La cotisation des pensionnés. Un pouvoir majoritaire. au RSSFP augmente. Ét é 2011 VOL. 49 N o 2

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "La cotisation des pensionnés. Un pouvoir majoritaire. au RSSFP augmente. www.fsna.com. Ét é 2011 VOL. 49 N o 2"

Transcription

1 La cotisation des pensionnés au RSSFP augmente La cotisation des pensionnés au Régime de soins de santé de la fonction publique (RSSFP) a augmenté le 1 er avril dernier, d environ 7 $ pour une adhésion individuelle et 13 $ pour une adhésion familiale. L augmentation s applique aux trois niveaux de couverture supplémentaire, et elle a pris effet avec l émission des chèques de pension d avril. Les cotisations sont demeurées inchangées durant les cinq années du protocole d entente arrivé à échéance le 31 mars Ce protocole avait été convenu par les trois parties signataires, à savoir le gouvernement fédéral, les agents négociateurs et l ANRF. Durant cette période de cinq ans, les coûts du régime ont augmenté par plus de 40 %. La nouvelle cotisation s inscrit dans la proportion convenue de 25 % pour les pensionnés et de 75 % pour le gouvernement. Les membres du régime doivent constater que l indemnisation pour hospitalisation s exprime par un plafond (en dollars) quotidien. Le type de chambre, c està-dire une chambre à un lit ou une chambre à deux lits, n y est pour rien. Veuillez consulter le tableau ci-dessous. Nous vous invitons donc à évaluer attentivement le niveau de couverture répondant le mieux à vos besoins, et à vous informer des prix des chambres, individuelles ou semi-privées, dans votre secteur. Vous pourriez vous munir d une protection qui vous ne servirait jamais si, par exemple, le prix des chambres était inférieur à l indemnisation quotidienne du niveau choisi. (Voir l article en la matière publié à la page 12 du numéro d hiver 2009 d EN GARDE.) Par contre, si vous vouliez porter votre protection à un niveau plus élevé de la garantie-hospitalisation, il vous faudrait remplir une demande à cet effet. Taux des cotisations mensuelles d un pensionné Maximum quotidien de la garantie-hospitalisation Taux en vigueur au 1 er avril 2011 Statut de l adhésion Taux mensuel Maximum quotidien Niveau I Individuel 21,78 $ 60 $ Famille 42,76 $ 60 $ Niveau II Individuel 38,34 $ 140 $ Famille 59,32 $ 140 $ Niveau III Individuel 67,19 $ 220 $ Famille 88,17 $ 220 $ Ét é 2011 VOL. 49 N o 2 Un pouvoir majoritaire Le 2 mai, dans le cadre de la 41 e élection fédérale, les Canadiens ont octroyé au Parti conservateur de Steven Harper un premier gouvernement majoritaire. Comme par le passé, l ANRF tissera des liens avec des ministres du cabinet et des députés de l opposition afin de les sensibiliser aux principaux enjeux que nous défendons. Peu après le déclenchement des élections le 26 mars, notre président national Hélian Lizotte a signé une lettre expédiée aux chefs des cinq principaux partis dans la course, soit les chefs libéral, conservateur, néo-démocrate, bloquiste et du Parti vert, leur demandant de se prononcer sur trois de nos dossiers de revendications qui sont intimement liées à notre mission et notre mandat. Ils sont : la protection des pensions des retraités du secteur public (régimes de pension), y compris l indexation; le maintien et la bonification des actuels programmes de prestations et du partage des Suite à la page 5

2 Quelques rappels au sujet du RSSFP L adhésion préalable : incontournable Force est de constater que, depuis sa mise en service le 1 er novembre 2010, la carte de prestations du Régime de soins de santé de la fonction publique (RSSFP) a obtenu un grand succès. À la miavril, environ pensionnés adhérant au RSSFP et leurs survivants avaient rempli une adhésion préalable, et plusieurs d entre eux faisaient régulièrement usage de la carte de prestations, ce qui réduisait leurs débours en espèce tout en faisant faire des économies au régime. En date de la fin de mars, plus de quatre millions de demandes de règlement de prescriptions et fournitures médicales admissibles avaient été gérées favorablement au moyen de la carte. Ceci dit, soulignons qu environ 10 % de pensionnés adhérant du RSSFP et de leurs survivants n ont pas encore rempli une adhésion préalable. Il faut se souvenir que cette adhésion est obligatoire. Pour continuer à obtenir des remboursements, même lorsque la demande est faite sur papier, le membre doit remplir son adhésion préalable. Ceux qui ne l ont pas À l intérieur encore rempli peuvent le faire en ligne, à l adresse ca/enrolment_pshcp, ou en communiquant avec le centre d appels Sun Life RSSFP pour obtenir la trousse de papier pour l adhésion préalable. Les numéros à composer sont le , dans la région de la Capitale nationale, ou le numéro sans frais valant ailleurs en Amérique du Nord Les heures de bureau du centre d appel sont de 6 h 30 à 20 heures (HNE), du lundi au vendredi. Régimes provinciaux d assurance-médicaments En mars dernier, le Bulletin 25 de l autorité du RSSFP soulignait plusieurs mises à jour importantes au sujet de la carte de prestations du RSSFP. L article intitulé «Protection du régime provincial d assurance-médicaments» relevait que dans certaines Suite à la page 16 Alarm Care Assurance santé voyage Babillard...13 Centraide...8 Compte d épargne libre d impôt Élection à la troisième vice-présidence nationale In Memoriam, Patrick Duke...6 Programmes d affinité, liste PSD, dernier appel rejeté Rapport de la directrice exécutive RRQ, changements similaires à ceux du RPC Le trimestriel EN GARDE Volume 49 N o 2, été 2011 L Association nationale des retraités fédéraux (ANRF) est un organisme à but non lucratif qui a été fondé en Elle représente les retraités de la fonction publique, des Forces canadiennes, de la GRC et les juges retraité nommés par le gouvernement fédéral. No de publication : Retourner toute publication ne pouvant être livrée au Canada au : Bureau national 1052, boulevard St-Laurent Ottawa (Ontario) K1K 3B4 Tél. : Téléc. : Conseil national d administration Président national Hélian Lizotte Premier vice-président national Gary Oberg Deuxième vice-président national Les Chipperfield Troisième vice-président national Julie Spencer Président national sortant Stan Hrabarchuk Directeurs nationaux Terre-Neuve et Labrador Derm Coady Nouvelle-Écosse Al MacIntyre Nouveau-Brunswick Bob Kirkpatrick Île-du-Prince-Édouard Duncan Conrad Québec Gérald Denis Ottawa /Nunavut Richard Poersch Manitoba Joe Sanderson Saskatchewan Bill Taylor Alberta/T. du N.-O. Valerie Katarey Colombie-Britannique/Yukon John Finn Personnel du Bureau national Directeur exécutif Sylvia Ceacero Adjoint exécutif Kitt L Heureux Directrice, relations gouvernementales Vera Yuzyk Agente de gouvernance - Deborah Krause Adjointe de recherche - Helen Cheng Agent principal de recherche et de communication Vacant Agent de recherche et de communication Vacant Agent de recherche et de lobbying en santé Vacant Agent de recherche et d'information Julien Landry Directeur, Services aux membres et aux sections Bob Brunet Communications, membres et sections Françoise Gauthier Responsable, Services aux sections Melanie Hudson Responsable, Adhésions TI Kevin Armstrong Superviseure, Adhésions TI Gathoni Njuguna Commis, Adhésions Francine Demers Commis, Adhésions Dorianne Proulx Réception/ Services de bureau Carole Armstrong Réception/ Services de bureau Cynthia Ouellett Directeur, Services corporatifs Debbie Clement Responsable Comptabilité et services corporatifs Paula Gilmore Soutien technologique, corporation Stephen Grant Soutien, services corporatifs - Vacant Production du bulletin Conception More In Typo Impression Performance Printing This publication is available in English 2

3 Les réflexions du président Nous sommes enfin au printemps, et l été suivra de peu. Année après année, le cycle se répète; ce sont toujours les mêmes arbres qui bourgeonnent, mais ils sont différents chaque année car, à l instar de toute flore qui nous enveloppe, ils poussent et deviennent toujours de plus en plus matures. Depuis la naissance de l ANRF en 1963, nous avons traversé plusieurs changements, et je crois que nous en sommes à un nouveau carrefour. Nous avons tourné toutes les pierres de notre bâtiment ces dernières années et nous avons réorganisé notre mode de gouvernance. Mais il y a encore à faire; le projet de loi C-4, régissant les organisations à but non lucratif, devrait entrer en vigueur à l automne. Le travail abattu jusqu ici nous place en excellente position pour nous conformer à cette pièce législative et nous fournit l occasion de préciser notre orientation future et nos priorités. Notre plan stratégique quinquennal arrive à échéance en 2012; il nous faut donc fixer nos priorités à court terme et déterminer quelles ressources nous pouvons consacrer à leur réalisation. À la fin de juin, les membres de notre conseil, les présidents de section et autres délégués se réuniront à Ottawa pour notre Assemblée générale annuelle. Tout juste avant ces assises aura lieu une réunion spéciale de l instance de gouvernance mettant en présence le Conseil national d administration et les présidents de section qui traiteront de l orientation future de l ANRF et de ses priorités pour l avenir. Cet exercice contribuera au développement de notre plan stratégique de 2013 et des années suivantes. Nous continuerons à trimer dur à la préservation de nos pensions et à leur indexation, ainsi que de nos prestations de santé et dentaires. Il y va de notre mandat. Nous maintiendrons notre appui aux anciens combattants et à leurs familles dans leur recherche de soutien divers approprié d Anciens combattants Canada, dont le soutien financier. Nous serons à l affût de nouveaux domaines où nous investir pour répondre aux besoins de notre effectif actuel et de nos prochains membres. Il était nécessaire de nous donner un nouveau mode de gouvernance; il nous faut maintenant aligner nos démarches en lobby sur notre plan stratégique. Récemment, nous avons fait appel aux sections en leur octroyant la tâche de saisir les candidats à l élection fédérale des principaux enjeux que nous poursuivons, et de la nécessité d assurer» Hélian Lizotte Ron Zeitlin Photo une pension et des prestations adéquates à tous les aînés durant leurs années de retraite. Pour conclure, je vous souligne que j ai eu le privilège de rendre visite à plusieurs sections et régions dans divers coins du pays. Je veux remercier chacune de leur accueil chaleureux et de m avoir fait part de leurs idées, de leurs réserves et de leurs critiques positives en toute ouverture d esprit. Je suis toujours étonné de la participation et du dévouement de nos membres et des dirigeants de section à travers le pays. Ils s investissent en temps et en énergie, ce qui rend notre association plus forte. Je souhaite rencontrer à l avenir le plus grand nombre possible de membres, et rendre visite au plus grand nombre de sections et régions possible. Sur ce, je vous souhaite le meilleur en santé, un été formidable et une retraite toute en rires. Intronisé au stetson blanc à Calgary Les hôtes du président national l ont coiffé du stetson blanc lors de son passage à Calgary. Dans ce siège du Stampede, l intronisation des dignitaires et invités au stetson blanc est un vieux rituel assorti d un serment solennel que doit faire le «nouveau» de propager la bienveillance hospitalière de la seule cité western du Canada. Le texte du serment, écrit en joual de l Ouest, pourrait jouer un vilain tour à un interprète de traduction simultanée. Le voici, in extenso de la bouche de notre président. «I, Hélian Lizotte, havin visited the only genuine Western city in Canada, namely Calgary, and havin been duly treated to exceptional amounts of heart-warmin, hand-shakin, tongue-loosenin, back-slappin, neighbor-lovin Western spirit, do solemnly promise to spread this here brand of hospitality to all folks and critters who cross my trail hereafter. On the count of three, we will all raise our hats and give a loud Yahoo!» 3

