Référentiel de certification de la marque NF Environnement

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Référentiel de certification de la marque NF Environnement"

Transcription

1 N d identification : NF438 N de révision : 1 Date de mise en application : 21 janvier 2009 Mise à jour : 04 avril 2011 Référentiel de certification de la marque NF Environnement «PRODUITS DE NETTOYAGE» Organisme certificateur : AFNOR Certification 11 rue Francis de Pressensé La Plaine Saint Denis Cedex Téléphone : + 33 (0)

2 Mise à jour Les marques NF évoluent et se modernisent pour être en harmonie avec le monde actuel. Pour prendre en compte ces changements, le présent référentiel doit être lu en tenant compte des modifications de logos suivantes : Anciens logos NF Nouveaux logos NF Un changement de logo a des conséquences sur les marquages des produits, sur les emballages et les documents commerciaux associés. Les dispositions de marquage, et notamment le délai d'application, seront précisées dans ce référentiel lors de sa prochaine révision. Pour prendre en compte les différentes évolutions survenues depuis l approbation de ce référentiel, le présent document doit être lu en tenant compte des modifications suivantes : - tion de l adresse de Saint-Denis comme suit : 11 rue Francis de Pressensé La Plaine Saint-Denis Cedex. - Monsieur le Directeur Exécutif» et «Monsieur le Directeur Général Délégué» par «Madame la Directrice Générale»

3 Mise à jour Pour prendre en compte l approbation des Règles générales de la marque NF Environnement du 23 avril 2012, le présent document doit être lu en tenant compte des modifications suivantes : Remplacement de Règles générales NF Environnement du 3 février 2011 par Règles générales NF Environnement du 23 avril 2012 ; Remplacement des références aux articles 11 «Sanctions» et articles 13 «Suspension ou retrait sur demande du titulaire» des anciennes Règles générales par l article 11 «Suspension, retrait du droit d usage» ; Remplacement des références à l article 14 des anciennes Règles générales par l article 13 des nouvelles Règles générales; Remplacement des références à l article 15 des anciennes Règles générales par l article 14 des nouvelles Règles générales; Remplacement des références à l article 16 des anciennes Règles générales par l article 15 des nouvelles Règles générales; Remplacement des références à l article 17 des anciennes Règles générales par l article 16 des nouvelles Règles générales; Remplacement des références à l article 18 des anciennes Règles générales par l article 17 des nouvelles Règles générales; Les nouvelles Règles générales sont disponibles sur 15/06/2012

4 SOMMAIRE PARTIE 1 : OBJET ET CHAMP D'APPLICATION Produits/gammes de produits concernés Réglementation et normes applicables... 6 PARTIE 2 : LES CRITERES A RESPECTER ET LES MODES DE PREUVES Les critères applicables au produit Les exigences relatives à la qualité PARTIE 3 : OBTENIR LA CERTIFICATION : les modalités d'admission Dépôt d un dossier de demande de certification Etude de recevabilité Modalités de contrôles : l audit de l unité de fabrication Evaluation et décision PARTIE 4 : VALORISER LA CERTIFICATION : les modalités de marquage Reproduction du logotype NF Environnement sur l'emballage du produit Reproduction du logotype NF Environnement sur la documentation et la publicité Conditions de démarquage Information propre aux caractéristiques certifiées Information propre aux caractéristiques certifiées Information consommateurs à apporter sur l emballage PARTIE 5 : FAIRE VIVRE LA CERTIFICATION : LES MODALITES DE SUIVI Modalités de contrôle de suivi Evaluation et décision Déclaration des modifications et contrôles associés PARTIE 6 : LES INTERVENANTS AFNOR Certification Comité français des Ecolabels PARTIE 7 : LE DOSSIER DE DEMANDE DE CERTIFICATION PARTIE 8 : LEXIQUE ANNEXES NF438/RP/ /59

5 APPROBATION-REVISION DU REGLEMENT DE CERTIFICATION Le présent référentiel de certification ainsi que ses annexes a été approuvé par le Directeur Général délégué d'afnor Certification le 21 janvier Il peut être révisé, en tout ou partie, par AFNOR Certification et dans tous les cas après consultation du Comité Français des Ecolabels. La révision est approuvée par le Directeur Général délégué d'afnor Certification. HISTORIQUE DES MODIFICATIONS N de révision Date Modification effectuée 0 21 janvier 2009 Création du règlement de certification 0 15/04/2011 Ajout page de garde mise à jour marquage NF NF438/RP/ /59

6 Partie 1 OBJET ET CHAMP D'APPLICATION 1.1 PRODUITS/GAMMES DE PRODUITS CONCERNES Champ d application La marque NF Environnement «produits de nettoyage» s adresse aux produits nettoyants vendus en préparation à diluer ou à dissoudre, ou en produits «prêt à l emploi», destinés au nettoyage ordinaire des surfaces intérieures ou/et extérieures du secteur automobile, mécanique (outils dont ceux utilisés dans le secteur du bâtiment) et maritime : - textiles (fauteuils, moquette) - métal (acier, aluminium, fer, alliages, jantes, carrosserie), - plastiques (tableau de bord, PVC ou autres) - carrelages, ciments, béton, goudron - verres (vitres dont les lave-glaces) - bois - caoutchouc La catégorie comprend les produits destinés au marché grand public et au marché professionnel. Définitions : La catégorie «produits de nettoyage» est divisée en 3 sous catégories qui sont : Produits à diluer ou à dissoudre : détergents destinés au nettoyage (dégraissage et/ou détartrage) des surfaces, et qui sont dissous ou dilués dans l eau avant utilisation. Tous les nettoyants à diluer ou dissoudre doivent avoir une teneur en eau inférieure ou égale à 90% (en poids). Nettoyants pour vitres : nettoyants spécifiques destinés au nettoyage ordinaire des vitres, et qui sont dilués dans l eau avant emploi ou bien utilisés sans dilution. Nettoyants «prêt à l emploi» : détergents destinés au nettoyage des surfaces intérieures et /ou extérieures et qui sont vendus prêt à l emploi (exemple sprays, pulvérisateurs industriels, aérosol, ). Sont exclus en particulier : - Les lingettes - Les produits de type «polissant» - Les détergents de type «ménager» (cf. Ecolabel européen) Arborescence Application Gammes NF Environnement produits de nettoyage - Nettoyants à diluer ou à dissoudre - Nettoyants «prêt à l emploi» - Liquides vitres, lave glace NF438/RP/ /59

7 1.2 REGLEMENTATIONS ET NORMES APPLICABLES Réglementation Réglementation Les nettoyants faisant l objet du présent Référentiel doivent respecter la réglementation européenne et les réglementations nationales les concernant, en particulier : la directive 67/548/CEE du Conseil du 27 juin 1967, concernant le rapprochement des dispositions législatives, réglementaires et administratives relatives à la classification, l'emballage et l'étiquetage des substances dangereuses (JOCE L196 du 16 août 1967). la directive 1999/45 du Conseil du 31/05/99 concernant le rapprochement des dispositions législatives, réglementaires et administratives des états membres relatives à la classification, à l'emballage et à l'étiquetage des préparations dangereuses, et les textes nationaux la transposant. la directive 94/62/CE du Parlement Européen et du Conseil du 20 décembre 1994 relative aux emballages et aux déchets d emballage, ou conformément à la norme DIN 6120 parties 1 et 2 en conjonction avec la norme DIN 7728 partie 1 le règlement 648/2004 du Parlement Européen du 31 mars 2004 relatif aux détergents Normes applicables autres que celles citées dans les critères à respecter Norme ISO 14021:2001 «Marquage et déclarations environnementaux autodéclarations environnementales» NF438/RP/ /59

