les ZFU 2 dossier EDITO

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "les ZFU 2 dossier EDITO"

Transcription

1

2 les ZFU EDITO services c L incertitude ne favorise pas le développement économique. Cela est vrai partout, mais plus encore en zone franche urbaine. Ici, plus qu ailleurs, la dynamique est fragile, notamment en période de crise. La mission d évaluation du dispositif ZFU confiée début 2013 aux députés Henri Jibrayel et Michel Sordi par la commission des affaires économiques de l Assemblée nationale, propose une alternative à la fin programmée du dispositif ZFU au 31/12/2014. Les rapporteurs avancent ainsi quatorze préconisations, dont la poursuite du dispositif pour trois nouvelles années et le retour de la clause d embauche locale à 1 sur 3. Le gouvernement recevra également, pour la mijanvier, les conclusions de la mission d évaluation qu il a confiée au Conseil économique, social et environnemental, dont les membres sont venus rencontrer mi-novembre les associations et chefs d entreprises des ZFU de Marseille. Ces propositions doivent s inscrire dans le cadre de la réforme de la politique de la ville qui prévoit notamment la transformation des différents zonages (CUCS, ZUS, ZRU..) en «Territoires Prioritaires». C est également le sens des propositions que nous avançons dans le cadre du Pacte de sécurité et de cohésion sociale pour Marseille avec la poursuite des ZFU et l amplification des efforts par la création de zones socialement prioritaires. Cela serait un signe encourageant pour la redynamisation de ces quartiers et apporterait des garanties aux acteurs économiques. Eugène Caselli Président de la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole Qu ils soient publics, privés, destinés aux salariés ou aux habitants, il est délicat de mesurer avec pertinence l impact des services sur un territoire donné. Les sociétés qui y sont installées n ont pas toujours un effet direct sur le territoire en termes d emplois ou de services rendus à la population. Pour autant, le développement des services sur un territoire donné constitue un signe évident de son attractivité. D un point de vue purement statistique, on constate que le poids des services en ZFU est quasiment le même que pour le reste de la ville : il représentait 67,6 % des établissements au 1 er janvier 2012 à Marseille*, 68 % en ZFU Nord Littoral et 62,1 pour la ZFU 14 e et 15 e Sud. En revanche, les services aux salariés sont sous-représentés dans les zones franches urbaines : 3,5 % des établissements en ZFU Nord Littoral, 4,1 % en ZFU 14 e et 15 e Sud contre 6,6 % pour l ensemble de la ville. Cependant, si les quartiers périphériques en général et le territoire Nord en particulier restent moins bien pourvus que le centre-ville en la matière, on a vu apparaître ces dernières années, souvent au sein de programmes d immobiliers d entreprises, une palette de nouveaux services à la personne : restaurants, crèches, banques... Des services qui s adressent en priorité aux entreprises et à leurs salariés, mais qui bénéficient également aux habitants, participant ainsi à la redynamisation du quartier. C est notamment le cas autour de Station Alexandre et de La Palmeraie du Canet, où un pôle de services est en train d émerger avec restaurants, services de santé, centre de remise en forme, crèche, banque, etc. Autant d atouts pour renforcer l attractivité du quartier pour les entreprises, mais aussi pour la population. 2 dossier LA LETTRE D INFORMATION DES ACTEURS DES ZONES FRANCHES URBAINES * Chiffres fournis par l AGAM (source URSSAF emplois salariés privés)

3 DOSSIER compris LES PETITS CHAPERONS ROUGES une crèche pour les salariés, ouverte aux résidents Le groupe «Les Petits Chaperons Rouges» est le pionnier des crèches d entreprises en France. Il a créé son premier établissement en 2004 et gère aujourd hui 150 crèches (dont une trentaine en région Paca) pour un CA de 100 M et plus de salariés. Arrivé en 2009 à Marseille, le groupe a intégré «Les Crèches du Soleil» qui géraient deux établissements en zone franche urbaine : Pavillon Victor à Station Alexandre, créé en 2006, et Rio Tinto à Saumaty, inauguré en «Notre vocation est d apporter un service complémentaire aux modes de garde existants sur un territoire donné en répondant notamment aux besoins spécifiques des entreprises et de leurs salariés», explique Jean-Marc Bovero, directeur PACA et Languedoc Roussillon pour le groupe. Les deux crèches situées en ZFU proposent au total une centaine de places et accueillent plus de 180 familles. «Certains enfants sont accueillis en temps partiel et cela JEAN MARC BOVERO nous permet de répondre à la demande des familles du quartier, dont beaucoup sont à la recherche d accueil occasionnel». Ainsi, pour Rio Tinto, plus de 30% des familles accueillies résident et travaillent à proximité. Ce taux monte à 50 % pour Pavillon Victor. «C est dans la logique même des zones franches urbaines : s il y a un développement de l économie et que les gens du quartier trouvent du travail ou que d autres viennent travailler ici, la demande de services d accueil pour la petite enfance augmente». Le modèle économique des crèches «Les Petits Chaperons Rouges» est basé sur une réservation de places par les entreprises, administrations et collectivités pour leurs salariés ou leurs administrés. Pour les familles, les tarifs appliqués sont les mêmes que dans une structure d accueil publique classique, la seule différence étant que le «tiers financeur» peut être une entreprise, une collectivité locale ou une administration. «Les entreprises ou les structures qui réservent ces places ne doivent pas forcément être basées dans la zone», précise Jean-Marc Bovero. «Ce service s adresse à toutes les tailles d entreprises. Nous avons des grands comptes comme SFR ou des ministères, mais aussi tout un panel de PME, voire de TPE qui réservent un ou deux berceaux». Jean Marc Bovero Tel : dossier 3

4 DOSSIER les ZFU : services compris INVEXIM «Les services attirent et fixent les entreprises» Conseiller en immobilier d entreprise, Maurice Bodenez est à la fois l initiateur, le commercialisateur exclusif et le gestionnaire de La Palmeraie du Canet. «Avec Marc Donia (investisseur et constructeur de ce programme, NDLR) nous voulions créer un pôle attractif, pas seulement du fait qu il soit situé en zone franche urbaine. D abord parce qu il y a concurrence entre les programmes, mais surtout parce que nous voulons travailler sur le long terme et donc rester attractifs, même si le dispositif ZFU venait à disparaître un jour. Pour cela, il faut pouvoir proposer les services attendus par les entreprises, mais aussi par leurs salariés». Une démarche avant tout pragmatique pour Maurice Bodenez qui a listé les carences et recherché les opérateurs susceptibles de les combler. Petit à petit, La Palmeraie du Canet s est ainsi enrichie d un panel de services de plus en plus large : restaurant, snack, centre de remise en forme, salon de coiffure/institut de beauté... Une démarche qui se poursuit aujourd hui encore. «Nous continuons à privilégier les candidats qui apportent des services nouveaux. MAURICE BODENEZ Nous préparons ainsi l arrivée de la SMC début 2014 et nous travaillons avec La Poste pour l implantation d un Carré Pro d ici l été prochain ; un service concret qui va fortement contribuer à l attractivité du site. Certaines entreprises peuvent venir en ZFU par opportunisme, mais si elles y trouvent des services, un accès facile, des parkings et un environnement de qualité comme c est le cas à La Palmeraie du Canet, elles vont réfléchir à deux fois avant de partir. Les services attirent les entreprises et ils les fixent». Si l ambition de Maurice Bodenez est de proposer un espace de qualité, ce n est certainement pas pour le fermer à son environnement. «Les services proposés ici sont largement ouverts aux habitants et aux salariés du quartier. Le site est physiquement ouvert et facilement accessible pour tous». Une démarche qui, depuis juillet dernier, trouve son prolongement avec la Villa St-Charles située en face de La Palmeraie du Canet. Cet espace de m², initié par Marc Donia et Maurice Bodenez, est destiné aux services médicaux et accueille déjà une pharmacie, un laboratoire et un centre médical. «Mon rêve serait d implanter à proximité une boulangerie, une épicerie, un opticien pour finir de recréer un vrai noyau villageois». Maurice Bodenez Tel : LA LETTRE D INFORMATION DES ACTEURS DES ZONES FRANCHES URBAINES

