les progrès spectaculaires des modems, le rendent souvent intéressant et peu coûteux pour un certain type de service à petits débits et de courte durée (minitel, services en ligne, liaison Transpac...). - Transfert occasionnel de données Produit concurrents (RTC + modem V34) vs Numéns : le coût minimum d'un modem V34 (1000 à 4000 F HT), avec compression des données et correction d'erreur, est à comparer avec celui d'un adaptateur Numéns (1000 à 3000 F HT) On trouve aussi des produits hybrides (interface Numéris et accès Transpac) pour ordinateur portable, carte enfichable ou coffret externe pour micro-ordinateur de bureau aux alentours de 4500 F TTC Services de télécommunication dans le domaine de l'exploitation de la route août 97

14 2.3.2 illustration du RTC liste des usages Le réseau téléphonique commuté est globalement utilisé dans le domaine routier de manière assez banale pour les communications vocales et comme réseau d'accès et pour des usages spécifiques notamment en transmission de données. En communication vocale : - l'appel depuis les postes d'appel d'urgence sur route nationale, choisi comme exemple ci-dessous, - la téléphonie depuis les points d'accueil et d'information Bison Futé, ainsi que l'accès aux plate-formes d'accueil téléphonique des CRICR, - la téléphonie depuis les équipements de terrain vers le PC dans le cadre de la maintenance, - la téléphonie administrative relevant de l'organisation départementale (veille qualifiée, CIGT* départemental, salle opérationnelle et autres PC pour des opérations spécifiques). En transmission de données : - les services de télécopie entre les entités citées ci-dessus, - la quasi totalité du recueil des données des stations de comptage (en particulier dans le contexte SIREDO) et la télécommande des panneaux à messages variables et autres équipements dynamiques, sur le réseau routier national au sens large (RN et RD), - la télésurveillance centralisée de divers détecteurs, de stations de Viabilité Hivernale Quelques expérimentations voire des études en cours via le RTC : - la transmission d'images vidéo à très faible fréquence de rafraîchissement, - le déclenchement d'une caméra vidéo asservi au dépassement d'un seuil de trafic détecté par une station de comptage, et sa transmission sur le RTC, - le recueil des données de trafic non plus systématique et périodique mais uniquement sur dépassement de seuil calibré exemple : Réseau d'appel d'urgence (RAU) sur RTC 1 - Description générale du service Les Postes d'appels d'urgence (PAU) implantés sur les routes nationales et départementales sont connectés au Réseau Téléphonique Commuté. Ce sont des postes téléphoniques spécialement adaptés qui se comportent de manière équivalente aux postes d'abonné. 2 - Usages Le RAU qui reste le moyen d'alerte essentiel et sûr. est implanté au gré des besoins sur des sections critiques à forte circulation, ou particulièrement isolées, ou accidentogènes. Les appels des usagers aboutissent à un Poste de Centralisation des Appels (PCA), tenu en général par des personnels des Forces de l'ordre compétentes territorialement. Services de télécommunication dans le domaine de l'exploitation de la route 10 août 97

15 3 - Description technique du dispositif de transmission Lorsqu'un usager appuie sur le bouton d'appel, le PAU compose automatiquement le numéro du PCA. Lorsque la communication est physiquement établie, le PAU émet son identification (signaux multifréquences) puis il passe en phonie. Le processus de reconnaissance de l'identification du PAU appelant est pris en charge par le joncteur. L'acquis de l'appel par l'opérateur établit la communication phonique. 4 - Caractéristiques des échanges de données La phase d'identification de l'appelant est caractérisée : - par un procédé de transmission à modulation de fréquence, à 50 bauds, autour d'une fréquence moyenne de 2940 Hz, - par des messages composés de séquences de télécommande spécifiques. Pendant l'état de phonie. la conversation a lieu en duplex, utilisant les deux fils de la liaison téléphonique standard, dans la bande Hz. 5 - Explicitation des choix techniques Le choix s'explique par les raisons suivantes : fiabilité et rusticité de dispositifs installés de longue date, disponibilité générale du RTC. facilité d'installation et de maintenance. Sur autoroute et VRU* les PAU sont connectés sur des câbles de transmission en cuivre, sur des longueurs pouvant atteindre 40 km. Les évolutions concernent le renouvellement du support par la fibre optique, ou les ondes hertziennes, l'informatisation des fonctions de gestion des appels et l'adjonction de fonctionnalités au niveau du PCA. Services de télécommunication dans le domaine de 'exploitation de la route 1 1 août 97

16 2.4 Liaisons louées analogiques fiche technique réseau support appellation du service description tarification clauses particulières domaine d'utilisation caractéristiques communes aux LL analogiques ou LS numériques LL analogiques liaisons spécialisées analogiques (lignes louées par France Télécom) il s'agit de liaisons point à point ou multipoints affectées en permanence à travers le réseau de France Télécom : - lignes à 2 fils de qualité identique à celle du téléphone analogique, - lignes à 4 fils le le ueuii débit ne ne peut peut exueutii excéder lazuuuii/s bit/s Montant fixe + montant par D km (distance à vol d'oiseau) micq ir\ C ir\/i/^q ifw/a -ri l'inc>'3ll'5fi/-»r»\ O file mise en service (fixe à l'installation) -2 fils 2250 F HT par paire et par extrémité 4 fils 4000 F HT abonnement (mensuel) par liaison téléphonique permanente ligne\distance 2filsQN 2/4 fils QS 10 km 1180F 2570 F 100 km 3920 F 5020 F 300 km 5920 F 5920 F pas de redevance liée aux consommations * GTI LL : intervention rapide (localisation du défaut et réparation) en moins de 4 H, * l'offre comprend également : - des liaisons dites de sécurité publique, des liaisons temporaires, - des liaisons entre France métropolitaine et départements d'outre-mer ou entre départements d'outre-mer - liaisons téléphoniques permanentes (pour relier deux autocommutateurs téléphoniques) ou transport de données (mode bidirectionnel à l'alternat ou simultané selon le modem nécessaire à chaque extrémité) - liaison inter-urbaine entre un primaire et un concentrateur-diffuseur permettant des échanges de données à l'alternat avec des secondaires. Pour Liaisons Louées par France Télécom en 1994 : 70 % étaient représentées par des liaisons analogiques et 30 % numénques. La DGPT* estimait en Septembre 1994 que cette proportion pourrait s'inverser d'ici En 1994 la composition du parc de liaisons louées était la suivante : - LL téléphoniques 2 fils = 58 % - LL téléphoniques 4 fils = 12 % - LS numér. de 2400 bit/s à bit/s = 25 % - LS numér. moyen à haut débits = 5 % 1) Les liaisons louées permettent de créer des réseaux privés à base de multiplexeurs.france Télécom propose un service de multiplexage de liaisons louées "TRANSMUX" comprenant : - hébergement des multiplexeurs et des équipements privés ( env F HT /mois/site) - supervision des sites du réseau du lundi au samedi de 8H à 21 H et maintenance des multiplexeurs hébergés et des équipements de transmission clients (4500 F HT/mois/site). 2) Les lignes multipoints sont constitués de segments de lignes télégraphiques, téléphoniques ou numénques. France Télécom pratique aussi la tanfication "au faisceau" pour des lignes point à point partant et arrivant sur des zones identiques ou très voisines. 3) une étude des besoins effectuée par France Télécom pour une collectivité publique ou privée, peut déboucher sur une "tanfication adaptée" pour un ensemble de services utilisés, Transfix, Transrel..., ou par exemple sur une notion de "réseau de proximité" sur mesure. Services de télécommunication dans le domaine de 'exploitation de la route 12 août 97

