Demande de propositions (DP) Meilleur rapport qualité/prix (coté par points)

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Demande de propositions (DP) Meilleur rapport qualité/prix (coté par points)"

Transcription

1 A1. REPRÉSENTANT MINISTÉRIEL Colleen Goggin Consultante en évaluation Agence de la santé publique du Canada Région de l'atlantique 1505 rue Barrington, bureau 1525 Halifax N-É B3J 3Y6 Téléphone : Télécopieur : Courriel : A2. TITRE Rapport sommaire de l évaluation du Programme d action communautaire sur le sida (PACS) ( ) A3. NUMÉRO DE L APPEL D OFFRES A4. DATE Le 11 décembre 2008 A5. DOCUMENTS DE LA DP 1. Page titre de la demande de propositions (DP) 2. Exigences et évaluation de la présentation (Section I) 3. Proposition de prix et attestation d équité en matière d emploi (Section II) 4. Instructions générales (Section III) 5. Énoncé des travaux (Appendice A) 6. Ébauche de contrat jointe en annexe En cas de divergence, d incohérence ou d ambiguïté dans la formulation de ces documents, le premier document de la liste l emportera. A6. PRÉSENTATION DES PROPOSITIONS Pour que la proposition soit jugée valide, elle doit être reçue au plus tard à 12h(heure de l Est) le 20 janvier 2009, ci-après appelée la «date de clôture». Il faut transmettre les propositions UNIQUEMENT à l adresse suivante : Agence de la santé publique du Canada Région de l'atlantique 1505 rue Barrington, bureau 1525 Halifax N-É B3J 3Y6 Demande de propositions (DP) Meilleur rapport qualité/prix (coté par points) pour l exécution des travaux décrits dans l appendice A Énoncé des travaux de l ébauche de contrat À l attention de : Colleen Goggin, Consultante en évaluation Téléphone : N o de l appel d offres : Les propositions envoyées par télécopieur, télex, courriel ou voie télégraphique ne seront pas acceptées. Toutes les propositions doivent être estampillées au moyen de l horodateur de l Unité de réception des soumissions. Les soumissionnaires doivent veiller à ce que leurs nom et adresse ainsi que la date de clôture et le numéro de l appel d offres soient clairement inscrits sur leurs enveloppes ou colis. A7. CONTENU DE LA PROPOSITION Les propositions doivent être structurées de la façon suivante : une (1) copie d une lettre d accompagnement, signée par un représentant autorisé du soumissionnaire; quatre (4) copies de la proposition technique; deux (2) copies de la section II Proposition de prix et attestation d équité en matière d emploi, y compris tous les renseignements requis à l article EP3 dans une enveloppe scellée distincte portant la mention : «proposition de prix». Aucun prix ni renseignement sur les coûts ne doit apparaître dans la lettre d accompagnement et la proposition technique. À défaut de respecter ces exigences, le soumissionnaire verra sa proposition déclarée non conforme et rejetée sans autre considération. A8. VALIDITÉ DE LA PROPOSITION Les propositions doivent demeurer valables pendant au moins quatre-vingt-dix (90) jours civils après la date de clôture. A9. DEMANDES Toutes les demandes concernant la présente DP doivent être faites par écrit au représentant ministériel défini à l article A1 au plus tard sept (7) jours civils avant la date et l heure de clôture afin d accorder suffisamment de temps pour y répondre. A10. RÉUNION DE SOUMISSIONNAIRES ET VISITES DES LIEUX Il n y aura aucune réunion de soumissionnaires pour la présente DP. T

2 Section I Exigences et évaluation de la présentation A11. DOSSIER CONTRACTUEL L ébauche de contrat que le soumissionnaire retenu devra exécuter se trouve dans la présente DP. Il est conseillé aux soumissionnaires d examiner en détail les clauses du contrat et d indiquer toutes celles posant problème au représentant ministériel défini au point A1 conformément au point A9, Demandes. Sa Majesté se réserve le droit de ne pas modifier le dossier contractuel. Demande de propositions Page 2 de 10

3 Section I Exigences et évaluation de la présentation SECTION I EXIGENCES ET ÉVALUATION DE LA PRÉSENTATION EP1 INTRODUCTION 1.1 La présente section donne les renseignements que doivent soumettre les soumissionnaires. Pour se qualifier, ces derniers doivent répondre à toutes les exigences obligatoires établies dans la DP, à défaut de quoi leurs propositions ne seront plus prises en compte. Les présentations qui respectent les exigences obligatoires seront évaluées en fonction des critères et de la grille de cotation présentés aux articles EP2, Proposition technique, et EP3, Proposition de prix. Si Sa Majesté choisit de procéder à l adjudication d un contrat, le soumissionnaire ayant obtenu la note la plus haute se verra octroyer le contrat. 1.2 L évaluation sera fondée uniquement sur le contenu des réponses et toute modification soumise selon les normes. Il ne faut présumer en aucun cas que Sa Majesté connait déjà les qualifications des soumissionnaires autres que celles transmises dans le cadre de la DP. EP2 PROPOSITION TECHNIQUE (70 POINTS) Les propositions techniques ne doivent pas dépasser trente (30) pages de 8,5 po x 11 po (21,59 cm x 27,94 cm) imprimées sur un seul côté, avec des caractères d au moins 10 pts. Toute la documentation doit être imprimée en format 8,5 po x 11 po (21,59 cm x 27,94 cm) ou A4. Les documents de plus de trente (30) pages NE SERONT PAS pris en considération. Par souci de clarté et d évaluation comparative, les soumissionnaires doivent répondre à la DP en utilisant les mêmes vedettes-matières et la même structure de numérotation que dans le présent document. Les propositions peuvent être présentées en anglais. Les soumissionnaires doivent obtenir, au minimum, la cote «adéquate» pour les critères établis aux paragraphes EP2.1, EP2.2 et EP2.3. Veuillez noter que cette cote est définie ci-après pour chaque volet de l évaluation. Les propositions qui ne respectent pas cette exigence ne seront plus prises en compte. 2.1 Plan de travail (30 points) But Évaluer la stratégie du soumissionnaire en vue d exécuter le projet. Une réponse adéquate consiste en une stratégie d exécution efficace afin de respecter les exigences de l énoncé des travaux de même qu une description claire de la façon dont l équipe sera efficacement gérée. Pour recevoir des notes élevées, une proposition devra préciser la stratégie visant à exécuter le projet et décrire en détail de quelle manière les diverses composantes de l équipe du soumissionnaire sont liées entre elles, s aident mutuellement et communiquent les unes avec les autres. Renseignements à soumettre Description de l approche et de la stratégie générales pour le projet Description des méthodologies et des techniques à utiliser, y compris les renseignements exclusifs qu il est envisagé d utiliser dans le programme Programme de travail par étapes, y compris les tâches, les dates prévues du début et de l achèvement du projet, le niveau estimatif de l effort (c.-à-d. le nombre de jours-personne) qu il faudra pour terminer chaque phase Description de la façon dont sera surveillée l exécution des travaux, y compris les renseignements sur les méthodes de contrôle de la qualité et les mécanismes de rapports Brève description des rôles des principaux intervenants : équipe du soumissionnaire, sous-experts-conseils et autres spécialistes (y compris une description de la nature, de l étendue et de la durée des liens au sein de tout partenariat ou de toute coentreprise) Numéro de l appel d offres : Error! Reference source not found. T DP Meilleur rapport qualité-prix Page 3 d

4 Section I Exigences et évaluation de la présentation Cotation Surpasse grandement l exigence Surpasse l exigence Adéquat Ne respecte pas l exigence Profil de l entrepreneur (30 points) But Évaluer la récente expérience d entreprise des soumissionnaires dans le cadre de projets de taille et de portée semblables. Une expérience adéquate consiste en cinq (5) projets récents (au cours des cinq (5) dernières années) de taille et de portée semblables ou une combinaison équivalente de projets plus grands et plus petits. Renseignements à soumettre La réponse à fournir dans le cas présent peut consister en des documents existants (brochures, profils d entreprise, lettres de référence, etc.). En vue de faciliter l évaluation, les renseignements sur des projets précis doivent comprendre ce qui suit : titre du projet, emplacement (ville, pays); brève description de la portée, des coûts et du calendrier du projet; dates de la participation au projet; rôle de l organisation dans le projet. Cotation Surpasse grandement l exigence Surpasse l exigence Adéquat Ne respecte pas l exigence Équipe proposée (10 points) But Confirmer que le personnel proposé respecte l exigence portant sur l habilitation de sécurité définie à l article C3 de l ébauche de contrat et évaluer sa récente expérience dans le cadre de projets de taille et de portée semblables. Une expérience adéquate consiste en cinq (5) années d expérience professionnelle récente dans un rôle similaire ainsi qu en l achèvement de trois (3) récents projets (au cours des cinq (5) dernières années) de taille et de portée semblables ou une combinaison équivalente de projets plus grands et plus petits. Renseignements à soumettre : La réponse à fournir dans le cas présent peut consister en des documents existants (curriculum vitæ, brochures, profils d entreprise, lettres de référence, etc.). En vue de faciliter l évaluation, les renseignements sur les personnes doivent comprendre ce qui suit : domaine d expertise des personnes proposées (y compris le gestionnaire de projet et le superviseur des lieux) qui prendront part au projet de même que le rôle qui leur sera dévolu; années d expérience des personnes; date de naissance et numéro d habilitation de sécurité des personnes (s il y a lieu); liste des projets réalisés par les personnes; Numéro de l appel d offres : Error! Reference source not found. T DP Meilleur rapport qualité-prix Page 4 d

5 Section I Exigences et évaluation de la présentation responsabilités assumées par les personnes proposées dans le cadre de projets qu elles ont complétés; attestation et permis du personnel, au besoin. Cotation Surpasse grandement l exigence 10 Surpasse l exigence 7-9 Adéquat 4-6 Ne respecte pas l exigence 0-3 EP3 PROPOSITION DE PRIX (30 POINTS) 3.1 Tous les renseignements requis à l article EP3 doivent être inscrits dans la section II Proposition de prix et attestation UNIQUEMENT et glissés dans une enveloppe scellée distincte portant la mention «proposition de prix». À défaut de respecter ces exigences, le soumissionnaire verra sa proposition déclarée non conforme et rejetée sans autre considération. Les propositions de prix ne seront ouvertes qu après l évaluation de la proposition technique. S il devient évident que la note de la proposition de prix n aura aucune incidence sur le classement de toute proposition, l enveloppe de cette proposition de prix NE SERA PAS ouverte. 3.2 Prix fixe Les soumissionnaires doivent indiquer un prix fixe tout compris (en excluant le coût des services du ministre ainsi que de l équipement et du mobilier) sur le formulaire joint en tant que section II Proposition de prix. Le prix fixe doit comprendre, sans nécessairement s y limiter, tous les coûts découlant de l exécution des travaux, comme le décrit la présente DP, tous les coûts découlant de l exécution de tous travaux supplémentaires décrits dans la proposition du soumissionnaire (à moins qu ils ne soient clairement décrits à titre d option), tous les frais de déplacements et de subsistance de même que tous les coûts indirects, y compris les décaissements Les soumissionnaires doivent estimer la valeur des taxes (y compris la TPS ou la TVH) que versera Sa Majesté à la suite de la conclusion d un contrat avec le soumissionnaire; Les soumissionnaires doivent fournir une ventilation détaillée du prix total proposé, par phase ou par tâche principale, ou les deux, en plus de traiter chacun des éléments qui suivent, le cas échéant Tarif journalier Pour chaque personne ou catégorie de main-d œuvre à employer dans le projet, y compris les sous-traitants, indiquer le tarif horaire proposé et l exigence de temps estimative Déplacements Estimer le coût du voyage en utilisant la Directive sur les voyages du Conseil du Trésor Autres dépenses Énumérer les autres dépenses qui peuvent être applicables, en donnant un coût estimatif pour chacune d elles (p. ex. les communications interurbaines, la reproduction, l expédition, l équipement, les biens de location, les matériaux, etc.) Taxes sur les produits et services ou taxe de vente harmonisée Divers éléments de la proposition de prix peuvent être assujettis à la TPS ou à la TVH ou à des droits de douane. Le cas échéant, ces frais doivent être inclus dans l estimation des coûts Les soumissionnaires doivent remplir la section portant sur l attestation d équité en matière d emploi qui figure dans la proposition de prix Tous les paiements doivent être effectués conformément aux modalités de paiement établies dans le contrat ci-joint Aucune protection contre les fluctuations du taux de change n est accordée. Numéro de l appel d offres : Error! Reference source not found. T DP Meilleur rapport qualité-prix Page 5 d

