SOC-2120z: Sociologie de l'innovation technologique Été 2015

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "SOC-2120z: Sociologie de l'innovation technologique Été 2015"

Transcription

1 SOC-2120z: Sociologie de l'innovation technologique Été 2015 Louis-Simon Corriveau Département de sociologie A LES OBJECTIFS GÉNÉRAUX Le cours poursuit les objectifs suivants : 1. Examiner le contexte général, c'est-à-dire les conditions sociales, favorables, ou défavorables, aux innovations technologiques et au progrès technique en général dans une perspective historique et comparative; 2. Comprendre le processus conduisant à l'innovation technologique dans son milieu social et organisationnel immédiat : les manières dont elle est encouragée, les milieux où elle se produit; la complexité des décisions; dans le but de faire apparaître le caractère socialement construit des techniques; 3. Examiner, à partir d'exemples, les effets, ou les impacts sociaux, des innovations technologiques : c est-à-dire, sur les milieux de vie et de travail, sur les économies et l emploi, sur les habitudes de vie et les cultures, et sur l'environnement. Ce cours s'adresse en particulier, mais pas exclusivement, aux étudiants et étudiantes de la Faculté des sciences et de génie et des Facultés des sciences appliquées et à tous ceux et celles qui veulent mieux comprendre les impacts sociaux de la science et de la technologie aujourd hui. B OBJECTIFS ET CONTENUS DES LEÇONS Leçon 1 : Orientations et perspective : l'innovation technologique en contexte a. Donner un aperçu de l'ensemble de la matière; b. Présenter les questions qui seront traitées de manière particulière : organismes génétiquement modifiés (OGM), grands barrages hydroélectriques, Internet et les nouvelles technologies de l'information et de communication; c. Définir les exigences du cours, les lectures, l évaluation et les examens. a. Mise en contexte; b. Le processus d'innovation : les facteurs y conduisant; c. Les impacts divers : sociaux, économiques, culturels et environnementaux; d. Les points de vue privilégiés.

2 2 Leçon 2 : Le progrès technologique en contexte historique a. Mettre en contexte historique l'évolution technologique; b. Mettre en évidence les facteurs socioculturels et politiques; c. Décrire les principaux impacts positifs et négatifs de la révolution industrielle et après. a. Les types de technique; b. L évolution technologique occidentale; c. Les interactions technologie et société dans une perspective historique; d. Trajectoire scientifique et trajectoire technologique. Leçon 3 : Les modèles d'innovation technologique : un processus endogène et exogène a. Comprendre et expliquer ce qu est l innovation; b. Déterminer les facteurs qui la produisent; c. Déterminer les acteurs qui y prennent part. a. Ce qu'innover, inventer et découvrir veulent dire; b. Le processus et les déterminants de l'innovation : les principaux modèles; c. Mérites et limites des modèles d innovation. Leçon 4 : Les entreprises et l'innovation technologique a. Montrer le lien étroit entre les entreprises et l'innovation; b. Faire ressortir les changements récents. a. L'entreprise et l'innovation : données comparatives; b. Les brevets : définition, évolution; c. Les milieux d'innovation : l'exemple de la Silicon Valley; d. Vers l'innovation en réseau : les nouvelles pratiques; e. La diffusion de l'innovation : deux modèles comparés. Leçon 5 : L'État et l'innovation technologique a. Montrer la place et le rôle de l'état dans l'innovation; b. Faire l'examen de cas. a. Pourquoi la présence de l'état? b. Des statistiques comparées sur la recherche et le développement (R&D); c. La politique scientifique et technologie du Canada : une évolution historique;

3 3 d. Les systèmes nationaux d'innovation : des liens entre états, innovations et entreprises; e. Étude de cas. Leçon 6 : La construction sociale des technologies : principes et exemples a. Déterminer comment les technologies peuvent être étudiées comme un processus de construction sociale; b. Faire apparaître les réseaux d acteurs et d institutions dans la production des nouvelles technologies; a. Perspective : la construction des faits scientifiques et des artéfacts technologiques : de la science à la technologie; b. Étude de cas. Leçon 7 : Les impacts des technologies 1 : les grands barrages hydroélectriques a. Insérer la politique des grands barrages dans un contexte plus large; b. Montrer les effets divers (sociaux et écologiques) d'un grand système technologique; c. Mettre en contexte de modernisation les transferts technologiques. a. Mise en contexte historique; b. Mise en contexte économique : les transferts technologiques et modernisation; c. Données historiques et mesure des impacts; d. Les arguments en faveur des grands barrages/ les arguments en défaveur; e. Que faire? Les voies de l'avenir : une politique de développement durable pour les barrages : concilier efficacité économique, intégrité écologique et équité sociale. Leçon 8 : Les impacts des technologies 2 : la controverse publique sur les organismes génétiquement modifiés (OGM) a. Aborder la controverse publique autour du progrès biotechnologique; b. Examiner et comparer les diverses positions. a. Aperçu historique; b. Les enjeux et la controverse publique; c. Les prises de position comparées. Leçon 9 : Les impacts des technologies 3: Internet et les nouvelles technologies de l'information et de la communication

4 4 a. Examiner l'impact de l'informatique sur les sociétés actuelles et dans un contexte de la mondialisation; b. Examiner en particulier ses effets économiques de l'internet et des NTIC. a. Les technologies de l'information dans le temps; b. Technologies de l'information et impact socioculturel; c. L'emploi, les occupations et les NTIC : comparaisons internationales; argumentation; d. Les impacts économiques, culturels et politiques de l'internet : les effets positifs, négatifs, indéterminés. N.B. Il n y aura pas de leçons aux semaines 10 et 11 afin de vous permettre de bien préparer l examen en salle qui aura lieu le samedi 18 juillet de 9h à 12h. Leçon 10 : Les risques technologiques et les réactions sociales : évaluer et gérer les technologies à risques a. Voir les risques comme révélateurs de tensions autour de l'innovation; b. Comprendre les attitudes publiques à l'égard des risques; c. Voir comment les organisations maîtrisent le risque technologique. a. Risques technologies et écologiques : différentes approches aux risques; b. La perception sociale des risques : les raisons des divergences; c. Le modèle culturel des risques et application aux OGM; d. La gestion des risques : les Organisations à haute fiabilité. Leçon 11 : L'innovation technologique et l'environnement : la technologie peutelle ménager la Terre? a. Comprendre les effets sur l'environnement du progrès technique; b. Comprendre les raisons des inquiétudes publiques; c. Examiner les défis que pose la protection de l'environnement à l'innovation technologique. a. Mise en contexte historique : la montée des préoccupations et valeurs écologiques; b. Quelques grands problèmes écologiques : une brève description; c. La science et la technologie au service de l'environnement : ambitions et difficultés; d. Les principes et pratiques du développement durable; e. L'écologie industrielle : une analogie porteuse; f. La modernisation écologique : un vaste projet. Leçon 12 : Éthique, évaluation sociale des technologies et décision publique : comment décider en contexte controversé?

