Comment calculer la contribution économique territoriale?

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Comment calculer la contribution économique territoriale?"

Transcription

1 / Comment calculer la contribution économique territoriale? Chambre de commerce et d'industrie de Paris - inforeg Date de mise à jour : 09/04/2014 La Cotisation foncière des entreprises (CFE) Quelle est la base d'imposition de la CFE? La base d'imposition à la cotisation foncière des entreprises (CFE) est constituée par : la valeur locative des biens passibles d'une taxe foncière (les immeubles) dont le redevable a disposé pour les besoins de son activité professionnelle pendant la période de référence, soit l'avant-dernière année précédant celle de l'imposition. En pratique, les biens que les entreprises détenaient (en tant que locataire ou propriétaire) en 2009 ont été déclarés en 2010 pour le calcul de la taxe due au titre de 2011 ; les biens passibles d'une taxe foncière Les biens concernés Il s'agit des biens passibles de la taxe foncière sur les propriétés bâties (installations, constructions) ou sur les propriétés non bâties (terrains). Les biens et équipements mobiliers (ex : matériel, outillage) ne sont plus compris dans la base d'imposition de la CFE ; c'est une différence essentielle avec le régime de la taxe professionnelle. Détermination de la valeur locative imposable La valeur locative des biens est calculée selon les règles fixées pour l'établissement de la taxe foncière. Remarque : pour les établissements industriels - c'est-à-dire les établissements qui nécessitent d'importants moyens techniques - la valeur locative fait l'objet d'un abattement spécifique de 30 %. Réductions et abattements applicables à la base d'imposition La base brute totale d'imposition fait l'objet de différentes réductions pouvant s'appliquer soit à l'ensemble des redevables, soit à certaines catégories d'activités. A cet égard, citons les réductions suivantes : la réduction de moitié applicable la première année d'imposition d'un établissement

2 (il s'agit de l'année qui suit celle - exonérée - de la création) ; la réduction applicable aux artisans (qui ne sont pas exonérés en totalité de la CFE) et qui ont employé au plus trois salariés pendant la période de référence. Sous certaines conditions, cette réduction de leur base d'imposition (après imputation de la réduction pour embauche ou investissement) s'élève à : 75 %, lorsque l'artisan emploie un salarié ; 50 %, lorsque l'artisan emploie deux salariés ; 25 %, lorsque l'artisan emploie trois salariés au plus. Remarque : l'abattement général de 16 % est supprimé (article 1472 A bis du CGI). Pour les impositions dues au titre de 2010, il est intégré directement dans les taux. Comment calculer la CFE? Le montant de la taxe due résulte de l'opération suivante : base d'imposition x taux voté par les collectivités locales La CFE est établie dans chaque commune où le contribuable dispose de locaux et/ou de terrains. Remarque : les entreprises qui constatent une baisse de leur base d'imposition entre l'avant-dernière année et l'année précédant celle de l'imposition peuvent demander à bénéficier d'un "dégrèvement pour réduction d'activité", égal à la différence entre les bases correspondant à ces deux années (pour les impositions de 2011, il s'agit donc de la différence entre les bases 2009, imposées en 2011 et les bases 2010, qui seront imposées en 2012). La demande de dégrèvement est formulée sur papier libre et doit être adressée au service des impôts des entreprises auprès duquel est souscrite la déclaration annuelle de résultat. Quand et comment verser la CFE? La CFE est due au 15 décembre de l'année. Les établissements concernés recevront un avis d'imposition. Elle est due pour l'année entière par le redevable qui exerce l'activité au 1er janvier de l'année d'imposition. Le redevable dont la cotisation des années précédentes était au moins de euros est tenu de verser, au plus tard le 15 juin 2011, un acompte égal à 50% du montant de la cotisation. Cet acompte doit être payé spontanément, l'administration fiscale n'envoyant pas d'avis. Pour les établissements créés ou repris au cours de l'année 2010, une déclaration (1447-C) doit être déposée au plus tard le 31 décembre. Remarque : tous les redevables de la CFE sont assujettis à une cotisation minimum. Chaque redevable est taxé sur une base d'imposition minimum qui, depuis le 1er janvier 2011, est comprise entre 203 et euros (montant fixé par le conseil municipal du lieu du principal établissement de l'entreprise). Depuis le 1er octobre 2013, le paiement de la CFE doit obligatoirement être effectué de façon dématérialisée (télérèglement via le compte fiscal en ligne, prélèvement mensuel ou à l'échéance) :

3 pour toutes les entreprises soumises à l'impôt sur les sociétés (IS), quel que soit leur chiffre d'affaires, pour les entreprises non soumises à l'is dont le chiffre d'affaires HT réalisé en N-2 dépasse Les établissements non imposés à l'is et ayant réalisé un CAHT inférieur ou égal à en N-2 peuvent utiliser tous les autres moyens de paiement, à l'exclusion du virement : numéraire pour les montants allant jusqu'à 3 000, chèque, TIP, prélèvement mensuel ou à l'échéance, télérèglement... Cependant, lorsque le montant de l'impôt excède , la CFE doit être acquittée par prélèvement (mensuel ou à l'échéance). Par ailleurs, quel que soit son montant, la CFE ne peut pas être acquittée par virement, sauf pour les contribuables non résidents et pour certaines sociétés relevant de la Direction des grandes entreprises (DGE). La côtisation sur la valeur ajoutée des entreprises (CVAE) Quelle est la base d'imposition de la CVAE? La CVAE est déterminée en fonction du chiffre d'affaires (CA) réalisé et de la valeur ajoutée produite au cours de l'année civile (ou du dernier exercice de 12 mois) au titre de laquelle l'imposition est établie. Détermination de la valeur ajoutée Schématiquement, la valeur ajoutée est égale à la différence entre : le chiffre d'affaires de l'entreprise, majoré de certains produits (variation positive des stocks, subventions d'exploitation, jetons de présence, par exemple) ; et les achats de biens (matériel, équipements et fournitures notamment) et les charges déductibles (variation négative des stocks, charges de gestion courante, par exemple). Montant du chiffre d'affaires les personnes dont le chiffre d'affaires est inférieur à euros hors taxes ne sont pas assujetties à la CVAE. celles dont le chiffre d'affaires hors taxes est compris entre euros et euros sont tenues de souscrire une déclaration de la valeur ajoutée mais n'en sont pas redevables. Seules celles dont le chiffre d'affaires hors taxe est égal ou supérieur à euros doivent souscrire une déclaration et en sont redevables. Plafonnement de la valeur ajoutée La valeur ajoutée définie ne peut excéder un pourcentage du chiffre d'affaires égal à : 80 % pour les contribuables dont le chiffre d'affaires est inférieur ou égal à 7,6 millions d'euros ; 85 % pour les contribuables dont le CA est supérieur à 7,6 millions d'euros. Le but du plafonnement est d'éviter que les entreprises à forte intensité de main d'oeuvre ne soient trop pénalisées. En effet, les charges du personnel augmentent le CA mais ne sont pas pour autant déductibles pour le calcul de la valeur ajoutée.

