Responsable marketing

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Responsable marketing"

Transcription

1 l a b o î t e à o u t i l s du Responsable marketing Nathalie VAN LAETHEM Yvelise LEBON Béatrice Durand-MÉGRET

2 Les QR codes et liens hypertexte permettant d accéder aux sites Internet proposés dans cet ouvrage, n engagent pas la responsabilité de DUNOD EDITEUR, notamment quant au contenu de ces sites, à leur éventuel dysfonctionnement ou à leur indisponibilité d accès. DUNOD EDITEUR ne gère ni ne contrôle en aucune façon les informations, produits ou services contenus dans ces sites tiers. Dunod, Paris, 2012 ISBN

3 Remer ciements À nos parents, nos familles, nos amis et tout spé cia le ment : iicallista, Robin et Dominique ; iinicolas, Mickaël, Mélanie et Thibault. iirobin, Nathalie, Monique et Michel ; Et par ti cu liè re ment : iicegos et les consul tants avec qui je tra vaille au quo ti dien. Nos clients et par ti cipants à nos for ma tions. Nathalie Van Laethem iiles clients qui nous ont fait confiance et les équipes qui ont contri bué à les faire gran dir, en par ti cu lier Claire, Raphaëlle, Laurence, Anne-Françoise et Laurent. Yvelise Lebon iiodile Launay, Pas cale Ezan, Régine Vanheems, Jean- François Lemoine et Oli vier Badot pour leurs conseils, sou tien et confiance. Béatrice Durand- Mégret À notre édi trice et à toute l équipe édi to riale qui nous ont accom pa gnées dans ce pro jet. 3

4 Avant propos La concur rence a été, ces der nières années, le moteur prin ci pal des entre prises pour répondre de mieux en mieux à l attente des clients et gagner ainsi des parts de mar ché. Le mar ke ting a dû se professionnaliser et amé lio rer ses compé tences. De nou veaux outils d ana lyse sont deve nus incontour nables pour aug men ter la compé titi vité des entre prises. Le mar ke ting rela tion nel s est déve loppé et les méthodes se sont affi nées par une meilleure approche de la commu ni ca tion multi canal et l opti mi sation des cam pagnes. Le mar ke ting client, quant à lui, est devenu incontour nable, notam ment par un ren for ce ment des compé tences en connais sance du client, en seg men ta tion et ciblage, quel que soit le sec teur d acti vité. Les spé ci fici tés de cer tains mar chés sont à prendre en compte, par ti cu liè re ment pour opti mi ser les résul tats des actions mar ke ting. Mais sur tout, aujourd hui, le déve lop pe ment du Web et de l usage d Inter net a consi dé ra ble ment modi fié le pay sage du mar ke ting, tant en termes d outils de commu ni ca tion, de canaux de dis tri bu tion que de connais sance des clients. C est pour quoi, dans cette deuxième édi tion, nous pro po sons une nou velle rubrique spé ci fique à cer tains mar chés et des outils dédiés aux connais sances du Web, deve nues indis pen sables dans toute démarche mar ke ting. Les enjeux du mar ke ting Les res pon sables mar ke ting doivent faire face à : iila pres sion du quo ti dien, notam ment une accé lé ra tion des cycles de vie pro duit et des lan ce ments de nou velles offres ; iil obli ga tion d obte nir des résul tats à court terme, prin ci pa le ment plus de ren ta bi lité et plus de crois sance. Tout en devant exer cer leur métier et garan tir à l entre prise : iiune stra té gie mar ke ting cohé rente et effi cace, ali gnée sur les objec tifs géné raux ; iiun por te feuille de marques fortes ; iiun posi tion ne ment d offres, durable et per tinent. Les solu tions appor tées Voir l introduction en vidéo La Boîte à outils du res pon sable mar ke ting répond aux besoins des direc tions et ser vices mar ke ting en pro po sant 62 outils, prêts à l uti li sation. L approche de cet ouvrage reprend la démarche mar ke ting et pro pose au res pon sable mar ke ting, pour chaque étape, les outils et méthodes lui per met tant de ren for cer sa pra tique. 4

5 la boîte à outils du Responsable marketing Enjeux pour l entreprise Objectifs généraux Audit et diagnostic marketing Audit externe Connaissance des clients Marché Demande Concurrence Environnement Audit interne Image et notoriété Évaluation des produits Ventes en volume et en valeur Rentabilité Diagnostic Stratégie marketing Segmentation ciblage Stratégie marketing Positionnement Alignement stratégique Prévisions et objectifs à 3 ans Marketing en action Mix-marketing Action marketing Marques Marketing relationnel 5

6 Sommaire Dossier 1 Remer ciements...3 Avant-propos...4 Connais sance des clients...10 Outil 1 Outil 2 Outil 3 Outil 4 Outil 5 Outil 6 La démarche ethno marke ting...12 L ana lyse du compor te ment...14 Le pro ces sus de déci sion...16 La courbe d adop tion des pro duits nou veaux...18 La matrice attentes- satisfaction...22 La car to gra phie du Web...26 Dossier 2 Audit externe et interne...28 Outil 7 L étude de mar ché...30 Outil 8 L ana lyse concur ren tielle...34 Outil 9 Les cinq forces de Por ter...36 Outil 10 PESTEL Outil 11 La check- list des faits internes...42 Outil 12 L ana lyse Pareto Outil 13 La chaîne de valeur Outil 14 Les 10 étapes de la veille sur le Web Dossier 3 Diag nos tic mar ke ting Outil 15 L ana lyse Swot...52 Outil 16 Les 7-S de Mc Kinsey...54 Outil 17 L ana lyse de vul né ra bi lité...56 Outil 18 La matrice gra vité/pro ba bi lité Dossier 4 Seg men ta tion et ciblage Outil 19 La car to gra phie des cri tères de seg men ta tion...62 Outil 20 L arbre de seg men ta tion...66 Outil 21 La seg men ta tion par la valeur...70 Outil 22 Le scoring RFM...72 Outil 23 Le ciblage...76 Outil 24 La méthode IAC...78 Outil 25 Le modèle IPO/IPR...82 Outil 26 Le modèle RADAR Dossier 5 Posi tion ne ment Outil 27 La méthode de posi tion ne ment Outil 28 L avan tage compé titif...92 Outil 29 Le mapping de posi tion ne ment Outil 30 Le posi tion ne ment concur ren tiel Dossier 6 Choix stra té giques Outil 31 Les perspec tives stra té giques inter na tionales

7 la boîte à outils du Responsable marketing Outil 32 Les trois stra té gies de Por ter Outil 33 La stra té gie de l Océan bleu Outil 34 La stra té gie du Bottom of Pyramid Outil 35 Le prisme d iden tité de la marque Dossier 7 Modèles d ana lyse stra té gique Outil 36 La matrice BCG Outil 37 La matrice d Ansoff Outil 38 La matrice Mc Kinsey Outil 39 La matrice A DL Dossier 8 Pré vi sions et objec tifs Outil 40 L ana lyse du gap Outil 41 La méthode de pré vi sions en trois étapes Outil 42 La méthode de fixa tion d objec tifs Outil 43 Les objec tifs SMART Outil 44 Le plan mar ke ting Dossier 9 Mix- marketing Outil 45 Le mix- marketing Outil 46 Le cycle de vie du pro duit Outil 47 Le pro duit glo bal Outil 48 La matrice des valeurs croi sées Outil 49 Le mar ke ting multi canal Dossier 10 Webmarketing Outil 50 Le SEO (Search Engine Optimization) Outil 51 Le Social media mar ke ting Outil 52 Le site e- commerce Outil 53 Le mobile mar ke ting Outil 54 Les tablettes Dossier 11 Mar ke ting rela tion nel Outil 55 Le CRM Outil 56 Le carré opé ra tion nel Outil 57 Le cycle de vie client Outil 58 De la satis faction à la fidélisation client Outil 59 La grille multi canal Dossier 12 Le mar ke ting sec to riel Outil 60 Le mar ke ting des ser vices : Servqual Outil 61 Le mar ke ting high-tech : por tail d inno va tion Outil 62 Le mar ke ting indus triel Bibliographie