4 Rapport de la directrice exécutive Plusieurs d entre vous m ont transmis par courriel des demandes de renseignements sur le fonctionnement interne de l Association. Je vous brosserai donc ici un tableau de notre structure organisationnelle par laquelle nous desservons nos membres. L ANRF se compose de trois volets principaux, les sections, le Conseil national d administration (CNA) et le personnel du Bureau national, sur lesquels nous nous pencherons successivement. L ANRF compte 84 sections. Chaque province et territoire abrite un nombre de sections proportionnel à sa superficie. Par exemple, l Île-du-Prince-Édouard abrite deux sections alors qu à l opposé, l Ontario en abrite 22. Un conseil de direction, formé de bénévoles, gère et administre chaque section sous la baguette d un président. Chaque président de section constitue une parcelle de l instance de gouvernance de l Association, et cette instance se réunit annuellement en assemblée générale annuelle (AGA) dans le but de fixer l orientation stratégique de l organisation. Cela fait, la responsabilité de déployer cette orientation incombe, entre les AGA, au CNA, parce qu une association de la taille de la nôtre ne pourrait être gérée journellement par 84 présidents. Ce CNA se compose d un directeur national par province/territoire, d un président national, de trois vice-présidents nationaux ainsi que du président national sortant. En réunion, chaque membre du conseil représente les membres. Tous! Je suis pour ma part membre d office de ce conseil, mais sans droit de vote. Ce qui m amène à aborder le rôle du personnel du Bureau national. L AGA confie la mise en œuvre de sa vision stratégique au CNA; en retour, le CNA m affecte, à titre de directrice exécutive, à l exécution des démarches nécessaires à la réalisation des objectifs transpirant du plan stratégique. Je gère le personnel du Bureau national en m assurant que tous s emploient à une vision commune. On peut mieux assimiler cette structure complexe en évoquant la métaphore de l arbre. Les membres en constituent les innombrables feuilles qui, en absorbant les rayons du soleil, conservent la vie en l arbre. Ces feuilles sont retenues par les branches qui représentent les sections, lesquelles sont profondément liées au tronc qu est le CNA. Solide, ce tronc donne de la stabilité à l arbre pour favoriser la réalisation de la vision stratégique. Ce tronc puise dans ses racines que constitue le personnel du Bureau national, lequel fournit l eau et les nutriments essentiels à la santé de notre arbre dont toutes les parties sont vitales l une à l autre : sans racines, le tronc ne peut soutenir les branches et, en fin de compte, les feuilles; sans les feuilles la raison d être des sections le tronc et les racines ne subsistent pas. On pourrait étiqueter mon analogie de simpliste, mais elle symbolise efficacement le continuum en réalisation d objectifs qu une organisation comme l ANRF doit afficher dans l intérêt supérieur de ses membres. 4» Sylvia Ceacero Ron Zeitlin Photo Comme un arbre sain, nous sommes interdépendants, souples, forts, en croissance et toujours en renouvellement. Dans mes prochians rapports, j entends illustrer le travail abattu par nos présidents de sections, nos dirigeants, les agents de services régionaux et autres bénévoles de l Association afin de vous permettre de mieux saisir le fonctionnement de chacun des volets de notre Association. Vous, les membres, êtes la force de l ANRF. C est pourquoi les dirigeants des sections et leurs bénévoles travaillent sans relâche en votre nom. C est pourquoi un conseil d administration regroupant des bénévoles dévoués s emploie à la vision stratégique. Et c est pourquoi le personnel du Bureau national, comptant plusieurs spécialistes, soutient l important travail de chacun. Alors que nous nous engageons dans un printemps de renouveau, j ai souvenance d une pensée de Karen Kaiser Clarke : «Il n y a aucun hiver suffisamment rude pour briser la promesse d un printemps». Et je demeure convaincue que l écorce de notre arbre résistera à toutes les tempêtes socioéconomiques ou politiques. Les prochains numéros d EN GARDE en feront foi.

5 Un pouvoir majoritaire Suite de la page 1 coûts du Régime de soins de santé de la fonction publique (RSSFP); le maintien des actuelles prestations et répartition des coûts du Régime de services dentaires pour les pensionnés. Dans sa lettre, le président national a souligné que nos membres ont été des fonctionnaires loyaux et engagés qui ont consacré leur carrière à tisser des liens de confiance avec les gouvernements successifs et que nos anciens des Forces canadiennes et de la GRC ont servi le pays avec distinction, au prix de grands risques et de sacrifices personnels. Hélian a aussi écrit que durant leur carrière, tous les pensionnés ont cotisé à un régime de pension et à son indexation en prévision de leur retraite; les prestations de pension cadraient dans leur régime salarial. L ANRF a demandé aux cinq partis de s engager à maintenir les pensions fédérales, ainsi que les prestations des assurances santé et dentaire, et de les protéger de l érosion afin que les pensionnés puissent vivre dans la dignité. On a signifié aux chefs politiques que les pensionnés voulaient continuer à croire que le gouvernement respectera ses engagements. Au moment de mettre sous presse, seul le Parti conservateur n avait pas répondu à notre invitation. Les réponses reçues sont encore affichées dans notre site Web. En général, ces réponses témoignent d une connaissance des préoccupations de nos membres et d une volonté de protéger les pensions et prestations. Nous devons transmettre un «énorme» merci aux présidents de section qui ont activement participé à la campagne électorale en communiquant, par écrit ou en personne, avec les candidats de leurs coins. Ils ont été soutenus dans ces démarches par le Conseil national d administration et les agents de liaison provinciale. La tournure du scrutin avait été vue Dans une mesure de 42 %, les participants au sondage en ligne de l ANRF avaient prévu l élection d un gouvernement conservateur majoritaire. Et, 36,4 % avaient opté pour un gouvernement conservateur minoritaire. La question posée, D après vous, qui remportera les élections fédérales?, offrait comme choix un gouvernement conservateur ou libéral, minoritaire ou majoritaire. Le sondage a été affiché durant la campagne et son résultat n est pas scientifique. PSD : dernier appel rejeté Le 4 mars 2011, la Cour suprême du Canada a rejeté les recours de la fonction publique et des Forces canadiennes alléguant que la réduction des prestations supplémentaires de décès (PSD) à un certain âge était discriminatoire et contraire à la Charte canadienne des droits et libertés. Ceci met fin aux procédures judiciaires. Les PSD sont un régime décroissant d assurance-vie temporaire valant une somme forfaitaire au bénéficiaire désigné d un retraité de la fonction publique (FP) ou d un membre des Forces canadiennes (FC) qui en a payé les primes. Ces prestations ne sont cependant pas offertes aux pensionnés de la GRC car ils ont un autre régime d assurance-vie qui est distinct de la Loi sur les pensions de retraite de la GRC. Au départ, les PSD équivalent au double du salaire du participant lors de sa retraite. La protection diminue de 10 % par année à partir de 66 ans en pour les 5 retraités de la FP et de 61 ans pour les retraités des FC. Pour les retraités de la FP dont la pension est à jouissance immédiate, la protection est fixée à $ à l âge de 75 ans, mais elle prend fin complètement pour ceux qui ont reçu une pension différée. Pour les retraités des FC, la protection est fixée à $ à l âge de 70 ans. PSD de la FP : PSD des FC :

6 RRQ : changements calqués sur ceux apportés au RPC Les résidents du Québec devront assumer des hausses comparables à celles apportées au Régime de pension du Canada (RPC) entrées en vigueur le 1 er janvier. Le numéro du printemps d EN GARDE rapportait que les modifications au RPC annoncées en 2009 ne s appliqueraient pas au Régime des rentes du Québec (RRQ), indépendant du RPC. Mais, alors que ce numéro était disséminé, le gouvernement québécois déposait un budget annonçant des mesures d amélioration au financement du RRQ. Ainsi, à compter du 1 er janvier 2012, le taux de cotisation au RRQ augmentera graduellement de 0,15 % par année jusqu au taux de 10,80 % devant être atteint en Employés et employeurs continueront de cotiser à Comme dans le cas du RPC, la «récompense» associée à la pension différée jusqu après les 65 ans passera de 0,5 % à 0,7 % à compter du 1 er janvier 2013 pour chaque mois où la pension est retardée du 65 e au 70 e anniversaire de naissance. Donc, à compter de 2013, ceux qui attendront d avoir 70 ans pour réclamer leur pension du RRQ verront la prestation à laquelle ils auront droit accrue par 42 % (0,7 % x 12 mois x 5 ans) par rapport à la prestation qu ils auraient touchée à 65 ans. L ancienne récompense était de 30 % (0,5 %x 12 mois x 5 ans). À l opposé, une «pénalité» de 0,5 % s applique à la prestation pour chaque mois où elle est perçue entre 60 et 65 ans. À compter du 1 er janvier 2014, ce taux variera entre 0,5 % et 0,6 %, et croîtra graduellement de 2014 à Cette «pénalité» sera d un taux proportionnel au quantum de la prestation de pension, demeurant cependant à 0,5 % pour les bénéficiaires d une petite pension, mais augmentant graduellement à 0,6 % pour quiconque touchera la pension maximale. Selon le gouvernement québécois, les cotisants nés avant le 1 er janvier 1954 seront épargnés des nouvelles normes. Nous n avons pas su si des modifications comparables aux autres modifications annoncées à l égard du RPC allaient s appliquer au RRQ. Parmi les modifications au RPC mentionnons l obligation faite aux bénéficiaires de 65 ans et moins, qui continuent de travailler, de cotiser au régime; une augmentation des dispositions du «taux d exclusion des années de faibles revenus», et l élimination du critère de cessation d emploi. Les modifications au Régime de pension du Canada ne toucheront pas les prestataires du RPC qui ont commencé à recevoir leur pension avant le 31 décembre 2010 et qui demeurent à l écart du marché de l emploi. In Memoriam C est avec regret que nous avons appris le décès de l ancien directeur régional de Terre-Neuve-et-Labrador, Patrick Duke, le 27 février, à l âge de 82 ans. Patrick a siégé au Conseil national d administration de 1995 à Nos sincères condoléances à son épouse Agnes, ses filles Pauline, Cathy et Nora ainsi qu à son fils Patrick. 6

