Suspicions d infection à virus Ebola : Point de situation au 11 septembre 2014

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Suspicions d infection à virus Ebola : Point de situation au 11 septembre 2014"

Transcription

1 Suspicions d infection à virus Ebola : Point de situation au 11 septembre 2014 Cellule de l InVS en Ile-de-France Champagne-Ardenne, Dr Ibrahim MOUNCHETROU NJOYA

2 Qu est-ce que le virus Ebola? famille des filoviridés (filovirus) à laquelle appartient également le virus Marburg Identifié pour la première fois en 1976 au Soudan et en République Démocratique du Congo (RDC) 5 sous-types distincts d Ebolavirus : Bundibugyo, Côte d Ivoire (Forêt de Taï), Reston, Soudan et Zaïre La létalité est de 25 % à 90 % en fonction du sous-type

3 Les infections à virus Ebola Virose aiguë sévère Fièvre hémorragique virale africaine Virus classe 4, DO en France Incubation maximale de 3 semaines

4 Transmission du virus Ebola contact direct +++ avec les fluides corporels (sang, salive, urine, lait maternel, sperme, sueur, selles, vomissements des personnes infectées, vivante ou non) Par des objets (comme des aiguilles souillées) qui ont été contaminés par les fluides corporels des patients infectés malades. Circonstances: Funérailles Soins aux malades (médicaux ou familiaux) et manipulation des prélèvements Manipulation ou consommation de viande de brousse NB: - Pas de contamination aérienne - Pas de contamination avant l apparition de symptômes Jamais de cas hors d Afrique (en dehors des rapatriements récents)

5 Répartition géographique des épidémies d'ebola et de Marburg en Afrique ( ) Nombre max de cas=425 et létalité de 53% (Uganda, 2000)

6 Epidémie en Afrique de l Ouest et en République Démocratique du Congo, 2014

7 L alerte en Afrique de l Ouest (1) Guinée : cas rapportés initialement en Guinée forestière (épicentre de l épidémie), dans 3 districts Haut-Guinée, Sierra Léone : répartis dans tous les districts (12) ; Libéria : au moins 6 districts affectés (dont Monrovia) ; Nigéria : 1 cas à Lagos le 31/07.

8 L alerte en Afrique de l Ouest (2) - Mars 2014 : épidémie notifiée à l OMS par le ministère de la santé guinéen - 1 ère fois que des cas de FHV Ebola sont rapportés en Guinée, Libéria, Sierra Léone et Nigéria - Epidémie sans précédent (nombre de cas et étendue géographique) - Juin 2014: épidémie hors de contrôle (OMS) - Août 2014: alerte mondiale «Recommandation Sanitaire International» - Au 6 septembre 2014 : 4293 cas dont 2296 décès (létalité = 49% dans les 4 pays) Pays Nb cas total Nb cas confirmés Nb de décès Létalité observée Guinée ,4% Libéria ,8% Sierra Léone ,4% Nigéria ,1% Sénégal % Nombre de cas de FHV Ebola (Source : OMS, InVS, 10 septembre 2014)

9

10 Epidémie en République Démocratique du Congo (RDC) Officiellement depuis le 25 août, Epidémie distincte de l alerte en cours en Afrique de l Ouest, et touchant la province de l Equateur, Nord-Ouest du pays, Depuis 1976, c est la septième flambée d Ebola dans l ex- Zaïre devenu la RDC Entre le 28 juillet et le 4 septembre, 72 cas ont été notifiés pour 48 décès (létalité=67%) Source ECDC, 11 septembre 2014

11

12 Dispositif de surveillance en France : définitions de cas (1/4) - Situation 1: la personne revient de la zone à risque, depuis plus de 21 jours: aucune mesure spécifique -Situation 2: la personne revient de la zone à risque, depuis moins de 21 jours et ne présente pas de fièvre ni de symptôme particulier: Il lui ai conseillé de surveiller sa température pendant 21 jours et d appeler le SAMU-CENTRE 15, en cas d apparition de fièvre. Aucune autre mesure spécifique Zone à risque : Guinée Conakry + Liberia + Sierra Leone + Nigeria + République Démocratique du Congo

13 Dispositif de surveillance en France : définitions de cas (2/4) - Cas suspect (actualisée au 25 aout 2014) : Fièvre 38,5 C et Retour de la zone à risque dans un délai de 21j - Cas possible : Fièvre 38,5 C, et Forme clinique grave compatible avec une fièvre hémorragique virale à virus Ebola sans évaluation possible des expositions à risque, ou Exposition à risque avérée dans un délai de 21j avant le début des signes

14 Dispositif de surveillance en France : définitions de cas (3/4) Cas exclu : - Ne répond pas à la définition de cas possible OU - Ne répond pas à la définition de cas suspect OU - Cas possible biologiquement négatif au CNR Cas confirmé : diagnostic biologique positif au CNR A ce jour, 2 cas suspect en Champagne-Ardenne et aucun cas possible

15 Dispositif de surveillance en France : définitions de cas (4/4) Expositions à risque : - Contact avec le sang ou un autre fluide corporel d un patient infecté, ou suspecté d être infecté par le virus Ebola, - Contact direct avec une personne présentant un syndrome hémorragique ou avec le corps d un défunt, dans la zone à risque (Guinée Conakry, Liberia, Sierra Leone) - Travail dans un laboratoire qui détient des souches de virus Ebola ou des échantillons contenant le virus Ebola, - Travail dans un laboratoire qui détient des chauves-souris, des rongeurs ou des primates non humains originaires d une zone d épidémie d Ebola, - Contact direct avec une chauve-souris, des rongeurs, des primates non humains ou d autres animaux sauvages dans la zone à risque, ou en provenance de la zone à risque (Guinée Conakry, Liberia, Sierra Leone) - Manipulation ou consommation de viande issue de la chasse, crue ou peu cuite, dans la zone à risque (Guinée Conakry, Liberia, Sierra Leone) - Rapports sexuels avec un cas d Ebola confirmé, dans les 10 semaines suivant le début des symptômes du cas, - Prise en charge pour une autre pathologie ou visite dans un hôpital ayant reçu des patients infectés par le virus Ebola

