Sommaire 2011 sur les priorités en matière de durabilité de Corporation Baxter

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire 2011 sur les priorités en matière de durabilité de Corporation Baxter"

Transcription

1 Sommaire 2011 sur les priorités en matière de durabilité de Corporation Baxter

2 TABLE DES MATIÈRES NOTRE ÉQUIPE Lieu de travail sain et sécuritaire 7 Lieu de travail inclusif et diversifié 8 Conduite éthique et respect des réglementations 9 NOS ACTIVITÉS ET NOS PRODUITS Chaîne logistique durable 11 Empreinte carbone 12 Utilisation de ressources naturelles 16 Gestion des produits 19 NOTRE MONDE Accès aux soins de santé 23 Engagement envers l éducation 29 Consultez pour plus de renseignements sur les activités internationales de Baxter, ou pour plus de renseignements sur Corporation Baxter au Canada. Profi l de la société En tant que fi liale de Baxter International Inc., Corporation Baxter fabrique et commercialise des produits qui contribuent à sauver et à préserver la vie de personnes atteintes d hémophilie, de troubles immunitaires, de maladies infectieuses, de néphropathie, de traumatismes et d autres affections chroniques et aiguës. En tant que société de soins de santé diversifi ée, présente à l échelle mondiale, Baxter met à profi t une combinaison unique d expertise en dispositifs médicaux, en produits pharmaceutiques et en biotechnologie, afi n de créer des produits qui font progresser les soins aux patients du monde entier. Ces produits sont utilisés dans des hôpitaux, centres de dialyse rénale, maisons de soins infi rmiers, centres de réadaptation, cabinets de médecin, laboratoires de recherche clinique et médicale et par des patients à domicile sous surveillance médicale. Environ employés chez Baxter Canada sont à l œuvre dans le but de faire une différence concrète dans la vie des patients au Canada. BAXTER COMPORTE DEUX DIVISIONS : BIOSCIENCE Cette division développe des produits dérivés du plasma et des protéines recombinantes pour traiter l hémophilie et d autres troubles sanguins. Elle produit également des traitements dérivés du plasma destinés aux patients souffrant de troubles immunitaires, de brûlures, de choc et de divers troubles sanguins; elle fabrique aussi des produits utilisés en médecine régénérative, notamment des protéines favorisant l hémostase et le scellement des plaies en chirurgie, ainsi que divers vaccins. PRODUITS MÉDICAUX Cette division fabrique des produits utilisés pour l administration de liquides et de médicaments aux patients. Elle propose notamment des solutions intraveineuses et des tubulures d administration, des médicaments prémélangés et des systèmes de reconstitution des médicaments, des fi oles et des seringues préremplies pour médicaments injectables, des solutions de nutrition intraveineuse, des pompes à perfusion et des anesthésiques par inhalation. La division est également un chef de fi le des traitements rénaux, notamment la dialyse péritonéale, et elle offre d autres produits et services destinés aux individus atteints d insuffi sance rénale terminale. SOMMAIRE 2011 SUR LES PRIORITÉS EN MATIÈRE DE DURABILITÉ DE CORPORATION BAXTER

3 Bienvenue MICHAEL OLIVER DIRECTEUR GÉNÉRAL, CORPORATION BAXTER Cette année chez Baxter, nous sommes fi ers de fêter notre 75 e anniversaire au Canada et notre présence continue comme partenaire du système de santé canadien. En 1937, c est au Canada que Baxter a choisi d implanter sa première fi liale internationale en dehors des États-Unis. À l époque, sept employés travaillant dans un immeuble loué à Toronto (Ontario) ont fabriqué la première gamme de produits de Corporation Baxter des solutions intraveineuses dans des bouteilles en verre. Depuis ces modestes débuts, notre société s est considérablement développée. Elle compte aujourd hui plus de mille employés répartis dans tout le Canada et fait partie d une société multinationale et diversifi ée de soins de santé qui jouit d une riche histoire de premières médicales. Toujours à la pointe des avancées mondiales, Baxter est aujourd hui l une des sociétés les plus innovatrices dans le secteur des soins de la santé. Les produits Baxter sont administrés sous forme de perfusion, d injection ou d inhalation plus de six millions de fois par jour. Les patients atteints d hémophilie, d insuffi sance rénale terminale, de troubles immunitaires et d une panoplie d autres maladies dépendent des produits de Baxter. Cela crée une vision commune pour les employés de Baxter et souligne notre engagement envers la durabilité visant à offrir une valeur sociale, économique et environnementale durable à nos intervenants. Le quatrième Sommaire sur les priorités en matière de durabilité annuel de Corporation Baxter présente en détail les contributions de Baxter au Canada dans le cadre de la réalisation de nos priorités mondiales à l égard de la durabilité pour Notre équipe, Nos activités et nos produits, et Notre monde. Cela comprend notamment l écologisation de la chaîne d approvisionnement et des réductions de notre consommation d eau et d énergie, le soutien de nos collectivités locales et mondiales, ainsi que des partenariats et des investissements dans la recherche fondamentale afi n d améliorer l accès aux traitements et les résultats en matière de santé. Le sommaire vient compléter le 13 e Rapport annuel sur la durabilité de Baxter International Inc., qui offre un compte rendu détaillé des progrès et des résultats de la société dans le monde. Vous pouvez consulter ce rapport en ligne à l adresse sustainability.baxter.com (en anglais). Nous sommes conscients que la durabilité ne se résume pas aux réalisations passées et le processus de préparation du rapport annuel sur la durabilité dans le monde de Baxter nous guide dans nos efforts visant à faire de Baxter une excellente compagnie et un partenaire privilégié dans le domaine de la santé. Notre regard fi xé sur le travail à venir, nous restons déterminés à dialoguer avec nos clients, nos collectivités, le gouvernement et d autres partenaires pour aider à promouvoir la durabilité dans les soins de santé, la durabilité dans nos collectivités et un monde en meilleure santé. POINTS SAILLANTS DE 2011 SUR LA DURABILITÉ CHEZ BAXTER CANADA Inauguration du nouveau siège social canadien conçu et construit selon les normes du système Leadership in Energy and Environmental Design (LEED ). Le bâtiment met en valeur les principes du bâtiment écologique, notamment des commandes d éclairage perfectionnées, la collecte d eaux de pluie, l utilisation de pavage perméable, et d autres innovations en matière de conservation d eau et d énergie. Réduction de la consommation d eau dans l usine d Alliston d un autre 8 %, permettant à Baxter de dépasser son but de 2015, à savoir une réduction de sa consommation d eau de 35 % indexée sur le chiffre d affaires de Attribution du certifi cat de réduction de l empreinte carbone de la Carbon Trust Footprinting Certifi cation Company à Baxter, pour son dialyseur XENIUM+ pour l hémodialyse. Exempt de bisphénol A, XENIUM+ est le premier produit de néphrologie au monde à obtenir cette certifi cation. Élargissement des initiatives de réduction et de gestion des déchets, détournant plus de 1,5 million de livres ( kg) d emballages des déchets d enfouissement et plus de 92 % de ses déchets non dangereux vers le recyclage, et empêchant l émission de 100 tonnes métriques de dioxyde de carbone par la récupération des palettes. Attribution de la médaille d argent des Prix Canada pour l excellence 2011, dans la catégorie «Excellence, innovation et bien-être» de l Institut national de la qualité, un prix qui met en valeur l excellence en matière de qualité, de service à la clientèle et un milieu de travail sain. Obtention, pour la deuxième année consécutive, du prix «Proof not Promises» de General Electric s Water & Process Technologies, un prix qui souligne les efforts des sociétés clientes qui trouvent un équilibre positif entre les défi s environnementaux d aujourd hui et les demandes industrielles et qui améliorent considérablement leur rendement opérationnel industriel. Soutien de l innovation, de la recherche fondamentale, et d un meilleur accès aux soins de santé, grâce à un don de près de 2,5 millions de dollars d entreprises canadiennes de Baxter et par l intermédiaire de collaborations et de partenariats industriels visant à améliorer l accès, la qualité et la rentabilité des services de soins de santé. Contribution de près de heures de bénévolat partout au Canada, par l intermédiaire du Projet de service mondial de Baxter, et attribution du titre de deuxième groupe de bénévoles le plus important auprès de Partenaires canadiens pour la santé internationale. 3 SOMMAIRE 2011 SUR LES PRIORITÉS EN MATIÈRE DE DURABILITÉ DE CORPORATION BAXTER

4 La durabilité chez Baxter Priorités et objectifs de Baxter en matière de durabilité L engagement de Baxter en matière de durabilité est complémentaire de la mission de la société qui est de sauver et de préserver la vie des gens en créant une valeur sociale, environnementale et économique durable pour l ensemble des intervenants. Bien que les efforts de Baxter couvrent un large éventail de domaines, l entreprise reconnaît l importance d une défi nition claire des priorités sur lesquelles concentrer ses efforts dans le monde et diriger ses initiatives. La société s est dotée de neuf priorités et de leurs objectifs correspondants en matière de durabilité. Ces priorités sont divisées en trois catégories : Notre équipe, Nos activités et nos produits, et Notre monde. Ces priorités refl ètent les plus importantes préoccupations de Baxter en matière de durabilité et les domaines dans lesquels la société jouit d une position idéale pour agir de manière positive. Les objectifs de rendement à long terme de Baxter (décrits dans le tableau à droite) démontrent l engagement de la société, encouragent l amélioration continue et facilitent l évaluation de son rendement. Le comité directeur chargé de la durabilité au sein de l exécutif de Baxter stimule les efforts de la société visant à intégrer la durabilité dans ses activités mondiales et sa planifi cation stratégique à long terme. Les membres du comité soutiennent les priorités de Baxter en matière de durabilité et sont responsables des progrès accomplis afi n d atteindre les objectifs de la société pour Le comité se réunit tous les trois mois avec le personnel pour mesurer les progrès accomplis, aborder les écarts de rendement et examiner de nouvelles initiatives en matière de durabilité. Baxter est fi ère d être reconnue par, ou associée à de nombreux organismes et programmes relatifs à la durabilité. Baxter a été incluse dans le Dow Jones Sustainability Index pour la 14 e année consécutive, et nommée chef de fi le de l industrie des produits médicaux pour la 11 e fois. Baxter a également été reconnue comme l une des 100 entreprises les plus durables du monde; elle fi gure également au palmarès des 100 meilleures entreprises citoyennes de la revue Corporate Responsibility, ainsi qu au palmarès des entreprises les plus admirées au monde de la revue Fortune. En outre, Baxter s est classée première parmi les entreprises des soins de la santé aux États-Unis dans les «Green Rankings» annuels de la revue Newsweek, depuis la création de ce classement en En 2011, Corporation Baxter a reçu la médaille d argent des Prix Canada pour l excellence 2011 d Excellence Canada, dans la catégorie «Excellence, innovation et bien-être», et a obtenu le troisième niveau de certifi cation du programme Quality and Healthy Workplace PEP MD (secteur privé) de l Institut national de la qualité (INQ); elle a également été nommée dans la liste «30 plus verts» regroupant les entreprises canadiennes les plus vertes, publiée par le magazine MacLeans. De plus, Corporation Baxter a reçu le prix «Proof Not Promises» décerné par la division Power and Water and Water and Process Technologies de General Electric, et a été reconnue par le Programme d économie d énergie dans l industrie canadienne (PEEIC) de Ressources naturelles Canada comme chef de fi le du PEEIC. Newsweek 2012 Logo Green Rankings, 2012 Newsweek/The Daily Beast Company LLC. Utilisation autorisée. Pour plus de renseignements, consulter SOMMAIRE 2011 SUR LES PRIORITÉS EN MATIÈRE DE DURABILITÉ DE CORPORATION BAXTER 4

