VERITAS TUNISIE CATALOGUE ANALYSES LABORATOIRE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "VERITAS TUNISIE CATALOGUE ANALYSES LABORATOIRE"

Transcription

1 VERITAS TUNISIE CATALOGUE ANALYSES LABORATOIRE Agro-alimentaire et Environnement

2 SOMMAIRE Page Introduction 1 Analyses microbiologiques 5 Microbiologie des aliments 6 Microbiologie des eaux 7 Microbiologie divers 8 Analyses physicochimiques 9 Physico-chimie des aliments 10 Physico-chimie des eaux 12 Physico-chimie huiles et corps gras 14 Physico-chimie sucre et miel 15 Physico-chimie céréales et produits dérivés 16 Physico-chimie jus, boissons, fruits et légumes 17 Physico-chimie lait et dérivés 18 Physico-chimie viandes, produits de la pêches 19 Physico-chimie aliments pour animaux 20 2 STC VERITAS TUNISIE GROUPE BUREAU VERITAS -

3 INTRODUCTION Objectifs Proposer une solution complète et adaptée à votre demande en analyse Agroalimentaire et Environnement. Développer des nouvelles techniques analytiques pour accompagner vos actions de recherche et développement. Prestations Le département Agro-alimentaire et environnement de la Société Tunisienne de Contrôles VERITAS propose les prestations suivantes : Echantillonnages pour évaluation Prélèvements sur tout le territoire tunisien de produits agroalimentaires et eaux selon les techniques normalisées Analyses microbiologiques des matières premières alimentaires, des produits finis Analyses physicochimiques des matières premières alimentaires (mycotoxines, radioactivité, composition ) Analyses microbiologiques des conditions d'hygiène en fabrication: empreintes du personnel, prélèvements de surfaces, des ambiances Analyses microbiologiques et physicochimiques des eaux minérales, des eaux de process, des eaux de piscine, des eaux de thalassothérapie Analyses microbiologiques pour recherche et dénombrement de legionella et legionella pneumophila sur les circuits eau et air des établissements Diagnostiques et Audits Hygiène ou HACCP Formations BP Hygiènes, techniques de laboratoires. 3 STC VERITAS TUNISIE GROUPE BUREAU VERITAS -

4 - INTRODUCTION Equipe Le département Agro-alimentaire et environnement de la STC VERITAS est composé de spécialistes du domaine (Docteurs es sciences, Ingénieurs et techniciens agro-alimentaires, Biologistes, Chimistes, Microbiologistes ). Les compétences qui sont réunies sont adaptées aux besoins les plus divers des clients. Moyens matériels Le STC VERITAS a mis en place et équipés des laboratoires d analyses alimentaires performants : Analyses microbiologiques Analyses physico-chimiques (HPLC Uv, HPLC Fluo, CPG, AAS, Spectrophotomètre, oxymétrie, radioactivité). Le laboratoire dispose aussi un matériel de prélèvement adapté. Garanties Le laboratoire de microbiologie alimentaire de STC VERITAS est accrédité par l organisme national TUNAC et ceci depuis Septembre 2005, selon le référentiel ISO :2005 : NUMERO ACCREDITATION N La portée d ACCREDITATION est disponible sur demande. Participation active dans des essais inter-laboratoires de microbiologie alimentaire et eaux. 4 STC VERITAS TUNISIE GROUPE BUREAU VERITAS -

5 MICROBIOLOGIQUES 5 STC VERITAS TUNISIE GROUPE BUREAU VERITAS -

6 MICROBIOLOGIQUE Microbiologie des aliments Code Détermination Références BA01 Anaerobies sulfito-reductrices 46 C A NF V BA02 Clostridium perfringens NF EN ISO 7937 BA03 Coliformes thermo tolérants A NF V BA04 Coliformes à 30 C A NF V BA05 Entérobactéries A NF V BA06 Escherichia coli β-glucuronidase β + A NF ISO BA07 Micro-organismes organismes à 30 C A NF EN ISO 4833 BA08 Flore lactique NF ISO BA09 Levures - Moisissures NF V BA10 Salmonella A NF EN ISO 6579 BA11 Bacillus cereus NF EN ISO 7932 BA12 Staphylocoque à coagulase positive A NF V08-057/1 BA13 Listeria monocytogenes (dénombrement ou recherche) NF EN ISO et/ou 2 A : La lettre A atteste que le laboratoire est accrédité par l organisme national TUNAC selon le référentiel ISO17025 : 2005 sur le paramètre en question. NUMERO D ACCREDITATION : La portée d accréditation est disponible sur demande. 6 STC VERITAS TUNISIE GROUPE BUREAU VERITAS -

7 MICROBIOLOGIQUES Microbiologie des eaux, jus & boissons Code Determination Références BE01 Coliformes fécaux (NPP) : eaux troubles NF T BE02 Coliformes fécaux + E. coli (NPP) : eaux troubles NF T BE03 Coliformes totaux (NPP) : eaux troubles NF T BE04 Bactéries coliformes (mbrane filtrante) NF EN ISO BE015 Coliformes fécaux (mbrane filtrante) PI acc NF EN ISO BE05 Escherichia coli (mbrane filtrante) NF EN ISO BE06 Germes totaux revivifiables à 22 C NF EN ISO BE07 Germes totaux revivifiables à 36 C NF EN ISO BE08 Légionella et légionella pneumophila NF T BE09 Levures / Moisissures (membrane filtrante) NF ISO 7954 BE10 Pseudomonas aéruginosa NF EN ISO BE11 Staphylocoques pathogènes NF T BE12 Salmonella (membrane filtrante) NF ISO BE13 Spores d anaérobies sulfito-réducteurs NF T BE14 Entérocoques intestinaux (mbrane filtrante) NF EN ISO 7899/2 7 STC VERITAS TUNISIE GROUPE BUREAU VERITAS -

8 MICROBIOLOGIQUES Divers Microbiologie Code Détermination Références BC01 Contrôle stabilité conserves sur 3 unités NF V BC02 Détermination de la biodégradabilité aérobie ISO BC03 Évaluation, en milieu aqueux, de la biodégradabilité aérobie ultime des composés organiques par détermination de la demande en oxygène dans un respiromètre fermé ISO STC VERITAS TUNISIE GROUPE BUREAU VERITAS -

9 9 STC VERITAS TUNISIE GROUPE BUREAU VERITAS -

10 Physico-chimie des aliments Code Détermination Référence CA01 Brix Réfractométrie CA02 ABVT Distillation + dosage CA24 Acide Benzoîque ISO CA25 Acide Sorbique ISO CA03 Dosage des Aflatoxines B1, B2, G1,G2 NF EN CA27 Dosage Ochratoxine A par HPLC NF EN CA04 Amidon Dosage enzymatique CA05 Azote ammoniacal Prétraitement +Distillation CA06 Azote non protéique Prétraitement +Distillation CA08 Azote total/protéines brutes Kjeldhal CA41 Gluten Dosage enzymatique CA09 Cendres Incinération 550 C/900 C CA10 Détermination des fibres alimentaires NF V CA11 Densité Densitométrie CA12 Indice de réfraction Réfractométrie CA14 Matières grasses libres Soxlhet CA15 Matières grasses totales Soxlhet 10 STC VERITAS TUNISIE GROUPE BUREAU VERITAS -

