Les Français et l Automobile - vague 5

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les Français et l Automobile - vague 5"

Transcription

1 Baromètre AramisAuto.com Les Français et l Automobile - vague 5 1 er rapport 26 mai 2014

2 Sommaire 1 Rappel méthodologique 2 Synthèse 2 Les perceptions de l automobile 3 L attachement aux marques Françaises 4 La voiture connectée 5 La mobilité de demain 6 Les nouvelles attitudes de consommation 7 Les nouveaux services de la distribution TNS Sofres Guillaume GINET Marlène LANGLAIS

3 1 Rappel Méthodologique

4 Rappel de la méthodologie Cible Echantillon Modes de recueil Individus de 18 ans et plus La représentativité de l échantillon est assurée par la méthode des quotas (sexe, âge, PCS du chef de famille) après stratification régions x habitat. Femmes 51% Hommes 49% Age moyen: 42,1 ans Périmètre Géographique: France 1003 interviews La taille de l échantillon permet une lecture des résultats par sous-cibles : Possesseurs du permis de conduire versus nonpossesseurs. Personnes motorisées versus non-motorisées Online Access Panel questionnaire de 10 minutes maximum Le terrain s est déroulé du 30/04 au 05/05 18 à 24 ans 25 à 34 ans 35 à 44 ans 45 à 54 ans 4

5 Information sur l échantillon Sexe des répondants Femmes 51% Hommes 49% PCS des répondants PCS + 42% Profession intermédiaire : 13% Cadre / Profession libérale : 4% Technicien: 9% Artisan / Commerçant / Chef d'entreprise : 5% Agriculteur:1% Inactifs 22% Retraité : 9% PCS - 36% Employé: 33% Ouvrier: 13% Age des répondants Age moyen: 42,1 ans à 24 ans 25 à 34 ans 35 à 44 ans 45 à 54 ans 55 ans et plus % Type d agglomération 46% des répondants résident dans des agglomérations de + de habitants 32% Plus de h 17% De à h 14% Agglomération parisienne 16% De à h 19% Rural 5

6 Profil Auto Profil automobile 92% des répondants possèdent le permis de conduire Nombre de conducteurs par véhicule Nombre de conducteurs au moyen par voiture: 1,7 92% des foyers sont motorisés 37% 56% 6% 1% Parmi eux Décisionnaire final lors de l'achat d'une voiture Foyers exclusifs Véhicules Neufs 30% Vous et une autre personne de votre foyer Vous Foyers mixtes 16% Foyers exclusifs Véhicules d Occasion 53% 49% 46% Quelqu'un d'autre dans votre foyer 5% Question: SC5 Lors de l achat d une voiture, qui est le décisionnaire final concernant le choix de la marque et du modèle? Base: (924) 6

7 2 Synthèse

8 Synthèse L attachement au marques Françaises Le lien émotionnel avec les marques Françaises semble d éroder avec cette année moins d un Français sur deux qui se déclare attaché à nos marques nationales (46% - moins 5 pts. vs. 2013, 44% pour les acheteurs de VO). Cette érosion peut s expliquer notamment par la délocalisation des lieux de production qui a été au centre de l actualité ces derniers mois. Le patriotisme économique, facteur principal de l attachement aux marques Françaises (cité par 58% des répondants ) est donc remis en question (- 5 pts. vs. 2013) et aujourd hui, 74% des Français préféreraient acheter un véhicule de marque étrangère fabriqué en France plutôt qu une véhicule de marque Française fabriqué à l étranger. On note d ailleurs un niveau de connaissance perfectible mais relativement élevé des lieux de fabrication des véhicules : 70% des Français savent que la Dacia Logan est fabriquée en Roumanie, et environ 50% que la Toyota Yaris et la Peugeot 308 (+ 8 pts. vs. 2013) sont fabriquées en France. Dans ce contexte, les Français sont de plus en plus ouverts à la considération de marques de différents horizons pour leur achat automobile. Ainsi 40% se déclareraient prêt à acheter une voiture de marque chinoise si ces dernières étaient présentes sur le marché et seulement 20% rejettent formellement cette éventualité. Ce niveau d ouverture est plus limité chez les 55 ans et plus (29% vs. 40% en moyenne). L arrivé des acteurs chinois sur le marché placeraient d ailleurs les Français devant un sérieux dilemme : Si 76% d entre eux perçoivent l achat de véhicules de marques chinoises comme une menace pour l industrie européenne et 59% comme un risque, ce pourrait aussi représenter, d un point de vue plus individuel, le moyen d accéder à un bon rapport Qualité / prix (59%) et de faire une bonne affaire (51%). Car les voitures chinoises sont attendues comme moins chères que leurs équivalentes Européennes par 76% des Français, et donc potentiellement plus accessibles dans un contexte de ressources très restreintes. Parmi ceux qui seraient potentiellement ouverts à l achat d un véhicule chinois, un décalage de prix de 25% en faveur de ce véhicule serait en moyenne suffisant pour faire pencher leur choix. Si le véhicule chinois était proposé à moitié prix par rapport à son équivalent Européen, c est 98% des automobilistes potentiellement ouverts qui déclarent pouvoir sauter le pas. 8

