Dossier Presse. ARLoD est une association à but non lucratif régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Dossier Presse. ARLoD est une association à but non lucratif régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901"

Transcription

1 Dossier Presse ARLoD est une association à but non lucratif régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août 1901 dirigée par des bénévoles spécialistes de la médecine d'urgence, de l'internet et des nouvelles technologies. totalement indépendante des industriels et constructeurs des défibrillateurs automatisés externes (DAE). Février

2 SOMMAIRE Les quatre étapes : recenser, géolocaliser, diffuser et contribuer à une meilleure maintenance Les Régions pilotes Le défibrillateur ARLoD Clef de lecture 3

3 FICHE I LES TROIS ETAPES RECENCER GEOLOCALISER - DIFFUSER et CONTRIBUER à une meilleure maintenance Le recensement et la géolocalisation des défibrillateurs ainsi que la vérification des données (emplacement, conditions d'accessibilité, bonne maintenance des appareils et des électrodes) sont en cours de réalisation sur des régions pilotes : - Alsace - Bourgogne - Centre - Nord Pas-de-Calais - Pays-de-Loire - PROCESSUS de validation des données Toutes les déclarations sont vérifiées et validées par ARLoD afin d'assurer la fiabilité des informations collectées. La base de données est gérée en temps réel grâce à des procédures d'alertes automatisées. - DIFFUSER : - La priorité absolue est de diffuser des informations auprès des professionnels de santé (SAMU-Centre15, Sapeurs-pompiers, Sécurité civile, ). - Contribuer à la maintenance des appareils ARLoD adresse des alertes aux responsables des collectivités, communes, conseils généraux, immeubles quant aux opérations de maintenance à effectuer afin d'optimiser la gestion de leur parc de défibrillateurs. Les alertes concernent principalement les électrodes et les batteries dont la durée de vie est limitée. D'autres opérations de maintenance pourront être identifiées en fonction de l'appareil ou du site d'implantation. 4

4 - FICHE II LES RÉGIONS PILOTES Le recensement des défibrillateurs et la vérification des données (emplacement, conditions d'accessibilité, bonne maintenance des appareils et des électrodes) sont en cours de réalisation sur toutes les villes et communes des régions suivantes : - Alsace - Bourgogne - Centre - Nord Pas-de-Calais - Pays-de-Loire EXEMPLE DE LOCALISATION Localisation des défibrillateurs sur une carte dans le site de la municipalité 5

5 Recherche en urgence : Délais et trajet 6

6 Fiche III Le défibrillateur Près d'un arrêt cardiaque de l'adulte sur deux est dû à un dérèglement particulier et brutal de l'automatisme cardiaque appelé fibrillation ventriculaire. Son traitement le plus adapté, le choc électrique, doit être administré le plus vite possible pour être le plus efficace possible. C'est la raison pour laquelle ont été conçus les défibrillateurs. L'activité électrique cardiaque peut être détectée et analysée par des appareils électroniques, externes, reliés à des électrodes appliquées sur la peau comme l'électrocardiographe ou le défibrillateur. Le premier imprime des électrocardiogrammes que les médecins utilisent pour analyser le fonctionnement du cœur. Le deuxième est un appareil dont le rôle est de délivrer, en cas de besoin, un choc électrique. L'arrêt cardio-respiratoire L'arrêt cardio-respiratoire (ACR) est une urgence vitale (taux de survie à un mois < 1 %). Seule la mise en place d'une réanimation précoce peut permettre d'éviter le décès. Il faut agir dans les minutes qui suivent l'acr. Malheureusement, les services d'urgence arrivent très souvent trop tard. Les trois réflexes essentiels pour augmenter les chances de survie : 1 - Prévenir les secours : Appeler le 15 (SAMU) 2 - Masser : Commencer immédiatement le massage cardiaque. Le sang ne circule plus dans le cerveau qui n'est plus alimenté en oxygène. Au-delà de 5 minutes d'arrêt du cœur, les lésions cérébrales sont irréversibles. Le massage cardiaque permet d entretenir la circulation sanguine et donc d'oxygéner les cellules. 1 minute gagnée = 10 % de chance de survie en plus. 3 Défibriller : Le défibrillateur automatisé externe (DAE) est d'utilisation simple : il explique vocalement à l'utilisateur ce qu'il doit faire étape par étape et garantit une utilisation sans risque. 7

7 Les différents types de défibrillateurs Le défibrillateur manuel : C'est celui que l'on voit le plus souvent être utilisé dans les films ou les séries télévisées. Le sauveteur saisit deux palettes (électrodes métalliques munies d'une poignée isolante) reliées au défibrillateur, les applique sur la poitrine de la victime (parfois même sans la déshabiller ) puis appuie sur un bouton, ce qui provoque un soubresaut de la victime, c est le signe qu'une décharge électrique a bien été délivrée. Bien que cette vision soit souvent impressionnante (et c'est l'effet recherché par le réalisateur du film ou de la série télévisée), elle n'en est pas moins éloignée de la réalité. Lorsque les palettes, préalablement enduites d'un gel conducteur, sont posées sur la poitrine nue de la victime, il faut un certain temps au médecin pour analyser le tracé électrique qui s'affiche sur un moniteur. Il doit ensuite faire le diagnostic de fibrillation ventriculaire, sélectionner la puissance électrique à délivrer, appuyer sur un bouton pour charger l'appareil, vérifier que toutes les conditions de sécurité sont respectées puis enfin appuyer à nouveau sur le bouton pour délivrer le choc électrique. Enfin, la défibrillation ne sera efficace qu'en cas d'arrêt cardiaque par fibrillation ventriculaire. Pour toutes les autres causes, le choc électrique externe sera quasiment toujours inefficace, voire délétère! Les Défibrillateurs Automatisés Externes (D.A.E.) : Ces appareils de dernière génération sont compacts, autonomes et grandement simplifiés. Leurs réglages sont verrouillés, les seules actions possibles étant la mise en marche ou l'extinction et la délivrance d'un choc si l'appareil l'estime nécessaire après analyse. De plus, ils ont été conçus pour un usage simple et rapide par tout le monde, y compris sans formation particulière. La plupart des secouristes organisés (équipes de secours des sapeurs-pompiers, de la Croix Rouge, de la sécurité civile, etc.) en sont aujourd'hui dotés. De plus en plus d'organismes publics (stades, aéroports, gares ferroviaires, collectivités locales, etc.) s'en équipent également, certains proposant l'accès direct au public (public access). Deux types de D.A.E. sont disponibles actuellement en France : Le défibrillateur semi-automatique (D.S.A.) qui détecte, analyse, se charge puis propose au sauveteur d'appuyer sur un bouton pour délivrer le choc électrique (semiautomatique). Le sauveteur peut et doit s'assurer que personne ne touche la victime avant de délivrer le choc électrique. Le défibrillateur entièrement automatique (D.E.A.) : L'appareil détecte, analyse, se charge puis délivre le choc, avec pour sécurité des messages vocaux ordonnant de ne pas toucher la victime avant la délivrance du choc électrique. Malgré le danger que cela pourrait sembler présenter pour le sauveteur ou l'entourage de la victime, notamment lors d'interventions dans des ambiances sonores (le choc électrique est déclenché automatiquement), aucune étude n'a trouvé plus d'accidents avec l'un ou l'autre des appareils. L'appareil automatique permet même de délivrer un choc plus rapidement dans des conditions de sécurité suffisantes. Quel que soit le type d'appareil, l'analyse de l'activité électrique cardiaque et le diagnostic sont automatiques, ce qui les différencie des défibrillateurs manuels. La décision de la charge 8

