JOURNEE INVESTISSEURS SOCIETE GENERALE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "JOURNEE INVESTISSEURS SOCIETE GENERALE"

Transcription

1 20 / 09 / 2005 JOURNEE INVESTISSEURS SOCIETE GENERALE Services Financiers Spécialisés : Croissance et création de valeur Jean-François GAUTIER Directeur des Services Financiers Spécialisés

2 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 1 Avertissement Cette présentation peut comporter des éléments de projection et des commentaires relatifs aux objectifs et à la stratégie de la Société Générale. Par nature, ces projections reposent sur des hypothèses, à la fois générales et spécifiques. Le risque existe que ces projections ne soient pas atteintes. Il est donc recommandé aux lecteurs de cette présentation de ne pas accorder à ces projections une confiance injustifiée dès lors que de nombreux facteurs pourraient faire que les résultats futurs du Groupe soient différents. Avant de fonder une décision sur les éléments de cette présentation, les investisseurs doivent considérer ces facteurs d incertitude et de risque. Les résultats du Groupe présentés, pour 2004, en normes IFRS hors IAS et IFRS 4 et, pour le S1-05 et T2-05 en normes IFRS y compris IAS et IFRS 4 (sur la base des normes et des interprétations disponibles au 1/1/2005 telles qu adoptées par l Union Européenne et en appliquant de façon anticipée l amendement sur la juste valeur sur option dont l adoption est prévue d ici le 31 décembre 2005 ), ont fait l objet d une revue par les Commissaires aux Comptes. Le Groupe présente également une évaluation, non revue par les Commissaires aux Comptes, des principaux impacts de l application des normes IAS et IFRS 4 sur les résultats du S1-05 et du T2-05.

3 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 2 Croissance et création de valeur En 2000, les Services Financiers Spécialisés du Groupe constituaient déjà une base de croissance solide Une part du résultat net du Groupe de 6 % Une couverture géographique de 2 pays Quelques sociétés en relation avec les réseaux Des perspectives d amélioration intéressantes Un pied en Italie avec une joint-venture avec Unicredito Une société au rayonnement international

4 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 3 Croissance et création de valeur En 2001, création d une nouvelle Direction : 5 lignes-métiers dédiées aux Services Financiers Spécialisés Les Services Financiers Spécialisés ENTREPRISES PARTICULIERS Location et gestion de parcs informatiques Financements des biens d équipement et des ventes aux entreprises Location Longue Durée et gestion de flottes de véhicules Assurance Crédit à la Consommation

5 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 4 Financements et services aux entreprises Une stratégie de développement volontairement progressive : priorité donnée aux produits et services destinés aux entreprises > > 2003 En 2004 ECS, un modèle de développement à l international réussi : Une marque forte Une couverture géographique étendue 10 pays en Europe N 1 Europe La création de deux nouvelles marques internationales nous a permis d asseoir notre notoriété européenne sur deux nouvelles lignes métiers N 1 Europe N 2 Europe

6 Financements et services aux entreprises Nous avons volontairement conjugué acquisitions ciblées et croissance organique Croissance organique * Croissance organique projetée Acquisition Location et gestion de parcs informatiques Financements des biens d équipement et des ventes aux entreprises Location longue durée et gestion de flottes de véhicules Franfinance ECS Temsys Locat Rent ALD Maroc GEFA ALD ALD Autriche Hertz LEASE ALD Pologne ALD Hongrie ALD Suisse ALD Slovénie ALD Estonie ALD Russie ALD Ukraine ELCON PARSYS Espagne ALD Chine* ALD Lettonie* ALD Lithuanie* ALD Roumanie ALD Inde ALD Egypte ALD Croatie ALD Brésil SGEF Chine* ALD Turquie / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 5

7 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 6 Financements et services aux entreprises Notre couverture internationale est aujourd hui l une des meilleures sur les trois métiers concernés ENTREPRISES Location et gestion de parcs informatiques Financements des biens d équipement et des ventes aux entreprises Location Longue Durée et gestion de flottes de véhicules 11 Pays 18 Pays 30 Pays BRESIL INDE AUSTRALIE

8 20 / 09 / 2005 JOURNEE INVESTISSEURS SOCIETE GENERALE Services Financiers Spécialisés : SG Equipment Finance Jean-Marc MIGNEREY Directeur Général de SG Equipment Finance

9 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 8 Sommaire SG Equipment Finance Réalisations Business model Performances financières Tendances de marché et positionnement Stratégie de croissance

10 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 9 Principaux objectifs atteints SG Equipment Finance Intégration réussie des filiales de Deutsche Bank N 1 en Europe pour la 3 ème année consécutive Amélioration rapide des performances financières Des avancées importantes par le biais de partenariats multi-pays Acquisition de Elcon Equipment Finance and Factoring Création d une nouvelle marque

11 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 10 Un business model simple et direct SG Equipment Finance Une organisation unique, associant les compétences de nos équipes de ventes locales et l expertise de nos spécialistes sectoriels Un point d entrée pour nos partenaires Une connaissance approfondie des actifs Une connaissance des produits Une connaissance du marché Financement des biens d équipement et des ventes Financement des ventes Financement direct Banques Des grandes entreprises aux petites et moyennes banques et professionnels High Tech Equipement industriel Transport

12 SG Equipment Finance Une vaste gamme de produits PRODUITS A VALEUR AJOUTEE Financement de stocks Gestion d actifs Services intégrés Joint venture Services de gestion PRODUITS INTERMEDIAIRES «Vendor programmes» Assistance commerciale Produits de marque Leasing opérationnel Produit blanc Joint venture PRODUITS TRADITIONNELS Prescription Prescription Prêts Leasing financier Achats de créances Banques Vendors Produits PRODUITS NON INTEGRES PRODUITS PARTIELLEMENT INTEGRES PRODUITS ENTIEREMENT INTEGRES 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 11

13 Principaux partenaires internationaux Notre avantage concurrentiel repose sur : Notre expertise sur les actifs Une connaissance approfondie des marchés et des clients de nos partenaires Notre appartenance à un grand groupe bancaire européen Couverture géographique Une présence et un engagement à long terme Un bilan solide à la disposition de nos partenaires et de leurs clients Industrial Equipement Equipment industriel and et transport AGIE-CHARMILLES BP CASTROL HEIDELBERG KOMATSU KRONE LIEBHERR LINDE MAN & MAN ROLAND KRAUSS MAFFEI TRUMPF SG Equipment Finance Target 2004 in M EUR High-tech High-Tech 20 «Vendor programmes» générant 2 Md EUR de nouveaux financements 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 12 ECS EMC2 GEMS HP ORACLE PHILIPS RICOH/NRG SIEMENS SUN

14 SG Equipment Finance Un portefeuille bien équilibré Banques 26% Clients directs 35% 39% «Vendor Programmes» Par canal Équipement industriel 38% France 26% 74% International High-tech 25% 37% Transport Par pays Par secteur 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 13

15 SG Equipment Finance Actifs gérés* à fin 2004 : M EUR 14% 26% France Italie Allemagne Scandinavie % Autres pays % RU Australie République Tchèque Hongrie Pologne Suisse Espagne Benelux Autriche 35% * Actifs gérés par SG Equipment Finance, notamment Sogelease et Starlease en France 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 14

16 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 15 SG Equipment Finance Performances financières (en MEUR) janv.- juin 2005 Production % Encours financiers moyens ,9% Produit net bancaire ,9% 193 Frais de gestion ,5% -101 Résultat brut d exploitation % 91 Dotation nette aux provisions NS -5 Résultat d exploitation ,2% 86 Effectif % 1 740