6 Section I Exigences et évaluation de la présentation Les propositions de prix qui ne respectent pas les exigences susmentionnées ne seront plus prises en compte. 3.3 Cotation La proposition de prix la moins disante recevra trente (30) points. Celles coûtant 150 % ou plus par rapport à cette dernière n en recevront aucun. Les autres prix seront notés en fonction d une proportion arithmétique selon la formule suivante : Note = 30 - [(Proposition de prix - proposition de prix la moins disante) x 30 / (proposition de prix la moins disante x 0,5)] Exemple (Dans cet exemple, la proposition 1 représente la proposition de prix la moins disante) Proposition 1 = 100 Note = 30 pts Proposition 2 = 110 Note = 30 - [( ) x 30 / (100 x 0,5)] = 30-6 = 24 pts Proposition 3 = 125 Note = 30 - [( ) x 30 / (100 x 0,5)] = = 15 pts Proposition 4 = 145 Note = 30 - [( ) x 30 / (100 x 0,5)] = = 3 pts Proposition 5 = 150 Note = 0 pts Proposition 6 = 175 Note = 0 pts 3.4 Ventilation des prix Sa Majesté se réserve le droit de demander une ventilation des éléments de la proposition de prix si elle croit le prix déraisonnable. Le défaut de fournir une ventilation adéquate, qui décrit la justification ainsi que les prévisions ayant servi à déterminer le coût de chaque élément des travaux, peut mener à une disqualification. Numéro de l appel d offres : Error! Reference source not found. T DP Meilleur rapport qualité-prix Page 6 d

7 Section II Proposition de prix SECTION II PROPOSITION DE PRIX ET ATTESTATION D ÉQUITÉ EN MATIÈRE D EMPLOI Nom de l organisation : Adresse : Personne-ressource : Numéro de téléphone : - Numéro de télécopieur : - Courriel En vertu du Programme de contrats fédéraux pour l équité en matière d emploi, certaines entreprises soumissionnant des marchés fédéraux doivent s engager formellement à mettre en œuvre un programme d équité en matière d emploi avant que leur soumission puisse être validée. Tous les soumissionnaires doivent cocher les cases appropriées ci-dessous, à défaut de quoi la soumission pourra être jugée irrecevable. Le Programme ne s applique pas pour les raisons suivantes : ( ) la proposition de prix est inférieure à $; ( ) notre organisation compte moins de 100 employés permanents, à temps partiel ou à temps plein à l échelle nationale; ( ) notre organisation est réglementée par le gouvernement fédéral; ou, le Programme s applique : ( ) une copie de l attestation d engagement est incluse; ( ) le numéro officiel de l attestation est REMARQUE : Le Programme de contrats fédéraux pour l équité en matière d emploi s applique uniquement aux soumissionnaires établis au Canada. L attestation d engagement, les critères d application du Programme de contrats fédéraux pour l équité en matière d emploi et des renseignements généraux sont disponibles par l entremise du guide des Clauses et conditions uniformisées d achat, section 2, de TPSGC et par le Service électronique d appels d offres du gouvernement. Proposition de prix (conformément au sous-paragraphe EP3.2.1) : Taxes applicables (conformément au sous-paragraphe EP3.2.2) : (inscrire le montant en caractères d imprimerie) (inscrire le montant en caractères d imprimerie) Tous les montants sont en dollars canadiens. Les soumissionnaires doivent fournir une ventilation détaillée de la proposition de prix, comme le décrit le sous-paragraphe EP3.2.3, et la joindre dans leur enveloppe contenant leur proposition de prix. Signature Date Numéro de l appel d offres : Error! Reference source not found. T DP Meilleur rapport qualité-prix Page 7 d

8 Section II Proposition de prix Nom et titre en caractères d imprimerie Numéro de l appel d offres : Error! Reference source not found. T DP Meilleur rapport qualité-prix Page 8 d

9 Section III Instructions générales SECTION III INSTRUCTIONS GÉNÉRALES IG1 RECEVABILITÉ 1.1 Pour qu une proposition soit jugée valide, elle doit respecter toutes les exigences de la présente DP désignées obligatoires. Les critères obligatoires sont également exprimés par le verbe «devoir», au présent ou au futur. IG2 DEMANDES ÉTAPE DE L APPEL D OFFRES 2.1 Toutes les demandes qui ont trait à cette DP doivent être présentées par écrit au représentant ministériel le plus tôt possible pendant la période de l appel d offres. Les demandes doivent être reçues dans les délais décrits à l article A9 afin d accorder suffisamment de temps pour y répondre. Aucune réponse ne sera fournie avant la date de clôture pour les demandes reçues après cette période. 2.2 Afin d assurer l uniformité et la qualité de l information fournie aux soumissionnaires, le représentant ministériel avisera, de la même manière que la présente DP, de toute information supplémentaire en réponse aux demandes importantes reçues sans dévoiler leurs sources. 2.3 Toutes les demandes et autres communications à l intention des représentants du gouvernement pendant la période de l appel d offres doivent être adressées UNIQUEMENT au représentant ministériel nommé aux présentes. À défaut de respecter cette condition pendant la période de l appel d offres, vous pourriez (pour cette seule raison) voir votre proposition rejetée. 7.2 Si le Canada a l intention de rejeter une proposition conformément à une disposition du paragraphe 7.1, le représentant ministériel en informera le soumissionnaire et lui donnera un délai de dix (10) jours civils pour faire valoir son point de vue, avant de rendre une décision définitive sur le rejet de la proposition. IG8 ENGAGEMENT DE FRAIS 8.1 Les coûts engagés avant la réception d un contrat signé ou d une autorisation écrite signée par le représentant ministériel ne pourront être imputés au contrat qui serait ultérieurement signé. En outre, l entrepreneur ne doit pas effectuer les travaux dépassant les limites décrites dans tout contrat subséquent d après des demandes ou des instructions adressées verbalement ou par écrit par un fonctionnaire autre que le représentant ministériel. Il est signalé au soumissionnaire que le représentant ministériel constitue la seule autorité pouvant obliger Sa Majesté à dépenser les fonds pour le présent besoin. IG9 AUCUNE PROMOTION DE LA PART DES SOUMISSIONNAIRES DE LEUR INTÉRÊT DANS LE PROJET 9.1 Les soumissionnaires ne doivent faire aucun commentaire public, répondre à des questions dans le cadre d un forum public ni exécuter des activités afin de promouvoir ou d annoncer publiquement leur intérêt dans le présent projet. IG3 AMÉLIORATIONS SUGGÉRÉES PAR LE SOUMISSIONNAIRE AU COURS DE LA PÉRIODE DE L APPEL D OFFRES 3.1 Les proposants qui estiment pouvoir améliorer, techniquement ou technologiquement, le devis ou l énoncé des travaux contenue dans la présente DP sont invités à fournir des suggestions par écrit au représentant ministériel nommé aux présentes. Les soumissionnaires doivent indiquer clairement les améliorations suggérées et les motifs qui les justifient. Les suggestions, qui ne restreignent pas la concurrence ou qui ne favorisent pas un soumissionnaire en particulier, seront examinées à la condition qu elles parviennent au représentant ministériel dans les délais décrits à l article A9 afin d accorder suffisamment de temps pour y répondre. Sa Majesté se réserve le droit d accepter ou de rejeter toute suggestion. IG4 COÛT DE PRÉPARATION DE LA PROPOSITION 4.1 Le soumissionnaire sera seul responsable des frais, y compris les frais de déplacements, engagés dans la préparation de sa proposition ou de la négociation (s il y a lieu) de tout contrat subséquent et ne recevra aucun remboursement de Sa Majesté. IG5 PRÉSENTATION DES PROPOSITIONS 5.1 Le ministre n acceptera que les propositions, ou les modifications qui y sont apportées, reçues à l adresse inscrite à l article A6, au plus tard à la date et à l heure précisées dans ledit article. 5.2 Responsabilité pour la présentation des propositions : La responsabilité de présenter les propositions à temps à Sa Majesté revient entièrement au soumissionnaire, lequel ne peut transférer cette responsabilité au gouvernement du Canada. Sa Majesté n assumera pas la responsabilité à l égard des propositions acheminées ailleurs qu à l adresse inscrite à l article A Propositions tardives : Le ministre retournera les propositions reçues après la date et l heure précisées dans l article A6 sans les avoir ouvertes. IG6 DROITS DU CANADA 6.1 Sa Majesté se réserve le droit : au cours de l évaluation, de soumettre des questions ou de réaliser des entrevues auprès d un soumissionnaire, à ses frais, après un avis de quarante-huit (48) heures, en vue d obtenir des précisions ou de vérifier tout renseignement transmis par le soumissionnaire au sujet de la présente DP; de rejeter la totalité des propositions reçues en réponse à la présente DP; d accepter toute proposition intégralement ou en partie sans négociation préalable; d annuler ou de publier à nouveau la présente DP à n importe quel moment; d adjuger un ou plusieurs contrats, s il y a lieu; de n accepter aucune dérogation aux conditions énoncées; d incorporer, en tout ou en partie, l énoncé des travaux, la demande de propositions ainsi que la proposition retenue à tout contrat subséquent; de n adjuger aucun contrat. IG7 INCAPACITÉ DE S ENGAGER PAR CONTRAT AVE LE GOUVERNEMENT 7.1 Le Canada peut rejeter une proposition lorsque le soumissionnaire, y compris ses dirigeants, ses agents et ses employés, ont été déclarés coupables d une infraction aux termes des dispositions suivantes du Code criminel : article 121, Fraude envers le gouvernement; article 124, Achat ou vente d une charge; article 418, Vente d approvisionnements défectueux à Sa Majesté. (Le paragraphe 750(3) du Code criminel interdit à toute personne ayant ainsi été déclarée coupable d occuper une fonction relevant de l état, de passer un marché avec le gouvernement ou de recevoir quelque avantage en vertu d un tel marché.) Numéro de l invitation à soumissionner : Error! Reference source not found. T DP Meilleur rapport qualité/prix IG10 PROPRIÉTÉ DE SA MAJESTÉ 10.1 Toute correspondance, documentation et information fournie au ministre par le soumissionnaire relativement à la présente DP deviendra la propriété de Sa Majesté et pourra être diffusée conformément à la Loi sur l accès à l information et à la Loi sur la protection des renseignements personnels. IG11 DROITS DES SOUMISSIONNAIRES NON RETENUS 11.1 Il est rappelé aux soumissionnaires que tous les documents qu ils ont soumis, que ce soit en format papier ou électronique, y compris des dessins d études architecturales ou de conception technique, des spécifications, des photographies, etc. deviennent, après l ouverture de l enveloppe par les agents canadiens à l ambassade locale ou à Ottawa, la propriété du gouvernement canadien. Par conséquent, ils ne seront pas retournés aux soumissionnaires non retenus dans le cadre du présent appel d offres. La garde de tels renseignements par le Canada est nécessaire en vue d assurer que, dans l éventualité d une future vérification interne du processus d appel d offres ou d une contestation par l un des soumissionnaires non retenus, tous les documents soumis par les concurrents soient accessibles et non altérés. Néanmoins, les détenteurs des doits d auteurs des documents soumis conserveront la totalité des doits d auteurs s y rapportant; le Canada garantit aux soumissionnaires qu il n utilisera jamais ces documents à des fins commerciales sans le consentement écrit de leurs auteurs. IG12 SUPPORT DES PRIX 12.1 Lorsque la soumission du soumissionnaire est la seule proposition jugée recevable, le soumissionnaire doit fournir, à la demande du ministre, un ou plusieurs des documents suivants pour justifier le prix, s il y a lieu : la liste de prix publiée la plus récente indiquant l escompte, en pourcentage, offert au ministre; une copie des factures payées pour des services semblables rendus à d autres clients ou pour des produits comparables (de même quantité et de même qualité) vendus à d autres clients; une ventilation des prix indiquant le coût de la main-d œuvre directe, des matières directes et des articles achetés, les frais généraux des services techniques et des installations, les frais généraux globaux et administratifs, les coûts de transport, le bénéfice, etc.; une attestation de prix ou de taux; toutes autres pièces justificatives demandées par le ministre. IG13 INTERPRÉTATION 13.1 Dans la présente DP, «Sa Majesté», «le ministre» ou «Canada» désigne Sa Majesté la Reine du chef du Canada, comme la représente le ministre de la Santé. IG14 ANNONCE DE L ENTREPRENEUR RETENU 14.1 Si la présente DP a été publiée dans le système MERX MC, le nom du soumissionnaire retenu y sera annoncé après l adjudication et l approbation du contrat Si la présente DP n a pas été publiée dans le système MERX MC, Sa Majesté communiquera à tous les soumissionnaires le nom et l adresse du candidat retenu ainsi que le montant en dollars et la date d attribution du contrat une fois signé. IG15 NUMÉRO D ENTREPRISE-APPROVISIONNEMENT (NEA) 15.1 Travaux publics et Services gouvernementaux Canada (TPSGC) a adopté le numéro d entreprise-approvisionnement (NEA) pour toutes ses bases de données d achat et exige maintenant que ses fournisseurs aient un numéro pour chacun de leurs bureaux auxquels ils peuvent se voir adjuger des contrats. Enregistrez-vous auprès du service de Données d inscription des fournisseurs (DIF) de Contrats Canada pour obtenir un NEA. En tant que fournisseur Page 9 d