8 La Boîte à outils, mode d emploi Comment utiliser les QR codes de ce livre? Téléchargez un lecteur de QR code gratuit et ouvrez l application de votre smartphone. Photographiez le QR code avec votre mobile. Découvrez les contenus interactifs sur votre smartphone. Les outils sont classés par dossier L intérêt de la thématique vu par un expert Un menu déroulant des outils

9 la boîte à outils du Responsable ma rketing La représentation visuelle de l outil Une signalétique claire Les apports de l outil et ses limites Une vidéo ou un lien direct L outil en synthèse L essentiel en anglais Un cas pratique commenté Un approfondissement pour être plus opérationnel L indispensable

10 Dossier 1 Connais sance des clients La concur rence deve nue mon diale exige des entre prises une remise en ques tion conti nuelle de la créa tion de valeur qu elles génèrent. Elle n est effec tive que si elle cor res pond à la demande. La fidélisation, source de pro fit, n est pos sible qu au tra vers d une connais sance par faite de ses clients et de leurs besoins. La conquête, outil de crois sance par excel lence, ne peut être effi cace sans l iden ti fi cation et la seg men ta tion des consom ma teurs convoi tés. Les atouts de la connais sance client Les enjeux immé diats des direc tions mar ke ting trouvent une grande par tie de leur solu tion dans la connais sance appro fon die et pré cise des clients. Celle- ci leur per met de : iidon ner du sens à l infor ma tion, grâce à la mise en perspec tive des don nées clients et des objec tifs de l entre prise ; iisatis faire et fidéliser les clients, en par ti cu lier ceux à plus forte valeur pour l entre prise ; iipilo ter l action mar ke ting dans une logique éco no mique plus pré cise et fiable ; iigagner du temps et déga ger plus rapi de ment des marges addi tion nelles ; iipéren ni ser les valeurs communes aux marques et aux clients. Au- delà des infor ma tions et des tris réa li sés à par tir de la base de don nées client, la seg men ta tion des clients est éga le ment un élé ment fon da men tal dans la connais sance de ceux- ci. Les prin ci paux types de clients et consom ma teurs De manière géné rale, on retient trois sortes de consom ma teurs d un pro duit : i ile cœur de cible : ce sont les clients en affi nité totale avec le pro duit ou la marque. Le mar ke ting éta blit le score d appé tence à par tir d un his to rique pour chaque client envers chaque pro duit ; ila cible élar gie i : désigne les clients ou consom ma teurs plu tôt proches du pro duit ou de la marque, mais pou vant aussi être inté res sés par un pro duit ou une marque dif fé rente avec des valeurs ou des attraits simi laires. Par fois ces consom ma teurs sont seg men tés en plu sieurs caté go ries. Les res pon sables mar ke ting, selon leur sec teur d acti vité, les sur nomment les «occa sion nels», les «zappeurs» ; 10

11 i iles non- clients : ce sont les consom ma teurs qui ne seront pro ba ble ment jamais clients du pro duit ou de la marque. Ils font par tie du mar ché glo bal, mais non d un poten tiel acces sible pour l entre prise. Évidemment, les res pon sables mar ke ting ciblent en priorité le cœur de cible et une par tie de la cible élar gie. La connais sance client per met de seg men ter plus pré ci sé ment cette der nière caté go rie. Dossier 1 Les prin ci pales sources d infor ma tions Les études clients et consom ma teurs poten tiels apportent des élé ments tan gibles et évitent de prendre des déci sions sur des idées pré conçues. On dis tingue deux grandes sources d infor ma tion sur les clients et consom ma teurs : i ila base de don nées clients : source interne, elle ne four nit des infor ma tions que sur les clients de l entre prise, mais par extra po la tion, on peut déduire des typo logies de nou veaux consom ma teurs à pros pec ter en priorité ; i iles études : sources externes, elles four nissent de nom breuses don nées. Deux grands types d études per mettent de comprendre et de quan ti fier la demande et la connais sance des consom ma teurs : les études qua li ta tives et quan ti tatives. Étude qua li ta tive Étude quan ti tative Objec tif d étude Répond à la ques tion : Pour quoi? Répond à la ques tion : Combien? Exemples de recherche Métho do logies Ana lyse des moti vations, des freins, des atti tudes, des pro ces sus de déci sion Groupe. Entre tiens indi vi duels. Entre tiens non direc tifs. Mesure des opi nions, des compor te ments, des inten tions d achat Échan tillons repré sen ta tifs. Ques tion naires. Enquêtes. Type d ana lyse Ana lyse de contenu. Ana lyse de don nées. Avan tage Compré hen sion en pro fon deur. Mesure et hié rar chi sa tion d items. Limite Non mesu rable. N explique pas. Ces deux types d études sont complé men taires. Les outils 1 La démarche ethno marke ting L ana lyse du compor te ment Le pro ces sus de déci sion La courbe d adop tion des pro duits nou veaux La matrice attentes-satis faction La car to gra phie du Web

12 outil 1 La démarche ethno marke ting Anti Ci per les compor te ments de ses clients Phase 1 : observation ethnographique Ethnographical observation Phase 4 : diagnostic marketing et génération des futurs possibles Marketing diagnostic and generation of possible futurs Phase 2 : émergence des problématiques Emergence of problems Phase 3 : analyse ethnologique Ethnological analysis Source : O. Badot et J. F. Lemoine, «L ethno marke ting au ser vice de la pros pec tive : une appli ca tion au sec teur de la dis tri bu tion», in Mana ge ment et Ave nir, n 19, 2008, pp Résumé Néo lo gisme créé dans les années 1980, l ethnomarke ting a été déve loppé et appli qué en par ti cu lier par O. Badot et J. F. Lemoine, dans le domaine de la dis tri bu tion et des centres commer ciaux. La métho do logie qu ils ont déve lop pée en 2008 per met une uti li sation simple et opé ra tion nelle d un nou veau mode d ana lyse pros pec tive de la clien tèle, per met tant d évi ter des écueils pou vant mener à l échec d une stra té gie. Insight The ethno marke ting is a neologism created in the 80s. It has been developed and applied in particular by O. Badot and. J. F. Lemoine in the field of the dis tri bu tion and of the shop ping malls. The methodology which they developed in 2008 allows a simple and operational use of a new mode of forward- looking analysis of the customers allowing to avoid the failure of a strategy. 12

