CCBC INFO SOMMAIRE. Actualité de la Chambre p. 2. Annonces p Appels d offres p Échos de l étranger p Échos du Congo p

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "CCBC INFO SOMMAIRE. Actualité de la Chambre p. 2. Annonces p. 4-5. Appels d offres p. 6-7. Échos de l étranger p. 8-9. Échos du Congo p.10-11."

Transcription

1 1 CCBC INFO Contact SOMMAIRE C/o Alliance Belgo Congolaise Av. de Justice 2703, Kinshasa Gombe R.D.Congo Actualité de la Chambre p. 2 Activités des mois d avril et mai 2007 p.2-3 Annonces p. 4-5 Appels d offres p. 6-7 Échos de l étranger p. 8-9 Heures d ouvertures du secrétariat Du lundi au vendredi de 8 h 30 à 16 h 30 Téléphone Site web Échos du Congo p N 21 Avril 2007

2 Actualités de la Chambre - 2 Activités du mois d avril 2007 Formation 3 : Méthodologie des politiques de communication Une formation sur les politiques de communication a eu lieu les 23 et 24 avril 2007 au salon salonga II de l hôtel Memling en présence de 9 participants, tous membres de la Chambre. L objectif de cette formation était de rendre les participants capables de favoriser la bonne circulation de l information au niveau interne et externe des sociétés mais aussi de trouver des voies d interprétation des principes directeurs de la société. Le public cible de cette formation était les cadres et Responsables de société Cocktail du 30 avril A l occasion de la venue d une Mission belge dans le secteur de l Eau, l Energie, le Tourisme et l Agriculture, un cocktail invitant les membres de la Chambre a été organisé au Cercle de Kinshasa. Une cinquantaine de membres y était présents et ont pu entrer en contact avec les membres de la Délégation. Cette Mission se trouve actuellement à l intérieur du Pays et sera de retour à Kinshasa, le 11 mai Programme d activités du mois de mai Formation 4 : Outils de management dans une entreprise moderne Objectif : Pour Aider les managers à avoir une vision plus nette de leurs objectifs et celle de leurs entreprises. PUBLIC CIBLE : Cadres et dirigeants des PME FORMATEUR : - Mr MUMENGI, Ancien Ministre de jeunesse et de l information, auteur de plusieurs ouvrages ; animateur des sessions de formation en entreprises Prof MUNKENI Lapess Rigobert, Docteur en Sciences et Technique de l Information, animateur des sessions de formation en entreprises Révérend Père EKWA, Secrétaire Général CADICEC, animateur des sessions de formation en entreprises

3 3 Actualités de la Chambre MODALITES HORAIRE : du lundi 28 au mercredi 30 mai Heure : de 14h à 19h LIEU : Salle Salonga II (Hôtel Memling) PRIX : (inclus : support pédagogique et pause café) MEMBRES : 100$ NON MEMBRES : 125$ PARTICIPANTS MAXIMUM 15 CANDIDATS BULLETIN D INSCRIPTION A retourner à la CCBC pour le 23 mai au plus tard Tél ou À l attention de Madame Joëlle Mpala Entreprise : «OUTILS DE MANAGEMENT DANS UNE ENTREPRISE MODERNE» 1 ère session, du 28 au 30 mai 2007 Adresse : Tel : Fax : Coordonnées des participants : 1 Nom et Post -nom s inscrit à la formation du 28 au 30 mai Nom et Post-nom s inscrit à la formation du 28 au 30 mai 2007 Paiement Prix :. X100$ (membres) Date x 125$ (non-membres) Nom et Signature Une convocation vous sera adressée quelques jours avant la formation PAIEMENT : Le paiement doit nous parvenir au plus tard un jour avant la formation ANNULA- TION : Valable uniquement par écrit moins 5 jours ouvrables avant la formation, le participant peut se faire remplacer. Les frais d inscription ne sont pas remboursables quelle soit la raison de l annulation.

4 Annonces 4 La présente rubrique est constituée d annonces, dont l insertion n engage pas la responsabilité de la CCBC. Offre d emploi Jeune femme belge de 25 ans, diplôme en sciences commerciales de l HEC Liège, cherche un emploi au Congo, dans le domaine commercial ou financier. AGENDA DES FOIRES ET SALONS ANTWERPEN ALPHEUSDAL MICRO MEGA MARKET 13/05 Vente et démonstration de matériel et logiciels - multimédias - jeux sur internet - pièces détachées, neuves et d'occasion Dipro De heer T. Hoebus Frans De Manstraat Berchem Tél : (03) Fax : (03) Internet : GENT FLANDERS EXPO EASYFAIRS PPTFOOD 23/05-24/05 Salon des professionnels de la transformation, du conditionnement et du transport dans l'industrie alimentaire Internet : Easyfairs nv/sa Jan Van Rijswijcklaan Antwerpen Tél : (03) Fax : (03) GENT CONGRESCENTRUM (ICC) MICRO MEGA MARKET 06/05 Vente et démonstration de matériel et logiciels - multimédias - jeux sur internet - pièces détachées, neuves et d'occasion Dipro De heer T. Hoebus Frans De Manstraat Berchem Tél : (03) Fax : (03) Internet :

5 5 HASSELT GRENSLANDHALLEN MICRO MEGA MARKET 20/05 Vente et démonstration de matériel et logiciels - multimédias - jeux sur internet - pièces détachées, neuves et d'occasion Dipro De heer T. Hoebus Frans De Manstraat Berchem Tél : (03) Fax : (03) Internet : KORTRIJK KORTRIJK XPO /05-11/05 Journées de contact pour architectes, architectes d'intérieur et designers Xpo Advies Bureau Doorniksesteenweg Kortrijk Tél : (056) Fax : (056) Internet : KORTRIJK KORTRIJK XPO MILLIONAIRE FAIR 25/05-28/05 Grand salon mondial des articles de luxe Internet : Noordhollandstraat AS Amsterdam NEDERLAND Tél : Fax :

6 Appels d offre Appel d offres pour la fourniture de bancs scolaires pour les Ecoles Réhabilitées du Ministères de l E SP de Province du Kasai Occidenal Financement : Crédit 3703 et Don H193 - DRC Date limite : 5 juin 2007 Appel d offres pour la fourniture de bancs scolaires pour les Ecoles Réhabilitées du Ministères de l E SP de Province du Kasai Occidenal Financement : Crédit 3703 et Don H193 - DRC Date limite : 5 juin 2007 Appel d offres pour la réhabilitation du march é de Kasenga et de l institut CISANIKO de Kasenga Financement : Don IDA Date limite : 28 mai Appel d offres pour le projet de Sécurisation du processus électoral en RDC Financement : Don IDA Responsable : PNUD, Immeuble FINA,4 ème étage, avenue colonel Lukusa, Kin RDC Date limite : 4 mai 2007 Appel d offres pour la fourniture et l installation du groupe electrogène pour le guichet unique de l Ofida à Kasumbalesa Financement : AFD Date limite : 28 mai 2007 Appel d offres en vue de l acquisition d un avion Financement : FED Responsable : ICCN, avenue des cliniques,13 / gombe, Date limite : 18 mai 2007 Avis à manifestation d intérêt pour des services de consultants Financement : IDA Responsable : GLIA, umuganda, immeuble Aigle Blanc, kigali Rwanda, Date limite : 19 mai 2007