17 Amélioration rapide des performances financières SG Equipment Finance Pour atteindre l objectif d un ROE de 15% en 2004, nous avons rapidement mis en oeuvre une série de mesures visant à doper l efficacité opérationnelle France : Augmentation des effectifs des activités Transport et Équipement industriel Refonte des processus pour les opérations «small ticket» Allemagne : Refonte des processus pour les opérations «small ticket» Priorité au pricing Réduction des coûts informatiques Gestion de la performance International : Adaptation du business model aux spécificités des marchés Réduction du coefficient d exploitation 62,9 Coefficient d exploitation ROE 10,2 55,7 10,8 (%) 13,1 51, ,8 52,3 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 16

18 Tendances de marché et positionnement 5,7% Performances vs marché 9,6% 7,7% Croissance du marché 0,2% Croissance SGEF 7,9% 6,6% SG Equipment Finance Numéro 1 en financement d équipements en Europe pour la 3 ème année consécutive -0,8% -3,3% Classement européen Production 2004 en M EUR SG Equipment Finance BNP-Paribas Lease Group * ING Lease Group GE Capital EEF De Lage Landen 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale Source : Société Générale selon classement 2004 Leaseurope * Hors Australie

19 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 18 Une forte présence en local SG Equipment Finance Présent dans 18 pays, dont l Australie > 65 implantations en Europe Oslo Stockholm De Lage Landen 14 GE Capital EEF 14 Deutsche Leasing 12 BNPPLG 11 ING Lease Group 9 Copenhague Londres Amsterdam Varsovie Wuppertal Anvers Prague Lux. Bratislava Paris Vienne Zurich Budapest Milan Madrid Rome Sydney

20 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 19 Les raisons de la croissance SG Equipment Finance Des facteurs externes et Le dispositif de Bâle II favorisera les prestataires de services financiers spécialisés optant pour la méthode IRBA Les normes IAS se traduiront par une croissance du leasing opérationnel La dynamique des nouvelles adhésions à l UE alimente la croissance et crée des opportunités Poursuite de la consolidation du secteur; les leaders sont bien positionnés pour saisir les futures opportunités des facteurs internes Moindre dépendance vis-à-vis de la France et de l Allemagne Fortes perspectives de croissance dans les pays où nous n avons pas de positions fortes Rééquilibrage réussi du business model Moyens en place pour développer les activités de «small ticket» appuient notre stratégie de croissance

21 20 / 09 / 2005 JOURNEE INVESTISSEURS SOCIETE GENERALE Services Financiers Spécialisés : Focus sur l Allemagne Henri BONNET Adjoint du Directeur des Services Financiers Spécialisés Karsten ROESEL Directeur Général de ALD Automotive Germany

22 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 21 Focus sur l Allemagne Le poids de l Allemagne au sein des Services Financiers Spécialisés (en juin 2005) SFS Dont Allemagne Poids Effectifs 9 487** ,6% Encours* 41,3 9,0 21,7% PNB* 1,4** 0,3 19,3% * en Md EUR **Hors assurance-vie

23 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 22 Focus sur l Allemagne - GEFA GEFA est la plate-forme allemande de SG Equipment Finance Position de leader en Allemagne N 1 pour les financements d actifs N 4 en leasing de biens d équipement Actifs gérés : 5,5 Md EUR Une longue expérience associée à une base client solide Plus de 50 ans d expérience clients 690 salariés Production en Allemagne en 2004 : M EUR Equipement industriel 36% par actifs High Tech 10% Transport 54% par canal Vendor Programmes 42% Clients directs 52% Banques 6%

24 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 23 Marché allemand du leasing mobilier Focus sur l Allemagne - GEFA Alors que les investissements mondiaux en équipements et en machines restent stables, le leasing a vu sa part de marché augmenter. Bâle II devrait accélérer cette tendance Développement du leasing en Allemagne (Excluding car financing) Part de marché de GEFA (Production en 2004) vs principaux concurrents* Investissement total en Md EUR Leasing de biens mobiliers (en %) Disko Leasing Süd Leasing 2,2% 3,6% 3,8% 8,3% 5,5% GEFA VR Leasing Deutsche Leasing * Hors captives

25 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 24 Les facteurs clés du succès de GEFA Relation étroite avec les fournisseurs Transport : Man, Scania, DAF, Volvo/Renault Focus sur l Allemagne - GEFA Équipement Industriel : Komatsu, Liebherr, Zeppelin (Caterpillar), Heidelberger High Tech : SUN, EMC, Oracle, Siemens, Philips Un business model solide GEFA travaille en partenariat avec les «vendors» (constructeurs ou négociants) pour offrir aux clients finaux des équipements industriels adaptés à leur financement SG Equipment Finance Contrat de rachat ou aide à la revente Fabricant Leasing, prêt ou location-vente Client final Livraison d actif Réduction du niveau de risque grâce à : - un portefeuille diversifié - l implication des «vendors» - l expertise en revente d actifs Coût du risque moyen : 0,23 % des actifs financés

26 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 25 Partenariats bancaires Focus sur l Allemagne - GEFA Les partenariats bancaires sont un moteur de croissance essentiel En 2004, 6% de la production de GEFA est venue des banques Facteurs clés de succès : Des cibles clairement définies Des équipes de vente dédiées implantées dans la banque Recours aux systèmes de paiement et aux évaluations de crédit de la banque Achat de créances Niveau de service élevé : GEFA offre à ses partenaires bancaires un outil e- business «GEFA-connect» qui accélère leur délais de traitement Production des partenariats bancaires de GEFA (En M EUR) Achat de créances (e) Autres Deutsche Bank retail Deutsche Bank entreprises

27 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 26 ALD Germany : une concurrence acharnée en location de véhicules Marché Marché Captives 1,3 million de Non captives 66% véhicules 34% = > Un marché important mais atomisé Focus sur l Allemagne ALD Automotive Croissance du marché par l externalisation de la gestion de flottes Tarification agressive et rabais importants (constructeurs et concessionnaires) A.S.L 3,7% Lease Plan 5,0% Autres 4,7% Arval 2,3% Part de marché de ALD Automotive vs ses principaux concurrents LHS 5,0% DAL 7,5% Part de marché : 5,8% ALD Germany Flotte 2004 Location opérationnelle Gestion de flotte

28 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 27 ALD : une forte capacité à créer de la valeur = > Un ROE maintenu à un niveau satisfaisant Focus sur l Allemagne ALD Automotive Avantages concurrentiels : Une marque forte, une longue expérience Un bon retour qualité/prix Une politique de valeur résiduelle saine Capacité à gérer les risques et les coûts Innovation et flexibilité Synergies de groupe = (e) 2006 (e) Productivité Coût/Unité Nouveaux volumes Réduction des coûts/risques Augmentation de la productivité ROE récurrent anticipé supérieur à 20%

29 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 28 Le succès de ALD en gestion de flottes Focus sur l Allemagne ALD Automotive Croissance rapide en 10 ans = > Leader du marché de gestion de flottes Lancement en 1992 Flotte prévisionnelle 2005 : plus de véhicules Evolution de la flotte ( ) En milliers de véhicules Facteurs-clés du succès Solutions complètes d externalisation Professionnalisme Indépendance Efficacité opérationnelle Un niveau de service uniforme Un partenaire central (seul interlocuteur du client) Un relevé mensuel Un reporting centralisé Transparence absolue en matière de coûts Contribution au ROE Pas de consommation de capital TMVA : + 24% /06/05

30 Focus sur l Allemagne ALD Automotive Les défis et les opportunités à venir Différentiation par la flexibilité et la qualité Axé sur les clients Professionnalisme et expertise USP: configurator B2B sur reporting Efficacité opérationnelle Économies d échelle avec de nouveaux volumes Traitement électronique (factures) Standardisation avec la nouvelle plate-forme informatique Présence sur le marché Une nouvelle dimension avec la stratégie européenne d ALD environ 12 appels d offres internationaux par mois ventes croisées avec les autres filiales d ALD (la moitié de notre potentiel sur les principaux grands comptes) Accélération de notre développement (un objectif de croissance supérieur au marché) Résultats : un excellent premier semestre 2005 Budget 2005 : en ligne avec les objectifs (ROE attendu supérieur à 20%) 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 29 7

