LA PREVENTION TECHNIQUE DE LA MALVEILLANCE LES COMMERCES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LA PREVENTION TECHNIQUE DE LA MALVEILLANCE LES COMMERCES"

Transcription

1 LA PREVENTION TECHNIQUE DE LA MALVEILLANCE LES COMMERCES

2 DEFINITION «La prévention technique de la malveillance recouvre l'ensemble des mesures d'urbanisme, d'architecture ou techniques visant à prévenir la commission d'actes délictueux ou à les rendre moins profitables» (Loi N du 29 août 2002)

3 «Ne défendez jamais vos biens au péril de votre vie» «UNE VIE A BIEN PLUS DE VALEUR QUE N'IMPORTE QUEL BIEN»

4 QUELLES SONT LES PRINCIPALES MENACES? Les vols avec violences aux personnes ; Les vols avec séquestrations de personnes ; Les vols à main armée ; Les vols avec effraction avec ou sans voiture bélier. Les vols à l'étalage

5 LE DELINQUANT EST UN ETRE RATIONNEL Son objectif est d obtenir un maximum de gain en prenant un minimum de risque LE FACTEUR TEMPS EST DONC ESSENTIEL

6

7 STRATEGIE DE DEFENSE DES MESURES TECHNIQUES DES MESURES HUMAINES DES MESURES D'ORGANISATION

8 LES COMMERCES

9 LES MESURES TECHNIQUES (PERIMETRIE) Recommandations sur le plan mécanique : La structure des locaux : Homogénéité entre les murs, les dormants et les ouvrants. La devanture doit être résistante à l'enfoncement et à l'arrachage. Elle doit être protégée par : - un rideau à lames perforées avec un dispositif anti-dégondage en partie basse avec serrure renforcée ; - un vitrage retardateur à l'effraction ; - des bornes anti bélier (éventuellement). Nota : L'aménagement des vitrines ne doit pas masquer l'intérieur de la boutique. L'entrée principale doit être protégée par : - bloc porte résistant à l'effraction avec serrure trois points au minimum ; - rideau métallique à lames perforées avec un dispositif anti-dégondage en partie basse avec serrure renforcée.

10 LES MESURES TECHNIQUES (PERIMETRIE) Recommandations sur le plan mécanique : Les issues secondaires et l'environnement des locaux. Les portes seront constituées d'un bloc porte de qualité et résistant à l'effraction. Elles doivent être en permanence verrouillées voire contrôlées par alarme sonore. L'ajout d'un judas optique,d'un entrebailleur ou tout autre mode de surveillance (vidéo) avec éclairage sous détection de mouvement est également recommandé. (attention aux poses cigarettes). Recommandations sur le plan électronique et électrique : Adaptation de l'éclairage au dispositif de vidéo et à l'éclairage public La détection d'alarme (détection au choc et à l'ouverture) pour la devanture et les ouvrants et si dispositif sonore = autorisation du maire). La vidéoprotection La vidéoprotection nécessite autorisation préfectorale + normes. La LOPSI II va offrir la possibilité de surveiller les abords immédiats. Peut servir d'aide à la levée de doute aux sociétés de télésurveillance.

11 LES MESURES TECHNIQUES (VOLUMETRIE) Recommandations sur le plan mécanique : La zone de réception et de vente doit être visible depuis la voie publique. Aménagement de la surface de vente pour surveiller en permanence l'intégralité de la marchandise exposée (pour les angles morts penser aux miroirs et à la vidéo). Pour les marchandises de valeur à proximité de la caisse et dans des vitrines protégées résistantes à l'effraction et munies de serrures de sécurité. Les zones techniques ou privées Les zones techniques ou privées (réserve). Préférer un coffre à tirelire implanté dans l'espace le moins exposé avec serrure horaire ou dispositif à ouverture différée. Attention moins de 500kg nécessite d'un scellement au sol et ou d'une fixation à un mur porteur. Information de ce dispositif en plusieurs langues. La temporisation ne doit pas être inférieure à 20mm. Les blocs portes de ce local doivent être résistants à l'effraction.

12 LES MESURES TECHNIQUES (VOLUMETRIE) Recommandations sur le plan électrique, électronique : Eclairage : la zone de vente doit toujours être bien éclairée et visible de puis la voie publique (jour et nuit) La détection d'alarme : En période d'ouverture il est conseillé de disposer d'une alarme silencieuse (fausse pince à billet, bouton panique, pédale...) relié ou non à une société de télésurveillance. En période de fermeture tous les détecteurs devront être activés. Transmission de l'arme doublés téléphone + GSM. Mise en place d'un code sous contrainte pour la mise hors service de l'alarme + système d'écoute conseillé lorsque le système est relié à une société de télésurveillance. La vidéoprotection : Caméras de haute définition et dans tous les locaux, capteurs hémisphériques vision 180 ou 360. Enregistreur des images dans un lieu sécurisé (minimum 07 jours). Plusieurs moniteurs dont un dans bureau responsable... Possibilité d'utiliser les images pour la levée de doute. Les canons à fumées Les canons à fumées : Reliés à la centrale d'alarme permet d'enfumer une pièce en moins de 20 secondes (visibilité < 20cm) (Attention à l'effet panique, déconseillée durant les heures ouvrables) -

13 Le générateur de brouillard Domaines d'applications sensibles aux poussières de fumée : commerce alimentaire, salle informatique, entrepôt de stocks de valeur, local avec coffre-fort, bureaux contenant des documents à forte valeur ajoutée, etc

14 L'HUMAIN ET L'ORGANISATIONNEL Attendre l'arrivée d'une majorité d'employés avant d'ouvrir ou dans le cas contraire prévoir un code de bonne arrivée ; A la fermeture dépêcher un employé en éclaireur et ou recours à une entreprise de gardiennage pour la fourniture et la remise des clés ; Recours à un agent de sécurité durant les heures d'ouverture ; Rondes nocturnes par un agent professionnel privé ; Argent liquide encaissé déposé régulièrement dans un coffre fort à tirelire avec ouverture temporisée ; Sensibilisation du personnel sur le fonctionnement des alarmes ; Habituer les employés à l'observation du milieu environnant ; Faire suivre au personnel des stages de formation à la sécurité ; Vérifier l'application des consignes de sécurité au quotidien ; Définir le rôle de chacun en cas d'agression.

15 LES VOLS A L'ETALAGE

16 PROFILS DES AUTEURS ET MANIERE D'OPERER Les voleurs occasionnels : - sont dans la plupart des clients habituels qui opèrent seuls ; - n'ont pas l'intention au départ de commettre un vol mais passent à l'acte parce que l'occasion se présente à eux ; - agissent en amateur, reconnaissent facilement les faits et n'opposent pas de violence. Les voleurs d'habitude : - ont l'intention de commettre le vol ; - opèrent de manière ponctuelle ; - font preuve d'une certaine adresse. Les mineurs : - commettent les faits pour se lancer un défi et souvent faciliter leur intégration dans un groupe ; - agissent de manière irréfléchie sans prendre en compte les conséquences de leurs actes. Les semi-professionnels Les semi-professionnels : - opèrent souvent en groupe selon un plan d'action réfléchi ; - sont potentiellement agressifs.