5 S OBJECTIFS 2015 (sauf mention contraire) Notre équipe BAXTER FAVORISERA UN LIEU DE TRAVAIL SAIN ET SÉCURITAIRE Mise en place de programmes du type «bonnes pratiques», conçus pour garantir la sécurité et améliorer la santé des employés, une initiative qui nous placera parmi les trois meilleurs dans ce domaine. BAXTER FAVORISERA UN LIEU DE TRAVAIL INCLUSIF ET DIVERSIFIÉ BAXTER FAVORISERA UNE CONDUITE ÉTHIQUE ET LE RESPECT DES RÉGLEMENTATIONS Nos activités et nos produits BAXTER METTRA EN PLACE UNE CHAÎNE LOGISTIQUE DURABLE Création et maintien d une culture où les différences d idées, de milieux, d expériences et de perspectives sont respectées et valorisées. Poursuite de la promotion de pratiques éthiques de marketing et de vente, en interne comme dans l ensemble du secteur : Mise en pratique, au sein de la société, du «U.S. Healthcare Compliance Program» et du «International Anticorruption Program»; Collaboration avec des associations commerciales, des organisations non gouvernementales et les gouvernements, américains et internationaux, pour harmoniser et faire appliquer des normes sur les transactions financières avec des fournisseurs de soins de santé qui favorisent l enseignement, la recherche et le dialogue sur les produits et services et qui découragent les pratiques abusives. Réduction des émissions de gaz à effet de serre du parc automobile américain de Baxter, par kilomètre, de 20 % par rapport aux chiffres de Intégration de principes durables dans le programme d achats de Baxter avec ses 100 principaux fournisseurs. BAXTER RÉDUIRA SON EMPREINTE CARBONE Réduction des émissions de gaz à effet de serre de 45 % indexées sur les recettes par rapport à Augmentation de la part d énergies renouvelables de 20 % (du total) dans les usines. BAXTER RÉDUIRA SON UTILISATION DE RESSOURCES NATURELLES BAXTER FAVORISERA UNE MEILLEURE GESTION DES PRODUITS Réduction de la consommation d énergie de 30 % indexée sur les recettes par rapport à Réduction de la consommation d eau de 35 % indexée sur les recettes par rapport à Pour y parvenir, une étude en 2010 a évalué les réserves d eau potentiellement vulnérables liées aux activités des sites de Baxter et permis de fixer des objectifs stricts de préservation de l eau dans les zones à haut risque. Mise en place de deux projets destinés à protéger les sources d eau vulnérables ou fournir aux communautés un meilleur accès à l eau propre. Réduction de la production totale de déchets de 30 % indexée sur les recettes par rapport à Suppression de tonnes d emballages sur les produits livrés aux clients, par rapport aux chiffres de Promouvoir la conception durable des produits par l identification et la minimisation des répercussions sur le cycle de vie et l élimination ou la réduction proactive des substances connues qui sont source de préoccupation en ce qui a trait aux nouveaux produits et conditionnements, dans toute la mesure du possible. Repérage des possibilités de remplacer, réduire et raffiner (les «3 R») le recours à l expérimentation animale. Notre monde BAXTER RENFORCERA L ACCÈS AUX SOINS DE SANTÉ PAR LE DÉVELOPPEMENT DE PRODUITS ET PAR DES DONS DE PRODUITS STRATÉGIQUES BAXTER RENFORCERA SON ENGAGEMENT ENVERS L ÉDUCATION, SURTOUT LES MATHÉMATIQUES ET LES SCIENCES Création d un nouveau modèle économique pour améliorer l accès aux soins de santé pour la «base de la pyramide» (pays en voie de développement). Collaboration avec des partenaires donateurs pour développer et mettre en œuvre, à partir de 2010, un plan stratégique de dons de produits qui inclut : être le premier sur les lieux en cas de catastrophe, fournir les produits les plus demandés pour stabiliser l approvisionnement et envoyer les produits les plus utiles dans les pays les moins développés ou en voie de développement. Encouragement de l apprentissage des mathématiques et des sciences par une formation en biotechnologie pour les enseignants et les étudiants des écoles publiques de Chicago, et collaboration avec d autres organisations éducatives pour offrir des formations similaires dans d autres villes. 5 SOMMAIRE 2011 SUR LES PRIORITÉS EN MATIÈRE DE DURABILITÉ DE CORPORATION BAXTER

6 Notre équipe Les quelque employés de Baxter dans le monde jouent un rôle essentiel dans la conception de produits qui permettent de sauver et de préserver des vies humaines. La société s efforce constamment d améliorer ses structures et ses programmes afin d offrir à ses employés un milieu de travail sécuritaire, sain et inclusif, tout en favorisant une culture qui stimule l intégrité et l innovation. Conformément à l engagement de la société à favoriser un milieu de soins de santé plus sécuritaire, les pharmaciens et techniciens des services pharmaceutiques CIVA de Baxter s efforcent d améliorer l innocuité et l efficacité de la préparation de médicaments pour les pharmacies d hôpital canadiennes et les professionnels des soins de la santé en intégrant des processus d assurance de la qualité validés et une technologie de salle blanche dans la préparation de mélanges intraveineux. SOMMAIRE 2011 SUR LES PRIORITÉS EN MATIÈRE DE DURABILITÉ DE CORPORATION BAXTER 6

7 BAXTER FAVORISERA UN LIEU DE TRAVAIL SAIN ET SÉCURITAIRE En tant qu entreprise axée sur la création de produits et de traitements d importance vitale, Baxter voit son impact positif sur la santé et la sécurité de ses employés et de ses sous-traitants comme un prolongement naturel de ses activités. Baxter cherche constamment des moyens de réduire le risque d accidents du travail en identifiant et en s attaquant aux principales sources d incidents. La société démontre son engagement envers le bien-être des employés en offrant des programmes de sensibilisation et d amélioration de la santé. PROGRÈS OBJECTIF 2015 : Mettre en œuvre les meilleurs programmes du secteur afin de protéger la sécurité et d améliorer la santé des employés pour se classer parmi les trois premiers de son secteur d activité dans ce domaine. SÉCURITÉ DES EMPLOYÉS Depuis 2008, Baxter a appliqué l identifi cation des dangers et l évaluation des risques afi n d améliorer ses résultats dans le domaine de la sécurité et de mieux comprendre les principales causes des blessures et des affections médicales des employés afi n d adapter des programmes pour y remédier. Dans le cadre d un engagement proactif envers un milieu de travail sain, l excellence en matière de sécurité et une responsabilité partagée, les employés participent activement aux initiatives de prévention des incidents, comme les évaluations de risques des installations et des services, les analyses ergonomiques et l éducation et la formation sur la sécurité préventive. Baxter a adopté une approche fondée sur le travail d équipe pour évaluer les risques propres à chaque tâche. Ces évaluations sont effectuées à l égard du nouvel équipement et des méthodes de confi nement secondaires, de la compatibilité entre les produits chimiques, des dispositifs de protection sur les machines et de l hygiène, du bien-être et de l ergonomie en milieu industriel. En 2011, les évaluations des risques ont été effectuées dans tous les services et toutes les installations de Baxter, en particulier sur le site de production d Alliston (Ontario) et le siège social de la société à Mississauga, ainsi que dans les services techniques canadiens et les services pharmaceutiques CIVA. Les résultats de ces évaluations sont ensuite intégrés au processus de planifi cation stratégique et de formation de chaque site. SANTÉ ET BIEN-ÊTRE Une main-d œuvre productive et en bonne santé est essentielle au succès continu de Baxter. Grâce à son programme mondial de santé et de bien-être les nombreuses initiatives de l entreprise en matière de santé et de bien-être sont regroupées dans un même programme complet qui promeut non seulement la santé personnelle et professionnelle, mais qui encourage également la responsabilité individuelle et l engagement. Ces initiatives comprennent notamment deux grandes campagnes de promotion de la santé : le Exercise Challenge», visant à accroître les niveaux d activité physique, et le «Healthy Eating Month», pour encourager une meilleure alimentation. Baxter offre également le Profi l personnel de bien-être, un outil en ligne qui aide les employés à mieux comprendre l incidence de leur choix de mode de vie, de leurs antécédents familiaux et de divers facteurs sur leur santé. L utilisation de cet outil par les employés pour se fi xer des objectifs, créer des plans d action et suivre les progrès accomplis est en progression constante. En 2011, 39 % des employés canadiens ont utilisé l outil, comparativement à 33 % en 2010, soit nettement au-delà de l objectif global de 25 % visé par l entreprise. En 2011, Baxter a atteint un jalon important en matière de sécurité. L usine de fabrication d Alliston a totalisé un million d heures sans incident de santé et de sécurité avec jours de travail perdus. L usine de fabrication d Alliston s est également distinguée par une baisse de 51 % du taux d accidents déclarés : 5,33 en 2010 contre 1,86 en 2011, contribuant à une diminution globale de 65 % depuis Bien que les taux de cas déclarés et les taux de cas avec jours de travail perdus aient diminué, l entreprise a noté, à l échelle mondiale, une augmentation des taux de jours de travail perdus. Baxter se concentre sur l évaluation des risques, les initiatives de prévention des accidents et les stratégies ergonomiques visant l amélioration du rendement en matière de sécurité. 7 SOMMAIRE 2011 SUR LES PRIORITÉS EN MATIÈRE DE DURABILITÉ DE CORPORATION BAXTER

8 BAXTER FAVORISERA UN LIEU DE TRAVAIL INCLUSIF ET DIVERSIFIÉ Baxter est convaincue qu une culture inclusive et qu une main-d œuvre diversifiée peuvent contribuer à la réussite et à la durabilité de la société en favorisant l innovation et en établissant des relations de confiance avec les employés, les clients, les fournisseurs et les partenaires communautaires. Cette philosophie constitue le socle de la stratégie d inclusion et de diversité mondiale de Baxter, qui est directement liée à l une des valeurs communes de la société, à savoir le respect des autres et la diversité des contributions de chacun. PROGRÈS OBJECTIF 2015 : Création et maintien d une culture inclusive où les différences d idées, de milieux, d expériences et de perspectives sont respectées et valorisées. CONSEIL DE L INCLUSION MONDIALE Créé en 2008 et composé de chefs de fi le des divisions, des régions et des fonctions de l entreprise, le Conseil de l inclusion mondiale de Baxter apporte son leadership éclairé, ses conseils et son soutien pour améliorer la culture d intégration de l entreprise. Le Conseil a pour mandat de : Promouvoir et défendre la philosophie et les initiatives d inclusion de Baxter; Cerner les diffi cultés et les obstacles en milieu de travail qui pourraient avoir une incidence sur la culture inclusive; Recommander de nouvelles idées ou initiatives afi n d accélérer une culture inclusive; Déterminer des occasions de tirer parti des initiatives existantes dans toute l entreprise; et S assurer que les initiatives d inclusion concordent avec les priorités commerciales de Baxter. En décembre 2011, les femmes occupaient 64 % de tous les postes au sein de Corporation Baxter, en légère baisse par rapport à 2010 (66 %). En revanche, le nombre de femmes à des postes de cadres supérieurs est passé de 46 % à 48 %. En collaboration avec le Conseil de l inclusion mondiale, les divisions, les régions et les fonctions de l entreprise dans le monde entier ont élaboré des plans d inclusion locaux. Ces programmes répondent non seulement à des priorités et des exigences d inclusion uniques, mais intègrent aussi les occasions à l échelle de Baxter. Cette approche personnalisée tient compte du caractère unique des besoins dans chaque région du monde. L ambassadeur de l inclusion canadienne de Baxter participe au Conseil de l inclusion mondiale et collabore avec les dirigeants canadiens afi n de répercuter la vision, les initiatives et les objectifs mondiaux sur les objectifs canadiens. Les initiatives incluent un sondage semestriel sur la culture de Baxter, effectué auprès de tous les employés de la société. Refl étant l engagement de Baxter envers une culture inclusive où les différences d idées, de milieux, d expériences et de perspectives sont respectées et valorisées, tous les employés sont vivement encouragés à donner leur avis sur ce qui va bien et ce que la société peut améliorer. En 2011, 89 % des employés de Baxter dans le monde, dont 92 % des employés canadiens, ont participé et répondu au sondage, égalant par là-même le taux de réponse enregistré en Comme dans les sondages précédents, c est dans le domaine du dévouement de la société envers la qualité des produits et le service aux clients que nous obtenons les meilleurs résultats. SOMMAIRE 2011 SUR LES PRIORITÉS EN MATIÈRE DE DURABILITÉ DE CORPORATION BAXTER 8

