VÉRIFICATION ENVIRONNEMENTALE DES T.N.-O DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT N o 1 ÉTAT DE L ENVIRONNEMENT

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "VÉRIFICATION ENVIRONNEMENTALE DES T.N.-O. 2005. DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT N o 1 ÉTAT DE L ENVIRONNEMENT"

Transcription

1 VÉRIFICATION ENVIRONNEMENTALE DES T.N.-O DOCUMENT D ACCOMPAGNEMENT N o 1 ÉTAT DE L ENVIRONNEMENT Préparé par : SENES Consultants Limited 121 Granton Drive, Unit 12 Richmond Hill, Ontario L4B 3N4 Décembre 2005 Imprimé sur papier recyclé contenant des fibres de post-consommation

2 Résumé RÉSUMÉ La Loi sur la gestion des ressources de la vallée du Mackenzie, qui découle des accords de revendication territoriale intervenus entre les Premières Nations et le gouvernement du Canada, ainsi que des ententes sur la revendication territoriale des Gwich in, des Autochtones du Sahtu et des Tlicho, exige qu une vérification environnementale indépendante soit effectuée au minimum tous les cinq ans. On doit entre autres faire l examen de l information sur l environnement afin de déterminer les tendances de la qualité de l environnement, les facteurs susceptibles de contribuer à des changements de celui-ci et l importance de ces tendances. Le terme «environnement» est défini comme suit dans la Loi : «Ensemble des conditions et des éléments naturels de la Terre, notamment : a) le sol, l eau et l air, y compris toutes les couches de l atmosphère; b) toutes les matières organiques et inorganiques ainsi que les êtres vivants; c) les systèmes naturels en interaction qui comprennent les éléments visés aux alinéas a) et b).» Compte tenu de cette définition, ce tout premier rapport sur l état de l environnement vise sept grandes composantes de l environnement des T.N.-O. : environnement atmosphérique (y compris la qualité de l air, le climat et le changement climatique); environnement dulcicole; environnement marin; environnement terrestre; pergélisol, glace de sol et couverture nivale; santé humaine; conditions socio-économiques et bien-être communautaire. L évaluation de l état de l environnement a débuté par une sélection des composantes valorisées (CV) identifiées dans le rapport préliminaire des Affaires indiennes et du Nord Canada (AINC) intitulé A Preliminary State of Knowledge of Valued Components for the NWT Cumulative Impact Monitoring Program and Audit. Des indicateurs clés de changements de ces CV ont été ensuite identifiés et suivis tout au long de l étude. Pour ces indicateurs clés, on a évalué les tendances de la qualité de l environnement de la vallée du Mackenzie, de la région désignée des Inuvialuits et de l ensemble des T.N.-O. Décembre 2005 ES-1 SENES Consultants Limited

3 Résumé Pour évaluer les conditions et les tendances actuelles, nous nous sommes largement inspirés d études antérieures, particulièrement celles portant sur l évaluation des tendances en matière de qualité de l environnement. Au besoin, nous avons procédé à de nouvelles analyses de données pour compléter les évaluations réalisées par d autres chercheurs; cependant, il n entrait pas dans le cadre de la préparation du rapport sur l état de l environnement d effectuer de nouvelles recherches. Pour chacun des indicateurs clés, on a analysé et évalué les données disponibles pour déterminer les tendances, les facteurs susceptibles de modifier l environnement, l importance relative des tendances repérées, leur impact probable, les activités permettant d atténuer les facteurs et rejets responsables de ces tendances, et les lacunes dans les données. On trouvera au tableau R.1 un résumé général des résultats de l évaluation de l état de l environnement. De façon générale, la qualité de l environnement dans les T.N.-O. a été trouvée bonne pour la plupart des composantes. Dans certains cas, il a été difficile de déterminer l état actuel d une composante particulière ou d en évaluer les tendances, faute de données de référence adéquates sur les T.N.-O. Toutefois, quand on disposait de suffisamment de données, il a été trouvé plusieurs cas où la situation était mauvaise et où la tendance était à la détérioration. Les deux cas les plus inquiétants sont les récentes diminutions de la taille des hardes de caribous, qui sont un important élément de la subsistance des Autochtones vivant dans les T.N.-O., et les conditions socio-économiques et le bien-être communautaire. Compte tenu des répercussions qu ont les changements climatiques sur l environnement et des possibilités d intensification des activités de développement à proximité des aires de mise bas, il devient de plus en plus important de disposer de données exactes sur l état des diverses hardes de caribous et de leur habitat. En ce qui concerne les conditions socio-économiques et le bien-être communautaire, même si les indicateurs économiques classiques montrent que la population et l économie des T.N.-O. sont en croissance, cet état de choses ne s accompagne pas d un progrès proportionnel du bien-être communautaire, de nombreuses mesures du bien-être social se comparant défavorablement à celles du reste du pays. Les problèmes sociaux mis en lumière semblent encore plus prononcés dans les petites collectivités des T.N.-O. et concerner davantage la population autochtone. Les organismes gouvernementaux responsables des services sociaux et sanitaires devront agir à cet égard. À terme, on peut s attendre à ce que le changement climatique ait un impact profond sur le Nord canadien. Ses effets potentiels toucheront toutes les composantes de l environnement : perte de pergélisol dans certaines parties des T.N.-O.; augmentation de Décembre 2005 ES-2 SENES Consultants Limited

4 Résumé l érosion du littoral et des berges; réduction des champs de glace de l Arctique; changements dans le couvert de végétation et les habitats des animaux; augmentation de la mobilité des éléments nutritifs et des polluants organiques et inorganiques; changements de la qualité et de la disponibilité des aliments traditionnels. Il faudra mener d autres recherches dans un certain nombre de secteurs pour mieux comprendre les effets du changement climatique sur toutes les composantes de l environnement. Décembre 2005 ES-3 SENES Consultants Limited

5 TABLE DES MATIÈRES RÉSUMÉ INTRODUCTION QUALITÉ DE L AIR, CLIMAT ET CHANGEMENT CLIMATIQUE Introduction à la qualité de l air et au changement climatique Qualité de l air Introduction aux polluants atmosphériques Indicateurs de la qualité de l air Matières particulaires Concentrations de SO 2 et de NO x Autres problèmes de qualité de l air POP et métaux lourds Ozone stratosphérique Dépôts acides Climat Surveillance du climat au Canada Indicateurs du climat Température Précipitations Changement climatique Introduction au changement climatique Indicateurs du changement climatique Température et précipitations CO 2 atmosphérique Autres questions liées au changement climatique Effet de la variabilité du climat sur les trajectoires des contaminants Couche d ozone au-dessus de l Arctique Références ENVIRONNEMENT DULCICOLE Eaux douces des Territoires du Nord-Ouest Bassin du Mackenzie et du Grand lac de l Ours Bassin du Grand lac des Esclaves Bassin de la rivière Peel Bassin de la rivière Liard Bassin de la rivière Athabasca Bassin de la rivière Thelon Bassin de la rivière Coppermine Eaux de surface et sédiments Activités de surveillance et de recherche Activités courantes de surveillance de la qualité des eaux de surface et des sédiments Activités courantes de surveillance de la quantité des eaux de surface Décembre 2005 i SENES Consultants Limited

6 3.2.2 Contenu de l évaluation Agents stresseurs du milieu aquatique Changement climatique Contaminants Développement industriel Qualité des eaux de surface et des sédiments Qualité des eaux de surface Qualité des sédiments Quantité des eaux de surface Saisons des traversiers et des ponts de glace Évaluation globale Écologie des milieux dulcicoles arctiques Activités de surveillance et de recherche Agents stressants des milieux d eau douce Contaminants Récolte des ressources Bouleversements et perturbations des habitats Introduction d espèces Changement climatique Indicateurs des milieux dulcicoles Indicateur des milieux dulcicoles Habitat du poisson Indicateur des milieux dulcicoles Populations de poisson Indicateur des milieux dulcicoles Récolte de poisson Indicateur des milieux dulcicoles Qualité du poisson Conclusions et recommandations Références ENVIRONNEMENT MARIN Introduction à l écologie marine Stress de l environnement marin Contaminants Récolte des ressources Perturbation des habitats Nuisances Espèces envahissantes Changement climatique Indicateurs de la qualité de l environnement marin (QEM) Indicateur de la qualité de l environnement marin (QEM) Ours blanc Indicateur de la qualité de l environnement marin (QEM) Béluga Indicateur de la qualité de l environnement marin (QEM) Phoque annelé Indicateur de la qualité de l environnement marin (QEM) Plongeon catmarin Indicateurs de la qualité de l environnement marin (QEM) Dolly Varden et omble chevalier anadromes Indicateur de la qualité de l environnement marin (QEM) Glaces de mer Recommandations Décembre 2005 ii SENES Consultants Limited