31 Un recentrage de l activité Achat Location / Financement Location Service Intégral Gestion de flotte Focus sur l Allemagne ALD Automotive Gestion Mobilité Automobile Pouvoir d achat Contrôle Qualité Profil utilisateur Expertise location Devis Instantané Point de vente Associé à la flotte One Stop Shop Stockage de données Revente Consultation Flotte Intégration des systèmes Externalisation/ Reporting Concept Financement et Service Intégrés Combinaison de Services Individuels et Entreprises Location Groupe d Utilisateurs Restreint Gestion Mobilité Service Intégral pour l Europe Financement Refinancement Concessionnaire Financement client Savoir-faire Services supplémentaires Financement stocks Financement d investissements Produits d assurance spécifiques WLP Via Concessionnaire Financement / Location Assurance Offre financière complète pour les concessionnaires 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 30

32 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 31 L histoire de BDK Lancement de l activité de crédit à la consommation en Allemagne en 2003 Focus sur l Allemagne BDK Finalisation d un plan stratégique en avril 2005 «Un interlocuteur unique pour le client» Une gamme de produits destinée aux concessionnaires automobiles, aux particuliers et aux petites entreprises Regroupement des équipes de BDK et ALD Des actionnaires minoritaires solides : concessionnaires automobiles sont regroupés au sein de l association ZDK Relation étroite entre TECHNO et Nürnberger (l un des principaux assureur automobile allemand) 04/2005 : Scission de l activité leasing aux particuliers et aux PME (Financement automobile) de ALD AutoLeasing D GmbH à ALD Lease Finanz GmbH 10/2003 : Redéploiement de BDK à Hambourg et début de l activité Retail et Financement des Stocks à Hambourg 01/2003 : GEFA transfère ses parts dans BDK à ALD AutoLeasing D GmbH 2002 : Décision stratégique de Société Générale de concentrer l activité de crédit à la consommation (BDK) à Hambourg 2001 : Société Générale achète la division de services financiers spécialisés de Deutsche Bank (GEFA, ALD et BDK) 2000 : Création de Bank Deutsches Kraftfahrzeuggewerbe AG (BDK)

33 Focus sur l Allemagne BDK Croissance de l activité de BDK sur un marché en repli Evolution du marché / /2005 (immatriculations en millions d unités) 6,83 6,77 6,61 6,40 TMVA : -2,1 % Véhicules d occasion Développement de l activité de BDK Prêt/ Leasing et Financement des Stocks (en M EUR) 120 TMVA prêt/leasing : + 8,8 % Financement Stocks 3,25 3,24 3,27 3,10 Véhicules neufs Prêt/ leasing (e) Allemagne : premier marché automobile européen Allemagne : deuxième marché européen du crédit à la consommation avec 237 Md EUR d encours à fin déc Dont 40 % en financement automobile (e) Assurance (nombre de contrats) 55 % Taux de pénétration 35 % (e) 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 32

34 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 33 Focus sur l Allemagne BDK BDK : un partenaire indépendant pour les concessionnaires automobiles Croissance de la chaîne de valeur Constructeur Réalisations en 2004 : N 2 du marché Production Prêt / Leasing en M EUR Concessionnaire Utilisateur final Financement stocks Prêt Leasing Assurance n.d X 11 X * Clients privés Petites entreprises ( 20 unités) BDK renforce son positionnement sur le marché * estimation

35 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 34 Focus sur l Allemagne BDK Quelle est aujourd hui notre place sur le marché du crédit à la consommation? Encours (en Md EUR) 1,5 1,3 2,8 Nous figurons dans le Top 5 des acteurs spécialisés en Allemagne

36 20 / 09 / 2005 JOURNEE INVESTISSEURS SOCIETE GENERALE Services Financiers Spécialisés : Crédit à la consommation Jean-François GAUTIER Directeur des Services Financiers Spécialisés Emanuela GIUSTI Directeur exécutif de FIDITALIA

37 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 36 Crédit à la consommation Clientèle de particuliers : consolidation préalable des positions françaises et italiennes nécessaire avant développement Le développement international de ces activités a été plus tardif, nous devions avant tout consolider nos positions sur les marchés où nous étions déjà présents Crédit à la Consommation : marge de progression importante Une présence moyenne de Franfinance dans le secteur de la Grande Distribution Une absence totale sur l activité «DIRECT» Une rentabilité du CGI non conforme aux attentes du Groupe Une présence en Italie à conforter : fusion difficile de deux activités disparates Assurance Vie et Assurance Dommages Si en assurance-vie nous étions solidement installés avec SOGECAP, en assurance-dommages il fallait asseoir SOGESSUR sur le marché français En 2003, nos objectifs atteints, nous avons mis l accent sur un développement accéléré à l international de nos activités, notamment du crédit à la consommation Franfinance, CGI et Fiditalia exportent leurs compétences et leur expertise à l étranger L activité crédit à la consommation est aujourd hui présente dans 9 pays

38 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 37 Crédit à la consommation Nous avons su capitaliser sur nos compétences pour développer cette activité En montrant une réelle capacité à restructurer des activités existantes L amélioration des performances du CGI Le redressement de FIDITALIA En affichant la volonté de créer des activités nouvelles La restructuration de dettes avec le CGI Le crédit en Direct avec DISPONIS Le financement automobile «Green Field» via concessionnaires à l étranger avec BDK

39 Crédit à la consommation Restructuration d activité : amélioration des performances du CGI Nous nous sommes démarqués de nos concurrents en développant notre filiale CGI en «stand alone» En restaurant les marges sur son cœur de métier, en partenariat avec les concessionnaires automobiles En abaissant le point mort et en optimisant l organisation En diversifiant les activités du CGI dans : Le financement de bateaux à l international L Équipement des loisirs La restructuration de dettes En favorisant largement les synergies avec les autres filiales Recouvrement avec FRANFINANCE Crédit en Direct avec DISPONIS LOA avec Services ex. France Lease avec ALD Automotive De ce fait, le CGI est rapidement devenu : Un pôle de compétence dans le financement automobile Un élément indispensable au développement de nos projets «From Scratch» à l étranger Grâce aux compétences et au savoir-faire du CGI, nous avons pu développer BDK en Allemagne puis racheter PROMEK BANK en Russie 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 38

40 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 39 Évolution des encours du CGI en M EUR Crédit à la consommation l amélioration des performances du CGI en chiffres TMVA : +12% Production du CGI au S1-05 Auto (V.N) 40,5% Auto (V.O) 24,6% S1-05 Résultat Net en M EUR ,0 24,0 ROE (%) Loisirs 3,0% Restructuration de crédits 10,0% Autres Bateaux 18,0% 4,0% 19 15,0 17,6 19 4,0 4 1, S1-05

41 Restructuration d activité : le redressement de Fiditalia Dès 2001, nous avons cherché à redresser Fiditalia en Italie : En assurant une meilleure maîtrise des risques Crédit à la consommation En diversifiant les activités de FIDITALIA dans : Le Direct La «Cessione del Quinto dello Stipiendo» grâce au réseau FINAGEN en 2005 Aujourd hui notre filiale italienne est la 4ème* société spécialisée sur le marché italien et gérait près de 22% des encours de crédit à la consommation de DSFS au Évolution des encours de FIDITALIA en M EUR Résultat Net en M EUR Production de FIDITALIA au S TMVA : + 31% , , ,0 17,6 18 ROE (%) Auto (V.O) 17% Auto (V.N) 39% Direct 24% Equipement des ménages 20% S S1-05 * hors captives 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 40

42 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 41 Crédit à la consommation Création de nouvelles activités : la restructuration de dettes avec CGI La restructuration de dettes est, par opposition au regroupement de prêt, le refinancement de la totalité de l endettement d un particulier Le marché est attractif : forte croissance de la demande des particuliers Le CGI, au travers de sa marque «France Crédit» a acquis cette expérience à partir de 2001 via la prescription d un courtier Aujourd hui, il se développe sur trois canaux Courtier Réseau bancaire Société Générale Approche Directe La restructuration de dettes au CGI encours en M EUR +26% +30% % % N/S S1-05