4 Comment calculer la CVAE? La CVAE est égale à une fraction de la valeur ajoutée produite par l'entreprise pendant la période de référence. Elle est en principe égale à 1,5 % de cette valeur ajoutée mais les entreprises dont le CA n'excède pas 50 millions d'euros bénéficient d'un dégrèvement de leur CVAE. Le montant du dégrèvement est égal à la différence entre : le montant de la cotisation théorique de CVAE (valeur ajoutée x 1,5 %), et un montant résultant de l'application à la valeur ajoutée d'un taux progressif variable selon le CA de l'entreprise (voir tableau). Comment s'articule ce dégrèvement en fonction de votre chiffre d'affaires? Montant du CA Taux de dégrèvement Inférieur à Compris entre et 3M 0,5 % x (CA ) / Compris entre 3 M et 10 M 0,5 % + [0,9 % x (CA ) / ] Compris entre 10 M et 50 M 1,4 % + [0,1 % x (CA ) / ] Supérieur à 50 M 1,5 % La CVAE due par les entreprises dont le chiffre d'affaires hors taxes excède euros ne peut être inférieure à 250 euros. Pour les entreprises dont le CA est supérieur à 50 millions d'euros, le dégrèvement est sans objet. Remarque : coup de pouce aux PME dont le CA est inférieur à 2 millions d'euros : le dégrèvement est majoré de euros. Quand et comment verser la CVAE? Déclaration

5 Le montant et les éléments de calcul de la valeur ajoutée et la liquidation de la CVAE font l'objet d'une déclaration (n 1330-CVAE) par l'entreprise redevable auprès de son service des impôts des entreprises (SIE). Cette déclaration est à déposer au plus tard le deuxième jour ouvré suivant le 1er mai. Si le chiffre d'affaires de l'entreprise est supérieur à euros, la 1330-CVAE est nécessairement transmis par télédéclaration. Les entreprises concernées ont jusqu'au 4 mai 2011 pour déclarer le montant et les éléments de calcul de la valeur ajoutée produite au cours de l'année 2010 (ou de la période d'imposition lorsque l'exercice ne coïncide pas avec l'année civile). Paiement Les entreprises dont la CVAE de l'année précédente est supérieure à euros doivent verser deux acomptes (1329-AC) de 50 % de la CVAE au plus tard le 15 juin et le 15 septembre de l'année d'imposition. Pour 2011, chaque acompte représente 50 % de la cotisation calculée d'après la valeur ajoutée mentionnée dans la dernière déclaration de résultat déposée. Le solde du paiement devra être effectué au plus tard le 3 mai Plafonnement de la CET La contribution économique territoriale (composée de le CFE et de la CVAE) est plafonnée à 3 % de la valeur ajoutée produite au niveau de l'entreprise. Ainsi les entreprises peuvent obtenir, sur leur demande, un dégrèvement lié au plafonnement de leur CET en fonction de la valeur ajoutée (article 1647 B sexies modifié de CGI). Le dégrèvement est égal à la différence entre : d'une part, la cotisation de CET de l'entreprise au titre de l'année d'imposition, et, d'autre part, 3 % de la valeur ajoutée produite par l'entreprise. Le dégrèvement s'impute sur la CFE.

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 MODALITÉS DE CALCUL ET D'IMPOSITION À LA TAXE SUR LES SALAIRES

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 MODALITÉS DE CALCUL ET D'IMPOSITION À LA TAXE SUR LES SALAIRES MODALITÉS DE CALCUL ET D'IMPOSITION À LA TAXE SUR LES SALAIRES La taxe sur les salaires Introduction La taxe sur les salaires est due par les employeurs qui ne sont pas soumis à la TVA sur la totalité

Plus en détail

La Contribution Economique Territoriale. Réunion d information. 29 mars 2010

La Contribution Economique Territoriale. Réunion d information. 29 mars 2010 La Contribution Economique Territoriale Réunion d information 29 mars 2010 Bref rappel historique Applicable depuis le 1 er janvier 1976, la taxe professionnelle est venue se substituer à la patente. Son

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2010/04 Du 11/03/2010. FISCAL : La réforme de la TP SOCIAL : Les chèques-vacances

NOTE D INFORMATION 2010/04 Du 11/03/2010. FISCAL : La réforme de la TP SOCIAL : Les chèques-vacances NOTE D INFORMATION 2010/04 Du 11/03/2010 FISCAL : La réforme de la TP SOCIAL : Les chèques-vacances I Les chèques vacances A- Rappel des nouvelles règles 1) La loi du 22 juillet 2009 a supprimé la condition

Plus en détail

B.O.I. N 59 DU 3 JUIN 2010 [BOI 6E-1-10 ]

B.O.I. N 59 DU 3 JUIN 2010 [BOI 6E-1-10 ] B.O.I. N 59 DU 3 JUIN 2010 [BOI 6E-1-10 ] Références du document 6E-1-10 Date du document 03/06/10 2. Charges à retenir pour le calcul de la valeur ajoutée a ) Les achats 29.Les achats s'entendent de l'ensemble

Plus en détail

Fiche version Fiche Version Juin Page 1

Fiche version Fiche Version Juin Page 1 Fiche Version 7.0.2.7 Juin 2011. Page 1 Les Evolutions... 3 Paiement du premier Acompte sur la CVAE 2011 Déclaration 1329-AC... 3 Informations :... 3 Mise en œuvre dans ibiza :... 5 Les Optimisations...