17 PROFILS DES AUTEURS ET MANIERE D'OPERER Les professionnels : - vivent des vols qu'ils commettent ; - opèrent souvent en groupes bien organisés rendant leur arrestation difficile, - recherchent des objets chers et faciles à recelés ; - restent généralement calmes et se maîtrisent en cas d'arrestation. Les cleptomanes Les cleptomanes : - ont un penchant irrésistible à voler ; - volent souvent des objets incensés ; -appartiennent à une petite minorité

18 PROFILS DES AUTEURS ET MANIERE D'OPERER Les voleurs occasionnels : - sont dans la plupart des clients habituels qui opèrent seuls ; - n'ont pas l'intention au départ de commettre un vol mais passent à l'acte parce que l'occasion se présente à eux ; - agissent en amateur, reconnaissent facilement les faits et n'opposent pas de violence. Les voleurs d'habitude : - ont l'intention de commettre le vol ; - opèrent de manière ponctuelle ; - font preuve d'une certaine adresse. Les mineurs : - commettent les faits pour se lancer un défi et souvent faciliter leur intégration dans un groupe ; - agissent de manière irréfléchie sans prendre en compte les conséquences de leurs actes. Les semi-professionnels Les semi-professionnels : - opèrent souvent en groupe selon un plan d'action réfléchi ; - sont potentiellement agressifs.

19 ANTICIPER LE VOL A L'ETALAGE Présence visible dans le commerce - Prévoir une répartition stratégique du personnel en leur affectant des zones de surveillance ; - montrer très nettement que le commerce est sécurisé (vidéo, moyens humains...) ; - ne pas hésiter à communiquer en la matière. Contact avec la clientèle - saluer le client et se rendre disponible pour le renseigner ; - éviter que le client entre sans être aperçu ; - être attentif à ceux qui errent et qui n'achètent rien ; - inviter les clients à utiliser les paniers ou chariots mis à disposition ; Instaurer un code de bonne conduite destiné au personnel Instaurer un code de bonne conduite destiné au personnel - penser à associer la lutte contre le vol et l'amabilité envers le client ; - échanger des regards avec les clients ; - maîtriser bien ses droits et ses devoirs afin d'agir avec assurance ; - en cas d'agissement suspect de la part d'un client, lui proposer de déposer l'article en caisse et de continuer ses emplettes, lui demander s'il a besoin d'aide ou ce qu'il recherche ; - en de soupçon de vol rechercher un contact visuel et faire un signe de tête. :

20 COMMENT SE COMPORTER EN CAS D'INTERVENTION? RAPPEL : TOUT CITOYEN QUI CONSTATE UN FLAGRANT DELIT DE VOL A LE DROIT DE PROCEDER A L'ARRESTATION DE SON AUTEUR EN CAS DE FLAGRANT DELIT UNIQUEMENT : - Le vol est considéré comme un délit après le passage en caisse ; - Ne pas intervenir seul ; - Le témoin du vol doit être présent ; - Demander au client s'il n'a pas oublié de présenter un article à la caisse ; - Dans l'affirmative, il peut encore le faire ; - Dans la négative, essayer d'obtenir avec calme une volonté de collaboration ; - Inviter le suspect à vous suivre jusque dans un local d'attente ; - Ne pas perdre le suspect de vue dans lors de ce déplacement, - Ne pas l'autoriser à utiliser des toilettes avant l'arrivée de la gendarmerie LORSQUE LE SYTEME ANTIVOL SE DECLENCHE (client suspecté de vol) : LORSQUE LE SYTEME ANTIVOL SE DECLENCHE (client suspecté de vol) : - Demander au client d'ouvrir son sac s'il en possède un en prétextant qu'il peut s'agir d'une défaillance du dispositif ou d'un article dont l'antivol n'a pas été neutralisé ; - En cas de refus, lui demander d'attendre l'arrivée de la gendarmerie. Le client ne peut pas être retenu. Penser à relever des indices qui permettront de l'identifier.

21 Quelques techniques de vols à l'étalage - Utiliser un sac ou des vêtements doublés d'aluminium ; - Abimer le produit vendu pour avoir droit à une réduction ; - Utiliser la complicité d'un ou plusieurs individus ; - Cacher du matériel dans l'emballage d'un autre produit ; - Utiliser des objets pour voler (poussette, parapluie, chapeau...) - Echanger les étiquettes de prix ; - Neutraliser les protections électroniques par de l'aluminium ou des outils ; - Utiliser les sorties sans achat (passage en compagnie d'un client de bonne foi) ; - Faire voler les enfants et récupérer l'objet volé par la suite

22 EN CAS D AGRESSION Garder son sang froid et ne pas s'opposer à votre agresseur Observez. Noter. Mémoriser. Donnez l alerte NE TOUCHEZ A RIEN Les constatations (relevés d empreintes, d ADN, de traces ) sont absolument nécessaires au bon déroulement de l'enquête.

23 APRES L'AGRESSION LE SOUTIEN PSYCHOLOGIQUE DES VICTIMES EST TRES IMPORTANT CAR LES SEQUELLES PEUVENT ETRE DE DIFFERENTS ORDRES - Sentiments de culpabilité - Sentiment d'incompréhension - Contrecoups physiques - Difficultés à se concentrer - Besoin excessif de vigilance...

24 QUESTIONS?

25 Major Dominique AYMOZ Référent sûreté en prévention technique de la malveillance et en vidéoprotection pour la gendarmerie

LA PREVENTION TECHNIQUE DE LA MALVEILLANCE LES COMMERCES

LA PREVENTION TECHNIQUE DE LA MALVEILLANCE LES COMMERCES LA PREVENTION TECHNIQUE DE LA MALVEILLANCE LES COMMERCES DEFINITION «La prévention technique de la malveillance recouvre l'ensemble des mesures d'urbanisme, d'architecture ou techniques visant à prévenir

Plus en détail

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Liberté Égalité Fraternité MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DEPARTEMENT PREVENTION COMMUNICATION. Cellule Sécurité du Secteur Economique

RÉPUBLIQUE FRANÇAISE. Liberté Égalité Fraternité MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DEPARTEMENT PREVENTION COMMUNICATION. Cellule Sécurité du Secteur Economique RÉPUBLIQUE FRANÇAISE Liberté Égalité Fraternité MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR DEPARTEMENT PREVENTION COMMUNICATION Cellule Sécurité du Secteur Economique FICHE CONSEILS A L ATTENTION DES DEBITANTS DE TABAC

Plus en détail

PRESENTATION I. LES STATISTIQUES NATIONALES II. LES STATISTIQUES LOCALES III. L EVALUATION DES RISQUES IV. LES MESURES DE PROTECTION

PRESENTATION I. LES STATISTIQUES NATIONALES II. LES STATISTIQUES LOCALES III. L EVALUATION DES RISQUES IV. LES MESURES DE PROTECTION 1 PRESENTATION I. LES STATISTIQUES NATIONALES II. LES STATISTIQUES LOCALES III. L EVALUATION DES RISQUES IV. LES MESURES DE PROTECTION V. L'OPERATION TRANQUILLITE ENTREPRISES VI. LES CONSEILS EN CAS DE

Plus en détail

L ANALYSE. Il est important de faire un bon état des lieux de son activité et de ses protections.

