GES Gaz à effet de serre?

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "GES Gaz à effet de serre?"

Transcription

1

2

3 Occasionnent des gênes tangibles Consomment des matières premières Génèrent des pollutions sonore et atmosphérique, en particulier des GES GES Gaz à effet de serre?

4 concentration GES réchauffement climatique Gaz à effet de serre (GES) composants gazeux qui absorbent le rayonnement IR émis par la surface terrestre contribuant à l effet de serre

5 existant naturellement dans l'atmosphère: industriels: H 2 O vapeur d eau HCFC-22 hydrochlorofluorocarbures(fréon) CO 2 dioxyde de carbone CH 4 méthane N 2 O protoxyde d azote CFC chlorofluorocarbures CF 4 tétrafluorométhane SF 6 hexafluorure de soufre O 3 ozone Note H 2 O vapeur d eau ou de nuages sont à l'origine de 72 %, soit près de trois quarts de l'effet de serre total CO 2 dioxyde (cf.gies de carbone Groupe d'experts Intergouvernemental sur l'evolution du Climat) est le principal (en quantité) GES produit par l'activité humaine, 74 % du total (tous modes d'émissions réunis) (cf..source : BP statistical Review 2009 pour les consommations de combustibles fossiles ; IPCC AR4 WG 3 (2007) pour la production de ciment ; Houghton, The Woods Hole Research Center pour le CO2 du à la déforestation ; IPCC AR4 WG 3 (2007) pour les gaz hors CO2

6 Nota: Dans le premier graphique, les émissions sont pondérées par le potentiel de réchauffement global de chaque gaz (avec 72 % CO 2, 18 % CH 4 9 % NO et 1 % d'autres gaz). Les émissions des avions et du transport maritime, et les «émissions grises» ne sont pas intégrées dans ce type de graphique.

7 Principales postes d émissions: Engin lourd, travail continu ou ponctuel Transport des déblais Approvisionnement : canalisations, matériaux d enrobage, de remblai, de voirie Petit et moyen matériel : manutention, compacteurs, groupes électrogènes, etc combustions de carburant et échappements gazeux liés au fonctionnement des engins de chantier CO 2 / CO / NO / NO x / HC / SO x / O 3 ) Gaz d échappement contient 10-15% CO 2 63% des rejets de CO 67% des rejets d NO 2 7% des rejets de SO 2 UV + NO 2 + C 6 H 6 (moteurs essence) O 3

8 Durée de vie doit être (est) similaire pour les ouvrages posés en traditionnel ou réhabilités en sans tranchée 8 Energie consommée à la réalisation de l ouvrage Bilan Carbone = Quantification de GES (poids de C ) Fabrication outils et matériaux Objectif Energie consommée pour le transport Calcul des émissions de GES générées par les chantiers de TST Comparaison des émissions de GES avec des chantiers équivalents en tranchée

9 calcul des émissions de GES sur divers chantiers de pose ou de réparations de tuyaux d assainissement d eau potable AEP Equipements et engins de chantier Emissions engendrées par la fabrication des équipements et engins utilisés sur chantier, (réparties sur la durée d amortissement technique et au prorata du nombre de jours d utilisation) Consommation directe de carburants Emissions occasionnées par le volume des différents hydrocarbures consommés sur le chantier ( le facteur d émission tient compte de l extraction, raffinage, transport et de la combustion) Transport du personnel d encadrement et d exécution Trajet domicile chantier Transport des excédents de chantier/transfert des équipements et des matériaux sur le chantier Déblais Production et fret des matériaux entrants Produits de remblais et de rétablissement de voirie et espaces végétalisés, conduites, robinetterie, fontainerie, autres fournitures Travaux sous-traités

10 Développé par la Sade en 2009, certifié par ARCET Notation en 2010 Développé et adapté à l activité de canalisations de la Sade quantifier les émissions de GES - chantiers mesurer par rapport aux techniques traditionnelles les avantages environnementaux - les techniques sans tranchée utiliser les résultats obtenus - - l innovation et la recherche de solutions - réduire l impact sur l environnement

11 Eau potable Assainissement Linéaire km km Total km Population desservie 99 % 80 % Age médian des réseaux 30 ans 40 ans Valeur patrimoniale 85 Milliards 70 Milliards Total 155 Milliards

12 Analyse statistique [km] Age Year Posé >60 ans Renouvellement (3%)

13 Depuis 2006 Pour chaque projet un objectif de développement durable Depuis Grenelle2 (5 axes) 1- La lutte contre le changement climatique 2, 3, 4 préservation de la biodiversité, de la cohésion sociale et la solidarité entre territoires, épanouissement de tous les êtres humains 5 une dynamique de développement suivant des modes de production et de consommation responsables

14 MELUN 50

15

16 Unité chemisage Unité chemisage 1 Semi-remorque

17 Unité chemisage 3 Fuel/gasoil

18

19 tonnes

20

21

22

23 Représentation du gain de l'utilisation de la technique alternative Représentation du gain de l'utilisation de la technique alternative : A compléter Gain total en GES entre 2 techniques (en kg eq. CO2) : P A R A M E T R E S Données à compléter Technique Chemi Saertex Diamètre 250 Profondeur Affichée, Automatique par technique 2,5 Linéaire 400 Gain en GES équivalent à : 57 fois le tour de la terre en voiture ou 2267 fois Paris-Nice en voiture R É S U L T A T S KG EQ C02 tech classique KG EQ CO2 tech alternative KG EQ C02 économisé Réduction du C02 émis de 88% Réduction de la consommation de terre de 100% Grave naturelle préservée Tonnes 4316,85 Diminution poussière de matériaux: 100% Qté de poussière matériaux économisée (gr) Gains bruit % 74% surface de voirie préservée m² 959,3 Diminution du délai de chantier en jours: 108,25 R É S U L T A T S ou 3878 fois Paris-Bordeaux en voiture L'éclairage public annuel d'une ville de habitants La consommation électrique annuelle de 1170 familles