7 7 Appels d offre Appel d offre pour la fourniture de mobiliers pour la BCC, de machines pour l Ofida et la DGRAD Financement : Don IDA Date limite : le 24 mai 2007 Appel d offre pour la sonorisation de la salle de réunions du PNUD Financement : Nations Unies Responsable : PNUD, Immeuble FINA,4 ème étage, avenue colonel Lukusa, Kin RDC Date limite : le 4 mai 2007 Appel d offre pour la fourniture d équipements médicaux Financement : IDA Date limite : 21 mai 2007 Appel d offre pour la fourniture de matériel de pêche Financement : IDA Date limite : 25 mai 2007 Appel d offre pour la fourniture de 1150 bancs scolaires aux écoles réhabilitées de Mbandaka Financement : Crédit 3703 et Don H193 - DRC Date limite : 5 juin 2007

8 Échos du Congo - Mission gouvernementale à Washington : le gouvernement doit revoir sa copie pas d appuis extérieurs attendus au budget 2007 L enveloppe attendue des bailleurs des fonds pour appuyer le budget 2007 ne va pas tomber de si tôt. Du fait de l échec du programme relais de consolidation ( PRC) Mais la délégation conduite à Washington par le ministre des Finances est revenue avec les promesses de la relance des négociations avec le FMI et la Banque mondiale pour un nouveau programme du gouvernement voulu triennal et dont les contours seront définis dès septembre prochain. Source.digital.net du 23 avril 2007 La politique des banques privées repousse les abonnés en RDC Bon nombre de banques privées en RDC usent d'une politique d'abonnement qui exclut une grande partie de la population. Au regard des montants exigés et des documents à fournir, il ressort qu'il y a une absence de politique de marketing à même de convaincre plus d'un abonné. Contrairement aux banques évoluant dans d autres pays, en RDC, les banquiers brillent par l absence d un marketing agressif. Le regain d activités économiques en RDC va de pair avec la reprise lente, mais effective des banques commerciales dans les principales villes du pays, particulièrement à Kinshasa. La place financière kinoise se voit, du coup, très sollicitée par les banquiers surtout étrangers qui n hésitent pas à prendre pied sur la scène congolaise encore mouvante,mais qui fait rêver les investisseurs. Selon la BCC, la RDC est un pays sous-bancarisé avec un guichet pour 1,5 millions d habitants pour une superficie de Km2. Il y existe 50 agences bancaires, comptes bancaires pour un pays de 60 millions d habitants. Les institutions d épargne y sont souvent décrédibilisées à cause des errements du passé. Source.digital.net du 21 avril 2004 Technologie et systèmes des transactions et paiements électroniquement sécurisés à l ordre du jour en mai prochain La RDC peut rattraper le niveau mondial en matière de technologie de transaction et paiement électronique. A cet effet, des entreprises nationales et internationales exerçant leurs activités en RDC vont discuter probablement au mois de mai 2007, des possibilités d implantation des nouvelles technologies financières. Le Salon des technologies est un grand rendez-vous des opérateurs évoluant dans ce secteur et surtout du public qui viendra découvrir les nouvelles technologies en vogue à travers le marché mondial. Sur ce plan, la RDC accuse un retard qu il doit rattraper le plus vite possible pour faciliter son développement intégral. C est dans ce sens que ce salon poursuit entre autres objectifs de présenter au public les nouvelles technologies et systèmes des transactions et paiements électroniques et les spécialistes. Il s agira également d amener les secteurs public et privé à utiliser ces nouvelles technologies pour toutes les transactions et paiements électroniques afin de réduire la pression sur le cash. Source.digital.net du 21 avril

9 Annonces - 9 Échos du Congo L Occ met en garde les déclarants en douane contre la fraude par falsification La fraude se fait par falsification du bulletin de pré-liquidation, qui est un document important de la chaîne de facturation dans le dédouanement des marchandises. Le chef du département de l Office congolais de contrôle (OCC)/Bas-Congo, a mis en garde les responsables des agences en douane contre la fraude douanière notamment par la falsification du bulletin de pré - liquidation, lors d un échange des vues avec les membres du comité de l UDEDO (Union des déclarants en douane. Pour le chef du département de l OCC / Bas-Congo, le trafic du bulletin de pré - liquidation qui est un document important de la chaîne de facturation dans le dédouanement des marchandises est un crime économique qui met en péril les finances publiques. Dans ce contexte, il a exhorté les chefs d agence en douane à plus de sens de responsabilité, pour qu ils mettent un terme à la vente ou à la cession de leurs cachets aux démarcheurs en douane (déclarants debout), souvent à la base de plusieurs forfaits dans ce domaine dans les ports maritimes, singulièrement à Matadi. source.digital.net du 20 avril 2007 Lancement officiel des consultations nationales sur l'emploi La ministre du Travail et de Prévoyance sociale, Marie Ange Lukiana a présidé la cérémonie officielle du lancement des consultations nationales participatives sur l'emploi.selon la ministre,l 'emploi constitue l'un des axes stratégiques de la croissance et de réduction de la pauvreté retenus par le DSCRP, qui fonde le Programme quinquennal du gouvernement.cet exercice aura entre autres finalités de fournir les données de base en rapport avec l'emploi et la sécurité sociale ; Collecter les informations nécessaires et utiles dans chaque province, ville et localité, pouvant permettre de déceler les domaines et secteurs générateurs d'emplois. Il sera aussi question de faire participer les forces vives de toute la communauté nationale aux travaux du futur Forum et à l'élaboration des recommandations et des résolutions du Forum; garantir l'appropriation par les populations de la base, des résultats du Forum national sur l'emploi. Résultat devant déboucher sur des programmes et des projets nationaux pilotes de création d'emploi et de promotion du système de sécurité sociale. Aujourd'hui,en RDC, 4 % des Congolais actifs seulement accèdent à l'emploi structuré, c'est-à-dire encadré, rémunéré et durable... ces 4 %, c'est moins d' 1 million de personnes sur 28 millions en âge actif qui aspirent aux mêmes conditions d'emploi. Tous les autres, soit 80 %, sont dans l'illusion de l'emploi et la précarité de l'informel carrément, soit au chômage. source.le potentiel du 23 avril 2007 L'Afrique centrale table sur une croissance de 10% en 2007 La croissance de l'ensemble des pays de la Communauté économique des Etats de l'afrique centrale (CEEAC) pourrait atteindre les 10 pour cent, a déclaré à Libreville le directeur du Bureau Afrique centrale de la Commission économique des Nations unies pour l'afrique. Selon lui, les perspectives pour 2007 sont positives car le taux de croissance devrait augmenter, et même avoisiner les 10 pour cent, à cause des progrès de l'économie angolaise et la reprise en République Démocratique du Congo. Selon les données du BRS/CEA-CA, en 2006 le taux de croissance de cette sous-région a atteint 7,7%, une performance principalement tirée par le secteur pétrolier et, au dessus de la moyenne en Afrique subsaharienne qui est de 5%. Toutefois, les pays enclavés de la CEEAC (Burundi, Rwanda, Centrafrique et Tchad) n'ont connu, pendant la même période, qu'un taux de croissance de 3,7%. Mais ce progrès, a indiqué une source officielle proche de ces assises, "n'a pas eu d'effets immédiats sur l'amélioration des conditions de vie des populations dans certains pays d'afrique centrale où près de 45% des personnes souffrent de la sous alimentation".

