Exports from Fribourg leave visible

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Exports from Fribourg leave visible"

Transcription

1

2 Exports from Fribourg leave visible marks Fribourg companies export to 173 countries. Fribourg Development Agency Switzerland Bd de Pérolles 25, P.O. Box 1350 CH Fribourg T

3 «Fribourg un canton à la conquête du monde» Editorial par Beat Vonlanthen, 4-5 Sommaire INTRODUCTION 6 Fribourg, hub mondial de Richemont International SA 7 UCB Farchim: Cimzia, un potentiel de vente de 1,8 milliard de francs 8-9 Food ET Foodtech à TRAVERS LE MONDE 10 Translait: la logistique au service de l export 13 JNJ Automation SA à la conquête du Canada 20 Tetra Pak, une brique en carton pour conserver soupes et légumes 23 Cremo a franchi la barre des 100 millions de francs d exportations 27 Les chocolats Villars gagnent dix nouveaux territoires en une année e_ The English version of the magazine can be downloaded in full at: f_ Une version française intégrale du magazine Fribourg Network est à télécharger sur le site d_ Eine vollumfänglich deutschsprachige Version des Magazins Fribourg Network Freiburg steht auf der Website zum Download bereit DU VéLO à L'AVION 33 Liebherr Machines Bulle élargit le spectre de ses possibilités 41 Digi Sens: la mesure numérique au service de l'environnement 43 Jesa: un nouveau procédé d assemblage pour séduire le marché automobile 47 Contrinex veut grandir avec le marché Savoirs sans frontières 51 Dartfish vise les sportifs amateurs du monde entier 55 Selfrag: une technologie à fort potentiel commercial 61 Morphean: des ambitions internationales avec VideoProtector 65 Devenir un expert en contrats internationaux «made in Fribourg» INFORMATIONS UTILES 67 Adresses utiles 69 Index des entreprises citées 70 Index des annonceurs éditorial 3

4 Editorial Fribourg a Canton Taking the World by Storm Impressum Association pour une revue promotionnelle du canton de Fribourg, p.a. Promotion économique, Bd de Pérolles 25, CP 1350, CH-1701 Fribourg Comité d édition Jean-Luc Mossier, président, Promotion économique du canton de Fribourg Christoph Aebischer, Promotion économique du canton de Fribourg Chantal Robin, Sofraver SA Jacques P. Bersier, Ecole d ingénieurs et d architectes de Fribourg Paul Galley, Michelin Recherche et Technique SA Laurence Niquille, Direction de l économie et de l emploi Nicolas Porchet, eikon EMF Alain Riedo, Chambre de commerce et d industrie Fribourg Editeur délégué Philippe Crausaz Crausaz & Partenaires SA CH-1763 Granges-Paccot Rédacteur en chef Frank-Olivier Baechler CH-1700 Fribourg Rédaction de ce numéro Frank-Olivier Baechler Patricia Michaud Sara Seddon-Kilbinger Arthur Zurkinden Traductions Barbara Horber et Elaine Sheerin de Transit TXT SA TraDoc SA et son équipe de traducteurs Photographies Détail page 70 Concept et réalisation graphique Nuance, CH-1753 Matran Régie publicitaire Fribourg Network Advertising Arnold Krattinger Impression Imprimerie St-Paul SA, CH-1705 Fribourg 2013 FNF, paraît 1x par an Tous droits réservés. by Beat Vonlanthen, Cantonal Minister of Economic Affairs and Employment If you were to take a map of the world and highlight Fribourg s 173 export markets, what you would be left with is an impressive picture of our canton s international reach. The image of a rural, sedentary and inward-looking canton is now confined, fairly and squarely, to the history books. Today, Fribourg is a resolutely cosmopolitan canton whose economic influence is felt far beyond Switzerland s borders. This issue of Fribourg Network Freiburg is given over to export, proving beyond a reasonable doubt that, despite the strong Swiss franc and sluggish economic climate, that our exporters have managed to beat the odds. Not only have they kept their export levels stable but they also are optimistic about the future. The food industry, which has long thrived in our canton, perfectly symbolizes this subtle balance between tradition and modernity. Our dairy products, especially chocolate and cheese, have helped build and continue to build Fribourg s international renown. Even the area of food technology, which caters primarily to the primary sector, manages to develop products with high added-value. The arrival of Nespresso shows, if further proof was needed, that the canton of Fribourg is a dynamic and attractive business location. The world is constantly changing, a fact that has not escaped the canton. Mobility is a key driver of Fribourg s development across a wide range of economic sectors like the automotive industry, heavy construction equipment, road and rail transport, navigation, aeronautics and aerospace. Added to these is, of course, soft mobility (non-motorized transport), which is synonymous with sustainable development, an issue at the top of the canton s agenda. It is crucial that our business community, and others, can count on high-quality and outward-looking education providers. The canton of Fribourg must also harness the enormous potential of its fast-growing population by further developing its service- and knowledge-driven economy. At the center of its efforts must be the promotion and support of an innovation culture. With the bluefactory technology park, the canton is taking a giant step in the right direction. 4 éditorial

5 Freiburg ein Kanton erobert die Welt Fribourg un canton à la conquête du monde Von Beat Vonlanthen, Staatsrat, Volkswirtschaftsdirektor Nehmen Sie eine Weltkarte, einen Stift und kreuzen Sie alle 173 Länder an, die zu den Freiburger Exportmärkten gehören Sie erhalten so ein beeindruckendes Bild der internationalen Ausstrahlung unseres Kantons. Das Bild des ländlichen, unbeweglichen und isolierten Kantons ist definitiv überholt. Freiburg ist weltoffen und seine wirtschaftliche Ausstrahlung reicht heute weit über die Landesgrenzen hinaus. Aus diesem Grund ist die vorliegende Ausgabe von Fribourg Network Freiburg dem Export gewidmet. Sie beweist eindrücklich, dass unsere Unternehmen trotz des starken Frankens und der verhaltenen Konjunktur eine stabile Exportaktivität aufrechterhalten konnten und optimistisch in die Zukunft blicken. Die in unserem Kanton immer schon sehr starke Lebensmittelbranche symbolisiert dieses subtile Gleichgewicht zwischen Tradition und Moderne vorzüglich. Unsere Milchprodukte allen voran die Schokolade und der Käse haben den Grundstein der Reputation Freiburgs auf der ganzen Welt gelegt. Aber auch der auf den Primärsektor ausgerichtete Food-Tech-Bereich entwickelt Produkte mit hoher Wertschöpfung. Ein weiterer Beweis für die Dynamik und Attraktivität unseres Kantons ist auch der Zuzug des Grosskonzerns Nespresso. Die Welt verändert sich, dessen ist sich auch der Kanton Freiburg bewusst. Einer der wichtigsten Entwicklungsfaktoren seiner Wirtschaft ist die Mobilität und zwar in so unterschiedlichen Bereichen wie der Automobilbranche, dem Baumaschinensektor, dem Strassen- und Bahnverkehr, der Schifffahrt, sowie der Luft- und Raumfahrt. Nicht zu vergessen der Langsamverkehr das Symbol einer nachhaltigen Entwicklung, nach dem auch wir streben. Äusserst wichtig ist zudem, dass diese Tätigkeitsbereiche, neben vielen weiteren, auf wettbewerbsfähige und international ausgerichtete Bildungsinstitutionen zählen können. Der Kanton muss aber unbedingt auch das grosse Potenzial seines unglaublichen demografischen Wachstums nutzen, indem er Dienstleistungen und Know-how entwickelt und valorisiert. Höchste Priorität muss aber auch der Innovationskultur zukommen ein wichtiger Baustein für den künftigen Technologiepark bluefactory. Par Beat Vonlanthen, Conseiller d Etat, Directeur de l économie et de l emploi Prenez une carte du monde, un crayon, et commencez à cocher les 173 pays qui figurent parmi les marchés d exportation fribourgeois Vous obtiendrez alors une image impressionnante du rayonnement international de notre canton. L image d un canton rural, immobile et replié sur lui-même a définitivement vécu. Fribourg s est ouvert au monde et son rayonnement économique dépasse désormais largement les frontières du pays. Ce numéro de Fribourg Network est donc tout naturellement consacré à l export. Il témoigne avec vigueur que malgré le franc fort et la morosité conjoncturelle, nos entreprises d exportation maintiennent un niveau d activité stable et entrevoient l avenir avec optimisme. La branche alimentaire, historiquement très forte dans notre canton, symbolise parfaitement cet équilibre subtil entre tradition et modernité. Nos produits laitiers, chocolat et fromage en tête, ont fait et font encore! la réputation de Fribourg à travers le monde. Ils n empêchent pas l industrie du Foodtech, tournée vers le secteur primaire, de développer des produits à forte valeur ajoutée. La venue de Nespresso est, à cet égard, une preuve supplémentaire du dynamisme et de l attractivité de notre canton. Le monde bouge et le canton de Fribourg l a bien compris. La mobilité est, d ailleurs, l un des principaux facteurs de développement de son économie, dans des secteurs aussi divers que l automobile, les machines de chantier, le transport routier et ferroviaire, la navigation, l aéronautique ou, encore, l aérospatiale. Sans oublier la mobilité douce, bien sûr, emblème du développement durable auquel nous aspirons. Il est aussi primordial que ces domaines d activité, parmi bien d autres, soient encadrés par des institutions de formation très fortes, tournées elles-aussi vers l extérieur. Le canton doit toutefois pouvoir garder en son sein les forces vives issues de sa formidable croissance démographique, en développant cette économie de la valorisation des services et du savoir. Et en remettant toujours, au centre de ses priorités, cette culture d innovation dont le parc technologique bluefactory deviendra bientôt le point d ancrage fondamental. éditorial 5