17 2.4.2 illustration de liaisons louées analogiques liste des usages On peut citer : - la collecte des données de comptage choisie comme exemple, - sur les LACRA (Liaison Assurant la Continuité du Réseau Autoroutier) telles que les autoroutes A20 et A75, les appels en provenance du réseau d'appel d'urgence sont concentrés dans les CEI (Centre d'entretien et d'intervention), puis transmis directement vers la gendarmerie du tronçon considéré par des liaisons louées exemple : Le CRICR de Bordeaux collecte les comptages par LL analogiques 1 - Description générale du service Des liaisons spécialisées analogiques sont louées à France Télécom par le CRICR de Bordeaux, pour établir un lien permanent avec les stations de comptage SIREDO* implantées sur la rocade de Bordeaux 2 - Usages Ces liaisons téléphoniques sont utilisées exclusivement pour effectuer le rapatriement des données de comptage routier, par tranches périodiques de 6 minutes ou horaires, en provenance de 30 stations SIREDO* 3 - Description technique du dispositif de transmission Le «standard téléphonique» du CRICR est connecté à deux réseaux étoiles de lignes à 4 fils : - un premier réseau de 9 lignes utilisées en point à point ; une station de comptage à l'extrémité de chacune des lignes, - un second réseau de 7 lignes utilisées en multi-point dont 15 stations placées en série (voir croquis) ; les stations placées en série sur une ligne sont interrogées seulement au moyen de leurs adresses physiques distinctes. Chaque station est cependant reliée à la fois au réseau téléphonique commuté (RTC) et à la ligne spécialisée. Chacune est équipée de deux modems : - un modem RTC, fonctionnant à 2200 bit/s, V23bis, adressable au moyen d'un numéro téléphonique qui lui est propre, - un modem liaison spécialisée, fonctionnant à 2400 bit/s ; les distances couvertes par les LL vont de 4 à 20 km. Services de télécommunication dans le domaine de l'exploitation de la route 13 août 97

18 CRICR 9 stations R o c a d e E s T de B ordeaux 4 - Caractéristiques des échanges de données Les échanges de données sont caractéristiques des stations SIREDO* : - interrogation cycliques des stations «esclaves» au moyen des commandes du langage de commande LCR par le logiciel du module d'intercommunication (MI) situé au CRICR ; - protocole de transmission de données routières (TEDI). En fonctionnement normal, ce sont des bilans 6 mn qui sont recueillis. Les blocs de données se composent de messages de 256 caractères ASCII maximum. 5 - Explicitation des choix techniques Les liaisons utilisées sont les moins coûteuses parmi celles proposées par l'opérateur national ; la capacité s'avère suffisante pour l'utilisation qui en est faite ; la permanence des lignes répond aux besoins du CRICR ; l'ensemble du dispositif est conforme au standard de mise en oeuvre et d'utilisation des stations de comptage SIREDO*. L'accès aux stations par le RTC est utilisé en secours dans les cas suivants : - panne de la LL, - mauvaise qualité des transmissions (défaut au franchissement d'un central téléphonique intermédiaire de l'opérateur, diaphonie, répercussions parasites entre lignes spécialisées proches,...). Services de télécommunication dans le domaine de l'exploitation de la route 14 août 97

19 2.5 Liaisons spécialisées numériques fiche technique réseau support appellation du service description tanfication clauses particulières caracténstiques domaine d'utilisation LS numériques TRANSFIX Transfix désigne les liaisons numénques permanentes entre deux sites proposées en location par France Télécom. Elles sont isolées, en faisceaux, point à point ou multipoints. Bidirectionnelles, elles se répartissent en : - bas débits : 2400, 4800, 9600 et bit/s, - moyens débits : 48, 56 et 64 kbit/s, - hauts débits : 128 à 2048 kbit/s et très haut débit : 34 Mbit/s fonction (débit de la ligne, distance) mise en service : par extrémité client comprenant l'équipement d'extrémité débit kbit/s pnx HT bas & moyens débits 4000 F 256 et F 512 et F 1024, 1920, 1984 et F 34 Mbit/S jusqu'à 5 km x D F (D km : distance à vol d'oiseau) supérieur à 5 km F abonnement (mensuel) par liaison débits 10 km BAS DEBITS 2400/9600 bit/s 1970 F bit/s 2570 F MOYENS DEBITS 48/56/64 kbit/s 2610 F HAUTS DEBITS 128 kbit/s 512 kbit/s 1024 kbit/s 1,9/2 Mbit/s 34 Mbit/s 4800 F F F F F 100 km 4520 F 4520 F 4520 F 8250 F F F F F 300 km 5920 F 5920 F 5920 F F F F F F pas de redevance liée aux consommations * pour le débit 34 Mbps ; tarifs applicables dans les dépt. 75, 76, 92, 93, 94, 67, 69, 13, 31, 33, 35 ; autres départements selon les possibilités techniques offre sur mesure de prix plafonné à 150% du pnx catalogue * contrat de 3 ans, de 5 ans ou permanent; GTR/réparation en moins de 4h * liaisons spécialisées internationales et autres services spécialisés internationaux d'entreprise (réseau privé virtuel, n vert international, vidéotransmission) commercialisés par groupe F.T. - débit prévisible, délais de transmission et coûts prévisibles, simplicité, sécurité, fiabilité, disponibilité générale - accroissement des coûts avec les distances et avec le nombre de sites Ce service s'avère surtout intéressant pour interconnecter des sites peu étendus et peu nombreux : - LS Transfix de 9600 bit/s à 64 kbit/s pour des raccordements de préférence informatiques, - liaisons voix/données sur lignes MIC à 2 Mbit/s, ainsi nommées du nom de la modulation numérique utilisée sur le réseau (modulation par impulsions codées) qui sont par exemple proposées pour le rattachement des autocommutateurs d'entreprise aux commutateurs publics. Services de télécommunication dans le domaine de exploitation de la route 15 août 97