7 Références ENVIRONNEMENT TERRESTRE Les écosystèmes terrestres des T.N.-O Les écozones des T.N.-O Activités de surveillance et de recherche Agents stressants de l environnement terrestre Changement climatique Contaminants Développement Récolte des ressources Indicateurs de la qualité de l environnement terrestre (QET) Indicateur de la QET - Caribou de la toundra Indicateur de la QET - Orignal (Alces alces) Indicateur de la QET Oiseaux terrestres (tétras et lagopèdes) Indicateur de la Qet Oiseaux aquatiques (sauvagine) Conclusions et recommandations Références PERGÉLISOL, GLACE DE SOL ET COUVERTURE NIVALE Introduction Agents de stress pour l environnement Température du sol et glace de sol Réchauffement du climat Indicateurs du pergélisol, de la glace de sol et de la neige Indicateurs du pergélisol Température annuelle moyenne de l air Température annuelle moyenne du sol Indicateurs de la couverture nivale Indicateurs de la glace de sol Indicateurs de l activité humaine/des actions Autres éléments à considérer Références...Error! Bookmark not defined. 7.0 SANTÉ HUMAINE Introduction Indicateurs de la santé humaine Indicateur de la santé humaine (SH) Données démographiques Indicateur de la santé humaine (SH) Santé périnatale Indicateur de la santé humaine (SH) Mortalité de la population Indicateur de la santé humaine (SH) - Morbidité de la population Maladies infectieuses (maladies transmissibles sexuellement, tuberculose) Diabète et hypertension Indicateur de la santé humaine (SH) - Hygiène de vie et facteurs de risque Indicateur de la santé humaine (SH) - Déterminants sociaux Indicateur de la santé humaine (SH) Facteurs environnementaux Conclusion et discussion Références Décembre 2005 iii SENES Consultants Limited

8 8.0 CONDITIONS SOCIO-ÉCONOMIQUES ET BIEN-ÊTRE COMMUNAUTAIRE Introduction Sélection des indicateurs des conditions socio-économiques et du bien-être communautaire Aperçu Indicateurs sociaux utilisés par le gouvernement des T.-N.-O Indicateurs démographiques et économiques Sources de données et présentation Régions des Territoires du Nord-Ouest Petites collectivités des T.N.-O Résultats Données recueillies pour chaque indicateur Population Composantes de l évolution démographique Mobilité de la population sur cinq ans Part de population par type de collectivité Santé de la population Éducation Population de 15 ou plus ayant au moins un diplôme d études secondaires Taux d obtention d un diplôme d études secondaires Criminalité et sécurité Taux de crime avec violence Taux de criminalité juvénile Admissions dans des refuges Logement Pourcentage de ménages en situation de besoin impérieux Pourcentage de ménages de six personnes ou plus Familles et enfants Familles monoparentales Enfants vivant dans des familles à faible revenu Enquêtes des services de protection de l enfance Ratios des inactifs aux actifs Revenu et emploi Revenu moyen d emploi Disparité de revenus Taux d emploi Économie des T.N.-O Produit intérieur brut (PIB) Indice des prix à la consommation Culture autochtone Autochtones de 15 ans ou plus parlant une langue autochtone Utilisation de la viande et du poisson récoltés Résumé des tendances Composantes valorisées et orientation future du PSEC Références Décembre 2005 iv SENES Consultants Limited

9 LISTE DES TABLEAUX TABLEAU ES.1 RÉSUMÉ DE L ÉVALUATION DE LA SITUATION ACTUELLE ET DES TENDANCES DE L ENVIRONNEMENT... 4 TABLEAU JUSTIFICATION DU CHOIX DES INDICATEURS DE LA COMPOSANTE VALORISÉE DE LA QUALITÉ DE L AIR TABLEAU JUSTIFICATION DU CHOIX DES INDICATEURS DE LA COMPOSANTE VALORISÉE DU CLIMAT TABLEAU JUSTIFICATION POUR LE CHOIX DES INDICATEURS DU CHANGEMENT CLIMATIQUE TABLEAU COMPOSANTES VALORISÉES DE L ÉCOSYSTÈME ET INDICATEURS DE LA QUANTITÉ ET DE LA QUALITÉ DE L EAU TABLEAU EXEMPLES DE CONTAMINANTS ÉTUDIÉS DANS LE CADRE DU PLCN TABLEAU INDICATEURS POTENTIELS DE LA QUALITÉ DES MILIEUX DULCICOLES ET JUSTIFICATION DE LEUR CHOIX TABLEAU ÉVALUATION QUALITATIVE DE LA DISPONIBILITÉ DES DONNÉES POUR DÉFINIR LES CONDITIONS DE RÉFÉRENCE DANS LES T.N.-O TABLEAU ÉTAT DES PRINCIPALES ESPÈCES DE POISSON DU GRAND LAC DES ESCLAVES TABLEAU ESPÈCES ET PARAMÈTRES SUSCEPTIBLES DE SERVIR D INDICATEURS DE LA QUALITÉ DE L ENVIRONNEMENT MARIN ET JUSTIFICATION DE LEUR CHOIX TABLEAU DONNÉES SUR LES CAPTURES DE BÉLUGA TABLEAU CHANGEMENTS SUSCEPTIBLES DE TOUCHER LA HARDE DE CARIBOUS DE LA PORCUPINE ET SON HABITAT DANS UN CLIMAT PLUS CHAUD TABLEAU LISTE DES PROJETS EN COURS OU PROPOSÉS DANS L AIRE DE DISTRIBUTION DES HARDES DE CARIBOU DE LA PORCUPINE ET DE BATHURST TABLEAU SOMMAIRE DES PRINCIPALES ESPÈCES FAUNIQUES CHASSÉES DANS L ATG, LA RVRS ET LA RCDI QUI POURRAIENT SERVIR D INDICATEURS ENVIRONNEMENTAUX TABLEAU RAISON DU CHOIX DES ESPÈCES TERRESTRES CANDIDATES ET DES INDICATEURS DE LA QUALITÉ ET DES TENDANCES DE L ENVIRONNEMENT TABLEAU SOMMAIRE DES INDICATEURS SERVANT À ÉVALUER L ÉTAT DU CARIBOU DE LA TOUNDRA TABLEAU PLAN PROPOSÉ POUR DÉTERMINER LA CONDITION PHYSIQUE DES CARIBOUS À PARTIR DES INDIVIDUS CAPTURÉS TABLEAU SÉRIE DE MESURES QUI POURRAIENT ÊTRE RECUEILLIES PAR LES CHASSEURS POUR SURVEILLER L ÉTAT D UNE HARDE DE CARIBOUS TABLEAU DONNÉES DU DERNIER DÉNOMBREMENT DES HARDES DE CARIBOU DE LA TOUNDRA DES T.N.-O. DÉCLARÉES PAR LE RÉSEAU DE SURVEILLANCE ET D ÉVALUATION CIRCUMPOLAIRES DU CARIBOU Décembre 2005 v SENES Consultants Limited

10 TABLEAU SENSIBILITÉ DU CARIBOU ET DU TERRITOIRE DES HARDES DE BEVERLY ET DE QAMINIRJUAQ FACE AU DÉVELOPPEMENT TABLEAU INDICATEURS DE LA SITUATION DES POPULATIONS DE SAUVAGINE DANS LES T.N.-O TABLEAU POPULATIONS ESTIMATIVES DE SAUVAGINE DANS LE NORD DE L ALBERTA ET LES TERRITOIRES DU NORD-OUEST EN 2002, 2003, 2004 ET MOYENNES SUR DIX ANS ET À LONG TERME TABLEAU EMPREINTE ÉCOLOGIQUE DES ACTIVITÉS HUMAINES DANS LA PROVINCE DES ESCLAVES TABLEAU TONNAGE DE MINERAI DE KIMBERLITE TRAITÉ ET DE STÉRILES DES MINES DE DIAMANTS DES T.N.-O. (ESTIMATIONS BASÉES SUR LES DEMANDES DE PERMIS D EXPLOITATION) TABLEAU TEMPÉRATURES ANNUELLES MOYENNES DE L AIR ET DU SOL À QUATRE ENDROITS REPRÉSENTATIFS DES T.N.-O. ET ESTIMATION DU NOMBRE D ANNÉES POUR QUE LA TEMPÉRATURE DU SOL ATTEIGNE 0 ºC 6-11 TABLEAU INDICATEURS CLÉS DES CONDITIONS DU PERGÉLISOL TABLEAU LES ACTIONS ET LEURS IMPACTS POTENTIELS SUR L ENVIRONNEMENT TABLEAU LISTE PARTIELLE DES LIGNES DIRECTRICES ET DES OUVRAGES TECHNIQUES CONCERNANT LES T.N.-O. (SE REPORTER AUX RÉFÉRENCES DU PRÉSENT CHAPITRE POUR PLUS DE DÉTAILS SUR CES DOCUMENTS) 6-30 TABLEAU ÉVALUATION DE LA POPULATION PAR GROUPE ETHNIQUE ( ) TABLEAU JUSTIFICATION DU CHOIX DES INDICATEURS CANDIDATS DE LA SANTÉ HUMAINE TABLEAU NOMBRE DE BÉBÉS DE FAIBLE POIDS (MOINS DE GRAMMES) ET DE POIDS ÉLEVÉ (4 000 GRAMMES ET PLUS ) POUR NAISSANCES DANS LES TERRITOIRES DU NORD-OUEST ET AU CANADA TABLEAU TAUX DE MORTALITÉ PAR HABITANTS DANS LES T.N.-O TABLEAU NOMBRE DE DÉCÈS PAR HABITANTS TABLEAU PROFIL DE LA CONSOMMATION D ALCOOL DANS LES TERRITOIRES DU NORD-OUEST TABLEAU TAUX DE DIPLÔMATION AU SECONDAIRE DANS LES TERRITOIRES DU NORD-OUEST ET AU CANADA ( ) TABLEAU REVENU FAMILIAL MOYEN PAR COLLECTIVITÉ DANS LES T.N.-O. ( ) TABLEAU COMPOSANTES VALORISÉES ET INDICATEURS UTILISÉS DANS LE PRÉSENT RAPPORT TABLEAU FILTRES UTILISÉS POUR LA SÉLECTION DES INDICATEURS SOCIAUX TABLEAU INDICATEURS SOCIAUX TABLEAU INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET ÉCONOMIQUES TABLEAU RÉGIONS ET COLLECTIVITÉS DES T.N.-O TABLEAU ESTIMATIONS DE LA POPULATION ANNUELLE DES T.N.-O Décembre 2005 vi SENES Consultants Limited