16 Fièvre Hémorragique Virale Ebola Point de situation au 08/08/2014 Situation en France (1) :

17 Ebola: Faible risque de transmission lors des voyages en avion Le 14 août L OMS a rappelé sa position concernant le risque de transmission de la maladie à virus Ebola au cours des voyages aériens, qui reste faible. Le virus ne se transmet que par contact direct avec les liquides biologiques d une personne malade. Généralement, l état d un malade d Ebola est tel qu il ne peut pas voyager. L OMS ne recommande donc pas d interdire les voyages à destination et en provenance des pays touchés. (Source OMS)

Infection à virus Ebola Notions générales et conduite à tenir en phase initiale

Infection à virus Ebola Notions générales et conduite à tenir en phase initiale Infection à virus Ebola Notions générales et conduite à tenir en phase initiale XX/XX/XX Qu est-ce que la maladie à virus Ebola?. Le virus Ebola provoque l une des infections virales les plus graves connue

Plus en détail

MARS Message d Alerte Rapide Sanitaire

MARS Message d Alerte Rapide Sanitaire MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE ET DES DROITS DES FEMMES DIRECTION GENERALE DE LA SANTE DEPARTEMENT DES URGENCES SANITAIRES DATE : 03/10/2014 REFERENCE : MARS 03.10.14-1 OBJET : MARS Message

Plus en détail

Hauts-de-Seine Préparation au risque Ebola. Réunion préfecture 92 22/10/2014

Hauts-de-Seine Préparation au risque Ebola. Réunion préfecture 92 22/10/2014 Hauts-de-Seine Préparation au risque Ebola Réunion préfecture 92 22/10/2014 Comment est organisée la prise en charge au sein du système de santé? Qualification des Cas Qualification du Cas Cas suspect

Plus en détail

Nom de la personne ayant réalisé l investigation : Téléphone / / Institution : Téléphone / / Institution (ARS, SAMU ) :

Nom de la personne ayant réalisé l investigation : Téléphone / /   Institution : Téléphone / /   Institution (ARS, SAMU ) : QUESTIONNAIRE D EVALUATION DES CAS SUSPECTS D INFECTION A VIRUS EBOLA EN VUE DE LEUR CLASSEMENT, 24 NOVEMBRE 2014 Investigateur InVS (si questionnaire rempli à l InVS) Nom de la personne ayant réalisé

Plus en détail

Nom de la personne ayant réalisé l investigation : Téléphone / / Institution : Téléphone / / Institution (ARS, SAMU ) :

Nom de la personne ayant réalisé l investigation : Téléphone / /   Institution : Téléphone / /   Institution (ARS, SAMU ) : QUESTIONNAIRE D EVALUATION DES CAS SUSPECTS D INFECTION A VIRUS EBOLA EN VUE DE LEUR CLASSEMENT, 29 DECEMBRE 2015 Investigateur InVS (si questionnaire rempli à l InVS) Nom de la personne ayant réalisé

Plus en détail

Fièvre à Virus Ebola (FVE)

Fièvre à Virus Ebola (FVE) SAMU 89 - SAU - SMUR Auxerre Fièvre à Virus Ebola (FVE) Procédures et protocoles de prise en charge (Mise à jour 20 octobre 2014) Dr Duche Tailliez M. SAMU 89 - SAU Auxerre Octobre 2014 Procédures et protocoles

Plus en détail

Ebola aux urgences. Dr Xavier Holemans

Ebola aux urgences. Dr Xavier Holemans Ebola aux urgences Dr Xavier Holemans Ebola : une maladie qui fait peur Infographie courrier international n 1250 du 16 au 22 octobre 2014 WHO Situation Report, 5 nov. 2014 Ebola, un virus fragile Eau-savon

Plus en détail

Fièvre Ebola Dispositif AP-HP. Docteur Sandra Fournier Equipe Opérationnelle d Hygiène/DOMU 17/11/2014

Fièvre Ebola Dispositif AP-HP. Docteur Sandra Fournier Equipe Opérationnelle d Hygiène/DOMU 17/11/2014 Fièvre Ebola Dispositif AP-HP Docteur Sandra Fournier Equipe Opérationnelle d Hygiène/DOMU 17/11/2014 Recommandations élaborées en collaboration avec SAMU, collégiales des urgentistes, gynéco-obstétriciens,

Plus en détail

Epidémie d infections à Ebola d Afrique de l Ouest : Préparation et réponse en France. A Mailles, InVS, 18 août 2014

Epidémie d infections à Ebola d Afrique de l Ouest : Préparation et réponse en France. A Mailles, InVS, 18 août 2014 Epidémie d infections à Ebola d Afrique de l Ouest : Préparation et réponse en France A Mailles, InVS, 18 août 2014 Les missions de l InVS Surveiller la santé des populations Détecter précocement une menace

Plus en détail

Définition. Fièvre hémorragique virale très grave Tauxdelétalité 90% Cause:virusEBOLA Premiercas:1976(RDCongo) PrèsdelarivièreEbola,nomdelamaladie.

Définition. Fièvre hémorragique virale très grave Tauxdelétalité 90% Cause:virusEBOLA Premiercas:1976(RDCongo) PrèsdelarivièreEbola,nomdelamaladie. FIEVRE EBOLA Définition Fièvre hémorragique virale très grave Tauxdelétalité 90% Cause:virusEBOLA Premiercas:1976(RDCongo) PrèsdelarivièreEbola,nomdelamaladie. Les virus Ebola Virus Ebola Famille Filoviridæ

Plus en détail

5 ème Réunion régionale de la CAPSCA

5 ème Réunion régionale de la CAPSCA 5 ème Réunion régionale de la CAPSCA Nouaktchott (Mauritanie), 14 17 juillet 2014 Maladie à virus Ebola: Mode de transmission, incubation, Risque de l infection et stratégies de lutte Dr Adama BERTHE,

Plus en détail

L infection à virus Ebola

L infection à virus Ebola L infection à virus Ebola La fièvre hémorragique virale (FHV) à virus Ebola est une des maladies virales les plus graves connues chez l Homme. Apparue pour la première fois en 1976 en Afrique [nord-est

Plus en détail

EBOLA Épidémiologie et transmission

EBOLA Épidémiologie et transmission EBOLA Épidémiologie et transmission Joel Leroy RFCLIN/PRIMAIR Maladies Infectieuses BESANCON 18/12/2014 Épidémies Ebola 1976-2013 Virus EBOLA connu depuis 1976 De 1976 à 2013 : 1500 morts Paludisme : 600

Plus en détail

Prévention de la propagation de l épidémie de la Maladie à Virus Ebola en Côte d Ivoire en 2014 : miracle ou efficacité des mesures de lutte.