6 Fribourg, hub mondial de Richemont International SA Centre logistique du groupe de luxe, le site de Villars-sur-Glâne approvisionne des plateformes de distribution situées aux quatre coins du globe. e_ Opened in 1990, Richemont International s distribution center in Villars-sur-Glâne is a distinctive sight in the region s industrial landscape. f_ Inauguré en 1990, le centre de distribution de Richemont International, à Villars-sur-Glâne, fait partie des bâtiments industriels emblématiques de la région. d_ Das 1990 in Villarssur-Glâne eingeweihte Verteilzentrum von Richemont International ist ein regionales Wahrzeichen für die Industrie. En 2012, le commerce extérieur fribourgeois a progressé de 14,85% à 9,57 milliards de francs. A elle seule, la branche des instruments de précision, horlogerie et bijouterie représente les deux-tiers des ventes à l étranger, selon les chiffres fournis par l Administration fédérale des douanes. Les raisons de ce phénomène sont connues: des sociétés d envergure internationale, à commencer par Richemont, exportent leurs produits depuis Fribourg. Le groupe de luxe, qui détient notamment les marques Cartier, Van Cleef & Arpels, Piaget, Vacheron Constantin, Jaeger-LeCoultre et Montblanc, pèse donc de tout son poids sur la balance commerciale fribourgeoise. «En plus d abriter une manufacture de montres Cartier, le site de Villarssur-Glâne comprend également le centre logistique de Richemont International SA. Celui-ci distribue les produits du groupe vers nos principales plateformes de distribution, situées à Hong Kong, au Japon, en Chine, à Dubaï, aux Etats-Unis et en Amérique du Sud», précise Michel Follonier, directeur financier de Richemont International SA. «Mais Fribourg approvisionne aussi, en tant que hub européen, tous les points de vente du continent. La part des exportations réalisées depuis Fribourg dépasse donc largement celle de la production locale.» La moitié des 800 collaborateurs fribourgeois de Richemont sont actifs dans le domaine de la logistique, ce qui n est pas sans poser des problèmes en termes de recrutement: «La gestion et la planification des chaînes d approvisionnement représentent une part importante de notre activité. Mais le métier est très spécialisé et les professionnels font défaut», explique Michel Follonier, pour qui la situation devrait bientôt évoluer dans la bonne direction. «Lors d une rencontre avec la Promotion économique, au printemps 2012, nous avions évoqué le manque de personnel qualifié dont souffre la Suisse. Quelques mois plus tard, la Haute école de gestion de Fribourg annonçait le lancement d un certificat d études avancées en supply chain management (ndlr: 25 jours de cours répartis sur douze mois), une nouvelle formation en logistique. Le canton de Fribourg, dans ce domaine-là, se distingue par son pragmatisme», complimente le directeur financier. Au niveau global également, le groupe de luxe peut voir l avenir avec optimisme. Pour son troisième trimestre de l exercice , clos fin décembre 2012, il affiche une augmentation de 9% de son chiffre d affaires, à 2,86 milliards d euros (3,56 milliards de francs), par rapport à la même période de Malgré un ralentissement de l Asie- Pacifique, toutes les régions ont participé à la croissance. Avec une hausse des ventes de 18%, la région Amériques se montre particulièrement dynamique. 6 introduction

7 UCB Farchim: Cimzia, un potentiel de vente de 1,8 milliard de francs Après le Zyrtec, produit phare du groupe, le Cimzia sera également produit à Bulle, dans une nouvelle unité biotech devisée à 300 millions de francs. e_ Currently under construction, UCB Farchim s new biotech unit is scheduled to be fully operational by f_ La nouvelle unité biotech d UCB Farchim, actuellement en chantier, devrait être pleinement opérationnelle à partir de d_ Die sich derzeit im Bau befindende neue Biotech-Anlage von UCB Farchim wird ab 2015 in Betrieb genommen. Près de deux milliards de comprimés sortent chaque année de l usine bulloise d UCB Farchim. Cela fait du groupe biopharmaceutique belge UCB l un des principaux exportateurs du canton de Fribourg. «Exclusivement produits à Bulle, les anti-allergiques Zyrtec et Xyzal sont directement distribués dans le monde entier. Sauf aux Etats-Unis, où, pour des questions de licence, ils sont exportés par le biais de la Belgique», précise Amer Jaber, directeur du site fribourgeois et viceprésident d UCB Farchim. Les tendances varient toutefois selon la zone géographique. «Nous constatons une érosion des ventes sur le marché européen, où le Zyrtec et le Xyzal sont tombés dans le domaine public. Mais cette baisse est largement compensée par la croissance asiatique, en particulier le Japon. La Russie et la Chine, en tant que marchés émergents, offrent également de belles perspectives», note Dominique Bovet, responsable des finances. Voilà pour la situation actuelle. Car un autre produit phare, le Cimzia, garnira bientôt les carnets de commande d UCB Farchim. Une nouvelle unité de biotechnologie, l une des plus grandes d Europe, est déjà en construction sur le site. «Si les phases de validation se déroulent comme prévu, l usine devrait être pleinement opérationnelle dès 2015», prévoit Amer Jaber. Devisée à quelque 300 millions de francs, elle générera entre 120 et 140 emplois, pour la moitié hautement qualifiés, qui s ajouteront aux 200 existants. Le potentiel de ventes du Cimzia, utilisé dans le traitement de la polyarthrite rhumatoïde et de la maladie de Crohn, est estimé à 1,8 milliard de francs. «Après avoir étudié de nombreuses options, nous sommes arrivés à la conclusion que la Suisse, et en particulier le canton de Fribourg, représentait le premier choix. Avec la performance du site, la stabilité politico-économique et les compétences biotechnologiques comme meilleurs arguments», conclut le directeur. La stratégie différenciée du tourisme fribourgeois Pour mieux vendre le canton de Fribourg à l étranger, l Union fribourgeoise du tourisme (UFT) applique une stratégie différenciée. «Une majorité des touristes étrangers qui visitent Fribourg Region proviennent d Europe occidentale. Ces clients de proximité connaissent déjà nos régions, pour la plupart, et nous leur présentons donc la diversité de l offre. Il s agit plutôt d une promotion de rappel et de fidélisation, en invitant les touristes journaliers à passer la nuit dans notre région lors de leur prochaine visite», remarque Thomas Steiner, directeur de l UFT. Mais au-delà de l Europe, il est préférable de jouer sur quelques symboles forts. «Pour les autres marchés, tels que les Etats-Unis, l Asie ou les BRIC, la communication est clairement axée sur la cité de Gruyères (voir photo), le fromage Gruyère AOC et le chocolat. A partir de ces produits phares, qu aucun touriste ne voudra manquer sur son passage entre Paris et Milan, nous renvoyons bien sûr aux autres perles touristiques de Fribourg Region», ajoute Thomas Steiner. En 2011, dans le canton de Fribourg, les visiteurs étrangers ont cumulé plus de 153'000 nuitées hôtelières, soit 35,6% du total. Parmi les pays les mieux représentés figurent, sans surprise, les voisins directs de la Suisse: l Allemagne (26,5% des touristes étrangers), la France (21,8%), puis, loin derrière, l Italie (5,9%). Suivent ensuite, dans un mouchoir de poche, la Grande-Bretagne, les Etats- Unis, l Espagne, la Belgique et les Pays-Bas. introduction 7

8 e_ Fribourg s rapidly growing foodtech sector includes suppliers of industrial solutions used during the production, packaging, storage and transportation of food products in this case, a mixing unit with injector developed by JetSolutions SA in Rossens. f_ Le domaine du foodtech, en plein essor à Fribourg, englobe les fabricants de solutions industrielles utilisées durant les processus de fabrication, de conditionnement, de stockage ou de transport des aliments ici une unité de mélange avec injecteur développée par JetSolutions SA, à Rossens. d_ Der Bereich Foodtech, der in Freiburg stark vertreten ist, umfasst Hersteller industrieller Lösungen, die in Prozessen zur Fertigung, Aufbereitung, Lagerung oder zum Transport von Nahrungsmitteln genutzt werden hier eine von JetSolutions SA in Rossens entwickelte Mischeinheit mit Einspritzdüse. 8 food et foodtech à travers le monde

9 Food et foodtech à travers le monde Limitée par un marché intérieur proche de la saturation, la branche alimentaire fribourgeoise s appuie sur les exportations pour assurer son développement. Fort d une tradition agricole encore vivace et d un secteur alimentaire dynamique, le canton de Fribourg produit et transforme près du tiers des aliments consommés en Suisse. Le marché intérieur, proche de la saturation, rend pourtant la croissance de la branche difficile. La solution? L expansion internationale. Produits d exportation typiques, le fromage et le chocolat ont suivi cette voie avec succès. Les douceurs estampillées Villars (p. 27), longtemps cantonnées à un marché de proximité, se vendent aujourd hui dans 82 pays différents. La société Milco (p. 21), confrontée aux limitations du marché romand, s est tournée, dès 2010, vers le voisin français. Deux ans plus tard, elle y réalisait 5% de son chiffre d affaires, un pourcentage qu elle ambitionne de doubler rapidement. Spécialisée dans les confiseries pharmaceutiques, l entreprise Dehly (p. 23) a clairement fait des exportations son principal vecteur de croissance: en l espace de huit ans, leur part de la production totale a grimpé de 20% à 70%. Et de nouveaux débouchés s annoncent dans les pays de l Est, au Moyen-Orient et en Asie. Un constat réjouissant, d autant que les marchés internationaux bénéficient encore d un fort potentiel de développement. A tel point que Nestlé caresse l ambition, durant la seule année 2013, de doubler les exportations de sa célèbre marque de chocolat Cailler (p. 21), déjà bien implantée à travers le monde. Autre emblème cantonal, le Gruyère AOC (p. 15) vise quant à lui les 20'000 tonnes exportées, à moyen terme, contre 12'000 actuellement. Le secteur de la transformation, porté par des produits originaux et de haute qualité, se fixe des objectifs élevés. Pour les atteindre, la branche peut aussi compter sur les technologies développées dans le domaine du foodtech, en plein essor à Fribourg. Il englobe les fabricants de solutions industrielles utilisées durant les processus de fabrication, de conditionnement, de stockage ou de transport. Les machines d emballage de JNJ Automation (p. 13), les robots de soins des fromages de Sugnaux Electromécanique (p. 29), les systèmes de vidange automatique de Visval (p. 12) ou les solutions de manutention des poudres et liquides de JetSolutions (p. 17) et Frewitt (p. 13) participent ainsi au dynamisme du foodtech fribourgeois, qu un cluster dédié contribuera bientôt à renforcer. food et foodtech à travers le monde 9