8 puis de la délivrance du choc électrique est dans les deux cas prise par l'appareil, l'un dispose d'un bouton de sécurité, l'autre non. Si le sauveteur appuie sur le bouton de délivrance de choc alors que l'appareil ne le propose pas, aucun choc accidentel ne pourra être délivré. Par ailleurs, la sécurité de l'appareil est telle que si le dérèglement de l'automatisme du cœur n'est pas défibrillable, il ne proposera pas de choc électrique. Il reste au sauveteur à vérifier quelques règles de bases pour utiliser l'appareil en toute sécurité : pendant l'analyse et avant de délivrer le choc, vérifier que personne ne touche la victime, qu'elle ne se trouve pas sur une surface conductrice (eau, plaque métallique, etc.) et qu'il n'y ait pas de substance explosive à proximité (vapeurs d'essence, gaz, etc.) car des micro-étincelles peuvent se produire entre les électrodes et la peau. Le schéma ci-dessous illustre l'action et l'intérêt d'un défibrillateur automatisé externe en cas de fibrillation ventriculaire. Les Défibrillateurs Automatiques Implantables (D.A.I.) : Certaines maladies cardiaques provoquent des dérèglements de l'activité électrique cardiaque qui peuvent se reproduire de manière aléatoire ou dans des circonstances particulières et entraîner un arrêt cardiaque. De plus en plus de patients souffrant de ce type de maladies peuvent aujourd'hui bénéficier d'un D.A.I. qui est inséré sous la peau au cours d'une courte intervention chirurgicale. Ils surveillent et analysent en permanence l'activité électrique cardiaque du porteur. Si cela s'avère nécessaire et comme les D.E.A., ils détectent, analysent, se chargent puis délivrent un ou plusieurs chocs sans aucune intervention extérieure et permettent aux patients de poursuivre une vie quasiment normale. 9

9 Fiche IV ARLoD ARLoD est une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret du 16 août Elle a été crée fin Elle est indépendante. Elle n a aucun lien financier avec les fabricants et/ou distributeurs de défibrillateurs automatisés externes (DAE). L'association ARLoD a été créée par un groupe composé de médecins urgentistes, pharmaciens et spécialistes des Nouvelles Technologies de l'information et de la Communication (NTIC) sur la base d'un constat simple. Depuis le décret du 4 mai 2007, tout citoyen peut utiliser un défibrillateur, ce qui a conduit entreprises, collectivités, immeubles, à acquérir et à mettre en place des DAE. Malheureusement, aucun recensement systématique n'a été fait. Les services d'urgence (SAMU-Centre 15, Sapeurs-Pompiers, ) sont la plupart du temps dans l'impossibilité de localiser le défibrillateur disponible le plus proche de l'arrêt cardiaque qui leur est signalé. L'association ARLoD a pour objectif le partage de l information au profit d'une meilleure prise en charge des patients. Ceci nécessite de recenser et localiser les défibrillateurs et de mettre les informations à la disposition des services d'urgence médicale. Ainsi la localisation et la disponibilité du défibrillateur le plus proche permettront d'optimiser les délais et de sauver des vies. ARLoD est officiellement missionnée par le Ministère du travail, de l emploi et de la santé. Son financement a contribué à la mise en place de la base de données et des outils associés : site de déclaration des DAE (www.défib-arlod.fr), outil de recherche et de localisation des DAE les plus proches, interface avec les logiciels de régulation des SAMU. Elle a le soutien de la Société Française de Médecine d'urgence (SFMU) et de SAMU Urgences de France. Les 12 membres du Conseil d'administration d'arlod 1 - Nordine BENAMEUR 59 Lille 7 Daniel MEYRAN 13 Marseille 2 - Julien DAGHER 75 Paris 8 Jean Pierre RIFLER 21 Montbard 3 - Valérie DEBIERRE 44 Nantes 9 Tomislav PETROVIC 77 Rebais 4 - Sybille GODDET 92 Garches 10 Bruno RIGOLOT 94 Choisy le Roi 5 Gilbert LECLERCQ 93 Bobigny 11 Louis SOULAT 36 Châteauroux 6 Marcel MAZEAS 78 Carrières sur Seine 12 Bruno THOMAS-LAMOTTE 75 Paris Pour tout savoir sur ARLoD : statuts, membres du conseil d administration, bureau : 10

10 FICHE V Clef de lecture Les chiffres décès par an en France dûs aux arrêts cardio-respiratoires inopinés. Taux de survie observé à 1 mois : < 1 %. Manœuvres simples de réanimation (massage cardiaque externe en particulier), défibrillation cardiaque précoce : possibilité d un taux de survie > 30 %. La loi Le décret n du 4 mai 2007 a autorisé l'utilisation des défibrillateurs automatisés externes (DAE) par des non médecins, même sans connaissances spécifiques préalables. Depuis cette date, des collectivités, centres commerciaux, entreprises, immeubles se sont équipés. Références : 1 VACHERON A, GUIZE L et coll. Rapport au nom d un Groupe de travail de la Commission IV (Maladies cardiovasculaires). Recommandations de L Académie Nationale de Médecine concernant la prise en charge extrahospitalière de l arrêt cardiorespiratoire. 30 janvier International liaison Committee on Resuscitation. International concensus on cardiopulmonary resuscitation and emergency cardiovascular care science with treatment. Recommandations Circulation 2010 ; 19 : S Décret n du 4 mai 2007 relatif à l utilisation des défibrillateurs automatisés externes par des pesronnes non-médecins et modifiant le code de la santé publique. Journal Officiel de la République Française diu 4 mai ERC Guidelines for Resuscitation 2010, section 2. Adult basic life support and use of automated external defibrillators. Resuscitation 2010 ; 81 :

Conseil Français de Réanimation Cardio-pulmonaire (CFRC) Recommandations pour l organisation de programmes de défibrillation