10 Échos de l étranger - Une entreprise sur neuf ne remplit pas sa déclaration Pus ou moins une sur neuf, n'ont pas rempli de déclaration fiscale l'an dernier. Ce nombre a fortement augmenté durant les deux dernières années. L an dernier, entreprises sur n'ont pas fait de déclaration. En 2005, ce chiffre était de et en 2004, Sur les sociétés qui n'ont pas introduit de déclaration fiscale, provenaient de Flandre contre en Wallonie et à Bruxelles. Plus préoccupant, les services fiscaux semblent ne pas réellement agir pour récupérer les impôts non perçus. De nombreux particuliers et indépendants ignorent également leur lettre de déclaration fiscale. L'an dernier, ce chiffre atteignait personnes ou 6 pc, de plus qu'en Source.msn du 25 avril 2007 Transfert Nord Sud la Flandres aussi en bénéficie. Une étude inédite menée par l'ulb révèle la réalité des transferts entre la Flandre et la Wallonie: le Nord aussi en bénéficie, "La Libre Belgique". En vérité ces transferts concernent essentiellement six arrondissements: les trois plus riches et les trois plus pauvres. Cette étude, menée par un professeur d'economie à l'ulb, démontre que "la réalité des transferts Nord/Sud ne peut être niée". Mais lorsqu'on observe le phénomène du point de vue sous-régional, on s'aperçoit que ces transferts concernent un nombre limité d'arrondissements, et que parmi les bénéficiaires, il y a des arrondissements flamands. Les arrondissements de Charleroi, Liège et Mons concentrent à eux seuls 53,5 pc des transferts. Par ailleurs, plus de la moitié du financement de la solidarité nationale est supportée par trois arrondissements: Hal-Vilvorde, Louvain et Brabant wallon. Parmi les autres distributeurs, on retrouve également ceux de Namur et de Waremme. Source.msn du 25 avril 2007 Le nombre de faillites repart à la hausse en avril Le nombre de faillites est reparti à la hausse en avril, alors qu'une baisse était constatée entre décembre 2006 et février 2007, selon un bilan mensuel du bureau d'études Graydon. En avril, 636 entreprises ont été déclarées en faillite, soit 6 pc de plus par rapport à la même période un an plus tôt. Sur une base annuelle -pour les quatre premiers mois-, cela représente une hausse de 2,63%, à Les faillites les plus importantes de ces derniers mois sont celles de Socabelge, à Houthalen (98 travailleurs), et de BVG Construction à La Louvière (55 travailleurs). Par ailleurs, en 2006, seuls 91 concordats judiciaires ont été accordés, alors que entreprises ont été déclarées en faillite durant la même période Source.msn du 2 mai remèdes d'urgence pour sauver la Wallonie Après quatre années de hausse, le chômage en Wallonie commence enfin à refluer. Entre 2001 et 2005, le taux de croissance wallon cumulé aurait été supérieur de 0,7 % à celui de la Flandre. La part des exportations sudistes dans le total du commerce extérieur belge est passée de 15 % à 18 %. Ces chiffres sont extrêmement encourageants. Mais l'écart en termes de PIB/habitant avec la Flandre demeure de 37 %.Les quatre actions majeures à mener pour replacer définitivement la Wallonie dans l'ascenseur du redéploiement sont : Redessiner le squelette de l'enseignement secondaire,.généraliser les profils de compétence pour réconcilier demandes et offres d'emploi., Une université Bruxelles -Wallonie unique., Penser en termes de résultats et embrasser la globalisation. En se plaçant à l'avant-garde dans les domaines de la connaissance, de l'innovation et de l'économie collaborative, la Région wallonne peut très vite regagner le peloton des régions gagnantes en Europe Source.levif.be du

11 Échos de l etranger - La société américaine Google investit 250 à 300 millions dans l'implantation d'une unité centrale de données (data center) en Wallonie, dans la zone industrielle de Ghlin-Baudour sud Selon les représentants de Google, le projet prévoit la création de 120 emplois, affectés au management général, à la gestion des données, à l'entretien et la sécurité des équipements, Les premières offres d'emploi seront disponibles sur le site web dans les prochains jours. La construction du data center devrait commencer au début de l'été et mobilisera 300 personnes pour un chantier dont la finalisation est annoncée pour Jean-Claude Marcourt, ministre de l'emploi, de l'economie et du Commerce extérieur, qui a évoqué un montant de 300 millions d'euros, de la part de Google, "plutôt que 250 millions", a pour sa part relevé qu' " il s'agit là du cinquième investissement majeur américain dans un délai très bref, ce qui montrer que la Wallonie est attractive". L'intervention de la Région wallonne s'élève à 5 millions d'euros, qui s'inscrivent dans le cadre des aides à l'expansion économique, a-t-il précisé. Le ministre-président et le ministre Marcourt ont tous deux salué le travail fourni par l'office for Foreign Investors (OFI) de l'awex (agence wallonne à l'exportation) et l'intercommunale IDEA Source.levif.be du

Réunion Ad Hoc d Experts sur «L amélioration du climat des affaires en Afrique Centrale»

Réunion Ad Hoc d Experts sur «L amélioration du climat des affaires en Afrique Centrale» REUNION AD HOC D EXPERTS SUR L AMELIORATION DU CLIMAT DES AFFAIRES NATIONS UNIES COMMISSION ECONOMIQUE POUR L AFRIQUE Bureau Sous Régional pour l Afrique Centrale F Distr : GENERAL ECA/SRO-CA/AHEGM.BUS/14/Inf.1

Plus en détail

Bourse ZA. Agenda 27/02/2015. Document confidentiel destiné uniquement aux professionnels partenaires du Crédit Foncier 1. > Le Crédit Foncier en bref

Bourse ZA. Agenda 27/02/2015. Document confidentiel destiné uniquement aux professionnels partenaires du Crédit Foncier 1. > Le Crédit Foncier en bref Bourse ZA février 2015 1 partenaires du Crédit Foncier Agenda > Le Crédit Foncier en bref > Règles générales d acceptation > Nos formules spécifiques > Nos points forts > Contacts 2 2 partenaires du Crédit

Plus en détail

MULTIPLES INCITATIONS ACCORDEES AUX INVESTISSEURS EN RDC

MULTIPLES INCITATIONS ACCORDEES AUX INVESTISSEURS EN RDC République Démocratique du Congo Ministère du Plan et Révolution de la Modernité Agence Nationale pour la Promotion des Investissements MULTIPLES INCITATIONS ACCORDEES AUX INVESTISSEURS EN RDC Kinshasa,

Plus en détail

ETHIOPLUS Bulletin Mensuel de l Ambassade d Ethiopie en France DOSSIER SPECIAL SECTEUR BANCAIRE : Profits et rentabilité

ETHIOPLUS Bulletin Mensuel de l Ambassade d Ethiopie en France DOSSIER SPECIAL SECTEUR BANCAIRE : Profits et rentabilité ETHIOPLUS Bulletin Mensuel de l Ambassade d Ethiopie en France DOSSIER SPECIAL SECTEUR BANCAIRE : Profits et rentabilité Solidement capitalisé et porté par une économie dynamique, le secteur bancaire éthiopien

Plus en détail

CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DES TRAVAUX DE LA SEMAINE DE LA DIASPORA EDITION 2014

CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DES TRAVAUX DE LA SEMAINE DE LA DIASPORA EDITION 2014 REPUBLIQUE DU BURUNDI MINISTERE DES RELATIONS EXTERIEURES ET DE LA COOPERATION INTERNATIONALE CONCLUSIONS ET RECOMMANDATIONS DES TRAVAUX DE LA SEMAINE DE LA DIASPORA EDITION 2014 Au Gouvernement du Burundi

Plus en détail

DOSSIER D INSCRIPTION

DOSSIER D INSCRIPTION DOSSIER D INSCRIPTION SRI LANKA, Colombo Mission de prospection DU 30 MARS AU 3 AVRIL 2015 [ Contact ] CGPME Rhône-Apes 55 rue Sergent Michel Berthet 69009 LYON Tel : 04 72 53 74 74 Sandy Argoud 06 04

