Kerkennah au coeur de la Méditerranée

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Kerkennah au coeur de la Méditerranée"

Transcription

1 Kerkennah au coeur de la Méditerranée Pour un tourisme écologique durable et responsable Villefranche-sur-Mer (AJM: 31 Mars - 4 Avril, 2009)

2 Définition L'écotourisme est une forme de tourisme durable, c est-à-dire qu'il tend à minimiser l'impact sur l'environnement naturel pour sa préservation à long terme, mais il ne se contente pas d'une approche écologique passive (économie d'énergie, utilisation d'énergies renouvelables, traitement des rejets...), il implique également une participation active des populations locales et des touristes à des actions de sauvegarde et d'éducation à la sauvegarde de la biodiversité (reforestation, protection de la faune et de la flore, réintroduction d'espèces menacées...).

3 20Km L archipel de kerkennah est situé à 20 Km de la ville de Sfax Pour aller à Kerkennah il faut prendre le bac pendant une heure

4 Île Chargui Île Gharbi Superficie: hectares Longueur :35 km,largeur 12 km Climat: m éditerranéen capricieux

5 Potentiel touristique de l île -Les îles Kerkennah constituent un milieu insulaire qui présente des caractéristiques biologiques extrêmement rares et une exceptionnelle richesse écologique. -C est une zone où l écosystème terrestre et marin restent relativement préservé comparativement à d autre point de la Méditerranée.

6 Caractéristiques naturelles: La Biodiversité: présence de richesse en ressources naturelles notamment les espèces végétales et animales terrestres et marines 1- terrestres: Grâce a son caractère insulaire l archipel de Kerkennah a su conserver des espèces et des variétés authentiques et bien adaptées au conditions climatiques et édaphiques du milieu se caractérisant par une certaine pureté génétique. L une des particularité de l archipel est la palmeraie. Ces palmiers sont issus de noyaux multipliés naturellement vraie richesse génétique

7

8 2- Marines: La diversité d espèces: de poissons, des algues marines, des gastéropodes et des céphalépodes représente l une des caractéristiques de l aire marine de l archipel et reste toujours un domaine de recherche pour les scientifiques.

9 3-Avifaune: A mi-chemin entre le golfe de Gabès et le sud de l Italie l archipel constitue une importante voie de migration pour les oiseaux traversant la Méditerranée. Les îles Kerkennah sont classées Zone d Importance pour la Conservation des Oiseaux (ZICO), comme aire d hivernage pour les laridés et les sternes(larus genei, L.fuscus, L. cachinnans, Scaspia).

10 Archéologie Patrimoine culturel L archipel de Kerkennah est riche par son patrimoine culturel et son savoir faire ancestral. Le peuplement à Kerkennah remonte à la haute antiquité. Beaucoup de civilisations se sont succédées à l archipel. C est ce qui explique la richesse du patrimoine archéologique et de sa grande diversité. Borj El Hissar est le site archéologique le plus important de l archipel

11 Techniques de pêche Les techniques de pêche traditionnelles (nasse,charfia,gargoulette) sont des méthodes adapté au milieu maritime et utilisent des matériaux naturels un patrimoine tr ès riche Savoir faire ancestral

12 Folklore

13 Artisanat et architecture vernaculaire à fort intérêt

14 La promotion du tourisme nature dans l archipel exige la réalisation de deux grands projets : 1-Le projet de Sidi Founkhal Compte tenu des difficultés actuelles du secteur et de la vulnérabilité du milieu naturel, il a été décidé d implanter un site de tourisme écologique dans les îles Kerkennah. La zone spécifique retenue pour ce projet d écotourisme est celle de la presqu île de Sidi Founkhal (sur l île Chargui). Celle-ci présente l avantage d avoir un écosystème relativement préservé, sur un espace disponible, car peu de personnes vivent dans cette zone relativement isolée. Le programme d aménagement de la zone est basé sur la nécessité de sauvegarder son équilibre écologique.

15

16

17

18

19

20

21

22

23

24

25

26

27

République Tunisienne Projet de protection des ressources marines et côtières du Golfe de Gabès

République Tunisienne Projet de protection des ressources marines et côtières du Golfe de Gabès République Tunisienne Projet de protection des ressources marines et côtières du Golfe de Gabès Potentialités des îles Kerkennah pour le tourisme naturel et culturel Année 2012 L archipel de Kerkennah

Plus en détail

Les aires protégées en Haïti

Les aires protégées en Haïti Les aires protégées en Haïti Florence Sergile, Agronome-conservationniste IFAS Global, University of Florida Journée mondiale de l environnement 2015 2015 7 Milliards de rêves, une seule planète! Pourquoi

Plus en détail

M. ZINE EL ABIDINE BEN ALI PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE TUNISIENNE

M. ZINE EL ABIDINE BEN ALI PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE TUNISIENNE M. ZINE EL ABIDINE BEN ALI PRESIDENT DE LA REPUBLIQUE TUNISIENNE «Compte tenu de la place privilégiée que nous avons accordée dans nos choix, à la protection de l environnement, en accomplissant maints

Plus en détail

Etat de la diversité biologique en Algérie

Etat de la diversité biologique en Algérie Ministère de l Aml Aménagement Du Territoire et de l Environnementl Colloque International sur l Efficacitl Efficacité des Evaluations Saida LAOUAR Environnementales dans l Atteinte l des Objectifs du

Plus en détail

EXPÉRIENCE DU QUÉBEC

EXPÉRIENCE DU QUÉBEC Atelier sur les aires protégées Stratégies à travers le Canada, établir du support et mettre en évidence l'importance pour le Nouveau-Brunswick EXPÉRIENCE DU QUÉBEC Jacques Perron Conseil canadien des

Plus en détail

Synthèse de l affectation du territoire public de la région de Lanaudière. Orientation gouvernementale. Superficie. Nom de zone.