9 Synthèse Les perceptions de l automobile Si la voiture reste avant tout un objet de commodité (pour 47% des Français) et notamment pour les possesseurs de véhicules d occasion (51%), elle est aussi un symbole fort de liberté et d autonomie (30%). Elle reste d ailleurs un objet qui fait rêver pour 36% pour des Français (40% chez les possesseurs de VN) plus 9 pts par rapport à Cependant, du fait des contraintes économiques fortes que subissent les Français, ce sont bien des critères très terreà-terre, en lien avec la maitrise du budget et des coûts de possession, qui sont les plus importants lors de l achat d une voiture : Prix et consommation en carburant, auxquels s ajoutent le kilométrage et l état général lors de l achat d un véhicule d occasion. Les nouveaux services de distribution Internet s impose comme un canal de choix pour vendre des véhicules d occasion (considéré par 65% des répondants) ainsi que pour rechercher de l information dans le cadre d un achat (52%). Plus d un tiers des possesseurs automobile seraient même prêts à passer le cap de l achat de véhicule en ligne: 45% des possesseurs de véhicules d occasion seraient prêts à acheter leur prochain véhicule d occasion en ligne 38% des possesseurs Pour ceux qui ne sont pas encore prêts à effectuer leur achat en ligne, les raisons principales sont le souhait de pouvoir voir la voiture avant de l acheter (52%) et le besoin d un contact direct avec le vendeur (23%) 9