L ANALYSE. Il est important de faire un bon état des lieux de son activité et de ses protections. Prévention dans les commerces et les bâtiments professionnels. Prévenir les cambriolages et les actes de malveillance 100% PROS AVEC LES PREVENIR LES CAMBRIOLAGES L ANALYSE Il est important de faire un

Plus en détail

Info Délits Plus Septembre- octobre 2012

Info Délits Plus Septembre- octobre 2012 Vols dans les véhicules grâce à un brouilleur radio La technique de vol est assez simple. Elle ne demande qu'un simple boîtier émetteur diffusant des ondes radio dans la même gamme de fréquences que la

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE DANS LES COMMERCES DE MENDE

DOSSIER DE PRESSE DANS LES COMMERCES DE MENDE COMMUNICATION DOSSIER DE PRESSE LA PREVENTION DES CAMBRIOLAGES DANS LES COMMERCES DE MENDE LUNDI 14 AVRIL 2014 A 15 H 30 En présence de : Guillaume LAMBERT, préfet de la Lozère, Commissaire Christophe

Plus en détail

MALVEILLANCE ET PROTECTION PHYSIQUE

MALVEILLANCE ET PROTECTION PHYSIQUE MALVEILLANCE ET PROTECTION PHYSIQUE ENSAM PRESENTATION du 31 MAI 2007 1/29 Contexte thèmes sécurité LES AGRESSIONS les vols : matériels informations les actions malveillantes internes Externes PREVENTION

Plus en détail

une centrale ou organe de commande des détecteurs des dispositifs de signalisation d alarme (sirène, alarme lumineuse)

une centrale ou organe de commande des détecteurs des dispositifs de signalisation d alarme (sirène, alarme lumineuse) L ANTI-INTRUSION Comment assurer la sécurité des biens et des personnes? Définitions La détection intrusion a pour finalité principale la détection de personnes qui forcent ou tentent de forcer les protections

Plus en détail

AUTOUR DU LOGEMENT EN SÉCURITÉ!

AUTOUR DU LOGEMENT EN SÉCURITÉ! AUTOUR DU LOGEMENT EN SÉCURITÉ! CONSIGNES DE SÉCURITÉ VOUS TROUVEREZ DANS LE PRÉSENT DOCUMENT DES CONSEILS DE BASE AFIN DE GARANTIR AU MIEUX LA SÉCURITÉ DE VOS BIENS. AUTOUR DU LOGEMENT EN SÉCURITÉ! En

Plus en détail

VOTRE MUNICIPALITE ET LA POLICE NATIONALE SE MOBILISENT POUR VOTRE SECURITE ENSEMBLE LUTTONS CONTRE LES VOLS

VOTRE MUNICIPALITE ET LA POLICE NATIONALE SE MOBILISENT POUR VOTRE SECURITE ENSEMBLE LUTTONS CONTRE LES VOLS VOTRE MUNICIPALITE ET LA POLICE NATIONALE SE MOBILISENT POUR VOTRE SECURITE ENSEMBLE LUTTONS CONTRE LES VOLS La prévention C est l affaire de tous La protection du voisinage c'est l'ensemble des moyens

Plus en détail

Elle est donc mise en œuvre pour assurer la protection des biens et des personnes face aux risques d intrusion et d agression.

Elle est donc mise en œuvre pour assurer la protection des biens et des personnes face aux risques d intrusion et d agression. L'ANTI-INTRUSION Comment assurer la sécurité des biens et des personnes? 1. DÉFINITIONS : La détection intrusion a pour finalité principale la détection de personnes qui forcent ou tentent de forcer les

Plus en détail

Exigences concernant les mécanismes de verrouillage de portes CNB 2005 modifié Québec et prochaine version du CNB 2010 modifié Québec (non en vigueur)

Exigences concernant les mécanismes de verrouillage de portes CNB 2005 modifié Québec et prochaine version du CNB 2010 modifié Québec (non en vigueur) Exigences concernant les mécanismes de verrouillage de portes CNB 2005 modifié Québec et prochaine version du CNB 2010 modifié Québec (non en vigueur) Association canadienne de la sécurité 2015 Plan de

Plus en détail

17 ou 112 depuis un téléphone portable.

17 ou 112 depuis un téléphone portable. LA SECURITE DES PERSONNES AGEES COMMENT SE PROTEGER? -=- Étant trop souvent victimes de la lâcheté et de la ruse de certains agresseurs, voici certaines précautions que vous devez prendre. La délinquance

Plus en détail

Livret de sécurité dans l'exercice ambulatoire de la profession infirmière

Livret de sécurité dans l'exercice ambulatoire de la profession infirmière Livret de sécurité dans l'exercice ambulatoire de la profession infirmière 1 Préambule : La sécurité de l exercice ambulatoire de la profession d infirmière au service de la population est un domaine d

Plus en détail

Projet intersyndical d accord collectif portant sur la sécurité des entreprises et établissements relevant de la convention collective nationale des

Projet intersyndical d accord collectif portant sur la sécurité des entreprises et établissements relevant de la convention collective nationale des Projet intersyndical d accord collectif portant sur la sécurité des entreprises et établissements relevant de la convention collective nationale des casinos de jeux Projet du 06 Mai 2011 1 Préambule Les

Plus en détail

Comment se protéger contre les cambriolages

Comment se protéger contre les cambriolages Le vol dans les habitations Comment se protéger contre les cambriolages Commune d Anderlues 1 En Belgique, le cambriolage fait partie d une des cinq formes de criminalité les plus importantes, ce qui amplifie

Plus en détail

Guide de sécurité à destination des entreprises et des établissements commerciaux

Guide de sécurité à destination des entreprises et des établissements commerciaux Guide de sécurité à destination des entreprises et des établissements commerciaux Entreprises, commerces, locaux d'artisans sont autant de cibles potentielles des délinquants qui n'hésitent pas à y commettre