Prévention de la propagation de l épidémie de la Maladie à Virus Ebola en Côte d Ivoire en 2014 : miracle ou efficacité des mesures de lutte. Ministère de la Santé et de la Lutte contre le Sida Congrès de la SFSP, Tours, France, 5 Novembre 2015 République de Côte d Ivoire Union Discipline Travail Prévention de la propagation de l épidémie de

Plus en détail

Protocole EBOLA au CH la Chartreuse

Protocole EBOLA au CH la Chartreuse Protocole EBOLA au CH la Chartreuse Décembre 2014 Equipe opérationnelle d hygiène hospitalière Isabelle Pournain, Infirmière hygiéniste Dr Steve Duong, Bloc Médical La fièvre hémorragique due à l infection

Plus en détail

I- CE QU EST LE VIRUS EBOLA II- PRISE EN CHARGE DU PATIENT III- MODALITES DE TRANSFERT IV- ENTRETIEN DE LA CHAMBRE

I- CE QU EST LE VIRUS EBOLA II- PRISE EN CHARGE DU PATIENT III- MODALITES DE TRANSFERT IV- ENTRETIEN DE LA CHAMBRE I- CE QU EST LE VIRUS EBOLA II- PRISE EN CHARGE DU PATIENT III- MODALITES DE TRANSFERT IV- ENTRETIEN DE LA CHAMBRE 2 A 21 JOURS D INCUBATION DES SIGNES CLINIQUES PEU SPECIFIQUES HT 38 C, MYALGIES, CEPHALEES,

Plus en détail

Fièvre EBOLA prise en charge d un cas suspect. Docteur Sandra Fournier Equipe Opérationnelle d Hygiène/DOMU 15/10/2014

Fièvre EBOLA prise en charge d un cas suspect. Docteur Sandra Fournier Equipe Opérationnelle d Hygiène/DOMU 15/10/2014 Fièvre EBOLA prise en charge d un cas suspect Docteur Sandra Fournier Equipe Opérationnelle d Hygiène/DOMU 15/10/2014 D où vient le virus EBOLA? 2 Fièvre hémorragique EBOLA Virus EBOLA connu depuis 1976

Plus en détail

1. PAYS AYANT UNE TRANSMISSION ÉTENDUE ET INTENSE

1. PAYS AYANT UNE TRANSMISSION ÉTENDUE ET INTENSE 1 OMS : FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, POINT SUR L ÉVOLUTION RÉCENTE 16 septembre 2014 Suivant la structure de la feuille de route, les pays qui soumettent des rapports appartiennent

Plus en détail

Point sur la maladie à virus Ebola en Afrique de l Ouest

Point sur la maladie à virus Ebola en Afrique de l Ouest Point sur la maladie à virus Ebola en Afrique de l Ouest Situation au 02 avril 2014 Réunion du Cluster Santé du 03 avril 2014 1 Généralités : Les fièvres hémorragiques virales Les Fièvres hémorragiques

Plus en détail

Maladie à virus Ebola. Dr KOUTOUAN Mayet GG Chef de service adjoint de la surveillance épidémiologique

Maladie à virus Ebola. Dr KOUTOUAN Mayet GG Chef de service adjoint de la surveillance épidémiologique Maladie à virus Ebola Dr KOUTOUAN Mayet GG Chef de service adjoint de la surveillance épidémiologique Aspects épidémiologiques Rappel de la Fièvre Ebola (1/6) Définition Maladie virale aiguë Provoque graves

Plus en détail

Réponses aux questions fréquemment posées concernant la propagation, les symptômes, le traitement et la prévention de la maladie à virus Ebola

Réponses aux questions fréquemment posées concernant la propagation, les symptômes, le traitement et la prévention de la maladie à virus Ebola MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE DIRECTION GENERALE DE LA SANTE Département des urgences sanitaires Réponses aux questions fréquemment posées concernant la propagation, les symptômes, le

Plus en détail

A. Données essentielles sur l épidémie

A. Données essentielles sur l épidémie A. Données essentielles sur l épidémie I. Données épidémiologiques Début de l épidémie : 22 mars 2014 en Guinée Au 25 octobre 2014 : 10141 cas cliniques compatibles avec une maladie à virus Ebola ont été

Plus en détail

Maladie à virus Ebola : recommandations de prise en charge des personnes de retour des zones affectées par Ebola (état :

Maladie à virus Ebola : recommandations de prise en charge des personnes de retour des zones affectées par Ebola (état : Département fédéral de l'intérieur DFI Office fédéral de la santé publique OFSP Unité de direction Santé publique Division Maladies transmissibles Maladie à virus Ebola : recommandations de prise en charge

Plus en détail

Epidémies «historiques»

Epidémies «historiques» Ebola: retour de mission en Guinée-Conakry Emmanuel Belchior, JRVS Pays de la Loire, mardi 17 novembre 2015 Contact : e.belchior@invs.sante.fr Des épidémies restreintes à l Afrique Centrale Marburg Ebola

Plus en détail

OMS : Feuille de route de la riposte au virus Ebola, rapport de situation, 5 septembre 2014

OMS : Feuille de route de la riposte au virus Ebola, rapport de situation, 5 septembre 2014 Nombre de cas 1 OMS : Feuille de route de la riposte au virus Ebola, rapport de situation, 5 septembre 2014 Voici le second numéro d une série de bulletins d information réguliers sur la feuille de route

Plus en détail

EBOLA. Institut Pasteur. Décembre 2014.