7 Profil de candidats nationaux Une élection au poste de la première vice-présidence nationale se déroulera dans le cadre de l Assemblée générale annuelle (AGA) de 2011 qui sera tenue à Ottawa, Ontario, en juin Nonobstant les élections tenues aux trois vice-présidences au Congrès 2010, les mandats à ces sièges devaient être décalés, conformément aux Règlements généraux de l Association. C est donc par tirage au sort, peu après le congrès de l année dernière, que les mandats d un an, de deux et de trois ans ont été attribués aux élus. Dame chance a voulu que le mandat d un an revienne au premier vice-président; celui de deux ans, au deuxième viceprésident et, évidemment, celui de trois ans au troisième viceprésident. À l avenir, les mandats aux vice-présidences seront de trois ans. Quiconque veut avancer la candidature d un membre au siège de la première vice-présidence nationale doit obtenir de sa section un formulaire de mise en candidature et voir à ce que la personne dont il veut faire valoir la candidature accepte d être sur les rangs et de remplir le poste si elle est élue. Les candidatures seront reçues jusqu à pendant l AGA alors qu un dernier appel de candidats sera fait séance tenante. S il n y a qu un candidat en lice à la clôture de la période de mise en candidature, ce candidat sera déclaré élu sans concurrent. Les lignes qui suivent ont été mises à la disposition des candidats qui, au moment de mettre sous presse, avaient annoncé leur intention de postuler ce poste. Le candidat sortant Gary Oberg est le seul à l avoir fait. Gary Filip Oberg Moins d un an après mon adhésion à la section Southern Alberta en 1997, j ai été élu au conseil de direction de la section au sein duquel j ai présidé le comité des adhésions et où j ai été viceprésident, puis président. J ai été élu directeur régional adjoint de la région Alberta/T.N.-O/Nunavut en 2003, et j en suis devenu le directeur régional l année suivante. J ai siégé au Conseil national d administration (CNA) durant sept ans à titre de directeur régional, de directeur national, de troisième vice-président et deuxième vice-président national. J occupe actuellement le siège de premier vice-président national. Dès mon accession au CNA, j ai été nommé au Comité des résolutions et, en plus, au Comité spécial sur les Règlements généraux. Après l adoption de la nouvelle gouvernance au Congrès 2007, j ai été reporté au Comité spécial sur les Règlements généraux. Alors que le poste de troisième vice-président national est devenu vacant en 2008, j y ai été nommé. Je préside actuellement le Comité de la gouvernance et des candidatures. J ai entamé ma carrière de fonctionnaire en 1968, au sein de la Gendarmerie royale du Canada. Après plusieurs années de service policier dans diverses communautés de la Colombie- Britannique, je suis devenu formateur à l École de la GRC, à Regina, en Saskatchewan. Cela m a mené à la section du développement des programmes de l École où j étais responsable de la recherche, de la conception, de la mise en œuvre et du testage de divers programmes du curriculum. Je suis revenu au service ordinaire en 1983, lors d une affectation à Pincher Creek, en Alberta. Puis, en 1985, je suis passé à la section du conditionnement, à la division «K» du siège social, à Edmonton. Ayant réintégré l École de la GRC en 1989, j ai occupé diverses fonctions jusqu à ma retraite en C est à ce moment que nous avons choisi, ma femme Margaret et moi, d élire domicile à Lethbridge, en Alberta. Parents d un fils et d une fille, notre famille élargie compte cinq petits-enfants, et elle est désormais complète. Je souscris sans réserve à la raison d être de l ANRF. La turbulence politique et économique qui sévit actuellement menace nos pensions. Notre association ne doit pas se laisser ébranler par l incertitude de l époque. Nos démarches en persuasion doivent être orientées de façon à combattre ces menaces et à propager dans la population une conception juste de ce que sont les pensions de la fonction publique. 7

8 En appui à votre milieu, pour encore longtemps Les fonctionnaires fédéraux et les retraités de la fonction publique sont franchement dévoués envers leur pays et leur milieu. Cet indéfectible dévouement se voit chaque année alors que des milliers d individus d un océan à l autre participent à la Campagne de charité en milieu de travail du gouvernement du Canada (CCMTGC). Cette campagne, qui compte parmi les plus importantes et les plus fructueuses au Canada, contribue à l amélioration de la qualité de vie de gens qui vivent et travaillent dans plusieurs communautés du pays et de généreux retraités du Mieux vaut se prémunir d une urgence santé en voyage Nos membres qui voyagent en dehors de leur province ou territoire de résidence ou encore, en dehors du pays, se munissent habituellement d une assurance personnelle englobant leurs personnes à charge et prévoyant une garantie totale ou partielle des services médicaux que leurs régimes provinciaux/territoriaux ne couvrent pas. Comme anciens fonctionnaires ou anciens membres des Forces canadiennes et de la GRC, la plupart des membres de l ANRF jouissent déjà des garanties du Régime de soins de santé de la fonction publique (RSSFP). Mais, plusieurs de nos membres se tournent vers le régime MEDOC pour ajouter des garanties à leur protection. MEDOC est un régime complet d assurance santé-voyage que l ANRF endosse. On trouvera ci-après comment le régime MEDOC complète le RSSFP. gouvernement fédéral contribuent largement à sa réussite. Dirigée par Centraide Ottawa pour le compte du Secrétariat du Conseil du Trésor, la CCMTGC séduit les fonctionnaires fédéraux et les retraités du gouvernement parce qu ils peuvent choisir le bénéficiaire de leur don parmi Centraide, des partenaires en santé et autres organismes de charité enregistrés. La CCMTGC facilite aux fonctionnaires et retraités de la fonction publique le don à la cause qui leur est chère. Par un seul formulaire, ils font un don en Le RSSFP comporte une garantie de $ couvrant les urgences médicales survenant durant les 40 premiers jours d un voyage à l extérieur de la province de résidence. Le régime de base MEDOC est accessible aux membres de l ANRF-RSSFP sans égard à l état de santé et sans devoir répondre à un questionnaire médical. Il couvre toutes les dépenses médicales admissibles, mais qui excèdent la couverture de base du RSSFP. Par exemple, il couvre les soins médicaux d urgence jusqu à un maximum de $ ainsi que d autres frais que le RSSFP ne couvre pas. Le régime de base MEDOC couvre un nombre illimité de voyages à l extérieur de la province de résidence ou du pays, d un maximum de 40 jours chacun, durant une année d application donnée. Le régime complémentaire MEDOC couvre des voyages dépassant les 40 jours consécutifs, voire jusqu à 8 ayant la certitude que l organisation de leur choix touchera plusieurs vies. Les donateurs peuvent aussi choisir d instituer un fonds de dotation pour faire en sorte que l aide au milieu soit durable. Pour de plus amples renseignements sur la façon de s y prendre pour faire un legs personnel, joignez le Centraide local. Pour de plus amples renseignements sur la CCMTGC, composez le , ou allez au site Web 182 jours (212 jours pour les résidents de l Ontario et de Terre- Neuve & Labrador). La personne qui veut souscrire à ce régime complémentaire doit au préalable répondre à un court questionnaire médical qui sert à déterminer lesquels taux s appliquent selon les garanties choisies. Les compléments MEDOC au RSSFP La garantie de services dentaires du RSSFP peut être de $ par occurrence d urgence. Le régime MEDOC ajoute à cela une indemnité pouvant atteindre $ lorsque les frais d urgence dépassent $. Le RSSFP assure le rapatriement d une dépouille ou son inhumation jusqu à concurrence de $. MEDOC couvre les frais excédentaires jusqu à concurrence de $. Le RSSFP garantit jusqu à concurrence de $ les frais supplémentaires d hébergement et d alimentation. Le régime

9 MEDOC offre une indemnisation maximale de 350 $ par jour, jusqu à concurrence de $ par assuré. Ainsi, si l urgence survient durant les 40 premiers jours du voyage, le membre peut réclamer ses dépenses admissibles jusqu à concurrence de $ au RSSFP, et jusqu à concurrence de $ lorsque les dépenses admissibles excèdent l indemnisation plafond du RSSFP. Le RSSFP défraie 80 % des médicaments d ordonnance admissibles pendant un séjour hors de la province de résidence. Le régime MEDOC rembourse la différence de 20 %. Les garanties MEDOC absentes du RSSFP Jusqu à $ par assuré, par voyage, pour annulation, interruption ou retard; jusqu à $ pour le retour d un véhicule; jusqu à 500 $ pour le rapatriement d un animal de compagnie; jusqu à $ pour service infirmier privé en cas d hospitalisation; jusqu à 600 $ pour le soulagement d urgence d une douleur dentaire; jusqu à $ par assuré pour un accident aérien, et $ par assuré pour décès ou mutilation accidentels; jusqu à $ par assuré sur bagages et effets personnels (jusqu à concurrence de $ par famille). Que faire en cas d urgence Lorsqu une urgence survient durant un voyage hors province ou territoire de résidence, ou à l extérieur du Canada, les participants au RSSFP peuvent recourir à un réseau universel d aide, 24 heures sur 24, en composant un numéro sans frais. Ce service est assuré par le Groupe Mondial Assistance dont le numéro de téléphone apparaît sur la carte garantie assistancevoyage d urgence que les membres devraient toujours porter sur eux en quittant leur province pour un voyage. Ceux qui n ont aucune autre assurance que le RSSFP doivent joindre Mondial Assistance pour obtenir les indemnités d urgences médicales survenant quand ils sont à l extérieur de leur province de résidence. Ceux qui souscrivent à une autre police doivent en premier lieu obtenir l aide de ce fournisseur privé. Si ce fournisseur privé est le régime MEDOC, c est Global Excel Management (GEM) qu il faut joindre au centre d aide aux réclamations ouvert 24 heures sur 24. Le numéro à composer est imprimé sur la carte d assurance santé-voyage MEDOC du souscripteur. Le RSSFP indemnise jusqu à concurrence de $ les frais médicaux admissibles encourus durant les 40 premiers jours d un voyage à l extérieur de la province de résidence. Pour sa part, le régime MEDOC couvre principalement les dépenses non médicales, comme l annulation ou l interruption de voyage, le retour d un véhicule et les bagages. Il appartient à GEM de déterminer si la demande d indemnisation est de nature non médicale (MEDOC) ou médicale (RSSFP), ou s il s agit d une demande mixte. Évidemment, la personne qui a souscrit au régime complémentaire MEDOC et qui vit le désagrément d une urgence médicale le 41 e jour de son voyage ou par la suite, alors son dossier relève en entier du régime MEDOC. Dans pareil cas, GEM consignera dès l appel les détails appropriés dans un dossier auquel un numéro de réclamation sera affecté pour ensuite lui faire suivre le cheminement indiqué. 9 Après avoir numéroté la réclamation et en avoir relevé les éléments tombant sous le régime MEDOC, le dossier est transféré à Mondial Assistance, le soustraitant du RSSFP au chapitre des demandes d indemnisation, pour la gestion des aspects médicaux de la demande. À l instar de GEM, Mondial Assistance assignera son numéro au dossier pour que le demandeur soit en mesure de le suivre dans les deux systèmes. Si l urgence de laquelle découlent des demandes d indemnisation excédant $ est survenue durant les 40 premiers jours du voyage, Mondial Assistance et GEM gèreront le dossier de pair pour faire en sorte que les éléments soient acheminés au régime approprié. Certaines personnes ont été étonnées du transfert de leur appel vers Mondial Assistance car ce transfert est presque immédiat. Avis de non-responsabilité Cet article de l ANRF est publié à des fins d information. Il ne s agit pas d une réclame publicitaire ou d une incitation à souscrire à une police MEDOC ou de quelque assurance que ce soit. Pour de plus amples renseignements au sujet du régime MEDOC, veuillez communiquer avec Johnson Inc. en composant le numéro MEDOC est une marque déposée de la société Johnson Inc. et souscrite par Royal & Sun Alliance Insurance Company of Canada. «RSA» et le logotype RSA sont des marques déposées appartenant à RSA Insurance Group, société publique à responsabilité limitée, qui cède des droits de leur utilisation à Royal & Sun Alliance Insurance Company of Canada. Johnson Inc. est copropriétaire avec Royal & Sun Alliance Insurance Company of Canada.