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 10 MAI E-4-11

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 10 MAI E-4-11 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 10 MAI 2011 6 E-4-11 CONTRIBUTION ECONOMIQUE TERRITORIALE. DEGREVEMENT TRANSITOIRE (ARTICLE 2 DE LA LOI DE FINANCES POUR 2010). (C.G.I., art. 1647

Plus en détail

Relevé d'acompte impôt sur les sociétés et contributions assimilées Mars 2013

Relevé d'acompte impôt sur les sociétés et contributions assimilées Mars 2013 Relevé d'acompte impôt sur les sociétés et contributions assimilées Mars 2013 Relevé d'acompte - Impôt sur les sociétés et contributions assimilées 2 Acompte d'impôt sur les sociétés Imposition forfaitaire

Plus en détail

SOMMAIRE Les impôts locaux Les revenus financiers Les revenus fonciers Les plus-values des particuliers L impôt sur le revenu des particuliers

SOMMAIRE Les impôts locaux Les revenus financiers Les revenus fonciers Les plus-values des particuliers L impôt sur le revenu des particuliers SOMMAIRE Les impôts locaux Fiche 1 Les taxes foncières... 4 Fiche 2 La taxe d habitation... 6 Fiche 3 La cotisation foncière des entreprises... 8 Fiche 4 La cotisation sur la valeur ajoutée des entreprises...

Plus en détail

De la Taxe Professionnelle À la Contribution Économique Territoriale de la T.P. à la C.E.T.

De la Taxe Professionnelle À la Contribution Économique Territoriale de la T.P. à la C.E.T. La Suppression de la Taxe Professionnelle De la Taxe Professionnelle À la Contribution Économique Territoriale de la T.P. à la C.E.T. - 1 - La Suppression de la Taxe Professionnelle LA CHAMBRE DE MÉTIERS

Plus en détail

RÉFORME DE LA TAXE PROFESSIONNELLE

RÉFORME DE LA TAXE PROFESSIONNELLE N 12 FISCAL n 5 En ligne sur le site www.fntp.fr / extranet le 22 janvier 2010 ISSN 1769-4000 RÉFORME DE LA TAXE PROFESSIONNELLE L essentiel : La loi de finances pour 2010 supprime la taxe professionnelle

Plus en détail

GUIDE CFTC DES IMPÔTS 2009

GUIDE CFTC DES IMPÔTS 2009 IMPÔTS LEXIQUE A Abattement : Somme forfaitaire qui est déduite des revenus. Par exemple, les personnes âgées de plus de 65 ans ou invalides sous certaines conditions bénéficient d un abattement de 2 266

Plus en détail

COTISATION FONCIÈRE DES ENTREPRISES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES

COTISATION FONCIÈRE DES ENTREPRISES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES CET- 205 COTISATION FONCIÈRE DES ENTREPRISES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES EXONÉRATION EN FAVEUR DES CRÉATIONS ET/OU EXTENSIONS D ÉTABLISSEMENTS DANS LES QUARTIERS PRIORITAIRES DE LA

Plus en détail

Réforme de la Taxe Professionnelle : Création de la Contribution Economique Territoriale (C.E.T.) Club Industrie 29 juin 2010

Réforme de la Taxe Professionnelle : Création de la Contribution Economique Territoriale (C.E.T.) Club Industrie 29 juin 2010 Réforme de la Taxe : Création de la Contribution Economique Territoriale (C.E.T.) Club Industrie 29 juin 2010 Reproduction interdite sans autorisation écrite préalable. Sommaire 1 Rappel : La taxe professionnelle

Plus en détail

I. Exonérations et abattements sur les bénéfices (CGI art. 44 octies et 44 octies A)

I. Exonérations et abattements sur les bénéfices (CGI art. 44 octies et 44 octies A) ZZONEE FFRRAANCCHEE UURRBBAA IINEE :: MODDEE DD EEMPPLLOII Certains quartiers défavorisés correspondant selon le cas à des quartiers de plus de 8 500 ou 10 000 habitants, compris en règle générale dans

Plus en détail

MODULE 5 : Les points clés du juridique, des normes et réglementations. Partie 3 : Les régimes fiscaux

MODULE 5 : Les points clés du juridique, des normes et réglementations. Partie 3 : Les régimes fiscaux MODULE 5 : Les points clés du juridique, des normes et réglementations Partie 3 : Les régimes fiscaux 1. Préambule 2. Les impôts sur les bénéfices 3. L impôt local sur l activité 4. La Taxe sur la Valeur

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 14 JUIN E-6-11

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 14 JUIN E-6-11 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 14 JUIN 2011 6 E-6-11 CONTRIBUTION ECONOMIQUE TERRITORIALE. PLAFONNEMENT EN FONCTION DE LA VALEUR AJOUTEE. (C.G.I., art. 1647 B sexies ) NOR : ECE

Plus en détail

CHAPITRE 3 AVANTAGES FISCAUX ACCORDÉS À CERTAINS ADHÉRENTS DES CENTRES DE GESTION AGREES (CF. ÉGALEMENT 5 J) [DB 4F23]

CHAPITRE 3 AVANTAGES FISCAUX ACCORDÉS À CERTAINS ADHÉRENTS DES CENTRES DE GESTION AGREES (CF. ÉGALEMENT 5 J) [DB 4F23] CHAPITRE 3 AVANTAGES FISCAUX ACCORDÉS À CERTAINS ADHÉRENTS DES CENTRES DE GESTION AGREES (CF. ÉGALEMENT 5 J) [DB 4F23] Références du document 4F23 Date du document 07/07/98 CHAPITRE 3 AVANTAGES FISCAUX

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 4 A-9-06 N 49 du 16 MARS 2006 IMPOSITION FORFAITAIRE ANNUELLE. (C.G.I., art. 223 nonies, 220 A, 223 M.) NOR : BUD F 06 10014 J Bureau B 2 É C

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-TVA-DECLA-20-20-30-10-20150512 DGFIP TVA - Régimes d'imposition et obligations

Plus en détail

COTISATION FONCIERE DES ENTREPRISES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTEE DES ENTREPRISES

COTISATION FONCIERE DES ENTREPRISES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTEE DES ENTREPRISES CET-13 2012 COTISATION FONCIERE DES ENTREPRISES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTEE DES ENTREPRISES EXONERATION EN FAVEUR DES ENTREPRISES NOUVELLES POUR LES ETABLISSEMENTS QU ELLES ONT CREES OU REPRIS A UNE

Plus en détail

NOTICE DE LA DECLARATION ANNUELLE PORTANT LIQUIDATION ET REGULARISATION DE LA TAXE DUR LES SALAIRES

NOTICE DE LA DECLARATION ANNUELLE PORTANT LIQUIDATION ET REGULARISATION DE LA TAXE DUR LES SALAIRES NOTICE DE LA DECLARATION ANNUELLE PORTANT LIQUIDATION ET REGULARISATION DE LA TAXE DUR LES SALAIRES (imprimé n 2502-NOT) Cette notice vous apporte des indications sur la façon de se servir de l imprimé

Plus en détail

Régime du bénéfice réel

Régime du bénéfice réel www.info-entrepriseslr.fr / Régime du bénéfice réel Source : Agence France Entrepreneur Date de mise à jour : 04/01/2017 Deux régimes d'imposition du bénéfice s'appliquent de plein droit si le chiffre

Plus en détail

Aller dans la rubrique «particuliers» puis rubrique «vos préoccupations» puis rubrique «vivre hors de France».

