Référentiel de certification

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Référentiel de certification"

Transcription

1 N d identification : NF397 N de révision : 0 Date de mise en application : 13 septembre 2006 Référentiel de certification Cafetières électriques à filtre pour usage domestique Organisme Certificateur : AFAQ AFNOR Certification Siège : 11 rue Francis de Pressensé F La Plaine Saint Denis Cedex Bureaux : 116 avenue Aristide Briand F Bagneux Cedex Téléphone : +33 (0) Télécopie : +33 (0) Organisme mandaté par AFNOR CERTIFICATION : Laboratoire Central des Industries Electriques 33 avenue du général Leclerc BP Fontenay-aux-roses Cedex Téléphone : +33 (0) Télécopie : +33 (0)

2 Mise à jour Les marques NF évoluent et se modernisent pour être en harmonie avec le monde actuel. Pour prendre en compte ces changements, le présent référentiel doit être lu en tenant compte des modifications de logos suivantes : Anciens logos NF Nouveaux logos NF Un changement de logo a des conséquences sur les marquages des produits, sur les emballages et les documents commerciaux associés. Les dispositions de marquage, et notamment le délai d'application, seront précisées dans ce référentiel lors de sa prochaine révision. Pour prendre en compte les différentes évolutions survenues depuis l approbation de ce référentiel, le présent document doit être lu en tenant compte des modifications suivantes : - tion de l adresse de Saint-Denis comme suit : 11 rue Francis de Pressensé La Plaine Saint-Denis Cedex. - Monsieur le Directeur Exécutif» et «Monsieur le Directeur Général Délégué» par «Madame la Directrice Générale»

3 Mise à jour Pour prendre en compte l approbation des Règles générales de la marque NF Environnement du 23 avril 2012, le présent document doit être lu en tenant compte des modifications suivantes : Remplacement de Règles générales NF Environnement du 3 février 2011 par Règles générales NF Environnement du 23 avril 2012 ; Remplacement des références aux articles 11 «Sanctions» et articles 13 «Suspension ou retrait sur demande du titulaire» des anciennes Règles générales par l article 11 «Suspension, retrait du droit d usage» ; Remplacement des références à l article 14 des anciennes Règles générales par l article 13 des nouvelles Règles générales; Remplacement des références à l article 15 des anciennes Règles générales par l article 14 des nouvelles Règles générales; Remplacement des références à l article 16 des anciennes Règles générales par l article 15 des nouvelles Règles générales; Remplacement des références à l article 17 des anciennes Règles générales par l article 16 des nouvelles Règles générales; Remplacement des références à l article 18 des anciennes Règles générales par l article 17 des nouvelles Règles générales; Les nouvelles Règles générales sont disponibles sur 15/06/2012

4 SOMMAIRE PARTIE 1 : OBJET ET CHAMP D'APPLICATION Produits/gammes de produits concernés Réglementation et normes applicables... PARTIE 2 : LES CRITERES A RESPECTER ET LES MODES DE PREUVES... PARTIE 3 : OBTENIR LA CERTIFICATION : les modalités d'admission Dépôt d un dossier de demande de certification Etude de recevabilité Modalités de contrôles : l audit de l unité de fabrication Evaluation et décision... PARTIE 4 : VALORISER LA CERTIFICATION : les modalités de marquage Modèle de marquage Reproduction du logotype NF Environnement sur l'emballage du produit certifié Information propre aux caractéristiques certifiées des cafetières électriques à filtre à usage domestique Reproduction du logotype NF Environnement sur la documentation et la publicité. 4.3 Conditions de démarquage... PARTIE 5 : FAIRE VIVRE LA CERTIFICATION : les modalités de renouvellement Modalités annuelles de contrôle Evaluation et décision Déclaration des modifications et contrôles associés... PARTIE 6 : LES INTERVENANTS L'organisme de certification Comité français des Eco labels... PARTIE 7 : LE DOSSIER DE DEMANDE DE CERTIFICATION... PARTIE 8 : LEXIQUE... NF397RP/30 août 2005

5 APPROBATION REVISION DU REFERENTIEL DE CERTIFICATION Le présent référentiel ainsi que ses annexes a été approuvé par le Directeur Général délégué d AFAQ AFNOR Certification le 30 Mai 2006 Il peut être révisé, en tout ou partie, par AFAQ AFNOR Certification et dans tous les cas après consultation du Comité Français des Eco labels. La révision est approuvée par le Directeur Général délégué d'afaq AFNOR Certification. HISTORIQUE DES MODIFICATIONS N de révision Date Modification effectuée 0 30 Mai 2006 Création du référentiel de certification 13 Septembre 2006 Publication du référentiel

6 Partie 1 OBJET ET CHAMP D'APPLICATION 1.1 PRODUITS/GAMMES DE PRODUITS CONCERNES Champ d application La marque NF Environnement "Cafetière électrique à filtre pour usage domestique" s adresse aux cafetières électriques à filtre pour usage domestique et analogue, conformément au terme utilisé au sein de la norme NF EN "Méthodes de mesure de l'aptitude à la fonction des cafetières électriques pour usage domestique". Les cafetières admissibles à la marque NF Environnement doivent être munies d'une verseuse isotherme. Produits exclus du champ d application Les cafetières électriques pour usage professionnel, les cafetières expresso, les cafetières percolateur et les cafetières à plaque chauffante à résistance ne sont pas couvertes par ce référentiel. Définitions Cafetière : appareil pour la préparation du café (NF EN 60661). Cafetière filtre : cafetière ayant un réservoir d'eau et un réceptacle pour le café moulu séparés, et possédant un filtre placé au-dessus de la verseuse. L'eau est chauffée, passe à travers la mouture dans le filtre et est recueillie dans la verseuse (NF EN 60661). 1.2 REGLEMENTATIONS ET NORMES APPLICABLES Réglementation Les cafetières électriques à filtre pour usage domestique faisant l objet du présent référentiel doivent respecter la réglementation française et européenne les concernant, en particulier : La directive 73/23/CEE du Conseil du 19 février 1973 concernant le rapprochement des législations des États membres relatives au matériel électrique destiné à être employé dans certaines limites de tension, La directive 93/68/CEE du Conseil du 22 juillet 1993 modifiant (entre autre) la directive 73/23/CEE (matériels électriques destinés à être employés dans certaines limites de tension), La directive 99/44/CE du Parlement européen et du Conseil du 25 mai 1999 sur certains aspects de la vente et des garanties des biens de consommation, Le règlement (CE) n 1935/2004 du Parlement européen et du Conseil du 27 octobre 2004 concernant les matériaux et objets destinés à entrer en contact avec des denrées alimentaires et abrogeant les directives 80/590/CEE et 89/109/CEE, La directive 98/83/CE du Conseil du 3 novembre 1998 relative à la qualité des eaux destinées à la consommation humaine,

7 La directive 2002/95/CE du Parlement européen et du Conseil du 27 janvier 2003 relative à la limitation de l'utilisation de certaines substances dangereuses dans les équipements électriques et électroniques, La directive 67/548/CEE du Conseil, du 27 juin 1967, concernant le rapprochement des dispositions législatives, réglementaires et administratives relatives à la classification, l'emballage et l'étiquetage des substances dangereuses, La directive 2002/96/CE du Parlement européen et du Conseil du 27 janvier 2003 relative aux déchets d'équipements électriques et électroniques Normes applicables Les cafetières électriques à filtre pour usage domestique faisant l objet du présent référentiel doivent répondre, en tout ou partie, aux recommandations indiquées dans les normes suivantes : La norme NF EN "Appareils électrodomestiques et analogues Sécurité - Partie 1 : prescriptions générales", La norme NF EN "Appareils électrodomestiques et analogues Sécurité - Partie 2-15 : règles particulières pour les appareils de chauffage des liquides", La norme NF EN "Méthodes de mesure de l'aptitude à la fonction des cafetières électriques pour usage domestique", La norme NF EN "Performance of household electrical appliances Measurement of standby power", La norme ISO "Plastiques Identification générique et marquage des produits en matière plastique" Marque NF089 "Electricité" et marquage CE Les demandeurs de la marque NF Environnement "Cafetières électriques à filtre pour usage domestique" doivent être titulaires de la marque NF089 "Electricité". Les cafetières électriques à filtre pour usage domestique faisant l objet du présent référentiel doivent répondre aux exigences liées au marquage CE.

