DIRECTIVES ANTICIPEES :

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "DIRECTIVES ANTICIPEES :"

Transcription

1 La Chimotaie DIRECTIVES ANTICIPEES : PLACE DES SOIGNANTS Notre expérience de service SSR/LISP 28 mai 2013

2 PLAN INTRODUCTION 1 RAPPEL LEGISLATIF 2 NOTRE DEMARCHE 3 NOTRE PRATIQUE CONCLUSION

3 1 RAPPEL LEGISLATIF Loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et de la fin de vie «Toute personne majeure peut, si elle le souhaite rédiger des directives anticipées pour le cas où elle serait un jour hors d'état d'exprimer sa volonté. Ces directives anticipées indiquent les souhaits de la personne relatifs à sa fin de vie concernant les conditionsdela limitation ou l arrêt de traitement.»

4 RAPPEL LEGISLATIF Décret du 6 Février 2006 relatif aux directives anticipées Etre capable d'exprimer sa volonté libre et éclairée au moment de la rédaction Document écrit, daté et signé par son auteur précisant date et lieu de naissance Peuvent être modifiables à tous moments, partiellement ou totalement Renouvelables tous les trois ans Non obligatoires

5 RAPPEL LEGISLATIF Si la personne n'est pas en capacité d'écrire tout en restant capable d'exprimer sa volonté Possibilité de faire appel à 2 témoins: - rédaction par 1 des témoins - noms et qualité - date et signature des 2 témoins Ils attesteront que le document rédigé est l'expression de la volonté libre et éclairée du patient

6 RAPPEL LEGISLATIF Que faire du document? Il doit être accessible Il est conseillé de donner une copie - au médecin traitant - à la personne de confiance si elle existe En parler si possible aux proches et s'assurer que les consignes sont bien comprises Apporter une copie lors des hospitalisations

7 RAPPEL LEGISLATIF Face à la décision médicale, Quelle importance ont les directives anticipées? Elles sont le témoin de la volonté du patient Elles priment sur l'avis de la personne de confiance, de la famille, des proches Elles doivent être prises en considération par le médecin Elles ne s'imposent pas au médecin

8 2 - NOTRE DEMARCHE: ETAPE PREALABLE Etat des lieux : méconnaissance de la loi Travail du groupe Ethique Réalisation de plaquettes d'information pour tous Centre de Soins de Suite et de Réadaptation EHPAD La Chimotaie CUGAND Centre de Soins de Suite et de Réadaptation EHPAD La Chimotaie CUGAND SOUHAITS DU PATIENT LOI n du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie. QUE DIT LA LOI? Votée le 22 avril 2005, la loi Léonetti précise l droits des patients et organise les pratiques à mett en œuvre quand la question de la fin de vie se pos Elle est donc très importante, mais très souvent m connue. SES PRINCIPES : L obstination déraisonnable est illégale Le malade a le droit de refuser un traitement Le médecin doit tout mettre en œuvre po soulager le patient Chacun peut exprimer par avance ses souhai pour sa fin de vie QUI EST CONCERNE? Les personnes majeures confrontées à la fin de v et hors situations d urgence Loi n DU 4 mars 2002 «Toute personne majeure peut désigner une personne de confiance qui peut être un parent, un proche ou le médecin traitant, et qui sera consultée au cas où elle même serait hors d état d exprimer sa volonté et de recevoir l information nécessaire à cette fin de vie» Art 7 - loi du 22 avril 2005 dite Loi Léonetti «Toute personne majeure peut, si elle le souhaite, rédiger des directives anticipées pour le cas où elle serait un jour hors d état d exprimer sa volonté. Ces directives anticipées indiquent les souhaits de la personne relatifs à sa fin de vie concernant les conditions de la limitation ou l arrêt de traitement. Elles sont révocables à tout moment à condition qu elles aient été établies moins de trois ans avant l état d inconscience de la personne. Le médecin en tient compte pour toute décision.»

9 2 - NOTRE DEMARCHE: suite Imprimés à disposition des soignants Centre de Soins de Suite et de Réadaptation E EHPAD La Chimotaie CUGAND DIP MES DIRECTIVES ANTICIPEES TEMOINS REDACTION DE DIRECTIVES ANTICIPEES FORMULAIRE D AIDE A LA REDACTION DES DIRECTIVES ANTICIPEES Cet imprimé est un support pour le soignant dans l aide à la rédaction de directives anticipées auprès d un patient. Il précise certains items pour lesquels le patient peut formuler des souhaits dans le cas il serait dans l incapacité d exprimer ses volontés. RESPIRATION ARTIFICIELLE Une machine qui remplace ou qui aide ma respiration. oui non ne sais pas Une trachéotomie oui non ne sais pas Une intubation oui non ne sais pas Une ventilation non invasive oui non ne sais pas RESPIRATION CARDIORESPIRATOIRE En cas d arrêt cardiaques : ventilation artificielle, massage cardiaque, choc électrique ALIMENTATION ARTIFICIELLE Une nutrition effectuée au moyen d une sonde placée dans le tube digestif ou d un dispositif intraveineux. REHYDRATATION Par une sonde placée dans le tube digestif REHYDRATATION Par perfusion (sous cutanée, intraveineuse) oui non ne sais pas oui non ne sais pas oui non ne sais pas oui non ne sais pas REIN ARTIFICIEL Une machine remplace l activité des mes reins : le oui non ne sais pas plus souvent l hémodialyse TRANSFERT si mon état le requiert : vers un autre service oui non ne sais pas une hospitalisation dans un autre établissement oui non ne sais pas TRANSFUSION SANGUINE oui non ne sais pas OPERATION CHIRURGICALE oui non ne sais pas RADIOTHERAPIE ANTICANCEREUSE oui non ne sais pas CHIMIOTHERAPIE ANTICANCEREUSE oui non ne sais pas MEDICAMENTS OU TECHNIQUES oui non ne sais pas visant à tenter de prolonger ma vie D UNE TECHNIQUE OU D UN MEDICAMENT A PRECISER : Oxygène oui non ne sais pas AUTRE : Selon le Décret n du 6 février 2006 relatif aux directives anticipées prévues par la loi n du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie et modifiant le code de la santé publique. «Art. R Les directives anticipées mentionnées à l article L s entendent d un document écrit, daté et signé par leur auteur dûment identifié par l indication de ses nom, prénom, date et lieu de naissance. Toutefois lorsque l auteur de ces directives, bien qu en état d exprimer sa volonté, est dans l impossibilité d écrire et de signer lui-même le document, il peut demander à deux témoins, dont la personne de confiance lorsqu elle est désignée en application de l article L , d attester que le document qu il n a pu rédiger lui-même est l expression de sa volonté libre et éclairée. Ces témoins indiquent leur nom et qualité et leur attestation est jointe aux directives anticipées. Le médecin peut, à la demande du patient, faire figurer en annexe de ces directives, au moment de leur insertion dans le dossier de ce dernier, une attestation constatant qu il est en état d exprimer librement sa volonté et qu il lui a délivré toutes informations appropriées.» Je soussigné (e) : Nom et prénom, Né(e) le /. /.. à, exerçant la profession de.... et résidant :... Sain(e) de corps et d esprit, prend les directives anticipées suivantes pour le cas où je serais un jour hors d état d exprimer ma volonté. Mes souhaits relatifs à la fin de ma vie concernant les conditions de la limitation ou de l arrêt des traitements sont les suivants :..... (Suite au verso) Selon le Décret n du 6 février 2006 relatif aux directives anticipées prévues par la loi n du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie et modifiant le code de la santé publique. «Art. R Toutefois lorsque l auteur de ces directives, bien qu en état d exprimer sa volonté, est dans l impossibilité d écrire et de signer lui-même le document, il peut demander à deux témoins, dont la personne de confiance lorsqu elle est désignée en application de l article L , d attester que le document qu il n a pu rédiger lui-même est l expression de sa volonté libre et éclairée. Ces témoins indiquent leur nom et qualité et leur attestation est jointe aux directives anticipées.» Nous, Nom et prénom., Né(e) le /. /.. à., Adresse :..... Lien avec le patient : Nom et prénom., Né(e) le /. /.. à., Adresse :..... Lien avec le patient :... Information du personnel / traçabilité... (Suite au verso)