9 BAXTER FAVORISERA UNE CONDUITE ÉTHIQUE ET LE RESPECT DES RÉGLEMENTATIONS En qualité d entreprise de soins de santé mondiale présente dans plus de 100 pays, Baxter s engage à respecter la loi et à promouvoir une culture axée sur la déontologie et la conformité. Baxter appuie cette culture au moyen de politiques qui sont clairement communiquées et comprises à l échelle de l entreprise, ainsi qu à l aide d une panoplie de programmes et d activités visant à aider les employés à prendre des décisions éclairées au sujet des comportements qu il convient d adopter dans les marchés où ils exercent leurs activités. PROGRÈS OBJECTIF 2015 : Continuer à prôner des pratiques de vente et de marketing éthiques, tant en interne que dans tout le secteur : En mettant en œuvre le U.S. Healthcare Compliance Program amélioré de Baxter et le International Anticorruption Program au sein de la société; et En collaborant avec les associations commerciales, les organisations non gouvernementales et les gouvernements américains et internationaux pour harmoniser et faire appliquer des normes en ce qui a trait aux transactions financières avec des fournisseurs de soins de santé qui favorisent l enseignement, la recherche et le dialogue au sujet des produits et services et qui découragent les pratiques abusives. CODE DE CONDUITE Le Code de conduite de Baxter défi nit les principes fondamentaux qui régissent le comportement des employés et la façon dont l entreprise mène ses activités. Le Code s applique au conseil d administration et à l ensemble des employés, y compris le président-directeur général et les autres cadres supérieurs. Il se fonde sur l engagement de longue date de Baxter à jouer un rôle de chef de fi le en matière de pratiques commerciales conformes à l éthique, et couvre des sujets tels que la protection et l utilisation des actifs de la société, l exactitude de la tenue des dossiers, l information concurrentielle et confi dentielle, les pratiques de vente et de marketing, la lutte contre la corruption, les délits d initié, la bioéthique, les confl its d intérêts, les cadeaux et la conformité avec les règles commerciales en vigueur. Les codes et normes de Baxter s appliquent aux employés mais s étendent aussi aux relations de la société avec les fournisseurs, les professionnels des soins de la santé, les établissements médicaux et les associations de patients. Baxter exige également que tous ses employés à travers le monde suivent une formation sur la conformité juridique et réglementaire. En 2011, la société a proposé des cours de formation en ligne sur divers sujets, parmi lesquels les plaintes sur les produits, la pharmacovigilance, le signalement des effets indésirables, la confi dentialité des données, la conformité avec les lois et règlements régissant les échanges commerciaux, le Foreign Corrupt Practices Act (FCPA) américain, l antitrust, la propriété intellectuelle, et les normes d éthique et de conformité de Baxter. Toujours en 2011, Baxter a poursuivi son programme de formation anticorruption auprès des employés régulièrement en relation avec des représentants du gouvernement et des professionnels de la santé. Elle a notamment offert de la formation sur la Politique des interactions dans le domaine de la santé et sur les exigences réglementaires dans le domaine des ventes et du marketing. Corporation Baxter parmi les récipiendaires des Prix Canada pour l excellence En 2011, Corporation Baxter s est vue décerner la prestigieuse médaille d argent pour l excellence, l innovation et le bien-être des Prix Canada pour l excellence. Décernés chaque année par Excellence Canada (anciennement, l Institut national de la qualité), les Prix Canada pour l excellence récompensent les entreprises qui se distinguent par leur excellence en matière de qualité, de service à la clientèle et un milieu de travail sain. «Pour recevoir la prestigieuse médaille d argent pour l excellence, l innovation et le bien-être, les entreprises doivent s engager envers l amélioration continue et l excellence dans tous les critères du cadre de travail complet et global pour l excellence organisationnelle au Canada. Corporation Baxter a clairement démontré qu elle n était pas seulement une entreprise de «qualité», mais également un Milieu de travail sain MD. Autrement dit, c est vraiment une excellente entreprise», a déclaré Allan Ebedes, PDG, Excellence Canada. Ce prix est décerné en fonction du Programme d excellence progressive MD (PEP) dans les catégories Qualité et Milieu de travail sain MD d Excellence Canada, une approche progressive axée sur les objectifs en matière d application de critères d excellence. Pour recevoir la médaille d argent, les entreprises doivent atteindre l équivalent du niveau III du PEP. L usine de fabrication de Baxter à Alliston (Ontario) a reçu son premier Prix de la qualité de l Institut national de la qualité en Corporation Baxter a, depuis, obtenu les trois niveaux de certifi cation PEP MD de l Institut national de la qualité dans les catégories Qualité et Milieu de travail sain. Pour plus de renseignements : 9 SOMMAIRE 2011 SUR LES PRIORITÉS EN MATIÈRE DE DURABILITÉ DE CORPORATION BAXTER

10 Nos activités et nos produits La gestion de l environnement est au cœur des préoccupations de Baxter depuis plus de 30 ans. Pour continuer à améliorer le rendement de la société sur le plan environnemental, Baxter a élaboré des programmes portant sur l ensemble du cycle de vie, de la conception des produits et de la gestion des fournisseurs, en passant par la fabrication et le transport, pour terminer avec la fin de vie du produit. En 2011, Baxter a investi 9,5 millions de dollars pour augmenter la capacité de production de son usine de fabrication d Alliston. Cet investissement, le plus important pour une seule année dans toute l histoire de l usine, fait plus que doubler la zone de mélange des solutions parentérales destinées aux Canadiens atteints de maladies chroniques et complexes, et permet une automatisation accrue afi n de réduire les mouvements répétitifs des employés. L usine d Alliston produit des solutions intraveineuses, des solutions nutritives, ainsi que des solutions pour dialyse péritonéale et hémodialyse, toutes essentielles au maintien de la vie, dont 99 % sont vendues au Canada. Alliston est la plus ancienne usine produisant des solutions parentérales au Canada, et le seul fabricant canadien de solutions de dialyse péritonéale. SOMMAIRE 2011 SUR LES PRIORITÉS EN MATIÈRE DE DURABILITÉ DE CORPORATION BAXTER 10

11 BAXTER METTRA EN PLACE UNE CHAÎNE LOGISTIQUE DURABLE Une part considérable des impacts environnementaux les plus vastes de Baxter se produit dans sa chaîne logistique. Baxter concentre ses efforts sur l approvisionnement en matières premières et autres biens et services ayant un impact environnemental moindre, la réduction des émissions liées aux transports et l amélioration de la performance environnementale de ses fournisseurs. PROGRÈS OBJECTIF 2015 : Intégrer des principes durables dans le programme d achats de Baxter avec ses 100 principaux fournisseurs. EXIGENCES POUR LES FOURNISSEURS Baxter travaille avec des milliers de fournisseurs dans plus de 100 pays de façon à assurer l approvisionnement en matières premières, composants, services, biens et capacités de transport nécessaires à ses activités dans le monde. Pour améliorer les impacts environnementaux de ses achats, Baxter a commencé à incorporer des principes de durabilité dans ses relations formelles avec ses fournisseurs. Depuis 2009, Baxter a incorporé 20 critères de durabilité dans ses procédures d achat afi n de donner un cadre de travail à sa structure d approvisionnement. Ceci permet d évaluer les initiatives de ses fournisseurs en matière de durabilité ainsi que de santé, de sécurité et d environnement (SSE). L entente de services standard de Baxter prévoit notamment l obligation pour les fournisseurs de : Décrire leurs efforts en matière de durabilité en précisant leurs buts et objectifs axés sur : - La réduction des matières dangereuses dans leurs produits et services, y compris les emballages - La garantie d un lieu de travail sain et sécuritaire pour les employés - La réduction des déchets envoyés dans l environnement - L intégration d un système de gestion des initiatives de SSE dans leurs activités Décrire leurs efforts en matière de : - Promotion d un lieu de travail inclusif et diversifi é - Écologisation de la chaîne d approvisionnement Résultats de l enquête annuelle Baxter de développement durable auprès de ses fournisseurs % durable* Catégorie Programme environnemental / de développement durable 34 % 30 % 36 % Exemple de critère : Mesure et signalement d'informations environnementales Protection des Droits de la personne s/o 88 % 96 % Exemple de critère : Existence d un objectif et de programmes pour éviter et réduire les blessures liées au travail Réduction de l empreinte carbone 46 % 61 % 60 % Exemple de critère : Existence d un objectif et d un programme pour réduire les émissions de gaz à effet de serre Réduction de l utilisation des ressources naturelles 61 % 55 % 63 % Exemple de critère : Existence d un objectif et d activités pour réduire la génération de déchets Meilleure gestion du cycle de vie des produits 24 % 35 % 46 % Exemple de critère : Utilisation d une approche de gestion / cycle de vie du produit Pourcentage de fournisseurs ayant 34 % 44 % 43 % répondu qui sont globalement considérés comme «durables» * Les fournisseurs sont considérés comme «durables» dans une catégorie s'ils ont répondu positivement («oui» ou «en cours») à 90 % des questions de la catégorie. En 2011, Baxter a modifié la terminologie de l évaluation globale en remplaçant «écologique» par «durable» afin de mieux refléter les critères. - Éducation ou autres initiatives de bénévolat dans les collectivités Baxter effectue tous les ans une enquête parmi 100 fournisseurs sélectionnés pour évaluer leur rendement par rapport à ces critères. La société utilise les réponses de l enquête pour en apprendre davantage sur les programmes de durabilité des fournisseurs et cerner les possibilités de partage des meilleures pratiques et de collaboration visant à améliorer le rendement de Baxter comme celui de ses fournisseurs. 11 SOMMAIRE 2011 SUR LES PRIORITÉS EN MATIÈRE DE DURABILITÉ DE CORPORATION BAXTER

12 BAXTER RÉDUIRA SON EMPREINTE CARBONE Pour relever les défis du réchauffement mondial et des bouleversements climatiques, Baxter fixe des objectifs de réduction des gaz à effet de serre (GES), met en œuvre des programmes de réduction des émissions, et s efforce à réduire son empreinte carbone totale. L approche mondiale et multidimensionnelle de Baxter pour réduire les émissions de GES émanant de ses activités dans le monde comporte de nombreuses stratégies, parmi lesquelles la conservation d énergie, les technologies à haute efficacité énergétique, les énergies renouvelables, la construction de nouvelles installations ultra-performantes et l utilisation de crédits et de titres compensatoires de carbone. PROGRÈS EN VEDETTE : MOINS DE CAMIONS BAXTER SUR LES ROUTES GRÂCE AUX EXPÉDITIONS DIRECTES OBJECTIF 2015 : Réduire les gaz à effet de serre de 45 % indexés sur le chiffre d affaires de 2005 TRANSPORT DE PRODUITS Baxter transporte d importantes quantités de matières premières et plus de 100 millions de caisses de produits fi nis chaque année par l entremise de sa chaîne logistique mondiale. La société cherche à réduire le transport par camion, et les émissions de carburant et de carbone associées, à l aide de programmes innovateurs, dont notamment le transport intermodal, l optimisation des calendriers de livraison et l utilisation de véhicules à émissions réduites. L impact environnemental varie selon le moyen de transport employé aérien, maritime, fl uvial, routier ou ferroviaire parce que chaque moyen de transport utilise différentes quantités de carburant. Compte tenu de la gamme de produits et de la portée mondiale de Baxter, le transport intermodal, qui combine plusieurs moyens de transport pour une seule expédition, offre la meilleure possibilité d économie de coût et de réduction des émissions de GES liées au transport de produits. Afi n d économiser en énergie, Baxter a augmenté le recours au transport intermodal depuis Les conteneurs quittent les usines par camion pour être transférés à des trains ou des péniches, plus effi caces et moins coûteux pour les longs trajets. La livraison fi nale est effectuée par camion. Ce système présente plusieurs avantages : diminuer les coûts, réduire les émissions et augmenter le rendement énergétique par tonne de produit transporté en économisant le carburant. Baxter a ainsi réussi à diminuer de 5 % le nombre de livraisons à l échelle du pays et à réduire de 11 % la distance parcourue pour le total cumulé de ses livraisons. En 2011, Baxter a trouvé un moyen d optimiser les expéditions de son usine de fabrication d Alliston (Ontario) destinées aux clients de l Ouest du Canada, afi n de contribuer à réduire l empreinte carbone de la société tout en satisfaisant les besoins des clients. À Alliston, Baxter fabrique des solutions intraveineuses, des solutions nutritives, ainsi que des solutions pour dialyse péritonéale et hémodialyse, toutes essentielles au maintien de la vie, dont 99 % sont vendues au Canada. L usine d Alliston de Baxter est la plus ancienne usine produisant des solutions parentérales au Canada, et le seul fabricant canadien de solutions de dialyse péritonéale. Les commandes de produits destinées à des clients dans l Ouest du Canada étaient transportées par camion de l usine d Alliston à l entrepôt de Vaughan (Ontario), avant d être déchargées puis acheminées par train à Calgary (Alberta) où elles étaient à nouveau déchargées avant leur livraison aux clients. En 2011, Baxter a collaboré avec ses fournisseurs 3PL afi n de créer un plan d expédition plus diect qui, à compter de 2012, permet à Baxter d éliminer les expéditions à Vaughan et d acheminer directement les produits de l usine d Alliston à l entrepôt de Calgary par voie ferrée sans pénalité de coût pour les fournisseurs 3PL. En conséquence, Baxter envisage, au cours de sa première année, d éliminer plus de 500 trajets de camions ainsi que la consommation de carburant et les émissions de gaz qui y sont associées. Baxter a également relevé d autres possibilités d expéditions directes et collabore avec ses partenaires de transport pour leur mise en œuvre en SOMMAIRE 2011 SUR LES PRIORITÉS EN MATIÈRE DE DURABILITÉ DE CORPORATION BAXTER 12