Conseil Français de Réanimation Cardio-pulmonaire (CFRC) Recommandations pour l organisation de programmes de défibrillation Conseil Français de Réanimation Cardio-pulmonaire (CFRC) Recommandations pour l organisation de programmes de défibrillation automatisée externe par le public Conférence d Experts Coordonnateur : Pr P

Plus en détail

informations pratiques

informations pratiques COLLECTIVITÉS LOCALES Arrêt cardiaque informations pratiques avec le soutien de Arrêt cardiaque I Informations pratiques I 1 2 I L arrêt cardiaque L arrêt cardiaque est la première cause de mortalité des

Plus en détail

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL

FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL FORMATION SAUVETEUR SECOURISTE DU TRAVAIL «Au-delà de l obligation réglementaire, un enjeu de prévention» EVOLUTION DES PROGRAMMES DE SST Des textes récents des ministères chargés de la santé et de l intérieur

Plus en détail

Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent

Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent Arrêt cardiaque Les 3 gestes qui sauvent Professeur Pierre CARLI D.A.R. et SAMU Hôpital Necker Paris, France 1 AC et mort subite Le sujet s effondre brutalement (éventuellement convulse ) Interruption

Plus en détail

Ministère de l intérieur, de l outre-mer et des collectivités territoriales

Ministère de l intérieur, de l outre-mer et des collectivités territoriales ! Ministère de l intérieur, de l outre-mer et des collectivités territoriales Recommanda)ons DE LA DIRECTION DE LA SÉCURITÉ CIVILE relatives!!! à l initiation du grand public à la prise en charge de l

Plus en détail

Défibrillation et Grand Public. Méd-Cl JAN Didier Médecin chef Méd-Cne PIVERT Pascaline

Défibrillation et Grand Public. Méd-Cl JAN Didier Médecin chef Méd-Cne PIVERT Pascaline Défibrillation et Grand Public Méd-Cl JAN Didier Médecin chef Méd-Cne PIVERT Pascaline Quelques chiffres (1) 50 à 60 000 décès en France par mort subite dont la moitié font suite à l apparition d une tachycardie

Plus en détail

La chaîne de survie résume les étapes qui conditionnent la survie à l arrêt cardio-respiratoire

La chaîne de survie résume les étapes qui conditionnent la survie à l arrêt cardio-respiratoire Grâce au don du Rotary Club de Pont sur Yonne (http://www.rotary-pont-sur-yonne.com/), la commune dispose d un défibrillateur entièrement automatisé (DEA), en libre accès au magasin petit casino VIVAL,

Plus en détail

RAPPORT DU CONSEIL D'ETAT AU GRAND CONSEIL

RAPPORT DU CONSEIL D'ETAT AU GRAND CONSEIL NOVEMBRE 2012 33 RAPPORT DU CONSEIL D'ETAT AU GRAND CONSEIL sur le postulat Philippe Ducommun et consorts concernant la défibrillation rapide et mise en place d'un réseau de premiers répondants Rappel

Plus en détail

CardiOuest Mail : info@cardiouest.fr - Téléphone : 02.30.96.19.53.

CardiOuest Mail : info@cardiouest.fr - Téléphone : 02.30.96.19.53. CardiOuest Chaque jour en France, environ 200 personnes succombent d'un Arrêt Cardiaque Soudain (ACS). C'est 10 fois plus que le nombre de victime d'accident de la route. Faute d'intervention rapide, le

Plus en détail

Or 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin.

Or 4 victimes sur 5 qui survivent à un arrêt cardiaque ont bénéficié de ces gestes simples pratiqués par le premier témoin. La mort subite est la conséquence d un arrêt cardiaque et respiratoire. Elle survient soudainement chez un individu qui se livre à ses occupations habituelles : au travail, en faisant ses courses, mais

Plus en détail

RECOMMANDATIONS OFFICIELLES - DEFIBRILLATEURS AUTOMATISES EXTERNES

RECOMMANDATIONS OFFICIELLES - DEFIBRILLATEURS AUTOMATISES EXTERNES RECOMMANDATIONS OFFICIELLES - DEFIBRILLATEURS AUTOMATISES EXTERNES SOMMAIRE : Définitions DAE / DSA / DEA. Les accessoires recommandés. Notion de système d information pour les secours spécialisés. Les

Plus en détail

Repères. Gestion des défibrillateurs automatisés externes

Repères. Gestion des défibrillateurs automatisés externes Repères Gestion des défibrillateurs automatisés externes Juin 2014 Défibrillateurs automatisés externes grand public : Recommandations à suivre Vous êtes une entreprise, une structure accueillant du public

Plus en détail

Le premier et le seul Défibrillateur Entièrement Automatique équipé d une réelle assistance au massage cardiaque Intègre la technologie Un Défibrillateur Automatisé Externe (DAE) 100% utile. En cas

Plus en détail

PREMIERS SECOURS EN ÉQUIPE DE NIVEAU 1

PREMIERS SECOURS EN ÉQUIPE DE NIVEAU 1 TECHNIQUE 9.1 MISE EN ŒUVRE D UN DAE 1. Justification La survie des personnes en arrêt cardio-respiratoire par fonctionnement anarchique du cœur est amélioré si une défibrillation est réalisée précocement.

Plus en détail

Works like you work. La solution pour l accès public à la défibrillation. Le secourisme facile

Works like you work. La solution pour l accès public à la défibrillation. Le secourisme facile LIFEPAK CR Plus DEfibrillateur Works like you work. La solution pour l accès public à la défibrillation Le secourisme facile L arrêt cardiaque brutal frappe sans prévenir. LA MORT SUBITE Frappe sans prévenir.

Plus en détail

Table ronde du 26 mars 2009

Table ronde du 26 mars 2009 La défibrillation Table ronde du 26 mars 2009 1 La défibrillation Généralités Le rythme cardiaque régulier ou rythme sinusal : le cœur se contracte et se relâche de façon régulière pour assurer un flux

Plus en détail

Défibrillateur Cardiaque Automatisé

Défibrillateur Cardiaque Automatisé Défibrillateur Cardiaque Automatisé Décret n 2007-705 du 4 mai 2007 : autorise toute personne, même non médecin, à utiliser un défibrillateur pour sauver des vies. Def-i Accessible au grand public, ce

Plus en détail

AED MAP. lifesaving solutions

AED MAP. lifesaving solutions Entreprises AED MAP lifesaving solutions 1994 Lancement et commercialisation du premier défibrillateur automatique (DAE). 50 000 En France, 50 000 personnes meurent chaque année d un arrêt cardiaque. 4

Plus en détail

Les défibrillateurs POWERHEART G3

Les défibrillateurs POWERHEART G3 Au cœur de la réanimation Les défibrillateurs POWERHEART G3 Linde: Living healthcare* 2 Les défibrillateurs POWERHEART G3 La gamme de défibrillateurs POWERHEART Afin de compléter son offre de matériels

Plus en détail

Cours CSE-2009 MSR - Corrigé TEST 1

Cours CSE-2009 MSR - Corrigé TEST 1 Cours CSE-2009 MSR - Corrigé TEST 1 Cours CSE 2009 - Corrigé Test 1 1 HEIG-VD / MSR CSE Test 1 HEIG-VD MSR 18/03/2009 Etude d un défibrillateur automatique Lors d une fibrillation ventriculaire, les contractions

Plus en détail

Processus déclaratif des DAE

Processus déclaratif des DAE Processus déclaratif des DAE Le fonctionnement de l application est le suivant : 1 ère étape : ouverture d un compte Pour pouvoir déclarer un ou plusieurs DAE, il est indispensable de disposer d un compte

Plus en détail

DÉFIBRILLATEUR? C est un appareil qui permet de sauver la vie d une personne qui subit un arrêt cardiaque.