Synthèse de l affectation du territoire public de la région de Lanaudière. Orientation gouvernementale. Superficie. Nom de zone. Synthèse de l affectation du territoire public de la région de Lanaudière N o de 14-01 Parties des aires de confinement du cerf de Virginie Éclatée (4) 1 15,38 Sauvegarder l habitat du cerf de Virginie.

Plus en détail

I.1. ETABLIR DES PLANS DE PRESERVATION DE LA BIODIVERSITE PRESENTE DANS LES TERRITOIRES PORTUAIRES Au fil du temps le développement des implantations

I.1. ETABLIR DES PLANS DE PRESERVATION DE LA BIODIVERSITE PRESENTE DANS LES TERRITOIRES PORTUAIRES Au fil du temps le développement des implantations I. I.1. ETABLIR DES PLANS DE PRESERVATION DE LA BIODIVERSITE PRESENTE DANS LES TERRITOIRES PORTUAIRES I.2. ADAPTER LES EQUIPEMENTS OU CREER DES AMENAGEMENTS POUR PROTEGER LES ECOSYSTEMES DES NUISANCES

Plus en détail

Alain MANTE CEEP. Sami BENHAJ Thétis

Alain MANTE CEEP. Sami BENHAJ Thétis Présentation: Alain MANTE CEEP RNN archipel de Riou Sami BENHAJ Thétis The small islands today : interests and potential protection stakes as pilot site Des îles, refuges de la biodiversité littorale de

Plus en détail

1 Conserver l intégrité des écosystèmes

1 Conserver l intégrité des écosystèmes Les rapides de Lachine 3 objectifs de conservation et d aménagement 1 Conserver l intégrité des écosystèmes Secteur d une biodiversité remarquable Île des Soeurs Les Sept Soeurs Île aux HéronsH Unicité

Plus en détail

Approche envisagée par GREATMed pour l analyse de l état de la biodiversité terrestre dans les zones côtières méditerranéennes (cas du Golf de Gabes)

Approche envisagée par GREATMed pour l analyse de l état de la biodiversité terrestre dans les zones côtières méditerranéennes (cas du Golf de Gabes) Approche envisagée par GREATMed pour l analyse de l état de la biodiversité terrestre dans les zones côtières méditerranéennes (cas du Golf de Gabes) Imed Mezghani Faculté des Sciences de Sfax Regional

Plus en détail

QU EST-CE QU UN PLAN DE CONSERVATION ZICO?

QU EST-CE QU UN PLAN DE CONSERVATION ZICO? QU EST-CE QU UN PLAN DE CONSERVATION ZICO? Document d information à l intention des stagiaires, partenaires ZICO et intervenants locaux DÉFINITION D UN PLAN DE CONSERVATION Un plan de conservation d un

Plus en détail

Découverte d une zone humide : la Camargue

Découverte d une zone humide : la Camargue Sensibiliser DÉCOUVRIR ANALYSER COMPRENDRE RESPECTER Pour les classes de seconde «Biodiversité en Camargue et enjeux planétaires» Découverte d une zone humide : la Camargue Sensibilisation aux milieux

Plus en détail

Bioaccumulation des métaux lourds par la flore de la zone humide de l estuaire de Bouregreg

Bioaccumulation des métaux lourds par la flore de la zone humide de l estuaire de Bouregreg Université Mohammed V - Agdal Ecole Supérieure de Technologie - Salé Bioaccumulation des métaux lourds par la flore de la zone humide de l estuaire de Bouregreg Mohamed KHAMAR, Essediya CHERKAOUI & Abderrahman

Plus en détail

La plus ancienne Organisation intergouvernementale européenne Fondée en 1949 par 10 Etats 47 Etats membres en millions d Européens

La plus ancienne Organisation intergouvernementale européenne Fondée en 1949 par 10 Etats 47 Etats membres en millions d Européens Conseil de l Europe La Convention de Berne et son rôle futur d instrument européen de protection de la nature: réalisation d objectifs en matière de biodiversité» Olten. Le 25 novembre 2010 Présentation

Plus en détail

Les Réserves Biologiques de l Agence Var / Alpes-Maritimes

Les Réserves Biologiques de l Agence Var / Alpes-Maritimes Les Réserves Biologiques de l Agence Var / Alpes-Maritimes Réunion de présentation en Mairie des Adrets de l Esterel 26 Novembre 2013 LES RÉSERVES BIOLOGIQUES des espaces naturels remarquables en forêt

Plus en détail

Ministère des Ressources en Eau ZONES HUMIDES AU SAHARA SEPTENTRIONAL

Ministère des Ressources en Eau ZONES HUMIDES AU SAHARA SEPTENTRIONAL Ministère des Ressources en Eau Agence Nationale des Ressources Hydrauliques ZONES HUMIDES AU SAHARA SEPTENTRIONAL Caractérisation risation et propositions d amd aménagement Colloque International sur

Plus en détail

Réserve Naturelle BAIE DE SAINT-BRIEUC. Les Réserves

Réserve Naturelle BAIE DE SAINT-BRIEUC. Les Réserves Réserve Naturelle BAIE DE SAINT-BRIEUC Les Réserves Naturelles Marines et Littorales 1 ère partie Que ce soit en milieu terrestre ou marin, les réserves naturelles ont pour mission principale la préservation

Plus en détail

Face aux défis de la Biodiversité

Face aux défis de la Biodiversité La Convention de Barcelone pour la Protection du milieu marin et du Littoral de la Méditerranée Face aux défis de la Biodiversité Abederrahmen GANNOUN Directeur du CAR/ASP 1 La Convention de Barcelone