8 NF Environnement cafetières électriques à filtre pour usage domestique Partie 2 LES CRITERES A RESPECTER, MODES DE PREUVES ET EXIGENCES RELATIVES A LA QUALITE 2.1 Les critères applicables au produit En complément des exigences définies dans la partie 1, les produits doivent répondre aux critères écologiques et critères d'aptitude à l'usage définis dans les tableaux ci-dessous. Par ailleurs, le fabricant doit apporter les preuves associées à chaque critère lors de la constitution du dossier de demande et des contrôles sur site. Lorsqu il est demandé de fournir des déclarations, des comptes rendus d essais ou tout autre document attestant de la conformité aux critères, ces documents peuvent être donnés le cas échéant par les fournisseurs. NF397RP/30 août 2005

9 Critères Critère 1 Pièces de rechange Critère 2 Indicateur de niveau d'eau Définition Le demandeur s'engage à fournir, jusqu'à 5 ans après la date d'arrêt de la production de la gamme concernée, les éléments fonctionnels d'origine ou des éléments remplissant les fonctions équivalentes (ayant une compatibilité fonctionnelle). Les filtres permanents, les accessoires de traitement de l eau et les verseuses isothermes doivent être mis à disposition des consommateurs. La mise à disposition des pièces de rechange est assurée par le demandeur qui commercialise le produit et / ou par un réseau indépendant de réparateurs dûment agréés par celui-ci. Les informations relatives à la mise à disposition de ces éléments (durée de mise à disposition, contacts) sont fournies lors de l achat du produit. La cafetière doit comporter un indicateur de niveau d eau présentant le nombre correspondant de tasses (petites et grandes) ainsi que la quantité maximale de café, en litre, pouvant être préparé avec la cafetière. CRITERES ECOLOGIQUES Preuves à apporter lors de la constitution du dossier de demande Le demandeur doit fournir une déclaration sur l'honneur du respect de ce critère. Le demandeur doit fournir une déclaration sur l'honneur du respect de ce critère. Preuves à apporter lors des contrôles sur site (admission et surveillance) L'auditeur vérifie sur site que les cafetières répondent à ce critère.

10 Critères Critère 3 Entartrage Critère 4 Economie d'énergie préparation du café Critère 5 Economie d'énergie maintien au chaud du café Critère 6 Economie d'énergie arrêt et veille Définition L appareil doit comporter un système d alerte concernant l entartrage prenant en considération la dureté de l eau et la fréquence d utilisation. Ce système peut être électronique ou non (le titulaire peut par exemple fournir avec l appareil un système d évaluation de la dureté de l eau comme une bandelette test : voir annexe 1). La cafetière doit comporter un système d arrêt automatique à la fin du passage du café (au maximum 15 minutes après le démarrage de la préparation du café). L énergie nécessaire à la préparation d un litre de café est mesurée par le fabricant en Wh. Le rendement énergétique doit être supérieur à 60% (voir Annexe 2). La quantité maximale de café obtenu doit pouvoir être maintenue au chaud pendant 4 heures à un minimum de 65 C. La température du café est mesurée selon la norme EN article 19. Un interrupteur général doit permettre d'éteindre complètement la cafetière : la consommation électrique est 0 watt. Le niveau de consommation électrique en mode veille ne doit pas dépasser 2 Watts. Ces valeurs sont mesurées selon la norme NF EN CRITERES ECOLOGIQUES Preuves à apporter lors de la constitution du dossier de demande Le demandeur doit fournir une déclaration sur l'honneur du respect de ce critère. Le demandeur doit fournir les résultats des essais effectués selon l'annexe 2. Le demandeur doit fournir les résultats des essais effectués. Le demandeur doit fournir les résultats des essais effectués. Preuves à apporter lors des contrôles sur site (admission et surveillance) L'auditeur vérifie sur site que les cafetières répondent à ce critère. L'auditeur vérifie sur site que les cafetières répondent à ce critère. L'auditeur vérifie sur site que les cafetières répondent à ce critère. L'auditeur vérifie sur site que les cafetières répondent à ce critère.

11 Critères Critère 7 Usage de substances retardatrices de flamme Critère 8 Valorisation en fin de vie et recyclage Définition Les éléments en matière plastique d'un poids supérieur à 25 grammes doivent être exempts (pas d ajout volontaire) de substances retardatrices de flamme ou de préparations contenant des substances auxquelles est attribuée ou peut être attribuée l'une des phrases de risque suivantes : - R45 (peut causer le cancer), - R46 (peut causer des altérations génétiques héréditaires), - R50 (très toxique pour les organismes aquatiques), - R51 (toxique pour les organismes aquatiques), - R52 (nocif pour les organismes aquatiques), - R53 (peut entraîner des effets néfastes à long terme pour l'environnement aquatique), - R60 (peut altérer la fertilité) - R61 (risque pendant la grossesse d'effets néfastes pour l'enfant). (Cf. directive 67/548/CEE) 8.1 La cafetière ne doit pas être composée de plus de 3 variété de plastique différent pour les pièces dont le poids est supérieur à 50 g. 8.2 Les éléments plastiques ne doivent pas être vernis ou peints de telle manière que cela puisse nuire au recyclage des matériaux. CRITERES ECOLOGIQUES Preuves à apporter lors de la constitution du dossier de demande Le demandeur (ou son fournisseur) doit fournir une déclaration sur l'honneur du respect de ce critère. Le cas échéant, le demandeur doit fournir la documentation appropriée indiquant les retardateurs de flamme utilisés ainsi que la fiche de données de sécurité des matériaux. 8.1 Le demandeur fournit la liste des variétés de plastique composant la cafetière. (variété au sens de la norme NF EN ISO ). Preuves à apporter lors des contrôles sur site (admission et surveillance) L'auditeur vérifie sur site que les cafetières répondent à ce critère. 8.1, 8.2 L'auditeur vérifie sur site que les cafetières répondent à ces critères.

12 Critères Critère 8 Valorisation en fin de vie et recyclage Définition 8.3 Les marquages ou les étiquettes apposées sur la cafetière ne doivent pas nuire au recyclage des matériaux. 8.4 Il ne doit pas y avoir de liens permanents (colles, soudures ) entre des matériaux différents de telle manière que cela puisse nuire au recyclage des matériaux. 8.5 Les éléments en matière plastique doivent être exempts d'inclusion métallique inséparable. 8.6 Les éléments en matière plastique d'un poids supérieur à 25 g doivent avoir un marquage permanent précisant le type de matière. (cf. ISO 11469) 8.7 Le fabricant doit offrir un système de reprise du produit et de tout composant remplacé. 8.8 Le titulaire s engage à fournir aux installations de traitements les informations nécessaires (cf. directive 2002/96/CE). CRITERES ECOLOGIQUES Preuves à apporter lors de la constitution du dossier de demande 8.7, 8.8 Le demandeur doit fournir une déclaration sur l'honneur du respect de ces critères. Preuves à apporter lors des contrôles sur site (admission et surveillance) 8.3, 8.4, 8.5, 8.6 L'auditeur vérifie sur site que les cafetières répondent à ces critères.

13 Critères Critère 9 Caractéristiques générales Critère 10 Caractéristiques particulières Définition Les caractéristiques générales sont : - dimensions hors tout - masse - longueur du câble d'alimentation - éléments fonctionnels - contenance - maintenance - nettoyage - instructions d'utilisation Les caractéristiques particulières sont : - quantité de café obtenue avec la quantité maximale d'eau froide - quantité de café obtenue avec la quantité minimale d'eau froide - temps nécessaire pour préparer la quantité maximale de café - temps nécessaire pour préparer la quantité minimale de café - température du café - mesure avec la quantité maximale de mouture - eau résiduelle - service du café - qualité du café - essai de détartrage CRITERE D APTITUDE A L USAGE Preuves à apporter lors de la constitution du dossier de demande Les cafetières électrique à filtre pour usage domestique doivent avoir fait l'objet d'une évaluation de leurs caractéristiques générales selon la norme NF EN Le demandeur doit fournir les résultats de ces évaluations par type commercial de cafetière électrique à filtre pour usage domestique pour lesquelles il souhaite être titulaire. Les cafetières électrique à filtre pour usage domestique doivent avoir fait l'objet d'une évaluation de leurs caractéristiques particulières selon la norme NF EN Le demandeur doit fournir les résultats de ces évaluations par type commercial de cafetière électrique à filtre pour usage domestique pour lesquelles il souhaite être titulaire. Preuves à apporter lors des contrôles sur site (admission et surveillance) L'auditeur vérifie sur site la mise en application des procédures liées au critère "caractéristiques générales". L'auditeur vérifie sur site la mise en application des procédures liées au critère "caractéristiques particulières".

14 Critères Critère 11 Durée de vie Critère 12 Garantie Critère 13 Contact alimentaire Définition Les cafetières électrique à filtre pour usage domestique doivent avoir été conçues pour un fonctionnement de minimum 3000 cycles d'utilisation. Ce critère est mesuré selon le protocole donné en annexe 3. Les cafetières électrique à filtre pour usage domestique doivent être commercialisées avec une garantie contractuelle de fonctionnement de 2 ans minimum à compter de la date de livraison au client. Tous les matériaux du produit en contact avec l eau et le café doivent être garantis «contact alimentaire» selon les exigences du règlement 1935/2004 concernant les matériaux et objets destinés à rentrer en contact avec les denrées alimentaires et la directive 98/83/CE relative à la qualité des eaux destinées à la consommation humaine. De plus, l eau après passage dans l appareil (sans mouture) doit être conforme aux exigences de ces textes. CRITERE D APTITUDE A L USAGE Preuves à apporter lors de la constitution du dossier de demande Le demandeur doit fournir les résultats d'essais. Le demandeur doit fournir un exemplaire de la garantie proposée lors de la vente. Le demandeur doit fournir une déclaration sur l'honneur du respect de ce critère ainsi que l attestation de conformité au exigences d inertie du matériau fini dans les conditions d emploi préconisées par le fabricant et l ensemble des résultats d analyses relatifs notamment à la vérification du respect des limites de migration réglementaires. Preuves à apporter lors des contrôles sur site (admission et surveillance) L'auditeur vérifie sur site la mise en application des procédures liées au critère "durée de vie". L'auditeur vérifie sur site la mise en application des procédures liées au critère "contact alimentaire" pour la partie réalisation des essais de migration.

