REVENUS 2014 TRANSFERT DES ÉTATS DES INTÉRÊTS «DIRECTIVE ÉPARGNE» PAR PROCÉDÉ INFORMATIQUE CAHIER DES CHARGES 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "REVENUS 2014 TRANSFERT DES ÉTATS DES INTÉRÊTS «DIRECTIVE ÉPARGNE» PAR PROCÉDÉ INFORMATIQUE CAHIER DES CHARGES 2015"

Transcription

1 REVENUS 2014 TRANSFERT DES ÉTATS DES INTÉRÊTS «DIRECTIVE ÉPARGNE» PAR PROCÉDÉ INFORMATIQUE CAHIER DES CHARGES 2015

2 La procédure TD/DE, utilisée en complément de la procédure TD/RCM, est un mode de transmission des états des intérêts «directive épargne» (directive 2003/48/CE du 3 juin 2003 en matière de fiscalité des revenus de l épargne sous forme d intérêts) que les établissements payeurs doivent produire chaque année auprès de l'administration fiscale pour le paiement d intérêts à des bénéficiaires effectifs résidents d un autre État membre de l Union européenne. Les bénéficiaires personnes morales ne sont pas concernés par la Directive épargne. Conformément aux dispositions de l article 49 D de l annexe III au code général des impôts (CGI), le dépôt des fichiers doit en principe intervenir au plus tard le 15 février 2015 pour les revenus Toutefois, à titre de mesure de tolérance, il est admis que le dépôt des fichiers puisse intervenir au plus tard le premier jour ouvré qui suit cette date limite si celle-ci est un jour non ouvré. Compte-tenu de cette mesure de tolérance, les fichiers devront donc être déposés au plus tard le 16 février L arrêté du 4 mai 2006 prévoit dans son article 1 er que les informations à déclarer à l administration fiscale font l objet d un traitement de transfert des données «Directive épargne». Ce transfert automatisé a été autorisé par la Commission Nationale de l Informatique et des Libertés (CNIL). L'adhésion à la procédure TD/RCM entraîne automatiquement un dépôt des états des intérêts «directive» suivant la procédure TD/DE. Aussi, l utilisation de cette procédure est obligatoire pour les déclarants qui souscrivent leurs déclarations des opérations sur valeurs mobilières et revenus de capitaux mobiliers par procédé informatique. Les déclarants confrontés à des problèmes spécifiques ont la possibilité de contacter l Assistance Directe Recoupement de l établissement de services informatiques (ESI) de NEVERS chargée de répondre aux questions de nature technique. Ses coordonnées sont les suivantes : DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES ÉTABLISSEMENT DE SERVICES INFORMATIQUES BP NEVERS CEDEX téléphone : télécopie : Une boîte aux lettres est également à la disposition des déclarants qui peuvent poser leurs questions à l adresse suivante : Information Evolution en cours du statut de l île de Saint Barthélemy : Conformément aux dispositions de la décision 2010/718/UE du Conseil européen, à compter du 1er janvier 2012, l'île de Saint-Barthélemy a cessé d'être une région ultrapériphérique de l'union européenne et a accédé au statut de pays ou territoire d outre-mer visé dans la quatrième partie du traité sur le fonctionnement de l UE (TFUE). La République française s'était engagée à conclure les accords nécessaires pour que les intérêts de l Union soient préservés à l occasion de cette évolution, afin de garantir, entre autres, que les mécanismes de la directive 2011/16/UE du Conseil en matière de coopération administrative dans le domaine de la fiscalité ainsi que de la directive 2003/48/CE du Conseil sur la fiscalité de l'épargne s applique également à Saint-Barthélemy à la suite de son changement de statut. La décision relative à la signature et le texte de l'accord ont été adoptés par le Conseil ECOFIN le 15 novembre Le Conseil exécutif de Saint-Barthélemy a donné son accord à la signature de ce texte le 16 janvier 2014, 2

3 sous réserve que les certificats de résidence prévus par la directive épargne soient signés par l administration de Saint-Barthélemy pour les résidents fiscaux de cette île. En application de cette décision, l UE et la France ont signé le 17 février 2014 un accord fiscal concernant Saint-Barthélemy, prévoyant l application à Saint-Barthélemy de la directive européenne sur la fiscalité de l épargne et de la directive sur la coopération administrative, à la suite du changement de statut de cette île, de région française ultrapériphérique à collectivité territoriale d outre-mer. Toutefois, le projet de loi autorisant la ratification de l accord n a pas encore été soumis à l approbation du Parlement. En conséquence, l évolution en cours du statut de l île de Saint- Barthélemy n a pas d incidence pratique sur le présent cahier des charges relatif aux produits de l année 2014 à déclarer en

4 SOMMAIRE TITRE I ENVOI DES FICHIERS INFORMATIQUES...5 TITRE II PRÉSENTATION PHYSIQUE DES INFORMATIONS...7 A. CARACTÉRISTIQUES DES FICHIERS INFORMATIQUES...8 B. STRUCTURE DU FICHIER...8 C. FICHES DESCRIPTIVES DES ENREGISTREMENTS...9 TITRE III - NOTICE EXPLICATIVE...13 A. GÉNÉRALITES...14 B. NOTICE RELATIVE A L'ARTICLE DECLARANT (TYPE D)...17 C. NOTICE RELATIVE A L'ARTICLE BENEFICIAIRE (TYPE B)...18 D. NOTICE RELATIVE A L'ARTICLE TOTALISATION (TYPE T)...21 TITRE IV CONTRÔLE DES FICHIERS INFORMATIQUES...22 A - PRÉ- CONTRÔLES TELETD...23 B. NATURE DES CONTRÔLES EFFECTUÉS...23 C. SIGNALEMENT DES ANOMALIES...24 D. RECYCLAGE DE FICHIERS COMPORTANT DES ANOMALIES BLOQUANTES...25 TITRE V LISTE DES ANOMALIES...26 A.ANOMALIES BLOQUANTES specifiques au transfert télé-td...27 B. ANOMALIES BLOQUANTES...29 ANNEXES...35 ANNEXE 1 : Structure des codes postaux...36 ANNEXE 2 : Liste des codes ISO du dictionnaire des pays de résidence de la directive épargne40 ANNEXE 3 : Liste des codes ISO des pays...41 ANNEXE 4 : CORRESPONDANCE ZONES TD/DE FORMULAIRE Quater

5 TITRE I ENVOI DES FICHIERS INFORMATIQUES 5

6 Les fichiers TD/DE doivent être adressés par réseau à l établissement de services informatiques de Nevers via l application TELE-TD. Le dépôt des fichiers TD/DE sur support physique (disquette, CD ou DVD) n est plus autorisé. 1- Description des fonctionnalités Ce service de l'administration permet : d envoyer via l internet les données fiscales requises ; de sécuriser par chiffrement l'acheminement de ces données ; d obtenir un accusé de dépôt immédiatement après envoi. Attention : cet accusé de dépôt ne vaut pas acceptation du fichier (cf : titre IV). L application Télé-TD permet également d'adresser un fichier d'essai par réseau à l établissement de services informatiques de Nevers pendant la période comprise entre le 24 novembre et le 26 décembre au titre de l'année Modalités d'utilisation du service L'accès à TELE-TD est disponible depuis l'espace Tiers déclarants sur le site (professionnels /accès spécialisés/tiers déclarants/ Services en ligne > Accès à la transmission par l internet des fichiers TD-Bilatéral). Après connexion au service, l'authentification se fait à l'aide du compte (identifiant et mot de passe) qui vous a été fourni préalablement par courrier. Le bordereau d'envoi est dématérialisé. Il est saisi en ligne préalablement à la transmission du fichier TD/DE et il doit être établi au nom de l'émetteur du fichier. La procédure est plus simple. Il n'y a pas de certificat d'authentification à transmettre pour chacun des organismes verseurs déclarants pour lequel l'émetteur TELE-TD transmet un fichier. 6

7 TITRE II PRÉSENTATION PHYSIQUE DES INFORMATIONS 7

8 A. CARACTÉRISTIQUES DES FICHIERS INFORMATIQUES REMARQUES IMPORTANTES : Seuls des fichiers non cryptés et sans mot de passe sont acceptés. Chaque déclaration de fichier bilatéral doit être faite par Internet. Les clés USB, les cartouches et les disquettes seront renvoyées systématiquement à l expéditeur. Ces fichiers devront être de type séquentiel en format fixe, et faire l objet d une codification en US-ASCII sur 8 bits (ISO ). Les fichiers de type.pdf,.xls,.doc, mp3 ou de format EBCDIC sont proscrits. Aucun caractère de contrôle n'est autorisé, ainsi que les caractères spéciaux (pas de retour chariot, saut de ligne, fin de fichier, ). Les seuls caractères autorisés sont ceux de la plage hexadécimale 0x20 à 0x7E. Les fichiers peuvent être compressés au format GZIP (le choix de l'outil de compression est libre en fonction des plates-formes utilisées (par exemple "gzip" sous Unix, "7-Zip" avec option GZIP sous Windows,...) tout en restant conforme à l'implémentation standard zlib au minimum (cf. toute version supportée jusqu à la version 1.3.5) Les accents et les caractères spéciaux doivent être évités dans le nommage du fichier. B. STRUCTURE DU FICHIER Le fichier transmis est composé de 1 à n déclarations. L état des intérêts à déclarer dans le cadre de la directive épargne par un organisme déclarant doit comporter, en tête, un seul article «Déclarant» (de type D) suivi de tous les articles «Bénéficiaires» (de type B) et se terminer par un article unique de «Totalisation» (de type T). 8