24 24 Chantier type d assainissement Un chantier de 250 m, en béton de 400 mm, 2,50 m de profondeur, avec 10 reprises de branchements Procédé GESx10 3 (kg eqco 2 / ml) Chemisage (PRV) 26 Eclatement (PE) 130 Traitement à la Chaux sur Chantier/en Centrale 340/364 Pose Traditionnelle 595

25 25 Chantier type AEP Un chantier de 180 m, en PE DN 125, avec 10 reprises de branchements Procédé GESx10 3 (kg eqco 2 / ml) Eclatement/Extraction 34 Forage dirigé 36 Traditionnel chaux sur chantier/en centrale 82 Pose Traditionnelle 126

26

27 CONCLUSIONS de 80 à 90% du niveau des émissions de GES du bruit et des poussières de 55 à 95% le coût direct de chantier déblai/matériau déviations sur la circulation..

28 Merci de votre attention Document réalisé par Stela Sidis, ingénieur R&D SADE STS

LES GAZ A EFFET DE SERRE, ROLE ET TEMPS DE RESIDENCE DANS L ATMOSPHERE

LES GAZ A EFFET DE SERRE, ROLE ET TEMPS DE RESIDENCE DANS L ATMOSPHERE LES GAZ A EFFET DE SERRE, ROLE ET TEMPS DE RESIDENCE DANS L ATMOSPHERE SOMMAIRE 1 Qu est-ce que l effet de serre? 2 Qu est-ce que les gaz à effet de serre? Quels sont-ils? Quels sont leurs effets? 3 Quel

Plus en détail

Bilan carbone et Matériaux de substitution

Bilan carbone et Matériaux de substitution Bilan carbone et Matériaux de substitution AFOCO 21 juin 2016 SGS Environment, Health & Safety Sommaire 1. Contexte de la comptabilisation carbone et objectifs du bilan d émissions de gaz à effet de serre

Plus en détail

Le bilan des émissions de gaz à effet de serre du patrimoine et des services de collectivité. Programme d actions

Le bilan des émissions de gaz à effet de serre du patrimoine et des services de collectivité. Programme d actions Le bilan des émissions de gaz à effet de serre du patrimoine et des services de collectivité Programme d actions 2013-2015 Les gaz pris en compte par le Bilan Carbone Le Bilan Carbone est une méthode d

Plus en détail

La méthodologie du bilan de gaz à effet de serre

La méthodologie du bilan de gaz à effet de serre La méthodologie du bilan de gaz à effet de serre Patrick FAVÉ - DRIEE/SECV Préfecture du Val-d Oise Direction régionale et interdépartementale de l Environnement et de l Énergie d Île-De-France (DRIEE-IF)

Plus en détail

Outil de bilan environnemental de nos chantiers. Avril

Outil de bilan environnemental de nos chantiers. Avril Outil de bilan environnemental de nos chantiers Avril 2007 1 15 mai 2009 2 Le logiciel Gaïa.be Le contexte normatif L Analyse de cycle de vie en détail Les impacts des F.D.E.S. Exemples Le logiciel Gaïa.be

Plus en détail

Le Bilan carbone. 1. Changement climatique : rappels 2. Eléments de contexte et enjeux. Contexte du projet

Le Bilan carbone. 1. Changement climatique : rappels 2. Eléments de contexte et enjeux. Contexte du projet Contexte du projet Le Bilan carbone 1. Changement climatique : rappels 2. Eléments de contexte et enjeux Cabinet ESPERE Bilan Carbone - Responsabilité Sociétale Diapo 1 L effet de serre : un phénomène

Plus en détail

Le bilan carbone de la France. Le contexte international Les émissions de GES en France

Le bilan carbone de la France. Le contexte international Les émissions de GES en France Le bilan carbone de la France Le contexte international Les émissions de GES en France Marie-Dominique Loÿe CERES avril 2016 Le bilan carbone de la France Le contexte international Les émissions de GES

Plus en détail

RÉFÉRENTS ÉNERGIE BILAN CARBONE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DAX

RÉFÉRENTS ÉNERGIE BILAN CARBONE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DAX JOURNÉE DE FORMATION RÉFÉRENTS ÉNERGIE BILAN CARBONE DE LA COMMUNAUTÉ D AGGLOMÉRATION DU GRAND DAX ET DES 20 COMMUNES MEMBRES Les outils de collecte LE CODE COULEUR Dans chaque tableau 1 code couleur pour

Plus en détail

Flux et stocks de carbone dans les produits bois: Prise en compte dans les Déclarations Environnementales

Flux et stocks de carbone dans les produits bois: Prise en compte dans les Déclarations Environnementales Flux et stocks de carbone dans les produits bois: Prise en compte dans les Déclarations Environnementales Gérard Deroubaix - FCBA JEMAB 2017 Atelier 3 Labels et réglementation carbone Les déclarations

Plus en détail

LES GÉOCOMPOSITES DE DRAINAGE : UN FORMIDABLE POTENTIEL D ÉCONOMIE D ÉMISSION DE GAZ À EFFET DE SERRE

LES GÉOCOMPOSITES DE DRAINAGE : UN FORMIDABLE POTENTIEL D ÉCONOMIE D ÉMISSION DE GAZ À EFFET DE SERRE LES GÉOCOMPOSITES DE DRAINAGE : UN FORMIDABLE POTENTIEL D ÉCONOMIE D ÉMISSION DE GAZ À EFFET DE SERRE DRAINAGE GEOCOMPOSITES: A CONSIDERABLE POTENTIAL FOR THE REDUCTION OF GREENHOUSE GAS EMISSION Stéphane