5 DOSSIER EFL CAFE Les événementiels améliorent le quotidien Contrairement à d autres, l EFL Café, sous la houlette de son patron Laurent Amoroso, a su s installer dans la durée à Station Alexandre, en s adaptant à une demande en constante évolution. «Au départ nous étions un café saladerie, mais petit à petit, nous avons proposé des plats du jour et finalement nous sommes devenus un bistrot/brasserie plus classique». Resté fidèle au concept «légumes frais et desserts maison», l établissement accueille une moyenne quotidienne d une cinquantaine de couverts mais peut, certains jours, monter jusqu à 80 voire 100 repas. «Globalement on ressent une baisse de la fréquentation», note cependant Laurent Amoroso. «Les gens que je voyais chaque jour, je ne les vois plus qu une fois par semaine, voire deux ou trois fois par mois. Avec la crise et la baisse du pouvoir d achat, les salariés recherchent des alternatives plus économiques. De plus en plus d entreprises installent des petits réfectoires avec un micro-ondes et les gens ne viennent plus qu exceptionnellement au restaurant pour déjeuner». Heureusement, pour compenser ce reflux de fréquentation individuelle, l EFL Café bénéficie pleinement de la dynamique événementielle de la Station Alexandre. «Les événementiels entreprises, réunions commerciales et séminaires sont très importants pour nous. Parfois, nous accueillons des groupes pendant toute une journée et certaines semaines, nous avons un groupe chaque jour. Nous avons également une dizaine de soirées culturelles par an qui nous génèrent une activité importante». Laurent Amoroso peut aussi compter sur une clientèle de quartier : «Des couples de jeunes qui viennent déjeuner ou des seniors qui viennent l après-midi pour goûter». S il constate une évolution du quartier plutôt positive, le patron du EFL Café regrette cependant le manque de parkings et souhaiterait des extérieurs mieux entretenus et plus de propreté. «Les gens respectent davantage ce qui est propre et bien entretenu». Mais son inquiétude porte surtout sur l avenir du dispositif ZFU. «Aujourd hui il y a des entreprises qui partent, d autres qui arrivent, mais après 2014 que va-til se passer? Est-ce que des entreprises vont continuer à venir s installer ici si la zone franche urbaine disparaît? LAURENT AMOROSO Laurent Amoroso Tel : HÔTEL B&B MARSEILLE ESTAQUE AZEDINE BOUDARENE «En restant en ZFU, nous sommes cohérents avec nos valeurs» En 2007, après plusieurs expériences dans la restauration, Azedine Boudarene et son épouse prennent en gestion le Village Hôtel de Saumaty Séon. Un an plus tard, l établissement passe sous l enseigne B&B qui souhaite privilégier une clientèle d affaires. «Nous avons refait l aménagement et la décoration des chambres afin de mieux répondre aux attentes de cette clientèle», confie Azedine Boudarene. Un choix apparemment judicieux si l on en juge par la fréquentation de l établissement. «L hôtel fonctionne bien. Nous affichons complet toute la semaine avec une clientèle fidèle qui arrive le lundi et repart le vendredi. Nous sommes très bien situés par rapport aux zones commerciales de Grand Littoral, Vitrolles et Plan de Campagne et nous comptons beaucoup de commerciaux parmi nos clients. Nous travaillons également avec les entreprises de la zone franche urbaine et du port». Un succès qui n est certainement pas étranger au développement de l enseigne B&B sur le territoire environnant avec l ouverture d un établissement à la Joliette, un autre sur Euroméditerranée et un projet sur Arenc. Le B&B Marseille Estaque travaille également avec les habitants du quartier, notamment le week-end. «Cette clientèle fait appel à nous lors des événements familiaux, pour les mariages, les fêtes. Nous accueillons également des touristes, notamment étrangers, mais cela reste très saisonnier». Azedine Boudarene Tel : dossier 5

6 PORTRAIT ILS BOUGENT ZFU NORD LITTORAL ALPINEA SHIPPING Précédemment installée à Aix-en-Provence, Alpinea Shipping est arrivée en ZFU en octobre 2013, au 26 avenue André Roussin (13016). Commissionnaire de transport international spécialisé dans le transport des cuirs et peaux, l entreprise compte deux personnes et entend développer activité et embauches en SUD PRÉVENTION SÉCURITÉ poids lourd de la formation professionnelle Lionel Gargano ECO & COM Après six années passées dans la zone d activités d Aix les Milles, l agence Eco & Com s est installée en septembre 2013 en zone franche urbaine, au 74 rue Rabelais dans le 16 e arrondissement. Spécialisée dans la création de supports de communication print et signalétique, l agence compte 4 salariés et 1 gérant. Antoine Rabuel MB SERVICES INDUSTRIES Société de commerce de gros de fournitures et d équipements industriels spécialisée dans la vente export, MB services industries a rejoint la ZFU en septembre Précédemment à Marignane, elle est aujourd hui installée 145 rue Rabelais dans le 16 e arrondissement et compte 1 salarié en plus de son gérant. Morgane Queralto mbservicesindustrie.com Spécialisée dans la formation aux métiers du transport et de la logistique, Sud Prévention Sécurité forme chaque année personnes. Pour faire face à l évolution de la réglementation des métiers du transport, quatre autoécoles régionales affiliées à l Ecole de conduite française (ECF) se sont regroupées au début des années 90 pour fonder Sud Prévention Sécurité. «Nous sommes un institut de formation professionnelle aux métiers du transport et de la logistique, explique Gilbert Cassar, le directeur général de la société. Nous travaillons dans l ensemble de la région Provence-Alpes-Côte d Azur avec des sites à Toulon, Nice, Brignoles, Avignon, Carpentras et Gap». Sud Prévention Sécurité emploie 80 personnes, dont une dizaine à Marseille et forme quelque personnes chaque année. «Nous proposons des formations dédiées aux professionnels de la route ; à la fois des formations initiales (permis poids lourd ou transports en commun, titres professionnels) et des formations réglementaires de réactualisation des connaissances (FIMO, FCO). Nous formons également les professionnels de la logistique, de la manutention et du levage à travers les différentes familles de Certificats d aptitude à la conduite en sécurité (CACES ). Par ailleurs, près de la moitié des moniteurs d auto-école de la région sortent de nos centres.» Initialement installée à Toulon, la société a migré à Marseille en 1996, puis est venue s implanter en ZFU en «Notre arrivée à Marseille répond à un souhait de plus grande proximité avec nos clients : particuliers, demandeurs GILBERT CASSAR d emploi et entreprises. Nous avons également un plateau technique à Vitrolles et l accès est facile depuis St-Henri. Par ailleurs, le fait d être en ZFU nous a clairement aidés à nous développer et à recruter». Pour accompagner sa croissance et gérer le turn over, la société recrute une dizaine de personnes chaque année. «Nous embauchons des personnes qui viennent du transport et qui ont la connaissance du métier. Nous avons également une part importante de personnel administratif et commercial, issu d horizons divers. Aussi, la formation interne est-elle primordiale et à ce titre, les dispositifs proposés notamment par Pôle Emploi sont précieux (Action de formation préalable au recrutement et Préparation opérationnelle à l emploi). Nos métiers sont très techniques, mais nécessitent aussi de grandes aptitudes dans le rapport à l autre». Gilbert Cassar LA LETTRE D INFORMATION DES ACTEURS DES ZONES FRANCHES URBAINES portrait

7 PORTRAIT PHARMACIE DES ROSIERS le pari gagné de la sous-traitance La pharmacie des Rosiers emploie aujourd hui près d une cinquantaine de personnes, dont trente-cinq pour son activité de sous-traitance de préparations magistrales. ILS BOUGENT ZFU 14 e et 15 e SUD EMILIE JOUVE CREATION Jeune créatrice marseillaise, Emilie Jouve a choisi la zone franche urbaine pour créer sa propre entreprise de styliste en novembre Installée aux Ateliers de la Méditerranée, 87 bd de la Méditerranée dans le 15 e arrondissement, Emilie Jouve Création collabore avec plusieurs marques, notamment dans la grande distribution. La jeune styliste prépare également la création de sa propre marque «Emilie Jouve», annoncée pour le début de l année Emile Jouve DENIS GALLICE Créée en 1985 dans le lotissement Les Rosiers, la pharmacie éponyme a été transférée en 1995 à côté du Casino au 106, bd Moretti dans le 14 e arrondissement. Repris au milieu des années 2000 par Denis Gallice, l établissement a la particularité de développer deux activités complémentaires : une activité classique d officine au rez-dechaussée et une activité de sous-traitance en préparations magistrales au 1 er étage. «Il s agit de toutes les préparations spécifiques sur ordonnance, explique Denis Gallice. Compte tenu de l évolution des normes de traçabilité, des investissements et du personnel que cela nécessite, de plus en plus de pharmaciens soustraitent ces préparations. Nous Denis Gallice ne sommes que vingt-cinq en France à le faire et c est une activité qui est plutôt orientée à la baisse, du fait notamment du déremboursement d un certain nombre de préparations». Une activité qui représente environ 50 % du CA de la pharmacie des Rosiers et trente-cinq personnes sur un effectif total de quarante-huit salariés. Pour développer cette activité de sous-traitance, Denis Gallice a dû consentir des investissements importants. «La ZFU a été une opportunité extraordinaire qui nous a permis, grâce aux exonérations fiscales et sociales, de financer les investissements nécessaires au bon moment. Depuis 2005, nous avons embauché une dizaine de personnes dont cinq résidents en ZUS : des préparateurs, mais aussi des personnes qui travaillent au conditionnement et à la logistique». En 10 ans, Denis Gallice a également constaté une évolution du quartier. «Quand j ai repris la pharmacie, le quartier était très différent et beaucoup moins dynamique. Depuis, Casino s est agrandi, il y a eu la création de Station Alexandre, puis de La Palmeraie du Canet. Les choses évoluent positivement. Il y a également des projets de construction à Ste-Marthe et les gens qui travaillent dans les alentours viennent dans le quartier pour manger à midi ; c est beaucoup plus vivant qu il y a dix ans». portrait 7 MA LISTE SCOLAIRE Christophe Armand a repris en mai 2013 la société «Ma liste scolaire» et le site internet associé «www.malistescolaire. com», créés à l origine en 2006 à Auriol. Il est aujourd hui installé en ZFU au 21, bd Kraemer dans le 14 e arrondissement. La société est spécialisée dans la vente de fournitures scolaires et bureautiques par Internet et téléphone ; elle propose également des achats directs à l entrepôt. Christophe Armand PROP ECO Créée en 2004 dans le 11ème arrondissement, PROP éco est une société de propreté spécialisée dans l entretien courant des bâtiments, avec le souci permanent d une empreinte écologique. Après un passage dans le 7 e arrondissement, elle a rejoint en août 2013 la Station Alexandre, bd Charles Moretti. La société compte aujourd hui 58 salariés. Laurent LESIEUR