10 Translait: la logistique au service de l export Les prestations de transport de l entreprise lui permettent de réaliser le quart de son chiffre d affaires à l étranger. Bossy Céréales mise sur les produits de niche e_ Translait has a special cleaning infrastructure to ensure that its 60 tanker trucks meet the most stringent hygiene standards. f_ Le matériel roulant de Translait se compose d une soixantaine de camions-citernes, dont l hygiène parfaite est assurée par une infrastructure de lavage dédiée. d_ Das Rollmaterial von Translait besteht aus rund sechzig Tanklastwagen deren Hygiene wird durch eine eigene Waschanlage sichergestellt. Fondée il y a tout juste 60 ans, Translait aura attendu la troisième génération familiale, en la personne de Vincent Stucky, pour développer ses activités logistiques. L entreprise de Corminboeuf, spécialisée dès ses débuts dans la fabrication et la valorisation de coproduits laitiers en Suisse, assure aujourd hui le transport de liquides alimentaires en vrac sur le marché européen. «Notre société réalise un quart de son chiffre d affaires à l étranger», précise Julien Guignard, directeur administratif de Translait. Avant de remplir les camions-citernes de l entreprise fribourgeoise, les matières liquides sont concentrées à un taux de matière sèche variant de 18% à 60%, en fonction de leur destination et de leur utilisation ultérieure. L industrie des boissons, du chocolat et surtout du lait infantile en poudre, principal débouché international de Translait, réclame des taux proches des 30%. «Chaque année, notre usine de Bulle traite près de 80 millions de litres de coproduits laitiers, recueillis auprès des fromageries et de l industrie de la région», explique Julien Guignard. Comment un produit sans véritable valeur ajoutée parvient-il à se vendre à l étranger? «La qualité de la logistique prime ici sur le produit en soi. Notre maîtrise de toute la chaîne du transport est garante de qualité, de traçabilité, d efficacité et d hygiène. De plus, les contrats de longue durée que nous établissons avec les laiteries assurent à nos clients une stabilité très appréciée.» Autant d atouts qui contribuent à faire de Translait un acteur qui compte sur le marché de l export, tout en valorisant les surplus de production des coproduits laitiers et en assurant aux fournisseurs un prix d achat intéressant tout au long de l année. Un concept «win-win» qui va bientôt permettre à l entreprise de moderniser son centre de production bullois, inauguré en «Nous n avons aucune chance de vendre des corn flakes nature à l étranger. Mais des niches existent clairement pour les produits originaux et de qualité.» Simon-Pierre Kerbage, directeur de Bossy Céréales SA, à Cousset, a fait de la diversification une priorité de l entreprise broyarde. Longtemps connue pour ses flocons d avoine, ses crèmes, ses soupes et son birchermuesli, la société a progressivement élargi son assortiment. Par des céréales pour petit-déjeuner, dès les années 1980, puis, plus récemment, par des préparations élaborées avec des céréales biologiques. «L immense majorité de nos exportations, qui représentent 14% de notre chiffre d affaires, sont issues de l agriculture biologique», indique le directeur. Le boulgour de petit épeautre, les flakes au quinoa ou les flakes au sarrasin figurent ainsi parmi les produits les plus appréciés de son meilleur client étranger, situé en France. «Nous livrons aussi au Koweit, à Dubai, en Egypte, au Liban et en Thaïlande, mais de manière plus fluctuante», précise Simon- Pierre Kerbage, jamais à court d idées. «Nous avons même sorti des corn flakes aux carottes et des pétales de pain Paillasse. Ça n existe nulle part ailleurs!» Prochain marché visé par le patron d origine libanaise: la Chine. «Je projette de me rendre au SIAL (Salon international de l alimentaire), qui se tiendra au mois de mai à Saigon, afin de décrocher de nouveaux mandats.» En misant, toujours, sur le haut de gamme et la spécificité. Sans oublier l image suisse, «très forte». 10 food et foodtech à travers le monde

11 IMAGINEZ UNE BANQUE Imaginez une banque qui sert avant tout vos intérêts. Imaginez une banque au bilan exempt de titres souverains risqués et d actifs toxiques. Imaginez une banque qui anticipe l avenir depuis sept générations. Imaginez une banque qui gère et préserve votre fortune familiale. Bienvenue chez Lombard Odier. Banquiers Privés suisses depuis 1796 Conseil en investissement Gestion individuelle Planification financière Conseil juridique et fiscal Prévoyance et libre passage Conseil en hypothèques Solutions patrimoniales Conseil en philanthropie Lombard Odier & Cie, bureau de Fribourg Rue de la Banque 3, 1700 Fribourg T Genève Fribourg Lausanne Lugano Vevey Zurich

12 Visval, une stratégie internationale qui paie Sous-traitance intégrale, partenaires de vente étrangers et dépôt de brevets: le business model de Visval, à Guin, porte ses fruits. «Dès la création de l'entreprise, en 2005, nous avons visé l'international. Le marché suisse est trop petit.» Jean-Marie Cuennet, directeur de Visval, avait vu juste. Les premières commandes enregistrées par sa société, active dans la manutention de big-bags, sont venues de l étranger d Allemagne, puis d Irlande. Les big-bags? De grands conteneurs souples et très résistants, en polypropylène, utilisés notamment dans les industries pharmaceutique, chimique et alimentaire. «Il s'en vend quelque 200 millions par année», glisse Jean-Marie Cuennet. Le système développé par Visval, protégé par un brevet, permet d automatiser le remplissage et la vidange du big-bag. Une vanne passive, fixée au récipient, se connecte sur une station active universelle, qui fait partie intégrante de l installation. Tout en garantissant une herméticité parfaite et un contrôle du flux. Implantée à Guin, l entreprise a également pu compter sur le coup de pouce de la chance. Son directeur l admet volontiers: «Nous avions conclu un partenariat avec une PME française, rachetée ensuite par Tetra Pak. Le géant suédois de l emballage, présent dans le monde entier, a décidé de maintenir cette collaboration.» Forte de ces premiers succès, la technologie de Visval s est rapidement étendue à d autres types de récipients, comme les containeurs rigides en inox. Des installations de ce genre ont été réalisées depuis, en Asie notamment. Mais les évolutions ne s arrêtent pas là: «Une nouvelle version, actuellement en développement, permettra de changer le sachet interne du big-bag et de récupérer ce dernier, pour des raisons écologiques évidentes. Plusieurs clients internationaux ont déjà manifesté leur vif intérêt», se félicite Jean-Marie Cuennet. Qui souligne également la contribution technique de l Ecole d ingénieurs et d architectes de Fribourg à la conception d un produit à venir. e_ When the upper valve is connected to the lower valve, the contents are automatically released. f_ Lorsque la vanne supérieure se connecte à la vanne inférieure, le contenu est automatiquement libéré. d_ Wird das passive Verschlussventil mit der aktiven Andockeinheit verbunden, wird der Inhalt automatisch freigegeben. «En tant que petite structure, nous avons choisi de travailler avec des partenaires étrangers, en charge de la vente, et de sous-traiter la totalité de nos composants à des entreprises de la région. Seul le montage est assuré par nos soins, afin de protéger la technologie et garantir la qualité», précise le Singinois. Un business model qui fait ses preuves: Visval, dont l obtention d un deuxième brevet vient d être confirmée, devrait doubler son chiffre d affaires en Alma Extrusions AG porté par la capsule à café Le marché mondial du café en dosettes est en pleine expansion. Spécialiste de l emballage plastique, Alma Extrusions AG a même vu ses commandes augmenter de 30% en une année. «La capsule à café représente désormais le quart de notre activité totale», se réjouit Philipp Broch, responsable des ventes. Alors que l acteur numéro un du secteur a fait le choix de l aluminium, «notre entreprise fabrique déjà de la feuille plastique pour capsules compatibles. Les perspectives de croissance sont énormes», glisse le spécialiste. Etablie à Cormagens, Alma Extrusions AG travaille quasi exclusivement dans le domaine alimentaire. «Nos trois machines sont capables de fabriquer quelque 1400 kg de films plastique à l heure. Livrés sous formes de rouleaux, ils sont ensuite thermoformés dans les usines de nos clients», explique Philipp Broch. Gobelets de yoghourt, pots de confiture, barquettes pour viande ou de bouillie pour bébés: les applications sont nombreuses et variées. «Nous exportons près des 60% de notre marchandise. Principalement vers l Allemagne, l Autriche, la France et l Angleterre, mais aussi en Hollande et en Belgique», indique le responsable. En précisant que les produits finis inondent ensuite les magasins de pays beaucoup plus lointains, comme l Australie ou les Etats-Unis. Autre ambition de l entreprise: remplacer les boîtes de conserve par du plastique, plus léger et moins bruyant. «Nous nous spécialisons dans l emballage longue conservation, à fort potentiel. D autant que nos matières satisfont aux exigences les plus rigoureuses de la branche alimentaire, à savoir les normes BRC/IoP et ISO » 12 food et foodtech à travers le monde

13 JNJ Automation SA à la conquête du Canada L entreprise glânoise, avec le soutien de l Osec, se profile avec succès sur le marché québécois. D autres développements sont attendus. e_ Sébastien Jaquier, Co-Director of JNJ Automation SA: Over half of our trading volume comes from exports. f_ Sébastien Jaquier, co-directeur de JNJ Automation SA: «Actuellement, les exportations représentent près de la moitié de nos volumes.» d_ Sébastien Jaquier, Co-Direktor von JNJ Automation SA: «Derzeit exportieren wir die Hälfte unserer Produktion ins Ausland.» Active dans le domaine de la technique et de l automation industrielle, JNJ Automation SA vient de faire le grand saut de l Atlantique. «Tout est parti d une séance d information de l Osec (Office suisse d expansion commerciale) consacrée au Canada, dont la Chambre de commerce de Fribourg avait fait la publicité», raconte Sébastien Jaquier, co-directeur et président du conseil d administration. La rencontre a porté ses fruits. «Voyant notre intérêt, l Osec a traité notre dossier en bilatéral et nous a proposé une quinzaine d entreprises partenaires potentielles. Notre premier choix s est porté sur cinq d entre elles, dont quatre ont répondu positivement à notre demande d entretien», poursuit Sébastien Jaquier. Un voyage sur place, en octobre 2011, et l affaire était conclue. Les résultats ne se sont pas fait attendre. «Quelques mois plus tard, une première commande nous parvenait déjà. En 2012, deux machines d emballage d une valeur unitaire de francs ont ainsi été livrées à notre partenaire québécois, et une troisième suivra ce printemps. Le marché canadien pourrait bientôt représenter le quart de notre chiffre d affaires», se réjouit le co-directeur, pleinement satisfait du soutien apporté par l Osec. Jusqu alors, les exportations de l entreprise de Prez-vers-Siviriez se limitaient à l Europe. «Dans nos deux domaines de prédilection, les machines d emballage et les robots de soins des fromages, elles concernaient principalement la France», précise Sébastien Jaquier. Qui, en plus du Canada, entrevoit de belles possibilités de développement en Europe du Nord. Mais les ambitions de JNJ Automation SA ne s arrêtent pas là. «Nous avons exporté plus d un millier de fours alimentaires, en sous-traitance, pour le compte d une entreprise internationale basée en Suisse. Un nouveau modèle, compatible avec nos propres machines d emballage, est actuellement en fin de développement. Nous espérons en commencer la vente cette année. Il s agit de proposer la chaîne complète à nos clients.» Un essor qui n est pas sans conséquence: à l étroit dans leur locaux, les quarante employés de la société glânoise intégreront un nouveau site, à Romont, dès l an prochain. Frewitt et l alimentaire: «Il y a un business à prendre» Si l alimentaire ne représente encore que 5% des activités de Frewitt fabrique de machines SA, dont 40% à l export, cette proportion pourrait bientôt prendre l ascenseur. «L expertise acquise dans l industrie pharmaceutique, qui concentre l essentiel de nos revenus, est un atout. Des clients comme Roche ou Novartis constituent une excellente carte de visite, en Suisse comme à l étranger», glisse Antoine Virdis, directeur de l entreprise sise à Granges-Paccot. Car, en matière de manutention et de réduction dimensionnelle de poudres diverses, spécialité de Frewitt, les exigences de l industrie alimentaire se rapprochent toujours plus de celles du monde médical. Antoine Virdis l admet d ailleurs volontiers: «Nous n avons pas activement cherché à intégrer le marché de l alimentaire. Mais les demandes, d abord sporadiques, se sont faites plus régulières. Et avec la tendance actuelle aux nutriments et aux alicaments, il y a un business à prendre.» Parmi ses clients suisses, Frewitt compte quelques sociétés bien connues comme Cremo, Ricola ou Nestlé. Mais ses systèmes d acheminement, de broyage ou de tamisage se retrouvent jusqu en Hollande, en Pologne, en Côte d Ivoire, à Singapour et aux Etats-Unis. «Nos installations s'adaptent à 100% à la demande spécifique du client. Nous livrons du sur-mesure, clé en mains, s adaptant parfaitement au cahier des charges du client. C est là notre principal atout de compétitivité. Surtout dans le domaine alimentaire, où les marges sont plus réduites», explique Antoine Virdis. Bien qu'elles se destinent de plus en plus au marché international, les machines de Frewitt sont entièrement produites en Suisse. «Nous sous-traitons la fabrication des pièces usinées et une partie de la soudure et du polissage. Tout le reste, de l'étude de faisabilité au montage sur site, en passant par l'ingénierie, l'assemblage et les tests de fonctionnement, est assuré à l'interne. Notre filiale Frewitt China, qui compte 23 collaborateurs à Shangai (contre 75 à Granges- Paccot), s'occupe uniquement du marché chinois», précise le directeur. food et foodtech à travers le monde 13