13 Dunod Toute reproduction non autorisée est un délit. Pour quoi l uti li ser? Objec tif Basé sur l ana lyse des compor te ments, l ethnomarke ting est un for mi dable outil d anti ci pation de l évo lu tion de l entre prise et de la mise en œuvre opé ra tion nelle ad hoc au tra vers d une vision cultu relle de ses clients ou pros pects. Il offre ainsi la pos si bi lité d adap ter son posi tion ne ment et de vali der le choix du seg ment ciblé. En déco dant les signaux faibles, sou vent causes d échec, il per met de détecter les oppor tu ni tés d avan tages concur ren tiels, les compo santes de créa tion de valeur et de valo ri sa tion fonc tion nelle de l offre, ainsi que les leviers d impli ca tion durable du consom ma teur pour assu rer sa fidélisation. Contexte La mul ti pli cation des réseaux sociaux et la plu ra lité identitaire des consom ma teurs ne per mettent plus aux marketeurs de se contenter d études quan ti tatives et qua li ta tives clas siques pour connaître leurs clients. La connais sance et la compré hen sion des compor te ments des consom ma teurs sont indis pen sables pour pré ser ver ou déve lop per ses parts de mar ché, dans un uni vers de plus en plus concur ren tiel. L ethno marke ting per met de sai sir la com ple xité nou velle du consom ma teur et de pré voir son com por te ment, sans être tri bu taire des méthodes décla ra tives compor tant des biais dif fi ciles à iden ti fier dans le cadre des études qua li ta tives clas siques. Comment l uti li ser? Étapes Déter mi ner son ter rain avec soin : qui étu dier, dans quel contexte/lieu? Puis, 4 étapes per mettent d iden ti fier les ten dances cultu relles et leurs impli ca tions managériales. iieffec tuer une obser va tion dite par ti cipante, l obser va teur par ta geant l expé rience au sein du groupe observé. Il note ses obser va tions dans un jour nal de bord et en ana lyse le contenu. Il col lecte des verbatims et le maté riel commer - Dossier 1 Connais sance des clients cial, et réalise des photographies, pour en faire une ana lyse sémio lo gique. iifaire émer ger la pro blé ma tique grâce à des décou vertes, sou vent inat ten dues, des compor te ments, freins ou moti vations. iiétu dier les phé no mènes émergents et les poten tia li tés à partir des sys tèmes sym bo liques, reli gieux, lan ga giers, nar ra tifs et mytho lo giques, tant au tra vers du compor te ment du consom ma teur que de la stra té gie du ven deur. iiéta blir le diag nos tic mar ke ting, en inter pré tant les résul tats de l étape 3 avec des outils, tels que l ana lyse de source de valeur pour le consom ma teur ou le cal cul des taux de trans for ma tion. Émergent alors une des crip tion des futurs pos sibles, qui per met tront d adap ter la stra té gie de l entre prise par anti ci pation. Métho do logie et conseils iicette méthode consis tant à décou vrir des résul tats que l on ne cherche pas for cé ment, il est recom mandé d être atten tif à tout signe aussi peu signi fi ca tif soit- il (les signaux faibles). iiavoir une grande ouver ture d esprit. iiil est recom mandé de faire appel à un pro fes sion nel cou tu mier de l eth no gra phie. iiaccep ter de sor tir des modèles nor ma tifs des études clas siques qui posi tionnent le marketeur en sur plomb de son mar ché. n Avan tages Cette méthode per met, au- delà du diag nos tic, de déter mi ner les futurs pos sibles d une entre prise, de les anti ci per et d orien ter la stra té gie en toute connais sance de cause. Pré cau tions à prendre Atten tion à la sur inter pré ta tion et à la sub jec ti - vité, tout en gar dant l ouver ture d esprit sur les inat ten dus géné rés par cette démarche. outil 36 1 La démarche ethno marke ting per met d anti ci per et de résoudre des pro blèmes par la recherche de phé no mènes in détec tables par les outils mar ke ting tra di tion nels. La démarche ethno marke ting 13

14 outil 2 L ana lyse du compor te ment Les fac teurs du compor te ment des consom ma teurs Analyse clients cibles Analysis of clients Perceptions Perception Besoins Needs Motivations Motivation Attitudes Attitude Personnalité et image de soi Personality and self-image Variables sociologiques Sociological variable Risques et implication client Risks and client involvement Processus d achat Purchase process Impact environnement sociétal Impact of environment and society Reconnaissance d un besoin Recognition of a need Recherche d informations Looking for informations Impact Internet Internet impact Impact NTIC NTIC impact Évaluations des solutions Evaluations of solutions Achat Purchase Impact réseaux sociaux. Social medias impact Décision après achat Decision after purchase Si positif If positive En résumé Le compor te ment des consom ma teurs, c est l «ensemble des actes des indi vi dus direc te - ment reliés à l achat et à l uti li sation de biens éco no miques et de ser vices, ceci englo bant les pro ces sus de déci sion qui pré cèdent et déter - minent ces actes» (En gel, Kollat & Blackwell, Consu mer Behavior, 1982). L ana lyse du compor te ment du consom ma - teur se fait de façon plu ri dis cip li naire pour per mettre à l entre prise de s adap ter à ce compor te ment, voire l anti ci per. L éco no mie, la psy cho logie, la socio logie et l anthro po logie sont les prin ci pales approches uti li sées. Insight Consu mer behavior is all of the individual actions directed linked to the purchase and use of economic goods and ser vices, encompassing the decision process that precedes and determines these acts (En gel, Kollat & Blackwell, Consu mer Behavior, 1982). The analysis of this consu mer behavior is carried out in a multi disciplinary way in order to allow the company to adapt to this behavior, even anticipate it. Economy, psychology, sociology and anthropology are the main approaches used. 14

15 Dunod Toute reproduction non autorisée est un délit. Pour quoi l uti li ser? Objec tif L étude du compor te ment du consom ma teur est la source des prin ci pales déci sions mar ke ting, telles que le posi tion ne ment des marques, la créa tion de nou velles offres, les stra té gies de commu ni ca tion et le choix des canaux de dis tri bu tion. Contexte Toute entre prise est concer née par l étude du compor te ment des consom ma teurs. Ceci est d autant plus impor tant en période de crise, de concur rence mon diale et de faci lité d accès à l infor ma tion. La crise conti nue, depuis 2008, à modi fier les compor te ments des consom ma teurs, ame nant des priori tés dif fé rentes, telles que «consom mer moins, consom mer mieux», prendre en compte les consé quences d ordre envi ron ne men tal et sociétal ou gagner du temps. Comment l uti li ser? Étapes La démarche clas sique pour l étude du compor te ment du consom ma teur reste d actua lité en inté grant cepen dant 4 nou velles dimen sions : iil explo sion du télé phone mobile ou autres tablettes ouvre de nou veaux champs au mar ke ting. iila péné tra tion d Inter net déve loppe à la fois le mar ke ting online et le mar ke ting nomade. iiles réseaux sociaux sont de plus en plus pré sents. iile besoin des consom ma teurs de réconci lier sen si bi lité éco no mique et sociétale est expo nen tiel. Démarche dite «clas sique» : iidéfi nir ce que l on entend par consom ma teur : uti li sa teur? pres crip teur? payeur? iicer ner les per cep tions, besoins, moti vations, de la cible. Dossier 1 Connais sance des clients iiprendre en compte l impact de la per son na lité et de l image de soi. iiétu dier les variables socio lo giques : groupes, commu nau tés. iidéter mi ner les risques pour le client et son impli ca tion. Plus l achat a des consé quences impor tantes (mon tant, durée), plus le client consi dé rera le risque grand et plus son impli ca tion sera forte. iisuivre les 5 phases du processus de décision (voir outil 3). La satisfaction du client peut conduire au ré achat. Le mar ke ting agit à cha cune des étapes. Métho do logie et conseils iisuivre les évo lu tions ou les ten dances et les noter dans le CRM ou la base de don nées. iiadap ter le mode de commu ni ca tion et les canaux de dis tri bu tion pour mieux ser vir les clients cibles. iiéva luer et suivre la satis faction clients. iiaffi ner l offre si besoin, amé lio rer la commu ni ca tion, diver si fier les choix de canaux de dis tri bu tion. n Avan tages Le compor te ment du consom ma teur est le point d entrée pour éla bo rer toute stra té gie et tout plan mar ke ting. L ori gine des don nées est très diver si fiée et per - met une vue glo bale. Per met un mar ke ting plus indi vi dua lisé et per - tinent. Pré cau tions à prendre Sim pli fier l approche pour ne pas avoir des résul - tats trop complexes. À réa li ser de façon régu lière pour pou voir anti - ci per les chan ge ments de compor te ment et non les subir. outil 2 L ana lyse du compor te ment du consom ma teur est complexe : les approches éco no mique, psy cho lo gique, socio lo gique, anthro po lo gique per mettent de mieux le comprendre. L ana lyse du compor te ment 15