13 BAXTER RÉDUIRA SON EMPREINTE CARBONE EN VEDETTE : OPTIMISER LES LIVRAISONS À DOMICILE Au Canada, Baxter assure la livraison à domicile de produits de dialyse péritonéale (DP) à des milliers de patients dans tout le pays pour leur permettre de suivre leur traitement essentiel au maintien de la vie dans le confort de leur lieu de résidence. C est une responsabilité que Baxter assume avec le plus grand sérieux puisque les patients dépendent de l accès au matériel et aux produits indispensables pour effectuer leur dialyse quotidiennement. En 2011, Baxter a lancé un programme destiné aux patients à domicile conçu pour aider ces derniers à mieux planifi er leurs besoins en dialyse. Avec près de patients canadiens nécessitant la livraison continue et en temps voulu des produits de dialyse, une planifi cation plus précise des besoins mensuels en fournitures de DP permet à Baxter de réduire le nombre de livraisons par camion, ainsi que les autres modes de transport utilisés pour les livraisons distantes, dans tout le Canada. Grâce à cette initiative, Baxter entend réduire de 5 % le nombre de commandes et de livraisons aux patients à domicile au Canada en Au cours des dernières années, Baxter a également mis en œuvre un certain nombre d améliorations en matière de transport afi n de réduire la consommation de carburant et les émissions de GES. En voici les principales : Installation d un dispositif d arrêt automatique des moteurs pour réduire le temps de ralenti Limitation de vitesse pour tous les véhicules du parc entre 90 et 93 km/heure Évasements sur les camions pour réduire l effet de traînée dû au vent et accroître le kilométrage Moteurs écologiques utilisant uniquement du carburant à très faible teneur en soufre Camions équipés de moteurs utilisant les tout derniers systèmes électroniques d économie de carburant Nouvelles technologies de chauffage et de refroidissement dans les cabines de camions Calendriers d entretien optimisés pour les semi-remorques, en particulier pour le rechapage des pneus et les vidanges d huile En 2011, Baxter a commencé le remplacement de son parc de camions au Canada par des véhicules plus modernes et plus effi caces, et poursuivra ce programme tout au long de l année SOMMAIRE 2011 SUR LES PRIORITÉS EN MATIÈRE DE DURABILITÉ DE CORPORATION BAXTER

14 BAXTER RÉDUIRA SON EMPREINTE CARBONE PROGRÈS OBJECTIF 2015 : Augmenter la consommation d énergies renouvelables à 20 % (du total) dans les usines. BAXTER INAUGURE SON NOUVEAU SIÈGE SOCIAL CANADIEN LE NOUVEAU BÂTIMENT CONFORME AUX NORMES LEED INTÈGRE DES INNOVATIONS ÉCOLOGIQUES EN MATIÈRE DE CONSERVATION D EAU ET D ÉNERGIE Les bâtiments écologiques offrent de nombreux avantages qui réduisent l impact environnemental et les coûts d exploitation tout en améliorant la productivité des employés. Baxter a incorporé les principes du bâtiment écologique sur plusieurs de ses sites dans le monde. En 2011, Corporation Baxter a inauguré son nouveau siège social canadien à Mississauga (Ontario), un bâtiment conçu et construit selon les normes du système Leadership in Energy and Environmental Design (LEED ). Le système d évaluation des bâtiments écologiques LEED est une norme nationale fondée sur consensus pour la conception de bâtiments durables et performants. Le nouvel immeuble de bureaux de Baxter bénéfi cie d une meilleure qualité de l environnement intérieur et est équipé de systèmes de conservation d eau et d énergie qui permettent l utilisation d énergie renouvelable, notamment les ressources naturelles qui sont renouvelées naturellement telles que la lumière solaire, le vent et la pluie. À l automne 2011, Baxter Canada a eu le plaisir d accueillir Son Honneur Hazel McCallion, mairesse de Mississauga (Ontario), ainsi que des partenaires communautaires et commerciaux pour célébrer la Semaine de la réduction des déchets à l occasion de l inauguration du bâtiment de son nouveau siège social. Grâce à l incorporation des principes de conception du bâtiment écologique, le nouveau siège social de Baxter permettra de : Réduire la demande énergétique avec un chauffe-eau solaire qui préchauffe l eau utilisée dans le bâtiment et par Baxter. Réduire la consommation d eau grâce à de nouveaux appareils de plomberie et à la collecte d eaux de pluie pour l irrigation, et par l emploi d une citerne, ce qui pourrait se traduire par une économie de litres d eau potable par an. Économiser l énergie grâce à des technologies de CVC et des commandes d éclairage perfectionnées qui se règlent selon l intensité du soleil et les températures internes. Réduire les demandes du site sur les systèmes de drainage pluvial par l utilisation de pavage perméable et de rigoles de biofi ltration. Détourner les déchets d enfouissement par des pratiques de gestion écologique. Ce projet est enregistré auprès du Conseil du bâtiment durable du Canada (CBDCa). Corporation Baxter enregistre le volet du programme dédié à la construction par les locataires auprès du CBDCa et vise au minimum la certifi cation LEED Argent. Partenaires de Baxter Canada pour un déménagement «vert» Dans le cadre des préparatifs du déménagement de la société dans son nouveau siège social conçu aux normes LEED, Baxter s est associée à CSR EcoSolutions pour mettre en œuvre un plan de transition écologique visant à réduire, à réutiliser et à recycler. En réutilisant des meubles usagés et en faisant don d objets divers à des œuvres de bienfaisance, Baxter a détourné tonnes de déchets d enfouissement, ce qui a permis d éviter l émission de kg de dioxyde de carbone (CO 2 ) et de kg de méthane dans l atmosphère. SOMMAIRE 2011 SUR LES PRIORITÉS EN MATIÈRE DE DURABILITÉ DE CORPORATION BAXTER 14

15 BAXTER RÉDUIRA SON UTILISATION DE RESSOURCES NATURELLES Baxter a besoin de matières premières, d énergie, d eau et d autres ressources naturelles pour fabriquer ses produits et mener ses activités. Ces ressources sont limitées, et la société a démontré depuis longtemps sa volonté de les utiliser avec sagesse. PROGRÈS OBJECTIF 2015 : Réduire la consommation d énergie de 30 % indexée sur le chiffre d affaires de RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION D ÉNERGIE L usine Baxter d Alliston a continué à réduire sa consommation d énergie et à progresser vers l accomplissement de son objectif de 2015 grâce à des innovations telles que l optimisation des systèmes de récupération de la chaleur et de CVC. En 2011, l usine a apporté des innovations aux processus de rinçage et de scellement des poches de solutions i.v. fabriquées qui ont permis de réduire la consommation d électricité de plus de kilowatts/heure. L usine utilise également un système de récupération de la chaleur qui réutilise la chaleur produite par les gaz d échappement de la chaudière pour préchauffer l eau de remplissage du stérilisateur. L eau d entrée est ainsi chauffée de 35 F à 130 F, ce qui permet à l usine de réduire sa consommation de gaz naturel de près de 5 %. L usine a également mis en place les mesures de réduction de la consommation de gaz et d électricité suivantes : Systèmes d éclairage éconergétiques Utilisation d un économiseur pour préchauffer l eau d alimentation des chaudières Réglages trimestriels des chaudières Optimisation des cycles du stérilisateur Augmentation de la densité de la charge des stérilisateurs à l aide de palettes empilables Utilisation de vannes sur le stérilisateur afi n de réduire les fuites Installation d un régulateur de pression du système d air comprimé et réduction des valeurs de réglage de la pression Réduction du renouvellement de l air dans les principales salles blanches Année Consommation d énergie % de la réduction La stérilisation de solutions préparées dans l usine de Baxter à Alliston est une étape critique dans le processus de fabrication. Afi n de réduire sa consommation en énergie, l usine réutilise la chaleur émise par ses chaudières pour préchauffer l eau d alimentation des stérilisateurs, elle a optimisé les cycles des stérilisateurs et elle a également augmenté la densité de la charge des stérilisateurs à l aide de palettes empilables % 4,27 % 6,45 % 1,08 % Mesures par litre de produit fabriqué 15 SOMMAIRE 2011 SUR LES PRIORITÉS EN MATIÈRE DE DURABILITÉ DE CORPORATION BAXTER

16 BAXTER RÉDUIRA SON UTILISATION DE RESSOURCES NATURELLES PROGRÈS OBJECTIF 2015 : Réduire la consommation d eau de 35 % indexée sur le chiffre d affaires de Pour y parvenir, une étude en 2010 a évalué les bassins hydrologiques potentiellement vulnérables associés aux usines de Baxter et a permis de fixer des objectifs de conservation de l eau ambitieux pour les zones à haut risque. RÉDUCTION DE LA CONSOMMATION D EAU L usine de Baxter à Alliston a réussi à réduire d un autre 8 % sa consommation d eau en 2011 (un gain sur sa réduction de 3 % en 2010), lui permettant de dépasser son but de 2015, à savoir une réduction de sa consommation d eau de 35 % indexée sur le chiffre d affaires de La réussite constante de la société dans le domaine de la conservation de l eau est due en grande partie aux projets de récupération et de réutilisation de l eau. En 2011, l usine a mis en place plusieurs innovations pour réduire la consommation d eau. Les initiatives pour réduire la fréquence du lavage à contre-courant, réduire la consommation d eau lors du démarrage immobile, le silo et la vidange du circuit, et pour le rinçage des poches i.v. fabriquées, ont permis d économiser près de 3 millions de gallons d eau et de réduire la consommation d eau municipale de 2,7 millions de gallons. Autres initiatives de fabrication pour réduire la consommation d eau : Utilisation d une tour de refroidissement et d un système de récupération de l eau dans le but de réutiliser l eau de refroidissement servant au processus de stérilisation Une employée de Baxter accueille la D re Kellie Leitch, députée de Simcoe-Grey (Ontario) lors d une visite guidée de l usine de fabrication de Baxter à Alliston en Mise à niveau de cuves de stérilisation afi n de faciliter la récupération de l eau de refroidissement Maintien de niveaux minimums au moment de la purge sous pression de l appareil de distillation Baxter réutilise l eau de refroidissement utilisée lors de la fabrication dans son usine d Alliston, ce qui lui permet d économiser chaque année suffi samment d eau pour remplir 50 piscines olympiques. De fait, l usine utilise aujourd hui 70 % moins d eau qu en Année Consommation d eau 7,57 5,2 5,3 5,16 4,75 % de la réduction 31 % -1,90 % 2,64 % 7,94 % Mesures par litre de produit fabriqué SOMMAIRE 2011 SUR LES PRIORITÉS EN MATIÈRE DE DURABILITÉ DE CORPORATION BAXTER 16