Plus en détail

Bilan GES réglementaire de Fujitsu Technology Solutions SA*

Bilan GES réglementaire de Fujitsu Technology Solutions SA* Bilan GES réglementaire de Fujitsu Technology Solutions SA* Olivier Laguitton (R-CO2) et Jacques Aflalo (A2DM) Asnières sur Seine, le 18 janvier 2013 *Dans la suite de ce document, la société Fujitsu Technology

Plus en détail

FILIÈRE VITI-VINICOLE ET BILAN CARBONE

FILIÈRE VITI-VINICOLE ET BILAN CARBONE FILIÈRE VITI-VINICOLE ET BILAN CARBONE SÉBASTIEN KERNER VINCIANE COUVENT INSTITUT FRANÇAIS DE LA VIGNE ET DU VIN PÔLE NATIONAL DÉVELOPPEMENT DURABLE EPERNAY (51) ATELIER SITEVI MONTPELLIER 2 DÉCEMBRE 2009

Plus en détail

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (GES) COMMISSARIAT A L ENERGIE ATOMIQUE ET AUX ENERGIES ALTERNATIVES (CEA)

BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (GES) COMMISSARIAT A L ENERGIE ATOMIQUE ET AUX ENERGIES ALTERNATIVES (CEA) BILAN D EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE (GES) COMMISSARIAT A L ENERGIE ATOMIQUE ET AUX ENERGIES ALTERNATIVES (CEA) CONFORMEMENT A L ARTICLE L. 229-25 DU CODE DE L ENVIRONNEMENT BILAN DE L ANNEE 2010

Plus en détail

Utilisation de l outil Bilan Carbone en viticulture

Utilisation de l outil Bilan Carbone en viticulture Utilisation de l outil Bilan Carbone en viticulture MESURER ET COMPTER LES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE SUR TOUTE LA CHAINE DE PRODUCTION ANALYSER ET AGIR EN METTANT EN PLACE DES ACTIONS OU DES INVESTISSEMENTS

Plus en détail

BILAN CARBONE. Bilan Carbone 2012 du SDIS 06 Page 1

BILAN CARBONE. Bilan Carbone 2012 du SDIS 06 Page 1 BILAN CARBONE 2012 Bilan Carbone 2012 du SDIS 06 Page 1 SOMMAIRE - Introduction - Cadre réglementaire - Méthode de calcul - Description de la personne morale concernée - Année de reporting et année de

Plus en détail

N 3. Missions : Février 2013

N 3. Missions : Février 2013 Inventaire territorial des émissions de gaz à effet de serre en Aquitaine N 3 Février 2013 Année 2010 (version 2012) Les résultats présentés dans ce document sont issus de travaux réalisés par AIRAQ portant

Plus en détail

SYNTHESE DU BILAN CARBONE 2013

SYNTHESE DU BILAN CARBONE 2013 GLOBAL SYNTHESE DU BILAN CARBONE 213 Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre selon la méthode BILAN CARBONE V7 de l ABC (association Bilan Carbone) Rapport du 7 Mai 214 Maître d ouvrage Par David

Plus en détail

CYCLE DE VIE D UN PRODUIT ECO CONCEPTION

CYCLE DE VIE D UN PRODUIT ECO CONCEPTION I Le cycle de vie et ses impacts Le cycle de vie commencent à l extraction des matières premières jusqu à son élimination (fin de vie ou recyclage). Il est nécessaire de prendre en considération toutes

Plus en détail

l effet de serre Le saviez-vous? Comment ça marche? QU EST CE QUE...

l effet de serre Le saviez-vous? Comment ça marche? QU EST CE QUE... L effet de serre est le phénomène naturel permettant à la Terre de retenir la chaleur du Soleil à l intérieur de l atmosphère. Lorsque le rayonnement solaire touche la surface, la chaleur qui s en dégage

Plus en détail

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE 2011

BILAN GAZ A EFFET DE SERRE 2011 BILAN GAZ A EFFET DE SERRE 2011 PONTICELLI FRERES Conformément au décret 2011-829 du 11 juillet 2011 relatif au bilan des émissions de gaz à effet de serre et au plan climat- énergie territorial. 1 Description

Plus en détail

LA QUANTIFICATION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DES SERVICES D EAU ET D ASSAINISSEMENT. Le nouveau Guide GES de l ASTEE

LA QUANTIFICATION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DES SERVICES D EAU ET D ASSAINISSEMENT. Le nouveau Guide GES de l ASTEE LA QUANTIFICATION DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE DES SERVICES D EAU ET D ASSAINISSEMENT Le nouveau Guide GES de l ASTEE Emmanuelle SCHAFER Jean-Pierre MAUGENDRE Pour le Groupe de Travail «Bilan

Plus en détail

Charbon et développement durable.

Charbon et développement durable. Charbon et développement durable. M Bénassi. Nous abordons ici le troisième et dernier exposé consacré au charbon; nous traiterons des effets de son utilisation sur l'environnement dans le cadre du développement

Plus en détail

MANUEL UTILISATEUR logiciel ANALYSE CARBONE

MANUEL UTILISATEUR logiciel ANALYSE CARBONE MANUEL UTILISATEUR logiciel ANALYSE CARBONE SOMMAIRE ACCV : Analyse Carbone sur le Cycle de Vie du produit INTRODUCTION 2 METHODE BILAN CARBONE 3 I. Objectifs et généralités sur la méthode 3 II. Principes

Plus en détail

Bilan Carbone LES PRINCIPES METHODOLOGIQUES FONDAMENTAUX DE LA METHODE BILAN CARBONE - V7

Bilan Carbone LES PRINCIPES METHODOLOGIQUES FONDAMENTAUX DE LA METHODE BILAN CARBONE - V7 Bilan Carbone LES PRINCIPES METHODOLOGIQUES FONDAMENTAUX DE LA METHODE BILAN CARBONE - V7 SOMMAIRE 1.Pourquoi le Bilan Carbone? 2.Comment comparer les GES? 3.Les grands principes de la méthode 4.Exemples