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena

La vente : votre nouvelle compétence. Viroune Pholsena La vente : votre nouvelle compétence Viroune Pholsena Conseillère éditoriale : Michelle Fayet La méthode PACTERA est une méthode déposée. Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070567-2 Introduction Vendre son

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l

EN SER VIC E DE GA RD. r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD r a p p o r t d u p r o f e s s i o n n e l Document à conserver au service de garde I D E N T I F I C A T I O N D U S E R V I

Plus en détail

I nt rod u ct io n. 1. Les dif fé rents types de pro jet informatique. Le pro jet à réa li ser pourra être un site Inter net (sous dif fé rentes

I nt rod u ct io n. 1. Les dif fé rents types de pro jet informatique. Le pro jet à réa li ser pourra être un site Inter net (sous dif fé rentes I nt rod u ct io n 1. Les dif fé rents types de pro jet informatique Le pro jet à réa li ser pourra être un site Inter net (sous dif fé rentes formes), le déve lop pe ment d une appli ca tion spé ci fique

Plus en détail

Sophie Calli es François Laurent

Sophie Calli es François Laurent Sophie Calli es François Laurent Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-060007-6 Pré face Le mar ke ting digi tal et le CRM, une vraie oppor tunité pour les TPE/PME Pour une petite ou moyenne entre prise, il

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés...7

TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés...7 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION...1 PARTIE 1. Les jus ti fi ca tions des employeurs pour cybersurveiller les salariés....7 Chapitre 1. L impératif de sécurité informatique....11 Sec tion 1. La néces saire

Plus en détail

Cor rigé. 1) Réalisez un diagnostic interne de l entre prise. La Grande Récré Cas 6. Matrice SWOT

Cor rigé. 1) Réalisez un diagnostic interne de l entre prise. La Grande Récré Cas 6. Matrice SWOT La Grande Récré Cas 6 Cor rigé 1) Réalisez un diagnostic interne de l entre prise. Forces Matrice SWOT Fai blesses Posi tion ne ment : La Grande Récré a mis en place un réseau de conseillers dans les maga

Plus en détail

l a b o î t e à o u t i l s de la Comptabilité

l a b o î t e à o u t i l s de la Comptabilité l a b o î t e à o u t i l s de la Comptabilité l a b o î t e à o u t i l s de la Comptabilité Bruno Bachy La tra duc tion en anglais des résu més a été réa li sée par Jennifer Weinberg. Les QR codes et

Plus en détail

1 Qu est- ce que. la prépa? Qu est-ce que la prépa? Est- ce que c est dur d y ren trer?

1 Qu est- ce que. la prépa? Qu est-ce que la prépa? Est- ce que c est dur d y ren trer? 1 Qu est- ce que la prépa? C est la ques tion que de nom breux lycéens ou parents d élèves se posent. Est- ce qu il faut beau coup tra vailler? Est- ce si dur qu on le dit? Est- ce que c est fait pour

Plus en détail

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor.

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor. arnaud de baynast Jacques lendrevie publi citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon 8 e édition publicitor.fr Les liens hypertextes permettant d accéder aux sites

Plus en détail

l a b o î t e à o u t i l s Chef de projet Avec 6 vidéos d approfondissement Jérôme MAES François debois

l a b o î t e à o u t i l s Chef de projet Avec 6 vidéos d approfondissement Jérôme MAES François debois l a b o î t e à o u t i l s du Chef de projet Avec 6 vidéos d approfondissement Jérôme MAES François debois Nous remercions l ensemble de nos clients, qui ont alimenté cette Boîte à Outils par leur exigence

Plus en détail

Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070510-8

Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070510-8 Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070510-8 7 La néces sité de réguler la sûreté nucléaire Q uel sujet incongru! La néces sité de réguler la sûreté nucléaire n estelle pas évi dente aux yeux de tous? Il

Plus en détail

EN SER VIC E DE GA RD. é v a l u a t i o n a n n u e l l e

EN SER VIC E DE GA RD. é v a l u a t i o n a n n u e l l e Dossier pour T HANDICAPÉ E L INTÉGRATION D UN ENFAN EN SER VIC E DE GA RD é v a l u a t i o n Document de travail à conser ver au ser vice de garde P A R T I E A R E N S E I G N E M E N T S G É N É R A

Plus en détail

Je construis mon véhicule électrique

Je construis mon véhicule électrique Je construis mon véhicule électrique Retrouvez aussi : Électrotechnique et énergie électrique 2 e édition Luc Lasne 304 pages Dunod, 2013 Aide-mémoire d électrotechnique Pierre Mayé 320 pages Dunod/L Usine

Plus en détail

Cloud. Personnel. Tout sur le. Travaillez, stockez, jouez et échangez dans le nuage

Cloud. Personnel. Tout sur le. Travaillez, stockez, jouez et échangez dans le nuage Cloud Tout sur le Personnel Travaillez, stockez, jouez et échangez dans le nuage Couverture : Rachid Maraï Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-100-59009-4 Sommaire Avant- propos...vii 1. Qu est- ce que le Cloud?...1

Plus en détail

Pratique de l éco-conception

Pratique de l éco-conception Pratique de l éco-conception Retrouvez également : Pratique de l éco-conception en 53 outils Philippe SCHIESSER Graphisme de couverture : Maud Warg Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-056518-4 Remer ciements

Plus en détail

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor.

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor. arnaud de baynast Jacques lendrevie publi citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon 8 e édition publicitor.fr Les liens hypertextes permettant d accéder aux sites

Plus en détail

TOUTELAFONCTION Consulting

TOUTELAFONCTION Consulting TOUTEL AFONCTION Consulting TOUTEL AFONCTION Consulting Yves Labat Jean- Marc Schoettl III Crédit pictogrammes : Sharpnose Fotolia.com Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-058243-3 Table des matières Préface

Plus en détail

Marketing. l immobilier. Fabrice LARCENEUX n Hervé PARENT Préface de Laurent Batsch

Marketing. l immobilier. Fabrice LARCENEUX n Hervé PARENT Préface de Laurent Batsch Marketing de l immobilier Fabrice LARCENEUX n Hervé PARENT Préface de Laurent Batsch Conseiller éditorial: Christian Pinson, professeur à l Insead Maquette de couverture : Chloé Lerebours http://graphi-chlo.blogspot.com/

Plus en détail

Gilles VER RIER. Stratégie et RH. Du dis cours à l action

Gilles VER RIER. Stratégie et RH. Du dis cours à l action Stratégie et RH Gilles VER RIER Stratégie et RH Du dis cours à l action Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-058163-4 À Robin, avec sa sen si bi lité, son sens de l humour et sa pudeur. À Bastien, avec son

Plus en détail

Maîtrisez l exposition en photographie

Maîtrisez l exposition en photographie JÉRÔME GEOFFROY Maîtrisez l exposition en photographie Techniques, savoir-faire et astuces de pro Photos de couverture : Jérôme Geoffroy, Patrice Dorizon (en haut à gauche), Céline Montibus (en haut au

Plus en détail

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor.