5 5 a. S'interroger sur les fondements éthiques des décisions publiques; b. Réfléchir sur les nouveaux défis technologiques dans un contexte de participation publique et de protection de l'environnement. a. Conceptions de l'éthique appliquée aux enjeux sociaux; b. Les modèles de décision publique; c. L'évaluation sociale des technologies; d. La responsabilité sociale et professionnelle face aux impacts technologiques. Leçon 13 : Conclusions générales : le chemin parcouru a. Revenir sur les rapports complexes entre technologie et société; b. Mettre en évidence la dimension sociale de l innovation et de la technologie; c. Faire la synthèse des défis sociaux de l innovation technologique. C LES EVALUATIONS - Deux examens (l un fait en salle et sans aucune note ; l autre, à distance) portant sur la matière du cours (notes de cours, vidéos et lectures) ; o Ils représentent 50% des points : 30% pour le premier (en salle) et 20% pour le second (maison). - Deux comptes rendus sur les lectures qui accompagnent les notes de cours ; o 40% des points y sont consacrés, avec 20% pour chacun des commentaires. - Des interventions sur le forum qui s échelonneront sur tout le trimestre et qui porteront sur la matière vue dans les notes de cours et les vidéos ; o Pour un total de 10% des points. - Pour plus de détails, veuillez consulter le Guide d étude. D OUTILS DE TRAVAIL - Des notes de cours (réparties en 13 leçons) disponibles sur le Portail des cours (ENA); - Des lectures et vidéos complémentaires aux notes de cours, directement accessibles dans l espace ENA. E QUELQUES OUVRAGES GENERAUX PERTINENTS Abbate, J. (1999). Inventing the Internet. Cambridge, États-Unis: MIT Press. Arthur, B. (2009). The Nature of Technology. What it is and How it Evolves. New York, États-Unis: Free Press. Bauchspies, W. K, Croissant, J. et Restivo, S. (2005). Science, Technology and Society. Oxford, Royaume-Uni: Blackwell.

6 6 Bauer, M. W. et Gaskell, G. (2002). Biotechnology: The Making of a Global Controversy. Cambridge, Royaume-Uni: Cambridge University Press. Beck, U. (2009). World at Risk. Cambridge, Royame-Uni: Polity Press. Bensaude-Vincent, B. (2009). atome par atome. aris, France: a Découverte. monde Bijker, W.E., Hughes, T.P. et Pinch, T. (1987). The Social Construction of Technological System. Cambridge, États-Unis: MIT Press. Bijker, W.E. et Law, J. (1992). Shaping Technology / Building society. Cambridge, États-Unis: MIT Press. Callon, M., Lascoumes, P. et Barthe, Y. (2001). Agir dans un monde incertain. Paris, France: Seuil. Castells, M. (2001). La galaxie Internet. Paris, France: Fayard. Chandler, A. D. (2001). Inventing the Electronic Century, New York, États-Unis: Free Press. Denis, H. (1998).. Montréal, Canada: ditions de l cole polytechnique de Montréal. Faucher, P., (dir.) (1999). Grands projets et innovation technologique au Canada. Montréal, Canada: resses de l Université de Montréal. Flichy, P. (1995). L'innovation technique. aris, France: a Découverte. Hard, M. et Jamison, A. (2005). Hubris and Hybrids. Londres, Royaume-Uni: Routledge. Hjorth, L. et alii (2000). Technology and Society. Toronto, Canada: Prentice Hall. Hughes, T. P. (1998). Rescuing Prometheus. New York, États-Unis: Pantheon Books. Lafontaine, C. (2010). Nanotechnologies; enjeux et perspectives: entretiens avec des chercheurs. Montréal, Canada: Boréal. McClellan, J. E. et Dorn, H. (1999). Science and Technology in World History, Baltimore, États-Unis: The Johns Hopkins University Press. McNeill, J. R. (2000). Something New Under the Sun. An Environmental History of the Twentieth Century, New York, États-Unis: Norton. Murphy, R. (2009). Leadership in Disaster. Montréal et ingston, Canada: McGill et Queen s University ress.

7 7 Pool, R. (1997). Beyond Engineering. How Society Shapes Technology. New York, États-Unis: Oxford University Press. Pyenson, L. et SHEETS-Pyenson, S. (1999). Servants of Nature. A History of Scientific Institutions, Entreprises, and Sensibilities, New York, États-Unis: Norton. Rainie, L. et Wellman, B. (2012). Networked. The New Social operating System. Cambridge, États-Unis: MIT Press. Roy, A. (2001). Les experts face au risque : le cas des plantes transgéniques. Paris, France: Presses universitaires de France. Vinck, D. (2009). Les nanotechnologies. Paris, France: Le cavalier bleu

SOC 2120 - Sociologie de l innovation technologique

SOC 2120 - Sociologie de l innovation technologique SOC 2120 - Sociologie de l innovation technologique 1. Informations générales Contexte, processus et impacts de l'innovation technologique. Science et progrès technologiques. Expliquer l'innovation. Entreprises

Plus en détail

ENJEUX SOCIO-POLITIQUES DU NUMÉRIQUE

ENJEUX SOCIO-POLITIQUES DU NUMÉRIQUE ENJEUX SOCIO-POLITIQUES DU NUMÉRIQUE Professeur : Dominique Boullier Année universitaire 2015/2016 : Formation Commune des Masters - Semestre d automne DESCRIPTIF DU COURS Notre environnement quotidien