10 REER ou CELI : lequel est le plus rentable? Par Jeff Buckstein Le Canada aura mis 52 ans avant de mettre en marché un deuxième instrument important d épargne. Mais, le Compte d épargne libre d impôt (CELI), offert depuis 2009, rallie une majorité de gourous de la finance, convaincus que cet instrument complète bien le Régime enregistré d épargne-retraite (REER) remontant, lui, à Les Canadiens les mieux nantis pourront annuellement tirer tous les avantages du REER et du CELI, alors que ceux dont les moyens sont limités, pourront choisir l un ou l autre instrument. Quoi qu il en soit, le CELI est l instrument qui offre relativement le plus de possibilités d épargnes et d options stratégiques à tous. «Le CELI et le REER sont des outils d épargne très intéressants, selon le contexte,» dit Adrian Mastracci, un gestionnaire d actif et fondateur de la société de gestion de portefeuilles et de conseils financiers KCM Wealth Management Inc, de Vancouver. Selon lui, on ne peut cependant prendre des décisions judicieuses à l égard de l un ou de l autre qu en connaissant les caractéristiques de chacun, poursuit ce gestionnaire dont l entreprise ne réclame que des honoraires sur services rendus. Voyons donc le fonctionnement de base de chacun de ces instruments. L épargnant peut investir 18 % du revenu gagné l année précédente dans un REER jusqu à concurrence de $ pour l année fiscale 2010, et de $ pour «Revenu gagné» s entend entre autres du salaire d un emploi, du revenu net acquis comme travailleur autonome ou partenaire dans des entreprises, de prestations d invalidité reçues du RPC ou du RRQ ou de revenus de location. Cela ne comprend cependant pas les revenus de placements. L épargnant qui ne parvient pas à cotiser à son REER le maximum admissible une année donnée peut reporter indéfiniment la différence non investie qui lui était allouée. L épargnant peut cotiser jusqu à $ par année à un CELI, mais ce montant est indexé et arrondi au plus proche 500 $. À un moment donné, il sera donc révisé à la hausse, soit à $. À l instar du REER, toute portion du droit à cotisation qui n est pas employée peut être reportée d une année à l autre indéfiniment. Alors que ces deux instruments sont conçus pour susciter l épargne aux fins de la retraite, les REER et CELI se distinguent au plan de la fiscalité, ce qui constitue un facteur déterminant en planification financière. Les cotisations annuelles à un REER sont prises du revenu avant impôt; et davantage, l épargnant obtient une déduction fiscale égale à sa cotisation. Le gain qu un REER permet tout compte fait de réaliser, c est-à-dire en capital et intérêt, en gain de capital et en dividendes, croît par imposition reportée jusqu au retrait, par choix ou par obligation légale. Quand un titulaire puise volontairement dans son REER, le droit à cotisation qu il s aménage d apparence n est pas rétabli pour une prochaine année d imposition, quoiqu il existe certaines dispositions portant sur des retraits temporaires pour l achat d une maison ou pour des études. Brett Strano, un conseiller financier chez Edward Jones, de Mississauga, en Ontario, est d avis qu «il faut d abord et avant tout voir le REER comme un moyen de se donner une discipline d épargne stratégique pour la retraite». Il ajoute que «cette mise de côté vaut à l épargnant un allègement fiscal et constitue donc un moyen de diminuer sa facture annuelle d impôt d un ordre correspondant à la cotisation». Mais les REER arrivent à échéance l année où l épargnant atteint les 71 ans. Alors, plusieurs titulaires choisissent de transformer les gains de leur REER en Fonds enregistré de revenu de retraite (FERR) duquel ils doivent commencer, l année suivante, à payer de l impôt à un taux fondé sur un pourcentage de leur patrimoine, lequel taux augmente avec l âge. On peut présumer qu à cet âge, la plupart des personnes en cause sont retraitées et qu elles se situent dans le taux d imposition plus bas que celui de leurs années de travail. Elles paieront donc moins d impôt qu elles n en auraient payé l année de leurs gains de travail. Par contre, les cotisations au CELI ne surviennent qu après l imposition des gains et ne sont pas déductibles aux fins fiscales. Elles peuvent servir à générer d autres revenus de placement, de gains en capital et de dividendes, et peuvent être retirées en tout temps à l abri d impôt. «Un montant retiré peut par ailleurs être cotisé à nouveau, une autre 10

11 année, sans pour autant amoindrir le droit à cotisation cette annéelà,» de préciser M. Mastracci. Cependant, M. Mastracci enchaîne avec une mise en garde. «Certaines institutions financières appliquent une clause de retrait variant entre 50 $ et 150 $, plus taxes, à un retrait d un CELI, ce qui amoindrit le rendement d un investissement. Vaut donc mieux savoir d avance en consultant la grille des commissions de votre institution financière.» Quelle influence ont ces règles de base sur les Canadiens de fortunes différentes? Les plus fortunés percevront le CELI comme un accessoire incitant à ajouter $ d épargne par année à une cotisation maximale à leurs REER ( $ en 2011); ils voudraient donc emplir les enveloppes au max sans avoir à faire un choix. Mais, pour les individus à faible revenu et à revenu moyen, le CELI crée une dynamique intéressante en mettant à leur disposition des occasions et avantages non offerts par le REER, et ce, tout en tenant compte du fait que la cotisation annuelle permise à un CELI n est qu une fraction de celle d un REER. «Nous tentons d aiguiller le plus grand nombre possible de Canadiens vers le CELI, dit Tina Di Vito, directrice à Toronto de l Institut Info-retraite BMO, car plusieurs d entre eux ne voient vraisemblablement pas l heure de cotiser à un REER, et ne la verront jamais d ici à ce qu ils aient des revenus leur ouvrant la porte aux REER.» «En somme, nous disons à ces individus qu ils n ont que le CELI pour faire fructifier un investissement intérêt, Effet du REER et du CELI selon diverses tranches d imposition Les chiffres qui suivent nous sont fournis par BMO Capital Markets Economics. Exemple 1 Un REER peut être plus avantageux qu un CELI quand le taux marginal d imposition d un cotisant est plus élevé à l époque de la cotisation qu il ne l est au moment du retrait des gains de chaque instrument. CELI REER Cotisation brute $ $ Taux d imposition à la cotisation 46 % 46 % Cotisation nette* 540 $ $ Taux de rendement 5,0 % 5,0 % Années courues Valeur au retrait $ $ Taux d imposition au retrait 0 % 30 % Retrait net $ $ Exemple 2 Un CELI peut être plus avantageux qu un REER quand le taux marginal d imposition d un cotisant est inférieur à l époque de la cotisation qu il ne l est au moment du retrait des gains de chaque instrument. CELI REER Cotisation brute $ $ Taux d imposition à la cotisation 30 % 30 % Cotisation nette* 700 $ $ Taux de rendement 5,0 % 5,0 % Années courues Valeur au retrait $ $ Taux d imposition au retrait 0 % 46 % Retrait net $ $ Exemple 3 Les CELI et REER ont le même rendement lorsque le taux marginal d imposition du cotisant est le même à l époque de la cotisation et au moment du retrait des gains de chaque instrument. CELI REER Cotisation brute $ $ Taux d imposition à la cotisation 46 % 46 % Cotisation nette* 540 $ $ Taux de rendement 5,0 % 5,0 % Années courues Valeur au retrait $ $ Taux d imposition au retrait 0 % 46 % Retrait net $ $ * Cotisation nette au CELI est une cotisation après impôt; dans le cas du REER, cet article tient compte du fait que la cotisation est faite avant impôt. 11

12 dividendes, gains en capital à l abri du fisc,» poursuit M me Di Vito. La fiscalité peut justement constituer un puissant motif pour les personnes à faible revenu d aujourd hui d engranger dans des CELI. Car, dans leur cas, la chute de revenu à la retraite ne devrait pas les décaler au plan fiscal autant que les hauts salariés auxquels les REER procurent des avantages par imposition reportée. Le REER peut parfois propulser un salarié de bas niveau d imposition à un échelon supérieur lors de la retraite. «Quand un REER permet d épargner pendant que le taux d imposition est très bas, opine Norman Raschkowan, stratège principal chez Mackenzie Financial Corporation, de Toronto, il y a risque d aboutir dans une tranche d imposition supérieure au moment de le puiser. Une partie des bénéfices de l imposition reportée peut ainsi s évanouir.» M. Raschkowan poursuit en disant que «le risque existe aussi avec le FERR au moment de la retraite. Car ce fonds peut souffler les revenus à la hausse et amener le gouvernement à procéder à une récupération à même certains de ses programmes, comme la sécurité de la vieillesse». Autre scénario. Les personnes qui ont gagné un faible revenu durant leurs meilleures années sur le marché du travail pourraient hériter d une forte somme et se retrouver à la retraite avec un revenu non prévu. Ajouté à leur REER ou leur FERR, ce revenu pourrait les propulser vers une tranche d imposition supérieure et les rendre passibles d une forte récupération des prestations et crédits octroyés en fonction du revenu. «C est là, selon M. Strano, que le CELI se pose en merveilleux outil de planification financière et de revenu de retraite puisque chaque cent généré par un compte d épargne libre d impôt peut être retiré libre d impôt.» Qui plus est, c est un revenu qui ne peut être frappé de récupération au chapitre de l admissibilité des prestations et crédits du fédéral. Le CELI peut aussi induire de bonnes habitudes d épargne aux jeunes qui sont au début de leur carrière. «Quiconque en est aux premiers pas de sa vie dans le domaine de l épargne gagnera à accumuler de l épargne dans des CELI d abord et, par la suite, envisager peut-être le REER. Pourquoi le CELI en premier lieu? À cause de la souplesse pour le futur qui le caractérise. Imaginons cette personne de 24 ans, occupant un premier emploi, qui, 10 ans plus tard, veut s acheter une maison. Alors, elle pourra se tourner vers son CELI qui aura fructifié à l abri du fisc, et y puiser de l argent sans pénalité fiscale, sans problème quel qu il soit,» explique M. Raschkowan. «C est donc un bon moyen d épargner en vue des importantes dépenses qui se pointent vers la fin de la vingtaine, à la trentaine et par la suite,» d ajouter M. Raschkowan. Et cela n écarte pas la possibilité de cotiser à un REER, lorsque le niveau de revenu et, conséquemment, d imposition sera plus élevé vu l accumulation continuelle des droits à cotisation, de dire M. Raschkowan. Il est possible de jouer sur les deux fronts et d exploiter successivement les atouts intrinsèques aux CELI et au REER à des étapes différentes de la vie, d alléguer M me Di Vito. 12 Pour illustrer son propos, elle prend en exemple la personne de 20 ans qui opte pour investir dans un CELI et laisser son investissement fructifier à l abri du fisc alors que son revenu cadre dans une tranche d imposition relativement basse. Plus tard, disons vers la quarantaine, alors qu elle occupe un poste de direction grassement rémunéré, la personne pourrait transférer le produit de son CELI dans un REER et obtenir un remboursement fiscal à un taux marginal élevé. M me Di Vito insiste. «Cette personne pourrait dépenser ce remboursement sans ménagement ou, qui serait indiqué, réinvestir le remboursement dans son CELI l année suivant le retrait qu elle y a fait. Ce faisant, elle tirerait le «meilleur des deux mondes», et aurait obtenu le maximum déductible au titre des REER». «Cette personne continuera à cotiser au REER parce qu elle se situe maintenant au sommet des tranches d imposition, et pourra verser dans un CELI jusqu à concurrence de $ annuellement quelque remboursement que sa cotisation à son REER pourra engendrer,» ajoute-t-elle. Cet article est reproduit avec le consentement de Canadian Money Saver. Les opinions et recommandations que l auteur y exprime ne sont pas nécessairement celles de l ANRF. Le magazine Canadian Money Saver publie des conseils d experts canadiens dans tous les domaines des finances personnelles. Les membres de l ANRF bénéficient d un rabais de 20 % sur un premier abonnement. Pour plus d information, aller au site Web www. canadianmoneysaver.ca, ou composer le et souligner que vous êtes membre de l ANRF.

