Pour le pré dimensionnement, la rugosité selon Strickler vaut K = 85 m 1/3 /s. L'énergie de pompage coûte en moyenne Fr par kwh.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Pour le pré dimensionnement, la rugosité selon Strickler vaut K = 85 m 1/3 /s. L'énergie de pompage coûte en moyenne Fr par kwh."

Transcription

1 Situation & données Pour l approvisionnement en eau potable, celle- ci est pompée d un lac vers un réservoir amont à un niveau H rés donnée. La conduite forcée en acier doit être dimensionnée, afin de trouver la section optimale d un point de vue économique. Le volume du réservoir est dimensionné de manière à couvrir la pointe journalière. Le programme de pompage suivant est proposé (Q e = 10 m3/s avec 2 unités de pompage de même capacité) : La conduite forcée a une longueur L = 2000 m. La contrainte maximale admissible de l'acier vaut σ a = 235 N/mm 2. Les coûts de construction s'élèvent à : Ø Fr par tonne d'acier et Ø Fr. ( x D) par mètre linéaire pour un diamètre D en mètres. Pour le pré dimensionnement, la rugosité selon Strickler vaut K = 85 m 1/3 /s. L'énergie de pompage coûte en moyenne Fr par kwh. Le rendement d'une unité de pompage vaut h = 0.9. Page 1

2 La pression intérieure p i est supposée égale à la somme de : Ø la pression statique Ø la pression dynamique (coup de Bélier) admise à 15% de la pression statique locale Les coûts annuels pour l'optimisation sont calculés en tenant compte : Ø d'un amortissement sur n = 50 ans (durée de vie économique) et d'un taux d'intérêt de i= 5%. La formule pour le calcul de l'annuité X d'un investissement X0 est donnée ci- dessous. X = X! i (1 + i)! (1 + i)! 1 Ø des coûts annuels d'entretien qui sont estimés à 0.5% des coûts de construction de la conduite forcée et Ø des coûts d'énergie de pompage (uniquement les coûts supplémentaires dus aux pertes de charge) Cas H rés (msm) K strickler ( m1/3 /s) Taux d intérêt (%) Prix kwh (ct/kwh) Questions à répondre Question 1 : Trouver le diamètre économique D de la conduite forcée au point B sur la base des données ci- dessus? Afin de répondre à cette question, il faut déjà trouver tous les coûts qui proviennent de la construction et de l exploitation de la conduite forcée. Ces différents coûts sont énumérés ci- dessous. Ø Coûts de construction qui dépendent des dimensions de la conduite. Ces coûts seront exprimés en coûts annuel d intérêts et d amortissements. Ø Coûts annuels d entretien qui sont calculés en fonction des coûts de construction. Ø Coût de l énergie de pompage qui sera calculé en fonction des pertes de charge dans la conduite forcée. Le diamètre optimal sera choisi de manière à minimiser les coûts annuels totaux d exploitation. Pré dimensionnement Pression intérieur p i dans la conduite au point B. Celle- ci est supposée égale à : Pression statique locale + pression dynamique admise à 15% de la pression statique locale Page 2

3 Exercice n 7 Ouvrages et aménagements hydrauliques I 08 juin 2012 𝑝! = % 𝐻!é! 𝑎𝑙𝑡𝑖𝑡𝑢𝑑𝑒 𝐵 = 506 𝑚 𝑑𝑒 𝑐𝑜𝑙𝑜𝑒 𝑑! 𝑒𝑎𝑢 𝑔 𝜌! L épaisseur e de la conduite donnée par la formule du tube 𝑝! 𝐷 = 2 𝜎! 𝑒 𝑒= 𝑝! 𝐷 2 𝜎! Coûts de construction Coûts de l acier Ca par mètre linéaire de conduite en (Fr/m) 𝐶! = 3600 𝐷 𝜋 𝑒!!!""" = 𝐷! avec l hypothèse que D>>e Coût de pose Cp de la conduite en (Fr/m) 𝐶! = 𝐷 Coûts totaux Ctot de construction en (Fr/m) 𝐶!"! = 𝐷 𝐷! = capital investi Coûts annuels d investissement Pour l amortissement du capital, on utilise la formule qui nous est fourni. Le coût annuels d amortissement Cam sur n=50ans et d intérêt (taux i=5%) du capital investi Ctot en (Fr/m ans). 𝐶!" = 𝐶!"! 𝑖 (1 + 𝑖) (1 + 𝑖) 1 = 𝐶!"! Pour les coûts annuels d entretien Centr, on les estime à 0.5% des coûts de construction de la conduite forcée en (Fr/m an). 𝐶!"#$ = 𝐶!"! Coûts annuels d exploitation Energie de pompage La puissance totale Pp de pompage est : 𝑃! = 𝑔 𝜌!!! (!!!! )!""" η avec H =différence de niveau entre le lac et le réservoir. La puissance de pompage nécessaire P p pour vaincre les pertes de charge répartie hr uniquement en (kw). 𝑃!! = 𝑔 𝜌! 𝑄! ℎ! 1000 η Calcul de la pente de frottement Jf à l aide de l équation de Manning- Strickler. 𝑄! = 𝐾 Nguyen Ha- Phong 𝐷! 𝜋 𝐷!/!!/! ( ) 𝐽! 4 4 Page 3 Génie civil BA6