DÉFIBRILLATEUR? C est un appareil qui permet de sauver la vie d une personne qui subit un arrêt cardiaque. UN DÉFIBRILLATEUR EST UTILISABLE PAR TOUS QU EST-CE QU UN DÉFIBRILLATEUR? C est un appareil qui permet de sauver la vie d une personne qui subit un arrêt cardiaque. Son principe est simple : il envoie

Plus en détail

La situation des arrêts cardiaques dans le département

La situation des arrêts cardiaques dans le département La situation des arrêts cardiaques dans le département Depuis 5 ans, près de 5 interventions de sapeurs-pompiers par semaine pour arrêt cardiaque dans le Maine-et-Loire Dans le Maine-et-Loire, de 2005

Plus en détail

Formation à l utilisation du défibrillateur semi-automatique (DSA)

Formation à l utilisation du défibrillateur semi-automatique (DSA) Formation à l utilisation du défibrillateur semi-automatique (DSA) Que devons nous savoir? Utiliser en toute sécurité un défibrillateur semi-automatique au cours de la réanimation cardio-pulmonaire Durée

Plus en détail

Ce défibrillateur est installé dans le bâtiment de l ancienne mairie.

Ce défibrillateur est installé dans le bâtiment de l ancienne mairie. Ce défibrillateur est installé dans le bâtiment de l ancienne mairie. d un haut-parleur qui donne des messages sonores et guide le sauveteur dans son action D un accumulateur (batterie) d énergie qui permet

Plus en détail

Université Victor Segalen Bordeaux 2

Université Victor Segalen Bordeaux 2 Université Victor Segalen Bordeaux 2 Mémoire pour le Diplôme d Université de Pédagogie dans l Enseignement Supérieur Année 2009-2010 La Formation aux techniques de défibrillation automatisée externe :

Plus en détail

Pro. EPN- Education Nationale Initiation grand public ACR et DAE Page - 1 -

Pro. EPN- Education Nationale Initiation grand public ACR et DAE Page - 1 - Pro EPN- Education Nationale Initiation grand public ACR et DAE Page - 1 - SOMMAIRE Page de garde page : 1 Sommaire page : 2 Fiche pratique page : 3 Programme page : 4 Progression pédagogique pages : 6

Plus en détail

DEFIBRILLATEUR SUR SITE HEARTSTART

DEFIBRILLATEUR SUR SITE HEARTSTART CONÇU POUR SAUVER DES VIES DEFIBRILLATEUR SUR SITE HEARTSTART Pour permettre aux gens ordinaires d agir dans les moments extraordinaires Chaque année, aux Etats-Unis, l arrêt cardiaque subit frappe environ

Plus en détail

BULLETIN AVRIL 2013. Edito. Chers amis,

BULLETIN AVRIL 2013. Edito. Chers amis, BULLETIN AVRIL 2013 Sommaire édito calendrier avril 2013 vie du club : remise de défibrillateurs Rencontre : rencontre avec les vins de producteurs et les Délices des Baronnies Remise chèque à Gisèle Lafond

Plus en détail

Atelier gestes d urgences

Atelier gestes d urgences Atelier gestes d urgences L arrêt cardio-respiratoire Pré-test 1- Question à choix multiples: A- L arrêt cardio-respiratoire est plus souvent d origine respiratoire chez l enfant. B- L arrêt cardio-respiratoire

Plus en détail

COEUR ET ACTIVITES PHYSIQUES SAVOIR UTILISER UN DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE EXTERNE (D A E)

COEUR ET ACTIVITES PHYSIQUES SAVOIR UTILISER UN DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE EXTERNE (D A E) SAVOIR UTILISER UN DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE EXTERNE (D A E) PLAN PROPOSE LES GESTES DE PREMIERS SECOURS L'UTILISATION DU DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE EXTERNE ( SAVOIR UTILISER UN DEFIBRILLATEUR AUTOMATIQUE

Plus en détail

Direction générale Qualité et Sécurité Service Sécurité des Consommateurs. Réglementation sur les défibrillateurs.

Direction générale Qualité et Sécurité Service Sécurité des Consommateurs. Réglementation sur les défibrillateurs. Direction générale Qualité et Sécurité Service Sécurité des Consommateurs Réglementation sur les défibrillateurs Version 23/05/07 Références : Arrêté royal fixant les normes de sécurité et les autres normes

Plus en détail

ÉNONCÉ DE PRINCIPE CONJOINT DE L'AMERICAN COLLEGE OF SPORTS MEDICINE ET DE L'AMERICAN HEART ASSOCIATION

ÉNONCÉ DE PRINCIPE CONJOINT DE L'AMERICAN COLLEGE OF SPORTS MEDICINE ET DE L'AMERICAN HEART ASSOCIATION ÉNONCÉ DE PRINCIPE CONJOINT DE L'AMERICAN COLLEGE OF SPORTS MEDICINE ET DE L'AMERICAN HEART ASSOCIATION «La défibrillation externe automatique dans les centres de conditionnement physique». Cette énoncé

Plus en détail

REPÈRES PARTENAIRES. En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d arrêt cardiaque.