17 BAXTER RÉDUIRA SON UTILISATION DE RESSOURCES NATURELLES PROGRÈS OBJECTIF 2015 : Mettre en œuvre deux projets pour aider à protéger les bassins hydrologiques vulnérables ou fournir aux communautés un meilleur accès à l eau propre PROJET DE RESTAURATION DES COURS D EAU En étroite collaboration avec le ministère de l Environnement de l Ontario, l usine d Alliston de Baxter a mis en œuvre avec succès une solution de durabilité à long terme pour la récupération et la réutilisation des eaux de refroidissement utilisées dans le processus de stérilisation, éliminant complètement les émissions dans les cours d eau. Baxter participe également depuis quelques années au Nottawasaga Streams Committee qui travaille à l amélioration de l habitat et de l environnement. Chaque printemps, de concert avec le South Simcoe Stream Network, Baxter organise des plantations d arbres communautaires. Les employés de l usine d Alliston et les Les employés de Baxter ainsi que les membres de leur résidents locaux unissent leurs forces pour planter de jeunes famille et de leur collectivité ont participé à la plantation annuelle d arbres à Alliston en Ontario. arbres le long des berges de Spring Creek afi n d améliorer la stabilisation des berges et l ombrage dans le but d améliorer l état de santé général du cours d eau. Plus de arbres ont ainsi été plantés depuis le début du programme. Le Nottawasaga Streams Committee a reconnu l engagement de longue date de la société envers le leadership environnemental pour son partenariat dans le projet de restauration du cours d eau à South Simcoe (Ontario). Baxter reçoit le Prix «Proof not Promises» En 2011, Corporation Baxter s est vue remettre pour la deuxième année consécutive le prix «Proof not Promises» de GE Water & Process Technologies. Le prix «Proof not Promises» de GE est remis chaque trimestre et souligne les efforts des sociétés clientes qui trouvent un équilibre positif entre les défi s environnementaux d aujourd hui et les demandes industrielles, et qui améliorent considérablement leur rendement opérationnel industriel. GE collabore avec ses clients pour les aider à établir et atteindre des objectifs stratégiques qui se traduisent par des actes concrets, et non pas par des promesses. Au cours du processus de sélection à trois niveaux, les objectifs et les avantages fi nanciers et opérationnels sont examinés. Pour plus de renseignements : 17 SOMMAIRE 2011 SUR LES PRIORITÉS EN MATIÈRE DE DURABILITÉ DE CORPORATION BAXTER

18 BAXTER RÉDUIRA SON UTILISATION DE RESSOURCES NATURELLES PROGRÈS OBJECTIF 2015 : Réduire la production de déchets totale de 30 % indexés sur le chiffre d affaires de Les pratiques de Baxter combinent des efforts de réduction, de réutilisation et de recyclage. Chaque usine produisant différents types de déchets, la société encourage les sites à déterminer les possibilités d amélioration sur le plan de l utilisation des ressources naturelles et de la gestion des déchets. Voici quelques-unes des principales initiatives de réduction et de détournement des déchets en 2011 : L usine d Alliston de Baxter emploie depuis longtemps des pratiques de recyclage dans le cadre de ses efforts continus pour une fabrication durable. En 2011, l usine a détourné plus de lb ( kg) d emballages des déchets d enfouissement et plus de 92 % de ses déchets non dangereux vers le recyclage. L entrepôt de Baxter à Vaughan (Ontario) a détourné, vers des centres de recyclage, lb ( kg) d emballages (papier, carton et fi lm rétractable). Avant août 2010, tous les déchets de papier et de fi lm rétractable étaient enfouis. Avec son programme de détournement vers le recyclage désormais en place, on estime que lb ( kg) supplémentaires ont été détournés en 2011 par rapport à L entrepôt étudie actuellement des options de détournement des déchets d enfouissement du bois et du polystyrène, deux matériaux qui représentent lb ( kg) par an. Baxter fait appel à Stericycle, une société spécialisée dans l élimination appropriée des déchets médicaux, qu on appelle aussi déchets biologiques dangereux. Stericycle collecte tous les déchets, qui doivent être détruits ou éliminés, des services pharmaceutiques du CIVA de Baxter et des partenaires de la chaîne logistique. Tous les déchets de solutions intraveineuses collectés sont déchiquetés, les déchets non dangereux sont incinérés dans les installations de Covanta Energy et les déchets biologiques dangereux sont incinérés dans les installations de Stericycle. Cette méthode permet à Baxter d être en conformité avec la réglementation en matière d élimination des déchets médicaux, avec une documentation complète de la chaîne de conservation aux fi ns de collecte et de traitement. Baxter a collaboré avec ses fournisseurs pour incorporer ses objectifs de durabilité dans un programme de récupération des palettes. Sans modifi er les volumes, Baxter s est concentrée sur la récupération des palettes et leur renvoi aux fournisseurs aux fi ns de réparation, réutilisation ou recyclage, contribuant ainsi à éviter l émission de 101 tonnes métriques de dioxyde de carbone dans l atmosphère. OBJECTIF 2015 : Éliminer tonnes métriques de matériaux d emballage sur les produits envoyés aux clients par rapport aux chiffres de En 2011, Baxter a introduit de nouveaux emballages (glacières) de la chaîne du froid, plus petits et plus légers, pour le transport de produits réfrigérés aux clients. Les glacières servent à transporter des produits qui doivent être conservés entre 2 et 8 degrés Celsius, y compris des micronutriments, des produits de biochirurgie et des médicaments oncologiques. Étant donné le volume de ces expéditions Glacière Petite Grande Avant lb lb Maintenant 19 lb 28 lb chaque année, Baxter y a décelé l occasion de réduire les déchets d emballage et l empreinte carbone lors du transport en réduisant la taille des glacières, qui sont désormais deux fois plus légères. SOMMAIRE 2011 SUR LES PRIORITÉS EN MATIÈRE DE DURABILITÉ DE CORPORATION BAXTER 18

19 BAXTER FAVORISERA UNE MEILLEURE GESTION DES PRODUITS Baxter s engage à développer de nouveaux produits de façon à minimiser les conséquences environnementales. Cela nécessite une vision globale, qui commence dès les premières étapes de la conception et le choix des matériaux, et qui se poursuit jusqu à la fabrication, le transport et la fin de vie des produits. PROGRÈS OBJECTIF 2015 : Promouvoir la conception durable des produits par l identification et la minimisation des répercussions sur le cycle de vie et l élimination ou la réduction proactive des substances connues qui sont source de préoccupation en ce qui a trait aux nouveaux produits et conditionnements, dans toute la mesure du possible. EMBALLAGES Baxter étudie soigneusement les impacts potentiels des matériaux utilisés dans ses produits et ses emballages, y compris les caractéristiques uniques des solutions conditionnées, les caractéristiques de rendement requises et les données scientifi ques. Dans le cadre du processus de développement des produits, Baxter applique un examen de durabilité des produits à tous les nouveaux dispositifs médicaux, afi n d évaluer les impacts en matière de santé et sécurité, ainsi que les impacts environnementaux tout au long du cycle de vie des produits. Afi n de satisfaire les préférences en matériel de certains clients et les exigences réglementaires des produits, Baxter poursuit ses recherches et ses investissements dans l utilisation de nouveaux matériaux qui répondent aux exigences techniques, de conception, réglementaires, cliniques et commerciales de chaque gamme de produits et de chaque marché individuel. À l échelle mondiale, la société offre désormais un portefeuille comportant plus de 300 médicaments intraveineux, solutions pour nutrition parentérale, médicaments injectables, produits biopharmaceutiques, tubulures d administration et dispositifs d accès, ainsi que divers produits utilisant ou contenus dans des matériaux exempts de DEHP ou de PVC. Au Canada, Grâce à une réduction des emballages, quatre caisses Baxter offre 145 solutions exemptes de PVC et de DEHP [di-(2-éthylhexyl)phthalate] pour répondre aux besoins des patients de XENIUM+ peuvent maintenant être placées là où trois en pédiatrie, en nutrition parentérale totale et en oncologie. Pour plus de détails sur la stratégie de Baxter en matière caisses pouvaient être placées auparavant. d emballages et de matériaux, consulter le rapport complet en ligne. En 2011, Baxter a lancé au Canada son dialyseur XENIUM+ pour l hémodialyse, le premier produit de néphrologie au monde à recevoir un certifi cat de réduction de l empreinte carbone de la Carbon Trust Footprinting Certifi cation Company. Chaque dialyseur XENIUM+ est plus léger de 13 % à 16 % que les versions précédentes, ce qui permet de réduire la consommation de carburant lors de l expédition et l élimination de déchets biologiques dangereux. Chaque dialyseur XENIUM+ utilise environ un tiers de carton en moins dans son conditionnement, ce qui permet de réduire l utilisation de ressources naturelles, l élimination des déchets et les exigences en matière d entreposage clinique. En outre, tous les matériaux utilisés dans le XENIUM+ sont exempts de bisphénol A (BPA), ce qui fait du XENIUM+ l un des seuls dialyseurs au monde ne contenant pas de BPA, et le seul dialyseur sans BPA disponible en Amérique du Nord. Les cliniciens peuvent également économiser leurs ressources avec une réduction de 40 % de la quantité de solution saline nécessaire pour l amorçage du dialyseur. La Carbon Trust Footprinting Certifi cation Company est un organisme sans but lucratif qui aide les entreprises privées et le secteur public à accélérer la transition vers une société à faibles émissions de carbone, sur la base d une vérifi cation des analyses de l empreinte carbone et d un engagement de la part de Baxter à poursuivre la réduction de l empreinte carbone du dialyseur XENIUM+ au cours des deux prochaines années. 19 SOMMAIRE 2011 SUR LES PRIORITÉS EN MATIÈRE DE DURABILITÉ DE CORPORATION BAXTER