4 Exercice n 7 Ouvrages et aménagements hydrauliques I 08 juin 2012 𝐽! = 𝑄!! 4!"/!! 𝐾 𝜋! 𝐷!"/! La puissance de pompage P p/l qui ne prend en compte que les pertes de charge réparties par unité de longueur de conduite en (kw/m) 𝑃!! 𝑄! ℎ! 𝑄! 𝑄! 𝑄!! 4!"/! = 𝑔 𝜌! = 𝑔 𝜌! 𝐽! = 𝑔 𝜌!!!!"/! 𝐿 1000 η L 1000 η 1000 η 𝐾 𝜋 𝐷!!"/! 𝑄! 4 = 𝑔 𝜌! 1000 η 𝐾! 𝜋! 𝐷!"/! Selon le programme de pompage, 10h de pompage à Qe et 14h de pompage à Qe/2, l énergie de pompage ep consommée par jour exprimée en kwh est : 𝑒! = 𝑔 𝜌! 4!"/! 𝑄! 10 𝑄!! η 𝐾! 𝜋! 𝐷!"/! 2! = 𝐷!"/! Le coût de pompage par an Cpomp en Fr/m an avec un prix de l électricité à 0.06 Fr/kWh et 365 jours /an. 𝐶!"#! = 𝑒! = 𝐷!"/! Les coûts annuels totaux d exploitation sont : 𝐶!"#$ = 𝐶!" + 𝐶!"#$ + 𝐶!"#! 𝐶!"#$ = 𝐷 𝐷! 𝐷!"/! Diamètre économique Pour trouver D, on minimise les coûts annuels totaux d exploitations. On peut le faire à l aide du Solver d Excel. On trouve le diamètre économique suivant : D= m et e= m au point B. Question 2 : De combien le diamètre économique D change- t- il, si le taux d intérêt descend à i=4%? Si le taux d intérêt change, Cam change aussi. 𝐶!" = 𝐶!"! 𝑖 (1 + 𝑖) (1 + 𝑖) 1 = 𝐶!"! On effectue la même marche à suivre qu à la question 1 et on trouve : D = m et e = m au point B. Nguyen Ha- Phong Page 4 Génie civil BA6

5 Question 3 : De combien le diamètre économique D change- t- il, si le débit équipé augmente à Qe = 15m 3 /s? Si Q e change, C pomp change aussi. C!"#! = D!"/! On effectue la même marche à suivre qu à la question 1 et on trouve : D = m et e = m au point B. Question 4 : Quelles sont les vitesses économique ve = Qe/A pour les trois cas précités (A étant la section de la conduite)? Vitesse économique (m/s) ve ve ve Page 5

6 Annexe Hrés [msm] 1640 Kstrickler [m1/3/s] 85 Tx intérêt [%] 0.05 Prix kwh [Fr/kWh] 0.06 Masse volumique eau [kg/m^3] 1000 Gravité g [m/s^2] 9.81 Masse volumique acier [kg/m^3] 7850 sigma acier (N/m^2) Qe [m3/s] 15 D Prédimensionnement pi au point Bpar m de colonne d'eau 506 pi e Ca Cp Ctot Cam Centr ep Cpomp Cexpl totaux Coûts de construction Coûts annuel d'investissment Coûts annuel d'exploitation Question 4 D Qe1 10 D Qe2 10 D Qe3 15 ve ve ve Page 6

EXERCICE 6 Diamètre économique d'une conduite forcée

EXERCICE 6 Diamètre économique d'une conduite forcée EXERIE 6 Pour l'approvisioemet e eau potable, celle-ci est pompée d'u lac vers u réservoir amot. La coduite forcée e acier doit être dimesioée, afi de trouver la sectio optimale d'u poit de vue écoomique.

Plus en détail

Hydraulique en charge 24 novembre 2016

Hydraulique en charge 24 novembre 2016 L3 PRO CSH Hydraulique en charge 24 novembre 2016 Hervé Guillon herve.guillon@univ-grenoble-alpes.fr Plan du cours Résolution d un problème concret : étude d une station de pompage Introduction de la théorie

Plus en détail

Equation de continuité

Equation de continuité DYNAMIQUE DES FLUIDES 1/5 g =9,81 m/s² pour tous les exercices Equation de continuité Exercice 1 Lors de l étude d un canal d irrigation on mesure, dans une partie horizontale, ces différentes grandeurs

Plus en détail

Exercices de Physique

Exercices de Physique Exercices de Physique Relations fondamentales de Dynamique Rappel : 1. Si l'on pousse un corps pendant 1/2 sec avec une force de 3 Newton. Quelle impulsion avons-nous donnée? 2. Quelle accélération prendra

Plus en détail

MECANIQUE DES FLUIDES

MECANIQUE DES FLUIDES MECANIQUE DES FLUIDES Sommaire 1. GENERALITES... 1 1.1. DEFINITION... 1 1.2. LIQUIDES ET GAZ... 2 1.3. FORCES DE VOLUME ET FORCES DE SURFACE... 2 2. DYNAMIQUE DES FLUIDES INCOMPRESSIBLES (F1)... 2 2.1.

Plus en détail

Rapport résumé. Ce rapport a été créé par: Pierre Amet. Puissance des chauffages d'appoint: Longueur de toute la tuyauterie: 2120,6 kwh/année

Rapport résumé. Ce rapport a été créé par: Pierre Amet. Puissance des chauffages d'appoint: Longueur de toute la tuyauterie: 2120,6 kwh/année Rapport résumé Ce rapport a été créé par: Pierre Amet Chemin des Serres, 04170 Saint André les Alpes, FR Variante (Eau chaude sanitaire ) Projet Projet Genève (CH) Position: Au lac/à la mer Pays: Suisse

Plus en détail

Mécanique des liquides : DYNAMIQUE 1. ECOULEMENTS EXERCICE 1. Calculer RH et DH dans les situations suivantes : EXERCICE 2

Mécanique des liquides : DYNAMIQUE 1. ECOULEMENTS EXERCICE 1. Calculer RH et DH dans les situations suivantes : EXERCICE 2 TD 1. ECOULEMENTS EXERCICE 1 Calculer RH et DH dans les situations suivantes : EXERCICE 2 Un liquide s écoule dans une conduite dont les variations de section sont lentes. Le débit est de 3000 L/min. Calculer

Plus en détail

1HY Hydraulique en charge

1HY Hydraulique en charge Hydraulique en charge J.Albagnac, L. Cassan, P. Duru, V. Roig, H. Roux, O. Thual Hydraulique en charge L hydraulique en charge traite des écoulements sous pression dans des conduites fermées Hydraulique

Plus en détail

1 Vidange d un réservoir

1 Vidange d un réservoir 1 Vidange d un réservoir 1. L écoulement étant incompressible et homogène, le débit volumique se conserve entre la section d entrée de surface S et la section de sortie s du tube, d où : V ts = vts. De

Plus en détail

Master 1 IMM mention Ingénierie Mécanique (M1) Dynamique des Fluides réels : Td1 - Rappel