11 TABLEAU APPARTENANCE À LA POPULATION AUTOCHTONE TABLEAU NAISSANCES, DÉCÈS ET MIGRATION NETTE TABLEAU MOBILITÉ DE LA POPULATION SUR CINQ ANS TABLEAU POURCENTAGE DE LA POPULATION DES T.N.-O. PAR TYPE DE COLLECTIVITÉ TABLEAU POURCENTAGE DE LA POPULATION DE 15 ANS OU PLUS AYANT AU MOINS UN DIPLÔME D ÉTUDES SECONDAIRES TABLEAU TAUX D OBTENTION D UN DIPLÔME D ÉTUDES SECONDAIRES (EN POURCENTAGE) TABLEAU TAUX DE CRIME AVEC VIOLENCE PAR DIVISION (INCIDENCE PAR TRANCHE DE HABITANTS) TABLEAU TAUX DE CRIMINALITÉ JUVÉNILE (GARÇONS, MOYENNE SUR TROIS ANS) TABLEAU TAUX DE CRIMINALITÉ JUVÉNILE (FILLES, MOYENNE SUR TROIS ANS) TABLEAU ADMISSIONS DE FEMMES ET D ENFANTS DANS LES REFUGES DES T.N.-O TABLEAU POURCENTAGE DE MÉNAGES AYANT UN BESOIN IMPÉRIEUX DE LOGEMENT TABLEAU POURCENTAGE DE MÉNAGES DE SIX PERSONNES OU PLUS TABLEAU POURCENTAGE DE FAMILLES MONOPARENTALES TABLEAU ENFANTS VIVANT DANS DES FAMILLES À FAIBLE REVENU TABLEAU NOMBRE D ENQUÊTES DES SERVICES DE PROTECTION DE L ENFANCE TABLEAU RATIO DES INACTIFS AUX ACTIFS (MOINS DE 15 ANS) TABLEAU RATIO DES INACTIFS AUX ACTIFS (60 ANS OU PLUS) TABLEAU REVENU MOYEN D EMPLOI TABLEAU POURCENTAGE DE FAMILLES AYANT UN REVENU ANNUEL INFÉRIEUR À $ TABLEAU POURCENTAGE DE FAMILLES AYANT UN REVENU ANNUEL SUPÉRIEUR À $ TABLEAU POURCENTAGE DE PERSONNES DE 15 ANS ET PLUS QUI SONT DES SALARIÉS OU TRAVAILLEURS AUTONOMES TABLEAU PRODUIT INTÉRIEUR BRUT AUX PRIX DU MARCHÉ, EN MILLIONS DE DOLLARS CHAÎNÉS (1997), DE 1999 À TABLEAU INDICE DES PRIX À LA CONSOMMATION YELLOWKNIFE ET LE CANADA (TOUS LES ÉLÉMENTS ET VARIATION EN POURCENTAGE) TABLEAU POURCENTAGE D AUTOCHTONES DE 15 ANS OU PLUS PARLANT UNE LANGUE AUTOCHTONE TABLEAU UTILISATION DE LA VIANDE ET DU POISSON RÉCOLTÉS TABLEAU INDICE DU BIEN-ÊTRE DES COLLECTIVITÉS POUR LES PREMIÈRES NATIONS DU CANADA (2001) TABLEAU COMPOSANTES VALORISÉES, INDICATEURS, JUSTIFICATION ET ÉTAT DES CONNAISSANCES/LACUNES/DÉFIS Décembre 2005 vii SENES Consultants Limited

12 LISTE DES FIGURES FIGURE LES TERRITOIRES DU NORD-OUEST ET LEURS RÉGIONS FIGURE MOYENNE ANNUELLE DES PTS À YELLOWKNIFE ET NOMBRE DE DÉPASSEMENTS DE LA NORME DE 24 HEURES FIGURE MOYENNE ANNUELLE DES TENEURS DE SO 2 À YELLOWKNIFE ET NOMBRE DE DÉPASSEMENTS DE LA NORME HORAIRE FIGURE DÉPÔTS ACIDES : MOYENNES ANNUELLES À SNARE RAPIDS FIGURE RÉGIONS CLIMATIQUES DU CANADA FIGURE TENDANCE DES TEMPÉRATURES ANNUELLES DANS LE DISTRICT DU MACKENZIE FIGURE TENDANCE DES TEMPÉRATURES ANNUELLES DANS LA TOUNDRA DE L ARCTIQUE FIGURE TENDANCE DES TEMPÉRATURES HIVERNALES DANS LE DISTRICT DU MACKENZIE FIGURE TENDANCE DES TEMPÉRATURES PRINTANIÈRES DANS LE DISTRICT DU MACKENZIE FIGURE TENDANCE DES TEMPÉRATURES ESTIVALES DANS LE DISTRICT DU MACKENZIE FIGURE TENDANCE DES TEMPÉRATURES AUTOMNALES DANS LE DISTRICT DU MACKENZIE FIGURE RÉSEAU CANADIEN D OBSERVATION DE LA TEMPÉRATURE ET DES PRÉCIPITATIONS FIGURE RÉSEAU CANADIEN DE STATIONS CLIMATOLOGIQUES DE RÉFÉRENCE FIGURE TENDANCE DES PRÉCIPITATIONS DANS LE DISTRICT DU MACKENZIE FIGURE TENDANCE DES PRÉCIPITATIONS ANNUELLES DANS LA TOUNDRA ARCTIQUE FIGURE HISTORIQUE DES TEMPÉRATURES DE JUILLET À INUVIK FIGURE TEMPÉRATURE ANNUELLE MOYENNE À INUVIK FIGURE TEMPÉRATURES ANNUELLES MOYENNES AU CANADA ET À L ÉCHELLE MONDIALE FIGURE ÉLÉVATION PRÉVISIBLE DES TEMPÉRATURES ANNUELLES MOYENNES DANS LE NORD CANADIEN D ICI FIGURE ÉVOLUTION DES TENEURS ATMOSPHÉRIQUES DE DIOXYDE DE CARBONE AUX STATIONS DE SURVEILLANCE D HAWAÏ ET DU NUNAVUT2-49 FIGURE PRINCIPAUX LACS ET COURS D EAU DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST FIGURE BASSINS VERSANTS DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST FIGURE PROJECTION DE LA SENSIBILITÉ DES RÉGIONS FLUVIALES DES T.N.-O. AU CHANGEMENT CLIMATIQUE Décembre 2005 viii SENES Consultants Limited

13 FIGURE VOIES D ENTRÉE DES CONTAMINANTS DANS L ENVIRONNEMENT NORDIQUE FIGURE ACTIVITÉ INDUSTRIELLE DANS LES TERRITOIRES DU NORD-OUEST FIGURE QUELQUES ASPECTS DE L EXTRACTION DU DIAMANT DANS LA MINE BHP EKATI DES T.N.-O FIGURE EFFETS CUMULATIFS ESTIMÉS DE L EXPLORATION ET DE LA PRODUCTION RATTACHÉS AU PROJET GAZIER DU MACKENZIE - SCÉNARIO DE FIGURE SURVEILLANCE ET DÉPASSEMENTS DE LA TURBIDITÉ À DIVERS ENDROITS LE LONG DU MACKENZIE FIGURE SURVEILLANCE ET DÉPASSEMENTS DES TENEURS EN MÉTAL (ALUMINIUM, FER, CUIVRE) À DIVERS ENDROITS LE LONG DU MACKENZIE FIGURE ANALYSE DES DONNÉES SUR LA TURBIDITÉ, LE CUIVRE, LE FER ET LE ZINC FIGURE VARIATION DANS LE TEMPS DES CONCENTRATIONS DE SOLIDES EN SUSPENSION ET DE ZINC DANS LA RIVIÈRE PEEL, ENTRE 1991 ET FIGURE DÉBIT ANNUEL MOYEN DE QUATRE TRIBUTAIRES DU BASSIN DU MACKENZIE ET DU GRAND LAC DE L OURS FIGURE HYDROGRAMME ANNUEL DE LA GRANDE RIVIÈRE DE L OURS, (KOKELJ, 2001) FIGURE NIVEAUX ANNUELS DES EAUX DE SURFACE DANS LE GRAND LAC DE L OURS, FIGURE UTILISATIONS INDUSTRIELLE ET DOMESTIQUE DE L EAU LE LONG DU MACKENZIE FIGURE DÉBIT MOYEN DE LA RIVIÈRE DES ESCLAVES FIGURE DÉBITS DES HAUTES EAUX À LA STATION DU RUISSEAU CANYON DANS LE BASSIN DE LA PEEL FIGURE DÉBITS ANNUELS MOYENS DE LA RIVIÈRE LIARD À LA STATION D UPPER CROSSING FIGURE NOMBRE DE JOURS PAR AN DE PASSAGE DE TRAVERSIERS ET D OUVERTURE DE PONTS DE GLACE ENTRE 1990 ET FIGURE SCHÉMA SIMPLIFIÉ DU CYCLE DE L EAU DANS LES LACS PERCHÉS 3-52 FIGURE SCHÉMA SIMPLIFIÉ DES VOIES DES CONTAMINANTS DANS LE MILIEU ARCTIQUE FIGURE NOMBRE D ESPÈCES SAUVAGES AQUATIQUES ET DÉPENDANTES DES MILIEUX RIVERAINS EN PÉRIL DANS LE BASSIN DU MACKENZIE (T.N.- O.) FIGURE NOMBRE DES PRISES À FORT MCPHERSON, DANS LE BASSIN DE LA PEEL FIGURE RÉCOLTE DE DOLLY VARDEN DANS LA RIVIÈRE RAT FIGURE ZONES DE GESTION DES PÊCHES DU GRAND LAC DES ESCLAVES 3-77 Décembre 2005 ix SENES Consultants Limited