20 2.5.2 illustration de liaisons louées numériques exemple : A Rennes les comptages de trafic passent par TRANSFIX L'exemple de Rennes est le seul connu pour l'utilisation de TRANSFIX en exploitation de la route. 1 - Description générale du service Le CRICR de Rennes utilise Transfix pour interroger les stations SIREDO* placées sur la rocade de Rennes. La liaison est disponible 24 heures sur Usages Les 9 stations SIREDO* sont interrogées périodiquement par le module d'intercommunication (MI) du CRICR ; ce sont des bilans 6 mn spécifiques au système SIREDO* qui sont rapatriés. 3 - Description technique du dispositif de transmission Equipements d'extrémité et ligne : - le MI du CRICR est connecté par un équipement d'extrémité spécifique à la ligne numérique louée à France Télécom, - la ligne France Télécom elle-même constitue un réseau en étoile au sein du réseau propre à l'opérateur, - chaque station est connectée à l'extrémité d'une ligne physiquement constituée de deux paires métalliques au moyen d'un équipement spécifique aux transmissions numériques (modèle S1025). La liaison permanente fonctionne à un débit de 9600 bit/s. Elle couvre des distances considérées comme faibles, de 4 à 10 km entre les stations et le MI. France Télécom 4 km 4 km Stations de comptage (Sirédo) /CRICIlV 3 km CPRI 5 km 7 km -D 5 km 5 km -o -o 8 km 5 km 4 km HO Organisation de la liaison numérique Transfix (Multipoint 9600 bit/s - Asynchrone de parité paire) Services de télécommunication dans le domaine de l'exploitation de la route 16 août 97

Réseaux de Télécommunication en France

Réseaux de Télécommunication en France Réseaux de Télécommunication en France Contributions 1994 Création: Bernard Tuy Page 1 Généralités Les réseaux de France Telecom Les opérateurs TCP/IP commerciaux (ISP) RENATER Evolutions techniques Passage

Plus en détail

Les réseaux étendus. Solutions proposées en France. Marie-pascale Delamare

Les réseaux étendus. Solutions proposées en France. Marie-pascale Delamare Les réseaux étendus Solutions proposées en France Les réseaux étendus Ils fonctionnent au-delà de la portée géographique des réseaux LAN. Ils utilisent les services d'opérateurs de télécommunication. Ils

Plus en détail

COMPOSANTS ET COUCHES

COMPOSANTS ET COUCHES COMPOSANTS ET COUCHES Dans ce chapitre nous nous intéressons d'une part aux composants des réseaux - physiques, - logiques, ainsi qu'à l'architecture des réseaux, essentiellement la - topologie, - conception

Plus en détail

RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE

RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE POSITIONNEMENT DES OPERATEURS Internet FRAD X25 ATM 1 TELECOMS : QUELLES SOLUTIONS APPORTER? RESEAU ANALOGIQUE RESEAU NUMERIQUE PLESIOCHRONE RESEAU NUMERIQUE SYNCHRONE 2 1 COMPRENDRE L EXPLOITATION D UN

Plus en détail

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie

Cours n 12. Technologies WAN 2nd partie Cours n 12 Technologies WAN 2nd partie 1 Sommaire Aperçu des technologies WAN Technologies WAN Conception d un WAN 2 Lignes Louées Lorsque des connexions dédiées permanentes sont nécessaires, des lignes

Plus en détail

Partie 5 : réseaux de grandes distances. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.

Partie 5 : réseaux de grandes distances. Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed. 1 Réseaux I Partie 5 : réseaux de grandes distances Nicolas Baudru mél : nicolas.baudru@esil.univmed.fr page web : nicolas.baudru.esil.perso.univmed.fr 2 Plan 1 Généralités sur les WAN 2 WANs d accès 3

Plus en détail

EIA-485 / RS485 LES SOLUTIONS GMI DATABOX

EIA-485 / RS485 LES SOLUTIONS GMI DATABOX EIA-485 / LES SOLUTIONS GMI DATABOX I. Introduction Sommaire 1 - Introduction 2 - Topologies bus et étoile 3 - Les distances en mode EIA-485 4- Liaisons EIA-485 via fibre optique 5 - Liaisons EIA-485 via

Plus en détail

Téléphonie. (Auto)Commutateur Privé Private Branch Exchange (PBX) stephane.frati@unice.fr

Téléphonie. (Auto)Commutateur Privé Private Branch Exchange (PBX) stephane.frati@unice.fr Téléphonie (Auto)Commutateur Privé Private Branch Exchange (PBX) stephane.frati@unice.fr Installation d abonné et réseau privé de téléphone Qu est-ce qu un PABX ou autocommutateur privé? Constitution Raccordement

Plus en détail

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP)

2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2. Couche physique (Couche 1 OSI et TCP/IP) 2.1 Introduction 2.2 Signal 2.3 Support de transmission 2.4 Adaptation du signal aux supports de transmission 2.5 Accès WAN 2.1 Introduction Introduction Rôle

Plus en détail

INTRODUCTION AUX RESEAUX. 1. Les grandes catégories de réseaux

INTRODUCTION AUX RESEAUX. 1. Les grandes catégories de réseaux INTRODUCTION AUX RESEAUX 1. Les grandes catégories de réseaux Les réseaux longues distances (WAN) 1. Réseau téléphonique (RTC) 2. Réseau ADSL 3. Réseau RNIS (Numéris) 4. Réseau Transpac 5. Réseau câblé

Plus en détail

Présentation des réseaux

Présentation des réseaux Deux familles : réseaux d opérateurs et réseaux d entreprise Présentation des réseaux Hub réseau d'opérateur Hub Dominique PRESENT Dépt S.R.C. - I.U.T. de Marne la Vallée Réseau d entreprise : interconnecte

Plus en détail

Les technologies candidates aux Boucles Locales Alternatives (BLA)

Les technologies candidates aux Boucles Locales Alternatives (BLA) Les technologies candidates aux Boucles Locales Alternatives (BLA) Terminologie : La «boucle locale» est traditionnellement le dernier segment de câble cuivre qui relie l abonné à son point d accès réseau

