Commune de Develier Monsieur Johann Stalder Rue de l'eglise Develier. Rapport d'essais d'échantillon n 16L71. Analyses effectuées

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Commune de Develier Monsieur Johann Stalder Rue de l'eglise Develier. Rapport d'essais d'échantillon n 16L71. Analyses effectuées"

Transcription

1 Delémont, le 6 juillet Nbre de flacons: 2 Source Golatte ph Conductivité (25 C) Turbidité 90 Absorption UV 254 DOC Oxydabilité Alcalinité Dureté totale NF T NF EN NF EN ISO Standard Method NF EN NF EN ISO NF EN ISO MSDA 27A ou calcul germes/100ml 16 germes/100ml 10 germes/ml µs/cm 0.66 FTU cm mg/l 4.6 mg/l 21 f 22.3 f 1 / 2

2 2175 Potassium 1.9 mg/l Sodium 5.1 mg/l Calcium 85 mg/l Magnésium 2.6 mg/l Ammonium NF T mg/l Nitrite NF EN mg/l Phosphate NF EN ISO mg/l Chlorure 6.8 mg/l Sulfate 10.3 mg/l Nitrate 7.7 mg/l 2 / 2

3 Delémont, le 6 juillet Nbre de flacons: 2 Réservoir du Pecal ph Conductivité (25 C) Turbidité 90 Absorption UV 254 DOC Oxydabilité Alcalinité Dureté totale NF T NF EN NF EN ISO Standard Method NF EN NF EN ISO NF EN ISO MSDA 27A ou calcul germes/ml µs/cm 0.37 FTU cm mg/l 1.3 mg/l 23 f 25.2 f 1 / 2

4 2176 Potassium 0.9 mg/l Sodium 6.5 mg/l Calcium 95.2 mg/l Magnésium 3.5 mg/l Ammonium NF T mg/l Nitrite NF EN = mg/l Phosphate NF EN ISO = 0.01 mg/l Chlorure 11.3 mg/l Sulfate 7.9 mg/l Nitrate 12.3 mg/l 2 / 2

5 Delémont, le 18 juin Nbre de flacons: 1 Réservoir Develier-Dessus 0 germes/ml Dans le réseau, une eau est considérée comme potable au point de vue bactériologique lorsqu'elle ne contient ni, ni dans 100 ml et moins de 300 germes aérobies par ml. 1 / 1

6 Delémont, le 6 juillet Nbre de flacons: 2 Claude-Chappuis ph Conductivité (25 C) Turbidité 90 Absorption UV 254 DOC Oxydabilité Alcalinité Dureté totale NF T NF EN NF EN ISO Standard Method NF EN NF EN ISO NF EN ISO MSDA 27A ou calcul germes/ml µs/cm 0.23 FTU cm mg/l 2 mg/l 25.3 f 26 f 1 / 2

7 2178 Potassium 1.2 mg/l Sodium 1.1 mg/l Calcium RWB DA mg/l Magnésium 2 mg/l Ammonium NF T mg/l Nitrite NF EN mg/l Phosphate NF EN ISO mg/l Chlorure 1.8 mg/l Sulfate 6.3 mg/l Nitrate 10.9 mg/l 2 / 2

8 Delémont, le 18 juin Nbre de flacons: 1 Fromagerie 0 germes/ml Dans le réseau, une eau est considérée comme potable au point de vue bactériologique lorsqu'elle ne contient ni, ni dans 100 ml et moins de 300 germes aérobies par ml. 1 / 1

9 Delémont, le 18 juin Nbre de flacons: 1 Duria 0 germes/ml Dans le réseau, une eau est considérée comme potable au point de vue bactériologique lorsqu'elle ne contient ni, ni dans 100 ml et moins de 300 germes aérobies par ml. 1 / 1

Bulletin d'analyse des échantillons: BD BD04414

Bulletin d'analyse des échantillons: BD BD04414 Bulletin des échantillons: BD04409 - BD04414 Référence du Laboratoire: 2016-07-27-008-EP Adresse destinataire Requérant: M Jean BONERT Reçu le: 27/07/2016 Début de l'analyse: 27/07/2016 Objet de l'analyse:

Plus en détail

Direction Exploitation Eau

Direction Exploitation Eau MISSION Direction Exploitation Eau Département Qualité Eau Gestion de la qualité des Eaux : Ressources Installations de traitement Réseaux de distribution jusqu au robinet du consommateur De 67 centres

Plus en détail

FOR réception de demande d analyse d eau

FOR réception de demande d analyse d eau Page : 1 de 5 1. Objet Ce formulaire reprend les renseignements à recueillir et à fournir au client lors de la demande d un prélèvement et d une analyse d eau (potabilité et/ou détermination de l origine

Plus en détail

Autocontrôle dans les réseaux d'eau potable

Autocontrôle dans les réseaux d'eau potable Autocontrôle dans les réseaux d'eau potable Introduction La nouvelle version de la loi sur les denrées alimentaires (LDA) et son ordonnance d'application (ODA) sont entrées en vigueur le 1 er juillet 1995.

Plus en détail

Bulletin d'analyse des échantillons: BE BE03369

Bulletin d'analyse des échantillons: BE BE03369 Bulletin des échantillons: BE03365 - BE03369 Référence du Laboratoire: 2017-06-29-005-EP Adresse destinataire Requérant: M Roger FETLER Reçu le: 29/06/2017 Début de l'analyse: 29/06/2017 Objet de l'analyse:

Plus en détail

Bulletin d'analyse des échantillons: BE BE01095

Bulletin d'analyse des échantillons: BE BE01095 Bulletin des échantillons: BE01091 - BE01095 Référence du Laboratoire: 2017-02-27-006-EP Adresse destinataire Requérant: M Mike Scholtes Reçu le: 27/02/2017 Début de l'analyse: 27/02/2017 Objet de l'analyse:

Plus en détail

Liste des analyses éffectuées par 2DAS 2010

Liste des analyses éffectuées par 2DAS 2010 Liste des analyses éffectuées par 2DAS 2010 Paramètre Méthode Unités Limite de quantification COFRAC D R Acide isocyanurique en labo : Mélamine mg/l 10 mg/l Acide isocyanurique in situ : Mélamine mg/l