10 Synthèse La mobilité de demain Si l achat d une voiture reste, pour une très large majorité (81%), une formule perçue comme plus avantageuse que la location longue durée, l attrait pour la LOA s est très nettement amélioré au cours des 2 dernières années. Elle est maintenant la formule préférée par 19% des Français. Le communication massive des constructeurs pour promouvoir ces formules et le ticket d entrée plus limité que pour un achat classique expliquent cette évolution. Le niveau de notoriété des «pratiques de mobilité alternatives» est aujourd hui très élevé : Plus de 90% pour le covoiturage, 78% pour la location avec option d achat et la location à la minute en libre-service (Autolib...) (en hausse de 4 pts. vs. 2013). Seul l Auto Partage, avec 66% de notoriété, a encore une marge de progression importante. Si l usage en reste relativement limité, on note cependant une nette progression sur l ensemble de ces pratiques qui traduit l ouverture croissante des Français envers ces solutions qui permettent de répondre à leurs besoins de mobilité pour un coût limité :25% d usage au moins occasionnel pour le covoiturage (+ 2 pts vs. 2013), 18% pour la location de véhicule (+ 4pts), 10% pour la LOA (+ 3 pts), 9% pour Autolib en région agglomération parisienne (+ 3 pts.) 3 / 4 des Français se sentent concernés par la pollution de l air et la moitié d entre eux (53%) ont adapté leur habitudes de déplacement pour la limiter : Adopter une conduite plus souple (53%) et limiter les déplacements en voiture (51%) au profit du vélo ou de la marche sont les efforts les plus répandus. Ces efforts fournis pour limiter la pollution sont très liés au «Territoire» : une limitation des déplacements (63%) et du kilométrage (49%) pour les habitants des zones moins denses, un recours plus fréquent aux transports en commun (63%), à la marche ou au vélo (52%) pour les habitants de l agglomération parisienne. Si l on demande aux Français de ce projeter dans un avenir où la possession individuelle d un véhicule thermique ne serait plus possible, les solutions de mobilités privilégiées pour le remplacer sont la-aussi très dépendantes de la zone géographique : En région parisienne, les transports en commun seraient l alternative la plus envisageable (citée par 47% des répondants) devant le vélo et la marche à pied (23%) En zone moins dense, du fait d un réseau de transports collectifs moins développé et de distance à couvrir plus longues, l achat d un «véhicule 0 émission», qui permet de maintenir une forme de possession individuelle, est l option la plus citée juste devant le vélo et la marche. En termes d actions pour limiter la pollution de l air, 42% des Français tiennent en premier lieu les entreprises comme 1 er responsables des actions à mettre en place pour éviter les pics de pollution et améliorer la qualité de l air (respect des règlementations sur les émissions polluantes, mise en place d horaires flexibles, télétravail ). Viennent ensuite ex-aequo, le Gouvernement (mise en place de politiques de réductions des émissions polluantes, d un système de circulation alternée ) et les Particuliers (utilisation des transports publics, diminution des déplacements etc ) cités par 29% des répondants. 10

11 Synthèse La voiture connectée Mise en avant par les constructeurs dans leurs communication depuis déjà quelques temps, la «voiture connectée» est un concept aujourd hui familier pour 48% des Français. Cependant les évocations qui lui sont spontanément associées son encore relativement floues et en général limitées à l idée de «connexion du véhicule à Internet». Quand on va plus loin dans l analyse, il apparait que la «voiture connectée» génère à la fois des espoirs et des craintes. Elle est en effet perçue comme un renchérissement du coût de l achat automobile (par 87% des répondants qui se déclarent familiers avec le concept) et comme un potentiel outil de surveillance (par 73% d entre eux). A l opposé, elle évoque aussi certains bénéfices potentiels pour le conducteur en termes d aide au pilotage (77%), de sécurité (64%) ou de confort (61%). Mais avec 50% des conducteurs qui la perçoivent comme un «gadget» (57% chez les possesseurs de VO), ses bénéfices méritent d être clarifiés et mieux expliqués afin d entrainer une adhésion plus large. Parmi les applications possibles de la «voiture connectée», ce sont les services connectés relatifs à la sécurité (localisation et immobilisation du véhicule en cas de vol, appel d urgence en cas d accident) et à l aide à la conduite (trafic en temps réel) qui suscitent la plus forte propension à payer chez les Français, avec environ un conducteur sur deux prêt à payer pour en bénéficier. Les services plus ludiques (multimédia, applications smartphone, commande du véhicule à distance) sont perçus comme intéressants par 54% des conducteurs mais seulement 18% d entre eux seraient prêt à payer pour pouvoir bénéficier de ces services, plus largement perçus comme des «gadgets». La notion du coût de ses technologies embarquées apparait donc comme centrale pour des automobilistes qui ne sont aujourd hui prêts à payer que pour les fonctionnalités qui leur apportent une réelle valeur ajoutée. Au final, le développement de ces technologies embarquées est perçu par une très large majorité des français (72%) comme une motivation pour se tourner vers des véhicules neufs, ou à défaut plus récents. C est moins le cas pour les possesseurs de VO (62%), pour qui les bénéfices de la voiture connectée sont moins clairs et les véhicules neufs, ou récents, pas forcement accessibles d un point de vue budgétaire. 11