Plus en détail

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES

CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES MARCHE D'ACHEMINEMENT DE COMMUNICATIONS FIXES ET MOBILES NUMERO 05-2010 CDG 64 n 05-2010 CCTP Communications téléphoniques 2010 1 1. DEFINITION DES PRESTATIONS

Plus en détail

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Convergence Voix - Données

Cahier des Clauses Techniques Particulières. Convergence Voix - Données Cahier des Clauses Techniques Particulières Convergence Voix - Données SOMMAIRE - Objet du document et du marché - Contexte et périmètre du projet - Configurations existantes et besoins - Services attendus

Plus en détail

Liste des protocoles de la séparation comptable

Liste des protocoles de la séparation comptable France Télécom SA au capital de 10 595 541 532-78 rue Olivier de Serres - 75505 Paris Cedex 15-380 129 866 RCS Paris Liste des protocoles de la séparation comptable Protocole 1 : Accès Analogiques et Numéris

Plus en détail

Organisation du module

Organisation du module Organisation du module Cours: 2 séances de TD (3H) + DS (1h30, commun avec TP) Introduction à la téléphonie d entreprise : Matériel, configurations et possibilités courantes Voix sur IP, Téléphonie sur

Plus en détail

1 Définition et présentation. 2 Le réseau Numéris. 3 Les services. 3.1 Les services Support (Bearer service) SYNTHESE

1 Définition et présentation. 2 Le réseau Numéris. 3 Les services. 3.1 Les services Support (Bearer service) SYNTHESE 1 Définition et présentation RNIS = Réseau Numérique à Intégration de Services En Anglais = ISDN = Integrated Services Digital Network Le RNIS est une liaison autorisant une meilleure qualité que le RTC

Plus en détail

Module Bases des Réseaux

Module Bases des Réseaux Module Bases des Réseaux Université Paris-Sud Véronique Vèque Partie 1 : Introduction 1 Plan de la remise à niveau 1. Introduction des réseaux de communication 2. Typologie des réseaux 3. Architecture

Plus en détail

Polycop 1 : Généralité sur les réseaux informatiques Présenté par : Mr RIAHLA Med Amine

Polycop 1 : Généralité sur les réseaux informatiques Présenté par : Mr RIAHLA Med Amine Université de BOUMERDES UMBB Département de physique/infotronique IT/S5/Réseaux informatiques Polycop 1 : Généralité sur les réseaux informatiques Présenté par : Mr RIAHLA Med Amine Réaliser par Mr RIAHLA

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R BT.1369 * Principes de base d'une famille mondiale commune de systèmes pour la fourniture de services interactifs de télévision

RECOMMANDATION UIT-R BT.1369 * Principes de base d'une famille mondiale commune de systèmes pour la fourniture de services interactifs de télévision Rec. UIT-R BT.1369 1 RECOMMANDATION UIT-R BT.1369 * Principes de base d'une famille mondiale commune de systèmes pour la fourniture de services interactifs de télévision (Question UIT-R 16/6) (1998) La

Plus en détail

On distingue deux catégories de réseaux : le réseau «poste à poste» et le réseau disposant d un «serveur dédié».

On distingue deux catégories de réseaux : le réseau «poste à poste» et le réseau disposant d un «serveur dédié». Un réseau est un ensemble de connexions entre plusieurs ordinateurs. Il va permettre : - la communication entre utilisateurs à travers les machines - la partage de ressources matérielles - le partage de

Plus en détail

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES

NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES NOTIONS DE RESEAUX INFORMATIQUES GENERALITES Définition d'un réseau Un réseau informatique est un ensemble d'équipements reliés entre eux afin de partager des données, des ressources et d'échanger des

Plus en détail

P.A.B.X. 2003 P.A.B.X. P.A.B.X. : Private Automatic Branch exchange, autocommutateur privé.

P.A.B.X. 2003 P.A.B.X. P.A.B.X. : Private Automatic Branch exchange, autocommutateur privé. P.A.B.X. 1 GENERALITES P.A.B.X. : Private Automatic Branch exchange, autocommutateur privé. 1.1 Fonctions d'un PABX : de relation (réception des demandes, envoi des réponses.. via signalisation), de commande

Plus en détail

Réseaux grande distance

Réseaux grande distance Chapitre 5 Réseaux grande distance 5.1 Définition Les réseaux à grande distance (WAN) reposent sur une infrastructure très étendue, nécessitant des investissements très lourds. Contrairement aux réseaux

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles

PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles RESEAUX ET SERVICES TELECOM PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles PROGRAMME TOTAL : 279 h Sur 6 mois ½ environ En Alternance Présentiel,

Plus en détail

Résaux Téléphoniques Commutation de circuits. Commutateur

Résaux Téléphoniques Commutation de circuits. Commutateur Résaux Téléphoniques Commutation de circuits Commutateur Multiplexage en Fréquence 300 Hz < Les signaux téléphoniques < 3400 Hz groupe 12 voies -> Groupe primaire (ex 60 khz - 108 khz) groupe 5 primaire

Plus en détail

SYSTEME FEDERATEUR DE GESTION DE TRAFIC DU RESEAU ROUTIER GIRONDIN

SYSTEME FEDERATEUR DE GESTION DE TRAFIC DU RESEAU ROUTIER GIRONDIN PREFECTURE DE REGION AQUITAINE CONSEIL GENERAL DE LA GIRONDE CONSEIL REGIONAL D AQUITAINE COMMUNAUTE URBAINE DE BORDEAUX IV e CONTRAT DE PLAN ETAT / REGION AVENANT N 1 À LA CONVENTION PARTICULIERE POUR

Plus en détail

Partie 3 Les réseaux informatiques

Partie 3 Les réseaux informatiques Partie 3 Les réseaux informatiques EMI 10/11 1 Définitions Un réseau est un ensemble d équipements informatiques interconnectés On distingue les nœuds qui sont les équipement actifs des éléments d interconnexion

Plus en détail

TRÈS HAUT DÉBIT. en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS

TRÈS HAUT DÉBIT. en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS TRÈS HAUT DÉBIT en Seineet-Marne EN 10 QUESTIONS éditorial Pour que chacun puisse bénéficier des progrès des nouvelles technologies, le Conseil général de Seine-et-Marne, le Conseil régional d Île-de-France

Plus en détail

Observatoire de la Côte d' Azur (CCTP)

Observatoire de la Côte d' Azur (CCTP) Observatoire de la Côte d' Azur Établissement Public à Caractère Administratif Décret 88-384 du 19 avril 1988 Boulevard de l'observatoire BP 4229 06304 NICE CEDEX 4 interconnectant plusieurs sites de CAHIER