REPÈRES PARTENAIRES. En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d arrêt cardiaque. Arrêt cardiaque REPÈRES En France, chaque année, 50 000 personnes meurent prématurément d arrêt cardiaque. Sans prise en charge immédiate, plus de 90 % des arrêts cardiaques sont fatals. 7 fois sur 10,

Plus en détail

Pour permettre à tout le monde d agir dans les moments extraordinaires. Défibrillateur Philips HeartStart OnSite Fiche produit

Pour permettre à tout le monde d agir dans les moments extraordinaires. Défibrillateur Philips HeartStart OnSite Fiche produit Pour permettre à tout le monde d agir dans les moments extraordinaires Défibrillateur Philips HeartStart OnSite Fiche produit Conforme aux directives 2005 Tout le monde, à tout lieu, peut être victime

Plus en détail

Défibrillateur Philips HeartStart HS1 Grand Public

Défibrillateur Philips HeartStart HS1 Grand Public Pour permettre à tout le monde d agir dans les moments extraordinaires Défibrillateur Philips HeartStart HS1 Grand Public * Du sens et de la simplicité Tout le monde peut, à tout tout lieu, être victime

Plus en détail

Pour permettre une intervention immédiate Défibrillateur Philips HeartStart FRx Fiche produit

Pour permettre une intervention immédiate Défibrillateur Philips HeartStart FRx Fiche produit Pour permettre une intervention immédiate Fiche produit Conforme aux directives 2005 L arrêt cardio-respiratoire monde, à tout moment, Le taux de survie des victimes d un arrêt cardio-respiratoire est

Plus en détail

Manuel d utilisation du Défibrillateur automatisé externe (DAE)

Manuel d utilisation du Défibrillateur automatisé externe (DAE) Manuel d utilisation du Défibrillateur automatisé externe (DAE) IMPORTANT Lisez attentivement et intégralement le présent manuel d utilisation avant d utiliser l appareil pour la première fois. Les informations

Plus en détail

Mode d'emploi AED de formation

Mode d'emploi AED de formation Mode d'emploi AED de formation NUMÉRO DE RÉFÉRENCE Copyright 2007 Cardiac Science Corporation. All rights reserved. Le défibrillateur externe automatique (AED) de formation est un appareil utilisé pour

Plus en détail

LE DEFIBRILLATEUR SEMI AUTOMATIQUE FR2 DE LAERDAL

LE DEFIBRILLATEUR SEMI AUTOMATIQUE FR2 DE LAERDAL PSE 1 Manuel d utilisation DSA 1/12 LE DEFIBRILLATEUR SEMI AUTOMATIQUE FR2 DE LAERDAL 1. PRESENTATION DU D.S.A FR2 DE LAERDAL 1.1. PRINCIPE DE LA DEFIBRILLATION. 1.2. A PROPOS DU D.S.A. 1.3. DESCRIPTION

Plus en détail

Thérèse Vergeot et Gaëtan Carin Infirmiers aux Urgences & Soins intensifs de l hôpital cardiologique du CHRU de Lille

Thérèse Vergeot et Gaëtan Carin Infirmiers aux Urgences & Soins intensifs de l hôpital cardiologique du CHRU de Lille Thérèse Vergeot et Gaëtan Carin Infirmiers aux Urgences & Soins intensifs de l hôpital cardiologique du CHRU de Lille SOMMAIRE I. L arrêt cardiaque extra-hospitalier. II. L arrêt cardiaque intra-hospitalier.

Plus en détail

Caractéristiques techniques

Caractéristiques techniques Défibrillateur Philips HeartStart OnSite Caractéristiques techniques Défibrillateur Modèle Gamme de défibrillateur Éléments livrés Type d onde Énergie Intervalle entre chocs Délivrance rapide du choc Instructions

Plus en détail

Un choc pour une vie!

Un choc pour une vie! www.cardiouest.fr Un choc pour une vie! Spécialiste Défibrillateurs Formations 1ers Secours 6, rue Eugène Quessot 35000 RENNES Tél : 02 30 96 19 53 Mail : info@cardiouest.fr CardiAid est conçu pour rendre

Plus en détail

DÉFIBRILATEUR EXTERNE AUTOMATISER (DEA) HEARTSTART de la compagnie Philips

DÉFIBRILATEUR EXTERNE AUTOMATISER (DEA) HEARTSTART de la compagnie Philips DÉFIBRILATEUR EXTERNE AUTOMATISER (DEA) HEARTSTART de la compagnie Philips HeartStart FRx HeartStart (HS1) Le défibrillateur Philips HeartStart FRx et HeartStart (HS1) sont des défibrillateurs externes

Plus en détail

10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise

10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise 10 minutes suffisent pour redonner vie à votre entreprise Premiers secours dans les entreprises «Obligations et solutions» par les Docteurs Roch Ogier et Frédéric Lador Êtesvous bien préparé? Saviezvous

Plus en détail

Un défibrillateur à la CAD offert par GrDF POINT PRESSE Hôtel communautaire Lundi 30 septembre 11h30

Un défibrillateur à la CAD offert par GrDF POINT PRESSE Hôtel communautaire Lundi 30 septembre 11h30 Un défibrillateur à la CAD offert par GrDF POINT PRESSE Hôtel communautaire Lundi 30 septembre 11h30 Jean-François RUIZ Responsable de la Communication - Direction Territoriale PACA Est T. 04 94 30 45

Plus en détail

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25

ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25 ACADÉMIE D ORLÉANS-TOURS NOTE D INFORMATION n 25 HYGIENE ET SÉCURITÉ DÉCEMBRE 2002 Robin EMERIT Technicien en équipements électrique et énergie Tel : 02 38 79 46 74 Francis MINIER Inspecteur d Hygiène

Plus en détail

Urgence de terrain : conduite à tenir Actualisation de la réanimation cardio-pulmonaire

Urgence de terrain : conduite à tenir Actualisation de la réanimation cardio-pulmonaire Urgence de terrain : conduite à tenir Actualisation de la réanimation cardio-pulmonaire Docteur Jean-Pierre PERTEK Chef de service d anesthésie réanimation L arrêt cardio-respiratoire est un événement

Plus en détail

LES ACCIDENTS DUS A L ELECTRICITE. Comité pédagogique SAP SDIS 43

LES ACCIDENTS DUS A L ELECTRICITE. Comité pédagogique SAP SDIS 43 LES ACCIDENTS DUS A L ELECTRICITE Comité pédagogique SAP SDIS 43 DEFINITIONS Electrisation: manifestations physiopathologiques liées au passage du courant dans l organisme Electrocution: décès par électrisation

Plus en détail

Présentation ZOLL Médical France

Présentation ZOLL Médical France Présentation ZOLL Médical France Alain LEBON Albin Lamoureux ZOLL Médical France A propos de ZOLL Conception, fabrication et commercialisation d équipements avancés et non invasifs de réanimation cardiaque.

Plus en détail

Ken Bell s Sommaire des Abréviations

Ken Bell s Sommaire des Abréviations Ken Bell s Sommaire des Abréviations AUG: CSAM: DSA: PUI: RCP: RIA: SCR: Arrêt Urgence Général CERN Safety Alarm Monitoring Défibrillateur Semi-Automatique Plan Urgence D Intervention Réanimation Cardio-Pulmonaire

Plus en détail

SANTÉ Le cœur, en prendre soin!

