D O S S I E R D E P R E S S E

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "D O S S I E R D E P R E S S E"

Transcription

1 D O S S I E R D E P R E S S E

2 LES ENGAGEMENTS ET L EXIGENCE DE LUCIEN BARRIÈRE HÔTELS ET CASINOS EN MATIÈRE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE, UNE POLITIQUE RESPONSABLE ACTIVE, DÉCLINÉE SUR CHACUN DE SES MÉTIERS SOMMAIRE I. Planète Barrière, un objectif, des engagements, une méthodologie a. Le Développement durable, naturel pour Lucien Barrière Hôtels et Casinos b. La certification ISO 14001, des objectifs c. Un système de management environnemental à deux niveaux Les actions environnementales II. a. L économie d énergie b. Le tri des déchets c. La biodiversité III. Les engagements sociétaux a. Le Programme de Jeu Responsable b. Mieux-vivre en entreprise, les avancées en ressources humaines c. Des implications caritatives

3 La totalité des établissements Barrière, en France, sont certifiés de la norme européenne ISO Lucien Barrière Hôtels et Casinos devient ainsi le premier Groupe français d hôtels et de casinos à obtenir cette distinction. La démarche environnementale et sociétale a été traduite au sein du Groupe, en vue de la certification, depuis 2010, par des directives nationales et des engagements locaux, au cœur des 39 destinations Barrière en France. Lucien Barrière Hôtels et Casinos s investit pleinement depuis 2010 dans sa mission de Développement durable. L amélioration des conditions de travail et de vie de ses plus de 7000 collaborateurs, la préservation de l environnement et de la biodiversité des destinations de nos établissements sont implantés et l évolution de la condition des générations futures, sont des engagements que le Groupe soutient depuis toujours. Planète Barrière, c est 60 établissements Barrière certifiés ISO (casinos, hôtels, golfs, tennis, laboratoire culinaire, sièges), avec une identité visuelle dédiée. 3

4 I. Planète Barrière, un objectif, des engagements, une méthodologie A. LE DÉVELOPPEMENT DURABLE, NATUREL POUR LUCIEN B ARRIÈRE HÔ T ELS ET CASIN O S Depuis plus de 100 ans, Lucien Barrière Hôtels et Casinos est animé par des valeurs. Des valeurs d accueil et de service uniques envers les clients, mais également des valeurs de respect et de transmission à l égard des collaborateurs et de leur environnement de travail. Préserver. Développer. Transmettre. La prise en considération des générations futures est ancrée dans les valeurs du Groupe. C est donc naturellement que ce dernier s est engagé dans la voie du Développement durable, au travers de la normalisation ISO des 60 établissements Barrière en France (casinos, hôtels, golfs, tennis, laboratoire culinaire, spa, etc.). Nos métiers de service et de loisirs placent l Homme au cœur de notre stratégie. n est pas uniquement liée aux aspects environnementaux, mais est réellement tournée vers l Humain, avec de profondes réflexions éthiques et morales sur la pénibilité au travail, sur le statut des travailleurs handicapés ou sur des pratiques de jeu qui se doivent d être responsables. Obtenir de nos établissements la certification ISO nous permet d affirmer de manière crédible que le développement durable n est pas seulement une démarche écologique mais également un engagement sociétal étroitement lié à l histoire de notre Groupe. Notre vision du luxe, responsable, est un luxe sans ostentation, véritable, tourné vers une élégance attentive, à la convivialité sans artifices, et qui ne renonce pas à l excellence dont nos établissements font la preuve, depuis plus d un siècle. EN CHIFFRE 60 établissements Barrière normés ISO kwh / an économisés = l équivalent de la consommation d une ville de habitants par an 32 tonnes de papier économisés soit environ 400 arbres épargnés grâce à nos réductions de papier / an. 100% des établissements trient leurs déchets dangereux 100% des établissements trient au moins 3 déchets 100% des établissements ont participé à l opération Bouchons d amour, et récoltés 210 tonnes de bouchons, soit euros pour cette association 79% des cartes de nos restaurants pronent le locavore, avec des produits locaux/ régionaux 67% proposent des produits issus de l agriculture Biologique 88% des établissements utilisent des produits d entretien écolabellisés interrupteurs éteints par jour 4000 écrans d ordinateurs éteints à la pause déjeuner 4

5 B. LA CERTIFICATION ISO 14001, DES OBJECTIFS La référence ISO est la norme que nous avons choisie pour certifier nos engagements et nous accompagner tout au long des évolutions que nous avons apportées à notre système de management. Elle n énonce pas d exigences pour la performance environnementale, mais trace le cadre qu une entreprise ou une organisation peuvent appliquer pour mettre sur pied un système efficace. Ce cadre a permis à notre Groupe, dont les établissements sont tous différents, dans des villes qui ont leur propre particularité, de déployer un Développement durable sur-mesure, à partir d objectifs nationaux, fixés par la Présidence du Groupe, sous l impulsion de Dominique Desseigne, son Président-Directeur général. Nos exigences, à la fois environnementales et sociétales ont pour objectif d inscrire Lucien Barrière Hôtels et Casinos dans une dynamique de prévention et de limitation de ses impacts, pour le 21 ème siècle et les suivants. ILS S ARTICULENT AUTOUR DE TROIS ENGAGEMENTS ENVIRONNEMENTAUX : Réduction des consommations de 10% d énergie (énergie et eau) Tri de 100% des déchets dangereux Réduction de 10% des consommations de papier. ET SOCIÉTAUX : Accompagner et prévenir les situations de risque lié au jeu, en renforçant notre programme de Jeu Responsable Poursuivre et déployer notre accord Handicap Groupe, pour l intégration l accompagnement et l épanouissement de notre personnel en situation de Handicap Déployer notre plan d action «Pénibilité liée au travail», à travers tous les métiers du Groupe : liés au jeu, à la restauration, à l hôtellerie, au travail des séniors Ces engagements Groupe ont été ensuite déclinés, chaque jour, par tous les collaborateurs, à chaque niveau hiérarchique. 5

6 C. UN SYSTÈME DE MANAGEMENT ENVIRONNEMENTAL À DEUX NIVEAUX La certification ISO et ses objectifs ont été validés au plus haut niveau stratégique du Groupe, pour être interprétés, de façon libre et responsable par chacun de nos collaborateurs, qui témoignent tous d une expertise terrain unique. Notre approche est en effet collective : 16 hôtels, 35 casinos, 1 blanchisserie, des golfs 7000 collaborateurs et autant d idées durables à développer. Lucien Barrière Hôtels et Casinos n est pas un groupe standardisé. Chacun de ses hôtels ou casinos a son propre caractère, sa propre identité. Il en est de même pour le Développement durable, pour lequel nous valorisons des initiatives, des engagements, complémentaires, transversaux, qui ont tous été tournés vers un objectif, la normalisation ISO de tous nos établissements. Une stratégie de décentralisation, menée par des collaborateurs sur le terrain. Chaque structure compte en effet un Responsable Développement Durable (RDD), qui a une parfaite connaissance de la ville et de la région où son établissement est implanté et qui peut donc, sur place, adapter la stratégie du groupe aux réels besoins du terrain. Des RDD nommés sur la base du volontariat et de leur sensibilité personnelle, sans considération hiérarchique. Tous ont été accompagnés et formés par un cabinet dédié, François Tourism Consultant et agissent chaque jour à la mise en place et au respect des bonnes pratiques, au sein de leur établissement. Chaque collaborateur a quant à lui pris connaissance de la nature de ses engagements, au travers des 10 règles d or. LES 10 REGLES D OR 1. donner un sens à notre projet 2. impliquer l ensemble de notre personnel 3. mettre en place un dispositif de suivi des actions 4. faire preuve de souplesse 5. formaliser notre engagement dans l organisation du Groupe 6. inscrire notre projet dans la durée 7. dialoguer avec les parties prenantes 8. évaluer les résultats et les communiquer 9. faire connaitre les bonnes pratiques 10. établir des partenariats avec des associations caritatives locales Toutes les actions locales ont une dimension environnementale et concourent à la préservation de la biodiversité, avec par exemple : l installation d une Bio Climatisation unique en France au Casino Barrière de Royan, qui assure une économie d énergie de 75% à l établissement. la mise en circulation pour la première fois sur le territoire français d une voiture Ion qui roule sans essence, non polluante - grâce au Casino Barrière de Leucate. la participation des salariés du Casino Barrière de Biarritz au nettoyage des plages de la Côte Basque avec l association SurfRiders. la contribution au reboisement de la fôrêt de la commune de Gabardon grâce aux engagements des salariés de l Hôtel Fouquet s Barrière. Des bassins de récupération d eau de pluie, pour lutter contre les éventuels incendies ont été également installés à l Hôtel Casino Barrière de Lille et au Casino Barrière de Blötzheim, des puits naturels destinés à cet effet existent aussi au Casino Barrière de Toulouse. 6