10 Ces étapes préalable nous ont permis de : - Comprendre la loi - S entendre sur les mots - Faciliter notre démarche d information auprès du patient et son entourage/ les professionnels

11 3 NOTRE PRATIQUE A quel moment parle-t-on des D.A.? En équipe pluridisciplinaire - Lors des réunions de synthèse Discussion et décision d équipe Patient - Lors d un entretien singulier avec un soignant Proposition d une information (plaquettes)

12 NOTRE PRATIQUE Informations : Livret d accueil Plaquettes à disposition Questionnement Faut-il nécessairement proposer l information à tous les patients?

13 NOTRE PRATIQUE Constat : LE PATIENT - Se sent sécurisé du fait que l'équipe entend sa parole L ENTOURAGE - se sent rassuré et facilite la prise de décision L EQUIPE - ai aidé pour définir le projet de vie du patient - ai aidé dans la prise de décision

14 NOTRE PRATIQUE 1 er Témoignage : Mr M. célibataire, 51 ans, vient de réaliser qu il est en prise en charge palliative et exprime auprès du soignant : - «Je ne sais pas combien de temps il me reste?» - «Est-ce que j'aurai toujours ma tête?» - «Est-ce que vous m'hospitaliserez?»

15 NOTRE PRATIQUE Discussion en équipe pluridisciplinaire Proposition d'information (plaquette) Décision du patient de rédiger ses directives

16 Mise NOTRE en situation PRATIQUE Programmation de la rencontre - moment choisi conjointement La rencontre - pancarte - disponibilité - langage adapté à la compréhension du patient - formulaire d'aide à la rédaction des D.A

17 NOTRE PRATIQUE Echange sur ce qu'il avait compris du document - Mr M. a débuté la conversation sur les démarches administratives, ses relations avec son entourage Echange sur ses souhaits et sur la maladie - Il exprime ses inquiétudes par rapport à l'hyper médicalisation (perfusion, sonde urinaire, alimentation).

18 NOTRE PRATIQUE Ce que cela a généré chez le patient : Au moment de l'entretien Au moment de la rédaction - «c'est pas rien d'écrire» ; «il faut que je continue» - la main tremble Après l'entretien et la rédaction - Sentiment d'apaisement

19 NOTRE PRATIQUE Ce que cela a généré chez le soignant : Émotions (au cœur de l'intimité l'inconnu) Craintes - d'influencer le patient (neutralité) - de ne pas gérer ses émotions - d'être en difficulté par rapport au questionnement du patient

20 NOTRE PRATIQUE Les Directives anticipées de Mr M. «- Je ne souhaite pas que des traitements visant à prolonger ma vie soient mis en place. Je ne souhaite pas de transfert en hospitalisation dans un autre service. - Je souhaite des perfusions pour soulager la douleur - Je ne souhaite pas d'alimentation par perfusion ni sonde. - Dans la phase de fin de vie, je souhaite que mon oncle et ma tante, MR et Mme L soient prévenus»

21 NOTRE PRATIQUE 2 ème Témoignage : Mme M, 83 ans, veuve, 3 fils, en prise en charge palliative - a désigné son fils ainé personne de confiance sans en informer ses 2 autres fils. - donne à ses fils 3 rôles différents - lors de la visite médicale parle de l'aggravation de la maladie - le médecin lui propose une information sur les D.A

22 NOTRE PRATIQUE Programmation de la rencontre La rencontre - «je veux je ne veux pas» 2 préoccupations essentielles : - que ses enfants aient à prendre une décision - que les soignants l'a «laisse mourir de faim à la fin»

23 NOTRE PRATIQUE Ce que cela a généré chez la patiente : Pendant la rencontre - espace de parole pour s'exprimer sur la maladie, ses enfants Après la rencontre - Échange avec l'un des fils et Mme M sur les souhaits Mme M n'a pas rédigé ses D.A.

24 NOTRE PRATIQUE Exemple de rédaction des D.A. Je soussignée V. madeleine née A. conformément aux lois Françaises, ceci constitue mon testament de fin de vie. Je suis encore présentement en pleine possession de mes moyens intellectuels. Je me sais atteinte d'une maladie parfaitement incurable et cruelle pour les derniers instants de ma vie. En conséquence j'accepte de rentrer à l'hôpital si possible directement dans un centre de soins palliatifs. Je ne souhaite ni acharnement thérapeutique, ni techniques visant à prolonger mon existence. Je charge ma fille Michèle V. de veiller à la bonne exécution de mes volontés. Fait à le Lu et approuvé, Mme V Michèle V.

25 CONCLUSION Au regard de notre pratique, tout ce qui tourne autour des directives anticipées (recueil du questionnement du patient, l information, la rédaction) est une «histoire» d équipe ou chaque soignant peut trouver sa place dans les différentes étapes. Cela implique de connaître la législation, d être disponible. Aborder les directives anticipées pour certains patients permet d ouvrir la discussion de manière plus générale sur la maladie, les proches, les projets Merci de votre attention.