14 Suisse. Naturellement. Les Fromages de Suisse. AUDIT FIDUcIAIre conseil La fiduciaire privilégiée des PME, des administrations publiques et des institutions sans but lucratif. BDO SA Route des Arsenaux Fribourg Tél BDO est sponsor de la Chambre de commerce Fribourg.

15 Les exportations, moteur de croissance du Gruyère AOC Quelque tonnes du célèbre fromage sont écoulées à l étranger, soit 40% du total DE LA PRODUCTION. A moyen terme, l Interprofession du Gruyère table sur tonnes. «L avenir du Gruyère AOC passe par les exportations. En effet, le potentiel d accroissement des ventes en Suisse est faible», note Philippe Bardet, directeur de l Interprofession du Gruyère. Chaque année, près de tonnes du célèbre fromage sur une production totale de sont vendues hors des frontières helvétiques. Avec 2600 tonnes, les Allemands sont les plus gros acheteurs étrangers de Gruyère AOC, juste devant les Américains (2500) et les Français (2400). «A moyen terme, nous souhaiterions faire grimper notre production totale à tonnes par an, dont la moitié au moins serait exportée. Nous avons notamment un gros potentiel de croissance aux Etats-Unis et dans les pays du Nord de l Europe», estime Philippe Bardet. Autant de prévisions qui sont tout particulièrement réjouissantes pour le canton de Fribourg, dont est issue la moitié de la production suisse de Gruyère soit environ 2000 postes de travail directement liés à l activité. Et qui poussent les acteurs régionaux à viser les marchés étrangers. Les activités exportatrices figurent ainsi depuis 2010 dans le viseur de Fromage Gruyère SA, seul affineur de Gruyère AOC établi dans le district du même nom. Actuellement, la société bulloise vend environ 15% de sa production hors des frontières helvétiques. «Notre stratégie d exportation tourne surtout autour du Gruyère AOC 1655», souligne son directeur, Gérald Roux. Joyau de la maison, ce fromage affiné durant au moins douze mois au sel des Alpes rend hommage à l année des premières traces écrites de l appellation «Gruière». Il est surtout issu d une sélection minutieuse, effectuée dans les fromageries partenaires. «En mettant sur les marchés étrangers ce Gruyère de premier choix, destiné aux enseignes qui misent sur la qualité, nous évitons de neutraliser les activités internationales des autres affineurs suisses.» Ce qui n empêche pas l entreprise fribourgeoise de proposer d autres produits à l export, comme les Gruyère AOC classique e_ Top-quality milk and traditional know-how are two key ingredients behind the global success of Gruyère AOC. f_ Qualité du lait et savoir-faire traditionnel sont deux clés du succès mondial du Gruyère AOC. d_ Höchste Milchqualität und traditionelle Herstellung sind zwei der Schlüssel zum weltweiten Erfolg des Gruyère AOC. et d alpage, le Vacherin fribourgeois AOC, la fondue moitié-moitié, la Tête de moine AOC ou encore le Raclette AOC. Déjà présent en France, en Espagne, en Angleterre, en Allemagne, aux Etats-Unis, au Canada et au Mexique, de même qu'en Asie et en Afrique, Fromage Gruyère SA envisage de réaliser, à terme, un tiers de ses recettes à l étranger. Une ambition portée, selon Gérald Roux, par la «fierté d être Fribourgeois et de représenter un canton qui, à notre image, allie la tradition et l innovation». Romont, nouvelle capitale de Nespresso Avec l implantation prochaine de Nespresso à Romont, le canton de Fribourg renforcera de belle manière son secteur alimentaire, déjà très dynamique. Le troisième centre de production du géant du café en capsules après Orbe et Avenches devrait ouvrir ses portes au premier semestre Devisé à 300 millions de francs, le complexe générera, à moyen terme, quelque 400 emplois directs. «Mais pour chaque poste de travail créé dans le centre de production, trois emplois indirects devraient voir le jour au sein de la chaîne logistique», souligne Daniel Weston, avocat général de Nestlé Nespresso SA. Pour des raisons concurrentielles, l entreprise ne fournit pas de chiffres détaillés. Elle précise toutefois que la fabrique fribourgeoise sera similaire, en termes de conception, à celle d Avenches, dans le canton de Vaud voisin. Selon les estimations, près de cinq milliards de dosettes y sont produites chaque année. A quels pays étrangers la production fribourgeoise se destine-t-elle? «Les principaux débouchés de Nespresso continuent d être les marchés traditionnels européens», indique Daniel Weston, avant de nuancer: «En 2011, la part du chiffre d affaires externe à l Europe a progressé à 15%. Nous continuons à voir une forte croissance dans ces régions, en particulier aux États- Unis et en Asie.» food et foodtech à travers le monde 15

16 Milco Sa Route Principale 122 Case postale CH-1642 Sorens Tel : Fax : qualité et authenticité Fromagerie Moléson Sa Route de Villarsel 30 CH-1694 Orsonnens Tel : Fax :

17 La croissance ininterrompue de JetSolutions SA Spécialisée dans la manutention de poudres et de liquides, l entreprise dépasse les dix millions de francs de chiffre d affaires, Dont la moitié à l étranger. e_ Dosing and weighing equipment are among the solutions exported by JetSolutions for the chemicals, pharmaceuticals and food sectors. f_ Les installations de dosage et pesage font partie des solutions exportées par JetSolutions SA dans les domaines de la chimie, de la pharma et de l alimentaire. d_ Die Dosier- und Wiegeanlagen gehören zu den Lösungen, die JetSolutions SA für die Chemie-, Pharma- und Nahrungsmittelindustrie exportiert. L histoire de JetSolutions SA est celle d une croissance ininterrompue. Spécialisée dans la manutention de poudres et de liquides, l entreprise a franchi, en 2012, la barre des dix millions de francs de chiffre d affaires annuel. «La proportion varie d une année à l autre, mais depuis 2009, nous avons réalisé, en moyenne, plus de la moitié de nos ventes à l étranger», calcule Patrick Mayor, co-directeur, avec Daniel Leva, de la société basée à Rossens. Depuis 2002, année de sa création, JetSolutions SA n a cessé d élargir sa palette de produits et de clients. «Aujourd hui, nos solutions sont utilisées pour diverses applications transport, mélange, dosage, réduction ou encore confinement et dans des domaines très différents: l alimentaire, bien sûr, mais aussi le biotech, la pharma, la chimie et les installations de viabilité hivernale», précise Patrick Mayor. De fait, la liste des produits de consommation manipulés, durant leur processus industriel, par des installations de JetSolutions SA, est particulièrement longue: barres chocolatées, sauce aux champignons, huiles, arômes, épices, lait, sucre, boissons énergisantes ou sirop pour la toux. Sans oublier, hors alimentaire, le tabac, les pesticides, les plaquettes de frein, les engrais ou les médicaments. «L Allemagne et le Bénélux sont des marchés d exportation très forts, où nous bénéficions de nombreux partenariats avec des entreprises étrangères. Les Etats-Unis nous laissent entrevoir de belles perspectives, auxquelles s ajoutent quelques contrats épisodiques avec la Scandinavie, l Italie et la France», résume Patrick Mayor. Dans un contexte économique difficile, le patron compte sur les principaux atouts de JetSolutions SA: un catalogue de plus en plus étoffé, la capacité de répondre aux besoins spécifiques de la clientèle et la matière grise de ses collaborateurs. «Le plus important, ce sont les idées.» Le Vacherin Fribourgeois AOC, bien plus qu un fromage à fondue «La courbe de nos exportations, en croissance d environ 30% sur dix ans, se calque sur celle de nos ventes globales. En 2012, nous avons ainsi écoulé 258 tonnes de Vacherin Fribourgeois AOC à l étranger, soit 10% de notre production totale de 2650 tonnes.» Mais pour Lionel Martin, secrétaire de l Interprofession du Vacherin Fribourgeois, l heure n est pas à la conquête de nouveaux territoires. «Nos marchés actuels disposent encore d un grand potentiel de développement.» Avec 161 tonnes consommées en 2012, les Français restent les premiers clients étrangers, et de loin, du fromage fribourgeois à pâte mi-dure. «L Allemagne, le Bénélux, l Espagne, l Italie, le Canada et les Etats- Unis se partagent le reste de nos exportations», précise le spécialiste. Qui, à l horizon 2020, vise une production totale de 3000 tonnes. Chez Vacherin Fribourgeois SA, principal affineur avec Cremo du savoureux fromage, la concrétisation des objectifs de croissance passe aussi par le lancement de produits à valeur ajoutée. «Notre procédé de pasteurisation nous permet, par exemple, de proposer une fondue moitié-moitié 100% naturelle, sans agents conservateurs, mais avec une longue date de conservation. Idéal pour l exportation!» glisse Christian Duc, directeur de l entreprise bulloise. Le patron en convient toutefois: «Pour que le Vacherin Fribourgeois AOC soit consommé toute l année, et pas seulement en hiver, il nous faut aussi dépasser cette réputation de fromage à fondue.» D où l arrivée du Rustic, un Vacherin haut de gamme reconnaissable à sa croûte plissée, frottée à la main. «Il se vend notamment sur les marchés, en France, et dans les restaurants gastronomiques. Depuis l automne 2012, nous le livrons aussi dans une vingtaine de crémeries de luxe, à Paris.» food et foodtech à travers le monde 17