7 II. Les actions environnementales A. L ÉCONOMIE D ÉNERGIE La démarche d économie environnementale concerne tous les métiers du Groupe, des fonctions dites «supports» aux fonctions opérationnelles. Des Hôtels Barrière, aux Casinos Barrière comme dans les Restaurants Barrière en passant par les métiers liés au bien-être : chaque savoir-faire a été étudié, et chaque geste repensé pour préserver au mieux l énergie, qu elle soit électrique ou hydraulique. La consommation d électricité a été mesurée, régulée et réduite par la mise en place d ampoules basse consommation, de minuteurs et de variateurs d éclairage. Le plan de rénovation de nos établissements intègre le remplacement de 100% des ampoules par des LED, et par exemple, la façade du mythique Casino Barrière de Deauville est habillée à 100 % d ampoules LED, à basse consommation. La maîtrise de la consommation d eau est elle aussi une priorité. Le plan de rénovation des chambres inclue les dispositions d économies d eau prises par le Groupe, en vue de la diminution de son utilisation (débit de la robinetterie différé, passant de 32L/min 18L/min). Notre consommation de papier a elle aussi été repensée. Aujourd hui, l impression recto / verso a été systématisée. Les supports commerciaux ont quant à eux été dématérialisés, avec la facturation sur IPad et les présentations de nos établissements sur supports digitaux. Ces actions simples ont permis, en trois années, d économiser 10 % de nos consommations, soit kwh / an économisés, ou l équivalent de la consommation d une ville de habitants par an. 32 tonnes de papier ont également été économisées soit, environ 400 arbres épargnés grâce à nos réductions de papier par an. La mythique façade du Casino Barrière de Deauville, habillée 100 % LED. 7

8 QUELQUES ÉCO-GESTES, DÉCLINÉS DANS NOS MÉTIERS HÔTELS BARRIÈRE - AVANT LE «CHECK-IN» MÉTIERS D ENTRETIEN, D HOUSE-KEEPING Pas d'utilisation de javel - Utilisation de produits éco-labellisés Rinçages limités à l eau courante : l eau ne coule plus des robinets, mais est utilisée via des récipients Utilisation de microfibres humides sans produit Emballage des produits vides = tri sélectif Déchets et produits dangereux = stockage dans des locaux fermés, à l'abri des chutes, avec bac de rétention DANS LES CABINES DE SOINS DE NOS SPAS Eclairage des salons non autorisés en dehors des horaires d utilisation Modulation de la climatisation et de l éclairage Arrêt du chauffage des saunas et hammam 20 minutes avant la fermeture, s ils ne sont pas occupés Intégration des gammes biologiques dans les produits de soins. HÔTELS BARRIÈRE - PENDANT LE «CHECK-IN» ET LE CHECK-OUT» CONCIERGERIE Tri des déchets (papiers, journaux, magazines, piles, plastiques, cartouches, cartons, etc. ) dans des conteneurs adaptés en fonction des modalités de tri et de l établissement. Réutilisation des papiers imprimés d un seul côté. Scanner les pièces d identité pour les cartes CasinoPass ou Infiniment Barrière Réaliser le check-out grâce aux I-Pad. SUR LES SCÈNES BARRIÈRE Allumage de la salle juste avant arrivée des clients Demander aux artistes de venir avec leur réglages des lumières et leur besoin en électricité dans un document pré-établi Eclairage d'ambiance pour les répétitions et réglages sons Contrôle de la compatibilité des puissances nécessaires au spectacle avec les capacités du site. 8

9 DANS LES BUREAUX Impression recto-verso, réutilisation du papier, utilisation de papier recyclé/ PEFC Les déchets électriques et électroniques pour élimination par la Direction Technique Choix de la numérisation de documents à chaque fois que possible Extinction des écrans d ordinateur à chaque absence. DANS LES CASINOS BARRIÈRE Extinction des caisses hors exploitation, et si possible leur éclairage Préférer les sacs réutilisables pour l'emballage des pièces/billets. Archive des documents dans des emballages en papier/carton pour permettre un recyclage à la fin de durée de conservation légale Tables de Jeu : appareils électriques arrêtés dès la fin de partie (chippeuse, mélangeuse, écran TV ) EN CUISINE LES RESTAURANTS BARRIÈRE Limitation du temps d'ouverture des chambres froides Ouverture du gaz et des appareils de cuisson uniquement avant le service pour faire cuire les aliments Décongélation en froid positif, la veille (jamais sous l eau ou à l air ambiant) Ebullition et maintien au chaud à couvert Légumes lavés dans des bacs et pas sous l eau courante Récupération systématique des huiles et graisses de cuisson, tockées dans un local réfrigéré et traitées par un prestataire agréé Tri à la source des emballages recyclables : verres, plastiques, cartons Rinçage de la vaisselle à la douchette de manière raisonnée Planification et groupement des commandes pour limiter le nombre de livraisons. DERRIÈRE LE COMPTOIR DES BARS BARRIÈRE Gestion des périodes d allumage des éclairages en fonction de la luminosité et des horaires d ouverture de l espace commercial Les espaces extérieurs chauffés sont gérés au mieux de la demande. Choix des boissons selon leur conditionnement : les bouteilles consignées sont favorisées plutôt que de l emballage perdu. Tri : le verre consigné, le verre à recycler les bouteilles plastique, les cartons. 9

10 B. LE TRI DES DÉCHETS Le tri des déchets est fondamental dans la préservation de l environnement. En vingt ans, la production de déchets a augmenté de 50% dans le monde, alors que 10% d entre eux sont recyclés. En dehors de toute filière de recyclage, tous les déchets ne sont en effet pas biodégradables. Aujourd hui, 100 % des établissements Barrière trient leurs déchets, pour leur offrir une deuxième vie et participer à la préservation de l éco-système. Plus de mille tonnes de déchets sont ainsi triées, soit l'équivalent en poids des déchets produits par une ville de 2674 habitants (source Ademe). En 2011, sur une idée de ses collaborateurs, le Casino Barrière du Touquet recueille les jetons des Machines à sous dans des sacs réutilisables et non plus dans des sacs en plastique, une première en France. Le casino est ainsi passé de sacs à SONT TRIÉS tous déchets dangereux et assimilés : ampoules, piles, emballages et chiffons souillés, huiles alimentaires, graisses, huiles minérales hydrocarbures) verres (consigné et perdu) papier et carton DEEE (déchets d'équipements électriques et électroniques) TRIS EN DÉVELOPPEMENT (sur au moins 20 établissements) : plastique et aluminium ferrailles (dont les machines à sous!) LE RESORT BARRIÈRE DE RIBEAUVILLÉ, PIONNIER DANS L UTILISATION DES DÉCHETS! Notre tout dernier Resort, à Ribeauvillé, est l allégorie de notre démarche, 100 ans après la création du concept de resort. C est le tout premier établissement en France à être entièrement chauffé de façon naturelle, grâce à la méthanisation (Biogaz), issue des déchets agricoles et alimentaires d une ferme voisine. La société Agrilor Energie nous fournit les particules de chaleur nécessaires à 100% des besoins de chauffage de l Hôtel Barrière et de sa balnéothérapie, soit 56 chambres et 2 suites, et un espace balnéo de 3600m², dont 550 m² de bassins intérieurs et extérieurs! Au total, nous évitons, par an, le rejet de 963 tonnes de gaz à effet de serre, soit l équivalent d énergie nécessaire à faire 1000 allers retours Paris - New York! 10