43 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 42 Crédit à la consommation Création de nouvelles activités : le Crédit en Direct avec DISPONIS DISPONIS a vocation à développer au sein du Groupe SOCIETE GENERALE une offre de crédit à la consommation, sous une marque propre, s adressant au grand public par des canaux directs Pour renforcer la position du Groupe sur le marché du crédit à la consommation en France, forte en financement des ventes mais en position de challenger sur ce marché Pour prendre place sur le marché du Direct, qui représente un fort intérêt stratégique par sa taille, son dynamisme et sa rentabilité, et dont le Groupe est absent Pour créer une nouvelle marque, complémentaire et autonome vis-à-vis des marques existantes (Réseau Société Générale, Franfinance, CGI) Tout en mutualisant les infrastructures et les compétences techniques et logistiques de Franfinance et du CGI

44 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 43 Crédit à la consommation Ce développement s est fait avec une stratégie identique Croissance organique Acquisition Franfinance (France) Fiditalia (Italie) CGI (France) 100% Fiditalia (Italie) EQDOM (Maroc) Franfinance Consumer Credit (Rép. Tchèque) BDK (Allemagne) ESSOX (Rép. Tchèque) Khadamet (Tunisie) Rusfinance (Russie) BRD Finance (Roumanie) Hanseatic (Allemagne) Promekbank (Russie) Eurobank (Pologne) Finagen (Italie) pays 3 pays 5 pays 8 pays 9 pays

45 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 44 Crédit à la consommation En 2005 nous avons un réel pôle «SG Consumer Finance» Un développement global mais une approche locale Pour devenir un support pour le développement de l activité à l International Accélérer les processus d implantation Profiter du savoir-faire de chacun : Du CGI et ses compétences Dans le financement automobile Dans le financement de bateau Dans la restructuration de dettes De Franfinance et ses méthodes de scoring D Eurobank dans l activité de Direct De la richesse des ressources humaines locales De l utilisation d outils informatiques adaptés

46 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 45 Crédit à la consommation Depuis 2001, notre part à l international a sensiblement progressé Évolution des encours de crédits à la consommation : Répartition du PNB du S1-05 par pays* Encours en M EUR Encours à l International : X 6,4 TMVA Global : +24,6% Encours hors France Encours France France 43,6% Autres 6,2% Allemagne 19,0% Italie 31,3% S1-05 * Répartition sur l activité Crédit à la Consommation uniquement

47 20 / 09 / 2005 JOURNEE INVESTISSEURS SOCIETE GENERALE Services Financiers Spécialisés : Performances financières et création de valeur Jean-François GAUTIER Directeur des Services Financiers Spécialisés

48 S1-05 Performances financières et création de valeur Forte croissance des revenus et du résultat des services financiers spécialisés Evolution du PNB* Global en M EUR * Hors Assurance Vie LLD et gestion de flottes Location et gestion de parcs informatiques Financement des ventes aux entreprises Crédit à la consommation Assurance Dommages Evolution du Résultat Net* en M EUR 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale S

49 Performances financières et création de valeur Forte croissance de la rentabilité 63,9 15,0 Crédit à la consommation 63,2 1,7 16,1 53,1 18,7 51,4 19,6 50,8 21,1 48,6 ROE (%) Coefficient d exploitation (%) Financement des biens d équipement et des ventes 63,2 15,8 62,9 13,1 15,0 9,2 10,2 10,8 55,7 51,4 52,3 52, S1-05 LLD et gestion de flotte 22,9 23,7 17,0 75,2 13,8 15,7 71,4 72,0 70,5 11,9 66,8 65,7 ROE (%) Coefficient d exploitation (%) S ,1 13,5 67,9 10,3 Evolution globale * 12,7 16,9 60,8 60,3 18,7 18,7 59,2 58, S S1-05 * Hors Assurance Vie 20 / 09 / 2005 Journée Investisseurs Société Générale 48

STRATEGIE ET CHIFFRES CLES

STRATEGIE ET CHIFFRES CLES GROUPE SOCIETE GENERALE STRATEGIE ET CHIFFRES CLES Frédéric OUDEA Directeur Financier du Groupe 2 Avertissement Cette présentation peut comporter des éléments de projection et des commentaires relatifs

Plus en détail

Bien plus qu un financement

Bien plus qu un financement Bien plus qu un financement Vous souhaitez étendre votre activité, accroître vos ventes? Vous avez des projets d investissement? Ensemble, on peut accélérer votre développement Vous êtes constructeur ou

Plus en détail

Activités et résultats 2011

Activités et résultats 2011 Activités et résultats rci en bref RCI Banque est la captive financière de l Alliance Renault Nissan et assure à ce titre le financement des ventes des marques Renault, Renault Samsung Motors (RSM), Dacia,

Plus en détail

BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN

BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN 7 OCTOBRE 2013 RENCONTRE ACTIONNAIRES ANNECY BÂTIR LA BANQUE DE DEMAIN CHAPITRE 1 UN MODÈLE DE BANQUE UNIVERSELLE ORIENTÉ CLIENT RENCONTRE ACTIONNAIRES ANNECY UN ACTEUR BANCAIRE DE PREMIER PLAN 32 millions

Plus en détail

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * *

Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 * * * Communiqué de presse Paris, le 14 décembre 2011 Le Crédit Agricole relève les défis Il s appuie sur le leadership de ses banques de proximité et des métiers qui leur sont associés Il renforce sa solidité

Plus en détail

Résultats S1 Paris, le 23/09/04

Résultats S1 Paris, le 23/09/04 Résultats S1 Paris, le 23/09/04 FRANCE Bordeaux Lille Lyon Marseille Nancy Nantes Paris Tours INTERNATIONAL Belgique Danemark Espagne Finlande Maroc Norvège Pays Bas Pologne Suède Frédéric SEBAG Président

Plus en détail

COMPLÉMENT AU RAPPORT PILIER 3 PUBLIÉ DANS LE DOCUMENT DE RÉFÉRENCE LE 4 MARS 2014 : RISQUES DE CRÉDIT

COMPLÉMENT AU RAPPORT PILIER 3 PUBLIÉ DANS LE DOCUMENT DE RÉFÉRENCE LE 4 MARS 2014 : RISQUES DE CRÉDIT COMPLÉMENT AU RAPPORT PILIER 3 PUBLIÉ DANS LE DOCUMENT DE RÉFÉRENCE LE 4 MARS 2014 : RISQUES DE CRÉDIT INFORMATIONS AU 31 DÉCEMBRE 2013 RISQUE DE CRÉDIT : INFORMATIONS QUANTITATIVES COMPLÉMENTAIRES Les

Plus en détail

LA COLLECTE DE DÉPÔTS, UNE ACTIVITÉ STRATÉGIQUE POUR RCI BANQUE. 2012 : 893 MILLIONS D ENCOURS A FIN DÉCEMBRE POUR LE LIVRET ZESTO

LA COLLECTE DE DÉPÔTS, UNE ACTIVITÉ STRATÉGIQUE POUR RCI BANQUE. 2012 : 893 MILLIONS D ENCOURS A FIN DÉCEMBRE POUR LE LIVRET ZESTO 1 LA COLLECTE DE DÉPÔTS, UNE ACTIVITÉ STRATÉGIQUE POUR RCI BANQUE. 2012 : 893 MILLIONS D ENCOURS A FIN DÉCEMBRE POUR LE LIVRET ZESTO Le 16 février 2012, RCI Banque a lancé en France le livret d épargne

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Groupe ALD Automotive

DOSSIER DE PRESSE. Groupe ALD Automotive DOSSIER DE PRESSE Groupe ALD Automotive «ALD Automotive est une entreprise dynamique et audacieuse et nous pouvons nous appuyer sur une équipe d une grande qualité, sur un réel esprit de coopération. Nous