11 CHIMIQUES Physico-chimie des aliments (suite) Code Détermination Référence CA16 ph phmétrie CA17 Radioactivité Becquerel monitor CA18 Résidu sec / Teneur en eau Etuvage 105 C CA19 Saccharose Dosage enzymatique CA20 Sucres invertis Luff Schoorl CA3 Sucres totaux Luff Schoorl CA 22 Métaux lourds : Plomb, Cd, Zn, Cu, Fer et Chrome par spectrométrie AA CA 23 Dosage du Mercure par spectrométrie d absorption AA CA 25 Recherche et identification des colorants synthétiques NF EN ISO NF EN ISO Extaction + CCM CA36 Recherche des PCB NF EN 1528 CA37 Résidus de pesticides Organochlorés NF EN ISO CA38 Résidus de pesticides Organophosphorés NF EN ISO CA39 Identification et dosage des acides gras NF EN ISO 5508 CA40 Dosage des omégas 3 et Oméga 6 NF EN ISO STC VERITAS TUNISIE GROUPE BUREAU VERITAS -

12 Physico-chimie des eaux Code Détermination Références CE01 Aluminium NF EN ISO CE02 Antimoine NF EN ISO CE03 Argent NF EN ISO CE04 Arsenic NF EN ISO CE05 Azote ammoniacal NF T CE06 Azote total (Kjeldhal) NF EN CE07 Baryum NF EN ISO CE08 Béryllium NF EN ISO CE09 Cadmium NF EN ISO CE10 Carbone organique total COT NF EN 1484 CE11 Chlore libre NF EN ISO 7393/1 CE12 Chlore total NF EN ISO 7393/1 CE13 Chlorures NF ISO 9297 CE14 Chrome total NF EN ISO CE16 Cobalt NF EN ISO CE17 Conductivité NF EN CE18 Couleur NF EN ISO 7887 CE19 Cuivre NF EN ISO CE20 Cyanure NF T CE21 DBO5 NF EN 1899/1 CE22 DCO NF T CE23 Etain NF EN ISO CE24 Fer NF EN ISO CE25 Fluorures NF EN ISO CE26 Huiles et graisses Rodier 1996 CE28 Indice phénol XP T CE29 Magnésium NF EN ISO CE30 Manganèse NF EN ISO CE31 Matières en suspension NF EN STC VERITAS TUNISIE GROUPE BUREAU VERITAS -

13 Physico-chimie des eaux (suite) Code Détermination Références CE32 Mercure NF EN 1483 CE33 Molybdène NF EN ISO CE34 Nickel NF EN ISO CE35 Nitrates ISO7890/3 CE36 Nitrites ISO 6777 CE38 Oxydabilité au KMnO 4 - Indice permanganate NF EN ISO 8467 CE40 ph NF T CE41 Phosphore total NF EN ISO 6878 CE42 Plomb NF EN ISO CE43 Potassium ISO 9964/3 CE44 Radioactivité globale Becquerel Monitor CE45 Résidu sec à 105 C NF T CE46 Résidu sec à 185 C NF T CE47 Sélénium NF EN ISO CE48 Silice NF T CE49 Sodium ISO 9964/3 CE51 Sulfates NF T CE52 TA / CO 2-3 NF EN ISO CE53 TAC / HCO - 3 NF EN ISO CE54 Tensioactifs anioniques NF EN 903 CE55 TH NF T CE56 TH calcique / Calcium ISO 6058 CE57 Turbidité NF EN ISO 7027 CE58 Zinc NF EN ISO STC VERITAS TUNISIE GROUPE BUREAU VERITAS -

14 Physico-chimie Huiles et corps gras Code Détermination Références CH01 Alcalinité NF EN ISO 1053 CH02 Cendres ou matières minérales NF ISO 6884 CH03 Indice d acide/ acidité NF EN ISO 660 CH04 Indice d hydroxyle NF T CH05 Indice d iode NF EN ISO 3961 CH06 Indice de peroxyde NF EN ISO 3960 CH07 Indice de réfraction NF ISO 6320 CH08 Indice de saponification NF EN ISO 3657 CH10 Teneur en eau et matières volatiles NF EN ISO 662 CH11 Dosage Cuivre, fer, nickel par AAS NF EN ISO 8294 CH12 Dosage des Esters Méthyliques d acides Gras par CPG NF EN ISO 5508 CH13 Identification et dosage des acides gras dans les produits alimentaires NF EN ISO 5508 CH14 Dosage des omégas 3 et Oméga 6 NF EN ISO 5508 CH15 Teneur en matière grasse V STC VERITAS TUNISIE GROUPE BUREAU VERITAS -

15 Physico-chimie sucre & miel Code Détermination Références CS01 Acidité totale Afnor DGCCRF :1989 CS02 Cendres sulfuriques Afnor DGCCRF :1989 CS03 Perte à la dessiccation Afnor DGCCRF :1989 CS04 ph Afnor DGCCRF :1989 CS05 Saccharose apparent Afnor DGCCRF :1989 CS06 Sucres invertis / Réducteurs Afnor DGCCRF :1989 CS07 Sucres totaux (Saccharose + sucres invertis) Afnor DGCCRF :1989 CS08 Teneur en matière sèche / Teneur en eau Afnor DGCCRF : STC VERITAS TUNISIE GROUPE BUREAU VERITAS -

16 Physico-chimie céréales et produits dérivés Code Détermination Références CCr01 Aflatoxines B1,B2,G1,G2 NF EN CCr02 Azote/Protéines brutes NF EN ISO 5983/1 CCr03 Cendres par incinération ISO 2171 CCr04 Dosage de l amidon : méthode enzymatique NE V CCr05 Cendres insolubles dans HCl ISO AC1 CCr06 Chlorures solubles dans l eau ISO 6495 CCr07 Phosphore total ISO 6491 CCr08 Teneur en eau ISO 6496 CCr09 Teneur en matières grasses totales. ISO CCr10 Résidus de pesticides Organochlorés NF EN ISO CCr11 Résidus de pesticides Organophosphorés NF EN ISO CCr12 Determination fibres alimentaires NF V CCr13 Dosage des PCB NF EN ISO CCr14 Dosage Ochratoxine A NF EN STC VERITAS TUNISIE GROUPE BUREAU VERITAS -

17 Physico-chimie jus de fruits, boissons gazeuses, fruits & légumes Code Détermination Références CF01 Acidité Titrable ISO 750 CF02 Aflatoxines B1,B2,G1,G2 NF EN CF03 Alcalinité des cendres ISO 5520 CF04 Cendres insolubles dans HCl ISO 763 CF05 Cendres solubles dans l eau ISO 5520 CF06 Cendres totales NF EN 1135 CF07 Résidu sec insoluble dans l eau ISO 751 CF08 Résidu sec soluble ISO 2173 CF09 Teneur en matière sèche NT CF 10 CF 11 Dosage du sodium, potassium, calcium et du magnésium par spectrométrie d absorption atomique Détermination de la teneur en arsenic par spectrométrie d absorption atomique NF EN 1134 NF V CF 12 Dosage acide sorbique ISO CF 13 Dosage acide benzoïque ISO STC VERITAS TUNISIE GROUPE BUREAU VERITAS -