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor. arnaud de baynast Jacques lendrevie publi citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon 8 e édition publicitor.fr Les liens hypertextes permettant d accéder aux sites

Plus en détail

Études de cas d entreprises avec corrigés détaillés

Études de cas d entreprises avec corrigés détaillés MANAGEMENT SUP MARKETING - COMMUNICATION Études de cas d entreprises avec corrigés détaillés Claire Garcia Jean-Louis Martinez Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-058816-9 Sommaire Avant-propos V Cas 1 MPO

Plus en détail

Cookbook Développement Android 4. 60 recettes de pros

Cookbook Développement Android 4. 60 recettes de pros Cookbook Développement Android 4 60 recettes de pros Dans la même collection : Cookbook référencement Google, 80 recettes de pros N. Ghouti-Terki, 216 pages, Dunod, 2013. Cookbook développement ios7, 60

Plus en détail

l a b o î t e à o u t i l s de la Relation client Avec 5 vidéos d approfondissement Laurence CHABRY Florence GILLET-GOINARD Raphaëlle JOURDAN

l a b o î t e à o u t i l s de la Relation client Avec 5 vidéos d approfondissement Laurence CHABRY Florence GILLET-GOINARD Raphaëlle JOURDAN l a b o î t e à o u t i l s de la Relation client Avec 5 vidéos d approfondissement Laurence CHABRY Florence GILLET-GOINARD Raphaëlle JOURDAN Les QR codes et liens hypertexte permettant d'accéder aux sites

Plus en détail

office national de sécurité sociale

office national de sécurité sociale office national de sécurité sociale Cotisations sociales déclarées à l O.N.S.S. pour 2009 office national de sécurité sociale Institution publique de sécurité sociale Cotisations sociales déclarées à l

Plus en détail

office national de sécurité sociale

office national de sécurité sociale office national de sécurité sociale Rémunérations et périodes rémunérées déclarées pour 2010 office national de sécurité sociale Institution publique de sécurité sociale Rémunérations et périodes rémunérées

Plus en détail

Sous la direction de Lucile Salesses. Management. Marketing de la. Mode

Sous la direction de Lucile Salesses. Management. Marketing de la. Mode Sous la direction de Lucile Salesses Management et Marketing de la Mode À Alexandre Maquette de couverture : Chloé Lerebours http://graphi-chlo.blogspot.com Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-059120-6 P

Plus en détail

Le Développement ios 7. 60 recettes de pros

Le Développement ios 7. 60 recettes de pros Le Développement ios 7 60 recettes de pros Dans la même collection : Cookbook référencement Google, 80 recettes de pros S. Ghouti-Terki, 216 pages, Dunod, 2013. Cookbook développement Android 4, 60 recettes

Plus en détail

Réussir l exposé et l entretien de motivation au concours AS-AP. Corinne Pelletier Nadège Aït-Kaci Jean-Michel Texier

Réussir l exposé et l entretien de motivation au concours AS-AP. Corinne Pelletier Nadège Aït-Kaci Jean-Michel Texier Réussir l exposé et l entretien de motivation au concours AS-AP Corinne Pelletier Nadège Aït-Kaci Jean-Michel Texier Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-070505-4 Table des matières Préambule IV Partie 1 L

Plus en détail

7 Étapes pour un business model solide

7 Étapes pour un business model solide 7 Étapes pour un business model solide L entre prise est plus que jamais au cœur des évo lu tions majeures de notre société. Son pro grès passe indiscutablement par celui de ses diri geants. Mais comment

Plus en détail

management sup Gestion internationale des ressources humaines 3 e édition Michel Barabel Olivier Meier

management sup Gestion internationale des ressources humaines 3 e édition Michel Barabel Olivier Meier management sup Gestion internationale des ressources humaines 3 e édition Michel Barabel Olivier Meier Dunod, Paris, 2014 ISBN 978-2-10-070942-7 Table des matières Pré face VII Avant- propos 1 L inter

Plus en détail

Comment res ter dans le Top 5 de la dis tri bu tion du jouet?

Comment res ter dans le Top 5 de la dis tri bu tion du jouet? 6 Cas La Grande Récré Présentation Problématique Comment res ter dans le Top 5 de la dis tri bu tion du jouet? Synthèse Cette étude de cas per met de s inté res ser à l indus trie française du jeu et du

Plus en détail

L inno va tion managériale

L inno va tion managériale L inno va tion managériale management sup L inno va tion managériale Comptabilité Finance Marketing Contrôle de gestion Stratégie Management Systèmes d information Production Entrepreneuriat RSE Coordonné

Plus en détail

SharePoint 2013. 40 recettes de pros

SharePoint 2013. 40 recettes de pros SharePoint 2013 40 recettes de pros Dans la même collection : Cookbook référencement Google, 80 recettes de pros N. Ghouti-Terki, 216 pages, Dunod, 2013. Cookbook développement ios7, 60 recettes de pros

Plus en détail

Aurélie Leclercq-Vandelannoitte

Aurélie Leclercq-Vandelannoitte MANAGEMENT SUP MANAGEMENT RESSOURCES HUMAINES Travail à distance et e-management Organisation et contrôle en entreprise Aurélie Leclercq-Vandelannoitte En collaboration avec Henri Isaac et Michel Kalika

Plus en détail

In t r od u ct i o n. à la r e c h e r c h e o p ér at i o nnelle

In t r od u ct i o n. à la r e c h e r c h e o p ér at i o nnelle In t r od u ct i o n à la r e c h e r c h e o p ér at i o nnelle À pre mière vue, la recherche opé ra tion nelle est un ensemble de tech niques récentes, datant tout au plus de la seconde guerre mon diale.

Plus en détail

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor.

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor. arnaud de baynast Jacques lendrevie publi citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon 8 e édition publicitor.fr Les liens hypertextes permettant d accéder aux sites

Plus en détail

L Autorité expliquée aux parents

L Autorité expliquée aux parents CLAUDE HALMOS L Autorité expliquée aux parents Entre tiens avec Hélène Mathieu NIL Savoir dire «non» à ses enfants. Apprendre à leur dire «non». Leur mettre des limites. Pour quoi? Comment? L auto rité

Plus en détail

Cookbook Référencement Google. 80 recettes de pros

Cookbook Référencement Google. 80 recettes de pros Cookbook Référencement Google 80 recettes de pros Dans la même collection : Cookbook développement Android 4, 60 recettes de pros D. Gosset, F. Impérial, M. Pybourdin,, 216 pages, Dunod, 2013. Cookbook

Plus en détail

Comptabilité et audit bancaire

Comptabilité et audit bancaire management sup GESTION - FINANCE Comptabilité et audit bancaire Normes fran çaises et IFRS 4 e édition Dov Ogien Dunod, Paris, 2014 ISBN 978-2-10-070581-8 1 Table des matières Partie 1 L envi ron ne ment

Plus en détail

Guide pratique des réseaux sociaux

Guide pratique des réseaux sociaux Guide pratique des réseaux sociaux Guide pratique des réseaux sociaux Twitter, Facebook des outils pour communiquer Marc Fanelli-Isla 2 e édition Dunod, Paris, 2012 ISBN 978-2-10-057858-0 Table des matières

Plus en détail

LES PUBLICATIONS DU QUÉBEC 1000, route de l Église, bureau 500, Québec (Québec) G1V 3V9