14 FIGURE PRISES COMMERCIALES ET QUOTAS DE PÊCHE - GRAND LAC DES ESCLAVES, DE 1945 À FIGURE LIMITES DU BASSIN DU GRAND LAC DE L OURS ET DES CINQ BAIES DU LAC FIGURE CAPTURES DE TOULADI DANS LE GRAND LAC DE L OURS, DE 1972 À FIGURE CONCENTRATIONS DE MERCURE DANS LE GRAND BROCHET, LE TOULADI ET LE DORÉ JAUNE DES LACS DES T.N.-O FIGURE ÉVOLUTION DES CONCENTRATIONS DE MERCURE DANS LE FOIE DE LOTTES CAPTURÉES À FORT GOOD HOPE, DANS LES T.N.-O FIGURE CONCENTRATIONS DE MERCURE DANS DES TISSUS MUSCULAIRES DE POISSONS (MOYENNES GÉOMÉTRIQUES ET INTERVALLES DE CONFIANCE DE ± 95 %) DU GRAND LAC DES ESCLAVES FIGURE BIOAMPLIFICATION DU MERCURE CHEZ LES POISSONS PRÉDATEURS DU GRAND LAC DES ESCLAVES FIGURE CONCENTRATIONS DE MERCURE ET LONGUEURS À LA FOURCHE FIGURE BAISSES DES TENEURS EN DIOXINES ET EN FURANES DANS LE FOIE DE LOTTES PRÉLEVÉES PRÈS D USINES DE PÂTES ET PAPIERS FIGURE CHANGEMENTS DES CONCENTRATIONS DE POP DANS LE FOIE DE LOTTES DE LA RÉGION DE FORT GOOD HOPE FIGURE SCHÉMA DES RÉACTIONS ENTRAÎNANT LE DÉPÔT DU MERCURE ATMOSPHÉRIQUE FIGURE SOURCES DU MERCURE ATMOSPHÉRIQUE, D ORIGINE ANTHROPIQUE ET NATURELLE FIGURE BAISSE DES ÉMISSIONS ANTHROPIQUES CANADIENNES DE MERCURE ENTRE 1970 ET FIGURE VOIES D ENTRÉE ET DE SORTIE DES CONTAMINANTS DANS L ÉCOSYSTÈME MARIN DE L ARCTIQUE FIGURE DISTRIBUTION DES CONTAMINANTS ORGANOCHLORÉS DANS L AIR, LA NEIGE, L EAU DE MER ET LA CHAÎNE ALIMENTAIRE DES MAMMIFÈRES MARINS DE L ARCTIQUE FIGURE DISPERSION DU PÉTROLE DANS L ENVIRONNEMENT MARIN DE L ARCTIQUE FIGURE CHANGEMENTS DE L INDICE DE PRODUCTIVITÉ DU PHOQUE ANNELÉ ET DE L OURS BLANC FIGURE ÂGE MOYEN DES MÂLES ET FEMELLES D OURS BLANC D UN AN ET PLUS CAPTURÉS FIGURE MERCURE DANS DES DENTS DES ÉPOQUES CONTEMPORAINE ET PRÉINDUSTRIELLE PRÉLEVÉES SUR DES BÉLUGAS DE LA MER DE BEAUFORT FIGURE CONCENTRATIONS MOYENNES TOTALES DE MERCURE DANS LE FOIE DE BÉLUGAS FIGURE MERCURE ET SÉLÉNIUM TOTAUX (μg/g DE POIDS FRAIS) DANS LES ORGANES DE BÉLUGA Décembre 2005 x SENES Consultants Limited

15 FIGURE ÉVOLUTION DES CONCENTRATIONS DE MERCURE DANS LE FOIE DES PHOQUES ANNELÉS ÂGÉS DE 5 À 15 ANS CAPTURÉS À HOLMAN (T.N.- O.) [ ] FIGURE TENDANCES OBSERVÉES ET PRÉVISIONS DES CONCENTRATIONS DE POP DANS LES PHOQUES ANNELÉS DE L ÎLE HOLMAN FIGURE CONCENTRATIONS À LA HAUSSE DES CONGÉNÈRES TOTAUX (DIBDE et HEPTABDE) CHEZ LE PHOQUE ANNELÉ FIGURE TENDANCES DE LA LONGUEUR DE LA SAISON DES GLACES DE MER, DE 1979 À FIGURE TENDANCES DE LA CONCENTRATION DE GLACE DE MER EN SEPTEMBRE TIRÉES DES DONNÉES SATELLITAIRES HYPERFRÉQUENCES, DE (A) ET DE (B) FIGURE CONCENTRATION ET CALAISON MENSUELLES MOYENNES DE LA BANQUISE DU PLATEAU DU MACKENZIE DANS LA MER DE BEAUFORT ( ) FIGURE SUPERFICIE RECOUVERTE PAR LA BANQUISE SAISONNIÈRE ET DE PLUSIEURS ANNÉES DANS LA MER DE BEAUFORT À LA MI-SEPTEMBRE ( ) FIGURE ÉCOZONES DU CANADA FIGURE ÉCOZONE DU HAUT-ARCTIQUE FIGURE ÉCOZONE DU BAS-ARCTIQUE FIGURE ÉCOZONE DU BOUCLIER DE LA TAÏGA FIGURE ÉCOZONE DE LA TAÏGA DES PLAINES FIGURE ÉCOZONE DE LA TAÏGA DE LA CORDILLÈRE FIGURE ÉCOZONE DES PLAINES BORÉALES FIGURE RÉSUMÉ DES CHANGEMENTS ENVIRONNEMENTAUX SUSCEPTIBLES DE TOUCHER UNE HARDE DE CARIBOUS, SELON LES PRÉDICTIONS DES INUITS DE KITIKMEOT FIGURE CONCENTRATIONS MOYENNES, CALCULÉES PAR LA MÉTHODE DES MOINDRES CARRÉS, DE TROIS MÉTAUX PRÉSENTS DANS LE FOIE ET LES REINS DU CARIBOU DES T.N.-O. ET DU NUNAVUT FIGURE SOMMAIRE DES RÉCOLTES ANNUELLES DES GRANDES ESPÈCES DE MAMMIFÈRES DANS LES RÉGIONS VISÉES PAR L ENTENTE AVEC LES GWICH IN ET DU SAHTU ET LA RÉGION VISÉE PAR LA CONVENTION DÉFINITIVE DES INUVIALUITS FIGURE SOMMAIRE DES RÉCOLTES ANNUELLES DES PRINCIPALES ESPÈCES D OISEAUX TERRESTRES ET AQUATIQUES DANS LES RÉGIONS VISÉES PAR L ENTENTE AVEC LES GWICH IN ET DU SAHTU ET LA RÉGION VISÉE PAR LA CONVENTION DÉFINITIVE DES INUVIALUITS FIGURE CARTE DU CANADA ILLUSTRANT L AIRE DE DISTRIBUTION ET LES AIRES DE MISE BAS APPROXIMATIVES DE HUIT GRANDES HARDES DE CARIBOU DE LA TOUNDRA DES T.N.-O FIGURE TENDANCES À LONG TERME DES ESTIMATIONS DE POPULATION DES PRINCIPALES HARDES DE CARIBOU DE LA TOUNDRA DES T.N.-O Décembre 2005 xi SENES Consultants Limited

16 FIGURE NOMBRE DE LAGOPÈDES DES SAULES OBSERVÉ DANS LES RECENSEMENTS DE NOËL POUR L ENSEMBLE DES T.N.-O. DE 1978 À FIGURE TENDANCES À LONG TERME DES POPULATIONS REPRODUCTRICES DES PRINCIPALES ESPÈCES DE SAUVAGINE DES T.N.-O. ET DU NORD DE L ALBERTA FIGURE VERSION SIMPLIFIÉE DE LA CARTE MCR 4177 CANADA PERGÉLISOL DE RNC FIGURE SOL À FORTE TENEUR EN GLACE : LENTILLES DE GLACE SE FORMANT DANS UN SOL À GRAIN FIN FIGURE COULÉE LE LONG DE LA ROUTE DEMPSTER CAUSÉE PAR DES TRAVAUX DE DÉBLAI EFFECTUÉSDANS UN SOL À HAUTE TENEUR EN GLACE; ACCUMULATION D EAU ET EFFONDREMENT DU TERRAIN LE LONG D UNE ROUTE CONSTRUITE À PRUDHOE BAY FIGURE RELATION ENTRE LES TEMPÉRATURES DE L AIR ET DU SOL FIGURE HAUSSE DU DIOXYDE DE CARBONE ET DE LA TEMPÉRATURE PLANÉTAIRE DE L AIR, ET RELATION ENTRE CES DEUX PARAMÈTRES FIGURE ENREGISTREMENTS DES TEMPÉRATURES ANNUELLES MOYENNES DE L AIR À QUATRE ENDROITS REPRÉSENTATIFS DES T.N.-O FIGURE FACTEURS IMPORTANTS POUR LA SURVEILLANCE DES IMPACTS CUMULATIFS SUR L ENVIRONNEMENT FIGURE CHANGEMENT DES TEMPÉRATURES DE L AIR, DU SOL ET DU PERGÉLISOL À CINQ ENDROITS DE L ALASKA FIGURE SURVEILLANCE DE LA TAMA ET DE LA TAMS À LUPIN FIGURE EFFET DE L ENLÈVEMENT DE LA VÉGÉTATION SUR LE PERGÉLISOL FIGURE POPULATION DES TERRITOIRES DU NORD-OUEST, PAR SEXE ( ) FIGURE ESPÉRANCE DE VIE À LA NAISSANCE DANS LES TERRITOIRES DU NORD-OUEST ET AU CANADA (1997) FIGURE TAUX DE FÉCONDITÉ SELON L ÂGE FIGURE TAUX DE MORTALITÉ PAR ACCIDENT, SUICIDE ET HOMICIDE PAR HABITANTS, AU CANADA ET DANS LES TERRITOIRES DU NORD- OUEST FIGURE TAUX D INFECTIONS TRANSMISSIBLES SEXUELLEMENT PAR HABITANTS (MOYENNE SUR TROIS ANS) DANS LES TERRITOIRES DU NORD-OUEST FIGURE POURCENTAGE DE LA POPULATION ÂGÉE DE 15 ANS ET PLUS QUI FUME LA CIGARETTE DANS LES TERRITOIRES DU NORD-OUEST ( ) FIGURE INCIDENCE DE L USAGE EXCESSIF D ALCOOL AU CANADA ET DANS LES TERRITOIRES DU NORD-OUEST FIGURE REVENU D EMPLOI MOYEN AU CANADA ET DANS LES T.N.-O. ( ) Décembre 2005 xii SENES Consultants Limited