Plus en détail

Feuli & Partners. Optimisation de la performance de la Direction des Ressources Humaines Paris du 23 au 27 avril 2012. Management Consulting

Feuli & Partners. Optimisation de la performance de la Direction des Ressources Humaines Paris du 23 au 27 avril 2012. Management Consulting Optimisation de la performance de la Direction des Ressources Humaines Paris du 23 au 27 avril 2012 Feuli & Partners Feuli 23 rue & Balzac Partners - 75008 Management Paris - France Consulting Immatriculation

Plus en détail

Appel à candidature Bourses AWARD

Appel à candidature Bourses AWARD Conseil Ouest et Centre Africain pour la Recherche et le Développement Agricoles West and Central African Council for Agricultural Research and Development Appel à candidature Bourses AWARD Ouverture de

Plus en détail

LES MESURES D INCITATIONS A L INVESTISSEMENT PRIVE EN REPUBLIQUE DU CAMEROUN

LES MESURES D INCITATIONS A L INVESTISSEMENT PRIVE EN REPUBLIQUE DU CAMEROUN LES MESURES D INCITATIONS A L INVESTISSEMENT PRIVE EN REPUBLIQUE DU CAMEROUN EXTRAIT DE LA LOI N 2013/004 DU 11 AVRIL 2013 TITRE II CHAPITRE I DES INCITATIONS FISCALES ET DOUANIERES ARTICLE 5. Les incitations

Plus en détail

Feuli & Partners. Séminaire* Optimisation de la performance de la Direction du Système d Informatique Paris du 17 au 21 septembre 2012

Feuli & Partners. Séminaire* Optimisation de la performance de la Direction du Système d Informatique Paris du 17 au 21 septembre 2012 Séminaire* Optimisation de la performance de la Direction du Système d Informatique Paris du 17 au 21 septembre 2012 * Séminaire organisé dans le cadre de l initiative «Management Sans Frontières» Feuli

Plus en détail

7 ème Edition des Assises de la Coopération Belge au Développement

7 ème Edition des Assises de la Coopération Belge au Développement 7 ème Edition des Assises de la Coopération Belge au Développement Session 3 Thème : Mettre le contexte au centre de l action : opérationaliser une approche sensible à la fragilité Sous-thème : «Prise

Plus en détail

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage

2014/2015 : Rétrospective et perspectives. Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage 2014/2015 : Rétrospective et perspectives Epargne mobilière pour comptes Epargne 3 et de libre passage Rétrospective 2014 L annonce, l année dernière, par la Réserve fédérale américaine (Fed) de réduire

Plus en détail

Salon de partenariat Tuniso Camerounais - Sénégalais

Salon de partenariat Tuniso Camerounais - Sénégalais Le Réseau des Experts Consultants Africains pour le Développement Economique Organise La première édition du Salon de partenariat Tuniso Camerounais - Sénégalais 27 30 septembre 2015 à Dakar (SENEGAL)

Plus en détail

ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT

ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT ATELIER REGIONAL DE MISE EN ŒUVRE DU PARTENARIAT DE BUSAN DANS LE CADRE DE LAPLATEFORME AFRICAINE POUR L EFFICACITE DU DEVELOPPEMENT KINSHASA, DU 06 08 NOVEMBRE 2012 DISCOURS DE MR. ADAMA COULIBALY DIRECTEUR

Plus en détail

Gestion financière et des ressources humaines

Gestion financière et des ressources humaines et des ressources humaines Ce module de formation fait partie des parcours courts des Formations Métier. Nombre de place limité. Appréhender les compétences spécifiques au métier d'administrateur : connaître

Plus en détail

Termes de Référence. Dans le cadre du mandat général, le Consultant devra réaliser les tâches qui suivent :

Termes de Référence. Dans le cadre du mandat général, le Consultant devra réaliser les tâches qui suivent : Termes de Référence La République Démocratique Congo (RDC) est engagée dans un processus de préparation au futur dispositif international de Réduction des Emissions liées à la Déforestation et à la Dégradation

Plus en détail

Master Management PME - PMI

Master Management PME - PMI IUP Management et Gestion des Entreprises Master Management PME - PMI Lieu de formation : Clermont-Ferrand La situation générale des diplômés de la promotion 2007/2008 au er juillet 2009 (0 mois après

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 17/06/2014 Angoulême 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national: la reprise économique se dessine, mais le chômage frappe encore trop fort notre pays.

Plus en détail

DECRET N 99-821. fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar

DECRET N 99-821. fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar DECRET N 99-821 fixant les statuts de l Aviation Civile de Madagascar Le Premier Ministre, Chef du Gouvernement, Vu la Constitution, Vu la Convention relative à l Aviation Civile Internationale signée

Plus en détail

Fiche descriptive de la filière Génie Industriel ENSAK

Fiche descriptive de la filière Génie Industriel ENSAK Fiche descriptive de la filière Génie Industriel ENSAK Plan 1. MOTIVATIONS POUR LA FILIÈRE GÉNIE INDUSTRIEL 2. IDENTIFICATION DE LA FORMATION 3. OBJECTIFS DE LA FORMATION 4. DÉBOUCHÉS ET DE LA FORMATION

Plus en détail

La Réunion au World Future Energy Summit 2016

La Réunion au World Future Energy Summit 2016 La Réunion au World Future Energy Summit 2016 Le sommet mondial des energies renouvelables Du 18 au 21 Janvier 2016 Abu Dhabi - Emirats Arabes Unis Rencontre mondiale des énergies de demain, le World Future

Plus en détail

WP Board 1062/10. 17 juin 2010 Original : anglais. Projet/Fonds commun. Contexte

WP Board 1062/10. 17 juin 2010 Original : anglais. Projet/Fonds commun. Contexte WP Board 1062/10 17 juin 2010 Original : anglais Projet/Fonds commun F Comité exécutif / Conseil international du Café 21 24 septembre 2010 Londres, Angleterre Amélioration de la transformation et de l

Plus en détail

Référence: EuropeAid/129-831/L/ACT/CD Numéro de contrat: DCI-NSAPVD/2011/260-821

Référence: EuropeAid/129-831/L/ACT/CD Numéro de contrat: DCI-NSAPVD/2011/260-821 Termes de Référence de l évaluation externe du projet: «Dialoguer et Participer l Interaction Institutionnalisée entre Acteurs étatiques et non-étatiques» Référence: EuropeAid/129-831/L/ACT/CD Numéro de

Plus en détail

conditions commerciales

conditions commerciales Conditions commerciales conditions commerciales 1 1. Nos accords Objet de l accord Mastempo Travail Temporaire met à disposition de l entreprise utilisatrice du personnel intérimaire répondant aux compétences

Plus en détail

AGOA Programme des Organisations pour la société civile du

AGOA Programme des Organisations pour la société civile du AGOA Programme des Organisations pour la société civile du 14 e Forum sur la coopération économique et commerciale entre les États-Unis et l Afrique AGOA 15 ans : Les organisations de la société civile

Plus en détail

ADHESION 2015 AU RÉSEAU CEFI-ECOLES

ADHESION 2015 AU RÉSEAU CEFI-ECOLES CEFI, Centre d Etudes sur les Formations et l Emploi des Ingénieurs 7 rue Lamennais 75008 PARIS Tél : 01 42 89 15 73 Fax : 01 42 56 04 05 ADHESION 2015 AU RÉSEAU CEFI-ECOLES En adhérant au réseau CEFI-

Plus en détail

FORMATIONS ET ECHANGES ENTRE CE

FORMATIONS ET ECHANGES ENTRE CE FORMATIONS ET ECHANGES ENTRE CE SUR LILLE FORMULE au choix! 1. Journée du 24 février 2016 Loi MACRON : les quinze mesures sociales Loi Rebsamen : la nouvelle Délégation Unique du Personnel 2. Journée du

Plus en détail

information SENETOILE.COM Jeudi, 30 Octobre 2014 20:06

information SENETOILE.COM Jeudi, 30 Octobre 2014 20:06 Les ministres des pays de l Afrique Centrale viennent de marquer un pas déterminant vers la création d une économie verte, en particulier l économie du bois Le Gouvernement de la RDC annonce une contribution

Plus en détail

POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES?

POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES? Mai 2010 POURQUOI LE GABON A-T-IL BESOIN DE STATISTIQUES FIABLES? Direction Générale des Statistiques Ministère de l Economie, du Commerce, de l Industrie et du Tourisme Pourquoi le Gabon a-t-il besoin

Plus en détail

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat

Aide-Mémoire. Nouvelles approches de réforme, d innovation et de modernisation des services publics et des institutions de l Etat African Training and Research Centre in Administration for Development المرآز الا فريقي للتدريب و البحث الا داري للا نماء Centre Africain de Formation et de Recherche Administratives pour le Développement

Plus en détail

pour un accord à long terme entre le gouvernement et l industrie pharmaceutique

pour un accord à long terme entre le gouvernement et l industrie pharmaceutique Invitation de l industrie pharmaceutique à l adresse du nouveau gouvernement fédéral : pour un accord à long terme entre le gouvernement et l industrie pharmaceutique Le secteur des entreprises pharmaceutiques

Plus en détail

CONFERENCE ECONOMIQUE AFRICAINE 2012

CONFERENCE ECONOMIQUE AFRICAINE 2012 CONFERENCE ECONOMIQUE AFRICAINE 2012 Hôtel Serena Kigali, Rwanda 30 octobre-2 novembre 2012 Promouvoir le développement inclusif et durable en Afrique dans une période d incertitude pour l économie mondiale

Plus en détail

AVIS A MANIFESTATIONS D'INTERET(AMI)

AVIS A MANIFESTATIONS D'INTERET(AMI) République Démocratique du Congo Ministère du Plan et Révolution de la Modernité INSTITUT NATIONAL DE LA STATISTIQUE PROJET DE DEVELOPPEMENT DES STATISITQUES «PDS» AVIS A MANIFESTATIONS D'INTERET(AMI)

Plus en détail

UNICEF Madagascar recrute: UN CONSULTANT INTERNATIONAL

UNICEF Madagascar recrute: UN CONSULTANT INTERNATIONAL UNICEF Madagascar recrute: UN CONSULTANT INTERNATIONAL ------------------------------------------------------------------------------------------ Titre: CONSULTANT(E) CHARGE(E) DE L APPUI A LA REVUE ET

Plus en détail

FACIM 2015 - Foire Internationale de Maputo Mission de prospection - Offre d accompagnement NEXA

FACIM 2015 - Foire Internationale de Maputo Mission de prospection - Offre d accompagnement NEXA FACIM 2015 - Foire Internationale de Maputo Mission de prospection - Offre d accompagnement NEXA Le plus grand rendez-vous economique du Mozambique Du 30 Août au 6 Septembre 2015 à Maputo (mission de prospection

Plus en détail

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial

Benbada affirme la priorité du produit national et la poursuite des efforts d ouverture sur le commerce mondial Entretien accordé par Monsieur Le Ministre du Commerce à l APS ( 31/01/2014) Points abordés : Protection du produit national, Crédit à la consommation, L accord commercial préférentiel "Algérie-Tunisie,

Plus en détail

SINGAPOUR & HONG KONG

SINGAPOUR & HONG KONG MISSION DE PROSPECTION COMMERCIALE HABITAT - DECORATION MOBILIER, LUMINAIRE, LINGE DE MAISON, JARDIN, 2 ND ŒUVRE DU BATIMENT Du 20 au 25 novembre 2011 OBJECTIFS DE LA MISSION Prospecter de nouveaux marchés

Plus en détail

NOTE DE PRESENTATION DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR L EMERGENCE DE L AFRIQUE

NOTE DE PRESENTATION DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR L EMERGENCE DE L AFRIQUE NOTE DE PRESENTATION DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE SUR L EMERGENCE DE L AFRIQUE (Version de Janvier 2015) ABIDJAN, 18-20 MARS 2015 Union Discipline Travail Version du 220115_09h00 1 1. CONTEXTE ET JUSTIFICATION

Plus en détail

UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE. CA C 2 EPDCE 2010.2 Doc 6a. Original: anglais CONSEIL D ADMINISTRATION/CONSEIL D EXPLOITATION POSTALE

UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE. CA C 2 EPDCE 2010.2 Doc 6a. Original: anglais CONSEIL D ADMINISTRATION/CONSEIL D EXPLOITATION POSTALE UPU UNION POSTALE UNIVERSELLE CA C 2 EPDCE 2010.2 Doc 6a Original: anglais CONSEIL D ADMINISTRATION/CONSEIL D EXPLOITATION POSTALE Commission mixte 2 (Développement et coopération) Equipe de projet «Développement

Plus en détail

Responsable en Passation de Marchés Page 1

Responsable en Passation de Marchés Page 1 Le Projet de Renforcement des Capacités Institutionnelles pour l Efficacité Gouvernementale (PRCIEG) Titre : Termes de référence pour le recrutement d un Responsable de Passation de Marchés (RPM) 1. Contexte

Plus en détail

Le poids de la dette asphyxie les finances publiques et saigne les populations.

Le poids de la dette asphyxie les finances publiques et saigne les populations. Capitalisme et pays du Sud En bref Constat 40% de la main-d œuvre mondiale est exploitée et vit dans la pauvreté extrême. Comme pour les crises climatiques, alimentaires et énergétiques, les pays les plus

Plus en détail

Les origines et les manifestations de la crise économique et financière. par Professeur Nadédjo BIGOU-LARE Université de Lomé

Les origines et les manifestations de la crise économique et financière. par Professeur Nadédjo BIGOU-LARE Université de Lomé Les origines et les manifestations de la crise économique et financière par Professeur Nadédjo BIGOU-LARE Université de Lomé Plan Introduction 1. Origines de la crise financière: les «subprimes» 2. Les

Plus en détail

SPECIALISTE EN DESIGN

SPECIALISTE EN DESIGN SPECIALISTE EN DESIGN NOTICE DE PRESENTATION Chef de service : Marie-Christine THIRY, Directeur Agent traitant : Patricia LEROY, Assistante principale : 02/421.87.93 : p.leroy@awex.be AWEX Incitants financiers

Plus en détail

Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds. Termes de référence

Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds. Termes de référence Formation des Partenaires en Fundraising/Récolte de fonds Termes de référence 1 1. Contexte et justification La formation en recherche de financement s inscrit dans le cadre du programme «Promouvoir l

Plus en détail

République de Maurice

République de Maurice Cote du document: EB 2009/96/R.18 Point de l ordre du jour: 10 b) iii) Date: 25 mars 2009 Distribution: Publique Original: Anglais F République de Maurice Mémorandum du Président Programme de diversification

Plus en détail

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 21 2. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES La gestion des ressources humaines a pour objectif de mettre l institution en mesure de réaliser au mieux ses choix stratégiques dans un environnement en mutation.