Plus en détail

HISTORIQUE ET PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1 STRATÉGIE DU GROUPE ET PRÉSENTATION DES ACTIVITÉS 3 FAITS ET CHIFFRES 7

HISTORIQUE ET PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1 STRATÉGIE DU GROUPE ET PRÉSENTATION DES ACTIVITÉS 3 FAITS ET CHIFFRES 7 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2006 Page 1 2 3 4 5 6 7 8 9 HISTORIQUE ET PRÉSENTATION DE LA SOCIÉTÉ GÉNÉRALE 1 STRATÉGIE DU GROUPE ET PRÉSENTATION DES ACTIVITÉS 3 FAITS ET CHIFFRES 7 RAPPORT DE GESTION DU GROUPE

Plus en détail

Engagement 2014 : une ambition forte et sereine, une croissance organique rentable

Engagement 2014 : une ambition forte et sereine, une croissance organique rentable Paris, le 17 mars 2011 Engagement 2014 : une ambition forte et sereine, une croissance organique rentable * Crédit Agricole S.A : premier groupe bancaire français à publier un plan stratégique en environnement

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2011

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2011 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 211 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques de la direction des études et des statistiques FFSA-GEMA

Plus en détail

7 mai 2013. Résultats du 1 er trimestre 2013

7 mai 2013. Résultats du 1 er trimestre 2013 7 mai 2013 Résultats du 1 er trimestre 2013 AVERTISSEMENT Cette présentation peut comporter des informations prospectives du Groupe, fournies au titre de l information sur les tendances. Ces données ne

Plus en détail

Réseaux Internationaux Top 3 en Europe centrale et orientale & Russie

Réseaux Internationaux Top 3 en Europe centrale et orientale & Russie 15 juin 2010 Réseaux Internationaux Top 3 en Europe centrale et orientale & Russie Bernardo Sanchez Incera Directeur Général adjoint en charge des Réseaux Internationaux et des Services Financiers Spécialisés

Plus en détail

Ambition SG 2015 : Une croissance à moindre risque. Achever l'optimisation du portefeuille d'activités du Groupe

Ambition SG 2015 : Une croissance à moindre risque. Achever l'optimisation du portefeuille d'activités du Groupe Communiqué de Presse 15 juin 2010 Ambition SG 2015 : Une croissance à moindre risque Ambition SG 2015 Renforcer un modèle de banque universelle orienté client et recentré sur 3 piliers à fort potentiel

Plus en détail

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2013

LES ASSURANCES DE PERSONNES. Données clés 2013 LES ASSURANCES DE PERSONNES Données clés 213 2 Sommaire Sauf indications contraires, toutes les données ont pour origine les enquêtes statistiques FFSA-GEMA et concernent les sociétés d assurances relevant

Plus en détail

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros

pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages Chiffre d affaires 18,0 milliards d euros millions d euros Partenaires pour l épargne, la prévoyance et l assurance dommages BNP Paribas Assurance conçoit et commercialise dans quarante-deux pays ses produits et services dans les domaines de l épargne, de la prévoyance

Plus en détail

25 / 06 / 2008 APPLICATION DE LA RÉFORME BÂLE II

25 / 06 / 2008 APPLICATION DE LA RÉFORME BÂLE II 25 / 06 / 2008 APPLICATION DE LA RÉFORME BÂLE II Avertissement Cette présentation peut comporter des éléments de projection et des commentaires relatifs aux objectifs et à la stratégie de la Société Générale.

Plus en détail

Résultats semestriels au 30 juin 2010 SYSTEMAT S.A.

Résultats semestriels au 30 juin 2010 SYSTEMAT S.A. CONTACTS Martin Detry SYSTEMAT Tél.: +32 2 352 85 04 martin.detry@systemat.com SOUS EMBARGO JUSQU AU JEUDI 26 AOUT 2010, 17H40 Frédérique Jacobs Tél.: +32 479 42 96 36 frederique.jacobs@systemat.com Lasne,

Plus en détail

Conférence Toulouse Décembre 2007

Conférence Toulouse Décembre 2007 Conférence Toulouse Décembre 2007 _1 Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations qui expriment des objectifs établis sur la base des appréciations

Plus en détail

DIRECTION COMMERCIALE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE DE l HERAULT IMPLANTÉE A MONTPELLIER DEPUIS 1869 39 AGENCES 300 COLLABORATEURS 136 000 CLIENTS PARTICULIERS

DIRECTION COMMERCIALE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE DE l HERAULT IMPLANTÉE A MONTPELLIER DEPUIS 1869 39 AGENCES 300 COLLABORATEURS 136 000 CLIENTS PARTICULIERS GARDER LE RYTHME DIRECTION COMMERCIALE SOCIÉTÉ GÉNÉRALE DE l HERAULT IMPLANTÉE A MONTPELLIER DEPUIS 1869 39 AGENCES 300 COLLABORATEURS 136 000 CLIENTS PARTICULIERS 5 500 CLIENTS PROFESSIONNELS 1 400 ENTREPRISES

Plus en détail

WAFASALAF. L innovation, la clé du leadership

WAFASALAF. L innovation, la clé du leadership WAFASALAF L innovation, la clé du leadership Conférence de presse Mardi 1 er avril 2008 Sommaire L événement Wafasalaf, un leadership confirmé sur tous ses marchés Une croissance pérenne L innovation au

Plus en détail

Présentation des résultats 2006. 15 mars 2007

Présentation des résultats 2006. 15 mars 2007 Présentation des résultats 2006 15 mars 2007 Préambule Le intègre dans son périmètre la création de Natixis intervenue le 17 novembre. Les données financières présentées sont issues des comptes pro forma

Plus en détail

Communiqué de presse 5 mars 2015

Communiqué de presse 5 mars 2015 RESULTATS ANNUELS 2014 : DYNAMIQUE DE CROISSANCE CONFIRMEE Accélération de la croissance organique des ventes Nouvelle progression du résultat opérationnel courant de +10,6% Hausse du résultat net des

Plus en détail

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation

COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Luxembourg, le 30 août 2013 COMMUNIQUE DE PRESSE Résultats financiers au 30 juin 2013 de BGL BNP Paribas Performance solide dans un environnement en mutation Progression des revenus commerciaux La Banque

Plus en détail

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées

Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées COMMUNIQUE DE PRESSE 1 er septembre 2015 Bureau Veritas : résultats du premier semestre 2015 Performance solide dans un contexte de marché globalement difficile Perspectives 2015 confirmées Chiffre d affaires

Plus en détail

Comment évaluer une banque?

Comment évaluer une banque? Comment évaluer une banque? L évaluation d une banque est basée sur les mêmes principes généraux que n importe quelle autre entreprise : une banque vaut les flux qu elle est susceptible de rapporter dans

Plus en détail

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net

Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Paris, le 31 juillet 2015 Résultats semestriels 2015 Forte amélioration du résultat net Un chiffre d affaires en hausse de +0,9% à 9,3 milliards d euros Développement ciblé en France Croissance à l international

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008

RÉSULTATS ANNUELS 2008 RÉSULTATS ANNUELS 2008 SOMMAIRE Carte d identité L année 2008 2008 : des résultats en croissance Une situation financière solide Les atouts du groupe face à la crise Perspectives et conclusion 2 CARTE

Plus en détail

CREDIT AGRICOLE S.A. Georges Pauget Autumn Conference Cheuvreux

CREDIT AGRICOLE S.A. Georges Pauget Autumn Conference Cheuvreux CREDIT AGRICOLE S.A. Georges Pauget Directeur général Autumn Conference Cheuvreux 24 Septembre 2008 1 2 Avertissement Cette présentation peut comporter des informations prospectives du Groupe, fournies