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département de l Essonne Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département de l Essonne Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département de l Essonne Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil

Plus en détail

SYNTHESE BILAN CARBONE 2010

SYNTHESE BILAN CARBONE 2010 !! SYNTHESE BILAN CARBONE 2010 Diagnostic des émissions de gaz à effet de serre selon la méthode BILAN CARBONE V6 de l ADEME Rapport du 7 Juin 2012 Maître d ouvrage Par David LAVOINE Mme LUIS Expert habilité

Plus en détail

Les Inventaires des Gaz à effet de

Les Inventaires des Gaz à effet de Gestion durable des gaz à effet de serre en Tunisie Mesurer, gérer et réduire les émissions de gaz à effet de serre Les Inventaires des Gaz à effet de Serre / utilisation IPCC 2006 en TUNISIE Les Défis

Plus en détail

Tableau de bord. de l énergie et du climat. de la Martinique

Tableau de bord. de l énergie et du climat. de la Martinique Tableau de bord de l énergie et du climat de la Martinique Tableau de bord de l énergie et du climat de la Martinique En développant en 2009 un tableau de bord de l énergie et du climat, l ADEME souhaite

Plus en détail

Intensité en énergie et en émissions des activités économiques en Belgique

Intensité en énergie et en émissions des activités économiques en Belgique Analyses économiques de l environnement en Belgique, dans les Régions et en Europe Workshop 13 septembre 2012 Intensité en énergie et en émissions des activités économiques en Belgique Lies Janssen Bureau

Plus en détail

Agir sur l émission des gaz à effet de serre

Agir sur l émission des gaz à effet de serre Agir sur l émission des gaz à effet de serre - Problématique générale - Effet de serre et réchauffement climatique - Gaz à effet de serre ; origines et contributions - Dioxyde de carbone : émission absorption

Plus en détail

Baisse de l intensité de la consommation en énergie. Chute de l intensité de la consommation en eau

Baisse de l intensité de la consommation en énergie. Chute de l intensité de la consommation en eau sont en constante amélioration : les intensités de la consommation en énergie, en eau et en ressources de base sont en baisse, tout comme les intensités d émissions de polluants atmosphériques et de production

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département du Val d Oise Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département du Val d Oise Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département du Val d Oise Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil

Plus en détail

IMPACTS CLIMATIQUES POTENTIELS DE TECHNOLOGIES ENERGIE/MOTORISATION DES VEHICULES

IMPACTS CLIMATIQUES POTENTIELS DE TECHNOLOGIES ENERGIE/MOTORISATION DES VEHICULES IMPACTS CLIMATIQUES POTENTIELS DE TECHNOLOGIES ENERGIE/MOTORISATION DES VEHICULES ELEMENTS DE REFLEXION GENERALE Vapeur d'eau et CO 2 Energie calorifique des combustions COMPARAISON DE DIFFERENTES TECHNOLOGIES

Plus en détail

TRICE A INNOV ÉNERGIE BIOGAZ

TRICE A INNOV ÉNERGIE BIOGAZ ÉNERGIE BIOGAZ INNOVATRICE QU EST-CE QUE LE BIOGAZ? La source d énergie principale de Rolland est le biogaz, aussi appelé le gaz d'ordures. Le méthane, qui provient de la décomposition des déchets du site

Plus en détail

Nom : Groupe : L EFFET DE SERRE : (Processus naturel par lequel une partie de la chaleur émise par le Soleil est conservée dans l atmosphère).

Nom : Groupe : L EFFET DE SERRE : (Processus naturel par lequel une partie de la chaleur émise par le Soleil est conservée dans l atmosphère). Nom : Groupe : Date : THÉORIE UNIVERS TERRE-ESPACE L ATMOSPHÈRE L air est un mélange homogène. Ce mélange est constitué de 78% de diazote (N 2 ), 21% de dioxygène (O 2 ) et les autres gaz 1% (Argon, Dioxyde

Plus en détail

Un nouvel. inventaire régional. des émissions atmosphériques, au service de tous Polluants locaux - Gaz à effet de serre

Un nouvel. inventaire régional. des émissions atmosphériques, au service de tous Polluants locaux - Gaz à effet de serre Un nouvel inventaire régional des émissions atmosphériques, au service de tous Polluants locaux - Gaz à effet de serre Atmo PACA présente les résultats du nouvel inventaire des émissions atmosphériques

Plus en détail

Emissions d après la loi sur le CO 2 et d après le Protocole de Kyoto

Emissions d après la loi sur le CO 2 et d après le Protocole de Kyoto Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l environnement OFEV Emissions d après la loi sur le CO 2 et d après le Protocole de

Plus en détail

ANALYSE DU CYCLE DE VIE, BILAN CARBONE ET IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX DES MATÉRIAUX

ANALYSE DU CYCLE DE VIE, BILAN CARBONE ET IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX DES MATÉRIAUX ANALYSE DU CYCLE DE VIE, BILAN CARBONE ET IMPACTS ENVIRONNEMENTAUX DES MATÉRIAUX Sandrine Braymand, Adélaïde Feraille, Nicolas Serres JOURNEE TECHNIQUE - 21 juin 2016 LYON Les matériaux alternatifs, des

Plus en détail

Valeur limite. Le long du trafic. Loin du trafic

Valeur limite. Le long du trafic. Loin du trafic Mise à jour : juillet 2013 La qualité de l air Les polluants problématiques La qualité de l air quotidienne reste insatisfaisante en Île-de-France pour certains polluants. En 2011, on estime qu environ

Plus en détail

Destruction des SACO par un procédé d hydrolyse par plasma

Destruction des SACO par un procédé d hydrolyse par plasma Destruction des SACO par un procédé d hydrolyse par plasma Conférence sur le Contrôle des émissions et l assainissement de l atmosphère INNOVATION EN MATIÈRE DE RÈGLEMENTATION, CARACTÉRISATION ET TRAITEMENT