13 Prochain EN GARDE Le numéro de l automne d EN GARDE devrait être en circulation la dernière semaine de septembre et la première semaine d octobre. Mariage après l âge de 60 ans ou après la retraite Un groupe de revendication, le Spousal Pensions Advocacy Committee, a été formé dans la région de Sidney et de Victoria (C.-B.), en vue de militer pour que soient supprimées les dispositions que contiennent les trois lois sur les pensions de retraite, la Loi sur les juges et la Loi sur les allocations de retraite des parlementaires en ce qui a trait au mariage après la retraite ou après 60 ans. Il sera extrêmement utile de déterminer combien de personnes sont visées par ces dispositions, afin de monter une campagne écrite efficace dans tout le Canada. On espère aussi que des groupes semblables seront créés dans d autres régions géographiques. Si ces dispositions vous touchent personnellement ou si vous connaissez quelqu un dans cette situation, veuillez communiquer avec Nancy Goodman, à l adresse suivante : L appel sur les surplus des caisses de retraite aboutira devant la Cour Suprême La Cour Suprême du Canada entendra les codemandeurs dans la poursuite concernant les surplus des caisses de retraite. La date de l audience reste à être déterminée. Dans une décision rendue publique le 5 mai dernier, la Cour Suprême a indiqué que les codemandeurs avaient des motifs d ordre juridique d en appeler de la décision rendue par la Cour supérieure de l Ontario en 2007 statuant que les participants aux régimes de retraite de la fonction publique, des Forces canadiennes et de la GRC n étaient pas admissibles au surplus de 30 milliard de dollars accumulés dans ces caisses de retraite. Les poursuites collectives ont été initié en 1999 par l Alliance de la fonction publique du Canada; l Institut professionnel de la fonction publique au nom de l ensemble des agents négociateurs du Conseil national mixte et autres organisations, dont l ANRF; et l Association des pensionnés et rentiers militaires du Canada qui s est alliée à l ancienne AESS, désormais l Association canadienne des employés professionnels. Avis Assemblée générale annuelle de 2011 L Assemblée générale annuelle (AGA) de l ANRF de 2011 aura lieu en juin à l hôtel Marriott Ottawa situé au 100, rue Kent. Les affaires officielles seront traitées à partir de 15 h 15 le mardi 28 juin et porteront sur l adoption du procès-verbal de l AGM de 2010, le rapport de vérification des états financiers, et la nomination d un vérificateur pour l exercice L échéance des demandes de règlement au RSSFP Les demandes de règlement de 2010 du Régime de soins de santé de la fonction publique doivent être expédiées à Sun Life au plus tard de 31 décembre 2011 à cette adresse : Sun Life du Canada Bureau des demandes de règlement pour soins de santé Boîte postale 9601 CSC-T Ottawa ON K1G 6A (Amérique du Nord) (capitale nationale) 13

14 Les programmes d affinité de l ANRF : il faut en profiter! Les membres de l ANRF bénéficient de programmes d affinité et de services depuis plus de 25 ans. Voici une liste des programmes qui étaient en vigueur en date de mai Veuillez noter que ces programmes sont sujets à changements sans préavis. Cette information est tenue à jour sur le site Web de l ANRF, dans l espace consacré aux membres, sous le lien «Avantages». AlarmCare AlarmCare est la marque de commerce d un système avertisseur d urgence personnel offrant indépendance et sécurité à domicile à celles et ceux qui l adoptent. Lorsqu une urgence survient, une simple pression sur un bouton du dispositif déclenche instantanément une alerte à la centrale. Installation gratuite; seulement 28 $ par mois, mais, pour les membres de l ANRF, seulement 25 $ par mois, les trois premiers mois (des frais d expédition peuvent s appliquer) Assurance maison-auto Johnson Inc. Nos membres peuvent souscrire au régime Premier Servi Maison-Auto, de Johnson inc. Parmi ses avantages se trouvent le paiement mensuel de la prime, des préposés attitrés du service à la clientèle, un service 24 heures, un site Web exclusif aux assurés et des garanties facultatives. L assurance auto n est pas offerte en C.-B., au Man. ni en Sask. en raison des régimes provinciaux. Au Qué., l assurance maison-auto est offerte par La Capitale Assurances générales inc. Pour toute demande d information : Assurance santé voyage MEDOC Cette assurance complète la garantie-voyage du Régime de soins de santé de la fonction publique (RSSFP) jusqu à concurrence de $ pour les traitements d urgence, et sa couverture peut s échelonner sur 182 jours (212 pour les résidents de l Ontario et de Terre-Neuve). Ce régime comporte aussi une assurance annulation, interruption et report de voyage de $ maximum et plusieurs autres garanties non comprises dans le RSSFP. L assurance MEDOC couvre ses souscripteurs lors de voyages en dehors de la province de résidence ou du Canada Canadian MoneySaver Magazine Le magazine Canadian MoneySaver publie des conseils de spécialistes canadiens touchant tous les aspects des finances personnelles, comprenant les placements, la fiscalité, la succession, la planification financière et la planification de la retraite. Nos membres bénéficient d un rabais de 20 % au «lancement» d un abonnement d un an au magazine, soit par imprimé ou en ligne (neuf numéros l an). Visitez le site Web du magazine pour consulter deux numéros gratuitement Choice Hotels Canada Le plus important franchiseur d hôtels canadien affichant huit bannières dans plus de 300 locations au pays (Comfort, Comfort Suites, Quality, Sleep Inn, Clarion, Econo Lodge, Rodeway Inn et Ascend Collection) offre aux membres de l ANRF les taux préférentiels (Signficant Savings Organization rates - SSO) pouvant atteindre 20 % dans le monde entier BORÊVES ( ), code Collette Vacations Créée il y a près de 90 ans, l agence Colette Vacations organise des voyages avec accompagnement aux destinations les plus recherchées de tous les continents. Nos membres peuvent profiter de rabais qui leur sont exclusifs et exercer des choix parmi des excursions maritimes et terrestres, des voyages éducatifs et des pèlerinages, des voyages d aventure et de simples évasions relaxantes (au Québec); (extérieur du Québec) 14

15 Enterprise location d autos Offre ses véhicules de location à des taux concurrentiels aux membres de l ANRF. Pour votre prochaine location de véhicule, vous pouvez joindre Enterprise en ligne, par téléphone ou en visitant une de leur succursale et en donnant le code de client , code NAC3013 Le Groupe Relocation Services Le Groupe Relocation Services est «La Maison du rabais comptant sur les transactions de biens immobiliers» qui offre aux membres de l ANRF admissibles une ristourne au comptant sur les transactions immobilières (vente ou achat d immeuble) et qui permet d économiser lors de déménagement. Le Groupe assure la coordination d un déménagement et effectue une vérification minutieuse des coûts de sorte qu il ne se glisse aucune erreur ni surfacturation. Ces services sont offerts gratuitement aux membres de l ANRF et à leurs familles Hôtels et centres de villégiature Delta Par sa croissance, la chaîne Delta est devenue la principale société de gestion d hôtels de luxe au Canada. Aujourd hui, cette chaîne peut se targuer d exploiter 46 établissements répartis entre des centres-villes, des aéroports et des centres de villégiature desservant tant les gens d affaires que les touristes en général. Pour faire une réservation, composez le , et citez le code d identification FSNA. MedicAlert Nos membres et leur conjoint(e) bénéficient d un rabais sur les frais d inscription et sur les frais de service annuels. La fondation MedicAlert, organisme de charité national, est la principale source de renseignements personnels et médicaux pour les secouristes et les professionnels de la santé, au pays et outre-mer , code FSNA10N. Régime d assurance de soins prolongés Géré par l ANRF/Sun Life, le RASP a été conçu pour éponger les coûts onéreux des soins prolongés, à domicile ou en établissement, que n assurent pas les régimes provinciaux ou le Régime de soins de santé de la fonction publique Vérification des prestations du RPC/RRQ L Institut de planification de la retraite effectuera une vérification (à coût réduit) des prestations du RPC/RRQ auxquelles vous et votre conjoint(e) avez droit assurant ainsi que vous receviez les prestations justes. Pour obtenir un formulaire de demande de vérification, communiquez avec l Institut ou téléchargez-le en ligne Pour de plus amples renseignements sur l un ou l autre des programmes ici décrits, veuillez joindre le fournisseur ou visitez le site Web de l ANRF Sous réserve de modifications sans préavis. Mai

16 AlarmCare de la société AlarmForce : liberté et quiétude d esprit AlarmForce Industries, une société fondée en 1988, est actuellement le chef de file du domaine des systèmes d avertissement vocaux bidirectionnels au Canada dont le dispositif AlarmCare protège personnes au pays. À titre de pionnier des communications vocales directes, AlarmForce lançait fièrement en 2007 cet AlarmCare, un système avertisseur d urgence personnel doté de la technologie éprouvée de communication bidirectionnelle appliquée aux fins d alertes médicales d urgence qui accroît l indépendance et la sécurité à domicile à quiconque l utilise. Le système compte deux volets, à savoir un appareil de communication bidirectionnelle et un pendentif léger et étanche, portable au cou, au poignet ou à la ceinture. En cas d urgence médicale à domicile, le porteur n a qu à appuyer sur le bouton d alerte du pendentif et AlarmCare déclenche instantanément un signal d urgence. En quelques secondes, un préposé de la centrale d AlarmCare intervient en direct par le système vocal bidirectionnel intégré au pendentif, et ce, sans recourir à un téléphone. Le préposé peut immédiatement analyser la situation et intervenir en conséquence. Par exemple, prévenir la famille ou le voisinage et, selon le cas, faire appel aux services d urgence. Les préposés d AlarmCare peuvent consulter le dossier médical et autres renseignements vitaux des abonnés au système afin d intervenir avec pertinence. Au chapitre des prix, le système AlarmCare se distingue puisqu il se classe parmi les moins chers des téléavertisseurs sur le marché canadien. AlarmCare est mis en marché selon le même modèle d affaire qui a permis à AlarmForce de déclasser la concurrence dans le domaine de la protection domiciliaire. Avec le résultat que l installation du système par un technicien professionnel est gratuite. En plus, il n y a pas de contrat à signer et une garantie à vie s applique à toute défectuosité. Finalement, AlarmCare ne coûte que 28 $ par mois (plus taxes), mais les membres de l ANRF, leurs parents et amis ne paieront que 25 $ par mois, les trois premiers mois. Des frais d expédition peuvent s appliquer dans certains secteurs. Le téléavertisseur AlarmCare a fait ses preuves : il s est avéré précieux pour les gens qui veulent assurer leur indépendance chez eux. Le dispositif sera utile à tous ceux qui sont sujets à urgences, y inclus les aînés vivant seuls qui ont des problèmes de santé; ou qui ont des difficultés de mobilité ou qui sont susceptibles de faire des chutes. Pour de plus amples renseignements, rendez-vous au site ou composer le afin de parler à un représentant de l entreprise. Assurez-vous de mentionner votre appartenance à l ANRF pour avoir droit au rabais de bienvenue promis. Quelques rappels au sujet du RSSFP Suite de la page 2 provinces, des membres devaient prouver qu ils avaient d abord bénéficié du régime provincial avant de déposer une demande de remboursement au RSSFP. Le but de cette particularité est de faire en sorte que le paiement des médicaments d ordonnance est dirigé à juste titre soit au RSSFP, soit au régime provincial de soins de santé. L idée de devoir s inscrire à un régime d assurance-médicaments provincial ou territorial a agacé certains membres. Il n y a en fait que trois provinces que Sun Life met en cause là-dedans, soit le Manitoba, la Saskatchewan et la Colombie-Britannique. Les règles d admissibilité reposent sur les revenus, et chaque province fixe un seuil annuel après quoi le régime provincial commence à rembourser les coûts des médicaments d ordonnance admissibles aux individus ou familles. Lorsque le seuil est atteint, le régime provincial devient le premier payeur et le RSSFP assume ce qui excède la norme provinciale. Si vous habitez l une des trois provinces identifiées plus haut et que vous ne produisez pas une preuve d inscription à leurs régimes, Sun Life refusera votre demande de remboursement de médicaments admissibles à un moment donné de l année. Il est impératif de remplir cette inscription sans tarder. Quant à vous, des 10 autres provinces et territoires, vous pouvez toujours vous inscrire à votre régime gouvernemental, mais Sun Life n en demande pas la preuve. Remettez-vousen à votre ministère de la santé pour vous informer des normes d admissibilité chez vous. 16