Plus en détail

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1

Présentation des résultats annuels 2007. 4 avril 2008 Page 1 Présentation des résultats annuels 2007 4 avril 2008 Page 1 Sommaire I. Un intervenant sur le marché du marketing de fidélisation II. III. IV. Un exercice 2007 de qualité Une nette amélioration de la profitabilité

Plus en détail

Attijariwafa bank - Wafasalaf

Attijariwafa bank - Wafasalaf L événement Wafasalaf : 20 ans au service du consommateur 3 Historique L accompagnement du développement 5 de la société de consommation Attijariwafa bank - Wafasalaf L appartenance au premier groupe bancaire

Plus en détail

Montpellier. 24 mai 2011

Montpellier. 24 mai 2011 Montpellier 24 mai 2011 SOMMAIRE Le Groupe AXA Retour sur 2010, une année charnière Performance en 2010 et indicateurs d activité 2011 Priorités pour 2011 et après Christian RABEAU Directeur de la Gestion

Plus en détail

La vision 360 pour gérer tous les financements

La vision 360 pour gérer tous les financements La vision 360 pour gérer tous les financements Votre spécialiste de tous les métiers du financement Du 1 er contact commercial jusqu à la gestion comptable Quelle que soit la taille de votre entreprise

Plus en détail

La naissance de BNP Paribas Rental Solutions. renforce l offre de location longue durée avec services

La naissance de BNP Paribas Rental Solutions. renforce l offre de location longue durée avec services t Puteaux, le 28 juin 2012 COMMUNIQUE DE PRESSE La naissance de BNP Paribas Rental Solutions renforce l offre de location longue durée avec services de BNP Paribas La location avec service d équipements

Plus en détail

RENFORCE LA CHAÎNE DE VALEUR AJOUTÉE DE SES PARTENAIRES

RENFORCE LA CHAÎNE DE VALEUR AJOUTÉE DE SES PARTENAIRES LA GARANTIE DE L AUTOMOBILE LA COMPAGNIE AUTOMOBILE D ASSURANCE ET DE REASSURANCE ASSOCIÉES est une société de souscription et de gestion en assurance et en réassurance qui RENFORCE LA CHAÎNE DE VALEUR

Plus en détail

AXA Réunion d information

AXA Réunion d information AXA Réunion d information Toulouse 8 décembre 2009 Christian Rabeau Directeur de la Gestion AXA Investment Managers Paris 1 1 Avertissement Certaines déclarations figurant dans cette présentation contiennent

Plus en détail

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008

Résultats Semestriels 2008. Paris, le 1er octobre 2008 Résultats Semestriels 2008 Paris, le 1er octobre 2008 ALTEN ALTEN reste fortement positionné sur l Ingénierie et le Conseil en Technologie (ICT), ALTEN réalise des projets de conception et d études pour

Plus en détail

Document de référence 2008

Document de référence 2008 Document de référence 2008 Réseaux de Détail & Services Financiers Gestions d Actifs & Services aux Investisseurs Banque de Financement & d Investissement DOCUMENT DE RÉFÉRENCE 2008 Le présent document

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

Des performances en croissance, une structure financière qui continue de s améliorer.

Des performances en croissance, une structure financière qui continue de s améliorer. Communiqué de presse Croix, le 31 août 2015 Des performances en croissance, une structure financière qui continue de s améliorer. Hausse du chiffre d affaires HT consolidé : 26,9 milliards d euros, +3,4

Plus en détail

Gérer votre patrimoine.

Gérer votre patrimoine. Gérer votre patrimoine. Planifier votre avenir. Nous vivons dans un monde en constante évolution. 2 Introduction Introduction 3 Gérer votre patrimoine dans un monde en constante évolution. Nous vivons

Plus en détail

Rapport annuel. Le professionnalisme et l expertise au cœur de la relation client. La compagnie d assurance dommages de la Société Générale

Rapport annuel. Le professionnalisme et l expertise au cœur de la relation client. La compagnie d assurance dommages de la Société Générale Rapport annuel 2009 Le professionnalisme et l expertise au cœur de la relation client La compagnie d assurance dommages de la Société Générale Sommaire Le mot du Président Le comité de direction Présentation

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2008. Avril 2009

RÉSULTATS ANNUELS 2008. Avril 2009 RÉSULTATS ANNUELS 2008 Avril 2009 2. Un marché immense et porteur La formation continue en Europe Une priorité collective La formation sur le lieu et pendant le temps de travail constitue une dimension

Plus en détail

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché

La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché 11 septembre 2014 Communiqué de presse La Française lance LFP Europimmo, La première SCPI d entreprise diversifiée Europe du marché La Française REM lance LFP Europimmo, la première SCPI d entreprise dont

Plus en détail

Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Financials 08/2018 1

Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Financials 08/2018 1 Fortis AG - Vos assurances chez votre courtier Fiche info financière Assurance-vie Top Protect Financials 08/2018 1 1 Cette fiche d information financière décrit les modalités du produit qui sont d application

Plus en détail

Avec vous, vers de nouveaux horizons

Avec vous, vers de nouveaux horizons Avec vous, vers de nouveaux horizons Solutions Poste Clients factor.bnpparibas.com Etre à vos côtés L histoire de BNP Paribas Factor est celle d un acteur qui a su s imposer comme un référent sur le marché

Plus en détail

Les acteurs français du crédit à la consommation : maturité ou nouvel élan? Étude - Janvier 2005. Banque et Finances

Les acteurs français du crédit à la consommation : maturité ou nouvel élan? Étude - Janvier 2005. Banque et Finances Les acteurs français du crédit à la consommation : maturité ou nouvel élan? Étude - Janvier 2005 Banque et Finances 1 SOMMAIRE PANORAMA DU MARCHÉ FRANÇAIS CLÉS D'ÉVOLUTION LE MARCHÉ AMÉRICAIN COMME REPÈRE

Plus en détail

Assemblée générale mixte

Assemblée générale mixte Assemblée générale mixte Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance 24 Juin 2015 SOMMAIRE PRESENTATION PRODWARE FAITS MARQUANTS 2014 RESULTATS ANNUELS 2014 EVENEMENTS POST CLOTURE PERSPECTIVES

Plus en détail

Performance des grands groupes bancaires français au 31 mars 2012

Performance des grands groupes bancaires français au 31 mars 2012 Performance des grands groupes bancaires français au 31 mars 2012 Mercredi 16 mai 2012 Sommaire : Introduction > Un premier trimestre 2012 impacté par des éléments exceptionnels > Une dynamique commerciale

Plus en détail

RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014

RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014 RÉSULTATS ANNUELS 2013 Réunion financière du 5 mars 2014 Intervenants Jean Louis Bouchard Président Bruno Lemaistre Directeur Général Jean Philippe Roesch Directeur Général P. 1 Sommaire 1 2 3 4 5 6 Le

Plus en détail

DE RÉFÉRENCE DOCUMENT. On est là pour vous aider

DE RÉFÉRENCE DOCUMENT. On est là pour vous aider 2009 DE RÉFÉRENCE DOCUMENT On est là pour vous aider B Le présent Document de référence a été déposé auprès de l Autorité des Marchés Financiers le 4 mars 2009, conformément à l article 212-13 du règlement

Plus en détail

AUCHAN et CASINO se paient CARREFOUR en 2012

AUCHAN et CASINO se paient CARREFOUR en 2012 AUCHAN et CASINO se paient CARREFOUR en 2012 La grande distribution alimentaire bouge au niveau mondial et en France. Pour les acteurs français, la famille Mulliez et Naouri taillent des croupières à Arnault

Plus en détail

Experts for Finality and Run-off

Experts for Finality and Run-off Profil d entreprise Experts for Finality and Run-off Une activité de pionnier DARAG, Deutsche Versicherungs- und Rückversicherungs-AG est une compagnie d assurance spécialisée dans le Run-off. Nous sommes