18 Physicochimie lait & produits laitiers Code Détermination Références CL01 Acidité ( Dornic) NF V CL02 Azote total / Matières Azotées Totales NF EN ISO 8968/1 CL03 Extrait sec total NT CL04 Matières grasses (méthode éthero-ammoniacale) NF EN ISO 1211 CL05 Réductase Réduction du bleu de methylène CL06 Test à l alcool Précipitation à l alcool CL07 Cendres NF V CL08 Azote non protéique NF EN ISO 8968/4 CL09 Azote protéique NF EN ISO 8968/5 CL 10 Détermination des teneurs en calcium, sodium, potassium et magnésium par spectrométrie NF ISO 8070 d absorption atomique CL12 Dosage acide sorbique (conservateur) NF ISO 9231 CL13 Dosage acids Benzoïque (conservateur) NF ISO 9231 CL15 Résidus de Pesticides organochlorés + PCB NF ISO 8260 CL 16 Densité NT CL 17 Teneur en eau du beurre NT CL 18 ph du beurre ISO 7238 CL 19 Teneur en eau du lait sec NF V STC VERITAS TUNISIE GROUPE BUREAU VERITAS -

19 Physicochimie viandes, produits à base de viande, produits de la pêche Code Détermination Références CV01 Azote total - Protéines brutes ISO 937 CV02 Cendres ISO 936 CV03 Matières grasses libres NF V CV04 Matières grasses totales NF V CV05 Teneur en eau ISO 1442 CP02 ABVT Distillation + dosage CP23 Dosage Histamine Méthode AOAC : Dosage HPLC CP24 Amidon NF V * 19 STC VERITAS TUNISIE GROUPE BUREAU VERITAS -

20 Aliments pour animaux Code Détermination Références CC01 Aflatoxines B1,B2,G1,G2 NF EN CC02 Azote/Protéines brutes NF EN ISO 5983/1 CC03 Cendres brutes ISO AC1 CC04 Cendres insolubles dans HCl ISO AC1 CC05 Chlorures solubles dans l eau ISO 6495 CC06 Phosphore total ISO 6491 CC07 Teneur en eau ISO 6496 CC08 Matières grasses NF V CC09 Détermination des teneurs en calcium, cuivre, fer, magnésium, manganèse, NF EN ISO 6869 potassium, sodium et zinc par AAS CC10 Résidus de pesticides Organochlorés NF EN ISO CC11 Résidus de pesticides Organophosphorés NF EN ISO CC 12 Ochratoxines A NF EN CC 13 Teneur en urée ISO 6654 CC 14 Cellulose brute NF V CC 15 Teneur en calcium ISO CC 16 Détermination de l activité uréasique ISO STC VERITAS TUNISIE GROUPE BUREAU VERITAS -

21 LABORATOIRE STC VERITAS AGROALIIMENTAIIRE & ENVIIRONEMENT 19, Rue 8600, CHARGUIA 1 TUNSIE Tel: Fax : STC VERITAS TUNISIE GROUPE BUREAU VERITAS -

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE LA SANTÉ ET DES SOLIDARITÉS Arrêté du 11 janvier 2007 relatif aux limites et références de qualité des eaux brutes et des eaux destinées à la

Plus en détail

Olivier DELATTRE Conseiller en Hygiène Alimentaire Laboratoire LAREBRON (Carso)

Olivier DELATTRE Conseiller en Hygiène Alimentaire Laboratoire LAREBRON (Carso) Olivier DELATTRE Conseiller en Hygiène Alimentaire Laboratoire LAREBRON (Carso) PLAN 1) Le point sur la réglementation en matière de prélèvements et d analyses alimentaires 2) Comment déterminer la durée

Plus en détail

Analyses bactériologiques alimentaires

Analyses bactériologiques alimentaires LABORATOIRE DÉPARTEMENTAL D' ANALYSES Analyses bactériologiques alimentaires 1 - Présentation lozere.fr Les analyses consistent à vérifier la conformité des produits alimentaires selon des critères bactériologiques

Plus en détail

TITRONIC et TitroLine. Les nouveaux titrateurs et burettes

TITRONIC et TitroLine. Les nouveaux titrateurs et burettes TITRONIC et TitroLine Les nouveaux titrateurs et burettes Un pas en avant pour la titration Si vous cherchez l innovation: SI Analytics vous propose ses nouveaux TitroLine 6000 et 7000 et ses nouvelles

Plus en détail

Burette TITRONIC Titrateurs TitroLine

Burette TITRONIC Titrateurs TitroLine Burette TITRONIC Titrateurs TitroLine 22 rue de l'hermite 33520 BRUGES Tél. 05 56 16 20 16 - Fax 05 56 57 68 07 info-devis@atlanticlabo-ics.fr - www.atlanticlabo-ics.fr Un pas en avant pour la titration

Plus en détail

ACCREDITATION CERTIFICATE. N 1-1663 rév. 5. Satisfait aux exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025 : 2005 Fulfils the requirements of the standard

ACCREDITATION CERTIFICATE. N 1-1663 rév. 5. Satisfait aux exigences de la norme NF EN ISO/CEI 17025 : 2005 Fulfils the requirements of the standard Convention N 2393 Section Laboratoires ATTESTATION D ACCREDITATION ACCREDITATION CERTIFICATE N 1-1663 rév. 5 Le Comité Français d'accréditation (Cofrac) atteste que : The French Committee for Accreditation

Plus en détail

CARACTERISTIQUES GENERALES DES LEVURES DE BOULANGERIE 1

CARACTERISTIQUES GENERALES DES LEVURES DE BOULANGERIE 1 Réf. : 13CSFL35 CARACTERISTIQUES GENERALES DES LEVURES DE BOULANGERIE 1 Mis à jour en Décembre 2012 Préambule Ce document a pour objet de fournir les caractéristiques générales des levures fraîches de

Plus en détail

CATALOGUE DE PRESTATIONS FORMATION ET CONSEILS

CATALOGUE DE PRESTATIONS FORMATION ET CONSEILS (1/30pages) CATALOGUE DE PRESTATIONS FORMATION ET CONSEILS ANNEE : 2015 Date de mise à jour : 09/03/2015 1 - Microbiologie des eaux - Microbiologie des aliments Formation technique de Microbiologie HYGIÈNE

Plus en détail

ECO-PROFIL Production Stratifié HPL mince fabriqué par Polyrey

ECO-PROFIL Production Stratifié HPL mince fabriqué par Polyrey ECO-PROFIL Production Stratifié HPL mince fabriqué par Polyrey Août 2009 modifié Avril 2013 1 : Feuille décor imprimée ou teintée dans la masse, imprégnée de résine mélamine 2 : Surface de protection imprégnée

Plus en détail

Annexe IV : Fiches techniques d ingrédients

Annexe IV : Fiches techniques d ingrédients Annexe IV : Fiches techniques d ingrédients FICHE TECHNIQUE CARACTERISATION EXTRAIT ANIMAL DEFINITION DE LA MATIERE PREMIERE UTILISEE POUR L EXTRACTION Espèce animale, Tissus animal, Age des animaux utilisés

Plus en détail

Peroxyacide pour l'hygiène dans les industries agroalimentaires

Peroxyacide pour l'hygiène dans les industries agroalimentaires P3-oxonia active Description Peroxyacide pour l'hygiène dans les industries agroalimentaires Qualités Le P3-oxonia active est efficace à froid. Il n'est ni rémanent ni polluant. Il ne contient pas d'acide

Plus en détail

- - - - - - - - - - - - - - - o o o o - - - - - - - - - P (mm) 140 120 100 80 60 40 20 0 Janvier Février Diagramme ombrothermique sur la vallée de la Bresle Mars Avril Mai Juin Hauteur moyenne des

Plus en détail

Prélèvements, demande d analyse... 2. Analyses bactériologiques... 2. Analyses chimiques... 5. Analyses combinées... 6. Analyses diverses...