10 Section III Instructions générales existant ou potentiel du Ministère, il vous faut obtenir un NEA pour éviter tous les retards éventuels dans l attribution de contrats. Il est de l intention du ministre d utiliser ce fichier analytique des fournisseurs pour tous ses approvisionnements en biens ou en services qui ne sont pas visés par des accords commerciaux Visitez le site Internet de Contrats Canada à pour obtenir des renseignements et les procédures d inscription. Autrement, vous pouvez communiquer avec l agent d inscription des fournisseurs, au ou, dans la région de la capitale nationale, au IG16 SP EN LIGNE ENTENTE DE PARTENARIAT COMMERCIAL 16.1 Si la présente DP invite les fournisseurs par l entremise de l arrangement en matière d approvisionnement de SP en ligne, les Conditions générales, les Conditions générales supplémentaires qui font partie de ce besoin et les clauses d application générale exprimées dans l entente de partenariat commercial devront faire partie de la présente demande de propositions. Numéro de l invitation à soumissionner : Error! Reference source not found. Page 10 de 10 T DP Meilleur rapport qualité/prix

11 1.0 Portée 1. 1 Titre Invitation à soumissionner n o ANNEXE A B ÉNONCÉ DES TRAVAUX DU PROJET DE CONTRAT Rapport sommaire de l évaluation du Programme d action communautaire sur le sida (PACS) ( ). 1.2 Présentation Le groupe de travail chargé de l évaluation du PACS est à la recherche d un entrepreneur pour compiler et analyser les données de différentes sources en vue de répondre aux principales questions de l évaluation liées à la pertinence, à l exécution et à l efficacité d un programme national de financement communautaire de lutte contre le VIH/sida. L examen de la pertinence et de l exécution du programme se fera par l étude de documents, des entrevues avec les intervenants clés et des rapports d évaluation du projet. Par souci d efficacité, les rapports d évaluation réalisés par près de 160 projets de «financement régional de projet» et de «fonds de soutien régionale» par le PACS dans l ensemble du Canada de 2007 à 2009 seront la principale source de données. L entrepreneur préparera un rapport donnant les grandes lignes de ces données avec une analyse et des recommandations dans le cadre du Rapport sommaire de l évaluation du PACS pour les exercices financiers L entrepreneur préparera un outil de communication d une page et une présentation PowerPoint qui fait ressortir les conclusions du rapport. 1.3 Valeur estimative La valeur totale de ce contrat ne doit pas excéder $, y compris la sous-traitance, les frais de déplacement et de subsistance et toutes les taxes applicables. 1.4 Objectifs du besoin L objectif du contrat est de produire un Rapport sommaire de l évaluation du PACS pour les exercices financiers , un outil de communication correspondant et une présentation PowerPoint. Le rapport et la présentation serviront à mieux faire connaître aux intervenants du PACS, y compris le gouvernement, les projets, la collectivité et d autres organismes, la pertinence, l exécution et l efficacité du programme de financement dans les exercices financiers par rapport aux principales questions d évaluation. L entrepreneur réalisera cet objectif en compilant les données des rapports d évaluation du projet, de l examen de documents, des entrevues avec des intervenants clés et des groupes de discussion, et en procédant à l analyse de ces données. 1

12 1.5 Contexte, hypothèses et portée particulière du besoin Invitation à soumissionner n o Le Programme d action communautaire sur le sida (PACS) est un programme de financement géré par les bureaux régionaux de l Agence de la santé publique du Canada (ASPC) pour supporter des initiatives communautaires de lutte contre le VIH/sida au moyen d approches axées sur la santé de la population. Le PACS est l un des multiples programmes de financement et autres initiatives dans le cadre de l Initiative fédérale de lutte contre le VIH/sida au Canada (l Initiative fédérale). Les objectifs du PACS : 1) prévenir les infections et leur transmission; 2) ralentir la progression de la maladie et améliorer la qualité de vie; 3) atténuer les répercussions sociales et économiques du VIH/sida. Le PACS finance des activités qui se répartissent entre quatre approches de financement : les initiatives de prévention, la création de milieux favorables, la promotion de la santé pour les personnes vivant avec le VIH/sida et le renforcement des capacités des organisations communautaires. Par les processus de demande de sollicitations, le PACS fournit un financement de type «fonds de soutien régional» aux organismes dont le mandat est essentiellement axé sur le VIH/sida et à d autres organismes communautaires dont le mandat n est pas principalement axé sur le VIH/sida mais qui s occupent de certaines questions directement liées au VIH/sida.. Dans la mesure du possible, le rapport d évaluation doit cerner les différences entre les projets de «fonds de soutien régional» et de «financement régional de projet» (p. ex., relativement à l atteinte des résultats et à l exécution du programme). Des programmes et services de l ASPC sont nécessaires pour évaluer les réussites de l organisme et montrer le rendement de ses investissements en santé. Ce contrat répondra partiellement à l évaluation d éléments importants du PACS, tels qu approuvés par le Conseil du Trésor du Canada dans le Cadre de gestion et de responsabilisation axé sur les résultats (CGRR) de l Initiative fédérale et tels que décrits dans le Cadre d évaluation du PACS (2007). Le Cadre d évaluation du PACS comprend le but et les principales questions de l évaluation, les modèles logiques et les descriptions, les extrants, les résultats et les indicateurs, les outils et les plans de collecte des données. Le rapport d évaluation découlant de ce contrat fournira des renseignements à l ASPC, au gouvernement fédéral et à d autres intervenants communautaires et aux gouvernements provinciaux sur la pertinence, l exécution et l efficacité du PACS dans le contexte des principales questions de l évaluation. Question d évaluation Pertinence En quoi le PACS est-il pertinent par rapport aux priorités du gouvernement fédéral? Comment s inscrit le PACS dans les objectifs de l Initiative fédérale de lutte contre le VIH/sida? En quoi le PACS est-il pertinent par rapport aux priorités de l ASPC? Source(s) possibles Examen de documents (p. ex, documents de l Initiative fédérale de lutte contre le VIH/sida au Canada, y compris le cadre d évaluation, son rapport d évaluation, les renseignements de sites Web gouvernementaux, le Cadre d évaluation du PACS, etc.) Examen de documents (p. ex, Plan stratégique de l Agence de la santé publique du Canada :

13 Invitation à soumissionner n o Question d évaluation Exécution Dans quelle mesure est-ce que le PACS a été mis en œuvre comme prévu? $ De quelle façon a-t-on tenu compte des principes du PACS dans l exécution du programme=? $ Dans quelle mesure les membres de la population cible ont-il participé à l élaboration, à l exécution et à l analyse des résultats, et à la gestion des organismes touchant un financement de soutien? $ Dans quelle mesure le PACS favorise-t-il la participation des personnes vivant avec le VIH/sida? $ Quelles étaient les différences entre les projets de «fonds de soutien régional» et de «financement régional de projet»? Dans quelle mesure le PACS a-t-il rejoint les populations particulières : les personnes vivant avec le VIH/sida, les Autochtones, les détenus, les jeunes à risque, les femmes à risque, les utilisateurs de drogues injectables (UDI), les personnes provenant de pays où le sida est endémique, les homosexuels? Quelles étaient les différences entre les projets de «fonds de soutien régional» et de «financement régional de projet»? Quels obstacles ont empêché de rejoindre les populations cibles? Quelles approches ont permis de rejoindre les populations cibles? Dans quelle mesure le PACS a-t-il rejoint d autres populations, comme les professionnels de la santé et d autres professionnels, les décideurs, le grand public, etc.? Dans quelle mesure les priorités de financement étaient-elles fondées sur les Source(s) possibles B 2012, Information, Savoir, Action, etc.) Examen de documents (p. ex, documents d invitation à soumissionner du PACS des six régions, résultats de l exercice de cartographie du PACS de 2007, formulaires d approbation de financement et de demande de sollicitations du PACS, formulaires de demande de modification, etc.). Entrevues avec des informateurs principaux (p. ex., consultants en matière de programmes et gestionnaires de l ASPC). Rapports d évaluation du projet (p. ex, participation de la population cible, participation des personnes vivant avec le VIH/sida, etc). Examen de documents (p. ex., rapports de l exercice de cartographie du PACS, formulaires d approbation de financement et de demande de sollicitations du PACS, formulaires de demande de modification, etc.). Rapports d évaluation du projet (c.-à-d., OCDP, OERVSCO) Rapports d évaluation du projet (c.-à-d., OCDP, OERVSCO) Rapports d évaluation du projet (c.-à-d., OCDP, OERVSCO) Rapports d évaluation du projet (c.-à-d., OCDP, OERVSCO) Examen de documents (p. ex, documents d invitation à soumissionner du PACS des six régions, toute analyse régionale ou connexe du 3