Aller dans la rubrique «particuliers» puis rubrique «vos préoccupations» puis rubrique «vivre hors de France». FISCALITE DES RETRAITES FRANCAIS RESIDANT AU MAROC LES ADRESSES À RETENIR www.impots.gouv.fr Aller dans la rubrique «particuliers» puis rubrique «vos préoccupations» puis rubrique «vivre hors de France».

Plus en détail

LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE DE L'IMPÔT SUR LE REVENU

LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE DE L'IMPÔT SUR LE REVENU SYNTHÈSE D EXPERTS du 6 janvier 2017 LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE DE L'IMPÔT SUR LE REVENU 1 Revenus concernés et forme du prélèvement À la source... 2 1.1 Une retenue à la source effectuée par le débiteur

Plus en détail

Fiche technique particularités fiscales en Corse

Fiche technique particularités fiscales en Corse Fiche technique particularités fiscales en Corse Cette fiche de présentation et chacune des fiches techniques qui suivent ont été élaborées par la Direction des Services Fiscaux de Corse-du-sud pour être

Plus en détail

IMPOTS DIRECTS LOCAUX

IMPOTS DIRECTS LOCAUX UFR 06 MASTER 2 Gestion financière et fiscale Fiscalité appliquée F Turq IMPOTS DIRECTS LOCAUX 2016/2017 Les impôts directs locaux ont représenté un peu plus de 5% du PIB sur la période 2000/2010 contre

Plus en détail

Revenus de la location et détention immobilière. Click to edit Master subtitle style

Revenus de la location et détention immobilière. Click to edit Master subtitle style Revenus de la location et détention immobilière Click to edit Master subtitle style Point de cours: Revenus fonciers Les revenus fonciers sont les revenus que le contribuable tire de la location nue d

Plus en détail

Echéancier des obligations fiscales et sociales des employeurs JUIN cours du mois de mai

Echéancier des obligations fiscales et sociales des employeurs JUIN cours du mois de mai Echéancier des obligations fiscales et sociales des employeurs JUIN 2008 Obligations sociales Jeudi 5 juin au plus tard ENTREPRISES D AU MOINS 50 SALARIES - au titre des salaires versés entre le 21 et

Plus en détail

1. Comment calculer la TVA

1. Comment calculer la TVA Comprendre la TVA 1. Comment calculer la TVA Calcul de la TVA : Formules de Calcul pour obtenir vos Prix TTC, Prix HT, Comment obtenir le Montant de la TVA. Comment Calculer des Prix TTC et HT à partir

Plus en détail

Réforme de la taxe professionnelle : les enjeux en chiffres

Réforme de la taxe professionnelle : les enjeux en chiffres Réforme de la taxe professionnelle : les enjeux en chiffres L annonce, par le Président de la République, du projet de supprimer la part «immobilisations» au sein de la taxe professionnelle a des impacts

Plus en détail

COTISATION MINIMUM. Code Général des Impôts, article 1647 D

COTISATION MINIMUM. Code Général des Impôts, article 1647 D COTISATION MINIMUM INTÉGRATION FISCALE PROGRESSIVE DES MONTANTS DE BASE MINIMUM Code Général des Impôts, article 1647 D «I.-1. Les redevables de la cotisation foncière des entreprises sont assujettis à

Plus en détail

TAXE FONCIÈRE SUR LES PROPRIÉTÉS NON BÂTIES MAJORATION

TAXE FONCIÈRE SUR LES PROPRIÉTÉS NON BÂTIES MAJORATION TAXE FONCIÈRE SUR LES PROPRIÉTÉS NON BÂTIES MAJORATION DE LA VALEUR LOCATIVE CADASTRALE DES TERRAINS CONSTRUCTIBLES Code Général des Impôts, article 1396 I.-La taxe foncière sur les propriétés non bâties

Plus en détail

NOTE D INFORMATION 2012/13 du 17 septembre IR : Contribution sur les hauts revenus

NOTE D INFORMATION 2012/13 du 17 septembre IR : Contribution sur les hauts revenus BO 5 l-2-12, instruction du 03/08/2012 NOTE D INFORMATION 2012/13 du 17 septembre 2012 IR : Contribution sur les hauts revenus En résumé: - La contribution est due par les célibataires, veufs, séparés

Plus en détail

Code général des impôts

Code général des impôts Code général des impôts Livre premier : Assiette et liquidation de l'impôt Deuxième Partie : Impositions perçues au profit des collectivités locales et de divers organismes Titre II : Impositions départementales

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 6 A-1-03 N 14 du 23 JANVIER 2003 I/ LOI DE FINANCES POUR 2003 (N 2002-1575 DU 30 DéCEMBRE 2002) II/ LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2002 (N

Plus en détail

Fiche technique téléprocédures des professionnels

Fiche technique téléprocédures des professionnels Fiche technique téléprocédures des professionnels Les téléprocédures fiscales : qu est-ce que c est? Les téléprocédures permettent aux professionnels de déclarer et payer les principaux impôts en utilisant

Plus en détail

COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTEE DES ENTREPRISES NOTICE

COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTEE DES ENTREPRISES NOTICE N 1329-DEF-NOT cerfa N 51516#01 DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTEE DES ENTREPRISES NOTICE POUR REMPLIR LA DECLARATION DE LIQUIDATION ET DE REGULARISATION DE COTISATION

Plus en détail

1/5. Suppression de tableaux / graphiques Le graphique 104 est supprimé.

