Safety & Security en entreposage. "Core business"

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Safety & Security en entreposage. "Core business""

Transcription

1 En entrepôt, la sécurité doit être considérée comme une partie intégrante du core business. Stéphane Bocqué, Marketing Manager de Group 4 Securicor. Safety & Security en entreposage "Core business" Parler de sécurité dans l'entreposage, c'est évoquer deux volets majeurs. La sécurité des marchandises, évidemment. La sécurité du personnel au travail, tout aussi évidemment. En quelques pages, nous vous offrons un survol des matières liées à la sécurité et à la sécurisation en entrepôt. Inspection de sécurité du matériel de stockage, normes antivols édictées par le TAPA, case study dans les zones de stockage gantoises de Mittal-Arcelor Mais commençons par une rencontre avec Stéphane Bocqué, de Group 4 Securicor, un des grands acteurs de la sécurisation en Belgique. Warehouse & Logistics : Stéphane Bocqué, pour vous, la sécurité fait partie du core business des opérateurs logistiques. Détaillez-nous ça Stéphane Bocqué : Les industriels qui confient leurs produits à des opérateurs logistiques attendent que ces produits arrivent intacts à leur destinataire. Stockage et manutention doivent donc être effectués avec un maximum de précautions. Et éviter les vols. Si vous n'êtes pas capables d'assurer la sécurité des marchandises de vos clients, vous allez perdre leur pratique. C'est en ce sens que j'estime que la sécurité est core business, dans le monde du stockage et de la logistique. W&L : La pression réglementaire est déjà là dans le monde logistique, avec des normes telles que celles édictées par le TAPA (voir en page 45), renforcées à la suite des attentats du 11 septembre. S. Bocqué : De fait, il y a la pression réglementaire, mais la demande émanant des chargeurs est d'un poids certain dans les options sécuritaires des logisticiens. Mais, à mes yeux, ce qu'il faut rappeler, c'est que la rentabilité sort immanquablement maximisée d'une sécurité opérationnelle bien conçue. Chercher l'excellence Benoît Dorthu W&L : Chercher l'excellence dans les opérations de manutention? S. Bocqué : Les coûts engendrés par les choix liés à la sécurité doivent être perçus comme des contributions à la rentabilité de l'entreprise. Ces choix doivent non pas être des freins à l'activité quotidienne, mais plutôt en améliorer le fonctionnement. Prenons l'exemple d'un service de gardiennage 24 h/24. Il s'agit là bien souvent du seul service présent en permanence. Un service de gardiennage peut assurer une foule de missions supplémentaires, dans les matières facilitaires (gestion de l'éclairage, du chauffage, etc.) mais aussi directement dans les business process liés aux activités de l'entreprise. Je pense ici à l'accueil des véhicules, la vérification du fret, la première acquisition de données, W&L : Sécurité des marchandises contre le vol et sécurité au travail : les deux facettes sont liées. S. Bocqué : Effectivement, le contrôle d'accès est un bon exemple de l'imbrication de ces deux faces. Le contrôle d'accès va garantir que l'accès à certaines zones est interdit à certaines personnes, mais permis à d'autres. Afin de sécuriser les marchandises qui y sont stockées et éviter les vols, mais aussi pour éviter les accidents, dans le cas de zones dangereuses qui doivent être réservées à certaines catégories de travailleurs. L'avènement des nouvelles technologies - généralisation de l utilisation des réseaux TCP-IP, identification des immatriculations par vidéo, mobilité des solutions du personnel, - permet aujourd'hui de disposer de solutions modulaires à des coûts abordables. Je sais de quoi je parle : pour l'anecdote, nous avons développé une solution d'accès modulaire qui fonctionne dans des PME de 2 personnes. La même fonctionne au Pentagone, avec porteurs de badge. Warehouse & Logistics 31 41

2 Dégâts typiquement causés par un empilage négligent. L effondrement de rayonnages représente toujours un poste de dommages en croisant les doigts pour qu il n y ait que des dégâts matériels. Inspections de sécurité des équipements de stockag Une question de vie o Les entreprises se sont fréquemment demandé si la sécurité de leurs rayonnages d entrepôt était encore optimale à la suite d une détérioration. La Belgique n a édicté à ce niveau aucune réglementation directe. Qui va pouvoir décider si un échafaudage ayant été percuté par maladresse par un opérateur de chariot élévateur répond toujours aux normes de sécurité ou s il constitue un risque pour la sécurité? La loi stipule uniquement que les inspections doivent être effectuées par une personne compétente, cette responsabilité incombant davantage aux entreprises, qui 42 Warehouse & Logistics 31 Hendrik De Spiegelaere doivent prendre elles-mêmes les décisions en la matière. En collaboration avec la société britannique SESS, BLITS souhaite aider les entreprises lors de la prise de telles décisions. BLITS peut en effet effectuer des inspections étayées et indépendantes des équipements de stockage en application des directives SEMA, FEM, OSHA et ANSI. Cause et conséquence Les équipements de stockage sont exposés à des détériorations lors de leur utilisation. Les dommages les plus fréquents sont causés par les chariots élévateurs. En outre, une détérioration peut survenir lors du placement de palettes, en raison de l indication erronée de raccordements transversaux, d une surcharge et d un mauvais montage avec une charge d un seul côté. D autres points, plus dangereux encore, sont observés lors de l association de différents systèmes (compatibilité) et de l adaptation en interne des étagères, par exemple en prolongeant les poutres (ces dernières répondent-elles en effet toujours aux normes de résistance?). Ce tableau ne serait pas complet sans mentionner que les systèmes de rayonnages ne font la plupart du temps pas partie de la structure des bâtiments et nécessitent dès lors un entretien distinct. Les systèmes de rayonnages peuvent dès lors soudainement s effondrer pour de multiples raisons, dont les principales sont les suivantes : détériorations non réparées et pleine charge installation erronée et pleine charge erreur de conception et pleine charge changement apporté par le client, avec augmentation de la charge, sans adaptation du système de rayonnages mauvais positionnement des palettes et palettes cédant sous la charge. Il en résulte dès lors une détérioration des stocks, un manque à gagner, une perturbation des activités, voire des blessures,