9 C. FICHES DESCRIPTIVES DES ENREGISTREMENTS Numéro zone FICHE DESCRIPTIVE N 1 - ARTICLE DECLARANT (D) ZONE INDICATIF Désignation des informations Long. Position Classe N = numérique X = Alphanumérique Observations D 001 Année à 4 N Zone obligatoire D 002 Numéro SIRET du déclarant au 31/12/ à 18 X Zone obligatoire D 003 Type de déclaration N Zone obligatoire 1 : déclaration initiale 2 : déclaration rectificative D 004 Code article X = D IDENTIFICATION DU DECLARANT (D 005 et D 006) D 005 Raison sociale (désignation délivrée par l INSEE) à 70 X Zone obligatoire D 006 Code catégorie juridique du déclarant à 74 N ADRESSE DU DÉCLARANT (D 007 à D 017) Adresse 1 D complément d'adresse à 106 X Adresse 2 D numéro dans la voie à 110 N D B, T, Q, C X D séparateur X = espace D nature et nom de la voie à 138 X Adresse 3 D code INSEE de la commune à 143 N D séparateur X = espace D libellé commune à 170 X Adresse 4 D code postal à 175 X Zone obligatoire 2A et 2B admis D séparateur X = espace D bureau distributeur à 202 X Zone obligatoire D 018 Date d'émission de la déclaration à 210 N Zone obligatoire (AAAAMMJJ) D 019 Numéro SIRET au 31/12/ à 224 X D 020 Zone réservée à 500 X = espaces 9

10 Numéro zone FICHE DESCRIPTIVE N 2 - ARTICLE BÉNÉFICIAIRE (B) Désignation des informations Long. Position Classe N = numérique X = Alphanumérique ZONE INDICATIF Idem D : Observations B 001 Année à 4 N Zone obligatoire B 002 Numéro SIRET du déclarant au 31/12/ à 18 X Zone obligatoire B 003 Type de déclaration N Zone obligatoire B 004 Code article X = B NUMERO DE COMPTE IBAN (B 005 à B 010) B 005 Code ISO du pays où le compte est détenu 2 21 à 22 X = FR B 006 Numéro de contrôle 2 23 à 24 N = 76 Compte national B code établissement à 33 X B code guichet à 38 X B numéro de compte ou numéro de contrat à 52 X Zone obligatoire B clé à 54 X B 011 Nature du compte ou du contrat N 1 : Compte bancaire 2 : Contrat d assurance 3 : Autre B 012 Type de compte N 1 : simple 2 : joint entre époux 3 : collectif 4 : indivision 5 : succession 6 : autres B 013 Code bénéficiaire X Zone obligatoire X : Bénéficiaire effectif Y : Entité interposée B 014 Date d établissement de la relation contractuelle X Zone obligatoire A : Avant le 01/01/2004 P : Après le 01/01/2004 B 015 Zone réservée à 65 X = espaces IDENTIFICATION DU BÉNÉFICIAIRE (B 017 à B 023) Pour le bénéficiaire sans personnalité morale B raison sociale à 115 X Zone obligatoire Pour le bénéficiaire personne physique B nom de famille à 145 X Zone obligatoire B prénoms (ordre état civil) à 165 X Zone obligatoire B nom d usage à 195 X B zone réservée à 215 X = espaces B code sexe N Zone obligatoire 1 : homme 2 : femme B NIF à 236 X 10

11 Numéro zone Désignation des informations Long. Position Classe DATE ET LIEU DE NAISSANCE (B 024 à B 030) (personne physique uniquement) N = numérique X = Alphanumérique Observations B 024 Année à 240 N Zone obligatoire B 025 Mois à 242 N Zone obligatoire B 026 Jour à 244 N Zone obligatoire B 027 Code département à 246 N B 028 Code commune à 249 N B 029 Libellé commune à 275 X Zone obligatoire B 030 Code ISO pays à 277 X Zone obligatoire B 031 Profession à 307 X ADRESSE DU BÉNÉFICIAIRE (B 032 à B 043) Adresse 1 B complément d'adresse à 339 X Adresse 2 B numéro dans la voie à 343 N B B, T, Q, C X B séparateur X = espace B nature et nom de la voie à 371 X Adresse 3 B code postal à 380 X Zone obligatoire B séparateur X = espace B libellé commune à 407 X Zone obligatoire Adresse 4 B code ISO du pays à 409 X Zone obligatoire B code INSEE du pays à 414 N B séparateur X = espace B libellé pays à 441 X B 044 Zone réservée à 450 X = espaces REVENUS A DECLARER (B 045 et B 046) B 045 Montant total des intérêts à 468 N B 046 Montant total des cessions, rachats ou remboursements de créances, parts ou actions à 486 N B 047 Zone réservée à 500 X = espaces 11

12 Numéro zone FICHE DESCRIPTIVE N 3 - ARTICLE TOTALISATION (T) Désignation des informations Long. Position Classe N = numérique X = Alphanumérique ZONE INDICATIF Idem D : Observations T 001 Année à 4 N Zone obligatoire T 002 Numéro SIRET du déclarant au 31/12/ à 18 X Zone obligatoire T 003 Type de déclaration N Zone obligatoire T 004 Code article X = T T 005 NOMBRE D ARTICLES «BENEFICIAIRE» (B) à 30 N Zone obligatoire T 006 DESIGNATION DU RESPONSABLE T nom, prénom à 80 X T numéro de téléphone à 90 X T 009 Adresse courriel à 150 X T 010 Zone réservée à 500 X = espaces 12

13 TITRE III - NOTICE EXPLICATIVE 13

14 A. GÉNÉRALITES 1. Séparateurs et caractères parasites Tous les séparateurs et tous les caractères parasites doivent être prohibés, à l exception de ceux utilisés pour compléter la zone B 037 «code postal». Seuls les caractères alphabétiques et numériques sont admis. Précisions : les lettres à utiliser pour compléter les zones alphanumériques sont uniquement celles de l alphabet français. En conséquence, il convient lorsque des caractères autres que ceux de l alphabet français apparaissent sur les documents remis par le client pour justifier de ses éléments d identification et d adresse de les remplacer par la lettre de l alphabet français la plus approchante. Exemple : mentionner en zone B 039 «PIESTANY» la localité slovaque «PIEŠŤANY». Attention : la lettre «β» utilisée dans l alphabet allemand doit être remplacée par «ss». 2. Zones non obligatoires non renseignées Les zones non obligatoires non renseignées doivent être initialisées à zéro si elles sont de classe numérique ou neutralisées par des espaces si elles sont de classe alphanumérique : Les zones numériques sont cadrées à droite et complétées de zéro(s) à gauche pour la partie non significative. Une zone numérique absente de la déclaration est initialisée avec des zéros ; les zones alphanumériques sont cadrées à gauche et initialisées à espace en cas d'absence. 3. Montants Les deux zones «Revenus à déclarer» sont exprimées : en euros ; en valeur absolue (non signées) supérieure ou égale à 1 (si un montant est égal à zéro, il n a pas à être déclaré). Les montants portés dans ces zones sont arrondis à l unité inférieure. En conséquence, si un bénéficiaire n a qu un seul revenu et qu il est inférieur à 1 euro, le tiers déclarant n a pas à souscrire de déclaration pour lui. 4. Déclaration rectificative La déclaration rectificative ne doit pas être confondue avec les déclarations transmises pour recyclage après qu'une anomalie bloquante de nature technique ou réglementaire ait été détectée. Les modalités de recyclage des fichiers comportant des anomalies bloquantes sont précisées au C du titre IV du présent cahier des charges Cas de dépôt d une déclaration rectificative Toute déclaration initiale ne peut être rectifiée qu au moyen d une seule déclaration rectificative (type 2). Les tiers déclarants ne peuvent fournir une déclaration rectificative (type 2) que dans les cas suivants : correction d'un montant erroné (la déclaration a pour effet de substituer la nouvelle valeur à l ancienne = déclaration annule et remplace) ; ajout d'un montant pour un bénéficiaire déjà déclaré ; ajout d'un bénéficiaire non déclaré. suppression d un bénéficiaire déclaré à tort (dans ce cas, les montants sont servis à zéro). En tout état de cause, la déclaration rectificative ne doit intégrer que les articles bénéficiaires pour lesquels les corrections mentionnées ci-dessus ont été apportées Principes à respecter par les tiers déclarants Le tiers déclarant, dans le cadre du dépôt de la déclaration rectificative doit respecter un certain nombre de principes relatifs, d'une part à la structure des enregistrements et d'autre part, à leur contenu en informations : Principes relatifs à la structure des enregistrements : le fichier doit comporter un article D, n articles B et un article T ; Principes relatifs au contenu des enregistrements : la zone indicatif des enregistrements, hors code type, doit être identique à celle de la déclaration initiale ; 14

15 dans le cas de correction d'un montant erroné ou d'ajout d un montant, la désignation du bénéficiaire ainsi que son adresse complète et son numéro de compte doivent être strictement identiques à ceux de la déclaration initiale. S'agissant des revenus à déclarer, l article B transmis après correction doit refléter la dernière situation du bénéficiaire ; l'article totalisation (T) doit contenir les renseignements afférents aux seuls articles bénéficiaires de la déclaration rectificative Périodicité de la déclaration rectificative L'envoi d'un éventuel fichier rectificatif au titre d'une année ne peut concerner au maximum qu un seul envoi se situant au plus tard le 15 juin. 5. Formatage des adresses 5.1. Adresse du déclarant Adresse 1 La zone non normalisée «complément d'adresse» de 32 caractères ne doit être utilisée que pour l'indication d'éléments complémentaires de distribution. Exemples : Escalier 5, Bâtiment E, Etage, Résidence, lieux-dits (dans le cas où la zone «nature et nom de la voie» est servie). L information doit être cadrée à gauche. L'absence d'information est caractérisée par des espaces Adresse Format avec découpage de la zone adresse 2 Zone normalisée de 32 caractères : Positions 1 à 4 : numéro dans la voie cadré à droite avec des caractères à zéro dans les positions non occupées. Cas particuliers : - s il n'y a pas de numéro dans la voie, la zone est remplie par des caractères à zéro ; - s il y a deux numéros dans la voie, séparés par «et» ou «à» par exemple, on ne conserve que le plus petit des deux ; Position 5 : B, T, Q, C pour Bis, Ter, Quater, Quinquies... ou espace ; Position 6 : un caractère à espace ; Positions 7 à 32 : 1ère possibilité : - Caractères 7 à 9 : l abréviation de la nature de la voie doit être cadrée à gauche. Si le type de voie n appartient pas à la liste des abréviations systématiques admises par la Poste, la règle préconisée est de s en rapprocher ; - Caractère 10 : un caractère de séparation à espace si l'abréviation de la nature de la voie ne dépasse pas trois caractères ; - Caractères 11 à 32 : indiquer le nom de la voie à l'exception de tout complément d'adresse. Si nécessaire, et dans l'ordre : - supprimer les articles ; - contracter les titres religieux, civils ou militaires ; - réduire les noms de voie, sauf le dernier mot alphabétique qui représente l élément fondamental de reconnaissance de la voie ; 2ème possibilité : Au cas où l'abréviation de la nature de la voie dépasse trois caractères, l'espace de séparation suivant la nature de la voie se trouve décalé. Le nom de la voie suit immédiatement le caractère séparateur obligatoire entre la nature et le nom de la voie (que la nature de la voie soit abrégée ou non) ; 3ème possibilité : l indication des lieux-dits doit être portée dans cette zone dans la mesure où il n y a pas de voie ; 4ème possibilité : il n'y a pas de libellé de voie et il ne s agit pas d un lieu-dit, la zone est 15