Plus en détail

TAAF SONT PRÉSENTS. Croquis - Damien Grougi

TAAF SONT PRÉSENTS. Croquis - Damien Grougi LES HOMMES SONT PRÉSENTS Installation de balises émettrices sur un éléphant de mer des îles subantarctiques. Les balises permettront de suivre le parcours de l animal dans les mers australes. Croquis -

Plus en détail

Ramdane Nadia Chef de projet Med PAN SUD Chef de service de la protection des sites PNTaza Jijel Algérie

Ramdane Nadia Chef de projet Med PAN SUD Chef de service de la protection des sites PNTaza Jijel Algérie Ramdane Nadia Chef de projet Med PAN SUD Chef de service de la protection des sites PNTaza Jijel Algérie Parc Nation al de Taza Crée depuis 1984 Fonctionnel depuis 1992 Projet de classement de la zone

Plus en détail

Stratégies de gestion des Parcs nationaux et Réserves de Côte d Ivoire

Stratégies de gestion des Parcs nationaux et Réserves de Côte d Ivoire Table Ronde - Initiative Cacao et Forêts Stratégies de gestion des Parcs nationaux et Réserves de Côte d Ivoire Col. TONDOSSAMA Adama, Directeur Général de l OIPR 13 Juin 2017 1 Plan de présentation 1.

Plus en détail

LES ÎLES SANGUINAIRES

LES ÎLES SANGUINAIRES LES ÎLES SANGUINAIRES LES ÎLES SANGUINAIRES ET LE GOLFE D AJACCIO Visite commentée de l Archipel des Îles Sanguinaires Du Golfe d Ajaccio et de la ferme aquacole. Classé NATURA 2000 (classement Européen)

Plus en détail

Stratégie d intervention du Conservatoire du littoral pour le maintien de la biodiversité littorale en Outre mer

Stratégie d intervention du Conservatoire du littoral pour le maintien de la biodiversité littorale en Outre mer Stratégie d intervention du Conservatoire du littoral pour le maintien de la biodiversité littorale en Outre mer Coordination Magali Cerles Juin 2007 Avec le concours du Ministère de l outre mer et de

Plus en détail

PPI OSCAN Liste des projets sélectionnés

PPI OSCAN Liste des projets sélectionnés PPI OSCAN Liste des projets sélectionnés Algérie Nom de l OSC Titre du projet Thèmatique Association Ecologique Marine Barbarous Activités des jeunes Complexe sportif Errebah Association Arc en Ciel Association

Plus en détail

Biodiversité en forêt

Biodiversité en forêt Biodiversité en forêt 1 Plan La biodiversité: cadre global La biodiversité: cadre national et cantonal La biodiversité: cadre régional Plan d'action biodiversité en forêt: cadre régional Biotopes régionaux

Plus en détail

Préserver la biodiversité en R.D.Congo à travers une politique d approche intégrée de gestion des forêts

Préserver la biodiversité en R.D.Congo à travers une politique d approche intégrée de gestion des forêts Préserver la biodiversité en R.D.Congo à travers une politique d approche intégrée de gestion des forêts Anselme ENERUNGA MINISTRE DE L ENVIRONNEMENT, CONSERVATION DE LA NATURE, EAUX ET FORETS Différentes

Plus en détail

Dossier pédagogique Année

Dossier pédagogique Année Dossier pédagogique Année 2014-2015 Nous vous soumettons ce dossier pédagogique afin de vous faire découvrir l offre de visite accompagnée pour les scolaires. Le Grand Site de France est situé sur un territoire

Plus en détail

Catalogue des activité Lycées et Enseignement supérieur.

Catalogue des activité Lycées et Enseignement supérieur. 2016-2017 Catalogue des activité Lycées et Enseignement supérieur www.naturoscope.fr NATUROSCOPE 2016-2017 Le Naturoscope, Centre d Etude et d Initiation à l Environnement est une association loi de 1901

Plus en détail

L'Union Européenne et l'outre-mer

L'Union Européenne et l'outre-mer L'Union Européenne et l'outre-mer Stratégies face au changement climatique et à la perte de biodiversité Ile de La Réunion, 07-11 juillet 2008 Evènement officiel de la Présidence française de l Union Européenne

Plus en détail

MEMORANDUM D ENTENTE POUR LA CONSERVATION DES CETACES ET DE LEURS HABITATS DANS LA REGION DES ILES DU PACIFIQUE

MEMORANDUM D ENTENTE POUR LA CONSERVATION DES CETACES ET DE LEURS HABITATS DANS LA REGION DES ILES DU PACIFIQUE MEMORANDUM D ENTENTE POUR LA CONSERVATION DES CETACES ET DE LEURS HABITATS DANS LA REGION DES ILES DU PACIFIQUE conclu sous les auspices de la Convention sur la conservation des espèces migratrices appartenant

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE 6 juillet 2016

DOSSIER DE PRESSE 6 juillet 2016 Service Communication DOSSIER DE PRESSE 6 juillet 2016 8 ans de protection des lagons de Nouvelle- Calédonie inscrits au patrimoine mondial de l humanité Contact presse : Marie-Noëlle Lopez, directrice

Plus en détail

INDICATEURS DES RESSOURCES MARINES ET CÔTIÈRES EN AFRIQUE CENTRALE

INDICATEURS DES RESSOURCES MARINES ET CÔTIÈRES EN AFRIQUE CENTRALE INDICATEURS DES RESSOURCES MARINES ET CÔTIÈRES EN AFRIQUE CENTRALE Atelier sur les statistiques environnementales Yaoundé, 5-9 décembre 2011 Belmond DJOMO Responsable TIC UICN PROGRAMME CAMEROUN INTERNATIONAL

Plus en détail

Les enjeux et les priorités s de la Tunisie. en matière de recherches marines. Colloque international Euro-Méditerran. diterranée

Les enjeux et les priorités s de la Tunisie. en matière de recherches marines. Colloque international Euro-Méditerran. diterranée Colloque international Euro-Méditerran diterranée Toulon 20 21 novembre 2007 Les enjeux et les priorités s de la Tunisie en matière de recherches marines Délégation INSTM : - Béchir Brini - Ali Harzallah

Plus en détail

La vulnérabilité des zones urbaines Littorales face à une élévation du niveau de la mer due aux changements climatiques

La vulnérabilité des zones urbaines Littorales face à une élévation du niveau de la mer due aux changements climatiques Littorales face à une élévation du niveau de la mer due aux changements climatiques 1 Définition il s agit de l exposition à un aléa qui est le changement climatique générant le risque d élévation du niveau

Plus en détail

LE TOURISME DANS LES ZONES HUMIDES, UNE EXPÉRIENCE UNIQUE.