3 BLITS et SESS La robustesse des étagères décroît en cas de surcharge fréquente. BLITS (Belgische Logistiek voor Intensieve Training & Selectie) est la société licenciée de SESS (Storage Equipment Safety Service) pour la Belgique. SESS Limited est, depuis 1987, un organe indépendant réalisant des inspections en matière de sécurité des rayonnages de stockage et procédant à des audits relatifs à la sécurité des entrepôts. SESS est affiliée à la SEMA (Storage Equipment Manufacturers Association) et à la FEM (Fédération Européenne de la Manutention) et est enregistrée BSI (ISO ). Encore un rayonnage qui s est effondré en raison d un mauvais empilage. e u de mort voire pire encore, pour le personnel, sans oublier des amendes, des frais de réparation et une contre-publicité. Dispositions légales La directive européenne 89/391/CEE s applique à la sécurité des systèmes d étagères. Nous pouvons en résumé affirmer que l employeur a, en vertu de cette directive, l obligation de veiller à la santé, à la sécurité et au bien-être de ses travailleurs. Pour déterminer les mesures à prendre dans certains cas, une évaluation des risques s avère nécessaire. Elle doit être effectuée par des personnes compétentes. Une autre directive en la matière est la directive 95/63/CEE, dans laquelle les équipements de stockage sont considérés comme des équipements de travail. Les équipements de travail doivent être adaptés à l objectif pour lequel ils sont utilisés (conception et type d étagères), doivent être correctement entretenus (inspections préventives), doivent être inspectés après leur installation et leur éventuelle modification, doivent être munis de marquages précisant la charge maximale et doivent être ancrés de manière stable. Dans la pratique, les détériorations sont la plupart du temps signalées par les opérateurs (de chariots élévateurs notamment). Afin d éviter toute éventuelle responsabilité, une inspection visuelle régulière est recommandée, assortie éventuellement de l établissement d un rapport de dommages. Ensuite, la personne compétente désignée doit statuer de l éventuelle nécessité de prendre des mesures (réparation ou remplacement). C est précisément à ces stades qu il est conseillé de faire appel à des experts indépendants qui inspecteront régulièrement les équipements de stockage. Le recours à une entreprise indépendante réduit en effet les probabilités de prétendues économies, de nonchalance ou d esquive des responsabilités. BLITS utilise, lors de ses inspections, les normes établies par SESS, laquelle s est, à son tour, inspirée des directives de la FEM (c est-à-dire notamment l examen de la détérioration, de la torsion des poutres, des liaisons, des poutres détachées, des ancrages manquants, des piliers de soutien déformés, etc.). Un rapport visualisant les risques pour la sécurité est ensuite rédigé sur la base des constats de l inspection : couleur verte : des dommages devant être surveillés couleur orange : un risque pour la sécurité auquel il convient de remédier le plus rapidement possible couleur rouge : un risque nécessitant la prise de mesures immédiates. Il pourra en outre être décidé, en concertation avec le client, de charger les inspecteurs d effectuer les réparations et d assurer leur suivi. Tous les inspecteurs de BLITS dispose d une qualification SARI (SEMA Approved Rack Inspector). Warehouse & Logistics 31 43

4 Les infrastructures industrielles et semiindustrielles ne sont pas à l'abris d'un attentat. Sécurisation des entrepôts Technologie et terrorisme impactent 1997 : le vol de marchandises à haute valeur technologique connaît une croissance spectaculaire. Aussi spectaculaire que la miniaturisation des appareils. Cette année-là la norme TAPA voit le jour. Elle a pour but d'instaurer un cadre normatif à la sécurisation du fret transporté, manutentionné, stocké. Quatre ans plus tard, les attentats du 11 septembre chamboulent profondément la conception qu'on pouvait avoir de la sécurisation des entreprises. Les deux dernières décades auront été profondément marquées par la miniaturisation et l'augmentation de valeur des produits technologiques dans un marché mondial où les marchandises voyagent aux quatre coins du monde. Plus petits, plus chers, aisément commercialisables sur des marchés qu'on qualifiera de parallèles, les produits de haute technologie ont vu leur attractivité pour le crime Koen Vanaubel organisé augmenter de manière exponentielle. En 1997, dans un effort pour contrer le problème grandissant des fraudes et des vols, cinquante des plus importantes compagnies de technologie (Hewlett Packard, Intel Corporation, Ingram Micro, Sony, Samsung et d'autres) forment la Technology Asset Protection Association (TAPA). Au cours de l'évaluation des risques encourus par leurs produits dans leur cycle de production, les membres de la TAPA identifient rapidement les points critiques que constituent le transport, la manutention et le stockage. Des opérations menées par des prestataires logistiques dont les pratiques en matière de sécurité varient considérablement de l'une à l'autre. Pour pallier l'absence de normes communes, la TAPA - devenue Transported Asset Protection Association - prend l'initiative de rédiger et de publier la spécification FSR ou Freight Security Requirements. L'association d'acteurs industriels spécifie dans la FSR la norme acceptable minimum de sécurité pour les biens circulant dans la chaîne de distribution ainsi que les méthodes devant être utilisées pour maintenir cette norme. La FSR contient également les processus et spécifications nécessaires à l'obtention d'une certification TAPA-FSR, certification impliquant le Warehouse & Logistics 31 45

5 La "labellisation" TAPA-FSR constitue la preuve que l'entreprise a adopté des normes de sécurité élevées. La FEB conscientise les entreprises aux risques d'attentats. Les exigences TAPA-FSR sont divisées en trois catégories selon le niveau de sécurité requis dans toutes les installations. recours à un organisme agréé indépendant. Les exigences TAPA-FSR sont divisées en trois catégories selon le niveau de sécurité requis dans toutes les installations, A renvoyant aux normes de sécurité les plus élevées, B et C pour les plus basses. La certification TAPA, conçue dans le but d'assurer la sécurité physique des marchandises dans des endroits comme les entrepôts et les centres de distribution, intègre l'installation de systèmes de surveillance télé en circuit fermé, de systèmes d'alarme et de systèmes de sécurité, le contrôle d'accès entre les entrepôts et les bureaux, les procédures de documentation sécurisées, et la formation des chauffeurs de camion en cas de menace de vol. Le terrorisme aussi Autre source ayant mené à une prise de conscience sécuritaire dans le monde de l'industrie - au sens large, cette fois - : le terrorisme. Les attentats du 11 septembre 2001 à New-York et ceux du 11 mars 2004 à Madrid ont mis en lumière les risques encourus par notre société en cas d'attentats terroristes. L'infrastructure industrielle n'étant en aucun cas soustraite au 46 Warehouse & Logistics 31 Norme TAPA-FSR : les + Si l'obtention de la certification de sécurisation TAPA-FSR implique des coûts organisationnels et administratifs, les bénéfices - directs et indirects - pour le prestataire logistique sont également au rendez-vous : augmentation générale de la sécurité des opérations de stockage et de manutention démonstration de l'engagement continu du personnel en faveur d'une sécurité accrue des biens manutentionnés et stockés agrément permettant de répondre aux appels d'offre requérant la certification TAPA-FSR système de gestion en adéquation avec les dernières exigences technologiques et sécuritaires possibilité de négociation des primes d'assurances amélioration de l'image de votre entreprise risque, que du contraire. Afin d être mieux armées contre des menaces terroristes, les entreprises ont tenté de prendre des mesures de sécurité spéciales, et ce non seulement par des méthodes physiques classiques de sécurité, mais aussi par une politique de management de prévention. C'est pourquoi la FEB et les autorités publiques ont créé en 2002 une plate-forme permanente de concertation, convaincus qu'une bonne collaboration entre les deux secteurs pouvait contribuer de manière constructive à la prévention et à la lutte contre le terrorisme. Cette collaboration privé-public ne se manifeste pas seulement dans le cadre du groupe de travail terrorisme, mais aussi dans celui des groupes de travail criminalité organisé, protection du potentiel scientifique et économique et criminalité informatique. Dans la brochure intitulée Terrorisme et extrémisme - Les mesures de protection que les entreprises peuvent prendre, la FEB propose aux entreprises d'intervenir de manière préventive afin d éviter, ou pour le moins de limiter les conséquences de telles actions. La FEB propose d'adopter une démarche d'analyse des menaces et des risques, de systématiser un Business Continuity Plan et d'adopter certaines mesures de protection préventives dont le contenu peut être adapté aux besoins et attentes spécifiques de l entreprise.