Prélèvements, demande d analyse... 2. Analyses bactériologiques... 2. Analyses chimiques... 5. Analyses combinées... 6. Analyses diverses... FEVRIER 2015 Qualité des produits alimentaires Prélèvements, demande d analyse... 2 Analyses bactériologiques... 2 Analyses chimiques... 5 Analyses combinées... 6 Analyses diverses... 11 Autres prestations...

Plus en détail

Demande chimique en oxygène

Demande chimique en oxygène Table des matières Introduction Réactifs DCO Azote et phosphore HI 83214 HI 83099 HI 839800 HI 3898 Page J3 J5 J6 J7 J8 J10 J11 J1 Tableau comparatif Paramètre Photomètre Photomètre Thermo-réacteur Trousse

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATION. Qualité Hygiène et Sécurité Alimentaire. Au service des professionnels des métiers de bouche sur tout le territoire national

CATALOGUE DE FORMATION. Qualité Hygiène et Sécurité Alimentaire. Au service des professionnels des métiers de bouche sur tout le territoire national Qualité Hygiène et Sécurité Alimentaire 2015 Au service des professionnels des métiers de bouche sur tout le territoire national CATALOGUE DE FORMATION Enregistré sous le numéro 53350863735 auprès du Préfet

Plus en détail

COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE

COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE 1/8 COMITE SCIENTIFIQUE DE L AGENCE FEDERALE POUR LA SECURITE DE LA CHAINE ALIMENTAIRE AVIS 36-2006 Concerne : Contrôle de la composition des denrées alimentaires (dossier Sci Com 2005/25) Le Comité scientifique

Plus en détail

RESOLUTION ECO 3/2004 NIVEAU DE BASE REQUIS POUR LES FORMATIONS DIPLOMANTES DES PROFESSIONNELS IMPLIQUES DANS LES PRATIQUES ŒNOLOGIQUES

RESOLUTION ECO 3/2004 NIVEAU DE BASE REQUIS POUR LES FORMATIONS DIPLOMANTES DES PROFESSIONNELS IMPLIQUES DANS LES PRATIQUES ŒNOLOGIQUES NIVEAU DE BASE REQUIS POUR LES FORMATIONS DIPLOMANTES DES PROFESSIONNELS IMPLIQUES DANS LES PRATIQUES ŒNOLOGIQUES L ASSEMBLEE GENERALE, sur proposition de la Commission III «Economie», à partir des travaux

Plus en détail

3. METHODES ALTERNATIVES

3. METHODES ALTERNATIVES POURQUOI? Inconvénients des méthodes classiques Besoins: Rapidité Précision Faible coût Spécificité Principe des méthodes alternatives: pas de mise en culture LES ACTIVITES ENZYMATIQUES PHOSPHATASES 4-paranitrophényl

Plus en détail

RÉSOLUTION OIV-OENO 439-2012

RÉSOLUTION OIV-OENO 439-2012 RÉSOLUTION OIV-OENO 439-2012 PRATIQUES OENOLOGIQUES SPECIFIQUES AUX VINS AROMATISES, AUX BOISSONS A BASE DE PRODUIT VITIVINICOLE ET AUX BOISSONS A BASE DE VIN L Assemblée Générale CONSIDERANT la résolution

Plus en détail

CATALOGUE D'ESSAIS INTERLABORATOIRES AGLAE 2015 BIOLOGIE MEDICALE

CATALOGUE D'ESSAIS INTERLABORATOIRES AGLAE 2015 BIOLOGIE MEDICALE Ensemble pour s'améliorer CATALOGUE D'ESSAIS INTERLABORATOIRES AGLAE 2015 BIOLOGIE MEDICALE Association AGLAE Parc des Pyramides 427 rue des Bourreliers 59320 Hallennes lez Haubourdin +33 (0)3 20 16 91

Plus en détail

Région du lac de Gras

Région du lac de Gras E. Davey and W. Puznicki le 3 août 1997 Division de la gestion des eaux Affaires indiennes et du Nord canadien, Yellowknife (T. N.-O.) Résumé Dans ce rapport, on présente les résultats d'une étude sur

Plus en détail

Laboratoire Eau de Paris. Analyses et Recherche

Laboratoire Eau de Paris. Analyses et Recherche Laboratoire Eau de Paris Analyses et Recherche L eau, un aliment sous contrôle public Pour Eau de Paris, approvisionner la capitale en eau, c est garantir à ses 3 millions d usagers une ressource de qualité,

Plus en détail

Formations 2014 SECURITE DES ALIMENTS

Formations 2014 SECURITE DES ALIMENTS Formations 2014 SECURITE DES ALIMENTS Nous contacter : Tél. : 09 69 32 22 72 - Fax : 08 20 56 90 05 - E-mail : formation@alpagroupe.fr Contexte : La sécurité alimentaire est une priorité de santé publique

Plus en détail

AVIS 1 / 21. Afssa Saisine n 2007-SA-0174 Saisine liée n 2006-SA-0215. Maisons-Alfort, le 13 mars 2008

AVIS 1 / 21. Afssa Saisine n 2007-SA-0174 Saisine liée n 2006-SA-0215. Maisons-Alfort, le 13 mars 2008 Maisons-Alfort, le 13 mars 2008 AVIS LA DIRECTRICE GÉNÉRALE de l Agence française de sécurité sanitaire des aliments concernant les références applicables aux denrées alimentaires en tant que critères

Plus en détail

Contexte réglementaire en hygiène alimentaire

Contexte réglementaire en hygiène alimentaire Contexte réglementaire en hygiène alimentaire 1 Réforme de la législation communautaire pour la restauration collective Approche traditionnelle = obligation de moyens Réglementation Arrêté Ministériel

Plus en détail

VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 416 RÈGLEMENT SUR LA QUANTITÉ ET LA QUALITÉ DES EAUX USÉES

VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 416 RÈGLEMENT SUR LA QUANTITÉ ET LA QUALITÉ DES EAUX USÉES VILLE DE QUÉBEC RÈGLEMENT R.V.Q. 416 RÈGLEMENT SUR LA QUANTITÉ ET LA QUALITÉ DES EAUX USÉES Avis de motion donné le 18 août 2003 Adopté le 2 septembre 2003 En vigueur le 6 août 2004 NOTES EXPLICATIVES

Plus en détail

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments

Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Sensibilisation des opérateurs à l hygiène des aliments Le respect des bonnes pratiques d hygiène de fabrication, par chaque opérateur, constitue le préalable à toute démarche de maîtrise de la sécurité

Plus en détail

Physique Chimie. Réaliser les tests de reconnaissance des ions Cl -,

Physique Chimie. Réaliser les tests de reconnaissance des ions Cl -, Document du professeur 1/5 Niveau 3 ème Physique Chimie Programme A - La chimie, science de la transformation de la matière Connaissances Capacités Exemples d'activités Comment reconnaître la présence

Plus en détail

Les effluents des établissements hospitaliers. Direction des Affaires Techniques

Les effluents des établissements hospitaliers. Direction des Affaires Techniques Les effluents des établissements hospitaliers J. DROGUET - Présentation Hopitech 2007 Contexte Les établissements hospitaliers sont de gros consommateurs d eau (env 800-1000 L/lit). Les différents types

Plus en détail

NORME CODEX POUR LES SUCRES 1 CODEX STAN 212-1999

NORME CODEX POUR LES SUCRES 1 CODEX STAN 212-1999 CODEX STAN 212-1999 Page 1 de 5 NORME CODEX POUR LES SUCRES 1 CODEX STAN 212-1999 1. CHAMP D'APPLICATION ET DESCRIPTION La présente norme vise les sucres énumérés ci-après destinés à la consommation humaine

Plus en détail

L eau à l intérieur des bâtiments: aspects règlementaires

L eau à l intérieur des bâtiments: aspects règlementaires L eau à l intérieur des bâtiments: aspects règlementaires 01 La règlementation concernant la qualité des eaux destinées à la consommation humaine s applique sans restriction aux installations d eau à l

Plus en détail

Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier?

Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier? Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier? Les solutions techniques Principes et critères de choix Par Sébastien LIBOZ - Hydrogéologue Calcaire ou eau agressive en AEP : comment y remédier?

Plus en détail

La réalisation d essais en réacteur pilote en vue d une demande d homologation de digestat

La réalisation d essais en réacteur pilote en vue d une demande d homologation de digestat La réalisation d essais en réacteur pilote en vue d une demande d homologation de digestat M CORDELIER, JF. LASCOURREGES, C. PEYRELASSE, C.LAGNET, P.POUECH 4 ième Journées Industrielles Méthanisation 4

Plus en détail

SERVIROC LE CATALOGUE CROQUETTE CHIEN. FDS disponible sur simple demande sur le site www.serviroc.fr ou au 04 70 28 93 08

SERVIROC LE CATALOGUE CROQUETTE CHIEN. FDS disponible sur simple demande sur le site www.serviroc.fr ou au 04 70 28 93 08 SERVIROC LE CATALOGUE CROQUETTE CHIEN 1/8 CROQUETTE CHIEN SPORTIF Croquette chien sportif pour bien répondre aux chiens à activité soutenue. Equilibre aux besoins du chien de chasse ou sportif. Améliore

Plus en détail

UE obligatoire - UE Mise en place de l Assurance Qualité Code ISM 564p (6 ECTS)

UE obligatoire - UE Mise en place de l Assurance Qualité Code ISM 564p (6 ECTS) TRONC COMMUN (12 ECTS) obligatoire comprend deux UE (ISM 564p et ISM 563p) de 6 ECTS : OBJECTIFS : Former des étudiants aux métiers de la qualité plus particulièrement au Management de la Qualité, à l

Plus en détail

Qui sommes-nous? 7 500 prélèvements

Qui sommes-nous? 7 500 prélèvements Qui sommes-nous? Le laboratoire départemental d analyses de l Eure est un service du Conseil général totalement dédié à la recherche de pathogènes, de résidus chimiques et de polluants présents dans les

Plus en détail

officiel de la République algérienne démocratique et populaire.

officiel de la République algérienne démocratique et populaire. 7 CHAPITRE V DISS TRANSITOIRES Art. 16. Sont abrogées les dispositions du décret présidentiel n 01-71 du 30 Dhou El Hidja 1421 correspondant au 25 mars 2001, modifié et complété, portant création de la

Plus en détail

Direction Départementale des Services Véterinaires

Direction Départementale des Services Véterinaires Direction Départementale des Services Véterinaires M A P (DGAL) M E E D A T Direction Départementale des Services Vétérinaires Sécurité sanitaire des aliments Abattoirs,découpe Transformation des DAOA

Plus en détail

CONTRÔLES D HYGIèNE ET DE QUALITÉ D HÔTELLERIE ET DE RESTAURATION

CONTRÔLES D HYGIèNE ET DE QUALITÉ D HÔTELLERIE ET DE RESTAURATION CONTRÔLES D HYGIèNE ET DE QUALITÉ DANS LES établissements D HÔTELLERIE ET DE RESTAURATION 2 Table des matières 4-5 Présentation de SGS 6-7 Renforcez votre réputation 8-9 Programme d évaluation: «Hygiene

Plus en détail

PROTECTION TOTALE AU QUOTIDIEN

PROTECTION TOTALE AU QUOTIDIEN PROTECTION TOTALE AU QUOTIDIEN L'OZONE L'OZONE EST UN GAZ INCOLORE (À HAUTES CONCENTRATIONS, IL EST BLEUTÉ), D'ODEUR ACIDE, ODEUR ATYPIQUE QUI SE SENT APRÈS UN ORAGE ACCOMPAGNÉ D'ÉCLAIRS. LE SYMBOLE EST

Plus en détail

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012)

CODEX ŒNOLOGIQUE INTERNATIONAL. SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012) SUCRE DE RAISIN (MOUTS DE RAISIN CONCENTRES RECTIFIES) (Oeno 47/2000, Oeno 419A-2011, Oeno 419B-2012) 1. OBJET, ORIGINE ET DOMAINE D APPLICATION Le sucre de raisin est obtenu exclusivement à partir du

Plus en détail

CATALOGUE DE FORMATIONS PROFESSIONNELLES

CATALOGUE DE FORMATIONS PROFESSIONNELLES CATALOGUE DE FORMATIONS PROFESSIONNELLES Etablissement Public Local d Enseignement et de Formation Professionnelle Agricole de Lyon Saint-Genis Laval 4, chemin des Grabelières 69230 Saint-Genis Laval 04.78.56.75.75

Plus en détail

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec GRILLE D ÉVALUATION SYSTÈME DE MANAGEMENT

Centre d expertise en analyse environnementale du Québec GRILLE D ÉVALUATION SYSTÈME DE MANAGEMENT Centre d expertise en analyse environnementale du Québec Programme d accréditation des laboratoires d analyse GRILLE D ÉVALUATION SYSTÈME DE MANAGEMENT Nom du laboratoire : N o du laboratoire : Date de

Plus en détail

LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC. Description des produits

LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC. Description des produits LISTE V AU PROTOCOLE A MAROC 04.03 Babeurre, lait et crème caillés, yoghourt, képhir et autres laits et crèmes fermentés ou acidifiés, même concentrés ou additionnés de sucre ou d'autres édulcorants ou

Plus en détail

MYCOTOXINES : changements règlementaires et analytiques

MYCOTOXINES : changements règlementaires et analytiques MYCOTOXINES : changements règlementaires et analytiques E. MARENGUE ( LDA22 ) et S. HULOT ( IDAC ) PLAN 1) La problématique 2) Les évolutions règlementaires 3) L échantillonnage : étape clé 4) Les techniques

Plus en détail

RÉPERTOIRE RELÈVE SCIENTIFIQUE AU SERVICE DES ENTREPRISES AGROALIMENTAIRES. 2 e édition

RÉPERTOIRE RELÈVE SCIENTIFIQUE AU SERVICE DES ENTREPRISES AGROALIMENTAIRES. 2 e édition RELÈVE SCIENTIFIQUE AU SERVICE 2 e édition Juin 2011 Réalisé par : Partenaire financier du CQVB : Objectif : Ce répertoire vise à faciliter le maillage entre les étudiants-chercheurs universitaires et

Plus en détail

Est-elle bonne à boire?