8 Partie 2 LES CRITERES A RESPECTER, MODES DE PREUVES ET EXIGENCES RELATIVES A LA QUALITE 2.1 Les critères applicables au produit En complément des exigences définies dans la partie 1, les produits doivent répondre aux critères écologiques et critères d'aptitude à l'usage définis dans le tableau ci-dessous. Par ailleurs, le fabricant doit apporter les preuves associées à chaque critère lors de la constitution du dossier de demande et des contrôles sur site. Lorsqu il est demandé de fournir des déclarations, des comptes rendus d essais ou tout autre document attestant de la conformité aux critères, ces documents peuvent être donnés le cas échéant par le(s) fournisseur(s) et/ou par le(s) fournisseur(s) de ceux-ci, etc. Ces données doivent être, lorsque nécessaire, réactualisées tous les ans (ex. : rapports d essais, ). Lorsqu il est fait référence aux ingrédients, ceux-ci comprennent les substances et les préparations. Le présent document fait référence à la base de Données sur les Ingrédients des Détergents (liste DID), qui comprend un grand nombre des ingrédients les plus couramment utilisés pour la fabrication des savons et des shampooings. Les informations figurant dans la partie A de la liste DID sont utilisées pour calculer le Volume Critique de Dilution toxicité (VCDtox) et pour évaluer la biodégradabilité des agents tensioactifs. Les demandeurs ne sont autorisés à présenter leurs propres données que lorsqu une valeur n est pas indiquée par la liste, sauf dans le cas des parfums (y compris les additifs biologiques) et des teintures. Pour les ingrédients qui ne figurent pas dans la partie A de la liste DID, le demandeur appliquera, sous sa propre responsabilité, la procédure décrite dans la partie B de la liste DID. Le demandeur devra utiliser la dernière version disponible de la liste DID, qu il pourra se procurer auprès de l autorité compétente chargée d examiner la demande. Cette liste peut aussi être consultée à l adresse Internet suivante : Pour les ingrédients ne figurant pas sur la liste DID, le demandeur pourra utiliser la méthode décrite à l annexe 3 afin de réunir les informations nécessaires pour démontrer la biodégradabilité en anaérobiose. NF438/RP/ /59

9 Critères Définition Preuves à apporter lors de la constitution du dossier de demande Preuves à apporter lors des contrôles sur site (admission et surveillance) Critère 1 : Toxicité pour les organismes aquatiques Le volume critique de dilution toxicité (VCD tox ) est calculé pour chaque ingrédient i selon l équation suivante : VCD tox = poids (i) x FD (i) x 1000 FT chronique(i) Où poids (i) est le poids de l ingrédient (en grammes) par unité fonctionnelle (pour les nettoyants à diluer ou dissoudre) ou par 100g de produit (pour les nettoyants prêt à l emploi), Le VCD tox du produit est égal à la somme du VCD tox de chaque ingrédient. FD est le facteur de dégradation et FT chronique le facteur de toxicité de l ingrédient (en milligrammes/litres). Le VCD tox du produit ne doit pas dépasser l/unité fonctionnelle pour les nettoyants à diluer ou dissoudre Le VCD tox du produit ne doit pas dépasser l/100g de produit pour les nettoyants prêts à l emploi Le VCD tox du produit ne doit pas dépasser l/100g de produit pour les nettoyants vitres (dans le cas des nettoyants vitres prêt à diluer, le calcul sera à effectuer avec 100g de produit après dilution). Critères écologiques La composition exacte du produit doit être indiquée. Il faut en outre fournir la description chimique exacte des ingrédients (l identification UICPA, le numéro CAS, la pureté, le type et le pourcentage d impuretés, les additifs) et des agents tensioactifs (le numéro DID, la composition et la distribution des homologues, les isomères et les dénominations commerciales). La fiche de données de sécurité doit être fourni pour chaque ingrédient, satisfaisant aux exigences de la directive 91/155/CEE. Le calcul détaillé du VCD tox et le résultat obtenu. Pour tous les ingrédients figurant sur la liste DID, le numéro correct de l ingrédient doit être indiqué. Dans le cas des ingrédients qui ne figurent pas sur la liste DID, il convient de présenter les résultats d essai et les méthodes d essai employées pour déterminer l écotoxicité, la biodégradation et la bioaccumulation. Les méthodes de référence pour les essais concernés sont celles visées dans les annexes de la directive 67/548/CEE du Conseil (1). La Déclaration de conformité du fournisseur de ces substances Documentation demandé ci-contre Processus achat et approvisionnement vérifié par l auditeur NF438/RP/ /59

10 Critères Définition Preuves à apporter lors de la constitution du dossier de demande Preuves à apporter lors des contrôles sur site (admission et surveillance) Critère 2 : Biodégradabilité des agents tensio actifs a) biodégradabilité facile (aérobiose) Tout agent tensio actif entrant dans la composition du produit doit être facilement biodégradable b) biodégradabilité en anaérobiose Tout agent tensio actif entrant dans la composition du produit doit être biodégradable en conditions d anaérobiose la formulation exacte du produit et la description du rôle de chaque ingrédient doivent être communiquées à AFNOR Certification. La partie A de la liste DID (appendice I) indique si un agent tensioactif donné est biodégradable en anaérobiose ou non (les agents tensioactifs pour lesquels l'annotation «O» figure dans la colonne «Biodégradabilité en anaérobiose» sont biodégradables en anaérobiose). Pour les agents tensioactifs qui ne figurent pas dans la partie A de la liste DID, il y a lieu de fournir des informations tirées de la littérature scientifique ou d'autres sources, ou des résultats d'essais appropriés démontrant que ces agents sont biodégradables en anaérobiose. Les essais de référence en ce qui concerne la biodégradabilité en anaérobiose sont l'essai OCDE 311, l'essai ISO 11734, l'essai ECETOC no 28 (juin 1988) ou une méthode d'essai équivalente, avec une exigence de dégradabilité finale d'au moins 60 % en conditions d'anaérobiose. Des méthodes d'essai simulant les conditions existant dans un milieu anaérobie adéquat peuvent également être utilisées pour démontrer qu'une dégradabilité finale de 60 % a été atteinte en conditions d'anaérobiose (voir appendice II). Documentation demandé ci-contre Processus achat et approvisionnement et processus de contrôle vérifiés par l auditeur NF438/RP/ /59

11 Critères Définition Preuves à apporter lors de la constitution du dossier de demande Preuves à apporter lors des contrôles sur site (admission et surveillance) Critère 3 : Substances ou préparations dangereuses ou toxiques a) Les ingrédients suivants ne peuvent entrer dans la composition du produit, que ce soit dans sa formulation ou comme composants d'une préparation incluse dans cette formulation: alkyl-phénol-éthoxylates (APEO) et dérivés EDTA (acide éthylène-diamine-tétra-acétique) et ses sels NTA (acide nitrilo-triacétique) nitromuscs et muscs polycycliques, comprenant par exemple: musc-xylène: 2,4,6-trinitro-5-tert-butyl-m-xylène musc ambrette: 2,6-dinitro-3-méthoxy-4-tertbutyltoluène musc-moscène: 4,6-dinitro-1,1,3,3,5-pentaméthyl indane musc-tibetène: 2,6-dinitro-3,4,5-triméthyl-1-tertbutylbenzène musc-cétone: 3,5-dinitro-2,6-diméthyl-4-tertbutylacétophénone HHCB (1,3,4,6,7,8-hexahydro-4,6,6,7,8,8- hexaméthylcyclopenta(g)-2-benzopyrane) AHTN (6-acétyl-1,1,2,4,4,7-hexaméthyltétraline). Le demandeur doit fournir une déclaration étayée, le cas échéant, de déclarations des fabricants des ingrédients, confirmant que le produit ne contient pas les substances énumérées. Documentation demandé ci-contre Processus achat et approvisionnement et processus de contrôle vérifiés vérifié par l auditeur b) Les sels d'ammonium quaternaires qui ne sont pas facilement biodégradables ne doivent pas être utilisés, que ce soit dans la formulation du produit ou en tant que composants d'une préparation incluse dans cette formulation. Le demandeur doit présenter des documents prouvant la biodégradabilité de tout sel d'ammonium quaternaire utilisé. NF438/RP/ /59