14 Invitation à soumissionner n o Question d évaluation besoins cernés et prévus des collectivités? Comment a-t-on cerné les besoins? Qui les a cernés? Quelles pratiques exemplaires/prometteuses ont été cernées dans le PACS? Quelles sont les leçons retenues? Efficacité Quels ont été les résultats immédiats du PACS? Quelles ont été les différences entre les projets de «fonds de soutien régional» et de «financement régional de projet»? Source(s) possibles VIH/sida, etc.). Entrevues avec des intervenants clés (c.-à-d., personnel et gestionnaires du programme). Entrevues du personnel, des gestionnaires et des évaluateurs du PACS avec des intervenants clés ou des groupes de discussion. Rapports d évaluation du projet (c.-à-d., OCDP, OERVSCO) Conformément au Cadre d évaluation du PACS, les extrants du PACS qui seront examinés sont, entre autres, : $ les bénévoles; $ les partenariats; $ la participation des populations cibles; $ les ateliers; $ les produits; $ la formation. Les résultats immédiats qui seront examinés sont, entre autres, : $ Intensification et amélioration de la collaboration et du réseautage; $ Amélioration de la sensibilisation, des connaissances et des compétences relativement à la prévention du VIH et à la vie avec le VIH/sida; $ Meilleure connaissance des facteurs sociaux et des obstacles et une plus grande sensibilisation à cet égard; $ Amélioration de la capacité (connaissances et compétences) des personnes qui fournissent les services au public; $ Amélioration de l attitude et des comportements à l égard du VIH/sida et envers les personnes vivant avec le VIH/sida. En principe, l entrepreneur ne doit pas rassembler et analyser les données liées aux résultats à plus long terme du PACS. Néanmoins, il peut discuter des liens possibles avec ces résultats dans le rapport. Voici les résultats intermédiaires du PACS : 4

15 Invitation à soumissionner n o $ Adoption plus générale de comportements sains; $ Meilleur accès à des services de qualité de prévention, de diagnostic, de soins, de traitement et de soutien ayant trait au VIH/sida; $ Renforcement des interventions pancanadiennes de lutte contre le VIH/sida. En principe, le PACS contribuera à la réalisation des résultats à long terme suivants : $ Amélioration de l état de santé des personnes qui vivent avec le VIH/sida ou vulnérables au VIH/sida; $ Atténuation des répercussions sociales et économiques du VIH/sida (p. ex., atténuation des préjugés et de la discrimination). La principale source des données d évaluation proviendra de l Outil de cueillette de données de projets (OCDP) utilisé dans cinq des six régions de l ASPC. On a élaboré l OCDP en vue de rassembler des données pour évaluer dans quelle mesure les projets financés par l ASPC sont exécutés comme prévu et produisent les résultats et les extrants communs voulus pour les programmes communautaires de l ASPC. Les projets produisent deux OCDP chaque année à l exception du Québec où il n y a que OCDP annuellement. Un rapport de six mois est réalisé pour les mois d avril à septembre et doit être soumis en octobre. Un rapport de fin d année rassemble des données pour toute l année et doit être soumis en avril. Les projets financés dans la région de l Ontario n utilisent pas l OCDP, mais l Outil d établissement de rapports sur le VIH/sida des communautés ontariennes (OERVSCO). L OERVSCO est un outil semestriel rempli en ligne par tous les organismes communautaires en Ontario qui reçoivent des fonds du PACS ou du Bureau de lutte contre le sida du ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l Ontario=. L ASPC extraira les données de l OERVSCO et les fournira à l entrepreneur dans un format qui illustre clairement l harmonisation des données de l OERVSCO et de l OCDP. Une autre différence notable concerne la région de l Alberta, où l ensemble des fonds du PACS est remis au Alberta Community Council on HIV (ACCH), qui, à son tour, distribue les fonds aux organismes communautaires et gère ces fonds. Bien que tous les projets fournissent leurs résultats à l ACCH, les OCDP sont remplis pour le montant total du fonds commun plutôt que pour chaque projet géré par l ACCH. Malgré le fait qu il y aura jusqu à 600 évaluations de projets et rapports de suivi pour , les données des projets de l Ontario et du Québec pour l année seront fournies sous une base de données SPSS. Il restera un grand nombre de rapports à entrer et on suppose que l entrepreneur embauchera un commis à la saisie de données pour cette partie du travail. La saisie de données se fera à l aide d un guide d interprétation qui donne les définitions et les critères pour les variables particulières. L entrepreneur doit avoir de solides connaissances et compétences en analyse qualitative et quantitative. Il doit être à l aise avec les logiciels SPSS et NVivo (NUDIST). 5

16 Invitation à soumissionner n o Besoins 2.1 Tâches, activités, produits à livrer et jalons L entrepreneur doit rédiger le rapport sommaire de l évaluation du PACS pour les exercices 2007 à 2009 en suivant les étapes suivantes : Date Jalon 2 avril 2009 La consultante régionale en évaluation de l ASPC fournira à l entrepreneur tous les documents nécessaires pour remplir le contrat, notamment les rapports d évaluation et de suivi de six et de douze mois de chaque région pour et les rapports d évaluation et de suivi de six mois pour Les données des régions de l Ontario et du Québec seront fournies dans SPSS. Veuillez noter que le rapport de fin d année pour doit être soumis le 30 avril Il ne sera remis à l entrepreneur que le 1 er juin Celui-ci se familiarisera avec les éléments clés du Cadre d évaluation du PACS, notamment les extrants, les résultats immédiats, la nature des questions (thèmes) d évaluation, les indicateurs pour chaque question, les sources de chaque indicateur et les méthodes d évaluation proposées. L entrepreneur se familiarisera également avec les outils de collecte de données des projets (c.-à-d., OCDP et OERVSCO). 7 avril 2009 L entrepreneur rencontrera le groupe de travail chargé de l évaluation du PACS pour discuter de l ébauche d un plan de travail et des méthodes d évaluation proposées. Ils discuteront également de l ébauche du guide d interprétation pour la saisie de données et des changements décelés. L ASPC organisera la réunion qui se tiendra par téléconférence. 14 avril 2009 À partir de la réunion avec le groupe de travail chargé de l évaluation du PACS et de l examen des principaux documents, l entrepreneur élaborera un plan de travail d évaluation final et en remettra une copie électronique au représentant de l ASPC. Il finalisera et soumettra le guide d interprétation pour la saisie de données. 26 mai 2009 L entrepreneur compilera les données d évaluation, provenant d environ 160 projets, obtenues à partir des rapports d évaluation et de suivi semestriels de chaque région en utilisant les questions d évaluation pertinentes indiquées dans le Cadre d évaluation du PACS en vue d orienter l analyse des données. L entrepreneur procédera à l examen des documents pour répondre aux questions d évaluation liées à la pertinence et à l exécution du programme. Il planifiera et commencera les entrevues avec les intervenants clés et les groupes de discussion lorsqu il le jugera nécessaire conformément au plan d évaluation révisé. Il remettra une copie électronique du rapport d étape au représentant de l ASPC. 1 er juin 2009 La consultante en évaluation de l ASPC fournira à l entrepreneur tous les 6

17 Invitation à soumissionner n o Date Jalon rapports d évaluation et de suivi de douze mois de = pour chacune des régions. 1 er juin 2009 L entrepreneur rencontrera le groupe de travail chargé de l évaluation du PACS pour discuter des progrès accomplis jusqu à cette date et régler les problèmes de codage ou de données. Les prochaines étapes, notamment celles qui sont liées aux entrevues choisies avec les intervenants clés ou les groupes de discussion, seront précisées et feront l objet de discussions. L ASPC organisera la réunion qui se tiendra par téléconférence. 24 août 2009 L entrepreneur remettra au représentant de l ASPC une copie électronique de l ordre du jour de la réunion en personne et des documents connexes qui comprendront les données codées et organisées de chaque région. Il continuera à travailler sur la saisie de données, la collecte et l analyse. 30 septembre 2009 L entrepreneur fera appel au groupe de travail chargé de l évaluation du PACS et le dirigera dans un processus d analyse participative des données codées et organisées en vue d établir la mesure dans laquelle des résultats ont été obtenus, les domaines de pratique prometteurs et les domaines à améliorer. L ASPC organisera la réunion en personne. 15 octobre 2009 L entrepreneur remettra une copie électronique de l ébauche du rapport sommaire de l évaluation du PACS pour les exercices financiers au représentant de l ASPC. Ce rapport comprendra une discussion des résultats de l analyse pour chaque question d évaluation et de la mesure dans laquelle on a obtenu des résultats pour les programmes opérationnels et les projets de durée limitée. L ébauche du rapport fera ressortir les domaines de pratique prometteurs et proposera des recommandations pour améliorer l élaboration du programme (s il y a lieu). 29 octobre 2009 La consultante en évaluation de l ASPC donnera ses commentaires verbalement ou par écrit à l entrepreneur sur l ébauche du rapport sommaire de l évaluation du PACS pour les exercices financiers et l ébauche de la présentation PowerPoint. 13 novembre Spécifications et normes L entrepreneur remettra au représentant de l ASPC une copie électronique du rapport sommaire final de l évaluation du PACS pour les exercices financiers ainsi qu un outil de communication d une page et la présentation PowerPoint mettant en lumière les résultats du rapport sommaire. L entrepreneur travaillera avec les membres du groupe de travail chargé de l évaluation du PACS en vue d élaborer et d approuver tous les produits livrables. Ce groupe de travail est constitué des consultants en évaluation de chaque région du pays. Les réunions avec le groupe de travail se tiendront par téléconférence. Le groupe de travail, par l entremise de la consultante en 7

18 Invitation à soumissionner n o évaluation de la région de l Atlantique, approuvera tous les produits livrables terminés. 2.3 Environnement technique, opérationnel et organisationnel L entrepreneur devra avoir accès aux documents pertinents du PACS, à Internet et à des bases de données. 2.4 Méthode et source d acceptation Le groupe de travail chargé de l évaluation du PACS se servira des critères suivants pour mesurer si le travail est acceptable ou non : la qualité et l intégralité du travail sont satisfaisantes, les délais sont raisonnablement respectés et le budget est respecté. 2.5 Exigences en matière d établissement de rapports Voir 2.1. L entrepreneur rencontrera le groupe de travail chargé de l évaluation du PACS régulièrement pendant la durée du contrat. Il lui enverra des mises à jour régulières par courriel pour faire le point sur les progrès réalisés et tout problème éventuel. L entrepreneur fournira des copies électroniques du travail au besoin. 2.6 Procédures de contrôle de la gestion du projet La personne identifiée dans la proposition comme l entrepreneur recevra les paiements au moment de la réception des produits livrables suivants : Produit livrable Date L entrepreneur remettra une copie électronique du plan de travail d évaluation final au représentant de l ASPC. L entrepreneur remettra une copie électronique du rapport d étape au représentant de l ASPC. L entrepreneur remettra une copie électronique de l ordre du jour de la réunion en personne et des documents connexes qui comprendront les données codées et organisées de chaque région au représentant de l ASPC. L entrepreneur remettra une copie électronique de l ébauche du rapport sommaire de l évaluation du PACS pour les exercices financiers et l ébauche de la présentation PowerPoint soulignant les résultats du rapport sommaire au représentant de l ASPC. L entrepreneur remettra au représentant de l ASPC une copie électronique du rapport sommaire final de l évaluation annuelle du PACS pour les 14 avril mai août octobre novembre