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Novembre 2007 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Novembre 2007 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes

Novembre 2008 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Pertes en capital latentes Novembre 2008 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l an prochain. PLANIFICATION

Plus en détail

Notes explicatives Budget 2011 de l ANRF et prévisions de 2012

Notes explicatives Budget 2011 de l ANRF et prévisions de 2012 Notes explicatives 2011 de l ANRF et prévisions de 2012 Un aperçu jusqu en 2012 Survol Guidées par le plan stratégique, les activités opérationnelles de l Association devraient poursuivre leur réalignement

Plus en détail

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité.

Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables. Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Le montant pour invalidité. Chapitre 1 Le cadre fiscal canadien et québécois 19 Exemples de crédits d'impôt fédéral non remboursables Le montant personnel de base. Le montant en raison de l âge. Les montants pour conjoint et pour

Plus en détail

Guide du Compte d épargne libre d impôt

Guide du Compte d épargne libre d impôt PLACEMENTS Compte d épargne libre d impôt Guide du Compte d épargne libre d impôt L épargne est un élément important de tout plan financier. L atteinte de vos objectifs en dépend, qu il s agisse d objectifs

Plus en détail

Document d information n o 4 sur les pensions

Document d information n o 4 sur les pensions Document d information n o 4 sur les pensions Épargnes privées de retraite Partie 4 de la série La série complète des documents d information sur les pensions se trouve dans Pensions Manual, 4 e édition,

Plus en détail

Protéger les familles. Protéger les personnes.

Protéger les familles. Protéger les personnes. Solutions de placement Protéger les familles. Protéger les personnes. Amorcez dès maintenant votre planification à long terme; n attendez pas à demain Une approche stratégique de placement pour l avenir

Plus en détail

Aperçu du budget fédéral de 2016

Aperçu du budget fédéral de 2016 RÉSERVÉ AUX CONSEILLERS Aperçu du budget fédéral de 2016 Le ministre fédéral des Finances, Bill Morneau, a déposé le premier budget du gouvernement libéral le mardi 22 mars 2016. Il s agit du premier budget

Plus en détail

Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite QU EST-CE QU UN RVER? ET SURTOUT POUR DES RAISONS FINANCIÈRE SUN LIFE POUR DES RAISONS FINANCIÈRES

Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite QU EST-CE QU UN RVER? ET SURTOUT POUR DES RAISONS FINANCIÈRE SUN LIFE POUR DES RAISONS FINANCIÈRES G UI D E EMPL YÉ POUR DES RAISONS FINANCIÈRES Plein de bonnes raisons d épargner pour la retraite Dans certaines grandes entreprises, des milliers de Québécois participent déjà à un régime d épargneretraite

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap

Pour les Canadiens atteints d un handicap BMO Fonds d investissement Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Le REEI met à la disposition des personnes handicapées un instrument d épargne et de placement

Plus en détail

UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION

UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION Votre rôle Votre bien-être Notre Société Votre croissance Votre acquis UNE ÉTAPE À LA FOIS GUIDE D AHÉSION épargne CT CTYourWealth.ca/Savings GUIDE D ADHÉSION UNE ÉTAPE À LA FOIS En tant qu employés de

Plus en détail

Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre. compte d épargne libre d impôt collectif

Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre. compte d épargne libre d impôt collectif Gardez plus d argent dans vos poches grâce à votre compte d épargne libre d impôt collectif Le compte d épargne libre d impôt (CELI) est un compte d épargne-placement flexible qui vous permet de gagner

Plus en détail

ALERT U.S. TAX. Juin 2015. Partager maintenant

ALERT U.S. TAX. Juin 2015. Partager maintenant Cet article est le deuxième d une série de quatre visant à examiner les implications fiscales canadiennes et états-uniennes dans le cadre d une affectation temporaire d un employé du Canada aux États-Unis.

Plus en détail

Le gouvernement du Canada offre un

Le gouvernement du Canada offre un Guide de la sécurité sociale et des régimes de retraite au Canada Le gouvernement du Canada offre un système de revenu de retraite qui permet le versement de prestations mensuelles aux personnes suivantes

Plus en détail

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI)

Pour les Canadiens atteints d un handicap. Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Pour les Canadiens atteints d un handicap Régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) Fonds d investissement BMO 1 Découvrez les avantages du REEI Le régime enregistré d épargne-invalidité (REEI) offre

Plus en détail

LE FRACTIONNEMENT DU REVENU DE PENSION

LE FRACTIONNEMENT DU REVENU DE PENSION MC Retraiteréfléchie PRÉSERVATION DU CAPITAL FISCALEMENT AVANTAGEUSE LE FRACTIONNEMENT DU REVENU DE PENSION Le fractionnement du revenu de pension constitue l une des modifications les plus importantes

Plus en détail

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec

COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec COMMENT ET POURQUOI Y CONTRIBUER? Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec Édition 2015-2016 Le présent document a pour but de vous faire connaître le Régime de retraite des chargés

Plus en détail

Régime de retraite des chargés de cours Comment et pourquoi y contribuer?

Régime de retraite des chargés de cours Comment et pourquoi y contribuer? Régime de retraite des chargés de cours Comment et pourquoi y contribuer? Le présent document a pour but de vous faire connaître le Régime de retraite des chargés de cours de l Université du Québec (RRCCUQ)

Plus en détail

Magazine Manion. Dans ce numéro

Magazine Manion. Dans ce numéro Magazine Manion VOLUME 1, NUMÉR0 4 OCTOBRE 2014 Dans ce numéro 1 Projet de loi 14 du budget provincial de l Ontario bénéficiaire avant la retraite en vertu de la LRR (tous les RPA de l Ontario) 2 Les demandes

Plus en détail

Les régimes d avantages sociaux au Canada

Les régimes d avantages sociaux au Canada Les régimes d avantages sociaux au Canada Les Canadiens vivent de plus en plus longtemps et doivent plus que jamais faire face à leur responsabilité d épargner pour la retraite. Leur espérance de vie étant

Plus en détail

Retirer des fonds d un régime immobilisé

Retirer des fonds d un régime immobilisé Retirer des fonds d un régime immobilisé S T R A T É G I E S P L A C E M E N T S E T F I S C A L I T É N o 5 Les fonds de pension constituent une source importante de revenu de retraite, mais les restrictions

Plus en détail

PROJET DE LOI N 39 LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE

PROJET DE LOI N 39 LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE Le 21 mai 2013 PROJET DE LOI N 39 LOI SUR LES RÉGIMES VOLONTAIRES D ÉPARGNE-RETRAITE Le gouvernement du Québec a déposé le projet de loi n 39 Loi sur les régimes volontaires d épargne-retraite (le «projet

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER)

Bulletin fiscal. Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE. Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Bulletin fiscal Novembre 2010 PLANIFICATION FISCALE DE FIN D ANNÉE Régime enregistré d épargne-retraite (REER) Les versements à un REER effectués au plus tard le 1 er mars 2011 sont déductibles en 2010.

Plus en détail

Don. d assurance vie. Une stratégie de constitution d un legs. Verser des dons de bienfaisance à partir de l assurance vie

Don. d assurance vie. Une stratégie de constitution d un legs. Verser des dons de bienfaisance à partir de l assurance vie Don d assurance vie Une stratégie de constitution d un legs Verser des dons de bienfaisance à partir de l assurance vie Plusieurs personnes disposent d une partie de revenu qu elles investissent et souhaitent

Plus en détail

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE Votre conjoint ou vos proches auront de nombreuses décisions à prendre au moment de votre décès. Nous espérons que la présente brochure leur facilitera la tâche lorsque

Plus en détail

Les avantages du CELI Franklin Templeton

Les avantages du CELI Franklin Templeton INVESTIR SANS JAMAIS PAYER D IMPÔTS Qu est-ce que le CELI? Le compte d épargne libre d impôts (CELI), qui sera ouvert au public à compter du 2 janvier 2009, est un nouveau type de compte d épargne enregistré

Plus en détail

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1

Introduction. Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) 1 Renseignements sur le régime de congé de salaire différé (RCSD) Province du Nouveau-Brunswick ISBN: 978-1-55471-612-8 juin 2013 TABLE DES MATIÈRES Introduction... 1 Résumé du régime... 2 Adhésion... 3

Plus en détail

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement

2.0 Total des dépenses de santé par source de financement 2.0 Total des dépenses de santé par source de financement Points saillants du chapitre La répartition des dépenses de santé entre les secteurs privés et publics est stable depuis plus de 10 ans En 2012,

Plus en détail

Solutions de revenu de retraite

Solutions de revenu de retraite Solutions de revenu de retraite Des options de revenu pour une retraite en bonne santé financière Lorsque vous prenez votre retraite, c est le temps de faire fructifier votre épargne. Une bonne compréhension

Plus en détail

Bulletin fiscal. Novembre 2012

Bulletin fiscal. Novembre 2012 Bulletin fiscal Novembre 2012 Ce bulletin présente certains éléments de planification qui devraient être envisagés d ici la fin de l année ainsi que d autres éléments qui peuvent être considérés pour l

Plus en détail

Faits méconnus sur le RPC/RRQ

Faits méconnus sur le RPC/RRQ Faits méconnus sur le RPC/RRQ STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N o 8 Pour les Canadiens qui ont atteint ou qui approchent l âge de la retraite, le Régime de pensions du Canada/Régime des rentes du Québec

Plus en détail

Le Plan libéral pour les soins familiaux

Le Plan libéral pour les soins familiaux Le Plan libéral pour les soins familiaux 1 Le Plan libéral pour les soins familiaux AUX CÔTÉS DES FAMILLES CANADIENNES Les membres d une famille s appuient entre eux. Les familles canadiennes veulent s

Plus en détail

FERR, FRV et FRRI Conseils et éléments à considérer

FERR, FRV et FRRI Conseils et éléments à considérer SOYEZ MAÎTRE DE VOTRE RETRAITE FERR, FRV et FRRI Conseils et éléments à considérer Nous comprenons que la retraite n est pas qu une question d argent. Il est important de réfléchir aux aspects tant financiers

Plus en détail

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti

trouvent; Le FERR est plus possible facteur assujetti Fonds enregistrés de revenu de retraite Fonds enregistréss de revenu de retraite La plupart des Canadiens connaissent le régime enregistré d épargne-retraite (REER). Ils sont nombreux à s en servir pendant

Plus en détail

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE

À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE À L INTENTION DE VOTRE FAMILLE Votre conjoint ou vos proches auront de nombreuses décisions à prendre au moment de votre décès. Nous espérons que la présente brochure leur facilitera la tâche lorsque

Plus en détail

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2015 1 non remboursables pour 2015 1 indépendants affiliés à KPMG non remboursables pour 2015 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb.