Plus en détail

RES - Une monnaie pour les commerçants locaux. www.res.be

RES - Une monnaie pour les commerçants locaux. www.res.be RES - Une monnaie pour les commerçants locaux www.res.be Grandissez avec nous 1. DEPUIS 1996, PLUS DE 5.000 COMMERÇANTS ET ENTREPRENEURS LOCAUX FONT CONFIANCE À RES EN BELGIQUE, EN FRANCE ET EN ESPAGNE

Plus en détail

MISSION DE PROSPECTION «LE MARCHE DU THERMALISME SPA BIEN-ETRE»

MISSION DE PROSPECTION «LE MARCHE DU THERMALISME SPA BIEN-ETRE» «LE MARCHE DU THERMALISME SPA BIEN-ETRE» Du 3 au 9 juin 2012 Rencontrez les professionnels du secteur du thermalisme spa bien-être en Hongrie, Slovaquie et République tchèque Trois marchés avec une longue

Plus en détail

MARKETING RH : CONSTRUIRE ET PROMOUVOIR SON OFFRE RH

MARKETING RH : CONSTRUIRE ET PROMOUVOIR SON OFFRE RH MARKETING RH : CONSTRUIRE ET PROMOUVOIR SON OFFRE RH Animée par Christophe LEPARQ «Les aspects du Marketing RH deviennent stratégiques pour les employeurs, qui n'ont pas de talent à perdre! Au cœur de

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES PORTANT ARRANGEMENTS POUR L ORGANISATION DES SESSIONS DE LA CONFERENCE AFRICAINE DES MINISTRES DE LA DECENTRALISATION ET DU

CAHIER DES CHARGES PORTANT ARRANGEMENTS POUR L ORGANISATION DES SESSIONS DE LA CONFERENCE AFRICAINE DES MINISTRES DE LA DECENTRALISATION ET DU CAHIER DES CHARGES PORTANT ARRANGEMENTS POUR L ORGANISATION DES SESSIONS DE LA CONFERENCE AFRICAINE DES MINISTRES DE LA DECENTRALISATION ET DU DEVELOPPEMENT LOCAL (CADDEL) 1 Ce Cahier des Charges définit

Plus en détail

Atelier de formation Analyse financière des scénarios de projets d'investissements avec l'application du logiciel COMFAR

Atelier de formation Analyse financière des scénarios de projets d'investissements avec l'application du logiciel COMFAR Atelier de formation Analyse financière des scénarios de projets d'investissements avec l'application du logiciel COMFAR Niveau débutant Siège de l ONUDI, du 14 au 18 Septembre 2015 Vienne, Autriche Objectifs

Plus en détail

N 441. Votre Revue de Presse Du 21/ 07 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015

N 441. Votre Revue de Presse Du 21/ 07 /2015. press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 N 441 By Votre Revue de Presse Du 21/ 07 /2015 press@conect.org.tn tel : +216 31 330 330 Fax: +216 71 231 059 CONECT 2015 Mardi 21 Juillet 2015 1 Mardi 21 Juillet 2015 2 Mardi 21 Juillet 2015 3 Tunisie:

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE. 1. Introduction Contexte général

TERMES DE REFERENCE. 1. Introduction Contexte général REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L AMENAGEMENT DU TERRITOIRE, URBANISME, HABITAT, INFRASTRUCTURES, TRAVAUX PUBLICS ET RECONSTRUCTION CELLULE INFRASTRUCTURES Projet d Appui à la Réouverture

Plus en détail

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA . TERMES DE REFERENCES SPECIFIQUES DU CONSULTANT RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT DES ECHANGES COMMERCIAUX INTRACOMMUNAUTAIRES POUR LA FORMULATION D UN PROGRAMME D APPUI AU PROCESSUS D INTEGRATION ECONOMIQUE

Plus en détail

État présenté par le Secrétaire général conformément à l article 153 du Règlement intérieur de l Assemblée générale

État présenté par le Secrétaire général conformément à l article 153 du Règlement intérieur de l Assemblée générale Nations Unies A/C.5/56/29 Assemblée générale Distr. générale 12 décembre 2001 Français Original: anglais Cinquante-sixième session Cinquième Commission Points 106 b) et 123 de l ordre du jour Troisième

Plus en détail

MINISTÈRE DE L'ENTREPRISE, DES DÉBOUCHÉS ET DE L'INNOVATION

MINISTÈRE DE L'ENTREPRISE, DES DÉBOUCHÉS ET DE L'INNOVATION BUDGET DES DÉPENSES 2002-2003 1 SOMMAIRE Le ministère de l'entreprise, des Débouchés et de l'innovation a pour mandat d'encourager la compétitivité des entreprises et la prospérité économique. Dans le

Plus en détail

ANNEXE 1. Demande d équivalence d un diplôme d enseignement secondaire supérieur en vue de poursuivre des études dans l enseignement supérieur

ANNEXE 1. Demande d équivalence d un diplôme d enseignement secondaire supérieur en vue de poursuivre des études dans l enseignement supérieur ANNEXE 1 Demande d équivalence d un diplôme d enseignement secondaire supérieur en vue de poursuivre des études dans l enseignement supérieur SERVICE DES EQUIVALENCES DE L ENSEIGNEMENT SECONDAIRE Adresse

Plus en détail

Dossier d inscription Collectif Franche-Comté

Dossier d inscription Collectif Franche-Comté SALON FOOD AND HOTEL ASIA 2016 Du 12 au 15 avril - Singapour Dossier d inscription Collectif Franche-Comté SALON PROFESSIONNEL INTERNATIONAL DE LA RESTAURATION ET DE L HOTELLERIE BULLETIN D INSCRIPTION

Plus en détail

Termes de Référence de l Université d été d Afrique centrale

Termes de Référence de l Université d été d Afrique centrale Termes de Référence de l Université d été d Afrique centrale Titre : Economie verte et changements climatiques Date : 12 au 19 avril 2015 Lieu : Bujumbura-Burundi Langues : Français et Anglais. 1. Contexte

Plus en détail

Le soussigné : ARTICLE 1 : FORME.

Le soussigné : ARTICLE 1 : FORME. Le soussigné : Monsieur GALORA ALESSANDRO, de nationalité italienne, né à Bruxelles, le 27 août 1960, résidant à Kinshasa, 28 avenue Colonel TSHATSHI, quartier Clinique, commune de la Gombe, République

Plus en détail

Dossier de Parrainage

Dossier de Parrainage Dossier de Parrainage Professionnel! Vous rêvez d être autonome sans les risques de l indépendant? Optez dès à présent pour le portage salarial Qu est-ce que le portage salarial? Le portage salarial Les

Plus en détail

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR

DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR DOSSIER DE CANDIDATURE POUR UNE DEMANDE DE PRÊT D HONNEUR PROJET DE CROISSANCE D ENTREPRISE ENTREPRISE :.. CREATEUR :.. NOTE D INFORMATION PREALABLE A LA REDACTION DU DOSSIER DE CANDIDATURE Vous envisagez

Plus en détail

Pour bien démarrer et pour durer!