LE TOURISME DANS LES ZONES HUMIDES, UNE EXPÉRIENCE UNIQUE. LE TOURISME DANS LES ZONES HUMIDES, UNE EXPÉRIENCE UNIQUE. ÉDITO Depuis plusieurs années, la LPO, Ramsar et evian se sont associés pour faire connaître l importance des zones humides dans l écologie mondiale

Plus en détail

3.17 ESPÈCES PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement. INSTANCE DE COORDINATION Office de l environnement

3.17 ESPÈCES PROBLÉMATIQUE ET ENJEUX. INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement. INSTANCE DE COORDINATION Office de l environnement ESPÈCES INSTANCE RESPONSABLE Office de l environnement INSTANCE DE COORDINATION Office de l environnement AUTRES INSTANCES CONCERNÉES Service de l aménagement du territoire Service de l économie rurale

Plus en détail

BIODIVERSITE BIODIVERSITE. La protection environnementale dans le Trièves III.1

BIODIVERSITE BIODIVERSITE. La protection environnementale dans le Trièves III.1 III. La préservation des habitats naturels permet la diversité des espèces animales et végétales, c est donc l un des grands enjeux environnementaux du territoire Triévois. Ainsi, les dégradations dues

Plus en détail

Conserver la biodiversité à travers les aires protégées et les hot spots : enjeux, problématiques et acteurs principaux. Maria Costanza Torri

Conserver la biodiversité à travers les aires protégées et les hot spots : enjeux, problématiques et acteurs principaux. Maria Costanza Torri Conserver la biodiversité à travers les aires protégées et les hot spots : enjeux, problématiques et acteurs principaux Maria Costanza Torri Une aire protégée est : «Un espace géographique clairement défini,

Plus en détail

Premier symposium régional sur la pêche artisanale durable en Méditerranée et en mer Noire novembre 2013, St.

Premier symposium régional sur la pêche artisanale durable en Méditerranée et en mer Noire novembre 2013, St. Premier symposium régional sur la pêche artisanale durable en Méditerranée et en mer Noire 27 30 novembre 2013, St. Julian s, Malte Session thématique III Intégrer la pêche artisanale dans les aires marines

Plus en détail

L accès aux ressources biologiques et le partage des avantages qui en découlent. Les textes juridiques existants qui peuvent avoir un lien avec l APA

L accès aux ressources biologiques et le partage des avantages qui en découlent. Les textes juridiques existants qui peuvent avoir un lien avec l APA L accès aux ressources biologiques et le partage des avantages qui en découlent Les textes juridiques existants qui peuvent avoir un lien avec l APA Plan de la présentation Introduction Résumé des textes

Plus en détail

Note de présentaon pour l extension de la pare marine de la réserve naturelle naonale des Terres australes françaises

Note de présentaon pour l extension de la pare marine de la réserve naturelle naonale des Terres australes françaises Note de présentaon pour l extension de la pare marine de la réserve naturelle naonale des Terres australes françaises I- Contexte : Les Terres australes françaises, composées des archipels de Crozet, Kerguelen,

Plus en détail

Jeudi 02 février 2012

Jeudi 02 février 2012 Jeudi 02 février 2012 Journée Mondiale des Zones Humides «Le tourisme dans les zones humides : Une expérience unique» Dossier de Presse UNE TERRE aux mille visages SOMMAIRE 1. Qu est-ce que la journée

Plus en détail

SPORTS DE PLEINE NATURE et ACTIVITÉS S INDUSTRIELLES

SPORTS DE PLEINE NATURE et ACTIVITÉS S INDUSTRIELLES DOCOB de la ZPS «Corbières Orientales» Groupe de travail SPORTS DE PLEINE NATURE et ACTIVITÉS S INDUSTRIELLES Vendredi 10 décembre d 2010 - Fontjoncouse Agnès BOYE Mathieu BOURGEOIS LPO Aude Natura 2000

Plus en détail

alimentaire à Madagascar

alimentaire à Madagascar Biodiversité et sécurité alimentaire à Madagascar Dr Joelisoa Ratsirarson et Jeannin Ranaivonasy (Division Ecologie et Biodiversité - Département des Eaux et Forêts ESSA) Maurice 29 juin 2009 Plan Contexte

Plus en détail

Programme Régional de Conservation de la zone côtière en Afrique de l Ouest-PRCM

Programme Régional de Conservation de la zone côtière en Afrique de l Ouest-PRCM Programme Régional de Conservation de la zone côtière en Afrique de l Ouest-PRCM Vers une gestion intégrée de la zone Côtière et la valorisation de la diversité biologique en Afrique de l Ouest 7 pays,

Plus en détail

Réseau écologique et Natura Principes. Elise Poskin Département Politique Générale Natagora

Réseau écologique et Natura Principes. Elise Poskin Département Politique Générale Natagora Réseau écologique et Natura 2000 - Principes Elise Poskin Département Politique Générale Natagora Contexte global: Erosion de la biodiversité Contexte global: Erosion de la biodiversité Erosion (crise)