20 BAXTER FAVORISERA UNE MEILLEURE GESTION DES PRODUITS PROGRÈS SERVICE La réparation et la remise à neuf peuvent prolonger la durée de vie utile d un produit et réduire l impact sur l environnement associé à la mise au rebut des produits et à la fabrication de nouveaux produits. Baxter a mis en place des programmes de remise en état et de réutilisation des produits électroniques lorsque c est possible, et de recyclage lorsque la réutilisation n est plus possible. Environ patients canadiens atteints d insuffi sance rénale terminale ou d insuffi sance rénale irréversible comptent sur le traitement par dialyse péritonéale (DP) de Baxter pour compenser la perte de fonction rénale. Ces patients recourent quotidiennement à la dialyse au moyen d un cycleur automatisé utilisant la membrane péritonéale de l organisme entourant les intestins pour éliminer les déchets. Baxter fournit à ces patients une formation complète sur les appareils, un soutien multilingue jour et nuit grâce à ses services techniques, ainsi qu un service de remplacement d équipement de dialyse par l intermédiaire de son programme SWAP. Baxter récupère l équipement et fournit aux patients des machines de remplacement dans le jour ouvrable qui suit. Elle en gère le service, le reconditionnement et, au besoin, les mesures d élimination appropriées. Baxter reprend également les cycleurs de DP lorsque les patients arrêtent la dialyse. En 2011, Baxter a échangé environ 360 cycleurs de DP par mois. En outre, à l aide du soutien après-vente sur place ou au dépôt pour les clients hospitaliers, les services techniques canadiens de Baxter ont pris en charge plus de dispositifs de perfusion utilisés pour l administration de médicaments par voie intraveineuse et géré l élimination de appareils, les détournant ainsi des déchets d enfouissement. Les services techniques canadiens de Baxter gèrent le service, le reconditionnement et, au besoin, les mesures d élimination appropriées d appareils tels que le cycleur HomeChoice, utilisé par des milliers de patients à domicile canadiens pour la dialyse péritonéale. RECYCLAGE DES EMBALLAGES DE DIALYSE EMBALLAGES EN CARTON ONDULÉ ET CAISSES : Tous les emballages en carton ondulé provenant des boîtes de solutions de dialyse péritonéale (DP) de Baxter sont fabriqués à 100 % à partir de matériaux provenant de déchets de consommation (recyclés) et doivent être ramassés par la municipalité. Tous les emballages des boîtes de solutions, de cassettes et d accessoires de DP de Baxter sont 100 % recyclables. POCHES INTERNES ET TUBULURES DE DIANEAL, NUTRINEAL ET EXTRANEAL INUTILISÉES, PÉRIMÉES OU OBSOLESCENTES : Toutes les poches internes et tubulures de Dianeal, Nutrineal et Extraneal sont fabriquées à 100 % de PVC pur (polychlorure de vinyle). Bien que la majorité des programmes d élimination communautaires interdisent le recyclage de produits de santé usagés, les cliniciens et les patients qui sont en possession de produits inutilisés, périmés ou obsolescents peuvent vider les poches en PVC de leur solution d origine et les placer avec le reste de leur recyclage, à condition que les matériaux en PVC soient collectés par leur municipalité. SUREMBALLAGE EN PLASTIQUE DES PRODUITS DIANEAL, NUTRINEAL ET EXTRANEAL : Tout suremballage utilisé pour les produits Dianeal, Nutrineal et Extraneal est fabriqué à partir de PEHD pur (polyéthylène haute densité, plastique n o 2). Ces poches ne sont pas estampées avec le symbole du plastique n o 2 pour éviter de confondre le matériau du suremballage et de la poche interne. Ce produit n étant pas utilisé pendant le traitement des patients, les municipalités qui ramassent les plastiques n o 2, le plus souvent sous forme de contenants de boissons ou d eau en plastique, peuvent également accepter ces matériaux dans leurs programmes de recyclage. Renseignez-vous auprès des services de gestion des déchets de votre municipalité pour savoir si ces matériaux sont acceptés dans leurs programmes de collecte sélective. SOMMAIRE 2011 SUR LES PRIORITÉS EN MATIÈRE DE DURABILITÉ DE CORPORATION BAXTER 20

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie

Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Ministère de l Énergie Printemps 2015 Conservation, efficacité et fourniture de l énergie Fiche d information Déclaration de principes provinciale, 2014 La Déclaration de principes provinciale de 2014

Plus en détail

Proposition en vue de la préparation du budget fédéral 2015

Proposition en vue de la préparation du budget fédéral 2015 Proposition en vue de la préparation du budget fédéral 2015 Recommandations pour appuyer la croissance et le développement de la production commerciale de biocarburants cellulosiques pour une économie

Plus en détail

FOCUS RAPPORT ENVIRONNEMENTAL 2011 MANITOBA TELECOM SERVICES INC.

FOCUS RAPPORT ENVIRONNEMENTAL 2011 MANITOBA TELECOM SERVICES INC. RAPPORT ENVIRONNEMENTAL 2011 MANITOBA TELECOM SERVICES INC. RAPPORT ENVIRONNEMENTAL 2011 MANITOBA TELECOM SERVICES INC. : AVOIR UN IMPACT NOTRE ENGAGEMENT CONSISTE À RÉDUIRE NOTRE IMPACT SUR L ENVIRONNEMENT

Plus en détail

Contribution des vitrages de Prelco TM à l obtention de points au système d évaluation de bâtiment écologique

Contribution des vitrages de Prelco TM à l obtention de points au système d évaluation de bâtiment écologique Contribution des vitrages de Prelco TM à l obtention de points au système d évaluation de bâtiment écologique LEED Canada pour les nouvelles constructions et les rénovations importantes 2009 Prelco offre

Plus en détail

PARTENAIRE COMMERCIAL DE MSD CODE DE CONDUITE

PARTENAIRE COMMERCIAL DE MSD CODE DE CONDUITE PARTENAIRE COMMERCIAL DE MSD CODE DE CONDUITE «Nos valeurs et nos règles» pour nos partenaires commerciaux Code de conduite pour le partenaire commercial de MSD [Édition 1] MSD est engagée dans une démarche

Plus en détail

Pionnier de l éco-efficience

Pionnier de l éco-efficience SOLUTIONS KONE ECO-EFFICIENT Pionnier de l éco-efficience Pionnier de l éco-efficience Face à l expansion des zones urbaines, à l accroissement des préoccupations environnementales et à la hausse des coûts

Plus en détail

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête

LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1. Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 6/4/08 11:53 AM Page 1 Construire vert ne devrait pas être un casse-tête LOG 8869 Residential Brochure_FR:Layout 1 2 6/4/08 11:53 AM Page 2 LOG 8869 Residential

Plus en détail

Détails de notre performance environnementale

Détails de notre performance environnementale Détails de notre performance environnementale Émissions de gaz à effet de serre Émissions totales de gaz à effet de serre (en tonnes d équivalent CO) 03 03 0 00 009 008 Activités au Canada 07 69 7 73 9

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture

Plan d action de développement durable 2009-2015. Le développement durable, une question de culture Plan d action de développement durable 2009-2015 Le développement durable, une question de culture Révisé en mars 2013 Note importante Le gouvernement du Québec a autorisé le 29 février 2013 par décret

Plus en détail

Maximiser la performance de vos projets immobiliers de bureaux

Maximiser la performance de vos projets immobiliers de bureaux Maximiser la performance de vos projets immobiliers de bureaux Concilier la performance économique et la performance d usage du bâtiment L équation économique de vos projets doit être optimisée sur la

Plus en détail

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable

DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE. Politique de Développement Durable DESSAU ET LE DÉVELOPPEMENT DURABLE Politique de Développement Durable Plan d action 2011-2014 Édifice Le Delta III certifié LEED-CS «Or», ville de Québec Mot DE LA DIRECTION Dessau est née d une volonté

Plus en détail

allianceautopropane.com

allianceautopropane.com allianceautopropane.com QUI EST ALLIANCE AUTOPROPANE? LE PLUS GRAND RÉSEAU D AUTOPROPANIERS EN AMÉRIQUE Alliance AutoPropane est un réseau de propaniers qui se consacre à la distribution et à la vente

Plus en détail

PRODUIT. nouveau. uniboard.com. Sans formaldéhyde ajouté / ULEF - Particule brut Sans formaldéhyde ajouté / ULEF - Mélamine thermofusionnée (TFL)

PRODUIT. nouveau. uniboard.com. Sans formaldéhyde ajouté / ULEF - Particule brut Sans formaldéhyde ajouté / ULEF - Mélamine thermofusionnée (TFL) Sans formaldéhyde ajouté / ULEF - Particule brut Sans formaldéhyde ajouté / ULEF - Mélamine thermofusionnée (TFL) MC nouveau PRODUIT uniboard.com La référence en développement durable Pourquoi le panneau

Plus en détail

Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario

Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario Mémoire de l ACP pour le budget 2013 de l Ontario Le propane comme solution énergétique pour l Ontario L Association canadienne du propane Février 2013 Association canadienne du propane Mémoire pour le

Plus en détail

Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement

Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement Politique et Standards Santé, Sécurité et Environnement Depuis la création de Syngenta en 2000, nous avons accordé la plus haute importance à la santé, à la sécurité et à l environnement (SSE) ainsi qu

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main Le développement durable au cœur de la stratégie d Assa Abloy 2 de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire

Guide du programme Transition vers l'après-secondaire Guide du programme Juin 2008 Attributs du diplômé de la Colombie-Britannique Au cours de consultations qui se sont échelonnées sur toute une année dans l ensemble de la province, des milliers de citoyens

Plus en détail

LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE VIABILITÉ DE L ENTREPRISE EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT 2007 (1)

LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE VIABILITÉ DE L ENTREPRISE EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT 2007 (1) Incorporées aux produits (2) LA SOCIÉTÉ CANADIAN TIRE VIABILITÉ DE L ENTREPRISE EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DE L ENTREPRISE ET DE LA CHAÎNE D APPROVISIONNEMENT 2007 (1) TABLEAU 1 TOTAUX Émissions de gaz à effet

Plus en détail

Assurance médicaments 2.0

Assurance médicaments 2.0 PRINCIPES ET PRIORITÉS Assurance médicaments 2.0 Avant-propos Objectif Pour renouveler les discussions nationales sur un cadre pancanadien d assurance médicaments, il faut présenter des preuves claires

Plus en détail

Le respect de l environnement

Le respect de l environnement Le respect de l environnement 1 L entreprise familiale Galliker en harmonie avec son temps Depuis 1918 à travers quatre générations l entreprise Galliker a appris à endosser ses responsabilités. La rapidité

Plus en détail

La fée électricité sous le capot?

La fée électricité sous le capot? La fée électricité sous le capot? Quand on analyse les nouvelles motorisations proposées pour les véhicules on s aperçoit vite qu elles reposent pratiquement toutes sur l emploi de moteurs électriques

Plus en détail

Nous vous présentons...

Nous vous présentons... Nous vous présentons... les services de gestion de régimes d assurance médicaments et la pharmacie d Express Scripts Canada. SM Un moyen pratique et sûr d optimiser votre régime d assurance médicaments

Plus en détail

Information sur «LEED 2009» - Canada & U.S.

Information sur «LEED 2009» - Canada & U.S. Information sur «LEED 2009» - Canada & U.S. En 2009, le USGBC a lancé à nouveau sa série de systèmes d évaluation et a harmonisé les deux systèmes LEED NC (pour «New Construction») et LEED CS (pour «Core

Plus en détail

APERÇU DES ACCORDS CONTRACTUELS DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE

APERÇU DES ACCORDS CONTRACTUELS DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE APERÇU DES ACCORDS CONTRACTUELS DE TRANSFERT DE TECHNOLOGIE I. Introduction 1. En substance, le transfert de technologie est le processus par lequel une technologie, des compétences, un savoir-faire ou

Plus en détail

Plan d action de développement durable 2009-2013. Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour

Plan d action de développement durable 2009-2013. Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour Société du Parc industriel et portuaire de Bécancour Plan d action de développement durable 2009-2013 Favoriser une meilleure concertation des industries du territoire Octobre 2009 Avant propos La Société

Plus en détail

Grâce à l investissement

Grâce à l investissement Appuyer la prospérité économique Grâce à l investissement Mémoire de l ACCC au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Mémoire préparé par : Association des collèges communautaires du

Plus en détail

La politique environnementale de Computershare

La politique environnementale de Computershare La politique environnementale de Computershare Computershare est un chef de file mondial en matière de transfert de titres, de régimes d employés à base d actions, de sollicitation de procurations et d

Plus en détail

Cet index de la GRI constitue le complément du rapport sur la Responsabilité sociale d'entreprise (RSE) 2014 de Rogers.

Cet index de la GRI constitue le complément du rapport sur la Responsabilité sociale d'entreprise (RSE) 2014 de Rogers. Cet index de la GRI constitue le complément du rapport sur la Responsabilité sociale d'entreprise (RSE) 2014 de Rogers. L index suivant offre un aperçu du rapport sur la RSE de Rogers quant aux lignes

Plus en détail

2.5. Pacte mondial des Nations Unies

2.5. Pacte mondial des Nations Unies 2.5. Pacte mondial des Nations Unies Priorité stratégique : soutenir les principes du Pacte Nous sommes l un des signataires du Pacte, la plus importante initiative au monde dans le domaine de la responsabilité

Plus en détail

Mémoire. CTE 003M C.P. P.L. 48 Véhicules automobiles. Rehausser la performance environnementale de notre parc automobile.