11 Le Resort Barrière de Ribeauvillé, 100% chauffé de façon naturelle 11

12 C. LA PRÉSERVATION DE LA BIODIVERSITÉ Lucien Barrière Hôtels et Casinos est un Groupe qui vibre au sein de 39 destinations en France. Ses établissements sont très liés aux villes dans lesquelles ils sont implantés, avec des délégations de service public qui unissent nos casinos à leurs villes depuis plus de 100 ans pour certaines (Deauville ou La Baule par exemple). Que ce soit par la nature des villes où nous nous développons, qu elles soient thermales ou littorales (Enghien-Les-Bains, La Baule, La Rochelle, Cannes ) ou capitales culturelles (Paris Lille, Toulouse, Bordeaux ), la préservation de l environnement est au cœur de notre métier. Du recrutement local au rayonnement de l économie régionale, jusqu au bien-être de nos clients grâce à l intégration respectable de notre activité sur leur lieu de vie. C est à partir de cet historique que nous avons dynamisé et officialisé nos engagements en matière de biodiversité. Dans un premier temps, en 2011, en rédigeant notre Charte Restauration, qui respecte les espèces protégées (notamment en s approvisionnant avec des poissons issus de la pêche responsable), qui respecte la saisonnalité des produits ou encore propose sur chaque carte de nos 135 restaurants et bars un produit biologique, ou issu du commerce équitable (pour les bars). En parallèle, le plan Développement durable du Groupe implique la mise en place d une action pérenne ou ponctuelle de préservation de la biodiversité, par établissement, selon les opportunités locales. C est ainsi que sont nées des initiatives locales, comme par exemple la construction de dix nichoirs à mésanges et rougesqueues par le Casino Barrière de Blotzheim, ou encore la construction d abris pour protéger une espèce de chauve-souris par le Casino Barrière de Ouistreham! Le Groupe est aussi très investi dans la préservation des abeilles... et a initié l installation de ruches dans l ensemble des Hôtels Barrière. 28 ruches sont aujourd hui accueillies dans nos établissements de Bordeaux, Cannes, Deauville, Dinard, La Baule, Paris et Ribeauvillé. À horizon 2014, les établissements de Lille et d Enghien-les-Bains prévoient de s associer avec leur ville pour parrainer des ruches qui devraient être installées dans des parcs paysagers. Sur une année, c est plus de 4000 kilos de miel récoltés, et servis aux petitsdéjeuners des Hôtels Barrière! BZZZBZZZ Les abeilles sont essentielles à la biodiversité de notre planète. Depuis des dizaines de millions d années, ces insectes ont assumé avec efficacité leur rôle de pollinisateur. Aujourd hui, elles participent à la reproduction de 80% des plantes présentes sur la Terre et elles sont à la base de 40% de notre alimentation. C est pourquoi Lucien Barrière Hôtels et Casinos met en œuvre des moyens pour les accueillir et favoriser leur reproduction, même en dehors des campagnes En effet, les abeilles ne souffrent en aucun cas d une vie citadine. Au contraire! Toutes les expériences précédentes le montrent : les colonies urbaines font preuve d une étonnante vitalité. Il faut dire que les villes les protègent des produits phytosanitaires agricoles et leur offrent une température légèrement supérieure à celle des campagnes et de ressources régulières et abondantes, grâce, notamment, aux efforts des municipalités pour fleurir les villes tout au long de l année. 12

13 III. Les engagements sociétaux Planète Barrière est transversale et collective. Elle s interprète au-delà des économies d énergie et de la préservation de la biodiversité. La dimension sociale est en effet au cœur de sa stratégie et étroitement liée l histoire du Groupe. Des réflexions éthiques et morales sur la pénibilité au travail, sur le statut des travailleurs handicapés ou sur des pratiques de jeu qui peuvent devenir problématiques ont en effet mené le Groupe à s engager et à agir, en amont et au-delà des avancées réglementaires. A. LE PROGRAMME DE JEU RESPONSABLE Le monde des jeux est aujourd hui omniprésent dans notre société, 70% des Français déclarent avoir joué à un jeu d argent au cours des 12 derniers mois - et bénéficie encore de larges potentialités de développement. Face à ces perspectives, la filière casinotière fait figure d expert et s est forgée une réputation de professionnalisme et de rigueur qui n a cessé de se développer ces dernières années. Bien connaître ses clients et œuvrer pour leur bien-être est aussi lié à une expertise terrain poussée, liée à une objectivité sans faille : le jeu excessif peut exister, mais il n est pas une fatalité. Le Jeu Responsable est loin d être une nouveauté pour Lucien Barrière Hôtels et Casinos, qui a initié, depuis 2004, le premier programme de Jeu Responsable du paysage casinotier. Cette préoccupation constante repose sur un principe devenu fondement de notre philosophie : «le jeu est un plaisir et doit le rester». Dire cela, c est reconnaître que pour certains joueurs, à un moment donné, les choses peuvent basculer : de plaisir, le jeu devient dépendance. Notre Groupe a toujours assumé cette réalité, certes marginale, mais cependant bien réelle pour quelques-uns de nos joueurs. JEU RESPONSABLE Une campagne joyeuse et moderne Une nouvelle campagne d information et de prévention sur le Jeu Responsable a été lancée en 2012 dans les points clés des Casinos Barrière, sous forme d affiches et de guides, articulés autour de six messages : «Parlez avec nos équipes» «Jouez par plaisir» «Profitez de vos gains» «Jouez sans emprunter» «Fixez-vous une somme limite» «Faites des pauses». Ils accompagnent ainsi de manière ludique chaque joueur dans son appréciation du jeu! C est pourquoi depuis plus de 10 ans, le Groupe développe un programme de Jeu Responsable pour ses casinos : un dispositif global, pionnier et inédit en France. Il a pour objectif réduire les risques d abus de jeu en informant préventivement les joueurs et leur proposer des solutions innovantes afin de les accompagner dans leurs comportements de jeu. 13

14 Au sein des Casinos Barrière, le Jeu Responsable se traduit par un maillage complet du territoire, afin d assurer la mise en œuvre, le suivi et les remontées d informations des mesures liées au Jeu Responsable, sur trois niveaux : National, pour la définition d une politique uniforme Régional, pour la coordination des données statistiques des casinos de sa zone et l accompagnement de l application du programme national Local, avec un correspondant local - le Superviseur Jeu Responsable - sur le terrain est directement en charge de la relation avec les clients en situation de jeu excessif (observation, détection, gestion, suivi, accompagnement et orientation). Il assure l ensemble de la mise en place de la politique de Jeu Responsable dans son établissement. Un dispositif d audit garant du respect des procédures internes et de la réglementation, permettant de vérifier la qualité des formations des collaborateurs à la détection des personnes en difficulté ou encore d évaluer les dispositifs en place visant à identifier et suivre les clients jugés à risque : outils, entretiens, suivi L une des solutions les plus innovantes née de la politique de Jeu Responsable est la Limitation Volontaire d Accès (LVA). Le client peut en effet déterminer le nombre de visites au casino par mois. Un dispositif qui tend à encourager des mesures de recouvrement du comportement de jeu, à défaut d une abstinence souvent illusoire et source de rechute dans 60% des cas. Un site internet, est également en ligne pour aider les joueurs en difficulté. La limitation volontaire d acces : quid? Cette LVA, valable dans l ensemble des Casinos Barrière, est un système de «crédit de visites» mis en place sur une période de 3 mois minimum à 24 mois maximum. Le client a le choix d un quota de 1 à 8 visites par mois maximum et peut utiliser son crédit lorsqu il le souhaite. Lorsque ce crédit est épuisé, l entrée du casino lui est refusée, conformément au contrat formel conclu entre le client et le casino. Il n y aura pas de possibilité de report des visites non-consommées. Les clients en LVA ne recevront aucune sollicitation commerciale (courrier/ /sms). Il est impossible, par ailleurs, de rompre un contrat LVA dès lors qu il a été signé. Un dispositif marque un nouveau tournant en matière de Jeu Responsable, avec la création d une cellule à destination des jeunes joueurs, notamment de Poker. Ils représentent aujourd hui 20% des clients des Casinos Barrière et 14% des visites. Si Lucien Barrière Hôtels et Casinos a souhaité initier cette démarche c est qu avec l apparition du Poker sur les sites de jeu en ligne ou dans les casinos et salles de jeux, une nouvelle typologie de clientèle a fait son apparition, plus jeune et plus affranchie des messages préventifs. Dans cette optique, un dispositif Jeunes Responsables a été imaginé, dédié aux jeunes et donc plus particulièrement aux joueurs de Poker. Une brochure, une affiche et un stand sont mis en place lors des tournois de poker nationaux et internationaux organisés au sein du Groupe et s adressent aux jeunes dans leur langage : «No tilt! Joue la cool.» 14