LES PUBLICATIONS DU QUÉBEC 1000, route de l Église, bureau 500, Québec (Québec) G1V 3V9 LES PUBLICATIONS DU QUÉBEC 1000, route de l Église, bureau 500, Québec (Québec) G1V 3V9 VENTE ET DISTRIBUTION Case postale 1005, Québec (Québec) G1K 7B5 Téléphone : 418 643-5150 ou, sans frais, 1 800 463-2100

Plus en détail

Précis. opérationnelle. de recherche. Méthodes et exercices d application

Précis. opérationnelle. de recherche. Méthodes et exercices d application Précis de recherche opérationnelle Méthodes et exercices d application Robert Faure était professeur de la chaire de recherche opérationnelle au CNAM Bernard Lemaire est professeur émérite de la chaire

Plus en détail

L Auto qui n existait pas

L Auto qui n existait pas L Auto qui n existait pas CHRISTOPHE MIDLER L Auto qui n existait pas Management des projets et transformation de l entreprise Préface de Raymond H. Lévy Conseiller éditorial : Jean-Pierre Détrie Dunod,

Plus en détail

Dunod, Paris, 2014 ISBN 978-2-10-070583-2

Dunod, Paris, 2014 ISBN 978-2-10-070583-2 Les liens hypertextes permettant d accéder aux sites internet proposés dans cet ouvrage n engagent pas la responsabilité de DUNOD EDITEUR, notamment quant au contenu de ces sites, à leur éventuel dysfonctionnement

Plus en détail

Processus et Entreprise 2.0

Processus et Entreprise 2.0 Yves CASEAU Processus et Entreprise 2.0 Inno ver par la col la bo ra tion et le lean management Préface de Richard Collin DU MÊME AUTEUR Urbanisation, SOA et BPM, 3 e édition, Dunod, 2008. Performance

Plus en détail

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor.

arnaud de baynast Jacques lendrevie 8 e édition citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon publicitor. arnaud de baynast Jacques lendrevie publi citor Publicité online & ofƒline TV Presse Internet Mobiles Tablettes Site compagnon 8 e édition publicitor.fr Les liens hypertextes permettant d accéder aux sites

Plus en détail

programmez un raspberry pi

programmez un raspberry pi programmez un raspberry pi Retrouvez aussi : La Boîte à outils Arduino 105 techniques pour réussir vos projets Michael Margolis 416 pages Dunod, 2013 Raspberry Pi Prise en main et premières réalisations

Plus en détail

KARBU KIT. Kit d affichage des prix des carburants. Notice d utilisation et d installation

KARBU KIT. Kit d affichage des prix des carburants. Notice d utilisation et d installation KARBU KIT Kit d affichage des prix des carburants Notice d utilisation et d installation B.P. 1 49340 TRÉMENTINES FRANCE Tél. : 02 41 71 72 00 Fax : 02 41 71 72 01 www.bodet.fr Réf. 605746 L S as su rer

Plus en détail

Jean-Paul TRÉGUER. Les ressorts d un succès

Jean-Paul TRÉGUER. Les ressorts d un succès Jean-Paul TRÉGUER Les ressorts d un succès Dunod, Paris, 2014 ISBN 978-2-10-070671-6 À pro pos de l auteur Jean- Paul Tréguer, diplômé EDHEC, est publi ci taire, PDG et fon da teur du groupe de commu ni

Plus en détail

Aide-mémoire de. réseaux ET TÉLÉCOMS

Aide-mémoire de. réseaux ET TÉLÉCOMS Aide-mémoire de réseaux ET TÉLÉCOMS Claude Servin Aide-mémoire de réseaux ET TÉLÉCOMS Photo de couverture : Vincent TT - fotolia.com Mise en page : Belle Page Dunod, 2012, tirage corrigé 5, rue Laromiguière,

Plus en détail

BT-887 BT-436. Manuel UTILISATEUR. BT-436 Soft ware Ver. 1.0.0 BT-887 Soft ware Ver. 1.1.3 Ma nuel n 17499 Rev. - spa

BT-887 BT-436. Manuel UTILISATEUR. BT-436 Soft ware Ver. 1.0.0 BT-887 Soft ware Ver. 1.1.3 Ma nuel n 17499 Rev. - spa BT-887 BT-436 Manuel UTILISATEUR BT-436 Soft ware Ver. 1.0.0 BT-887 Soft ware Ver. 1.1.3 Ma nuel n 17499 Rev. - spa Les in for ma tions de ce ma nuel rem pla cent les in for ma tions pu bliées an té rieu

Plus en détail

MANAGEMENT SUP. Coordonné par François Ewald Patrick Thourot

MANAGEMENT SUP. Coordonné par François Ewald Patrick Thourot MANAGEMENT SUP Coordonné par François Ewald Patrick Thourot Dunod, Paris, 2013 ISBN 978-2-10-059056-8 Les auteurs Avant-propos Préface Introduction Le sec teur assurantiel fran çais La réglementation de

Plus en détail

office national de sécurité sociale

office national de sécurité sociale office national de sécurité sociale Travailleurs assujettis à la sécurité sociale répartis par lieu de travail: données au 31 décembre 2008 Statistique décentralisée (postes de travail) office national

Plus en détail

Martin DUVAL. Open Innovation. Développez une culture ouverte et collaborative pour mieux innover

Martin DUVAL. Open Innovation. Développez une culture ouverte et collaborative pour mieux innover Open Innovation Martin DUVAL Klaus Speidel Open Innovation Développez une culture ouverte et collaborative pour mieux innover Illustration de couverture : Silvy78-Fotolia.com Dunod, 2014 5 rue Laromiguière,

Plus en détail

La Révolution Big Data

La Révolution Big Data Jean-Charles Cointot Yves EYChenne La Révolution Big Data Les données au cœur de la transformation de l entreprise Le pictogramme qui figure ci-contre mérite Le pictogramme une explication. qui figure

Plus en détail

Chapitre 1. Paroxysme de la crise et lente reprise d'activité pour la filière. Insee Nord-Pas-de-Ca lais - Dossiers de Profils n 103 - Octobre 2011-07

Chapitre 1. Paroxysme de la crise et lente reprise d'activité pour la filière. Insee Nord-Pas-de-Ca lais - Dossiers de Profils n 103 - Octobre 2011-07 Chapitre 1 Paroxysme de la crise et lente reprise d'activité pour la filière Insee Nord-Pas-de-Ca lais - Dossiers de Profils n 103 - Octobre 2011-07 Paroxysme de la crise et lente reprise d'activité pour

Plus en détail

Addendum Multi-Sociétés

Addendum Multi-Sociétés Addendum Multi-Sociétés Ce manuel a été rédigé par Alain Bellebouche et Jérôme Guyon consultants-formateurs sur le logiciel spaiectacle. spaiectacle est un logiciel développé et édité par Addendum multi-sociétés

Plus en détail

La fonction publique territoriale, un vivier de 38 000 emplois

La fonction publique territoriale, un vivier de 38 000 emplois Communes, intercommunalité, conseils généraux et régional La fonction publique territoriale, un vivier de 38 000 emplois repères Secrétaire de mairie, jardinier, dame de can tine, pro fes seur de mu sique...