Plus en détail

Les Alarmes. Présentation fonctionnelle d un d un système d alarme. Différents types d alarme. technologies. d alarme. Des Des informations

Les Alarmes. Présentation fonctionnelle d un d un système d alarme. Différents types d alarme. technologies. d alarme. Des Des informations Présentation fonctionnelle d un d un système d alarme Les Les deux technologies d alarme Les Alarmes Différents types d alarme Des Des informations sur sur l alarme intrusion Les Les différents éléments

Plus en détail

magasins solutions de vidéoprotection

magasins solutions de vidéoprotection magasins solutions de vidéoprotection Ce document n engage en aucun cas la responsabilité de CAE Groupe. Il convient pour chaque installation de vidéoprotection de s assurer de sa conformité avec la réglementation

Plus en détail

Info Délits Plus Octobre 2014 Division prévention criminalité

Info Délits Plus Octobre 2014 Division prévention criminalité La sécurité de votre habitation et/ou commerce Les cambriolages d'habitations, que ce soit à l'endroit d'un appartement ou d'une maison individuelle, ne doivent pas être une fatalité. Sachant qu'un cambrioleur

Plus en détail

Arrêté concernant les dispositifs d'alarme contre les agressions, l'effraction et le vol

Arrêté concernant les dispositifs d'alarme contre les agressions, l'effraction et le vol 15 janvier 014 Arrêté concernant les dispositifs d'alarme contre les agressions, l'effraction et le vol Etat au 1 er janvier 014 Le Conseil d Etat de la République et Canton de Neuchâtel, vu la loi sur

Plus en détail

H P S 8 4 5 ( H ) M A N U E L D E L ' U T I L I S A T E U R

H P S 8 4 5 ( H ) M A N U E L D E L ' U T I L I S A T E U R H P S 8 4 5 ( H ) M A N U E L D E L ' U T I L I S A T E U R C A N B U S / A n a l o g A n t i v o l p a s s i f e t A n t i - C a r - J a c k i n g s y s t è m e, a v e c t é l é c o m m a n d e s u p

Plus en détail

PRÉVENTIONS SÉNIORS POUR VOTRE SÉCURITÉ, AYEZ LES BONS RÉFLEXES!!

PRÉVENTIONS SÉNIORS POUR VOTRE SÉCURITÉ, AYEZ LES BONS RÉFLEXES!! PRÉVENTIONS SÉNIORS POUR VOTRE SÉCURITÉ, AYEZ LES BONS RÉFLEXES!! sommaire A votre domicile Des gestes simples se prémunir des cambriolages en cas d'absence prolongée que faire? Vous avez été victime d'un

Plus en détail

Vous êtes. visé. Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire

Vous êtes. visé. Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire Vous êtes visé Comment diminuer les risques et les impacts d une agression en milieu bancaire Prévenir les vols ou les effets d un vol sur les employés Rôle de la direction de la succursale Désigner un

Plus en détail

DOMOTIQUE Les fonctions d'un système d'alarme

DOMOTIQUE Les fonctions d'un système d'alarme Page 1/4 1. Les principaux éléments d'un système d'alarme 1.1 La centrale d'alarme Elle reçoit les signaux en provenances des détecteurs qu'elle analyse. Elle déclenche l'alarme en mettant en fonctionnement

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE Plan de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée

DOSSIER DE PRESSE Plan de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée DOSSIER DE PRESSE Plan de lutte contre les cambriolages et les vols à main armée lundi 18 novembre à 11h30 La lutte contre les cambriolages est une priorité du Ministre de l intérieur, affirmée par le

Plus en détail

Le système de détection d intrusion

Le système de détection d intrusion .com Le système de détection d intrusion Protégez vos proches Sécurisez vos biens Gardez un oeil sur votre habitation La solution de sécurisation... pour votre habitat Une installation réalisée par un

Plus en détail

QUESTIONNAIRE D ASSURANCE Fabricants Grossistes HBJO

QUESTIONNAIRE D ASSURANCE Fabricants Grossistes HBJO QUESTIONNAIRE D ASSURANCE Fabricants Grossistes HBJO Merci de bien vouloir retourner ce document complété et signé par courrier à l adresse indiquée en bas de page, par mail à bijouterie@verspieren.com

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2 Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2 ANALYSE D UN SYSTÈME ÉLECTRONIQUE Durée 4 heures coefficient 5 Page 1/ 30 EXTRAIT

Plus en détail

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2

Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES. Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2 Baccalauréat Professionnel SYSTÈMES ÉLECTRONIQUES NUMÉRIQUES Champ professionnel : Alarme Sécurité Incendie EPREUVE E2 ANALYSE D UN SYSTÈME ÉLECTRONIQUE Durée 4 heures coefficient 5 Page 1/ 30 EXTRAIT

Plus en détail

L'alarme Bac Pro SEN Page 1 / 9

L'alarme Bac Pro SEN Page 1 / 9 1 Analyse du système technique: LE SYSTEME DE GESTIONS DES INTRUSIONS 1.1 Expression du besoin: L'augmentation du nombre de cambriolages dans les habitations et les entreprises est un aspect particulièrement

Plus en détail

Le Guide de la Télésurveillance Alert Services

Le Guide de la Télésurveillance Alert Services Le Guide de la Télésurveillance Alert Services 2 Dans un environnement familier, la meilleure façon d éviter le pire est de prendre toutes les mesures de prévention à chaque étape. Pour une sécurité optimale

Plus en détail

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien

Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien Tous droits réservés Design Spirale Communication visuelle Que faire en cas: > d un événement pouvant survenir dans votre environnement quotidien > d un événement majeur Alerte à la bombe Violentes intempéries

Plus en détail

Security Service de Services sécurité. Protocole de surveillance des alarmes de sécurité

Security Service de Services sécurité. Protocole de surveillance des alarmes de sécurité Security Service de Services sécurité Protocole de surveillance des alarmes de sécurité TABLE DES MATIÈRES 1.0 BUT... Page 1 2.0 PORTÉE.. Page 1 3.0 DÉFINITIONS Page 1 4.0 PROTOCOLE 4.1 Généralités.. Page

Plus en détail

Manuel d utilisation. Système d alarme sans fil avec transmetteur téléphonique. Réf. : AL-800. En cas de problèmes

Manuel d utilisation. Système d alarme sans fil avec transmetteur téléphonique. Réf. : AL-800. En cas de problèmes En cas de problèmes PHENIX apporte tous les soins nécessaires à l élaboration de ses produits. Si toutefois vous rencontriez un problème avec ce modèle, ne le retournez pas au magasin où vous l avez acheté

Plus en détail

Guide pratique à l'usage des exploitants de Café, Hôtel, Restaurant (CHR)