15 B. MIEUX-VIVRE EN ENTREPRISE, LES AVAN CÉES EN RESSO URCES HUM AIN ES STATUT DU TRAVAILLEUR HANDICAPÉ Lucien Barrière Hôtels et Casinos est très sensible au statut du travailleur handicapé, un sujet ancré dans l histoire du Groupe. Cette sensibilité est depuis le 1er juin 2009 intégrée dans le Plan d Action Handicap, avec la signature du premier Accord Handicap Groupe, afin de venir en aide concrètement aux collaborateurs en situation de handicap : améliorations des conditions de vie, aide à l acquisition de matériel nécessaire dans le cadre professionnel ou personnel, soutien financier de projets à destination des enfants, conjoints et personnes handicapés à charge d un salarié Le Groupe a également nommé un Responsable de Mission Handicap, afin d accompagner l intégration du handicap dans les outils de production. Il a pour objectif de favoriser le recrutement des personnes handicapées, de travailler au maintien de l emploi des salariés handicapés ou susceptibles d être reconnus comme tels en engageant les actions curatives et préventives permettant la poursuite de leur activité au sein de l établissement, de développer la collaboration avec les établissements du secteur protégé et adapté, ainsi que le recours à ces structures pour l achat de biens ou de prestations de services Il développe aussi au niveau du Groupe des actions d information et de sensibilisation des collaborateurs autour de la politique d emploi de personnes handicapées menée par l entreprise, la campagne Handi- CAP, en 2012, en a été la première déclinaison. La signature du 2è me Accord Handicap traduit la maturité et l engagement du Groupe à ce sujet, avec la formation de plus de 300 managers à l accompagnement du personnel en situation de handicap, et au recrutement de plus de 50 collaborateurs à horizon La formation est aussi au cœur de la mission, avec le financement des formations de reconversion (métiers supports comme opérationnels) et des bilans de compétences. LE GROUPE ET SES COLLABORATEURS PLUS FORTS QUE LE HANDICAP a vu naître la première campagne du Groupe à destination des travailleurs handicapés avec une série d affiches déposées dans tous les établissements Barrière. Une campagne de sensibilisation, pour informer d une part, en interne, les collaborateurs sur la situation de leurs collègues, notamment ceux vivant avec un handicap non visible (80 % des cas) en mettant l accent sur le talent Didier souffre de sclérose en plaque ce qui ne l empêche pas de compter plus vite que son ombre» et d autre part de faire connaître le rôle de plus en plus important de la mission Handicap. Représentant les cinq métiers du Groupe, les jeux, l hôtellerie, la restauration, le spectacle et le bien être ainsi que les fonctions supports, elle démystifie, avec humour, la situation de handicap. Le talent des collaborateurs brille ainsi, et non pas leur particularité. La mission Handicap, en adéquation avec les valeurs du Groupe, à fait imprimer ces affiches par un atelier protégé, faisant travailler des personnes aux handicaps lourds. Un premier grand pas vers plus d écoute et de solidarité en entreprise. Dans Planète Barrière, le talent est plus fort que le Handicap! 15

16 LES PETITS RIENS QUI FONT TOUT : LES AVANCÉES CONCRÈTES Travaux pour disposer de sanitaires adaptés, surélévation du bureau et surtout aménagement du véhicule pour pouvoir se rendre au bureau. Aménagement du poste de travail Bilan de compétences Appareils auditifs internes pour personnel atteint de surdité Ecoute et accompagnement au quotidien Installation de rampes d accès Matériels adaptés : détecteur de perte de verticalité, siège ergonomique, chariots de ménage plus légers Aménagement des horaires, autorisation d absence payée pour les journées de soins Participation aux achats d équipements adaptés : prothèses auditives, appareillage, verres correcteurs, frais médicaux non couverts à 100 % par la mutuelle, chaussures, etc. Aménagements du véhicule : boîte de vitesse automatique, siège adapté, etc. Recruter des collaborateurs en situation de handicap Sensibiliser et former les collaborateurs MIEUX-VIVRE EN ENTREPRISE Les implications responsables du Groupe envers ses collaborateurs ne se limitent pas au statut du travailleur handicapé. En effet, 60 à 70% de ses effectifs sur plus de 7000 collaborateurs sont concernés par le travail de nuit, et directement impliqués par les problématiques de pénibilité lié au travail. Après avoir établi un diagnostic sur les facteurs de pénibilités, des «groupes d exposition homogènes» ont été créés pour regrouper les salariés exposés au même type de risques : la manutention manuelle de charges, les postures pénibles, les vibrations mécaniques, les expositions aux agents chimiques, le travail de nuit, le bruit ou encore le stress, l organisation du travail Côté séniors, l accord de décembre 2009 prend en charge la totalité d un bilan de santé, à partir de 50 ans. L aménagement des fins de carrières ainsi que les conditions de travail, dès 55 ans, sont également impliquées dans l accord. A partir de ces constats, des mesures ont été prises, dans l organisation et l harmonisation du principe de compensation du travail de nuit, dans la prévention des accidents, dans la mise en place d une «hotline» pour fluidifier et encourager le dialogue. Dans la continuité de ces démarches, des réflexions, qui placent le manager au cœur du bien-être salaial, avec le déploiement des «Manag attitudes», ont fait naître des formations qui gravitent autour de 11 attitudes matrices ((animer, développer, décider, positiver ). Ces formations ont débuté début

17 C. LES IMPLICATIONS CARITAT IV ES Planète Barrière est une ambition collective agrémentée d initiatives locales, et, les collaborateurs du Groupe ont lié des partenariats avec des associations, sur leur lieu de travail. Une action «Groupe» est quant à elle menée en parallèle, avec un partenariat avec l Association Les Bouchons d amours. Créée par Jean-Marie Bigard, dont il est également le parrain, cette association a pour but de récolter des bouchons en plastique, en liège dans certains lieux et de les acheminer dans des centres de recyclages qui rachètent ces bouchons pour 200 euros la tonne. Ces 200 euros sont directement reversés à l association qui utilise ces fonds pour acheter du matériel pour personne en situation de handicap, tels que fauteuils roulants, équipements au domicile etc. Ce partenariat concerne tous nos établissements français, y compris la blanchisserie de Villers-sur-Mer, qui traite tout le linge du Resort Barrière de Deauville et récupère notamment les bouchons des bouteilles de lessive non-dangereuse. Ce dispositif, accueilli avec enthousiasme par tous, rentre dans le cadre de la certification ISO Développement durable et confirme encore une fois la volonté ferme du Groupe de se mobiliser en faveur du handicap, quelle que soit sa forme. En 2012, Le Groupe a récolté 210 tonnes de bouchons, soit euros pour cette association! BOUCHON D OR POUR BRIANÇON Cette année, le Casino Barrière de Briançon a reçu le certificat «Bouchon d or 2012» pour sa collecte caritative des bouchons en plastiques, en partenariat avec l association Thémis 05. Depuis mai 2012, une colonne «Bouchon d amour» est disponible dans le hall du casino pour y recueillir les différents bouchons. Y sont collectés : les bouchons alimentaires, de produits d entretien, de produits d hygiène et cosmétiques. Le Casino Barrière de Briançon a totalisé 205,71 litres de bouchons récoltés par mois! 17

18 ne s arrête pas avec la Certification ISO : Notre effort de réduction des consommations d énergie continue : 5% de baisse prévus en 2013 pour atteindre 15% de réduction supplémentaire par rapport à Atteindre 10% de réduction supplémentaire de nos consommations d eau en 2013 par rapport à Atteindre 4% de baisse de consommation de papier en 2013 pour atteindre 20% de réduction par rapport à Trier les déchets non-dangereux : 4 au minimum et suivre le traitement de tous les déchets sur un registre type. Direction de la Communication Manuela Isnard-Seznec - Barbara Bourcier Pauline Chiusso - Karl Salmon-Foucher 35, boulevard des Capucines Paris Tél Fax Lucien Barrière Hôtels et Casinos est le premier Groupe français d'hôtels et de casinos a être certifié ISO 14001

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes

A savoir. > Les déchets de l ensemble de la restauration française représentent 10 % de la production de déchets ménagers, soit 2,5 millions de tonnes Déchets > 1 tonne de verre recyclé = 660 kg de sable + 100 kg de fioul économisé > 1 tonne de plastique recyclé = entre 600 et 800 kg de pétrole brut économisé > 670 canettes valorisées = 1 vélo > 19 000

Plus en détail

ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL DE l ENSAT. Vers la certification ISO 14001

ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL DE l ENSAT. Vers la certification ISO 14001 ENGAGEMENT ENVIRONNEMENTAL DE l ENSAT Vers la certification ISO 14001 20 NOVEMBRE 2013 Démarche ISO 14001 à l ENSAT Qu est ce que l ISO 14001? La norme iso14001 concerne le management environnemental.

Plus en détail

Accueil des personnes en situation de handicap

Accueil des personnes en situation de handicap Livret de sensibilisation des collaborateurs des hébergements touristiques Contribuez à l engagement et à la qualité de service de l entreprise! Accueil des personnes en situation de handicap Les bonnes

Plus en détail

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources

GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE. pour économiser les fournitures et les ressources GUIDE DE L AGENT ÉCORESPONSABLE pour économiser les fournitures et les ressources En route vers une administration écoresponsable Aujourd hui notre planète est en danger : sa biodiversité est menacée.

Plus en détail

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas.