1/5. Suppression de tableaux / graphiques Le graphique 104 est supprimé. L ANNUAIRE STATISTIQUE DE LA DGFiP ÉVOLUE : Pour le millésime 2010, la DGFiP a souhaité présenter les données de son annuaire statistique, sous un format plus convivial et plus abordable ; et cela, en

Plus en détail

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises

SOMMAIRE PARTIE 1. La fiscalité des entreprises Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La fiscalité sur les actes juridiques des entreprises 19 1 Généralités sur les actes 19 2 Le coût de l enregistrement 20 Chapitre 2 Les impôts

Plus en détail

Référence : Titre : Inf-Gén CONTRIBUTION ECONOMIQUE TERRITORIALE Date :

Référence : Titre : Inf-Gén CONTRIBUTION ECONOMIQUE TERRITORIALE Date : Titre : Référence : CONTRIBUTION ECONOMIQUE TERRITORIALE Date : Inf-Gén 10 006 03.2010 L article 2 de la loi de finances pour 2010 supprime la taxe professionnelle et institue une contribution économique

Plus en détail

d'une part un tarif qui est fonction soit du taux d'émission de dioxyde de carbone, soit de la puissance fiscale,

d'une part un tarif qui est fonction soit du taux d'émission de dioxyde de carbone, soit de la puissance fiscale, cerfa DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES N 2855-NOT-SD @internet-dgfip N 50501#17 Septembre 2016 Formulaire obligatoire en vertu de l article 406 bis de l annexe III au Code général des impôts NOTICE

Plus en détail

A. AMENAGEMENT DU BAREME.

A. AMENAGEMENT DU BAREME. G IR BOI 5 B-3-02 N 18 du 25 JANVIER 2002 IMPOT SUR LE. DISPOSITIONS GENERALES, LIQUIDATION DE L IMPOT. COMMENTAIRE DE L ARTICLE 2 DE LA LOI DE FINANCES POUR 2002 (LOI N 2001-1275 DU 28 DECEMBRE 2001,

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES cerfa DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES N 2855-SD N 11106*15 Septembre 201 Formulaire obligatoire en vertu de l article 06 bis de l annexe III au Code général des impôts TAXE SUR LES VÉHICULES

Plus en détail

Les exonérations Mise à jour en janvier 2011

Les exonérations Mise à jour en janvier 2011 Mise à jour en janvier 2011 Les entreprises présentent au sein d une peuvent bénéficier d exonérations fiscales et sociales. Celles-ci ont pour but d encourager et de soutenir le développement des entreprises

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 4 L-2-01 N 117 du 29 JUIN 2001 4 F.E. / 16 INSTRUCTION DU 20 JUIN 2001 TAXES DIVERSES DUES PAR LES ENTREPRISES. PRELEVEMENT EXCEPTIONNEL SUR LA

Plus en détail

TITRE 4 CALCUL DE L'IMPÔT [DB 7S4]

TITRE 4 CALCUL DE L'IMPÔT [DB 7S4] TITRE 4 CALCUL DE L'IMPÔT [DB 7S4] Références du document 7S4 7S41 Date du document 01/10/99 TITRE 4 CALCUL DE L'IMPÔT Le calcul de l'impôt consiste : - à appliquer le tarif prévu à l'article 885 U du

Plus en détail

CHAPITRE 3 DÉDUCTIBILITÉ PARTIELLE DE LA CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) SUR CERTAINS REVENUS DU PATRIMOINE [DB 5B23]

CHAPITRE 3 DÉDUCTIBILITÉ PARTIELLE DE LA CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) SUR CERTAINS REVENUS DU PATRIMOINE [DB 5B23] CHAPITRE 3 DÉDUCTIBILITÉ PARTIELLE DE LA CONTRIBUTION SOCIALE GÉNÉRALISÉE (CSG) SUR CERTAINS REVENUS DU PATRIMOINE [DB 5B23] Références du document 5B23 Date du document 01/09/99 Annotations CHAPITRE 3

Plus en détail

COTISATION MINIMUM. Code Général des Impôts, article 1647 D

COTISATION MINIMUM. Code Général des Impôts, article 1647 D COTISATION MINIMUM FIXATION DU MONTANT D UNE BASE SERVANT À L ÉTABLISSEMENT DE LA COTISATION MINIMUM Code Général des Impôts, article 1647 D «I.-1. Les redevables de la cotisation foncière des entreprises

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 27 MAI L-4-11

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 27 MAI L-4-11 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 27 MAI 2011 13 L-4-11 CONTROLE FISCAL. EXTENSION DU DELAI DE REPRISE EN MATIERE D IMPOTS DIRECTS LOCAUX DUS PAR LES PARTICULIERS (TAXE FONCIERE

Plus en détail

Fiche technique téléprocédures des professionnels

Fiche technique téléprocédures des professionnels Fiche technique téléprocédures des professionnels Les téléprocédures fiscales : qu est-ce que c est? Les téléprocédures permettent aux professionnels de déclarer et payer les principaux impôts en utilisant

Plus en détail

REGIME FISCAL ET SOCIAL DES ATTRIBUTIONS GRATUITES D ACTIONS - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS - PLANS QUALIFIES

REGIME FISCAL ET SOCIAL DES ATTRIBUTIONS GRATUITES D ACTIONS - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS - PLANS QUALIFIES REGIME FISCAL ET SOCIAL DES ATTRIBUTIONS GRATUITES D ACTIONS - RESIDENTS FISCAUX FRANÇAIS - PLANS QUALIFIES Le régime exposé ci-après est applicable aux seules actions gratuites attribuées, par des sociétés

Plus en détail

IS - Régimes sectoriels - Entreprises d'assurances de dommages, taxes sur les excédents de provisions

IS - Régimes sectoriels - Entreprises d'assurances de dommages, taxes sur les excédents de provisions Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-IS-GEO-20-20-20150401 DGFIP IS - Régimes sectoriels - Entreprises d'assurances

Plus en détail

ANNEXE 17 - Détail des impôts et taxes

ANNEXE 17 - Détail des impôts et taxes ANNEXE 17 - Détail des impôts et taxes En phase de construction Taxe d'aménagement Redevance archéologie préventive Montant estimé Taxe de publicité foncière 125 Salaire du conservateur des hypothèques

Plus en détail

MODALITES D ACQUISITION DES CHÈQUES-VACANCES DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 50 SALARIES

MODALITES D ACQUISITION DES CHÈQUES-VACANCES DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 50 SALARIES MODALITES D ACQUISITION DES CHÈQUES-VACANCES DANS LES ENTREPRISES DE MOINS DE 50 SALARIES Les Chèques-Vacances, institués par l ordonnance n 82-283 du 26 mars 1982, sont des titres, de 10 et 20 euros,