12 3 Les perceptions de l automobile

13 La voiture reste avant tout un moyen de transport synonyme d indépendance et de liberté. 7% 7% 30% 47% l associent à une source de dépenses l associent à un plaisir des Français associent la voiture à un moyen de transport, une commodité l associent à la liberté, l autonomie dans les déplacements 51% chez les possesseurs VO 38% chez les femmes 47% chez les retraités 3% l associent à un confort 2% l associent à l expression de leur personnalité 2% 1% l associent à un facteur de pollution 14% dans les foyers non-motorisés l associent à un symbole de réussite sociale 1% l associent à une source de contraintes Question: A1 Pour vous, la voiture c est avant tout? Base: Total répondants (1003) 13

14 Après un regain en 2012, les notions de liberté et d autonomie sont en léger retrait cette année Un moyen de transport, une commodité % 46% 54% 51% La liberté, l autonomie dans les déplacements % 35% 31% 34% -5pts Une source de dépenses Un plaisir Un confort 2% 3% 3% 3% 2% 2% 7% 8% 6% 6% 7% 6% Question: A1 Pour vous, la voiture c est avant tout? Base: Total répondants (1003) 14

15 Avec plus d un tiers des Français qui perçoivent la voiture comme un objet qui fait toujours rêver, la hausse constaté en 2012 se confirme cette année 36% des Français considèrent la voiture comme un objet qui fait toujours rêver vs. 34% en 2013 vs. 27% en pts 64% des Français considèrent la voiture comme un objet qui se banalise 82% dans les foyers non-motorisés Question: A2 Diriez-vous qu aujourd hui la voiture est un objet qui se banalise ou qui fait toujours rêver? Base: Total répondants (1003) 15

16 Pour l achat d un véhicule, les critères les plus rationnels prévalent : la maitrise des coûts, prix et consommation en carburant auxquels s ajoutent pour les VO le kilométrage et l état général. Critère de choix pour l achat d un VN 74% Le prix Critère de choix pour l achat d un VO 80% Le prix 66% La consommation 77% dans les zones rurales 72% Le kilométrage 56% Le confort 67% L état général 55% La sécurité 40% chez les ans 59% La consommation 67% chez les ans 52% Type de moteur 54% Type de moteur 66% chez les ans 49% Type de véhicule 42% Type de véhicule 43% L esthétique (couleur, modèle, options ) 42% La sécurité 36% Le modèle 40% L entretien effectué 36% La marque 40% Le confort 34% Le cout de possession (entretien) 47% dans les zones rurales 34% Le cout de possession (entretien etc) Question: A3/4 Parmi les critères suivants, quels sont les plus importants pour vous lors de l achat d un véhicule neuf / d occasion? Base: Possesseurs VN (431)/ Possesseurs VO: (644) 16

17 4 L attachement aux marques Françaises

18 Pour la 1 ère fois depuis 2011, moins d un Français sur deux se déclare attaché aux marques françaises. 3 / 4 des Français privilégieraient une marque étrangère qui fabriquerait en France à une marque française fabriquant ses véhicules à l étranger Attachement aux marques français Préférence à l achat: marque française / étrangère Plutôt attaché 13% 33% 46% Très attaché 44% chez les possesseurs VO 54% chez les possesseurs VN 74% préféraient un véhicule de marque étrangère fabriqué en France vs. 78% en 2013 des Français se déclarent attachés aux marques françaises vs. 51% en 2013 vs. 52% en % préféraient un véhicule de marque française fabriqué à l étranger Question: B1 Diriez-vous que vous êtes attaché(e) à acheter une voiture de marque française? Base: Total répondants (1003) Question: B3 Dans le cadre de l achat d une nouvelle voiture, préféreriez-vous acheter Base: Total répondants (1003) 18

19 Le patriotisme économique est en baisse mais reste la première raison d attachement aux marques françaises devant la sécurité, en hausse cette année. Parmi les répondants attachés aux marques françaises 37% 58% y sont attachés par patriotisme économique (création d emploi en France, éviter les délocalisations...) par sécurité: c est plus rassurant que d acheter une marque moins connue +5pts -5pts 20% 14% -5pts parce que le style des voitures françaises plaît davantage le rapport qualité-prix est plus avantageux 11% par habitude (j achète toujours les modèles de la même marque) 5% les performances environnementales sont meilleures Question: B2 Pourquoi êtes-vous attaché à acheter une voiture de marque française? Base: (465) 19