SANTÉ Le cœur, en prendre soin! Du mardi 4 au mardi 25 février SANTÉ Le cœur, en prendre soin! DOSSIER DE PRESSE É M O T I O N BONHEUR SANTÉ FORME SPORT ENDURANCE CAFÉ DES MOTS SENTIMENT BONHEUR SENTIMENT BONHEUR EXPOSITION SANTÉ SENTIMENT

Plus en détail

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable

Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical. - Annie PAPON Cadre responsable Equipe de Direction : -Docteur Christine BOURDEAU Responsable médical - Annie PAPON Cadre responsable 1 AFGSU Niveau 1 page 4 AFGSU Niveau 2 page 5 AFGSU face aux risques NRBC page 6 Recyclage AFGSU Niveau

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DE L'AEDPLUS

FICHE TECHNIQUE CARACTERISTIQUES TECHNIQUES DE L'AEDPLUS RENSEIGNEMENTS GENERAUX La réponse aux questions suivantes n'est pas valorisée Nom commercial du produit ZOLL AEDPlus Lieu(x) de fabrication pays U.S.A. Date de la 1ère commercialisation mois/année Juin

Plus en détail

DEMONSTRATION DE FONCTIONNEMENT DU DÉFIBRILLATEUR

DEMONSTRATION DE FONCTIONNEMENT DU DÉFIBRILLATEUR DEMONSTRATION DE FONCTIONNEMENT DU DÉFIBRILLATEUR H e a r t S t a r t ( Philips ) Démonstration réalisée par les Docteurs Alain LIAGRE & Thierry LEDANT Membres du Conseil Syndical DOMAINE DE SAINT PIERRE

Plus en détail

Formation à l'utilisation du défibrillateur semi-automatique

Formation à l'utilisation du défibrillateur semi-automatique MINISTÈRE DE L'INTÉRIEUR DIRECTION DE LA DEFENSE ET DE LA SECURITE CIVILES SOUS-DIRECTION DES SAPEURS-POMPIERS BUREAU DE LA FORMATION ET DES ASSOCIATIONS DE SECURITE CIVILE Formation à l'utilisation du

Plus en détail

LES ASPECTS JURIDIQUES DE LA DEFIBRILLATION AUTOMATIQUE EXTERNE (DA.E.)

LES ASPECTS JURIDIQUES DE LA DEFIBRILLATION AUTOMATIQUE EXTERNE (DA.E.) Saint-Nazaire, le 10/10/2008 LES ASPECTS JURIDIQUES DE LA DEFIBRILLATION AUTOMATIQUE EXTERNE (DA.E.) Exposé présenté par Monsieur le Bâtonnier DENIS, Bâtonnier de l Ordre des Avocats de Saint-Nazaire lors

Plus en détail

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques

2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques 2 La chaîne de survie canadienne : espoir des patients cardiaques Les maladies cardiovasculaires sont la principale cause de décès au Canada. Bien que leur incidence ait diminué au cours des dernières

Plus en détail

25/09/2014 CR : BRASSIER Julia. LEVERRIER Floriane L2 Médecine d'urgence (AFGSU) P. MICHELET 8 pages. Détresse vitale Arrêt cardiaque Alerte

25/09/2014 CR : BRASSIER Julia. LEVERRIER Floriane L2 Médecine d'urgence (AFGSU) P. MICHELET 8 pages. Détresse vitale Arrêt cardiaque Alerte 25/09/2014 CR : BRASSIER Julia. LEVERRIER Floriane L2 Médecine d'urgence (AFGSU) P. MICHELET 8 pages Détresse vitale Arrêt cardiaque Alerte Plan A. Introduction B. Donner l'alerte I. L'alerte en milieu

Plus en détail

Easy Series. Guide de l'utilisateur Centrale d'alarme intrusion

Easy Series. Guide de l'utilisateur Centrale d'alarme intrusion Easy Series FR Guide de l'utilisateur Centrale d'alarme intrusion Attestation n 1220000980 Centrale Easy Series Délivrée par: AFNOR Certification 93571 La Plaine St Denis CNPP Certification 27950 St Marcel

Plus en détail

CODE DU TRAVAIL Art. R. 233-15 Art. R. 233-16 Art. R. 233-17 Art. R. 233-18

CODE DU TRAVAIL Art. R. 233-15 Art. R. 233-16 Art. R. 233-17 Art. R. 233-18 CODE DU TRAVAIL Art. R. 233-15.- Les éléments mobiles de transmission d'énergie ou de mouvements des équipements de travail présentant des risques de contact mécanique pouvant entraîner des accidents doivent

Plus en détail

samaritan PAD MANUEL D'UTILISATION

samaritan PAD MANUEL D'UTILISATION samaritan PAD MANUEL D'UTILISATION HeartSine Technologies H017-001-037-2 FRENCH Les informations figurant dans le présent document peuvent être modifiées sans préavis et ne constituent pas un engagement

Plus en détail

ARMOIRES DE PROTECTION ARMOIRES DE SURVEILLANCE POUR DEFIBRILLATEURS AUTOMATISES EXTERNES (DAE)

ARMOIRES DE PROTECTION ARMOIRES DE SURVEILLANCE POUR DEFIBRILLATEURS AUTOMATISES EXTERNES (DAE) ARMOIRES DE PROTECTION ARMOIRES DE SURVEILLANCE POUR DEFIBRILLATEURS AUTOMATISES EXTERNES (DAE) DETAIL AIVIA PROTECTION H : 423 mm L AIVIA est une solution conçue et réalisée en France par PYRESCOM* (Société

Plus en détail

Arrêté royal du 27 avril 1998 fixant les normes auxquelles une fonction de soins intensifs doit répondre pour être agréée (M.B. 19.06.

Arrêté royal du 27 avril 1998 fixant les normes auxquelles une fonction de soins intensifs doit répondre pour être agréée (M.B. 19.06. Arrêté royal du 27 avril 1998 fixant les normes auxquelles une fonction de soins intensifs doit répondre pour être agréée (M.B. 19.06.1998) Texte coordonné : dernière mise à jour : 08.08.2014 CHAPITRE

Plus en détail

Manuel d utilisation

Manuel d utilisation Médaillon pour le CONECTO 200 et CONECTO 300 Manuel d utilisation Veuillez lire et conserver ces instructions Manuel d utilisation complet disponible en ligne : http://www.thomsonphones.eu Sommaire Mise

Plus en détail

Les permanencier(e)s auxiliaires de régulation médicale de SAMU (PARM)

Les permanencier(e)s auxiliaires de régulation médicale de SAMU (PARM) Les permanencier(e)s auxiliaires de régulation médicale de SAMU (PARM) - A. ROUILLARD - A l'occasion du 2e Congrès National des SAMU, qui se tenait à Toulouse, en 1979, le professeur Louis Lareng déclarait

Plus en détail

RÉSUMÉ. La défibillation externe automatisée Quand aurez-vous à sauvez une vie? 2

RÉSUMÉ. La défibillation externe automatisée Quand aurez-vous à sauvez une vie? 2 RÉSUMÉ L arrêt cardiaque subit (ACS) peut se produire n importe où et n importe quand. Il peut frapper n importe qui : un employé au travail, un client dans un magasin, un athlète sur le terrain de sport,

Plus en détail

Des produits et des services qui optimisent les performances des défibrillateurs

Des produits et des services qui optimisent les performances des défibrillateurs Défibrillateur Premiers Secours Philips HeartStart OnSite Fournitures consommables et accessoires Des produits et des services qui optimisent les performances des défibrillateurs Mallettes de transport

Plus en détail

Équipements de secours.