16 alors remplie par des caractères à espace Format sans découpage de la zone adresse 2 (positions 1 à 32) Zone non normalisée de 32 caractères pour l'indication de l'ensemble des éléments de l'adresse. Information cadrée à gauche, le dernier mot alphabétique du nom de voie ne devant jamais être tronqué car il représente l'élément fondamental. En cas d'absence d'information, la zone est à espace Adresse 3 Zone normalisée de 32 caractères : Positions 1 à 5 : indiquer le code officiel (INSEE) de la commune (à ne pas confondre avec le code postal). Si inconnu, neutraliser la zone par des zéros ; Position 6 : un caractère espace obligatoire ; Positions 7 à 32 (26 caractères cadrés à gauche) : indiquer le nom de la commune, si elle est différente du libellé de la zone bureau distributeur. En cas d'absence d'information, la zone est à espace. L'indication des lieux-dits est portée dans l adresse 2 ou dans l adresse 1 lorsqu il y a un libellé de voie Adresse 4 Zone normalisée de 32 caractères : Positions 1 à 5 (5 caractères numériques) : code postal (ou à défaut, code département suivi de trois zéros) ; Position 6 : un caractère espace obligatoire ; Positions 7 à 32 (26 caractères cadrés à gauche) : indiquer le nom de la commune ou du bureau distributeur. Dans la majorité des cas, servir la zone par le nom de la commune, sauf cas particuliers de distribution. Le libellé figurant dans la zone «bureau distributeur» ne doit comporter que des lettres majuscules Adresse du bénéficiaire Adresse 1 La zone non normalisée «complément d'adresse» de 32 caractères ne doit être utilisée que pour l'indication d'éléments complémentaires de distribution. Exemples : Escalier 5, Bâtiment E, Appartement, Etage, Résidence, lieux-dits (dans le cas où la zone «nature et nom de la voie» est servie). L information doit être cadrée à gauche. L'absence d'information est caractérisée par des espaces Adresse 2 (positions 1 à 32) Zone non normalisée de 32 caractères pour l'indication de l'ensemble des éléments de l'adresse. Information cadrée à gauche. En cas d'absence d'information, la zone est à espace Adresse 3 Zone normalisée de 36 caractères : Positions 1 à 9 (information cadrée à gauche) : indiquer le code postal dans le pays de résidence du bénéficiaire. La structure de ce code varie suivant l état de résidence du bénéficiaire (Cf. annexe I). Cette zone est obligatoire. Pour les résidents d Irlande (à l exception de ceux de Dublin), de Montserrat et des ex Antilles néerlandaises (Curaçao, Saint-Martin, Bonaire, Saint-Eustache-et-Saba) où il n y a pas de code postal, la zone est à espace ; Position 10 : un caractère espace obligatoire ; Positions 11 à 36 (26 caractères cadrés à gauche) : indiquer le nom de la ville et non celui du village ou du district quand il y en a un Adresse 4 Zone normalisée de 34 caractères : Positions 1 à 2 : indiquer le code ISO du pays de résidence du bénéficiaire (Cf. annexe 2) ; Positions 3 à 7 : indiquer le code officiel (INSEE) du pays (la liste des codes figure sur le site de l'insee à l'adresse suivante : ) ; Position 8 : un caractère espace obligatoire ; Positions 9 à 34 (26 caractères cadrés à gauche) : indiquer le nom du pays étranger. 16

17 6. Zone indicatif 6.1. Principes Les dix-neuf premiers caractères de chaque enregistrement sont communs à tous les types d'articles et donc à la totalité du fichier d'un déclarant. Cette zone est unique pour une déclaration d'un type donné émis au titre d'une année de paiement par un déclarant déterminé. Si le fichier comporte plusieurs organismes déclarants, chacun d'entre eux a une zone «indicatif» particulière Descriptif Positions 1 à 4 (année) : la zone année comporte le millésime au titre duquel se rapporte la déclaration et comporte quatre caractères. Exemple : «2014» pour la déclaration à déposer en 2015 : - des sommes reçues en 2014, en l absence d option pour une déclaration au titre de l année de paiement, par les personnes visées au deuxième alinéa de l article 49 I ter de l annexe III au CGI ; - des sommes payées en 2014 par les autres déclarants ; Positions 5 à 18 (numéro SIRET du déclarant au 31/12/2014) : quel que soit le nombre de centres de traitement, la zone comporte le numéro SIRET du principal établissement de l établissement payeur. Il appartient au déclarant de regrouper l'ensemble de sa déclaration sur un même fichier (voir Titre II - Présentation physique des informations). En cas de nécessité, prendre contact avec l ESI de Nevers. Il s'agit du numéro attribué par l INSEE. Il doit être complet (14 caractères) : - les positions 5 à 13 sont constituées du numéro SIREN, commun à tous les établissements du déclarant ; - les positions 14 à 18 sont constituées des cinq caractères du numéro interne de classement (NIC). Ce NIC est toujours celui du siège de l'entreprise. - Etablissements ne disposant pas de SIRET: Certains tiers déclarants ne sont pas immatriculés par l'insee. Afin de pouvoir gérer les déclarations déposées, la Direction générale des finances publique attribue un numéro PSEUDO-SIRET commençant par "P ". Celui-ci est délivré par le service gestionnaire de la déclaration en fonction du lieu de localisation du tiers déclarant. La zone sera donc complétée de ce PSEUDO-SIRET. ATTENTION : 1) Ne jamais indiquer dans cette zone le numéro d'identification européen qui a pu être attribué à un déclarant dans le cadre du régime de TVA intracommunautaire. La mention de ce numéro, qui reprend les neuf caractères SIREN précédés d'une clé numérique à deux caractères et des lettres FR, entraînerait le rejet de la déclaration pour anomalie bloquante dans la mesure où il ne comporte que treize caractères dont deux alphabétiques au lieu des quatorze caractères numériques du numéro SIRET. 2) En cas de fichiers multi-volumes, se reporter aux indications figurant au Titre II - Présentation physique des informations. Position 19 (type de déclaration) : le type de déclaration (initiale ou rectificative) est commun aux trois types d'articles. Il ne peut y avoir qu'une seule déclaration acceptée par type de déclaration pour un numéro SIRET donné. B. NOTICE RELATIVE A L'ARTICLE DECLARANT (TYPE D) Conformément au IV de l article 49 I ter de l annexe III au CGI, l état des sommes à déclarer dans le cadre de la directive épargne comprend les éléments d identification du déclarant mentionnés au 1 de l article 49 E : nom et prénoms ou raison sociale, adresse complète et numéro SIRET lorsqu il a été attribué par l I.N.S.E.E. 1. Raison sociale (zone D 005) Le remplissage de cette zone est obligatoire. Y faire figurer la désignation délivrée par l I.N.S.E.E. Celle-ci doit correspondre à l'intitulé précis de la raison sociale du déclarant. Les libellés doivent figurer en toutes lettres (l'usage des sigles est proscrit). 2. Catégorie juridique (zone D 006) Il s'agit du code INSEE de la forme juridique (Cf. annexe). 17

18 3. Adresses 1, 2, 3 et 4 (zones D 007 à D 017) Cf. le point 5.1 du A du titre III Notices explicatives. Attention : certaines zones (D 015 «code postal» et D 017 «Bureau distributeur») sont obligatoires. 4. Date d'émission (zone D 018) Le remplissage de cette zone est obligatoire. Il s'agit de la date d'envoi de la déclaration émis sur support magnétique. Cette zone doit être obligatoirement complétée (Cf. Titre V - Liste des anomalies). 5. Numéro SIRET précédent (zone D 019) Le déclarant doit impérativement, en cas de changement de numéro SIRET, y faire figurer le numéro porté sur la déclaration de l'année précédente dans la zone d'indicatif. Remarque importante : tout changement d'adresse entraîne un changement du NIC ; tout changement de raison sociale entraîne un changement de numéro SIREN. C. NOTICE RELATIVE A L'ARTICLE BENEFICIAIRE (TYPE B) Conformément au IV de l article 49 I ter de l annexe III au CGI, l état des sommes à déclarer dans le cadre de la directive épargne comprend : - la référence aux comptes concernés ; - les éléments d identification du bénéficiaire effectif : pour les personnes physiques : nom de famille (nom de naissance), nom d usage (nom marital), prénoms, sexe, date et lieu de naissance, adresse du dernier domicile connu au 1er janvier de l année de souscription de la déclaration, numéro d identification fiscale lorsqu il figure sur le passeport ou la carte d identité officielle du bénéficiaire effectif ou tout document probant communiqué par ce dernier, pour les relations contractuelles établies à compter du 1er janvier 2004 ou pour les transactions effectuées en l absence de relation contractuelle à compter de cette même date ; pour les organismes ou entités sans personnalité morale : dénomination ou raison sociale, adresse du siège social ou du principal établissement au 1er janvier de l année de souscription de la déclaration. 1. Numéro de compte IBAN (zones B 005 et B 010) Positions 21 à 24 (structure de l IBAN hors numéro de compte national) : cette zone est complétée des lettres FR suivies du numéro de contrôle 76. Lorsque le bénéficiaire ne détient pas de compte auprès de l établissement déclarant, les zones B 005 et B 006 sont respectivement initialisées à espace et à zéro ; Positions 25 à 38 (code établissement et code guichet) pour les inscrits au répertoire de la Banque de France. Sinon inscrire le code attribué par la direction générale des finances publiques (DGFIP) pour le fichier des comptes bancaires (FICOBA). Le code établissement doit être cadré à gauche complété de 4 zéros ou espaces. A défaut de l'un des deux numéros précédents, initialiser les zones B 007 et B 008 à zéro ; Positions 39 à 54 (numéro de compte ou numéro de contrat) : Si le bénéficiaire dispose d un ou de plusieurs numéros de compte, cette zone est complétée selon les cas : - du numéro du compte (si compte unique) ; - du numéro du compte principal (si plusieurs comptes) ; - de la racine commune à l ensemble des comptes du client dans l établissement déclarant lorsque tous les comptes sont centralisés ; - du numéro du compte de regroupement ; Les 11 chiffres du numéro de compte doivent être cadrés à gauche suivis de 3 zéros ou espaces. Si le bénéficiaire ne dispose pas de numéro de compte, cette zone est complétée par : - «GUICHET» pour les opérations de guichet ; - le numéro de contrat (ou, à défaut, le numéro de client) si l établissement payeur est une compagnie d assurance ; - Dans le cas où le bénéficiaire dispose de plusieurs contrats, indiquer le numéro du contrat le plus ancien (ou le numéro de client) ; 18