EBOLA. Institut Pasteur. Décembre 2014. EBOLA. Institut Pasteur. Décembre 2014. Ebola Le virus Ebola est responsable de fortes fièvres et d'hémorragies internes souvent mortelles pour l'homme. Le taux de létalité se situe entre 30 et 90% selon

Plus en détail

Maladie à virus Ebola Foire aux questions

Maladie à virus Ebola Foire aux questions Maladie à virus Ebola Foire aux questions Q.1 : En quoi consiste la maladie à virus Ebola? Il s agit d une maladie grave qui touche à la fois les humains et les primates non humains (p. ex., les chimpanzés

Plus en détail

Point presse Maladie à virus Ebola

Point presse Maladie à virus Ebola Point presse Maladie à virus Ebola Vendredi 21 novembre 2014 CABINET Service communication Marseille, le jeudi 20 novembre 2014 0 Point-presse Maladie à virus Ebola Vendredi 21 novembre 2014 à 11 heures

Plus en détail

Fièvre Hémorragique à virus Ébola

Fièvre Hémorragique à virus Ébola Conférence Publique au Lycée Privée Daroul Hikmah (LPDH) 18 décembre 2014 à 15h00mns Fièvre Hémorragique à virus Ébola Présenté par : Abdou Azaque ZOURE, Chercheur au CNRST/CHU-YO 1 I- Informations générales

Plus en détail

MARS Message d Alerte Rapide Sanitaire

MARS Message d Alerte Rapide Sanitaire MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE DIRECTION GENERALE DE LA SANTE DEPARTEMENT DES URGENCES SANITAIRES DATE : 06/08/2014 REFERENCE : MARS 06.08.14-1 OBJET : ACTUALISATION DES INFORMATIONS SUR

Plus en détail

Maladie à virus Ébola Éclosion 2014

Maladie à virus Ébola Éclosion 2014 Maladie à virus Ébola Éclosion 2014 Dr. Josée Pilon, M.D., Médecin conseil national Programme de santé au travail de la fonction publique Santé Canada Mise à jour le 23 octobre 2014 1 Aperçu Qu est-ce

Plus en détail

Fièvre hémorragique à virus Ébola

Fièvre hémorragique à virus Ébola Fièvre hémorragique à virus Ébola Aide-mémoire OMS N 103 Août 2012 Principaux points Le virus Ébola provoque de graves flambées épidémiques de fièvre hémorragique virale chez l homme. Ces flambées ont

Plus en détail

FAQ Ebola. 1. Qu est-ce que la maladie à virus Ebola? 2. Comment l être humain est-il infecté par le virus?

FAQ Ebola. 1. Qu est-ce que la maladie à virus Ebola? 2. Comment l être humain est-il infecté par le virus? FAQ Ebola 1. Qu est-ce que la maladie à virus Ebola? La maladie à virus Ebola (auparavant appelée fièvre hémorragique à virus Ebola) est une maladie grave, souvent mortelle, dont le taux de létalité peut

Plus en détail

Fièvre hémorragique virale à virus Ebola

Fièvre hémorragique virale à virus Ebola CELLULE DE L INSTITUT DE VEILLE SANITAIRE EN REGION OCÉAN INDIEN Cire océan Indien Bulletin de veille sanitaire N 23/2014 Numéro spécial Fièvre hémorragique virale à virus Ebola Point de situation Page

Plus en détail

Andreole( et al ARS 11/09/2014 Source SPILF

Andreole( et al ARS 11/09/2014 Source SPILF Source SPILF EBOLA 2014 Diagnostic Biologique EBOLA : CinéAque des marqueurs biologiques Diagnostic Virologique Sang, selles RT-PCR, Elisa IgM IgG, Isolement par culture virale Actuellement et en France,

Plus en détail

Réponse de l InVS à la menace Ebola sur le territoire français

Réponse de l InVS à la menace Ebola sur le territoire français Ebola: alerte, intervention et expertise Réponse de l InVS à la menace Ebola sur le territoire français Harold Noël Médecin épidémiologiste, Département des Maladies Infectieuses, Institut de Veille Sanitaire

Plus en détail

Catégorisation de l épidémie de la Maladie àvirus d Ebola en Afrique de l Ouest

Catégorisation de l épidémie de la Maladie àvirus d Ebola en Afrique de l Ouest RAPPORT HEBDOMADAIRE DE LA SITUATION SUR LA PREPARATION DE LA RIPOSTE A L EPIDEMIE DE LA MALADIE A VIRUS EBOLA. Catégorisation de l épidémie Maladie àvirus d Ebola en Afrique de l Ouest Pays qui n ont

Plus en détail

Jean-Michel Heraud (IPM) Soa Fy Andriamandimby (IPM) Patrice Piola (IPM) Radosoa Andrianaivoarivelo (Biodiversity Conservation Madagascar) Christophe

Jean-Michel Heraud (IPM) Soa Fy Andriamandimby (IPM) Patrice Piola (IPM) Radosoa Andrianaivoarivelo (Biodiversity Conservation Madagascar) Christophe Jean-Michel Heraud (IPM) Soa Fy Andriamandimby (IPM) Patrice Piola (IPM) Radosoa Andrianaivoarivelo (Biodiversity Conservation Madagascar) Christophe Rogier (IPM) 1 Généralités Qu est-ce qu un virus? Du

Plus en détail

en termes de vies perdues mais aussi de perturbations socio-économiques et de risque élevé de propagation à d'autres pays", a-t-elle prévenu.

en termes de vies perdues mais aussi de perturbations socio-économiques et de risque élevé de propagation à d'autres pays, a-t-elle prévenu. http://www.tv5monde.com/cms/chaine-francophone/info/les-dossiers-de-la- redaction/epidemies-afrique/p-28852-virus-ebola-une-epidemie-incontrolable-.htm ARTICLE DE TV5 MONDE - L'OEIL DE LA RÉDACTION Virus

Plus en détail

Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de M. Raymond Wicky : Epidémie d'ebola : un plan de mesures à Genève?

Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de M. Raymond Wicky : Epidémie d'ebola : un plan de mesures à Genève? Secrétariat du Grand Conseil QUE 246-A Date de dépôt : 1 er octobre 2014 Réponse du Conseil d Etat à la question écrite urgente de M. Raymond Wicky : Epidémie d'ebola : un plan de mesures à Genève? Mesdames

Plus en détail

Centre des médias Maladie à virus Ebola

Centre des médias Maladie à virus Ebola 1 von 7 10/04/2014 08:53 Centre s médias Maladie à virus Ebola Ai-mémoire N 103 Mars 2014 Principaux points La maladie à virus Ebola (autrefois appelée aussi fièvre hémorragique à virus Ebola) chez l homme

Plus en détail

Maladie à virus Ebola dispositif dans un établissement de soins non référent

Maladie à virus Ebola dispositif dans un établissement de soins non référent Maladie à virus Ebola dispositif dans un établissement de soins non référent M-J Kosmann CS hygiéniste Hôpital Saint Antoine Enjeux établissement de soins non référent Prévenir la transmission du virus

Plus en détail

Le constat après l épidémie d Ebola

Le constat après l épidémie d Ebola Épidémiologie des risques infectieux chez les personnels de santé Le constat après l épidémie d Ebola F L Hériteau CClin Paris-Nord Colloque GERES en Afrique Francophone Casablanca 10 novembre 2016 Transmission

Plus en détail

Transmission du virus Ebola. Le constat après l épidémie d Ebola. Transmissibilité de la Maladie à Virus Ebola

Transmission du virus Ebola. Le constat après l épidémie d Ebola. Transmissibilité de la Maladie à Virus Ebola Transmission du virus Ebola Épidémiologie des risques infectieux chez les personnels de santé Le constat après l épidémie d Ebola F L Hériteau CClin Paris-Nord Colloque GERES en Afrique Francophone Casablanca

Plus en détail

GENERALITES: Depuis janvier 2014, une épidémie d EBOLA touche l Afrique de l ouest, GUINEE, SIERRA-LEONE, LIBERIA, NIGERIA. Apparue pour la première

GENERALITES: Depuis janvier 2014, une épidémie d EBOLA touche l Afrique de l ouest, GUINEE, SIERRA-LEONE, LIBERIA, NIGERIA. Apparue pour la première GENERALITES: Depuis janvier 2014, une épidémie d EBOLA touche l Afrique de l ouest, GUINEE, SIERRA-LEONE, LIBERIA, NIGERIA. Apparue pour la première fois au SOUDAN et au ZAIRE( actuelle RDC) en 1976, cette

Plus en détail

ECLAIREUSES ET ECLAIREURS DU SENEGAL

ECLAIREUSES ET ECLAIREURS DU SENEGAL I. PRESENTATION DE L EQUIPE DE DISTRICT La mission du scoutisme est de contribuer à l' éducation des jeunes, à travers un système de valeurs basé sur la Promesse et la Loi scoutes, pour aider à construire

Plus en détail

Bulletin Hebdomadaire International N janvier au 03 février 2015

Bulletin Hebdomadaire International N janvier au 03 février 2015 Afrique de l Ouest Ebola Bulletin Hebdomadaire International N 489 28 janvier au 03 février 2015 Département de Coordination des Alertes et des Régions Ce bulletin a pour objectif de signaler les nouveaux

Plus en détail

SITUATION INTERNATIONALE Chikungunya Dengue Zika Fièvre jaune

SITUATION INTERNATIONALE Chikungunya Dengue Zika Fièvre jaune SITUATION INTERNATIONALE Chikungunya Dengue Zika Fièvre jaune COPIL ARBOVIROSES DU 1 ER JUIN 2017 FLORIAN FRANKE CIRE PACA-CORSE PARTIE 1 SITUATION INTERNATIONALE CHIKUNGUNYA DENGUE ZIKA CHIKUNGUNYA 2017

Plus en détail

Fièvre EBOLA prise en charge d un cas suspect

Fièvre EBOLA prise en charge d un cas suspect Fièvre EBOLA prise en charge d un cas suspect Fièvre EBOLA prise en charge d un cas suspect Attention : les recommandations contenues dans ce document sont susceptibles d être modifiées à tout moment en

Plus en détail

Des chauves-souris, des singes et des hommes s inspire de la virose Ebola. En voici les fondements, et plus bas la vision de l auteur.

Des chauves-souris, des singes et des hommes s inspire de la virose Ebola. En voici les fondements, et plus bas la vision de l auteur. L histoire récente fournit mains exemples de fléaux émergents. Dans le domaine de la santé, le sida, les fièvres virales hémorragiques, les coronavirus, le zika. D autres épées de Damoclès sont-elles encore

Plus en détail

OMS : Feuille de route pour la riposte au virus Ebola, rapport de situation N 4 18 septembre 2014

OMS : Feuille de route pour la riposte au virus Ebola, rapport de situation N 4 18 septembre 2014 1 OMS : Feuille de route pour la riposte au virus Ebola, rapport de situation N 4 18 septembre 2014 Voici le quatrième numéro d une série de rapports réguliers sur la feuille de route pour la riposte au

Plus en détail

Fièvre EBOLA prise en charge d un cas suspect. Fièvre EBOLA prise en charge d un cas suspect. D où vient le virus EBOLA?

Fièvre EBOLA prise en charge d un cas suspect. Fièvre EBOLA prise en charge d un cas suspect. D où vient le virus EBOLA? Fièvre EBOLA prise en charge d un cas suspect Fièvre EBOLA prise en charge d un cas suspect Attention : les recommandations contenues dans ce document sont susceptibles d être modifiées à tout moment en

Plus en détail

Briefing sur la situation épidémiologique de la maladie à virus Ebola en Afrique de l Ouest

Briefing sur la situation épidémiologique de la maladie à virus Ebola en Afrique de l Ouest Briefing sur la situation épidémiologique de la maladie à virus Ebola en Afrique de l Ouest Réunion mensuelle du Groupe Regional Sante 26 Août 2014 Dakar Dr Sebastiao Nkunku Plan de Présentation Situation

Plus en détail

L épidémie d Ebola en Afrique en 2014 Novembre République de Guinée Libéria Sierra Leone Mali

L épidémie d Ebola en Afrique en 2014 Novembre République de Guinée Libéria Sierra Leone Mali L épidémie d Ebola en Afrique en 2014 Novembre 2014 République de Guinée Libéria Sierra Leone Mali 1 Historique de l épidémie Carte des zones touchées par le virus en Afrique depuis 1976* La fièvre hémorragique

Plus en détail

REUNION DU COMITE NATIONAL DE CRISE 09 Juillet 2014

REUNION DU COMITE NATIONAL DE CRISE 09 Juillet 2014 REUNION DU COMITE NATIONAL DE CRISE 09 Juillet 2014 Ordre du jour 1- Revue des Recommandations 5 mn 2. Situation Epidémiologique 20 mn 3- Intervention des partenaires 15 mn 4- Divers 5 mn REVUE DES RECOMMANDATIONS