6 Le stockage de l'acier, que ce soit en coils (notre photo archive) ou en plaques plates (comme c'est le cas chez Arcelor Gand) implique des risques spécifiques. «Le système contrôle immédiatement si les données sur l image de la caméra correspondent au planning», explique Danny Apers. Arcelor Des caméras robustes Pour le stockage de ses tôles, l aciérie Arcelor Gand a mis en service des caméras qui enregistrent avec précision les numéros des produits. Les appareils de haute technologie et robustes rendent le travail plus sûr tout en augmentant l efficacité et en diminuant la marge d erreur. 48 Warehouse & Logistics 31 Luk Weyens Arcelor Gand (le nouveau nom de Sidmar) fait partie du groupe Arcelor-Mittal. «Dans le monde, le groupe produit 110 millions de tonnes d acier par an», explique Jan Cornelis, porte-parole d Arcelor Gand. «Arcelor Gand en produit 5,2 millions de tonnes. La productivité de notre entreprise a plus que doublé Ces quinze dernières années. Il y a quinze ans, Sidmar produisait en moyenne 400 tonnes par homme et par an ; ce chiffre est maintenant passé à un peu plus de 900 tonnes. Quarante pour cent des ventes sont destinés au secteur automobile. Les soixante pour cent restants vont à l industrie. Notamment le secteur de la construction et de la fabrication de lave-vaisselle, de douches, de radiateurs, Le nombre d emplois chez Arcelor Gand est stable, à 5.600, alors qu il a sensiblement diminué ailleurs dans le secteur. Indirectement, notre entreprise crée elle aussi autant d emplois. Grâce au savoirfaire du personnel, Arcelor Gand est, de toutes les aciéries du groupe Arcelor-Mittal en Europe occidentale, le fabricant chez qui le prix de revient est le plus bas par tonne d acier laminé à chaud». L introduction des caméras s inscrit dans le droit fil d une politique délibérée de modernisation de l entreprise. «Par an, cent millions d euros sont consacrés à des investissements visant à améliorer et à continuer à développer le processus de production. Suite aux modernisations, nous investissons 16 millions d euros par an dans la formation de notre personnel». Ses efforts dans le domaine de l environnement ont valu à Arcelor le certificat de qualité ISO Emplacement exact Une des modernisations les plus récentes est donc l utilisation de caméras pour identifier les tôles lors de leur stockage au sortir de l aciérie. Pour augmenter la sécurité du personnel tout en améliorant le processus de production, Danny Apers, ingénieur d études à l entretien électrique, recherchait une nouvelle technique pour identifier les tôles sortant de l aciérie. «Ce sont des plaques qui ont jusque 10 mètres de long, entre 500 et 2000 mm de large, 22 cm d épaisseur, qui pèsent jusque 20 tonnes chacune. Elles peuvent être très différentes l une de l autre. Une logistique parfaite est primordiale pour le processus de production, afin que la plaque, des dimensions qu il faut et de la qualité qu il faut, soit amenée précisément où il le faut dans le laminoir à chaud». «Entre les deux départements, les plaques sont stockées sous toit ou à l air libre. Précédemment, des collaborateurs de la logistique faisaient leur tournée pour enregistrer manuellement le lieu de stockage. Faire sa tournée entre ces énormes plaques présentait un risque certain. Ce n est plus nécessaire à présent. De plus, le travail va beaucoup plus vite. Auparavant, les collaborateurs n introduisaient les données dans l ordinateur qu après avoir achevé leur tournée. L enregistrement est désormais immédiat. En outre, le risque d erreur est grandement réduit». Conditions extrêmes Mobotix, importé en Belgique par TWC, a offert la solution. «En 2005, nous avons fait installer une caméra sur un premier véhicule Kress», explique Danny Apers. «Le grand défi pour des équipements à

7 Les robustes caméras résistent aux conditions extrêmes de travail chez Arcelor. Luc Verbeurgt de l importateur de Mobotix TWC : «Les caméras offrent tant de possibilités qu elles conviennent à toutes les fonctions d image». Des caméras toutes fonctions Mobotix est un précurseur en matière de caméras en réseau. En 1999, avec sa femme Sabine, le docteur Ralf Hinkel a commencé à mettre au point une webcam qui, sans ordinateur, pourrait envoyer des images via RNIS par Internet. Mobotix fabrique à présent des caméras offrant tellement de possibilités qu on peut les utiliser pour toutes les fonctions d images. pour un stockage sûr haute technologie dans notre environnement de travail consiste à trouver des appareils qui résistent à des conditions extrêmes : intenses vibrations des véhicules, mauvais temps, humidité, sans oublier les températures extrêmes. La température des plaques d acier qui viennent d arriver de l aciérie peut atteindre 900 C. Cette première caméra, nous l avons mise à l essai pendant six mois. Essai très concluant. Aussitôt, des appareils identiques ont été installés sur les deux autres véhicules Kress». «Les caméras facilitent beaucoup le travail. A présent, un chauffeur conduit son véhicule Kress jusqu à une charge de plaques qui vient d arriver de l aciérie. Les plaques sont empilées par quatre, cinq. Le véhicule s arrête à une dizaine de mètres. Le zoom de la caméra est réglé de telle façon que cette distance soit la position idéale pour avoir une image parfaite des numéros des plaques. Les numéros enregistrés par la caméra sont immédiatement comparés aux données pour le planning de production. Si tout est en ordre, le système informatique indique les coordonnées de l emplacement où est stocké le tas de plaques, après quoi le système GPS installé sur le véhicule Kress peut y mener le chauffeur. Si les numéros ne correspondent quand même pas, le tas reçoit un emplacement provisoire et l on répare l erreur au plus vite». Moins d erreurs Danny Apers fait à présent l expérience des nombreux avantages offerts par les caméras : «Elles augmentent l efficacité du travail. Le système informatique reçoit immédiatement les données chiffrées nécessaires sur les plaques produites et l emplacement où elles sont conservées. Le travail se déroule beaucoup plus vite et le nombre d erreurs est grandement réduit. De plus, la sécurité au travail s est nettement accrue parce que les collaborateurs de la logistique ne doivent plus passer entre ces grandes plaques métalliques. Entre-temps, les caméras se sont d ailleurs déjà vu adjuger une deuxième fonction : l enregistrement de situations inhabituelles sur le lieu de stockage des plaques. Le chauffeur d un véhicule Kress peut photographier tout élément singulier et le signaler immédiatement au planning afin que les mesures requises soient prises». Le Product Manager Luc Verbeurgt de l importateur TWC insiste sur l importance de l enregistrement précis des caméras. «Des appareils courants à un CCD offrent une résolution maximale de 0,4 mégapixels. Ce sont des caméras où un processeur prend des images 25 par seconde à une résolution allant jusque 1,3 mégapixel. Les conditions de travail spéciales d Arcelor Gand exigent des caméras d excellente qualité. On y travaille 24 heures sur 24. En travail de nuit avec fort éclairage artificiel, une caméra CCD serait aveugle et n enregistrait donc pas d images. Ces appareils continuent à fonctionner parfaitement quelles que soient les conditions. Au départ, la chaleur des plaques fabriquées à très hautes températures a formé une entrave à l emploi des caméras. «La photo des plaques est prise à une distance de dix mètres mais, quand le véhicule Kress vient agripper les plaques, la caméra ne se trouve qu à deux mètres des plaques encore brûlantes. C est pourquoi un capot de protection a été placé autour de la caméra». Arcelor Gand attachait également beaucoup d importance à l intégration des caméras dans le réseau informatique existant : «L intégration s est parfaitement déroulée. Le logiciel des caméras a pu être intégré sans problème à notre système existant. Nous n avons donc pas dû faire d autres investissements, ni placer d écran supplémentaire dans la cabine des véhicules Kress. Le chauffeur peut également faire facilement toutes les manipulations nécessaires. Il lui suffit d appuyer sur une touche pour que la caméra prenne une photo. Le feedback du planning apparaît à l écran dans sa cabine.» Warehouse & Logistics 31 49