Plus en détail

15h30-16h00 : Vers une gestion intégrée de l espace maritime breton Stéphane Pennanguer, région Bretagne, Chef du projet littoral et gestion intégrée

15h30-16h00 : Vers une gestion intégrée de l espace maritime breton Stéphane Pennanguer, région Bretagne, Chef du projet littoral et gestion intégrée 15h30-16h00 : Vers une gestion intégrée de l espace maritime breton Stéphane Pennanguer, région Bretagne, Chef du projet littoral et gestion intégrée La charte des espaces côtiers bretons Pour une gestion

Plus en détail

La consultation et la concertation avec les pêcheurs pour le classement de la zone marine du Parc National de Taza

La consultation et la concertation avec les pêcheurs pour le classement de la zone marine du Parc National de Taza 2/12/21 La consultation et la concertation avec les pêcheurs pour le classement de la zone marine du Parc National de Taza Mme Ramdane Nadia Chef de département de la protection des ressources naturelles

Plus en détail

LES ACTIVITÉS. I. Classe de mer : Pêche à pieds : Dune et foret : Phare de la Chassiron et écomusée : Port de pêche de La Cotinière :

LES ACTIVITÉS. I. Classe de mer : Pêche à pieds : Dune et foret : Phare de la Chassiron et écomusée : Port de pêche de La Cotinière : LES ACTIVITÉS Voici, un échantillon d activités possible au centre du «Moulin de La Cote» au Château d Oléron. Ces activités sont adaptées en fonction de l âge des enfants et de la demande des enseignants.

Plus en détail

N 9 - AIRES MARINES PROTÉGÉES

N 9 - AIRES MARINES PROTÉGÉES N 9 - AIRES MARINES PROTÉGÉES INFORMATIONS COMPLÉMENTAIRES Dès 1980, lors des premières conférences internationales sur le développement durable, la protection de la biodiversité est mentionnée comme un

Plus en détail

LA CONSERVATION, LA RECHERCHE ET L ÉDUCATION DANS LES PARCS NATIONAUX DU QUÉBEC

LA CONSERVATION, LA RECHERCHE ET L ÉDUCATION DANS LES PARCS NATIONAUX DU QUÉBEC LA CONSERVATION, LA RECHERCHE ET L ÉDUCATION DANS LES PARCS NATIONAUX DU QUÉBEC Par René Charest Responsable du service de la conservation et de l éducation Parc national de Frontenac, SÉPAQ 1. Introduction

Plus en détail

ODD 14- CONFERENCE THE OCEAN JUIN

ODD 14- CONFERENCE THE OCEAN JUIN ODD 14- CONFERENCE THE OCEAN JUIN Contribution de la France aux dialogues de partenariat La France souhaite que soient inclus dans les notes de cadrage et traités dans les dialogues de partenariat les

Plus en détail

Sauvegarde du patrimoine fluvial Promotion touristique de la vallée du Cher

Sauvegarde du patrimoine fluvial Promotion touristique de la vallée du Cher Sauvegarde du patrimoine fluvial Promotion touristique de la vallée du Cher Le Barrage-éclusé de Nitray à Athée sur Cher (37) Page 1 de1 Présentation : La rivière Cher est canalisée sur le tronçon St Aignan

Plus en détail

L enjeu des changements climatiques dans les parcs nationaux du Canada

L enjeu des changements climatiques dans les parcs nationaux du Canada L enjeu des changements climatiques dans les parcs nationaux du Canada Lac Wapizagonke PN Mauricie Lande des Tablelands PN Gros Morne Plage Kelly s PN Kouchibouguac Érablières de la Vallée de l Anse-aux-Griffons

Plus en détail

Programme de découverte du patrimoine à travers l étude de l avifaune

Programme de découverte du patrimoine à travers l étude de l avifaune Sensibiliser SENTIR DÉCOUVRIR COMPRENDRE RESPECTER Pour les classes de cycle 3 : «Les oiseaux dans leur milieu» Programme de découverte du patrimoine à travers l étude de l avifaune Une sensibilisation

Plus en détail

Rapport du Colloque National sur la Biodiversité marine

Rapport du Colloque National sur la Biodiversité marine Ministère de l Environnement Direction Générale de l Environnement et de la Qualité de la Vie Rapport du Colloque National sur la Biodiversité marine A l occasion de la célébration de la Journée Internationale

Plus en détail

STRATEGIE NATIONALE ET PLAN NATIONAL D ACTIONS POUR LA CONSERVATION DE LA BIODIVERSITE. Ouagadougou, 29 septembre 03 Octobre 2008

STRATEGIE NATIONALE ET PLAN NATIONAL D ACTIONS POUR LA CONSERVATION DE LA BIODIVERSITE. Ouagadougou, 29 septembre 03 Octobre 2008 STRATEGIE NATIONALE ET PLAN NATIONAL D ACTIONS POUR LA CONSERVATION DE LA BIODIVERSITE Ouagadougou, 29 septembre 03 Octobre 2008 Alioune SEYDI / Amady Gnagna CISSE Sénégal Plan I. Elaboration de la stratégie

Plus en détail

maternelle Des activités dans la nature et même en classe! Découvrir le monde vivant Les animaux des rochers Les animaux de la vase

maternelle Des activités dans la nature et même en classe! Découvrir le monde vivant Les animaux des rochers Les animaux de la vase maternelle Découvrir le monde vivant Les animaux des rochers Découverte à Pordic, Pléneuf-Val-André,... Observer la diversité animale et végétale des rochers à marée basse Développer le sens de l observation