Anticiper la fin de vie

Anticiper la fin de vie Anticiper la fin de vie Pour que ses volontés liées à la fin de vie soient respectées, la personne doit les avoir exprimées. La Loi Léonetti du 22 avril 2005, relative aux droits des malades et à la fin

Plus en détail

Droit des patients en fin de vie : Loi du 22 avril 2005

Droit des patients en fin de vie : Loi du 22 avril 2005 25 septembre 2014 Droit des patients en fin de vie : Loi du 22 avril 2005 Mme C. DUBREUCQ, Directrice HAD Santélys Droit des patients en fin de vie : la Loi du 22 avril 2005 1 Contexte Médiatique et émotionnel

Plus en détail

LOI RELATIVE AUX DROITS DES MALADES ET À LA FIN DE VIE

LOI RELATIVE AUX DROITS DES MALADES ET À LA FIN DE VIE HISTORIQUE Loi n 2002-303 du 4 mars 2002 relative aux droits des malades et à la qualité du système de santé ADMD Association pour le Droit de Mourir dans la Dignité JALMAV Jusqu À La Mort Accompagner

Plus en détail

PERSONNE de CONFIANCE DIRECTIVES ANTICIPEES. Mars 2015 Service des Affaires Juridiques Nelly VEROTTE

PERSONNE de CONFIANCE DIRECTIVES ANTICIPEES. Mars 2015 Service des Affaires Juridiques Nelly VEROTTE PERSONNE de CONFIANCE DIRECTIVES ANTICIPEES Mars 2015 Service des Affaires Juridiques Nelly VEROTTE Introduction Personne de Confiance et Directives Anticipées sont deux droits créés par les lois du 4

Plus en détail

Directives anticipées

Directives anticipées Emplacement Logo du CLCC Fédération des Centres de lutte contre le cancer 1 J ai désigné une personne de confiance : oui non Identifications & Informations administratives Nom : Nom de jeune fille : Prénom(s)

Plus en détail

«Personne de Confiance» et «Directives» anticipées

«Personne de Confiance» et «Directives» anticipées «Personne de Confiance» et «Directives» anticipées Des dispositifs au cœur de l actualité parlementaire! 13 octobre 2015 Jean-Marc Visinoni Résidence PAGOMAL EHPAD public territorial de Montbeton Personne

Plus en détail

Directives Anticipées. Loi du 2 février 2016 créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie

Directives Anticipées. Loi du 2 février 2016 créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie Directives Anticipées Loi du 2 février 2016 créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie Définition Document écrit exprimant la volonté de la personne relative à sa fin

Plus en détail

Les directives anticipées: L actualité

Les directives anticipées: L actualité Les directives anticipées: L actualité ICO René GAUDUCHEAU 17 mars 2015 -RESPEL Marion LALOUE Chef du service juridique et des relations avec les usagers Institut de Cancérologie de l Ouest René Gauducheau

Plus en détail

et à la PERSONNE en fin de vie

et à la PERSONNE en fin de vie association pour le droit de mourir dans la dignité les DROITS RELATIFS à la PERSONNE MALADE et à la PERSONNE en fin de vie A lire attentivement et à emporter avec vous en cas d hospitalisation Les accueillants

Plus en détail

à la PERSONNE association pour le droit de mourir dans la dignité

à la PERSONNE association pour le droit de mourir dans la dignité LE BUT DE CETTE PLAQUETTE EST DE VOUS FAIRE CONNAITRE VOS DROITS Les articles cités sont ceux du Code de la santé publique A lire attentivement et à emporter avec vous en cas d hospitalisation les DROITS

Plus en détail

Loi Claeys - Leonetti - Droits des patients et rôle des professionnels de santé

Loi Claeys - Leonetti - Droits des patients et rôle des professionnels de santé Loi Claeys - Leonetti - Droits des patients et rôle des professionnels de santé Dr Bernard Paternostre Service d Accompagnement et de Soins Palliatifs CHU de Bordeaux LOI du 22 avril 2005 relative aux

Plus en détail

Loi Leonetti - Droits des patients et rôle des professionnels de santé

Loi Leonetti - Droits des patients et rôle des professionnels de santé Loi Leonetti - Droits des patients et rôle des professionnels de santé Dr Bernard Paternostre Service d Accompagnement et de Soins Palliatifs CHU de Bordeaux LOI du 22 avril 2005 relative aux droits des

Plus en détail

(CNSA-Dans le cadre du programme MobiQual-Les Soins Palliatifs- L institut de cancérologie GUSTAVE ROUSSY Villejuif

(CNSA-Dans le cadre du programme MobiQual-Les Soins Palliatifs- L institut de cancérologie GUSTAVE ROUSSY Villejuif (CNSA-Dans le cadre du programme MobiQual-Les Soins Palliatifs- L institut de cancérologie GUSTAVE ROUSSY Villejuif www.igr.fr) PLAQUETTE D INFORMATION «LES DIRECTIVES ANTICIPEES» Que sont les directives

Plus en détail

Personne de confiance (page 3) Directives anticipées (pages 6 à 8)

Personne de confiance (page 3) Directives anticipées (pages 6 à 8) Page 1/8 Etiquette patient Personne de confiance (page 3) & Directives anticipées (pages 6 à 8) Qu est-ce que la personne de confiance*? * Articles L1111-6 Code de santé publique (loi 2002-303 du 04/03/02)

Plus en détail

Moi, j anticipe les conditions de ma fin de vie

Moi, j anticipe les conditions de ma fin de vie D I R E C T I V E S A N T I C I P É E S & P E R S O N N E D E C O N F I A N C E Moi, j anticipe les conditions de ma fin de vie... si je ne suis plus capable d exprimer ma volonté (coma, perte des facultés

Plus en détail

LES LOIS RELATIVES AUX DROITS DES MALADES ET DES PERSONNES EN FIN DE VIE : 1. Loi LEONETTI du 22/04/ Loi LEONETTI-CLAEYS du 02/02/2016

LES LOIS RELATIVES AUX DROITS DES MALADES ET DES PERSONNES EN FIN DE VIE : 1. Loi LEONETTI du 22/04/ Loi LEONETTI-CLAEYS du 02/02/2016 LES LOIS RELATIVES AUX DROITS DES MALADES ET DES PERSONNES EN FIN DE VIE : 1. Loi LEONETTI du 22/04/2005 2. Loi LEONETTI-CLAEYS du 02/02/2016 CCECQA 16 juin 2016 Dr de LARIVIERE Emmanuel Responsable Pôle

Plus en détail

Soins palliatifs et législation

Soins palliatifs et législation LES SOINS PALLIATIFS EN ÉTABLISSEMENTS DE SOINS ET D HÉBERGEMENT POUR PERSONNES ÂGÉES OU HANDICAPÉES, ET À DOMICILE Les concepts A2 Soins palliatifs et législation 1 Les lois au fil des années 1986 - Circulaire

Plus en détail

La loi d avril 2005 : droits des patients et fin de vie.