Mémoire. CTE 003M C.P. P.L. 48 Véhicules automobiles. Rehausser la performance environnementale de notre parc automobile. Rehausser la performance environnementale de notre parc automobile CTE 003M C.P. P.L. 48 Véhicules automobiles Mémoire Présenté par l Association des recycleurs de pièces d autos et de camions du Québec

Plus en détail

Projet de Plan directeur de gestion des matières résiduelles

Projet de Plan directeur de gestion des matières résiduelles CENTRE UNIVERSITAIRE DE SANTÉ McGILL MÉMOIRE Réduire pour mieux grandir Projet de Plan directeur de gestion des matières résiduelles De l agglomération de Montréal 2008-2012 4 juin 2008 Centre universitaire

Plus en détail

KONE ECO-EFFICIENT. Des ascenseurs et des escaliers mécaniques pour la construction verte

KONE ECO-EFFICIENT. Des ascenseurs et des escaliers mécaniques pour la construction verte KONE ECO-EFFICIENT Nos solutions, services et operations Des ascenseurs et des escaliers mécaniques pour la construction verte 1 Pionnier de l éco-efficience Au fur et à mesure que la croissance de nos

Plus en détail

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY

POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY POLITIQUE FAMILIALE DU CANTON DE WESTBURY «Penser et agir famille» LES OBJECTIFS 1. Accueillir les familles avec respect et ouverture d esprit dans toutes leurs formes et leurs différences. 2. Stimuler

Plus en détail

Forum régional sur les changements climatiques

Forum régional sur les changements climatiques Forum régional sur les changements climatiques Ville de Blainville Municipalité de 53 556 citoyens Maire, François Cantin depuis novembre 2005 Sondage en mai 2009 auprès de 501 citoyens par la firme Ipsos

Plus en détail

Les agriculteurs seront forcés d absorber entièrement le coût de la taxe sur le carbone car le marché dicte le prix de leurs produits; ils ne peuvent

Les agriculteurs seront forcés d absorber entièrement le coût de la taxe sur le carbone car le marché dicte le prix de leurs produits; ils ne peuvent Tournant vert Le Parti libéral du Canada a publié récemment de l information plus détaillée sur son plan pour un Tournant vert. La Fédération canadienne de l agriculture (FCA) constate avec plaisir que

Plus en détail

Capteurs de mouvement Développer une analyse de rentabilité des capteurs comme partie intégrante de votre solution de localisation automatique des

Capteurs de mouvement Développer une analyse de rentabilité des capteurs comme partie intégrante de votre solution de localisation automatique des Capteurs de mouvement Développer une analyse de rentabilité des capteurs comme partie intégrante de votre solution de localisation automatique des véhicules Défi Les organisations et entreprises qui investissent

Plus en détail

ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES

ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES ÉVÉNEMENTS ÉCORESPONSABLES LA GESTION RESPONSABLE D ÉVÉNEMENTS Le Bureau de normalisation du Québec a rendu publique, en juin 2010, une norme en gestion responsable d événements. La norme vient du besoin

Plus en détail

MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques

MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques Recherche & Développement MTO / OCP : un projet de recherche stratégique Mise en œuvre de procédés innovants pour produire la matière première des plastiques Préparer l avenir énergétique Dans un contexte

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE À LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET AU DÉVELOPPEMENT DURABLE *

POLITIQUE RELATIVE À LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET AU DÉVELOPPEMENT DURABLE * POLITIQUE RELATIVE À LA PROTECTION DE L ENVIRONNEMENT ET AU DÉVELOPPEMENT DURABLE * 2011 Adoptée par le conseil d administration le 11 juin 2007, dernières modifications en 2011. PRÉAMBULE Le Cégep de

Plus en détail

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances

August 2014. ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances August 2014 ASSOCIATION CANADIENNE DE LA CONSTRUCTION MÉMOIRE PRÉBUDGÉTAIRE 2015 Comité permanent des finances Résumé L Association canadienne de la construction (ACC) représente 20 000 entreprises membres

Plus en détail

Le développement durable clé en main

Le développement durable clé en main Le développement durable clé en main 2 Le développement durable au cœur de la stratégie d ASSA ABLOY de la sécurité est un marché dynamique, tiré par les évolutions sociétales (besoins de sécurité grandissants,

Plus en détail

ESII. Une entreprise éco-citoyenne

ESII. Une entreprise éco-citoyenne ESII Une entreprise éco-citoyenne ESII s inscrit dans une politique de développement durable garantissant la mise en œuvre de pratiques sans danger pour l environnement ainsi que le respect des normes

Plus en détail

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires

Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Point de mire: la réorganisation Bulletin des services aux personnes ayant une déficience intellectuelle Ministère des Services sociaux et communautaires Réseaux communautaires de soins spécialisés Les

Plus en détail

e point en recherche Transformez vos méthodes : charrettes sur la conception intégrée de bâtiments durables Introduction Juillet 2002

e point en recherche Transformez vos méthodes : charrettes sur la conception intégrée de bâtiments durables Introduction Juillet 2002 L e point en recherche Juillet 2002 Série technique 02-102 Transformez vos méthodes : charrettes sur la conception intégrée de bâtiments durables Introduction Dans le cadre d une charrette sur la conception

Plus en détail

Chauffage à granulés de bois

Chauffage à granulés de bois 0 Chauffage à granulés de bois Alliance pour le Climat Luxembourg Protection du climat à la base En partenariat avec plus de 00 villes et communes européennes, plusieurs communes de l Alliance pour le

Plus en détail

Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire

Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire Critères MPE de l UE pour la robinetterie sanitaire Les marchés publics écologiques (MPE) constituent un instrument non contraignant. Le présent document récapitule les critères MPE de l UE mis au point

Plus en détail

LE CHEMINEMENT COMPLEXE D UN VACCIN

LE CHEMINEMENT COMPLEXE D UN VACCIN LE CHEMINEMENT COMPLEXE D UN VACCIN Chaîne de production, exigences réglementaires et accès aux vaccins International Federation of Pharmaceutical Manufacturers & Associations LE CHEMINEMENT COMPLEXE D

Plus en détail

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort.

accumulation. Un procédé indispensable pour des besoins en eau chaude importants, avec un bon niveau de confort. A B C Accélérateur Egalement appelé pompe de circulation ou circulateur, l accélérateur assure la circulation de l eau de chauffage entre la chaudière et les pièces à chauffer. Les installations très anciennes

Plus en détail

Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001

Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001 FICHE OPÉRATION INDUSTRIE Camfil Saint-Martin-Longueau, une démarche d efficacité énergétique pour la certification ISO 50 001 CAS PRATIQUE Activité : produits et service dans le domaine de la filtration

Plus en détail

eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr

eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr eni gas & power en France Juillet 2013 eni.com/fr eni gas & power en France Avec plus de 50 ans d expérience dans le secteur gazier, eni est l un des premiers opérateurs de gaz naturel en Europe, où elle

Plus en détail

Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO - Suivi de CONFITEA VI page 2

Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO - Suivi de CONFITEA VI page 2 Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne de l UNESCO concernant le suivi de la mise en œuvre des engagements de CONFINTEA VI Le 19 janvier 2012 Commentaires de l ICÉA à la Commission canadienne

Plus en détail

MOBILITÉ 2014. Elections Européennes 2014 mobilite2014.eu

MOBILITÉ 2014. Elections Européennes 2014 mobilite2014.eu MOBILITÉ 2014 Elections Européennes 2014 mobilite2014.eu ASSURER LA MOBILITÉ DE DEMAIN L ACA ET LA FIA DEMANDENT AUX DÉCIDEURS EUROPÉENS : d assurer le développement cohérents de la «voiture connectée»,

Plus en détail

22 janvier 2011 CONTRIBUTION POTENTIELLE AU PROGRAMME LEED-CI, V 1.0 CHAISES ARTOPEX

22 janvier 2011 CONTRIBUTION POTENTIELLE AU PROGRAMME LEED-CI, V 1.0 CHAISES ARTOPEX 22 janvier 2011 CONTRIBUTION POTENTIELLE AU PROGRAMME LEED-CI, V 1.0 CHAISES ARTOPEX Matériaux et ressources Crédit 2.1 : Gestion des déchets de construction, Détourner 50% des déchets des sites d enfouissement

Plus en détail

Série «Connaissances et employabilité» Préparation au milieu de travail, 8 e et 9 e années

Série «Connaissances et employabilité» Préparation au milieu de travail, 8 e et 9 e années Série «Connaissances et employabilité» Préparation au milieu de travail, 8 e et 9 e années Les cours de la série «Connaissances et employabilité» du secondaire premier cycle sont axés sur l exploration.

Plus en détail

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011

Bilan des émissions de gaz à effet de serre 2010-2011 Bilan des émissions de gaz à effet de serre 21-211 Méthode Bilan Carbone - Rapport final - février 212 II. DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE Page 6 Sommaire I. CONTEXTE III. ANNÉE DE REPORTING ET ANNÉE

Plus en détail

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser, éduquer,

Plus en détail

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse

Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse Récapitulatif de l étude Utilité écologique du recyclage du PET en Suisse réalisé par Dr. Fredy Dinkel Carbotech AG, Bâle par ordre de PRS - PET-Recycling Schweiz Contact PRS - PET-Recycling Schweiz Naglerwiesenstrasse

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 1

Tremplins de la Qualité. Tome 1 Tome 1 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANT-PROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

Comité des griefs des Forces canadiennes. Pour la période 2010-2011 à 2012-2013. Rapport sur les plans et les priorités

Comité des griefs des Forces canadiennes. Pour la période 2010-2011 à 2012-2013. Rapport sur les plans et les priorités Comité des griefs des Forces canadiennes Pour la période 2010-2011 à 2012-2013 Rapport sur les plans et les priorités L'honorable Peter Gordon MacKay Ministre de la Défense nationale Table des matières

Plus en détail

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE

GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE GUIDE DE L'ÉCO-PRESTATAIRE Politique Environnementale du Groupe UNILOGI 70.000 personnes logées au sein de notre patrimoine dans 210 communes sur 7 départements et 3 régions, xxx entreprises fournisseurs

Plus en détail

Desjardins et le développement durable

Desjardins et le développement durable Desjardins et le développement durable Congrès ACE Association of Cooperative Educators 31 juillet 2008 patrice.camus@desjardins.com Rôle de l Éco-conseiller Acteur de changement / Mobilisateur Planificateur

Plus en détail

Fonds pour la recherche en Ontario

Fonds pour la recherche en Ontario Chapitre 4 Section 4.10 Ministère de la Recherche et de l Innovation Fonds pour la recherche en Ontario Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.10 du Rapport annuel 2009 Contexte

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN

TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN TOUT SAVOIR SUR LE CHAUFFAGE URBAIN QU EST-CE QUE LE CHAUFFAGE URBAIN? Tout simplement un chauffage central, mais à l échelle d un quartier! La chaufferie urbaine de Nemours assure la production et la

Plus en détail

Solutions Industries. Un partenaire pour accroître votre performance industrielle. www.cofelyservices-gdfsuez.net

Solutions Industries. Un partenaire pour accroître votre performance industrielle. www.cofelyservices-gdfsuez.net Solutions Industries Un partenaire pour accroître votre performance industrielle www.cofelyservices-gdfsuez.net Répondre aux défis des marchés industriels La mondialisation, la volatilité des tarifs énergétiques,

Plus en détail

Assemblée annuelle de Industries Lassonde inc. 15 mai 2012. Résultats financiers de l exercice 2011 et du premier trimestre 2012

Assemblée annuelle de Industries Lassonde inc. 15 mai 2012. Résultats financiers de l exercice 2011 et du premier trimestre 2012 Assemblée annuelle de Industries Lassonde inc. 15 mai 2012 Résultats financiers de l exercice 2011 et du premier trimestre 2012 Faits saillants Année 2011 : Résultats En millions $ (sauf le BPA) Exercices

Plus en détail

La responsabilité environnementale

La responsabilité environnementale La responsabilité environnementale SpaceCo Business Solutions, Inc. 1519 Hastings Cres. S.E. Calgary, AB T2G 4C8 1.403.640.2955 www.spaceco.ca Notre processus environnemental en six étapes La responsabilité