Rayonnages. Guide de bonnes pratiques en matière de sécurité au travail. Inspection & Entretien

Rayonnages. Guide de bonnes pratiques en matière de sécurité au travail. Inspection & Entretien Guide de bonnes pratiques en matière de sécurité au travail Rayonnages Inspection & Entretien De l'inspection par les experts au remplacement des pièces de rayonnages défectueuses selon la norme DIN EN

Plus en détail

CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME

CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME CONSEIL SUPERIEUR DES INDEPENDANTS ET DES PME F REGL PROF - Qualifications prof. A2 Bruxelles, 26 mai 2011 MH/JC/JP A V I S sur LA REFORME DE LA DIRECTIVE RELATIVE A LA RECONNAISSANCE DES QUALIFICATIONS

Plus en détail

CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED. Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique

CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED. Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique CHROMOPHARE Génération F : éclairage innovant à réflecteur avec LED Un concept et un design d'éclairage qui réunissent fonctionnalité et esthétique Tuttlingen, novembre 2011 - La nouvelle CHROMOPHARE Génération

Plus en détail

L'assuré est l'organisateur du spectacle

L'assuré est l'organisateur du spectacle Guide technique : Sécurité > Assurances > Les assurances Les assurances L assurance est un contrat entre deux parties (l assuré et l assureur) pour la couverture d un sinistre. En cas de réalisation d

Plus en détail

KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux.

KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux. KASTO, le programme complet : Rentabilité dans le sciage et le stockage des métaux. Compétence sur toute la ligne Depuis plus de 160 ans, KASTO, synonyme de qualité et d innovation, propose le programme

Plus en détail

Conditions d entreprise

Conditions d entreprise 1. Contenu du contrat 1.1. Tout entrepreneur qui exécute des travaux pour le compte de (nommé ci-après BASF) accepte l application de ces conditions générales à l exclusion de ses propres conditions standards.

Plus en détail

RAYONNAGES MÉTALLIQUES

RAYONNAGES MÉTALLIQUES RAYONNAGES MÉTALLIQUES sommaire 2 12 28 46 62 72 80 ENTREPRISE PORTE PALETTES CANTILEVER STRUCTURES AUTOPORTANTES PLATEAUX PLATEFORMES CHARPENTERIE MÉTALLIQUE [ ENTREPRISE ] CERTIFICATIONS Afin de mieux

Plus en détail

Monte escalier à siège ou pour chaise roulante. sur plan incliné, suspendu à un monorail fixé au plafond

Monte escalier à siège ou pour chaise roulante. sur plan incliné, suspendu à un monorail fixé au plafond GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG Luxembourg, le 10 février 2006 ITM-CL 317.1 Monte escalier à siège ou pour chaise roulante sur plan incliné, suspendu à un monorail fixé au plafond Prescriptions de sécurité types

Plus en détail

Parties communes et services

Parties communes et services Parties communes et services Ergonomie pratique en 128 points CHECKPOINT 95 Mettre des vestiaires et des sanitaires à la disposition des employés pour garantir un bon niveau d'hygiène et de propreté. POURQUOI

Plus en détail

PRESENTATION DE LA SOCIETE SAI RICORD

PRESENTATION DE LA SOCIETE SAI RICORD PRESENTATION DE LA SOCIETE SAI RICORD Activité de garde-meubles (enseigne AGS) C est en 36 années d existence qu AGS a développé son expertise dans le domaine du déménagement international. Grâce à son

Plus en détail

RETRANSCRIPTION CONFÉRENCE

RETRANSCRIPTION CONFÉRENCE RETRANSCRIPTION CONFÉRENCE Décembre 2012 «Sécurité des personnes et des biens (incendie, sûreté) : comprendre les nouvelles réglementations» Conférence en avant-première des Congrès/Salons Préventica Mercredi

Plus en détail

Manutention de la bobine

Manutention de la bobine Manutention de la bobine Assistance technique de SCA Publication Papers Produits papetiers Produits papetiers SCA Publication Papers fabrique des papiers d impression à base de bois. La gamme comprend

Plus en détail

La surveillance sur IP d Axis. Des possibilités illimitées pour la vidéosurveillance.

La surveillance sur IP d Axis. Des possibilités illimitées pour la vidéosurveillance. La surveillance sur IP d Axis. Des possibilités illimitées pour la vidéosurveillance. Le marché de la vidéosurveillance connaît une croissance constante, due à une augmentation des préoccupations sécuritaires

Plus en détail

Capteurs de mouvement Développer une analyse de rentabilité des capteurs comme partie intégrante de votre solution de localisation automatique des

Capteurs de mouvement Développer une analyse de rentabilité des capteurs comme partie intégrante de votre solution de localisation automatique des Capteurs de mouvement Développer une analyse de rentabilité des capteurs comme partie intégrante de votre solution de localisation automatique des véhicules Défi Les organisations et entreprises qui investissent

Plus en détail

Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1.

Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1. Dossier de demande d autorisation temporaire d exploiter une centrale d enrobage à chaud SRTP le Petit Nazé ARGENTRE (53) Indice : 1 Juin 2015 NOTICE D HYGIENE ET DE SECURITE P. 2 sur 8 SOMMAIRE 1 Hygiène...

Plus en détail

Les palettiers FI-2011. www.aspimprimerie.qc.ca

Les palettiers FI-2011. www.aspimprimerie.qc.ca Les palettiers Bien que cette fiche ait été élaborée à partir de sources reconnues comme fiables et crédibles, l ASP imprimerie, ses administrateurs et son personnel n assument aucune responsabilité des

Plus en détail

Special Services. la réponse à toute question exceptionnelle

Special Services. la réponse à toute question exceptionnelle Flexibility for your business Special Services Time Critical Services Freight Services Special Handling Services Storapart & Distribution Services Outsourced Services la réponse à toute question exceptionnelle

Plus en détail

Caméra de surveillance avec capteur PIR, pour PX-3746

Caméra de surveillance avec capteur PIR, pour PX-3746 Caméra de surveillance avec capteur PIR, pour PX-3746 FR Mode d'emploi PX-3747-675 FR TABLE DES MATIÈRES Votre nouvelle caméra de surveillance...3 Chère cliente, cher client,...3 Contenu...3 Caractéristiques...4

Plus en détail

FICHE TECHNIQUE : SANTE ET SECURTE AU TRAVAIL

FICHE TECHNIQUE : SANTE ET SECURTE AU TRAVAIL SANTE ET SECURITE AU TRAVAIL Mesurer et prévenir les risques professionnels Liés aux conditions générales de travail, les risques professionnels font peser sur les salariés la menace d une altération de

Plus en détail

Avant d utiliser votre appareil, veuillez lire attentivement le présent manuel.