18 Ensemble bâtissons l avenir. Mit Ihnen gestalten wir die Zukunft. universitas friburgensis UNIVERSITÉ DE FRIBOURG / UNIVERSITÄT FREIBURG

19 Some of Fribourg s finest exports... Ces Fribourgeois qui s exportent... Freiburgerinnen erobern die Welt... Peter Aerschmann, 44 ans, artiste vidéaste Il a grandi dans la ferme familiale de Zumholz et reste «très attaché» au canton de Fribourg. Pourtant, c est au-delà des montagnes et des mers, du côté de la Chine, de l Afrique du Sud ou des Etats-Unis, que prennent vie les œuvres de Peter Aerschmann. Caméra et appareil photo toujours à portée de main, l artiste parcourt le monde afin de faire le plein de personnages et d objets, qu il retouche ensuite sur son ordinateur. Au final, le Fribourgeois recrée, via ses images, vidéos et installations interactives, des réalités fictives. Le quadragénaire, qui vit et travaille désormais à Berne, ne voyage pas seulement pour récolter de la matière première. Il fait partie des rares artistes visuels fribourgeois qui exposent à l étranger. Ces dernières années, les mondes imaginaires de Peter Aerschmann ont été montrés à Venise, Budapest, Ljubljana et Stuttgart, mais aussi à New York, Cape Town, Pékin et Calgary. Quant à la galerie qui le représente, elle est basée à Paris. «Ma première vraie expérience internationale, en tant qu artiste, a été la résidence de six mois à Berlin offerte par le canton de Fribourg. J ai réalisé l importance de se faire un réseau de contacts dépassant les frontières helvétiques.» Ironie du sort, pour un Singinois formé entre Bâle et Berne, puis brièvement installé dans la capitale allemande: c est plutôt du côté de la Suisse romande, puis de Paris, que sa carrière a vraiment décollé. «Apparemment, mon langage visuel touche davantage les francophones», sourit l Alémanique. Alain Riedo, 56 ans, directeur opérationnel de Fribourgissima «La position de Fribourg en Suisse est particulière. A la frontière entre les deux langues, notre canton est parfois oublié. D où l importance de nous mettre nous-mêmes en avant.» Forts de ce constat, la Direction de l économie et de l emploi et la Chambre de commerce et d industrie Fribourg (CCIF) dont Alain Riedo est le directeur ont lancé, il y a quelques années, Fribourgissima. Ce «réseau noir-blanc» se donne pour but de mettre en lien les Fribourgeois «d ici et d ailleurs, d origine ou de cœur». L association, sise dans les locaux de la CCIF, suit deux axes: faciliter les contacts à l étranger des entrepreneurs fribourgeois et présenter les atouts du canton à l extérieur afin d y promouvoir les investissements. Pour parvenir à leurs fins, Alain Riedo et son équipe mettent sur pied un important congrès bisannuel dans la capitale cantonale, ainsi que des séminaires et rencontres, à la fois en Suisse et à l étranger. Fribourgissima, c est également un réseau en ligne. «Nous essayons de constituer une cartothèque des Fribourgeois», explique le directeur opérationnel, qui se réjouit de compter près de 2800 membres sur cette plateforme, dont 45% sont issus du canton de Fribourg, 30% du reste de la Suisse et 25% de l étranger. «Grâce à cet outil, plusieurs personnes ont déjà trouvé du travail et nous avons pu faire venir des conférenciers de renom à Fribourg». Alain Riedo en est convaincu: sa région abrite une authenticité et un sens des valeurs qui méritent d être «vendus» à l extérieur. «Fribourgissima contribue à ce rayonnement!» A tel point que d autres cantons songent à imiter le concept. focus 19

20 Une brique en carton pour conserver soupes et légumes Tetra Pak, géant de l emballage, a choisi son site de Romont pour fabriquer Tetra Recart. Ce contenant de nouvelle génération est exporté à 100%. e_ Tetra Recart, a new-generation packaging solution, is manufactured exclusively at the Swedish giant s Fribourg plant. f_ L emballage Tetra Recart, de nouvelle génération, est exclusivement fabriqué sur le site fribourgeois du géant suédois. d_ Die neue Verpackung Tetra Recart wird ausschliesslich am Freiburger Standort des schwedischen Konzerns hergestellt. Depuis deux siècles, la boîte de conserve en fer-blanc règne en maître sur les gardemanger de la planète. Désormais, le secteur de la conservation d aliments tels que soupes ou légumes doit compter sur un nouvel acteur: la brique de carton Tetra Recart, imaginée par le géant suédois de l emballage Tetra Pak. «Contrairement au métal, le carton est renouvelable à 70%. Quant à la forme de notre brique, elle permet un gain de place de 40% dans les rayons des magasins», souligne Bernard Gendre, le directeur du site romontois de Tetra Pak. Tetra Recart, dont le concept a été lancé il y a une petite dizaine d années, est pour l instant exclusivement produit en terres fribourgeoises. «Le fait qu on nous ait confié cette tâche montre que la Suisse a une image de qualité et de fiabilité», estime le responsable. Dans le chef-lieu glânois, plus de la moitié des 140 collaborateurs du groupe se consacrent à l impression, au découpage et à la soudure des précieux emballages. Ces derniers sont ensuite livrés «dans le monde entier chez nos clients, qui s occupent euxmêmes du remplissage». Dans le monde entier, vraiment? «Pour l instant, nous n avons pas de clients en Suisse.» Bernard Gendre et ses troupes exportent donc à 100% ce produit, dont le marketing et les ventes sont gérés depuis la Suède. En 2012, près de 400 millions d emballages ont été expédiés vers l Italie, la Thaïlande, le Chili, etc. Un total annuel qui devrait passer à 455 millions, en 2013, puis continuer à grimper. Mais les rails qui longent le site fribourgeois ne servent pas uniquement à acheminer vers l étranger les briques Tetra Recart. «Ici, à Romont, nous fabriquons également un film plastique soufflé («blown film») destiné à renforcer l'étanchéité de certains emballages de Tetra Pak», explique Bernard Gendre. Des granulés de polyéthylène sont chauffés puis soufflés dans une machine, donnant naissance à un film transparent stocké en gros rouleaux. Les quelque 6000 tonnes produites chaque année sont livrées à d autres usines Tetra Pak à travers le monde. «Dans ce cas aussi, la totalité de la production est exportée. Mais elle reste interne au groupe.» Ladurée: des douceurs «made in Fribourg» dans le monde entier Centraliser la fabrication internationale afin que partout, dans le monde, le produit ait le même goût et surtout la même qualité: forte de ce concept, la maison Ladurée a installé, en 2011, sur la commune de Bas-Intyamon, une manufacture flambant neuve, chargée de confectionner ses macarons destinés à l exportation. Depuis le site gruérien, les célèbres pâtisseries rondes sont acheminées vers les Etats-Unis, la Turquie, le Liban, le Qatar, Dubaï, l Australie, Hong Kong, la Suède, la Belgique et le Luxembourg, précise David Holder, président de la prestigieuse entreprise française. «En parallèle des macarons, nous avons élaboré une stratégie de développement axée sur le chocolat, qui gagnera en importance dans un futur proche», ajoute Holder. Et dont l usine fribourgeoise est le centre de la stratégie. L énergique président sillonne la planète afin d inaugurer de nouvelles enseignes de la marque. Autant de succursales dont l'approvisionnement représente, pour les soixante collaborateurs suisses, près de 1100 tonnes annuelles de production, pour les soixante collaborateurs suisses. Seule la marchandise destinée au marché français, en effet, est élaborée dans l usine parisienne de Ladurée. Et le nombre de bras s activant sur les 4500 m 2 de la manufacture gruérienne va aller croissant, puisque David Holder ambitionne de tripler le chiffre d affaires de sa société d ici food et foodtech à travers le monde

informations statistiques

informations statistiques 06 INDUSTRIE, commerce ET SERVICES n 10 février 2013 Le commerce extérieur du canton de Genève en 2011 En 2011, selon les résultats définitifs de la statistique du commerce extérieur établie par l Administration

Plus en détail

Communiqué de presse

Communiqué de presse Communiqué de presse Groupe Barry Callebaut Ventes pour le 1 er trimestre de l exercice 2014/15 Un début d exercice nettement supérieur à la croissance du marché mondial Volume des ventes en hausse de

Plus en détail

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre

Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives. CCI International Centre CCI International Centre NUMÉRO 08 LE CAHIER SPÉCIAL DE L OBSERVATOIRE DES ENTREPRISES À L INTERNATIONAL 2015 Les entreprises exportatrices en région Centre : dynamique et perspectives Une publication

Plus en détail

AD printemps 2014. Assemblée des délégués FROMARTE jeudi 10 avril 2014 3001 Berne

AD printemps 2014. Assemblée des délégués FROMARTE jeudi 10 avril 2014 3001 Berne AD printemps 2014 Assemblée des délégués FROMARTE jeudi 10 avril 2014 3001 Berne AD printemps 2014 3. Évolution des conditions cadres du marché du lait / Présentation des Priorités 2014 2017 de FROMARTE

Plus en détail

Défis du tourisme canadien et occasions à saisir

Défis du tourisme canadien et occasions à saisir Défis du tourisme canadien et occasions à saisir Présentation dans le cadre du Symposium sur les mesures de performance et les contributions économiques du tourisme Le 25 septembre 2012 Que signifie le

Plus en détail

C o m m u n i q u é d e p r e s s e

C o m m u n i q u é d e p r e s s e Conférence tél. / webcast pour médias & analystes aujourd hui à 09h00 HEC Le leader mondial des fabricants de chocolat se renforce considérablement dans la transformation du cacao Barry Callebaut s apprête

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT CHIFFRE D AFFAIRES PREMIER TRIMESTRE 2015 1 er TRIMESTRE 2015 : LA DYNAMIQUE DE CROISSANCE DES ACTIVITES COMMUNICATION & SHIPPING SOLUTIONS SE POURSUIT Forte croissance du chiffre d affaires Communication

Plus en détail

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013

Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Global Entertainment & Media Outlook 2009-2013 Perspectives de croissance de l industrie des Médias et des Loisirs 25 Juin 2009 01 François ANTARIEU, Associé PwC, Responsable France de l Industrie Médias

Plus en détail

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque

Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire suisse: une histoire à succès, mais aussi à risque Le secteur bancaire génère presque 1% du produit intérieur brut (PIB) de la Suisse; il représente ainsi une branche essentielle de

Plus en détail

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007).