15 Critères Critère 14 Mode d'emploi Critère 15 Fin de vie Définition Le produit doit être vendu avec un mode d'emploi contenant des conseils pour une utilisation respectueuse de l'environnement concernant : - des consignes d'entretien portant plus particulièrement sur le détartrage régulier afin d'augmenter la durée de vie de la cafetière, - la recommandation de l'arrêt total de la cafetière après utilisation, - des informations sur la garantie et la disponibilité des pièces de rechange, - la recommandation de composter la mouture de café usagé afin de limiter les déchets à éliminer. Une mention doit être apposée sur l emballage, la cafetière ou le mode d'emploi pour rappeler au consommateur de ne pas jeter l appareil dans une poubelle de déchets ménagers (logo poubelle barrée). Des conseils nécessaires doivent être apportés pour une élimination adaptée (incitation au recyclage ou à l utilisation effective du système de reprise gratuit) ; des conseils sur la manière dont le consommateur peut faire usage de la garantie de reprise du fabricant doivent également figurer. INFORMATIONS CONSOMMATEURS Preuves à apporter lors de la constitution du dossier de demande Le demandeur fournit un exemplaire du mode d'emploi lors de la constitution du dossier de demande puis lors de chaque surveillance en cas de modification du mode d'emploi. Preuves à apporter lors des contrôles sur site (admission et surveillance) L'auditeur vérifie sur site que les cafetières répondent à ce critère.

16 Critères Critère 16 Déclaration environnementale Définition Une mention sur l emballage et la cafetière indique : "Ce produit NF Environnement conjugue efficacité et environnement : - maintenance, - faible consommation d énergie, - robustesse et indication de détartrage." INFORMATIONS CONSOMMATEURS Preuves à apporter lors de la constitution du dossier de demande Le demandeur fournit au LCIE un exemplaire de la mention figurant sur l'emballage et la cafetière. Preuves à apporter lors des contrôles sur site (admission et surveillance) L'auditeur vérifie sur site que les cafetières répondent à ce critère lors des audits de surveillance.

17 2.2 EXIGENCES RELATIVES A LA QUALITE L organisation de la production doit répondre à des dispositions minimales en matière de qualité afin de s assurer que les produits qui bénéficient de la marque NF environnement sont fabriqués en permanence dans le respect du présent référentiel de certification. Les exigences définies ci-après constituent, en complément des critères énoncés au 2.1, le référentiel d audit, lors de la visite d admission et lors des visites de surveillance. Le fabricant doit établir un plan qualité, qui est un document dans lequel il décrit comment ses produits sont fabriqués. Ce document doit contenir toutes les informations suivantes : Partie A : un synoptique de fabrication Ce document doit décrire les différentes étapes de fabrication du produit (diagramme de fabrication) ainsi que les dispositions prises par l entreprise sur les points suivants : 1. Réception des intrants (existence d une liste des fournisseurs et d une liste des matières entrant dans la composition du produit, contrôle à réception, ) 2. Identification et traçabilité (description des modalités d attribution d un numéro de lot, de la gestion des fiches suiveuses, ) 3. Maîtrise des procédés (description des paramètres de fabrication à respecter et des produits et auxiliaires de fabrication utilisés) pour chaque étape de fabrication du produit. 4. Réalisation de contrôles et d essais internes (plan de contrôle décrivant les responsabilités en matière de contrôles, la nature et la fréquence des contrôles à chaque étape de fabrication du produit lorsque nécessaire), existence d instructions et d enregistrements de ces contrôles, existence de spécifications et de tolérances ou de valeurs limites pour la vérification et la validation de la conformité du produit. 5. Maîtrise des équipements de mesure et d essai (existence du matériel approprié, modalité de maintenance et d étalonnage) 6. Contrôles spécifiques (description des contrôles spécifiques mis en place pour vérifier la conformité aux critères du référentiel NF Environnement, pouvant être intégrée au plan de contrôle) Partie B : des dispositions complémentaires Ce sont les dispositions prévues en matière de : 1. Conception/évolution du produit en adéquation avec les exigences de la marque NF Environnement et de son référentiel de certification le cas échéant 2. Maîtrise des documents (description des modalités d indexation et de mise à jour du synoptique de fabrication et de tous les documents relatifs à la fabrication du produit) 3. Enregistrement et traitement des réclamations clients 4. Maîtrise des produits non conformes 5. Réalisation d actions correctives et préventives NF397RP/30 août 2005

18 Partie 3 OBTENIR LA CERTIFICATION : les modalités d'admission 3.1 DEPOT D UN DOSSIER DE DEMANDE DE CERTIFICATION Avant de déposer un dossier, le demandeur doit s'assurer qu'il remplit, au moment de la demande, les conditions définies dans le présent référentiel et notamment la partie 2, concernant son produit et son unité de fabrication. Il doit s'engager à respecter les mêmes conditions pendant toute la durée d'usage de la marque NF Environnement. La demande doit être présentée conformément aux conditions et modèles donnés en partie 8 (dossier de demande). A réception de la demande, la procédure suivante est engagée : La recevabilité du dossier, L audit de l'unité de fabrication, Les résultats des essais pour les critères 4, 5, 6, 9, 10, 11 et 13, L évaluation et la décision. 3.2 ETUDE DE RECEVABILITE A réception du dossier de demande, l équipe du LCIE réalise une étude de recevabilité afin de vérifier que : toutes les pièces demandées dans le dossier de demande sont jointes, les éléments contenus dans le dossier technique respectent les exigences du référentiel de certification et de la (des) norme(s). Le LCIE s assure également de disposer de tous les moyens pour répondre à la demande et peut être amenée à demander les compléments d information nécessaires à la recevabilité du dossier lorsque celui-ci est incomplet. Dès que la demande est recevable, l équipe du LCIE déclenche les contrôles et informe le demandeur des modalités d organisation (auditeur, durée d audit, sites audités, etc.). 3.3 MODALITES DE CONTROLES : L AUDIT DE L'UNITE DE FABRICATION L audit a pour objectif de : s assurer que les dispositions définies et mises en œuvre par le demandeur répondent aux exigences décrites dans le présent référentiel, contrôler les caractéristiques du produit par rapport aux critères écologiques et critères d usage. Le LCIE désigne un auditeur afin de réaliser l audit. La date d audit, sur les différents sites concernés par la certification, est fixée entre le demandeur et l auditeur. Le programme d audit est adressé au demandeur au moins 8 jours avant la date retenue. L'audit est réalisé sur la base des exigences fixées dans le présent référentiel. L auditeur s assure également de l application des règles générales de la marque NF Environnement. Le demandeur facilite la mission de l'auditeur en lui donnant accès aux locaux, équipements, installations, documentations et en mettant à sa disposition les personnes compétentes.

19 Lors de la réunion de clôture, l auditeur du LCIE présente ses conclusions au demandeur et formule par écrit les écarts éventuels relevés au cours de l audit. Une fiche de fin d audit est laissée au demandeur à l issue de la réunion. La durée de l audit est d'une journée. 3.4 EVALUATION ET DECISION Le LCIE analyse le(s) rapport(s) d audit et le(s) transmet au demandeur, dans un délai maximum d un mois à compter de la date de l audit. Le(s) rapport(s) est (sont) accompagné(s) le cas échéant d une demande de réponse dans un délai fixé dans le courrier d envoi du rapport. Dans certains cas, un contrôle complémentaire peut être demandé dès analyse du rapport. Le demandeur doit présenter pour chaque écart, les actions mises en place ou envisagées avec le délai de mise en application et les personnes responsables. Le LCIE analyse la pertinence de la réponse et peut demander la réalisation d un contrôle complémentaire. En fonction des résultats de l ensemble des contrôles, le Directeur de la Certification du LCIE peut prendre l une des décisions suivantes : accord du droit d'usage de la marque NF Environnement refus du droit d'usage de la marque NF Environnement Une décision d'accorder le droit d'usage peut être prise sous réserve de faire parvenir au LCIE, dans un délai défini, les preuves de mise en œuvre d actions correctives. Dans le cas contraire, la certification est retirée. En cas de décision positive, l équipe du LCIE adresse au demandeur : le certificat NF Environnement, la charte graphique. Les modalités de communication sur la certification sont définies dans la partie 4 du présent référentiel. Le certificat est émis pour une durée d'un an. Consultation éventuelle du Comité Français des Ecolabels : en cas de besoin, le LCIE peut présenter, pour avis, au Comité Français des Ecolabels, l ensemble des résultats d évaluation de façon anonyme. Le demandeur peut contester la décision prise en adressant une demande conformément à l article 12 des règles générales NF Environnement.