Avant d utiliser votre appareil, veuillez lire attentivement le présent manuel. Avant d utiliser votre appareil, veuillez lire attentivement le présent manuel. La garantie constructeur ne s'applique qu'à la condition que l'appareil soit utilisé conformément à l'usage pour lequel il

Plus en détail

Liste d inspection des lieux (CFMA)

Liste d inspection des lieux (CFMA) Liste d inspection des lieux (CFMA) Basée sur le Règlement sur la santé et la sécurité du travail (adopté en mai 2010) Atelier ou lieu: Inspecté par : Date de l inspection : Page 1 sur 5 Liste des lieux

Plus en détail

Notice d emploi. Module hydraulique hybride GENIA MODULE CRM BB MI

Notice d emploi. Module hydraulique hybride GENIA MODULE CRM BB MI Notice d emploi Module hydraulique hybride GENIA MODULE CRM BB MI Table des matières LIRE ATTENTIVEMENT AVANT UTILISATION 1 Lisez-moi... 2 1.1 Bienvenue... 2 1.2 Enregistrement de votre garantie... 2

Plus en détail

Gestion des programmes d assurance multinationaux

Gestion des programmes d assurance multinationaux Gestion des programmes d assurance multinationaux Gestion des programmes d assurance multinationaux Dans une économie mondialisée liée par la livraison de nuit, les télécommunications avancées et l Internet,

Plus en détail

Caméras réseau thermiques Axis. Détection de haute qualité dans l obscurité et dans des conditions difficiles.

Caméras réseau thermiques Axis. Détection de haute qualité dans l obscurité et dans des conditions difficiles. Caméras réseau thermiques Axis. Détection de haute qualité dans l obscurité et dans des conditions difficiles. Tout ce que vous attendez des caméras thermiques sans oublier les fonctions Axis standard.

Plus en détail

Un cadre flexible pour DÉVELOPPER votre activité

Un cadre flexible pour DÉVELOPPER votre activité Un cadre flexible pour DÉVELOPPER votre activité Panda Security 2010. All rights reserved. Printed in the E.U. 0610LFPPPA5FR01 This document cannot be copied, reproduced, translated to any electronic or

Plus en détail

Présentation du référentiel PCI-DSS

Présentation du référentiel PCI-DSS Présentation du référentiel PCI-DSS Hervé Hosy herve.hosy@oppida.fr 06.03.51.96.66 Page 1 Agenda Référentiel PCI-DSS Contexte Structure du référentiel Lien avec les normes ISO 270xx 2 Contexte Page 3 Contexte

Plus en détail

Avant d utiliser votre appareil, veuillez lire attentivement le présent manuel.

Avant d utiliser votre appareil, veuillez lire attentivement le présent manuel. Avant d utiliser votre appareil, veuillez lire attentivement le présent manuel. La garantie constructeur ne s'applique qu'à la condition que l'appareil soit utilisé conformément à l'usage pour lequel il

Plus en détail

OMNIS LA MAITRISE DE LA TECHNOLOGIE DE LOCALISATION CONFIGURATION DESTINEE AU SECTEUR PRIVE

OMNIS LA MAITRISE DE LA TECHNOLOGIE DE LOCALISATION CONFIGURATION DESTINEE AU SECTEUR PRIVE OMNIS LA MAITRISE DE LA TECHNOLOGIE DE LOCALISATION CONFIGURATION DESTINEE AU SECTEUR PRIVE 2 NOTRE VISION: RENDRE LE TRANSPORT DE MARCHANDISES PLUS EFFICACE Le développement considérable du transport

Plus en détail

Fiche Contenu 4-1 : Approvisionnement et gestion des stocks Vue d ensemble

Fiche Contenu 4-1 : Approvisionnement et gestion des stocks Vue d ensemble Fiche Contenu 4-1 : Approvisionnement et gestion des stocks Vue d ensemble Rôle dans le système de gestion de la qualité La gestion de l approvisionnement, la gestion des achats et des stocks est une composante

Plus en détail

LE MEILLEUR CHEMIN VERS WINDOWS 7

LE MEILLEUR CHEMIN VERS WINDOWS 7 LE MEILLEUR CHEMIN VERS WINDOWS 7 Migrez en toute confiance Protection assurée dès le premier jour Sauvegardez ce qui est le plus important Virtualisez vos applications pour une plus grande efficacité

Plus en détail

EISENMANN. Logistique des boissons

EISENMANN. Logistique des boissons EISENMANN Logistique des boissons Voici l univers d EISENMANN EISENMANN est l un des fournisseurs leaders mondiaux de systèmes dans les domaines des techniques de traitement des surfaces, de l automatisation

Plus en détail

Gestion de qualité, logistique et production par Internet. www.quasydoc.eu

Gestion de qualité, logistique et production par Internet. www.quasydoc.eu Gestion de qualité, logistique et production par Internet www.quasydoc.eu VDC Consulting SPRL Adresse des bureaux : Herkenrodesingel 4 bus 2 Siège social : Prinsenstraat 1 3500 Hasselt Belgique info@quasydoc.eu

Plus en détail

Système de vidéosurveillance SIT 1

Système de vidéosurveillance SIT 1 2011/12 Système de vidéo-surveillance SIT 1 Technique vidéo SITRAC Steinwis 1 8331 Auslikon 044/9501226 076/4909797 Système de vidéosurveillance SIT 1 Le système de vidéosurveillance SIT 1 vous offre à

Plus en détail

Les registres coupe-feu

Les registres coupe-feu Les registres coupe-feu Installez avec soin Comment assurer une installation conforme Pour obtenir des exemplaires de cette publication, adressez-vous à la Direction des communications de la Régie du bâtiment

Plus en détail

Guide de. S by SFR 102. DAS : 1.01 W/Kg SFR.FR

Guide de. S by SFR 102. DAS : 1.01 W/Kg SFR.FR DAS : 1.01 W/Kg Guide de prise en main S by SFR 102 SFR.FR Sommaire 1- PREMIÈRES Manipulations 3 Comment insérer ma carte SIM et la batterie? 3 Comment charger mon mobile? 4 2- comment bien démarrer? 5

Plus en détail

V112-3,0 MW. Un monde, une éolienne. vestas.com

V112-3,0 MW. Un monde, une éolienne. vestas.com V112-3,0 MW Un monde, une éolienne vestas.com NOUS TENONS LES PROMESSES DE L ÉNERGIE ÉOLIENNE UNE ÉOLIENNE FIABLE ET PERFORMANTE POUR LE MONDE ENTIER Fiabilité et performances La V112-3,0 MW est une

Plus en détail

Vidéosurveillance sur IP

Vidéosurveillance sur IP Vidéosurveillance sur IP Solutions de sécurité basées sur le protocole TCP/IP Pour des applications domestiques, Small Office, Professionnelles et à grande échelle. 1/12 Concept Les solutions de sécurité

Plus en détail

1. REGLEMENTATION : 2. INTRODUCTION :

1. REGLEMENTATION : 2. INTRODUCTION : 1. REGLEMENTATION : Décret n 65-48 du 8 janvier 1965 modifié portant règlement d'administration publique pour l'exécution des dispositions de la partie IV du Code du travail en ce qui concerne les mesures

Plus en détail

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23)

RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) RESPONSABLE D UNE UNITE DE TRANSPORT ET LOGISTIQUE (Enseignement week-end) (ACMS23) PUBLIC & PREREQUIS Personnes désirant acquérir, maintenir ou approfondir leurs connaissances sur le fonctionnement d

Plus en détail

Opérations de chargement et déchargement. Protocole de sécurité

Opérations de chargement et déchargement. Protocole de sécurité Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l Emploi Rhône-Alpes Département Risques professionnels 8-10, rue du Nord - 69225 VILLEURBANNE Cedex 04 72 65

Plus en détail

Cahier Technique Différences Batigest Standard/Evolution. Apibâtiment. Documentation technique

Cahier Technique Différences Batigest Standard/Evolution. Apibâtiment. Documentation technique Cahier Technique Différences Batigest Standard/Evolution Apibâtiment Documentation technique Sommaire Sommaire I. Préambule... 3 II. Différences Batigest Standard/Evolution... 4 1. Eléments... 4 2. Devis