Pour bien démarrer et pour durer! oseo.fr OSEO Document non contractuel Conception-Réalisation : W & CIE Réf. : 6522-04 Septembre 2009 Ce document est imprimé sur du papier fabriqué à 100 % à base de fibres provenant de forêts gérées de

Plus en détail

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE

INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Royaume du Maroc Ministère de l Intérieur Direction Générale des Collectivités Locales Date: 01/08/2014 Réf : IC 1-08/2014 INDIVIDUAL CONSULTANT PROCUREMENT NOTICE Pays: Maroc Description de la mission:

Plus en détail

BELGIQUE. CONSEIL DE SECURITE 6147 ème Session. La situation en République Centrafricaine (S/2009/128)

BELGIQUE. CONSEIL DE SECURITE 6147 ème Session. La situation en République Centrafricaine (S/2009/128) BELGIQUE CONSEIL DE SECURITE 6147 ème Session La situation en République Centrafricaine (S/2009/128) DECLARATION DE S.E. M. JAN GRAULS AMBASSADEUR REPRESENTANT PERMANENT DE LA BELGIQUE AUPRES DES NATIONS

Plus en détail

Chiffres clés de l assurance transport 2011 réalisés par l ABAM

Chiffres clés de l assurance transport 2011 réalisés par l ABAM Chiffres clés de l assurance transport 2011 réalisés par l ABAM Contenu 1. Facultés : la Belgique reste dans le top 15... 2 2. La branche CMR reste dans le vert... 3 3. Corps fluviaux... 4 4. Corps maritimes...

Plus en détail

World Tourism Organization (UNWTO) - A Specialized Agency of the United Nations

World Tourism Organization (UNWTO) - A Specialized Agency of the United Nations Termes de Référence Recrutement d un volontaire de l OMT pour le projet «Augmenter l impact du développement touristique sur l économie locale dans la région de Jacmel, Haïti» dans le cadre du Programme

Plus en détail

ALLOCUTION DE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE

ALLOCUTION DE MONSIEUR LE PREMIER MINISTRE Cabinet du Premier Ministre, Ministre de l'economie, des Finances Et du Budget ------------ -------- République de Côte d Ivoire Union-Discipline-Travail LANCEMENT DE L OPERATION D EMISSION SUKUK ETAT

Plus en détail

«USER.NET» PATIENT NUMÉRIQUE

«USER.NET» PATIENT NUMÉRIQUE «USER.NET» PATIENT NUMÉRIQUE Dossier de présentation Comité Scientifique Sous la Présidence du Prof. Philippe Kolh OZCONSULTING Une Communauté réunissant les hôpitaux belges leaders en IT médicale 6 à

Plus en détail

Chambre Commerce et d Industrie de Sfax

Chambre Commerce et d Industrie de Sfax Chambre Commerce et d Industrie de Sfax 1 Cette visite avait été initiée et programmée par la Chambre de Commerce et d'industrie de Sfax avec la collaboration de la Chambre de Commerce de Bucarest, l'ambassade

Plus en détail

Direction générale de l Économie et de l Emploi NOTICE EXPLICATIVE DU FORMULAIRE PRÉACTIVITÉ DEMANDE D UNE BOURSE

Direction générale de l Économie et de l Emploi NOTICE EXPLICATIVE DU FORMULAIRE PRÉACTIVITÉ DEMANDE D UNE BOURSE Direction générale de l Économie et de l Emploi NOTICE EXPLICATIVE DU FORMULAIRE PRÉACTIVITÉ DEMANDE D UNE BOURSE Page : 2/5 Table des matières 1. Qu est-ce que la bourse de préactivité? 3 2. Quel type

Plus en détail

business center OCP RÉDUISEZ VOS IMPÔTS EN INVESTISSANT DANS UN ACTIF DURABLE www.ocpfinance.com

business center OCP RÉDUISEZ VOS IMPÔTS EN INVESTISSANT DANS UN ACTIF DURABLE www.ocpfinance.com OCP business center RÉDUISEZ VOS IMPÔTS EN INVESTISSANT DANS UN ACTIF DURABLE www.ocpfinance.com LE MARCHÉ DES CENTRES D AFFAIRES UN INVESTISSEMENT DANS UN ACTIF DURABLE OCP Business Center réalise l acquisition

Plus en détail

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP)

Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Centre Mauritanien d Analyse de Politiques (CMAP) Etude d évaluation des besoins en renforcement des capacités en matière de promotion de l emploi des jeunes au Maghreb (cas du Maroc) I) Contexte et justification

Plus en détail

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE

SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE SE4ALL PLATEFORME AFRICAINE FOURNIR UNE ÉNERGIE ABORDABLE, FIABLE ET DURABLE ÉNERGIE DURABLE POUR TOUS Vision de l Initiative «Énergie durable pour tous» Quelque 590 millions de personnes en Afrique subsaharienne

Plus en détail

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN PASSATION DES MARCHES

TERMES DE REFERENCE POUR LE RECRUTEMENT D UN SPECIALISTE EN PASSATION DES MARCHES BURKINA FASO ----------------------------- MINISTERE DE LA JEUNESSE, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DE L EMPLOI PROJET EMPLOIS DES JEUNES ET DEVELOPPEMENT DES COMPETENCES AU BURKINA FASO (PEJEDEC/BF)

Plus en détail

1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure

1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure 1er réseau mondial de restauration rapide sur- mesure DOSSIER DE PRESSE Janvier 2013 2 SOMMAIRE Green is better : Un concept innovant La genèse L innovation Green is better Les valeurs Green is better

Plus en détail

Forum Mondial des Femmes d Affaires Francophones. Tunis 15-17 Mai 2014. Sous le thème «Femmes d Affaires & Développement de l Afrique»

Forum Mondial des Femmes d Affaires Francophones. Tunis 15-17 Mai 2014. Sous le thème «Femmes d Affaires & Développement de l Afrique» Forum Mondial des Femmes d Affaires Francophones Tunis 15-17 Mai 2014 Sous le thème Forum Mondial des Femmes d Affaires Francophones Présentation Le Forum mondial des femmes d affaires francophones a pour

Plus en détail

MISSION D AFFAIRES AU CANADA

MISSION D AFFAIRES AU CANADA MISSION D AFFAIRES AU CANADA 1 MISSION, 2 POSSIBILITÉS - DES RENDEZ-VOUS PERSONNALISÉS À MONTREAL ET DANS LA REGION DU QUEBEC EN PARTENARIAT AVEC LA CCI MONTREAL ET ERAI - LE FORUM DE LA VALLÉE DE L ALUMINIUM

Plus en détail

Article 2 : Engagements réciproques Les États partenaires s engagent à 1) ENCOURAGER LE PLURILINGUISME AU SEIN DE LEUR FONCTION PUBLIQUE

Article 2 : Engagements réciproques Les États partenaires s engagent à 1) ENCOURAGER LE PLURILINGUISME AU SEIN DE LEUR FONCTION PUBLIQUE MÉMORANDUM DE PARTENARIAT RELATIF À L INITIATIVE FRANCOPHONE NATIONALE (2015-2018) DANS LE CADRE DU PROGRAMME «LE FRANÇAIS DANS LES RELATIONS INTERNATIONALES» L Organisation internationale de la Francophonie

Plus en détail

Formation. «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015

Formation. «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015 Formation «Chef d entreprise, votre métier c est diriger!» Saint-Gaudens Novembre 2014 janvier 2015 Vous souhaitez sécuriser votre activité? Évaluer rapidement la rentabilité de vos produits et services

Plus en détail

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE

Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Bruxelles Environnement LE RESPONSABLE ENERGIE : Rôles et fonctions Emmanuel HECQUET ICEDD Formation Bâtiment Durable : ENERGIE Module Responsable Energie Anciennement

Plus en détail

SEGMENT DES EXPERTS PRELUDE A LA CONFERENCE DES MINISTRES DE LA CEEAC SUR L ECONOMIE VERTE EN AFRIQUE CENTRALE RAPPORT DES TRAVAUX DES EXPERTS