Plus en détail

LE MINISTRE DE l AGRICULTURE, DES RESSOURCES HYDRAULIQUES, DE l ASSAINISSEMENT ET DE LA SECURITE ALIMENTAIRE LE MINISTRE DE LA SANTE

LE MINISTRE DE l AGRICULTURE, DES RESSOURCES HYDRAULIQUES, DE l ASSAINISSEMENT ET DE LA SECURITE ALIMENTAIRE LE MINISTRE DE LA SANTE BURKINA FASO ----------- UNITE-PROGRES-JUSTICE Arrêté Conjoint N../MARHASA/MS portant définition des normes de potabilité de l eau destinée à la consommation humaine. Vu la constitution ; LE MINISTRE DE

Plus en détail

Objet soumis Caractéristique Principe de mesure Référentiel Délai de fin d'analyses. Échantillonnage instantané (prise d'un échantillon unique)

Objet soumis Caractéristique Principe de mesure Référentiel Délai de fin d'analyses. Échantillonnage instantané (prise d'un échantillon unique) REALISATION D'ECHANTILLONNAGE «ACCREDITE» PROPOSEE PAR LE LDA 48 ENVIRONNEMENT / QUALITE DE L'EAU / Échantillonnage - Prélèvement (Échantillonnages d'eaux en vue d's microbiologique et s physico-chimiques)

Plus en détail

A RECEPTION DU COLIS :

A RECEPTION DU COLIS : Page 1/5 Kit analyse de l eau et de la terre Réf. C/IONIQ A RECEPTION DU COLIS : þ Vérifier la composition du colis indiquée cidessous þ! Stocker l ensemble du kit dans les bonnes conditions :!Placer les

Plus en détail

Détermination Méthode Niveau de concentration Unité Incertitude (en %) 1,5 à 30 mg.l à 20 mg.l à 40 mg.l à 15 mg.

Détermination Méthode Niveau de concentration Unité Incertitude (en %) 1,5 à 30 mg.l à 20 mg.l à 40 mg.l à 15 mg. 1,5 à 30 mg.l -1 20 Calcium 2 à 20 mg.l -1 20 Magnésium 2 à 40 mg.l -1 25 Potassium 1 à 15 mg.l -1 20 Sodium Ammonium NF T 90-015-2 0,05 mg.l -1 30 1 à 15 mg.l -1 15 Phosphore total Azote Kjeldahl NF EN

Plus en détail

Laboratoire d essais pour les analyses élémentaires, chimiques et microbiologiques des eaux et des sols ou autre substrat

Laboratoire d essais pour les analyses élémentaires, chimiques et microbiologiques des eaux et des sols ou autre substrat page 1 de 6 Laboratoire d essais pour les analyses élémentaires, chimiques et microbiologiques des eaux et des sols ou autre substrat ABL Analytics SA Rue Victor-Helg 18 2800 Delémont Responsable: Responsable

Plus en détail

IMMA CIMUS PACK : 7 Ions + lecture ph

IMMA CIMUS PACK : 7 Ions + lecture ph IMMA CIMUS PACK : 7 Ions + lecture ph Cette technologie révolutionnaire basée sur les nanotubes de carbone permet de simplifier énormement les mesures potentiométriques de telle sorte que la mesure de

Plus en détail

ANNEXE I Méthodes pour l analyse des eaux destinées à la consommation humaine

ANNEXE I Méthodes pour l analyse des eaux destinées à la consommation humaine DGS/SD7A/30-07-2003 ANNEXE I Méthodes pour l analyse des eaux destinées à la consommation humaine METHODES Paramètres microbiologiques Coliformes totaux et Escherichia coli Bactéries sulfito-réductrices,

Plus en détail

Trousses chimiques d analyse

Trousses chimiques d analyse Table des matières Introduction Tableau comparatif Trousses chimiques monoparamètres Trousses chimiques multiparamètres Page A2 A4 A6 A20 A1 monoparamètres Analyses simples et économiques Les trousses

Plus en détail

La qualité chimique de l eau

La qualité chimique de l eau Environnement L eau de votre puits La qualité chimique de l eau 3 Cette série de brochures décrit ce que les propriétaires de puits privés peuvent faire pour assurer la salubrité de l eau et protéger ainsi

Plus en détail

ETUDE DE LA QUALITE PHYSICOCHIMIQUE ET MICROBIOLOGIQUE DE L EAU POTABLE DANS LA VILLE DE BECHAR.SUD OUEST ALGERIE

ETUDE DE LA QUALITE PHYSICOCHIMIQUE ET MICROBIOLOGIQUE DE L EAU POTABLE DANS LA VILLE DE BECHAR.SUD OUEST ALGERIE ETUDE DE LA QUALITE PHYSICOCHIMIQUE ET MICROBIOLOGIQUE DE L EAU POTABLE DANS LA VILLE DE BECHAR.SUD OUEST ALGERIE A.MAKHLOUFI 1 ET DJ. ABDELOUAHID 2 1-Département de biologie Université Bechar 2- Laboratoire

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE Boissons, eaux,

OFFRE DE SERVICE Boissons, eaux, OFFRE DE SERVICE Boissons, eaux, EURL WANYLAB Laboratoire de contrôle de la qualité et de conformité Autorisé par Décision du Ministère du Commerce N 52/2011 du 12/09/2011. Tel/Fax : 021 36 32 78/ 0550

Plus en détail

Comprendre l analyse d eau d un puits

Comprendre l analyse d eau d un puits LABO DE 25 Rue Ramuntcho 17300 ROCHEFORT 05 46 99 90 80 Comprendre l analyse d eau d un puits 1. Les paramètres physico-chimiques. Le ph Le potentiel Hydrogène, plus communément appelé ph, est un paramètre

Plus en détail

RAPPORT D ANALYSE B16/R10507/0413. SIEP SYNDICAT INTERCOMMUNAL D'EAU POTABLE DU SANTERRE A l'attention de Madame Petit 1 rue d'assel BP 20022