19 - le code ISIN identifiant la créance, le cas échéant. Positions 55 et 56 (nature et type de compte) : La zone B 011 doit être alimentée par la valeur 1 pour les comptes bancaires (ex : compte d épargne, compte titre ) par la valeur 2 s il s agit d un contrat d assurance (contrat d assurance, bon de capitalisation ) ou par 3 pour les autres cas (ex : nominatif pur). Si un bénéficiaire dispose de plusieurs contrats d assurance, indiquer le numéro du contrat le plus ancien (ou, à défaut, le numéro de client) dans la zone B 009 «numéro de contrat» et la valeur 2 en zone B 011 «nature du compte». Précision sur les comptes pluri-titulaires (comptes joints entre époux, comptes collectifs et comptes en indivision) : il convient d établir autant de déclaration que de co-titulaires en fonction des droits de chacun. A défaut de précisions sur ces droits, les titulaires sont réputés avoir des droits identiques. 2. Code bénéficiaire (B 013) Lorsque le bénéficiaire est une personne physique, la zone B 013 «code bénéficiaire» est servie de la lettre X. Lorsque le bénéficiaire est un organisme ou entité visé au 2 du II de l article 49 I ter de l annexe III au CGI qui n a pas produit le certificat justifiant de son option pour déclarer les sommes reçues au titre de l année de leur paiement, la zone B 013 «code bénéficiaire» est servie de la lettre Y. 3. Date d établissement de la relation contractuelle (B 014) En présence de relation contractuelle, la zone B 014 doit être complétée de la lettre : «A» pour les relations contractuelles établies avant le 1 er janvier 2004 ; «P» pour les relations contractuelles établies à compter du 1er janvier Pour les transactions effectuées en l absence de relation contractuelle, la zone B 014 est servie de la lettre «P». Cette zone B 014 présente un caractère obligatoire mais ne fait pas l objet de contrôle bloquant. 4. Identification du bénéficiaire (B 017 à B 023) Le bénéficiaire doit être clairement identifié : soit comme un organisme ou une entité sans personnalité morale (2 du II de l article 49 I ter de l annexe III au CGI) ; soit comme une personne physique (1 du II de l article 49 I ter de l annexe III au CGI) Pour le bénéficiaire sans personnalité morale (B 017) La zone B 017 «raison sociale» est obligatoirement servie lorsque le bénéficiaire est une entité interposée. En aucun cas les zones B 018 à B 031 relatives aux éléments d identification du bénéficiaire personne physique ne doivent être servies si la zone B 017 «raison sociale» l'est Pour le bénéficiaire personne physique (B 018 à B 022) Les zones correspondant aux nom de famille (nom de naissance), prénoms, nom d usage (nom marital), sexe, (zones B 018, B 019, B 020, et B 022) doivent être servies lorsque la personne bénéficiaire est une personne physique. Les zones B 018 «nom de famille», B 019 «prénoms» (ordre d état civil) et B 022 «code sexe» sont obligatoires. Le nom d usage (nom marital) d'une femme mariée (zone B 020) n est fourni que s il est connu. Important : en aucun cas un titre, un code civilité (M, MME...) ou une information juridique (usufruit, indivision, sous tutelle, affaire...) ne doivent figurer dans l'une de ces zones. 5. Numéro d identification fiscale (B 023) Si le numéro d identification fiscale (NIF) figure sur le passeport, sur la carte d identité ou sur tout autre document probant présenté par le bénéficiaire effectif, ce numéro est porté en zone B 023. Rappel : cette obligation est applicable aux relations contractuelles établies à compter du 1er janvier 2004 ou pour les transactions effectuées en l absence de relation contractuelle à compter de cette même date. Pour les relations contractuelles établies avant le 1er janvier 2004 ou lorsque le NIF n apparaît pas sur le passeport, sur la carte d identité ou sur aucun autre document probant présenté par le bénéficiaire effectif, les zones relatives aux date et lieu de naissance (zones B 024, B 025, B 026, B 029 et B 030) doivent obligatoirement être complétées. 6. Date et lieu de naissance (zones B 024, B 025, B 026, B 027, B 028, B 029 et B 030) 19

20 Le remplissage de ces zones est obligatoire Date de naissance (zones B 024, B 025 et B 026) Le remplissage des zones B 024, B 025 et B 026 correspondant à l année (sur quatre caractères), au mois et au jour de naissance du bénéficiaire personne physique est obligatoire. Néanmoins, lorsque la zone B 023 «NIF» est servie, les zones B 024, B 025 et B 026 ne font pas l objet de contrôle bloquant Lieu de naissance (zones B 027, B 028, B 029 et B 030) Le remplissage des zones B 029 et B 030 correspondant au libellé de la commune de naissance et au code ISO du pays de naissance (Cf. annexe) est obligatoire. Néanmoins, lorsque la zone B 023 «NIF» est servie, les zones B 029 et B 030 ne font pas l objet de contrôle bloquant. Le remplissage des zones B 027 et B 028 correspondant aux codes département et commune de naissance ne font pas quant à eux l objet de contrôle bloquant. Pour les bénéficiaires nés hors de France, ces zones sont servies de la manière suivante : la zone B 027 «code département de naissance» est complétée par «99» ; la zone B 028 «code commune de naissance» est complétée par les trois derniers chiffres du code INSEE du pays (la liste des codes figure sur le site de l'insee à l'adresse suivante : la zone B 029 «libellé de commune» est complétée du libellé du pays de naissance. Exemple : pour l Uruguay dont le code INSEE est , indiquer «423» en zone B 028 et «URUGUAY» en zone B Profession (zone B 031) Cette information n est à fournir que quand elle est connue, son absence n'entraînant pas d'anomalie. 8. Adresses 1, 2, 3, 4 et 5 (zones B 032 à B 043) Il s agit obligatoirement de l adresse du dernier domicile connu. Si le bénéficiaire a changé de domicile en cours d année, c est le domicile au 31 décembre 2014 qui doit être indiqué au niveau de l article B. Il est interdit de générer deux articles B l un à l ancienne adresse, l autre à la nouvelle. Ainsi, il n est pas établi par exemple de déclaration lorsqu un bénéficiaire transfère en cours d année son domicile fiscal d un Etat membre de l Union européenne, autre que la France, en France. Inversement, lorsqu un bénéficiaire transfère en cours d année son domicile fiscal de France vers un autre Etat membre de l Union européenne, une déclaration doit être établie à l adresse du nouveau domicile. Rappel : le domicile du bénéficiaire est valablement établi par la production des pièces suivante : pour les personnes physiques : passeport non périmé accompagné si nécessaire de tout document probant comportant l'adresse ou le numéro d'identification fiscale ; carte d'identité officielle délivrée par un autre Etat que la France accompagnée si nécessaire de tout document probant comportant l'adresse ou le numéro d'identification fiscale ; Les personnes présentant un passeport ou une carte d'identité officielle délivrée par un Etat membre de l Union européenne qui déclarent être résidentes d'un pays tiers produisent l'attestation de résidence fiscale prévue au dernier alinéa de l'article 13 de l annexe IV au CGI. A défaut, elles sont considérées comme résidentes fiscales de l'etat membre qui délivre le passeport ou la carte d'identité officielle ; pour les organismes sans personnalité morale : un exemplaire des statuts ou tous documents constitutifs certifiés par le représentant légal de l organisme ; pour les personnes physiques ou organismes sans personnalité morale : une attestation délivrée par l'autorité administrative compétente du lieu de résidence fiscale et mentionnant le domicile ou siège social ainsi que le lieu d'imposition de la personne qui y est désignée. Sur le complètement des zones, reportez-vous au point 5.2 du A du titre III Notices explicatives. Attention : certaines zones (B 039 «libellé commune», B 037 «Code postal» et B 040 «code ISO du pays») sont obligatoires. 20

DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES TRANSFERT DES DÉCLARATIONS PRÊT A 0 %

DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES TRANSFERT DES DÉCLARATIONS PRÊT A 0 % DIRECTIO GEERALE DES FIACES PUBLIQUES TRASFERT DES DÉCLARATIOS PRÊT A 0 % CAHIER DES CHARGES 2015 Qu est-ce que TD-PTZ? Dans le cadre d un programme de simplification administrative, la Direction Générale