Plus en détail

Le Référentiel de l Innovation Participative

Le Référentiel de l Innovation Participative Le Référentiel de l Innovation Participative SOMMAIRE 3 4 5 6 7 10 11 12 13 14 16 Avertissement Glossaire Les 8 axes du Référentiel Dimension 1 : valeur vision ambition Dimension 2 : processus Dimension

Plus en détail

Yves Guay Directeur Direction des relations internationales Université de Montréal

Yves Guay Directeur Direction des relations internationales Université de Montréal COLLABORATIONS INTERNATIONALES EN RECHERCHE Yves Guay Directeur Direction des relations internationales Université de Montréal 1 ADARUQ - Novembre 2013 «Pour maintenir la présence internationale du Québec

Plus en détail

Après avoir légèrement diminuées en

Après avoir légèrement diminuées en INDUSTRIE CANADA Le marché des maisons préfabriquées Volume 5 / 2e Édition Été 1999 Les diminuent Les aux États-Unis continuent sur leur lancée Les au Japon et vers l Asie-Pacifique baissent de plus en

Plus en détail

Notes pour l intervention de Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal

Notes pour l intervention de Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal Notes pour l intervention de Roch Denis, président de la CREPUQ et recteur de l Université du Québec à Montréal «Enjeux de l internationalisation de l enseignement supérieur» Les soirées regards croisés

Plus en détail

PROGRAMME. Le développement durable a-t-il un avenir?

PROGRAMME. Le développement durable a-t-il un avenir? PROGRAMME Le développement durable a-t-il un avenir? Colloque international organisé par le Centre de recherche en éthique (CREUM), le Centre d études et de recherches internationales (CÉRIUM), et la Faculté

Plus en détail

Le mot du Directeur. Une ambition partagée. Sciences Po est une institution de recherche et de formation extrêmement innovante et réactive.

Le mot du Directeur. Une ambition partagée. Sciences Po est une institution de recherche et de formation extrêmement innovante et réactive. Le mot du Directeur Une ambition partagée Sciences Po est une institution de recherche et de formation extrêmement innovante et réactive. Stimulés par l'irruption de la compétition internationale, qui

Plus en détail

BILAN PERSONNEL. Le bilan personnel est l'occasion de faire le point sur soi.

BILAN PERSONNEL. Le bilan personnel est l'occasion de faire le point sur soi. DIRECTION DES RELATIONS ET DES RESSOURCES HUMAINES CONSEIL MOBILITÉ CARRIÈRE BILAN PERSONNEL Le bilan personnel est l'occasion de faire le point sur soi. Cet outil a vocation à vous aider à mener une réflexion

Plus en détail

Annexe 3 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles

Annexe 3 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Annexe 3 Programmes des classes préparatoires aux Grandes Ecoles Filière : économique et commerciale Option : Economique (ECE) Discipline : Economie, sociologie et histoire du monde contemporain (ESH)

Plus en détail

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux

Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux Recherche et relations internationales (RRI) Elisa Pylkkanen Directrice adjointe, partenariats internationaux ADARUQ - Novembre 2013 RRI : Un aperçu «Habiliter, faciliter, créer des liens» Habiliter les

Plus en détail

La politique agricole commune après 2013 Débat public Résumé des contributions

La politique agricole commune après 2013 Débat public Résumé des contributions La politique agricole commune après 2013 Débat public Résumé des contributions La réforme de la politique agricole commune doit intervenir d ici 2013. Une consultation publique officielle sur la PAC de

Plus en détail

Forum sur l intégration de l éthique dans les organisations. publiques ... Guide de participation. Séminaire en gestion publique 2007.

Forum sur l intégration de l éthique dans les organisations. publiques ... Guide de participation. Séminaire en gestion publique 2007. Séminaire en gestion publique 2007 Université de Moncton : Département d administration publique Institut canadien de recherche en politiques et administration publiques Institut d administration publique

Plus en détail

2008-1-TR1-LEO05-03203. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=4678

2008-1-TR1-LEO05-03203. http://www.adam-europe.eu/adam/project/view.htm?prj=4678 pratiques de contrôle environnemental de la pollution pour les décideurs et les experts environnementaux / Staff 2008-1-TR1-LEO05-03203 1 Information sur le projet Titre: Code Projet: Année: 2008 Type

Plus en détail

Étudiant. 1er cycle 4359 21% 3.76 64% 22.7 3.3 2e cycle 1846 22% 2.61 76% 29.6 3.0

Étudiant. 1er cycle 4359 21% 3.76 64% 22.7 3.3 2e cycle 1846 22% 2.61 76% 29.6 3.0 INTRODUCTION Dans l'objectif de mieux connaître les habitudes de déplacement de ses étudiants et de son personnel, l'école Polytechnique de Montréal lançait à l automne 2011 la deuxième édition de l'enquête

Plus en détail

3/ Caractéristiques ET leçons essentielles de la communication de crise. 3 A/ Les caractéristiques de la communication de crise 22/11/2014

3/ Caractéristiques ET leçons essentielles de la communication de crise. 3 A/ Les caractéristiques de la communication de crise 22/11/2014 1/ Communication et organisations 2/ Les théories de la communication et la 3/ Caractéristiques ET leçons essentielles de la communication de 3/ Caractéristiques et leçons essentiellesde la 4/ Communication,

Plus en détail

Correction de l épreuve de Statistiques et Informatique appliquées à la Psychologie

Correction de l épreuve de Statistiques et Informatique appliquées à la Psychologie Université de Bretagne Occidentale Année Universitaire 2013-2014 U.F.R. de Lettres et Sciences Humaines CS 93837-29238 BREST CEDEX 3 Section : Psychologie - Licence 3è année Enseignant responsable : F.-G.