Équipements de secours. Information produit Équipements de secours. Défibrillateurs et oxygène médical pour chaque besoin. 2 Équipements de secours Table des matières PanGas Healthcare 4 Powerheart G DAE Powerheart G Équipement

Plus en détail

Mémoire pour l obtention du Diplôme. de Médecine Agricole

Mémoire pour l obtention du Diplôme. de Médecine Agricole 14 rue Auguste Comte 37000 Tours 02 47 66 61 07 Institut National de Médecine Agricole Mémoire pour l obtention du Diplôme de Médecine Agricole Défibrillation automatique externe Réglementation, équipement

Plus en détail

Gestion des urgences

Gestion des urgences Gestion des urgences - Semi-automatique - Primedic HeartSave PAD Défibrillateur semi-automatique Un arrêt cardiaque ne peut être évité, mais les conséquences, si! Avec le Primedic HeartSave PAD, vous possédez

Plus en détail

Pour des interventions plus rapides, plus faciles et plus efficaces. Défibrillateur Philips HeartStart FR3 pour les réanimateurs professionnels

Pour des interventions plus rapides, plus faciles et plus efficaces. Défibrillateur Philips HeartStart FR3 pour les réanimateurs professionnels Pour des interventions plus rapides, plus faciles et plus efficaces Défibrillateur Philips HeartStart FR3 pour les réanimateurs professionnels sense and simplicity * * Du sens et de la simplicité Pour

Plus en détail

AVIS URGENT RELATIF À LA SÉCURITÉ

AVIS URGENT RELATIF À LA SÉCURITÉ Juin 2013 AVIS URGENT RELATIF À LA SÉCURITÉ Identifiant : FSCA APR2013 Type d'action : Avis de sécurité Nom du produit : Contrôleur HeartWare Code du produit : 1400, 1401XX, 1407XX, 1408 Plage de n de

Plus en détail

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE de en Martinik NOTICE HYGIENE ET SECURITE BUREAU VERITAS ASEM Dossier n 6078462 Révision 2 Octobre 2014 Page 1 de en Martinik SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 1.1 OBJET DE LA NOTICE... 3 1.2 CADRE REGLEMENTAIRE...

Plus en détail

Technologie de sauvetage

Technologie de sauvetage Technologie de sauvetage Technologie de sauvetage pour l'infarctus L'infarctus SCA, la première cause de décès aux États-Unis et en Europe, est un état dans lequel le cœur n'est plus en mesure de pomper

Plus en détail

Défibrillateur automatique Implantable

Défibrillateur automatique Implantable Défibrillateur automatique Implantable endocavitaire (DAI) La Fédération Française de Cardiologie finance : prévention, recherche, réadaptation et gestes qui sauvent grâce à la générosité de ses donateurs

Plus en détail

Formation à l'utilisation du défibrillateur semi-automatique Filière professionnelle

Formation à l'utilisation du défibrillateur semi-automatique Filière professionnelle DIRECTION DE LA DÉFENSE ET DE LA SÉCURITÉ CIVILES SOUSDIRECTION DES SAPEURSPOMPIERS BUREAU DE LA FORMATION ET DES ASSOCIATIONS DE SÉCURITÉ CIVILE Formation à l'utilisation du défibrillateur semiautomatiue

Plus en détail

QUELLE SÉQUENCE, QUELLE ÉNERGIE, QUELS NOUVEAUX ÉQUIPEMENTS? Défibrillation en 2011

QUELLE SÉQUENCE, QUELLE ÉNERGIE, QUELS NOUVEAUX ÉQUIPEMENTS? Défibrillation en 2011 QUELLE SÉQUENCE, QUELLE ÉNERGIE, QUELS NOUVEAUX ÉQUIPEMENTS? Défibrillation en 2011 DÉFIBRILLATION Faire passer un courant électrique au travers du cœur à une intensité suffisante pour dépolariser une

Plus en détail

Défibrillateur Externe Automatisé

Défibrillateur Externe Automatisé Page 1 sur 16 Société Internationale de Sauvetage du Léman Les dossiers techniques de la SISL Défibrillateur Externe Automatisé Introduction Environ trois millions de personnes meurent d'un arrêt cardiaque

Plus en détail

R Series. Intervenez en toute confiance avec la technologie. Code Ready (Code Urgence)

R Series. Intervenez en toute confiance avec la technologie. Code Ready (Code Urgence) R Series Intervenez en toute confiance avec la technologie Code Ready (Code Urgence) Le premier et l unique défibrillateur Code-Ready Il n y a pas pire moment pour découvrir qu un défibrillateur n est

Plus en détail

«Votre sécurité, est notre priorité»! D é t e c t e r... E n r e g i s t r e r... C o n s u l t e r... V o i r... T r a n s m e t t r e...

«Votre sécurité, est notre priorité»! D é t e c t e r... E n r e g i s t r e r... C o n s u l t e r... V o i r... T r a n s m e t t r e... D é t e c t e r... E n r e g i s t r e r... C o n s u l t e r... V o i r... T r a n s m e t t r e... A l e r t e r... «Votre sécurité, est notre priorité»! Copyright photo: Dôme Sécurité exerce dans le

Plus en détail

Un nouveau défi pour tous...présenté par J.Piguet

Un nouveau défi pour tous...présenté par J.Piguet FORMATION CONTINUE Pour Plongeur Un nouveau défi pour tous...présenté par J.Piguet Suivez cette image et vous le trouverez ici à ou là Dans une armoire. Mais pas encore assez souvent hélas! FORMATION CONTINUE

Plus en détail

LIFEPAK CR Plus DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK EXPRESS DÉFIBRILLATEUR MODE D EMPLOI

LIFEPAK CR Plus DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK EXPRESS DÉFIBRILLATEUR MODE D EMPLOI + LIFEPAK CR Plus DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK EXPRESS DÉFIBRILLATEUR MODE D EMPLOI LIFEPAK CR Plus DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK EXPRESS DÉFIBRILLATEUR MODE D EMPLOI Responsabilité des informations Il est de la responsabilité

Plus en détail

Qu est ce que le plan d organisation de la réponse de sécurité civile (ORSEC)?