RAPPORT D ANALYSE B16/R10507/0413. SIEP SYNDICAT INTERCOMMUNAL D'EAU POTABLE DU SANTERRE A l'attention de Madame Petit 1 rue d'assel BP 20022 CERECO SAS Tel 03 27 21 71 71 e-mail: laboratoirecereco@wanadoofr web: wwwcerecofr SIEP SYNDICAT INTERCOMMUNAL D'EAU POTABLE DU SANTERRE A l'attention de Madame Petit 1 rue d'assel BP 20022 F-80170 ROSIERES

Plus en détail

LES EAUX D EXTINCTION. Le conductimètre et ses paramètres CNE MERENI J

LES EAUX D EXTINCTION. Le conductimètre et ses paramètres CNE MERENI J LES EAUX D EXTINCTION Le conductimètre et ses paramètres CNE MERENI J OBJECTIF SPECIFIQUE A l'issue de la séquence, les stagiaires seront capables de mettre en œuvre, individuellement, le conductimètre

Plus en détail

Nutreco Canada Inc., Laboratoire Shur-Gain

Nutreco Canada Inc., Laboratoire Shur-Gain GÉNÉRAL Acide Fumarique Acide Citrique Acide Malique Acide gras libre Acides aminés Acides gras volatils Acide propionique Acide Ortho-Phosphorique Activité d Uréase Activité d'inhibition de Trypsine Aluminium

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Arrêté du 11 janvier 2007 relatif au programme de prélèvements et d analyses du contrôle sanitaire pour les eaux fournies

Plus en détail

Bordereau détail estimatif des prix des prestations de Sécurité des Produits, Aliments et Environnement (PAE)

Bordereau détail estimatif des prix des prestations de Sécurité des Produits, Aliments et Environnement (PAE) Bordereau détail estimatif des prix des prestations de Sécurité des Produits, Aliments et Environnement (PAE) N CODE DESIGNATION P.U. (DH/HT) NORMES Microbiologie des aliments : Accrédité ISO 17025 : version

Plus en détail

Bilan trimestriel des analyses du contrôle sanitaire sur le réseau d'eau potable dans la commune de : CHAVILLE

Bilan trimestriel des analyses du contrôle sanitaire sur le réseau d'eau potable dans la commune de : CHAVILLE Agence Régionale de Santé Délégation Territoriale des Hauts-de-Seine Préfecture des Hauts-de-Seine Bilan trimestriel des analyses du contrôle sanitaire sur le réseau d'eau potable dans la commune de :

Plus en détail

ATTESTATION D ACCREDITATION. N rév. 2

ATTESTATION D ACCREDITATION. N rév. 2 Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-6006 rév. 2 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation (Cofrac) certifies

Plus en détail

PRÉPARATION DES ÉCHANTILLONS

PRÉPARATION DES ÉCHANTILLONS PRÉPARATION DES ÉCHANTILLONS Paramètre Procédé Méthode de référence Prix CHF (TVA excl.) Archivage d'èchantillons Archivage prolongé d'échantillons 20.00 plus de 2 mois après l'archèvement du mandat par

Plus en détail

Le ministre de la santé, de la population et de la réforme hospitalière,

Le ministre de la santé, de la population et de la réforme hospitalière, Arrêté interministériel du 22 Dhou El Hidja 1426 correspondant au 22 janvier 2006 fixant les proportions d'éléments contenus dans les eaux minérales naturelles et les eaux de source ainsi que les conditions

Plus en détail

PARAMÈTRES DU GROUPE A

PARAMÈTRES DU GROUPE A Annexe 1 PARAMÈTRES ET VALEURS PARAMÉTRIQUES Il s agit de la liste des paramètres à contrôler et leurs valeurs s. PARAMÈTRES DU GROUPE A 1. Exigences minima concernant paramètres microbiologiques Escherichia

Plus en détail

City of Ottawa. Résultats d'analyse de la qualité de l'eau potable 2013 TABLEAU SOMMAIRE

City of Ottawa. Résultats d'analyse de la qualité de l'eau potable 2013 TABLEAU SOMMAIRE Couleur TCU nd --,0 Turbidité NTU 0,3 --,0 Température deg.c 10,7 -- 1,0 Conductivité µs/cm 1136 -- -- Paramètres microbiologiques Total des coliformes cfu/100ml 0 0 -- E.coli cfu/100ml 0 0 -- Numération

Plus en détail

Compte rendu de la campagne d échantillonnage des eaux souterraines et de surface au Lac Tee, Témiscamingue

Compte rendu de la campagne d échantillonnage des eaux souterraines et de surface au Lac Tee, Témiscamingue Compte rendu de la campagne d échantillonnage des eaux souterraines et de surface au Lac Tee, Témiscamingue Présenté à l Association des riverains du lac Tee Par : Daniel Blanchette Eric Rosa Vincent Cloutier

Plus en détail

Bulletin d'analyse des échantillons: BD BD03067

Bulletin d'analyse des échantillons: BD BD03067 Rapport AGE-16-2787 du 27/6/216 Bulletin d'analyse des échantillons: BD367 - BD367 Référence du Laboratoire: 216-5-24-7-EP Adresse destinataire Requérant: Mme Brigitte LAMBERT Reçu le: 24/5/216 Début de

Plus en détail

NADUF: méthodes d analyses chimiques (EAWAG)

NADUF: méthodes d analyses chimiques (EAWAG) Dureté totale (Ca 2+ + Mg 2+) Jusqu en 1974 Titrage (0,05 M) à ph 10 (tampon: ammoniac) et 0,05 mmol/l ISO 6059:1984 manuel 1975-1976 Titrage 1977-2006 Titrage Depuis 2007 Titrage détection visuelle du

Plus en détail

ATTESTATION D ACCREDITATION. N rév. 0

ATTESTATION D ACCREDITATION. N rév. 0 Convention N 3039 Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-6283 rév. 0 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation

Plus en détail

Qu'y a-t-il de nouveau? 4) Nouvelle formule (JBL AquaDur M/T), formule remaniée pour JBL AquaDur