Est-elle bonne à boire? Environnement et Travail Gestion de l environnement et des aires naturelles L eau de votre puits Est-elle bonne à boire? 1 Cette série de brochures décrit ce que les propriétaires de puits privés peuvent

Plus en détail

Liste des maladies professionnelles de l OIT. (révisée en 2010)

Liste des maladies professionnelles de l OIT. (révisée en 2010) Liste des maladies professionnelles de l OIT (révisée en 2010) CONFÉRENCE INTERNATIONALE DU TRAVAIL Recommandation 194 Recommandation concernant la liste des maladies professionnelles et l enregistrement

Plus en détail

matrices ANALYSéeS NOVemBre 2014

matrices ANALYSéeS NOVemBre 2014 matrices ANALYSéeS NOVEMBRE 2014 QUALITé DE L AIR DOMAINES Air intérieur Air des lieux de travail Air ambiant Amiante Retombées atmosphériques Prélèvements Air intérieur ERP (ex : piscine, école, crèche)

Plus en détail

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline

Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline Tableau récapitulatif : composition nutritionnelle de la spiruline (Valeur énergétique : 38 kcal/10 g) Composition nutritionnelle Composition pour 10 g Rôle Protéines (végétales) 55 à 70 % Construction

Plus en détail

4. Conditionnement et conservation de l échantillon

4. Conditionnement et conservation de l échantillon 1. Objet S-II-3V1 DOSAGE DU MERCURE DANS LES EXTRAITS D EAU RÉGALE Description du dosage du mercure par spectrométrie d absorption atomique de vapeur froide ou par spectrométrie de fluorescence atomique

Plus en détail

10 en agronomie. Domaine. Les engrais minéraux. Livret d autoformation ~ corrigés. technologique et professionnel

10 en agronomie. Domaine. Les engrais minéraux. Livret d autoformation ~ corrigés. technologique et professionnel 10 en agronomie Les engrais minéraux Livret d autoformation ~ corrigés 8 Domaine technologique et professionnel Collection dirigée par Madeleine ASDRUBAL Ingénieur d agronomie ENESAD Département des Sciences

Plus en détail

Indicateurs de ph Tests qualitatifs Tests semi-quantitatifs. Tests rapides pour plus de 40 substances MACHEREY-NAGEL

Indicateurs de ph Tests qualitatifs Tests semi-quantitatifs. Tests rapides pour plus de 40 substances MACHEREY-NAGEL Indicateurs de ph Tests qualitatifs Tests semi-quantitatifs Tests rapides pour plus de 40 substances MACHEREY-NAGEL MACHEREY-NAGEL Bienvenue MACHEREY-NAGEL, entreprise indépendante, fondée en 1911, son

Plus en détail

Dossier Technique «Nettoyage et Désinfection» dans le cadre de l action collective «Efficacité des opération de Nettoyage et Désinfection

Dossier Technique «Nettoyage et Désinfection» dans le cadre de l action collective «Efficacité des opération de Nettoyage et Désinfection Dossier Technique «Nettoyage et Désinfection» dans le cadre de l action collective «Efficacité des opération de Nettoyage et Désinfection 1. NETTOYAGE/DESINFECTION GENERALITES Définition Lors de la préparation

Plus en détail

Type d aliments Conditions particulières Microbes potentiels ou altérations

Type d aliments Conditions particulières Microbes potentiels ou altérations ++ FA1 CHARCUTERIES RISQUES POTENTIELS Conditions particulières Microbes potentiels ou 1.1. Charcuteries fraîches - Pâtés - Jambons cuits - Saucisses Toutes charcuteries humides et peu salées : toutes

Plus en détail

Détermination des métaux : méthode par spectrométrie de masse à source ionisante au plasma d argon

Détermination des métaux : méthode par spectrométrie de masse à source ionisante au plasma d argon Centre d'expertise en analyse environnementale du Québec MA. 200 Mét. 1.2 Détermination des métaux : méthode par spectrométrie de masse à source ionisante au plasma d argon 2014-05-09 (révision 5) Comment

Plus en détail

Institut d'essai de matériaux conseils techniques et analyse chimique. Liste de prix 2015 - Analyses chimiques

Institut d'essai de matériaux conseils techniques et analyse chimique. Liste de prix 2015 - Analyses chimiques Institut d'essai de matériaux conseils techniques et analyse chimique. Liste de prix 2015 - Analyses chimiques Nous offrons confiance et sécurité grâce à nos qualités, compétences et notre indépendance.

Plus en détail

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point

L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Santé Canada Health Canada L Étiquetage nutritionnel interactif : faites le point Vous avez peut-être remarqué l information nutritionnelle affichée sur de nombreux produits alimentaires que vous achetez

Plus en détail

BILAN DES PLANS DE SURVEILLANCE ET DE CONTROLE

BILAN DES PLANS DE SURVEILLANCE ET DE CONTROLE MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE Direction Générale de l'alimentation BILAN DES PLANS DE SURVEILLANCE ET DE CONTROLE MIS EN ŒUVRE PAR LA DGAL EN 2004 Sousdirection de la réglementation, de la

Plus en détail

Visite à l ICV. En 2009, la création du GIE ICV-VVS permet de franchir un cap en regroupant toutes les ressources disponibles aux filiales ICV et VVS.

Visite à l ICV. En 2009, la création du GIE ICV-VVS permet de franchir un cap en regroupant toutes les ressources disponibles aux filiales ICV et VVS. Visite à l ICV Cette entreprise analyse les échantillons que les viticulteurs leur transmettent de toute la région PACA (départements 13, 83, 84 et un peu du 06, ce sont en général des coopératives viticoles

Plus en détail

1 LA STATION DE DEPOLLUTION DU SIARE

1 LA STATION DE DEPOLLUTION DU SIARE 1 LA STATION DE DEPOLLUTION DU SIARE La station d épuration du SIARE (Syndicat Intercommunal d Assainissement de la Région d Etampes), inaugurée en 003, s intègre parfaitement dans le paysage de la vallée

Plus en détail

LA MATIERE ORGANIQUE

LA MATIERE ORGANIQUE ITV France FERTILISATION DE LA VIGNE Un point sur les préconisations FICHE 3 LA MATIERE ORGANIQUE L objectif général est la conservation ou l amélioration du patrimoine sol, en évitant l appauvrissement

Plus en détail

Listing des produits (ordre alphabétique)

Listing des produits (ordre alphabétique) Listing des produits (ordre alphabétique) acide borique acide chromique anhydre écaille acide chromique solution 50% / 37,5 % acide fluoborique acide fluorhydrique 70% à 20% acide fluosilicique acide fluotitanique

Plus en détail

Catalogue 2015. des prestations et services de l Institut en Santé Agro-Environnement. Pour connaître les tarifs des prestations réalisées par l ISAE

Catalogue 2015. des prestations et services de l Institut en Santé Agro-Environnement. Pour connaître les tarifs des prestations réalisées par l ISAE Catalogue 2015 des prestations et services de l Institut en Santé Agro-Environnement Pour connaître les tarifs des prestations réalisées par l ISAE ACCRÉDITATIONS N 1-0929 et N 1-2208 Liste des sites et

Plus en détail

Partie I Les constats actuels dans le secteur agroalimentaire

Partie I Les constats actuels dans le secteur agroalimentaire Partie I Les constats actuels dans le secteur agroalimentaire 1 Plantons le décor Les professionnels de l agroalimentaire doivent à leurs clients, les consommateurs que nous sommes tous, de préparer et

Plus en détail

formation - conseil eurofins formation La référence Hygiène, Qualité et SÉCURITÉ DES aliments Ensemble, développons les compétences de vos équipes!