8 BRÈVES Pôle Emploi : nouveau directeur L agence Pôle Emploi de Mourepiane a un nouveau directeur depuis septembre dernier. Déjà marseillais, Patrice Bes travaillait préalablement au service «Organisation du travail» de la direction régionale. Ses priorités : mettre en place la nouvelle offre de service Entreprise dans le cadre de Pôle Emploi 2015, mettre en corrélation l offre de service Entreprise avec les demandeurs d emploi gérés par l agence, accompagner les entreprises de la ZFU dans leurs démarches de recrutement en lien avec l ensemble des acteurs de l emploi. Kit mobilité pour les entreprises Pôle emploi de Mourepiane : Mission locale : de nouveaux locaux Après l inauguration, en juillet 2013 à Station Alexandre, de la nouvelle antenne des 13 e et 14 e arrondissements de la Mission locale de Marseille, c est celle des 15 e et 16 e arrondissements qui vient d être officiellement inaugurée en novembre. Ouverte au public depuis mars 2013, elle est installée dans l immeuble Grand Ecran, 15 avenue André Roussin (13016), dans des locaux mis à disposition par la Ville de Marseille. De nouveaux espaces plus adaptés pour accueillir jeunes et entreprises des arrondissements du Nord de Marseille. Pour rappel, les antennes de la Mission locale de Marseille s appuient sur la cellule de recrutement pour accompagner les entreprises dans leur recherche de nouveaux collaborateurs (cf notre article en dernière page du journal ZFU n 14). Horaires d ouverture de ces antennes, toutes les deux implantées en ZFU : du lundi au vendredi de 9h à 12h et de 14h à 16h, sauf le jeudi de 9h à 12h seulement. Informations au (13 e et 14 e arr) ou (15 e et 16 e arr) et Plate-forme logistique AP-HM Depuis l été 2013, le quartier de Mourepiane accueille la nouvelle plate-forme logistique de l AP-HM. Sont désormais rassemblées sur un seul terrain, chemin du Ruisseau Mirabeau, la majorité des fonctions logistiques de l AP-HM : restauration, blanchisserie, magasins hôteliers et site de stérilisation. Un outil performant pour gérer le soutien logistique des sites hospitaliers marseillais (Nord, Timone, Conception et hôpitaux sud) et assurer la continuité des opérations de production-livraison-distribution. Un ensemble de quatre bâtiments articulés autour d une place centrale, conçue comme un lieu d échange et de convivialité. Un parking souterrain de 130 places a été prévu ainsi que 37 places extérieures. LE KIT MOBILITÉ : UN NOUVEL OUTIL AU SERVICE DE LA PERFORMANCE ET DE L ATTRACTIVITÉ DE VOTRE ENTREPRISE. Afin de pallier les difficultés de mobilité clairement identifiées comme un frein à l emploi, la Maison de l emploi de Marseille met en place un «Kit mobilité», en partenariat avec les acteurs économiques et institutionnels (Collectivités locales, associations d entreprises, Pôle Emploi, RTM etc.) Destiné aux entreprises, cet outil aura pour objectif d améliorer l attractivité et l accessibilité de l entreprise, d augmenter le bien-être des salariés, de développer leur compétence mobilité, de rendre autonome l entreprise et ses salariés sur cette problématique. Il comprendra ainsi des fiches d information sur les solutions de mobilité et de services, un outil d autodiagnostic pour leur donner une photographie de la gestion des déplacements de leurs salariés et futurs salariés, un quizz mobilité, des conseils de bonnes pratiques et des informations sur les aides mobilité disponibles. Mis en œuvre dans un premier temps auprès d une dizaine de chefs d entreprisestémoins, ce kit mobilité est en ligne sur le site www. mdemarseille.fr depuis le mois de décembre Renseignement : Maison de l emploi ou Recrutez en direct Face au succès de l édition de juin dernier, le Pôle Emploi de Mourepiane organise un nouveau forum «Recrutez en direct» le 7 février Le principe : un job dating entre employeurs de la ZFU Nord Littoral et demandeurs d emplois préalablement ciblés à partir des besoins identifiés des entreprises. Le 14 juin dernier, les onze entreprises présentes ont ainsi proposé 30 postes et rencontré 130 demandeurs d emploi dans la journée. Plus d information au LA LETTRE D INFORMATION DES ACTEURS DES ZONES FRANCHES URBAINES

9 PORTRAIT LE FAUBOURG «le Faubourg» ne perd pas le nord QUESTIONS PRATIQUES IMPÔTS Démarches à l implantation Pour rappel : les exonérations fiscales pour les entreprises implantées en zone franche urbaine ne se font pas automatiquement. Pour en bénéficier, l entreprise doit en faire une demande aux impôts, pour partie au moment de son implantation en ZFU. IS/BIC/BNC Pour ce type d impôt, l entreprise n a plus de démarche à faire au moment de son implantation. Le bénéfice de la ZFU se fait désormais au moment du dépôt de la déclaration de résultat qui doit être rendue avant le 30 avril de l année en cours. LILA DONIA Ouvert fin septembre à La Palmeraie du Canet, «le Faubourg» propose salon de coiffure, institut de beauté, barbier et prêt-à-porter. Lila Donia est amoureuse de sa ville. De toute sa ville, du Sud au Nord. Il y a 8 ans, elle créait «le Faubourg», rue Paradis, un nouveau concept de boutique associant salon de coiffure, institut de beauté et prêt-à-porter. En septembre dernier, elle a inauguré une seconde boutique «Le Faubourg» en ZFU, à La Palmeraie du Canet. «Du 8 e au 14 e, il n y a qu un pas, aime-t-elle rétorquer à ceux qui s étonnent de cette implantation. Il ne faut pas s arrêter à la réputation d un quartier ou d un autre, sinon on cloisonne la ville. Quel que soit le quartier, les gens apprécient et respectent la qualité». Comme son aînée de la rue Paradis, la boutique du Canet propose, sur 180 m², des produits haut de gamme en coiffure et en prêt-à-porter hommes et femmes, mais aussi des soins esthétiques, des massages et même un service de barbier. Lila Donia Tel Petit à petit, le concept trouve son public. Parmi les habitants, mais aussi parmi ceux qui viennent travailler dans le quartier, à la Palmeraie, ou à la Station Alexandre toute proche. «Depuis l ouverture, la fréquentation est plutôt bonne. C est un défi ou plutôt un pari sur l espoir de voir tomber les frontières dans cette ville, mais surtout dans la tête des gens», confie Lila Donia qui compte sur le bouche-à-oreille pour attirer une nouvelle clientèle. «Ce qui m effraye le plus, ce n est pas la réputation d un quartier ou son environnement, mais les gens qui partent et surtout l indifférence. Marseille est tellement vivante et cosmopolite. Il ne faut surtout pas gommer cette identité, mais la cultiver car elle nous donne envie de progresser». Outre la déclinaison éventuelle de son concept dans d autres secteurs de la ville, Lila Donia ambitionne d aller encore plus loin dans le rapprochement Nord-Sud avec la création de l association «Le Faubourg bis» qui a vocation à organiser des événements au profit des enfants hospitalisés, en associant notamment les écoles du 8 e et du Canet. CET La contribution économique territoriale (CET) remplace la taxe professionnelle depuis Elle est composée de deux éléments distincts : la cotisation foncière des entreprises (CFE) et la cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE). 1. CFE -En cas de création : remplir la déclaration annuelle 1447 C qui doit être déposée avant le 31 décembre. Pensez à bien indiquer le lieu d exploitation, le propriétaire des locaux, la superficie occupée en cas de partage des locaux et demander le bénéfice de l exonération en cochant les cases prévues à cet effet dans la rubrique D. - En cas de reprise, déposer également la déclaration 1447 C en indiquant le nom du prédécesseur. Attention : l application du dispositif se détermine, pour le successeur, au regard des années d exonération déjà obtenues chez le prédécesseur. - En cas de transfert : Remplir la déclaration 1447 C dans les mêmes conditions qu en cas de création. / portrait 9