Qu'y a-t-il de nouveau? 4) Nouvelle formule (JBL AquaDur M/T), formule remaniée pour JBL AquaDur Qu'y a-t-il de nouveau? 1. Nouvel emballage 2) Nouvel argumentaire 3) Nouvelle cuillère de dosage 4) Nouvelle formule (JBL AquaDur M/T), formule remaniée pour JBL AquaDur 5) Nouveau mode d'emploi (remanié

Plus en détail

Présentation de l essai

Présentation de l essai Présentation de l essai 2 Analyse du sol utilisé ph KCl 6,9 P assim (mg/100g) 8,7 K éch (mg/100g) 22,0 Ca éch (mg/100g) 193,8 Mg éch (mg/100g) 11,0 Na éch (mg/100g) 0,79 Carbone (%) 0,92 Humus (%) 1,59

Plus en détail

ATTESTATION D ACCREDITATION. N rév. 5

ATTESTATION D ACCREDITATION. N rév. 5 Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-0903 rév. 5 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation (Cofrac) certifies

Plus en détail

Analyse de l eau et de la terre REF : C/IONIQ A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en page 1

Analyse de l eau et de la terre REF : C/IONIQ A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous en page 1 : 0033 (0)169922672 : 0033 (0)169922674 : www.sordalab.com @ : sordalab@wanadoo.fr Analyse de l eau et de la terre REF : C/IONIQ A RECEPTION DU COLIS : Vérifier la composition du colis indiquée ci-dessous

Plus en détail

Solutions, étalons & standards. La gamme HANNA Instruments

Solutions, étalons & standards. La gamme HANNA Instruments , étalons & standards La gamme HANNA Instruments d'étalonnage et de maintenance pour les mesures de ph et de rédox Introduction Des solutions pour des mesures de qualité Une mesure de ph exacte et reproductible

Plus en détail

QUALITE DE L'EAU DISTRIBUEE A TOURS EN 2016

QUALITE DE L'EAU DISTRIBUEE A TOURS EN 2016 DIRECTION GENERALE DES SERVICES TECHNIQUES Service Eau Potable Téléphone : 02 47 51 72 24 02 47 51 68 21 Courriel : labo.ia@ville-tours.fr Dossier suivi par Bérénice LOUET QUALITE DE L'EAU DISTRIBUEE A

Plus en détail

Information sur la qualité de l eau distribuée en 2016

Information sur la qualité de l eau distribuée en 2016 Ressources En 2016, la production globale du SIGE en eau de boisson s'élève à plus de 10.1 millions de m 3. Le réseau de distribution est alimenté principalement par des sources de montagne et l'eau du

Plus en détail

Explication d un bulletin d analyse de l eau potable. Généralités

Explication d un bulletin d analyse de l eau potable. Généralités Microbiologie caractéristiques blocs Explication d un bulletin d analyse de l eau potable Généralités Une analyse d eau potable est divisée en différents groupes de paramètres. Chaque groupe est composé

Plus en détail

CARSO - LABORATOIRE SANTÉ ENVIRONNEMENT HYGIÈNE DE LYON Laboratoire Agréé pour les analyses d'eaux par le Ministère de la Santé

CARSO - LABORATOIRE SANTÉ ENVIRONNEMENT HYGIÈNE DE LYON Laboratoire Agréé pour les analyses d'eaux par le Ministère de la Santé CARSO - LABORATOIRE SANTÉ ENVIRONNEMENT HYGIÈNE DE LYON Laboratoire Agréé pour les analyses d'eaux par le Ministère de la Santé Accréditation N 1-1531 PORTEE disponible sur www.cofrac.fr Page 1 / 5 RUE

Plus en détail

Énergie solaire pour l'alimentation en eau d'une école rurale

Énergie solaire pour l'alimentation en eau d'une école rurale Énergie solaire pour l'alimentation en eau d'une école rurale Association Energies Renouvelables, Développement Durable et Solidarités Création : 12 novembre 2010 Siège : Université Chouaïb Doukkali (UCD),

Plus en détail

TRAITEMENT DE L EAU EN HEMODIALYSE. Eric LAMBURE technicien dialyse

TRAITEMENT DE L EAU EN HEMODIALYSE. Eric LAMBURE technicien dialyse TRAITEMENT DE L EAU EN HEMODIALYSE Eric LAMBURE technicien dialyse LE CYCLE DE L EAU CAPTAGE /TRAITEMENT /ACHEMINEMENT DE L EAU COMPARAISON DE L EAU DE DIALYSE AVEC L EAU BRUTE (POTABLE) Eléments Eau dialyse

Plus en détail

Usine de production de Lutry

Usine de production de Lutry Usine de production de Lutry En août 2000, mise en service et en exploitation de la nouvelle usine de production de Lutry, pour une capacité de 30 000 litres/minute (ou 0.5 m 3 /s). En octobre 2002, mise

Plus en détail

Programme national d approvisionnement en eau (PNAE)

Programme national d approvisionnement en eau (PNAE) Programme d approvisionnement en eau Canada-Québec Initiative des producteurs agricoles pour l acquisition de connaissances sur les eaux souterraines et les eaux de surface Cynthia Carrier, géographe Nathalie

Plus en détail

La qualité de l eau du robinet

La qualité de l eau du robinet La qualité de l eau du robinet Journée d information et d échanges Santé et bâtiments : quels enjeux, quelles solutions 24 septembre 2009 Linda NOURRY Ingénieure du génie sanitaire DRASS Franche-Comté

Plus en détail

Adduction d eau privative

Adduction d eau privative Adduction d eau privative TRAITEMENT DE L EAU POUR ADDUCTION PRIVÉE La production d eau potable et industrielle Anomalies : Turbidité, coloration, troubles de l odeur et du goût Embouage des conduites,

Plus en détail

LAMA LAboratoire des Moyens Analytique DAKAR. Analyse d eau. Dosage de la silice par colorimétrie au Technicon

LAMA LAboratoire des Moyens Analytique DAKAR. Analyse d eau. Dosage de la silice par colorimétrie au Technicon Institut de Recherche pour le Développement LAMA LAboratoire des Moyens Analytique DAKAR Analyse d eau Dosage de la silice par colorimétrie au Technicon Numéro interne : PRLE-01 La silice réagit en milieu