Plus en détail

Le Workflow comme moteur des projets de conformité

Le Workflow comme moteur des projets de conformité White Paper Le Workflow comme moteur des projets de conformité Présentation Les entreprises sont aujourd'hui soumises aux nouvelles régulations, lois et standards de gouvernance les obligeant à mettre

Plus en détail

Systèmes Dynamiques. making workspace work

Systèmes Dynamiques. making workspace work Systèmes Dynamiques making workspace work Systèmes dynamiques systèmes de stockage avec élévateur LISTA Optimiser l'espace, optimiser le temps, optimiser les coûts Une technique de stockage rationnelle

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 7 : Customer Relationship Management (CRM) Supply Chain Management (SCM) Sommaire

Plus en détail

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests

Construction. Sarnavap 5000E SA. Pare-vapeur. Description du produit. Tests Notice Produit Edition 09.2012 Identification no4794 Version no. 2012-208 Sarnavap 5000E SA Pare-vapeur Description du produit Sarnavap 5000E SA est un pare-vapeur auto-adhésif pour système en adhérence

Plus en détail

Présenté par. Carl Tremblay, ing.

Présenté par. Carl Tremblay, ing. Présenté par Carl Tremblay, ing. Familiariser les participants avec la réglementation québécoise. Familiariser les participants avec la notion de modification et de modernisation des appareils de transport

Plus en détail

BUSINESS CONTINUITY MANAGEMENT. Notre plan C pour situations d'urgence et de crise

BUSINESS CONTINUITY MANAGEMENT. Notre plan C pour situations d'urgence et de crise BUSINESS CONTINUITY MANAGEMENT I PLANZER I 2010 BUSINESS CONTINUITY MANAGEMENT Notre plan C pour situations d'urgence et de crise La sécurité n'est pas une valeur absolue. Une gestion de risque peut éventuellement

Plus en détail

Qu'est-ce que la normalisation?

Qu'est-ce que la normalisation? NORMALISATION 1 Qu'est-ce que la normalisation? La normalisation est un outil élémentaire et efficace des politiques européennes, ses objectifs étant de : contribuer à la politique visant à mieux légiférer,

Plus en détail

Annexe I b. Référentiel de certification

Annexe I b. Référentiel de certification Annexe I b Référentiel de certification Page 15 sur 45 CORRESPONDANCE ENTRE ACTIVITÉS ET COMPÉTENCES ACTIVITÉS ET TÂCHES A1. S ORGANISER, S INTEGRER à une EQUIPE A1-T1 Préparer son intervention et/ou la

Plus en détail

RAPPORT D'ENQUÊTE RAPPORT D ENQUÊTE. Direction régionale de Montréal - 1

RAPPORT D'ENQUÊTE RAPPORT D ENQUÊTE. Direction régionale de Montréal - 1 EN003784 RAPPORT D ENQUÊTE Direction régionale de Montréal - 1 Chute mortelle d un de l entreprise Couverture Montréal-Nord ltée à partir de l entretoit de l'établissement de Transport Logi-Pro inc. 9001,

Plus en détail

Les badges de chantier*

Les badges de chantier* Fabienne Muller Université de Strasbourg - Octobre 2013 Les badges de chantier* * Travail réalisé à partir de l'exploitation des questionnaires envoyés aux partenaires concernés par les dispositifs, éventuellement

Plus en détail

Conditions générales d achat de CARGILL CHOCOLATE BELGIUM SA, appelée ciaprès

Conditions générales d achat de CARGILL CHOCOLATE BELGIUM SA, appelée ciaprès Conditions générales d achat de CARGILL CHOCOLATE BELGIUM SA, appelée ciaprès CARGILL". 1. A PPLICABILITÉ 1.1 Les présentes conditions s appliquent à toutes les demandes de soumission d offres faites par

Plus en détail

Guide exposant pour les stands de 9 m2

Guide exposant pour les stands de 9 m2 Guide exposant pour les stands de 9 m2 IMA-events 80 rue d Aboukir - 75002 Paris France S.A.R.L au capital de 7 500 SIREN 527 509 327 RCS Paris - APE 8230Z Page 1 Contactez-nous... Vos interlocuteurs Contacts

Plus en détail

Driving Down Costs* - Stockage grande densité

Driving Down Costs* - Stockage grande densité * Réduire les coûts Driving Down Costs* - Stockage grande densité www.toyota-forklifts.fr stronger together* Réduire les coûts de stockage grande densité La gestion optimale de l'espace de stockage constitue

Plus en détail

TALENSIA. Matériel et marchandises transportés. Dispositions spécifiques

TALENSIA. Matériel et marchandises transportés. Dispositions spécifiques TALENSIA Matériel et marchandises transportés Dispositions spécifiques L'introduction et la présentation du plan d assurances Entreprises Les dispositions communes Le lexique sont également d'application.

Plus en détail

S20. Balayeuse autoportée compacte. De taille compacte, sans faire de concession en termes de performance et de fiablilité

S20. Balayeuse autoportée compacte. De taille compacte, sans faire de concession en termes de performance et de fiablilité S20 Balayeuse autoportée compacte De taille compacte, sans faire de concession en termes de performance et de fiablilité Le fonctionnement avec tous les leviers vers l avant réduit le besoin de formation

Plus en détail

GALAXY - VM solutions pour la location

GALAXY - VM solutions pour la location GALAXY - VM solutions pour la location Visa présente une nouvelle gamme de groupes électrogènes destinée à l usage mobile conçue grâce à notre expérience spécifique acquise en trente années d activités,

Plus en détail

Manuel de l utilisateur

Manuel de l utilisateur Manuel de l utilisateur Borne de recharge de niveau 2 pour véhicule électrique EVC30T/EVC30T-IN ELMEC inc. JUIN 2014 (REV8) Table des matières 1 Aperçu... 2 2 Liste des pièces... 3 3 Spécifications...

Plus en détail

Schalung & Gerüst. Echafaudage de façade

Schalung & Gerüst. Echafaudage de façade Schalung & Gerüst Echafaudage de façade Simple, pratique et économique Qu'il s'agisse d'une nouvelle construction ou d'une réfection, de petits ou de grands bâtiments, NOR48 est un système d'échafaudage

Plus en détail

EN 1090 : un nouveau défi pour les constructeurs métalliques, les maîtres d ouvrage et les concepteurs

EN 1090 : un nouveau défi pour les constructeurs métalliques, les maîtres d ouvrage et les concepteurs EN 1090 : un nouveau défi pour les constructeurs métalliques, les maîtres d ouvrage et les concepteurs prof. ir. Wim HOECKMAN Victor Buyck Steel Construction (Eeklo) Vrije Universiteit Brussel infosteel

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 1

Tremplins de la Qualité. Tome 1 Tome 1 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANT-PROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

MoniCom 15 et 19 Guide de l utilisateur Documentation Version: 27-09-2012

MoniCom 15 et 19 Guide de l utilisateur Documentation Version: 27-09-2012 15 et 19 Guide de l utilisateur Documentation Version: 27-09-2012 Notre site internet: www.symcod.com Courriel : support@symcod.com Garantie Symcod garanti ce produit pour une période d une année suivant

Plus en détail

Le monte escaliers pour les professionnels. Vos problèmes de transports solutionnés intelligemment. www.aat-online.de

Le monte escaliers pour les professionnels. Vos problèmes de transports solutionnés intelligemment. www.aat-online.de Le monte escaliers pour les professionnels Vos problèmes de transports solutionnés intelligemment A www.aat-online.de Transportez des charges lourdes dans les escaliers sans risque le CargoMaster préserve