Édito. Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Édito Le meilleur déchet reste celui que l on ne produit pas. Depuis janvier 2011, le Syndicat Emeraude s est engagé résolument dans un programme local de prévention. Ne nous limitons pas à l objectif

Plus en détail

Charte. de l Éco-partenaire. Concours de l éco-exposant. Composition du comité du jury. Cette charte a été établie en partenariat avec EDF

Charte. de l Éco-partenaire. Concours de l éco-exposant. Composition du comité du jury. Cette charte a été établie en partenariat avec EDF Composition du comité du jury Charte de l Éco-partenaire Cette charte a été établie en partenariat avec EDF Concours de l éco-exposant Préambule Le Décastar 2015 organisé par l ADEM s est engagé, comme

Plus en détail

Ville éco-responsable

Ville éco-responsable E 2 FAVORISER UN DEVELOPPEMENT RESPONSABLE La Ville souhaite, par son exemplarité, encourager la mise en place d un développement plus durable sur son territoire. Déjà investie sur plusieurs problématiques

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

A / LES CASINOS BARRIÈRE EN SUISSE, UNE EXPÉRIENCE DE RÉFÉRENCE 5 B / ENGHIEN-LES-BAINS, LE CASINO BARRIÈRE PIONNIER EN FRANCE 7

A / LES CASINOS BARRIÈRE EN SUISSE, UNE EXPÉRIENCE DE RÉFÉRENCE 5 B / ENGHIEN-LES-BAINS, LE CASINO BARRIÈRE PIONNIER EN FRANCE 7 DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE I. L EXPERTISE DE LUCIEN BARRIÈRE HÔTELS ET CASINOS EN MATIÈRE DE JEU RESPONSABLE 5 A / LES CASINOS BARRIÈRE EN SUISSE, UNE EXPÉRIENCE DE RÉFÉRENCE 5 B / ENGHIEN-LES-BAINS, LE

Plus en détail

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou

l éco-agent Le Guide de Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou Le Guide de l éco-agent Mairie de Saint-Barthélemy-d Anjou «L'écologie est aussi et surtout un problème culturel. Le respect de l'environnement passe par un grand nombre de changements comportementaux.»

Plus en détail

www.journeesnature.midipyrenees.fr

www.journeesnature.midipyrenees.fr Initiatrice des Assises nationales du développement durable, la Région Midi-Pyrénées poursuit son engagement concret pour la sauvegarde de l environnement avec l organisation les 3 et 4 juin 2006 des premières

Plus en détail

Bilan des actions de développement durable Période 2005-2012

Bilan des actions de développement durable Période 2005-2012 Bilan des actions de développement durable Période 2005-2012 1. Contexte général L ambition de l Ecole Centrale de Lyon est d inculquer à ses élèves, futurs décideurs, le réflexe du «développement durable»

Plus en détail

Le recyclage, ou la. deuxième vie des emballages.

Le recyclage, ou la. deuxième vie des emballages. Le recyclage, ou la deuxième vie des emballages. 19 avenue Joseph Reinach 04 000 DIGNE LES BAINS sydevom-com@wanadoo.fr Tel : 04 92 36 08 52 Fax : 04 92 36 07 03 www.sydevom04.fr Sommaire Je trie, donc

Plus en détail

Notre politique de développement durable

Notre politique de développement durable Notre politique de développement durable Sensibiliser nos visiteurs, personnels et partenaires au développement durable Agir à long terme sur la protection de l environnement Maîtriser voire réduire nos

Plus en détail

Charte environnement. Nos engagements pour une industrie respectueuse de son environnement naturel et social

Charte environnement. Nos engagements pour une industrie respectueuse de son environnement naturel et social Charte environnement Nos engagements pour une industrie respectueuse de son environnement naturel et social Située à coté d un site naturel sensible, avec le recyclage au cœur de l histoire et de l activité

Plus en détail

Ecologie au bureau. Pour tous

Ecologie au bureau. Pour tous EAU 80% de papier dans les poubelles; des ordinateurs, imprimantes, fax, machine à café, qui fonctionnent en permanence,... Sensible aux conséquences écologiques de votre activité professionnelle, vous

Plus en détail

Communication On Progress 2014

Communication On Progress 2014 Châtenay, le 22 mai 2015 Monsieur le Secrétaire Général, NEXEYA a décidé d adhérer et de soutenir le Pacte Mondial de l ONU en février 2013. J ai le plaisir de vous confirmer notre engagement et notre

Plus en détail

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée

GUIDE. éco. Pour la réduction des déchets dans vos événements. Plan de prévention des déchets. Vendée Pour la réduction dans vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles sont organisées chaque année en.

Plus en détail

Politique environnementale. Bilan 2010-2013 des engagements pris en faveur du développement durable

Politique environnementale. Bilan 2010-2013 des engagements pris en faveur du développement durable Politique environnementale Bilan 2010-2013 des engagements pris en faveur du développement durable Nos engagements Depuis plus de 30 ans, écoute, accueil, création d emplois pérennes pour les personnes

Plus en détail

Bilan annuel au personnel fédéral Vendredi 4 avril 2014

Bilan annuel au personnel fédéral Vendredi 4 avril 2014 Bilan annuel au personnel fédéral Vendredi 4 avril 2014 J K L x Action réalisée Action en cours de réalisation Action à engager Action abandonnée ou ne s'appliquant plus 1 2 3 (Domicile Travail) Aménager

Plus en détail

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE RUGBY LES 15 ÉCOGESTES DU RUGBY

FÉDÉRATION FRANÇAISE DE RUGBY LES 15 ÉCOGESTES DU RUGBY FÉDÉRATION FRANÇAISE DE RUGBY p r é s e n t e LES 15 ÉCOGESTES DU RUGBY 1 SOMMAIRE 1. Je choisis les transports en commun........................... 5 2. Je privilégie le covoiturage.......................................

Plus en détail

emballages des Le recyclage, vie ou la deuxième u Je trie mes emballages u Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens

emballages des Le recyclage, vie ou la deuxième u Je trie mes emballages u Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens Crédits photo : Photothèques Eco-Emballages, Tony Stone/Davies and Starr, Stock image, Getty images, Peugeot Document imprimé sur papier recyclé. Août 2006 Le recyclage, vie ou la deuxième des emballages

Plus en détail

Entrepôt Beychac-et-Caillau

Entrepôt Beychac-et-Caillau Entrepôt Beychac-et-Caillau Dossier de presse GROUPE EURIVIM juin 2014 Auchan et Simply Market ont inauguré le 25 juin 2014 à Beychac-et-Caillau un nouvel entrepôt produits frais moderne et écologique,

Plus en détail

ESII. Une entreprise éco-citoyenne

ESII. Une entreprise éco-citoyenne ESII Une entreprise éco-citoyenne ESII s inscrit dans une politique de développement durable garantissant la mise en œuvre de pratiques sans danger pour l environnement ainsi que le respect des normes

Plus en détail

Soyez. Pour un logement

Soyez. Pour un logement Soyez Pour un logement Sommaire LE CHAUFFAGE 2 LA VENTILATION 2 LES EQUIPEMENTS MENAGES 3 L ECLAIRAGE ET L ELECTRICITE 4 L EAU 4 TRIE DES DECHETS 5 LA CONSOMMATION DURABLE 6 LE TRANSPORT 7 Ce guide va

Plus en détail

Communication On Progress 2013

Communication On Progress 2013 Châtenay, le 28 mars 2014 Monsieur le Secrétaire Général, NEXEYA a décidé d adhérer et de soutenir le Pacte Mondial de l ONU en février 2013. J ai le plaisir de vous confirmer notre engagement et notre

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables

ACTIONS GLOBALES. Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables FICHE ACTIONS Expo Nantes Atlantique ACTIONS GLOBALES Organiser, accueillir et promouvoir des salons et manifestations plus durables ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibilisation des employés, des prestataires

Plus en détail

Réduisons nos déchets :

Réduisons nos déchets : Réduisons nos : 1 kg de produit par habitant et par jour! Les quantités de produits en France augmentent de 1% chaque année. 2005 Les des ménages représentent 22 % de la totalité des produits. 1960 160

Plus en détail

Nos engagements de l assiette au restaurant

Nos engagements de l assiette au restaurant CHARTE QUALITE GASTROECOLOGIQUE 2012-2020 Nos engagements de l assiette au restaurant Le Chalet des Iles Daumesnil Décembre 2014 SOMMAIRE P1 Le mot de la direction P2 Notre code de conduite P4 Nos Engagements

Plus en détail

Cahier des charges. Totem signalétique de collecte de déchets sur les évènements

Cahier des charges. Totem signalétique de collecte de déchets sur les évènements Toulouse, le mercredi 13 janvier 2010 Cahier des charges Totem signalétique de collecte de déchets sur les évènements Contacts ARPE Midi-Pyrénées : Nathalie RAYNAL raynal.n@arpe-mip.com Régis EDART edart.r@arpe-mip.com