Plus en détail

Gestion de l après mine en France

Gestion de l après mine en France Gestion du réservoir minier de Gardanne (13) - Approches environnementales et hydrauliques du pompage et de son rejet dans le milieu A. Dheilly, M. Nicolas Département de Prévention et de Sécurité Minière,

Plus en détail

SUIVI DE LA QUALITE DE L EAU DES FORAGES DE LA ZONE AEROPORTUAIRE DE BAMAKO (Juillet décembre 2009)

SUIVI DE LA QUALITE DE L EAU DES FORAGES DE LA ZONE AEROPORTUAIRE DE BAMAKO (Juillet décembre 2009) 1 MINISTERE DE L ENERGIE ET DE L EAU --------------------- LABORATOIRE NATIONAL DES EAUX REPUBLIQUE DU MALI Un Peuple Un But Une Une Foi SUIVI DE LA QUALITE DE L EAU DES FORAGES DE LA ZONE AEROPORTUAIRE

Plus en détail

ACTIVITÉ 1 : Mise en évidence de quelques ions par des réactifs appropriés.

ACTIVITÉ 1 : Mise en évidence de quelques ions par des réactifs appropriés. Document élève 1/6 Nom : Prénom : Classe : Date : Objectifs : Physique Chimie Thème : La Santé IDENTIFICATION DES IONS - Mettre en œuvre un protocole pour identifier des ions. - Savoir qu une solution

Plus en détail

L EAU POTABLE À MORVILLARS. D après documents Communauté de l Agglomération Belfortaine. Chiffres: année 2013

L EAU POTABLE À MORVILLARS. D après documents Communauté de l Agglomération Belfortaine. Chiffres: année 2013 L EAU POTABLE À MORVILLARS D après documents Communauté de l Agglomération Belfortaine. Chiffres: année 2013 Depuis le 1 er janvier 2000, c est la Communauté de l Agglomération Belfortaine (CAB) qui gère

Plus en détail

Index SeCtIOn 8 L écologie LeS manuels fournis SOnt en français

Index SeCtIOn 8 L écologie LeS manuels fournis SOnt en français Index Kits page 168 Kits pour analyse de l environnement page 169 Matériel de collecte d échantillons page 172 Instruments numériques page 173 Station pour la détection de la pollution atmosphérique page

Plus en détail

CARSO - LABORATOIRE SANTÉ ENVIRONNEMENT HYGIÈNE DE LYON Laboratoire Agréé pour les analyses d'eaux par le Ministère de la Santé

CARSO - LABORATOIRE SANTÉ ENVIRONNEMENT HYGIÈNE DE LYON Laboratoire Agréé pour les analyses d'eaux par le Ministère de la Santé CARSO - LABORATOIRE SANTÉ ENVIRONNEMENT HYGIÈNE DE LYON Laboratoire Agréé pour les analyses d'eaux par le Ministère de la Santé Accréditation N 1-1531 PORTEE disponible sur www.cofrac.fr Page 1 / 5 Le

Plus en détail

Normes de potabilité de l'eau selon la législation fédérale

Normes de potabilité de l'eau selon la législation fédérale Produit Paramètre microbiologiques Valeur de tolérance UFC Eau potable Salmonelles spp nd/5 l Eau potable non traitée: - à la source - dans le réseau de distribution Eau potable traitée: - après le traitement

Plus en détail

Ordonnance du DFI sur l eau potable, l eau de source et l eau minérale

Ordonnance du DFI sur l eau potable, l eau de source et l eau minérale Ordonnance du DFI sur l eau potable, l eau de source et l eau minérale du 23 novembre 2005 Le Département fédéral de l intérieur (DFI), vu les art. 4, al. 2, 26, al. 2 et 5, et 27, al. 3, de l ordonnance

Plus en détail

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 75

JOURNAL OFFICIEL DE LA REPUBLIQUE ALGERIENNE N 75 10 3 Moharram 1431 Décret exécutif n 09-414 du 28 Dhou El Hidja 1430 correspondant au 15 décembre 2009 fixant la nature, la périodicité et les méthodes d analyse de l eau de consommation humaine. Le Premier

Plus en détail

Certificat d Analyses disponible sur en utilisant le numéro de série sur l étiquette de chaque produit

Certificat d Analyses disponible sur  en utilisant le numéro de série sur l étiquette de chaque produit labkem SOLUTIONS PATRONS POUR ETALONNAGE D EQUIPEMENTS Les solutions patrons sont une partie très importante des systèmes de mesure du laboratoire. Sans elles, les mesures seraient erronées. Elles sont

Plus en détail

salmonelles dans : une eau destinée à la consommation une eau de baignade salmonelles dans une eau non destinée à la consommation coliformes totaux

salmonelles dans : une eau destinée à la consommation une eau de baignade salmonelles dans une eau non destinée à la consommation coliformes totaux Flaconnage Microbiologie des Le délai d'acheminement doit être compatible avec la durée maximale avant la nage 15A Verre blanc stérile bouchon noir avec volume = 1litre Service bactério SALMONELLES Ne

Plus en détail

ANALYSES DE SECURITE ALIMENTAIRE

ANALYSES DE SECURITE ALIMENTAIRE CATALOGUE TARIFS 2016 ANALYSES D EAUX A usage domestique, pour établissement de soin et de bienêtre, pour légionelles. ANALYSES DE SECURITE ALIMENTAIRE Contrôle de surface, bactériologie alimentaire, listeria.

Plus en détail

Trouvez vos interlocuteurs: www.eurofins.ch. Valable à partir du 1er juillet 2012, remplace toutes les listes de prix précédentes.