10 PORTRAIT QUESTIONS PRATIQUES PROTEC LEA traque contre les légionelles IMPÔTS (SUITE) 2. CVAE La déclaration 1330 de CVAE est à souscrire à l établissement principal, en cas de pluri établissement. La déclaration de CVAE permet la prise en compte des établissements en ZFU. Pour bénéficier de l exonération de la CVAE au titre de la ZFU, vous devez cocher comme précédemment la 1447C rubrique D. Il est à noter que c est le dépôt de ces déclarations (1447 C et 1447 M) qui vaut option au bénéfice des exonérations pour la CFE et la CVAE. Rappelons enfin que ces imprimés, formulaires et déclarations sont disponibles sur le site : Pour les renseignements relatifs aux déclarations et au paiement de l impôt : SIE 3 e et 14 e arrondissements finances.gouv.fr SIE 2 e, 15 e et 16 e arrondissements finances.gouv.fr SIE 4 e et 13 e arrondissements finances.gouv.fr Votre correspondant : finances.gouv.fr Direction Régionale des Finances Publiques de PACA et du département des Bouches du Rhône - Division des Professionnels 3 place Sadi Carnot Marseille Cedex 02 Laboratoire spécialisé dans la micro biologie de l eau, Protec LEA est aujourd hui leader dans la région pour la recherche de bactéries légionelles dans les eaux sanitaires. Fondé en 2002 à l initiative de laboratoires d analyses médicales, le LEA (Laboratoire Environnement et Agroalimentaire) est spécialisé dans la micro biologie des eaux et des aliments. En 2003, il est racheté par Protec, un laboratoire basé dans l Essonne qui travaille essentiellement dans le secteur de l hygiène des bâtiments et de l amiante, mais qui s intéresse alors à une niche émergente : l analyse des bactéries légionelles de l eau sanitaire et des tours aéroréfrigérantes. «Les analyses de légionelles constituent notre cœur de métier. Elles ont commencé à être fortement recommandées en 2000 et depuis, la législation n a cessé de se renforcer avec pour effet une progression constante des demandes d analyses», explique Vanessa Blachère, responsable du laboratoire de Marseille et du site de Mougins (06). Sur environ échantillons traités chaque année par Protec LEA, concernent directement la recherche de légionelles dans les eaux sanitaires. Les autres échantillons concernent le domaine alimentaire pour les cantines, les restaurants, la restauration collective. La société, accréditée par COFRAC (Comité français d accréditation) et agréée par le ministère de la Santé, emploie une quarantaine de personnes, dont quatorze à Marseille et cinq à Mougins. «Le reste de l effectif est constitué par les techniciens-préleveurs répartis sur l ensemble du territoire national». Installé dans le village d entreprises de St- Henri depuis sa création, le laboratoire a dû louer des surfaces supplémentaires au fur et à mesure de sa croissance. Aujourd hui, les équipes se retrouvent réparties dans trois bâtiments. «Nous recherchons activement un nouveau site qui permettrait de rassembler toutes nos équipes ainsi qu une unité technique déportée du laboratoire d analyse d amiante que Protec a installé à Marseille et qui ne cesse d accroître ses effectifs. Nous ne bénéficions plus du dispositif ZFU, mais notre direction générale veut rester à Marseille ; le secteur Nord nous convient parfaitement car il bénéficie d une excellente desserte autoroutière et se situe à proximité de l aéroport où arrive une part importante de nos échantillons». VANESSA BLACHÈRE Vanessa Blachère Tel : LA LETTRE D INFORMATION DES ACTEURS DES ZONES FRANCHES URBAINES portrait

11 POINT DE VUE FRANÇOIS RANISE Euromed 2 doit être un levier pour le territoire Nord Pour François Ranise, le nouveau président de Cap au Nord Entreprendre, les efforts engagés sur Euromed 2 doivent irriguer tout le territoire Nord. Président d «Arnavant» depuis 2012, François Ranise est également, depuis avril dernier, le nouveau président de Cap Au Nord Entreprendre (CANE) qui fusionne les associations Entrepreneurs en Zone Franche (EZF) et Arnavant. Avant de fonder son entreprise, il y a une vingtaine d années, il était animateur socioculturel et responsable de maisons de quartier à la Ville de Marseille. Un parcours atypique qui lui donne sans doute un regard particulier sur l évolution des zones dites «sensibles». En 1993, il crée Profil, une société spécialisée dans les travaux en hauteur ayant la corde pour moyen d accès, dans les secteurs du bâtiment, de l industrie ou du génie civil. Aujourd hui, Profil emploie 47 personnes pour un CA de 5,3 M. Comment appréhendez-vous l impact d Euromed 2 sur le territoire de Cap au Nord Entreprendre? François Ranise : Sur le principe, je pense que c est une bonne chose d étendre le territoire d Euroméditerranée vers le Nord qui a besoin d un vrai projet d urbanisme, avec requalification des espaces publics, amélioration de la voirie, de l environnement et des services. Notre souci est de veiller à ce que cela se fasse en cohérence avec l ensemble des territoires Nord et en concertation avec tous les acteurs. Il ne faut surtout pas créer un espace d excellence qui repousserait hors de ses frontières administratives tout ce qui ne correspond pas à son standing. L ensemble du territoire Nord a besoin de cohésion et de continuité avec le reste de la ville. Euromed 2 doit être un levier de développement pour ce territoire, permettant d améliorer le maillage entre habitat, services de proximité, transports, entreprises et commerces. Vous évoquez les transports. Estce aujourd hui encore un point noir pour le développement de ces quartiers? François Ranise : Ce qui est annoncé à moyen terme, notamment le développement du tramway et du métro, va dans le bon sens. Mais c est loin d être suffisant. Ce qui manque, c est une gestion de la desserte fine et des transversales. Bien sûr, cela peut passer par une réflexion sur des solutions alternatives telles que le développement du co-voiturage, la création de navettes ou de voiture électriques en libre-service. Mais si l on veut que cela fonctionne durablement, il faut un maillage de transport public renforcé et surtout en interconnexion avec les transports interurbains vers Aix, l Étang de Berre, Aubagne et La Ciotat. Nous travaillons sur un plan de déplacement inter-entreprises, financé par l ADEME et le FEDER. Un cabinet conseil nous accompagne pour dresser un diagnostic et début 2014, nous ferons des propositions précises aux opérateurs de transport publics et privés. En ce qui concerne les zones franches urbaines, quelle est votre position sur l évolution du dispositif? François Ranise : Nous avons activement milité au travers d EZF depuis 1997, et avec tous nos partenaires, dont MPM, pour que le dispositif soit maintenu et même qu il soit prolongé jusqu en Pour le plus long terme, nous souhaitons FRANÇOIS RANISE engager une réflexion la plus large possible avec d autres associations entrepreneuriales afin de dégager une position commune sur l évolution du dispositif. Vous savez les entreprises du territoire Nord doivent s intéresser plus qu ailleurs à leur environnement urbain et humain car cet environnement les impacte, ne serait-ce qu en terme d attractivité du territoire. Sur la durée, on ne peut avoir des entreprises qui marchent et qui gagnent, sur un territoire qui perd. François Ranise point de vue 11

12 ZOOM TOUR D HORIZON IMMOBILIER En ZFU, l initiative privée est essentielle à la dynamique économique. Petit tour d horizon des dernières opérations immobilières en cours de commercialisation. ZFU NORD LITTORAL ZFU 14 e ET 15 e SUD Journal réalisé par : la direction de Pôle Économie et Attractivité du Territoire de la Communauté urbaine Marseille Provence Métropole. En partenariat avec : l Agam, Pôle Emploi, l association Cap Au Nord Entreprendre, l association Entrepreneurs en Zone Franche, la Chambre de Commerce et d Industrie Marseille Provence, la Chambre de Métiers et de l Artisanat, Initiative Marseille Métropole, la DIRECCTE, la direction régionale des Finances publiques, Marseille Rénovation urbaine, la Maison de l Emploi, Mission Marseille Emploi, la Préfecture, l URSSAF, RSI. Directeur de publication : Béatrice Guenebeaud Photos : MPM, François Moura Maquette : Piquet design Impression : Superplan Contact : Raphaëlle de Souza Service Promotion économique : (50 18) Cap Sud rue Xavier Coste Marseille - Immeuble de bureaux neufs à la location et à la vente m² répartis sur 3 niveaux, lots divisibles à partir de 100 m² - Livraison : septembre 2014 Condorcet 120, Rue Condorcet Marseille - Immeuble de bureaux neufs à la location m² répartis sur 2 niveaux, lots divisibles à partir de 40 m² - livraison : décembre Déjà programmés : deux agences bancaires et un laboratoire d analyses médicales Villa Saint Charles 27 bis, bd Charles Moretti Marseille m² de bureaux neufs à la location : Dont m² déjà loués à une pharmacie et un centre médical ; livraison 1 er trimestre Restent 1 000m² livrables mi-2014 pour des activités médicales. Pôle de services de Malpassé Avenue Raymonde Martin, Marseille - Immeuble de bureaux neufs à la vente (bât B3) m² répartis sur 5 niveaux, lots divisibles à partir de 40 m² - Livraison : fin D INFO Communauté urbaine Marseille Provence Métropole Direction Economie et attractivité du territoire Service Entreprises : Laetitia Weill au DÉJA LIVRÉS La Rotonde 3, place de la Rotonde, Saint Joseph Marseille Reste 4 bureaux à louer (de 26 m² à 44 m²) Traverse du Moulin 51, traverse du Moulin à Vent Marseille Restent 154 m² à louer en 4 lots (de 30 à 110 m²) Palmeraie du Canet 22, bd Charles Moretti Marseille Restent 356 m² à louer en plusieurs lots (de 168 m² à 356 m²).