Plus en détail

TAXE SUR LES SURFACES COMMERCIALES

TAXE SUR LES SURFACES COMMERCIALES TFD-3 2011 TAXE SUR LES SURFACES COMMERCIALES FIXATION DU COEFFICIENT MULTIPLICATEUR Loi n 2009-1673 du 30 décembre 2009 de finances pou r 2010, article 77, point 1.2.4.1 extrait «( ) L'organe délibérant

Plus en détail

IR - Contribution exceptionnelle sur les hauts revenus

IR - Contribution exceptionnelle sur les hauts revenus Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-IR-CHR-20121127 IR - Contribution exceptionnelle sur les hauts revenus Positionnement

Plus en détail

La fiscalité des particuliers

La fiscalité des particuliers KIT FISCALITÉ 2015-2016 SEFI-ARNAUD-FRANEL.COM La fiscalité des particuliers 2015-2016 QCM 25 questions-réponses Questions 1 - Le barème de l impôt sur le revenu comprend : 1 3 tranches ; 2 4 tranches

Plus en détail

COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTEE DES ENTREPRISES NOTICE

COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTEE DES ENTREPRISES NOTICE N 1329-AC-NOT @internet-dgfip cerfa N 51416#01 DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTEE DES ENTREPRISES NOTICE POUR REMPLIR LE RELEVÉ D'ACOMPTE 1329-AC DE COTISATION SUR

Plus en détail

TITRE 3 ETABLISSEMENT DE LA TAXE PROFESSIONNELLE [DB 6E3]

TITRE 3 ETABLISSEMENT DE LA TAXE PROFESSIONNELLE [DB 6E3] TITRE 3 ETABLISSEMENT DE LA TAXE PROFESSIONNELLE [DB 6E3] Références du document 6E3 Date du document 01/06/95 TITRE 3 ETABLISSEMENT DE LA TAXE PROFESSIONNELLE AVERTISSEMENT La présente documentation tient

Plus en détail

Evolutions du cadre juridique des régimes à prestations définies. à droits aléatoires (ou «retraites chapeau») DSS

Evolutions du cadre juridique des régimes à prestations définies. à droits aléatoires (ou «retraites chapeau») DSS CONSEIL D ORIENTATION DES RETRAITES Séance plénière du 17 décembre 2013 à 14h30 «Etat des lieux sur l épargne en prévision de la retraite» Document N 4 Bis Document de travail, n engage pas le Conseil

Plus en détail

Cas pratique : Famille CHAUDANSON

Cas pratique : Famille CHAUDANSON Cas pratique : Famille CHAUDANSON M. CHAUDANSON Philippe est chef d entreprise individuelle implantée à Teyran (Hérault). Marié, M. CHAUDANSON est père de trois enfants : Eric, dix-sept ans ; Marie, treize

Plus en détail

Gestion f iscale Processus 3

Gestion f iscale Processus 3 Gestion f iscale Processus 3 Emmanuel Disle Agrégé d économie et gestion Jacques Saraf Agrégé d économie et gestion À jour au 1 er juin 2016 Dunod, 2016 11 rue Paul Bert, 92240 Malakoff www.dunod.com ISBN

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 6 E-1-01 N 26 du 6 FEVRIER 2001 6 I.D.L. / 3-6 E 43 INSTRUCTION DU 31 JANVIER 2001 TAXE PROFESSIONNELLE. CALCUL DES COTISATIONS. DEGREVEMENT.

Plus en détail

Loi de finances rectificative pour 2006 (Dispositions fiscales)

Loi de finances rectificative pour 2006 (Dispositions fiscales) Loi de finances rectificative pour 2006 (Dispositions fiscales) Loi n 25-2006 du 19 juillet 2006 Art.2.- Pour compter du 1 er janvier 2006, les dispositions des articles 102 et 185 du Code Général des

Plus en détail

C'est un impôt direct qui s'applique aux catégories des revenus suivants : 2. L'IR sur salaire s'applique à la totalité des revenus salariaux :

C'est un impôt direct qui s'applique aux catégories des revenus suivants : 2. L'IR sur salaire s'applique à la totalité des revenus salariaux : I. IR (Impôt générale sur le revenu) : 1. Définition : C'est un impôt direct qui s'applique aux catégories des revenus suivants : Revenus professionnels. Revenus provenant des exploitations agricoles.

Plus en détail

Cas pratique de synthèse LONG

Cas pratique de synthèse LONG Cas pratique de synthèse LONG I. L impôt sur le revenu M. LONG Jean est chef d entreprise. Il détenait en début d année 60% d une SARL assujettie à l impôt sur les sociétés dont le siège social est situé

Plus en détail

BOI-CF-INF , 6 mai 2014

BOI-CF-INF , 6 mai 2014 Infractions et pénalités particulières aux impôts directs et taxes assimilées - Sanctions relatives aux infractions constitutives de manquements graves L'Administration commente les nouvelles sanctions

Plus en détail

ELUS LOCAUX RETENUE A LA SOURCE - INDEMNITES DE FONCTION 2016 A COMPTER DU 1 ER JUILLET 2016

ELUS LOCAUX RETENUE A LA SOURCE - INDEMNITES DE FONCTION 2016 A COMPTER DU 1 ER JUILLET 2016 ELUS LOCAUX RETENUE A LA SOURCE - INDEMNITES DE FONCTION 2016 A COMPTER DU 1 ER JUILLET 2016 Références Article 47 de la Loi n 92-147 du 31/12/92 de finances rectificative pour 1992 (J.O. du 5/01/1993)

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LE RÉGIME FISCAL DES ASSOCIATIONS

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LE RÉGIME FISCAL DES ASSOCIATIONS LE RÉGIME FISCAL DES ASSOCIATIONS La fiscalité des associations Introduction L'association est : «un groupement permanent de personnes mettant en commun leurs connaissances ou leur activité dans un but

Plus en détail

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente

Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente 1 Édition du 4 mars 2011 Annule et remplace l édition précédente TOUT SAVOIR SUR LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS 2 TOUT SAVOIR SUR LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN

Plus en détail

Cas pratique FER. Elle est mariée à Monsieur FER Roland qui exerce la profession d agent de maintenance à la Région.