Plus en détail

LES GESTES VERTS POUR VOTRE LOGEMENT

LES GESTES VERTS POUR VOTRE LOGEMENT LES GESTES VERTS POUR VOTRE LOGEMENT Le guide malin des économies d énergies, chez moi! Toutes les astuces, idées, conseils pour baisser vos charges et rendre la planète plus belle! Agir pour protéger

Plus en détail

Économiser l eau et l énergie chez soi

Économiser l eau et l énergie chez soi Économiser l eau et l énergie chez soi Le point sur nos consommations DES CHIFFRES QUI PARLENT Un ménage français consacre, en moyenne et par an, 6,2 % de ses ressources pour se chauffer, se déplacer,

Plus en détail

Sensibilisation comportementale. Réunion d information Le 30 avril 2011

Sensibilisation comportementale. Réunion d information Le 30 avril 2011 Sensibilisation comportementale Réunion d information Le 30 avril 2011 Espace Info Energie Informer et conseiller Les semaines paires à Pontivy, - 1 rue Henri Dunant de 13h30 à 17h30 du lundi au vendredi

Plus en détail

Maîtriser la consommation d eau

Maîtriser la consommation d eau Maîtriser la consommation d eau S assurer après utilisation que le robinet d eau est bien fermé. Signaler aux agents les éventuelles fuite d eau dans les sanitaires. Un robinet doté d un «mousseur» permet

Plus en détail

SAVOIR ET APPRENDRE LA SOCIÉTÉ À 2000 W «L ÉNERGIE» LES ÉNERGIES FOSSILES: UN HÉRITAGE DÉVALISÉ. www.forum1203.ch

SAVOIR ET APPRENDRE LA SOCIÉTÉ À 2000 W «L ÉNERGIE» LES ÉNERGIES FOSSILES: UN HÉRITAGE DÉVALISÉ. www.forum1203.ch LA SOCIÉTÉ À 2000 W LES ÉNERGIES FOSSILES: UN HÉRITAGE DÉVALISÉ «L ÉNERGIE» Réalisé grâce au soutien de l État de Genève, Département du territoire LA SOCIÉTÉ À 2000 W LE TEMPS DU RENOUVELABLE EST ENTRE

Plus en détail

Pré Charte d engagements du / /..

Pré Charte d engagements du / /.. Pré Charte d engagements du / /.. Manifestation. Lieu :.. Date.. Type d événement :.. Contact :.. Résumez en quelques lignes les raisons pour lesquelles vous sollicitez un soutien du Parc pour l organisation

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL MBE GLOBAL COMPACT 2014. Les filiales du groupe MBE :

RAPPORT ANNUEL MBE GLOBAL COMPACT 2014. Les filiales du groupe MBE : RAPPORT ANNUEL MBE GLOBAL COMPACT 2014 Les filiales du groupe MBE : 1 Engagement du Groupe MARTIN BELAYSOUD EXPANSION Le Groupe Martin Belaysoud Expansion est inscrit depuis 2003, dans une démarche durable

Plus en détail

CHARVET et l Environnement

CHARVET et l Environnement CHARVET et l Environnement L entreprise Charvet est située au bord du lac de Paladru, à deux pas du massif de la Chartreuse. Dans un territoire protégé, au milieu d une commune rurale, Charvet a depuis

Plus en détail

LE GRAND LARGE S ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE

LE GRAND LARGE S ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE LE GRAND LARGE S ENGAGE DANS LE DEVELOPPEMENT DURABLE Contact : LE GRAND LARGE 02.99.20.60.20 contact@legrandlarge-congres.com SOMMAIRE LE DEVELOPPEMENT DURABLE AU GRAND LARGE Pages 1 à 7 ENVIRONNEMENT

Plus en détail

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES

RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES RAPPORT 2011-2012 Bilan des Emissions de GES Elior Restauration Entreprises Responsable du suivi : Vincent Cossac Fonction : Responsable Développement Durable Adresse : 46/52 rue Albert 75013 Paris : 01

Plus en détail

CHARTE DEVELOPPEMENT DURABLE ECO-BIVOUAC

CHARTE DEVELOPPEMENT DURABLE ECO-BIVOUAC CHARTE DEVELOPPEMENT DURABLE ECO-BIVOUAC Fondée sur : Les exigences de la norme ISO 26000 : 2010 Les critères de l écolabel européen Sommaire 1. Volet environnemental... 3 1.1 Prévention des pollutions...

Plus en détail

D E V O T E A M S E N G A G E E N F A V E U R D U D E V E L O P P E M E N T D U R A B L E

D E V O T E A M S E N G A G E E N F A V E U R D U D E V E L O P P E M E N T D U R A B L E GreenGuide DEVOTEAM S ENGAGE EN FAVEUR DU DEVELOPPEMENT DURABLE Le groupe Devoteam est un acteur économique et social qui se doit d être responsable. C est la raison pour laquelle nous avons décidé d engager

Plus en détail

Randstad renouvelle son engagement à respecter les 10principes du Pacte Mondial. Principes illustrés :

Randstad renouvelle son engagement à respecter les 10principes du Pacte Mondial. Principes illustrés : Randstad renouvelle son engagement à respecter les 10principes du Pacte Mondial Principes illustrés : n 6 : Elimination de la discrimination en matière d emploi et de profession n 8 : Prise d initiative

Plus en détail

Mode de vie et consommation responsable

Mode de vie et consommation responsable E 2 Mode de vie et consommation responsable Vélizy-Villacoublay développe déjà de nombreuses actions en faveur du développement durable. Mais la prise en compte de ce concept n est pas encore devenue un

Plus en détail

Convention d engagement volontaire des métiers de la propreté & Services Associés

Convention d engagement volontaire des métiers de la propreté & Services Associés Convention d engagement volontaire des métiers de la propreté & Services Associés entre la Fédération des Entreprises de Propreté & Services Associés, d'une part et le Ministère de l Ecologie, du Développement

Plus en détail

Des gestes simples pour un quotidien éco-responsable

Des gestes simples pour un quotidien éco-responsable Des gestes simples pour un quotidien éco-responsable Guide du locataire éco-responsable Pour avoir les bons,conservez ce guide à portée de main Sommaire Cher(e) Locataire, Les énergies... 4 à 6 Consommations

Plus en détail

du tri multiflux Guide pratique des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource!

du tri multiflux Guide pratique des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource! Guide pratique du tri multiflux des déchets ménagers Nos déchets ont de la ressource! www.sydeme.fr Syndicat Mixte de Transport et de Traitement des Déchets Ménagers de Moselle-Est trions.multiflux@sydeme.fr

Plus en détail

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013

LIVRET GESTES VERTS. GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG. JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 LIVRET GESTES VERTS GEMME CORIOLIS Saint-Martin d Hères Maître d ouvrage : INPG JUIN 2013 / Version 3 Diffusé le 08 juillet 2013 Adresse Postale CS 60013-38702 - La Tronche Cedex Siège Social / Rue de

Plus en détail

Gael GRAVEZ. Accompagnement et Formation. Gestion et Optimisation des Flux de Déchets.

Gael GRAVEZ. Accompagnement et Formation. Gestion et Optimisation des Flux de Déchets. Accompagnement et Formation Gestion et Optimisation des Flux de Déchets. Mode Opératoire I. Réalisation de l Audit interne. II. Elaboration du Projet d Optimisation. III. Mise en place et Suivi du Plan

Plus en détail

CHARTE de développement durable

CHARTE de développement durable CHARTE de développement durable Nos engagements Politique des Ressources Humaines (GPEC) Depuis 2010, Umanis a nitié une politique de Gestion Prévisionnelle des Emplois et des Compétences (GPEC). La GPEC

Plus en détail

Je vérifie tous les ans que les montants des fenêtres et des portes extérieures ne laissent pas passer les courants d air

Je vérifie tous les ans que les montants des fenêtres et des portes extérieures ne laissent pas passer les courants d air Je vérifie tous les ans que les montants des fenêtres et des portes extérieures ne laissent pas passer les courants d air En hiver, j aère les pièces 5 minutes par jour, les fenêtres grandes ouvertes J'ai

Plus en détail

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme?