formation - conseil eurofins formation La référence Hygiène, Qualité et SÉCURITÉ DES aliments Ensemble, développons les compétences de vos équipes! formation - conseil eurofins formation La référence Hygiène, Qualité et SÉCURITÉ DES aliments 2014 Ensemble, développons les compétences de vos équipes! 2014 La formation continue : la compétence au service

Plus en détail

QUALITE DE L EAU DANS LES ETABLISSEMENTS DE SANTE

QUALITE DE L EAU DANS LES ETABLISSEMENTS DE SANTE QUALITE DE L EAU DANS LES ETABLISSEMENTS DE SANTE Synthèse bibliographique réalisée par l Office international de l eau (1998) pour le DGS INTRODUCTION Que ce soit dans un établissement de santé privé

Plus en détail

bio dej BEFORE Pot de 540 g Müesli-pomme Fruits rouges 23/09/10 Apport en glucides complexes Dernier repas 2 à 3 h avant le début de l effort

bio dej BEFORE Pot de 540 g Müesli-pomme Fruits rouges 23/09/10 Apport en glucides complexes Dernier repas 2 à 3 h avant le début de l effort BEFORE bio dej Apport en glucides complexes Dernier repas 2 à 3 h avant le début de l effort Texture crémeuse, très digeste Ingrédients (arôme müesli-pomme) : Maltodextrine*, dextrose*, poudre de lait*,

Plus en détail

AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail

AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail Le directeur général Maisons-Alfort, le 13 juillet 2012 AVIS de l Agence nationale de sécurité sanitaire de l alimentation, de l environnement et du travail relatif à un guide de bonnes pratiques d'hygiène

Plus en détail

Contexte : Objectif : Expérimentation :

Contexte : Objectif : Expérimentation : Estimation de la valeur fertilisante de digestats issus de la biométhanisation. Résultat de 3 années d expérimentation en culture de maïs (2009 à 2011). (JFr. Oost 1, Marc De Toffoli 2 ) 1 Centre pilote

Plus en détail

transporté des produits de catégorie LR1.

transporté des produits de catégorie LR1. 1 Procédures de nettoyage et catégorisation des produits Cette annexe propose une catégorisation des marchandises en vrac transportés par voie terrestre, maritime ou fluvial, en fonction pour le chargement

Plus en détail

PRESENTATION GROUPE LHP

PRESENTATION GROUPE LHP PRESENTATION GROUPE LHP 1. PRESENTATION DU GROUPE Micropolluants Technologie : Laboratoire d analyses spécialisé dans la détection de polluants présents à l état de traces et d ultra traces dans les domaines

Plus en détail

Assemblée Générale ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DU PUY-de-DÔME. La nouvelle règlementation Nutrition pour les cantines scolaires

Assemblée Générale ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DU PUY-de-DÔME. La nouvelle règlementation Nutrition pour les cantines scolaires Assemblée Générale ASSOCIATION DES MAIRES RURAUX DU PUY-de-DÔME Vendredi 9 Décembre 2011 Pontaumur La nouvelle règlementation Nutrition pour les cantines scolaires Emilie CHANSEAUME Lucile AUMOINE Céline

Plus en détail

Ordonnance du DFI sur les sucres, les denrées alimentaires sucrées et les produits à base de cacao

Ordonnance du DFI sur les sucres, les denrées alimentaires sucrées et les produits à base de cacao Ordonnance du DFI sur les sucres, les denrées alimentaires sucrées et les produits à base de cacao du 23 novembre 2005 Le Département fédéral de l intérieur (DFI), vu les art. 4, al. 2, 26, al. 2 et 5,

Plus en détail

*Institut Supérieur Agricole de Beauvais, Département des Sciences Animales, B.P. 30313, 60026, Beauvais Cedex

*Institut Supérieur Agricole de Beauvais, Département des Sciences Animales, B.P. 30313, 60026, Beauvais Cedex Appréciation de la qualité sanitaire du CORAMI, co-produit de l'amidonnerie du blé utilisé en alimentation porcine Diana RINGOT* Pascale LESTRADET* Francis WILLEQUET* *Institut Supérieur Agricole de Beauvais,

Plus en détail

Liste des laboratoires agréés pour la réalisation des analyses officielles dans le domaine de la microbiologie alimentaire

Liste des laboratoires agréés pour la réalisation des analyses officielles dans le domaine de la microbiologie alimentaire A - Dénombrement des micro-organismes aérobies à 30 C (= colonies aérobies = flore aérobie mésophile), Il regroupe les essais - Dénombrement des entérobactéries, suivants: - Dénombrement des Escherichia

Plus en détail

La Sarl MODABEL Trading à le plaisir de mettre à votre disposition la nouvelle gamme des produits 2013

La Sarl MODABEL Trading à le plaisir de mettre à votre disposition la nouvelle gamme des produits 2013 PRODUITS 2013 Lotissement Mohamed Ben Mohamed N A04 -Doueira-Alger -Algérie FAX 021 3557 76 TEL MOBILE 0661 51 49 80 Tel 0666993616-0558 34 70 46 -51% de sucres par rapport à la moyenne des principaux

Plus en détail

1.1. Généralités sur les eaux usées

1.1. Généralités sur les eaux usées 1.1. Généralités sur les eaux usées En parlant de l eau usée il semble important d avoir une idée sur sa définition, son origine et ses caractéristiques, ainsi que les différentes méthodes utilisées pour

Plus en détail

Décrire l'ensemble des mesures de maîtrise et des mesures de surveillance dans des procédures ou modes opératoires portés à la connaissance de tous.

Décrire l'ensemble des mesures de maîtrise et des mesures de surveillance dans des procédures ou modes opératoires portés à la connaissance de tous. DEMARCHE HACCP EN CUISINE CENTRALE Alimentation GROSJEAN L, Vénissieux Juin 2010 Objectif La démarche HACCP (de l'américain Hazard Analysis Critical Control Point) est une méthode préventive visant à maîtriser

Plus en détail

ALIGAL Gaz de protection. Bien emballé, naturellement!

ALIGAL Gaz de protection. Bien emballé, naturellement! ALIGAL Gaz de protection Bien emballé, naturellement! MAP pour plus de fraîcheur Les besoins évoluent Le consommateur se montre de plus en plus exigeant vis-à-vis des aliments. Il veut qu ils soient sains,

Plus en détail

DECRETS D E C R E T S

DECRETS D E C R E T S 4 DECRETS D E C R E T S Décret exécutif n 06-158 du 17 Rabie Ethani 1427 correspondant au 15 mai 2006 modifiant et complétant le décret exécutif n 01-309 du 28 Rajab 1422 correspondant au 16 octobre 2001

Plus en détail

1) Teneur en amidon/glucose. a) (Z F) 0,9, b) (Z G) 0,9, où:

1) Teneur en amidon/glucose. a) (Z F) 0,9, b) (Z G) 0,9, où: L 248/8 Journal officiel de l Union européenne 17.9.2008 RÈGLEMENT (CE) N o 900/2008 DE LA COMMISSION du 16 septembre 2008 définissant les méthodes d analyse et autres dispositions de caractère technique

Plus en détail

Allégations relatives à la teneur nutritive

Allégations relatives à la teneur nutritive Allégations relatives à la teneur nutritive Mots utilisés dans les allégations relatives à la teneur nutritive Ce que le mot signifie Exemples Sans Faible Réduit Source de Léger Une quantité insignifiante

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SANTÉ ET DES CONSOMMATEURS

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SANTÉ ET DES CONSOMMATEURS Ref. Ares(2013)2807435-01/08/2013 COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE DE LA SANTÉ ET DES CONSOMMATEURS Direction F Office alimentaire et vétérinaire DG(SANCO) 2013-6657 RM FINAL PROJET DE RAPPORT

Plus en détail

Gouvernement du Québec Dépôt légal 2009 Bibliothèque nationale du Québec Bibliothèque nationale du Canada ISBN 978-2-550-56811-7

Gouvernement du Québec Dépôt légal 2009 Bibliothèque nationale du Québec Bibliothèque nationale du Canada ISBN 978-2-550-56811-7 Gouvernement du Québec Dépôt légal 2009 Bibliothèque nationale du Québec Bibliothèque nationale du Canada ISBN 978-2-550-56811-7 LIGNES DIRECTRICES ET NORMES POUR L INTERPRÉTATION DES RÉSULTATS ANALYTIQUES

Plus en détail

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur?