Plus en détail

Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Produits d épargne-retraite collective

Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE. Produits d épargne-retraite collective Une nouvelle vision de l épargne-retraite collective ÉPARGNE-RETRAITE COLLECTIVE Produits d épargne-retraite collective Comment choisir votre régime d épargne-retraite collective? Si vous êtes à l étape

Plus en détail

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant

Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Régime enregistré d épargne-études (REEE) Le REEE, un jeu d enfant Pour un avenir de classe Conçu pour vous aider à financer des études postsecondaires à temps plein ou à temps partiel, le REEE vous donne

Plus en détail

CE QUE LE CONSOMMATEUR DOIT SAVOIR SUR LES REER SOUSCRITS AUPRÈS D UN ASSUREUR VIE

CE QUE LE CONSOMMATEUR DOIT SAVOIR SUR LES REER SOUSCRITS AUPRÈS D UN ASSUREUR VIE CE QUE LE CONSOMMATEUR DOIT SAVOIR SUR LES REER SOUSCRITS AUPRÈS D UN ASSUREUR VIE Les régimes enregistrés d épargne-retraite (REER) sont l un des modes d épargne les plus utilisés par les Canadiens en

Plus en détail

Système de revenu de retraite du Canada

Système de revenu de retraite du Canada Au Canada, nous jouissons de l un des meilleurs systèmes de retraite au monde. D après une évaluation basée sur l adéquation, la viabilité et l intégrité, le système de s est classé au cinquième rang mondial

Plus en détail

Préparation à la retraite

Préparation à la retraite Préparation à la retraite RÉGIME DE RETRAITE DE LA CORPORATION DE L ÉCOLE POLYTECHNIQUE 2 novembre 2010 Objectifs de la séance Vous aider à mieux comprendre les enjeux de la retraite et à mieux vous préparer

Plus en détail

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier

Les mécanismes de retraite: une vision à modifier : une vision à modifier Prenons un pas de recul sur le but des mécanismes de retraite; Le besoin des gens: Besoins financiers pour arrêter de travailler à un certain âge; Ce besoin sera différent si :

Plus en détail

Efficience de l actif de l entreprise

Efficience de l actif de l entreprise Solutions d assurance-vie Efficience de l actif de l entreprise Gérer. Profiter. Préserver. Une solution intelligente pour les professionnels : l assurance-vie permanente, un actif unique pouvant offrir

Plus en détail

LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE

LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE BULLETIN n O HE 002 Publié en juin 2000 Révisé en août 2014 LOI SUR L IMPÔT DESTINÉ AUX SERVICES DE SANTÉ ET À L ENSEIGNEMENT POSTSECONDAIRE RÉMUNÉRATION Le présent bulletin aidera les employeurs à déterminer

Plus en détail

Une ultime cotisation REER à 71 ans

Une ultime cotisation REER à 71 ans SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIES PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 4 Une ultime cotisation REER à 71 ans La récupération des prestations d État peut influer considérablement

Plus en détail

Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie

Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie À l usage exclusif des conseillers Vue d ensemble du portefeuille d assurance-vie FINANCIÈRE SUN LIFE Temporaire Sun Life Vie primes limitées Sun Life Universelle Sun Life et Universelle Sun Life Max Vie

Plus en détail

Philippe Kündig - Conseiller financier avec brevet fédéral www.conseil-retraite.ch

Philippe Kündig - Conseiller financier avec brevet fédéral www.conseil-retraite.ch Philippe Kündig - Conseiller financier avec brevet fédéral www.conseil-retraite.ch Système de répartition : Les cotisations 2011 des actifs servent à payer les prestations versées aux bénéficiaires en

Plus en détail

Aidez vos clients à planifier leur avenir

Aidez vos clients à planifier leur avenir Aidez vos clients à planifier leur avenir L assurance en réponse aux besoins de planification personnelle de votre client Ce document est destiné aux conseillers uniquement. Il n a pas été rédigé à l intention

Plus en détail

FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES

FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL MISE À JOUR DES PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES Le 12 novembre 2014 Mise à jour des projections économiques et budgétaires Fédéral LP TABLE DES MATIÈRES Introduction Mesures visant l impôt

Plus en détail

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2014 1

Taux et montants des crédits d impôt fédéraux et provinciaux non remboursables pour 2014 1 non remboursables pour 2014 1 non remboursables pour 2014 1 Voir les notes aux pages suivantes. Remb. = crédit remboursable (voir note correspondante). 6 / Fédéral C.-B. Alb. Sask. Man. 2 Taux d imposition

Plus en détail

Étude de cas. Protection du patrimoine. Guide sur la fiscalité de l assurance-santé au Canada

Étude de cas. Protection du patrimoine. Guide sur la fiscalité de l assurance-santé au Canada Étude de cas Guide sur la fiscalité de l assurance-santé au Canada grâce à l assurance maladies graves assortie d une garantie de remboursement des primes à la résiliation ou à l expiration Août 2012 La

Plus en détail

Quand arrive la retraite

Quand arrive la retraite Quand arrive la retraite Régime de rentes du Québec La rente de retraite du Régime de rentes du Québec et les autres sources de revenu à la retraite Ce document n a pas force de loi. En cas de conflit

Plus en détail

MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL

MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL MISE À JOUR DES Pré PROJECTIONS ÉCONOMIQUES ET BUDGÉTAIRES FÉDÉRAL Le 12 novembre 2014 Préparé par : TABLE DES MATIÈRES Introduction Mesures visant l impôt sur le revenu des particuliers Mesures visant

Plus en détail

Régime de rentes du Québec

Régime de rentes du Québec RETRAITE QUÉBEC Guide du bénéficiaire Régime de rentes du Québec Pour connaître vos droits et vos obligations Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre

Plus en détail

PROPOSITION D ASSURANCE POUR VOTRE PREVOYANCE PROFESSIONELLE

PROPOSITION D ASSURANCE POUR VOTRE PREVOYANCE PROFESSIONELLE PROPOSITION D ASSURANCE POUR VOTRE PREVOYANCE PROFESSIONELLE Etat 2011 Contenu Le 2e pilier 3 La CPAT 3 A. Le plan LPP 4 1. BASE DE CALCUL 4 2. COTISATIONS 5 3. PRESTATIONS D ASSURANCE 5 3.1 Prestations

Plus en détail

Tableau Comparatif CELI ET REER

Tableau Comparatif CELI ET REER Tableau Comparatif CELI ET REER Y a-t-il un âge minimal pour ouvrir un compte ou un régime? Il faut avoir 18 ans. (La législation sur l âge de la majorité peut s appliquer à certains placements.) Il n

Plus en détail

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012

Suisse. Conditions d ouverture des droits. Calcul des prestations. Indicateurs essentiels. Suisse : le système de retraite en 2012 Suisse Suisse : le système de retraite en 212 Le système de retraite suisse comporte trois composantes.le régime public est lié à la rémunération, mais selon une formule progressive.il existe également

Plus en détail

Incorporation de ma pratique

Incorporation de ma pratique Incorporation de ma pratique Sujet Incorporation : mythe ou réalité Avantages et désavantages Salaire ou dividende Taux d impôts des particuliers et des compagnies RRQ dans le contexte de l incorporation

Plus en détail

Régime d indemnités pour perte de salaire de RBC Assurances. Protégez vos employés tout en réalisant des économies

Régime d indemnités pour perte de salaire de RBC Assurances. Protégez vos employés tout en réalisant des économies Régime d indemnités pour perte de salaire de RBC Assurances Protégez vos employés tout en réalisant des économies Table des matières Protégez vos employés tout en réalisant des économies 1 Qu est-ce qu

Plus en détail

Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014. Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité

Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014. Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité Colloque - Question Retraite 2 octobre 2014 Simon Beauchemin, CPA, CA Consultant en fiscalité 1 Bilan Budget Sources de revenus à la retraite Revenus de sources publiques Revenus de sources privées Revenus

Plus en détail

Protection du revenu. Assurance invalidité. Série Pilier

Protection du revenu. Assurance invalidité. Série Pilier Protection du revenu Assurance invalidité Série Pilier Les conséquences d une invalidité peuvent être dévastatrices. Votre capacité à gagner un revenu est la base de votre avenir financier et votre actif

Plus en détail

budget fédéral09 A n a l y s e d u

budget fédéral09 A n a l y s e d u fédéral09 A n a l y s e d u budget Budget fédéral de 2009 Résumé rédigé par Invesco Trimark Chef de file de la préparation opportune d information fiscale approfondie sur un éventail de sujets, Invesco

Plus en détail

Rachat de services passés Enrichir votre pension

Rachat de services passés Enrichir votre pension Que trouve-t-on dans ce feuillet d information? Ce feuillet d information explique le rachat de services et donne des exemples de situations de rachat. Pour en savoir davantage, communiquez avec le Service

Plus en détail

Comment tirer le maximum de votre CELI

Comment tirer le maximum de votre CELI SERVICE FISCALITÉ, RETRAITE ET PLANIFICATION SUCCESSORALE STRATÉGIE PLACEMENTS ET FISCALITÉ N O 17 Comment tirer le maximum de votre CELI Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) peut être un excellent

Plus en détail

Préparez la retraite que vous voulez

Préparez la retraite que vous voulez Préparez la retraite que vous voulez Vous méritez une retraite agréable La retraite est l un des événements les plus importants de votre vie. Elle marque le passage vers une nouvelle étape merveilleuse

Plus en détail

Investir dans le savoir.

Investir dans le savoir. Investir dans le savoir. Il faut commencer dès aujourd hui à économiser en vue des études postsecondaires de votre enfant. C est le meilleur moment pour le faire. Et le meilleur moyen de le faire est un

Plus en détail

La dure réalité! SE PRÉPARER FINANCIÈREMENT À LA RETRAITE Un article qui valait 1,00 $ en 1972, coûte maintenant 3,78 $ En tenant compte d un taux d inflation moyen, le prix présentement payé pour un article

Plus en détail

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur

Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997. Investir dans l enseignement supérieur Bâtir l avenir pour les Canadiens Budget 1997 Investir dans l enseignement supérieur Février 1997 «Les Canadiennes et les Canadiens savent qu une meilleur e instruction est synonyme de meilleurs emplois.»