20 Partie 4 VALORISER LA CERTIFICATION : les modalités de marquage Afin de valoriser les cafetières électriques à filtre pour usage domestique disposant de la marque NF Environnement, un marquage est prévu sur l emballage. Cette partie 4 a pour objet de définir les modalités de reproduction du logotype NF Environnement, de références à la marque NF Environnement, de marquage des produits certifiés ainsi que l'information donnée à l'acheteur de produits certifiés NF Environnement sur les caractéristiques certifiées. Sans préjudice des sanctions prévues à l'article 11 des Règles générales de la marque NF Environnement, toute annonce erronée expose le titulaire à des poursuites pour fraude et/ou publicité mensongère REPRODUCTION DU LOGOTYPE NF ENVIRONNEMENT SUR L'EMBALLAGE DU PRODUIT CERTIFIE Chaque emballage du produit certifié doit porter le logotype NF Environnement défini dans la charte graphique jointe. Le logo doit être apposé sur l emballage de manière visible pour l acheteur. Aucune information concernant la marque NF Environnement (logotype ou texte) ne devra être apposé directement sur le produit. Les modalités de marquage sont spécifiées aux paragraphes 4.4 et 4.5. Sous le logo, et dans un environnement proche, doit être inscrit de manière visible la mention suivante : # «Les caractéristiques certifiées sont disponibles auprès du LCIE ou sur REPRODUCTION DU LOGOTYPE NF ENVIRONNEMENT SUR LA DOCUMENTATION ET DANS LA PUBLICITE La reproduction du logotype NF Environnement sur la documentation et dans la publicité doit être réalisée conformément au paragraphe 4.5. Le titulaire ne doit faire usage de la marque NF Environnement dans ses documents que pour distinguer les produits certifiés NF Environnement et ceci sans qu'il existe un quelconque risque de confusion. La reproduction de la marque NF Environnement sur l'en-tête des papiers utilisés pour la correspondance du titulaire est interdite sauf si le titulaire bénéficie de la marque NF Environnement pour l'ensemble de ses fabrications. Pour une bonne interprétation du présent article, il est demandé au titulaire de soumettre préalablement au LCIE tous les documents où il est fait état de la marque NF Environnement.

Référentiel de certification de la marque NF Environnement. Litières pour chats

Référentiel de certification de la marque NF Environnement. Litières pour chats N d identification : NF193 N de révision : 1 Date de mise en application : 08/02/2012 Référentiel de certification de la marque NF Environnement Litières pour chats Organisme Certificateur : AFNOR Certification

Plus en détail

MODALITES D'APPLICATION DE LA KEYMARK. "Refroidisseurs de lait en vrac à la ferme "

MODALITES D'APPLICATION DE LA KEYMARK. Refroidisseurs de lait en vrac à la ferme Organisme certificateur 11, avenue Francis Le Pressensé F 93571 SAINT-DENIS LA PLAINE CEDEX MODALITES D'APPLICATION DE LA KEYMARK "Refroidisseurs de lait en vrac à la ferme " N d identification AFAQ AFNOR

Plus en détail

REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF REACTION AU FEU MANCHONS ET PLAQUES D ISOLATION THERMIQUE EN ELASTOMERE EXPANSE PARTIE 4

REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF REACTION AU FEU MANCHONS ET PLAQUES D ISOLATION THERMIQUE EN ELASTOMERE EXPANSE PARTIE 4 REGLES DE CERTIFICATION MARQUE MANCHONS ET PLAQUES D ISOLATION THERMIQUE EN ELASTOMERE EXPANSE PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION SOMMAIRE 4.1. Processus

Plus en détail

REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF DENTAIRE PARTIE 3 OBTENTION DE LA CERTIFICATION

REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF DENTAIRE PARTIE 3 OBTENTION DE LA CERTIFICATION REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF DENTAIRE PARTIE 3 OBTENTION DE LA CERTIFICATION SOMMAIRE 3.1. Constitution du dossier de demande 3.2. Processus d'évaluation initiale Rev. 9 mai 2012 PROCESSUS D'OBTENTION

Plus en détail

Règles de certification

Règles de certification N d identification : NF 468 N de révision : 0 Date de mise à jour : mars 2013 Date de mise en application : 28/03/2013 Règles de certification < Blocs Autonomes d Alarme Sonore (BAAS) Organisme Certificateur

Plus en détail

PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION

PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NFPOSTES DE SECURITE MICROBIOLOGIQUE PARTIE 4 PROCESSUS DE SURVEILLANCE DES PRODUITS CERTIFIES MODIFICATIONS ET EVOLUTION SOMMAIRE 4.1. Processus de surveillance des produits

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION Référentiel N NF 367 I82 N de révision : 3 (Juillet 2012) VIDEOSURVEILLANCE Service d installation et de maintenance ORGANISMES CERTIFICATEURS AFNOR Certification 11 rue Francis

Plus en détail

Conditions Générales d Intervention du CSTB pour la délivrance d une HOMOLOGATION COUVERTURE

Conditions Générales d Intervention du CSTB pour la délivrance d une HOMOLOGATION COUVERTURE DEPARTEMENT ENVELOPPES ET REVETEMENTS Constructions Légères et Couvertures Conditions Générales d Intervention du CSTB pour la délivrance d une HOMOLOGATION COUVERTURE Livraison Cahier V1 de Mars 2010

Plus en détail

Organisme Notifié N 1826 REFERENTIEL POUR LA CERTIFICATION DE CONFORMITE CE DES PLOTS RETROREFLECHISSANTS

Organisme Notifié N 1826 REFERENTIEL POUR LA CERTIFICATION DE CONFORMITE CE DES PLOTS RETROREFLECHISSANTS ASCQUER Référentiel pour la certification de conformité CE Organisme Notifié N 1826 REFERENTIEL POUR LA CERTIFICATION DE CONFORMITE CE DES PLOTS RETROREFLECHISSANTS EN 1463 partie 1 & 2 Révision n 2 Edition

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION DE LA MARQUE

REFERENTIEL DE CERTIFICATION DE LA MARQUE Organisme certificateur 11 rue Francis de Pressensé F-93571 La Plaine Saint Denis Cedex Téléphone : +33 (0)1 41 62 80 00 Télécopie : +33 (0)1 49 17 90 00 www.marque-nf.com www.afnor.org Organisme mandaté

Plus en détail

Modalités d application pour la certification de conformité système 1

Modalités d application pour la certification de conformité système 1 N d identification : CE 292 N de révision : 0 Date de mise en application : Août 2006 APPLICATION DE LA DIRECTIVE PRODUITS DE LA CONSTRUCTION 89/106/CEE Modalités d application pour la certification de

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION

REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION Référentiel I4 NF 285 Edition : Janvier 2015 N de révision : 4 ORGANISMES CERTIFICATEURS CNPP Cert. Route de la Chapelle Réanville CD 64 - CS 22265 F- 27950 SAINT-MARCEL Tél.

Plus en détail

Règles de certification

Règles de certification N d identification : NF212 N de révision : 7.3 Mise à jour : 04/02/2015 Et addendum n 1 du 04/02/2015 Date de mise en application : 04/02/2015 Règles de certification SERVICES DE DEPANNAGE/REMORQUAGE DE

Plus en détail

Marquage CE des Granulats

Marquage CE des Granulats REFERENTIEL SECTORIEL POUR LA Page 1 sur 11 MAÎTRISE DE LA PRODUCTION DES GRANULATS (Système d'attestation de conformité 2+) SOMMAIRE : Article 1 Objet et domaine d application Article 2 Intervenants dans

Plus en détail

REFERENTIEL DE CERTIFICATION DE CONFORMITE CE DES DISPOSITIFS DE RETENUE

REFERENTIEL DE CERTIFICATION DE CONFORMITE CE DES DISPOSITIFS DE RETENUE REFERENTIEL DE CERTIFICATION DE CONFORMITE CE DES DISPOSITIFS DE RETENUE Approuvé par le Directeur Général du LIER le 01 octobre 2010 Applicable le 01 octobre 2010 www.lier.fr Organisme Certificateur Notifié

Plus en détail

Référentiel de certification de la marque NF Environnement

Référentiel de certification de la marque NF Environnement N d identification : NF438 N de révision : 1 Date de mise en application : 21 janvier 2009 Mise à jour : 04 avril 2011 Référentiel de certification de la marque NF Environnement «PRODUITS DE NETTOYAGE»

Plus en détail

Avis Technique 14/13-1922*V1 DISTRITUB

Avis Technique 14/13-1922*V1 DISTRITUB Avis Technique 14/13-1922*V1 Annule et remplace l Avis Technique 14/13-1922 Tubes en PE-Xc Système de canalisations en PEX PEX piping system PEX Rohresystem Ne peuvent se prévaloir du présent Avis Technique

Plus en détail

PARTIE 1 CHAMP D'APPLICATION MARQUAGE NF

PARTIE 1 CHAMP D'APPLICATION MARQUAGE NF REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF Tubes en polyéthylène pour réseaux de distribution de gaz combustibles, réseaux de distribution d'eau potable, irrigation et applications industrie, eau non potable et

Plus en détail

RÈGLEMENT TÉLÉSURVEILLANCE SERVICE DE TÉLÉSURVEILLANCE. Edition 10.2003.1 (novembre 2008)