Plus en détail

Informations additionnelles : Cas Cliniques jeu de rôle

Informations additionnelles : Cas Cliniques jeu de rôle Informations additionnelles : Cas Cliniques jeu de rôle Cas 1 Homme, 45 ans, Guinéen, vivant dans la région depuis 20 ans Fièvre de 40 C depuis hier pas d autres symptômes Le malade était en contact avec

Plus en détail

Maladie à virus Ebola

Maladie à virus Ebola Maladie à virus Ebola Ai-mémoire OMS N 03 Avril 204 Principaux points - La maladie à virus Ebola (autrefois appelée aussi fièvre hémorragique à virus Ebola) est une maladie grave, souvent mortelle chez

Plus en détail

POUR SUSPICION DE FIÈVRE À VIRUS EBOLA (FVE) Samu-Urgences de France (SUdF) Société Française de Médecine d Urgence (SFMU) Mise à jour octobre 2014

POUR SUSPICION DE FIÈVRE À VIRUS EBOLA (FVE) Samu-Urgences de France (SUdF) Société Française de Médecine d Urgence (SFMU) Mise à jour octobre 2014 PROCÉDURE DE PRISE EN CHARGE DES APPELS POUR SUSPICION DE FIÈVRE À VIRUS EBOLA (FVE) Samu-Urgences de France (SUdF) Société Française de Médecine d Urgence (SFMU) Mise à jour octobre 2014 Chapitre :

Plus en détail

Libéria; Guinée (République de Guinée aussi appelée Guinée-Conakry); Sierra Leone; Mali.

Libéria; Guinée (République de Guinée aussi appelée Guinée-Conakry); Sierra Leone; Mali. DATE : Le 19 décembre 2014 EXPÉDITRICE : Docteure Colette D. Lachaîne Directrice médicale nationale des services préhospitaliers d urgence DESTINATAIRES : Techniciens ambulanciers-paramédics, premiers

Plus en détail

FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, RAPPORT DE SITUATION

FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, RAPPORT DE SITUATION FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, RAPPORT DE SITUATION FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, RAPPORT DE SITUATION 29 OCTOBRE 2014 FAITS MARQUANTS Au 27 octobre en fin de journée,

Plus en détail

PROCEDURE DE PRISE EN CHARGE DES APPELS (FVE) POUR SUSPICION DE FIEVRE A VIRUS EBOLA

PROCEDURE DE PRISE EN CHARGE DES APPELS (FVE) POUR SUSPICION DE FIEVRE A VIRUS EBOLA PROCEDURE DE PRISE EN CHARGE DES APPELS POUR SUSPICION DE FIEVRE A VIRUS EBOLA (FVE) Samu- Urgences de France (SUdF) Société Française de Médecine d Urgence (SFMU) Septembre 2014 Chapitre : Sommaire Page

Plus en détail

Fièvre à Virus Ebola (FVE)

Fièvre à Virus Ebola (FVE) SAMU 89 - SAU - SMUR Auxerre Fièvre à Virus Ebola (FVE) Procédures et protocoles de prise en charge (Mise à jour 11 janvier 2016) Dr Duché Tailliez M. SAMU 89 SAU Auxerre. Janvier 2016 Procédures et protocoles

Plus en détail

RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBEE DE MALADIE A VIRUS EBOLA

RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBEE DE MALADIE A VIRUS EBOLA RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBEE DE MALADIE A VIRUS EBOLA RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBÉE DE MALADIE À VIRUS EBOLA 28 JANVIER 2015 CAS/DÉCÈS (données au 25 janvier 2015) Guinea Guinée Liberia Libéria

Plus en détail

Staff d épidémiologie

Staff d épidémiologie Staff d épidémiologie Semaine du 24/09/15 au 30/09/2015 + Semaine du 01/09/15 au 07/09/15 CHU Nord Service des Maladies Infectieuses et Tropicales Pr BROUQUI Lisa DIEBOLD, Pauline FRENOY PLAN Grippe saisonnière

Plus en détail

Ebola Virus Disease in West Africa The first 9 Months of the Epidemic and Forward Projections

Ebola Virus Disease in West Africa The first 9 Months of the Epidemic and Forward Projections Ebola Virus Disease in West Africa The first 9 Months of the Epidemic and Forward Projections The New England Journal of Medicine, octobre 2014 WHO Ebola Response Team Réunion de DES Besançon 21 novembre

Plus en détail

OMS : Feuille de route pour la riposte au virus Ebola, rapport de situation N 5 24 septembre 2014

OMS : Feuille de route pour la riposte au virus Ebola, rapport de situation N 5 24 septembre 2014 1 OMS : Feuille de route pour la riposte au virus Ebola, rapport de situation N 5 24 septembre 2014 APERÇU GÉNÉRAL Au 21 septembre 2014 (fin de journée), le nombre total de cas probables, confirmés ou

Plus en détail

Fièvre à Virus Ebola (FVE)

Fièvre à Virus Ebola (FVE) SAMU 89 - SAU - SMUR Auxerre Fièvre à Virus Ebola (FVE) Procédures et protocoles de prise en charge (Mise à jour 18 mai 2015) Dr Duche Tailliez M. SAMU 89 - SAU Auxerre. Mai 2015 Procédures et protocoles

Plus en détail

Maladie à virus Ebola. P Brouqui : IHU Méditerranée Infec0on

Maladie à virus Ebola. P Brouqui : IHU Méditerranée Infec0on Maladie à virus Ebola P Brouqui : IHU Méditerranée Infec0on Une maladie qui fait peur 2011 1995 Mystérieuse, fort taux de mortalité EBOLA Filovirus responsable de Fièvre Hémorragique Virale Nom d une rivière

Plus en détail

Alerte et action au niveau mondial (GAR) Maladie à virus Ebola: questions-réponses

Alerte et action au niveau mondial (GAR) Maladie à virus Ebola: questions-réponses Alerte et action au niveau mondial (GAR) Maladie à virus Ebola: questions-réponses 1. Qu est-ce que la maladie à virus Ebola? La maladie à virus Ebola (auparavant appelée fièvre hémorragique à virus Ebola)