Master 1 IMM mention Ingénierie Mécanique (M1) Dynamique des Fluides réels : Td1 - Rappel Université se Caen-Basse Normandie UFR des Sciences 2009-200 Master IMM mention Ingénierie Mécanique (M) ynamique des Fluides réels : Td - Rappel Équation intégrale de la conservation de quantité de mouvement,

Plus en détail

Utilisation de pompes multiétagées à rotor noyé Chaque étage compte

Utilisation de pompes multiétagées à rotor noyé Chaque étage compte ETUDE SPECIALISEE Utilisation de pompes multiétagées à rotor noyé Introduction Dans l industrie chimique et en pétrochimie, on utilise principalement des pompes centrifuges monocellulaires. En raison de

Plus en détail

DEUST GPTP1 : Examen final d hydraulique (24/05/04)

DEUST GPTP1 : Examen final d hydraulique (24/05/04) DEUST GPTP1 : Examen final d hydraulique (24/05/04) Sujet: O. HEBRARD et S. PISTRE Exercice 1 Soit un réservoir rectangulaire de 8 m de haut et de 15 m de longueur (Figure 1). Il alimente par gravité un

Plus en détail

ETUDE DU CIRCUIT HYDRAULIQUE DE LA RIVIERE CASCADE

ETUDE DU CIRCUIT HYDRAULIQUE DE LA RIVIERE CASCADE PARTIE E ETUDE DU CIRCUIT HYDRAULIQUE DE LA RIVIERE CASCADE Mise en situation Détermination du débit d eau dans le lit de la rivière cascade Etude du circuit d alimentation hydraulique de la rivière cascade

Plus en détail

3. Calcul des pertes de charge et du débit maximum

3. Calcul des pertes de charge et du débit maximum Note de calcul Page 1 NOTE DE CALCUL 1. Géométrie du tube cannelé du serpentin Diamètre intérieur : d i = 3. mm Diamètre extérieur : D A = 1 mm Pas : Epaisseur : l w =6 mm e = 0.3 mm 2. Flexibilité du

Plus en détail

NOTE : Un examen est normalement sur 50. Ce regroupement de questions est donc l équivalent en temps de 2.3 examens.

NOTE : Un examen est normalement sur 50. Ce regroupement de questions est donc l équivalent en temps de 2.3 examens. CTN-326 François Brissette Anciennes questions d examen final Question 1 : 6 Question 2 : 10 Question 3 : 10 Question 4 : 15 Question 5 : 6 Question 6 : 10 Question 7 : 6 Question 8 : 8 Question 9 : 4

Plus en détail

1) Ce véhicule de 1000 kg se déplace à 83,5 km/h sur une route horizontale.

1) Ce véhicule de 1000 kg se déplace à 83,5 km/h sur une route horizontale. EXERCICES SUR L ÉNERGIE MÉCANIQUE Exercice 1 Lors d une panne moteur, l énergie nécessaire pour actionner les commandes vitales de l avion est assurée par la «R.A.T.» (Ram Air Turbine). L hélice de la

Plus en détail

Mécanique des Fluides

Mécanique des Fluides Mécanique des Fluides Contenu 1. RAPPELS PRÉALABLES...2 1.1. Définition d un fluide :...2 1.2. Masse volumique...2 1.3. Densité...2 1.4. Débit massique et fluidique...3 1.5. Notion de pression...3 2. ÉQUATION

Plus en détail

Pompes centrifuges 1

Pompes centrifuges 1 Pompes centrifuges 1 Plan du cours Introduction Classification-Terminologie Couplage et point de fonctionnement Couplage en série Couplage en parallèle Point de fonctionnement d une pompe Application Calculer

Plus en détail

Dynamique des fluides

Dynamique des fluides Dynamique des fluides DYNAMIQUE DES FLUIDES INCOMPRESSIBLES DEFINITIONS Le débit est le quotient de la quantité de fluide qui traverse une section droite de la conduite par la durée de cet écoulement.

Plus en détail

Turbinage des eaux communales ( par commune ou groupe de communes )

Turbinage des eaux communales ( par commune ou groupe de communes ) Turbinage des eaux communales ( par commune ou groupe de communes ) Cahier des charges standard -- Projet général ÉTUDE DE POTENTIEL POUR LA PRODUCTION D ÉNERGIE CONTENU 1 PRÉAMBULE 1.1 But de l étude

Plus en détail

TP MDF LES PERTES DE CHARGES DANS LES CONDUITES ET LES RACCORDS (HM150-11)

TP MDF LES PERTES DE CHARGES DANS LES CONDUITES ET LES RACCORDS (HM150-11) TP MDF LES PERTES DE CHARGES DANS LES CONDUITES ET LES RACCORDS (HM150-11) 1. INTRODUCTION La plupart des installations hydrauliques ou thermiques sont conditionnées par le déplacement des fluides dans

Plus en détail

BARRAGE HYDROELECTRIQUE

BARRAGE HYDROELECTRIQUE BARRAGE HYDROELECTRIQUE Le sujet porte sur le barrage hydroélectrique de Grand'Maison situé dans l Isère à coté de Bourg d Oisans. I. Principe énergétique d une centrale gravitaire Avec une puissance de

Plus en détail

CH4 : Dynamique des fluides

CH4 : Dynamique des fluides BTS électrotechnique 1 ère année - Sciences physiques appliquées CH4 : Dynamique des fluides Enjeu : On veut diminuer le coût énergétique d une usine à papier située dans les Vosges, à proximité de la

Plus en détail

Taille de particule max. 5 µm. Matériaux :

Taille de particule max. 5 µm. Matériaux : Vérins sans tige Vérin sans tige Ø 16-80 mm Orifices: M7 - G 3/8 À double effet Avec magnétique Guidage intégré Basic 1 Pression de service mini/maxi 2 bar / 8 bar Températures ambiantes min. / max. -10

Plus en détail

eme Année Travaux Publics Travaux Dirigés N 04. Exercice N 01

eme Année Travaux Publics Travaux Dirigés N 04. Exercice N 01 Département de Génie Civil Mécanique Des Fluides 2 eme Année Travaux Publics Travaux Dirigés N 04 Exercice N 01 On veut accélérer la circulation d un fluide parfait dans une conduite de telle sorte que