Plus en détail

SHAPE-RISK SHARING EXPERIENCE ON RISK MANAGEMENT (HEALTH, SAFETY AND ENVIRONMENT) TO DESIGN FUTURE INDUSTRIAL SYSTEMS 1

SHAPE-RISK SHARING EXPERIENCE ON RISK MANAGEMENT (HEALTH, SAFETY AND ENVIRONMENT) TO DESIGN FUTURE INDUSTRIAL SYSTEMS 1 2004 2007 : Une action de coordination sur 3 ans inscrite au 6 ème Programme Cadre de Recherche Communautaire réunissant 19 partenaires européens SHAPE-RISK SHARING EXPERIENCE ON RISK MANAGEMENT (HEALTH,

Plus en détail

Alliance canadienne pour l'innovation dans les sables bitumineux

Alliance canadienne pour l'innovation dans les sables bitumineux Alliance canadienne pour l'innovation dans les sables bitumineux Aperçu 26 mai 2015 < RIGHT CLICK PHOTO TO CHANGE PICTURE Sables bitumineux au Canada Le Canada possède les troisièmes plus vastes réserves

Plus en détail

Strategic Management M. Jean Mourani

Strategic Management M. Jean Mourani Strategic Management M. Jean Mourani The course deals with the traditional and contemporary concepts of strategy. It will provide the students with an in-depth knowledge of the integration of the strategy

Plus en détail

PROMOTION DE LA SANTE

PROMOTION DE LA SANTE PROMOTION DE LA SANTE Charte d'ottawa La première Conférence internationale pour la promotion de la santé, réunie à Ottawa, a adopté le 21 novembre 1986 la présente "Charte" en vue de contribuer à la réalisation

Plus en détail

CONTACT PRESSE Fondation Partenariale Grenoble INP ERDF Delphine Chenevier, 06 43 10 01 28 Alexandra Pons, 01 81 97 46 63

CONTACT PRESSE Fondation Partenariale Grenoble INP ERDF Delphine Chenevier, 06 43 10 01 28 Alexandra Pons, 01 81 97 46 63 Signature de la convention relative à la création d une chaire industrielle d excellence ERDF sur les SMARTGRIDS, au sein de la Fondation Partenariale Grenoble INP CONTACT PRESSE Fondation Partenariale

Plus en détail

Fiche de l'awt Modes alternatifs de règlement des litiges (ADR)

Fiche de l'awt Modes alternatifs de règlement des litiges (ADR) Fiche de l'awt Modes alternatifs de règlement des litiges (ADR) Ces modes extra-judiciaires de règlement des litiges offrent aux entreprises un moyen économique et fiable face aux différends pouvant survenir

Plus en détail

Thématique de travail possible n 1. RSE, compétitivité et développement durable l enjeu des PME

Thématique de travail possible n 1. RSE, compétitivité et développement durable l enjeu des PME Thématique de travail possible n 1 RSE, compétitivité et développement durable l enjeu des PME Constat/Diagnostic On assiste depuis quelques années à une diffusion croissante de pratiques dites «responsables»

Plus en détail

GEP 711 La gouvernance des risques en sécurité civile au Québec (3 crédits) PLAN DE COURS

GEP 711 La gouvernance des risques en sécurité civile au Québec (3 crédits) PLAN DE COURS ÉCOLE DE POLITIQUE APPLIQUÉE Faculté des lettres et sciences humaines GEP 711 La gouvernance des risques en sécurité civile au Québec (3 crédits) Me Vicky Chainey Campus de Longueuil Vicky.Chainey@USherbrooke.ca

Plus en détail

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants

Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales. 22 octobre 2013. Pause réseautage et visite des exposants 8 : 00 am 9 : 00 am 9 : 00 am 10 : 00 am Jour 1 : Les concepts Les forces du système de santé québécois Comparaisons internationales 22 octobre 2013 8 : 00 Inscription et accueil 8 : 30 Ouverture Président

Plus en détail

Les Ressources Humaines, Un capital pour l entreprise : En quoi la Responsabilité Sociale des Entreprises (R.S.E.) est porteur d innovation R.H.?

Les Ressources Humaines, Un capital pour l entreprise : En quoi la Responsabilité Sociale des Entreprises (R.S.E.) est porteur d innovation R.H.? Les Ressources Humaines, Un capital pour l entreprise : En quoi la Responsabilité Sociale des Entreprises (R.S.E.) est porteur d innovation R.H.? 8 Février 2011 Sylvie PAYOUX Vous avez dit R.S.E.? La thématique

Plus en détail

Session 1: Repenser la coopération au développement pour avancer le développement durable

Session 1: Repenser la coopération au développement pour avancer le développement durable Forum sur la Coopération pour le Développement 2012 Symposium préparatoire de haut niveau «Construire un avenir durable Partenaires dans la Coopération au Développement» Brisbane, Australie, 14-15 Mai

Plus en détail

La construction historique de la notion du «profane»

La construction historique de la notion du «profane» La construction historique de la notion du «profane» Sezin Topçu Centre Alexandre Koyré École des Hautes Études en Sciences Sociales sezin.topcu@damesme.cnrs.fr Colloque «Sciences en Société au XXIème

Plus en détail

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE

ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE OMPI PCIPD/1/4 ORIGINAL : anglais DATE : 4 mai 1999 F ORGANISATION MONDIALE DE LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE GENÈVE COMITÉ PERMANENT DE LA COOPÉRATION POUR LE DÉVELOPPEMENT EN RAPPORT AVEC LA PROPRIÉTÉ INTELLECTUELLE

Plus en détail

Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse

Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse Indicateurs Science et Technologie (S-T) en Suisse Neuchâtel, 2008 Formation de degré tertiaire La population âgée de 25 à 64 ans ayant achevé une formation de degré tertiaire 1 constitue un réservoir

Plus en détail

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master

Bologne à l EPFL. Réforme de Bologne Implications pour l EPFL. Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master Bologne à l EPFL Réforme de Bologne Implications pour l EPFL Prof. Dominique Bonvin, Doyen Bachelor-Master EPFL Quelques chiffres 6 600 Etudiants, 23% femmes, 38% étrangers, 109 nationalités 1 400 Doctorants

Plus en détail

PROPOSITION DE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE

PROPOSITION DE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE Consultation 2013 sur la Politique de développement durable de l Université de Montréal PROPOSITION DE POLITIQUE DE DÉVELOPPEMENT DURABLE i Consultation 2013 sur la Politique de développement durable de