Plus en détail

Revue de presse Biodiversité Du 25 au 31 juillet 2015

Revue de presse Biodiversité Du 25 au 31 juillet 2015 Revue de presse Biodiversité Du 25 au 31 juillet 2015 Les articles contenus dans ce document n engagent que les auteurs et les sources dont ils émanent. Ils ne reflètent en aucun cas une position officielle

Plus en détail

I-Historique : Cadre Institutionnel de la Protection de l Environnement

I-Historique : Cadre Institutionnel de la Protection de l Environnement Atelier régional de renforcement des capacités pour les pays de l Afrique de l Ouest, l Union des Comores, et Djibouti, sur les stratégies et plans d action nationaux sur la biodiversité, et l intégration

Plus en détail

Le Réseau Natura 2000

Le Réseau Natura 2000 Le Réseau Natura 2000 la directive du 2 avril 1979 relative à la conservation des oiseaux sauvages, dite directive «Oiseaux» ; la directive du 21 mai 1992 concernant la conservation des habitats naturels

Plus en détail

Projet d Appui au Développement local dans le Nord du Liban (ADELNORD)

Projet d Appui au Développement local dans le Nord du Liban (ADELNORD) Conseil du Développement et de la Reconstruction (CDR) مجلس الا نماء والا عمار Projet d Appui au Développement local dans le Nord du Liban (ADELNORD) Mission d appui: Définition du statut, du rôle, de

Plus en détail

Municipalité de Gabes

Municipalité de Gabes Municipalité de Gabes 2017 Situation de la Municipalité de Gabès La municipalité de Gabès se situe au Sud-Est de la Tunisie, chef lieu du gouvernorat de Gabès, elle s'étend sur une superficie de 8 838

Plus en détail

Conférence International

Conférence International Conférence International «Les défis dans la gestion environnementale des zones côtières et marines" 25-29 Janvier 2016 Université de Las Palmas de Gran Canaria, Espagne Perspectives sur l'utilisation soutenable

Plus en détail

Plan gouvernemental sur la diversité biologique

Plan gouvernemental sur la diversité biologique «Miser sur le développement durable : pour une meilleure qualité de vie» Plan gouvernemental sur la diversité biologique 2004-2007 En bref Mot du ministre de l Environnement Faisant partie de cette vie

Plus en détail

DUPUIS François. Biodiversité et pêche intensive. Vers une gestion de la ressource : la moule de Barfleur

DUPUIS François. Biodiversité et pêche intensive. Vers une gestion de la ressource : la moule de Barfleur DUPUIS François Biodiversité et pêche intensive. Vers une gestion de la ressource : la moule de Barfleur Plan du diaporama 1) La biodiversité a : ce que c'est b : son intérêt 2) Conséquences de la pêche

Plus en détail

Monsieur le Préfet des Terres australes et antarctiques françaises, Mesdames et messieurs les (chers compatriotes) saint-pierrois,

Monsieur le Préfet des Terres australes et antarctiques françaises, Mesdames et messieurs les (chers compatriotes) saint-pierrois, MINISTÈRE DE L INTÉRIEUR, DE L OUTRE-MER ET DES COLLECTIVITÉS TERRITORIALES MINISTÈRE CHARGÉ DE L OUTRE-MER Monsieur le Maire de Saint-Pierre, Mesdames et messieurs les élus, Monsieur le Préfet des Terres

Plus en détail

LA MANGROVE. Une forêt méconnue

LA MANGROVE. Une forêt méconnue LA MANGROVE Une forêt méconnue Une forêt tropicale littorale La mangrove est une forêt tropicale qui s établit dans la zone de balancement des marées, généralement au fond des baies abritées des effets

Plus en détail

ATELIER D ECHANEGES SUR LES EMEs ETAT DE LIEU POUR MADAGASCAR

ATELIER D ECHANEGES SUR LES EMEs ETAT DE LIEU POUR MADAGASCAR ATELIER D ECHANEGES SUR LES EMEs ETAT DE LIEU POUR MADAGASCAR Présenté par : Jacquis RASOANAINA MEEMF / Directeur des Aires Marines Protégées PFN Convention de Nairobi INTRODUCTION Après les études, recherches

Plus en détail

REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE

REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE REPUBLIQUE DE CÔTE D IVOIRE Union - Discipline - Travail Union - Discipline - Travail La gestion du Parc National de Taï - Site de Patrimoine Mondial - MINISTERE DE L ENVIRONNEMENT,

Plus en détail

Golf et biodiversité : Activité sportive contre nature ou opportunité écologique?

Golf et biodiversité : Activité sportive contre nature ou opportunité écologique? Golf et biodiversité : Activité sportive contre nature ou opportunité écologique? Vendredi 16 octobre 2015 Philippe Gourdain SPN-MNHN : gourdain@mnhn.fr 1 Le Service du Patrimoine Naturel (SPN) du Muséum

Plus en détail

Notre métier : Faire «Découvrir pour comprendre et respecter» Principes pédagogiques et thèmes

Notre métier : Faire «Découvrir pour comprendre et respecter» Principes pédagogiques et thèmes Principes pédagogiques et thèmes Selon la circulaire MEN n 99 136 du 21-09 1999 complétée par la circulaire MEN n 2005-001 du 5-1-2005 Objectifs pédagogiques Par son action pédagogique, le C.P.I.E de la

Plus en détail

L Éolien en Mer. Synthèse. L énergie éolienne en mer, pourquoi? Renouvelable et durable?