12 Critères Définition Preuves à apporter lors de la constitution du dossier de demande Preuves à apporter lors des contrôles sur site (admission et surveillance) Critère 3 : Substances ou préparations dangereuses ou toxiques c) Le produit ne doit contenir aucun ingrédient (substance ou préparation) auquel a été attribuée une ou plusieurs des phrases de risque suivantes, au titre de la directive 67/548/CEE et ses modifications ou de la directive 1999/45/CE du Parlement européen et du Conseil (3) et ses modifications: - R31 (au contact d'un acide, dégage un gaz toxique), - R40 (effet cancérogène suspecté preuves insuffisantes), - R45 (peut causer le cancer), - R46 (peut causer des altérations génétiques héréditaires), - R49 (peut causer le cancer par inhalation), - R68 (possibilité d'effets irréversibles), - R50-53 (très toxique pour les organismes aquatiques et peut entraîner des effets néfastes à long terme pour l'environnement aquatique), - R51-53 (toxique pour les organismes aquatiques et peut entraîner des effets néfastes à long terme pour l'environnement aquatique), - R59 (dangereux pour la couche d'ozone), - R60 (peut altérer la fertilité), - R61 (risque pendant la grossesse d'effets néfastes pour l'enfant), - R62 (risque possible d'altération de la fertilité), - R63 (risque possible pendant la grossesse d'effets néfastes pour l'enfant), - R64 (risque possible pour les bébés nourris au lait maternel). Des exigences particulières sont prescrites pour les biocides entrant dans la composition du produit, que ce soit dans sa formulation ou comme composants d'une préparation incluse dans cette formulation (voir critère relatif aux biocides ci-après). Les exigences susmentionnées s'appliquent à chaque ingrédient (substance ou préparation) représentant plus de 0,01 % en poids du produit final. Elles s'appliquent également à chaque ingrédient de toute préparation utilisée dans la formulation du produit, et qui représente plus de 0,01 % en poids du produit final. Un exemplaire de la fiche de données de sécurité doit être fourni pour chaque ingrédient (substance ou préparation). Le demandeur fournira également une déclaration établie par le fabricant des ingrédients, attestant la conformité à ce critère. Documentation demandé ci-contre Processus achat et approvisionnement et processus de contrôle vérifiés vérifié par l auditeur NF438/RP/ /59

13 Critères Définition Preuves à apporter lors de la constitution du dossier de demande Preuves à apporter lors des contrôles sur site (admission et surveillance) Critère 4 : Biocides a) Le produit ne peut contenir des biocides qu'à des fins de conservation, et aux doses appropriées à cet effet uniquement. Cela ne concerne pas les agents tensioactifs qui peuvent aussi avoir des propriétés biocides. Un exemplaire de la fiche de données de sécurité sera présenté pour tout conservateur ajouté, ainsi que des informations sur la concentration exacte de ce dernier dans le produit. Documentation demandé ci-contre Processus achat et approvisionnement et processus de contrôle vérifiés vérifié par l auditeur b) Il est interdit d'affirmer ou de laisser entendre sur l'emballage, ou par tout autre moyen de communication, que le produit a une action antimicrobienne. c) Les biocides auxquels ont été attribuées des phrases de risque R50-53 ou R51-53 au titre de la directive 67/548/CEE et de ses modifications ou de la directive 1999/45/CE ne peuvent être utilisés à des fins de conservation dans le produit, que ce soit dans sa formulation ou comme composants d'une préparation incluse dans sa formulation, qu'à la condition qu'ils ne soient pas potentiellement bioaccumulables. Dans ce contexte, un biocide est jugé potentiellement bioaccumulable si log Pow (coefficient de partition octanol/eau) est 3,0 (sauf si le facteur de bioconcentration FBC déterminé expérimentalement est 100). La concentration des biocides dans le produit final ne doit pas dépasser la concentration maximale autorisée par la directive 76/768/CEE du Conseil du 27 juillet 1976 concernant le rapprochement des législations des États membres relatives aux produits cosmétiques (4) et ses modifications ultérieures. Le fabricant ou le fournisseur des conservateurs doit fournir des informations sur la dose nécessaire pour conserver le produit. le texte et la maquette de chaque type d'emballage et/ou un exemplaire de chaque type d'emballage doivent être fournis à AFNOR Certification. Un exemplaire de la fiche de données de sécurité doit être fourni pour chaque biocide, accompagné d'un document indiquant la concentration du biocide dans le produit final. NF438/RP/ /59

14 Critères Critère 5 : Teintures ou agents colorants Critère 6 : Parfums Critère 7 : Substances sensibilisantes Définition Les teintures ou agents colorants utilisés dans le produit doivent être autorisés par la directive 76/768/CEE et ses modifications ultérieures, ou par la directive 94/36/CE du Parlement européen et du Conseil du 30 juin 1994 concernant les colorants destinés à être employés dans les denrées alimentaires (5) et ses modifications ultérieures, ou bien doivent se caractériser par des propriétés environnementales n'impliquant pas leur classification par les phrases de risque R50-53 ou R51-53 au titre de la directive 67/548/CEE et ses modifications. a) Le produit ne doit pas contenir de parfums contenant des nitromuscs ou des muscs polycycliques (tels que spécifiés au critère 3 a). b) Tout ingrédient ajouté au produit en tant que matière parfumante doit avoir été fabriqué et/ou traité conformément au code de bonne pratique de l'association internationale des matières premières pour la parfumerie (IFRA). a) Les phrases de risque R42 (peut entraîner une sensibilisation par inhalation) et/ou R43 (peut entraîner une sensibilisation par contact avec la peau) ne doivent pas avoir été attribuées au produit aux fins de sa classification au titre de la directive 1999/45/CE et de ses modifications. Preuves à apporter lors de la constitution du dossier de demande Une déclaration de conformité à ce critère doit être transmise à AFNOR Certification, accompagnée d'une liste complète de toutes les teintures ou agents colorants utilisés. Une déclaration de conformité à chaque aspect de ce critère doit être fournie à AFNOR Certification. La concentration exacte de tous les ingrédients auxquels ont été attribuées des phrases de risques R42 et/ou R43 doit être communiquée à AFNOR Certification, avec des exemplaires des fiches de données de sécurité des substances concernées. Preuves à apporter lors des contrôles sur site (admission et surveillance) Documentation demandé ci-contre Processus achat et approvisionnement et processus de contrôle vérifiés vérifié par l auditeur Documentation demandé ci-contre Processus achat et approvisionnement et processus de contrôle vérifiés vérifié par l auditeur Documentation demandé ci-contre Processus achat et approvisionnement et processus de contrôle vérifiés vérifié par l auditeur b) La concentration de toute substance ou de tout ingrédient auquel a été attribuée une phrase de risque R42 (peut entraîner une sensibilisation par inhalation) et/ou R43 (peut entraîner une sensibilisation par contact avec la peau) aux fins de sa classification au titre de la directive 67/548/CEE et ses modifications ou de la directive 1999/45/CE et ses modifications ne doit pas dépasser 0,1 % en poids du produit final. NF438/RP/ /59

15 Critères Définition Preuves à apporter lors de la constitution du dossier de demande Preuves à apporter lors des contrôles sur site (admission et surveillance) Critère 8 : Composés organiques volatils Le produit ne doit pas contenir plus de 10 % (en poids) de composés organiques volatils ayant un point d'ébullition inférieur à 150 C. Dans le cas des produits lave-glace, la teneur en COV est limitée à 15%. Le demandeur doit fournir un exemplaire de la fiche de données de sécurité de chaque solvant organique, avec le détail des calculs du total des composés organiques volatils à point d'ébullition inférieur à 150 C. Documentation demandé ci-contre Processus achat et approvisionnement et processus de contrôle vérifiés vérifié par l auditeur Critère 9 : Phosphore La quantité totale de phosphore élémentaire dans le produit doit être calculée par unité fonctionnelle (pour les nettoyants universels) ou par 100 g de produit (pour les nettoyants pour sanitaires) en tenant compte de tous les ingrédients qui contiennent du phosphore (par exemple, phosphates et phosphonates). Pour les nettoyants à diluer ou dissoudre, la teneur totale en phosphore (P) ne doit pas dépasser 0,02 g/unité fonctionnelle. Pour les nettoyants prêt à l emploi, la teneur totale en phosphore (P) ne doit pas dépasser 1,0 g/100 g de produit. Les ingrédients utilisés dans les nettoyants pour nettoyants vitres ne doivent pas contenir de phosphore. la formulation exacte du produit doit être communiquée à AFNOR Certification, avec le détail des calculs démontrant le respect de ce critère. Documentation demandé ci-contre Processus achat et approvisionnement et processus de contrôle vérifiés vérifié par l auditeur NF438/RP/ /59