Plus en détail

BANC DE DYNAMIQUE DES FLUIDES

BANC DE DYNAMIQUE DES FLUIDES BANC DE DYNAMIQUE DES FLUIDES I Présentation de l étude. Notion de pertes de charge Nous avons à notre disposition un banc de dynamique de fluide qui nous permet d étudier l écoulement d un fluide réel

Plus en détail

Pompes Exemple de calcul :

Pompes Exemple de calcul : EXIGENCE Les grandeurs suivantes sont données : 1 Débit de refoulement Q = 5 l/s 2 De l'eau chargée contenant du sable est le liquide refoulé 3 Hauteur géodésique (= hauteur à laquelle le liquide refoulé

Plus en détail

MECANIQUE DES FLUIDES. Première évaluation : QCM 2 Coefficient 0,5 DUREE 30 MINUTES

MECANIQUE DES FLUIDES. Première évaluation : QCM 2 Coefficient 0,5 DUREE 30 MINUTES Année scolaire 2004-2005 Promotion de deuxième année MECANIQUE DES FLUIDES Première évaluation : QCM 2 Coefficient 0,5 DUREE 30 MINUTES Ce test est composé de 20 questions se reportant aux chapitres dynamyque

Plus en détail

Interrogation de TP physique : Fluides. Toutes vos réponses doivent être justifiées!

Interrogation de TP physique : Fluides. Toutes vos réponses doivent être justifiées! Interrogation de TP physique : Fluides Toutes vos réponses doivent être justifiées! 1. Un verre d eau contenant un glaçon est rempli à ras bord. Montrez qu il ne débordera pas quand le glaçon aura fondu.

Plus en détail

CHAPITRE IV : DYNAMIQUE DES FLUIDES REELS INCOMPRESSIBLES. Généralité sur les fluides. Dynamique des fluides parfaits incompressibles.

CHAPITRE IV : DYNAMIQUE DES FLUIDES REELS INCOMPRESSIBLES. Généralité sur les fluides. Dynamique des fluides parfaits incompressibles. CHAPITRE IV : DYNAMIQUE DES FLUIDES REELS INCOMPRESSIBLES Pré-requis : Généralité sur les fluides. Dynamique des fluides parfaits incompressibles. Objectifs spécifiques : Au terme de ce chapitre l étudiant

Plus en détail

Hydraulique industrielle Correction TD 4

Hydraulique industrielle Correction TD 4 Correction TD 4 Hydraulique industrielle Correction TD 4 1 Maîtrise de la pression 1.1 1.1.1 Limiteur de pression Fonction principale Comme son nom l indique, ce composant doit permettre de limiter la

Plus en détail

Modèles thermodynamiques usuels de la matière

Modèles thermodynamiques usuels de la matière Modèles thermodynamiques usuels de la I. Modèle du gaz parfait Exercice 1 : Ordres de grandeur pour le gaz parfait Une enceinte de volume V = 1,0 L contient 0,1 mole d hélium à la température de 27 C.

Plus en détail

Les pompes. Mécanique des fluides

Les pompes. Mécanique des fluides Mécanique des fluides Contenu 1. Fonctions principales et types de pompes...2 2. Les pompes volumétriques...2 2.1. Principe de fonctionnement...2 2.2. Différents types de pompes...2 3. Les pompes centrifuges...3

Plus en détail

Mécanique des liquides : POMPES

Mécanique des liquides : POMPES EXERCICE 1 étermination du coefficient de pertes de charges linéaires λ dans la conduite : V Q S Q 0,300 1,26 m.s 1 π 2 2 π 0,55 Re V 1,26 0,55 60390 6 10 5 ν 1,15 10 6 3 λ 0,031 d après le diagramme de

Plus en détail

TURBEAU. Le concept TURBEAU

TURBEAU. Le concept TURBEAU Turbinage des eaux potables TURBEAU 14 janvier 2011 Le concept TURBEAU Jean-Louis Boillat Laboratoire de Constructions Hydrauliques (LCH) Ecole Polytechnique Fédérale de Lausanne (EPFL) jean-louis.boillat@epfl.ch

Plus en détail

Notion élémentaire d hydraulique

Notion élémentaire d hydraulique Notion élémentaire d hydraulique Qu est-ce que les pertes de charge? Objectif pédagogique À la fin de la séquence les JSP seront capable individuellement de: Enumérer les pertes hectométriques par tuyaux

Plus en détail

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été mis en ligne par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

Bonnes pratiques PLOMBERIE. Conception d une boucle de recirculation d eau chaude (partie 2) 4180 Δt [ C] q[btu/h] 500 Δt [ F]

Bonnes pratiques PLOMBERIE. Conception d une boucle de recirculation d eau chaude (partie 2) 4180 Δt [ C] q[btu/h] 500 Δt [ F] FIchE PL-36 Conception d une boucle de recirculation d eau chaude (tie 2) Étapes de conception (suite) La première étape de conception, présentée à la fiche précédente (fiche PL-35 ue dans l IMB de septembre

Plus en détail

CONCOURS INTERNE D INGENIEUR TERRITORIAL

CONCOURS INTERNE D INGENIEUR TERRITORIAL Sujet pour l ensemble des centres de gestion organisateurs CONCOURS INTERNE D INGENIEUR TERRITORIAL SESSION 2013 Durée : 4 heures Coefficient : 3 Mathématiques et physique appliquées Les parties mathématiques

Plus en détail

BTS MAINTENANCE ET APRÈS-VENTE DES ENGINS DE TRAVAUX PUBLICS ET DE MANUTENTION MODÉLISATION ET ÉTUDE PRÉDICTIVE DES SYSTÈMES

BTS MAINTENANCE ET APRÈS-VENTE DES ENGINS DE TRAVAUX PUBLICS ET DE MANUTENTION MODÉLISATION ET ÉTUDE PRÉDICTIVE DES SYSTÈMES BTS MAINTENANCE ET APRÈS-VENTE DES ENGINS DE TRAVAUX PUBLICS ET DE MANUTENTION MODÉLISATION ET ÉTUDE PRÉDICTIVE DES SYSTÈMES SESSION 2017 Durée : 6 heures Coefficient : 2 Matériel autorisé : toutes les