Plus en détail

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT

COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE ET LE DOCTORAT Direction des affaires académiques et internationales Études supérieures COMPÉTENCES, ÉLÉMENTS DE COMPÉTENCES ET RESSOURCES À MOBILISER POUR LE DESS, LA MAÎTRISE PROFESSIONNELLE, LA MAÎTRISE RECHERCHE

Plus en détail

Les cours en ligne ouverts et massifs de la TÉLUQ, l université à distance

Les cours en ligne ouverts et massifs de la TÉLUQ, l université à distance Les cours en ligne ouverts et massifs de la TÉLUQ, l université à distance Les cours en ligne ouverts et massifs de la TÉLUQ, l université à distance INTRODUCTION À L HISTOIRE POLITIQUE DU QUÉBEC (PROFESSEUR

Plus en détail

LA SURVEILLANCE ET LE SUIVI DE L'ENVIRONNEMENT. Pierre Guimont Conseiller en environnement Unité Environnement Division Équipement, Hydro-Québec

LA SURVEILLANCE ET LE SUIVI DE L'ENVIRONNEMENT. Pierre Guimont Conseiller en environnement Unité Environnement Division Équipement, Hydro-Québec LA SURVEILLANCE ET LE SUIVI DE L'ENVIRONNEMENT Pierre Guimont Conseiller en environnement Unité Environnement Division Équipement, Hydro-Québec Introduction L'un des principes directeurs de la politique

Plus en détail

Principaux domaines d'expertise

Principaux domaines d'expertise Principaux domaines d'expertise Élaborer des stratégies, programmes, plans et indicateurs de durabilité Politiques, procédures et plans environnementaux et/ou de durabilité de la société Les règlements

Plus en détail

Histoire des Sciences et Sociétés : Objets, Méthodes,Controverses

Histoire des Sciences et Sociétés : Objets, Méthodes,Controverses Séminaire Université de Palerme Histoire des Sciences et Sociétés : Objets, Méthodes,Controverses Le master de l EHESS Amy Dahan, Centre Alexandre Koyré 14 Juin 2007 Depuis 30 ans, l H des S s est beaucoup

Plus en détail

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING

LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING LE PLAN D'AMÉLIORATION DE LA FONCTION MARKETING Direction du développement des entreprises et des affaires Préparé par Michel Coutu, F. Adm.A., CMC Conseiller en gestion Publié par la Direction des communications

Plus en détail

L INNOVATION STRATEGIQUE

L INNOVATION STRATEGIQUE U NE INTRODUCTION À L INNOVATION STRATEGIQUE M AI 2015 Les gouvernements au Canada et partout dans le monde réagissent pour s'adapter à la pression croissante de facteurs complexes comme la mondialisation,

Plus en détail

RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE

RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE RECHERCHE SUR LA SCIENCE JURIDIQUE DES RESSOURCES ENVIRONNEMENTALES DE LA CHINE CONTEMPORAINE CAI Shouqiu, professeur à la Faculté de droit de l Université de Wuhan, président de l Académie du droit de

Plus en détail

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Robert Gagnon

Compte rendu. Ouvrage recensé : par Robert Gagnon Compte rendu Ouvrage recensé : The Master Spirit of the Age Canadian Engineers and the Politics of Professionalism. 1887-1922, J. Rodney Millard, Toronto, University of Toronto Press, 1988. Pp 229. par

Plus en détail

Canada et Brésil : une étude de la citoyenneté et de la bonne gouvernance mondiale

Canada et Brésil : une étude de la citoyenneté et de la bonne gouvernance mondiale Canada et Brésil : une étude de la citoyenneté et de la bonne gouvernance mondiale W. Flanagan Faculté de droit Queen s University Chercheur principal G. Whiteman Rotterdam School of Management Erasmus

Plus en détail

UNE APPROCHE NOUVELLE, LOCALE ET MONDIALE DE L ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE

UNE APPROCHE NOUVELLE, LOCALE ET MONDIALE DE L ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE UNE APPROCHE NOUVELLE, LOCALE ET MONDIALE DE L ADAPTATION AU CHANGEMENT CLIMATIQUE CLIMATE CITY est un projet révolutionnaire qui crée, pour la première fois, un centre de recherche aéronautique et un

Plus en détail

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010

75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-2010 75 ANS D HISTOIRE EN CHIFFRES : 1935-21 L économie canadienne depuis la fondation de la Banque du Canada Première édition : le 11 mars 21 Mise à jour : le 16 decembre 21 1 La Banque du Canada, fondée en

Plus en détail

Projections du nombre total d étudiants internationaux d ici 2025. Source : Unesco Institute for Statistics, calculs France Stratégie

Projections du nombre total d étudiants internationaux d ici 2025. Source : Unesco Institute for Statistics, calculs France Stratégie SYNTHÈSE Trois grandes tendances mondiales Transnationalisation La géographie de l économie mondiale du savoir connaît de profonds bouleversements depuis plusieurs décennies. L innovation et la recherche

Plus en détail

Une approche aux déterminants sociaux de la santé fondée sur le parcours de vie

Une approche aux déterminants sociaux de la santé fondée sur le parcours de vie Notre état de santé est empreint de nos modes de vie, d apprentissage et de travail. Une approche aux déterminants sociaux de la santé fondée sur le parcours de vie Sommaire des résultats Juillet 2003

Plus en détail

L évaluation de projets Joanne Castonguay, Roger Miller. Rapport de projet Project report

L évaluation de projets Joanne Castonguay, Roger Miller. Rapport de projet Project report 2006RP-19 La gouvernance des grands projets d infrastructure publique L évaluation de projets Joanne Castonguay, Roger Miller Rapport de projet Project report Ce rapport a été réalisé dans la cadre d un

Plus en détail

Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices

Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices Une étude personnalisée commandée par Cisco Systems Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices Juillet 2013 Déploiement d'une large gamme

Plus en détail

Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi

Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi Traduction juridique du concept de réserve de biosphère en droit national Marie BONNIN (C3ED-IRD, Guyancourt), Mireille JARDIN (MAB France) Proposition de modèle de loi Ce projet de modèle de loi a été

Plus en détail

Master "Generating Eco Innovation"