16 Critères Définition Preuves à apporter lors de la constitution du dossier de demande Preuves à apporter lors des contrôles sur site (admission et surveillance) Critère 10 : Fin de vie - Toxicité aquatique et biodégradabilité finale du produit Ecotoxicité aquatique : Les produits nécessitant un rinçage et pour lesquels les eaux de rinçage ne sont pas collectées pour un traitement en station d épuration doivent présenter une concentration critique pour la toxicité aquatique du produit de 100 mg/l au minimum. Biodégradabilité : Les produits ne doivent pas contenir de substances qui sont à la fois non biodégradables et (potentiellement) bioaccumulables. Pour les produits nécessitant un rinçage et pour lesquels les eaux de rinçage ne sont pas collectées pour un traitement en station d épuration : - 95% des substances qui composent le produit doivent être facilement biodégradables - les 5% restantes doivent être intrinsèquement biodégradables Le rapport d essai sur le produit effectué sur les trois groupes d espèces (OCDE 201, 202 et 203 ou des méthodes équivalentes). Les rapports contenant les données sur la biodégradabilité de chaque composant si cela n apparaît pas clairement sur les fiches de données de sécurité fournies pour chaque substance, Les rapports contenant les données sur le potentiel bioaccumulatif de chaque substance non biodégradable Documentation demandée cicontre Processus achat et approvisionnement vérifié par l auditeur La biodégradabilité doit être déterminée séparément pour chaque substance du produit selon les méthodes d essai indiquées ci-après (ou des méthodes équivalentes). Une substance est considérée comme facilement biodégradable (en milieu aérobie) si, lors d une étude de biodégradation de vingt-huit jours selon la méthode d essai OCDE 301 A-F ou des méthodes d essai équivalentes, les niveaux de biodégradation suivants sont atteints : - lors d essais OCDE 301 fondés sur le carbone organique dissous, 70 %, - lors d essais OCDE 301 fondés sur la déperdition d oxygène ou la production de gaz carbonique, 60 % des maximums théoriques, - une biodégradation 60 % lors de l essai ISO (essai au CO2 dans l espace de tête). NF438/RP/ /59

17 Critères Définition Preuves à apporter lors de la constitution du dossier de demande Preuves à apporter lors des contrôles sur site (admission et surveillance) Critère 10 : Fin de vie - Toxicité aquatique et biodégradabilité finale du produit Une substance est considérée comme intrinsèquement biodégradable si l on constate : une biodégradation > 70 % lors de l essai OCDE 302 de biodégradabilité intrinsèque ou selon une méthode d essai équivalente, ou une biodégradation > 20 % mais < 60 % après vingt-huit jours lors des essais OCDE 301 fondés sur la déperdition d oxygène ou la production de gaz carbonique. La méthode d essai OCDE 302 C ou des méthodes d essai équivalentes et toute documentation justificative. Documentation demandée cicontre Processus achat et approvisionnement vérifié par l auditeur Une substance est non biodégradable si elle ne satisfait pas aux critères de biodégradabilité ultime et intrinsèque. Une substance n est pas bioaccumulable si sa MM est > 800 ou son diamètre moléculaire est > 1,5 nm (> 15 Å). Une substance de MM < 800 ou de diamètre moléculaire < 1,5 nm (< 15 Å) n est pas bioaccumulable si : le coefficient de partage octanol/eau (log Kow) est < 3 ou > 7, ou le FBC mesuré est 100. Le coefficient de partage octanol/eau (log Kow) doit être évalué selon les méthodes d essai OCDE 107, 117, le projet de méthode 123, ou toute autre méthode d essai équivalente. Le facteur de bioconcentration (FBC) doit être évalué selon la méthode d essai OCDE 305. NF438/RP/ /59

18 Critères Définition Preuves à apporter lors de la constitution du dossier de demande Preuves à apporter lors des contrôles sur site (admission et surveillance) Critère 11 : Exigences relatives à l emballage a) Les vaporisateurs contenant des gaz propulseurs dont le Potentiel de Réchauffement Planétaire (PRP) est supérieur ou égale à 1 ne doivent pas être utilisés. b) Les matières plastiques utilisées pour le conteneur principal doivent être marquées conformément à la directive 94/62/CE du Parlement européen et du Conseil du 20 décembre 1994 relative aux emballages et aux déchets d'emballages (6), ou conformément à la norme DIN 6120 parties 1 et 2 en conjonction avec la norme DIN 7728 partie 1. Cette obligation ne s applique pas aux bouchons, aux pompes des emballages (capot et valve dans le cas des vaporisateurs). Les informations figurant sur l'emballage et/ou le cas échéant un échantillon de ce dernier, doivent être fournis à AFNOR Certification, accompagnés d'une déclaration de conformité à chacun des aspects de ce critère. Dans le cas des emballages composés de plusieurs matériaux, la preuve de la séparation aisée des éléments d'une seule matière doit être apportée. Documentation demandé ci-contre Processus achat et approvisionnement et processus de contrôle vérifiés vérifié par l auditeur La séparation des éléments d emballage en éléments d'une seule matière est vérifiée par l auditeur. c) Si l'emballage primaire est fabriqué à partir de matériaux recyclés, toute indication à ce propos sur l'emballage doit être conforme à la norme ISO «Marquages et déclarations environnementaux Autodéclarations environnementales» d) Les différentes parties de l'emballage primaire doivent être facilement séparables en éléments d'une seule matière. NF438/RP/ /59

Référentiel de certification du label écologique communautaire

Référentiel de certification du label écologique communautaire Référentiel de certification du label écologique communautaire Détergents lave-vaisselle Organisme Certificateur : AFNOR Certification Siège social : 11 rue Francis de Pressensé 93571 La Plaine Saint-Denis

Plus en détail

Référentiel de certification

Référentiel de certification N d identification : EC432 N de révision : 0 Date de mise en application : 7 novembre 2007 Référentiel de certification POMPES A CHALEUR ELECTRIQUES, A GAZ OU A ABSORPTION A GAZ Organisme Certificateur

Plus en détail

PARTIE 2 EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT

PARTIE 2 EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF DENTAIRE PARTIE 2 EXIGENCES QUALITE A RESPECTER PAR LE FABRICANT SOMMAIRE 2.1. Exigences concernant les produits 2.2. Exigences concernant le système de management de

Plus en détail

PARTIE 2 EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE

PARTIE 2 EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF 315 NF Petite Enfance PARTIE 2 EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE SOMMAIRE 2.1. Exigences concernant les produits 2.2. Exigences concernant le système de

Plus en détail

REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF REACTION AU FEU MANCHONS ET PLAQUES D ISOLATION THERMIQUE EN ELASTOMERE EXPANSE PARTIE 4

REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF REACTION AU FEU MANCHONS ET PLAQUES D ISOLATION THERMIQUE EN ELASTOMERE EXPANSE PARTIE 4 REGLES DE CERTIFICATION MARQUE MANCHONS ET PLAQUES D ISOLATION THERMIQUE EN ELASTOMERE EXPANSE PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION SOMMAIRE 4.1. Processus

Plus en détail

Produits et services de nettoyage Fiche produit --- Version finale DOCUMENT TRADUIT À L EXTÉRIEUR

Produits et services de nettoyage Fiche produit --- Version finale DOCUMENT TRADUIT À L EXTÉRIEUR DOCUMENT TRADUIT À L ETÉRIEUR Produits et services de nettoyage Fiche produit pour les marchés publics écologiques (MPE) 1. Champ d application La présente fiche contient des recommandations relatives

Plus en détail

PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION

PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF REACTION AU FEU DES MATERIAUX DESTINES AU BATIMENT TUBES ET RACCORDS PVC FILMS PVC SUPPORTS TEXTILES REVETUS PLAFONDS PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES

Plus en détail

Référentiel de certification de la marque NF Environnement. Litières pour chats

Référentiel de certification de la marque NF Environnement. Litières pour chats N d identification : NF193 N de révision : 1 Date de mise en application : 08/02/2012 Référentiel de certification de la marque NF Environnement Litières pour chats Organisme Certificateur : AFNOR Certification

Plus en détail

PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION

PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF ALUMINIUM MENAGER PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION SOMMAIRE 4.1. Processus de surveillance des produits certifiés 4.2.