19 Invitation à soumissionner n o Produit livrable Date exercices financiers ainsi qu un outil de communication d une page et la présentation PowerPoint soulignant les résultats du rapport sommaire au représentant de l ASPC. 2.7 Procédures de gestion du changement Tout changement de portée du présent contrat sera négocié avec l entrepreneur et on élaborera ce changement. 2.8 Titulaire des droits de propriété intellectuelle La Couronne entend conserver tout droit de propriété intellectuelle et autres droits de propriété, notamment les droits d auteur, dans le présent contrat pour la raison suivante : le principal objectif du contrat est d obtenir des connaissances et des renseignements qui seront diffusés au public. 3.0 Autres conditions de l énoncé de travail 3.1 Autorités Colleen Goggin, consultante régionale en évaluation, région de l Atlantique, Agence de la santé publique du Canada, sera l autorité et la gestionnaire du contrat. Vous trouverez ses coordonnées complètes ci-dessous. Colleen Goggin Agence de la santé publique du Canada 1505, rue Barrington Halifax (Nouvelle-Écosse) B3J 3Y6 Téléphone : télécopieur : Courriel : 3.2 Agence de la santé publique du Canada La consultante en évaluation de l Agence de la santé publique du Canada agira à titre de : soutien à l entrepreneur en l aidant à accéder aux données nécessaires pour répondre aux besoins du présent contrat d évaluation; responsable qui fournit les commentaires et organise les réunions avec le groupe de travail chargé de l évaluation du PACS. 9

20 Invitation à soumissionner n o Obligations de l entrepreneur $ Réaliser les produits livrables tels que décrits à la section 2.6. $ Être accessible par téléphone et par courriel. 3.4 Lieu du travail, emplacement des travaux et lieu de livraison Le travail doit être exécuté au lieu de travail de l entrepreneur et sur le terrain au besoin pour répondre aux besoins du présent contrat. 3.5 Langue de travail L entrepreneur doit démontrer sa capacité à travailler avec des données en français et en anglais, car les rapports d évaluation et de suivi seront rédigés dans l une des langues officielles et ne seront pas traduits pour l entrepreneur. Tous les produits livrables, notamment le rapport final, seront rédigés en anglais. 3.6 Exigences particulières s.o. 3.7 Exigences en matière de sécurité Avant que toute obligation ne soit exécutée dans le cadre du présent contrat, il est essentiel que l entrepreneur, les sous-traitants et leurs employés affectés à l exécution de ce contrat aient reçu une cote de fiabilité approfondie du gouvernement fédéral. 3.8 Exigences en matière d assurance Il appartient entièrement à l entrepreneur de déterminer s il doit contracter une assurance pour sa protection ou pour s acquitter de ses obligations en vertu du présent contrat et pour se conformer aux lois fédérales, provinciales ou municipales pertinentes. L assurance doit être contractée et maintenue par l entrepreneur, aux frais de ce dernier. 3.9 Frais de déplacement et de subsistance Tous les frais de déplacement et de subsistance relèvent de la responsabilité de l entrepreneur. Les factures doivent être présentées exactement telles que décrites à la section Calendrier du projet 10

Évaluation de la proposition offrant le meilleur rapport qualité-prix (Exigences cotées) pour

Évaluation de la proposition offrant le meilleur rapport qualité-prix (Exigences cotées) pour A1. REPRÉSENTANT DU MINISTÈRE Cédric Sorel Agent Responsable du Matériel 35, avenue Montaigne 75008 PARIS Téléphone : 01 44 43 23 07 Cellulaire : 06 72 86 00 15 Télécopieur : 01 44 43 29 97 Courriel: cedric.sorel@international.gc.ca

Plus en détail

Demande de propositions (DP)

Demande de propositions (DP) A1. UNITÉ DE RÉCEPTION DES SOUMISSIONS DE SANTÉ CANADA À l attention de : Yvonne Murphy Courriel : yvonne.murphy@hc-sc.gc.ca Demande de propositions (DP) pour l exécution des travaux décrits à l Appendice

Plus en détail

Cadres de gestion des marchés et des dépenses de TI

Cadres de gestion des marchés et des dépenses de TI RAPPORT DE VÉRIFICATION Version définitive Cadres de gestion des marchés et des dépenses de TI Numéro de projet : 80590-59 Table des matières Résumé... 2 Introduction... 4 Contexte... 4 Autorisation...

Plus en détail

POLITIQUE MUNICIPALE

POLITIQUE MUNICIPALE POLITIQUE MUNICIPALE POLITIQUE NUMÉRO : OBJET : SF-2003-01 ATTRIBUTION DES CONTRATS DE SERVICES PROFESSIONNELS DATE D ENTRÉE EN VIGUEUR : 11 février 2003 RÉS. N O. : CM-2003-160 DATE DE RÉVISION : 30 mars

Plus en détail

Plan d action de la gestion Vérification des contrôles de base de Diversification de l économie de l Ouest Canada (DEO)

Plan d action de la gestion Vérification des contrôles de base de Diversification de l économie de l Ouest Canada (DEO) Plan d action de la gestion Vérification des contrôles de base de Diversification de l économie de l Ouest Canada (DEO) Opinion de Diversification de l économie de l Ouest Canada sur le rapport de vérification

Plus en détail

APPEL DE PRÉSÉLECTION (ADP)

APPEL DE PRÉSÉLECTION (ADP) Le 2 avril 2014 APPEL DE PRÉSÉLECTION (ADP) L objet de cet Appel de présélection est d établir une liste de courtiers d assurance qui sont en mesure de fournir des offres de service et des propositions

Plus en détail

Cadre d assurance de la qualité

Cadre d assurance de la qualité Page 1 de 7 Cadre d assurance de la qualité Septembre 1999 (traduction 15 décembre 1999) I. Cadre d'assurance de la qualité A. Préambule B. Objectifs du Cadre d assurance de la qualité C. Critères d adhésion

Plus en détail

Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication

Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication Ottawa Foyers Partage 44, rue Eccles, bureau 50 Ottawa (Ontario) K1R 6S4 613-744-3562 (tél.) 613-288-0043 (téléc.) Ottawa Foyers Partage Demande de propositions Projet de marketing et de communication

Plus en détail

(Original : version anglaise)

(Original : version anglaise) Amélioration de l application des lois de l environnement en Amérique du Nord Tenue d ateliers de formation de formateurs et de webinaires sur les techniques d enquête par voie électronique DEMANDE DE

Plus en détail

GUIDE DU DEMANDEUR. Projets d initiatives structurantes en technologies efficaces PISTE. Hydro-Québec, vol. 3, n o 1. Septembre 2013 2013G1309F

GUIDE DU DEMANDEUR. Projets d initiatives structurantes en technologies efficaces PISTE. Hydro-Québec, vol. 3, n o 1. Septembre 2013 2013G1309F GUIDE DU DEMANDEUR Projets d initiatives structurantes en technologies efficaces PISTE Hydro-Québec, vol. 3, n o 1 Septembre 2013 2013G1309F Table des matières Avant-propos... 3 Introduction... 4 Section

Plus en détail

PROCÉDURES DE FONCTIONNEMENT STANDARD APPLICABLES AUX ACHATS (SOP)

PROCÉDURES DE FONCTIONNEMENT STANDARD APPLICABLES AUX ACHATS (SOP) PROCÉDURES DE FONCTIONNEMENT STANDARD APPLICABLES AUX ACHATS (SOP) TABLE DES MATIÈRES 1. LA RESPONSIBILITÉ 1.1 La responsabilité en matière d achats 1.2 La responsabilité en matière de planification des

Plus en détail

DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION

DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION 8.1 POLITIQUE RELATIVE À LA GESTION DES CONTRATS D ACQUISITION DE BIENS, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION 1.0 OBJECTIFS LA PRÉSENTE POLITIQUE A POUR BUT : 1.1 D établir les principes auxquels

Plus en détail

LETTRE D ENTENTE. 1. Durée de l entente : Cette entente sera en vigueur du 1 avril 2016 au 31 mars 2017.

LETTRE D ENTENTE. 1. Durée de l entente : Cette entente sera en vigueur du 1 avril 2016 au 31 mars 2017. Entente faite en duplicata ce 2016. LETTRE D ENTENTE ENTRE : ET : (ci-après appelé(e) le «demandeur») HABITAT FAUNIQUE CANADA, société privée sans but lucratif constituée en vertu de la Loi sur les corporations

Plus en détail

ÉBAUCHE POUR COMMENTAIRE MODALITÉS RELATIVES AUX ADJUDICATIONS DES OBLIGATIONS À TRÈS LONG TERME DU GOUVERNEMENT DU CANADA

ÉBAUCHE POUR COMMENTAIRE MODALITÉS RELATIVES AUX ADJUDICATIONS DES OBLIGATIONS À TRÈS LONG TERME DU GOUVERNEMENT DU CANADA ÉBAUCHE POUR COMMENTAIRE Banque du Canada MODALITÉS RELATIVES AUX ADJUDICATIONS DES OBLIGATIONS À TRÈS LONG TERME DU GOUVERNEMENT DU CANADA 1. Par les présentes, le ministre des Finances donne avis que

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES GÉNÉRALES

CAHIER DES CHARGES GÉNÉRALES CAHIER DES CHARGES GÉNÉRALES CONTRÔLE BIOLOGIQUE DES INSECTES PIQUEURS 2014 ET 2015 Le 24 janvier 2014 1 1. MANDAT La Municipalité de Saint-Côme sollicite les services professionnels d une firme pour le

Plus en détail

Demande de renseignements

Demande de renseignements Demande de renseignements visant des FOURNISSEURS DE SERVICES TECHNIQUES DANS LES RÉSERVES Date d émission : 17 novembre 2014 Date de clôture : 11 décembre 2014 N o de la DR : RFI-PS001 Bureau d origine

Plus en détail

Veuillez répondre à toutes les questions, sans exception, en indiquant «sans objet», s il y a lieu. Veuillez joindre une annexe lorsque requis.

Veuillez répondre à toutes les questions, sans exception, en indiquant «sans objet», s il y a lieu. Veuillez joindre une annexe lorsque requis. Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000 Télécopieur 613-786-2001 Sans frais 800-267-6684 www.encon.ca Proposition Assurance contre les erreurs et omissions

Plus en détail

Section 8 : contrat de services professionnels

Section 8 : contrat de services professionnels Section 8 : contrat de services professionnels LE PRESENT DOCUMENT CONSTITUE LE MODELE DE CONTRAT DU PNUD FOURNI AU SOUMISSIONNAIRE POUR INFORMATION. LE RESPECT DE L ENSEMBLE DE SES CONDITIONS EST OBLIGATOIRE.