Plus en détail

Résultats annuels 2005

Résultats annuels 2005 Résultats annuels 2005 SOMMAIRE Chiffres clés Activité 2005 - Crédit-Bail Immobilier/Location Longue Durée - Location simple Résultats 2005 Structure financière LOCINDUS en bourse Perspectives pour 2006

Plus en détail

Attijariwafa bank Présentation. Conseil d administration. Chiffres-clés Consolidés / IFRS. Réseau et effectifs Décembre 2014

Attijariwafa bank Présentation. Conseil d administration. Chiffres-clés Consolidés / IFRS. Réseau et effectifs Décembre 2014 Février 2015 Attijariwafa bank Présentation Attijariwafa bank est le premier groupe bancaire et financier du Maghreb et de l UEMOA (Union Économique et Monétaire Ouest Africaine) et acteur de référence

Plus en détail

Introduction en Bourse sur Eurolist by Euronext TM Paris

Introduction en Bourse sur Eurolist by Euronext TM Paris 1 ER GROUPE FRANÇAIS INDÉPENDANT DE MENUISERIE INDUSTRIELLE DISCOUNT Introduction en Bourse sur Eurolist by Euronext TM Paris Introducteur et Membre du Marché en charge du Placement SOMMAIRE -1- Le Groupe

Plus en détail

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group

Excellente performance au premier semestre 2011 pour Sopra Group Communiqué de Presse Contacts Relations Investisseurs : Kathleen Clark Bracco +33 (0)1 40 67 29 61 kbraccoclark@sopragroup.com Relations Presse : Virginie Legoupil +33 (0)1 40 67 29 41 vlegoupil@sopragroup.com

Plus en détail

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011

Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 Créer une filiale à l étranger Approche & Exemples LE TOUR DU MONDE EN 8H - 21 JUIN 2011 PRESENTATION Le groupe ALTIOS International Une société leader dans le conseil et le développement opérationnel

Plus en détail

Résultats Semestriels 2011

Résultats Semestriels 2011 Résultats Semestriels 2011 9 Juin 2011 Sandpiper Bay Floride Faits marquants du 1 er semestre 2011 Forte progression de l activité Croissance à deux chiffres du Volume d Activité Villages Croissance sur

Plus en détail

Résultats annuels 2014

Résultats annuels 2014 Résultats annuels 2014 Chiffre d affaires ajusté en hausse de +5,1 % à 2 813,3 millions d euros, croissance organique du chiffre d affaires ajusté de +3,8 % Marge opérationnelle ajustée de 630,0 millions

Plus en détail

Retour à la croissance

Retour à la croissance Après une forte amélioration de ses résultats au T4 2010 et la finalisation de ses programmes d investissement et de réorganisation, Eurofins réaffirme ses objectifs à moyen terme 28 janvier 2011 A l occasion

Plus en détail

RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2013

RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2013 2014 DOCUMENT DE RÉFÉRENCE RAPPORT FINANCIER ANNUEL 2013 BANQUE DE DETAIL EN FRANCE - BANQUE DE DETAIL A L INTERNATIONAL, SERVICES FINANCIERS ET ASSURANCES - BANQUE DE FINANCEMENT & D INVESTISSEMENT, BANQUE

Plus en détail

Financement et gestion de flotte automobile. Volkswagen Group Fleet Solutions : the key to mobility*. * Restez mobile.

Financement et gestion de flotte automobile. Volkswagen Group Fleet Solutions : the key to mobility*. * Restez mobile. Financement et gestion de flotte automobile. Volkswagen Group Fleet Solutions : the key to mobility*. * Restez mobile. Financement et gestion de flotte automobile. Optez pour le sur-mesure avec Volkswagen

Plus en détail

Du nouveau dans l affacturage

Du nouveau dans l affacturage Du nouveau dans l affacturage CGA, Compagnie Générale d Affacturage, s implique fortement auprès des entrepreneurs pour la réussite de leurs projets. Aujourd hui, CGA s impose sur le marché avec 30 % de

Plus en détail

Assemblée générale mixte. Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance

Assemblée générale mixte. Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance Assemblée générale mixte Philippe BOUAZIZ, Président Stéphane CONRARD, DGD Finance 25 Juin 2014 SOMMAIRE PRESENTATION PRODWARE FAITS MARQUANTS 2013 RESULTATS ANNUELS 2013 EVENEMENTS POST CLOTURE PERSPECTIVES

Plus en détail

Conférence de presse 26 février 2009. Groupe Banque Populaire. Résultats 2008

Conférence de presse 26 février 2009. Groupe Banque Populaire. Résultats 2008 Conférence de presse 26 février 2009 Groupe Banque Populaire Résultats 2008 Avertissement Cette présentation peut inclure des prévisions basées sur des opinions et des hypothèses actuelles relatives à

Plus en détail

BNP Paribas. Renforcement du Leadership Européen de Cetelem dans le Crédit à la Consommation. 29 mars 2005

BNP Paribas. Renforcement du Leadership Européen de Cetelem dans le Crédit à la Consommation. 29 mars 2005 BNP Paribas Renforcement du Leadership Européen de Cetelem dans le Crédit à la Consommation 29 mars 2005 1 Plan de la présentation Une opportunité unique Cofinoga: un acteur majeur du crédit à la consommation

Plus en détail

Le factoring Une forme de financement innovative. Petit déjeuner des PME et start-up, Genève

Le factoring Une forme de financement innovative. Petit déjeuner des PME et start-up, Genève Le factoring Une forme de financement innovative Petit déjeuner des PME et start-up, Genève le 23 janvier 2007 Définition Le factoring (ou affacturage) est un ensemble de prestations professionnelles proposées

Plus en détail

Dividende au titre de l exercice 2013 Proposition de distribution d un dividende de 1,70 euros par action, en hausse de 13 %

Dividende au titre de l exercice 2013 Proposition de distribution d un dividende de 1,70 euros par action, en hausse de 13 % 14.08 En 2013, chiffre d'affaires de Valeo de 12 110 millions d'euros, en hausse de 9 % (à périmètre et taux de change constants), marge opérationnelle en hausse de 10 % à 795 millions d'euros, soit 6,6

Plus en détail

Banque Européenne. pour la Reconstruction et le Développement. Tunisie

Banque Européenne. pour la Reconstruction et le Développement. Tunisie Banque Européenne pour la Reconstruction et le Développement Tunisie Marie-Alexandra Veilleux Chef du Bureau de la BERD en Tunisie Sommaire 1. à la BERD 2. Les opérations de la BERD 3. 25 avril 2014 Banque

Plus en détail

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT

Europimmo LFP. SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT LFP Europimmo SCPI d entreprise, immobilier européen AVERTISSEMENT Les parts de SCPI sont des supports de placement à long terme et doivent être acquises dans une optique de diversification de votre patrimoine.

Plus en détail

2014 RÉSULTATS ANNUELS

2014 RÉSULTATS ANNUELS 2014 RÉSULTATS ANNUELS Conférence de presse Paris - 25 février 2015 Certaines déclarations figurant dans ce document contiennent des prévisions qui portent notamment sur des événements futurs, des tendances,

Plus en détail

Sommaire. Informations clés... 04. Profil... 06. Corporate et Institutional Banking... 08. Retail Banking... 10. Private Banking...