Plus en détail

Règles de certification

Règles de certification N d identification : NF 467 N de révision : 0 Date de mise à jour : 25 janvier 2012 Date de mise en application : 27/02/2012 Règles de certification < LUMINAIRES A SOURCE CENTRALE Organisme Certificateur

Plus en détail

PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION

PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF SECURITE FEU TUBES ET RACCORDS PVC PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION SOMMAIRE 4.1. Processus de surveillance des produits

Plus en détail

REGLES DE CERTIFICATION LUMINAIRES

REGLES DE CERTIFICATION LUMINAIRES REGLES DE CERTIFICATION LUMINAIRES N d identification : NM013 Version 01 Date d approbation : 30 octobre 2014 1. OBJET ET CHAMP D'APPLICATION Le présent référentiel ainsi que ses annexes précisent les

Plus en détail

Les écolabels produits. Chantal Trichard 4 octobre 2011

Les écolabels produits. Chantal Trichard 4 octobre 2011 Les écolabels produits Chantal Trichard 4 octobre 2011 Rappel de définition Qu est-ce qu un achat éco-responsable? Achat de biens ou services qui prennent en compte la protection de l environnement ou

Plus en détail

Référentiel de certification de la marque NF Environnement

Référentiel de certification de la marque NF Environnement Organisme certificateur : AFNOR Certification 11 rue Francis de Pressensé 93571 La Plaine Saint Denis Cedex Téléphone : + 33 (0)1 41 62 80 00 certification@afnor.org www.ecolabels.fr Référentiel de certification

Plus en détail

Manuel Qualité des Fournisseurs de Salzgitter Mannesmann Précision Etirage

Manuel Qualité des Fournisseurs de Salzgitter Mannesmann Précision Etirage Manuel Qualité des Fournisseurs de Salzgitter Mannesmann Précision Etirage Manuel Qualité Rédacteur des Fournisseurs : C. Chevrel de Salzgitter Mannesmann Date : 21/02/2011 Précision Etirage Page Page

Plus en détail

Charte d utilisation de la marque de certification NF pour les bâtiments non résidentiels*

Charte d utilisation de la marque de certification NF pour les bâtiments non résidentiels* Charte d utilisation de la marque de certification NF pour les bâtiments non résidentiels* Comment communiquer sur la marque NF? Dès lors que vous bénéficiez d un certificat ou d une attestation, vous

Plus en détail

MODALITES D'APPLICATION DE LA KEYMARK. "Refroidisseurs de lait en vrac à la ferme "

MODALITES D'APPLICATION DE LA KEYMARK. Refroidisseurs de lait en vrac à la ferme Organisme certificateur 11, avenue Francis Le Pressensé F 93571 SAINT-DENIS LA PLAINE CEDEX MODALITES D'APPLICATION DE LA KEYMARK "Refroidisseurs de lait en vrac à la ferme " N d identification AFAQ AFNOR

Plus en détail

Référentiel de certification

Référentiel de certification N d identification : NF397 N de révision : 0 Date de mise en application : 13 septembre 2006 Référentiel de certification Cafetières électriques à filtre pour usage domestique Organisme Certificateur :

Plus en détail

PARTIE 3 OBTENTION DE LA CERTIFICATION

PARTIE 3 OBTENTION DE LA CERTIFICATION REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF ALUMINIUM MENAGER PARTIE 3 OBTENTION DE LA CERTIFICATION SOMMAIRE 3.1. Constitution du dossier de demande 3.2. Processus d'évaluation initiale Rev. 1 Mars 2015 PROCESSUS

Plus en détail

PARTIE 2 EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE

PARTIE 2 EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF OBJETS SURPRISE ASSOCIES A UN PRODUIT PARTIE 2 EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE SOMMAIRE 2.1 Exigences concernant les produits 2.2 Exigences concernant

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION Référentiel N NF 367 I82 N de révision : 1 (MAI 2010) VIDEOSURVEILLANCE Serviice d iinstallllatiion et de maiintenance ORGANISMES CERTIFICATEURS AFNOR Certification 11 rue

Plus en détail

Règles de certification

Règles de certification N d identification : NF214 N de révision : 2.1 Date de mise à jour : 20/06/2005 Date de mise en application : 01/02/2005 Règles de certification Formation Organisme Certificateur : AFAQ AFNOR Certification

Plus en détail

PROCESSUS DE CONTROLE du référentiel ECOCERT Being SPA Biologique & Ecologique

PROCESSUS DE CONTROLE du référentiel ECOCERT Being SPA Biologique & Ecologique PROCESSUS DE CONTROLE du référentiel ECOCERT Being SPA Biologique & Ecologique Version du 1 er juin 2012 Le référentiel est protégé par les dispositions du Code de la propriété intellectuelle, notamment

Plus en détail

CHARTE QUALITÉ FOURNISSEURS

CHARTE QUALITÉ FOURNISSEURS 20/05/2005 CHARTE QUALITÉ FOURNISSEURS INSTRUCTIONS REF. ISP.10.IN.06 B Etabli par : Vérifié par : Approuvé par : Marie GREGOIRE Marie GREGOIRE Franck SAUVAGEOT Marie GREGOIRE En Rédaction Marie GREGOIRE

Plus en détail

Référentiel de certification du label écologique communautaire

Référentiel de certification du label écologique communautaire N d identification : EC 168 N de révision : 2 Date de mise en application : 4 janvier 2010 Date de modification : 8 septembre 2010 Référentiel de certification du label écologique communautaire PAPIER

Plus en détail

AUDITS QUALITÉ INTERNES

AUDITS QUALITÉ INTERNES AUDITS QUALITÉ INTERNES 0 Ind. Date Etabli par Vérifié par Approuvé par observations 1/6 1. OBJET Cette procédure a pour objet de définir l'organisation, la planification, la réalisation et le suivi des

Plus en détail

RAPPORT D'ESSAIS N FH 13 00 04

RAPPORT D'ESSAIS N FH 13 00 04 Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon DPMES - Laboratoire Electronique Incendie Route de la Chapelle Réanville CD 64 CS 22265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2325364 49 Télécopie 33 (0)232536496 RAPPORT

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION MARQUE NF EQUIPEMENTS DE LA ROUTE

REFERENTIEL DE CERTIFICATION MARQUE NF EQUIPEMENTS DE LA ROUTE Organisme Certificateur Association pour la Certification et la Qualification des Equipements de la Route 58, Rue de l arcade 75384 Paris CEDEX 08 www.ascquer.fr Mandaté par : AFNOR Certification 11, rue

Plus en détail

TS006(GT)v03 v. 24/02/2015 RÈGLES DE REFERENCE A LA CERTIFICATION PROGRAMME GLOBAL ORGANIC TEXTILE STANDARD «GOTS»

TS006(GT)v03 v. 24/02/2015 RÈGLES DE REFERENCE A LA CERTIFICATION PROGRAMME GLOBAL ORGANIC TEXTILE STANDARD «GOTS» TS006(GT)v03 v. 24/02/2015 RÈGLES DE REFERENCE A LA CERTIFICATION PROGRAMME GLOBAL ORGANIC TEXTILE STANDARD «GOTS» ECOCERT, en tant qu organisme de contrôle, et propriétaire de sa marque déposée, surveille

Plus en détail

REGLES DE CERTIFICATION CONSEIL EN RECRUTEMENT

REGLES DE CERTIFICATION CONSEIL EN RECRUTEMENT N d identification : NF 353 N de révision : version 2.2 Mise à jour : 27/03/2015 Addendum n 1 du 27/03/2015 Date de mise en application : 20/04/2015 REGLES DE CERTIFICATION CONSEIL EN RECRUTEMENT Organisme

Plus en détail

Ministère de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche, de la Ruralité et de l Aménagement du territoire. ANNEXE 1

Ministère de l'agriculture, de l'alimentation, de la pêche, de la Ruralité et de l Aménagement du territoire. ANNEXE 1 ANNEXE 1 Préambule CHARTE GRAPHIQUE DE LA MARQUE "AB" À DES FINS DE CERTIFICATION DE PRODUITS La matérialisation de la mention agriculture biologique par le logotype "AB" à des fins de certification permet

Plus en détail

Règles de certification de la marque

Règles de certification de la marque N d identification : NF102 N de révision : 10 Date d approbation : 15/06/2012 Date d édition : 29/08/2012 Règles de certification de la marque Validation des méthodes alternatives d analyse Application

Plus en détail

Système de canalisations en plastique pour la rénovation des réseaux d assainissement

Système de canalisations en plastique pour la rénovation des réseaux d assainissement Règles de certification NF Robinetterie sanitaire (NF 077) 1/29 Système de canalisations en plastique pour la rénovation des réseaux d assainissement N d'identification : NF 390 N de révision : 05 Date

Plus en détail

Règles de certification des systèmes de management d'entreprise ISO 14001 ISO 9001

Règles de certification des systèmes de management d'entreprise ISO 14001 ISO 9001 Règles de certification des systèmes de management d'entreprise ISO 14001 ISO 9001 Revision du 03/06/2008 Règles de certification des système de management d entreprise ISO 14001-ISO 9001 1/12 Révision

Plus en détail

28.3.2008 Journal officiel de l Union européenne L 86/9

28.3.2008 Journal officiel de l Union européenne L 86/9 28.3.2008 Journal officiel de l Union européenne L 86/9 RÈGLEMENT (CE) N o 282/2008 DE LA COMMISSION du 27 mars 2008 relatif aux matériaux et aux objets en matière plastique recyclée destinés à entrer