Plus en détail

Fonds pour la recherche en Ontario

Fonds pour la recherche en Ontario Chapitre 4 Section 4.10 Ministère de la Recherche et de l Innovation Fonds pour la recherche en Ontario Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.10 du Rapport annuel 2009 Contexte

Plus en détail

DIRECTIVE DIRECTIVE SUR LA GESTION DES PROJETS MAJEURS D INFRASTRUCTURE PUBLIQUE SUR LA GESTION DES PROJETS MAJEURS D INFRASTRUCTURE PUBLIQUE

DIRECTIVE DIRECTIVE SUR LA GESTION DES PROJETS MAJEURS D INFRASTRUCTURE PUBLIQUE SUR LA GESTION DES PROJETS MAJEURS D INFRASTRUCTURE PUBLIQUE DIRECTIVE SUR LA GESTION DES PROJETS MAJEURS D INFRASTRUCTURE PUBLIQUE DIRECTIVE SUR LA GESTION DES PROJETS MAJEURS D INFRASTRUCTURE PUBLIQUE Avis au lecteur sur l accessibilité : Ce document est conforme

Plus en détail

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Bureau de l'agent principal de gestion des risques

Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Bureau de l'agent principal de gestion des risques Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Bureau de l'agent principal de gestion des risques Système de véhicules de soutien moyen Achat de véhicules commerciaux militarisés (MilCOTS) Rapport

Plus en détail

INSTRUCTIONS AUX SOUMISSIONNAIRES

INSTRUCTIONS AUX SOUMISSIONNAIRES INSTRUCTIONS AUX SOUMISSIONNAIRES 1. INTRODUCTION L UNICEF invite par la présente Les bureaux d études spécialisés à soumettre une proposition technique et une proposition financière pour les services

Plus en détail

Rapport de vérification final. Vérification des prestations de soins dentaires

Rapport de vérification final. Vérification des prestations de soins dentaires Health Canada Santé Canada Rapport de vérification final Vérification des prestations de soins dentaires Mai 2009 Table des matières Sommaire... iii Introduction... 1 Contexte... 1 Prestations de soins

Plus en détail

Page 1. 34-1327F Formulaire de demande de BEPH/BC-ESEIP - 2015-2016 (13 avril 2015)

Page 1. 34-1327F Formulaire de demande de BEPH/BC-ESEIP - 2015-2016 (13 avril 2015) Bourse d études de l Ontario pour personnes handicapées (BEPH) Bourse canadienne servant à l achat d équipement et de services pour étudiants ayant une incapacité permanente (BC-ESEIP) 2015-2016 De quoi

Plus en détail

Concours 2013 Appelez, cliquez ou passez nous voir de Co-operators Prix en argent de 15 000 $

Concours 2013 Appelez, cliquez ou passez nous voir de Co-operators Prix en argent de 15 000 $ Concours 2013 Appelez, cliquez ou passez nous voir de Co-operators Prix en argent de 15 000 $ SEULS LES RÉSIDENTS CANADIENS SONT ADMISSIBLES À CE CONCOURS RÉGI PAR LES LOIS CANADIENNES. 1. PÉRIODE DU CONCOURS

Plus en détail

LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10

LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10 LES ACHATS ET LOUAGE DE BIENS ET SERVICES Numéro : 1 Date : 2011-05-31 Page : 1 de 10 CHAPITRE I OBJET ET APPLICATION CHAPITRE II DÉFINITIONS 1) L objectif de la présente procédure est d établir les processus

Plus en détail

Appel d offres pour l organisation des événements annuels de l Ordre des architectes du Québec (OAQ)

Appel d offres pour l organisation des événements annuels de l Ordre des architectes du Québec (OAQ) Appel d offres pour l organisation des événements annuels de l Ordre des architectes du Québec (OAQ) Date limite de présentation des propositions : Le mardi 4 septembre 2012, 17 h 1 Renseignements préliminaires

Plus en détail

Concours «Dites oui à Monetico Mobile» Règlements

Concours «Dites oui à Monetico Mobile» Règlements Concours «Dites oui à Monetico Mobile» Règlements DURÉE DU CONCOURS Le concours «Dites oui à Monetico Mobile» est organisé par la Fédération des caisses Desjardins du Québec (ci-après «l Organisateur»)

Plus en détail

Concours national 2015 Appelez, cliquez ou passez nous voir de Co-operators - Prix de 15 000 $

Concours national 2015 Appelez, cliquez ou passez nous voir de Co-operators - Prix de 15 000 $ Concours national 2015 Appelez, cliquez ou passez nous voir de Co-operators - Prix de 15 000 $ SEULS LES RÉSIDENTS CANADIENS SONT ADMISSIBLES À CE CONCOURS RÉGI PAR LES LOIS CANADIENNES. 1. PÉRIODE DU

Plus en détail

Programme de subventions catalyseur de 2015 Instructions sur la présentation d une demande

Programme de subventions catalyseur de 2015 Instructions sur la présentation d une demande Programme de subventions catalyseur de 2015 Instructions sur la présentation d une demande Les concours de financement du TVN suivent les lignes directrices des trois conseils. Il en va ainsi pour toutes

Plus en détail

SERVICES EN LIGNE DES SUBVENTIONS ET CONTRIBUTIONS

SERVICES EN LIGNE DES SUBVENTIONS ET CONTRIBUTIONS SERVICES EN LIGNE DES SUBVENTIONS ET CONTRIBUTIONS GUIDE DE L UTILISATEUR (DEMANDES ET PROJETS) AVRIL 2014 TABLE DES MATIÈRES INTRODUCTION... 4 Le saviez-vous?... 4 Les SELSC comportent trois modules :...

Plus en détail

POLITIQUE RELATIVE AUX CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION (adoptée le 10 mai 2013)

POLITIQUE RELATIVE AUX CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION (adoptée le 10 mai 2013) POLITIQUE RELATIVE AUX CONTRATS D APPROVISIONNEMENT, DE SERVICES ET DE TRAVAUX DE CONSTRUCTION (adoptée le 10 mai 2013) Nota : Dans le présent document, le générique masculin est utilisé sans aucune discrimination

Plus en détail

CAHIER DE GESTION. RESPONSABLE DE L APPLICATION La Direction des affaires corporatives et la coordination des Services financiers.

CAHIER DE GESTION. RESPONSABLE DE L APPLICATION La Direction des affaires corporatives et la coordination des Services financiers. CAHIER DE GESTION POLITIQUE ET PROCÉDURES CONCERNANT LES CONTRATS D ENTREPRISE (LOUAGE D OUVRAGE) ET L EMBAUCHE DE PERSONNEL TEMPORAIRE (LOUAGE DE SERVICE) EXCLUANT LE SALARIÉ-ÉLÈVE COTE 50-50-01-04 OBJETS

Plus en détail

SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Aide à l édition de livres : subventions à la traduction

SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Aide à l édition de livres : subventions à la traduction LIGNES DIRECTRICES ET FORMULAIRE DE DEMANDE SERVICE DES LETTRES ET DE L ÉDITION Aide à l édition de livres : subventions à la traduction Veuillez suivre les trois étapes ci-dessous pour présenter cette

Plus en détail

Guide sur l agrément des organismes formateurs, des formateurs et des services de formation

Guide sur l agrément des organismes formateurs, des formateurs et des services de formation Guide sur l agrément des organismes formateurs, des formateurs et des services de formation Règlement sur l agrément des organismes formateurs, des formateurs et des services de formation ÉDITION NOVEMBRE

Plus en détail

FORMULAIRE STANDARD DE LA GARANTIE, COMPAGNIE D ASSURANCE DE L AMÉRIQUE DU NORD ENTENTE SUR LES MESURES D ATTÉNUATION

FORMULAIRE STANDARD DE LA GARANTIE, COMPAGNIE D ASSURANCE DE L AMÉRIQUE DU NORD ENTENTE SUR LES MESURES D ATTÉNUATION CAUTIONNEMENTS FORMULAIRE STANDARD DE LA GARANTIE, COMPAGNIE D ASSURANCE DE L AMÉRIQUE DU NORD ENTENTE SUR LES MESURES D ATTÉNUATION À UTILISER AVEC LE DOCUMENT INTITULÉ CAUTIONNEMENT D EXÉCUTION HEADSTART

Plus en détail

Fédération canadienne des municipalités Vérification de gestion du Fonds municipal vert Rapport final de vérification

Fédération canadienne des municipalités Vérification de gestion du Fonds municipal vert Rapport final de vérification Services de conseil en gestion Fédération canadienne des municipalités Vérification de gestion du Fonds municipal vert Rapport final de vérification Le 25 septembre 2009 KPMG LLP 160 rue Elgin, Suite 2000

Plus en détail

CONCOURS L ESCAPADE DE GOLF SUPRÊME DE GOLF TOWN («CONCOURS»)

CONCOURS L ESCAPADE DE GOLF SUPRÊME DE GOLF TOWN («CONCOURS») CONCOURS L ESCAPADE DE GOLF SUPRÊME DE GOLF TOWN («CONCOURS») CE CONCOURS S ADRESSE UNIQUEMENT AUX RÉSIDENTS CANADIENS ET EST RÉGI PAR LES LOIS CANADIENNES. 1. COMMENT PARTICIPER Aucun achat ni paiement

Plus en détail

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302*

TP 14693F (05/2007) Aviation civile. Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Transports Canada Transport Canada TP 14693F (05/2007) Aviation civile Norme du Système de gestion intégrée TC-1002302 *TC 1002302* Imprimé au Canada Veuillez acheminer vos commentaires, vos commandes

Plus en détail

SCARM Direction de l approvisionnement Ville de Montréal Mars 2013

SCARM Direction de l approvisionnement Ville de Montréal Mars 2013 SCARM Direction de l approvisionnement Ville de Montréal Mars 2013 Table des matières Politique d approvisionnement... 5 Politique de gestion contractuelle... 6 Des biens et des services... 7 Fichier

Plus en détail

25 000 $ de rénos pour une maison intelligente! LE PRÉSENT CONCOURS S ADRESSE UNIQUEMENT AUX RÉSIDENTS DU CANADA ET IL EST RÉGI PAR LA LOI CANADIENNE

25 000 $ de rénos pour une maison intelligente! LE PRÉSENT CONCOURS S ADRESSE UNIQUEMENT AUX RÉSIDENTS DU CANADA ET IL EST RÉGI PAR LA LOI CANADIENNE 25 000 $ de rénos pour une maison intelligente! LE PRÉSENT CONCOURS S ADRESSE UNIQUEMENT AUX RÉSIDENTS DU CANADA ET IL EST RÉGI PAR LA LOI CANADIENNE 1. PÉRIODE DU CONCOURS : Le concours 25 000 $ de rénos

Plus en détail

Directives de l Approvisionnement pour la Coopération Financière Non Remboursable du Japon (Type I G)

Directives de l Approvisionnement pour la Coopération Financière Non Remboursable du Japon (Type I G) Directives de l Approvisionnement pour la Coopération Financière Non Remboursable du Japon (Type I G) AGENCE JAPONAISE DE COOPERATION INTERNATIONALE (JICA) 1 Table des Matières PARTIE I Principes fondamentaux...