Plus en détail

I CONTEXTE II OBJECTIFS 31 COMMUNES

I CONTEXTE II OBJECTIFS 31 COMMUNES Plan Climat Energie Territorial de Montpellier-Agglomération Bilan territorial énergétique et des émissions de GES 2007, 2020 Tendanciel et 2020 "Politique Energie-Climat" I CONTEXTE réalise un bilan territorial

Plus en détail

BILAN CARBONE de l ENGEES PRESENTATION DU DIAGNOSTIC Juin/2009. Avec l appui méthodologique de

BILAN CARBONE de l ENGEES PRESENTATION DU DIAGNOSTIC Juin/2009. Avec l appui méthodologique de BILAN CARBONE de l ENGEES PRESENTATION DU DIAGNOSTIC Juin/2009 Avec l appui méthodologique de Qu est-ce qu un Bilan Carbone? Méthode développée par l ADEME en collaboration de Jean-Marc Jancovici mise

Plus en détail

MASTER COMPLEMENTAIRE EN GESTION DES TRANSPORTS MODULE A6 Transport et Technologies. Pierre DUYSINX Université de Liège Année Académique

MASTER COMPLEMENTAIRE EN GESTION DES TRANSPORTS MODULE A6 Transport et Technologies. Pierre DUYSINX Université de Liège Année Académique MASTER COMPLEMENTAIRE EN GESTION DES TRANSPORTS MODULE A6 Transport et Technologies Pierre DUYSINX Université de Liège Année Académique 2016-2017 1 Objet du cours Comprendre, analyser et concevoir les

Plus en détail

La terre chauffe! Scenarii des conséquences

La terre chauffe! Scenarii des conséquences La terre chauffe! Scenarii des conséquences Bilan du 4 ème rapport du GIEC Jean-Francois Soussana Directeur de Recherche INRA, UR Ecosystème Prairial Clermont-Ferrand Expertise scientifique internationale

Plus en détail

Rapport du Bilan de gaz à effet de serre BRINK S EVOLUTION

Rapport du Bilan de gaz à effet de serre BRINK S EVOLUTION Rapport du Bilan de gaz à effet de serre BRINK S EVOLUTION Page 1 Table des matières CONTEXTE... 3 NOTE METHODOLOGIQUE... 4 DESCRIPTION DE LA PERSONNE MORALE CONCERNEE... 5 A. DESCRIPTION DE LA PERSONNE

Plus en détail

Genève, 18-22 juin 2007 ****** de serre en Guinée

Genève, 18-22 juin 2007 ****** de serre en Guinée XIIè COLLOQUE DU SIFEE Genève, 18-22 juin 2007 ****** Méthodes, forces et faiblesses de l inventaire l des gaz à effet de serre en Guinée Dr Mamadou Lamarana Diallo, Département D Énergie, Centre de Recherche

Plus en détail

Bilan carbone. Ce qu'il faut savoir

Bilan carbone. Ce qu'il faut savoir Bilan carbone Ce qu'il faut savoir L'objectif d'un bilan carbone est d'estimer les émissions de Gaz à Effet de Serre dont Lambersart (et chaque lambersartois) est responsable. L'évaluation du niveau d'émission

Plus en détail

Marcel Lacroix Université de Sherbrooke

Marcel Lacroix Université de Sherbrooke CHARBON, PÉTROLE P ET GAZ Marcel Lacroix Université de Sherbrooke COMBUSTIBLES FOSSILES 1. Restes d organismes vivants fossilisés: plancton, algues, plantes, organismes monocellulaires, etc. 2. Sous l

Plus en détail

Emissions d après la loi sur le CO 2 et d après le Protocole de Kyoto

Emissions d après la loi sur le CO 2 et d après le Protocole de Kyoto Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l environnement OFEV Emissions d après la loi sur le CO 2 et d après le Protocole de

Plus en détail

LES GAZ A EFFET DE SERRE

LES GAZ A EFFET DE SERRE LES GAZ A EFFET DE SERRE L EFFET DE SERRE L EFFET DE SERRE Le Soleil réchauffe la Terre. L EFFET DE SERRE La Terre perd de la chaleur sous forme de rayons infrarouges L EFFET DE SERRE Une partie de cette

Plus en détail

Formulaire de Demande d Informations sur les Émissions de Gaz à Effet de Serre. Cas Résolu (Fournisseurs).

Formulaire de Demande d Informations sur les Émissions de Gaz à Effet de Serre. Cas Résolu (Fournisseurs). Formulaire de Demande d Informations sur les Émissions de Gaz à Effet de Serre Cas Résolu (Fournisseurs). Solicitud de Datos de Emisiones de Gases de Efecto Invernadero a Proveedores Por favor, antes de

Plus en détail

Les activités d Auxilia ont entrainé en 2015 l émission de 46,7 tonnes équivalent CO2. Cela correspond à l émission de 1,9 t. éq. CO2 par salarié.

Les activités d Auxilia ont entrainé en 2015 l émission de 46,7 tonnes équivalent CO2. Cela correspond à l émission de 1,9 t. éq. CO2 par salarié. Bilan Carbone 2015 Comme chaque année, Auxilia a réalisé son Bilan Carbone pour l année 2015. La méthode de l Association Bilan Carbone permet d évaluer les impacts en termes d émissions de gaz à effet

Plus en détail

Classe de seconde HYERES (Var ~ France) 27 mars 2013~ Université de Toulon et du Var

Classe de seconde HYERES (Var ~ France) 27 mars 2013~ Université de Toulon et du Var Classe de seconde HYERES (Var ~ France) 27 mars 2013~ Université de Toulon et du Var 1 Le dioxyde de carbone, gaz incolore, inerte et non toxique, est le principal gaz à effet de serre naturel avec la

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 20 septembre Transition énergétique, Valence-Romans Déplacements relève le défi