Cas pratique FER. Elle est mariée à Monsieur FER Roland qui exerce la profession d agent de maintenance à la Région. Cas pratique FER Mme. FER Lucie est chef d entreprise. Elle détient 90% d une SARL TRIDENT assujettie à l impôt sur les sociétés et dont le siège est à MONTPELLIER. Elle en est la gérante. Elle est mariée

Plus en détail

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. 1 Le champ d application 19

SOMMAIRE. Présentation 3 PARTIE 1. La fiscalité des entreprises. 1 Le champ d application 19 Présentation 3 PARTIE 1 La fiscalité des entreprises Chapitre 1 La TVA 19 1 Le champ d application 19 Les assujettis et les redevables 19 Les opérations imposables 19 Les opérations exonérées 20 2 La territorialité

Plus en détail

COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES

COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES N 1329-DEF-NOT N 51516 # 07 Direction Générale des Finances Publiques COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES 2016 NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DE LIQUIDATION ET DE RÉGULARISATION DE COTISATION

Plus en détail

RÉGIME FISCAL DES MICRO-EXPLOITATIONS (MICRO-BA)

RÉGIME FISCAL DES MICRO-EXPLOITATIONS (MICRO-BA) DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES DIRECTION RÉGIONALE DES FINANCES PUBLIQUES DE BOURGOGNE/FRANCHE-COMTÉ ET DE LA CÔTE-D OR 1 bis Place de la Banque 21042 DIJON CEDEX RÉGIME FISCAL DES MICRO-EXPLOITATIONS

Plus en détail

Suivez notre «fil d Ariane» et économisez un temps précieux pour déclarer et payer votre CFE en toute sérénité.

Suivez notre «fil d Ariane» et économisez un temps précieux pour déclarer et payer votre CFE en toute sérénité. Vous avez jusqu au 15 décembre prochain pour déclarer et payer en ligne la cotisation foncière des entreprises (CFE). Pour éviter de perdre votre temps dans le labyrinthe administratif, l ANAAFA vous guide

Plus en détail

IF - AUT - Taxes et prélèvements additionnels aux impôts fonciers - Taxe pour frais de chambres de commerce et d'industrie

IF - AUT - Taxes et prélèvements additionnels aux impôts fonciers - Taxe pour frais de chambres de commerce et d'industrie Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-IF-AUT-10-20160706 DGFIP IF - AUT - Taxes et prélèvements additionnels aux

Plus en détail

Guide pratique. Contribution dite «vente en gros» > Édition 2016 (relative à la contribution due au titre de l année 2015)

Guide pratique. Contribution dite «vente en gros» > Édition 2016 (relative à la contribution due au titre de l année 2015) en cours Guide pratique Contribution dite «vente en gros» (article L. 138-2 du code de la Sécurité sociale modifié par l article 13 de la LFSS pour 2014) Déclaration obligatoire relative à la contribution

Plus en détail

Les exonérations fiscales

Les exonérations fiscales Conditions générales applicables exonérations aux fiscales... Les exonérations fiscales Le dispositif Zone Franche Urbaine (ZFU) concerne les entreprises...artisanales, commerciales, industrielles, de

Plus en détail

Fiscalité - Déductibilité des intérêts générés par les comptes courants des associés personnes physiques

Fiscalité - Déductibilité des intérêts générés par les comptes courants des associés personnes physiques Fiscalité - Déductibilité des intérêts générés par les comptes courants des associés personnes physiques Les intérêts servis aux associés ou actionnaires personnes physiques à raison des sommes qu ils

Plus en détail

MICRO-ENTREPRENEUR. Avertissement : cette note a pour but de donner une information générale et ne peut remplacer une étude juridique personnalisée.

MICRO-ENTREPRENEUR. Avertissement : cette note a pour but de donner une information générale et ne peut remplacer une étude juridique personnalisée. 1 / 7 MICRO-ENTREPRENEUR 23.01.17 La loi du 18 juin 2014, relative à l'artisanat, au commerce et aux très petites entreprises a modifié le statut de l'auto-entrepreneur en créant de nouvelles obligations.

Plus en détail

APRÈS ART. 24 N 409 ASSEMBLÉE NATIONALE 4 décembre 2012 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR (N 403) AMENDEMENT

APRÈS ART. 24 N 409 ASSEMBLÉE NATIONALE 4 décembre 2012 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR (N 403) AMENDEMENT Amendement permettant l'application des dispositions des deux derniers alinéas de l'article 99 du Règlement APRÈS ART. 24 N 409 ASSEMBLÉE NATIONALE 4 décembre 2012 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2012

Plus en détail

LA FISCALITE EN ALLEMAGNE. Les personnes physiques résidentes d Allemagne sont imposables à raison de leur revenu mondial.

LA FISCALITE EN ALLEMAGNE. Les personnes physiques résidentes d Allemagne sont imposables à raison de leur revenu mondial. DIRECTION DE LA LÉGISLATION FISCALE SOUS-DIRECTION E - BUREAU E 2 TELEDOC 568 : C. Thébault : 89.223 : 89.690 N : 2006000771 FE 12/2006 PARIS, LE LA FISCALITE EN ALLEMAGNE I - L imposition des personnes

Plus en détail

ETAT DE NOTIFICATION DES TAUX D'IMPOSITION DES TAXES DIRECTES LOCALES POUR 2014

ETAT DE NOTIFICATION DES TAUX D'IMPOSITION DES TAXES DIRECTES LOCALES POUR 2014 COMMUNE : 72 FREIXANGLARDS N 1259 COM (1) ARRONDISSEMENT : TRESORERIE SPL : 15 AURILLAC TRES.SAINT MARTIN VALMEROUX I RESSOURCES FISCALES A TAUX CONSTANTS ETAT DE NOTIFICATION DES TAUX D'IMPOSITION DES

Plus en détail

COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES NOTICE

COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES NOTICE cerfa N 51516*06 N 1329-DEF-NOT @internet-dgfip DIRECTION GENERALE DES FINANCES PUBLIQUES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES 2015 NOTICE POUR REMPLIR LA DÉCLARATION DE LIQUIDATION ET DE RÉGULARISATION

Plus en détail

MICRO-ENTREPRENEUR: MODE D EMPLOI POUR DÉMARRER SON ACTIVITÉ

MICRO-ENTREPRENEUR: MODE D EMPLOI POUR DÉMARRER SON ACTIVITÉ MICRO-ENTREPRENEUR: MODE D EMPLOI POUR DÉMARRER SON ACTIVITÉ PLAN INTERVENTION Méthodologie de la création Business Model ou modèle d affaires L étude juridique, fiscale et sociale étapes de la création