Cap France et le label Chouette Nature. Le label, une solution au développement durable du tourisme? Cap France et le label Chouette Nature Le label, une solution au développement durable du tourisme? Historique de Cap France En 1949, naît la Fédération des Maisons Familiales regroupant des structures

Plus en détail

Organisation d événements écoresponsables. Aide mémoire

Organisation d événements écoresponsables. Aide mémoire Organisation d événements écoresponsables Aide mémoire Organisation d événements écoresponsables Pour ne rien oublier : CHOIX DU LIEU MODES DE TRANSPORTS COMMUNICATION RESTAURATION COLLECTE DES DECHETS

Plus en détail

Notre Communication sur le Progrès 2013

Notre Communication sur le Progrès 2013 Notre Communication sur le Progrès 2013 ICA 82 Route de Crémieu 38230 Tignieu-Jameyzieu 1 / 8 1. Notre déclaration de soutien continu au Pacte Mondial par le Président Depuis le 4 Août 2011, l imprimerie

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE BILAN GAZ A EFFET DE SERRE DE L UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D OPALE Année de référence : 2014 Edition 2015 LE BILAN GES DE L ULCO Dans le cadre de la législation, le Pôle de Recherche et d Enseignement

Plus en détail

Grandir. durablement COMMUNICATION DEVELOPPEMENT DURABLE

Grandir. durablement COMMUNICATION DEVELOPPEMENT DURABLE Grandir durablement COMMUNICATION DEVELOPPEMENT DURABLE COMMUNICATION DEVELOPPEMENT DURABLE Le groupe Consort NT est et doit rester une entreprise respectueuse. Respectueuse des femmes et des hommes qu

Plus en détail

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 SOMMAIRE EDITORIAL P04 ENVIRONNEMENT P06 SOCIAL P08 - Le mot de bienvenue du président. - Émissions - Eau

Plus en détail

CHARTE DE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE ET ENVIRONNEMENTALE

CHARTE DE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE ET ENVIRONNEMENTALE CHARTE DE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE ET ENVIRONNEMENTALE 2 Introduction Fondée en 2005, à Paris, I-TRACING est une société de conseil technique, d ingénierie et de services managés spécialisée dans le domaine

Plus en détail

EXEMPLE de Cahier des charges du label «Commerce Engagé»

EXEMPLE de Cahier des charges du label «Commerce Engagé» Pour l avenir de nos enfants Consommons autrement Agence Territoriale de la Consommation Durable SIVED EXEMPLE de Cahier des charges du label «Commerce Engagé» Version 2010 Ce document est un exemple de

Plus en détail

Donnez a votre salon un nouvel engagement durable! Demandez votre dossier de candidature aupres du service Prima Coiffure au

Donnez a votre salon un nouvel engagement durable! Demandez votre dossier de candidature aupres du service Prima Coiffure au Donnez a votre salon un nouvel engagement durable! Demandez votre dossier de candidature aupres du service Prima Coiffure au Pourquoi choisir le developpement durable? Une meilleure gestion des ressources

Plus en détail

ACTIONS GLOBALES Améliorer de façon continue les performances environnementales de leurs produits et services

ACTIONS GLOBALES Améliorer de façon continue les performances environnementales de leurs produits et services FICHE ACTION Camping L Océano d Or ACTIONS GLOBALES Améliorer de façon continue les performances environnementales de leurs produits et services ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Sensibiliser et former leurs

Plus en détail

«RESPONSABILITE SOCIETALE D ENTREPRISE»

«RESPONSABILITE SOCIETALE D ENTREPRISE» «RESPONSABILITE SOCIETALE D ENTREPRISE» Date : 13/04/2015 Engagements Chers collaborateurs, Umanis, en tant qu entreprise cotée en Bourse, affirme une volonté claire de définir son engagement éthique et

Plus en détail

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES?

POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES? POURQUOI ET COMMENT CONSOMMER MOINS DE PAPIER DANS LES ECOLES? 1. CONSOMMATION DE PAPIER Les écoles primaires et secondaires bruxelloises consomment chaque année 250 millions de feuilles A4, soit environ

Plus en détail

«Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod. ECO GESTES AU QUOTIDIEN - Mercredi du Développement Durable

«Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod. ECO GESTES AU QUOTIDIEN - Mercredi du Développement Durable «Le peu, le très peu que l on peut faire, il faut le faire quand même» Théodore Monod «La terre n appartient pas à l homme, c est l homme qui appartient à la terre» Sitting Bull L habitat est le premier

Plus en détail

L engagement responsable au coeur de la stratégie de

L engagement responsable au coeur de la stratégie de L engagement responsable au coeur de la stratégie de Depuis 1920, la société familiale L ASCENSEUR, basée à Merville (59) accompagne les entreprises et les collectivités dans la création et la réalisation

Plus en détail

Restaurants, bars, snacks

Restaurants, bars, snacks 06 CHARTE ACCUEIL ALPES-MARITIMES À VÉLO POUR UN ENGAGEMENT DE QUALITÉ DE LA FILIÈRE VÉLO Restaurants, bars, snacks CHARTE ÉLABORÉE EN PARTENARIAT AVEC LES PARCS NATURELS : PARC NATUREL DU MERCANTOUR PARC

Plus en détail

Catalogue de formations professionnelles

Catalogue de formations professionnelles Institut Supérieur de l Environnement Catalogue de formations professionnelles Environnement Droit Santé Sécurité Système de management www.institut-superieur-environnement.com Les piliers de notre offre

Plus en détail

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons?

Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? LYCEE FENELON : démarche Qualycée en cours Quels sont les efforts réalisés à Fénelon pour contribuer au tri sélectif et à la valorisation des déchets que nous produisons? 16/03/2015 tri sélectif à Fénelon

Plus en détail

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014

RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 RAPPORT DE DÉVELOPPEMENT DURABLE SFBT TUNIS 2014 sommaire EDITORIAL P04 ENVIRONNEMENT P06 SOCIAL P08 - Le mot de bienvenue du président. - Émissions - Eau

Plus en détail

Plan de Management du Développement Durable

Plan de Management du Développement Durable Plan de Management du Développement Durable SOMMAIRE 1 SOMMAIRE I. OBJECTIF... 3 II. LE GRAND HOTEL CANNES ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE... 4 III. LES OUTILS ET FONDAMENTAUX DE LA DÉMARCHE DD... 5 A. LES

Plus en détail

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements

Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Pour LE TRI ET la réduction des déchets lors de vos événements Vers l éco-responsabilité des événements en matière de gestion des déchets Des dizaines de manifestations musicales, sportives ou culturelles

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DU PROJET DE RECUPERATION DE CHALEUR FATALE ET DE SA VALORISATION APPEL A PROJETS

APPEL A CANDIDATURE ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DU PROJET DE RECUPERATION DE CHALEUR FATALE ET DE SA VALORISATION APPEL A PROJETS APPEL A CANDIDATURE ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DU PROJET DE RECUPERATION DE CHALEUR FATALE ET DE SA VALORISATION APPEL A PROJETS SOUTIEN AUX INVESTISSEMENTS D EQUIPEMENTS PERFORMANTS DE VALORISATION

Plus en détail

Développement durable et Agenda 21 local

Développement durable et Agenda 21 local Développement durable et Agenda 21 local La notion de développement durable est apparue en 1992 lors du Sommet de la Terre de Rio de Janeiro. «Le développement durable est un développement qui répond aux

Plus en détail

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique?

LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? LES PLASTIQUES EN DEBAT 3 ODP3 LUTTER contre le réchauffement climatique : Pourquoi pas le plastique? 1 Les premières matières plastiques ont fait leur apparition autour de 1860. A l époque les premières

Plus en détail

FICHE ACTION n 03. Restoria

FICHE ACTION n 03. Restoria FICHE ACTION n 03 Restoria ACTION GLOBALE Mise en place d une offre de restauration collective ACTIONS SOCIALES ET SOCIETALES Intégration du handicap, charte de la diversité, formation au développement

Plus en détail

CEMEX : ISO 14001. Certification

CEMEX : ISO 14001. Certification CEMEX : Certification ISO 14001 CEMEX 2 rue du Verseau - Silic 423-94583 Rungis Cedex Tél : 01 49 79 44 94 - Fax : 01 49 79 86 07 www.cemex.fr - www.cemexbetons.fr Dossier de presse CEMEX Certification

Plus en détail

Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre

Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre Exemple de signalétique (Lycée Blaise-Pascal - Châteauroux) Charte d engagement qualité pour la restauration et l hébergement dans les lycées de la Région Centre La Région va exprimer, à travers la mise

Plus en détail

FEMMES DE CHAMBRE DANS L HOTELLERIE. 5 avril 2012

FEMMES DE CHAMBRE DANS L HOTELLERIE. 5 avril 2012 PAUSE-CAFE FEMMES DE CHAMBRE DANS L HOTELLERIE 5 avril 2012 Plan de la réunion Missions de votre service de santé au travail Pourquoi ce thème? L exposition aux risques et les préconisations Conclusion

Plus en détail

éco GUIDE du locataire Les bons gestes pièce par pièce Les économies réalisables

éco GUIDE du locataire Les bons gestes pièce par pièce Les économies réalisables Les économies réalisables Les bons gestes pièce par pièce éco GUIDE du locataire sommaire Les économies réalisables sur le chauffage 3 sur l eau 4 sur l électricité 5 sur les déchets 6 sur la pollution

Plus en détail

C H A R T E D E L É C O A T T I T U D E. Un outil pour développer les bonnes pratiques...