T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? T4 Pourquoi éteindre les phares d une voiture quand le moteur est arrêté? Comment fabriquer une pile? un accumulateur? Pour ce module, sont proposés et présentés des phases de recherche documentaire, de

Plus en détail

Assurance de la qualité analytique pour des résultats reconnus

Assurance de la qualité analytique pour des résultats reconnus RAPPORT D'APPLICATION ANALYSE DE LABORATOIRE & ANALYSE EN CONTINU ASSURANCE DE LA QUALITE ANALYTIQUE Assurance de la qualité analytique pour des résultats reconnus Assurance qualité et analyses sont étroitement

Plus en détail

NORME CODEX POUR LES CHAMPIGNONS EN COUCHE EN CONSERVE CODEX STAN 55-1981. La dénomination "champignons de couche en conserve" désigne le produit:

NORME CODEX POUR LES CHAMPIGNONS EN COUCHE EN CONSERVE CODEX STAN 55-1981. La dénomination champignons de couche en conserve désigne le produit: CODEX STAN 55-1981 Page 1 de 7 NORME CODEX POUR LES CHAMPIGNONS EN COUCHE EN CONSERVE 1. DESCRIPTION 1.1 Définition du produit CODEX STAN 55-1981 La dénomination "champignons de couche en conserve" désigne

Plus en détail

Hygiène alimentaire en restauration collective

Hygiène alimentaire en restauration collective 1 2 3 4 5 6 7 Catalogue 2011 Audit, conseil et formation Hygiène alimentaire en restauration collective Laboratoire Départemental de la Côte-d'Or Sommaire 1 2 3 4 5 6 7 Sensibilisation à l hygiène alimentaire

Plus en détail

PROPOSITION TECHNIQUE ET FINANCIERE

PROPOSITION TECHNIQUE ET FINANCIERE Avenue des Etangs Narbonne, F-11100, France Votre correspondant : Romain CRESSON INRA Transfert Environnement Avenue des Etangs Narbonne, F-11100, France Tel: +33 (0)4 68 46 64 32 Fax: +33 (0)4 68 42 51

Plus en détail

LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage

LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage LABORATOIRES DE CHIMIE Techniques de dosage Un dosage (ou titrage) a pour but de déterminer la concentration molaire d une espèce (molécule ou ion) en solution (généralement aqueuse). Un réactif de concentration

Plus en détail

Liquides oraux : et suspensions. Préparations liquides pour usage oral. Solutions

Liquides oraux : et suspensions. Préparations liquides pour usage oral. Solutions Préparations pharmaceutique Cours de en 2ème petites Année quantités de Master en Pharmacie Liquides oraux : solutions, Préparation sirops pharmaceutique et suspensions en petites quantités Section des

Plus en détail

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive.

Tâche : Comparer l étiquette de produits alimentaires afin de connaître leur valeur nutritive. 13 aliments pour une bonne santé Valeurs nutritives Grande compétence A Rechercher et utiliser de l information Groupe de tâches A2 : Interpréter des documents Grande compétence C Comprendre et utiliser

Plus en détail

Eau potable: traitement et qualité d eau Marina Salvadori Veolia Eau 9 Décembre 2010

Eau potable: traitement et qualité d eau Marina Salvadori Veolia Eau 9 Décembre 2010 Eau potable: traitement et qualité d eau Marina Salvadori Veolia Eau 9 Décembre 2010 1 - Présentation ENS- 9 décembre 2010- Marina Salvadori- Veolia Eau L eau potable : du milieu naturel au robinet Les

Plus en détail

L ELEVAGE TYPE : Poulailler de 1000 m² fixe. Age à l abattage de 42 jours minimum. Souche à croissance rapide (ROSS, COBB, HYBRO, )

L ELEVAGE TYPE : Poulailler de 1000 m² fixe. Age à l abattage de 42 jours minimum. Souche à croissance rapide (ROSS, COBB, HYBRO, ) LE POULET STANDARD L ELEVAGE TYPE : LES NORMES TECHNIQUES : Poulailler de 1000 m² fixe Souche à croissance rapide (ROSS, COBB, HYBRO, ) Densité à la mise en place : 23 poulets / m² Age à l abattage de

Plus en détail

Ingrédients contenant du gluten

Ingrédients contenant du gluten Ingrédients contenant du gluten A B Ale Agents anti agglomérant Acides aminés végétaux All bran Amidon Amidon modifié ou transformé si source inconnue Amidon de blé Anchois Amarante (contamination possible)

Plus en détail

Procédure d intervention. Détection de Listeria monocytogenes dans un aliment prêt à manger

Procédure d intervention. Détection de Listeria monocytogenes dans un aliment prêt à manger Procédure d intervention Détection de Listeria monocytogenes dans un aliment prêt à manger TABLE DES MATIÈRES POURQUOI VÉRIFIER LA PRÉSENCE DE LISTERIA MONOCYTOGENES DANS LES ALIMENTS PRÊTS À MANGER...

Plus en détail

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE SANTÉ ET PROTECTION DES CONSOMMATEURS RAPPORT D UNE MISSION EFFECTUEE EN TUNISIE DU 4 AU 8 MARS 2002

COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE SANTÉ ET PROTECTION DES CONSOMMATEURS RAPPORT D UNE MISSION EFFECTUEE EN TUNISIE DU 4 AU 8 MARS 2002 COMMISSION EUROPÉENNE DIRECTION GÉNÉRALE SANTÉ ET PROTECTION DES CONSOMMATEURS Direction F - Office alimentaire et vétérinaire, Dublin Le Directeur DG (SANCO)/8622/2002- MR Final RAPPORT D UNE MISSION

Plus en détail

CATALOGUE ANALYTIQUE GENERAL

CATALOGUE ANALYTIQUE GENERAL CATALOGUE ANALYTIQUE GENERAL Les activités de notre laboratoire sont axées sur l'analyse des sols (Agrément du Ministère de l'agriculture) et des matrices encironnementales en lien avec le sol. Le Laboratoire

Plus en détail

Critères microbiologiques applicables aux denrées alimentaires Lignes directrices pour l interprétation

Critères microbiologiques applicables aux denrées alimentaires Lignes directrices pour l interprétation GRAND-DUCHE DE LUXEMBOURG MINISTÈRE DE LA SANTÉ DIRECTION DE LA SANTE SERVICE DE LA SECURITE ALIMENTAIRE Critères microbiologiques applicables aux denrées alimentaires Lignes directrices pour l interprétation

Plus en détail