L Éolien en Mer. Synthèse. L énergie éolienne en mer, pourquoi? Renouvelable et durable? Synthèse L énergie éolienne en mer, pourquoi? En mer, le vent est plus fort et plus régulier qu à l intérieur des terres. L éolien en mer (dit aussi offshore*) permet des installations plus importantes,

Plus en détail

Claude Duchaîne. Une ceinture verte, Volet municipalité. Un patrimoine à protéger 1

Claude Duchaîne. Une ceinture verte, Volet municipalité. Un patrimoine à protéger 1 Claude Duchaîne Une ceinture verte, un patrimoine à protéger Volet municipalité Un patrimoine à protéger 1 Une ceinture verte Le concept de «ceinture verte» a débuté dans les années 50 dans le but de prévenir

Plus en détail

Les engagements du Maroc face à l adaptation aux changements climatiques Tunisie 14/10/2015

Les engagements du Maroc face à l adaptation aux changements climatiques Tunisie 14/10/2015 UNIVERSITE SIDI MOHAMED BEN ABDELLAH Faculté des Sciences Dhar El Mahraz- Fès www.fsdmfes.ac.ma Les engagements du Maroc face à l adaptation aux changements climatiques Tunisie 14/10/2015 PROJET CLIMADAPT

Plus en détail

Les enjeux. Les enjeux

Les enjeux. Les enjeux Les enjeux En termes de risque majeur, les enjeux suivants sont le plus souvent évoqués : la population (enjeux humains) ; l urbanisation (enjeux humains et économiques) ; la préservation de la biodiversité,

Plus en détail

N / Portant modification de certaines dispositions de la loi N /AF du 22 juin 1994 relative à l Environnement

N / Portant modification de certaines dispositions de la loi N /AF du 22 juin 1994 relative à l Environnement 16 REPUBLIQUE FEDERALE ISLAMIQUE DES COMORES ASSEMBLEE FEDERALE Unité Justice - Progrès N 95 007/ Portant modification de certaines dispositions de la loi N 94 018/AF du 22 juin 1994 relative à l Environnement

Plus en détail

Projet SEP 232 : SEMAINE DU SEP A MADAGASCAR

Projet SEP 232 : SEMAINE DU SEP A MADAGASCAR Projet SEP 232 : SEMAINE DU SEP A MADAGASCAR Projet d Aménagement du Jardin Botanique de l Institut National de Formation Agricole (INFA) de Tové(TOGO) pour le suivi et la gestion durable de la diversitébiologique

Plus en détail

LA BIODIVERSITÉ SUR LES CHANTIERS DE TRAVAUX PUBLICS

LA BIODIVERSITÉ SUR LES CHANTIERS DE TRAVAUX PUBLICS LA BIODIVERSITÉ SUR LES CHANTIERS DE TRAVAUX PUBLICS Guide d animation et de sensibilisation La Fédération Nationale des Travaux Publics propose une affiche de sensibilisation à la biodiversité. Elle représente

Plus en détail

Le projet de SDAGE du bassin Seine et cours d eau côtiers normands et son volet LITTORAL

Le projet de SDAGE du bassin Seine et cours d eau côtiers normands et son volet LITTORAL Le projet de SDAGE du bassin Seine et cours d eau côtiers normands et son volet LITTORAL Service Littoral et Mer Direction de l Eau, des Milieux Aquatiques et de l Agriculture Agence de l Eau Seine-Normandie

Plus en détail

DÉLÉGATION EUROPE ET INTERNATIONAL / MARS 2015 NOTE DE PRÉSENTATION

DÉLÉGATION EUROPE ET INTERNATIONAL / MARS 2015 NOTE DE PRÉSENTATION DÉLÉGATION EUROPE ET INTERNATIONAL / MARS 2015 NOTE DE PRÉSENTATION Les milieux insulaires sont reconnus à l échelle mondiale comme des espaces fragiles et singuliers. Plusieurs menaces, issues des changements

Plus en détail

Vue satellite île de Montréal

Vue satellite île de Montréal Vue satellite île de Montréal Espace naturel ½ cimetière 2/3 golf Espace naturel Préserver l intégrité des écosystèmes d intérêt situés dans des territoires en développement Protéger et mettre en valeur

Plus en détail

PLAN NATIONAL DU TOURISME ET AIRES PROTEGEES MADAGASCAR

PLAN NATIONAL DU TOURISME ET AIRES PROTEGEES MADAGASCAR PLAN NATIONAL DU TOURISME ET AIRES PROTEGEES MADAGASCAR Présenté par : Marcel RAKOTOSEHENO Economiste Planificateur Rappel : MADAGASCAR INTRODUCTION Située à 400km de la côte est de l Afrique; Séparée

Plus en détail

Les couches de la DREAL ont été intégrées

Les couches de la DREAL ont été intégrées Les couches de la DREAL ont été intégrées DREAL : Direction Régionale de l environnement, de l aménagement et du logement Missions de la DREAL. La DREAL est un service déconcentré du Ministère de l Ecologie,

Plus en détail

UN EXEMPLE DE GESTION DURABLE D UN MILIEU : LA FORET DE FONTAINEBLEAU

UN EXEMPLE DE GESTION DURABLE D UN MILIEU : LA FORET DE FONTAINEBLEAU UN EXEMPLE DE GESTION DURABLE D UN MILIEU : LA FORET DE FONTAINEBLEAU ETAPE 1 : LA FO RET DE FO NTAINEBLEAU : Q UELLE LOCALISATIO N? QUELLE HISTO IRE? Documents : - plan de situation de la forêt de Fontainebleau

Plus en détail

COMMENTAIRES SUR LE PROJET D'EXTENSION DU PORT DE QUÉBEC DANS LA BAIE DE BEAUPORT

COMMENTAIRES SUR LE PROJET D'EXTENSION DU PORT DE QUÉBEC DANS LA BAIE DE BEAUPORT COMMENTAIRES SUR LE PROJET D'EXTENSION DU PORT DE QUÉBEC DANS LA BAIE DE BEAUPORT La Corporation d'actions et de gestion environnementales de Beauport (La CAGEB) Décembre 2000 Beauport (Québec) LA CAGEB