Guide pratique à l'usage des exploitants de Café, Hôtel, Restaurant (CHR) Guide pratique à l'usage des exploitants de Café, Hôtel, Restaurant (CHR) Novembre 2011 Pour exercer une activité commerciale dans le secteur des CHR, il est nécessaire d'effectuer, au préalable, certaines

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Signature de la convention de sécurisation des bijouteries

DOSSIER DE PRESSE. Signature de la convention de sécurisation des bijouteries Service départemental de communication interministérielle de la Corrèze Tulle, 2 décembre 2014 DOSSIER DE PRESSE Signature de la convention de sécurisation des bijouteries Mardi 2 décembre 2014 à 10 h

Plus en détail

- Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1

- Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1 - Lire attentivement chacune des fiches Elèves (E1, E2, E3) puis les recopier dans ton classeur à l aide de la planche S1-P1 - Faire appel au professeur dès que cela te semble nécessaire - Remplir le tableau

Plus en détail

systèmes d alarme logisty.serenity

systèmes d alarme logisty.serenity systèmes d alarme logisty.serenity logisty serenity Pourquoi équiper votre habitation d une alarme? Outil de prévention et de dissuasion, l alarme est avant tout un moyen de gagner en confort et en sérénité.

Plus en détail

conséquence, en cas d'une alarme pour les biens, d'une intrusion non permise ou d'une tentative, ou en cas d'une alarme pour les personnes, d'un

conséquence, en cas d'une alarme pour les biens, d'une intrusion non permise ou d'une tentative, ou en cas d'une alarme pour les personnes, d'un 25 AVRIL 2007. - Arrêté royal fixant les conditions d'installation, d'entretien et d'utilisation des systèmes d' et de gestion de centraux d' ALBERT II, Roi des Belges, A tous, présents

Plus en détail

«La protection est désactivée» Système de sécurité Easy Series La sécurité simplifiée avec les périphériques radio RADION

«La protection est désactivée» Système de sécurité Easy Series La sécurité simplifiée avec les périphériques radio RADION «La protection est désactivée» Système de sécurité Easy Series La sécurité simplifiée avec les périphériques radio RADION 2 La sécurité avant tout Pour garantir la protection de votre habitation ou de

Plus en détail

S.a.r.l. «AZURA» au capital de 3000.00 R.C.S n 500 820 675 Code APE : 8010Z Siège Social: Marina Business Center Port Marina Baie Des Anges 06270

S.a.r.l. «AZURA» au capital de 3000.00 R.C.S n 500 820 675 Code APE : 8010Z Siège Social: Marina Business Center Port Marina Baie Des Anges 06270 Madame, Monsieur, Nous avons le plaisir de vous présenter notre société «AZURA» et les prestations que nous sommes en mesure de vous proposer. La S.a.r.l «AZURA» est implantée sur la Côte d Azur depuis

Plus en détail

TALENSIA. Vol & Vandalisme Risques Simples. Dispositions spécifiques

TALENSIA. Vol & Vandalisme Risques Simples. Dispositions spécifiques TALENSIA Vol & Vandalisme Dispositions spécifiques L introduction et la présentation du plan d assurances Entreprises Les dispositions communes Le lexique L assistance sont également d application. Article

Plus en détail

RAPPORT D ACTIVITE PFMP 3

RAPPORT D ACTIVITE PFMP 3 BAC PRO ELEEC RAPPORT D ACTIVITE PFMP 3 Période de Formation en Milieu Professionnel Du lundi 22 au vendredi 26 octobre et du jeudi 8 novembre au vendredi 21 décembre 2007 ELECTOURS 1 3 MO Elève : Année

Plus en détail

«AGENT(E) SPECIALISE(E) EN SECURITE PRIVE»

«AGENT(E) SPECIALISE(E) EN SECURITE PRIVE» «AGENT(E) SPECIALISE(E) EN SECURITE PRIVE» Titre RNCP de niveau V (Arrêté du 19 novembre 2014 portant enregistrement au RNCP - JO du 29 novembre 2014) Les titulaires de ce titre RNCP niveau V pourront

Plus en détail

GUIDE DE MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME DE DÉTECTION EXTÉRIEURE ASSOCIÉ À UNE VIDÉOSURVEILLANCE

GUIDE DE MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME DE DÉTECTION EXTÉRIEURE ASSOCIÉ À UNE VIDÉOSURVEILLANCE GUIDE DE MISE EN ŒUVRE D UN SYSTÈME DE DÉTECTION EXTÉRIEURE ASSOCIÉ À UNE VIDÉOSURVEILLANCE Ce guide donne les bonnes pratiques, les bons reflexes, les règles de l art, les questions à se poser et des

Plus en détail

Principes de base d'une alarme Anti intrusion

Principes de base d'une alarme Anti intrusion Principes de base d'une alarme Anti intrusion 1 Présentation Ce cours a pour but de vous apprendre les principes de base d'une alarme. Toutes les alarmes aussi sophistiquées soit elles utilisent ces principes.

Plus en détail

Livret. Médecins. de Sécurité à l usage des. Secrétariat général - Service de la communication du ministère de l Intérieur

Livret. Médecins. de Sécurité à l usage des. Secrétariat général - Service de la communication du ministère de l Intérieur Conseil National de l Ordre des Livret de Sécurité à l usage des Secrétariat général - Service de la communication du ministère de l Intérieur OBSERVATOIRE POUR LA SECURITE DES MEDECINS : RECENSEMENT NATIONAL

Plus en détail

A-MIP 200 Manuel d installation et de fonctionnement

A-MIP 200 Manuel d installation et de fonctionnement 00 A-MIP 00 Manuel d installation et de fonctionnement Informations Générales Important Lisez ce mode d'emploi avant l installation et l utilisation de l Aivia. Lisez attentivement cette section et suivez

Plus en détail

DOMONIAL CRT 500 HF. Notice Utilisateur EKZ 0904 00C SECOM AUTOPROTECTION PILE A U SUPERVISION OUVERTURE ALARME INTRUSION ALARME TECHNIQUE

DOMONIAL CRT 500 HF. Notice Utilisateur EKZ 0904 00C SECOM AUTOPROTECTION PILE A U SUPERVISION OUVERTURE ALARME INTRUSION ALARME TECHNIQUE R Notice Utilisateur EKZ 0904 00C DOMONIAL CRT 500 HF D EF A U T M EM O IR E C O NT R O LE AUTOPROTECTION PILE SUPERVISION OUVERTURE ALARME INTRUSION ALARME TECHNIQUE LIAISON RADIO MARCHE PRESENCE SECTEUR

Plus en détail

Portes Métalliques Blindées & Portes Fortes Blindées

Portes Métalliques Blindées & Portes Fortes Blindées Portes Métalliques Blindées & Portes Fortes Blindées - 51 - PORTE METALLIQUE BLINDEE «JD» Pour ETS CARACTERISTIQUES DE FABRICATION : PORTE : agréée CAMCA RME 10. - Epaisseur totale 54 mm. - Protection

Plus en détail

Guide Utilisateur. esafeme-pro

Guide Utilisateur. esafeme-pro SOLUTIONS POUR LA PROTECTION DES PERSONNES Guide Utilisateur esafeme-pro Guide Utilisateur esafeme-pro - Révision 1 Page 1/11 esafeme-pro Application performante et indispensable pour la protection des

Plus en détail

Vidéo Protection La R82

Vidéo Protection La R82 Vidéo Protection La R82 Nos métiers R 81 R 82 i7/f7 Nos clients 50%. de nos clients sont des «risques lourds»! Nos certifications La Déclaration de Conformité: Un engagement de résultat sur nos installations

Plus en détail

LA REBELLION. a) il faut que l'agent ait agi dans l'exercice de ses fonctions.