Plus en détail

Contrat de courtier. Entre : (ci-après nommée «Empire Vie») (ci-après nommé «courtier») Adresse civique : Ville ou municipalité :

Contrat de courtier. Entre : (ci-après nommée «Empire Vie») (ci-après nommé «courtier») Adresse civique : Ville ou municipalité : Contrat de courtier Entre : L EMPIRE, COMPAGNIE D ASSURANCE-VIE (ci-après nommée «Empire Vie») et (ci-après nommé «courtier») Adresse civique : Ville ou municipalité : Province : Code postal : Date d effet

Plus en détail

Procédure administrative d acquisition de biens et services

Procédure administrative d acquisition de biens et services Procédure administrative d acquisition de biens et services Le 28 novembre 2005 Table des matières 1 Rôle des intervenants...4 1.1 Le vice rectorat à l administration et aux ressources... 4 1.2 La demanderesse,

Plus en détail

DEMANDE AU TITRE DU PROCESSUS D ENTENTE À TERME FIXE (Écrire en lettres moulées si vous remplissez le formulaire sur papier)

DEMANDE AU TITRE DU PROCESSUS D ENTENTE À TERME FIXE (Écrire en lettres moulées si vous remplissez le formulaire sur papier) DEMANDE AU TITRE DU PROCESSUS D ENTENTE À TERME FIXE (Écrire en lettres moulées si vous remplissez le formulaire sur papier) PARTIE I DEMANDE EN RÉPONSE À L AVIS DE POSSIBILITÉ D ENTENTE À TERME FIXE SUIVANT

Plus en détail

EXAMEN DU SUIVI DES ENTENTES DANS LE CADRE DU FONDS D ADAPTATION DES COLLECTIVITÉS (FAC) ET DU PROGRAMME INFRASTRUCTURES DE LOISIRS CANADA (PILC)

EXAMEN DU SUIVI DES ENTENTES DANS LE CADRE DU FONDS D ADAPTATION DES COLLECTIVITÉS (FAC) ET DU PROGRAMME INFRASTRUCTURES DE LOISIRS CANADA (PILC) EXAMEN DU SUIVI DES ENTENTES DANS LE CADRE DU FONDS D ADAPTATION DES COLLECTIVITÉS (FAC) ET DU PROGRAMME INFRASTRUCTURES DE LOISIRS CANADA (PILC) RAPPORT Août 2011 PRÉPARÉ PAR LA DIRECTION GÉNÉRALE DE

Plus en détail

Subventions en vertu du Programme canadien de sécurité et de santé en agriculture (PCSSA)

Subventions en vertu du Programme canadien de sécurité et de santé en agriculture (PCSSA) ASSOCIATION CANADIENNE DE SÉCURITÉ AGRICOLE (ACSA) Subventions en vertu du Programme canadien de sécurité et de santé en agriculture (PCSSA) LIGNES DIRECTRICES pour la préparation du rapport final du projet

Plus en détail

INVITATION À SOUMISSIONNER

INVITATION À SOUMISSIONNER AVIS IMPORTANT AUX SOUMISSIONNAIRES INVITATION À SOUMISSIONNER APPUYER LE RECOURS AUX APPRENTIS Dans son Plan d action économique de 2013, le gouvernement du Canada propose de soutenir l embauche d apprentis

Plus en détail

Vérification horizontale du processus relatif aux cartes d achat

Vérification horizontale du processus relatif aux cartes d achat Vérification horizontale du processus relatif aux cartes d achat Rapport final Décembre 2012 Bureau de la vérification interne et de l évaluation Rapport présenté au comité de vérification de Parcs Canada

Plus en détail

Administration des subventions du CRDI aux institutions :

Administration des subventions du CRDI aux institutions : Administration des subventions du CRDI aux institutions : Réponses à des questions courantes Division de l administration des subventions Qu arrive-t-il aux fonds qui sont reçus pour le projet et qui ne

Plus en détail

Bureau du Conseil privé Examen de l assurance de la gestion des voyages et des frais d accueil

Bureau du Conseil privé Examen de l assurance de la gestion des voyages et des frais d accueil Bureau du Conseil privé Examen de l assurance de la gestion des voyages et des frais d accueil Division de la vérification et de l évaluation Rapport final Le 4 mars 2011 Table des matières Sommaire...

Plus en détail

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2015)

Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA (2015) Public Works and Government Services Canada Canadian General Standards Board Travaux publics et Services gouvernementaux Canada Office des normes générales du Canada Norme relative au système de gestion

Plus en détail

Processus de demande d interprétation de crédit LEED Canada

Processus de demande d interprétation de crédit LEED Canada Processus de demande d interprétation de crédit LEED Canada Pour les projets LEED Canada NC, NE, CI et BE : E&E Version 3, mise à jour le 6 février 2013 Préface Le présent document a été conçu pour fournir

Plus en détail

1. DESCRIPTION 2. OBJECTIFS DU FONDS VERT

1. DESCRIPTION 2. OBJECTIFS DU FONDS VERT Dernière mise à jour : janvier 2015 1. DESCRIPTION La Ville de Gatineau déploie des actions associées au développement durable et met en œuvre, depuis 2008, la politique environnementale qu elle a adoptée.

Plus en détail

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la gouvernance ministérielle. Rapport final

BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ. Vérification de la gouvernance ministérielle. Rapport final BUREAU DU CONSEIL PRIVÉ Vérification de la gouvernance ministérielle Division de la vérification et de l évaluation Rapport final Le 27 juin 2012 Table des matières Sommaire... i Énoncé d assurance...iii

Plus en détail

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré

Demande de propositions (DP) 13-1415. Services de recrutement d un ou d une cadre de direction. La Société du Paysage de Grand- Pré La Société du Paysage de Grand- Pré Demande de propositions (DP) 13-1415 Services de recrutement d un ou d une cadre de direction Page 1 de 8 Page 2 de 8 Demande de propositions pour des services de recrutement

Plus en détail

La politique de gestion contractuelle a préséance sur la présente politique d achat.

La politique de gestion contractuelle a préséance sur la présente politique d achat. POLITIQUE D ACHAT Date d émission : 4 octobre 2011 Date d entrée en vigueur : 4 octobre 2011 Service émetteur : Service de la trésorerie Numéro de référence : 01.221 / J-77-2C INTRODUCTION En 1995, la

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE Section I : Dispositions générales 1. But La Ville de Kirkland établit par la présente politique des règles en matière de gestion contractuelle afin de favoriser la transparence,

Plus en détail

DANS L AFFAIRE. intéressant la législation en valeurs mobilières des territoires suivants : Québec. Île-du-Prince-Édouard. Manitoba.

DANS L AFFAIRE. intéressant la législation en valeurs mobilières des territoires suivants : Québec. Île-du-Prince-Édouard. Manitoba. ALPHA EXCHANGE INC. DÉCISION N 2012-PDG-24 DANS L AFFAIRE intéressant la législation en valeurs mobilières des territoires suivants : Québec Île-du-Prince-Édouard Manitoba Nouvelle-Écosse Nunavut Saskatchewan

Plus en détail

PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. RÈGLES DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION/ DES CANDIDATURES ET DE LA GOUVERNANCE

PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. RÈGLES DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION/ DES CANDIDATURES ET DE LA GOUVERNANCE PRODUITS FORESTIERS RÉSOLU INC. RÈGLES DU COMITÉ DES RESSOURCES HUMAINES ET DE LA RÉMUNÉRATION/ DES CANDIDATURES ET DE LA GOUVERNANCE En vigueur en date du 1er avril 2014 1. Objet Le comité des ressources

Plus en détail

D ACTION L A N. Plan d action. sur les infrastructures essentielles

D ACTION L A N. Plan d action. sur les infrastructures essentielles D ACTION L A N Plan d action sur les infrastructures essentielles Sa Majesté la Reine du Chef du Canada, 2009 No de cat. : PS4-66/2009F-PDF ISBN : 978-1-100-90319-4 Imprimé au Canada Table des matières

Plus en détail

GUIDE À L INTENTION DES COMPAGNIES REQUÉRANT LA CERTIFICATION AUX NORMES. CSA W47.1, W47.2 et W186

GUIDE À L INTENTION DES COMPAGNIES REQUÉRANT LA CERTIFICATION AUX NORMES. CSA W47.1, W47.2 et W186 GUIDE À L INTENTION DES COMPAGNIES REQUÉRANT LA CERTIFICATION AUX NORMES CSA W47.1, W47.2 et W186 Page 1 de 14 Objet Le but du présent document est d aider les compagnies à rencontrer les exigences de

Plus en détail

AMENDEMENT AU PARAGRAPHE 4.4 INTITULÉ «DÉPENSES DE 25 000 $ ET PLUS»

AMENDEMENT AU PARAGRAPHE 4.4 INTITULÉ «DÉPENSES DE 25 000 $ ET PLUS» C A N A D A PROVINCE DE QUÉBEC VILLE DE MONTMAGNY RÈGLEMENT NUMÉRO 1067 amendant le règlement numéro 990 décrétant les règles de contrôle et de suivi budgétaires Avis de motion : 6 décembre 2010 (No 2010-496)

Plus en détail

Approvisionnement des services de bureau de gestion de projet. Approvisionnement d un logiciel et des services pour la modernisation de paye

Approvisionnement des services de bureau de gestion de projet. Approvisionnement d un logiciel et des services pour la modernisation de paye Travaux publics et Services Gouvernementaux Canada Bureau de l Agent principal de gestion des risques Projet de modernisation de paye Approvisionnement des services de bureau de gestion de projet Approvisionnement

Plus en détail

Planification de la réussite. Un guide pour planifier votre projet communautaire

Planification de la réussite. Un guide pour planifier votre projet communautaire À propos de l APECA L Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA) est un organisme du gouvernement du Canada dont le siège social est situé dans la région de l Atlantique. Elle vise à renforcer

Plus en détail

DURÉE DU CONCOURS : ADMISSIBILITÉ :

DURÉE DU CONCOURS : ADMISSIBILITÉ : MasterCard MD Services financiers le Choix du Président MD 2014 Règlement officiel du concours Devenez millionnaire de points PC («Règlement officiel») AUCUN ACHAT REQUIS. LE CONCOURS EST RÉSERVÉ AUX RÉSIDENTS

Plus en détail

GOUVERNEMENT DU NUNAVUT PROGRAMME D EMPLOIS D ÉTÉ

GOUVERNEMENT DU NUNAVUT PROGRAMME D EMPLOIS D ÉTÉ GOUVERNEMENT DU NUNAVUT PROGRAMME D EMPLOIS D ÉTÉ ÉQUITABLES POUR ÉTUDIANTS APERÇU DU PROGRAMME Le Programme d emplois d été équitables pour étudiants (PEEEE) du gouvernement du Nunavut (GN) offre aux

Plus en détail

protection consommateurs commerce électronique Principes régissant la dans le Le cadre canadien des

protection consommateurs commerce électronique Principes régissant la dans le Le cadre canadien des Principes régissant la protection consommateurs des dans le commerce électronique Le cadre canadien Groupe de travail sur la consommation et le commerce électronique Principes régissant la protection

Plus en détail

STRUCTURE DU PLAN D AFFAIRES

STRUCTURE DU PLAN D AFFAIRES LIGNES DIRECTRICES RELATIVES AUX PLANS D'ENTREPRISE FONDS POUR LES PROJETS PILOTES D'INNOVATION (FPPI) Le Fonds pour les projets pilotes d innovation (FPPI) est un programme régi par le Ministère du Développement

Plus en détail

I. Objet du présent document

I. Objet du présent document Demande de propositions et paramètres relatifs à la traduction en mandarin personnalisé (informatisé) du contenu du module 1 du cours de formation en ligne de la CCE sur les déchets dangereux La Commission

Plus en détail

Concours «Déposer sa paie, ça paie!» Règlement

Concours «Déposer sa paie, ça paie!» Règlement Concours «Déposer sa paie, ça paie!» Règlement DURÉE DU CONCOURS Le concours «Déposer sa paie, ça paie!» est organisé par la Fédération des caisses Desjardins du Québec (ci-après «l Organisateur») et se