Plus en détail

EXPERIENCE DU SENEGAL FACE À LA MALADIE À VIRUS EBOLA

EXPERIENCE DU SENEGAL FACE À LA MALADIE À VIRUS EBOLA EXPERIENCE DU SENEGAL FACE À LA MALADIE À VIRUS EBOLA Dr Koura Coulibaly Diack Chef Unité Suivi épidémiologique, C.O.U.S Ministère de la Santé et de l Action Sociale E B O D A K A R, N G O R D I A R A

Plus en détail

Ministère de la santé. Flambée de cas de dengue au Burkina Faso

Ministère de la santé. Flambée de cas de dengue au Burkina Faso Ministère de la santé Burkina-Faso Unité-Progrès-Justice Flambée de cas de dengue au Burkina Faso Rapport de situation N 22 du 22 Octobre 2017 I. Points saillants Depuis le premier jour de l année jusqu

Plus en détail

Généralités TYPOLOGIE

Généralités TYPOLOGIE Généralités TYPOLOGIE Virus Fièvre Hémorragique Virale Ebola est un virus de classe 4 provoque une maladie grave chez l homme et pour laquelle il n existe pas de traitement efficace. Sa mortalité est de

Plus en détail

Ministère de la santé. Flambée de cas de dengue au Burkina Faso

Ministère de la santé. Flambée de cas de dengue au Burkina Faso Ministère de la santé Burkina-Faso Unité-Progrès-Justice Flambée de cas de dengue au Burkina Faso Rapport de situation N 07 du 07 Octobre 2017 I. Points saillants Notification continue de quelques cas

Plus en détail

FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, RAPPORT DE SITUATION

FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, RAPPORT DE SITUATION FAITS MARQUANTS FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, RAPPORT DE SITUATION FEUILLE DE ROUTE POUR LA RIPOSTE AU VIRUS EBOLA, RAPPORT DE SITUATION 5 NOVEMBRE 2014 Au 2 novembre en fin de journée,

Plus en détail

Ministère de la santé. Flambée de cas de dengue au Burkina Faso

Ministère de la santé. Flambée de cas de dengue au Burkina Faso Ministère de la santé Burkina-Faso Unité-Progrès-Justice Flambée de cas de dengue au Burkina Faso Rapport de situation N 08 du 08 Octobre 2017 I. Points saillants Notification continue de quelques cas

Plus en détail

Mise à jour : 28 Avril 2009

Mise à jour : 28 Avril 2009 Fiche D.1 A. - Grippe au virus émergent A/H1N1 - Conduite à tenir en présence d un malade ou d une personne suspectée d être contaminée en période d alerte pandémique Mise à jour : 28 Avril 2009 Cette

Plus en détail

Recommandations de la Réunion des Ministres de la Santé à Accra, 2-3 Juillet 2014

Recommandations de la Réunion des Ministres de la Santé à Accra, 2-3 Juillet 2014 5 ème Réunion régionale de l Arrangement de Coopération pour la Prévention et la gestion des évènements de santé publique en Aviation Civile (CAPSCA) de l OACI Nouaktchott (Mauritanie), 14 17 juillet 2014

Plus en détail

LA FLAMBÉE DE MALADIE A VIRUS EBOLA

LA FLAMBÉE DE MALADIE A VIRUS EBOLA RAPPORT DE SITUATION EBOLA REPORT SUR LA FLAMBÉE DE MALADIE A VIRUS EBOLA Nombre total de cas confirmés (par semaine, 2015) GUINÉE LIBÉRIA SIERRA LEONE 2 SEPTEMBRE 2015 RÉSUMÉ Au total, 3 cas confirmés

Plus en détail

Modules de formation sur la surveillance intégrée de la maladie et riposte à l intention des équipes de santé de la ZS

Modules de formation sur la surveillance intégrée de la maladie et riposte à l intention des équipes de santé de la ZS Modules de formation sur la surveillance intégrée de la maladie et riposte à l intention des équipes de santé de la ZS Superviser et donner la rétro information Module 7.0 (Participant) Organisation Mondiale

Plus en détail

Ministère de la santé. Flambée de cas de dengue au Burkina Faso

Ministère de la santé. Flambée de cas de dengue au Burkina Faso Ministère de la santé Burkina-Faso Unité-Progrès-Justice Flambée de cas de dengue au Burkina Faso Rapport de situation N 26 du 26 Octobre 2017 I. Points saillants Depuis le premier jour de l année jusqu

Plus en détail

Fièvre EBOLA: Accueil d un patient dans un service d urgence, de maternité ou de maladies infectieuses

Fièvre EBOLA: Accueil d un patient dans un service d urgence, de maternité ou de maladies infectieuses Fièvre EBOLA: Accueil d un patient dans un service d urgence, de maternité ou de maladies infectieuses Equipe Opérationnelle d Hygiène/DOMU Les CESU de l APHP 26/11/2014 D où vient le virus EBOLA? 2 Fièvre

Plus en détail

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Semaine 46, 215 Table des matières Table des matières...2 Note technique...3 Résumé...4 1. Guinée...6 2. Conakry... 16 3. Forécariah...

Plus en détail

Points saillants : Guinea_Ebola_Sit_Rep_n 61 du 14_juin_2014 Page 1

Points saillants : Guinea_Ebola_Sit_Rep_n 61 du 14_juin_2014 Page 1 Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 4 juin 4 8: h Points saillants : Tenue d une réunion de concertation entre les cadres de la Direction

Plus en détail

RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBÉE DE MALADIE À VIRUS EBOLA

RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBÉE DE MALADIE À VIRUS EBOLA RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBEE DE MALADIE A VIRUS EBOLA RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBÉE DE MALADIE À VIRUS EBOLA Nombre total de cas confirmés (par semaine, 2015) GUINÉE LIBÉRIA SIERRA LEONE 26

Plus en détail

DIRECTION DE LA PREVENTION AIDE-MEMOIRE. sur la Surveillance Communautaire au Sénégal. Novembre Un catalyseur pour la santé mondiale

DIRECTION DE LA PREVENTION AIDE-MEMOIRE. sur la Surveillance Communautaire au Sénégal. Novembre Un catalyseur pour la santé mondiale DIRECTION DE LA PREVENTION AIDE-MEMOIRE sur la Surveillance Communautaire au Sénégal Novembre 2016 Un catalyseur pour la santé mondiale Le Tétanos néonatal 2 Tout nouveau-né qui décède entre le 3 e et