Plus en détail

VOLET 1 LE REMPLACEMENT DE LA TAXE PROFESSIONNELLE PAR LA CONTRIBUTION ÉCONOMIQUE TERRITORIALE (CET)

VOLET 1 LE REMPLACEMENT DE LA TAXE PROFESSIONNELLE PAR LA CONTRIBUTION ÉCONOMIQUE TERRITORIALE (CET) Département Finances 16 novembre 2009 LES PROPOSITIONS DE LA COMMISSION DES FINANCES DU SÉNAT, ISSUES DE SA RÉUNION DU 12 NOVEMBRE 2009, RELATIVES À LA RÉFORME DE LA RÉFORME DE LA TAXE PROFESSIONNELLE

Plus en détail

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES CARACTÉRISTIQUES JURIDIQUES ET FISCALES DE L'IMPOT SUR LES SOCIÉTÉS (IS)

Fiche Pratique - Édition MyAvocat 2016 LES CARACTÉRISTIQUES JURIDIQUES ET FISCALES DE L'IMPOT SUR LES SOCIÉTÉS (IS) LES CARACTÉRISTIQUES JURIDIQUES ET FISCALES DE L'IMPOT SUR LES SOCIÉTÉS (IS) L'impôt sur les sociétés: IS Introduction En France il existe deux façons d'imposer les bénéfices des sociétés : soit ils sont

Plus en détail

Enregistrer les opérations réalisées avec les pays de l Union Européenne

Enregistrer les opérations réalisées avec les pays de l Union Européenne Fiche de procédure n 9 : Etablir les déclarations de TVA 1. Le régime du réel normal Le régime réel normal concerne obligatoirement les entreprises dont le chiffre d'affaires annuel hors taxes est supérieur

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES CONTRIBUTION ÉCONOMIQUE TERRITORIALE 2010

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES CONTRIBUTION ÉCONOMIQUE TERRITORIALE 2010 N 14128*01 N 1332-S-CET-SD (2010) @internet-dgfip TIMBRE A DATE DU SERVICE DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES CONTRIBUTION ÉCONOMIQUE TERRITORIALE 2010 DEMANDE DE DÉGRÈVEMENT TRANSITOIRE DE CET

Plus en détail

PARTIE 3 : IMPOT SUR LE REVENU. Chapitre 21 : Les revenus de capitaux mobiliers

PARTIE 3 : IMPOT SUR LE REVENU. Chapitre 21 : Les revenus de capitaux mobiliers PARTIE 3 : IMPOT SUR LE REVENU Au programme : 1. Champ d application 2. Les dividendes et revenus assimilés 3. Les produits des placements à revenu fixe 4. Les charges déductibles des revenus mobiliers

Plus en détail

La contribution économique territoriale (CET) : CFE et CVAE (cours)

La contribution économique territoriale (CET) : CFE et CVAE (cours) La contribution économique territoriale (CET) : CFE et CVAE (cours) Table des matières Table des matières... 2 Introduction... 3 I Le champ d application de la CFE... 4 Activité exercée à titre habituel...

Plus en détail

Souscrire la déclaration d'échange de biens et la déclaration européenne des services Services des douanes

Souscrire la déclaration d'échange de biens et la déclaration européenne des services Services des douanes Le 12 au plus tard [Fiscal] Souscrire la déclaration d'échange de biens et la déclaration européenne des services Services des douanes Déclaration des opérations pour lesquelles la TVA est devenue exigible

Plus en détail

NOTE. Impact du nouveau CITS (crédit d impôt de taxe sur les salaires) pour le secteur des Ogec

NOTE. Impact du nouveau CITS (crédit d impôt de taxe sur les salaires) pour le secteur des Ogec NOTE Impact du nouveau CITS (crédit d impôt de taxe sur les salaires) pour le secteur des Ogec Sommaire : I. Fonctionnement de la taxe sur les salaires p. 2 II. Abattement de taxe sur les salaires p. 2

Plus en détail

VILLARCHIPEL - Vous avez rêvé d elle. - II) Informations complémentaires concernant notamment les déductions dans le cadre de la locations

VILLARCHIPEL - Vous avez rêvé d elle. - II) Informations complémentaires concernant notamment les déductions dans le cadre de la locations Girardin SOMMAIRE - I) Pour les particuliers - 1) Taux de défiscalisation en location dite «plafonnée» - 2)Taux de défiscalisation en louant sans restriction de loyer ou de revenus - II) Informations complémentaires

Plus en détail

Taxe Professionnelle 2009 : votre dernière TP

Taxe Professionnelle 2009 : votre dernière TP Bulletin de liaison NOVEMBRE 2010 - N 12/10 Taxe Professionnelle 2009 : votre dernière TP La taxe professionnelle n est plus : elle a été remplacée depuis 2010 par la CET (Contribution Economique Territoriale).

Plus en détail

GUIDE ISF 2017 COMMENT RÉDUIRE SES IMPÔTS GRÂCE AU CROWDFUNDING?

GUIDE ISF 2017 COMMENT RÉDUIRE SES IMPÔTS GRÂCE AU CROWDFUNDING? GUIDE ISF 2017 COMMENT RÉDUIRE SES IMPÔTS GRÂCE AU CROWDFUNDING? Toutes les étapes pour vous guider dans la fiscalité de vos investissements chez Anaxago. Le présent document n est qu un outil indicatif.

Plus en détail

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016

PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Infos flash PLAFOND DE SECURITE SOCIALE AU 1 ER JANVIER 2016 Le plafond de sécurité sociale applicable aux rémunérations versées du 1 er janvier au 31 décembre 2016 a été fixé par l arrêté du 17 décembre

Plus en détail

TOUT SAVOIR SUR LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE

TOUT SAVOIR SUR LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE TOUT SAVOIR SUR LE PRÉLÈVEMENT À LA SOURCE SERVICES COMPTABLES ET PAIE fich e de paie JUILLET 2017 DGFiP Ce document présente le prélèvement à la source tel qu il a été défini dans la loi de Finances 2017.

Plus en détail

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES

Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Extrait du Bulletin Officiel des Finances Publiques-Impôts DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES Identifiant juridique : BOI-IF-COLOC-20-20-40-30-20160616 DGFIP IF - Collectivités territoriales et

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES 3 F-2-08 N 103 du 9 DECEMBRE 2008 TAXE SUR LA VALEUR AJOUTEE (TVA). PETITES ENTREPRISES. FRANCHISE EN BASE DE TVA. REGIME SIMPLIFIE

Plus en détail