Plus en détail

La Solution Crypto et les accès distants

La Solution Crypto et les accès distants La Solution Crypto et les accès distants Introduction L'objectif de ce document est de présenter les possibilités d'accès distants à La Solution Crypto. Cette étude s'appuie sur l'exemple d'un groupement

Plus en détail

Téléphonie. stephane.frati@unice.fr

Téléphonie. stephane.frati@unice.fr Téléphonie stephane.frati@unice.fr 3 ème partie Organisation du réseau traditionnel Principe du RTPC Côté opérateur Côté utilisateur Établissement d une communication téléphonique Que se passe-t-il quand

Plus en détail

CULTe Le samedi 9 février2008 à 15h. Conf 1 : WIFI, les bases

CULTe Le samedi 9 février2008 à 15h. Conf 1 : WIFI, les bases CULTe Le samedi 9 février2008 à 15h Conf 1 : WIFI, les bases 1) Principes de fonctionnement (antennes, fréquences, emetteurs/recepteurs, point d'accés) a) Les grandes classes de fréquences HF, 300 Khz

Plus en détail

TELEPHONIE MOBILE HISTORIQUE

TELEPHONIE MOBILE HISTORIQUE La téléphonie mobile est une infrastructure de télécommunication qui permet de communiquer par téléphone sans être relié par câble à un central. HISTORIQUE Première génération Ericsson 450 Ericsson 900

Plus en détail

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30

Plan du Travail. 2014/2015 Cours TIC - 1ère année MI 30 Plan du Travail Chapitre 1: Internet et le Web : Définitions et historique Chapitre 2: Principes d Internet Chapitre 3 : Principaux services d Internet Chapitre 4 : Introduction au langage HTML 2014/2015

Plus en détail

Chapitre 1 : Introduction aux réseaux informatiques

Chapitre 1 : Introduction aux réseaux informatiques Chapitre 1 : Z:\Polys\Internet RES0\01.Intro.fm - 9 janvier 2014 10:10 Plan - 1. Introduction p16-2. Structure des réseaux informatiques p17-3. Les supports de communication p19-4. Caractéristiques de

Plus en détail

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011

Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique. Novembre 2011 Guide pour le Raccordement des Logements Neufs à la Fibre Optique Novembre 2011 Préambule Ce document est destiné à la Filière, c est à dire les installateurs, prescripteurs, promoteurs, opérateurs, fabricants,

Plus en détail

Sommaire. Catalogue des services - DSP Guyane Numérique

Sommaire. Catalogue des services - DSP Guyane Numérique Sommaire SERVICE DE FIBRES NOIRES... 2... 2... 2... 3 SERVICE D HEBERGEMENT... 3... 3... 3... 4 SERVICE DE BANDE PASSANTE POINT A POINT... 5... 5... 5... 5 SERVICE DE RACCORDEMENT IP POINT MULTIPOINT...

Plus en détail

Architectures et Protocoles des Réseaux

Architectures et Protocoles des Réseaux Chapitre 5 - Les réseaux xdsl Claude Duvallet Université du Havre UFR Sciences et Techniques 25 rue Philippe Lebon - BP 540 76058 LE HAVRE CEDEX Claude.Duvallet@gmail.com Claude Duvallet 1/32 Plan de la

Plus en détail

Présentation Générale

Présentation Générale Présentation Générale Modem routeur LAN Inte rnet Système de connectivités Plan Modem synchrone et Asynchrone La famille xdsl Wifi et WiMax Le protocole Point à Point : PPP Le faisceau hertzien Et le Satellite.

Plus en détail

I/ Rappel de l'expression des besoins des polices municipales (PM).

I/ Rappel de l'expression des besoins des polices municipales (PM). Dispositions techniques relatives à la généralisation de l'interopérabilité des réseaux de radiocommunication entre les polices municipales et les forces de sécurité intérieure de l État Introduction :

Plus en détail

Autour de la téléphonie mobile et des antennes

Autour de la téléphonie mobile et des antennes Autour de la téléphonie mobile et des antennes La présente fiche d information contient des informations techniques sur la téléphonie mobile en général et plus spécifiquement sur les antennes. Elle explique

Plus en détail

Liste des protocoles de la séparation comptable

Liste des protocoles de la séparation comptable Liste des protocoles de la séparation comptable Protocole 1 : Accès analogiques et Numéris accès de base non résidentiels Protocole 2 : Accès analogiques résidentiels Protocole 3 : Numéris accès primaires

Plus en détail

Les nouvelles applications des PABX

Les nouvelles applications des PABX Evolution des architectures et des techniques... 2 Historique... 2 Evolution générale... 2 nouveaux services et systèmes... 2 Evolution des vitesses... 3 Numérotation... 3 Nouveaux services... 3 Réseaux

Plus en détail

PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles

PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles RESEAUX ET SERVICES TELECOM PROGRAMME DETAILLE CERTIFICAT D ENSEIGNEMENT SPECIALISE Accrédité B.A.D.G.E par la Conférence des Grandes Ecoles PROGRAMME TOTAL : 29 h Sur 6 mois ½ environ En Alternance Présentiel,

Plus en détail

QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP?

QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP? QU EST-CE QUE LA VOIX SUR IP? Lorraine A côté du réseau téléphonique traditionnel et des réseaux de téléphonie mobile (GSM, GPRS, UMTS, EDGE ), il existe, depuis quelques années, une troisième possibilité

Plus en détail

CCTP n 13 10 téléphonie fixe. Centre international d études pédagogiques

CCTP n 13 10 téléphonie fixe. Centre international d études pédagogiques Centre international d études pédagogiques 1, avenue Léon-Journault 92318 Sèvres Cedex Tél. : 33 (0)1 45 07 60 00 - poste 69 78 - Fax : 33 (0)1 45 07 60 01 Site Internet : www.ciep.fr CAHIER DES CLAUSES

Plus en détail

Chapitre 21 : POSTE ET TELECOMMUNICATIONS

Chapitre 21 : POSTE ET TELECOMMUNICATIONS Chapitre 21 : POSTE ET TELECOMMUNICATIONS SOMMAIRE I. LISTE DES GRAPHIQUES... 294 II. LISTE DES TABLEAUX... 294 III. PRESENTATION... 295 IV. METHODOLOGIE... 295 V. DEFINITIONS... 295 VI. SOURCES DES DONNEES...

Plus en détail

ANNEXE 1 : Les normes utilisées en visioconférence.