RÈGLEMENT TÉLÉSURVEILLANCE SERVICE DE TÉLÉSURVEILLANCE. Edition 10.2003.1 (novembre 2008) I31 RÈGLEMENT TÉLÉSURVEILLANCE SERVICE DE TÉLÉSURVEILLANCE Certification de service Edition 10.2003.1 (novembre 2008) ORGANISME CERTIFICATEUR RECONNU PAR LA PROFESSION DE L ASSURANCE CNPP, Expert en prévention

Plus en détail

La Certification un outil au service des SDIS

La Certification un outil au service des SDIS La Certification un outil au service des SDIS 02 février 2012 Sommaire Présentation d AFNOR Qu est-ce que la certification Focus sur la certification de service Processus de développement Processus de

Plus en détail

Règles de Certification de la marque

Règles de Certification de la marque Règles de Certification de la marque N d identification : NF 089 N de révision : A février 2011 Date de mise en application : 01/06/2011 NF ELECTRICITE et NF ELECTRICITE Performance Organisme Certificateur

Plus en détail

CERTIFICATION DU COMPORTEMENT AU FEU DES MATERIAUX D ISOLATION THERMIQUE

CERTIFICATION DU COMPORTEMENT AU FEU DES MATERIAUX D ISOLATION THERMIQUE LNE Produits FEU/PS Revue n 3 mars 2015 CERTIFICATION DU COMPORTEMENT AU FEU DES MATERIAUX D ISOLATION THERMIQUE MATIERES PREMIERES UTILISEES POUR LA FABRICATION DE POLYSTYRENE EXPANSE (PSE) MOUSSE DE

Plus en détail

RAPPORT D'ESSAIS N FH 13 00 04

RAPPORT D'ESSAIS N FH 13 00 04 Pôle européen de sécurité CNPP-Vernon DPMES - Laboratoire Electronique Incendie Route de la Chapelle Réanville CD 64 CS 22265 F 27950 SAINT MARCEL Téléphone 33 (0)2325364 49 Télécopie 33 (0)232536496 RAPPORT

Plus en détail

RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE

RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE RÈGLES DE CERTIFICATION D ENTREPRISE Fabrication et transformation de matériaux et d emballages destinés au contact des aliments : respect des règles d hygiène (méthode HACCP) Réf. Rédacteur LNE PP/GLB

Plus en détail

REGLES D ATTRIBUTION ET DE SUIVI DE LA CERTIFICATION AMIANTE 1552

REGLES D ATTRIBUTION ET DE SUIVI DE LA CERTIFICATION AMIANTE 1552 REGLES D ATTRIBUTION ET DE SUIVI DE LA CERTIFICATION AMIANTE 1552 Date d application : 4 février 2013 DOC-PC 024 version 02 1/13 SOMMAIRE PAGES 1 OBJET 3 2 TERMINOLOGIE 3 et 4 3 DOCUMENTS DE REFERENCE

Plus en détail

REGLES GENERALES DE CERTIFICATION HACCP

REGLES GENERALES DE CERTIFICATION HACCP REGLES GENERALES DE CERTIFICATION HACCP Date d application 1 er Mars 2012 Angle Avenue Kamal Zebdi et rue Dadi Secteur 21, Hay Riad-Rabat Tél.: (+212) 537 57 24 49/53 Fax: (+212) 537 71 17 73 URL : www.imanor.ma

Plus en détail

Marquage CE des enrobés bitumineux à chaud QUESTIONS - REPONSES SUR LE MARQUAGE CE DES ENROBES BITUMINEUX A CHAUD

Marquage CE des enrobés bitumineux à chaud QUESTIONS - REPONSES SUR LE MARQUAGE CE DES ENROBES BITUMINEUX A CHAUD Marquage CE des enrobés bitumineux à chaud QUESTIONS - REPONSES SUR LE MARQUAGE CE DES ENROBES BITUMINEUX A CHAUD (Version 11 juillet 2008) 1- Quels enrobés doivent être marqués? Tous les enrobés bitumineux

Plus en détail

RÈGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF FERMETURES

RÈGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF FERMETURES Mandaté par CENTRE SCIENTIFIQUE ET TECHNIQUE DU BATIMENT Organisme certificateur 84, avenue Jean Jaurès Champs sur Marne F - 77447 MARNE LA VALLEE Cedex 2 11, rue Francis de Pressensé F 93571 LA PLAINE

Plus en détail

RÈGLEMENT DE QUALIFICATION Commun à toutes les qualifications

RÈGLEMENT DE QUALIFICATION Commun à toutes les qualifications RÈGLEMENT DE QUALIFICATION Commun à toutes les qualifications Règlement de qualification Indice A 1 RÈGLEMENT DE QUALIFICATION... 1 1. Dispositions générales... 3 1.1 Dossiers - références (art.19 du Règlement

Plus en détail

SPECIFICATION "E" DU CEFRI CONCERNANT LES ENTREPRISES EMPLOYANT DU PERSONNEL DE CATEGORIE A OU B TRAVAILLANT DANS LES INSTALLATIONS NUCLEAIRES

SPECIFICATION E DU CEFRI CONCERNANT LES ENTREPRISES EMPLOYANT DU PERSONNEL DE CATEGORIE A OU B TRAVAILLANT DANS LES INSTALLATIONS NUCLEAIRES 92038 PARIS LA DEFENSE CEDEX Page 1 / 11 SPECIFICATION "E" DU CEFRI CONCERNANT LES ENTREPRISES EMPLOYANT DU PERSONNEL DE CATEGORIE A OU B TRAVAILLANT DANS LES INSTALLATIONS NUCLEAIRES 29/11/00 13 Indice

Plus en détail

Décret n 2003-727 du 1 er août 2003 relatif à la construction des véhicules et à l'élimination des véhicules hors d'usage.

Décret n 2003-727 du 1 er août 2003 relatif à la construction des véhicules et à l'élimination des véhicules hors d'usage. Décret n 2003-727 du 1 er août 2003 relatif à la construction des véhicules et à l'élimination des véhicules hors d'usage. Service Economique Chambre de Métiers et de l Artisanat de la Côte d Or 65-69,

Plus en détail

CHARTE FOURNISSEUR INERIS. Préambule : 1 - QUALITE & TECHNOLOGIE 1.1 - QUALITE DE LA SOURCE

CHARTE FOURNISSEUR INERIS. Préambule : 1 - QUALITE & TECHNOLOGIE 1.1 - QUALITE DE LA SOURCE Attention : au-delà du 17/7/2011, vérifier à l'aide du réseau, la validité du présent document papier. Préambule : Nota : ce document a été émis et est géré par SJA Toute commande passée par l INERIS est

Plus en détail

Conditions générales d intervention du CSTB pour la délivrance des certificats de marquage CE

Conditions générales d intervention du CSTB pour la délivrance des certificats de marquage CE CSTB/CG CE/2013 Conditions générales d intervention du CSTB pour la délivrance des certificats de marquage CE Applicable au 1 er juillet 2013 (applicable on July, 1er, 2013) page 2/14 PREAMBULE Les États

Plus en détail

Modalités de candidature et de certification. Niveau 1. Certification de personnes Expert méthode HACCP/SMSDA

Modalités de candidature et de certification. Niveau 1. Certification de personnes Expert méthode HACCP/SMSDA Modalités de candidature et de certification Niveau 1 Certification de personnes Expert méthode HACCP/SMSDA La certification d'expert méthode HACCP/SMSDA s adresse à des professionnels confirmés qui veulent

Plus en détail

CERTIFICATION CERTIPHYTO

CERTIFICATION CERTIPHYTO CONDITIONS GENERALES DE CERTIFICATION MONOSITE Indice 2 Page 1/12 «Distribution de produits phytopharmaceutiques, Application en prestation de service de produits phytopharmaceutiques, Conseil à l utilisation

Plus en détail

I4 RÈGLEMENT EXTINCTEURS MOBILES SERVICE D INSTALLATION. Édition 12.2002.1 (février 2003)

I4 RÈGLEMENT EXTINCTEURS MOBILES SERVICE D INSTALLATION. Édition 12.2002.1 (février 2003) I4 RÈGLEMENT EXTINCTEURS MOBILES SERVICE D INSTALLATION Certification de service Édition 12.2002.1 (février 2003) ORGANISME CERTIFICATEUR RECONNU PAR LA PROFESSION DE L ASSURANCE PREAMBULE Le règlement

Plus en détail

PRODUCTION CONSOMMATION & AMÉNAGEMENT ÉCO-RESPONSABLE AIDES AUX ÉTUDES

PRODUCTION CONSOMMATION & AMÉNAGEMENT ÉCO-RESPONSABLE AIDES AUX ÉTUDES PRODUCTION CONSOMMATION & AMÉNAGEMENT ÉCO-RESPONSABLE AIDES AUX ÉTUDES FICHE D IDENTIFICATION POUR UNE DEMANDE DE SUBVENTION 2015 Il est rappelé au porteur de projet qu'il est vivement souhaitable voire

Plus en détail

BOC/PP 31 juillet 2006 Nº17 texte 11

BOC/PP 31 juillet 2006 Nº17 texte 11 texte 11 CONTRÔLE GÉNÉRAL DES ARMÉES. NOTE-CIRCULAIRE N 1993/DEF/CGA/CRM relative au cahier des clauses administratives particulières communes relatives au traitement d une non conformité, à l émission

Plus en détail

CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE

CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE CHARTE DU CORRESPONDANT MODELE TYPE CHAPITRE 1: CONDITIONS DANS LESQUELLES LE BUREAU LUXEMBOURGEOIS ACCORDE, REFUSE OU RETIRE SON AGREMENT A UN CORRESPONDANT 1.1 Comment remplir la fonction de correspondant

Plus en détail

REGLEMENT DE CONSULTATION (RC)

REGLEMENT DE CONSULTATION (RC) Marché public de fournitures Articles 28 et 77 du Code des Marchés Publics Maître d'ouvrage : VILLE DE PLOUGUERNEAU BP 1 REGLEMENT DE CONSULTATION (RC) Fourniture de produits d'entretien et d'hygiène et

Plus en détail

Hôtel de Ville Place du Général De Gaulle BP 209 59832 Verlinghem cédex Téléphone : 03.20.08.81.36 Fax : 03.20.08.73.81 www.verlinghem.