C H A R T E D E L É C O A T T I T U D E. Un outil pour développer les bonnes pratiques... C H A R T E D E L É C O A T T I T U D E Un outil pour développer les bonnes pratiques... Notre ambition : transformer nos convictions en actions Comment utiliser ce document? Véritable guide des gestes

Plus en détail

le recyclage, ou la deuxième vie des emballages Je trie mes emballages Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens

le recyclage, ou la deuxième vie des emballages Je trie mes emballages Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens Je trie mes emballages Recyclés, ils redeviennent des produits quotidiens 1 2 le recyclage, vie des ou la deuxième emballages Janvier 2001 SOMMAIRE Je trie, donc je suis Vraies et fausses idées sur le

Plus en détail

PRESERVER LES ECOSYSTEMES ET LA BIODIVERSITE Action 1 : Sélection de filières respectueuses de l environnement et de la biodiversité

PRESERVER LES ECOSYSTEMES ET LA BIODIVERSITE Action 1 : Sélection de filières respectueuses de l environnement et de la biodiversité Jean-Marie DESOINDRE Responsable SE 05 55 08 30 03 Je soussigné, J-Marie DESOINDRE, autorise les Fabricants de Biscuits et Gâteaux de France à utiliser sur le site Internet www.biscuitsgateaux.com les

Plus en détail

Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable»

Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable» Guide «Organisation d une manifestation éco-responsable» L éco-responsabilité va dans le sens du développement durable, «le développement qui répond aux besoins du présent sans compromettre la capacité

Plus en détail

ECO.COLLECTOOR. La Collecte et le Recyclage des déchets COMPASS GROUP FRANCE MAI 2010

ECO.COLLECTOOR. La Collecte et le Recyclage des déchets COMPASS GROUP FRANCE MAI 2010 ECO.COLLECTOOR La Collecte et le Recyclage des déchets COMPASS GROUP FRANCE MAI 2010 Pour contribuer à préserver l environnement, Eco.Collectoor a développé une solution de collecte et de recyclage des

Plus en détail

PACTE MONDIAL DE L ONU Communication sur le Progrès (CoP) - Juin 2010

PACTE MONDIAL DE L ONU Communication sur le Progrès (CoP) - Juin 2010 PACTE MONDIAL DE L ONU Communication sur le Progrès (CoP) - Juin 2010 En devenant adhérent au Pacte Mondial de l ONU en octobre 2006, le Groupe Phone Régie s est formellement engagé à intégrer dans ses

Plus en détail

Rapport de développement durable 2013

Rapport de développement durable 2013 Rapport de développement durable 2013 SOMMAIRE Editorial p 3 Profil p 3 Activité p 4 Gouvernance p 5 Conseil d administration Comité des rémunérations Comité développement durable Politique de mécénat

Plus en détail

La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING

La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING La démarche environnementale de GPV France BILAN ET PERSPECTIVES ENVELOPPES PACKAGING BILAN Les émissions globales de GPV France correspondaient à 11,2 tonnes de CO 2 par million d enveloppes produites.

Plus en détail

Eco gestes au bureau

Eco gestes au bureau Eco gestes au bureau Un français passe environ 40 % de son temps quotidien au travail, trajets domicile travail compris Au travail réduire son impact sur l environnement, c est faire des gestes simples

Plus en détail

l impression éco-responsable

l impression éco-responsable l impression éco-responsable OTT Imprimeurs a confirmé en novembre 2010 son engagement dans le développement durable par la Certification ISO 14001 et devient ainsi un imprimeur de référence quant aux

Plus en détail

Modèles de documents pour le projet de gestion de déchets. Sommaire. Vers le Sommaire général

Modèles de documents pour le projet de gestion de déchets. Sommaire. Vers le Sommaire général pour le projet de gestion de Sommaire Modèle de Questionnaire Diagnostic.......................... 2 Modèle de Projet (contenu et présentation du plan d actions)............ 6 Fiche d évaluation des actions

Plus en détail

RAPPORT DE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE &ENVIRONNEMENTALE

RAPPORT DE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE &ENVIRONNEMENTALE RAPPORT DE RESPONSABILITÉ SOCIÉTALE &ENVIRONNEMENTALE SOMMAIRE 1 SOCIAL p. 05 / Emploi p. 06 / Organisation du temps de travail Relations sociales p. 07 / Sécurité et santé au travail Formation des collaborateurs

Plus en détail

Le Conseil général élabore un agenda 21

Le Conseil général élabore un agenda 21 J e u d i 1 7 n o v e m b r e 2 0 1 1 dossier de presse Le Conseil général élabore un agenda 21 pour le département de la Loire Par Bernard BONNE, Président du Conseil général et Jean GILBERT, Conseiller

Plus en détail

Exemplarité environnementale dans la grande distribution en Bretagne. DOSSIeR De PReSSe

Exemplarité environnementale dans la grande distribution en Bretagne. DOSSIeR De PReSSe E N G A G E O N S - N O U S P O U R N O T R E E N V I R O N N E M E N T Exemplarité environnementale dans la grande distribution en Bretagne DOSSIeR De PReSSe 2014 DOSSIeR DE PReSSe " exemplarité environnementale

Plus en détail

Déclaration Environnementale. Période du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2014

Déclaration Environnementale. Période du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2014 Déclaration Environnementale Période du 1er janvier 2013 au 31 décembre 2014 Présentation de la société Eco-Conseil Méditerranée Eco-Conseil Méditerranée (ECM) SARL est un cabinet spécialisé dans le conseil

Plus en détail

MENTION COMPLÉMENTAIRE ACCUEIL-RÉCEPTION E2 - ÉTUDE d une ou de SITUATION(S) PROFESSIONNELLE(S) Épreuve pratique et écrite Durée 3 h SUJET

MENTION COMPLÉMENTAIRE ACCUEIL-RÉCEPTION E2 - ÉTUDE d une ou de SITUATION(S) PROFESSIONNELLE(S) Épreuve pratique et écrite Durée 3 h SUJET MENTION COMPLÉMENTAIRE ACCUEIL-RÉCEPTION E2 - ÉTUDE d une ou de SITUATION(S) PROFESSIONNELLE(S) Épreuve pratique et écrite Durée 3 h SUJET HÔTEL LE BOURGEOIS*** Vous êtes réceptionniste à l Hôtel «Le Bourgeois»,

Plus en détail

Tes 12 défis. Dis STOP. au réchauffement de la planète!

Tes 12 défis. Dis STOP. au réchauffement de la planète! Tes 12 défis Dis STOP au réchauffement de la planète! Tes 12 défis mode d emploi Et si les 500 000 lecteurs d Images Doc s y mettent? Ce livret te propose 12 gestes simples à réaliser dans ta vie quotidienne

Plus en détail

Tourisme durable et Cévéo, une vraie démarche terrain. d en juger! Mai 2008

Tourisme durable et Cévéo, une vraie démarche terrain. d en juger! Mai 2008 Tourisme durable et Cévéo, une vraie démarche terrain. À vous d en juger! Dossier de presse Mai 2008 Service relations presse Agence Canopée : Valérie Barbas - 0 820 821 144 - rp@canopee-net.com Mars 2008

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011 POUR LE GROUPE MONOPRIX Ce bilan d émission gaz à effet de serre a été réalisé en réponse à l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 portant

Plus en détail

Au bureau aussi, recyclons tous nos papiers. Un environnement protégé et 5 fois plus d emplois créés

Au bureau aussi, recyclons tous nos papiers. Un environnement protégé et 5 fois plus d emplois créés Au bureau aussi, recyclons tous nos papiers Un environnement protégé et 5 fois plus d emplois créés 6 bonnes raisons de recycler le papier au bureau Valoriser le principal déchet de bureau : les papiers

Plus en détail

3 x = 1x. l énergie. Préférez les douches plutôt que des bains. GRANd défi. Un bain, c est 150 à 200 litres d eau, une douche,

3 x = 1x. l énergie. Préférez les douches plutôt que des bains. GRANd défi. Un bain, c est 150 à 200 litres d eau, une douche, Préférez les douches plutôt que s bains Un bain, c est 150 à 200 litres d eau, une douche, 3 x = 1x c est seulement 30 à 40 litres, soit 5 fois plus économique qu un bain! 3 E/mois* * Selon le CSTB, le

Plus en détail