Plus en détail

Sciences Physiques (5 points)

Sciences Physiques (5 points) SUJET BAC PRO MSMA 2003 Sciences Physiques (5 points) Etude d un système hydraulique La production d une entreprise est assurée par une chaîne de montage dans laquelle on utilise à plusieurs reprises un

Plus en détail

Méthodologie d'optimisation du design du MSFR. Daniel Heuer

Méthodologie d'optimisation du design du MSFR. Daniel Heuer Méthodologie d'optimisation du design du MSFR Daniel Heuer Optimisation pour la circulation du sel combustible Le volume de sel combustible est limité à 18 m 3 pour une puissance totale de 3 GW th Il faut

Plus en détail

STATIQUE ET DYNAMIQUE DES FLUIDES INCOMPRESSIBLES. Statique

STATIQUE ET DYNAMIQUE DES FLUIDES INCOMPRESSIBLES. Statique STATIQUE ET DYNAMIQUE DES FLUIDES INCOMPRESSIBLES Excercice1: conversions Statique Calculer en Pascals les pressions exercées par les colonnes de liquide suivant: 100 m d'eau 10 cm d'alcool 1 mm de Mercure

Plus en détail

chauffage Evolix EC FTE C Octobre 2010

chauffage Evolix EC FTE C Octobre 2010 chauffageevolix EC FTE 402 1 C Octobre 2010 Evolix EC chauffage par panneau rayonnant à eau chaude Conditionnement Caisse en bois à claire-voie + rouleau de calorifuge (pour éviter que le calorifuge ne

Plus en détail

Des points seront attribués à l écriture de vos hypothèses, à la provenance de vos équations et la justification de vos simplifications.

Des points seront attribués à l écriture de vos hypothèses, à la provenance de vos équations et la justification de vos simplifications. On donne pour les exercices 1 et 2 : l accélération de la pesanteur : g = 9.81 m.s 2 ; la pression atmosphérique : p a = 1.013 bar = 101.3 kpa. Licence L2 - Mécanique des Fluides 1ère session 2014-2015

Plus en détail

Nom : Date : Mécanique des fluides réels. Support

Nom : Date : Mécanique des fluides réels. Support - Installation hydroélectrique ( /4) Suort ère T ale age sur 8 /60 Une installation hydroélectrique comorte une retenue d'eau amont, trois conduites forcées arallèles de diamètre 300 cm chacune, un ensemble

Plus en détail

Ermeto Original Tubes

Ermeto Original Tubes Ermeto Original Tubes S2 Généralités 1. Nuances d acier, propriétés mécaniques, caractéristiques Tubes acier Résistance à Limite d élasticité Allongement Nuance acier la traction Rm ReH A5 (longit.) Caractéristiques

Plus en détail

Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul

Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul Institut Supérieur des Etudes Technologiques de Nabeul Département de Génie Mécanique EXAMEN DE TECHNOLOGIE DE CONSTRUCTION Année universitaire : 2013/2014. Date : 09/01/2014 Classe : CFM2, MI2 et CLIM2

Plus en détail

UE3B - ED : Mécanique des fluides

UE3B - ED : Mécanique des fluides UE3B - ED : Mécanique des fluides Formulaire : Equation de Bernoulli P + Loi de Poiseuille Q = Nombre de Reynolds R E 1 v + g z = Cte ΔP. 8r 4 Δl vr Exercice 1 Considérons un tube horizontal, de section

Plus en détail

«Hydraulique urbaine et hydraulique rurale»

«Hydraulique urbaine et hydraulique rurale» «Hydraulique urbaine et hydraulique rurale» 5 Règles de base de l'hydraulique Animation : Yan DABROWSKI Djibouti du dimanche 23 au jeudi 27 février 2014 Département formation de CDP_3E 1302 Bases de l'hydraulique

Plus en détail

Taille de particule max. 5 µm. Matériaux :

Taille de particule max. 5 µm. Matériaux : Ø 16-40 mm Orifices: M7 - G 1/4 À double effet Avec magnétique Guidage à billes Compact 1 Pression de service mini/maxi 2 bar / 8 bar Températures ambiantes min. / max. -10 C / +60 C Fluide Air comprimé

Plus en détail

Troisième partie. Chapitres techniques

Troisième partie. Chapitres techniques Troisième partie Chapitres techniques F Vagues II La physique de la houle en eaux profondes La houle possède de l énergie sous deux formes : de l énergie potentielle et de l énergie cinétique. L énergie

Plus en détail

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE E7-2 Épreuve intégrative SUJET

BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE E7-2 Épreuve intégrative SUJET REMPLACEMENT 2016 Métropole - Réunion Option : GEMEAU BREVET DE TECHNICIEN SUPÉRIEUR AGRICOLE E7-2 Épreuve intégrative Durée : 150 minutes Matériel(s) et document(s) autorisé(s) : Calculatrice. Le sujet

Plus en détail

Calculs pour une charge dynamique : Vitesse critique n adm

Calculs pour une charge dynamique : Vitesse critique n adm Les bases de calculs applicables pour une vis à billes, qui autorisent une conception suffisamment sûre et éprouvée dans la pratique, sont mentionnées ci-dessous. Vous trouverez des informations précises

Plus en détail

CHAPITRE III : DYNAMIQUE DES FLUIDES PARFAITS INCOMPRESSIBLES

CHAPITRE III : DYNAMIQUE DES FLUIDES PARFAITS INCOMPRESSIBLES CHAPITRE III : DYNAMIQUE DE FLUIDE PARFAIT INCOMPREIBLE Pré-requis : Généralités sur les fluides et l hydrostatique. Théorème de l énergie cinétique Objectifs spécifiques : A la fin de ce chapitre l étudiant

Plus en détail

MINISTERE DE L ENERGIE ET DE L EAU Direction Générale des Ressources Hydrauliques et Electriques. Barrage de Boqaata. Mont-Liban

MINISTERE DE L ENERGIE ET DE L EAU Direction Générale des Ressources Hydrauliques et Electriques. Barrage de Boqaata. Mont-Liban MINISTERE DE L ENERGIE ET DE L EAU Direction Générale des Ressources Hydrauliques et Electriques Barrage de Boqaata Mont-Liban INTRODUCTION Le but du projet du Barrage de Boqaata est de construire un barrage