Hôtel de Ville Place du Général De Gaulle BP 209 59832 Verlinghem cédex Téléphone : 03.20.08.81.36 Fax : 03.20.08.73.81 www.verlinghem. COMMUNE DE VERLINGHEM Hôtel de Ville Place du Général De Gaulle BP 209 59832 Verlinghem cédex Téléphone : 03.20.08.81.36 Fax : 03.20.08.73.81 www.verlinghem.fr MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES ET DE SERVICES

Plus en détail

Charte d utilisation de la marque

Charte d utilisation de la marque CERTI F 0974.2 2012/03 11 rue Francis de Pressensé - 93571 La Plaine Saint-Denis Cedex - France - T. +33 (0)1 41 62 80 00 - F. +33 (0)1 49 17 90 00 SAS au capital de 18 187 000-479 076 002 RCS Bobigny

Plus en détail

PROCEDURE DE CERTIFICATION IIW MCS SELON EN ISO 3834

PROCEDURE DE CERTIFICATION IIW MCS SELON EN ISO 3834 1 PROCEDURE DE CERTIFICATION IIW MCS SELON EN 2 SYNTHESE DES REVISIONS Révision 0 : Révision 1 : édition originale de la procédure modification du paragraphe 3.3.1 c) : critères pour évaluation des coordonnateurs

Plus en détail

REGLEMENT PARTICULIER

REGLEMENT PARTICULIER REGLEMENT PARTICULIER MARQUE NF REACTION AU FEU DES MATERIAUX DESTINES AU BATIMENT TUBES ET RACCORDS EN PVC FILMS PVC SUPPORTS TEXTILES REVETUS PLAFONDS ACOUSTIQUES EN FIBRES MINERALES N identification

Plus en détail

Cafetière. Mode d Emploi. 1Notice cafetière v1.0

Cafetière. Mode d Emploi. 1Notice cafetière v1.0 Cafetière Mode d Emploi 1Notice cafetière v1.0 SOMMAIRE 1 CONSIGNES DE SÉCURITÉ... 3 2INSTALLATION DE L APPAREIL EN TOUTE SÉCURITÉ...4 3PRECAUTION CONCERNANT L UTILISATION DE L APPAREIL...5 4DESCRIPTION

Plus en détail

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS

SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS PREFET DES PYRENEES-ATLANTIQUES Direction Départementale de la Protection des Populations des Pyrénées-Altantiques SECURITE SANITAIRE DES ALIMENTS Quelques règles à respecter, secteur de la remise directe

Plus en détail

GUIDE POUR LA MISE SUR LE MARCHÉ DE DISPOSITIFS MÉDICAUX SUR MESURE APPLIQUE AU SECTEUR DENTAIRE

GUIDE POUR LA MISE SUR LE MARCHÉ DE DISPOSITIFS MÉDICAUX SUR MESURE APPLIQUE AU SECTEUR DENTAIRE Actualisation Mai 2012 Direction de l'evaluation des Dispositifs Médicaux Département Surveillance du Marché GUIDE POUR LA MISE SUR LE MARCHÉ DE DISPOSITIFS MÉDICAUX SUR MESURE APPLIQUE AU SECTEUR DENTAIRE

Plus en détail

CIRCULAIRE RELATIVE A LA CERTIFICATION DE LA CONFORMITE SOCIALE

CIRCULAIRE RELATIVE A LA CERTIFICATION DE LA CONFORMITE SOCIALE Ministère de l Emploi et de la Formation Professionnelle CIRCULAIRE RELATIVE A LA CERTIFICATION DE LA CONFORMITE SOCIALE SNIMA/CSMGS/005-Rév00-06/09 - Vu le Dahir N 1.70.157 du 26 Joumada I 1390 (30 Juillet

Plus en détail

Référentiel de certification NF 324-H58 MATERIELS DE SECURITE ELECTRONIQUES

Référentiel de certification NF 324-H58 MATERIELS DE SECURITE ELECTRONIQUES ACCREDITATION N 5-0030 Portée disponible sur www.cofrac.fr Organisme Certificateur : AFNOR Certification 11, rue Francis de Pressensé 93571 LA PLAINE Saint Denis Cedex Téléphone : + 33 (0)1.41.62.80 00

Plus en détail

REFERENTIEL ASSURANCE QUALITE FOURNISSEUR

REFERENTIEL ASSURANCE QUALITE FOURNISSEUR MINISTÈRE DE LA DÉFENSE ÉTAT-MAJOR DES ARMÉES CENTRE D IDENTIFICATION DES MATERIELS DE LA DEFENSE REF_080423_CIMD REFERENTIEL ASSURANCE QUALITE FOURNISSEUR Relatif aux PRESTATIONS D IDENTIFICATION/CODIFICATION

Plus en détail

H61 RÈGLEMENT SERRURES DE BÂTIMENT. Règlement particulier De la marque A2P. Édition 10.2000.1 (novembre 2006)

H61 RÈGLEMENT SERRURES DE BÂTIMENT. Règlement particulier De la marque A2P. Édition 10.2000.1 (novembre 2006) H61 RÈGLEMENT SERRURES DE BÂTIMENT Règlement particulier De la marque A2P Édition 10.2000.1 (novembre 2006) ORGANISME CERTIFICATEUR RECONNU PAR LA PROFESSION DE L ASSURANCE CNPP, expert en prévention et

Plus en détail

Charte d utilisation de la marque de certification NF pour les bâtiments non résidentiels*

Charte d utilisation de la marque de certification NF pour les bâtiments non résidentiels* Charte d utilisation de la marque de certification NF pour les bâtiments non résidentiels* Comment communiquer sur la marque NF? Dès lors que vous bénéficiez d un certificat ou d une attestation, vous

Plus en détail

POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE

POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE BELAC 2-003 Rev 1-2014 POLITIQUE ET LIGNES DIRECTRICES EN MATIERE DE TRACABILITE DES RESULTATS DE MESURE Les versions des documents du système de management de BELAC telles que disponibles sur le site

Plus en détail

ToutelaQualite. FAQ Rechercher S enregistrer Profil Membres Groupes Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion

ToutelaQualite. FAQ Rechercher S enregistrer Profil Membres Groupes Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion creer un forum supprimer les publicites ToutelaQualite FAQ Rechercher S enregistrer Profil Membres Groupes Se connecter pour vérifier ses messages privés Connexion ISO 9001 V2008 ToutelaQualite Index du

Plus en détail

Code de conduite du Label de Qualité BeCommerce pour la Vente à

Code de conduite du Label de Qualité BeCommerce pour la Vente à Code de conduite du Label de Qualité BeCommerce pour la Vente à Distance January 1 2013 Le Code de conduite du label de qualité BeCommerce a pour objectif de poser les principes de base à respecter pour

Plus en détail

PROCESSUS DE CERTIFICATION

PROCESSUS DE CERTIFICATION v. 02/02/2015 PROCESSUS DE CERTIFICATION COSMETIQUES ECOLOGIQUES ET BIOLOGIQUES Le présent document a pour objectif de décrire les étapes clefs du processus de certification et fait partie intégrante de

Plus en détail

Fiche conseil n 16 Audit

Fiche conseil n 16 Audit AUDIT 1. Ce qu exigent les référentiels Environnement ISO 14001 4.5.5 : Audit interne EMAS Article 3 : Participation à l'emas, 2.b Annexe I.-A.5.4 : Audit du système de management environnemental SST OHSAS

Plus en détail

AVIS DE MARCHÉ FOURNITURES

AVIS DE MARCHÉ FOURNITURES Département de publication : 49 Annonce No 12-130784 Départements de rappel : 75 Date de mise en ligne : 5 juillet 2012 I. II. III. IV. VI. AVIS DE MARCHÉ FOURNITURES Directive 2004/18/CE. SECTION I :

Plus en détail

SOMMAIRE. Bureau Veritas Certification FranceGP01 Certification de systèmes de management 2015-05-15.docx Page 2/21

SOMMAIRE. Bureau Veritas Certification FranceGP01 Certification de systèmes de management 2015-05-15.docx Page 2/21 Procédure de Certification de systèmes de management GP01 Version du 15 mai 2015 SOMMAIRE 1. Proposition de certification... 3 1.1 Candidature... 3 1.1.1 Schéma général... 3 1.1.2 Schéma Multi-sites...