DOSSIER DE PRESSE. Mardi 20 septembre Transition énergétique, Valence-Romans Déplacements relève le défi DOSSIER DE PRESSE Mardi 20 septembre 2016 Transition énergétique, Valence-Romans Déplacements relève le défi SOMMAIRE Communiqué de presse Transition énergétique, Valence-Romans Déplacements relève le

Plus en détail

SOMMAIRE. I. Préambule. II. Calculateur TARMAAC : méthodologie. III. Transport aérien et émissions de CO 2 : les chiffres clés

SOMMAIRE. I. Préambule. II. Calculateur TARMAAC : méthodologie. III. Transport aérien et émissions de CO 2 : les chiffres clés SOMMAIRE I. Préambule II. Calculateur TARMAAC : méthodologie III. Transport aérien et émissions de CO 2 : les chiffres clés IV. Emissions gazeuses des avions par plateforme aéroportuaire I. Préambule Depuis

Plus en détail

MODULE 1 :Les Forêts et changement climatique

MODULE 1 :Les Forêts et changement climatique Atelier de formation des agents de l administration aux piliers de l approche ONU-REDD et au développement d un R-PP. Abidjan du 16 au 20 Septembre 2013 MODULE 1 :Les Forêts et changement climatique Par

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département de Seine et Marne Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département de Seine et Marne Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département de Seine et Marne Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son

Plus en détail

Les émissions de gaz à effet de serre dus aux transports en Midi Pyrénées

Les émissions de gaz à effet de serre dus aux transports en Midi Pyrénées Les émissions de gaz à effet de serre dus aux transports en Midi Pyrénées Sources mobilisées Données OREMIP (observation des consommations d'énergie et modélisation des émissions basée sur les consommations

Plus en détail

Impact environnementale de l huile de colza carburant

Impact environnementale de l huile de colza carburant Ratio énergétique Impact environnementale de l huile de colza carburant Le ratio énergétique est le rapport entre la quantité d énergie renouvelable produite et la quantité d énergie fossile consommée

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE SELON LE DECRET DU 11 JUILLET 2011 BARILLA FRANCE 103 RUE DE GRENELLE 75007 PARIS REVISION 0 1 DATE 18/12/2012 SOMMAIRE 1 INTRODUCTION... 3 1.1. OBJET... 3 1.2.

Plus en détail

Les Fluides Frigorigènes Fluorés

Les Fluides Frigorigènes Fluorés Les Fluides Frigorigènes Fluorés Marie-Lorraine DEBROISE DREAL Prévention des pollutions et de risques Les Rendez-vous DREAL- CCI Bretagne Direction régionale de l'environnement, de l'aménagement et du

Plus en détail

Prérequis : ACTIVITE 1 : LES GAZ A EFFET DE SERRE ET LE CLIMAT.

Prérequis : ACTIVITE 1 : LES GAZ A EFFET DE SERRE ET LE CLIMAT. CHAPITRE II /Atmosphère- climats/ De l'évolution récente du climat au climat de demain. Le climat actuel est caractérisé par un réchauffement rapide. Les scientifiques tentent de comprendre cette évolution

Plus en détail

Présentation du Bilan GES réglementaire Scopes 1 et 2 de la Société Start People France

Présentation du Bilan GES réglementaire Scopes 1 et 2 de la Société Start People France Présentation du Bilan GES réglementaire Scopes 1 et 2 de la Société Start People France Rueil Malmaison, le 27 novembre 2014 Contenu de la présentation Le contexte et développement durable Passage en revue

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département des Hauts de Seine Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département des Hauts de Seine Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département des Hauts de Seine Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son

Plus en détail

Le réfrigérant de demain : étude de cas sur le potentiel de l ammoniac

Le réfrigérant de demain : étude de cas sur le potentiel de l ammoniac Le réfrigérant de demain : étude de cas sur le potentiel de l ammoniac Rapport d expertise réalisé pour le Groupe de recherche appliquée en macroécologie (GRAME) Par M. Bernard Laurent, consultant et enseignant

Plus en détail

Gaz à Effet de Serre & Industries Graphiques

Gaz à Effet de Serre & Industries Graphiques Gaz à Effet de Serre & Industries Graphiques Union Nationale de Née de la fusion du SICOGIF et de la FICG Plus de 1200 entreprises adhérentes (80% du CA) 15 permanents nationaux+ 5 régionaux Structures

Plus en détail

Impacts des déchets dangereux sur l environnement et la santé

Impacts des déchets dangereux sur l environnement et la santé DONNÉES 2013 De quoi parle-t-on? Impacts des déchets dangereux sur l environnement et la santé Les textes règlementaires liés à la planification soumettent les plans de prévention et de gestion des déchets

Plus en détail

LES NOTIONS DE LA COMBUSTION

LES NOTIONS DE LA COMBUSTION Page 1 / 8 La combustion est une réaction chimique qui a lieu lors de la combinaison entre l oxygène (comburant) et une matière combustible (carburant). Cette réaction produit essentiellement un grand

Plus en détail

GPL Rouler économique en toute simplicité. Propre, économique, confortable tous ceux qui choisissent maintenant le GPL en profitent

GPL Rouler économique en toute simplicité. Propre, économique, confortable tous ceux qui choisissent maintenant le GPL en profitent GPL Rouler économique en toute simplicité Propre, économique, confortable tous ceux qui choisissent maintenant le GPL en profitent ADACmotorwelt: «Un véhicule alimenté au GPL est aussi sûr que toutes les

Plus en détail

Bilan Carbone CONTEXTE : LES ENJEUX ENERGETIQUES ET CLIMATIQUES

Bilan Carbone CONTEXTE : LES ENJEUX ENERGETIQUES ET CLIMATIQUES Bilan Carbone CONTEXTE : LES ENJEUX ENERGETIQUES ET CLIMATIQUES 1- Enjeux énergétiques Evolution de la consommation Des fossiles pour combien de temps? Perspectives sur les EnR 2 Changement climatique