ZFU - TERRITOIRES ENTREPRENEURS ET MESURES FISCALES DE SOUTIEN AUX COMMERCES DE PROXIMITÉ

ZFU - TERRITOIRES ENTREPRENEURS ET MESURES FISCALES DE SOUTIEN AUX COMMERCES DE PROXIMITÉ ZFU - TERRITOIRES ENTREPRENEURS ET MESURES FISCALES DE SOUTIEN AUX COMMERCES DE PROXIMITÉ DIRECTION DE LA VILLE ET DE LA COHÉSION URBAINE Bureau du développement économique et de l emploi Février 2015

Plus en détail

Votre développement en 360

Votre développement en 360 Votre développement en 360 360 d attractivité pour votre activité Une adresse stratégique En choisissant le parc des Gaulnes, vous profitez de l attractivité d un territoire et d une position géographique

Plus en détail

APPEL À CANDIDATURES

APPEL À CANDIDATURES APPEL À CANDIDATURES pour 9 locaux à usage de commerces et de services de proximité Rue Saint Blaise Rue du Clos Paris 20 ème Le contenu de l appel à candidatures Contexte et environnement du projet Objet

Plus en détail

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR

OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR COMMUNIQUE DE PRESSE - Mercredi 1 er octobre 2014 OBSERVATOIRE IMMOBILIER DE PROVENCE LA CONJONCTURE IMMOBILIERE AU 1 ER SEMESTRE 2014 DANS LE VAR Présidée depuis mars 2014 par Jean- Michel LAVEDRINE,

Plus en détail

Marseille. Entre Europe et Méditerranée le futur est à Marseille. Marseille-euroméditerranée

Marseille. Entre Europe et Méditerranée le futur est à Marseille. Marseille-euroméditerranée Marseille Entre Europe et Méditerranée le futur est à Marseille Marseille-euroméditerranée investissements 2 > euroméditerranée Née d une initiative de l Etat et des collectivités territoriales en 1995,

Plus en détail

Une offre complète de. Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse. 60 boutiques. au cœur d un projet urbain ambitieux

Une offre complète de. Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse. 60 boutiques. au cœur d un projet urbain ambitieux Un nouveau Coeur de Ville à Toulouse Une offre complète de 60 boutiques au cœur d un projet urbain ambitieux Toulouse Métropole une agglomération dynamique Croissance démographique la plus élevée d Europe

Plus en détail

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort

L emploi lié au tourisme dans le Territoire de Belfort Chiffres clés 1 207 emplois en moyenne sur l année 2011 dans le Territoire de Belfort*. Soit 850 emplois en équivalent temps plein (dont plus de 700 en zone urbaine). 2,4 % de l emploi total du département.

Plus en détail

«Développement Economique Urbain : redéfinir les modalités de collaboration entre acteurs»

«Développement Economique Urbain : redéfinir les modalités de collaboration entre acteurs» «Développement Economique Urbain : redéfinir les modalités de collaboration entre acteurs» Jeudi 14 Novembre 2013 8h30 17h00 Amphithéâtre du CEREGE Technopôle de l'environnement Arbois Méditerranée Domaine

Plus en détail

BUREAUX : les quartiers les plus prisés à PARIS / LYON / MARSEILLE

BUREAUX : les quartiers les plus prisés à PARIS / LYON / MARSEILLE Communiqué de presse 28 mai 2015 BUREAUX : les quartiers les plus prisés à PARIS / LYON / MARSEILLE BureauxLocaux.com, le 1 er site d annonces immobilières pour les entreprises, publie une infographie

Plus en détail

TAXE SUR LES BUREAUX,

TAXE SUR LES BUREAUX, N o 6705 B N 11213 * 11 (Locaux à usage de bureaux, locaux commerciaux et de stockage, situés en région Île-de-France, art. 231 ter du CGI modifié par l art. 38 de la loi de finances pour 1999) TAXE SUR

Plus en détail

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne

Grand Hameau. Une entrée de ville à la campagne Grand Hameau Une entrée de ville à la campagne Une entrée de ville à la campagne Afin de donner une nouvelle impulsion à son développement, la Ville du Havre a choisi de mettre en valeur les derniers espaces

Plus en détail

LE GUIDE LOI PINEL 2015 OU COMMENT SE CONSTITUER UN PATRIMOINE IMMOBILIER À MOINDRE EFFORT

LE GUIDE LOI PINEL 2015 OU COMMENT SE CONSTITUER UN PATRIMOINE IMMOBILIER À MOINDRE EFFORT LE GUIDE LOI PINEL 2015 OU COMMENT SE CONSTITUER UN PATRIMOINE IMMOBILIER À MOINDRE EFFORT L investissement Pinel, un Investissement immobilier Le site est édité par un groupement de conseillers en gestion

Plus en détail

2 ème semestre 2014. www.arthur-loyd-lr.com. + de 300 locaux disponibles. Cette plaquette sur votre mobile!

2 ème semestre 2014. www.arthur-loyd-lr.com. + de 300 locaux disponibles. Cette plaquette sur votre mobile! 2 ème semestre 2014 + de 300 locaux disponibles www.arthur-loyd-lr.com Cette plaquette sur votre mobile! 1 e r R É S E A U PA R T E N A I R E Vos Contacts Bertrand FILLIETTE Directeur Arthur Loyd EDITO

Plus en détail

LOCAL À LOUER. «ZAC SEGUIN RIVES DE SEINE» Quartier du Trapèze Place Jules Guesde BOULOGNE BILLANCOURT Ilot A4 EST B

LOCAL À LOUER. «ZAC SEGUIN RIVES DE SEINE» Quartier du Trapèze Place Jules Guesde BOULOGNE BILLANCOURT Ilot A4 EST B LOCAL À LOUER «Quartier du Trapèze Place Jules Guesde BOULOGNE BILLANCOURT Ilot A4 EST B 152, bd Haussmann 75008 Paris Tél. : 01 53 53 23 23 Email : contact@devim-commercialisation.com PRÉSENTATION SURFACES

Plus en détail

LA NOUVELLE PLATE-FORME LOGISTIQUE DE L AP-HM DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2010

LA NOUVELLE PLATE-FORME LOGISTIQUE DE L AP-HM DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2010 LA NOUVELLE PLATE-FORME LOGISTIQUE DE L AP-HM DOSSIER DE PRESSE NOVEMBRE 2010 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Partenariat Public Privé Signature du contrat de partenariat entre l AP-HM et le groupement d entreprises

Plus en détail

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux

Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13. I Etat des lieux 1 Projet pour la création de nouveaux ateliers d artistes à Marseille, Association ART 13 I Etat des lieux Le parc d ateliers «publics» loués aux artistes contemporains à Marseille est de : - 10 ateliers

Plus en détail

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine

Vénissy, Un nouveau quartier se dessine Dossier de Presse Vénissy, Un nouveau quartier se dessine GRAND LYON Marie-Laure OUDJERIT Tel. 04 78 63 40 40 Mél. MOUDJERIT@grandlyon.org SERL - Peggy LECUELLE Tel. 04 72 61 50 39 GSM 06 03 98 55 71 Mél.

Plus en détail

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino

Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Le développement de la franchise dans le Groupe Casino Dossier de presse 1 Communiqué de presse Le groupe Casino mise sur la franchise pour accélérer le développement de ses enseignes de proximité Mars

Plus en détail

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92)

CENSI BOUVARD. Residhome Apparthotel Paris Nanterre. Nanterre (92) CENSI BOUVARD 2014 (92) o Prootant du dynamisme de La Défense et de l'attractivité d'une vraie vie de quartier, la résidence Résidhome Paris se situe sur une place bordée de commerces et de restaurants.

Plus en détail

Projet Lyon La Duchère Avancement du programme de renouvellement urbain

Projet Lyon La Duchère Avancement du programme de renouvellement urbain Projet Lyon La Duchère Avancement du programme de renouvellement urbain Visite de terrain Jeudi 10 février 2011 Le quartier de La Duchère, dans le 9 e arrondissement de Lyon, bénéficie d un programme de

Plus en détail

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs

Avec vous, pour vous. Vienne. pour. Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive. avec Thierry Kovacs élections municipales 23 et 30 mars 2014 Avec vous, pour vous pour Vienne Chapitre 01 Avec vous, construisons une ville encore plus dynamique et attractive avec Thierry Kovacs Édito Chère Madame, Cher

Plus en détail

NORD (59) ROUBAIX Roubaix Est : Moulin, Potennerie, Sainte Elisabeth, Pile, Sartel Carihem, Trois ponts (ZRU - Liste prioritaire ANRU) Commerce diffus

NORD (59) ROUBAIX Roubaix Est : Moulin, Potennerie, Sainte Elisabeth, Pile, Sartel Carihem, Trois ponts (ZRU - Liste prioritaire ANRU) Commerce diffus NORD (59) ROUBAIX Roubaix Est : Moulin, Potennerie, Sainte Elisabeth, Pile, Sartel Carihem, Trois ponts (ZRU - Liste prioritaire ANRU) Le dispositif commercial existant Nature et composition Concentrations

Plus en détail

Rapport d activité 2013. Dynamiser les quartiers par la création d entreprise

Rapport d activité 2013. Dynamiser les quartiers par la création d entreprise Rapport d activité 2013 Dynamiser les quartiers par la création d entreprise Sommaire Les chiffres clés p 3 Nos missions p 4 La sensibilisation p 5 La sensibilisation p 6 Planet ADAM en chiffres p 7 Antenne

Plus en détail

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014

Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville. Août 2014 Offre de la Caisse des Dépôts sur le développement économique des Quartiers Prioritaires de la Politique de la Ville Août 2014 2014, année de la nouvelle loi de programmation pour la ville et la cohésion

Plus en détail

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte» ou à titre

Plus en détail

Maison des Services Publics

Maison des Services Publics brignoles.fr la Maison des Services ublics Une porte d entrée unique pour tous... pour vous faciliter la vie au quotidien! Un peu d histoire Au XIII e siècle, l établissement servit d abord d hospice.