LA REBELLION. a) il faut que l'agent ait agi dans l'exercice de ses fonctions. LA REBELLION La rébellion est le fait de s'opposer violemment aux fonctionnaires et officiers publics qui agissent pour l'exécution et l'application des lois. I - ELEMENTS CONSTITUTIFS A - L ELEMENT LEGAL

Plus en détail

Le contrôle de sécurité 13 mesures pour un intérieur sécurisé

Le contrôle de sécurité 13 mesures pour un intérieur sécurisé Le contrôle de sécurité 13 mesures pour un intérieur sécurisé Il n y a rien ici! Vérifier la sécurité de votre domicile Les cambrioleurs ont peu de temps. S ils ne parviennent pas à entrer rapidement dans

Plus en détail

ASSURANDIS 5 bis, Place Pont des Cordeliers BP 30131 54205 TOUL Cedex ASSURANCE QUESTIONNAIRE - PROPOSITION

ASSURANDIS 5 bis, Place Pont des Cordeliers BP 30131 54205 TOUL Cedex ASSURANCE QUESTIONNAIRE - PROPOSITION Questionnaire Proposition A retourner a ASSURANDIS 5 bis, Place Pont des Cordeliers BP 30131 54205 TOUL Cedex ASSURANCE QUESTIONNAIRE - PROPOSITION Nom du rédacteur.. N de téléphone.. N de Fax.. Adresse

Plus en détail

Centrale d'alarme radio HOMELINK 75 par COOPER SECURITY Avec lecteur de proximité + transmetteur digital, vocal et sirène intégré

Centrale d'alarme radio HOMELINK 75 par COOPER SECURITY Avec lecteur de proximité + transmetteur digital, vocal et sirène intégré Centrale d'alarme radio HOMELINK 75 par COOPER SECURITY Avec lecteur de proximité + transmetteur digital, vocal et sirène intégré Principales caractéristiques : Jusqu'à 32 zones radio, sans fils (récepteur

Plus en détail

BIENVENUE À SÉCURITÉ MELALEUCA LA SÉCURITÉ POUR VOTRE FAMILLE

BIENVENUE À SÉCURITÉ MELALEUCA LA SÉCURITÉ POUR VOTRE FAMILLE BIENVENUE À SÉCURITÉ MELALEUCA LA SÉCURITÉ POUR VOTRE FAMILLE NOUS VOUS REMERCIONS D AVOIR CHOISI SÉCURITÉ MELALEUCA C est le sentiment de dormir sur ses deux oreilles, de s évader sans peur durant la

Plus en détail

Vidéosurveillance. Caméras de surveillance en entreprise: locaux intérieurs

Vidéosurveillance. Caméras de surveillance en entreprise: locaux intérieurs SYSTEMES Vidéosurveillance Caméras de surveillance en entreprise: locaux intérieurs Surveillance à distance sur Internet et téléphone mobile Tarifs promotionnels novembre 2006 12 octobre 2006 v2 http://www.alpha-surveillance.fr

Plus en détail

HAM841K CENTRALE D'ALARME POUR SYSTEMES DE SECURITE COMMERCIAUX ET D'HABITATION

HAM841K CENTRALE D'ALARME POUR SYSTEMES DE SECURITE COMMERCIAUX ET D'HABITATION CENTRALE D'ALARME POUR SYSTEMES DE SECURITE COMMERCIAUX ET D'HABITATION MANUEL D'UTILISATION MANUEL D'UTILISATION CENTRALE D'ALARME POUR SYSTEMES DE SECURITE COMMERCIAUX ET D'HABITATION INTRODUCTION Le

Plus en détail

L artisan de sa maison la sécurité dans la maison

L artisan de sa maison la sécurité dans la maison Michel & christophe Branchu L artisan de sa maison la sécurité dans la maison Du diagnostic à la pose, en passant par le choix le mieux adapté à la situation, les auteurs nous montrent clairement quels

Plus en détail

30% POURQUOI EST-IL IMPORTANT DE VOUS ÉQUIPER? 80% des cambriolages* ont lieu en plein jour. 55% des cambriolages* ont lieu entre 14h et 17h.

30% POURQUOI EST-IL IMPORTANT DE VOUS ÉQUIPER? 80% des cambriolages* ont lieu en plein jour. 55% des cambriolages* ont lieu entre 14h et 17h. 80% des cambriolages* ont lieu en plein jour. 55% des cambriolages* ont lieu entre 14h et 17h. 7 FRANÇAIS SUR 10 sont cambriolés au moins une fois dans leur vie et les installations de systèmes d alarme

Plus en détail

Adoption du Règlement communal sur la vidéosurveillance

Adoption du Règlement communal sur la vidéosurveillance Adoption du Règlement communal sur la vidéosurveillance 1. INTRODUCTION Les incivilités, actes de vandalisme, vols et menaces sur la sécurité des usagers constatés dans certains sites sensibles de la ville

Plus en détail

SURVEILLANCE PRÉVENTION SÛRETÉ PRÉVENTION SURETÉ Sommaire Sommaire Surveillance Prévention Sureté...48

SURVEILLANCE PRÉVENTION SÛRETÉ PRÉVENTION SURETÉ Sommaire Sommaire Surveillance Prévention Sureté...48 Le Guide ÉCOLE DE SÉCURITÉ SURVEILLANCE PRÉVENTION SÛRETÉ PRÉVENTION SURETÉ Sommaire Sommaire Surveillance Prévention Sureté....48 Les obligations légales....49 Surveillance, prévention :...50 - CQP Agent

Plus en détail

L Observatoire pour la sécurité des médecins vous présente : LE GUIDE PRATIQUE POUR LA SECURITE DES PROFESSIONNELS DE SANTE