20 Si 1 / 4 des français ne n ont pas d idée sur la question, le relativement bon niveau de connaissance des lieux de fabrication des véhicules se confirme en Il s améliore notamment pour la Peugeot 308 et reste très élevé pour la Yaris et surtout pour la Logan 2014 vs Fabriqué en France Fabriqué à l étranger Ne sait pas Renault Twingo Pays de fabrication: Slovénie Peugeot 308 Pays de fabrication: France 32% vs. 26% 40% vs. 43% des répondants pensent que la Renault Twingo est fabriquée EN FRANCE pensent que la Renault Twingo est fabriquée A L ETRANGER 51% chez les 55 ans et + 29% vs. 31% 47% vs. 39% 25% vs. 29% 28% vs. 32% Toyota Yaris Pays de fabrication: France 53% vs. 53% 28% vs. 24% 20% vs. 23% Dacia Logan Pays de fabrication: Roumanie 11% vs. 10% 70% vs. 67% 20% vs. 23% Question: B4 D après vous, dans quel pays sont fabriqués ces véhicules? Base: Total répondants (1003) 20

21 40% des français se déclareraient prêt à acheter une marque chinoise et seulement 20% rejettent formellement cette éventualité. Les plus de 55 ans sont les plus réticents à cette possibilité Ouverture à l achat d une voiture chinoise 40% (ST Oui) des Français se déclarent prêts à acheter une voiture de marque chinoise Ouverture (ST Oui) par âge 7% 33% 41% 20% % 44% 48% 38% 29% Oui, certainement Oui, probablement Non, probablement pas Non, certainement pas Question: B5 Seriez-vous prêt(e) à acheter une voiture de marque chinoise? Base: Total répondants (1003) 21

22 Pourtant, l arrivé des acteurs chinois sur le marché Français soulève un paradoxe : Si 76% perçoivent l achat de marques chinoises comme une menace pour l industrie européenne et 59% comme un risque, ce pourrait aussi représenter, d un point de vue plus individuel, le moyen d accéder à un bon rapport Qualité / prix (59%) et de faire une bonne affaire (51%). Représentations associées à l'achat d'un véhicule de marque chinoise % ST Tout à fait d'accord + Plutôt d'accord 76% le perçoivent comme une menace pour l industrie automobile européenne 59% le perçoivent comme une moyen d obtenir un bon rapport qualité/prix 59% le perçoivent comme un risque 51% le perçoivent comme faire une bonne affaire 50% le perçoivent comme un compromis Question: B6 Pour vous, acheter un véhicule de marque chinoise ce serait Base: Total répondants (1003) 22

23 En moyenne, pour les 40% d automobilistes ouverts à l achat d un véhicule de marque chinoise, un décalage de prix de 25% en faveur du modèle chinois serait suffisant pour déclencher leur achat. La quasi-totalité d entre eux franchirait le pas si le modèle chinois était proposé à moitié-prix 76% des Français s attendent à ce que les voitures de marques chinoises soient vendue moins cher Parmi les automobilistes prêts à acheter une voiture de marque chinoise 2% Une voiture de marque chinoise vendue 50% moins chère déciderait 98% des automobilistes à l achat 39% 36% 59% l achèteraient si elle était vendue 25% moins cher 23% 23% l achèteraient si elle était vendue 15% moins cher Moyen décalage nécessaire : 25% Question: B7 D après vous, par rapport à une voiture de marque européenne de gamme équivalente, une voiture de marque chinoise serait vendue : Base: Total répondants (1003) B8 A partir de quel décalage de prix seriez-vous prêt(e) à acheter une voiture de marque chinoise au lieu d une voiture de marque européenne de gamme équivalente? (288) 23