La loi d avril 2005 : droits des patients et fin de vie. La loi d avril 2005 : droits des patients et fin de vie. Dr Bernard DEVALOIS Unité de Soins Palliatifs CH Puteaux (92) Président de la SFAP bd@sfap.org Arc en Ciel janvier 2007 Avril 2005 : une évolution

Plus en détail

Soins palliatifs et. droits des malades. 11 octobre Versailles Conférence-débat

Soins palliatifs et. droits des malades. 11 octobre Versailles Conférence-débat Soins palliatifs et droits des malades 11 octobre 2011 -Versailles Conférence-débat Définition des concepts généraux Limitation et arrêt des traitements Euthanasie Acharnement thérapeutique Soins palliatifs

Plus en détail

Réglementation relative aux Droits des malades et à la fin de vie. 16/12/2006 D. Blet 1

Réglementation relative aux Droits des malades et à la fin de vie. 16/12/2006 D. Blet 1 Réglementation relative aux Droits des malades et à la fin de vie 16/12/2006 D. Blet 1 Charte des droits du mourant Conseil de l'europe, 1976 16/12/2006 D. Blet 2 1976: Charte du patient hospitalisé 1995:

Plus en détail

LES DIRECTIVES ANTICIPÉES : MES VOLONTES REDIGEES A L AVANCE, CONCERNANT LES TRAITEMENTS ET LES ACTES MEDICAUX

LES DIRECTIVES ANTICIPÉES : MES VOLONTES REDIGEES A L AVANCE, CONCERNANT LES TRAITEMENTS ET LES ACTES MEDICAUX LES DIRECTIVES ANTICIPÉES : MES VOLONTES REDIGEES A L AVANCE, CONCERNANT LES TRAITEMENTS ET LES ACTES MEDICAUX Vous pouvez écrire ce qui vous semble personnellement important et/ou vous aider des formulations

Plus en détail

Législation sur les droits des personnes en fin de vie

Législation sur les droits des personnes en fin de vie Législation sur les droits des personnes en fin de vie Après la loi du 2 février 2016 AP-HP / 2016 La loi du 2 février 2016 créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie

Plus en détail

Loi du 4 mars Chapitre II : droits et responsabilités des usagers. Le patient est ACTEUR de sa prise en charge

Loi du 4 mars Chapitre II : droits et responsabilités des usagers. Le patient est ACTEUR de sa prise en charge Loi du 4 mars 2002 Chapitre II : droits et responsabilités des usagers Le patient est ACTEUR de sa prise en charge Il doit être informé lors d un entretien individuel Il doit donner un consentement libre

Plus en détail

La législation sur les soins palliatifs. La loi Leonetti

La législation sur les soins palliatifs. La loi Leonetti La législation sur les soins palliatifs La loi Leonetti 2 La loi Léonetti pose : 3 «Obstination déraisonnable» = acharnement thérapeutique) Emploi de moyens thérapeutiques intensifs avec comme but la prolongation

Plus en détail

La loi d avril 2005 : droits des patients et fin de vie.

La loi d avril 2005 : droits des patients et fin de vie. La loi d avril 2005 : droits des patients et fin de vie. Dr Bernard DEVALOIS Unité de Soins Palliatifs CH Puteaux (92) Président de la SFAP bd@sfap.org Les P tits Déj du Pallium Septembre 2006 La loi Léonetti

Plus en détail

LES DIRECTIVES ANTICIPÉES

LES DIRECTIVES ANTICIPÉES LES DIRECTIVES ANTICIPÉES CONCERNANT LES SITUATIONS DE FIN DE VIE MODÈLE DE FORMULAIRE Octobre 2016 PRÉAMBULE Ce formulaire de directives anticipées traduit le travail de long terme que la HAS conduit

Plus en détail

mes directives anticipées

mes directives anticipées mes directives anticipées ma personne de confiance Pages 2 à 12 : ce document reproduit intégralement sans modification, ni ajout ni suppression d information le modèle de formulaire 1 des directives anticipées

Plus en détail

La Loi Léonetti. Loi n du 22 avril relative aux droits des malades et à la fin de vie. Hervé MIGNOT Christian MOULINARD

La Loi Léonetti. Loi n du 22 avril relative aux droits des malades et à la fin de vie. Hervé MIGNOT Christian MOULINARD La Loi Léonetti Loi n 2005-370 du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie Hervé MIGNOT Christian MOULINARD Equipe d Appui Départementale Maître de Conférence de Droit Public en

Plus en détail

Directives anticipées

Directives anticipées Directives anticipées et personne de confiance Article s L1111-6, L 1111-11, CSP, modifiés par la loi du 2 février 2016 Décret n 2016-1067 du 3 août 2016, relatif aux directives anticipées prévues par

Plus en détail

Information destinée aux patients. Comment rédiger vos directives anticipées? Hospitalisation A Domicile Du Littoral Boulogne-Montreuil

Information destinée aux patients. Comment rédiger vos directives anticipées? Hospitalisation A Domicile Du Littoral Boulogne-Montreuil Information destinée aux patients Comment rédiger vos directives anticipées? Hospitalisation A Domicile Du Littoral Boulogne-Montreuil Dernière mise à jour : Septembre 2013 Pourquoi cette brochure? La

Plus en détail

ANNEXES. Notice d'information relative à la désignation de la personne de confiance (article D du code de l'action sociale et des familles)

ANNEXES. Notice d'information relative à la désignation de la personne de confiance (article D du code de l'action sociale et des familles) ANNEXES Notice d'information relative à la désignation de la personne de confiance (article D. 311-0-4 du code de l'action sociale et des familles) La notice d'information comprend : - des explications

Plus en détail

Fin de Vie. Loi Claeys - Léonetti du 2 février 2016

Fin de Vie. Loi Claeys - Léonetti du 2 février 2016 Fin de Vie Loi Claeys - Léonetti du 2 février 2016 Décrets du 3 août 2016 Docteur Joseph CERUETTO Loi Claeys - Léonetti du 2 février 2016 1. Introduction et historique 2. Les «nouvelles» directives anticipées

Plus en détail

DROITS RELATIFS À LA PERSONNE MALADE ET À LA PERSONNE EN FIN DE VIE

DROITS RELATIFS À LA PERSONNE MALADE ET À LA PERSONNE EN FIN DE VIE association pour le droit de mourir dans la dignité Les DROITS RELATIFS À LA PERSONNE MALADE ET À LA PERSONNE EN FIN DE VIE LE BUT DE CETTE PLAQUETTE EST DE VOUS FAIRE CONNAÎTRE VOS DROITS. À lire attentivement