Rapport annuel de monitoring automatisé de la qualité de l eau

Rapport annuel de monitoring automatisé de la qualité de l eau Rapport annuel de monitoring automatisé de la qualité de l eau 2009 La rivière Sainte Croix au barrage de Forest City Figure 1 : Rivière Sainte Croix, à la hauteur de la station de monitoring durant l

Plus en détail

Merci de me donner l occasion de participer à cette prestigieuse conférence.

Merci de me donner l occasion de participer à cette prestigieuse conférence. Merci de me donner l occasion de participer à cette prestigieuse conférence. Nul doute que le Nord du Canada vit actuellement une période captivante. Comme le soulignent les organisateurs, un intérêt croissant

Plus en détail

ÉVALUATION DU DORÉ JAUNE (Sander vitreus) DU LAC TATHLINA, DANS LES TERRITOIRES DU NORD-OUEST

ÉVALUATION DU DORÉ JAUNE (Sander vitreus) DU LAC TATHLINA, DANS LES TERRITOIRES DU NORD-OUEST Secrétariat canadien de consultation scientifique Avis scientifique 1/3 ÉVALUATION DU DORÉ JAUNE (Sander vitreus) DU LAC TATHLINA, DANS LES TERRITOIRES DU NORD-OUEST Photo prise par Mike Low Figure 1.

Plus en détail

Évolution du climat et désertification

Évolution du climat et désertification Évolution du climat et désertification FACTEURS HUMAINS ET NATURELS DE L ÉVOLUTION DU CLIMAT Les activités humaines essentiellement l exploitation de combustibles fossiles et la modification de la couverture

Plus en détail

La santé des Canadiens

La santé des Canadiens La santé des Canadiens La santé d une personne est influencée par toute une série de facteurs, allant de sa composition génétique, à ses conditions de vie et de travail, et à la qualité et la disponibilité

Plus en détail

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1

L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada 1 Affaires étrangè et Commerce International Canada Le Bureau de l économiste en chef Série de papiers analytiques L incidence des hausses de prix des produits de base sur la balance commerciale du Canada

Plus en détail

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à :

DIVERSITÉ CULTURELLE JOURS FÉRIÉS Pour en savoir Plus, veuillez vous adresser à : Le Manitoba en bref Le Manitoba : Province du Canada depuis 1870. Manitoba signifie «lieu où vit l Esprit» dans les langues des peuples autochtones de la province. Chef politique : Premier ministre (Greg

Plus en détail

Résumé du Cadre stratégique anti-pauvreté des TNO

Résumé du Cadre stratégique anti-pauvreté des TNO Résumé du Cadre stratégique anti-pauvreté des TNO Novembre 2013 Résumé du Cadre stratégique anti-pauvreté des TNO 1 Résumé du Cadre stratégique anti-pauvreté des TNO Le présent document est un résumé

Plus en détail

Directive pour la réalisation d une étude sur les chauves-souris préalable a un projet de construction de parc éolien pour le NB

Directive pour la réalisation d une étude sur les chauves-souris préalable a un projet de construction de parc éolien pour le NB Directive pour la réalisation d une étude sur les chauves-souris préalable a un projet de construction de parc éolien pour le NB Pêche sportive et chasse Juin 2009 * Veuillez considérer la présente directive

Plus en détail

Les lois et règlements

Les lois et règlements 10 Les lois et règlements Le présent chapitre traite des lois et règlements qui s appliquent à la réalisation de projets de gestion intégrée de l eau en milieu agricole. Il présente les principales autorités

Plus en détail

Phase de revenus initiaux du projet de Mary River Audiences finales Parcs Canada

Phase de revenus initiaux du projet de Mary River Audiences finales Parcs Canada Phase de revenus initiaux du projet de Mary River Audiences finales Parcs Canada Participation de Parcs Canada à l examen de la proposition concernant la phase de revenus initiaux du projet de Mary River

Plus en détail

commissaire à l environnement et au développement durable à la Chambre des communes

commissaire à l environnement et au développement durable à la Chambre des communes 2009 Rapport du commissaire à l environnement et au développement durable à la Chambre des communes PRINTEMPS Message du commissaire Chapitre 1 La protection de l habitat du poisson Chapitre 2 La Loi de

Plus en détail

L échelle du ph est logarithmique, c està-dire

L échelle du ph est logarithmique, c està-dire Le ph Qu est-ce que le ph? Le ph mesure l acidité d un liquide. Sa valeur s exprime sur une échelle graduée de 0 à 14 où 1 désigne une substance fortement acide, 7, une substance neutre, et 14, une substance

Plus en détail

SITUATION ENVIRONNEMENTALE ET CLIMATIQUE DU BENIN

SITUATION ENVIRONNEMENTALE ET CLIMATIQUE DU BENIN ATELIER REGIONAL AFRIQUE SUR LE FONDS POUR L ADAPTATION AUX CHANGEMENTS CLIMATIQUES: POUR UNE MEILLEURE INTEGRATION DES COMMUNAUTES VULNERABLES BÉNIN ATLANTIQUE BEACH HÔTEL, COTONOU, 29 ET 30 AVRIL 2012

Plus en détail

PHASE V DE LA RESTAURATION DE L HABITAT DU POISSON DU RUISSEAU SPRUCE PRÉPARÉ POUR : FONDS DE FIDUCIE DE LA FAUNE DU NOUVEAU-BRUNSWICK

PHASE V DE LA RESTAURATION DE L HABITAT DU POISSON DU RUISSEAU SPRUCE PRÉPARÉ POUR : FONDS DE FIDUCIE DE LA FAUNE DU NOUVEAU-BRUNSWICK PHASE V DE LA RESTAURATION DE L HABITAT DU POISSON DU RUISSEAU SPRUCE PRÉPARÉ POUR : FONDS DE FIDUCIE DE LA FAUNE DU NOUVEAU-BRUNSWICK PRÉPARÉ PAR : COMITÉ DE GESTION ENVIRONNEMENTALE DE LA RIVIÈRE POKEMOUCHE

Plus en détail

Épreuves du concours

Épreuves du concours Épreuves du concours 1. Quelle est l épreuve écrite d admissibilité? 2. Quelle est l épreuve orale d admission? 3. Quel est le programme des épreuves? Les épreuves de sélection du concours d entrée en

Plus en détail

commissaire à l environnement et au développement durable

commissaire à l environnement et au développement durable 2011 Rapport du commissaire à l environnement et au développement durable DÉCEMBRE Chapitre 2 La science environnementale Bureau du vérificateur général du Canada Le Rapport de décembre 2011 du commissaire

Plus en détail

Un Don à la Terre. Parcs Canada, fier récipiendaire du prix décerné par le WWF International

Un Don à la Terre. Parcs Canada, fier récipiendaire du prix décerné par le WWF International Un Don à la Terre Parcs Canada, fier récipiendaire du prix décerné par le WWF International Parcs Canada reçoit le prix Don à la Terre Le prix Don à la Terre est la plus haute distinction décernée par

Plus en détail

CONVENTION SUR LES ESPÈCES MIGRATRICES

CONVENTION SUR LES ESPÈCES MIGRATRICES CONVENTION SUR LES ESPÈCES MIGRATRICES Distribution: Générale CMS PNUE/CMS/Résolution 11.27 Français Original: Anglais ÉNERGIE RENOUVELABLE ET ESPÈCES MIGRATRICES Adoptée par la Conférence des Parties

Plus en détail

CENTRALES HYDRAULIQUES

CENTRALES HYDRAULIQUES CENTRALES HYDRAULIQUES FONCTIONNEMENT Les différentes centrales hydrauliques Les centrales hydrauliques utilisent la force de l eau en mouvement, autrement dit l énergie hydraulique des courants ou des

Plus en détail

Rapport sur les droits à l égalité des. Autochtones

Rapport sur les droits à l égalité des. Autochtones Rapport sur les droits à l égalité des Autochtones Les symboles suivants sont utilisés dans le présent document : Symbole E F ** Définition Donnée à utiliser avec prudence; coefficient de variation entre

Plus en détail

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE

STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE STRATÉGIE MANITOBAINE DE PROMOTION DE L ALLAITEMENT MATERNEL DE 2 0 1 3 INTRODUCTION La première stratégie manitobaine de promotion de l allaitement maternel a été conçue à l automne 2006 afin de mettre