Plus en détail

REVENUS 2014 TRANSFERT DES DÉCLARATIONS DE REVENUS DE CAPITAUX MOBILIERS PAR PROCÉDÉ INFORMATIQUE

REVENUS 2014 TRANSFERT DES DÉCLARATIONS DE REVENUS DE CAPITAUX MOBILIERS PAR PROCÉDÉ INFORMATIQUE REVENUS 2014 TRANSFERT DES DÉCLARATIONS DE REVENUS DE CAPITAUX MOBILIERS PAR PROCÉDÉ INFORMATIQUE CAHIER DES CHARGES 2015 Qu'est-ce que TD/RCM? La procédure TD/RCM est un mode de transmission de fichiers

Plus en détail

DEPÔTS SUBORDONNES AU VERSEMENT D UN DROIT D ENREGISTREMENT LA PERCEPTION DES TAXES

DEPÔTS SUBORDONNES AU VERSEMENT D UN DROIT D ENREGISTREMENT LA PERCEPTION DES TAXES DEPÔTS SUBORDONNES AU VERSEMENT D UN DROIT D ENREGISTREMENT LA PERCEPTION DES TAXES Source juridique Article 1635 bis AE du code général des impôts Principes généraux Le dépôt de demandes (AMM, enregistrement,

Plus en détail

: 01.44.83.44.40. Nous vous remercions de l attention que vous voudrez bien porter à ces informations. NOTEZ BIEN :

: 01.44.83.44.40. Nous vous remercions de l attention que vous voudrez bien porter à ces informations. NOTEZ BIEN : Cette notice s adresse aux entreprises qui disposent d un système informatique de gestion de personnel ou de paye et souhaitent transmettre via Internet ou à l aide d un support numérique les déclarations

Plus en détail

NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION n 2041-GL au titre de l année 2014

NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION n 2041-GL au titre de l année 2014 N 2041-GL-NOT N 50565#15 NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION n 2041-GL au titre de l année 2014 Transfert du domicile fiscal hors de France avant le 1 er janvier 2005 : Plus-values mobilières - Expiration

Plus en détail

1. Généralités DIRECTION DES CONTRIBUTIONS DIRECTES. Circulaire du directeur des contributions RIUE n 2 (consolidée) RIUE n 2 (consolidée)

1. Généralités DIRECTION DES CONTRIBUTIONS DIRECTES. Circulaire du directeur des contributions RIUE n 2 (consolidée) RIUE n 2 (consolidée) DIRECTION DES CONTRIBUTIONS DIRECTES Circulaire du directeur des contributions RIUE n 2 (consolidée) RIUE n 2 (consolidée) Objet : Définition du format d échanges électroniques relatif à l article 9 paragraphe

Plus en détail

POLYOFFICE Plus / POLYACTE Plus Liste des nouvelles fonctionnalités et améliorations Janvier 2015. IFU s

POLYOFFICE Plus / POLYACTE Plus Liste des nouvelles fonctionnalités et améliorations Janvier 2015. IFU s POLYOFFICE Plus / POLYACTE Plus Liste des nouvelles fonctionnalités et améliorations Janvier 2015 Rappels et informations importantes IFU s Le taux du PFO est de 21% lorsqu il s agit des dividendes ou

Plus en détail

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL

DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL REUNION DU 21 DECEMBRE 2012 DELIBERATION N CR-12/20.853 DELIBERATION DU CONSEIL REGIONAL SCHEMA REGIONAL DES RESSOURCES HUMAINES Stratégie régionale d'appropriation d'une identité collective spécifique

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE TITRES REGLEMENT RELATIF A L ORGANISATION DU MARCHE DES CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA)

CREDIT AGRICOLE TITRES REGLEMENT RELATIF A L ORGANISATION DU MARCHE DES CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) CREDIT AGRICOLE TITRES REGLEMENT RELATIF A L ORGANISATION DU MARCHE DES CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) Préambule La loi du 13 juillet 1992 a modifié la loi du 10 septembre 1947 portant statut

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES ÉCONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE ET CONSOMMATION Arrêté du 31 décembre 2013 relatif aux factures des services de communications

Plus en détail

Addendum belge au prospectus d émission

Addendum belge au prospectus d émission Contrôle de l'information et des marchés financiers Annexe II : modèle d addendum belge au prospectus Addendum belge au prospectus d émission Date Dénomination de l OPCVM Forme juridique de l OPCVM (société

Plus en détail

II LE DEPOT D UNE DEMANDE DE REMBOURSEMENT : «EFFECTUER UNE DEMARCHE»

II LE DEPOT D UNE DEMANDE DE REMBOURSEMENT : «EFFECTUER UNE DEMARCHE» Mise en œuvre de la directive 2008/9/CE du 12 février 2008 Dématérialisation de la procédure de remboursement de TVA supportée dans un autre État membre. Fiche n 4 bis : Les modalités de dépôt d une deman

Plus en détail

OCTROI DE MER ET OCTROI DE MER REGIONAL

OCTROI DE MER ET OCTROI DE MER REGIONAL DIRECTION GÉNÉRALE DOUANES ET DES DROITS INDIRECTS N OCTROI DE MER ET OCTROI DE MER REGIONAL Déclaration relative au trimestre N 9*0 Formulaire obligatoire en vertu des dispositions de l'article de la

Plus en détail

NOTICE POUR REMPLIR LA DECLARATION n 2041-GL

NOTICE POUR REMPLIR LA DECLARATION n 2041-GL N 2041-GL-NOT (2012) N 50565#12 NOTICE POUR REMPLIR LA DECLARATION n 2041-GL Transfert du domicile fiscal hors de France avant le 1 er janvier 2005 : Plus-values mobilières - Expiration du sursis de paiement

Plus en détail

Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices)

Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices) Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices) 1. Les conditions générales d utilisation (CGU) décrites ci-dessous peuvent être complétées par les

Plus en détail

Personne morale Personne morale Personne morale. Vu 463 09/13

Personne morale Personne morale Personne morale. Vu 463 09/13 VU463 - (09/2013) - Imp MMA Le Mans CONTRAT INDIVIDUEL DE CAPITALISATION NOMINATIF RÉGI PAR LE CODE DES ASSURANCES LIBÉLLÉ EN UNITÉS DE COMPTE ET/OU EN EUROS PROPOSÉ PAR MMA Vie Assurances Mutuelles /

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GENERALE DES IMPOTS 5 I-1-06 N 4 du 12 JANVIER 2006 MESURES DE TRANSPOSITION DE LA DIRECTIVE 2003/48/CE DU CONSEIL DU 3 JUIN 2003 EN MATIERE DE FISCALITE DES REVENUS

Plus en détail

NOTICE À L USAGE DES DÉBITANTS DE TABAC CHARGÉS DE LA VENTE DES TIMBRES FISCAUX

NOTICE À L USAGE DES DÉBITANTS DE TABAC CHARGÉS DE LA VENTE DES TIMBRES FISCAUX NOTICE À L USAGE DES DÉBITANTS DE TABAC CHARGÉS DE LA VENTE DES TIMBRES FISCAUX APPROVISIONNEMENT ET RÉAPPROVISIONNEMENT Approvisionnement de base Les débitants de tabac disposent d un approvisionnement

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE QUI SOUSCRIT CETTE DÉCLARATION?

NOTICE EXPLICATIVE QUI SOUSCRIT CETTE DÉCLARATION? N 2777-D-NOT N 51275 # 07 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES REVENUS DE CAPITAUX MOBILIERS PRÉLÈVEMENT FORFAITAIRE ET PRÉLÈVEMENTS SOCIAUX DUS À LA SOURCE SUR LES REVENUS DISTRIBUÉS ET LES INTÉRÊTS

Plus en détail

LES FICHES PRATIQUES DE LRSET

LES FICHES PRATIQUES DE LRSET LES FICHES PRATIQUES DE LRSET Mise à jour le 29 Mars 2013 LES FACTURES 1. factures / mentions obligatoires Tout professionnel est tenu de s assurer qu une facture est émise en double exemplaire, par lui-même,

Plus en détail

Demande de carte professionnelle

Demande de carte professionnelle Demande de carte professionnelle Live VI du code de la sécurité intérieure Ce formulaire vous permet d effectuer votre demande de carte professionnelle dématérialisée. Valable cinq ans, la carte professionnelle

Plus en détail

Assurance gratuite contre la perte de revenus

Assurance gratuite contre la perte de revenus Assurance gratuite contre la perte de revenus INFORMATIONS GÉNÉRALES Statistiques voisines Périodicité Ponctualité Propriété L assurance gratuite contre la perte de revenus est une assurance souscrite,

Plus en détail

CONVENTION de souscription du forfait «AGIR 18/28» CONDITIONS PARTICULIERES

CONVENTION de souscription du forfait «AGIR 18/28» CONDITIONS PARTICULIERES CONVENTION de souscription du forfait «AGIR 18/28» CONDITIONS PARTICULIERES Réservé Banque Agence : Code agence : ICC : LE CLIENT Mme Mlle M Nom : Nom de jeune fille : Prénoms Né (e) le : à : Nationalité

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTÉ ET DES DROITS DES FEMMES Décret n o 2014-1765 du 31 décembre 2014 relatif à la facturation individuelle des établissements

Plus en détail

Rachat partiel, Rachats partiels programmés et Rachat total

Rachat partiel, Rachats partiels programmés et Rachat total Code Courtier/CGPI :... Rachat partiel, Rachats partiels programmés et Rachat total Nom du contrat/adhésion... N... Veillez à ce que les renseignements donnés soient clairs et complets. Complétez les informations

Plus en détail

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DES CHEQUES CADEAUX KYRIELLES RESERVES AUX ACHETEURS PERSONNES MORALES

CONDITIONS GENERALES DE VENTE DES CHEQUES CADEAUX KYRIELLES RESERVES AUX ACHETEURS PERSONNES MORALES 1 / Définitions Dans le cadre des présentes Conditions Générales, les Parties conviennent de ce que chacun des termes et expressions figurant ci-dessous aura la signification donnée dans sa définition,