Revenu par habitant le plus élevé de toutes les grandes économies de la région (9.670 dollars en 2007). Sandra Fuentes-Berain Ambassadeur Ambassade du Mexique en Belgique et au Luxembourg Mission du Mexique auprès de l Union européenne. I. Introduction Mexique : 13 ème économie du monde (PIB), 8 ème importateur,

Plus en détail

Indicateur export des PME 3 e trimestre 2013: le meilleur climat export depuis deux ans

Indicateur export des PME 3 e trimestre 2013: le meilleur climat export depuis deux ans Communiqué de presse Indicateur export des PME 3 e trimestre 2013: le meilleur climat export depuis deux ans Zurich, 10.07.2013. Les PME exportatrices n avaient plus été aussi optimistes depuis l été 2011.

Plus en détail

Compétences étendues. Solutions personnalisées.

Compétences étendues. Solutions personnalisées. Compétences étendues. Solutions personnalisées. Entreprise Leader du marché suisse des solutions d emballages sur mesure En tant que leader sur le marché suisse des solutions d emballage sur mesure produites

Plus en détail

Projections du nombre total d étudiants internationaux d ici 2025. Source : Unesco Institute for Statistics, calculs France Stratégie

Projections du nombre total d étudiants internationaux d ici 2025. Source : Unesco Institute for Statistics, calculs France Stratégie SYNTHÈSE Trois grandes tendances mondiales Transnationalisation La géographie de l économie mondiale du savoir connaît de profonds bouleversements depuis plusieurs décennies. L innovation et la recherche

Plus en détail

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE

LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE Le 20 janvier 2011 LA CONFIANCE DES MARCHÉS ÉMERGENTS EST EN HAUSSE TANDIS QUE CELLE DES MARCHÉS DÉVELOPPÉS RECULE ***La confiance des marchés asiatiques se rapproche de son niveau d avant la crise***

Plus en détail

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers

Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers Maroc Etat des lieux de la coopération internationale et des investissements étrangers U Etude réalisée sous la direction d IDEFIE par Charline Jacob-Nassimian Juillet 2010 UI. La situation économique

Plus en détail

Les produits laitiers biologiques présentés à Biofach

Les produits laitiers biologiques présentés à Biofach Les produits laitiers biologiques présentés à Biofach Reportage photographique réalisé par les étudiants de la Licence ABCD lors d un voyage d étude à Nuremberg à l édition 2015 de Biofach Du 11 au 14

Plus en détail

TENDANCES REGIONALES PICARDIE

TENDANCES REGIONALES PICARDIE TENDANCES REGIONALES PICARDIE OCTOBRE 2007 Picardie Tendances régionales OCTOBRE 2007 Page 1 sur 7 Vue d ensemble de l activité économique Période sous revue : SEPTEMBRE 2007 INDUSTRIE Poids des effectifs

Plus en détail

L industrie automobile au Maroc

L industrie automobile au Maroc المملكة المغربية Royaume du Maroc Département des Statistiques des Echanges Extérieurs L industrie automobile au Maroc -Performance à l export- -Décembre 203- Introduction L ouverture commerciale et la

Plus en détail

II. Commerce des marchandise

II. Commerce des marchandise II. Commerce des marchandise En, le commerce des marchandises a augmenté de 14 pour cent en volume. Parmi les grands groupes recensés, ce sont les produits manufacturés qui affichent la croissance la plus

Plus en détail

Mise à jour sur l Irlande T2 2015. Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires

Mise à jour sur l Irlande T2 2015. Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires Mise à jour sur l Irlande T2 2015 Les atouts de l Irlande font de l Irlande un grand pays pour les affaires Pourquoi l Irlande? Les entreprises sont attirées par l Irlande pour diverses raisons Irlande,

Plus en détail

MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE

MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE ORGANISATION DE COOPÉRATION ET DE DÉVELOPPEMENT ÉCONOMIQUES ORGANISATION FOR ECONOMIC CO-OPERATION AND DEVELOPMENT MESURER LA MONDIALISATION: LE POIDS DES MULTINATIONALES DANS LES ÉCONOMIES DE L'OCDE GUIDE

Plus en détail

Exporter où et comment? : Vous accompagner à l international jeudi 24 septembre 2015 Les activités de Business France Export : Le développement international des entreprises Invest : La prospection et

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013

Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Le commerce extérieur de la Suisse en 2013 Résumé L excédent commercial suisse affiche un nouveau record en 2013, à 26,6 Mds CHF (environ 4,5% du PIB). Recevant près de 55% des exportations suisses, l

Plus en détail

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul

FAITS SAILLANTS. de la République populaire de Chine (SIPO) a été le seul Le nombre de dépôts de demandes en matière de propriété intellectuelle a poursuivi sur sa lancée d avant la crise, celui des dépôts de demandes de brevet augmentant à son rythme le plus fort en près de

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE

COMMUNIQUÉ DE PRESSE : UNE BELLE PERFORMANCE Chiffre d affaires supérieur à un milliard d euros, en hausse de 5,6% hors effets de change Marge opérationnelle courante1 : 25,6% du chiffre d'affaires Marge nette2 : 15,4% du

Plus en détail

CANADA. Les relations commerciales de la Belgique avec le

CANADA. Les relations commerciales de la Belgique avec le Les relations commerciales de la Belgique avec le CANADA Cette note est également disponible sur le site internet de l Agence pour le Commerce extérieur : www.abh-ace.be P a g e 1 TABLE DES MATIÈRES 1

Plus en détail

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres Edition 2015/2016 La place bancaire de Zurich Faits et chiffres Edition 2015/2016 Avant-propos Pour la région zurichoise, la place bancaire de Zurich revêt une importance décisive. Elle apporte une contribution significative

Plus en détail

Etude sur l industrie alimentaire au Maroc

Etude sur l industrie alimentaire au Maroc Département des Statistiques des Echanges Extérieurs Etude sur l industrie alimentaire au Maroc Avril 215 Plan 1. Contexte mondial 2. Indicateurs clés 3. Production et balance commerciale 4. Principales

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGCIS-Banque de France auprès des visiteurs venant de l étranger

Plus en détail

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 109 Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs

Plus en détail

Le papier recyclé la matière première respectueuse de l environnement

Le papier recyclé la matière première respectueuse de l environnement Le papier recyclé la matière première respectueuse de l environnement LE VIEUX PAPIER RESTE ICI Innovateurs par tradition www.perlen.ch Aussi écologique que possible La société Perlen Papier a été fondée

Plus en détail

Click to edit Master title style

Click to edit Master title style Le Service des délégués commerciaux MAECI: Orientation et rôle Investissement étranger direct (IED) Anderson Blanc Délégué commercial Click to edit Master title style Investissement & Innovation Coordonnateur

Plus en détail

Quelques conseils logistiques aux PME de l agro-alimentaire pour exporter en Europe

Quelques conseils logistiques aux PME de l agro-alimentaire pour exporter en Europe Quelques conseils logistiques aux PME de l agro-alimentaire pour exporter en Europe Jean-Patrice Netter, Président de Diagma La France paraît-il n exporte pas assez. C est vrai que la France n est pas

Plus en détail

Café pays USA. Un événement organisé par CCI International Franche-Comté, avec le soutien de Business France et de la Région

Café pays USA. Un événement organisé par CCI International Franche-Comté, avec le soutien de Business France et de la Région Café pays USA 10èmes Clés de l International Un événement organisé par CCI International Franche-Comté, avec le soutien de Business France et de la Région Avec la participation de : Arnaud LERETOUR, Directeur

Plus en détail

Rapport sur le premier semestre 2015. Tornos Holding SA

Rapport sur le premier semestre 2015. Tornos Holding SA Rapport sur le premier semestre 2015 Tornos Holding SA Tornos s impose dans un environnement économique difficile Mesdames et Messieurs, Chers actionnaires, L exercice en cours a commencé par un coup de

Plus en détail

ECOLE DES MINES DE NANCY

ECOLE DES MINES DE NANCY Emploi ECOLE DES MINES DE NANCY FORMATION INGÉNIEUR CIVIL DES MINES ENQUÊTE D INSERTION de la PROMOTION 2005 DIPLÔMÉE en 2008. Cette analyse est issue des résultats collectés par l Ecole des Mines de Nancy

Plus en détail

Le tourisme international en France

Le tourisme international en France Le tourisme international en France Le tourisme international en France 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête Dgcis - Banque de France auprès des visiteurs venant de l

Plus en détail

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres

La place bancaire de Zurich. Faits et chiffres La place bancaire de Zurich Faits et chiffres Avant-propos Pour l agglomération du grand Zurich, la place bancaire revêt une importance économique et sociale tout à fait centrale. En particulier parce

Plus en détail

AS Equities Opportunity Switzerland (CHF)

AS Equities Opportunity Switzerland (CHF) AS Investment Management (CHF) Rapport annuel 2011 Philosophie d investissement AS Equities - Opportunity Switzerland est un fonds long-short en actions suisses, avec une faible corrélation au marché suisse.