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de la santé Département des urgences sanitaires

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES, DE LA SANTE ET DES DROITS DES FEMMES Direction générale de la santé Département des urgences sanitaires FICHE INDICATIVE SUR LE VIRUS EBOLA QU EST-CE QU EBOLA? Dans la forme habituelle, après une incubation de 2 à 21 jours, la maladie débute brutalement par l apparition d une fièvre élevée, de douleurs articulaires,

Plus en détail

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Direction générale de la santé Département des urgences sanitaires

MINISTERE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTE Direction générale de la santé Département des urgences sanitaires FICHE INDICATIVE SUR LE VIRUS EBOLA QU EST-CE QU EBOLA? Dans la forme habituelle, après une incubation de 2 à 21 jours, la maladie débute brutalement par l apparition d une fièvre élevée (> 38,5 C), de

Plus en détail

RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBÉE DE MALADIE À VIRUS EBOLA

RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBÉE DE MALADIE À VIRUS EBOLA RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBEE DE MALADIE A VIRUS EBOLA RAPPORT DE SITUATION SUR LA FLAMBÉE DE MALADIE À VIRUS EBOLA 20 MAI 2015 Nombre total de cas confirmés (par semaine, 2015) GUINÉE SIERRA LEONE

Plus en détail

Ministère de la santé. Flambée de cas de dengue au Burkina Faso

Ministère de la santé. Flambée de cas de dengue au Burkina Faso Ministère de la santé Burkina-Faso Unité-Progrès-Justice Flambée de cas de dengue au Burkina Faso Rapport de situation N 16 du 16 Octobre 2017 I. Points saillants Notification continue de quelques cas

Plus en détail

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée

Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Situation Epidémiologique Hebdomadaire Epidémie d Ebola en Guinée Semaine 12, 2016 Tableau des matières Tableau des matières...2 Note technique...3 Résumé...4 Guineé...5 Note technique Définition de cas

Plus en détail

Ebola. B Guery Octobre 2014

Ebola. B Guery Octobre 2014 Ebola B Guery Octobre 2014 NEJM 2014; 371: e1 NEJM 2014; 371: e1 NEJM 2014; 371: e1 NEJM 2014; 371: e1 NEJM 2014; 371: e1 NEJM 2014; 371: e1 NEJM 2014; 371: e1 NEJM 2014; 371: e1 Famille des Filoviridiae

Plus en détail

Ministère de la santé. Flambée de cas de dengue au Burkina Faso

Ministère de la santé. Flambée de cas de dengue au Burkina Faso Ministère de la santé Burkina-Faso Unité-Progrès-Justice Flambée de cas de dengue au Burkina Faso Rapport de situation N 18 du 18 Octobre 2017 I. Points saillants Notification continue de quelques cas

Plus en détail

Abdoul Goudoussi Diallo. Et vint le virus Ebola. Rumeurs, stupeurs et réalités en Guinée

Abdoul Goudoussi Diallo. Et vint le virus Ebola. Rumeurs, stupeurs et réalités en Guinée Abdoul Goudoussi Diallo Et vint le virus Ebola Rumeurs, stupeurs et réalités en Guinée Et vint le virus Ebola Abdoul Goudoussi DIALLO Et vint le virus Ebola Rumeurs, stupeurs et réalités en Guinée L

Plus en détail

Country: GUINEE PAGE DE SIGNATURE

Country: GUINEE PAGE DE SIGNATURE Country: GUINEE PAGE DE SIGNATURE Titre du projet Effet de Cadre Intérimaire/UNDAF Effet stratégique 2.2 Effet stratégique 3.1 Partenaire chargé de la mise en œuvre Partenaires de mise en oeuvre Projet

Plus en détail

SYNDROME RESPIRATOIRE AIGU SEVERE (S.R.A.S.) SEVERE ACUTE RESPIRATORY SYNDROME (S.A.R.S.)

SYNDROME RESPIRATOIRE AIGU SEVERE (S.R.A.S.) SEVERE ACUTE RESPIRATORY SYNDROME (S.A.R.S.) SYNDROME RESPIRATOIRE AIGU SEVERE (S.R.A.S.) SEVERE ACUTE RESPIRATORY SYNDROME (S.A.R.S.) Réponses aux questions les plus fréquemment posées Document rédigé en fonction de l état des connaissances au 10/04/2003

Plus en détail

«GRIPPE AVIAIRE» REUNION D INFORMATION. Informations à jour au 13 avril 2006

«GRIPPE AVIAIRE» REUNION D INFORMATION. Informations à jour au 13 avril 2006 «GRIPPE AVIAIRE» REUNION D INFORMATION Informations à jour au 13 avril 2006 «de l épizootie» «à la pandémie» le plan gouvernemental de prévention et de lutte les questions diverses «DE L ÉPIZOOTIE... À

Plus en détail

Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 18 Octobre 2014 à 18h00

Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 18 Octobre 2014 à 18h00 Guinée - Epidémie de la Maladie à virus Ebola Rapport de la Situation Epidémiologique Guinée, Epidémie de la Fièvre Hémorragique Ebola Situation au 18 Octobre 1 à 18h Points saillants: Arrivée de superviseurs

Plus en détail

Fondation Mérieux et l épidémie d Ebola

Fondation Mérieux et l épidémie d Ebola Fondation Mérieux et l épidémie d Ebola Au 8 septembre 2014 CONTEXTE L épidémie d Ebola a été officiellement confirmée le 21 mars 2014 par le CNR Fièvres Hémorragiques Virales, dirigé par Sylvain Baize

Plus en détail

Important : ces résultats diffèrent de ceux de la Direction de la Veille Sanitaire et de la Surveillance. 1. Contexte.

Important : ces résultats diffèrent de ceux de la Direction de la Veille Sanitaire et de la Surveillance. 1. Contexte. Analyse des résultats «Peste» Unité Peste - Laboratoire Central de la Peste Centre Collaborateur OMS Unité d Epidémiologie Institut Pasteur de Madagascar N 01 du 3 octobre 2017 (cas notifiés jusqu au 2octobre

Plus en détail