Plus en détail

Référentiel de certification

Référentiel de certification N d identification : NF031 N de révision : 7 Date de mise en application : 05/02/2015 Référentiel de certification Organisme Certificateur : AFNOR Certification 11, rue Francis de Pressensé FR-93571 La

Plus en détail

REGLEMENT D UTILISATION

REGLEMENT D UTILISATION p. 1/7 REGLEMENT D UTILISATION DE LA MARQUE CEPR DROITS ET DEVOIRS DU CERTIFIE Article 1 : La marque CEPR Calyxis Certification est une branche de Calyxis, Pôle d expertise du risque, chargée notamment

Plus en détail

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC)

Entente administrative sur la certification de produits conclue entre. la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) Entente administrative sur la certification de produits conclue entre la Direction générale de Transports Canada, Aviation civile (TCAC) et l Agence européenne de la sécurité aérienne (AESA) (ci-après

Plus en détail

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 260 COMMUNICATION DES QUESTIONS SOULEVÉES À L OCCASION DE L AUDIT AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D'ENTREPRISE

NORME INTERNATIONALE D AUDIT 260 COMMUNICATION DES QUESTIONS SOULEVÉES À L OCCASION DE L AUDIT AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D'ENTREPRISE NORME INTERNATIONALE D AUDIT 260 COMMUNICATION DES QUESTIONS SOULEVÉES À L OCCASION DE L AUDIT AUX PERSONNES CONSTITUANT LE GOUVERNEMENT D'ENTREPRISE SOMMAIRE Paragraphes Introduction... 1-4 Personnes

Plus en détail

CIRCULAIRE RELATIVE A L ACCREDITATION DES LABORATOIRES ET DES ORGANISMES D INSPECTIONS TECHNIQUES

CIRCULAIRE RELATIVE A L ACCREDITATION DES LABORATOIRES ET DES ORGANISMES D INSPECTIONS TECHNIQUES CIRCULAIRE RELATIVE A L ACCREDITATION DES LABORATOIRES ET DES ORGANISMES D INSPECTIONS TECHNIQUES DQN/CA/E005.06-03/04 CIRCULAIRE RELATIVE A L ACCREDITATION DES ORGANISMES Vu le Dahir N 1.70.157 du 26

Plus en détail

RÈGLES DE CERTIFICATION

RÈGLES DE CERTIFICATION N d identification : NF386 Addendum n 1 du 16/03/2015 N de révision : 4.1 Date de mise en application : 20/04/2015 RÈGLES DE CERTIFICATION SERVICES DES ÉTABLISSEMENTS D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES

Plus en détail

Questionnaire Fabricants-Négociants et Négociants de matériaux de construction

Questionnaire Fabricants-Négociants et Négociants de matériaux de construction Questionnaire Fabricants-Négociants et Négociants de matériaux de construction Nom Adresse CP N tel E-mail N ORIAS Coordonnées du courtier Ville Cadre réservé à SFS Origine de la demande Gestionnaire Rémunération

Plus en détail

Audit interne. Audit interne

Audit interne. Audit interne Définition de l'audit interne L'Audit Interne est une activité indépendante et objective qui donne à une organisation une assurance sur le degré de maîtrise de ses opérations, lui apporte ses conseils

Plus en détail

FICHE EXPLICATIVE Système de management de l Énergie (SMÉ)

FICHE EXPLICATIVE Système de management de l Énergie (SMÉ) Certificats d économies d énergie Fiche explicative n FE 50 FICHE EXPLICATIVE Système de management de l Énergie (SMÉ) Fiches d opérations standardisées concernées : N BAT-SE-02 et IND-SE-01. Ce document

Plus en détail

Projet d'engagements de Henkel dans le cadre d'une procédure de non-contestation de griefs dans les affaires n 06/OOOlF et 06/0042F

Projet d'engagements de Henkel dans le cadre d'une procédure de non-contestation de griefs dans les affaires n 06/OOOlF et 06/0042F 3 Projet du 2l août 20 13 Projet d'engagements de Henkel dans le cadre d'une procédure de non-contestation de griefs dans les affaires n 06/OOOlF et 06/0042F Au cours de l'année 2008 et à la suite des

Plus en détail

Conditions Générales Location d équipements terminaux

Conditions Générales Location d équipements terminaux Conditions Générales Location d équipements terminaux Vous trouverez dans le présent document les conditions générales qui s'appliquent à la location des équipements terminaux de Orange. Elles peuvent

Plus en détail

ACTE D'ENGAGEMENT. En date du.. PRESTATIONS DE DERATISATION A REALISER SUR PLUSIEURS SITES DE L EPSM MORBIHAN

ACTE D'ENGAGEMENT. En date du.. PRESTATIONS DE DERATISATION A REALISER SUR PLUSIEURS SITES DE L EPSM MORBIHAN N En date du.. PRESTATIONS DE DERATISATION A REALISER SUR PLUSIEURS SITES DE L EPSM MORBIHAN La procédure de consultation utilisée est la suivante : Procédure adaptée en application des articles 26 et

Plus en détail

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI

LA VERSION ELECTRONIQUE FAIT FOI CONDITIONS D ACCREDITATION D ORGANISMES MULTISITES OU ORGANISES EN RESEAU OU METTANT EN COMMUN DES MOYENS GEN PROC 10 Révision 03 CONDITIONS D ACCREDITATION D ORGANISMES MULTISITES OU ORGANISES EN RESEAU

Plus en détail

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C) MAIRIE DE FENOUILLET Département de la Haute Garonne FOURNITURES DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN

REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C) MAIRIE DE FENOUILLET Département de la Haute Garonne FOURNITURES DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES REGLEMENT DE LA CONSULTATION (R.C) Maître de l ouvrage : MAIRIE DE FENOUILLET Département de la Haute Garonne Objet du marché : FOURNITURES DE NETTOYAGE ET D ENTRETIEN Date

Plus en détail

Document confidentiel Propriété exclusive d ARTE France

Document confidentiel Propriété exclusive d ARTE France Prestation d accueil physique et téléphonique Avis de marché n 2010-122790 Acte d engagement Lot 2 Prestation accueil physique et téléphonique ARTE France Développement SOMMAIRE 1. IDENTIFIANTS... 3 2.

Plus en détail

CERTIFICAT D ACCREDITATION ET DOMAINE D APPLICATION D UNE ACCREDITATION : Lignes directrices générales pour la formulation et l évaluation

CERTIFICAT D ACCREDITATION ET DOMAINE D APPLICATION D UNE ACCREDITATION : Lignes directrices générales pour la formulation et l évaluation BELAC 2-002 Rev 2-2014 CERTIFICAT D ACCREDITATION ET DOMAINE D APPLICATION D UNE ACCREDITATION : Lignes directrices générales pour la formulation et l évaluation Les dispositions de la présente procédure

Plus en détail

ACTUALISATION ET APPROBATION DU DOCUMENT. Ce document comporte 33 pages. Document AQUAP 02-01

ACTUALISATION ET APPROBATION DU DOCUMENT. Ce document comporte 33 pages. Document AQUAP 02-01 apave groupe 191, rue de Vaugirard - 75015 Paris tél. 01 45 66 99 44 - télécopie 01 45 67 90 47 bureau veritas 17, bis Place des Reflets La Défense 2. 92400 Courbevoie tél. 01 42 91 52 91 - télécopie 01

Plus en détail

STATUTS DE LA MARQUE "S.E.I."

STATUTS DE LA MARQUE S.E.I. SYNDICAT DE L'EMBALLAGE INDUSTRIEL (S.E.I.) 33, rue de Naples - 75008 PARIS Tél. : 01 53 42 15 53 - Fax : 01 53 42 15 51 STATUTS DE LA MARQUE "S.E.I." DECEMBRE 1997 STATUTS DE LA MARQUE "S.E.I." APPLICABLES

Plus en détail

Objet du marché : Audit et Conseil à la mise en place d un marché de services d assurances.