24 5 Voiture connectée

25 Une petite moitié des français a déjà entendu parler de la «voiture connectée». Les évocations spontanées associées au concept sont globalement assez floues et limitée à la connexion Internet. 52% 37% chez les possesseurs VO 52% chez les possesseurs VN 48% 48% des français ont déjà entendu parler de «voiture connectée» 53% parmi les PCS+ 54% chez les hommes 30% chez les femmes «Voiture connecté sur l internet» «Connexion internet, services, prestations» «Internet, trafic en temps réel, GPS» Question C1 Avez-vous déjà entendu parler de voiture connectée? Base: Total répondants (1003) C2 Que vous évoque le terme de voiture connectée? Base: (419)

26 La «voiture connectée», un concept à la foi générateur de craintes, comme le renchérissement du coût de l achat automobile (87%) ou la surveillance (73%), mais aussi prometteur en termes de bénéfices utilisateurs (aide au pilotage (77%), sécurité (64%), confort (61%), ) % ST Tout à fait d'accord + Plutôt d'accord 87% Un renchérissement du coût de l'achat automobile 73% 77% Une aide au pilotage Un moyen de surveillance et de contrôle des automobilistes par les autorités 64% Plus de sécurité 52% 50% 61% Un meilleur confort 72% parmi les % Une vraie valeur ajoutée au véhicule 75% parmi les % Un plus grand plaisir de conduite 67% parmi les Question: C3 Pour vous, la «voiture connectée», c est. Base: (419) Une source d'économie (assurance au km parcouru, conseils de conduite...) Un gadget, ce n'est pas pour moi «Big Brother» «Un système assez dangereux vu que nous sommes déjà surveillé de partout» «Une volonté farouche a connaitre tout les faits et gestes de la population» «Une voiture connectée avec son smartphone qui permet de trouver des places de parking» «Connectée en Bluetooth avec smartphone pour appels, sms, musique» «Voiture permettant de connecter mon téléphone portable et d'avoir toutes les fonctionnalités» 26

27 Les possesseurs de véhicules d occasion ont une perception globalement plus négative de la voiture connectée et sont plus nombreux à la percevoir comme un moyen de surveillance (80%) et comme un gadget (57%). En revanche ils sont sensibles aux économies qu elle pourrait leur permettre de réaliser. % ST Tout à fait d'accord + Plutôt d'accord Un renchérissement du coût de l'achat automobile Possesseurs VO 88% Possesseurs VN 86% Une aide au pilotage 73% 79% Un moyen de surveillance et de contrôle des automobilistes par les autorités 80% 63% Plus de sécurité 57% 69% Un meilleur confort 56% 66% Une vraie valeur ajoutée au véhicule 56% 62% Une source d'économie (assurance au km parcouru, conseils de conduite...) Un plus grand plaisir de conduite 49% 62% 51% 49% Un gadget, ce n'est pas pour moi Question: C3 Pour vous, la «voiture connectée», c est. Base: (419) 57% 48% 27

28 Prêt d un Français sur deux serait prêt à payer pour des services connectés relatifs à la sécurité (vol, accident) et à la conduite. Les services plus ludiques (multimédia, applications, commande du véhicule à distance) sont plus perçus comme plus «gadgets». Je n'achèterais pas un véhicule qui n'en soit pas équipé Il M'INTERESSE, je serais PRET A PAYER PLUS Il M INTERSSE mais je ne serais PAS PRET A PAYER PLUS Ne me PARAIT PAS UTILE Localisation du véhicule et immobilisation en cas de vol 15% 34% 46% 6% Appel automatique des secours en cas d'accident 15% 31% 47% 8% GPS intégré avec calcul des itinéraires en fonction du trafic en temps réel 16% 29% 47% 8% Régulateur de vitesse 22% 22% 44% 12% Système d'indication des «zones a risques» (travaux, radars,...) 12% 25% 53% 10% Système de stationnement automatise «auto-park» 8% 24% 43% 25% Connexion Bluetooth 13% 18% 42% 26% Alerte de franchissement involontaire des lignes 9% 21% 50% 19% Conduite autonome (mode de conduite automatique) 6% 22% 39% 33% Identification des places de parking disponibles a proximité 6% 20% 53% 21% Commande du véhicule depuis son téléphone 4% 14% 37% 45% Accès aux applications de mon smartphone depuis l'ordinateur de bord Centre de divertissement embarque (films et jeuxvidéos pour les passagers) 6% 13% 4% 12% 36% 38% 43% 49% Question: C4 Que diriez-vous de ce service/cet équipement? Total répondants (1003)