Plus en détail

NOM DU DEMANDEUR PRÉNOM EMPLOYEUR MONTANT DU PRÊT DEMANDÉ

NOM DU DEMANDEUR PRÉNOM EMPLOYEUR MONTANT DU PRÊT DEMANDÉ Dossier à retourner à : Votre agence Logéhab Demande de NOM DU DEMANDEUR PRÉNOM EMPLOYEUR MONTANT DU PRÊT DEMANDÉ PRÊT TRAVAUX Nature des travaux par le propriétaire par le locataire occupant Travaux d

Plus en détail

DOSSIER STANDARD DE SOUSCRIPTION EDI **

DOSSIER STANDARD DE SOUSCRIPTION EDI ** TÉLÉTVA TOUTES ENTREPRISES* TÉLÉPAIEMENTS DES ENTREPRISES DGE DOSSIER STANDARD DE SOUSCRIPTION EDI ** Version du 1 er janvier 2007 * A l'exclusion des entreprises étrangères redevables de la TVA relevant

Plus en détail

Solution de facturation électronique Signée

Solution de facturation électronique Signée Solution de facturation électronique Signée (Article 289V du Code Général des Impôt) Fiche d information Sommaire La facture... 2 En quoi consiste la dématérialisation fiscale de la facture?... 3 Qu est-ce

Plus en détail

Conditions Générales de prestations de services

Conditions Générales de prestations de services Conditions Générales de prestations de services applicables au 01 janvier 2012 et modifiables sans préavis ARTICLE 1 - DEFINITIONS : On entend par «ASSISTANCE C&D INFORMATIQUE», ASSISTANCE C&D INFORMATIQUE

Plus en détail

( ARTICLE(1(:(DEFINITIONS(

( ARTICLE(1(:(DEFINITIONS( EZBEAUTY CGU Dernière'mise'à'jour'le'15/07/2015' INTRODUCTION EZBEAUTY"laSociété")estuneplateformedemiseenrelationdestinéeàfaciliterlamiseenrelation,lacommunicationet lepaiemententre: i)despersonnesphysiquessouhaitantproposerdesprestationsdebeautéetbiencêtre"professionnels");et

Plus en détail

FORMULAIRE DE CESSION DE LIGNE

FORMULAIRE DE CESSION DE LIGNE FORMULAIRE DE CESSION DE LIGNE Ce formulaire est remis au client qui souhaite céder son contrat. Le client doit ensuite compléter et signer ce formulaire puis l envoyer au Service Client SFR accompagné

Plus en détail

2 - Deuxième personne à assurer - Co-contractant

2 - Deuxième personne à assurer - Co-contractant NS VS REMERCIONS D ÉCRIRE EN LETTRES MAJUSCULES AFIN D'ÉVITER TTE ERREUR D'INTERPRÉTATION CODE CONSEIL : Nom : 1 - Première personne à assurer - Contractant Sté M Mme Mlle Web e-mail :... @... 2 - Deuxième

Plus en détail

REGLEMENT D EXECUTION DU TRAITE SUR LE DROIT DES MARQUES

REGLEMENT D EXECUTION DU TRAITE SUR LE DROIT DES MARQUES REGLEMENT D EXECUTION DU TRAITE SUR LE DROIT DES MARQUES Liste des règles Règle 1 : Expressions abrégées Règle 2 : Indication du nom et de l adresse Règle 3 : Précisions relatives à la demande Règle 4

Plus en détail

NOTICE TELESERVICES : Déclarer la liasse IS

NOTICE TELESERVICES : Déclarer la liasse IS NOTICE TELESERVICES : Déclarer la liasse IS Sommaire Sommaire... 1 Objet de la notice... 2 A qui s adresse cette notice?... 2 Pré-requis... 2 Le guide pas à pas pour saisir et transmettre une déclaration

Plus en détail

PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L EMISSION DE CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) NORD EST (visa AMF n 04-869 en date du 04 novembre 2004)

PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L EMISSION DE CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) NORD EST (visa AMF n 04-869 en date du 04 novembre 2004) PRINCIPALES CARACTERISTIQUES DE L EMISSION DE CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) NORD EST (visa AMF n 04-869 en date du 04 novembre 2004) EMETTEUR CAISSE REGIONALE DE CREDIT AGRICOLE DU NORD EST

Plus en détail

Le soussigné(e) 1 : Né(e) le : Demeurant : Déclare déléguer au profit de : Représentée par En qualité de

Le soussigné(e) 1 : Né(e) le : Demeurant : Déclare déléguer au profit de : Représentée par En qualité de DELEGATION DE CREANCE D UN CONTRAT D ASSURANCE VIE RACHETABLE Le soussigné(e) 1 : Né(e) le : Demeurant : Ci-après dénommé «le Délégant», Déclare déléguer au profit de : Représentée par En qualité de Ci-après

Plus en détail

MAIRIE DE LORMONT Rue André Dupin BP n 1 33305 LORMONT Cedex MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES

MAIRIE DE LORMONT Rue André Dupin BP n 1 33305 LORMONT Cedex MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES MAIRIE DE LORMONT Rue André Dupin BP n 1 33305 LORMONT Cedex MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES Acquisition de véhicules neufs ou d occasion pour la Ville de LORMONT Année 2007 CAHIER DES CHARGES Préambule :

Plus en détail

LA VIE DE VOTRE CONTRAT DSK

LA VIE DE VOTRE CONTRAT DSK ASSURANCE VIE CAPITALISATION LA VIE DE VOTRE CONTRAT DSK Demande de modifications La vie de votre contrat DSK Demande de modifications (compléter ce document en lettres capitales) Correspondant Cardif

Plus en détail

CONVENTION-TYPE. le Groupement d intérêt public «Agence nationale de la recherche» (ci-après l ANR), situé 1 rue Descartes, Paris (75005) ;

CONVENTION-TYPE. le Groupement d intérêt public «Agence nationale de la recherche» (ci-après l ANR), situé 1 rue Descartes, Paris (75005) ; CONVENTION-TYPE Entre le Groupement d intérêt public «Agence nationale de la recherche» (ci-après l ANR), situé 1 rue Descartes, Paris (75005) ; et le Titulaire «Dénomination sociale» «Forme juridique»

Plus en détail

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg

Arrangement administratif. relatif aux modalités d application de la convention. entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg Arrangement administratif relatif aux modalités d application de la convention entre la République Tchèque et le Grand-Duché de Luxembourg sur la sécurité sociale En application du paragraphe (2), a) de

Plus en détail

Guide du Business France et Antilles françaises

Guide du Business France et Antilles françaises Guide du Business France et Antilles françaises Coordonnées Numéro de téléphone: 0800.901351 (français) Numéro de téléphone Antilles françaises: +1.801.816.8250 Horaire du centre d appels Les agents français

Plus en détail

Fiche de présentation

Fiche de présentation Fiche de présentation NordNet 111, rue de Croix BP 60985 59510 HEM France Pour toutes questions, veuillez nous contacter au : (appel gratuit depuis un poste fixe, sous réserve des tarifs pratiqués par

Plus en détail

PATRIMOINE PRIVÉ 8. Bulletin d adhésion. Septembre 2007 PRIVÉ 8

PATRIMOINE PRIVÉ 8. Bulletin d adhésion. Septembre 2007 PRIVÉ 8 PATRIMOINE PRIVÉ 8 Bulletin d adhésion Septembre 2007 PRIVÉ 8 Votre bulletin d adhésion Axéria Vie Société Anonyme au capital de 40 042 327.00 Euros, régie par le Code des Assurances, dont le siège social

Plus en détail

MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT

MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT MINISTERE DE L ECONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DE L EMPLOI Direction des Affaires Juridiques MARCHES PUBLICS ET ACCORDS-CADRES ACTE D ENGAGEMENT NOTICE EXPLICATIVE DC3 NOTICE Le formulaire DC3 peut être utilisé

Plus en détail

PROJET D'ORDONNANCE relatif au droit des usagers de saisir l administration par voie électronique - PRMX1423175R. Projet

PROJET D'ORDONNANCE relatif au droit des usagers de saisir l administration par voie électronique - PRMX1423175R. Projet Ordonnance n 2005-1516 du 8 décembre 2005 relative aux échanges électroniques entre les usagers et les autorités administratives et entre les autorités administratives. Chapitre Ier : Définitions. Projet

Plus en détail

CONVENTION E-MAIL TIERS DECLARANT

CONVENTION E-MAIL TIERS DECLARANT CONVENTION E-MAIL TIERS DECLARANT CONVENTION POUR L'UTILISATION DU DISPOSITIF DE TRANSMISSION DE LOTS DE DECLARATIONS UNIQUES D'EMBAUCHE DANS LA BOITE AUX LETTRES E-MAIL DU RECOUVREMENT CONVENTION D ADHESION

Plus en détail

Ordre téléphonique à la plate forme CA Titres au 08 25 04 30 04 (0,15 /mn)

Ordre téléphonique à la plate forme CA Titres au 08 25 04 30 04 (0,15 /mn) REGLEMENT RELATIF A L ORGANISATION DU MARCHE DES CERTIFICATS COOPERATIFS D ASSOCIES (CCA) Préambule Ne pouvant être souscrits et détenus que par les sociétaires des Caisses Locales et des Caisses Régionales

Plus en détail

Service de dépôts directs ACH (SDP)

Service de dépôts directs ACH (SDP) Service de dépôts directs ACH (SDP) Association canadienne des paiements Description des fichiers de crédit de format ACP-005 Version 9 Septembre 2013 Banque Royale du Canada 2013 : Tous droits réservés.