Plus en détail

LE SCHÉMA DIRECTEUR DU PATRIMOINE NATUREL. Dunkerque-port

LE SCHÉMA DIRECTEUR DU PATRIMOINE NATUREL. Dunkerque-port LE SCHÉMA DIRECTEUR DU PATRIMOINE NATUREL Christine DOBRONIAK, Dép. Management de l environnement Dunkerque-port 17 Km 7500 HA - 3000 HA DE TERRE DISPONIBLE CIRCONSCRIPTION MARITIME : 38 000 HA. 170 industries

Plus en détail

Connectivite des écosystèmes : Approches Paysages Cas Ambohimirahavavy Marivorahona, Nord de Madagascar

Connectivite des écosystèmes : Approches Paysages Cas Ambohimirahavavy Marivorahona, Nord de Madagascar Connectivite des écosystèmes : Approches Paysages Cas Ambohimirahavavy Marivorahona, Nord de Madagascar Randriamahaleo Sahoby Juin 2016 DSAP/DGF/MEEF CONTEXTE ET ANALYSE Contexte de l environnement naturel

Plus en détail

Animations touristiques «Sport et nature» dans la Région Tanger-Tétouan. II- Présentation du secteur du tourisme dans la Région

Animations touristiques «Sport et nature» dans la Région Tanger-Tétouan. II- Présentation du secteur du tourisme dans la Région Animations touristiques «Sport et nature» dans la Région Tanger-Tétouan Abdelkrim El Arrim I- Introduction Entrée de la méditerranéen et porte de l Afrique, une position géographique qui a conféré à la

Plus en détail

Enjeux de développement durable en Méditerranée

Enjeux de développement durable en Méditerranée Enjeux de développement durable en Méditerranée Les perspectives du Plan Bleu à 2025 1. Le Plan Bleu et son rapport 2005 2. Perspectives d évolution en Méditerranée à l horizon 2025 3. Enjeux de développement

Plus en détail

7 ème réunion de la Commission permanente «Villes et développement durable» de l AIMF

7 ème réunion de la Commission permanente «Villes et développement durable» de l AIMF 7 ème réunion de la Commission permanente «Villes et développement durable» de l AIMF Lausanne, 7 et 8 septembre 2015 Volet: En route pour 2016 Problématique de l environnement de Nouadhibou Présentation:

Plus en détail

Biodiversité et classification. Jacques Fossati

Biodiversité et classification. Jacques Fossati Biodiversité et classification Jacques Fossati Crue d octobre 2001 Étiage de juillet 2002 Amont : «Lez vert», aménagement de 2006 Aval : «Lez urbain», aménagement de 1980 Récolte et tri Quelques animaux

Plus en détail

Université CADI AYYAD master tourisme, patrimoine et développement durable

Université CADI AYYAD master tourisme, patrimoine et développement durable Université CADI AYYAD master tourisme, patrimoine et développement durable Protection de la faune et de la flore au Maroc :Encadré par DR. Mr EL AKLAA plan Introduction I- La biodiversité au Maroc III-La

Plus en détail

Le parc marin d Iroise. Modifiez le style des sous-titres du masque

Le parc marin d Iroise. Modifiez le style des sous-titres du masque Le parc marin d Iroise Modifiez le style des sous-titres du masque Présentation du parc Le Parc naturel marin d Iroise est le premier parc naturel marin français, créé en 2007. C est un établissement public

Plus en détail

L ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage)

L ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage) L ONCFS (Office national de la chasse et de la faune sauvage) 1 L ONCFS Un établissement public à caractère administratif sous double tutelle Le Ministère de l Écologie, du Développement et de l Aménagement

Plus en détail

Natura 2000 Outil de gestion et de préservation de la biodiversité

Natura 2000 Outil de gestion et de préservation de la biodiversité Natura 2000 Outil de gestion et de préservation de la biodiversité Alexandre DUMAITRE DREAL ALPC 23.09.2016 Thierry Degen / DREAL ALPC Direction régionale de l Environnement, de l Aménagement et du Logement

Plus en détail

Marais Fitzpatrick. Localisation. Présentation. Enjeux. Potentiel de mise en valeur. - Enchâssé entre la rivière St-

Marais Fitzpatrick. Localisation. Présentation. Enjeux. Potentiel de mise en valeur. - Enchâssé entre la rivière St- Marais Fitzpatrick Localisation - GPS : 47 28 59.4 N -72 46 30.8 O - Ville de La Tuque - Embouchure de la rivière Croche - Superficie de 137,4 ha. - Présence d installations du CN à l intérieur du milieu

Plus en détail

Atelier de Lomé, Togo 19 au 23 octobre 2015

Atelier de Lomé, Togo 19 au 23 octobre 2015 Atelier de Lomé, Togo 19 au 23 octobre 2015 Aperçu de la présentation Introduction 1. Indisponibilité des données 2. Présentation des données 3. Codification des données 4. Reclassification des Thèmes

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation du Parc National du Toubkal. Les potentialités touristiques. L infrastructure touristique disponible

SOMMAIRE. Présentation du Parc National du Toubkal. Les potentialités touristiques. L infrastructure touristique disponible SOMMAIRE Présentation du Parc National du Toubkal Les potentialités touristiques L infrastructure touristique disponible L activité touristique et son impact Les interventions Les perspectives d avenir

Plus en détail

Ecole de l Education Environnementale et de l Ecotourisme d Ifrane Association Marocaine pour l Ecotourisme et la Protection de la Nature

Ecole de l Education Environnementale et de l Ecotourisme d Ifrane Association Marocaine pour l Ecotourisme et la Protection de la Nature Cycle de formation en écotourisme et en éducation à l environnement 2016 Dans le cadre de ses activités de renforcement des capacités en matière d écotourisme et d éducation à l environnement, l AMEPN

Plus en détail