Qu est ce que le plan d organisation de la réponse de sécurité civile (ORSEC)? Les plans de secours sont organisés et mis en oeuvre par une direction unique, le directeur des opérations de secours (DOS) qui est le préfet du département concerné. Qu est ce que le plan d organisation

Plus en détail

DOCUMENT VALANT ACTE D ENGAGEMENT ET CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (AE-CCP)

DOCUMENT VALANT ACTE D ENGAGEMENT ET CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (AE-CCP) DOCUMENT VALANT ACTE D ENGAGEMENT ET CAHIER DES CLAUSES PARTICULIERES (AE-CCP) VILLE DE FOSSES 1 PLACE DU 19 MARS 1962 BP 50036 95477 FOSSES CEDEX TEL : 01.34.47.40.40 TELECOPIE : 01.34.47.40.48 DATE LIMITE

Plus en détail

Les usages et les potentialités d'application des SIG sont diverses et variés. Citons quelques exemples (liste non-exhaustive):

Les usages et les potentialités d'application des SIG sont diverses et variés. Citons quelques exemples (liste non-exhaustive): Un SIG, outil de production cartographique et de gestion de données Les Systèmes d'information Géographique sont des systèmes d'information qui vont vous permettre d'acquérir, de traiter, d'organiser et

Plus en détail

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG

GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG GUIDE DE BONNES PRATIQUES POUR LA COLLECTE DE PILES ET ACCUMULATEURS AU LUXEMBOURG Version 1.0 1 Avant-propos Ce guide de bonnes pratiques a été préparé pour fournir des informations concernant la collecte

Plus en détail

ROULEMENTS DE TAMBOUR

ROULEMENTS DE TAMBOUR N 4 DECEMBRE 2014 ROULEMENTS DE TAMBOUR Bulletin de la Commune de Sanchey Réalisé par la commission communication - imprimé par nos soins Mot du Maire Décembre 2014 Six mois se sont écoulés, votre nouvelle

Plus en détail

Sont assimilées à un établissement, les installations exploitées par un employeur;

Sont assimilées à un établissement, les installations exploitées par un employeur; Arrêté royal du 4 décembre 2012 concernant les prescriptions minimales de sécurité des installations électriques sur les lieux de travail (M.B. 21.12.2012) Section I er. - Champ d'application et définitions

Plus en détail

LIFEPAK CR. Plus DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK EXPRESS DÉFIBRILLATEUR MODE D EMPLOI

LIFEPAK CR. Plus DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK EXPRESS DÉFIBRILLATEUR MODE D EMPLOI LIFEPAK CR Plus DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK EXPRESS DÉFIBRILLATEUR MODE D EMPLOI LIFEPAK CR Plus DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK EXPRESS DÉFIBRILLATEUR MODE D EMPLOI Responsabilité des informations Il est de la responsabilité

Plus en détail

Formations à la sécurité Obligations de l employeur

Formations à la sécurité Obligations de l employeur Formations à la sécurité Obligations de l employeur 1 2Sommaire Introduction 3 Obligation liée à la formation à la sécurité incendie 4 Mise en oeuvre des extincteurs 5 Equipier de 1 ère intervention 6

Plus en détail

Défibrillateur semi-automatique externe DDU-2300 de Defibtech

Défibrillateur semi-automatique externe DDU-2300 de Defibtech Défibrillateur semi-automatique externe DDU-2300 de Defibtech Manuel de l'utilisateur AHA /ERC 2010 APPUYER SUR LE BOUTON «MARCHE» 1 PLACER LES ÉLECTRODES SUIVRE LES INSTRUCTIONS DU DAE 2 À L'INVITE, APPUYER

Plus en détail

PRINCIPE ET FONCTIONNEMENT DES DÉFIBRILLATEURS AUTOMATIQUES IMPLANTABLES (DAI)

PRINCIPE ET FONCTIONNEMENT DES DÉFIBRILLATEURS AUTOMATIQUES IMPLANTABLES (DAI) PRINCIPE ET FONCTIONNEMENT DES DÉFIBRILLATEURS AUTOMATIQUES IMPLANTABLES (DAI) 2 Défibrillateur Automatique Implantable SOMMAIRE Introduction Indications Principe du DAI Historique Composants et structure

Plus en détail

TITRE : «Information et consentement du patient en réadaptation cardiovasculaire»

TITRE : «Information et consentement du patient en réadaptation cardiovasculaire» TITRE : «Information et consentement du patient en réadaptation cardiovasculaire» MC Iliou, R Brion, C Monpère, B Pavy, B Vergès-Patois, G Bosser, F Claudot Au nom du bureau du GERS Un programme de réadaptation

Plus en détail

Des guides pour la vie. Défibrillateurs automatisés externes

Des guides pour la vie. Défibrillateurs automatisés externes Des guides pour la vie Défibrillateurs automatisés externes pour PREMIERS SECOURS Présent aujourd'hui, plus loin demain PRIMEDIC -Défibrillateurs pour qu'il y ait un lendemain Jeudi, 10 Juin Terrain de

Plus en détail

DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 BROCHURE DU PRODUIT

DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 BROCHURE DU PRODUIT DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 BROCHURE DU PRODUIT DÉFIBRILLATEUR LIFEPAK 1000 Les urgences cardiaques ne sont pas toutes identiques. Il en va de même pour les intervenants d urgence. Vous avez besoin de

Plus en détail

Défibrillateur HeartStart

Défibrillateur HeartStart Défibrillateur HeartStart MANUEL D'UTILISATION Guide pour la configuration, le fonctionnement, l'entretien et les accessoires M5066A Édition 10 Page intentionnellement laissée vide. vue avant A haut B

Plus en détail

Accident de voiture : six bons réflexes pour remplir le constat amiable

Accident de voiture : six bons réflexes pour remplir le constat amiable Accident de voiture : six bons réflexes pour remplir le constat amiable La qualité et la précision des informations sur le constat amiable permettront une meilleure indemnisation. Pour définir clairement

Plus en détail

Une crise serait un «changement brutal et

Une crise serait un «changement brutal et Une crise serait un «changement brutal et soudain entre deux états, qui provoque une rupture d'équilibre». Marle Hélène Westphallen, (1994) «La cybercriminalité recouvre toute activité illégale et irrégulière

Plus en détail

DÉFIBRILLATEUR HEARTSTART FRx MANUEL D'UTILISATION. 861304 Édition 3

DÉFIBRILLATEUR HEARTSTART FRx MANUEL D'UTILISATION. 861304 Édition 3 DÉFIBRILLATEUR HEARTSTART FRx MANUEL D'UTILISATION 861304 Édition 3 B Défibrillateur HeartStart FRx AIDE-MÉMOIRE Intentionnellement laissé en blanc. HeartStart FRx 861304 Défibrillateur externe automatisé

Plus en détail