L Observatoire pour la sécurité des médecins vous présente : LE GUIDE PRATIQUE POUR LA SECURITE DES PROFESSIONNELS DE SANTE L Observatoire pour la sécurité des médecins vous présente : LE GUIDE PRATIQUE POUR LA SECURITE DES PROFESSIONNELS DE SANTE Guide pratique pour la sécurité des professionnels de santé GUIDE PRATIQUE POUR

Plus en détail

Guide. Prévention Habitat. libea.fr

Guide. Prévention Habitat. libea.fr libea.fr Guide Prévention Habitat libea.fr LIBEA - Société anonyme au capital de 0 000 000 - Entreprise régie par le code des assurances - Siège social : Cours du Triangle - 0 rue de Valmy - 9800 Puteaux

Plus en détail

Confort et protection de votre habitat. Objectif qualité

Confort et protection de votre habitat. Objectif qualité Confort et protection de votre habitat Objectif qualité Ets Berthommé Sécurité et fermetures depuis 1979 Plus de 30 ans d'expérience au service de la protection et du confort de l'habitat Créés en 1979,

Plus en détail

CONSEILS ET RECOMMANDATIONS

CONSEILS ET RECOMMANDATIONS CONSEILS ET RECOMMANDATIONS POUR LA PRÉVENTION ET LA SÉCURITÉ DES SENIORS VILLE DE L ISLE-ADAM Page 1 Conseils pratiques de prudence Prudence contre les cambriolages Protégez vos fenêtres et vos ouvertures

Plus en détail

Aménager. son point de vente

Aménager. son point de vente Aménager son point de vente L aménagement du point de vente est l un des principaux piliers de la réussite d une entreprise commerciale. La conception de l espace marchand doit permettre : une identification

Plus en détail

DomoTAG, la technologie la plus simple et la plus avancée du marché

DomoTAG, la technologie la plus simple et la plus avancée du marché DomoTAG, la technologie la plus simple et la plus avancée du marché Fabriqué en France Certifié CE Garanti 3 ans Technologie brevetée DomoTAG, grand prix de l innovation 2005, est un système d alarme évolutif

Plus en détail

Vidéosurveillance. Caméras de surveillance de maisons

Vidéosurveillance. Caméras de surveillance de maisons SYSTEMES Vidéosurveillance Caméras de surveillance de maisons Surveillance à distance sur Internet et téléphone mobile Tarifs promotionnels novembre 2006 12 octobre 2006 v2 http://www.alpha-surveillance.fr

Plus en détail

Commune de QUINT FONSEGRIVES 31130

Commune de QUINT FONSEGRIVES 31130 31130 Marché Public de fournitures courantes et services Surveillance et Gardiennage des Bâtiments Communaux CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIERES Procédure adaptée passée en application de l article

Plus en détail

Système d alarme radio

Système d alarme radio Système d alarme radio Vivez en toute tranquillité! Utilisation facile Technologie fiable Intégration parfaite Adaptabilité aux besoins de chacun Certifié NF A2P recommandé par les compagnies d assurance

Plus en détail

Model APS-25. 128-4241B 8 of 20 FONCTIONNEMENT DU ACTIF/PASIF MANUEL D'INSTRUCTIONS DU SYSTÈME DE SÉCURITÉ AUTO À COMMANDE À DISTANCE

Model APS-25. 128-4241B 8 of 20 FONCTIONNEMENT DU ACTIF/PASIF MANUEL D'INSTRUCTIONS DU SYSTÈME DE SÉCURITÉ AUTO À COMMANDE À DISTANCE Model APS-25 FONCTIONNEMENT DU ACTIF/PASIF MANUEL D'INSTRUCTIONS DU SYSTÈME DE SÉCURITÉ AUTO À COMMANDE À DISTANCE FÉLICITATIONS! Votre achat de ce système de sécurité à la pointe du progrès reflète un

Plus en détail

L EVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

L EVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP L EVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP Groupement prévention du SDIS 85 PREAMBULE La loi n 2005-102 du 11 février 2005 pour l égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté

Plus en détail

ASP ALPHA SECURITE PRIVEE

ASP ALPHA SECURITE PRIVEE ASP ALPHA SECURITE PRIVEE ALPHA SECURITE PRIVEE est une SARL de Surveillance et de Gardiennage dont le siège social est situé 7 rue Gustave Serrurier 76620 Le Havre. Créée par un juriste diplômé de l Université

Plus en détail

Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort

Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort Service départemental d incendie et de secours du Territoire de Belfort Fiche technique 2011 / 01 Nouvelles dispositions prévues par le règlement de sécurité pour l évacuation des personnes en situation

Plus en détail

Les banques. Competence in Video Security

Les banques. Competence in Video Security Competence in Video Security Les banques Les établissements bancaires sont exposés à des risques et dangers de façon permanente. Malheureusement, les fraudes aux guichets, les actes de vandalisme et les

Plus en détail

La tranquillité est en vous.

La tranquillité est en vous. ( ) TELESECURITE EN LOCAUX PROFESSIONNELS La tranquillité est en vous. SYSTÈMES DE SÉCURITÉ SANS FIL Une protection vraiment globale de votre entreprise. En tant que dirigeant d entreprise, vous avez à

Plus en détail

«Votre sécurité, est notre priorité»! D é t e c t e r... E n r e g i s t r e r... C o n s u l t e r... V o i r... T r a n s m e t t r e...

«Votre sécurité, est notre priorité»! D é t e c t e r... E n r e g i s t r e r... C o n s u l t e r... V o i r... T r a n s m e t t r e... D é t e c t e r... E n r e g i s t r e r... C o n s u l t e r... V o i r... T r a n s m e t t r e... A l e r t e r... «Votre sécurité, est notre priorité»! Copyright photo: Dôme Sécurité exerce dans le

Plus en détail

Une meilleure sécurité est possible!

Une meilleure sécurité est possible! édito Une meilleure sécurité est possible! Basés à Arques (62), depuis 25 ans nous avons forgé notre notoriété en équipant le professionnel de systèmes de sécurité électroniques. Notre activité est basée

Plus en détail

Stratégie Expertise Coaching Surveillance Protection Enquêtes - Manifestations

Stratégie Expertise Coaching Surveillance Protection Enquêtes - Manifestations CONCORDAT SUR LES ENTREPRISES DE SECURITE DROITS & DEVOIRS I 2 14 - Concordat sur les entreprises de sécurité (CES) I 2 14.0 - Loi concernant le concordat sur les entreprises de de sécurité (L-CES) I 2

Plus en détail

Merci d'avoir choisi notre système d'alarme intelligent. Veuillez lire ce manuel avant l'installation afin de la faire fonctionner correctement.