Plus en détail

La microsimulation à Statistique Canada

La microsimulation à Statistique Canada La microsimulation à Statistique Canada Chantal Hicks Chantal.hicks@statcan.gc.ca Présentation à «La démographie de demain : innovations, intersections et collaborations» Colloque de l Association des

Plus en détail

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET

3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET 3. L ÉLECTRIFICATION DES TRANSPORTS ET L ENVIRONNEMENT 3.1 Contexte et tendances L atteinte de l indépendance énergétique est une priorité gouvernementale. Cet objectif sera appuyé par plusieurs politiques,

Plus en détail

Statistiques sur les armes à feu Tableaux mis à jour

Statistiques sur les armes à feu Tableaux mis à jour A U S E R V I C E D E S C A N A D I E N S Statistiques sur les armes à feu Tableaux mis à jour Statistiques sur les armes à feu Tableaux mis à jour Kwing Hung, Ph. D. Conseiller en statistique et méthodologie

Plus en détail

Public Health Agency of Canada Agence de la santé publique du Canada

Public Health Agency of Canada Agence de la santé publique du Canada Public Health Agency of Canada Agence de la santé publique du Canada Notre rôle individuel et collectif face aux déterminants sociaux de la santé et de l équité en santé Séance d éducation 2 : Conseil

Plus en détail

PARACHÈVEMENT DE L AUTOROUTE 35. Consultation publique sur les enjeux fédéraux dans le cadre de la Loi canadienne sur l évaluation environnementale

PARACHÈVEMENT DE L AUTOROUTE 35. Consultation publique sur les enjeux fédéraux dans le cadre de la Loi canadienne sur l évaluation environnementale Transports Canada Transport Canada PARACHÈVEMENT DE L AUTOROUTE 35 ÉTUDE APPROFONDIE dans le cadre de la Loi canadienne sur l évaluation environnementale JANVIER 2008 1 TABLE DES MATIÈRES 1. INTRODUCTION...

Plus en détail

Rapport annuel sur la Loi sur la protection des fonctionnaires divulgateurs d actes répréhensibles

Rapport annuel sur la Loi sur la protection des fonctionnaires divulgateurs d actes répréhensibles Rapport annuel sur la Loi sur la protection des fonctionnaires divulgateurs d actes répréhensibles 2010-2011 2010-2011 Sa Majesté la Reine du chef du, représentée par le président du Conseil du Trésor,

Plus en détail

De meilleurs soins :

De meilleurs soins : De meilleurs soins : une analyse des soins infirmiers et des résultats du système de santé Série de rapports de l AIIC et de la FCRSS pour informer la Commission nationale d experts de l AIIC, La santé

Plus en détail

Bien vivre, dans les limites de notre planète

Bien vivre, dans les limites de notre planète isstock Bien vivre, dans les limites de notre planète 7e PAE le programme d action général de l Union pour l environnement à l horizon 2020 Depuis le milieu des années 70, la politique environnementale

Plus en détail

PARC NATIONAL DU CANADA DES LACS-WATERTON. Rapport sur l état du parc

PARC NATIONAL DU CANADA DES LACS-WATERTON. Rapport sur l état du parc PARC NATIONAL DU CANADA DES LACS-WATERTON Rapport sur l état du parc Mai 2008 1 PARC NATIONAL DU CANADA DES LACS-WATERTON Rapport sur l état du parc APPROUVÉ 2 Rod Blair Directeur SOMMAIRE La section sur

Plus en détail

le système universitaire québécois : données et indicateurs

le système universitaire québécois : données et indicateurs le système universitaire québécois : données et indicateurs No de publication : 2006.04 Dépôt légal 3 e trimestre 2006 Bibliothèque et Archives nationales du Québec Bibliothèque et Archives Canada ISBN

Plus en détail

Régionalisation des régimes de perturbations et implications pour l aménagement dans un contexte de changement climatique

Régionalisation des régimes de perturbations et implications pour l aménagement dans un contexte de changement climatique Régionalisation des régimes de perturbations et implications pour l aménagement dans un contexte de changement climatique Sylvie Gauthier, Chercheuse scientifique, successions forestières RNCan-SCF-CFL

Plus en détail

Processus d examen des travaux. Autres activités assujetties à la Loi sur la protection des eaux navigables (LPEN)

Processus d examen des travaux. Autres activités assujetties à la Loi sur la protection des eaux navigables (LPEN) PROTECTION DE LA NAVIGATION PROTECTION DE LA NAVIGATION APERÇU MODÈLE LOGIQUE MISSION : Assurer la protection et la sécurité de la navigation en eaux canadiennes. OBJECTIFS : Faciliter l utilisation sûre

Plus en détail

DE LA SCIENCE AUX POLITIQUES PUBLIQUES LE NUNAVIK ET LE NUNATSIAVUT:

DE LA SCIENCE AUX POLITIQUES PUBLIQUES LE NUNAVIK ET LE NUNATSIAVUT: LE NUNAVIK ET LE NUNATSIAVUT: DE LA SCIENCE AUX POLITIQUES PUBLIQUES UNE ÉTUDE INTÉGRÉE D'IMPACT RÉGIONAL DES CHANGEMENTS CLIMATIQUES ET DE LA MODERNISATION ÉDITEURS EN CHEF: MICHEL ALLARD ET MICKAËL LEMAY

Plus en détail

Comparaisons internationales de la dette

Comparaisons internationales de la dette Annexe 2 Comparaisons internationales de la dette Faits saillants Selon les statistiques officielles publiées par le Fonds monétaire international (FMI) et l Organisation de coopération et de développement

Plus en détail

ÉVALUATION DES EFFETS CUMULATIFS DANS LES EAUX CANADIENNES

ÉVALUATION DES EFFETS CUMULATIFS DANS LES EAUX CANADIENNES ÉVALUATION DES EFFETS CUMULATIFS DANS LES EAUX CANADIENNES MONIQUE DUBÉ (PH. D.), UNIVERSITÉ DU NOUVEAU-BRUNSWICK Publié avril 2015 MONIQUE DUBÉ (PH. D.), UNIVERSITÉ DU NOUVEAU-BRUNSWICK Publié avril 2015

Plus en détail

PROSPECTUS INTERNATIONAL. International FRANÇAIS LETHBRIDGE, ALBERTA, CANADA

PROSPECTUS INTERNATIONAL. International FRANÇAIS LETHBRIDGE, ALBERTA, CANADA FRANÇAIS PROSPECTUS INTERNATIONAL LETHBRIDGE, ALBERTA, CANADA International LETHBRIDGE COLLEGE Lethbridge College, le plus important collège communautaire subventionné par l État, est ouvert depuis 1957.

Plus en détail

La contribution des sociétés de transport en commun. au développement durable des villes du Québec

La contribution des sociétés de transport en commun. au développement durable des villes du Québec 2009 La contribution des sociétés de transport en commun au développement durable des villes du Québec 2 Table des matières Portée du document et note méthodologique------------------------------------------------------------------

Plus en détail

RESERVES DE BIODIVERSITE POUR SEPT TERRITOIRES ET DE RESERVE AQUATIQUE POUR UN TERRITOIRE DANS LA REGION ADMINISTRATIVE DE L ABITIBI-TEMISCAMINGUE

RESERVES DE BIODIVERSITE POUR SEPT TERRITOIRES ET DE RESERVE AQUATIQUE POUR UN TERRITOIRE DANS LA REGION ADMINISTRATIVE DE L ABITIBI-TEMISCAMINGUE MÉMOIRE DEPOSE AU BUREAU D AUDIENCES PUBLIQUES SUR L ENVIRONNEMENT (BAPE) DANS LE CADRE DES AUDIENCES PUBLIQUES POUR LES PROJETS DE RESERVES DE BIODIVERSITE POUR SEPT TERRITOIRES ET DE RESERVE AQUATIQUE

Plus en détail

LE TRAVAIL SAISONNIER constitue depuis longtemps

LE TRAVAIL SAISONNIER constitue depuis longtemps Travail saisonnier et utilisation de l assurance-emploi Shawn de Raaf, Costa Kapsalis et Carole Vincent LE TRAVAIL SAISONNIER constitue depuis longtemps un aspect important du marché du travail canadien.

Plus en détail

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Décembre 2008 TABLE DES MATIÈRES MESSAGE AUX INTERVENANTS... 3 PROGRAMME CANADIEN POUR L ÉPARGNE-ÉTUDES (PCEE)... 4 MÉTHODOLOGIE DU RAPPORT...

Plus en détail

Appel à communications

Appel à communications Appel à communications 7 ème Conférence Africaine sur la Population JOHANNESBURG AFRIQUE DU SUD, 30 NOV. 4 DEC. 2015 DIVIDENDE DEMOGRAPHIQUE EN AFRIQUE: PERSPECTIVES, OPPORTUNITES ET DEFIS CONTEXTE Organisée

Plus en détail

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel

Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Programme canadien pour l épargne-études Rapport statistique annuel Décembre 2008 TABLE DES MATIÈRES MESSAGE AUX INTERVENANTS... 3 PROGRAMME CANADIEN POUR L ÉPARGNE-ÉTUDES (PCEE)... 4 MÉTHODOLOGIE DU RAPPORT...