Plus en détail

De la loi de 2005 à la PPL de 2015

De la loi de 2005 à la PPL de 2015 De la loi de 2005 à la PPL de 2015 Dr V Morel Président de la SFAP 2 De la loi du 22 avril 2005 à la loi de mars 2015 En oubliant pas 1999 et 2002 Affaire Vincent Humbert le 29 septembre 2003. 15 octobre

Plus en détail

Outil d aide à la décision: Partager les objectifs aux soins intensifs

Outil d aide à la décision: Partager les objectifs aux soins intensifs Cet outil d aide à la décision a été développé avec des patients et leur famille à l Unité des soins intensifs de l Hôtel Dieu de Lévis Outil d aide à la décision: Partager les objectifs aux soins intensifs

Plus en détail

DROITS DES MALADES ET «FIN DE VIE» Loi LEONETTI Lio du 22 avril 2005

DROITS DES MALADES ET «FIN DE VIE» Loi LEONETTI Lio du 22 avril 2005 DROITS DES MALADES ET «FIN DE VIE» Loi LEONETTI Lio du 22 avril 2005 Fin de vie = être confronté à la mort La mort n est rien (naturelle, inéluctable), mais la peur de la mort La mort «non naturelle»,

Plus en détail

LES SOINS PALLIATIFS LA LOI LEONETTI

LES SOINS PALLIATIFS LA LOI LEONETTI LES SOINS PALLIATIFS et LA LOI LEONETTI Soins palliatifs sont des soins actifs délivrés dans une approche globale de la personne atteinte d'une maladie grave, évolutive ou terminale. L objectif des soins

Plus en détail

La loi Claeys-Léonetti et les patients en fin de vie Docteur D. HONNART, Département de Médecine d Urgence, CHU de DIJON DH

La loi Claeys-Léonetti et les patients en fin de vie Docteur D. HONNART, Département de Médecine d Urgence, CHU de DIJON DH La loi Claeys-Léonetti et les patients en fin de vie Docteur D. HONNART, Département de Médecine d Urgence, CHU de DIJON DH 2017-06 Loi du 4 mars 2002 (loi Kouchner) Aucun acte médical ni aucun traitement

Plus en détail

La loi d avril 2005 : droits des patients et fin de vie. Unité de Soins Palliatifs CH Puteaux (92) Dr Bernard DEVALOIS

La loi d avril 2005 : droits des patients et fin de vie. Unité de Soins Palliatifs CH Puteaux (92) Dr Bernard DEVALOIS La loi d avril 2005 : droits des patients et fin de vie. Dr Bernard DEVALOIS Unité de Soins Palliatifs CH Puteaux (92) bd@palliatif.org Dr Bernard DEVALOIS Association IDEES - 25 Janv. 08 1 Nouveautés

Plus en détail

Les directives anticipées

Les directives anticipées Les directives anticipées La loi donne le droit à toute personne majeure de rédiger ses «directives anticipées»: ce sont vos volontés, exprimées par écrit, sur les traitements que vous souhaitez ou non,

Plus en détail

LA PERSONNE DE CONFIANCE (Code de la Santé Publique article L )

LA PERSONNE DE CONFIANCE (Code de la Santé Publique article L ) LA PERSONNE DE CONFIANCE (Code de la Santé Publique article L.1111-6) Dans le cadre d une prise en charge par le système de santé (par exemple, en cas d hospitalisation), la personne de confiance mentionnée

Plus en détail

«Moi, j an+cipe les condi+ons de ma fin de vie»

«Moi, j an+cipe les condi+ons de ma fin de vie» Association reconnue d intérêt public depuis le 26 mars 1993 «Moi, j an+cipe les condi+ons de ma fin de vie» Directives anticipées / Personne de confiance... si je ne suis plus capable d exprimer ma volonté

Plus en détail

Législation sur les droits des personnes en fin de vie

Législation sur les droits des personnes en fin de vie Législation sur les droits des personnes en fin de vie Après la loi du 2 février 2016 AP-HP / 2016 La loi définit la fin de vie comme la situation dans laquelle se trouve une personne «en phase avancée

Plus en détail

NOVEMBRE Fin de vie. S informer pour mieux s y préparer

NOVEMBRE Fin de vie. S informer pour mieux s y préparer NOVEMBRE 2016 Fin de vie S informer pour mieux s y préparer Témoignage Marie Citrini, représentante des usagers au Conseil de surveillance de l AP-HP L hôpital est un lieu de vie particulier : les équipes

Plus en détail

De 2005 à Quelques repères pour comprendre

De 2005 à Quelques repères pour comprendre De 2005 à 2015 Quelques repères pour comprendre Un petit regard dans le rétroviseur Promesse du parti socialiste: dépénalisation euthanasie et suicide assisté Engagement 21 du candidat hollande: assistance

Plus en détail

Vous allez être accueilli(e) à la clinique Geoffroy-Saint-Hilaire, un établissement du

Vous allez être accueilli(e) à la clinique Geoffroy-Saint-Hilaire, un établissement du Vous allez être accueilli(e) à la clinique Geoffroy-Saint-Hilaire, un établissement du groupe RAMSAY Général de Santé. Nous allons tout mettre en œuvre pour le bon déroulement de votre séjour. Notre priorité

Plus en détail

Loi LEONETTI du 22/04/2005. Décrets du 6/02/2006. Evaluation de NOVEMBRE 2008

Loi LEONETTI du 22/04/2005. Décrets du 6/02/2006. Evaluation de NOVEMBRE 2008 Loi LEONETTI du 22/04/2005 Décrets du 6/02/2006 Evaluation de NOVEMBRE 2008 Dr HERMET CENTRE DE SOINS PALLIATIFS 5/10/2010 L AUTONOMIE DU PATIENT SE DEVELOPPE, DANS LES TEXTES, A PARTIR DES ANNEES 1990-1995

Plus en détail

La directive anticipée

La directive anticipée La directive anticipée La directive anticipée est un document écrit contenant vos volontés quant aux soins médicaux et palliatifs que vous désirez ou ne désirez pas recevoir, pour le cas où vous seriez

Plus en détail

Loi Léonetti en 2015: bilan et devenir. Quelle place pour les bénévoles d accompagnement?