ANNEXE 1 : Les normes utilisées en visioconférence. ANNEXE 1 : Les normes utilisées en visioconférence. La grande variété de constructeurs de matériel pour la visioconférence a poussé les organismes de normalisation à étudier des recommandations dans ce

Plus en détail

Les Réseaux GSM et les différents générations. L.A. Steffenel Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1

Les Réseaux GSM et les différents générations. L.A. Steffenel Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Les Réseaux GSM et les différents générations Steffenel Master 2 Professionnel STIC-Informatique 1 Historique Les premiers réseaux téléphoniques cellulaires, connus sous le terme de système de 1ère génération,

Plus en détail

PC SCOTT: Comment ça marche? Direction de la Circulation 1

PC SCOTT: Comment ça marche? Direction de la Circulation 1 PC SCOTT: Comment ça marche? Direction de la Circulation 1 GENERALITES Le système PC SCOTT permet la mise en œuvre d un ensemble de fonctionnalités essentielles pour la gestion du trafic, notamment : Le

Plus en détail

Les Réseaux Télécoms à Hauts débits

Les Réseaux Télécoms à Hauts débits Les Réseaux Télécoms à Hauts débits Ahmed Mehaoua 1999 - page 1 PLAN RTC : Le Réseau Téléphonique Commuté RNIS Le Réseau Numérique à Intégration de Services à large bande Ahmed Mehaoua 1999 - page 2 1

Plus en détail

GLOSSAIRE TELEPHONIE

GLOSSAIRE TELEPHONIE GLOSSAIRE TELEPHONIE A Absence En votre absence, plusieurs mécanismes permettent de rediriger vos appels : le renvoi vers votre boite vocale, voir rubrique Messagerie vocale - Utilisation courante le renvoi

Plus en détail

GLOSSAIRE DE LA TECHNOLOGIE MOBILE

GLOSSAIRE DE LA TECHNOLOGIE MOBILE GLOSSAIRE DE LA TECHNOLOGIE MOBILE PROFITEZ DU RÉSEAU. maintenant. Glossaire Glossaire de la technologie mobile 3G Accès distant Adaptateur Client sans fil ADSL AVVID Carte réseau Convergence GPRS Haut

Plus en détail

RECOMMANDATION UIT-R M.1182 INTÉGRATION DES SYSTÈMES DE COMMUNICATION MOBILES DE TERRE ET PAR SATELLITE. (Question UIT-R 89/8)

RECOMMANDATION UIT-R M.1182 INTÉGRATION DES SYSTÈMES DE COMMUNICATION MOBILES DE TERRE ET PAR SATELLITE. (Question UIT-R 89/8) Rec. UIT-R M.1182 1 RECOMMANDATION UIT-R M.1182 INTÉGRATION DES SYSTÈMES DE COMNICATION MOBILES DE TERRE ET PAR SATELLITE (Question UIT-R 89/8) Rec. UIT-R M.1182 (1995) Résumé La présente Recommandation

Plus en détail

FICHE 01 TECHNOLOGIE

FICHE 01 TECHNOLOGIE Ministère de la santé et des sports Secrétariat d Etat chargé de l écologie Secrétariat d Etat chargé de la prospective et du développement de l économie numérique FICHE 01 TECHNOLOGIE 1. Téléphones mobiles

Plus en détail

Spécifications Techniques d Interface

Spécifications Techniques d Interface 67, Édition 2 / Octobre 2000 Spécifications Techniques d Interface SRXUOHUpVHDXGH)UDQFH7pOpFRP 'LUHFWLYH&( &DUDFWpULVWLTXHVGHVLQWHUIDFHVG DFFqV DXVHUYLFH7UDQVIL[0pWURSROLWDLQ 5pVXPp Ce document présente

Plus en détail

Conditions générales de vente CrownMakers ENTRE : Le Client, Ci-après dénommé l' «Usager». ET :

Conditions générales de vente CrownMakers ENTRE : Le Client, Ci-après dénommé l' «Usager». ET : Conditions générales de vente CrownMakers ENTRE : Le Client, Ci-après dénommé l' «Usager». ET : CrownMakers France, dont le siège social est situé au 255 avenue Galilée, immatriculée au Registre du Commerce

Plus en détail

Chapitre 3 : Architecture des Réseaux GSM (Global System for Mobile)

Chapitre 3 : Architecture des Réseaux GSM (Global System for Mobile) Chapitre 3 : Architecture des Réseaux GSM (Global System for Mobile) Introduction Les objectifs affichés du projet GSM sont : Système entièrement numérique Bonne qualité de signal Faible coût des téléphones

Plus en détail

Projet : PcAnywhere et Le contrôle à distance.

Projet : PcAnywhere et Le contrôle à distance. Projet : PcAnywhere et Le contrôle à distance. PAGE : 1 SOMMAIRE I)Introduction 3 II) Qu'est ce que le contrôle distant? 4 A.Définition... 4 B. Caractéristiques.4 III) A quoi sert le contrôle distant?.5

Plus en détail

Les réseaux locaux. Il comporte à la fois des aspects physiques (matériels) et logiques (logiciels). Satellite

Les réseaux locaux. Il comporte à la fois des aspects physiques (matériels) et logiques (logiciels). Satellite 1/11 Les réseaux locaux Un réseau est constitué par des matériels émetteurs et récepteurs d'informations communicants entre eux par des lignes de communication à distance. Il comporte à la fois des aspects

Plus en détail

LIAISON SERIE MODBUS

LIAISON SERIE MODBUS LIAISON SERIE MODBUS 1. INTRODUCTION AU BUS DE TERRAIN MODBUS :... 2 1.1. Généralités :... 2 1.2. Principe général :... 2 2. LIAISON SERIE RS485 :... 3 2.1. Transmission série asynchrone :... 3 2.2. Transmission

Plus en détail

Dossier de présentation SOMMAIRE

Dossier de présentation SOMMAIRE Dossier de présentation SOMMAIRE Dossier de présentation...1 SOMMAIRE...1 1. Introduction...2 2. Fonctions principales...2 Automate d'appels...2 Serveur vocal...2 3. Synoptique de l'application...3 4.