Plus en détail

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte», par un

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte» ou à titre

Plus en détail

!! "#$%&'(%)*+,-.)/('0#-11#)#%)*#)2-$#

!! #$%&'(%)*+,-.)/('0#-11#)#%)*#)2-$# !! "#$%&'(%)*+,-.)/('0#-11#)#%)*#)2-$# À partir des données collectées auprès des différents part!"#$%!&'(!')*+,-(!.'/0-&',%0-/!%!1'2$-après un premier recensement quantitatif et cartographié des principales

Plus en détail

1 er semestre 2015. Nouvelle jeunesse pour Arthur Loyd. N attendez plus nos publications Inscrivez-vous à notre newsletter

1 er semestre 2015. Nouvelle jeunesse pour Arthur Loyd. N attendez plus nos publications Inscrivez-vous à notre newsletter 1 er semestre 2015 Nouvelle jeunesse pour Arthur Loyd N attendez plus nos publications Inscrivez-vous à notre newsletter w w w. a r t h u r - l o y d - v a u c l u s e. c o m Cette plaquette sur votre

Plus en détail

12 LE ZOOM. Euroméditerranée en ZFU?? LE ZOOM

12 LE ZOOM. Euroméditerranée en ZFU?? LE ZOOM 12 LE ZOOM Euroméditerranée en ZFU?? L extension d environ 170 hectares du périmètre d Euroméditerranée va concerner une petite partie des territoires en zone franche urbaine. François Jalinot, directeur

Plus en détail

Comité de Pilotage Ligne Nouvelle Provence Côte d Azur 23 septembre 2013

Comité de Pilotage Ligne Nouvelle Provence Côte d Azur 23 septembre 2013 Comité de Pilotage Ligne Nouvelle Provence Côte d Azur 23 septembre 2013 E-LGVPACA.1-PRG-CPI.C08-PRD-RFF-00001 Comité de Pilotage du 23 septembre 2013 Ordre du jour du COPIL : Conclusions du rapport de

Plus en détail

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E

C O M M U N I Q U E D E P R E S S E Conclusion d un accord de partenariat pour l implantation d une usine au sein d Atlantic Free Zone à Kénitra De gauche à droite : M. Abdellatif Hadj Hamou, Président du Directoire de MEDZ, M. Alexandre

Plus en détail

Création d une plateforme mutualisée de soins associée à une offre touristique

Création d une plateforme mutualisée de soins associée à une offre touristique Pôle Santé Méditerranée Création d une plateforme mutualisée de soins associée à une offre touristique Marseille, le 12 juillet 2011 Fruit d une réflexion et d une vision partagée, le Pôle Santé Méditerranée

Plus en détail

Marseille Provence Métropole à la rescousse des tours d'euromed

Marseille Provence Métropole à la rescousse des tours d'euromed Page 1 sur 5 Marseille Provence Métropole à la rescousse des tours d'euromed 09 mars 2014 Par Louise Fessard et Jean-François Poupelin (le Ravi) - Mediapart.fr Golem image Afin de faire entrer Marseille

Plus en détail

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs

le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs LIVRET D ACCUEIL le Service d Accompagnement à la Vie Sociale Fondation Maison des Champs 23, rue du docteur potain 75019 Paris 01 53 38 62 50 Portraits des membres du groupe d expression du SAVS par Catel

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2014

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2014 Le point sur ( ) Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2014 L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se

Plus en détail

PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES : PRÉSENTATION DU NOUVEAU DISPOSITIF ET DE LA CAMPAGNE DE COMMUNICATION RÉGIONALE

PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES : PRÉSENTATION DU NOUVEAU DISPOSITIF ET DE LA CAMPAGNE DE COMMUNICATION RÉGIONALE PERMANENCE DES SOINS AMBULATOIRES : PRÉSENTATION DU NOUVEAU DISPOSITIF ET DE LA CAMPAGNE DE COMMUNICATION RÉGIONALE DOSSIER DE PRESSE 12 DÉCEMBRE 2012 Contact Presse : Agathe LOBET Courriel : agathe.lobet@ars.sante.fr

Plus en détail

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles

PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles PARC DES EXPOSITIONS de la Porte de Versailles I- LE PARC DES EXPOSITIONS AUJOURD HUI Bien positionné sur les classements internationaux, Paris est une destination phare du tourisme d affaires au niveau

Plus en détail

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017

POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 LE PACTE : un outil pragmatique et partenarial au service des habitants et des acteurs économiques POUR LE DÉVELOPPEMENT DU TERRITOIRE D EST ENSEMBLE 2014-2017 Depuis sa création Est Ensemble a fait du

Plus en détail

Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais. Synthèse des résultats

Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais. Synthèse des résultats Contrat d étude prospective de l emploi et de LA formation de la filière santé dans le Nord-Pas de Calais Synthèse des résultats Septembre 2013 Etude coordonnée par Dispositif soutenu et financé par Le

Plus en détail

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard

résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard résidence condorcet - aubervilliers (93) investissement LMNP Scellier-Bouvard Sommaire La résidence au cœur d un quartier en plein essor P03 plan d accès à la résidence P04 La résidence et les étudiants

Plus en détail

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES

achat shopping fidèlisation animation magnétic communication magnétic communication magnéti CENTRES COMMERCIAUX VILLAGES trafic DE MARQUES achat animation fidèlisation shopping CENTRES COMMERCIAUX & DE MARQUES VILLAGES trafic Partenaire des Centres Commerciaux La promesse d un centre de vie Aujourd hui, les centres commerciaux évoluent dans

Plus en détail

1 er semestre 2014. www.arthur-loyd-lr.com. Avec plus de 80 % de renouvellement des offres. + de 300 locaux disponibles

1 er semestre 2014. www.arthur-loyd-lr.com. Avec plus de 80 % de renouvellement des offres. + de 300 locaux disponibles 1 er semestre 2014 Avec plus de 80 % de renouvellement des offres + de 300 locaux disponibles www.arthur-loyd-lr.com Cette plaquette sur votre mobile! 1 e r R É S E A U PA R T E N A I R E Vos Contacts

Plus en détail

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise

Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Septembre 2014 Implantation économique, foncier et immobilier d entreprise Quelles sont les attentes des entreprises en Loire-Atlantique? Afin de mieux cerner globalement la demande des entreprises de

Plus en détail

Foncia. Votre référence habitat. Le groupe FONCIA

Foncia. Votre référence habitat. Le groupe FONCIA Foncia. Votre référence habitat Le groupe FONCIA Foncia. Votre référence habitat Le groupe Foncia allie la proximité avec le client et la force d un grand groupe expérimenté et performant. Photo DR Foncia,

Plus en détail

LOCAL A LOUER : Réf TS3

LOCAL A LOUER : Réf TS3 LOCAL A LOUER : Réf TS3 A usage Commercial Artisanal Industriel ou Logistique Directement au propriétaire : Groupe Omerin Zone industrielle 63600 AMBERT Contacts : Sylvie PERET - Tél. 06 77 85 88 59 e-mail

Plus en détail

Chap 8 : L agencement de l unité commerciale I. L organisation de l espace de vente dans une grande surface

Chap 8 : L agencement de l unité commerciale I. L organisation de l espace de vente dans une grande surface Chap 8 : L agencement de l unité commerciale I. L organisation de l espace de vente dans une grande surface A. L organisation de la circulation dans le magasin B. L implantation des rayons 1. Les contraintes

Plus en détail

Dossier de presse municipales 2014. Les candidat-e-s s engagent à faire de leur ville une capitale de l entrepreneuriat social

Dossier de presse municipales 2014. Les candidat-e-s s engagent à faire de leur ville une capitale de l entrepreneuriat social Dossier de presse municipales 2014 LE PACTE DU MOUVES : Les candidat-e-s s engagent à faire de leur ville une capitale de l entrepreneuriat social Sommaire 1. Communiqué de presse 1 2. LES objectifs de

Plus en détail

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans

47 équipements. Un projet urbain singulier et pluriel! Est Ensemble, une ambition métropolitaine. 1,8 million de m² constructibles à horizon 15 ans 9 villes Est Ensemble, une ambition métropolitaine La Communauté d agglomération Est Ensemble a été créée le 1 er janvier 2010. Située aux portes de Paris, elle regroupe 9 villes de Seine-Saint-Denis Bagnolet,

Plus en détail

Groupe Alain Guiboud

Groupe Alain Guiboud Groupe Alain Guiboud A chacun ses objectifs, A chacun son opportunité. Frédéric M, Leader depuis 25 ans en vente directe dans le secteur des Produits de Beauté Naturels, du bien-être, des Parfums et des

Plus en détail

entreprendre et réussir en seine-et-marne

entreprendre et réussir en seine-et-marne entreprendre et réussir en seine-et-marne 3 métiers : informer Etre informé, c est pouvoir agir en connaissance de cause. Alimentée par son réseau de partenaires, l agence recueille toutes les informations

Plus en détail

du 11 mars au 17 avril EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES

du 11 mars au 17 avril EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES Les rencontres emploi du numérique métropole 2014 du 11 mars au 17 avril 2014 EURATECHNOLOGIES HAUTE BORNE PLAINE IMAGES EURASANTÉ MAISONS DE L EMPLOI PÔLE EMPLOI ENTREPRISES ET CITES JOBS DATING VISITES

Plus en détail

Le Groupement d Employeurs, ce n est pas :

Le Groupement d Employeurs, ce n est pas : Le Groupement d Employeurs, ce n est pas : - De l intérim ; - Du consulting ; - Une société de portage-salariale ; - Du multi salariat ; Alors le GE, c est quoi au juste? Alors le GE, c est quoi au juste?