Loi Léonetti en 2015: bilan et devenir. Quelle place pour les bénévoles d accompagnement? Loi Léonetti en 2015: bilan et devenir Quelle place pour les bénévoles d accompagnement? Pourquoi parler aujourd hui de la loi Léonetti? Votée en 2005, adoptée à l unanimité Après plusieurs «affaires»

Plus en détail

Directives anticipées

Directives anticipées J exprime par écrit mes volontés pour ma fin de vie. 1 Présentation 1 Des directives anticipées, pour quoi faire? Toute personne majeure peut rédiger ses «directives anticipées» concernant sa fin de vie.

Plus en détail

LES DIRECTIVES ANTICIPEES

LES DIRECTIVES ANTICIPEES LES DIRECTIVES ANTICIPEES Droit des personnes Septembre 2016 La loi n 2016-87 du 2 février 2016 créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie est venue redéfinir le régime

Plus en détail

Soins palliatifs. Formation ONCO 93-7/10/2009 Dr Nathalie Nisenbaum Réseau Arc en Ciel

Soins palliatifs. Formation ONCO 93-7/10/2009 Dr Nathalie Nisenbaum Réseau Arc en Ciel Soins palliatifs Formation ONCO 93-7/10/2009 Dr Nathalie Nisenbaum Réseau Arc en Ciel Plan Définitions Loi leonetti Structures en soins palliatifs Réseau Arc en Ciel Introduction Le terme «palliatif» recouvre

Plus en détail

SOINS PALLIATIFS loi Léonetti Claeys 2016 ce qui était et ce qui change

SOINS PALLIATIFS loi Léonetti Claeys 2016 ce qui était et ce qui change SOINS PALLIATIFS loi Léonetti Claeys 2016 ce qui était et ce qui change Pr G. LAVAL Clinique de soins palliatifs et de coordination en soins de support CHU Grenoble Tel 04 76 76 56 67 - GLaval@chu-grenoble.fr

Plus en détail

Fin de vie. Limitations et arrêt traitements actifs. Premier principe : le respect devant la vie

Fin de vie. Limitations et arrêt traitements actifs. Premier principe : le respect devant la vie Fin de vie Premier principe : le respect devant la vie Limitations et arrêt traitements actifs Maurice Rapin (1925-1986) : questionnement sur l acharnement thérapeutique et sur le consentement des patients

Plus en détail

LES DIRECTIVES ANTICIPÉES & LA PERSONNE DE CONFIANCE

LES DIRECTIVES ANTICIPÉES & LA PERSONNE DE CONFIANCE LES DIRECTIVES ANTICIPÉES & LA PERSONNE DE CONFIANCE DÉROULEMENT 1. Le contexte législatif et réglementaire 2. Les appréhensions autour des DA/PC 3. Les outils de réassurance 4. Les directives anticipées

Plus en détail

La loi du 22 avril 2005,

La loi du 22 avril 2005, La loi du 22 avril 2005, «relative aux droits des malades et à la fin de vie», éclairage pour les pratiques professionnelles Journée AMPR Nord-Picardie Lille, 2 juin 2012 Dr B. Pollez Pôle universitaire

Plus en détail

LA FIN DE VIE. Dr MOREAU Francine EMSP & HAD CH Châtellerault Rudy GUILLAUDAT Psychologue EMSP CH Châtellerault

LA FIN DE VIE. Dr MOREAU Francine EMSP & HAD CH Châtellerault Rudy GUILLAUDAT Psychologue EMSP CH Châtellerault LA FIN DE VIE Dr MOREAU Francine EMSP & HAD CH Châtellerault Rudy GUILLAUDAT Psychologue EMSP CH Châtellerault Mardi 02 février 2016 1 La Législation La demande sociétale actuelle des Français est de voir

Plus en détail

Droits des patients. Module 3: réaliser des soins adaptés à l état clinique de la personne Promotion

Droits des patients. Module 3: réaliser des soins adaptés à l état clinique de la personne Promotion Vendredi 26-09-14 MM-LS Droits des patients Module 3: réaliser des soins adaptés à l état clinique de la personne Promotion 2014-2015 1.3 S1 «Législation, éthique, déontologie» Promotion 2014-2017 OBJECTIFS

Plus en détail

Directives anticipées

Directives anticipées GUIDE Directives anticipées Pour ma fin de vie je choisis S il m arrive quelque chose et que je ne peux plus m exprimer, je souhaite... directivesanticipees.sosfindevie.org Pourquoi prendre le temps de

Plus en détail

LA LOI LEONETTI. Loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie

LA LOI LEONETTI. Loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie LA LOI LEONETTI Loi du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie Contexte du Soignant Le monde médical Ethique Déontologie Le pouvoir médical et la responsabilité médicale La notion

Plus en détail

DROITS DE LA PERSONNE EN FIN DE VIE 03 DECEMBRE 2015 IFSI CARCASSONNE UE 1.3 TRAVAIL DE GROUPE

DROITS DE LA PERSONNE EN FIN DE VIE 03 DECEMBRE 2015 IFSI CARCASSONNE UE 1.3 TRAVAIL DE GROUPE DROITS DE LA PERSONNE EN FIN DE VIE 03 DECEMBRE 2015 IFSI CARCASSONNE UE 1.3 TRAVAIL DE GROUPE L AFFAIRE VINCENT HUMBERT VINCENT HUMBERT (1981-2003) Était un jeune homme devenu tétraplégique, aveugle et

Plus en détail

La Loi "Léonetti" Loi N du 22 avril 2005 Relative aux droits des malades et à la fin de vie. Dr HP Cornu Hôpital René Muret 93 Sevran

La Loi Léonetti Loi N du 22 avril 2005 Relative aux droits des malades et à la fin de vie. Dr HP Cornu Hôpital René Muret 93 Sevran La Loi "Léonetti" Loi N 2005-370 du 22 avril 2005 Relative aux droits des malades et à la fin de vie Dr HP Cornu Hôpital René Muret 93 Sevran 1 Évolution Société Patient = celui sur qui on agit (opposé

Plus en détail

Pourquoi prendre le temps de réfléchir à ma fin de vie?