Trouvez vos interlocuteurs: www.eurofins.ch. Valable à partir du 1er juillet 2012, remplace toutes les listes de prix précédentes. Eaux potables et de baignade Page 6 Liste de prix des eaux potables et de baignade Eurofins Scientific AG Parkstrasse 0 CH-502 Schönenwerd Tel. +4 (0) 62 858 7 00 Fax +4 (0) 62 858 7 09 E-mail info@eurofins.ch

Plus en détail

Données de qualité de l'eau de surface de la Direction de l Agriculture et de la Forêt pour la Grande Terre ( )

Données de qualité de l'eau de surface de la Direction de l Agriculture et de la Forêt pour la Grande Terre ( ) ANNEXES Annexe 8.1 Annexe 8.2 Annexe 8.3 Annexe 8.4 Annexe 8.5 Données de qualité de l'eau de surface de la Direction de l Agriculture et de la Forêt pour la Grande Terre (1992-1999) Liste des paramètres,

Plus en détail

Bilan trimestriel des analyses du contrôle sanitaire sur le réseau d'eau potable dans la commune de : ANTONY trimestre

Bilan trimestriel des analyses du contrôle sanitaire sur le réseau d'eau potable dans la commune de : ANTONY trimestre Agence Régionale de Santé Délégation Territoriale des Hauts-de-Seine Préfecture des Hauts-de-Seine Bilan trimestriel des analyses du contrôle sanitaire sur le réseau d'eau potable dans la commune de :

Plus en détail

Service Procédure de prélèvement Analytes à rechercher. salmonelles dans : une eau destinée à la consommation une eau de baignade

Service Procédure de prélèvement Analytes à rechercher. salmonelles dans : une eau destinée à la consommation une eau de baignade Flaconnage Microbiologie des eaux Le délai d'acheminement doit être compatible avec la durée maximale avant la nage 15A Verre blanc stérile bouchon noir avec thiosulfate volume SALMONELLES = 1litre bouchon

Plus en détail

RAPPORT D'ANALYSE. ADMINISTRATION TERRITORIALE DE SANTE Monsieur Boris DUMAS Boulevard port en Bessin BP SAINT PIERRE ET MIQUELON

RAPPORT D'ANALYSE. ADMINISTRATION TERRITORIALE DE SANTE Monsieur Boris DUMAS Boulevard port en Bessin BP SAINT PIERRE ET MIQUELON ADMINISTRATION TERRITORIALE DE SANTE Monsieur Boris DUMAS Boulevard port en Bessin BP 4333 97500 SAINT PIERRE ET MIQUELON RAPPORT D'ANALYSE N de rapport d'analyse : AR-14-IC-001419-01 Version du : 15/01/2014

Plus en détail

cours 18 septembre 2015

cours 18 septembre 2015 cours Groupe scolaire La Sagesse Lycée qualifiante 18 septembre 2015 1 (2015-2016) 1ere Bac SM Sommaire 1 2 3 2 (2015-2016) 1ere Bac SM Sommaire 1 2 3 2 (2015-2016) 1ere Bac SM Sommaire 1 2 3 2 (2015-2016)

Plus en détail

Impacts du Dessalement D eau de mer sur les Écosystèmes Littoraux: cas de Deux Unités de L ouest Algérien (Bousfer et Bouzedjar)

Impacts du Dessalement D eau de mer sur les Écosystèmes Littoraux: cas de Deux Unités de L ouest Algérien (Bousfer et Bouzedjar) European Journal of Scientific Research ISSN: 1450-216X / 1450-202X Vol. 96 No 2 February, 2013, pp.245-249 EuroJournals Publishing, Inc. 2013 http://www.europeanjournalofscientificresearch.com Impacts

Plus en détail

CONTROLE SANITAIRE DES EAUX DESTINEES A LA CONSOMMATION HUMAINE IPDEP DES SOURCES DE CRESSEVEUILL

CONTROLE SANITAIRE DES EAUX DESTINEES A LA CONSOMMATION HUMAINE IPDEP DES SOURCES DE CRESSEVEUILL Caen le 6 septembre J'ai l'honneur 2016de porter à votre connaissance les résultats des analyses efffectuées sur l'échantillon prélevé dans le cadre suivant : jeudi 25 août 2016 à 09h04 00172767 Station

Plus en détail

LES IONS : Mise en évidence de l état ionique

LES IONS : Mise en évidence de l état ionique LES IONS : Mise en évidence de l état ionique I - Rappel de la structure d une molécule ( exemple : l eau ) La molécule d eau est formée Représentation de la molécule : Formule brute :... Formule développée

Plus en détail

Buts du projet : Observer différentes réactions chimiques. Décrire et comparer les différentes réactions chimiques

Buts du projet : Observer différentes réactions chimiques. Décrire et comparer les différentes réactions chimiques Buts du projet : Observer différentes réactions chimiques. Décrire et comparer les différentes réactions chimiques 1. Descriptions physiques qualitatives des réactifs. Les réactifs sont les substances

Plus en détail

TITRAGE DES IONS CHLORURE DANS

TITRAGE DES IONS CHLORURE DANS T.P-cours de Chimie n 8 Objectifs : TITRAGE DES IONS CHLORURE DANS L EAU DE VICHY - ST YORRE Réinvestir les notions de conductivité, puis de quotient de réaction ; Réaliser et interpréter un titrage ;

Plus en détail

Rapport d'essai Laboratoire Central Société wallonne des eaux

Rapport d'essai Laboratoire Central Société wallonne des eaux Rapport d'essai Laboratoire Central Société wallonne des eaux 1 / 5 LABORATOIRE SWDE Zoning Industriel Avenue de l'espérance,14 6220 FLEURUS BELGIQUE Date : 31/01/17 11:41 Rapport d'analyse N : 184124-1

Plus en détail

Méthode d analyse du mercure dans les eaux douces par CV AFS Phase dissoute (performances compatibles avec les exigences agrément 2011)

Méthode d analyse du mercure dans les eaux douces par CV AFS Phase dissoute (performances compatibles avec les exigences agrément 2011) Méthode d analyse du mercure dans les eaux douces par CV AFS Phase dissoute (performances compatibles avec les exigences agrément 2011) Références de la méthode La méthode qui suit est dérivée de la publication

Plus en détail

Formation Traitement d eau pour les bouilloires

Formation Traitement d eau pour les bouilloires Formation Traitement d eau pour les bouilloires Présentée par: Julie Forgues, ing. Ateliers-conférences sur le séchage du bois 1 er mais 2014 Agenda formation 1. Principes de base chimie de l eau 2. Dépôt