Plus en détail

NF AMEUBLEMENT NF MOBILIER PROFESSIONNEL NF OFFICE EXCELLENCE CERTIFIE NF AMEUBLEMENT ENVIRONNEMENT

NF AMEUBLEMENT NF MOBILIER PROFESSIONNEL NF OFFICE EXCELLENCE CERTIFIE NF AMEUBLEMENT ENVIRONNEMENT Annule et remplace MQ-CERT 13-344 du 16/10/2013 Approuvé par la Directrice Générale d AFNOR Certification, le 21/11/2013 Date de mise en application : 02/09/2015 NF AMEUBLEMENT NF MOBILIER PROFESSIONNEL

Plus en détail

Marquage CE des Granulats

Marquage CE des Granulats REFERENTIEL SECTORIEL POUR LA Page 1 sur 11 MAÎTRISE DE LA PRODUCTION DES GRANULATS (Système d'attestation de conformité 2+) SOMMAIRE : Article 1 Objet et domaine d application Article 2 Intervenants dans

Plus en détail

CONVENTION ASSURANCE QUALITÉ (QAA) FONCTION NÉGOCIANT

CONVENTION ASSURANCE QUALITÉ (QAA) FONCTION NÉGOCIANT 1. Préambule 1.1 Généralités La présente convention d assurance qualité (QAA) définit les exigences posées aux fournisseurs REHAU en matière d assurance qualité. La QAA REHAU constitue des règles destinées

Plus en détail

PROCEDURE GESTION DOCUMENTAIRE

PROCEDURE GESTION DOCUMENTAIRE 1- Objet & finalité Cette procédure définit les modalités d élaboration et de gestion des documents du Système de management de la Qualité de l école. Elle a pour but : de garantir la conformité, d apporter

Plus en détail

UTZ Certified Chaîne de Traçabilité Liste de contrôle

UTZ Certified Chaîne de Traçabilité Liste de contrôle UTZ Certified Chaîne de Traçabilité Liste de contrôle Pour le Cacao Version 3.1, Juin 2012 Introduction La liste de contrôle UTZ Certified est un outil pour les organisations à évaluer leur performance

Plus en détail

PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT

PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT PROCESSUS DE CERTIFICATION DE SYSTÈME DE MANAGEMENT CONTROL UNION INSPECTIONS FRANCE 16 rue Pierre Brossolette 76600 Le Havre Tel : 02 35 42 77 22 Processus de Certification de système de management 01

Plus en détail

INTRODUCTION. QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel.

INTRODUCTION. QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel. INTRODUCTION QSC est un système référentiel de qualité pour la certification des institutions scolaires d enseignement général et professionnel. Ce certificat est destiné à toutes les écoles d enseignement

Plus en détail

Protocole de vérification de conformité de la norme Afnor NF V 25-112 MAJ : 08/09/10

Protocole de vérification de conformité de la norme Afnor NF V 25-112 MAJ : 08/09/10 Protocole de vérification de conformité Norme Afnor NF V 25-112 - Bonnes pratiques d'évaluation des caractéristiques d'un lot de pommes de terre destiné au marché du frais Sommaire Page 1 DOMAINE D'APPLICATION...5

Plus en détail

REGLES DE CERTIFICATION Extincteurs

REGLES DE CERTIFICATION Extincteurs REGLES DE CERTIFICATION Extincteurs N d identification : NM011 Version 01 Date d approbation : 29 Octobre 2013 1- OBJET ET CHAMP D'APPLICATION Le présent référentiel ainsi que ses annexes précisent les

Plus en détail

Les points suivants seront/pourront être vérifiés et les documents correspondants sont donc à préparer pour la venue de l auditeur.

Les points suivants seront/pourront être vérifiés et les documents correspondants sont donc à préparer pour la venue de l auditeur. Guide pour la préparation de l audit ECOCERT Référentiels Cosmétiques ECOCERT et/ou COSMOS Les modifications apportées à ce document sont identifiées par un trait vertical dans la marge TS017(GC-COS)v03

Plus en détail

Référentiel de certification

Référentiel de certification N d identification : NF362 N de révision : 2 Date de mise en application : 21/01/2013 + Addendum n 1 applicable le 01/04/2015 www.marque-nf.com Référentiel de certification FERMETURES D OUVRAGES SOUTERRAINS

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L EMPLOI, DE LA COHÉSION SOCIALE ET DU LOGEMENT Arrêté du 21 novembre 2006 définissant les critères de certification des compétences des personnes

Plus en détail

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE

ISO 9001:2000. CHAPITRE par CHAPITRE ISO 9001:2000 PARTIE 2-3 CHAPITRE par CHAPITRE 9001:2000, domaine Satisfaction du client par la prévention des N.C. (ISO 9001:1994) Appliquer efficacement le système pour répondre aux besoins du client

Plus en détail

Règles de certification

Règles de certification N d identification : NF 468 N de révision : 0 Date de mise à jour : mars 2013 Date de mise en application : 28/03/2013 Règles de certification < Blocs Autonomes d Alarme Sonore (BAAS) Organisme Certificateur

Plus en détail

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME

SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME SERVICE DE VALIDATION DES TITRES DE COMPÉTENCE (SVTC) MARCHE À SUIVRE POUR SOUMETTRE UNE DEMANDE DE VALIDATION DE PROGRAMME Pour obtenir des renseignements, veuillez communiquer avec : Service de l assurance

Plus en détail

ECHANTILLONS INITIAUX FOURNISSEURS PROCEDURE N 33 SOMMAIRE. 4. Méthodologie 4.1. Donneur d'ordre 4.2. Délai

ECHANTILLONS INITIAUX FOURNISSEURS PROCEDURE N 33 SOMMAIRE. 4. Méthodologie 4.1. Donneur d'ordre 4.2. Délai 10 rue Jean Rostand 69745 Genas Indice P Page 1 / 6 ECHANTILLONS INITIAUX FOURNISSEURS PROCEDURE N 33 SOMMAIRE 1. Objet 2. Domaine d'application 3. Responsabilité 4. Méthodologie 4.1. Donneur d'ordre 4.2.

Plus en détail

Déchets ménagers et assimilés Panorama des normes et documents normatifs existants

Déchets ménagers et assimilés Panorama des normes et documents normatifs existants assimilés Panorama des normes et documents normatifs existants 4 ème version Juillet 2013 Sébastien LOUIS-ROSE - Tél : +33 (0) 1 41 62 83 45 Sebastien.louisrose@afnor.org Patricia BENEDIKT - Tél : +33

Plus en détail

«LABEL EGALITE PROFESSIONNELLE» PARTIE 2. Gestion de votre candidature et de son instruction

«LABEL EGALITE PROFESSIONNELLE» PARTIE 2. Gestion de votre candidature et de son instruction «LABEL EGALITE PROFESSIONNELLE» PARTIE 2 Gestion de votre candidature et de son instruction 11 rue Francis de Pressensé - 93751 La Plaine Saint-Denis Cedex - France -T. +33 (0)1 41 62 80 11 - F : +33 (0)1

Plus en détail

INFORMATIONS RISQUE CHIMIQUE

INFORMATIONS RISQUE CHIMIQUE INFORMATIONS RISQUE CHIMIQUE 1. GENERALITES SUR LES AGENTS CHIMIQUES 2. NOTIONS DE BASE : Agent chimique Danger Risque Exposition professionnelle à un agent chimique Voies d exposition Agent chimique :

Plus en détail

INSTITUT INTERNATIONAL DE GESTION DU CYANURE

INSTITUT INTERNATIONAL DE GESTION DU CYANURE INSTITUT INTERNATIONAL DE GESTION DU CYANURE Rapport sommaire de l audit pour les sociétés de transport de cyanure Pour le Code international de gestion du cyanure www.cyanidecode.org Juin 2012 Le Code

Plus en détail

SPECIFICATION TECHNIQUE

SPECIFICATION TECHNIQUE SOCIETE NATIONALE DES CHEMINS DE FER BELGES SPECIFICATION TECHNIQUE S - 10 PANNEAUX POUR LIGNES CONVENTIONNELLES EDITION : 2003 Index 1. INTRODUCTION...3 1.1. OBJET...3 1.2. DOMAINE D APPLICATION...3 1.3.

Plus en détail

Par nature, Nous vous rendons. Plus performant. Séminaire Démarche écoresponsable et sites sensibles : l exemple du Life Promesse.

Par nature, Nous vous rendons. Plus performant. Séminaire Démarche écoresponsable et sites sensibles : l exemple du Life Promesse. Séminaire Démarche écoresponsable et sites sensibles : l exemple du Life Promesse Par nature, Nous vous rendons Plus performant. 11 décembre 2007 Group Présentation et comparaison de la norme ISO 14001

Plus en détail

TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS?

TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS? TRACABILITE DANS LE SECTEUR AGROALIMENTAIRE, J-4 mois : ÊTES-VOUS PRÊTS? INTRODUCTION Aujourd hui, dans un contexte de crises sanitaires et de concurrence internationale croissante au niveau du secteur

Plus en détail

Chapitre E : Allégations environnementales dans la communication commerciale

Chapitre E : Allégations environnementales dans la communication commerciale Chapitre E : Allégations environnementales dans la communication commerciale Le présent chapitre doit être lu en conjonction avec les Dispositions générales sur les pratiques de publicité et de communication

Plus en détail

Bienvenue au Forum des entreprises certifiées TÜV Cert au Maroc

Bienvenue au Forum des entreprises certifiées TÜV Cert au Maroc Bienvenue au Forum des entreprises certifiées TÜV Cert au Maroc La version 2008 de la norme ISO/DIS 9001 (Draft International Standard) Plan Plan d élaboration de l ISO9001:2008 Objectifs Présentation

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE ET PROTHESE SOUS TRAITEE A L ETRANGER

SECURITE SANITAIRE ET PROTHESE SOUS TRAITEE A L ETRANGER SECURITE SANITAIRE ET PROTHESE SOUS TRAITEE A L ETRANGER Ce dossier a pour objectif d informer les professionnels de santé prescripteurs sur la sécurité sanitaire associée aux prothèses fabriquées par

Plus en détail

Manuel Qualité. Toutes les activités de l ICEDD sont dans le domaine d application du référentiel ISO 9001 :2000.

Manuel Qualité. Toutes les activités de l ICEDD sont dans le domaine d application du référentiel ISO 9001 :2000. Manuel 1 Objectif Décrire brièvement l organisation du système mis en place à l ICEDD afin de démontrer le respect des exigences de la norme ISO 9001 : 2000. Accessoirement, cela peut faciliter la recherche

Plus en détail

Référentiel de certification

Référentiel de certification N d identification : NF192 N de révision : 4 Date de mise à jour : juillet 2011 Date de mise en application : 01/06/2010 Référentiel de certification SOLS SPORTIFS INTERIEURS Organisme Certificateur :

Plus en détail

Ref : ASTRIUM.F.0061 Issue : 1 Rev. : 0 Date : 19/01/2011 Page : 1 / 9

Ref : ASTRIUM.F.0061 Issue : 1 Rev. : 0 Date : 19/01/2011 Page : 1 / 9 Page : 1 / 9 Exigences applicables aux Fournisseurs d Astrium résultant des Législations relatives à la Protection de l Environnement et à la Santé des Travailleurs La version actuelle applicable de ce

Plus en détail

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION

RÈGLEMENT DE CERTIFICATION QSE_DOC_015 V4.0 RÈGLEMENT DE CERTIFICATION Systèmes de management Tél. : 01 41 98 09 49 - Fax : 01 41 98 09 48 certification@socotec.com Sommaire Introduction 1. Déroulé d une prestation de certification

Plus en détail

PARTIE 1 CHAMP D'APPLICATION MARQUAGE NF

PARTIE 1 CHAMP D'APPLICATION MARQUAGE NF REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF Tubes en polyéthylène pour réseaux de distribution de gaz combustibles, réseaux de distribution d'eau potable, irrigation et applications industrie, eau non potable et

Plus en détail

RÈGLES DE CERTIFICATION

RÈGLES DE CERTIFICATION Revu par : Valide pour : Révision : No. : Estelle MAILLER DNV GL Business Assurance France 19 PSY03 Approuvé par : Date : Replace : Pages : Antoine Thomassin 2015-10-07 18 1 sur 8 RÈGLES DE CERTIFICATION

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION Référentiel N NF 367 I82 N de révision : 3 (Juillet 2012) VIDEOSURVEILLANCE Service d installation et de maintenance ORGANISMES CERTIFICATEURS AFNOR Certification 11 rue Francis

Plus en détail

Addendum au référentiel de certification de la marque Dalles de voirie & Toiture en béton

Addendum au référentiel de certification de la marque Dalles de voirie & Toiture en béton Organisme certificateur mandaté par AFNOR Certification N d identification : NF 187 N de révision : 1 +A2 Date de mise en application de la révision : Mars 2006 Date de mise en application de l addendum

Plus en détail

Recueil de Positions techniques Qualimat Transport Avril 2014 SOMMAIRE

Recueil de Positions techniques Qualimat Transport Avril 2014 SOMMAIRE Recueil de Positions techniques Qualimat Transport Avril 2014 SOMMAIRE 1. OBJET ET MODALITES D APPLICATION p. 2 2. POSITIONS TECHNIQUES THEME 1 : Portée et limite du référencement Qualimat Transport -

Plus en détail

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT

CHARTE DU COMITÉ D AUDIT CHARTE DU COMITÉ D AUDIT I. OBJECTIF GÉNÉRAL ET PRINCIPAL MANDAT Le comité d audit (le «comité») est établi par le conseil d administration (le «conseil») d Ovivo Inc. (la «Société») pour l aider à s acquitter

Plus en détail

Français Exigences de sécurité alimentaire

Français Exigences de sécurité alimentaire Français Exigences de sécurité alimentaire Mars 2013 Ce document est organisé en chapitres du cours en ligne sur la sécurité alimentaire. Il indique les différences entre le contenu du cours et les exigences

Plus en détail

REFERENTIEL D AGREMENT DES CENTRES DE FORMATION

REFERENTIEL D AGREMENT DES CENTRES DE FORMATION REFERENTIEL D AGREMENT DES CENTRES DE FORMATION DPMC- ADM- SPO Page - 1-16/07/2009 Généralités Le DPMC est l organisme désigné par la CPNE, en charge du contrôle des compétences pour la délivrance du CQP

Plus en détail

REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF MEDICAL LITS MEDICAUX, LEVE-PERSONNES ET MATELAS A USAGE MEDICAL

REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF MEDICAL LITS MEDICAUX, LEVE-PERSONNES ET MATELAS A USAGE MEDICAL REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF MEDICAL LITS MEDICAU, LEVE-PERSONNES ET MATELAS A USAGE MEDICAL PARTIE 2 EIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR TITULAIRE SOMMAIRE 2.1. Exigences concernant les produits

Plus en détail

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5

3 - Sélection des fournisseurs... 4. 4 Marche courante... 5. 4.1 Conditionnement Transport... 5. 4.2 Livraison... 5 1 SOMMAIRE 1 Introduction... 3 2 Principes... 3 3 - Sélection des fournisseurs... 4 4 Marche courante... 5 4.1 Conditionnement Transport... 5 4.2 Livraison... 5 4.3 - Garantie qualité / Conformité... 5

Plus en détail

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Le respect des bonnes pratiques d hygiène de fabrication, par chaque opérateur, constitue le préalable à toute démarche de maîtrise de la sécurité

Plus en détail

REFERENTIEL DE QUALIFICATION

REFERENTIEL DE QUALIFICATION REFERENTIEL Pour l attribution et le suivi d une qualification d entreprise 11, rue de la Vistule 75013 PARIS tel 01 43 21 09 27 www.qualipropre.org Date d application : Avril 2013 1/7 SOMMAIRE 1. Objet

Plus en détail

Guide pour les organismes notifiés concernant l'audit des fournisseurs 2 des fabricants de dispositifs médicaux

Guide pour les organismes notifiés concernant l'audit des fournisseurs 2 des fabricants de dispositifs médicaux NBOG BPG 1 2010-1 Guide pour les organismes notifiés concernant l'audit des fournisseurs 2 des fabricants de dispositifs médicaux 1 introduction Traduction non officielle du document en anglais publié

Plus en détail

MARQUE NF TUBES ET ACCESSOIRES POUR RESEAUX DE TELECOMMUNICATION EN POLYETHYLENE (PE) ET POLYPROPYLENE (PP)

MARQUE NF TUBES ET ACCESSOIRES POUR RESEAUX DE TELECOMMUNICATION EN POLYETHYLENE (PE) ET POLYPROPYLENE (PP) MARQUE NF TUBES ET ACCESSOIRES POUR RESEAUX DE TELECOMMUNICATION EN POLYETHYLENE (PE) ET POLYPROPYLENE (PP) EXIGENCES D'ASSURANCE QUALITE EN REFERENCE A LA NORME NF EN ISO 9002 (août 1994) DISPOSITIONS