Plus en détail

EssentIA. REER collectif. Rencontre d adhésion

EssentIA. REER collectif. Rencontre d adhésion EssentIA REER collectif Rencontre d adhésion Ordre du jour Introduction Caractéristiques de votre régime Planifiez votre retraite en deux temps, trois mouvements! Étape 1 : Fixez-vous un objectif de retraite

Plus en détail

État civil. Je certifie ne pas avoir de conjoint répondant à la définition du règlement du Régime de retraite de l Université du Québec.

État civil. Je certifie ne pas avoir de conjoint répondant à la définition du règlement du Régime de retraite de l Université du Québec. Demande de rente 1. Renseignements généraux Établissement Nom Téléphone résidence ( ) travail ( ) poste Nom à la naissance (si différent) Prénom Adresse Code postal Sexe F M Date de naissance État civil

Plus en détail

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec

En cas d invalidité. Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec En cas d invalidité Les prestations pour invalidité du Régime de rentes du Québec Tout sur le Web Les renseignements contenus dans ce document se trouvent également sur notre site Web. Consultezle pour

Plus en détail

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt

Introduction des. comptes d épargne libre d impôt Introduction des comptes d épargne libre d impôt Comptes d épargne libre d impôt Une nouvelle façon d épargner Les comptes d épargne libre d impôt ont été introduits par le gouvernement fédéral dans le

Plus en détail

RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE

RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE RÉGIME D ACHAT D ACTIONS À L INTENTION DES PARTENAIRES DES RÉSEAUX DE DISTRIBUTION DU GROUPE INDUSTRIELLE ALLIANCE Janvier 2013 99-36 (13-01) 1 DÉFINITIONS Dans le présent Régime et les formulaires qui

Plus en détail

PAIE PORTÉE. La présente politique s applique à l ensemble du personnel de l Université. DÉFINITIONS

PAIE PORTÉE. La présente politique s applique à l ensemble du personnel de l Université. DÉFINITIONS Date d entrée en vigueur: 22 avril 2002 Remplace/amende: s/o Origine: Service des ressources humaines Numéro de référence: HR-37 PORTÉE La présente politique s applique à l ensemble du personnel de l Université.

Plus en détail

Manuvie. vous souhaite la bienvenue! Le fournisseur de services de votre programme de retraite collectif de Cargill

Manuvie. vous souhaite la bienvenue! Le fournisseur de services de votre programme de retraite collectif de Cargill Manuvie vous souhaite la bienvenue! Le fournisseur de services de votre programme de retraite collectif de Cargill Cargill a choisi Manuvie à titre de nouveau fournisseur de services pour son programme

Plus en détail

Comment tirer le maximum de votre CELI

Comment tirer le maximum de votre CELI Comment tirer le maximum de votre CELI STRATÉgie placements et fiscalité n o 17 Le Compte d épargne libre d impôt (CELI) est un excellent instrument d épargne, mais il faut savoir dans quelles circonstances

Plus en détail

EssentIA. CELI collectif. Rencontre d adhésion

EssentIA. CELI collectif. Rencontre d adhésion EssentIA CELI collectif Rencontre d adhésion Ordre du jour Introduction Caractéristiques de votre régime Planifiez votre retraite en deux temps, trois mouvements! Étape 1 : Fixez-vous un objectif de retraite

Plus en détail

Questions de retraite

Questions de retraite Questions de retraite Vous entreprenez une nouvelle étape de votre vie : la retraite. Elle sera, nous l espérons, des plus enrichissantes et remplie de nouvelles expériences. Pour cela, il vous faut la

Plus en détail

La Régie des rentes du Québec

La Régie des rentes du Québec La Régie des rentes du Québec La Régie des rentes du Québec est chargée d appliquer la Loi sur le régime de rentes du Québec et la Loi sur les régimes complémentaires de retraite. De plus, elle administre

Plus en détail

Police Protection Niveau de vie pour les professionnels

Police Protection Niveau de vie pour les professionnels Stéphane a 40 ans et il touche une rémunération nette de 125 000 $ par année. Il est sur le point de devenir allergique au latex......ce qui lui coûtera plus de 4,5 millions de dollars. Police Protection

Plus en détail

Cotisations Volontaires

Cotisations Volontaires Cotisations Volontaires Document d information à l intention des participants Direction du Régime de retraite des chargés de cours printemps 2011 Introduction Le Régime de retraite des chargés de cours

Plus en détail

Une assurance pour voyager le cœur léger

Une assurance pour voyager le cœur léger SOLIS + Une assurance pour voyager le cœur léger Vous partez en voyage? Obtenez une protection de qualité répondant à vos besoins grâce à SOLIS +, l assurance voyage de La Capitale à prix concurrentiel.

Plus en détail

Une ultime cotisation reer à 71 ans

Une ultime cotisation reer à 71 ans Une ultime cotisation reer à 71 ans S T R A T É G I E S P L A C E M E N T S E T F I S C A L I T É N o 4 La récupération des prestations d État peut influer considérablement sur le revenu de retraite d

Plus en détail

Régime d accession à la propriété (RAP)

Régime d accession à la propriété (RAP) Régime d accession à la propriété (RAP) Introduction Les fonds retirés d un REER sont habituellement imposables l année du retrait. Toutefois, dans le cadre de certains programmes, le retrait n entraîne

Plus en détail

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT?

GERANCE MINORITAIRE OU MAJORITAIRE : QUEL EST LE MEILLEUR STATUT? Réf. :DEV/O/FC/015/06-06/OC 1/9 Pendant longtemps, le statut de gérant majoritaire de SARL a été le plus défavorable des statuts de dirigeant, tant au niveau fiscal que social. A contrario, le statut de

Plus en détail

Planifiez un avenir fiscalement avantageux. grâce au Compte d épargne libre d impôt (CELI) de la Transamerica.

Planifiez un avenir fiscalement avantageux. grâce au Compte d épargne libre d impôt (CELI) de la Transamerica. Planifiez un avenir fiscalement avantageux grâce au Compte d épargne libre d impôt (CELI) de la Transamerica. MD Les faits C est en 2009 qu a été lancé le Compte d épargne libre d impôt (CELI). Il avait

Plus en détail

REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité

REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité REGLEMENT MUTUALISTE N 7 Branche n 20 Art L 221-2-II du code de la mutualité Garantie EPARGNE (fiscalité assurance-vie ou P.E.P. sur option) à souscription individuelle Article 1 Objet La présente garantie

Plus en détail

PROGRAMME DE PROTECTION DE PATRIMOINE

PROGRAMME DE PROTECTION DE PATRIMOINE PROGRAMME DE PROTECTION DE PATRIMOINE Donnez à vos clients le moyen d assurer la sécurité financière de toute leur famille Stratégie faisant appel à l assurance-vie universelle exonérée La situation Jean

Plus en détail

D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais

D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais D une étape à l autre Parcours assurance santé MD prend le relais LA VIE VOUS MÈNE AILLEURS, MAIS PARCOURS ASSURANCE SANTÉ VOUS SUIT PARTOUT AUCUNE PREUVE D ASSURABILITÉ N EST EXIGÉE! 2 Parcours assurance

Plus en détail

Rapport annuel : Évolution de votre épargne-retraite

Rapport annuel : Évolution de votre épargne-retraite 1234, rue Inconnue Nulle part (Québec) A1A 1A1 Rapport annuel : Évolution de votre épargne-retraite pour la période du 1 er janvier au 31 décembre 2014 Société ABC limitée Jean Tremblay La valeur actuelle

Plus en détail

T R AT É G I E S P L A C E M E N T S E T F I S C A L I T É

T R AT É G I E S P L A C E M E N T S E T F I S C A L I T É Service Fiscalité et SFR Retraite STRATÉGIES PLACEMENTS ET FISCALITÉ 17 PROFITER AU MAXIMUM DE VOTRE CELI LOUISE GUTHRIE B. Math, FLMI, ACS, CAM, CFP, EPC, FDS Vice-présidente adjointe Service Fiscalité

Plus en détail

Voici Maintenir le lien, le bulletin annuel du Programme de prestations d invalidité du Régime de pensions du Canada (PPIRPC).

Voici Maintenir le lien, le bulletin annuel du Programme de prestations d invalidité du Régime de pensions du Canada (PPIRPC). Maintenir lien le N 7, février 2008 Dans ce numéro Voici Maintenir le lien, le bulletin annuel du Programme de prestations d invalidité du Régime de pensions du Canada (PPIRPC). Recevez-vous tous les services

Plus en détail

Résumé du budget du Québec de 2011

Résumé du budget du Québec de 2011 Résumé du budget du Québec de 2011 Le 17 mars 2011 Table des matières RÉSUMÉ DU BUDGET DU QUÉBEC DE 2011 Page INTRODUCTION... 1 1. MESURES RELATIVES AUX IMPÔTS... 1 1.1 Instauration d un crédit d impôt

Plus en détail

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études

Le budget de 1998. Bâtir le Canada pour le XXI e siècle. Stratégie canadienne pour l égalité des chances. Aider à gérer la dette d études Le budget de 1998 Bâtir le Canada pour le XXI e siècle Stratégie canadienne pour l égalité des chances Aider à gérer la dette d études février 1998 «Il est inutile de rappeler aux Canadiens que l endettement

Plus en détail

VIP+ Actifs enregistrés et bénéficiaires handicapés. Vol. 13, N o 09

VIP+ Actifs enregistrés et bénéficiaires handicapés. Vol. 13, N o 09 VIP+ Bulletin sur les ventes, l impôt, la planification successorale, la tarification et les produits Actifs enregistrés et bénéficiaires handicapés Les parents et les familles de personnes handicapées

Plus en détail

FERR RRQ CRÉDITS D IMPÔT

FERR RRQ CRÉDITS D IMPÔT FERR Fonds enregistré de revenu de retraite RRQ Régime de rentes du Québec SV Programme fédéral de la Sécurité de la vieillesse CRÉDITS D IMPÔT FERR. Page 03 RRQ....Page 06 SV...Page 13 Crédits d impôts..

Plus en détail

Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers

Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers Nouveaux arrivants au Canada Étudiants étrangers But de la présentation Cette présentation s adresse à vous si vous avez quitté un pays, ou une province ou un territoire du Canada, pour venir vous établir

Plus en détail

Royaume-Uni. Conditions d ouverture des droits. Indicateurs essentiels. Royaume-Uni : le système de retraite en 2012

Royaume-Uni. Conditions d ouverture des droits. Indicateurs essentiels. Royaume-Uni : le système de retraite en 2012 Royaume-Uni Royaume-Uni : le système de retraite en 212 Le régime public comporte deux piliers (une pension de base forfaitaire et une retraite complémentaire liée à la rémunération), que complète un vaste

Plus en détail

Solutions d assurance-vie. progresse, les affaires aussi. Protection de la vie. Stratégie Emprunt garanti de l entreprise

Solutions d assurance-vie. progresse, les affaires aussi. Protection de la vie. Stratégie Emprunt garanti de l entreprise Solutions d assurance-vie progresse, les affaires aussi Protection de la vie Stratégie Emprunt garanti de l entreprise Augmentez le flux de trésorerie de votre entreprise grâce à une police d assurance-vie

Plus en détail