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur SPÉCIAL DOM Le point sur SPÉCIAL DOM Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte»

Plus en détail

1 ère EDITION 2015 CLERMONT-FERRAND ENTREPRISES ESPACES ACTIVITÉS BUREAUX COMMERCES. 1 er Réseau PARTENAIRE

1 ère EDITION 2015 CLERMONT-FERRAND ENTREPRISES ESPACES ACTIVITÉS BUREAUX COMMERCES. 1 er Réseau PARTENAIRE 1 ère EDITION 2015 ESPACES ENTREPRISES ACTIVITÉS BUREAUX COMMERCES 1 er Réseau PARTENAIRE Chiffres clefs EDITO Nous vous présentons notre nouvelle édition de notre ESPACE ENTREPRISE dans laquelle vous

Plus en détail

INAUGURATION DES PLACES ESPERCIEUX, ARVIEUX ET DE LA RUE DES DOCKS. Dossier de presse

INAUGURATION DES PLACES ESPERCIEUX, ARVIEUX ET DE LA RUE DES DOCKS. Dossier de presse INAUGURATION DES PLACES ESPERCIEUX, ARVIEUX ET DE LA RUE DES DOCKS Dossier de presse Marseille-Euroméditerranée, le 3 juillet 2009 1 EUROMEDITERRANEE L OPERATION QUI TRANFORME MARSEILLE Opération de réaménagement

Plus en détail

LES ZONES FRANCHES URBAINES

LES ZONES FRANCHES URBAINES LES ZONES FRANCHES URBAINES HIDS 26 juin au 1 er juillet 2011 Consolide les données de suivi socioéconomique à l échelle des 4 ZFU. Tableau de bord des ZFU ZFU La Duchère (Lyon 9) 10 200 hab ts en 2006

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. >> Inauguration du village d entreprises, rue Josquin-Desprez.

DOSSIER DE PRESSE. >> Inauguration du village d entreprises, rue Josquin-Desprez. DOSSIER DE PRESSE >> Inauguration du village d entreprises, rue Josquin-Desprez. LE VILLAGE D ENTREPRISES La création du village d entreprises de la rue Josquin-Desprez à Valenciennes est une opération

Plus en détail

NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet

NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet NOGENT-LE-ROTROU (28 - Eure-et-Loir) Redynamisation du centre commercial «Les Gauchetières» Note descriptive du projet Restructuration du pôle commercial «Les Gauchetières» à Nogent-le-Rotrou_27 janvier

Plus en détail

EN 2008, LA MAT. toujours PLUS

EN 2008, LA MAT. toujours PLUS ensemble EN 2008, LA MAT vous OFFRE toujours PLUS de SERVICES! Du NOUVEAU côté PROVINCE! sommaire edito Marcel SOUFFLET, Président de La MAT 4_ 5_ 6_ 7_ TOUJOURS PLUS d avantages DÉCOUVREZ nos partenaires!

Plus en détail

de la création d entreprise Vous aider à chaque étape de votre projet

de la création d entreprise Vous aider à chaque étape de votre projet GUIDE de la création d entreprise Vous aider à chaque étape de votre projet De l idée au projet ÉTAPE 1 DE L IDÉE AU PROJET ÉTAPE 2 CONSTRUCTION DU PROJET ÉTAPE 1 Communauté d agglomération Val de France

Plus en détail

l an née Capitale culture et quartiers Nord 2 dossier repenser l espace public résidence chez Azur Offset DOSSIER EDITO Quartiers créatifs

l an née Capitale culture et quartiers Nord 2 dossier repenser l espace public résidence chez Azur Offset DOSSIER EDITO Quartiers créatifs DOSSIER culture et quartiers Nord EDITO l an née Capitale Le statut de Capitale européenne de la Culture offre à la métropole marseillaise une immense opportunité pour faire connaître son patrimoine, sa

Plus en détail

Office Avenue. Montrouge Hauts de Seine (92) Espaces Business Montrouge. A partir de 97.251 HT. Mobilier et équipement inclus Rentabilité 4,60% HT

Office Avenue. Montrouge Hauts de Seine (92) Espaces Business Montrouge. A partir de 97.251 HT. Mobilier et équipement inclus Rentabilité 4,60% HT Office Avenue Montouge (92) office-avenue.fr Office Avenue office-avenue.fr Espaces Business Montrouge A partir de 97.251 HT Mobilier et équipement inclus Rentabilité 4,60% HT Montrouge Hauts de Seine

Plus en détail

Au-delà du commerce lui-même, l'urbanisme

Au-delà du commerce lui-même, l'urbanisme Grand Angle Au-delà du commerce lui-même, l'urbanisme commercial touche aussi fortement les consommateurs, qu ils soient résidents ou de passage, et plus largement toute l économie de notre territoire,

Plus en détail

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire

Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire Vision stratégique du développement culturel, économique, environnemental et social du territoire PROJET D ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE OCTOBRE 2014 TABLE DES MATIÈRES POURQUOI UN ÉNONCÉ DE VISION STRATÉGIQUE?...

Plus en détail

Les Mutuelles du Soleil

Les Mutuelles du Soleil Les Mutuelles du Soleil Présentation La force d un groupe à vos côtés Histoire d un grand groupe 2004 : Création du groupe Les Mutuelles du Soleil, héritier de 75 ans d expérience Issues de plusieurs fusions

Plus en détail

APPEL A CANDIDATURE MISE EN LOCATION D UN LOCAL DU BAILLEUR PARIS HABITAT OPH POUR LA MISE EN PLACE D UNE ACTIVITE

APPEL A CANDIDATURE MISE EN LOCATION D UN LOCAL DU BAILLEUR PARIS HABITAT OPH POUR LA MISE EN PLACE D UNE ACTIVITE APPEL A CANDIDATURE MISE EN LOCATION D UN LOCAL DU BAILLEUR PARIS HABITAT OPH SUR LE TERRITOIRE DE LA PORTE DE VANVES PARIS 14 EME POUR LA MISE EN PLACE D UNE ACTIVITE DEDIEE A L ECONOMIE SOCIALE ET SOLIDAIRE

Plus en détail

LOCAL À LOUER. «ZAC SEGUIN RIVES DE SEINE» Quartier du Trapèze BOULOGNE BILLANCOURT Ilot B1 Passage Pierre Bézier

LOCAL À LOUER. «ZAC SEGUIN RIVES DE SEINE» Quartier du Trapèze BOULOGNE BILLANCOURT Ilot B1 Passage Pierre Bézier LOCAL À LOUER «Quartier du Trapèze BOULOGNE BILLANCOURT Ilot B1 Passage Pierre Bézier 152, bd Haussmann 75008 Paris Tél. : 01 53 53 23 23 Fax : 01 53 53 23 29 Email : contact@devim-commercialisation.fr

Plus en détail

Le Guide de l Investissement en Résidence Services Seniors OVELIA

Le Guide de l Investissement en Résidence Services Seniors OVELIA Le Guide de l Investissement en Résidence Services Seniors OVELIA SOMMAIRE 1. Définition d une résidence services seniors OVELIA 2. Les atouts de cet investissement A / Un marché porteur B / Un investissement

Plus en détail

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe.

ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. ATHELIA V L offre foncière et immobilière pour l économie tertiaire et l industrie de pointe. L économie de la connaissance et l industrie : au cœur de la stratégie de développement économique de MPM

Plus en détail

SCPI. Pierre à pierre, tout est affaire de régularité

SCPI. Pierre à pierre, tout est affaire de régularité SCPI Pierre à pierre, tout est affaire de régularité Qu est-ce qu une SCPI? Une Société Civile de Placement Immobilier (SCPI) est la propriété collective de biens immobiliers exprimée en parts détenues

Plus en détail

La mutualisation du stationnement

La mutualisation du stationnement La mutualisation du stationnement Eric GANTELET, Président SARECO SARECO est un bureau d études spécialisé sur les questions de stationnement qui conseille les collectivités territoriales depuis la définition

Plus en détail

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19

Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Consultation d acquéreurs en vue de la réalisation du programme de la Z.A.C. des Bergères ILOT DE LA ROTONDE - LOT N 19 Eco-quartier des Bergères - Cahier des Charges de la consultation d acquéreurs ILOT

Plus en détail

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER

ÉDUCATION Côtes d Armor. Collèges publics. Charte de la restauration collective DIRECTION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER ÉDUCATION Côtes d Armor Collèges publics DIRECTION ÉDUCATION JEUNESSE PATRIMOINE IMMOBILIER Charte de la restauration collective Préambule Dans le cadre de l article 82 de la loi du 13 août 2004, le Département

Plus en détail

Premier banquier de l immobilier

Premier banquier de l immobilier Premier banquier de l immobilier 2 e groupe bancaire en France 2e banque des particuliers 2e banque principale 2e pour les crédits immobiliers 2e pour l'épargne 1ère banque des PME 2e banque des professionnels

Plus en détail

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique." Programme. Michel Petiot.