Plus en détail

PROFIL L INTÉGRATION DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE ET DU DROIT DES AFFAIRES

PROFIL L INTÉGRATION DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE ET DU DROIT DES AFFAIRES PROFIL L INTÉGRATION DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE ET DU DROIT DES AFFAIRES EN BREF... 3 NOTRE HISTOIRE... 5 NOS SERVICES... 7 NOS PROFESSIONNELS... 11 EN BREF Fondé en 1892, ROBIC est un cabinet de

Plus en détail

DCG 12. Anglais appliqué aux affaires

DCG 12. Anglais appliqué aux affaires DCG 12 Anglais appliqué aux affaires en 17 fiches Françoise Cazenave Professeur en BTS et DCG avec la collaboration de Paul Larreya Collection «Express Expertise comptable» DCG J.-F. Bocquillon, M. Mariage,

Plus en détail

La boîte à outils du Mercator

La boîte à outils du Mercator La boîte à outils du Mercator Nous avons, pour cette édition du Mercator, sélectionné 25 outils marketing. Ce sont autant de concepts ou de méthodes pour aider les praticiens du marketing à analyser un

Plus en détail

au quotidien 100 fiches Finance contrôle

au quotidien 100 fiches Finance contrôle & au quotidien 100 fiches Finance contrôle Sous la direction de Laurent Cappelletti et Christian Hoarau & Finance contrôle au quotidien 100 fiches Préface de Gilbert Font Avant-propos de René Ricol Larry

Plus en détail

Les services aux entreprises : un secteur créateur d emplois en Bretagne. Une progression de l emploi en phase avec les cycles de croissance

Les services aux entreprises : un secteur créateur d emplois en Bretagne. Une progression de l emploi en phase avec les cycles de croissance Les services aux entreprises : un secteur créateur d emplois en Bretagne En quinze ans les effectifs des établissements bretons de services aux entreprises doublent pour atteindre 125 000 fin 2004. Leur

Plus en détail

LES MANIPULATEURS ET L AMOUR

LES MANIPULATEURS ET L AMOUR Thérapeute comportementaliste et cognitiviste, ISABELLE NAZARE-AGA exerce en cabinet et dirige des stages d affirmation et d estime de soi, de recherche des valeurs personnelles, de communication et de

Plus en détail

L étude de cas en psychologie clinique : 4 approches théoriques

L étude de cas en psychologie clinique : 4 approches théoriques L étude de cas en psychologie clinique : 4 approches théoriques P S Y C H O S U P L étude de cas en psychologie clinique : 4 approches théoriques Sous la direction de Silke Schauder Préface Serban Ionescu

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Organigramme : Le cœur d Apple... XVI. Remerciements... 233 Un mot de l auteur... 237 À propos de l auteur... 239 Index...

TABLE DES MATIÈRES. Organigramme : Le cœur d Apple... XVI. Remerciements... 233 Un mot de l auteur... 237 À propos de l auteur... 239 Index... TABLE DES MATIÈRES Organigramme : Le cœur d Apple... XVI Dunod. Toute reproduction non autorisée est un délit. 1. Repenser le leadership... 1 2. Cultiver le secret... 33 3. Se concentrer jusqu à l obsession...

Plus en détail

Cookbook Développement Android 4

Cookbook Développement Android 4 Cookbook Développement Android 4 60 recettes de pros Damien Gosset Fabrice Impérial Marc Pybourdin Nicolas Zinovieff Maquette de couverture : Ici et ailleurs Illustration de couverture : Vlastimil Šesták-Fotolia.com

Plus en détail

Rachel Chantal. L excellence dans la relation client et le management

Rachel Chantal. L excellence dans la relation client et le management Rachel Chantal L excellence dans la relation client et le management Dunod, Paris, 2014 ISBN 978-2-10-070434-7 Sommaire Avant-propos IX Préface XIII Chapitre 1 Aux ori gines de l élégance relationnelle

Plus en détail

LES MANIPULATEURS SONT PARMI NOUS

LES MANIPULATEURS SONT PARMI NOUS Thérapeute comportementaliste et cognitiviste, ISABELLE NAZARE-AGA exerce en cabinet et dirige des stages d affirmation et d estime de soi, de recherche des valeurs personnelles, de communication et de

Plus en détail

La vie en communauté est un mode de vie séculaire : les

La vie en communauté est un mode de vie séculaire : les La vie en communauté est un mode de vie séculaire : les communautés religieuses, casernes, internats, maisons de retraite et prisons existent sous différentes formes, depuis longtemps. Néanmoins, les transformations

Plus en détail

Bulletin d information et de liaison sur la police de type communautaire. N 31 avril2010. Volet 1 : Santé mentale

Bulletin d information et de liaison sur la police de type communautaire. N 31 avril2010. Volet 1 : Santé mentale Bulletin d information et de liaison sur la police de type communautaire N 31 avril2010 Volet 1 : Santé mentale T O u R d h O R I z O N INTER SEC TION Bulletin d infor ma tion et de liai sonsur la poli

Plus en détail

Concepts clés de muséo lo gie

Concepts clés de muséo lo gie Concepts clés de muséo lo gie Concepts clés de muséo lo gie Sous la direc tion d André Desvallées et François Mairesse Avec le sou tien du Musée Royal de Mariemont www.musee-mariemont.be Et le soutien

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir sur la prépa scientifique

Tout ce qu il faut savoir sur la prépa scientifique Tout ce qu il faut savoir sur la prépa scientifique Les conseils d un étudiant qui a réussi Alexandre Devaux Élève ingénieur à l École Centrale Paris Dunod, Paris, 2010 ISBN 978-2-10-055490-4 «Je n'en

Plus en détail

COMMENT GLANDER AU BUREAU. EN PASSANT POUR UN PRO et autres techniques de survie en entreprise

COMMENT GLANDER AU BUREAU. EN PASSANT POUR UN PRO et autres techniques de survie en entreprise COMMENT GLANDER AU BUREAU EN PASSANT POUR UN PRO et autres techniques de survie en entreprise Édi tions First, 2009. ISBN : 978-2-253-16622-1 1 re publication LGF COMMENT GLANDER AU BUREAU EN PASSANT POUR

Plus en détail

1. Précautions générales

1. Précautions générales 1. Précautions générales 1.1. CONDITIONS GÉNÉRALES ET CONTRATS TYPE 1.1.1. Intéressant pour la plupart des commerçants Quasi tous les commerçants ont intérêt à avoir des con ditions générales (sur le bon

Plus en détail

office national de sécurité sociale

office national de sécurité sociale office national de sécurité sociale Emploi salarié (O.N.S.S.) du quatrième trimestre 2009 office national de sécurité sociale Institution publique de sécurité sociale Emploi salarié (O.N.S.S.) du quatrième

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

«Voies nouvelles en psychiatrie. Situation de crise et soutien entre pairs»

«Voies nouvelles en psychiatrie. Situation de crise et soutien entre pairs» Article «Voies nouvelles en psychiatrie. Situation de crise et soutien entre pairs» Shery Mead et David Hilton Santé mentale au Québec, vol. 27, n 1, 2002, p. 83-101. Pour citer cet article, utiliser l'information

Plus en détail

Dossier factuel relatif à la communication SEM-04-007 (Véhicules automobiles au Québec)

Dossier factuel relatif à la communication SEM-04-007 (Véhicules automobiles au Québec) Dossier factuel relatif à la communication SEM-04-007 (Véhicules automobiles au Québec) Préparé conformément à l article 15(6) de l Accord nord-américain de coopération dans le domaine de l environnement

Plus en détail

45 100 EMPLOIS SALARIÉS LIÉS AU TOURISME EN NORMANDIE

45 100 EMPLOIS SALARIÉS LIÉS AU TOURISME EN NORMANDIE MARS 2012 n 113 45 100 EMPLOIS SALARIÉS LIÉS AU TOURISME EN NORMANDIE En France, le tou risme est un sec teur éco no mique por teur gé né ra teur de ri - chesse et pre mier con tri - bu teur des échan

Plus en détail

«L Occident se questionne sérieusement sur la paternité» Jean-François Saucier. Santé mentale au Québec, vol. 26, n 1, 2001, p. 15-26.