Plus en détail

Demi-journée scientifique Rencontre autour de la qualité des eaux. Nantes, le 29 janvier Mission «observation et communication» Lise Lebailleux

Demi-journée scientifique Rencontre autour de la qualité des eaux. Nantes, le 29 janvier Mission «observation et communication» Lise Lebailleux Lise Lebailleux Plan Contexte Paramètres suivis Synthèse des réseaux de suivi par fournisseur Distribution spatiale des mesures Cadre réglementaire Présentation et comparaison de grilles de qualité Plan

Plus en détail

Chimie de l eau «Optionnel»

Chimie de l eau «Optionnel» Problématique Les paramètres à mesurer dans l eau sont nombreux et dépendent de ce qui est recherché. Mise en œuvre Matériel nécessaire Une bouteille de prélèvement de 1 litre Une corde graduée Une pompe

Plus en détail

LES EAUX DE CONSOMMATION

LES EAUX DE CONSOMMATION NOMS et Prénoms : T.P Chimie N 1 LES EAUX DE CONSOMMATION Classe : 1L OBJECTIFS Comparer le goût de différentes eaux. Mesurer le ph de différentes eaux. Rechercher la présence des ions calcium dans différentes

Plus en détail

Gestion de l eau de consommation et problèmes de santé des populations dans les communes du département du Mono (République du Bénin)

Gestion de l eau de consommation et problèmes de santé des populations dans les communes du département du Mono (République du Bénin) International Journal of Innovation and Applied Studies ISSN 2028-9324 Vol. 17 No. 1 Jul. 2016, pp. 74-81 2016 Innovative Space of Scientific Research Journals http://www.ijias.issr-journals.org/ Gestion

Plus en détail

Germes totaux parm! après 48 h à 36'C

Germes totaux parm! après 48 h à 36'C E-MAIL: sebesf^sebes.lu INTERNET: www.sebes.lu Esch-sur-Sûre, le ECHANTILLON N': 15-2585 Nom de VéchantiHon: Feulen réseau local 1 REC-706-06/R15 DEA15/33-01 Dlstiibutlon d'eau des Ardennes LU 8707 Useldange

Plus en détail

Examen : Baccalauréat Professionnel Brevet d Etudes Professionnel Certificat d Aptitude Professionnelle

Examen : Baccalauréat Professionnel Brevet d Etudes Professionnel Certificat d Aptitude Professionnelle Examen : Baccalauréat Professionnel Brevet d Etudes Professionnel Certificat d Aptitude Professionnelle Groupement : C - Spécialité : Esthétique cosmétique parfumerie Épreuve : Sciences physiques et chimiques

Plus en détail

SOMMAIRE. Client : Terrain pour l étude : Description du site en étude : But de l étude : Description de l étude : Construction existante

SOMMAIRE. Client : Terrain pour l étude : Description du site en étude : But de l étude : Description de l étude : Construction existante Client : Nom : Adresse : Téléphone maison : Téléphone cellulaire: M. X XX, croissant Rouyn Brossard (QC) SOMMAIRE Terrain pour l étude : Adresse civique : XXX, chemin Brunelle, Canton d Orford Description

Plus en détail

- LE VIGNES à RUAGES Descriptif général du cours d eau étudié

- LE VIGNES à RUAGES Descriptif général du cours d eau étudié RESEAU DEPARTEMENTAL 2012 Mesure de la qualité des eaux superficielles - LE VIGNES à RUAGES Descriptif général du cours d eau étudié N E W CLAMECY COSNE SUR LOIRE S LA LOIRE CHATEAU CHINON NEVERS Linéaire

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ, DE LA JEUNESSE ET DES SPORTS Arrêté du 20 juin 2007 relatif à la constitution du dossier de demande d autorisation d exploiter une eau

Plus en détail

Catalogue. Kits et Mallettes d Analyse. Spectrophotométrie. Colorimétrie. Instrumentation. Réactifs Chimiques. Titrimétrie

Catalogue. Kits et Mallettes d Analyse. Spectrophotométrie. Colorimétrie. Instrumentation. Réactifs Chimiques. Titrimétrie Catalogue Kits et Mallettes d Analyse Colorimétrie Titrimétrie Spectrophotométrie Instrumentation Réactifs Chimiques Édition 2015. Cette édition annule et remplace les éditions précédentes. Les caractéristiques

Plus en détail

CATALOGUE DES PRESTATIONS : SECURITE DES ALIMENTS, PRODUITS ET ENVIRONNEMENT

CATALOGUE DES PRESTATIONS : SECURITE DES ALIMENTS, PRODUITS ET ENVIRONNEMENT CATALOGUE DES PRESTATIONS : SECURITE DES ALIMENTS, PRODUITS ET ENVIRONNEMENT DESIGNATION Microbiologie des aliments 650.00 Dénombrement des Micro-organismes à 30 C Dénombrement des Coliformes à 30 C Dénombrement

Plus en détail

CATALOGUE 2017 PRESTATIONS D ANALYSES PHYSICO-CHIMIQUES

CATALOGUE 2017 PRESTATIONS D ANALYSES PHYSICO-CHIMIQUES CATALOGUE 2017 PRESTATIONS D ANALYSES PHYSICO-CHIMIQUES Laboratoire TRANSAL FINALAB AGRO ZA Bel Air 56250 La Vraie-Croix Tél : 02 97 67 28 28 Fax : 02 97 67 27 09 Mail : transal@transal.bzh SOMMAIRE ALIMENTATION

Plus en détail

QUALITE DES EAUX DESTINEES A LA CONSOMMATION HUMAINE RAPPORT ANNUEL

QUALITE DES EAUX DESTINEES A LA CONSOMMATION HUMAINE RAPPORT ANNUEL REPUBLIQUE FRANCAISE ARS PAYS DE LOIRE- Délégation territoriale 72 *** 19, Bd Paixhans 72019 Le Mans Cedex 2 Tél : 02 44 81 30 00 Fax : 02 44 81 30 40 QUALITE DES EAUX DESTINEES A LA CONSOMMATION HUMAINE