Objet du marché : Audit et Conseil à la mise en place d un marché de services d assurances. LETTRE DE CONSULTATION ETABLIE DANS LE CADRE D UNE PROCEDURE ADAPTEE (art 28CMP) UNIVERSITE DE NIMES- Rue du Docteur Georges SALAN 30 021 NIMES Cedex 1 Destinataire : Objet du marché : Audit et Conseil

Plus en détail

DEMANDE D'ACCREDITATION DES LABRATOIRES D ESSAIS ET D ETALONNAGES

DEMANDE D'ACCREDITATION DES LABRATOIRES D ESSAIS ET D ETALONNAGES DEMANDE D'ACCREDITATION DES LABRATOIRES D ESSAIS ET D ETALONNAGES 1 CARACTERISTIQUES ET PRESENTATION GENERALES DE L'ORGANISME 1-1 - Caractéristiques Générales 1.1.1 -Dénomination :. 1.1.2 - Sigle :.. 1.1.3

Plus en détail

FORMULAIRE D INSCRIPTION AU MODULE SECURISE «PERIMETRES DE PROTECTION»

FORMULAIRE D INSCRIPTION AU MODULE SECURISE «PERIMETRES DE PROTECTION» FORMULAIRE D INSCRIPTION AU MODULE SECURISE «PERIMETRES DE PROTECTION» Tous les champs doivent être obligatoirement complétés : Nom Prénom du demandeur N téléphone N de télécopie Courriel Organisme Statut

Plus en détail

MODALITES de CANDIDATURE CERTIFICATION de PERSONNES en HACCP

MODALITES de CANDIDATURE CERTIFICATION de PERSONNES en HACCP p. 1/7 MODALITES de CANDIDATURE CERTIFICATION de PERSONNES en HACCP 1. Préalable L examen de certification de personnes en HACCP s adresse à des professionnels confirmés qui maîtrisent l HACCP dans un

Plus en détail

Décision d'approbation de modèles n 99.00.861.002.2 du 9 septembre 1999

Décision d'approbation de modèles n 99.00.861.002.2 du 9 septembre 1999 Ministère de l Economie, des Finances et de l Industrie Secrétariat d Etat à l Industrie Décision d'approbation de modèles n 99.00.861.002.2 du 9 septembre 1999 Direction de l'action régionale et de la

Plus en détail

ACTE D ENGAGEMENT MISE EN ŒUVRE DE UN «NRA ZONE D OMBRE» SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE D OPPEDE

ACTE D ENGAGEMENT MISE EN ŒUVRE DE UN «NRA ZONE D OMBRE» SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE D OPPEDE ACTE D ENGAGEMENT Pouvoir adjudicateur Mairie d Oppede (84086) Objet de la consultation MISE EN ŒUVRE DE UN «NRA ZONE D OMBRE» SUR LE TERRITOIRE DE LA COMMUNE D OPPEDE Date d envoi de l avis à la publication

Plus en détail

COURRIER DE SAISINE. Objet : Demande d attribution d une subvention pour isoler une toiture, habitation individuelle

COURRIER DE SAISINE. Objet : Demande d attribution d une subvention pour isoler une toiture, habitation individuelle COURRIER DE SAISINE Coordonnées du demandeur NOM :... Prénom : Adresse :.. Téléphone :.. Mail :. Date :.. Monsieur Pierre-Christophe BAGUET Président de la Communauté d'agglomération Grand Paris Seine

Plus en détail

Dossier de candidature Opérateurs en Diagnostic Immobilier

Dossier de candidature Opérateurs en Diagnostic Immobilier Page 1 sur 8 Dossier de candidature Opérateurs en Diagnostic Immobilier à retourner à CESI Certification 30 Rue Cambronne 75015 Paris Nom :.. Prénom :.... Domaines de certification demandés : Certificats

Plus en détail

ANNEXE D relative à l approbation du système d entretien d un exploitant de services aériens

ANNEXE D relative à l approbation du système d entretien d un exploitant de services aériens ANNEXE D relative à l approbation du système d entretien d un exploitant de services aériens 1.- L objet de la présente annexe est de rappeler les obligations de l exploitant en matière d entretien de

Plus en détail

Avis Technique 14/14-2041. Luxor Silicone

Avis Technique 14/14-2041. Luxor Silicone Avis Technique 14/14-2041 Annule et remplace l Avis Technique 14/09-1511*V1 Flexibles comportant un tuyau en matériau thermoplastique revêtu d une tresse Flexibles de raccordement Flexible hoses Flexibel

Plus en détail

Système de management H.A.C.C.P.

Système de management H.A.C.C.P. NM 08.0.002 Norme Marocaine 2003 Système de management H.A.C.C.P. Exigences Norme Marocaine homologuée par arrêté du Ministre de l'industrie, du Commerce et des Télécommunications N 386-03 du 21 Février

Plus en détail

COMPTES ETRANGERS EN DINARS ET COMPTES ETRANGERS EN DEVISES CONVERTIBLES. sont subordonnés à l'autorisation de la Banque Centrale de Tunisie (1).

COMPTES ETRANGERS EN DINARS ET COMPTES ETRANGERS EN DEVISES CONVERTIBLES. sont subordonnés à l'autorisation de la Banque Centrale de Tunisie (1). AVIS DE CHANGE N 5 DU MINISTRE DU PLAN ET DES FINANCES RELATIF AUX COMPTES DE NON-RESIDENTS ( Publié au J.O.R.T. du 5 octobre 1982 ) * * * * * Le présent texte pris dans le cadre de l'article 19 du décret

Plus en détail

Norme de la Chaîne de Traçabilité

Norme de la Chaîne de Traçabilité Norme de la Chaîne de Traçabilité Mars 2014 Réseau d'agriculture Durable et Rainforest Alliance, 2012-2014. www.san.ag Ce document est disponible sur les sites suivants: www.san.ag - www.rainforest-alliance.org

Plus en détail

EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE

EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE REGLES DE CERTIFICATION MARQUE NF REACTION AU FEU DES MATERIAUX DESTINES AU BATIMENT TUBES ET RACCORDS PVC FILMS PVC SUPPORTS TEXTILES REVETUS PARTIE 2 EXIGENCES A RESPECTER PAR LE DEMANDEUR/TITULAIRE

Plus en détail

Table des matières 8.3 TRAITEMENT DES REMARQUES... 27 ANNEXE 1 : PROCEDURE DE RECLAMATIONS ET PLAINTES... 28 ANNEXE 2 : PROCEDURE D APPEL...

Table des matières 8.3 TRAITEMENT DES REMARQUES... 27 ANNEXE 1 : PROCEDURE DE RECLAMATIONS ET PLAINTES... 28 ANNEXE 2 : PROCEDURE D APPEL... Guide de l audit Des Systèmes de Management Qualité, et Médical A l attention des Clients REDACTEUR VERIFICATEUR APPROBATEUR NOM G.LABORDE R ADJEL Y GERARDIN DATE 11/09/2009 11/09/2009 11/09/2009 VISA

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE

CONDITIONS GENERALES DE VENTE CONDITIONS GENERALES DE VENTE A LA CERTIFICATION «DIAGNOSTICS IMMOBILIERS» 1. Portée des certifications et arrêtés compétences applicables : Le candidat reconnait avoir pleinement pris connaissance : -

Plus en détail

ACTE D ENGAGEMENT (A.E)

ACTE D ENGAGEMENT (A.E) C o m m u n e d e V a l l o i r e M a r c h é P u b l i c d e s e r v i c e s M a r c h é d e t r a n s p o r t s s a n i t a i r e s e n a m b u l a n c e s s u i t e à p r i s e e n c h a r g e p a r

Plus en détail

AVIS DE CHANGE N 5 DU MINISTRE DU PLAN ET DES FINANCES RELATIF AUX COMPTES DE NON-RESIDENTS. ( Publié au J.O.R.T. du 5 octobre 1982 )

AVIS DE CHANGE N 5 DU MINISTRE DU PLAN ET DES FINANCES RELATIF AUX COMPTES DE NON-RESIDENTS. ( Publié au J.O.R.T. du 5 octobre 1982 ) AVIS DE CHANGE N 5 DU MINISTRE DU PLAN ET DES FINANCES RELATIF AUX COMPTES DE NON-RESIDENTS ( Publié au J.O.R.T. du 5 octobre 1982 ) Le présent texte pris dans le cadre de l'article 19 du décret n 77-608

Plus en détail

FOURNITURE DE MATERIEL DE SERRURERIE. Marché à bons de commande C.C.A.P.

FOURNITURE DE MATERIEL DE SERRURERIE. Marché à bons de commande C.C.A.P. FOURNITURE DE MATERIEL DE SERRURERIE Marché à bons de commande C.C.A.P. MAITRISE D OUVRAGE et MAITRISE D ŒUVRE HABITAT 70 (OPH) 26 rue de Fleurier B.P. 70309 70006 VESOUL Cedex 03.84.96.13.50-03.84.96.13.74

Plus en détail

L assurance en temps réel

L assurance en temps réel L assurance en temps réel LASSUREUR Meix Colas 21200 MEURSANGES N de Siret 482 645 694 00019 Convention de Courtage Protocole d'accord Entre Lassureur.com Gestion Meix Colas 21200 MEURSANGES Et Mentions

Plus en détail

CONTRAT LOGICIEL CERTIFICATION

CONTRAT LOGICIEL CERTIFICATION CONTRAT LOGICIEL CERTIFICATION Conditions Générales Entre, la Société CERTIF.ME, Société par Actions Simplifiée au capital de 10 000, dont le siège social est fixé à CEBAZAT 63118 13 Rue du Stade, immatriculée

Plus en détail

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE :

REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : REFERENTIEL POUR L ATTRIBUTION DE LA MENTION RGE : RECONNU GARANT DE L ENVIRONNEMENT Date de mise en application : 20/02/2014 QUALIFELEC RE/0010 indice A 1 SOMMAIRE 1. DOMAINE D APPLICATION... 4 1.1 Objet...

Plus en détail