Plus en détail

la solution vidéo numérique qui offre une surveillance simple et puissante t: +44 (0)1202 723535 e: sales@tdsi.co.uk w: www.tdsi.co.

la solution vidéo numérique qui offre une surveillance simple et puissante t: +44 (0)1202 723535 e: sales@tdsi.co.uk w: www.tdsi.co. la solution vidéo numérique qui offre une surveillance simple et puissante t: +44 (0)1202 723535 e: sales@tdsi.co.uk w: www.tdsi.co.uk Sommaire 3 Qu est-ce que VUgarde? 4 Modules du système 5 Capacités

Plus en détail

contactless & payment des solutions de test pour mener à bien vos projets

contactless & payment des solutions de test pour mener à bien vos projets contactless & payment des solutions de test pour mener à bien vos projets contactless & payment certification et tests de bout en bout pour des dispositifs de paiement sans contact Conseil indépendant

Plus en détail

THE POWER OF DELIVERY. Transstockeurs Plus de performances dans votre entrepôt

THE POWER OF DELIVERY. Transstockeurs Plus de performances dans votre entrepôt THE POWER OF DELIVERY Transstockeurs Plus de performances dans votre entrepôt Toujours la bonne solution Les transstockeurs de viastore systems sont toujours la bonne solution pour vos besoins. Nous pouvons

Plus en détail

PROGRAMMES D ENTRETIEN

PROGRAMMES D ENTRETIEN Page 1 sur 10 1 OBJET La présente fiche a pour objet de réunir les directives nécessaires à l élaboration du programme d entretien d un aéronef des catégories de ceux utilisés dans le vol à voile (remorqueurs,

Plus en détail

Un partenaire Un partenaire solide

Un partenaire Un partenaire solide Un partenaire Un partenaire solide Le groupe IMO dont le siège se situe à Gremsdorf dans la région de Nuremberg vous propose plus de 16 années d expérience et d innovations dans le domaine de la fabrication

Plus en détail

KASTOspeed: Scies automatiques de production à lame circulaire pour le débit économique de très grandes séries dans l acier et les non-ferreux.

KASTOspeed: Scies automatiques de production à lame circulaire pour le débit économique de très grandes séries dans l acier et les non-ferreux. KASTOspeed: Scies automatiques de production à lame circulaire pour le débit économique de très grandes séries dans l acier et les non-ferreux. Très grandes performances en un temps record: Scies automatiques

Plus en détail

Victor Thorn. Le Procès du 11 Septembre. ou le 11 Septembre à l épreuve des faits. La vérité sur l effondrement des 3 tours du World Trade Center

Victor Thorn. Le Procès du 11 Septembre. ou le 11 Septembre à l épreuve des faits. La vérité sur l effondrement des 3 tours du World Trade Center Victor Thorn Le Procès du 11 Septembre ou le 11 Septembre à l épreuve des faits La vérité sur l effondrement des 3 tours du World Trade Center Traduit de l américain par Nathalie Quintin Postface Le réquisitoire

Plus en détail

Les accidents de palettiers nous parlent

Les accidents de palettiers nous parlent Les accidents de palettiers nous parlent François Fontaine, ing. SÉCURACK Page 1 Page 2 Page 3 Page 4 Page 5 Page 6 Page 7 Types d accidents liés aux palettiers 1. Effondrement total ou partiel du palettier

Plus en détail

Données administratives. Rue : Avenue Henri Wautier N : 9A Boîte : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Avenue Henri Wautier N : 9A Boîte : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment : CP : 1480 Localité : Saintes(Tubize) Type de bâtiment : Maison unifamiliale Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : 27/05/2005 Numéro de référence du permis : PU 2005/067 Construction : 2006 Version

Plus en détail

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE

PARTIE 5 NOTICE HYGIENE ET SECURITE de en Martinik NOTICE HYGIENE ET SECURITE BUREAU VERITAS ASEM Dossier n 6078462 Révision 2 Octobre 2014 Page 1 de en Martinik SOMMAIRE 1. INTRODUCTION... 3 1.1 OBJET DE LA NOTICE... 3 1.2 CADRE REGLEMENTAIRE...

Plus en détail

Échafaudage modulaire Allround

Échafaudage modulaire Allround Échafaudage modulaire Le système flexible par excellence pour la construction, l industrie et l événementiel Système universel pour les constructions ordinaires, compliquées ou temporaires En acier galvanisé

Plus en détail

Procédure SAV Simplifiée Moniteurs sous garantie

Procédure SAV Simplifiée Moniteurs sous garantie Procédure SAV Simplifiée Moniteurs sous garantie Doc Ref : BQFR/ST/06/08/001S 1/7 11/08/2006 Sommaire : 1. Termes et conditions de Garantie des écrans LCD 2. PROCEDURE Garantie Standard (RMA) 3. PROCEDURE

Plus en détail

Product positioning. Caméra Cloud d'extérieur PoE HD DCS-2310L/ Caméra Cloud HD sans fil d'extérieur DCS-2332L

Product positioning. Caméra Cloud d'extérieur PoE HD DCS-2310L/ Caméra Cloud HD sans fil d'extérieur DCS-2332L Product positioning Dernière mise à jour : novembre 2012 Caméra Cloud d'extérieur PoE HD DCS-2310L/ Caméra Cloud HD sans fil d'extérieur DCS-2332L Scénarios utilisateurs Les particuliers qui souhaitent

Plus en détail

Chargement des supports

Chargement des supports Chargement des supports Ce chapitre contient : «Supports pris en charge», page 2-2 «Chargement des supports dans le bac 1», page 2-8 «Chargement de supports dans les bacs 2, 3 et 4», page 2-14 Copyright

Plus en détail

ANALYSE SPÉCIFIQUE AÉROPORTS

ANALYSE SPÉCIFIQUE AÉROPORTS ANALYSE SPÉCIFIQUE AÉROPORTS Aéroports La sécurité dans les aéroports couvre une large gamme de possibilités à envisager. De la sécurité des passagers, la gestion du trafic, jusqu au contrôle des passagers

Plus en détail

Prévenir les blessures dans les métiers de coffreur de béton, de maçon, de poseur de bardage et de couvreur de toitures-terrasses

Prévenir les blessures dans les métiers de coffreur de béton, de maçon, de poseur de bardage et de couvreur de toitures-terrasses Prévenir les blessures dans les métiers de coffreur de béton, de maçon, de poseur de bardage et de couvreur de toitures-terrasses Le ministère du Travail renforce l application de la Loi sur la santé et

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE ET DE LA SOLIDARITÉ Décret n o 2008-1325 du 15 décembre 2008 relatif à la sécurité des ascenseurs,

Plus en détail

Répondre à vos besoins en matière de surveillance extérieure. Des solutions de caméras réseau hautes performances pour toutes les conditions

Répondre à vos besoins en matière de surveillance extérieure. Des solutions de caméras réseau hautes performances pour toutes les conditions Répondre à vos besoins en matière de surveillance extérieure. Des solutions de caméras réseau hautes performances pour toutes les conditions extérieures. Lorsque les conditions sont rudes... Les villes,

Plus en détail

SOLUTIONS DE CND SOLUTION DE NUMÉRISATION 3D POUR DES PIPELINES CONFORME AU CODE

SOLUTIONS DE CND SOLUTION DE NUMÉRISATION 3D POUR DES PIPELINES CONFORME AU CODE SOLUTIONS DE CND SOLUTION DE NUMÉRISATION 3D POUR L É VALUATION DE L INTÉGRITÉ DES PIPELINES CONFORME AU CODE Les exploitants de pipelines et les entreprises de services en contrôle non destructif (CND)