Plus en détail

annexe 6.2.4 - description détaillée du service de Colocalisation Dédiée

annexe 6.2.4 - description détaillée du service de Colocalisation Dédiée annexe 6.2.4 - description détaillée du service de Colocalisation Dédiée 1. description technique du Service (voir schémas explicatifs en fin de document) 1.1 pré-requis : débit minimal par prestation

Plus en détail

http://cb.iutbeziers.univ-montp2.fr Christophe.Borelly@iutbeziers.univ-montp2.fr

http://cb.iutbeziers.univ-montp2.fr Christophe.Borelly@iutbeziers.univ-montp2.fr Les réseaux WAN Christophe Borelly IUT GTR Béziers 2000 http://cb.iutbeziers.univ-montp2.fr Christophe.Borelly@iutbeziers.univ-montp2.fr WAN Wide Area Network. Utilisation des réseaux opérateurs. Modes

Plus en détail

TRANSMISSION PAR SATELLITES

TRANSMISSION PAR SATELLITES TRANSMISSION PAR SATELLITES 1 HISTORIQUE 1957 : premier satellite. 1962 : premier satellite de télécommunication (Telstar1 d ATT). 1965 : premier satellite géostationnaire (Early-Bird Intelsat1) (240 circuits).

Plus en détail

Services OSI. if G.Beuchot. Services Application Services Présentation - Session Services Transport - Réseaux - Liaison de Données - Physique

Services OSI. if G.Beuchot. Services Application Services Présentation - Session Services Transport - Réseaux - Liaison de Données - Physique Services OSI Services Application Services Présentation - Session Services Transport - Réseaux - Liaison de Données - Physique 59 SERVICES "APPLICATION" Architecture spécifique : ALS (Application Layer

Plus en détail

ultisites S.A. module «actifs»

ultisites S.A. module «actifs» M ultisites S.A. module «actifs» TP N 10 : Configurer le routeur ADSL et l'ap WIFI Nom : Prénom : Classe : Date : Appréciation : Note : Objectif : Être capable de configurer le routeur ADSL durée : 2h

Plus en détail

Un fonctionnement simplifié

Un fonctionnement simplifié Milestone Systems XProtect Corporate Un fonctionnement simplifié Logiciel premium pour une sécurité sans faille Améliorez la gérabilité de vos installations multi-sites les plus sophistiquées grâce à XProtect

Plus en détail

Technologies xdsl. 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet... 2 1.2 La connexion à Internet... 3 1.3 L évolution... 3

Technologies xdsl. 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet... 2 1.2 La connexion à Internet... 3 1.3 L évolution... 3 Technologies xdsl Table des matières 1 Introduction 2 1.1 Une courte histoire d Internet.......................................... 2 1.2 La connexion à Internet..............................................

Plus en détail

SERVICES DE TELECOMMUNICATION INTERNET

SERVICES DE TELECOMMUNICATION INTERNET SERVICES DE TELECOMMUNICATION INTERNET CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES (C.C.T.P.) CCTP N : 07-06 du 10 mai 2007 Etabli en application du Code des Marchés Publics et relatif au service de connexion

Plus en détail

Visio Kit. Mode d'emploi

Visio Kit. Mode d'emploi Visio Kit Mode d'emploi Mode d'emploi 2 Table des matières Chapitre 1 - Que peut-on faire avec le visio-kit?... 4 1. Contexte d'utilisation 4 2. Les deux types de conférences 4 3. L'équipement des correspondants

Plus en détail

: La nouvelle référence en matière de connectivité haut débit sans fil

: La nouvelle référence en matière de connectivité haut débit sans fil : La nouvelle référence en matière de connectivité haut débit sans fil Les solutions epmp de Cambium Networks pour la connectivité haut débit sans fil sont les seules à procurer une fiabilité éprouvée

Plus en détail

Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise Communication Server. OmniPCX Client Cellulaire Intégré

Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise Communication Server. OmniPCX Client Cellulaire Intégré Alcatel-Lucent OmniPCX Enterprise Communication Server OmniPCX Client Cellulaire Intégré Informations légales : Alcatel, Lucent, Alcatel-Lucent et le logo Alcatel-Lucent sont des marques d Alcatel-Lucent.

Plus en détail

Les Réseaux : Quelques Notions de base. Cycle de formation Ramage 2 Mars 2011

Les Réseaux : Quelques Notions de base. Cycle de formation Ramage 2 Mars 2011 Les Réseaux : Quelques Notions de base Cycle de formation Ramage 2 Mars 2011 1 Agenda Concepts et introduction aux réseaux Les Réseaux Locaux Internet Le Web Les Réseaux longue distance Exercices pratiques

Plus en détail

Ingénierie de réseaux d'entreprise

Ingénierie de réseaux d'entreprise Ingénierie de réseaux d'entreprise Examen juin 2002 L'entreprise concernée crée un réseau étendu sur une base TCP/IP. Elle fait l'expérience d'un problème illustré par la figure ci-dessous. Bien que les

Plus en détail

Réseaux mobiles. UPMC - M1 Réseaux - UE RTEL 1

Réseaux mobiles. UPMC - M1 Réseaux - UE RTEL 1 Réseaux mobiles Nguyen Thi Mai Trang LIP6/PHARE Thi-Mai-Trang.Nguyen@lip6.fr UPMC - M1 Réseaux - UE RTEL 1 Plan Principes des réseaux cellulaires GSM (Global System for Mobile communications) GPRS (General

Plus en détail

Spécifications Techniques d Interface

Spécifications Techniques d Interface 67, Édition 2 / Octobre 2000 Spécifications Techniques d Interface SRXUOHUpVHDXGH)UDQFH7pOpFRP 'LUHFWLYH&( &DUDFWpULVWLTXHVGHVLQWHUIDFHVG DFFqV DXVHUYLFH75$16),;6(&2856 SDU180(5,6 5pVXPp Ce document présente

Plus en détail

Le serveur modulaire d alerte, de recherche de personnes et de communication

Le serveur modulaire d alerte, de recherche de personnes et de communication Le serveur modulaire d alerte, de recherche de personnes et de communication www.swissphone.com I.SEARCH, aperçu général Recherche de personnes Meet-me Call-me Messagerie E-mail Liaison avec un système

Plus en détail

VIDEO surveillance Sous IP

VIDEO surveillance Sous IP VIDEO surveillance Sous IP Vous avez déjà fait d importants investissements dans des systèmes de surveillance vidéo analogiques, et tant que ces matériels remplissent leur fonction, vous n avez pas l intention

Plus en détail

USAGE DE L INTERNET A L ECOLE PRIMAIRE

USAGE DE L INTERNET A L ECOLE PRIMAIRE USAGE DE L INTERNET A L ECOLE PRIMAIRE Comment se connecter à Internet? Préconisations. SOMMAIRE Se connecter sur Internet en ADSL en 4 points 3 AMPLIVIA : la solution sur mesure. 5 L architecture ProxyEcole.