Plus en détail

Administration canadienne de la sûreté du transport aérien

Administration canadienne de la sûreté du transport aérien Administration canadienne de la sûreté du transport aérien Norme relative au système de gestion des fournisseurs de services de contrôle de l ACSTA Octobre 2009 La présente norme est assujettie aux demandes

Plus en détail

Demande de propositions

Demande de propositions Échéance de présentations : 13 h, heure de l Est, le lundi 7 décembre 2015 A PORTÉE Le Comité permanent des techniques et de la gestion de la circulation (CPTGC) de l Association des transports du Canada

Plus en détail

Politiques et procédures d embauche Approuvées par le conseil d administration le 19 juin 2013

Politiques et procédures d embauche Approuvées par le conseil d administration le 19 juin 2013 s et procédures d embauche Approuvées par le conseil d administration le 19 juin 2013 INTRODUCTION Canada Snowboard reconnaît que la gestion du risque est un aspect important du processus d embauche. La

Plus en détail

DEVIS D APPEL D OFFRES DE CANDIDATURE POUR L INFOGRAPHIE DES OUTILS D ACCUEIL DE TOURISME MONTRÉAL

DEVIS D APPEL D OFFRES DE CANDIDATURE POUR L INFOGRAPHIE DES OUTILS D ACCUEIL DE TOURISME MONTRÉAL DEVIS D APPEL D OFFRES DE CANDIDATURE POUR L INFOGRAPHIE DES OUTILS D ACCUEIL DE TOURISME MONTRÉAL Octobre 2014 À PROPOS DE TOURISME MONTRÉAL LE CADRE ORGANISATIONNEL DE TOURISME MONTRÉAL L OFFICE DES

Plus en détail

Entretien électrique, Installations de TPSGC à Iqaluit Travaux publics et Services gouvernementaux Canada

Entretien électrique, Installations de TPSGC à Iqaluit Travaux publics et Services gouvernementaux Canada PARTIE I PORTÉE DES TRAVAUX 1.1 Responsable sur place 1. Gestionnaire des immeubles et des installations Bureau de TPSGC à Iqaluit Les coordonnées seront fournies au moment de l émission de l offre à commandes.

Plus en détail

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE

POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE POLITIQUE DE GESTION CONTRACTUELLE ADOPTÉE LE 6 DÉCEMBRE 2010 Politique de gestion contractuelle ii I. DISPOSITIONS GÉNÉRALES II. TABLE DES MATIÈRES 1. Objectif de la politique..1 2. Définition des termes

Plus en détail

Services de travail temporaire

Services de travail temporaire Chapitre 4 Section 4.14 Ministère des Services gouvernementaux Services de travail temporaire Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.14 du Rapport annuel 2005 Chapitre 4 Section

Plus en détail

Audit de la gestion de projets au sein d Emploi et Développement social Canada

Audit de la gestion de projets au sein d Emploi et Développement social Canada Direction générale des services de vérification interne Audit de la gestion de projets au sein d Emploi et Développement social Canada Février 2014 Non Classifié SP-607-03-14F Vous pouvez télécharger cette

Plus en détail

Bureau du directeur général des élections

Bureau du directeur général des élections Chapitre 4 Section 4.10 Bureau du directeur général des élections Suivi des vérifications de l optimisation des ressources, section 3.10 du Rapport annuel 2005 Chapitre 4 Section 4.10 Contexte Connu sous

Plus en détail

Politique de gestion des achats et des contrats

Politique de gestion des achats et des contrats Politique de gestion des achats et des contrats 1. Objectif La présente politique vise à encadrer le processus d'octroi et la gestion des achats et des contrats de service, d approvisionnement et de travaux

Plus en détail

Demande d aide financière

Demande d aide financière Demande d aide financière Fonds d affectation spéciale des Nations Unies devant aider les États en développement, en particulier les pays les moins avancés et les petits insulaires en développement, à

Plus en détail

ANNEXE 10 CONTRAT TYPE D UN CHARGÉ DE PROJET

ANNEXE 10 CONTRAT TYPE D UN CHARGÉ DE PROJET ANNEXE 10 CONTRAT TYPE D UN CHARGÉ DE PROJET CONTRAT DE SERVICE CHARGÉ DE PROJET Entente entre le centre de la petite enfance [nom du CPE] [adresse] et [Nom de la personne assumant les responsabilités

Plus en détail

Accord sur le commerce intérieur, chapitre huit Mesures et normes en matière de consommation

Accord sur le commerce intérieur, chapitre huit Mesures et normes en matière de consommation Ébauche datée du 22 mai 2002 Accord sur le commerce intérieur, chapitre huit Mesures et normes en matière de consommation Rapport annuel au Secrétariat de l ACI Bureau de la consommation, Industrie Canada,

Plus en détail

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES

POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES Recueil de gestion POLITIQUE Code : 2222-00-10 Nombre de pages : 13 POLITIQUE INSTITUTIONNELLE D ÉVALUATION DES APPRENTISSAGES Adoptée par le Conseil d administration le 23 novembre 1994 (CA-2069) Amendée

Plus en détail

AVIS D ACQUISITION FORCÉE

AVIS D ACQUISITION FORCÉE Le présent document est important et exige votre attention immédiate. Si vous avez des doutes sur la façon d y donner suite, vous devriez consulter votre courtier en valeurs mobilières, votre avocat ou

Plus en détail

VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL JANVIER 2013

VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL JANVIER 2013 VÉRIFICATEUR GÉNÉRAL Rapport occasionnel au conseil d administration de la Régie intermunicipale de gestion des déchets des Chutes-de-la-Chaudière concernant le renouvellement du contrat d exploitation

Plus en détail

Suivi du Plan d action de la gestion pour la vérification de l Agence canadienne de développement économique du Nord

Suivi du Plan d action de la gestion pour la vérification de l Agence canadienne de développement économique du Nord Better government: with partners, for Canadians Suivi du Plan d action de la pour la vérification de l Agence canadienne de développement économique du Nord Janvier 2013 Suivi du Plan pour la vérification

Plus en détail

Date de clôture de la période de soumission : Le 11 juin 2015 à 14 h (HAE)

Date de clôture de la période de soumission : Le 11 juin 2015 à 14 h (HAE) DEMANDE DE PROPOSITION POUR UNE OFFRE À COMMANDES SERVICES-CONSEILS À LA DEMANDE POUR LE SITE WEB Date de clôture de la période de soumission : Le 11 juin 2015 à 14 h (HAE) Transmettre les soumissions

Plus en détail

Exemple : Consultant Contrat et stipulations

Exemple : Consultant Contrat et stipulations Exemple : Consultant Contrat et stipulations Note : Le présent document est fourni à des fins informatives seulement. Les associations professionnelles de la santé qui souhaitent utiliser cette ressource

Plus en détail

PROTÉGÉ A Suivi de vérification interne : Contrat de soutien de l ingénierie du système des avions CF188 HornetVersion définitive septembre 200

PROTÉGÉ A Suivi de vérification interne : Contrat de soutien de l ingénierie du système des avions CF188 HornetVersion définitive septembre 200 PROTÉGÉ A Suivi de vérification interne : Contrat de soutien de l ingénierie du système des avions CF188 HornetVersion définitive septembre 200 Revu par le CS Ex conformément à la Loi sur l accès à l information

Plus en détail

Protocole d entente avec la SGFPNO PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LA SOCIÉTÉ DE GESTION DU FONDS DU PATRIMOINE DU NORD DE L ONTARIO

Protocole d entente avec la SGFPNO PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LA SOCIÉTÉ DE GESTION DU FONDS DU PATRIMOINE DU NORD DE L ONTARIO PROTOCOLE D ENTENTE ENTRE LA SOCIÉTÉ DE GESTION DU FONDS DU PATRIMOINE DU NORD DE L ONTARIO ET SA MAJESTÉ LA REINE DU CHEF DE L ONTARIO représentée par le ministre du Développement du Nord et des Mines

Plus en détail

CONCOURS «Fais le «bond» choix!»

CONCOURS «Fais le «bond» choix!» CONCOURS «Fais le «bond» choix!» DURÉE DU CONCOURS Le concours «Fais le «bond» choix!» est organisé par la Caisse Desjardins de L Érable (ci-après appelée «l Organisateur») et se déroule du 9 mars 2015

Plus en détail

Programme de financement communautaire ÉcoAction Formulaire de demande

Programme de financement communautaire ÉcoAction Formulaire de demande Programme de financement communautaire ÉcoAction Pour en savoir plus, consultez l annexe Comment remplir le formulaire de du Guide du requérant. Réservé à l'usage interne Information sur l'organisme Nom

Plus en détail

Proposition Assurance contre les erreurs et omissions et Assurance de la responsabilité civile générale

Proposition Assurance contre les erreurs et omissions et Assurance de la responsabilité civile générale Groupe ENCON inc. 500-1400, Blair Place Ottawa (Ontario) K1J 9B8 Téléphone 613-786-2000 Télécopieur 613-786-2001 Sans frais 800-267-6684 www.encon.ca Proposition Assurance contre les erreurs et omissions

Plus en détail

Introduction... 2. Valeur... 2. Reconnaissance et promotion... 3. Critères d admissibilité... 3. Mises en candidature... 4. Critères de sélection...

Introduction... 2. Valeur... 2. Reconnaissance et promotion... 3. Critères d admissibilité... 3. Mises en candidature... 4. Critères de sélection... 2014 Table des matières Introduction... 2 Valeur... 2 Reconnaissance et promotion... 3 Critères d admissibilité... 3 Mises en candidature... 4 Critères de sélection... 5 Processus de proposition Comment

Plus en détail

STRATÉGIE D APPROVISIONNEMENT EN TECHNOLOGIE ÉLECTRO OPTIQUE

STRATÉGIE D APPROVISIONNEMENT EN TECHNOLOGIE ÉLECTRO OPTIQUE STRATÉGIE D APPROVISIONNEMENT EN TECHNOLOGIE ÉLECTRO OPTIQUE ET INFRAROUGE COMPTE RENDU DE LA DEMANDE DE RENSEIGNEMENTS W7701 145859/D Le présent document n est pas une de demande de propositions, une

Plus en détail

Titre: Services de soutien visuel à la modernisation des activités

Titre: Services de soutien visuel à la modernisation des activités ÉLECTIONS CANADA Préavis d'adjudication de contrat (PAC) NUMÉRO DE LA SOLLICITATION : ECSVT-ACAN-13-0555 Catégorie : Services Professionnels Type d accord : ALENA/ACI/ALE Canada-Chile/ALE Canada-Colombie/ALE

Plus en détail

Accord d Hébergement Web Mutualisé

Accord d Hébergement Web Mutualisé Les Conditions qui suivent s appliquent aux services d hébergement Web mutualisé et aux services associés de Radiant achetés sur le site Web de Radiant ou sur les sites d autres partenaires. D autres services

Plus en détail

Fonds de capital-risque étranger ou de capital-investissement important Formulaire de demande pour investisseur admissible

Fonds de capital-risque étranger ou de capital-investissement important Formulaire de demande pour investisseur admissible 393, avenue University, bureau 1701, 17 e étage, Toronto (Ontario) M5G 1E6 Fonds ontarien de développement des technologies émergentes Fonds de capital-risque étranger ou de capital-investissement important

Plus en détail