Plus en détail

Étude hydraulique des tranchées de rétention / infiltration

Étude hydraulique des tranchées de rétention / infiltration 18 Octobre 26 JDHU 26 Étude hydraulique des tranchées de rétention / infiltration A. PROTON, B. CHOCAT SOMMAIRE Problématique Expérimentations Modélisation Résultats Perspectives PROBLEMATIQUE Urbanisation

Plus en détail

Taille de particule max. 5 µm. Matériaux :

Taille de particule max. 5 µm. Matériaux : Ø 16-63 mm Orifices: M7 - G 3/8 À double effet Avec magnétique Guidage à billes Heavy 1 Pression de service mini/maxi 4 bar / 8 bar Températures ambiantes min. / max. -10 C / +60 C Fluide Air comprimé

Plus en détail

ρ.v.d Re ou Figure 24: Expérience de Reynolds

ρ.v.d Re ou Figure 24: Expérience de Reynolds 1/- Introduction : Un fluide réel, en mouvement, subit des pertes d'énergie dues aux frottements sur les parois de la canalisation (pertes de charges systématiques) ou sur les "accidents" de parcours (pertes

Plus en détail

1. NOTIONS PRELIMINAIRES

1. NOTIONS PRELIMINAIRES 1. NOTIONS PRELIMINAIRES EXERCICE 1 Convertir en unités du système international : 20 cm 2 13 cm 3 200 L 3 jours 2h 20 minutes 60 km.h -1 40 L.h -1 10 L.min -1 3 bar 10 mce EXERCICE 2 Calculer la vitesse

Plus en détail

DYNAMIQUE DES FLUIDES

DYNAMIQUE DES FLUIDES DYNAMIQUE DES FLUIDES I ECOULEMENT DES FLUIDES 1 Lignes de courant 2 Ecoulement permanent 3 Débit massique 4 Débit volumique 5 Conservation des débits 6 exemple a) Quelle doit être la section en 1 pour

Plus en détail

Pompage Solaire Modélisation

Pompage Solaire Modélisation Pompage Solaire Modélisation Michel Villoz michel.villoz@dynatex.ch Sommaire Technologies et types de pompes Modélisation des pompes Objectifs et contraintes Modélisation des pompes Résultats Systèmes

Plus en détail

TP de Physique - séance 11 Les Fluides

TP de Physique - séance 11 Les Fluides TP de Physique - séance Les Fluides Questions pour réfléchir Q7. p.434. Comme le radeau flotte, le volume submergé (dont il est enfoncé) est égal au volume d eau ayant le même poids que le radeau lui-même

Plus en détail

CATALOGUE 2013 / 2014 ROGNEUSES DE SOUCHES. nidal

CATALOGUE 2013 / 2014 ROGNEUSES DE SOUCHES. nidal CATALOGUE 2013 / 2014 ROGNEUSES DE SOUCHES nidal Sommaire SCW 410H... 1 SCT 410H... 3 SC 550H... 5 SC 550H XL...7 SC 900H...9 SCE 410H... 11 SCE 550H... 13 Rogneuse de souches SCW-410H Grande capacité

Plus en détail

DOCUMENT REPONSE N 1 ANALYSE FONCTIONNELLE

DOCUMENT REPONSE N 1 ANALYSE FONCTIONNELLE DOCUMENT REPONSE N 1 ANALYSE FONCTIONNELLE Question n A1 : Diagramme A-0 relatif à la filière tri mécanique : Energies Eau + air Réglages Modes de marche et d arrêt Ordures ménagères Traiter et trier des

Plus en détail

Pression admissible au sol. A = aire de fondation en mm 2 F = charge en N. Aire de la fondation: ,1. = mm 2 soit une aire de 0,25 m 2

Pression admissible au sol. A = aire de fondation en mm 2 F = charge en N. Aire de la fondation: ,1. = mm 2 soit une aire de 0,25 m 2 CHAPITRE 13 Dans ce chapitre, tu vas apprendre à dimensionner des fondations A la fin de ce chapitre, tu seras capable de déterminer la largeur et l'épaisseur d'une fondation linéaire en béton non-armé.

Plus en détail

LYONNAISE DES EAUX DE CASABLANCA LYDEC DIRECTION INVESTISSEMENTS GRAND CASABLANCA

LYONNAISE DES EAUX DE CASABLANCA LYDEC DIRECTION INVESTISSEMENTS GRAND CASABLANCA LYONNAISE DES EAUX DE CASABLANCA LYDEC DIRECTION INVESTISSEMENTS ALIMENTATION EN EAU POTABLE DU GRAND CASABLANCA CRITERES DE CONCEPTION ET DE DIMENSIONNEMENT DES OUVRAGES D EAU POTABLE DATE : Janvier 2004

Plus en détail

Réponses temporelles et fréquentielles des Systèmes Linéaires Continus Invariants (rappel année 1)

Réponses temporelles et fréquentielles des Systèmes Linéaires Continus Invariants (rappel année 1) RESOUDRE MODELISER SLCI Réponses temporelles et fréquentielles des Systèmes Linéaires Continus Invariants (rappel année 1) TD PSI 1/6 N imprimez pas ce document, il vous sera remis à la rentrée. L exploitation

Plus en détail

1.2.1 Abaques d écoulement Essais d étanchéité Rayons de courbure Dilatations Séries, SDR, Classes de Rigidité des tubes

1.2.1 Abaques d écoulement Essais d étanchéité Rayons de courbure Dilatations Séries, SDR, Classes de Rigidité des tubes Table des matières 1.2 PVC-Canalisation Fiches techniques Chambres de visite 1.2.1 Abaques d écoulement 1.2.2 Essais d étanchéité 1.2.4 Rayons de courbure 1.2.5 Dilatations 1.2.6 Séries, SDR, Classes de

Plus en détail

LES CENTRALES HYDRAULIQUES

LES CENTRALES HYDRAULIQUES L énergie Electrique représente 40% de l énergie consommé en France. Il existe principalement 2 types de centrales : Les Centrales Hydraulique Les Centrales Thermique A flamme Nucléaire Puissance installée