Plus en détail

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001-

Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Forum QHSE - QUALITE Atelier thématique QUA1 -Présentation de la norme ISO 9001- Laurent GUINAUDY OC2 Consultants Atelier ISO 9001 1 Présentation du Cabinet OC2 Consultants Cabinet créé en 1996 Zone d

Plus en détail

Référentiel de certification

Référentiel de certification N d identification : 281 N de révision : 3 + addendum n 1 du 27/03/2015 Date de mise en application : 19/06/2015 Référentiel de certification SERVICE DE TRANSPORT DE VOYAGEURS Organisme Certificateur :

Plus en détail

Halfen GmbH & Co. KG Liebigstrasse 14 40764 Langenfeld. HALFEN Stud Connector HSC

Halfen GmbH & Co. KG Liebigstrasse 14 40764 Langenfeld. HALFEN Stud Connector HSC !!" #$!!" %& ' (")"*+*",+ Numéro d agrément : Z-15.6-204 Demandeur : Objet de l agrément : Halfen GmbH & Co. KG Liebigstrasse 14 40764 Langenfeld HALFEN Stud Connector HSC Durée de validité : 31 décembre

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 2

Tremplins de la Qualité. Tome 2 Tome 2 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANTPROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION 39/41, rue Louis Blanc 92400 COURBEVOIE Tél. : 01 47 17 64 85 www.certita.fr Organisme certificateur mandaté par AFNOR Certification 11, rue Francis de Préssencé 93571 LA PLAINE ST DENIS Cedex Tél :01

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS PREFET DES PYRENEES-ATLANTIQUES Direction Départementale de la Protection des Populations des Pyrénées-Altantiques SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS Quelques règles à respecter, secteur de la remise directe

Plus en détail

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302*

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Transports Canada Transport Canada TP 14693F (05/2007) Aviation civile Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Imprimé au Canada Veuillez acheminer vos commentaires, vos commandes

Plus en détail

CHARTE DE L AUDIT INTERNE

CHARTE DE L AUDIT INTERNE CHARTE DE L AUDIT INTERNE Septembre 2009 Introduction La présente charte définit la mission et le rôle de l audit interne de l Institut National du Cancer (INCa) ainsi que les modalités de sa gouvernance.

Plus en détail

Règles de certification

Règles de certification N d identification : NF 248 N de révision : Version 7.3 Date de mise à jour : 27/03/2015 et Addendum n 1 du 27/03/2015 Date de mise en application : 20/04/2015 Règles de certification ACTIVITES DES PEPINIERES

Plus en détail

PROCESSUS DE CONTROLE REFERENTIEL INTRANTS UTILISABLES EN AB PROCESSUS DE CONTRÔLE. Contrôle d intrants utilisables en Agriculture Biologique

PROCESSUS DE CONTROLE REFERENTIEL INTRANTS UTILISABLES EN AB PROCESSUS DE CONTRÔLE. Contrôle d intrants utilisables en Agriculture Biologique Page: 1/6 PROCESSUS DE CONTRÔLE Contrôle d intrants utilisables en Agriculture Biologique 1. LES ETAPES DU CONTROLE 2. LEXIQUE 3. MODE DE TRAITEMENT DES ECARTS Page: 2/6 1/ LES ETAPES DU CONTRÔLE 1 - DEMANDE

Plus en détail

RÈGLES DE CERTIFICATION NF LOGEMENT ET NF LOGEMENT HQE V9.0. Certifications Habitat Neuf

RÈGLES DE CERTIFICATION NF LOGEMENT ET NF LOGEMENT HQE V9.0. Certifications Habitat Neuf RÈGLES DE CERTIFICATION V9.0 NF LOGEMENT ET NF LOGEMENT HQE Certifications Habitat Neuf Sommaire 1. INTRODUCTION... 5 2. L OFFRE DE CERTIFICATION NF LOGEMENT ET NF LOGEMENT HQE... 5 2.1. Certifications

Plus en détail

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION. Marque NF Carreaux céramiques pour revêtements de sol, associée à la Marque UPEC

RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION. Marque NF Carreaux céramiques pour revêtements de sol, associée à la Marque UPEC CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DU BATIMENT Organisme certificateur mandaté par AFNOR Certification 84, avenue Jean Jaurès Champs sur Marne F - 77447 MARNE LA VALLEE Cedex 2 CARREAUX CERAMIQUES POUR REVËTEMENTS

Plus en détail

MANAGEMENT DE LA RADIOPROTECTION

MANAGEMENT DE LA RADIOPROTECTION Page : 1/10 MANUEL MAN-CAM-NUC-F Seule la version informatique est mise à jour, avant toute utilisation consulter sur le réseau Intranet la version en cours de ce document Page : 2/10 HISTORIQUE DE RÉVISION

Plus en détail

Référentiel certification de service SSP demi-journée d information : passage révision 0 à 1

Référentiel certification de service SSP demi-journée d information : passage révision 0 à 1 Prestations de services relatives aux sites et sols pollués 1 Référentiel certification de service SSP demi-journée d information : passage révision 0 à 1 Pour les titulaires et les demandeurs de la certification

Plus en détail

DE CERTIFICATION MARQUE NF

DE CERTIFICATION MARQUE NF CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DU BATIMENT Organisme certificateur mandaté par AFNOR CERTIFICATION 84, avenue Jean Jaurès Champs sur Marne F - 77447 MARNE LA VALLEE Cedex 2 RÉFÉRENTIEL DE CERTIFICATION

Plus en détail

Marseille, le 3/7/2015 CODEP-MRS-2015-025309. CHU Montpellier - Lapeyronie 371, avenue du Doyen Giraud 34295 MONTPELLIER Cedex

Marseille, le 3/7/2015 CODEP-MRS-2015-025309. CHU Montpellier - Lapeyronie 371, avenue du Doyen Giraud 34295 MONTPELLIER Cedex RÉPUBLIQUE FRANÇAISE DIVISION DE MARSEILLE- Zone non imprimée - Place pour l'en-tête CODEP-MRS-2015-025309 Marseille, le 3/7/2015 CHU Montpellier - Lapeyronie 371, avenue du Doyen Giraud 34295 MONTPELLIER

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION DE LA MARQUE

REFERENTIEL DE CERTIFICATION DE LA MARQUE Organisme certificateur Mandaté par AFNOR Certification 48/50 rue de la Victoire 75009 PARIS Téléphone : +33 (0)1 75 44 71 71 www.eurovent-certification.com /www.certita.fr REFERENTIEL DE CERTIFICATION

Plus en détail

EXIGENCES ASSURANCE QUALITÉ SOUS-TRAITANT & FOURNISSEUR SOMMAIRE :

EXIGENCES ASSURANCE QUALITÉ SOUS-TRAITANT & FOURNISSEUR SOMMAIRE : Page 1/7 Indice Date Objet Rédigé par Visa Vérifié par Visa Approuvé par Visa B 19/01/2006 Changement de logo S. LE NAGUARD J. ROBERT Ph. EVENAT C 27/10/2006 Distinction fournisseur / sous-traitant. A.

Plus en détail

Sacs cabas. Référentiel de certification de la marque. N d identification : NF 340. N de révision : 2. Date de mise en application : 26/09/2007

Sacs cabas. Référentiel de certification de la marque. N d identification : NF 340. N de révision : 2. Date de mise en application : 26/09/2007 N d identification : NF 340 N de révision : 2 Date de mise en application : 26/09/2007 Date de modification : 15/04/2011 Référentiel de certification de la marque Sacs cabas Organisme Certificateur : AFNOR

Plus en détail

PREMIER MINISTRE PROCEDURE TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION

PREMIER MINISTRE PROCEDURE TECHNOLOGIES DE L'INFORMATION PREMIER MINISTRE Secrétariat général de la défense nationale Paris, le 9 février 2004 000309/SGDN/DCSSI/SDR Référence : CER/P/01.1 Direction centrale de la sécurité des systèmes d information PROCEDURE

Plus en détail

Référentiel de certification NF- RECONDITIONNEMENT DES PRODUITS DE SYSTEMES DE SECURITE INCENDIE

Référentiel de certification NF- RECONDITIONNEMENT DES PRODUITS DE SYSTEMES DE SECURITE INCENDIE N d identification : NF 422 N de révision : 02 Date d approbation : 19/11/2014 Date de mise en application : 02/12/2014 Référentiel de certification NF- RECONDITIONNEMENT DES PRODUITS DE SYSTEMES DE SECURITE

Plus en détail