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011 BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE 2011 POUR LE GROUPE MONOPRIX Ce bilan d émission gaz à effet de serre a été réalisé en réponse à l article 75 de la loi n 2010 788 du 12 juillet 2010 portant

Plus en détail

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances

Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale. Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada. kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale Points de vue sur la situation des talents en finances au Canada kpmg.ca/lafonctionfinances Le talent redéfini en fonction de l économie mondiale

Plus en détail

PLAN D EFFICACITÉ ÉLECTRIQUE 2014/15-2016/17

PLAN D EFFICACITÉ ÉLECTRIQUE 2014/15-2016/17 PLAN D EFFICACITÉ ÉLECTRIQUE 2014/15-2016/17 APERÇU DU PLAN Préparé pour le ministère de l Énergie et des Mines du Nouveau-Brunswick avec l'aide de Dunsky expertise en énergie Juillet 2014 Cette page est

Plus en détail

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS

COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS Pour conjuguer rendement et environnement COMMUNICATION SUR LE PROGRÈS 2014 1. Introduction La présente vise à renouveler l engagement de National Écocrédit envers les dix principes établis dans le Pacte

Plus en détail

notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition?

notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition? 2 Saviez-vous que notre système de consigne sur les boissons gazeuses est menacé d abolition? L avenir de la consigne au Québec est présentement incertain. Au printemps 2015, le Ministère du Développement

Plus en détail

Guide de travail pour l auto-évaluation:

Guide de travail pour l auto-évaluation: Guide de travail pour l auto-évaluation: Gouvernance d entreprise comité d audit Mars 2015 This document is also available in English. Conditions d application Le Guide de travail pour l auto-évaluation

Plus en détail

CHOISIR POUR L AVENIR

CHOISIR POUR L AVENIR CHOISIR POUR L AVENIR La politique de développement durable de la Société du parc Jean Drapeau présentée par la Direction des Affaires publiques et du développement durable Mars 2009 CHOISIR POUR L AVENIR

Plus en détail

Pourquoi la responsabilité sociétale est-elle importante?

Pourquoi la responsabilité sociétale est-elle importante? Découvrir ISO 26000 La présente brochure permet de comprendre les grandes lignes de la Norme internationale d application volontaire, ISO 26000:2010, Lignes directrices relatives à la responsabilité. Elle

Plus en détail

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion.

Pour l environnement. Strength. Performance. Passion. Strength. Performance. Passion. Pour l environnement Réduire les émissions de CO 2 en optimisant les matériaux de construction et les méthodes de production Holcim (Suisse) SA Les fondements de notre avenir

Plus en détail

RÉSUMÉ ET OBJECTIFS. Résumé. Objectifs

RÉSUMÉ ET OBJECTIFS. Résumé. Objectifs RÉSUMÉ ET OBJECTIFS Résumé Dans la perspective des DIC, le Canada est divisé en diverses régions basées selon la taille et le nombre de membres. Les régions peuvent être aussi vastes qu une province entière,

Plus en détail

CODE D USAGES EN MATIERE D HYGIENE POUR LE TRANSPORT DES PRODUITS ALIMENTAIRES EN VRAC ET DES PRODUITS ALIMENTAIRES SEMI-EMBALLES CAC/RCP 47-2001

CODE D USAGES EN MATIERE D HYGIENE POUR LE TRANSPORT DES PRODUITS ALIMENTAIRES EN VRAC ET DES PRODUITS ALIMENTAIRES SEMI-EMBALLES CAC/RCP 47-2001 CAC/RCP 47-2001 Page 1 de 7 CODE D USAGES EN MATIERE D HYGIENE POUR LE TRANSPORT DES PRODUITS ALIMENTAIRES EN VRAC ET DES PRODUITS ALIMENTAIRES SEMI-EMBALLES CAC/RCP 47-2001 INTRODUCTION...2 SECTION I

Plus en détail

Maîtrise en administration des affaires Éducation permanente et Faculté d administration

Maîtrise en administration des affaires Éducation permanente et Faculté d administration Maîtrise en administration des affaires Éducation permanente et Faculté d administration Atteignez de nouveaux sommets! www.umoncton.ca/mbaenligne Atteignez de nouveaux sommets! Souhaitez-vous occuper

Plus en détail

Capture et stockage du CO2 (CCS)

Capture et stockage du CO2 (CCS) European Technology Platform for Zero Emission Fossil Fuel Power Plants (ZEP) Capture et stockage du CO2 (CCS) Une solution majeure pour combattre le changement climatique 50% de réduction des émissions

Plus en détail

Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement

Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement Le nouvel immeuble du groupe BEI : Climat interne et environnement Conçu et équipé pour s adapter aux méthodes de travail et aux exigences de communications des nouvelles technologies, le nouvel immeuble

Plus en détail

Politique globale concernant. les interactions avec les professionnels de la santé

Politique globale concernant. les interactions avec les professionnels de la santé Politique globale concernant p les interactions avec les professionnels de la santé Politique globale concernant les interactions avec les professionnels de la santé P fizer est résolu à collaborer avec

Plus en détail

3 Guide pour développer un plan national de gestion des déchets de soins médicaux

3 Guide pour développer un plan national de gestion des déchets de soins médicaux 3 Guide pour développer un plan national de gestion des déchets de soins médicaux (111) Cette section présente une liste d actions recommandées qui devraient être mises en place par le gouvernement central

Plus en détail

1. IMPORTANCE D UN PROGRAMME DE SÉCURITÉ ET DE SANTÉ

1. IMPORTANCE D UN PROGRAMME DE SÉCURITÉ ET DE SANTÉ Importance d un programme de sécurité et de santé 1. IMPORTANCE D UN PROGRAMME DE SÉCURITÉ ET DE SANTÉ Raison d être d un programme de sécurité et de santé Un bon programme de sécurité et de santé dans

Plus en détail

Référentiel «Total Ecosolutions»

Référentiel «Total Ecosolutions» Référentiel «Total Ecosolutions» Version Date Rédigé par Approuvé par Modifications La Présidente du La secrétaire du CODIR et les 1 12/10/2009 CODIR Total coordinateurs Version 1 Ecosolutions des Comités

Plus en détail

L avion régional le plus écologique au monde

L avion régional le plus écologique au monde ATR. 2013. Tous droits réservés. Propriété d ATR. Ce document ne devra pas être reproduit ou divulgué à des tiers sans autorisation écrite préalable d ATR. Ce document ainsi que son contenu ne saurait

Plus en détail

Acquisition visant à renforcer significativement notre position dans le secteur des produits de santé grand public

Acquisition visant à renforcer significativement notre position dans le secteur des produits de santé grand public Communiqué de presse Bayer SAS 16 rue Jean-Marie Leclair CS 90106 69266 LYON 09 France Tél. : +33.4.72.85.43.21 www.bayer.fr Acquisition visant à renforcer significativement notre position dans le secteur

Plus en détail

Système Qualité Pharmaceutique (ICH Q10)

Système Qualité Pharmaceutique (ICH Q10) 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 11 12 13 14 15 16 17 18 19 20 21 22 23 24 25 26 27 28 29 30 31 32 33 34 35 36 37 38 39 40 41 42 43 44 45 46 47 48 Système Qualité Pharmaceutique (ICH Q10) Le document ICH Q10 sur le

Plus en détail

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir

Guide pratique de l. éco agent. des gestes. simples. et quotidiens. pour agir éco agent Guide pratique de l des gestes simples et quotidiens pour agir 1 Edito Sommaire L électricité...3 Les équipements bureautiques...4 Le confort thermique...5 Le papier...6 Les déchets...7 Les déplacements...8

Plus en détail

VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE

VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE VERS UNE NOUVELLE VISION NATIONALE Les occasions et les restrictions du Canada face au transport mondial des marchandises Rapport du Comité sénatorial permanent des transports et des communications Juin

Plus en détail

Cadre réglementaire canadien sur les émissions atmosphériques Possibilités et défis des municipalités canadiennes

Cadre réglementaire canadien sur les émissions atmosphériques Possibilités et défis des municipalités canadiennes Cadre réglementaire canadien sur les émissions atmosphériques Possibilités et défis des municipalités canadiennes Soumis à Environnement Canada Cleanair-airpur@ec.gc.ca Dans le cadre des Consultations

Plus en détail

AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre?

AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre? Réunion CCI Franche-Comté - Besançon 13 mai 2014 AUDIT ÉNERGÉTIQUE ET SYSTÈMES DE MANAGEMENT DE L ÉNERGIE ISO 50001: Quels sont les liens et comment évoluer de l un à l autre? Paule.nusa @afnor.org Nour.diab@afnor.org

Plus en détail

Energies Renouvelables Réhabilitation Soutenable

Energies Renouvelables Réhabilitation Soutenable Energies Renouvelables Réhabilitation Soutenable PRÉSENTATION 4 L entreprise QUI SOMMES-NOUS? 5 Notre vision, mission et valeurs SOLUTIONS 6 Spécialement conçues pour vous SOLAIRE THERMIQUE 7 Profitez

Plus en détail

Le nuage : Pourquoi il est logique pour votre entreprise

Le nuage : Pourquoi il est logique pour votre entreprise Le nuage : Pourquoi il est logique pour votre entreprise TABLE DES MATIÈRES LE NUAGE : POURQUOI IL EST LOGIQUE POUR VOTRE ENTREPRISE INTRODUCTION CHAPITRE 1 CHAPITRE 2 CHAPITRE 3 CONCLUSION PAGE 3 PAGE

Plus en détail

NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39

NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39 Comité préparatoire de la Conférence des Parties chargée d examiner le Traité sur la non-prolifération des armes nucléaires en 2010 NPT/CONF.2010/PC.III/WP.39 15 mai 2009 Français Original : anglais Troisième

Plus en détail

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL :

LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL : LES ORGANISMES DE BIENFAISANCE, LES CITOYENS ET LE GOUVERNEMENT FÉDÉRAL : UN PARTENARIAT POUR BÂTIR DES COLLECTIVITÉS PLUS FORTES, PLUS PROSPÈRES ET PLUS DYNAMIQUES Mémoire prébudgétaire présenté par Imagine

Plus en détail

Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations gouvernementales Tél. : 613-688-2064 Téléc. : 613-852-9696 smith@electricity.

Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations gouvernementales Tél. : 613-688-2064 Téléc. : 613-852-9696 smith@electricity. Proposition prébudgétaire 2015 de l Association canadienne de l électricité (ACÉ) présentée au Comité permanent des finances de la Chambre des communes Personne-ressource : Geoff Smith Directeur des Relations

Plus en détail

Gestion et réduction des GES en milieu municipal: les défis de la mise en oeuvre

Gestion et réduction des GES en milieu municipal: les défis de la mise en oeuvre Gestion et réduction des GES en milieu municipal: les défis de la mise en oeuvre Julien St-Laurent, M.S.Env. Spécialiste environnement Direction de l Aménagement, gestion et développement durable du territoire

Plus en détail

COMPOSTAGE À L ÉCOLE SECONDAIRE NÉPISIGUIT. Projet proposé par:

COMPOSTAGE À L ÉCOLE SECONDAIRE NÉPISIGUIT. Projet proposé par: COMPOSTAGE À L ÉCOLE SECONDAIRE NÉPISIGUIT Projet proposé par: Robin Leblanc, École secondaire Népisiguit Alain Savoie, CCNB - campus de Bathurst Yanick Sirois, Commission des déchets solides Nepisiguit-Chaleur

Plus en détail

Sommaire. Message du Président 3. Les 7 enjeux du développement durable 5. Notre Politique, nos actions. Partager une même éthique des affaires 6

Sommaire. Message du Président 3. Les 7 enjeux du développement durable 5. Notre Politique, nos actions. Partager une même éthique des affaires 6 Sommaire Message du Président 3 Les 7 enjeux du développement durable 5 Notre Politique, nos actions Partager une même éthique des affaires 6 Garantir et toujours renforcer la sécurité des collaborateurs,

Plus en détail

Document d information n o 1 sur les pensions

Document d information n o 1 sur les pensions Document d information n o 1 sur les pensions Importance des pensions Partie 1 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition, que

Plus en détail