Pourquoi prendre le temps de réfléchir à ma fin de vie? Pourquoi prendre le temps de réfléchir à ma fin de vie? Dans notre entourage - famille, amis, voisins - nous sommes tous, un jour ou l autre, confrontés à la maladie grave et à la mort. Même si nous ne

Plus en détail

LA PERSONNE DE CONFIANCE

LA PERSONNE DE CONFIANCE LA PERSONNE DE CONFIANCE Décret n 2016-1395 du 18 octobre 2016 fixant s conditions dans squels est donnée l'information sur droit de désigner la personne de confiance mentionnée à l'artic L. 311-5-1 du

Plus en détail

«Laloi Claeys-Léonetti»

«Laloi Claeys-Léonetti» «Laloi Claeys-Léonetti» Modifications du Code de la Sante Publique: LOI n 2016-87 du 2 février 2016 créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie Décret n 2016-1067 du

Plus en détail

Pour un testament devie

Pour un testament devie Pour un testament devie Formulaire MES DIRECTIVES POUR MA FIN DE VIE Ce document vise à éclairer mon entourage et les soignants au sujet de mes volontés concernant ma personne et mes biens, dans l éventualité

Plus en détail

Personne de confiance et directives anticipées Regards croisés juriste / soignant dans un centre de lutte contre le cancer

Personne de confiance et directives anticipées Regards croisés juriste / soignant dans un centre de lutte contre le cancer Personne de confiance et directives anticipées Regards croisés juriste / soignant dans un centre de lutte contre le cancer Aurore CATHERINE Juriste Valéria BRETTEVILLE Cadre de santé CLCC François Baclesse

Plus en détail

LOI n du 2 février 2016 créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie (1)

LOI n du 2 février 2016 créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie (1) LOI n 2016-87 du 2 février 2016 créant de nouveaux droits en faveur des malades et des personnes en fin de vie (1) Article 1 I. L article L. 1110-5 du code de la santé publique est ainsi modifié : 1 Le

Plus en détail

Droits des personnes en fin de vie. Une nouvelle loi, quels changements en pratique?

Droits des personnes en fin de vie. Une nouvelle loi, quels changements en pratique? Droits des personnes en fin de vie Une nouvelle loi, quels changements en pratique? Contexte politique La première loi Léonetti Le nouveau texte L application pratique CONTEXTE POLITIQUE La loi du 22 avril

Plus en détail

PERSONNE DE CONFIANCE & DIRECTIVES ANTICIPEES MIEUX COMPRENDRE POUR MIEUX INFORMER Les soignants et les droits des malades

PERSONNE DE CONFIANCE & DIRECTIVES ANTICIPEES MIEUX COMPRENDRE POUR MIEUX INFORMER Les soignants et les droits des malades PERSONNE DE CONFIANCE & DIRECTIVES ANTICIPEES MIEUX COMPRENDRE POUR MIEUX INFORMER Les soignants et les droits des malades Siège social : Mairie Cours Gambetta 84250 Le Thor Tel : 04 90 02 31 76 email

Plus en détail

Démarche éthique en (aux) urgences. Isabelle Faure Adrienne Reix PH urgences Saint-André

Démarche éthique en (aux) urgences. Isabelle Faure Adrienne Reix PH urgences Saint-André Démarche éthique en (aux) urgences Isabelle Faure Adrienne Reix PH urgences Saint-André Le dilemme de l urgentiste.. Urgences vitales. Urgences «palliatives». Accompagnement de fin de vie. Prise de décision

Plus en détail

Directives médicales anticipées

Directives médicales anticipées Ministère de la Santé et des Services sociaux Direction générale des services de santé et médecine universitaire Directives médicales anticipées Me Jean Lambert Dre Christiane Martel Madame Caroline Poulin

Plus en détail

CODE DE LA SANTÉ PUBLIQUE

CODE DE LA SANTÉ PUBLIQUE LOI LEONETTI LOI no 2005-370 du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie (1) NOR : SANX0407815L L Assemblée nationale et le Sénat ont adopté, Le Président de la République promulgue

Plus en détail

Directives anticipées

Directives anticipées GUIDE Directives anticipées Pour ma fin de vie je choisis S il m arrive quelque chose et que je ne peux plus m exprimer, je souhaite... directivesanticipées.sosfindevie.org Pourquoi prendre le temps de

Plus en détail

Mes directives médicales anticipées détaillées

Mes directives médicales anticipées détaillées Mes directives médicales anticipées détaillées Nom : Date de naissance : Adresse : Téléphone(s) : _ (en lettres moulées) (no civique, rue et no appartement, ville, province, code postal) Adresse(s) courriel

Plus en détail

LES DIRECTIVES ANTICIPÉES

LES DIRECTIVES ANTICIPÉES LES DIRECTIVES ANTICIPÉES CONCERNANT LES SITUATIONS DE FIN DE VIE PRÉAMBULE Ce formulaire de directives anticipées ne préjuge pas du décret d application de la loi du 2 février 2016 sur lequel la HAS sera

Plus en détail

LOI n du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie (dite «Loi Léonetti») NOR : SANX L

LOI n du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie (dite «Loi Léonetti») NOR : SANX L LOI n 2005-370 du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie (dite «Loi Léonetti») NOR : SANX0407815L L'Assemblée nationale et le Sénat ont adopté, Le Président de la République promulgue

Plus en détail

PROPOSITION DE LOI TEXTE ÉLABORÉ PAR LA COMMISSION MIXTE PARITAIRE N 307 N 3402 S É N A T ASSEMBLÉE NATIONALE

PROPOSITION DE LOI TEXTE ÉLABORÉ PAR LA COMMISSION MIXTE PARITAIRE N 307 N 3402 S É N A T ASSEMBLÉE NATIONALE N 3402 N 307 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 S É N A T SESSION ORDINAIRE DE 2015-2016 QUATORZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 19 janvier 2016 Enregistré

Plus en détail

Les Directives anticipées: à quoi ça sert?

Les Directives anticipées: à quoi ça sert? Les Directives anticipées: à quoi ça sert? Symposium RAI-NH 2013 Grangeneuve, 6 novembre 2013 Dr François Loew Dirant_RAI-NH2013FL 1 Les buts du Code civil suisse (2013) : Directives anticipées «Toute

Plus en détail

Documents à remplir. Désignation d'une personne. de confiance. Fiche Patient. Vos droits : Désigner une personne. de confiance. pour vous accompagner

Documents à remplir. Désignation d'une personne. de confiance. Fiche Patient. Vos droits : Désigner une personne. de confiance. pour vous accompagner Fiche Patient Vos droits : Désigner une personne de confiance pour vous accompagner Désignation d'une personne de confiance Je soussigné(e), Mr /Mme :... Prénom :... Date de Naissance:... Souhaite : r

Plus en détail

SOINS PALLIATIFS ET FIN DE VIE. EN E.H.P.A.D. ET À DOMICILE Partie 1 version courte

SOINS PALLIATIFS ET FIN DE VIE. EN E.H.P.A.D. ET À DOMICILE Partie 1 version courte SOINS PALLIATIFS ET FIN DE VIE EN E.H.P.A.D. ET À DOMICILE Partie 1 version courte Mazoyer A. Formation continue des équipes ouverte aux professionnels ambulatoires Janvier 2013 EHPAD Boucard - 79 340