Plus en détail

COMMERCE EXTÉRIEUR Bilan 2013

COMMERCE EXTÉRIEUR Bilan 2013 > Les synthèses de FranceAgriMer juin 214 numéro22 VINS COMMERCE EXTÉRIEUR Bilan 213 12 rue Henri Rol-Tanguy / TSA 22 / 93555 Montreuil cedex Tél. : +33 1 73 3 3 / Fax : +33 1 73 3 3 3 www.franceagrimer.fr

Plus en détail

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE

6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE 6 e partie LE TOURISME INTERNATIONAL EN FRANCE Le tourisme international en France - 6 L enquête auprès des visiteurs venant de l étranger (EVE) L enquête DGE-Banque de France auprès des visiteurs venant

Plus en détail

Industry Fact Sheet February 2013. Pourquoi les solutions de convoyage efficaces sont de plus en plus nécessaires

Industry Fact Sheet February 2013. Pourquoi les solutions de convoyage efficaces sont de plus en plus nécessaires Industry Fact Sheet February 2013 Pourquoi les solutions de convoyage efficaces sont de plus en plus nécessaires 963,0 820,5 Le e-commerce a le vent en poupe 572,5 630,5 Le commerce électronique poursuit

Plus en détail

Table des matières (1 de 4)

Table des matières (1 de 4) Le calepin Le commerce extérieur du Québec constitue un aide-mémoire sur les échanges de biens et de services du Québec. Cet outil réunit surtout des données sur les exportations et les importations et

Plus en détail

À PROPOS DE MORPHO POUR UNE VIE PLUS SÛRE ET PLUS SIMPLE

À PROPOS DE MORPHO POUR UNE VIE PLUS SÛRE ET PLUS SIMPLE À PROPOS DE MORPHO POUR UNE VIE PLUS SÛRE ET PLUS SIMPLE SAFRAN AÉRONAUTIQUE ET ESPACE Safran est un groupe international de haute technologie, équipementier de premier rang dans les domaines de l aéronautique,

Plus en détail

SOMMAIRE DOSSIER DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE LISTE DES EXPOSANTS L INDUSTRIE AUTOMOBILE AU MAROC

SOMMAIRE DOSSIER DE PRESSE COMMUNIQUE DE PRESSE LISTE DES EXPOSANTS L INDUSTRIE AUTOMOBILE AU MAROC DOSSIER DE PRESSE SOMMAIRE COMMUNIQUE DE PRESSE LISTE DES EXPOSANTS L INDUSTRIE AUTOMOBILE AU MAROC 1. Un cadre sectoriel prometteur 4 2. Principaux indicateurs 4 3. Chiffres clés du secteur 5 3.1. Une

Plus en détail

Le commerce extérieur de la Belgique

Le commerce extérieur de la Belgique Le commerce extérieur de la Belgique janvier-septembre 2010 Le commerce extérieur de la Belgique à l issue des 9 premiers mois de 2010 (Source: BNB concept communautaire*) Analyse des chiffres des 9 premiers

Plus en détail

Présentation du Groupe

Présentation du Groupe Présentation du Groupe Nestlé: Good Food, Good Life La société leader mondial dans la nutrition, la santé et le bien-être 2 Nestlé en un coup d'oeil : chiffres-clés ventes de CHF 108 milliards en 2009

Plus en détail

65 ans de relations Suisse Chine : chances et défis

65 ans de relations Suisse Chine : chances et défis 65 ans de relations Suisse Chine : chances et défis Gérald Béroud, fondateur de SinOptic et président de la Section romande de la Société Suisse Chine Notre prospérité dépend-elle de l essor de la Chine?

Plus en détail

Qu est-ce que la compétitivité?

Qu est-ce que la compétitivité? Qu est-ce que la compétitivité? Le but de ce dossier pédagogique est d expliquer la notion de compétitivité d une entreprise, d un secteur ou d un territoire. Ce concept est délicat à appréhender car il

Plus en détail

2014-2015. Perspectives économiques

2014-2015. Perspectives économiques 2014-2015 Perspectives économiques Publié par : Ministère des Finances Province du Nouveau-Brunswick Case postale 6000 Fredericton (Nouveau-Brunswick) E3B 5H1 Canada Internet : www.gnb.ca/0024/index-f.asp

Plus en détail

VADEMECUM COMMERCE EXTÉRIEUR DÉCOUVREZ L APP DE S-GE!

VADEMECUM COMMERCE EXTÉRIEUR DÉCOUVREZ L APP DE S-GE! Edition 2015 VADEMECUM COMMERCE EXTÉRIEUR DÉCOUVREZ L APP DE S-GE! Sommaire LE MOT DU DIRECTEUR 3 SERVICES DE SWITZERLAND GLOBAL ENTERPRISE 4 Export Promotion 4 Import Promotion 4 Invest Promotion 5 RÉSEAU

Plus en détail

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL

DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL / LES ENTREPRISES 2008 DU NORD-PAS DE CALAIS ET L INTERNATIONAL /////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////2008 Observatoire

Plus en détail

Etablissement national des produits de l agriculture et de la mer

Etablissement national des produits de l agriculture et de la mer FranceAgriMer Etablissement national des produits de l agriculture et de la mer Direction Générale de FranceAgriMer Mission des Affaires Européennes et Internationales Taipei / Décembre 2014 FranceAgriMer

Plus en détail

La métallurgie suisse et la fabrication de machines en pleine forme

La métallurgie suisse et la fabrication de machines en pleine forme La métallurgie suisse et la fabrication de machines en pleine forme Environ 5% de la population active vit de la métallurgie et de la fabrication de machines, ce qui classe ces branches parmi les principaux

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

Echanges commerciaux

Echanges commerciaux Echanges commerciaux Fiche 13 06 02 Parmi les quatre territoires considérés, le département de l Ain et le canton de Genève ont une économie très tournée vers l extérieur. Leurs échanges commerciaux, par

Plus en détail

LE PROCESSUS D INVESTISSEMENT ET LA STRATÉGIE CANADIENNE. Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada 14 juin 2011

LE PROCESSUS D INVESTISSEMENT ET LA STRATÉGIE CANADIENNE. Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada 14 juin 2011 LE PROCESSUS D INVESTISSEMENT ET LA STRATÉGIE CANADIENNE Ministère des Affaires étrangères et du Commerce international du Canada 14 juin 2011 Le processus d investissement Organismes /Agences Analyse

Plus en détail

à la Consommation dans le monde à fin 2012

à la Consommation dans le monde à fin 2012 Le Crédit à la Consommation dans le monde à fin 2012 Introduction Pour la 5 ème année consécutive, le Panorama du Crédit Conso de Crédit Agricole Consumer Finance publie son étude annuelle sur l état du

Plus en détail

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, )

les facilités d approvisionnement en matières premières la proximité du marché acheteur les infrastructures (ports, aéroports, routes, ) Chap 12 : Les firmes multinationales dans l économie mondiale Les entreprises qui produisaient et se concurrençaient autrefois sur leur marché national agissent désormais au niveau mondial. La plupart

Plus en détail

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI

Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Présentation à l Association des économistes québécois Le 19 mai 25 Les perspectives mondiales, les déséquilibres internationaux et le Canada : un point de vue du FMI Kevin G. Lynch Administrateur Fonds

Plus en détail

Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer!

Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer! Le grand rendez-vous des exportateurs à ne pas manquer! www.forum-export.ca Palais des Congrès de Montréal Montréal (Québec) 12 et 13 novembre 2003 Un forum de mobilisation des exportateurs québécois Paul-Arthur

Plus en détail

Bien plus qu un financement

Bien plus qu un financement Bien plus qu un financement Vous souhaitez étendre votre activité, accroître vos ventes? Vous avez des projets d investissement? Ensemble, on peut accélérer votre développement Vous êtes constructeur ou

Plus en détail

Presse internationale

Presse internationale Pour tout complément d information, appelez le du lundi au vendredi, de 8 h 30 à 19 h 30. 0,34 TTC/mn à partir d un téléphone fixe ou votre contact commercial habituel. ou connectez-vous sur notre site

Plus en détail

Les Échanges. Internationaux. de l Aquitaine

Les Échanges. Internationaux. de l Aquitaine Les Échanges Internationaux de l Aquitaine en 2009 2009 : Tendances et faits marquants Baisse généralisée des exportations et importations Exportations Importations Aquitaine Valeur 2009 12 083 9 664 Evolution

Plus en détail

PROGRAMME EXPORT 2015 USA : Winter Fancy Food Show 2015

PROGRAMME EXPORT 2015 USA : Winter Fancy Food Show 2015 USA : Winter Fancy Food Show 2015 Lieu Horaires Participation officielle française Echéance d inscription Argumentaire Salon Site officiel Opportunité Etats-Unis, San Francisco Annuelle Déplacement : départ

Plus en détail

4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international

4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international PERFORMANCE EXPORT Développement à l'international V 4 prestations essentielles pour vous accompagner à l international Si on en parlait? Vous recherchez de nouveaux débouchés à l international? Vous entretenez

Plus en détail

JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS

JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS jlb Développement SAS JLB DÉVELOPPEMENT : CONCEPTEUR ET FABRICANT D INNOVATIONS CONCEPTION FORMULATION FABRICATION jlb Développement SAS CONCEPTION FORMULATION FABRICATION PRÉSENTATION Groupe en pleine

Plus en détail

Le nombre de faillites au premier semestre 2009 atteint, avec 2455 faillites, un nouveau record depuis plus de 10 ans

Le nombre de faillites au premier semestre 2009 atteint, avec 2455 faillites, un nouveau record depuis plus de 10 ans Faillites et créations d entreprise Chiffres de janvier à juin comparés à l année précédente 1 er semestre Editeur: Dun & Bradstreet (Schweiz) AG Grossmattstrasse 9 8902 Urdorf Téléphone 044 735 61 11

Plus en détail

Céréales, Agro-Industrie Hub européen d excellence. Les solutions de l axe Seine

Céréales, Agro-Industrie Hub européen d excellence. Les solutions de l axe Seine Céréales, Agro-Industrie Hub européen d excellence Les solutions de l axe Seine HAROPA, 1er ensemble portuaire de France Le Port de Rouen, 1er Port européen d exportation de céréales, s est associé aux

Plus en détail

Comment expliquer les différences d efforts de recherche et développement (R&D) entre les pays?

Comment expliquer les différences d efforts de recherche et développement (R&D) entre les pays? Comment expliquer les différences d efforts de recherche et développement (R&D) entre les pays? Le but de ce dossier pédagogique est de mieux comprendre les écarts constatés entre pays en matière d effort

Plus en détail

Le Greater Geneva Berne area (GGBa) démystifié; quels bienfaits pour les PME?

Le Greater Geneva Berne area (GGBa) démystifié; quels bienfaits pour les PME? Le Greater Geneva Berne area (GGBa) démystifié; quels bienfaits pour les PME? Philippe D. Monnier, Champéry, 27 juin 2011. Nos trois missions PROMOTION à l étranger de notre place économique VEILLE internationale

Plus en détail

Dîner Maroc Entrepreneurs

Dîner Maroc Entrepreneurs Entrepreneurs Conseil Dîner Maroc Entrepreneurs Enjeux et tendances des investissements directs étrangers au Maroc 19 avril 2004 1 Sommaire 1. Synthèse des enjeux et des tendances 2. Chiffres clefs Importations

Plus en détail

Ulrike MAYRHOFER, Professeur des Universités, IAE Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3. Club d Affaires Franco-Allemand, Lyon, 12.09.