Merci d'avoir choisi notre système d'alarme intelligent. Veuillez lire ce manuel avant l'installation afin de la faire fonctionner correctement. Chers utilisateurs, Merci d'avoir choisi notre système d'alarme intelligent. Veuillez lire ce manuel avant l'installation afin de la faire fonctionner correctement. Notre système d'alarme avec le réseau

Plus en détail

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-CYRILLE-DE-WENDOVER. Règlement sur les système d'alarme

PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-CYRILLE-DE-WENDOVER. Règlement sur les système d'alarme PROVINCE DE QUÉBEC MUNICIPALITÉ DE SAINT-CYRILLE-DE-WENDOVER Règlement # 380 Règlement sur les système d'alarme 438.09.09 Règlement portant le numéro 380 lequel a pour objet de règlementer les systèmes

Plus en détail

www.domotag.com Service clients appel gratuit à partir d un poste fixe

www.domotag.com Service clients appel gratuit à partir d un poste fixe www.domotag.com Service clients appel gratuit à partir d un poste fixe Octobre 2005 - Crédit photos : Groupe Master Image / P. Le Doare - Photos non contractuelles UNE REVOLUTION DANS LE MONDE DE L ALARME,

Plus en détail

NOTICE D'INSTALLATION

NOTICE D'INSTALLATION Partiel Totale CAAUX 1 1 2 3 T echnique A larme Anomalie Centrale sirène DP8340 801246 Centrale sirène DP8340 Système DP8000 TICE D'ISTALLATI Centrale sirène DP8340 ARRET MARCHE Groupe1 Groupe2 D P 8 3

Plus en détail

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP

L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10 L ÉVACUATION DES PERSONNES EN SITUATION DE HANDICAP 10.1 ESPACE D ATTENTE SÉCURISÉ FOCUS 1 : L'IMPLANTATION PRINCIPES GÉNÉRAUX DE L ACCESSIBILITÉ L ensemble des usagers doit pouvoir être évacué du bâtiment.

Plus en détail

Le vol à l étalage 1

Le vol à l étalage 1 Le vol à l étalage 1 Le vol à l étalage, c est du vol tout court Définition ; Le vol consiste à prendre sans en avoir la permission quelque chose, si petit que soit-il, qui appartient à autrui, à un magasin

Plus en détail

SÉCURITÉ DES LOCAUX. Sécurité des locaux

SÉCURITÉ DES LOCAUX. Sécurité des locaux SÉCURITÉ DES LOCAUX Sécurité des locaux SÉCURITÉ DES LOCAUX Sécurité des locaux SOMMAIRE Télésurveillance Pourquoi choisir un système de télésurveillance? Comment choisir sa télésurveillance? La télésurveillance,

Plus en détail

Règlement public et conditions générales d utilisation du service de Vélo en Libre Service, V Lille, implanté sur le territoire de Lille Métropole

Règlement public et conditions générales d utilisation du service de Vélo en Libre Service, V Lille, implanté sur le territoire de Lille Métropole Règlement public et conditions générales d utilisation du service de Vélo en Libre Service, V Lille, implanté sur le territoire de Lille Métropole Article 1 Champ d application 1.1 Le présent règlement

Plus en détail

Notice Utilisateur EKZ 0938 00A STORIA CRT 600 HF

Notice Utilisateur EKZ 0938 00A STORIA CRT 600 HF Notice Utilisateur EKZ 0938 00A STORIA CRT 600 HF Vous venez d acquérir le système de surveillance STORIA CRT 600 HF et nous vous en remercions. Ce système est prévu pour fonctionner dans une bande de

Plus en détail

un système complet Télécommande 4 touches Réf. 723R EUR-00

un système complet Télécommande 4 touches Réf. 723R EUR-00 un système complet Nouveau Barrière infrarouge extérieure à 90 C Une alarme est déclenchée lorsqu un intrus pénètre dans la zone protégée. Alimentation : 1 pile 3,6 Volts lithium fournie. Dimensions :

Plus en détail

TAURUS SECURITY AGENCY

TAURUS SECURITY AGENCY TAURUS SECURITY AGENCY Notre philosophie LES FONDEMENTS DE NOTRE RELATION CLIENT Nos missions sont d assurer la sécurité des personnes et des biens en mettant à disposition de nos clients, des solutions

Plus en détail

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités

Art. 1er. - Objectif et champ d'application. 1.1. Généralités GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Strassen, février 2009 Le présent texte a été établi par l Inspection du Travail et des Mines et le Service Incendie et Ambulance de la Ville de Luxembourg. Prescriptions de sécurité

Plus en détail

Instruction permanente prévention Doctrine GN8

Instruction permanente prévention Doctrine GN8 PRÉFET DE L'AIN Application des principes fondamentaux de conception et d'exploitation d'un ERP pour tenir compte des difficultés rencontrées lors de l'évacuation Table des matières 1 - Principes...2 2

Plus en détail

C/7500 Système de sécurité pour véhicules M1 et N1 (alarme compacte C/7510 + immobiliseur I/5010)

C/7500 Système de sécurité pour véhicules M1 et N1 (alarme compacte C/7510 + immobiliseur I/5010) C/7500 Système de sécurité pour véhicules M1 et N1 (alarme compacte C/7510 + immobiliseur I/5010) Caractéristiques et mode d'emploi: 1. Armement Pour armer le système, appuyez sur le bouton 1 de l'émetteur

Plus en détail

La situation des arrêts cardiaques dans le département

La situation des arrêts cardiaques dans le département La situation des arrêts cardiaques dans le département Depuis 5 ans, près de 5 interventions de sapeurs-pompiers par semaine pour arrêt cardiaque dans le Maine-et-Loire Dans le Maine-et-Loire, de 2005

Plus en détail

Système d'alarme GSM avec écran de contrôle LCD Manuel utilisateur Model: GSMG20E

Système d'alarme GSM avec écran de contrôle LCD Manuel utilisateur Model: GSMG20E Système d'alarme GSM avec écran de contrôle LCD Manuel utilisateur Model: GSMG20E Ver. 1120 20100105 Pour les utilisateurs: Pour une meilleure compréhension du système d'alarme GSM, il est nécessaire de

Plus en détail

Domonial Notice utilisateur

Domonial Notice utilisateur Domonial Notice utilisateur EKZ 35 F Vous venez d acquérir le système de surveillance DOMONIAL et nous vous en remercions. Ce système est prévu pour fonctionner dans une bande de fréquence radio homologuée

Plus en détail

FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE ART ET PRECIEUX BIJOUTIERS, HORLOGES & JOALLIERS

FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE ART ET PRECIEUX BIJOUTIERS, HORLOGES & JOALLIERS FORMULAIRE DE DECLARATION DE RISQUE ART ET PRECIEUX BIJOUTIERS, HORLOGES & JOALLIERS COURTIER Nom du Cabinet : Nom et prénom du représentant : E-mail : Téléphone : Adresse : N : Type de voie : Nom de la

Plus en détail