Plus en détail

Conseil d administration Genève, mars 2001 PFA

Conseil d administration Genève, mars 2001 PFA BUREAU INTERNATIONAL DU TRAVAIL GB.280/PFA/2 280 e session Conseil d administration Genève, mars 2001 Commission du programme, du budget et de l'administration PFA DEUXIÈME QUESTION À L ORDRE DU JOUR Suite

Plus en détail

agility made possible

agility made possible DOSSIER SOLUTION Flexibilité et choix dans la gestion d infrastructure Le SI peut-il répondre aux attentes métier face à la complexité croissante des infrastructures et aux importantes contraintes en termes

Plus en détail

RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR

RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR RÉFLECTEUR INDUSTRIEL FLUORESCENT POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR RÉFLECTEUR INDUSTRIEL POUR DES APPLICATIONS DE GRANDE HAUTEUR Les réflecteurs industriels intégrant des tubes fluorescents T5 sont

Plus en détail

Logiciel pour la logistique. Comme si vous y étiez

Logiciel pour la logistique. Comme si vous y étiez Logiciel pour la logistique Comme si vous y étiez 1 La famille de produits CarLo 3 CarLo 4 Le logiciel de logistique flexible pour la gestion du transport et de la planification CarLo inmotion 6 Le logiciel

Plus en détail

Tremplins de la Qualité. Tome 2

Tremplins de la Qualité. Tome 2 Tome 2 CET OUVRAGE EST UN GUIDE D INTERPRETATION DE LA NORME NF EN ISO 9001 VERSION 2000 AVANTPROPOS Ce guide d aide à la rédaction du Manuel de Management de la Qualité a été rédigé par la Fédération

Plus en détail

Elle fonctionne de 100 V à 240 V (50-60 Hz), et délivre une puissance de 90W.

Elle fonctionne de 100 V à 240 V (50-60 Hz), et délivre une puissance de 90W. Vous venez d acquérir un produit de la marque Essentiel b et nous vous en remercions. Nous apportons un soin tout particulier au design, à l ergonomie et à la simplicité d usage de nos produits. Nous espérons

Plus en détail

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE

069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE 069. TRAVAUX D'ASCENSEURS ET D'INSTALLATIONS DE LEVAGE Centre de Ressources des Technologies de l'information pour le Bâtiment 069.1. Clauses techniques générales 069.2. Clauses techniques particulières

Plus en détail

MEETIC PROFITE DU NOUVEAU POSITIONNEMENT STRATÉGIQUE DE MISMO : Une offre orientée «Forget Technology» et «usage»

MEETIC PROFITE DU NOUVEAU POSITIONNEMENT STRATÉGIQUE DE MISMO : Une offre orientée «Forget Technology» et «usage» MEETIC PROFITE DU NOUVEAU POSITIONNEMENT STRATÉGIQUE DE MISMO : Une offre orientée «Forget Technology» et «usage» DOSSIER DE PRESSE Nantes, le 15 janvier 2014 Sommaire I. 20 ans de croissance et d innovation

Plus en détail

Vous déménagez? VOS ARCHIVES DÉMÉNAGENT AUSSI! Comment organiser un déménagement d archives

Vous déménagez? VOS ARCHIVES DÉMÉNAGENT AUSSI! Comment organiser un déménagement d archives Brochures de recommandations et de conseil 2 Vous déménagez? VOS ARCHIVES DÉMÉNAGENT AUSSI! Comment organiser un déménagement d archives Archives générales du Royaume et Archives de l État dans les Provinces

Plus en détail

Analyse des coûts. 1 ère année DUT GEA, 2005/2006 Analyse des coûts

Analyse des coûts. 1 ère année DUT GEA, 2005/2006 Analyse des coûts Analyse des coûts Les techniques de calcul et d analyse des coûts portent le nom de comptabilité analytique ou comptabilité de gestion. Ces deux termes seront utilisés indifféremment dans ce cours. Contrairement

Plus en détail

Communication concernant les accords verticaux dans le domaine de la distribution automobile Décision de la Commission de la concurrence du 21

Communication concernant les accords verticaux dans le domaine de la distribution automobile Décision de la Commission de la concurrence du 21 Communication concernant les accords verticaux dans le domaine de la distribution automobile Décision de la Commission de la concurrence du 21 octobre 2002 Au vu des raisons évoquées ci-après, la Commission

Plus en détail

Driving Down Costs* - Gerbage et stockage

Driving Down Costs* - Gerbage et stockage * Réduire les coûts Driving Down Costs* - Gerbage et stockage www.bt-forklifts.fr www.toyota-forklifts.fr stronger together* Réduire les coûts de gerbage et de stockage Les activités de stockage et les

Plus en détail

Arrêté royal du 12 août 1993 concernant l'utilisation des équipements de travail (M.B. 28.9.1993)

Arrêté royal du 12 août 1993 concernant l'utilisation des équipements de travail (M.B. 28.9.1993) Arrêté royal du 12 août 1993 concernant l'utilisation des équipements de travail (M.B. 28.9.1993) Modifié par: (1) arrêté royal du 17 juin 1997 concernant la signalisation de sécurité et de santé au travail

Plus en détail

Données administratives. Rue : Rue d'ougrée N : 211 Boîte : 011 CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment :

Données administratives. Rue : Rue d'ougrée N : 211 Boîte : 011 CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment : CP : 4031 Localité : Angleur Type de bâtiment : Appartement Permis de bâtir/d urbanisme/unique obtenu le : Numéro de référence du permis : Construction : avant 1971 ou inconnu Version du protocole: 17/07/2013

Plus en détail

MISSION LOCALE Passation du 30/10/2014 à 14:00 Page: 5

MISSION LOCALE Passation du 30/10/2014 à 14:00 Page: 5 Page: 5 Fiche-métier Délivrer des plis ou des paquets, le plus rapidement possible Le coursier est chargé du transport rapide de plis ou de paquets, généralement dans le périmètre d'une grande agglomération.

Plus en détail

LA VALEUR AJOUTEÉ DE LA TIERCE PARTIE EN INSPECTION ET CERTIFICATION

LA VALEUR AJOUTEÉ DE LA TIERCE PARTIE EN INSPECTION ET CERTIFICATION INTERNATIONAL CONFEDERATION OF INSPECTION AND CERTIFICATION ORGANISATIONS LA VALEUR AJOUTEÉ DE LA TIERCE PARTIE EN INSPECTION ET CERTIFICATION QUI SOMMES NOUS ET QUE FAISONS NOUS? CEOC international est

Plus en détail

Législation sur la sécurité des ascenseurs : obligations des gestionnaires, rôles des professionnels.

Législation sur la sécurité des ascenseurs : obligations des gestionnaires, rôles des professionnels. Législation sur la sécurité des ascenseurs : obligations des gestionnaires, rôles des professionnels. Geert De Poorter Directeur Général Direction Qualité et Sécurité, SPF Economie, P.M.E., Classes moyennes

Plus en détail

Système de surveillance vidéo

Système de surveillance vidéo Conrad sur INTERNET www.conrad.fr N O T I C E Version 12/01 Entretien Pour un fonctionnement correct de votre système de surveillance vidéo, prenez note des conseils suivants : 1/ Tenez la caméra et le

Plus en détail