Ulrike MAYRHOFER, Professeur des Universités, IAE Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3. Club d Affaires Franco-Allemand, Lyon, 12.09. Ulrike MAYRHOFER, Professeur des Universités, IAE Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3 Club d Affaires Franco-Allemand, Lyon, 12.09.2011 Présentation du livre Quelques constats 1. Le management international

Plus en détail

Assemblée Générale. SD Gruyères- Moléson 8 avril 2014. 9 avril 2014 / La Gruyère Tourisme. mercredi 9 avril 2014 / La Gruyère Tourisme

Assemblée Générale. SD Gruyères- Moléson 8 avril 2014. 9 avril 2014 / La Gruyère Tourisme. mercredi 9 avril 2014 / La Gruyère Tourisme Assemblée Générale SD Gruyères- Moléson 8 avril 2014 9 avril 2014 / La Gruyère Tourisme Bienvenue 1. Bienvenue Mme Monique Durussel, Présidente 1. Ordre du jour 1. Salutations, ordre du jour 2. Procès-verbal

Plus en détail

Les relations économiques franco-allemandes

Les relations économiques franco-allemandes Les relations économiques franco-allemandes Chambre Franco-Allemande de Commerce et d Industrie Margarete Riegler-Poyet 1 1970 1980 1990 2000 2001 2003 2005 2006 2007 2008 Mrds d' Commerce bilatéral (en

Plus en détail

LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS

LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS Los Angeles, San Francisco/Silicon Valley LES RELATIONS COMMERCIALES DE LA BELGIQUE AVEC LES ÉTATS-UNIS RELATIONS COMMERCIALES 3 Table des

Plus en détail

Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012

Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012 COMMUNIQUÉ N o : 2 Croissance du secteur passagers et décroissance du fret aérien en 2012 31 janvier 2013 (Genève) L Association du transport aérien international (IATA) a publié ses statistiques de trafic

Plus en détail

Sommaire. I. Introduction... 9 1. L Allemagne en bref... 11. 2 Le marché allemand des produits surgelés... 17. 2.1 Généralités...

Sommaire. I. Introduction... 9 1. L Allemagne en bref... 11. 2 Le marché allemand des produits surgelés... 17. 2.1 Généralités... Sommaire I. Introduction... 9 1. L Allemagne en bref... 11 2 Le marché allemand des produits surgelés... 17 2.1 Généralités... 17 2.2 La production... 17 2.3 La consommation... 18 2.4 La distribution...

Plus en détail

City hotel. Radisson Blu Hotel, Nice, France

City hotel. Radisson Blu Hotel, Nice, France Radisson Blu Hotel, Nice, France City hotel Radisson Blu Hotel 223 Promenade des Anglais, 06200 Nice, France Tel: +33 (0)4 97 177 177, Fax: +33 (0)4 93 71 21 71 info.nice@radissonblu.com radissonblu.com/hotel-nice

Plus en détail

L IMMATÉRIEL DES PAYS, AVANTAGE COMPÉTITIF DANS LA MONDIALISATION?

L IMMATÉRIEL DES PAYS, AVANTAGE COMPÉTITIF DANS LA MONDIALISATION? L IMMATÉRIEL DES PAYS, AVANTAGE COMPÉTITIF DANS LA MONDIALISATION? W, Havas Design, HEC Paris, Ernst & Young et Cap présentent un classement inédit des pays : (enquête réalisée par l institut Harris Interactive)

Plus en détail

IMPORTEURS - EXPORTATEURS

IMPORTEURS - EXPORTATEURS Août 2013 IMPORTEURS - EXPORTATEURS Service Etudes CCI Indre Importateurs - Exportateurs Toute reproduction interdite sans l autorisation de l auteur Page 1 SOMMAIRE Page LES OPERATEURS DU COMMERCE INTERNATIONAL

Plus en détail

Commerce extérieur. Solde commercial positif dans les îles. Importations et exportations (milliard de $US)

Commerce extérieur. Solde commercial positif dans les îles. Importations et exportations (milliard de $US) COMMERCE EXTÉRIEUR Le commerce extérieur de l espace Caraïbe 1 représente en 2001 plus de 297 milliards de dollars 2 en importations et plus de 290 milliards en exportations ce qui équivaut à un solde

Plus en détail

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr

Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr Les opérateurs du commerce extérieur Année 2008 Résultats provisoires http://lekiosque.finances.gouv.fr En 2008, la baisse du nombre d exportateurs engagée depuis 2003 s accentue (-3,1 %), quelle que soit

Plus en détail

L expertise en robotique. Une Société du Groupe. www.robotec-systems.de

L expertise en robotique. Une Société du Groupe. www.robotec-systems.de L expertise en robotique Une Société du Groupe La Société La société Robotec Systems GmbH a son siège à Kamp-Lintfort. La ville offre un accès facile et est idéalement située entre le bassin de la Ruhr

Plus en détail

FOOD REEFER* sdv.com. Logistique. Imagination. *Produits Alimentaires sous température dirigée.

FOOD REEFER* sdv.com. Logistique. Imagination. *Produits Alimentaires sous température dirigée. FOOD REEFER* sdv.com Logistique. Imagination. *Produits Alimentaires sous température dirigée. SDV, UN SERVICE DE PROXIMITÉ ET UNE PERFORMANCE ASSURÉE La puissance de notre réseau : Notre présence dans

Plus en détail

Résultats du premier semestre 2015. Premier semestre en ligne avec les objectifs de l année

Résultats du premier semestre 2015. Premier semestre en ligne avec les objectifs de l année Résultats du premier semestre 2015 Premier semestre en ligne avec les objectifs de l année Chiffre d affaires: 595 millions d euros, croissance organique de +4,1% Excédent brut opérationnel en hausse de

Plus en détail

Groupe Transgourmet. Commerce de gros et production. Evolution du groupe. Transgourmet Suisse

Groupe Transgourmet. Commerce de gros et production. Evolution du groupe. Transgourmet Suisse Commerce de gros et production Groupe Transgourmet Les entreprises du groupe Transgourmet harmonisent leur identité visuelle, démontrant ainsi leur appartenance à une même entité, et s emploient à rapprocher

Plus en détail

Les relations commerciales de la Belgique avec l. Afrique du sud

Les relations commerciales de la Belgique avec l. Afrique du sud Les relations commerciales de la Belgique avec l Afrique du sud Relations commerciales 3 Table des matières 1. Quelques indicateurs économiques 6 2. Indice du prix unitaire des marchandises à l importation

Plus en détail

Biens d équipement de production Point de conjoncture 3 ème trimestre 2014

Biens d équipement de production Point de conjoncture 3 ème trimestre 2014 Biens d équipement de production Point de conjoncture 3 ème trimestre 2014 Le Symop, Syndicat des machines et technologies de production, propose à la presse chaque trimestre un point de conjoncture sur

Plus en détail

Une étude exclusive sur les Petites et Moyennes Entreprises

Une étude exclusive sur les Petites et Moyennes Entreprises Zurich Insurance Group Une étude exclusive sur les Petites et Moyennes Entreprises - Les PME ont pu réaliser de la croissance grâce à leurs marchés domestiques lors des 12 derniers mois - Diverses opportunités

Plus en détail

Chaque page correspond à la version allemande. Vous pouvez imprimer les deux versions selon votre besoin.

Chaque page correspond à la version allemande. Vous pouvez imprimer les deux versions selon votre besoin. de notre prospectus Chaque page correspond à la version allemande. Vous pouvez imprimer les deux versions selon votre besoin. Page 1 Le fournisseur système Page 2 Bienvenue chez Schanzlin Une entreprise

Plus en détail

Un fabricant de pièces polymères choisit METTLER TOLEDO Technologie de pesage et de comptage

Un fabricant de pièces polymères choisit METTLER TOLEDO Technologie de pesage et de comptage Fabrications Pesage et mesure pour l industrie 2 News Un fabricant de pièces polymères choisit METTLER TOLEDO Technologie de pesage et de comptage igus UK Limited a sélectionné une balance de comptage

Plus en détail

A la recherche de vents porteurs

A la recherche de vents porteurs OCTOBRE 2014 A la recherche de vents porteurs Le bilan d activité des TPE-PME pour le troisième trimestre s inscrit dans le prolongement des trimestres précédents. Après avoir été un peu plus favorable

Plus en détail

Chapitre 4 : Les entreprises transnationales

Chapitre 4 : Les entreprises transnationales Chapitre 4 : Les entreprises transnationales What else? What else? Source : nestlé.com nestlé.com.br nestlé.com.cn What else? nestlé.com Quel rôle jouent les entreprises transnationales dans la mondialisation?

Plus en détail

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE

MEDEF Actu-Eco. Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE MEDEF Actu-Eco Semaine du 5 au 9 novembre 2012 SOMMAIRE FRANCE ZONE EURO 1. Crédits nouveaux au secteur privé en septembre 2012 : tassement pour les entreprises, contraction pour les ménages 2. Déficit

Plus en détail

lait 3,25 %, 15 p. 100; le lait écrémé, 10,5 p. 100; le lait au chocolat, 5,5 p. 100; le babeurre, 0,5 p. 100; et le lait de poule, 0,3 p. 100.

lait 3,25 %, 15 p. 100; le lait écrémé, 10,5 p. 100; le lait au chocolat, 5,5 p. 100; le babeurre, 0,5 p. 100; et le lait de poule, 0,3 p. 100. Profil du secteur : Lait et crème 1. Description Deux facteurs apparemment opposés semblent entraîner le marché intérieur du lait de consommation, soit la recherche d aliments plus salubres et plus nutritifs

Plus en détail

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

CREATEURS D EMPLOIS. des pays émergents emboîtent désormais le pas.

CREATEURS D EMPLOIS. des pays émergents emboîtent désormais le pas. LES investissements étrangers MAI 0 CREATEURS D EMPLOIS EN RÉGION CENTRE-VAL DE LOIRE Les entreprises étrangères implantées en région Centre-Val de Loire sont des acteurs dynamiques de l économie régionale.

Plus en détail

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments

David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments David Marsden Labour market segmentation in Britain: the decline of occupational labour markets and the spread of entry tournaments Article (Accepted version) (Refereed) Original citation: Marsden, David

Plus en détail

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007

Le tourisme international en France MÉMENTO DU TOURISME 2007 6 Le tourisme international en France 99 Le tourisme international en France 6 Touristes non-résidents en France Dans ce chapitre sont présentées : les arrivées en France des touristes non-résidents (toute

Plus en détail