Plus en détail

Les PAN et la norme IEEE 802.15. Master 2 Professionnel STIC-Informatique Module RMHD 1

Les PAN et la norme IEEE 802.15. Master 2 Professionnel STIC-Informatique Module RMHD 1 Les PAN et la norme IEEE 802.15 Master 2 Professionnel STIC-Informatique Module RMHD 1 Les PAN et la norme IEEE 802.15 Introduction Master 2 Professionnel STIC-Informatique Module RMHD 2 Les PAN? Les PAN

Plus en détail

MYOSOTIS. Logiciel de supervision et de conduite de réseau NC. 107/2B

MYOSOTIS. Logiciel de supervision et de conduite de réseau NC. 107/2B La protection électrique en toute sérénité MYOSOTIS NC. 107/2B Logiciel de supervision et de conduite de réseau Le logiciel MYOSOTIS permet la supervision et la conduite d'un réseau électrique d'usine

Plus en détail

Les télécommunications au service de la ville

Les télécommunications au service de la ville Les télécommunications au service de la ville HYPCOM Page 1 Préambule A ce jour, l évolution des structures nécessite souvent une implantation sur plusieurs sites. Parallèlement, les besoins de communiquer

Plus en détail

En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise

En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise En savoir plus pour bâtir le Système d'information de votre Entreprise En savoir plus sur : Services en ligne, SaaS, IaaS, Cloud - 201305-2/5 SaaS, IaaS, Cloud, définitions Préambule Services en ligne,

Plus en détail

D1-4 RESEAU TYPES DE RESEAUX

D1-4 RESEAU TYPES DE RESEAUX D1-3 Réseau / Types de réseaux 1/6 B2i D1-ENVIRONNEMENT INFORMATIQUE D1-4 RESEAU TYPES DE RESEAUX A savoir Un réseau est un ensemble d ordinateurs reliés entre eux. Il permet un échange d informations

Plus en détail

Réseaux informatiques

Réseaux informatiques Page 1 sur 8 Réseaux informatiques Introduction Matériel Logiciel Internet Introduction Réseau d'ordinateurs: Ensemble de machines connectées par un média leur permettant d'échanger des informations Matériel

Plus en détail

Autorité de Régulation des Communications électroniques et des Postes

Autorité de Régulation des Communications électroniques et des Postes Format attendu des dossiers de demande de fréquences dans la bande 2,1 GHz dans les DOM, à Saint-Pierre et Miquelon, Saint-Martin, Saint-Barthélemy et Mayotte en date du 1 er novembre 2007 Selon l article

Plus en détail

Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection)

Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection) Présentation du modèle OSI(Open Systems Interconnection) Les couches hautes: Responsables du traitement de l'information relative à la gestion des échanges entre systèmes informatiques. Couches basses:

Plus en détail

INTRODUCTION AUX RÉSEAUX SANS INFRASTRUCTURE DÉDIÉE

INTRODUCTION AUX RÉSEAUX SANS INFRASTRUCTURE DÉDIÉE INTRODUCTION AUX RÉSEAUX SANS INFRASTRUCTURE DÉDIÉE Par Michèle Germain Consultante Edition 2 / Février 2011 QUELS SONT-ILS? La forme élémentaire d un réseau est une dorsale filaire sur laquelle se raccordent

Plus en détail

1 L accès au haut débit

1 L accès au haut débit 1 L accès au haut débit 1.1 Différents types d accès en fonction des supports 1) Compléter le tableau suivant par : Le nom d une technologie d accès au haut débit utilisant les supports de transmission

Plus en détail

Séance 7. Les réseaux distants (WAN) Séance 7 : Les réseaux distants (WAN)

Séance 7. Les réseaux distants (WAN) Séance 7 : Les réseaux distants (WAN) Réseaux A9 Séance 1 Séance 2 Séance 3 Séance 4 Séance 5 Séance 6 Séance 7-8 Séance 9-10 Séance 11 Séance 12 Concepts de base Les procédures de liaison Notions d'architecture Les protocoles de liaison Les

Plus en détail

La Voix Sur IP (VoIP)

La Voix Sur IP (VoIP) La Voix Sur IP (VoIP) Sommaire 1. INTRODUCTION 2. DÉFINITION 3. POURQUOI LA TÉLÉPHONIE IP? 4. COMMENT ÇA MARCHE? 5. LES PRINCIPAUX PROTOCOLES 6. QU'EST-CE QU'UN IPBX? 7. PASSER À LA TÉLÉPHONIE SUR IP 8.

Plus en détail

ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE

ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE ELEMENTS DE CONTENU DETAILLE CH : 3 EVOLUTION DES SYSTEMES DE VIDEOSURVEILLANCE 3.1 Systèmes de vidéosurveillance classique CCTV : 3.2 Systèmes de vidéosurveillance analogique avec magnétoscopes traditionnels

Plus en détail

0 2 c o n n e c t e r

0 2 c o n n e c t e r 02 connecter Daitem Services Des engagements clairs En support à la dynamique d innovation technologique de Daitem, Daitem Services est le partenaire unique pour proposer des solutions cohérentes et des

Plus en détail

Electronicien en systèmes informatiques Technologie Réseaux

Electronicien en systèmes informatiques Technologie Réseaux HKSE ENGINEERING GmbH Lodzer Str. 2 D-70374 Stuttgart Tel.: +49 711 / 52 70 71 Fax: +49 711 / 52 70 72 E-Mail: info@hkse.de Internet: www.hkse.de CBT - Manuel de travail Professeur Page 1 Page de présentation

Plus en détail

Digital Subscriber Line

Digital Subscriber Line Digital Subscriber Line Bernard Cousin Présentation d'adsl But : Offrir l'accès à l'internet à partir d'un domicile personnel Le cout des réseaux d'accès est très important par rapport à celui du réseau

Plus en détail

Services Cahier des charges

Services Cahier des charges FFT Doc 09.001 v1.0 (Avril 2009) Fédération Française des Télécommunications Commission Normalisation Groupe de travail Interconnexion IP Sous-groupe Services Services Cahier des charges 2009, Fédération

Plus en détail

1/6. Septembre 2007. Préambule

1/6. Septembre 2007. Préambule Contribution de l'association des Utilisateurs de Free (AdUF) à l'appel à commentaire sur la consultation publique sur les enjeux liés aux nouvelles fréquences pour les réseaux d'accès aux services de

Plus en détail

LA COMMUNICATION DE L INFORMATION EN RESEAUX

LA COMMUNICATION DE L INFORMATION EN RESEAUX LA COMMUNICATION DE L INFORMATION EN RESEAUX A LES RESEAUX Un réseau est un ensemble d objets connectés entre eux. Il permet de faire circuler un certain nombre d information entre ces objets selon des

Plus en détail