Plus en détail

Bilan des émissions pour le département des Yvelines Rendu 2010 (Données de Base année 2007)

Bilan des émissions pour le département des Yvelines Rendu 2010 (Données de Base année 2007) Bilan des émissions pour le département des Yvelines Rendu 2010 (Données de Base année 2007) AIRPARIF réalise des bilans annuels d émissions dans le cadre des missions qui lui sont confiées par son Conseil

Plus en détail

Caractérisation de la qualité de l air à proximité de l'autoroute A36

Caractérisation de la qualité de l air à proximité de l'autoroute A36 Caractérisation de la qualité de l air à proximité de l'autoroute A36 - Etat de référence - Impact des futures évolutions ASPA 10071601-I-D 31 août 2010 ASPA Evaluation de l impact de l autoroute A36 1

Plus en détail

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIECCTE de la Martinique

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIECCTE de la Martinique Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIECCTE de la Martinique 1 P a g e Sommaire Cadre général... 3 1. Description de la personne morale concernée... 4 2. Année de reporting de l exercice

Plus en détail

ERDF. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) pour l année 2011

ERDF. Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) pour l année 2011 ERDF Bilan d émissions de Gaz à effet de Serre (GES) pour l année 2011 Conformément à l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement (ENE) Déclaration

Plus en détail

BILAN SPTF 2012 CONVENTION D ENGAGEMENT VOLONTAIRE

BILAN SPTF 2012 CONVENTION D ENGAGEMENT VOLONTAIRE BILAN SPTF 2012 CONVENTION D ENGAGEMENT VOLONTAIRE Le Syndicat Professionnel des Terrassiers Français (SPTF) Création 1995 24 entreprises adhérentes 1,3 M CA / Salariés 80 % des terrassements en France

Plus en détail

Atteinte de l objectif du Protocole de Kyoto et Politique climatique Bruno Oberle, directeur OFEV

Atteinte de l objectif du Protocole de Kyoto et Politique climatique Bruno Oberle, directeur OFEV Eidgenössisches Departement für Umwelt, Verkehr, Energie und Kommunikation UVEK Bundesamt für Umwelt BAFU Abteilung Atteinte de l objectif du Protocole de Kyoto et Politique climatique 2020 Bruno Oberle,

Plus en détail

F - Socio-économie F.2 - Evaluation carbone. août 2014

F - Socio-économie F.2 - Evaluation carbone. août 2014 F - Socio-économie F.2 - Evaluation carbone août 2014 Réseau ferré de France (RFF), propriétaire du réseau ferré national et maître d ouvrage du projet, a initié des études générales et techniques du projet

Plus en détail

SECTEUR DE L ENERGIE

SECTEUR DE L ENERGIE SECTEUR DE L ENERGIE Dans le secteur de l Énergie, les émissions de gaz à effet de serre résultent de la prospection et l exploitation des sources d énergie primaire, de la conversion des sources d énergie

Plus en détail

Rayonnement terrestre et atmosphérique 1. La température d équilibre 2. L effet de serre 3. L effet de serre additionnel 4. Conclusion 5.

Rayonnement terrestre et atmosphérique 1. La température d équilibre 2. L effet de serre 3. L effet de serre additionnel 4. Conclusion 5. Rayonnement terrestre et atmosphérique 1 La température d équilibre 2 L effet de serre 3 L effet de serre additionnel 4 Conclusion 5 Exercices 6 addi3onnel Le rayonnement infrarouge - le rayonnement terrestre

Plus en détail

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE

BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE BILAN DES EMISSIONS DE GAZ A EFFET DE SERRE Edition 2012 Préambule «Action intégrée à notre démarche Développement Durable, le Bilan Carbone que nous avons effectué a pour ambition d identifier et d analyser

Plus en détail

Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre Année Creuzet Aéronautique

Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre Année Creuzet Aéronautique Bilan des émissions de Gaz à Effet de Serre Année 2011 Creuzet Aéronautique 1. Description de la personne morale concernée Raison sociale : Creuzet Aéronautique Code NAF (APE) : 3030 z Citer les numéros

Plus en détail

Protection de l environnement Matière FE LES GAZ À EFFET DE SERRE. Par Isabelle Coupal et Sébastien Poirier

Protection de l environnement Matière FE LES GAZ À EFFET DE SERRE. Par Isabelle Coupal et Sébastien Poirier Protection de l environnement Matière 1 147-454FE LES GAZ À EFFET DE SERRE Par Isabelle Coupal et Sébastien Poirier Présenté à : Annette Huot, professeure Département des Techniques du milieu naturel Le

Plus en détail

Inventaire québécois

Inventaire québécois Inventaire québécois des GAZ À EFFET DE SERRE 1990-2000 Le présent document constitue la synthèse d un rapport détaillé portant sur l inventaire des émissions de gaz à effet de serre (GES)* produits par

Plus en détail

LE FERROVIAIRE, ACTEUR MAJEUR DE LA RÉDUCTION DE CO2 : L EXEMPLE DE TGV

LE FERROVIAIRE, ACTEUR MAJEUR DE LA RÉDUCTION DE CO2 : L EXEMPLE DE TGV LE FERROVIAIRE, ACTEUR MAJEUR DE LA RÉDUCTION DE CO2 : L EXEMPLE DE TGV CO2 ET TRANSPORTS : LA RÉALITÉ DES FAITS 2 CO2 ET TRANSPORTS : LA RÉALITÉ DES FAITS Les performances environnementale et énergétiques

Plus en détail

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) de Hermès Sellier

Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) de Hermès Sellier Bilan d émissions de Gaz à Effet de Serre (GES) de Hermès Sellier SIREN : 696 520 410 En application de l article 75 de la loi n 2010-788 du 12 juillet 2010 portant engagement national pour l environnement

Plus en détail

Océan : Pompe biologique

Océan : Pompe biologique Océan : Pompe biologique Juin-Juillet-Aout L ensemble de la biosphè biosphère terrestre Décembre-Janvier-Février Septembre-Octobre-Novembre Mars-April-Mai Production primaire océanique (4 saisons) (Phytoplancton,

Plus en détail

Bilan d émissions de gaz à effet de serre 2014/2015

Bilan d émissions de gaz à effet de serre 2014/2015 Bilan d émissions de gaz à effet de serre 2014/2015 Mise à jour des données 2011/2012 dans le cadre de l application de l Art.75 de la Loi Grenelle 2 (BEGES) 1) Description de la personne morale concernée

Plus en détail

La pollution de l air, faut s en faire!