Master Generating Eco Innovation International chair in "Generating Eco-innovation" Master "Generating Eco Innovation" Programme pédagogique 2009-2010 UE 1 : Prospective et compétitivité internationale (88 heures) UE 11 : Nature de l

Plus en détail

2013-2018 PLAN STRATÉGIQUE

2013-2018 PLAN STRATÉGIQUE 2013-2018 PLAN STRATÉGIQUE Introduction Le Conseil d administration de l Association canadienne des foires et expositions (A.C.F.E.) est heureux de vous présenter son Plan stratégique, dans lequel il décrit

Plus en détail

POL 4470-40 Introduction à l'économie politique des relations internationales Travaux pratiques (un des trois TP au choix à faire en équipe)

POL 4470-40 Introduction à l'économie politique des relations internationales Travaux pratiques (un des trois TP au choix à faire en équipe) Université du Québec à Montréal Département de science politique Session Automne 2008 POL 4470-40 Introduction à l'économie politique des relations internationales Travaux pratiques (un des trois TP au

Plus en détail

Université Lyon 2 CHAIRE «ENTREPRENEURIAT EN ECONOMIE SOCIALE»

Université Lyon 2 CHAIRE «ENTREPRENEURIAT EN ECONOMIE SOCIALE» Université Lyon 2 CHAIRE «ENTREPRENEURIAT EN ECONOMIE SOCIALE» MASTER 2 PROFESSIONNEL Mention Economie & Société Spécialité : Entrepreneuriat Social et culturel Parcours Economie Sociale et Solidaire,

Plus en détail

Plan de cours Université du Québec à Montréal Faculté de communication Maîtrise en communication

Plan de cours Université du Québec à Montréal Faculté de communication Maîtrise en communication Plan de cours Université du Québec à Montréal Faculté de communication Maîtrise en communication Cours: EDM8104 Session : Automne 2012 Titre : Rapports entre télévision et cinéma Professeur : Pierre Barrette

Plus en détail

Portrait de la recherche et développement menée au Canada

Portrait de la recherche et développement menée au Canada Portrait de la recherche et développement menée au Canada Produit par la Division des politiques et relations internationales Conseil de recherches en sciences naturelles et en génie du Canada Ottawa (Ontario)

Plus en détail

Quel management dans un collectif de travail en télétravail?

Quel management dans un collectif de travail en télétravail? Quel management dans un collectif de travail en télétravail? Le passage au télétravail s accompagne de transformations importantes en termes d organisation et de pratiques. Comment faire évoluer le management

Plus en détail

Des talents. Une planète. Chaire en droit des arts, du divertissement et de l innovation

Des talents. Une planète. Chaire en droit des arts, du divertissement et de l innovation Des talents. Une planète. Chaire en droit des arts, du divertissement et de l innovation FACULTÉ DE DROIT Chaire en droit des arts, du divertissement et de l innovation de la Faculté de droit de l Université

Plus en détail

Quels progrès dans le développement des composants icargo?

Quels progrès dans le développement des composants icargo? News letter n 5 Juin 2013 Editorial Erick Cornelisse icargo est un projet de l'union européenne du septième programme-cadre qui vise à faire progresser et à étendre l'utilisation des TIC pour soutenir

Plus en détail

ENSEIGNEMENTS ET SÉMINAIRES

ENSEIGNEMENTS ET SÉMINAIRES CHAIRE ESSEC-AVENTIS ÉTHIQUE & BIOTECHNOLOGIES Dans un marché comme celui du médicament où les clients sont d abord des patients, les biotechnologies sont appelées à répondre à un double défi, à la fois

Plus en détail

PAROLES DE CHERCHEURS

PAROLES DE CHERCHEURS A l occasion des vœux de l IHEST Bertrand Collomb, son président et Marie-Françoise Chevallier-Le Guyader, sa directrice sont heureux de vous accueillir au Musée des arts et métiers, CNAM pour un Paroles

Plus en détail

Réseau canadien sur les ressources humaines en santé (RCRHS)

Réseau canadien sur les ressources humaines en santé (RCRHS) Réseau canadien sur les ressources humaines en santé (RCRHS) Pour une meilleure coordination du savoir et de la prise de décision portant sur les RHS. Rendez-vous Santé en français 21 novembre 2012 PLAN

Plus en détail

EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE

EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE EXAMEN ET MISE A JOUR DES POLITIQUES DE SAUVEGARDE ENVIRONNEMENTALE ET SOCIALE DE LA BANQUE MONDIALE Plan des consultations avec les parties prenantes extérieures pendant la phase 2 de l examen et de la

Plus en détail

LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL AU REGARD DU DEVELOPPEMENT DURABLE

LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL AU REGARD DU DEVELOPPEMENT DURABLE LE DIAGNOSTIC TERRITORIAL AU REGARD DU DEVELOPPEMENT DURABLE Le développement durable relève aujourd'hui du droit public : Traité d'amsterdam pour l Europe, et pour la France, LOADDT, Loi d'orientation

Plus en détail

MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL

MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Plan d action de développement durable 2009-2013 MOT DU PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL Il me fait plaisir de présenter le plan d action de développement durable du Centre de la francophonie des Amériques

Plus en détail

Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires

Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires Misereor a-t-elle besoin «d études de base»? Document d information à l intention des partenaires Texte allemand : EQM/Misereor, janvier 2012 Traduction : Service des langues de MISEROR, mars 2012 Ce document

Plus en détail

N.B. : Cette page est vide dans le document imprimé.

N.B. : Cette page est vide dans le document imprimé. Bibliographie N.B. : Cette page est vide dans le document imprimé. Bibliographie PROTOCOLE DE COLLABORATION CONCERNANT L'ÉDUCATION DE BASE DANS L'OUEST CANADIEN (2000). Fondements du Cadre commun des résultats

Plus en détail

Carrière des enseignants des universités Enquête

Carrière des enseignants des universités Enquête Carrière des enseignants des universités Enquête PAYS : QUEBEC 1. Statut des enseignants des universités Employeur oui/non Commentaires Pour chaque catégorie d'enseignant, quel est l'employeur : l'etat

Plus en détail

INTRODUCTION. Master Management des Ressources Humaines de l IAE de Toulouse Page 1

INTRODUCTION. Master Management des Ressources Humaines de l IAE de Toulouse Page 1 LES FICHES OUTILS RESSOURCES HUMAINES L évaluation 360 Feed-back INTRODUCTION Aujourd hui les ressources humaines sont considérées par les entreprises comme un capital. La notion de «capital humain» illustre

Plus en détail

«Quel Profil pour le Manager de Demain?»