Plus en détail

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada

Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Comment résister aux vents contraires qui freinent l activité économique au Canada Chambre de commerce du Grand Moncton Moncton (Nouveau-Brunswick) 21 novembre 2012 Tim Lane Sous-gouverneur Banque du Canada

Plus en détail

POLITIQUE SUR LES DÉPLACEMENTS

POLITIQUE SUR LES DÉPLACEMENTS POLITIQUE SUR LES DÉPLACEMENTS 1. INTRODUCTION La présente politique sur les déplacements énonce les objectifs, principes et procédures appliquées par la Fondation Pierre Elliott Trudeau (la «Fondation»)

Plus en détail

Les soins de santé de première ligne au Canada : innovations dans la prestation de soins de santé aux populations vulnérables

Les soins de santé de première ligne au Canada : innovations dans la prestation de soins de santé aux populations vulnérables Réseaux canadiens de recherche en politiques publiques inc. (RCRPP) 600 250, rue Albert, Ottawa (Ontario) K1P 6M1 Tél. : 613-567-7500 Téléc. : 613-567-7640 Site Web : www.cprn.org Les soins de santé de

Plus en détail

ÉVOLUTION FUTURE DE LA SANTÉ ET DES BESOINS EN ASSURANCE SOINS DE LONGUE DURÉE DES AÎNÉS AU QUÉBEC

ÉVOLUTION FUTURE DE LA SANTÉ ET DES BESOINS EN ASSURANCE SOINS DE LONGUE DURÉE DES AÎNÉS AU QUÉBEC ÉVOLUTION FUTURE DE LA SANTÉ ET DES BESOINS EN ASSURANCE SOINS DE LONGUE DURÉE DES AÎNÉS AU QUÉBEC Pierre-Carl Michaud, ESG UQAM, CIRPÉE, CIRANO et Chaire de recherche Industrielle Alliance sur les enjeux

Plus en détail

Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007 2017. Résumé de synthèse

Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007 2017. Résumé de synthèse Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007 2017 Résumé de synthèse Une analyse démographique de l industrie de l assurance de dommages au Canada 2007-2017 APERÇU

Plus en détail

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES

Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Tableau de bord des communautés de l Estrie DEUXIÈME ÉDITION INDICATEURS DÉMOGRAPHIQUES ET SOCIOÉCONOMIQUES Communauté locale de la Vallée de la Missisquoi Nord MRC de Memphrémagog Ce que les chiffres

Plus en détail

Annexe III du Protocole au Traité sur l'antarctique, relatif à la protection de l'environnement Elimination et gestion des déchets

Annexe III du Protocole au Traité sur l'antarctique, relatif à la protection de l'environnement Elimination et gestion des déchets Annexe III du Protocole au Traité sur l'antarctique, relatif à la protection de l'environnement Elimination et gestion des déchets ARTICLE 1 OBLIGATIONS GENERALES 1. La présente Annexe s'applique aux activités

Plus en détail

SAMEDI 25 10 2008 LE PROJET DE LA. Romaine DE LA PURE ÉNERGIE

SAMEDI 25 10 2008 LE PROJET DE LA. Romaine DE LA PURE ÉNERGIE SAMEDI 25 10 2008 Romaine LE PROJET DE LA DE LA PURE ÉNERGIE 2 SAMEDI 25 10 2008 Étude de sédimentologie, rivière Romaine, été 2006. Le projet de la Romaine Hydro-Québec Production propose la construction

Plus en détail

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010

Article. Bien-être économique. par Cara Williams. Décembre 2010 Composante du produit no 89-503-X au catalogue de Statistique Canada Femmes au Canada : rapport statistique fondé sur le sexe Article Bien-être économique par Cara Williams Décembre 2010 Comment obtenir

Plus en détail

Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches

Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches Portrait énergétique de la Chaudière-Appalaches Présenté par : Joël Leblond et Martin Loiselle 19 novembre 2010 Plan de la présentation Introduction Objectifs des Rendez-vous de l énergie Constats nationaux

Plus en détail

Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté

Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté 18 ans après le référendum de 1995 Le Québec en meilleure situation économique et financière pour faire la souveraineté présenté par Marcel Leblanc, économiste pour le comité de travail sur la souveraineté

Plus en détail

1.2. REALISATION DES OPERATIONS DE PRELEVEMENTS ET D ANALYSES

1.2. REALISATION DES OPERATIONS DE PRELEVEMENTS ET D ANALYSES AVANT-PROPOS Le présent document a été réalisé par ASCONIT Consultants, pour le compte du Conseil Général de Haute-Savoie (CG74) dans le cadre du programme 2007-2008 du suivi de la qualité des eaux des

Plus en détail

par Maxime Lalonde-Filion

par Maxime Lalonde-Filion ANALYSE DES IMPACTS ÉNERGÉTIQUES ET ENVIRONNEMENTAUX ASSOCIÉS À L'IMPLANTATION MASSIVE DES VÉHICULES HYBRIDES ÉLECTRIQUES RECHARGÉS PAR LE RÉSEAU (PLUG-IN HYBRID ELECTRIC VEHICLE : PHEV) AUX ÉTATS-UNIS

Plus en détail

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015

LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 LA FINANCIÈRE AGRICOLE DU QUÉBEC PLAN D ACTION DE DÉVELOPPEMENT DURABLE 2013-2015 Table des matières Message du président-directeur général 3 Orientation gouvernementale 1 : Informer, sensibiliser, éduquer,

Plus en détail

L importance du suivi du dioxyde de carbone (CO 2. ) dans la production de dindes

L importance du suivi du dioxyde de carbone (CO 2. ) dans la production de dindes FICHE D INFORMATION L importance du suivi du dioxyde de carbone (CO 2 ) dans la production de dindes info.hybrid@hendrix-genetics.com www.hybridturkeys.com Dans la production de dindes, la performance

Plus en détail

Le système de protection sociale en santé en RDC

Le système de protection sociale en santé en RDC REPUBLIQUE DEMOCRATIQUE DU CONGO MINISTERE DE L EMPLOI, DU TRAVAIL ET DE LA PREVOYANCE SOCIALE Le système de protection sociale en santé en RDC 13/09/2013 1 I. Contexte national Plan II. Mesures de protection

Plus en détail

Site d étude. Résultats

Site d étude. Résultats Avec la collaboration de l Université de Bretagne Occidentale, (Institut Universitaire Européen de la Mer, Laboratoire d'ecophysiologie et de Biotechnologie des Halophytes et Algues Marines) Site d étude

Plus en détail

Le développement économique dans le Nord canadien : Progrès récents et lacunes résiduelles en matière de connaissances et perspectives de recherches

Le développement économique dans le Nord canadien : Progrès récents et lacunes résiduelles en matière de connaissances et perspectives de recherches Le développement économique dans le Nord canadien : Progrès récents et lacunes résiduelles en matière de connaissances et perspectives de recherches Commission canadienne des affaires polaires Le 31 mars

Plus en détail

Réponse de la Fédération canadienne des municipalités au projet de cadre réglementaire d Environnement Canada pour la gestion des eaux usées

Réponse de la Fédération canadienne des municipalités au projet de cadre réglementaire d Environnement Canada pour la gestion des eaux usées Réponse de la Fédération canadienne des municipalités au projet de cadre réglementaire d Environnement Canada pour la gestion des eaux usées Le 31 janvier 2008 Depuis 1901 Since 1901 24, rue Clarence Ottawa

Plus en détail

Cadre stratégique pour l agriculture du Canada Programmes d intendance environnementale

Cadre stratégique pour l agriculture du Canada Programmes d intendance environnementale Agriculture and Agri-Food Canada Agriculture et Agroalimentaire Canada Cadre stratégique pour l agriculture du Canada Programmes d intendance environnementale Les initiatives environnementales Eau Nutriments,

Plus en détail

Des missions reconnues, un agrément ministériel pour la surveillance de l air en Limousin

Des missions reconnues, un agrément ministériel pour la surveillance de l air en Limousin Des missions reconnues, un agrément ministériel pour la surveillance de l air en Limousin Surveillance de la qualité de l air en région Limousin Mise en oeuvre et gestion des dispositifs techniques adaptés

Plus en détail

Tableau 7: Emissions polluantes scénario «futur avec projet 2014»

Tableau 7: Emissions polluantes scénario «futur avec projet 2014» Projet d ensemble commercial Ametzondo Tableau 7: Emissions polluantes scénario «futur avec projet 2014» Remarques : Aucune émission ne sera prise en compte sur le parking pour un fonctionnement dominical.

Plus en détail

CCI Affacturage de comptes clients : réduction des prix de transfert

CCI Affacturage de comptes clients : réduction des prix de transfert Le 20 janvier 2014 Les multinationales canadiennes auraient intérêt à prendre acte des répercussions de la récente affaire McKesson Canada Corporation c. La Reine (en anglais) (2013 CCI 404) concernant

Plus en détail

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement

main-d oeuvr mploi Profil économique opulation active construction résidentielle logement Profil économique VILLE DE MONTRÉAL Arrondissement de Rivière-des-Prairies Pointe-aux-Trembles chômage mploi logement établissements d affaires localisation de l emploi revenus d emploi professions main-d

Plus en détail

Gestion des stériles des mines d uranium et des résidus des usines de concentration d uranium RD/GD-370

Gestion des stériles des mines d uranium et des résidus des usines de concentration d uranium RD/GD-370 Gestion des stériles des mines d uranium et des résidus des usines de concentration d uranium RD/GD-370 Juillet 2011 Gestion des stériles des mines d uranium et des résidus des usines de concentration

Plus en détail

commissaire à l environnement et au développement durable à la Chambre des communes

commissaire à l environnement et au développement durable à la Chambre des communes 2010 Rapport du commissaire à l environnement et au développement durable à la Chambre des communes AUTOMNE Chapitre 1 Les déversements de pétrole provenant de navires Bureau du vérificateur général du

Plus en détail

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S»

Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» Les Énergies Capter et Stocker le Carbone «C.C.S» La lutte contre le changement climatique Initiative concertée au niveau mondial Pour limiter à 2 à 3 C l élévation moyenne de la température, il faudrait

Plus en détail

Annexe A : tableau des Indicateurs GRI

Annexe A : tableau des Indicateurs GRI Annexe A : tableau des Indicateurs GRI Ce tableau présente les indicateurs de la Global Reporting Initiative (GRI) ayant été utilisés dans la préparation de notre rapport. Symboles I Inclus P Partiellement

Plus en détail

Les maladies chroniques et les soins infirmiers : Résumé des enjeux

Les maladies chroniques et les soins infirmiers : Résumé des enjeux Les maladies chroniques et les soins infirmiers : Résumé des enjeux Quel est l enjeu «Les maladies chroniques constituent le principal problème de morbidité à l échelle mondiale et un obstacle majeur au

Plus en détail

2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits

2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits 2.0 Interprétation des cotes d évaluation des risques relatifs aux produits L interprétation des cotes attribuées dans le cadre des évaluations des risques relatifs aux produits décrite plus loin repose

Plus en détail

Exposé présenté par Assia Billig à l occasion du 30 e Congrès international des actuaires. 31 mars 2014, Washington (É.-U.) 1

Exposé présenté par Assia Billig à l occasion du 30 e Congrès international des actuaires. 31 mars 2014, Washington (É.-U.) 1 Pourquoi les actuaires s intéressent aux questions démographiques et pourquoi il faut les écouter Groupe de travail de l AAI sur les enjeux de la population Exposé présenté par Assia Billig à l occasion

Plus en détail

Rapport de surveillance des politiques de Fins

Rapport de surveillance des politiques de Fins POINT DE L ORDRE DU JOUR : 15d Rapport de surveillance des politiques de Fins Période de référence : Première Période de référence précédente : Nom de l auteur : K. Allen Type de politique : Fins Titre

Plus en détail

Perspectives 2015 du marché de la revente

Perspectives 2015 du marché de la revente HORIZON immobilier 2015 Perspectives 2015 du marché de la revente Par Paul Cardinal Directeur, Analyse du marché Fédération des chambres immobilières du Québec Plan de la présentation 1 2 3 4 Facteurs

Plus en détail

Le présent chapitre porte sur l endettement des

Le présent chapitre porte sur l endettement des ENDETTEMENT DES MÉNAGES 3 Le présent chapitre porte sur l endettement des ménages canadiens et sur leur vulnérabilité advenant un choc économique défavorable, comme une perte d emploi ou une augmentation

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE N o 10

FICHE TECHNIQUE N o 10 Comité Zone d Intervention Prioritaire Date d'ouverture du dossier : 01/04/2003 FICHE TECHNIQUE N o 10 Thématique : Projet : Localisation : Protection et restauration écologique des milieux naturels Aménagement

Plus en détail

Les agriculteurs seront forcés d absorber entièrement le coût de la taxe sur le carbone car le marché dicte le prix de leurs produits; ils ne peuvent

Les agriculteurs seront forcés d absorber entièrement le coût de la taxe sur le carbone car le marché dicte le prix de leurs produits; ils ne peuvent Tournant vert Le Parti libéral du Canada a publié récemment de l information plus détaillée sur son plan pour un Tournant vert. La Fédération canadienne de l agriculture (FCA) constate avec plaisir que

Plus en détail

L éducation au Québec : L état de la situation

L éducation au Québec : L état de la situation Préscolaire Primaire Secondaire Collégial Universitaire 43101 45 509 93969 68 331 110 297 151 845 241019 251 612 240 980 251 237 L éducation au Québec : L état de la situation L éducation est un des sujets

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social Nations Unies Conseil économique et social E/ECE/1478/Rev.1 Distr. générale 13 avril 2015 Français Original: anglais, français, russe Commission économique pour l Europe Soixante-sixième session Genève,

Plus en détail

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014

Budget 2015. Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Budget 2015 Réunion de consultation prébudgétaire Automne 2014 Ordre du jour Le Canada et l économie mondiale L incertitude économique mondiale Les finances provinciales et la situation financière du Manitoba

Plus en détail

Le réchauffement climatique, c'est quoi?

Le réchauffement climatique, c'est quoi? LE RECHAUFFEMENT CLIMATIQUE Le réchauffement climatique, c'est quoi? Le réchauffement climatique est l augmentation de la température moyenne à la surface de la planète. Il est dû aux g az à effet de serre

Plus en détail

Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux. Selon Wikipédia

Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux. Selon Wikipédia Évaluation actuarielle du Régime de rentes du Québec au 31 décembre 2012, une œuvre de science-fiction? Présentation à l Institut canadien de la retraite et des avantages sociaux Georges Langis Actuaire

Plus en détail

Moyens et outils opérationnels permettant de tenir compte de la biodiversité

Moyens et outils opérationnels permettant de tenir compte de la biodiversité Moyens et outils opérationnels permettant de tenir compte de la biodiversité Application à l'exploitation des équipements de production d'électricité Par : Daniel Thériault, B.Urb., M.Sc.A Conférence internationale

Plus en détail

Les étudiants dans le rouge : l impact de l endettement étudiant

Les étudiants dans le rouge : l impact de l endettement étudiant Page1 Volume 4, numéro 1 Les étudiants dans le rouge : l impact de l endettement étudiant Extraits de «Endettement étudiant : État des lieux, déterminants et impacts», Fédération étudiante universitaire

Plus en détail

Also available in English under the title: Report from the National Diabetes System: Diabetes in Canada, 2009.

Also available in English under the title: Report from the National Diabetes System: Diabetes in Canada, 2009. Le diabète au Canada : Rapport du Système national de surveillance du diabète, 29 Promouvoir et protéger la santé des Canadiens grâce au leadership, aux partenariats, à l innovation et intervention en

Plus en détail

Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL. concernant le programme national de réforme du Luxembourg pour 2015

Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL. concernant le programme national de réforme du Luxembourg pour 2015 COMMISSION EUROPÉENNE Bruxelles, le 13.5.2015 COM(2015) 265 final Recommandation de RECOMMANDATION DU CONSEIL concernant le programme national de réforme du Luxembourg pour 2015 et portant avis du Conseil

Plus en détail

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS

LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS LA DETTE PUBLIQUE DU QUÉBEC ET LE FARDEAU FISCAL DES PARTICULIERS FÉVRIER 2002 DOSSIER 02-02 La dette publique du Québec et le fardeau fiscal des particuliers Le premier ministre du Québec se plaisait

Plus en détail

LE POINT DE VUE DE FNE

LE POINT DE VUE DE FNE LE POINT DE VUE DE FNE Voir à ce sujet les articles suivants : - «Pour une eau vivante : la fin des barrages?» de la Lettre eau N 2 (juin 1996) - «Rapport de la Commission Mondiale des Barrages : les clés

Plus en détail

L air que nous respirons

L air que nous respirons L air que nous respirons Brumes matinales sur le bocage normand, France Les êtres vivants et le dioxygène Le dioxygène est une molécule essentielle de l environnement. Elle représente près de 21 % des

Plus en détail

Cartes de l étendue des eaux libres liés aux inondations Guide des produits

Cartes de l étendue des eaux libres liés aux inondations Guide des produits Cartes de l étendue des eaux libres liés aux inondations Guide des produits Contexte Les crues ont parfois des effets dévastateurs sur la vie humaine, les infrastructures, l économie, les espèces sauvages

Plus en détail

Végétaux Exemples d individus

Végétaux Exemples d individus Végétaux Formation Biologie 2011 2012 Végétaux Exemples d individus Végétaux Embranchement Classification Description Reproduction Mode de vie Exemples d individu Végétaux Règne > Etymologie «Végetaux»

Plus en détail

ACCORD ENTRE LES CRIS D EEYOU ISTCHEE et SA MAJESTÉ LA REINE DU CHEF DU CANADA SUR LA RÉGION MARINE D EEYOU

ACCORD ENTRE LES CRIS D EEYOU ISTCHEE et SA MAJESTÉ LA REINE DU CHEF DU CANADA SUR LA RÉGION MARINE D EEYOU CREE OFFSHORE AGREEMENT RÉFÉRENDUM L ENTENTE CÔTIÈRE DES CRIS REFERENDUM ACCORD ENTRE LES CRIS D EEYOU ISTCHEE et SA MAJESTÉ LA REINE DU CHEF DU CANADA SUR LA RÉGION MARINE D EEYOU La version anglaise

Plus en détail

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010 75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-21 L économie canadienne depuis la fondation de la Banque du Canada Première édition : le 11 mars 21 Mise à jour : le 16 decembre 21 1 La Banque du Canada, fondée en

Plus en détail

COMPOSTAGE À L ÉCOLE SECONDAIRE NÉPISIGUIT. Projet proposé par:

COMPOSTAGE À L ÉCOLE SECONDAIRE NÉPISIGUIT. Projet proposé par: COMPOSTAGE À L ÉCOLE SECONDAIRE NÉPISIGUIT Projet proposé par: Robin Leblanc, École secondaire Népisiguit Alain Savoie, CCNB - campus de Bathurst Yanick Sirois, Commission des déchets solides Nepisiguit-Chaleur

Plus en détail

Tests de sensibilité des projections aux hypothèses démographiques et économiques : variantes de chômage et de solde migratoire

Tests de sensibilité des projections aux hypothèses démographiques et économiques : variantes de chômage et de solde migratoire CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 16 décembre 2014 à 14 h 30 «Actualisation des projections» Document N 5 Document de travail, n engage pas le Conseil Tests de sensibilité des projections

Plus en détail