SEGMENT DES EXPERTS PRELUDE A LA CONFERENCE DES MINISTRES DE LA CEEAC SUR L ECONOMIE VERTE EN AFRIQUE CENTRALE RAPPORT DES TRAVAUX DES EXPERTS SEGMENT DES EXPERTS PRELUDE A LA CONFERENCE DES MINISTRES DE LA CEEAC SUR L ECONOMIE VERTE EN AFRIQUE CENTRALE RAPPORT DES TRAVAUX DES EXPERTS Brazzaville, Palais des congrès / Ministère des Affaires Etrangères

Plus en détail

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA TERMES DE REFERENCES SPECIFIQUES DU CONSULTANT RESPONSABLE DU DEVELOPPEMENT DES CHAINES DE VALEURS DES PRODUITS/SECTEURS A FORT POTENTIEL D ECHANGES INTRACOMMUNAUTAIRES, POUR LA FORMULATION D UN PROGRAMME

Plus en détail

CNUCED Événement spécial OILGASMINE 15-16 octobre 2014 Palais des Nations, Genève

CNUCED Événement spécial OILGASMINE 15-16 octobre 2014 Palais des Nations, Genève CNUCED Événement spécial OILGASMINE 15-16 octobre 2014 Palais des Nations, Genève EXPERIENCE DU NIGER DANS L ORGANISATION DE LA CONFERENCE OILGASMINE M. Boubacar Nalado IDI Directeur de l étude et de l

Plus en détail

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA

BUREAUX PNUD BURUNDI, REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO (RDC) ET RWANDA TERMES DE REFERENCES SPECIFIQUES DU CONSULTANT COORDINATEUR/ CHEF D EQUIPE DES CONSULTANTS POUR LA FORMULATION D UN PROGRAMME D APPUI AU PROCESSUS D INTEGRATION ECONOMIQUE DES PAYS DE LA REGION DES GRANDS

Plus en détail

Les fonds de l Ambassadeur d Auto- assistance Ambassade des Etats Unis Brazzaville

Les fonds de l Ambassadeur d Auto- assistance Ambassade des Etats Unis Brazzaville Les fonds de l Ambassadeur d Auto- assistance Ambassade des Etats Unis Brazzaville Un partenariat pour la promotion du développement au Congo 1 I. INTRODUCTION L ambassade des Etats-Unis d Amérique octroie

Plus en détail

Le rôle du ministère de l investissement : Le ministère a réussi à :

Le rôle du ministère de l investissement : Le ministère a réussi à : [ 257] [258] L Investissement Le Soudan a beaucoup d avantages qui attirent l investissement étranger. Le Soudan est classifié comme numéro deux des pays les plus attrayants pour l investissement en Afrique

Plus en détail

Santé. Shanghai : 21 au 25 octobre 2012. Mission Santé à Shanghai. soutient l action d ERAI

Santé. Shanghai : 21 au 25 octobre 2012. Mission Santé à Shanghai. soutient l action d ERAI Santé Mission Santé à Shanghai Shanghai : 21 au 25 octobre 2012 LA SANTE EN CHINE La République populaire de Chine est aujourd hui la deuxième économie du monde, et son marché pharmaceutique est le reflet

Plus en détail

Marchand de biens 2014-2015

Marchand de biens 2014-2015 Marchand de biens 2014-2015 Cette analyse a été réalisée avec les données statistiques de la FCGA et de l ANPRECEGA, membres de l UNPCOGA, et de la base DIANE du Bureau Van Dijk. Sommaire Sommaire 2 Synthèse

Plus en détail

REVISION DU 28 MARS 2016. 1) Insertion dernier paragraphe de la page 5

REVISION DU 28 MARS 2016. 1) Insertion dernier paragraphe de la page 5 REVISION DU 28 MARS 2016 1) Insertion dernier paragraphe de la page 5 APPEL A MANIFESTATION D INTERET No. 003/2016/PROCUREMENT VISANT LA PRE QUALIFICATION DE FOURNISSEURS DANS LA VILLE DE KINSHASA 1. L

Plus en détail

L ISO 9001 à nouveau en chantier!

L ISO 9001 à nouveau en chantier! L ISO 9001 à nouveau en chantier! SÉMINAIRE SNV Nouvelle structure, nouvelles exigences et impacts importants sur votre système de management de la qualité SÉMINAIRE FRIBOURG Mardi 16 juin 2015 LIEU BEST

Plus en détail

Termes de référence. Formation en structures et gouvernance de coopératives minières

Termes de référence. Formation en structures et gouvernance de coopératives minières Termes de référence Formation en structures et gouvernance de coopératives minières 1. Contexte et justification L exploitation minière artisanale est une activité de survie qui touche des centaines de

Plus en détail

OHADA RDC Commission Nationale OHADA

OHADA RDC Commission Nationale OHADA RAPPORT TRIMESTRIEL D ACTIVITÉ AVRIL - JUIN 2014 Le présent rapport retrace les activités entreprises par la Commission Nationale OHADA au courant du deuxième trimestre 2014. 1. Activités en rapport avec

Plus en détail

Quel marché pour l investissement socialement responsable?

Quel marché pour l investissement socialement responsable? Finance Quel marché pour l investissement socialement responsable? Jeudi 13 et vendredi 14 novembre 2008 DE L INFORMATION À LA FORMATION Cercle Républicain 5, avenue de l Opéra 75001 Paris Inscriptions

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission -------------------------

NOTE D INFORMATION. UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE ------------------------- La Commission ------------------------- UNION ECONOMIQUE ET MONETAIRE OUEST AFRICAINE La Commission ORGANISATION DES SESSIONS DE RESEAUTAGE B TO B, A L OCCASION DE LA CONFERENCE INTERNATIONALE DES INVESTISSEURS A DUBAI ------------ Dubaï, 09

Plus en détail

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles

Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles République Islamique de Mauritanie Honneur Fraternité - Justice Secrétariat d Etat auprès du Premier Ministre chargé des Technologies Nouvelles Communication de Madame la Secrétaire d Etat Fatimetou Mint

Plus en détail

Code des taxes assimilées aux impôts sur les revenus 23 novembre 1965

Code des taxes assimilées aux impôts sur les revenus 23 novembre 1965 SOMMAIRE I. LÉGISLATION SPECIALE Loi modifiant le régime des sociétés en matière d impôts sur les revenus et instituant un système de décision anticipée en matière fiscale 24 décembre 2002 Arrêté royal

Plus en détail

Formation. Durée de la formation : 1 journée

Formation. Durée de la formation : 1 journée Formation L archivage électronique au regard du droit : quelle sécurité juridique? Durée de la formation : 1 journée Formules : Sessions interentreprises (3 à 12 participants) Formation en entreprise (à

Plus en détail

PRESENTATION GENERALE DU PROJET

PRESENTATION GENERALE DU PROJET PRESENTATION GENERALE DU PROJET Le Chef d entreprise L entreprise Nom : Adresse commerciale : Prénom : Activité : Adresse : Forme juridique : Tél : Fax : Date de création : Chiffre d affaires : AN 1 :

Plus en détail

Statuts* * Tels que révisés à la septième série de consultations officieuses des États parties à l Accord, tenue à New York, les 11 et 12 mars 2008.

Statuts* * Tels que révisés à la septième série de consultations officieuses des États parties à l Accord, tenue à New York, les 11 et 12 mars 2008. Fonds d assistance créé au titre de la partie VII de l Accord aux fins de l application des dispositions de la Convention des Nations Unies sur le droit de la mer du 10 décembre 1982 relatives à la conservation

Plus en détail