Plus en détail

Conditions générales de vente des formations de l'école du SHOM

Conditions générales de vente des formations de l'école du SHOM Conditions générales de vente des formations de l'école du SHOM Le Service hydrographique et océanographique de la Marine (SHOM), établissement public administratif (n Siret 130 003 981 00011, code APE

Plus en détail

Convention d'adhésion au dispositif «Chèque Energies - Audit»

Convention d'adhésion au dispositif «Chèque Energies - Audit» REPUBLIQUE FRANCAISE Date de notification de l acte : Convention d'adhésion au dispositif «Chèque Energies - Audit» Entre : La Région Haute-Normandie, Hôtel de Région, 5 rue Schuman, CS 21129, 76174 Rouen

Plus en détail

2 - Deuxième personne à assurer - Co-contractant

2 - Deuxième personne à assurer - Co-contractant NS VS REMERCIONS D ÉCRIRE EN LETTRES MAJUSCULES AFIN D'ÉVITER TTE ERREUR D'INTERPRÉTATION 1 - Première personne à assurer - Contractant CODE CONSEIL : Nom : 3 - Bénéficiaires de la garantie décès (Choix

Plus en détail

FORMULAIRE STANDARD DE SOUSCRIPTION

FORMULAIRE STANDARD DE SOUSCRIPTION TÉLÉTVA POUR TOUTES ENTREPRISES TÉLÉPAIEMENTS DES ENTREPRISES DGE FORMULAIRE STANDARD DE SOUSCRIPTION Désignation du représentant légal ou du mandataire habilité à souscrire le présent formulaire : M.

Plus en détail

JORF n 0024 du 28 janvier 2012. Texte n 14

JORF n 0024 du 28 janvier 2012. Texte n 14 Le 30 janvier 2012 JORF n 0024 du 28 janvier 2012 Texte n 14 DECRET Décret n 2012-100 du 26 janvier 2012 relatif à l immatriculation des intermédiaires en opérations de banque et en services de paiements,

Plus en détail

Guide sur la façon de compléter un gabarit de liste de distributeurs

Guide sur la façon de compléter un gabarit de liste de distributeurs Guide sur la façon de compléter un gabarit de liste de distributeurs Avril 2013 Dans le contexte de la distribution sans représentant (DSR), les assureurs doivent fournir à l Autorité des marchés financiers

Plus en détail

Conditions Générales de Vente du Service Petites Annonces

Conditions Générales de Vente du Service Petites Annonces Conditions Générales de Vente du Service Petites Annonces 1. DEFINITIONS Chacun des termes mentionnés ci-dessous aura dans les présentes Conditions Générales de Vente du Service Petites Annonces des Sites

Plus en détail

Allianz Life Luxembourg

Allianz Life Luxembourg Allianz Life Luxembourg Global Inwest - Global Inwest C - Inwest Référence Proposition d assurance PROPOSITION D ASSURANCE Nom du produit Assurance Vie Capitalisation (uniquement nominative)... LPS *

Plus en détail

Conditions Générales d'utilisation de l Espace adhérent

Conditions Générales d'utilisation de l Espace adhérent Conditions Générales d'utilisation de l Espace adhérent Le service «Espace Adhérent» est un service offert par la Mutuelle Nationale des Hospitaliers et des Professionnels de la Santé et du Social (MNH),

Plus en détail

La collectivité (nom de la collectivité, adresse) représentée par (nom du Président de la collectivité), dûment habilité.

La collectivité (nom de la collectivité, adresse) représentée par (nom du Président de la collectivité), dûment habilité. 2MODELE DE CONVENTION GENERALE ENTRE UNE COLLECTIVITE ET UNE ASSOCIATION (Convention obligatoire lorsque le montant de la subvention dépasse 23 000 ) (Suivant la nature du cosignataire de la convention,

Plus en détail

COTISATION FONCIÈRE DES ENTREPRISES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES

COTISATION FONCIÈRE DES ENTREPRISES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES COTISATION FONCIÈRE DES ENTREPRISES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES SUPPRESSION DE L EXONÉRATION EN FAVEUR DES CRÉATIONS OU EXTENSIONS D ÉTABLISSEMENTS SITUÉS DANS LES QUARTIERS PRIORITAIRES

Plus en détail

Fiche FOCUS. Les téléprocédures

Fiche FOCUS. Les téléprocédures Fiche FOCUS Les téléprocédures Créer un espace professionnel simplifié et adhérer aux services (accessible avec une adresse électronique / un mot de passe) Dernière mise à jour : avril 2015 Sommaire 1.

Plus en détail

Accueil Jeunes 11-17

Accueil Jeunes 11-17 République Française Ville de SaintCloud Pôle Petite enfance, Education, Jeunesse Présentation Accueil Jeunes 1117 Dossier administratif L accueil jeunes 1117 est une structure d accueil, située au 7 bis

Plus en détail

PAYS-BAS - hors Aruba, Bonaire, Curaçao, Saba, Saint Eustache et Saint-Martin

PAYS-BAS - hors Aruba, Bonaire, Curaçao, Saba, Saint Eustache et Saint-Martin PAYS-BAS - hors Aruba, Bonaire, Curaçao, Saba, Saint Eustache et Saint-Martin Attention! Les règles spécifiques concernant les territoires ultramarins des Pays-Bas (voir fiches consacrées à ARUBA, CURAÇAO,

Plus en détail

Décision de dispense de déclaration n 3

Décision de dispense de déclaration n 3 Délibération n 2005-003 du 13 janvier 2005 décidant la dispense de déclaration des traitements mis en œuvre par les organismes publics dans le cadre de la dématérialisation des marchés publics Décision

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2005-071

LETTRE CIRCULAIRE N 2005-071 PARIS, le 20/04/2005 DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2005-071 OBJET : Contribution au financement de la protection complémentaire santé. Crédit d

Plus en détail

NOTE D INFORMATION FISCALE Nouvelles obligations en matière de contrôle fiscal Rappels TVA

NOTE D INFORMATION FISCALE Nouvelles obligations en matière de contrôle fiscal Rappels TVA NOTE D INFORMATION FISCALE Nouvelles obligations en matière de contrôle fiscal Rappels TVA Décembre 2013 1. Le contrôle fiscal informatisé Pour les contrôles fiscaux dont l'avis de vérification sera adressé

Plus en détail

Reporting titre par titre des établissements de crédit

Reporting titre par titre des établissements de crédit Reporting titre par titre des établissements de crédit Banque centrale du Luxembourg Sommaire 1 Introduction...3 2 Les données à transmettre à la BCL...5 2.1 Aperçu général...5 2.2 Les titres soumis à

Plus en détail

DEMANDE D EXPLOITATION D UNE AUTORISATION DE STATIONNEMENT DE TAXI (ADS)

DEMANDE D EXPLOITATION D UNE AUTORISATION DE STATIONNEMENT DE TAXI (ADS) Préfecture Secrétariat général Direction de la Réglementation Et des Libertés Publiques Bureau de la Réglementation Et des Elections PREFET DE L OISE DEMANDE D EXPLOITATION D UNE AUTORISATION DE STATIONNEMENT

Plus en détail

DELIBERATION N 2014-136 DU 17 SEPTEMBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE

DELIBERATION N 2014-136 DU 17 SEPTEMBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DELIBERATION N 2014-136 DU 17 SEPTEMBRE 2014 DE LA COMMISSION DE CONTROLE DES INFORMATIONS NOMINATIVES PORTANT AVIS FAVORABLE A LA MISE EN ŒUVRE DE LA MODIFICATION DU TRAITEMENT AUTOMATISE D INFORMATIONS

Plus en détail

LES CAS DE DÉBLOCAGE ANTICIPÉ Création/reprise d entreprise et installation d une activité non salariée (CE)

LES CAS DE DÉBLOCAGE ANTICIPÉ Création/reprise d entreprise et installation d une activité non salariée (CE) LES CAS DE DÉBLOCAGE ANTICIPÉ Création/reprise d entreprise et installation d une activité non salariée (CE) Pour en savoir plus, consultez la fiche «généralités» (sommes déblocables, fiscalité...). LES

Plus en détail

Acquisition d un logiciel métier : solution de gestion des Relations administrés et guichet unique

Acquisition d un logiciel métier : solution de gestion des Relations administrés et guichet unique Mairie de Pontcharra Service des marchés publics 95 avenue de la Gare BP 49 38530 Pontcharra cedex Tél: 04 76 97 11 65 Acquisition d un logiciel métier : solution de gestion des Relations administrés et

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE QUI SOUSCRIT CETTE DECLARATION?

NOTICE EXPLICATIVE QUI SOUSCRIT CETTE DECLARATION? N 51 275 # 01 2777-D-Not DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES REVENUS DE CAPITAUX MOBILIERS PRÉLÈVEMENT FORFAITAIRE LIBÉRATOIRE ET PRELEVEMENTS SOCIAUX DUS A LA SOURCE SUR LES REVENUS DISTRIBUES ET

Plus en détail

DÉCLARATION PAR UN RÉSIDENT

DÉCLARATION PAR UN RÉSIDENT N 3916 N 11916 * 05 N 50869 # 05 DÉCLARATION PAR UN RÉSIDENT D UN COMPTE OUVERT HORS DE FRANCE 1. IDENTITÉ DU (OU DES) DÉCLARANT(S) (CODE GÉNÉRAL DES IMPÔTS : ART. 1649 A, 2 e ET 3 e AL. ; ART. 1758 ET

Plus en détail

Transmission des Demandes de Congés Payés par échanges de données informatisées

Transmission des Demandes de Congés Payés par échanges de données informatisées Procédure DMC Version 3 R1 Transmission des Demandes de Congés Payés par échanges de données informatisées Présente version rédigée par Jean-Luc HAOUZI Validée par Sylvie BRUNEL Première version appliquée

Plus en détail

CONDITIONS SPÉCIALES DES OPÉRATIONS EN LIGNE

CONDITIONS SPÉCIALES DES OPÉRATIONS EN LIGNE CONDITIONS SPÉCIALES DES OPÉRATIONS EN LIGNE Les présentes conditions spéciales ont pour objet de définir les modalités d accès aux opérations en ligne qui sont disponibles sur le site sécurisé www.groupe-sma.fr

Plus en détail

Des formulaires-types de récépissés sont disponibles en suivant ce lien : http://www2.equipement.gouv.fr/formulaires/fic_pdf/13409pcpartie1.