Plus en détail

Les ions en solution

Les ions en solution Les ions en solution Exercice N 1 :a) A l'aide des indications du boîtier de papier ph, indiquer les valeurs de ph des différentes solutions et la nature de ces solutions (acide, base ou neutre). 7 8 6

Plus en détail

Résultats validés le 10/12/2015 par SK. Rapport AGE du 14/12/2015 REC REC Foetz. échantillonnage hors accréditation - ponctuel

Résultats validés le 10/12/2015 par SK. Rapport AGE du 14/12/2015 REC REC Foetz. échantillonnage hors accréditation - ponctuel DU GRAN D-DUCHÉ DE LU XEMBOURG Adm in istration de la gestion de l'eau Rapport AGE-15-26797 du 14/12/2015 N échantillon(s): BC09648 - BC09649 2015-12-07-006-EP REC-308-05 REC Foetz prélevé le 07/12/2015

Plus en détail

Nombre: 3. Analyse inorganique des eaux et des solides

Nombre: 3. Analyse inorganique des eaux et des solides RAPPORT D'ESSAIS 14-6-039-D. Provenance : LRO Demandeur : LADOUCHE Bernard Nature échantillon : EAU Nombre: 3 Echantillons réceptionnés le : Analyses commencées le : Référence commande : 21/10/2014 23/10/14

Plus en détail

BRGM. Contrôle de la qualité des eaux souterraines SOCIETE DEVILLE. en 1992 à la décharge Parc Montcy J.P. DROESCH. à Charleville-Mézières (Ardennes)

BRGM. Contrôle de la qualité des eaux souterraines SOCIETE DEVILLE. en 1992 à la décharge Parc Montcy J.P. DROESCH. à Charleville-Mézières (Ardennes) BRGM LINT>I»ISE AU SHVICI DI LA Tf SOCIETE DEVILLE Contrôle de la qualité des eaux souterraines en 1992 à la décharge Parc Montcy à CharlevilleMézières (Ardennes) J.P. DROESCH Mots clés : Eau Env Décharge

Plus en détail

E-II-7V1 : DOSAGE DES ANIONS DISSOUS PAR CHROMATOGRAPHIE IONIQUE EN PHASE LIQUIDE DOSAGE DES NITRATES ET DES NITRITES. 1. Objet

E-II-7V1 : DOSAGE DES ANIONS DISSOUS PAR CHROMATOGRAPHIE IONIQUE EN PHASE LIQUIDE DOSAGE DES NITRATES ET DES NITRITES. 1. Objet 1. Objet EII7V1 : DOSAGE DES ANIONS DISSOUS PAR CHROMATOGRAPHIE IONIQUE EN PHASE LIQUIDE DOSAGE DES NITRATES ET DES NITRITES La présente méthode de référence spécifie une procédure pour le dosage des anions

Plus en détail

QUALITE PHYSICO-CHIMIQUE ET MICROBIOLOGIQUE DE L EAU DES SOURCES DE LA COMMUNE DE TISSEMSILT «CAS DE AIN LOURA ET AIN SFA»

QUALITE PHYSICO-CHIMIQUE ET MICROBIOLOGIQUE DE L EAU DES SOURCES DE LA COMMUNE DE TISSEMSILT «CAS DE AIN LOURA ET AIN SFA» Larhyss Journal, ISSN 1112-3680, n 29, Mars 2017, pp. 111-119 2016 All rights reserved, Legal Deposit 1266-2002 QUALITE PHYSICO-CHIMIQUE ET MICROBIOLOGIQUE DE L EAU DES SOURCES DE LA COMMUNE DE TISSEMSILT

Plus en détail

Afrique SCIENCE 10(1) (2014) ISSN X,

Afrique SCIENCE 10(1) (2014) ISSN X, Afrique SCIENCE 10(1) (2014) 171-180 ISSN 1813-548X, http://www.afriquescience.info 171 Impact des lixiviats de la décharge sauvage de la ville de Taza sur les ressources hydriques (Maroc) Mohamed Ben

Plus en détail

Risques sanitaires liés à l eau des réseaux, réglementation et responsabilités

Risques sanitaires liés à l eau des réseaux, réglementation et responsabilités Risques sanitaires liés à l eau des réseaux, réglementation et responsabilités Journée technique de l ENIL La qualité de l eau dans les réseaux de distribution 19 mai 2011 Linda NOURRY Ingénieure du génie

Plus en détail

Changements chimiques de la matière. Par. Jenesaispas Quoifaire. Laboratoire présenté à M. Claude Richard. Cours de Sciences de la nature 9C

Changements chimiques de la matière. Par. Jenesaispas Quoifaire. Laboratoire présenté à M. Claude Richard. Cours de Sciences de la nature 9C Changements chimiques de la matière Par Jenesaispas Quoifaire Laboratoire présenté à M. Claude Richard Cours de Sciences de la nature 9C École secondaire du Sommet Le 24 septembre 2012 Ce que je dois retrouver

Plus en détail

Une Eau Trop Salée DE PLUIE OU LA FILTRATION MEMBRANAIRE? Conductivité électrique. Jean-Fran. François Goulet, d.t.a. Groupe Horticole Ledoux Inc.

Une Eau Trop Salée DE PLUIE OU LA FILTRATION MEMBRANAIRE? Conductivité électrique. Jean-Fran. François Goulet, d.t.a. Groupe Horticole Ledoux Inc. Journées Horticoles Régionales de St-Rémi- Décembre 2002 Une Eau Trop Salée RÉCUPÉRER L EAU L DE PLUIE OU LA FILTRATION MEMBRANAIRE? Jean-Fran François Goulet, d.t.a. Groupe Horticole Ledoux Inc. Ste-Hélène

Plus en détail

ANNEXE 1. Fiches des forages

ANNEXE 1. Fiches des forages ANNEXES ANNEXE 1 Fiches des forages SIAEP de SAINT-CLAUD - Forage DUBREUIL Inventaire des ouvrages dans le domaine d'étude Code BSS : 0686-2X-0042 N DDAF : Origine renseignements : BSS LOCALISATION Carte

Plus en détail