«L Occident se questionne sérieusement sur la paternité» Jean-François Saucier. Santé mentale au Québec, vol. 26, n 1, 2001, p. 15-26. «L Occident se questionne sérieusement sur la paternité» Jean-François Saucier Santé mentale au Québec, vol. 26, n 1, 2001, p. 15-26. Pour citer ce document, utiliser l'information suivante : URI: http://id.erudit.org/iderudit/014508ar

Plus en détail

L Extrava gant Voyage du jeune et pro di gieux T. S. Spivet Reif Larsen

L Extrava gant Voyage du jeune et pro di gieux T. S. Spivet Reif Larsen L Extrava gant Voyage du jeune et pro di gieux T. S. Spivet Reif Larsen 1. Un auteur, un livre, un film Enfant d artistes, Re if Larsen est né à Brooklyn en 1980. Il fait ses études à la Brown University

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION. Système de sécurité DP8000 avec centrale-sirène DP8340 ARRET MARCHE CANAUX. Partiel Totale MEMOIRES

GUIDE D UTILISATION. Système de sécurité DP8000 avec centrale-sirène DP8340 ARRET MARCHE CANAUX. Partiel Totale MEMOIRES Partiel Totale CANAUX 1 Technique Alarme Anomalie Système de sécurité DP8000 avec centrale-sirène DP8340 GUIDE D UTILISATION ARRET MARCHE Grpe1 Grpe2 DP8340 Alerte 2 3 4 Intrusion MEMOIRES Guide d utilisation

Plus en détail

EXPERT SUP L expérience de l expertise

EXPERT SUP L expérience de l expertise DCG 3 Droit social EXPERT SUP L expérience de l expertise Les manuels DCG DCG 1 Introduction au droit, Manuel et Applications corrigées Jean- François Bocquillon, Martine Mariage DCG 2 Droit des sociétés,

Plus en détail

«Pour un système de santé axé sur le rétablissement. Douze points de repère pour l organisation d ensemble des services»

«Pour un système de santé axé sur le rétablissement. Douze points de repère pour l organisation d ensemble des services» Article «Pour un système de santé axé sur le rétablissement. Douze points de repère pour l organisation d ensemble des services» William Anthony Santé mentale au Québec, vol. 27, n 1, 2002, p. 102-113.

Plus en détail

Tout ce qu il faut savoir sur la prépa scientifique

Tout ce qu il faut savoir sur la prépa scientifique Tout ce qu il faut savoir sur la prépa scientifique Les conseils d un étudiant qui a réussi Alexandre Devaux Élève ingénieur à l École Centrale Paris Table des matières Avant-propos 9 Remerciements 11

Plus en détail

Câblage des prises... 122. Projets de câblage... 128. Plans de circuits... 138. TECHNIQUES ÉLÉMENTAIRES DE RÉNOVATION Revêtements de sol...

Câblage des prises... 122. Projets de câblage... 128. Plans de circuits... 138. TECHNIQUES ÉLÉMENTAIRES DE RÉNOVATION Revêtements de sol... Tables des matières Le guide complet pour rénover sa maison Introduction.............. 7 PRINCIPES GÉNÉRAUX DE LA RÉNOVATION Apprendre à connaître sa maison.... 10 Codes du bâtiment et permis de construction...................

Plus en détail

-Publicité- Les fondamentaux. Jean-Marc DÉCAUDIN Jacques DIGOUT. Préface de Jacques LENDREVIE

-Publicité- Les fondamentaux. Jean-Marc DÉCAUDIN Jacques DIGOUT. Préface de Jacques LENDREVIE -Publicité- Les fondamentaux Jean-Marc DÉCAUDIN Jacques DIGOUT Préface de Jacques LENDREVIE Table des matières Remerciements VI Préface XII Dunod. La photocopie non autorisée est un délit. 1 Panorama

Plus en détail

Comment découvrir «de belles opportunités brillamment déguisées en difficultés insurmontables»

Comment découvrir «de belles opportunités brillamment déguisées en difficultés insurmontables» Comment découvrir «de belles opportunités brillamment déguisées en difficultés insurmontables» W. Gordon Rédacteur principal PIERRE LANDRY, M.B.A, Adm. A, CMC Conseiller en gouvernance et saine gestion

Plus en détail

L Amour est tout près

L Amour est tout près Karine Le Marchand Alix Girod de l Ain L Amour est tout près Célibataires, les clés pour être heureux à deux Philippe Rey 1 L infir mière CE QUE LES GENS QUI LA CONNAISSENT DISENT D ELLE Y a pas comme

Plus en détail

Café Lowendal et autres nou velles. et autres nou velles

Café Lowendal et autres nou velles. et autres nou velles TATIANA DE ROSNAY Café Lowendal et autres nou velles et autres nou velles LE LIVRE DE POCHE 1 «On ne peut rien écrire dans l indif fé rence.» Simone de Beauvoir ( 1908-1986) Les Mandarins Cela fait cinq

Plus en détail

CES GENS QUI ONT PEUR

CES GENS QUI ONT PEUR Elaine N. Aron CES GENS QUI ONT PEUR D AVOIR PEUR Mieux comprendre l hypersensibilité Table des matières Introduction...7 Êtes-vous hyper sen si ble? Ques tion naire...17 1. Qu est-ce qu un hyper sen

Plus en détail

Les substances engendrant la dépendance au poste de travail d un point de vue juridique

Les substances engendrant la dépendance au poste de travail d un point de vue juridique Les substances engendrant la dépendance au poste de travail d un point de vue juridique Sommaire 1 Principe 3 2 Articles de loi concernant les substances engendrant la dépendance 4 2.1 Devoir des travailleurs

Plus en détail

En trente-cinq ans, le tableau de la démo graphie régio nale

En trente-cinq ans, le tableau de la démo graphie régio nale En trente-cinq ans, le tableau de la démo graphie régio nale s'est quelque peu modi fié. Les nais san ces sont deve nues moins nom breu ses, alors que dans le même temps elles ont aug menté en France.

Plus en détail

Vers une cui si ne améliorée. Une étu de sur les cui si nes et les fo yers dans le ca dre du pro jet UNSO fo yers amé lio rés au Bur ki na Faso

Vers une cui si ne améliorée. Une étu de sur les cui si nes et les fo yers dans le ca dre du pro jet UNSO fo yers amé lio rés au Bur ki na Faso Vers une cui si ne améliorée Une étu de sur les cui si nes et les fo yers dans le ca dre du pro jet UNSO fo yers amé lio rés au Bur ki na Faso Vers une cui sine améliorée Memorandum 1 Pu bli ca tion of

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

Important. Faites votre demande d admission et suivez votre dossier en ligne

Important. Faites votre demande d admission et suivez votre dossier en ligne UNIVERSITÉ DE SHERBROOKE Bureau de la registraire 2500, boul. de lʼuniversité Sherbrooke (Québec) J1K 2R1 CANADA 819 821-7688 (téléphone) USherbrooke.ca/information ÉTUDIANTS INTERNATIONAUX Guide d instructions

Plus en détail

Exonération de la majoration d impôt pour les in dé pen dants nou vel le ment établis

Exonération de la majoration d impôt pour les in dé pen dants nou vel le ment établis L UNION FAIT LA FORCE - EENDRACHT MAAKT MACHT Service Public Fédéral FINANCES Exonération de la majoration d impôt pour les in dé pen dants nou vel le ment établis - 2013 - Contenu Remarque importante!

Plus en détail