«Quel Profil pour le Manager de Demain?» 4 ème Edition des Journées de l Economie et Gestion Former des Managers : Une Utopie? «Quel Profil pour le Manager de Demain?» Intervention de : M. Jamal Eddine TEBBAA Professeur Universitaire Administrateur

Plus en détail

Se déplacer dans la ville étalée : L influence des technologies mobiles au quotidien Problématisation

Se déplacer dans la ville étalée : L influence des technologies mobiles au quotidien Problématisation Se déplacer dans la ville étalée : L influence des technologies mobiles au quotidien 10 e Colloque de la Relève VRM INRS-UCS, Montréal 21-22 mai 2013 Després, Michel Candidat à la maîtrise en sociologie

Plus en détail

Ecole Nationale de Commerce et de Gestion. L impact du développement durable sur la stratégie de l entreprise

Ecole Nationale de Commerce et de Gestion. L impact du développement durable sur la stratégie de l entreprise Ecole Nationale de Commerce et de Gestion L impact du développement durable sur la stratégie de l entreprise Année universitaire : 2011/2012 1 Introduction..3 Chapitre 1 : Généralités sur le développement

Plus en détail

Communication et organisation

Communication et organisation Communication et organisation 33 (2008) Conduire le changement organisationnel?... Amar Lakel La construction du programme français d administration électronique : creuset pour un nouveau modèle de management

Plus en détail

PARTENARIAT CANADIEN POUR LE PROGRÈS

PARTENARIAT CANADIEN POUR LE PROGRÈS PARTENARIAT CANADIEN POUR LE PROGRÈS DANS LES RESSOURCES HUMAINES EN SANTÉ SOMMAIRE DE LA CONFÉRENCE INAUGURALE TENUE LES 8 ET 9 OCTOBRE 2009 À OTTAWA Discussions en panel plénier sur l interprofessionnalisme

Plus en détail

Découvrir le thème à l aide du jeu réalisé par Les Artisans du changement.

Découvrir le thème à l aide du jeu réalisé par Les Artisans du changement. PFEG Thème 3: Nouveaux enjeux économiques Développement durable: contrainte ou opportunité pour l'entreprise? Intérêt du jeu : Découvrir le thème à l aide du jeu réalisé par Les Artisans du changement.

Plus en détail

LE RAPPORT DE STAGE DE LICENCE 3 ÉCONOMIE-GESTION Parcours GESTION

LE RAPPORT DE STAGE DE LICENCE 3 ÉCONOMIE-GESTION Parcours GESTION 3 ème année de Licence Économie-Gestion Parcours Gestion Faculté des Sciences Économiques, Sociales et de Gestion LE RAPPORT DE STAGE DE LICENCE 3 ÉCONOMIE-GESTION Parcours GESTION 4 semaines à temps plein

Plus en détail

Aspects macro-économiques à considérer pour la pérennité du réseau de la santé au Québec

Aspects macro-économiques à considérer pour la pérennité du réseau de la santé au Québec Aspects macro-économiques à considérer pour la pérennité du réseau de la santé au Québec Par Raymond Bachand Dans le cadre du Forum sur l innovation en santé Mardi 20 octobre 2015 Plan de présentation

Plus en détail

POINT DE CONTACT NATIONAL MAROCAIN pour les Principes directeurs de l OCDE à l'intention des entreprises multinationales

POINT DE CONTACT NATIONAL MAROCAIN pour les Principes directeurs de l OCDE à l'intention des entreprises multinationales POINT DE CONTACT NATIONAL MAROCAIN pour les Principes directeurs de l OCDE à l'intention des entreprises multinationales LE POINT DE CONTACT NATIONAL MAROCAIN (PCN) En 2009: Adhésion du Royaume du Maroc

Plus en détail

FACULTÉ DE GESTION ET DES SCIENCES COMMERCIALES. Master en Gestion des Entreprises. Tourisme et Développement Durable des Territoires

FACULTÉ DE GESTION ET DES SCIENCES COMMERCIALES. Master en Gestion des Entreprises. Tourisme et Développement Durable des Territoires FACULTÉ DE GESTION ET DES SCIENCES COMMERCIALES Master en Gestion des Entreprises Tourisme et Développement Durable des Territoires Présentation Fondée en 1966, la Faculté de Gestion et des Sciences Commerciales

Plus en détail

La gouvernance des grands projets d infrastructure publique

La gouvernance des grands projets d infrastructure publique 2006RP-14 La gouvernance des grands projets d infrastructure publique Gestion de portefeuille Roger Miller, Joanne Castonguay Rapport de projet Project report Ce rapport a été réalisé dans la cadre d un

Plus en détail

La profession d ingénieur

La profession d ingénieur La profession d ingénieur Présentation aux étudiantes et étudiants en génie par le Service de l admission et des permis Direction des affaires professionnelles Contenu de la présentation La profession

Plus en détail

LES PRESSES DE l ÉCOLE DES MINES. Collection Sciences Sociales. Limiter au maximum les styles spécifiques ou personnalisés.