La pollution de l air, faut s en faire! La pollution de l air, faut s en faire! Sortie Introduction Sources de la pollution de l air Quelques chiffres sur la pollution de l air Lexique Effets de la pollution de l air Quiz Que peut-on faire pour

Plus en détail

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE de la Corse

Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE de la Corse Bilan des Emissions de Gaz à Effet de Serre de 2011 de la DIRECCTE de la Corse 1 P a g e Sommaire Cadre général... 3 1. Description de la personne morale concernée... 4 2. Année de reporting de l exercice

Plus en détail

Elements de contexte. Démarche Bilan Carbone. Valérie POTIER CETE Ouest / DIE/ Groupe Environnement

Elements de contexte. Démarche Bilan Carbone. Valérie POTIER CETE Ouest / DIE/ Groupe Environnement Démarche Bilan Carbone Elements de contexte Valérie POTIER CETE Ouest / DIE/ Groupe Environnement Ministère de l'écologie, de l'énergie, du Développement durable et de la Mer www.developpement-durable.gouv.fr

Plus en détail

Chlorofluocarbure (CFC) B i l a n. G a z à E f f e t d e S e r r e

Chlorofluocarbure (CFC) B i l a n. G a z à E f f e t d e S e r r e Dioxyde de Carbone (CO2) Méthane (CH4) Protoxyde d'azote (N2O) Chlorofluocarbure (CFC) 1 Hexafluorure de soufre (SF6) B i l a n d E m i s s i o n s d e G a z à E f f e t d e S e r r e 2014 Sommaire INTRODUCTION...

Plus en détail

Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre. CO1 Climatologie et hydrologie

Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre. CO1 Climatologie et hydrologie Le rayonnement tellurique et atmosphérique, l effet de serre CO1 Climatologie et hydrologie Le plan du TD Le rayonnement infrarouge L infrarouge sur les images satellites La température d équilibre de

Plus en détail

Le réchauffement planétaire et Kyoto 1 T d enrobé : 20 à 30 kg CO2 eq, dépend du type de carburant utilisé

Le réchauffement planétaire et Kyoto 1 T d enrobé : 20 à 30 kg CO2 eq, dépend du type de carburant utilisé Évolution et technologies des enrobés tièdes Yvan Paquin, ing. Directeur Technique Adjoint, DJL 24 novembre 2009 Le réchauffement planétaire et Kyoto 1 T d enrobé : 20 à 30 kg CO2 eq, dépend du type de

Plus en détail

La combustion dans les systèmes de propulsion et de production d énergie

La combustion dans les systèmes de propulsion et de production d énergie La combustion dans les systèmes de propulsion et de production d énergie Luc Vervisch Institut National des Sciences Appliquées de Rouen Institut Universitaire de France CORIA - CNRS Simulation de l allumage

Plus en détail

FAURECIA SIEGES D AUTOMOBILE SAS

FAURECIA SIEGES D AUTOMOBILE SAS FAURECIA SIEGES D AUTOMOBILE SAS Bilan d émissions de gaz à effet de serre Année 2011 Contact : Stéphane POLI Responsable HSE pour l activité Sièges d Automobile du Groupe Faurecia 02, rue Hennape 92000

Plus en détail

ADEME Bilan environnemental du chauffage domestique au bois

ADEME Bilan environnemental du chauffage domestique au bois Agence de l Environnement et de la Maîtrise de l Energie Bilan environnemental du chauffage domestique au bois Note de synthèse Contacts Bio Intelligence Service S.A.S. Eric LABOUZE Yannick LE GUERN +

Plus en détail

Travaux de groupe : Bilan Carbone de l Université de Nice Sophia An>polis

Travaux de groupe : Bilan Carbone de l Université de Nice Sophia An>polis Travaux de groupe : Bilan Carbone de l Université de Nice Sophia An>polis Nicolas Ricci Marc Fontaine Clothilde Charlier Jean-François Bellin Leïla Bekar Thomas Migliore Groupe Bilan Carbone 09-10 Stéphane

Plus en détail

Bilan réglementaire des Emissions de Gaz à Effet de Serre

Bilan réglementaire des Emissions de Gaz à Effet de Serre Bilan réglementaire des Emissions de Gaz à Effet de Serre Table des matières 1. Description de la personne morale... 4 2. La problématique du changement climatique... 6 1. Des dérèglements climatiques

Plus en détail

SENSIBILISATION A L EFFET DE SERRE

SENSIBILISATION A L EFFET DE SERRE Intervenant : Ch. CHEROUTRE & Ch. LEGORGEU SENSIBILISATION A LEFFET DE SERRE Etape 1 selon méthodologie BILAN CARBONE - ADEME Projets & Stratgies Durables Les principes de la démarche BILAN CARBONE Géomètres

Plus en détail

Fiche pédagogique. Compréhension écrite

Fiche pédagogique. Compréhension écrite Fiche pédagogique Thème CLIMATOLOGIE : «La couche d ozone» Compétence(s) Compréhension orale Compréhension écrite Expression orale Niveau Selon les critères du CECR pour les langues : B2 - utilisateur

Plus en détail