Des formulaires-types de récépissés sont disponibles en suivant ce lien : http://www2.equipement.gouv.fr/formulaires/fic_pdf/13409pcpartie1. 1 / 04/2014 Département Ville Urbanisme et Habitat NF/JM 07.09.242 FORMALITES A ACCOMPLIR PAR LES COMMUNES EN QUALITE DE GUICHET UNIQUE DURANT LE PREMIER MOIS A COMPTER DE LA RECEPTION D UN DOSSIER DE

Plus en détail

Conditions Générales de vente de

Conditions Générales de vente de Conditions Générales de vente de 1 Article 1 - Définitions : Le CLIENT (VOUS) est la personne physique ou morale qui a passé commande d'une PRESTATION de services à, et de ce fait, à été informé des présentes

Plus en détail

Opéra de Dijon. Cahier des clauses administratives particulières Marché TECH20151 Acquisition de matériaux de construction bois et sidérurgiques

Opéra de Dijon. Cahier des clauses administratives particulières Marché TECH20151 Acquisition de matériaux de construction bois et sidérurgiques Opéra de Dijon Cahier des clauses administratives particulières Marché TECH20151 Acquisition de matériaux de construction bois et sidérurgiques 1 4 Article 1 Objet et décomposition du marché 4 Article

Plus en détail

Etats de synthèse / Module QuadraEDI. En attendant l'ouverture de la campagne EDI-TDFC 2016. (29 janvier 2016)

Etats de synthèse / Module QuadraEDI. En attendant l'ouverture de la campagne EDI-TDFC 2016. (29 janvier 2016) Etats de synthèse / Module QuadraEDI (29 janvier 2016) Sommaire En attendant l'ouverture de la campagne EDI-TDFC 2016 Dépôts anticipés Campagne fiscale 2016 Rappel : Généralisation de l'obligation de télé-déclarer

Plus en détail

Titres de créances NégOciables Refonte Informatique et organisationnelle

Titres de créances NégOciables Refonte Informatique et organisationnelle Titres de créances NégOciables Refonte Informatique et organisationnelle S P E C I F I C A T I O N S D E S FLUX D E R A C H A T S P O R T A G E E N V O Y E S P A R LES D O M I C I L I A T A I R E S VERSION

Plus en détail

Marché public passé selon l article 27 du code des marchés publics

Marché public passé selon l article 27 du code des marchés publics MAIRIE DE LORMONT Rue André Dupin BP n 1 33305 LORMONT Cedex MARCHE PUBLIC DE FOURNITURES Acquisition de véhicules neufs ou d occasion pour la Ville de LORMONT Année 2007 CAHIER DES CHARGES Marché public

Plus en détail

7)MEMOIRE D HONORAIRES N 0000000000000 8)DU 00 00 0000

7)MEMOIRE D HONORAIRES N 0000000000000 8)DU 00 00 0000 1) IDENTIFICATION DU FOURNISSEUR DE SOINS DE SANTE ) CODE DU FOURNISSEUR DE SOINS DE SANTE 0 0000 00 ) ) MATRICULE NOM NOM PRENOM PRENOM DU PATIENT RUE PAYS CODE POSTAL LOCALITE )DATE ACCIDENT. )N ACCIDENT.

Plus en détail

Gestion électronique des procurations

Gestion électronique des procurations Gestion électronique des procurations Table des matières Généralités... 2 1. Approuver des procurations... 4 1.1 Section «Procurations à approuver»... 4 1.2 Section «Signaux»... 6 1.3 Messages particuliers...

Plus en détail

Guide d implémentation. Gestion des paiements par identifiant

Guide d implémentation. Gestion des paiements par identifiant Guide d implémentation - Echange de fichiers - Gestion des paiements par identifiant Version 1.5 Rédaction, Vérification, Approbation Rédaction Vérification Approbation Nom Date/Visa Nom Date/Visa Nom

Plus en détail

Comment réussir sa facture photovoltaïque?

Comment réussir sa facture photovoltaïque? Comment réussir sa facture photovoltaïque? GUIDE AUX PARTICULIERS Ce guide est destiné aux particuliers exploitant une installation d une puissance inférieure ou égale à 36 kwc sous contrat S10 (PHOTO2010V1),

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES POUR FOURNITURES PLOMBERIE-ROBINETTERIE-SANITAIRE

CAHIER DES CHARGES POUR FOURNITURES PLOMBERIE-ROBINETTERIE-SANITAIRE Préambule : CAHIER DES CHARGES POUR FOURNITURES PLOMBERIE-ROBINETTERIE-SANITAIRE La procédure de consultation utilisée est une procédure adaptée en vertu de l article 28 du Code des Marchés Publics. Le

Plus en détail

PROJET DE RESOLUTIONS DE L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE

PROJET DE RESOLUTIONS DE L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE PROJET DE RESOLUTIONS DE L ASSEMBLEE GENERALE EXTRAORDINAIRE Onzième résolution L assemblée générale, statuant aux conditions de quorum et de majorité requises pour les assemblées générales extraordinaires,

Plus en détail

Demande de visa national

Demande de visa national Demande de visa national PHOTO Ce formulaire est gratuit 1. Nom(s) de famille 1 PARTIE RESERVEE A L ADMINISTRATION 2. Nom(s) de naissance (nom(s) de famille antérieur(s)) 2 3. Prénom(s) 3 4. Date de naissance

Plus en détail

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat

NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat NOGENT PERCHE HABITAT Office Public de l Habitat B. P. 10021 14, Rue du Champ-Bossu 28402 NOGENT-le-ROTROU Cedex Tél : 02.37.52.15.28 Télécopie : 02.37.52.85.50 Courriel : oph.direction@nogent-perche-habitat.fr

Plus en détail

Vu le code du sport, partie législative, notamment ses articles L.221-2, L. 232-5 et L.232-15,

Vu le code du sport, partie législative, notamment ses articles L.221-2, L. 232-5 et L.232-15, Délibération n 54 rectifiée des 12 juillet 2007 et 18 octobre 2007 Portant modalités de transmission et de gestion des informations de localisation des sportifs faisant l objet de contrôles individualisés

Plus en détail

MANDAT DE TELETRANSMISSION. A envoyer à l AGA-PS.L. 16 rue Fénelon 69006 Lyon

MANDAT DE TELETRANSMISSION. A envoyer à l AGA-PS.L. 16 rue Fénelon 69006 Lyon MANDAT DE TELETRANSMISSION A envoyer à l AGA-PS.L 16 rue Fénelon 69006 Lyon MANDAT relatif à une opération de télétransmission M. / Mlle/ Mme / la société..., représentée par M. / Mlle/ Mme... ci-après

Plus en détail

Date limite de réception des offres : Vendredi 6 novembre 2015 à 16H00

Date limite de réception des offres : Vendredi 6 novembre 2015 à 16H00 MARCHE 3/2015 Aménagement d une plateforme Pédagogique Règlement de Consultation (RC) Date limite de réception des offres : Vendredi 6 novembre 2015 à 16H00 La procédure de consultation utilisée est la

Plus en détail

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE

BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE 22.2.2014 Journal officiel de l Union européenne C 51/3 III (Actes préparatoires) BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE AVIS DE LA BANQUE CENTRALE EUROPÉENNE du 19 novembre 2013 sur une proposition de directive du

Plus en détail

en Île-de-France l Ordre des architectes

en Île-de-France l Ordre des architectes l Madame, Mademoiselle, Monsieur, Nous sommes heureux que vous nous ayez fait part de votre volonté d enregistrer ou de renouveler votre prestation de services à l Ordre des Architectes d Île-de-France.

Plus en détail

Instruction COSOB n 03-03 du 21 décembre 2003 relative au modèle de convention d ouverture de compte conclue entre les teneurs de compteconservateurs

Instruction COSOB n 03-03 du 21 décembre 2003 relative au modèle de convention d ouverture de compte conclue entre les teneurs de compteconservateurs Instruction COSOB n 03-03 du 21 décembre 2003 relative au modèle de convention d ouverture de compte conclue entre les teneurs de compteconservateurs habilités et leurs clients Article 1er. En application

Plus en détail

NOTICE EXPLICATIVE. Formulaire ASSURANCE. Exercice 2011 SUR LES RÈGLES DE PROTECTION DE LA CLIENTÈLE

NOTICE EXPLICATIVE. Formulaire ASSURANCE. Exercice 2011 SUR LES RÈGLES DE PROTECTION DE LA CLIENTÈLE RAPPORT DE CONTRÔLE INTERNE ANNEXE RELATIVE A L APPLICATION DES RÈGLES DE PROTECTION DE LA CLIENTÈLE NOTICE EXPLICATIVE Formulaire ASSURANCE Exercice 2011 TRANSMISSION DE L ANNEXE AU RAPPORT DE CONTRÔLE

Plus en détail

RÈGLEMENT RELATIF A L'AIDE RÉGIONALE AUX DEPLACEMENTS DES APPRENTIS

RÈGLEMENT RELATIF A L'AIDE RÉGIONALE AUX DEPLACEMENTS DES APPRENTIS RÈGLEMENT RELATIF A L'AIDE RÉGIONALE AUX DEPLACEMENTS DES APPRENTIS adopté par décision de la Commission Permanente en date du 13 juillet 2012 modifié par décision de la Commission Permanente en date du

Plus en détail

ETUDE D OPPORTUNITE DE MIGRATION VERS DES LOGICIELS LIBRES ET DEFINITION D UNE DEMARCHE «INFORMATIQUE VERTE» POUR LE DEPARTEMENT DE LA SOMME

ETUDE D OPPORTUNITE DE MIGRATION VERS DES LOGICIELS LIBRES ET DEFINITION D UNE DEMARCHE «INFORMATIQUE VERTE» POUR LE DEPARTEMENT DE LA SOMME MARCHES PUBLICS D ETUDES DEPARTEMENT DE LA SOMME DIRECTION DE L INFORMATIQUE ET DES TELECOMMUNICATIONS 43, rue de la République B.P. 32615-80026 AMIENS Cedex 1 : 03 22 71 82 02 : 03 22 71 82 19 Marché

Plus en détail

Mesures de contrôle interne en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme

Mesures de contrôle interne en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme Mesures de contrôle interne en matière de lutte contre le blanchiment de capitaux et le financement du terrorisme 1. Organisation interne de l opérateur. L opérateur de ventes volontaires doit mettre en

Plus en détail