Plus en détail

Mécanique des fluides

Mécanique des fluides Mécanique des fluides La statique des fluides : étude des fluides macroscopiquement au repos La dynamique des fluides : étude des fluides macroscopiquement en mouvement I. Les propriétés d'un fluide. Qu'est-ce

Plus en détail

Exercices de Mécanique des Fluides

Exercices de Mécanique des Fluides Normal Exercices de Mécanique des Fluides Terminale STL PLPI Normal Relation de continuité : 1- De l eau s écoule dans une conduite de 30,0 cm de diamètre à la vitesse de 0,50 m.s -1. Calculer le débitvolume

Plus en détail

-1- Version 8 mars 2005 Expérience no 9 VISCOSITE II MESURE DE LA VISCOSITE PAR ECOULEMENT CAPILLAIRE (VISCOSIMETRE D'OSTWALD)

-1- Version 8 mars 2005 Expérience no 9 VISCOSITE II MESURE DE LA VISCOSITE PAR ECOULEMENT CAPILLAIRE (VISCOSIMETRE D'OSTWALD) -1- Version 8 mars 2005 Expérience no 9 VISCOSITE II MESURE DE LA VISCOSITE PAR ECOULEMENT CAPILLAIRE (VISCOSIMETRE D'OSTWALD) A. THEORIE Définition du coefficient de viscosité η Un fluide (liquide ou

Plus en détail

Actionneurs partie opérative Les Vérins hydrauliques

Actionneurs partie opérative Les Vérins hydrauliques Les actionneurs hydrauliques Objectif : Choix d'un vérin hydraulique page 1/10 Principe identique aux vérins pneumatiques mais à l aide d un fluide différent. L huile étant un fluide incompressible, la

Plus en détail

Polytechnique Montréal Département des génies civil, géologique et des mines

Polytechnique Montréal Département des génies civil, géologique et des mines Polytechnique Montréal Département des génies civil, géologique et des mines CIV2310 MÉCANIQUE DES FLUIDES EXAMEN FINAL Hiver 2014 Date : 2 mai 2014 Heure : 13h30 à 16h00 (durée: 2h30) Pondération : 55%

Plus en détail

PREMIERE PARTIE : THEORIE

PREMIERE PARTIE : THEORIE Examen de Physique, juin 2013 BA1 EN INFORMATIQUE, Partie I PREMIERE PARTIE : THEORIE Question 1 (7 points) : Les factures d électricité sont aujourd hui encore libellées en kwh (kilowatt-heure). 1. [2]

Plus en détail

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR

TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR TECHNIQUE DU FROID ET DU CONDITIONNEMENT DE L AIR Tâche T3.1 : Implantation et mise en place des ensembles et sous-ensembles Compétence C1.3 : Concevoir, dimensionner, choisir une solution technique Thème

Plus en détail

Documentation Axe Linéaire

Documentation Axe Linéaire Documentation Axe Linéaire Version 1.0 Sommaire Kit pour Guidage Linéaire Modulaire sur profilé 45x90 Code de référence pour Guidage linéaire modulaire Plan du module linéaire (ALN_XXXX_XX) Composants

Plus en détail

Session 2016 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX

Session 2016 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX Session 2016 BACCALAURÉAT TECHNOLOGIQUE Sciences et Technologies de l Industrie et du Développement Durable ENSEIGNEMENTS TECHNOLOGIQUES TRANSVERSAUX Coefficient 8 Durée 4 heures Aucun document autorisé

Plus en détail

Résistance et durabilité pour la vie MD. HYDRAULIQUE Analyse hydraulique des tuyaux en fonte ductile

Résistance et durabilité pour la vie MD. HYDRAULIQUE Analyse hydraulique des tuyaux en fonte ductile Résistance et durabilité pour la vie MD HYDRAULIQUE Analyse hydraulique des tuyaux en fonte ductile Janvier 2017 Perte de charge La perte de charge par friction ou chute de pression dans une conduite est

Plus en détail

Généralités. Généralités. Généralités. SDR : standard dimension ratio 125 ML. Tableaux SDR/PE/PN. Tube avec étui 125 ml STUB0125 5,24 carton de 30 pcs

Généralités. Généralités. Généralités. SDR : standard dimension ratio 125 ML. Tableaux SDR/PE/PN. Tube avec étui 125 ml STUB0125 5,24 carton de 30 pcs 02 SDR : standard dimension ratio Tableaux SDR//PN 125 ML Tube avec étui 125 ml STUB0125 5,24 carton de 30 pcs 03 06 01 HD Il existe différents types de polyéthylènes (), chaque étant caractérisé par sa

Plus en détail

Tutorat physique : Séance n 7 ; fluides réels et éléments d hémodynamique (fait par C. Voyant)

Tutorat physique : Séance n 7 ; fluides réels et éléments d hémodynamique (fait par C. Voyant) U N I V E R S I T À D I C O R S I C A P A S Q U A L E P A O L I PAES UE3 2013-2014 Tutorat physique : Séance n 7 ; fluides réels et éléments d hémodynamique (fait par C. Voyant) Calculettes inutiles. Pour

Plus en détail

L énergie solaire Journées portes ouvertes novembre 2016

L énergie solaire Journées portes ouvertes novembre 2016 L énergie solaire Journées portes ouvertes 25-26 novembre 2016 Comment ça marche? L énergie solaire Journées portes ouvertes 25-26 novembre 2016 Comment ça marche? L énergie solaire Rentabilité? Journées

Plus en détail

TEST PRE-REQUIS PHYSIQUE

TEST PRE-REQUIS PHYSIQUE TEST PRE-REQUIS PHYSIQUE QUESTION 1 QUESTION 2 QUESTION 3 QUESTION 4 QUESTION 5 QUESTION 6 Une tonne équivaut à 1 10 3 g. 2 10 6 mg. 3 10 9 mg. 4 10 9 µg. 1 km/h est égal à 1 1000 m.s -1. 2 3600 m.s -1.

Plus en détail

EXERCICES : DYNAMIQUE. Dyn.R1. Une force de 220 N communique à un corps une accélération de 14 m/s 2. Calculez sa masse. 157.