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 486 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 QUATORZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2014-2015 17 mars 2015 PROPOSITION DE LOI créant de nouveaux droits en faveur

Plus en détail

«La loi Claeys-Leonetti» Mercredi 6 avril à Sarre-Union

«La loi Claeys-Leonetti» Mercredi 6 avril à Sarre-Union «La loi Claeys-Leonetti» Mercredi 6 avril à Sarre-Union A. Quelques rappels Nombre de décès en France au cours des 10 dernières années : My = 547 060 (8,55/1000 habitants) Nombre de décès selon le mois

Plus en détail

Volonté du patient et fin de vie

Volonté du patient et fin de vie Volonté du patient et fin de vie Lina Williatte-Pellitteri Professeur de droit. Faculté de droit /Universités Catholiques Directrice du Master 2 droit de la santé et de la responsabilité médicale 1 Avocat

Plus en détail

Les directives anticipées

Les directives anticipées Home et colonie d habitation Les Lovières Information aux résidants et à leurs proches Les directives anticipées Tables des matières : Les directives anticipées qu est ce que c est?...page 2 Comment m

Plus en détail

Directives anticipées

Directives anticipées GUIDE Directives anticipées Pour ma fin de vie je choisis S il m arrive quelque chose et que je ne peux plus m exprimer, je souhaite... directivesanticipees.sosfindevie.org Pourquoi prendre le temps de

Plus en détail

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION

DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION Formulaire n A001 DOSSIER DE DEMANDE D ADMISSION (Toute pièce manquante bloquera l examen du dossier) Les dossiers et pièces complémentaires sont à retourner au 1, place de l Eglise 57530 MAIZEROY Avis

Plus en détail

ARRÊT DES TRAITEMENTS

ARRÊT DES TRAITEMENTS ARRÊT DES TRAITEMENTS Dr François Chaumier UMASP - CHRU de Tours Journée Régionale AFSOS - Blois, 6 avril 2017 Cadre légal et sociétal Loi n 99-477 du 9 juin 1999 Code de Santé publique : articles L 1110-5

Plus en détail

Loi du 16 mars 2009 relative aux soins palliatifs, à la directive anticipée et à l accompagnement en fin de vie et modifiant:

Loi du 16 mars 2009 relative aux soins palliatifs, à la directive anticipée et à l accompagnement en fin de vie et modifiant: Loi du 16 mars 2009 relative aux soins palliatifs, à la directive anticipée et à l accompagnement en fin de vie et modifiant: 1. le Code de la sécurité sociale; 2. la loi modifiée du 16 avril 1979 fixant

Plus en détail

Quels sont les mots clés de la définition des soins palliatifs? Quel texte de 2005 évoque l obstination déraisonnable?

Quels sont les mots clés de la définition des soins palliatifs? Quel texte de 2005 évoque l obstination déraisonnable? 137. Soins palliatifs pluridisciplinaires chez un malade en phase palliative ou terminale d une maladie grave, chronique ou létale. Accompagnement de la personne malade et de son entourage. Principaux

Plus en détail

DIRECTIVES ANTICIPÉES

DIRECTIVES ANTICIPÉES Dr Marcos Schwab GHOL 20 septembre 2013 QUESTION SIMPLE OU COMPLEXE? QUESTIONS «CLASSIQUES» SUR LES DA Les directives anticipées sont-elles contraignantes? Qui peut rédiger des directives anticipées et

Plus en détail

LOI du 22 Avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie dite Loi Léonetti

LOI du 22 Avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie dite Loi Léonetti LOI du 22 Avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie dite Loi Léonetti Laisser mourir, faire mourir Bernard WARY CHR Metz-Thionville Loi n 2005-370 du 22 avril 2005 SUITE À «L AFFAIRE

Plus en détail

La loi Leonetti Loi relative aux droits des malades et à la fin de vie. 22 avril 2005

La loi Leonetti Loi relative aux droits des malades et à la fin de vie. 22 avril 2005 La loi Leonetti Loi relative aux droits des malades et à la fin de vie 22 avril 2005 Vivre ou laisser mourir Respecter la vie, accepter la mort Ouvrage de Jean Leonetti de 2005 CODE DE DEONTOLOGIE Article

Plus en détail

Droit des personnes et fin de vie. Mars 2016

Droit des personnes et fin de vie. Mars 2016 Droit des personnes et fin de vie 1 Mars 2016 La personne de confiance Les lois sur la fin de vie Les directives anticipées Le développement des soins palliatifs et l accompagnement en fin de vie 2 A votre

Plus en détail

Fin de vie Que dit la Loi?

Fin de vie Que dit la Loi? NOVEMBRE 2016 Fin de vie Que dit la Loi? Paroles de professionnels Sarah, infirmière La prise en charge indispensable nécessite un accompagnement et un soutien dans la dignité, le respect et selon les

Plus en détail

LOI LEONETTI Loi n du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie

LOI LEONETTI Loi n du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie LOI LEONETTI Loi n 2005-370 du 22 avril 2005 relative aux droits des malades et à la fin de vie 1) Abstention de l acharnement thérapeutique Les actes de prévention, d investigation ou de soins ne doivent

Plus en détail

Loi N du 22 avril 2005 Relative aux droits des malades et à la fin de vie. Dr HP Cornu Hôpital René Muret 93 Sevran

Loi N du 22 avril 2005 Relative aux droits des malades et à la fin de vie. Dr HP Cornu Hôpital René Muret 93 Sevran La Loi "Léonetti" Loi N 2005-370 du 22 avril 2005 Relative aux droits des malades et à la fin de vie Dr HP Cornu Hôpital René Muret 93 Sevran 1 Obstination i Déraisonnable Loi du 22 avril 2005 (Loi "Léonetti")

Plus en détail

Personne de confiance et directives anticipées

Personne de confiance et directives anticipées ESPACE ÉTHIQUE LANGUEDOC-ROUSSILLON Personne de confiance et directives anticipées Petit guide à l usage des professionnels du soin 2 Guide directives anticipées et personne de confiance 1. S. Pennec,

Plus en détail

Mieux accompagner la fin de vie en France

Mieux accompagner la fin de vie en France Repères à l usage des professionnels de santé Loi Fin de Vie du 2 février 2016 Mieux accompagner la fin de vie en France La fin de vie Parlons-en avant La fin de vie : vous êtes les mieux placés pour en

Plus en détail

ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI

ASSEMBLÉE NATIONALE PROPOSITION DE LOI TEXTE ADOPTÉ n 358 «Petite loi» ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE SESSION ORDINAIRE DE 2004-2005 30 novembre 2004 PROPOSITION DE LOI ADOPTEE PAR L ASSEMBLEE NATIONALE

Plus en détail