Sommaire. Informations clés... 04. Profil... 06. Corporate et Institutional Banking... 08. Retail Banking... 10. Private Banking... _ FR Sommaire Informations clés... 04 Profil... 06 Corporate et Institutional Banking... 08 Retail Banking... 10 Private Banking... 12 Treasury et Financial Markets... 14 La BIL à votre service depuis

Plus en détail

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises

Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises 27 mars 2008 Le Groupe Crédit Mutuel en 2007 (1) La dynamique du développement et le 3 e résultat des banques françaises Résultat net part du groupe : 2 730 M Produit net bancaire : 10 568 M Coefficient

Plus en détail

Gestion des débiteurs Financement Assurance-crédit: trois problèmes, une solution: le factoring

Gestion des débiteurs Financement Assurance-crédit: trois problèmes, une solution: le factoring Gestion des débiteurs Financement Assurance-crédit: trois problèmes, une solution: le factoring Présentation PSE Lausanne, 23 janvier 2004 Jean-Marc Rossier Factors SA Une société du groupe UBS SA Active

Plus en détail

HSBC France Plan Stratégique 2014. 5 Juillet 2011. Présentation Presse

HSBC France Plan Stratégique 2014. 5 Juillet 2011. Présentation Presse HSBC France Plan Stratégique 2014 5 Juillet 2011 Présentation Presse Avertissement Cette présentation et les commentaires qui l accompagnent peuvent contenir des déclarations prospectives relatives à la

Plus en détail

DOCUMENT DE REFERENCE

DOCUMENT DE REFERENCE DOCUMENT 2010 DE REFERENCE B DOCUMENT DE REFERENCE 2010 Le présent Document de référence a été déposé auprès de l Autorité des Marchés Financiers le 4 mars 2010, conformément à l article 212-13 du règlement

Plus en détail

Résultats Semestriels 2007. Réunion d information du 3 octobre 2007

Résultats Semestriels 2007. Réunion d information du 3 octobre 2007 Résultats Semestriels 2007 Réunion d information du 3 octobre 2007 1 S o m m a i r e efront, expert en solutions logicielles pour la finance Stratégie de développement Activité du 1 er semestre 2007 Perspectives

Plus en détail

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 :

Au second semestre 2010 : Sur l année 2010 : Perspectives 2011 : 11.05 Valeo : résultat net de 365 millions d euros en 2010, soit 3,8 % du chiffre d affaires ; performance opérationnelle en avance sur le plan stratégique présenté en mars 2010 Au second semestre 2010

Plus en détail

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011

Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Le coût du rachat de trimestres pour carrière à l étranger multiplié par 4 au plus tard le 1 er janvier 2011 Un article de la loi de financement de la sécurité sociale 2010 aligne le coût de ce rachat

Plus en détail

Conférence Investisseurs. 1 er avril 2008

Conférence Investisseurs. 1 er avril 2008 Conférence Investisseurs 1 er avril 2008 Avertissement Cette présentation contient des informations à caractère prévisionnel. Ces informations, qui expriment des objectifs établis sur la base des appréciations

Plus en détail

PRÉSENTATION DU GROUPE LUXEMPART

PRÉSENTATION DU GROUPE LUXEMPART PRÉSENTATION DU GROUPE LUXEMPART Page : 1 Version : 05/2015 Agenda I. Présentation du Groupe Luxempart II. Luxempart en chiffres III. Nos transactions récentes Page : 2 Version : 05/2015 I. Présentation

Plus en détail

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne

Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013. Résultats du groupe Caisse des Dépôts. Résultat du fonds d épargne Paris, le 3 avril 2014 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Résultats du groupe Caisse des Dépôts en 2013 Résultats du groupe Caisse des Dépôts Résultat net part du Groupe... 2,137 Md Résultat récurrent... 1,35 Md Résultat

Plus en détail

RCI BANQUE. Février 2013. Jean-Marc Saugier, membre du Comité Exécutif, Directeur Financements et Trésorerie

RCI BANQUE. Février 2013. Jean-Marc Saugier, membre du Comité Exécutif, Directeur Financements et Trésorerie RCI BANQUE Février 2013 Jean-Marc Saugier, membre du Comité Exécutif, Directeur Financements et Trésorerie Yann Passeron, Directeur Marchés de Capitaux 1 Le présent document a pour seul but d informer

Plus en détail

Poursuite de la restructuration du groupe Dexia

Poursuite de la restructuration du groupe Dexia Information réglementée* Bruxelles, Paris, 20 octobre 2011 7h30 Poursuite de la restructuration du groupe Dexia Le conseil d'administration de Dexia s est réuni ce jour et a pris connaissance de l évolution

Plus en détail

Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse

Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse Nanterre, le 24 juillet 2015 Faurecia : un premier semestre 2015 en très forte progression ; guidance annuelle révisée à la hausse Chiffre d affaires total en hausse de 12,6% à 10,51 milliards d euros

Plus en détail

Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance

Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance Bruxelles, le 31 août 2012 8h40 Information réglementée COMMUNIQUÉ DE PRESSE Malgré un environnement économique difficile, IMMOBEL continue à investir pour assurer sa croissance Résultat opérationnel consolidé

Plus en détail

Présentation Macro-économique. Mai 2013

Présentation Macro-économique. Mai 2013 Présentation Macro-économique Mai 2013 1 Rendement réel des grandes catégories d actifs Janvier 2013 : le «sans risque» n était pas une option, il l est moins que jamais Rendement réel instantané 2,68%

Plus en détail

L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise

L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise ÉTUDE EN BREF Octobre 2011 L immobilier de bureaux en Europe 2010 : une parenthèse dans la crise Pour les investisseurs, l Europe de l immobilier de bureaux n est pas celle qui est délimitée par les accords

Plus en détail

«Croissance organique et externe soutenue, Rentabilité accrue»

«Croissance organique et externe soutenue, Rentabilité accrue» PRÉSENTATION DES RÉSULTATS AU 30 JUIN 2010 «Croissance organique et externe soutenue, Rentabilité accrue» Attijariwafa bank - Résultats au 30 juin 2010 1 Sommaire Conjoncture macro-économique et financière

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI»

LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI» LA SOCIETE DE PARTICIPATIONS FINANCIERES «LA SOPARFI» La SOPARFI n'est pas régie par une loi spécifique, mais se définit comme une société de capitaux luxembourgeoise soumise à une fiscalité tant directe

Plus en détail

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E

C O M M U N I Q U É D E P R E S S E C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Information réglementée* Bruxelles, Paris, 30 janvier 2009 8h55 Dexia met en œuvre son plan de transformation pour consolider son redressement et devrait enregistrer

Plus en détail

Comptes Consolidés 2014

Comptes Consolidés 2014 Comptes Consolidés 2014 Page 1 4.2 Comptes consolidés 4.2.1 Compte de résultat consolidé... 3 4.2.2 Résultat global consolidé... 4 4.2.3 Situation financière consolidée... 5 4.2.4 Variation des capitaux

Plus en détail

RÉSULTATS AU 31 MARS 2015

RÉSULTATS AU 31 MARS 2015 RÉSULTATS AU 31 MARS 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 30 avril 2015 FORTE PROGRESSION DES REVENUS DES PÔLES OPÉRATIONNELS - TRÈS BONNE PERFORMANCE DE CIB ET DES MÉTIERS SPÉCIALISÉS - PROGRESSION DE

Plus en détail

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE

RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 13 mars 2012 RESULTATS ET ACTIVITE 2011 DE LA BANQUE POSTALE Bonne résistance du PNB et du RBE en 2011, solidité financière confirmée, poursuite de la dynamique de développement

Plus en détail

Exporter où et comment? : Vous accompagner à l international jeudi 24 septembre 2015 Les activités de Business France Export : Le développement international des entreprises Invest : La prospection et

Plus en détail

L assurance française : le bilan de l année 2012

L assurance française : le bilan de l année 2012 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 L assurance française : le bilan de l année 2012 1 2 L environnement économique et financier : accalmie et incertitude Le bilan d activité : résistance

Plus en détail

RCI BANQUE S1 2013. Jean-Marc Saugier, membre du Comité Exécutif, Directeur Financements et Trésorerie. Yann Passeron, Directeur Marchés de Capitaux

RCI BANQUE S1 2013. Jean-Marc Saugier, membre du Comité Exécutif, Directeur Financements et Trésorerie. Yann Passeron, Directeur Marchés de Capitaux RCI BANQUE S1 2013 Jean-Marc Saugier, membre du Comité Exécutif, Directeur Financements et Trésorerie Yann Passeron, Directeur Marchés de Capitaux Le présent document a pour seul but d informer et son

Plus en détail