EXERCICES : DYNAMIQUE. Dyn.R1. Une force de 220 N communique à un corps une accélération de 14 m/s 2. Calculez sa masse. 157. EXERCICES : DYNAMIQUE 1. Exercices résolus Dyn.R1. Une force de 220 N communique à un corps une accélération de 14 m/s 2. Calculez sa masse. Première équation fondamentale F ma m F 220 a 14 157. kg Dyn.R2.

Plus en détail

Page 1 of 6 Plomberie sanitaire, dimensionnement, réseaux d'alimentation d'eau potable, eau chaude sanitaire, recyclage et bouclage d'eau, débit de base, débit de simultanéité. English site Accueil Thématique

Plus en détail

Tableaux de pertes de charge

Tableaux de pertes de charge Bases fonmentales de planification Systèmes de chauffage Tableaux de pertes de charge Tableaux de pertes de charge Annexe Humité, Développement durable, Normes 5 Généralités 23 Geberit PushFit 51 Geberit

Plus en détail

Les axes de développement de la petite hydraulique

Les axes de développement de la petite hydraulique Les axes de développement de la petite hydraulique Prof. Cécile Münch 4 ème Journée de l énergie, Martigny, 8 octobre 2014 Petite hydraulique? Puissance d une petite centrale hydraulique Petite centrale

Plus en détail

On remarque déjà que notre chaudière est surdimensionnée. Les pertes spécifiques de maintien en puissance valent :

On remarque déjà que notre chaudière est surdimensionnée. Les pertes spécifiques de maintien en puissance valent : Exercice 1 : Corrigé Le nombre de jours de chauffage annuel dans la région lausannoise se situe aux alentours de 10 jours/an (soit environ 7 mois pleins) Le taux de charge de notre chaudière est donc de

Plus en détail

Technique et réalisation Chaudière à granulés KWB Easyfire 2,4-35 kw. L énergie pour la vie! Disponible chez votre partenaire agréé KWB

Technique et réalisation Chaudière à granulés KWB Easyfire 2,4-35 kw. L énergie pour la vie! Disponible chez votre partenaire agréé KWB Chaudière à granulés Disponible chez votre partenaire agréé KWB La chaudière à biomasse Technique et réalisation Chaudière à granulés KWB Easyfire 2,4-35 kw L énergie pour la vie! En-tête Cotes d installation

Plus en détail

«Micro» hydro sur une adduction d eau potable

«Micro» hydro sur une adduction d eau potable «Micro» hydro sur une adduction d eau potable 14/12/2012 1 http://www.entec.fr/ Centrale hydraulique qui turbine de l eau potable projets de qualité, respectueux de l'environnement et ne compromettant

Plus en détail

ECOULEMENT UNIFORME : LECON 4 : DISTRIBUTION DES VITESSES ET FORMES DES CANAUX ET DES RIVIERES

ECOULEMENT UNIFORME : LECON 4 : DISTRIBUTION DES VITESSES ET FORMES DES CANAUX ET DES RIVIERES ECOULEMENT UNIFORME : LECON 4 : DISTRIBUTION DES VITESSES ET FORMES DES CANAUX ET DES RIVIERES Objectifs Suite aux 3 premières leçons, nous disposons d'une équation de l'écoulement uniforme, ainsi que

Plus en détail

Formation. Piscines efficaces. Volet 3 Chauffage

Formation. Piscines efficaces. Volet 3 Chauffage Formation Piscines efficaces Volet 3 Chauffage OBJECTIFS À LA FIN DE LA FORMATION VOLET 3 VOICI CE QUE VOUS SEREZ EN MESURE DE FAIRE : proposer les meilleures solutions énergétiques qui soient pour chauffer

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel.

Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce document a été numérisé par le Canopé de l académie de Bordeaux pour la Base nationale des sujets d Examens de l enseignement professionnel. Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté,

Plus en détail

L2 Préservation des Biens Culturels. MÉCANIQUE : Travaux dirigés

L2 Préservation des Biens Culturels. MÉCANIQUE : Travaux dirigés MÉCANIQUE : Travaux dirigés Composition et projection des forces. Dessiner la résultante des forces qui s exercent au point M dans les cas suivants. 2. On considère un repère cartésien (Ox, Oy). Projeter

Plus en détail

tr min maximale en continu

tr min maximale en continu Moteur SCM 012 130 3202 FR SAE Masse La gamme de moteurs à pistons axiaux SCM SAE a été spécialement conçue pour les systèmes hydrauliques mobiles. Les moteurs SCM SAE Le palier des moteurs SCM sont de

Plus en détail

Dimensionnement des installations de chauffage Partie 2

Dimensionnement des installations de chauffage Partie 2 Dimensionnement des installations de chauage Partie Jean-Marie SEYNHAEVE Pertes de charge Pompe - circulateur : puissance et rendement Dimensionnement d un réseau bi-tubes AMCO 363 - Dimensionnement chauage

Plus en détail

Turbine Basse Chute VLH. Critères Ichthyophiles : préétude 8 pales. Sommaire

Turbine Basse Chute VLH. Critères Ichthyophiles : préétude 8 pales. Sommaire Critères Ichthyophiles : préétude 8 pales Sommaire 1 Introduction : les critères utilisés... 2 2 Géométrie utilisée pour la pré-étude, maillage, conditions du calcul et résultats globaux.... 3 3 Vérification

Plus en détail

ASCENSEUR FLUVIAL FUNICULAIRE DE STREPY-THIEU

ASCENSEUR FLUVIAL FUNICULAIRE DE STREPY-THIEU ASCENSEUR FLUVIAL FUNICULAIRE DE STREPY-THIEU 1. PRESENTATION DE L ASCENSEUR En vue de moderniser les voies d eau navigables d Europe, il fut décidé en 1954 de porter le gabarit du réseau d intérêt international

Plus en détail

Transformation d'énergie

Transformation d'énergie Transformation d'énergie Baccalauréat S Sciences de l'ingénieur Chaîne d'énergie Objectifs A la fin de la séquence, l'élève doit être capable d'... o Identifier et décrire la chaîne d énergie du système

Plus en détail