LES PRESSES DE l ÉCOLE DES MINES. Collection Sciences Sociales. Limiter au maximum les styles spécifiques ou personnalisés. LES PRESSES DE l ÉCOLE DES MINES Collection Sciences Sociales Utiliser les styles normaux de word : FEUILLE DE STYLE (titre 1, titre 2, titre 3, normal, note de bas de page) + un style citation et éventuellement

Plus en détail

Les questions qui font peur. Les solutions pour agir durablement. Jacques Loyat

Les questions qui font peur. Les solutions pour agir durablement. Jacques Loyat ,/f wí (t ICQ Agricultures du monde Les questions qui font peur Les solutions pour agir durablement Jacques Loyat L I gjwjjmimiii III Sommaire INTRODUCTION 1. LA QUESTION ACRICOLE AUJOURD'HUI i Agricultures

Plus en détail

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION

Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Sciences de Gestion Spécialité : SYSTÈMES D INFORMATION DE GESTION Classe de terminale de la série Sciences et Technologie du Management et de la Gestion Préambule Présentation Les technologies de l information

Plus en détail

Avantages et inconvénients des voitures hybrides

Avantages et inconvénients des voitures hybrides NIVEAU 7 Les voitures hybrides sont de plus en plus populaires. Dans la présente leçon, les élèves compareront les coûts et les avantages avec ceux des voitures à essence. Ils examineront aussi les répercussions

Plus en détail

NIVEAU Master 2 PAYSAGE Spécialisation IT Ingénierie des Territoires

NIVEAU Master 2 PAYSAGE Spécialisation IT Ingénierie des Territoires NIVEAU Master 2 PAYSAGE Spécialisation IT Ingénierie des Territoires SEMESTRE 9 Winter Semester 2014-2015 1/7 Sommaire Percevoir et se représenter le paysage... 3 Politique, économie et droit de l environnement

Plus en détail

Décideurs. Finances pour non financiers. Comprendre les mécanismes de base de l économie d entreprise

Décideurs. Finances pour non financiers. Comprendre les mécanismes de base de l économie d entreprise Décideurs Finances pour non financiers Comprendre les mécanismes de base de l économie d entreprise Serena-Team Aidez vos équipes à atteindre vos buts 06 08 48 27 87 info@serena-team.fr http://www.serena-team.fr

Plus en détail

PROGRAMME D'ÉTUDES 2015-2016. (New) Baccalauréat universitaire en sciences politiques FACULTÉ DES SCIENCES DE LA SOCIÉTÉ

PROGRAMME D'ÉTUDES 2015-2016. (New) Baccalauréat universitaire en sciences politiques FACULTÉ DES SCIENCES DE LA SOCIÉTÉ PROGRAMME D'ÉTUDES 015-01 (New) Baccalauréat universitaire en sciences politiques FACULTÉ DES SCIENCES DE LA SOCIÉTÉ (New) Baccalauréat universitaire en sciences politiques Première partie (0 crédits)

Plus en détail

de la formation en milieu de travail :

de la formation en milieu de travail : L évaluation du retour sur investissement de la formation en milieu de travail : indicateurs et méthodes Yves Chochard, Ph. D. Professeur à la Faculté des Sciences de l Education L évaluation du retour

Plus en détail

6 ème Orientation INFORMATION ET SENSIBILISATION THEMATIQUE 4: CREER UN SITE INTERNET. Fiche action n 6.4.0 Créer un Site Internet Grenelle Web 2.

6 ème Orientation INFORMATION ET SENSIBILISATION THEMATIQUE 4: CREER UN SITE INTERNET. Fiche action n 6.4.0 Créer un Site Internet Grenelle Web 2. Fiche action n 6.4.0 Créer un Site Internet Grenelle Web 2.0 Mettre en place un lieu de convergence digitale pour toutes les parties prenantes du développement durable sur le territoire de Cités en Champagne.

Plus en détail

Ulrike MAYRHOFER, Professeur des Universités, IAE Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3. Club d Affaires Franco-Allemand, Lyon, 12.09.

Ulrike MAYRHOFER, Professeur des Universités, IAE Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3. Club d Affaires Franco-Allemand, Lyon, 12.09. Ulrike MAYRHOFER, Professeur des Universités, IAE Lyon, Université Jean Moulin Lyon 3 Club d Affaires Franco-Allemand, Lyon, 12.09.2011 Présentation du livre Quelques constats 1. Le management international

Plus en détail

Institut de droit de la santé-université de Neuchâtel MAS/DAS/CAS Droit de la santé. Module : Innovation, recherche et produits thérapeutiques

Institut de droit de la santé-université de Neuchâtel MAS/DAS/CAS Droit de la santé. Module : Innovation, recherche et produits thérapeutiques Institut de droit de la santé-université de Neuchâtel MAS/DAS/CAS Droit de la santé Module : Innovation, recherche et produits thérapeutiques Aout 2012 Janvier 2013 Titre du cours : Introduction au droit

Plus en détail

daniel.boy@sciences-po.fr

daniel.boy@sciences-po.fr Depuis 35 ans les attitudes des Français à l'égard de la science ont été régulièrement mesurées à partir de : Six enquêtes nationales par sondage en "face à face" (méthode des quotas basée sur les critères

Plus en détail

Master en urbanisme et aménagement du territoire

Master en urbanisme et aménagement du territoire Institut supérieur d'urbanisme et de rénovation urbaine Master en urbanisme et aménagement du territoire L ISURU propose une formation unique de Master en urbanisme et aménagement du territoire (120 ects)

Plus en détail

Rapport d enquête 24 octobre 2008

Rapport d enquête 24 octobre 2008 Impact du management de la qualité sur la performance financière des entreprises lauréates des Grands Prix québécois de la qualité Rapport d enquête 24 octobre 2008 Table des matières 1. Introduction 3

Plus en détail

Evaluation Finale du Projet / Atlas Award ID: 00051803

Evaluation Finale du Projet / Atlas Award ID: 00051803 REPUBLIQUE DE LA GUINEE EQUATORIALE MINISTERE DE LA PÊCHE ET DE L ENVIRONNEMENT Direction Générale de l Environnement Evaluation Finale du Projet / Atlas Award ID: 00051803 Titre du projet: Renforcement

Plus en détail

Bibliodiversité(s), revue universitaire du livre dans la mondialisation

Bibliodiversité(s), revue universitaire du livre dans la mondialisation Bibliodiversité(s), revue universitaire du livre dans la mondialisation une publication de l Alliance internationale des éditeurs indépendants, en partenariat avec Double ponctuation ( ::?!! ;; ) D O U

Plus en détail

Estimations des dépenses de recherche et développement (R-D) effectuées dans le secteur de l'enseignement supérieur

Estimations des dépenses de recherche et développement (R-D) effectuées dans le secteur de l'enseignement supérieur Définitions Sciences naturelles et génie Le domaine des sciences naturelles et génie (SNG) englobe les disciplines relevant de la compréhension, de l'exploration, de l'évolution ou de l'utilisation du

Plus en détail