Maréchal Ardans-Vilain. Denis. Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique. Programme. Michel Petiot. Canton Meudon - Chaville élections départementales Denis Cécile Maréchal Ardans-Vilain Alice Carton Michel Petiot Programme "Nos priorités : la jeunesse, la solidarité et le développement économique."

Plus en détail

Séminaire «AGIR Ensemble pour l énergie» 19 mai 2011. Compte-rendu de l Atelier n 1 Approche pédagogique ciblée

Séminaire «AGIR Ensemble pour l énergie» 19 mai 2011. Compte-rendu de l Atelier n 1 Approche pédagogique ciblée Séminaire «AGIR Ensemble pour l énergie» 19 mai 2011 Compte-rendu de l Atelier n 1 Approche pédagogique ciblée Présentation de 3 projets sur les changements de comportements auprès de différentes populations

Plus en détail

SEMINAIRES Business Méditerranée Le SALON

SEMINAIRES Business Méditerranée Le SALON 1ère édition Mercredi 17 et Jeudi 18 OCTOBRE 2007 PALAIS DES CONGRES - PARC CHANOT Marseille 2 JOURS POUR LES PROFESSIONNELS DU SEMINAIRE, INCENTIVE ET TOURISME D AFFAIRES. Dossier de Présentation du Salon

Plus en détail

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays

2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays Module 2 : Services à la population 2.1 - Améliorer l offre de soins sur le Pays réservée : 400 000 OBJECTIFS STRATÉGIQUES - Développer les solidarités locales et l'accessibilité de tous aux services (Axe

Plus en détail

Boudème Les Deux-Portes

Boudème Les Deux-Portes Le quartier de Boudème Les Deux-Portes Bienvenue chez vous! Mieux connaître son quartier pour mieux en profiter : voici, en substance, l objectif de ce fascicule conçu par la Ville de Martigues et destiné

Plus en détail

OFFRE A LA UNE. Disponibilité Immédiate NEWSLETTER AGENCE. Edito IMMOBILIER D ENTREPRISE

OFFRE A LA UNE. Disponibilité Immédiate NEWSLETTER AGENCE. Edito IMMOBILIER D ENTREPRISE SLETTER AGENCE Luxembourg - IMMOBILIER D ENTREPRISE OFFRE A LA UNE Edito Nous entamons à présent la dernière ligne droite de cette année 2010. Une année encore délicate aux vues du contexte économique

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014

CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» SESSION PLENIERE DES 19 ET 20 JUIN 2014 CAHIER DES CHARGES DE L APPEL A PROJETS REGIONAL «INNOVATION» I.Contexte : Convaincue de l intérêt stratégique de l innovation pour le renforcement de la compétitivité des entreprises, la a lancé un appel

Plus en détail

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012

Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres. 18 septembre 2012 Caisse régionale de Crédit Agricole Mutuel Charente-Maritime Deux-Sèvres 18 septembre 2012 Sommaire Communiqué de synthèse P. 1 Le projet de regroupement des fonctions support : un projet stratégique P.

Plus en détail

Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain!

Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain! Loire et CHU : imaginons l hôpital de demain! CHU de Nantes Envoyé le 13/03/2015 Le Centre Hospitalier Universitaire de Nantes est un établissement public de santé. Il a pour principales missions d assurer

Plus en détail

Fiche Signalétique Générale Décembre 2010 contact : franchise.multifood@gmail.com

Fiche Signalétique Générale Décembre 2010 contact : franchise.multifood@gmail.com 1 PRESENTATION DE NOTRE PROJET DE DEVELOPPEMENT 2 NOTRE STRATEGIE DE DEVELOPPEMENT : Lancement de la Franchise MultiFood 2-1 CARACTERISTIQUES Nous développons à la fois des implantations de restaurants

Plus en détail

Comité de ligne de la Côte Bleue «Marseille Port de Bouc Miramas» Carry-le-Rouet lundi 18 mai 2015

Comité de ligne de la Côte Bleue «Marseille Port de Bouc Miramas» Carry-le-Rouet lundi 18 mai 2015 1/5 Direction des transports et des grands équipements Service des Transports Régionaux INTERVENANTS : CONSEIL RÉGIONAL : Jean-Yves PETIT, Vice-président délégué aux transports et à l éco-mobilité Nathalie

Plus en détail

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques

Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques Les Points de vente collectifs de PACA Etat des lieux et dynamiques 1. Contexte et enjeux de l enquête L état des lieux des collectifs d agriculteurs en PACA (Trame / FRGEDA PACA - 2010) Intérêt grandissant

Plus en détail

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014 L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS Juin 2014 Contacts BVA : Céline BRACQ Directrice BVA Opinion Lilas BRISAC Chargée d études 01 71 16 88 00

Plus en détail

PRÉ-PROGRAMME. www.hopitalexpomed.com FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE

PRÉ-PROGRAMME. www.hopitalexpomed.com FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE PRÉ-PROGRAMME UNE MANIFESTATION FÉDÉRATION HOSPITALIÈRE DE FRANCE EN ASSOCIATION AVEC EN PARTENARIAT AVEC AVEC LE SOUTIEN DE UN SALON D EXPOSITION Des visiteurs professionnels du secteur de la santé Directeurs

Plus en détail

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015

LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 LES RENDEZ-VOUS de l AdCF AGENDA 2015 Institués dès 2000 par l AdCF, au lendemain de la naissance des premières communautés d agglomération issues de la loi Chevènement, le Club des agglomérations et la

Plus en détail

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC

COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC. 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC COMPTE-RENDU D ACCREDITATION DE LA CLINIQUE CHIRURGICALE DE BORDEAUX-MÉRIGNAC 9, rue Jean-Moulin 33700 MERIGNAC Août 2003 SOMMAIRE COMMENT LIRE LE «COMPTE-RENDU D ACCREDITATION»... p.3 PARTIE 1 PRESENTATION

Plus en détail

LA SOLUTION LOGEMENT POUR VOS SALARIÉS

LA SOLUTION LOGEMENT POUR VOS SALARIÉS LA SOLUTION LOGEMENT POUR VOS SALARIÉS Cil Méditerranée : une ambition et des valeurs p. 3 L union fait la solution! p. 4 Produits et services action logement p. 6 Le logement locatif p. 6 L accession

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime autoentrepreneur. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2015

Le régime. L activité déclarée sous le régime autoentrepreneur. Auto-entrepreneur. À jour au 1 er janvier 2015 Le point sur ( ) Le régime Auto-entrepreneur À jour au 1 er janvier 2015 L activité déclarée sous le régime autoentrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se

Plus en détail

EPF Languedoc Roussillon Communautés de Communes Clermontais et de la Vallée de l Hérault Mandataire : Diagnostics Fonciers lot 4 Co-traitants : Lancement et échanges Comité de pilotage 3 Décembre 2013

Plus en détail

PDIE GIHVA. Groupement des Industries de la Haute Vallée de l Arc 13 MARS 2009

PDIE GIHVA. Groupement des Industries de la Haute Vallée de l Arc 13 MARS 2009 PDIE GIHVA Groupement des Industries de la Haute Vallée de l Arc 13 MARS 2009 Le Groupement des Industries de la Haute Vallée de l Arc Association loi 1901, créée en 1994 60 Entreprises adhérentes 6500

Plus en détail

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!»

Rencontres Solidaires en Rhône-Alpes Edition 2010. «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Edition 2010 «L économie sociale et solidaire, une invitation à vivre autrement!» Après trois premières éditions qui ont rassemblé plus de 25 000 rhônalpins, la Région Rhône-Alpes lance, en partenariat

Plus en détail

SITUATION DE LA RÉSIDENCE

SITUATION DE LA RÉSIDENCE SITUATION DE LA RÉSIDENCE Les avantages d une vie proche de la nature avec un accès rapide au cœur de la cité. LYON, alliance parfaite entre tradition et modernité Lyon, classée au patrimoine mondial de

Plus en détail

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct.

I. Marché du travail et emploi salarié privé. Evolution du nombre de demandeurs d emploi (cat ABC) à fin octobre 2012. Oct. 2011 Oct. M a i s o n d e l E m p l o i L es Cahier s J a n v i e r 2 0 1 3 - N u m é r o 1 9 Avec la participation de : Ce cahier construit par et pour les acteurs de l Emploi, de la Formation et du Développement

Plus en détail