29 Le développement des technologiques connectées dans les véhicules est perçu par une très large majorité des français (72%) comme une motivation pour se tourner vers des véhicules neufs, ou à défaut plus récents. C est moins le cas pour les possesseurs de VO (62%), pour qui les bénéfices de la voiture connectée sont moins clairs. Les équipements technologiques comme incitation à acheter des véhicules récents? Pas du tout Plutôt pas Plutôt Tout à fait 9% 19% 49% 23% 62% chez les possesseurs VO 83% chez les possesseurs VN 72% des Français déclarent que la possibilité de disposer de nouveaux services liés à la connectivité les inciterait à acheter un véhicule neuf ou récent 80% chez les parisiens 62% chez les propriétaires des véhicules d occasion Question: C5 Si vous deviez acheter prochainement un véhicule, la possibilité de disposer de tels services vous inciterait-elle à choisir un véhicule neuf ou récent (- de 2 ans) plutôt qu un véhicule d occasion plus ancien? Base: Total répondants (1003) 29

30 L évolution rapide des technologies embarquées dans les véhicules crée un réel décalage entre la durée de vie du véhicule neuf, estimée à 12 ans en moyenne, et son obsolescence technologique, estimée elle autour des 5 ans. 12 ans de durée de vie pour un véhicule neuf 13 ans pour les possesseurs VO 10 ans pour les possesseurs VN 5 ans avant que ce véhicule soit jugé comme technologiquement dépassé Question: C6 Selon vous, quelle est la durée de vie d un véhicule neuf? Base: Total répondants(1003) C7 En combien de temps estimez-vous qu un véhicule neuf devient technologiquement dépassé en termes d équipements Base: Total répondants(1003) 30

31 6 La mobilité de demain/ Les nouvelles attitudes de consommation

32 Si l achat d une voiture reste, pour une très large majorité, la formule perçue comme étant la plus avantageuse, la perception de location longue durée s est très nettement améliorer au cours des 2 dernières années. Elle est maintenant la formule préférée par 19% des Français. 81% des Français pensent que l achat d une voiture est la meilleure formule 19% des Français pensent que la location longue durée d une voiture est la meilleure formule Vs. 14% en 2013 Vs. 11% en 2012 Question: D1 Pour vous personnellement, quelle est la meilleure formule? Base: Total répondants (1003) 32

33 Si la connaissance des formules alternatives à la possession individuelle des véhicules plafonne, hormis pour Autolib, leur taux d usage est en nette augmentation cette année. Connaissent les différentes formules: Utilisent les différentes formules: % ST Oui, précisément + Oui, partiellement % ST Souvent + De temps en temps Covoiturage % 96% Parmi eux % 23% Location de véhicule % 94% Parmi eux Base 2014: % 14% +4pts Location avec option d achat (LOA) Autolib Auto-partage % 67% 78% 77% 78% 74% +4pts Parmi eux Parmi eux Parmi eux Base 2014: % Base 2014: 659 Question: D2 Savez-vous en quoi consiste chacune des pratiques suivantes? Base: Total répondants (1003) Question: D3 Et avez-vous recours à ces différentes formules? Base: Connaissent précisément ou partiellement les différentes formules 7% Base 2014: 784 6% 3% Base 2014: 781 7% 4% +3pts +3pts +3pts 33

34 42% des Français tiennent en premier lieu les entreprises comme 1 er responsables des actions à mettre en place pour éviter les pics de pollution et améliorer la qualité de l air, nettement devant le Gouvernement et les Particuliers Selon vous, les actions à mettre en place pour éviter les pics de pollution et améliorer la qualité de l air relèvent, en premier lieu, de la responsabilité du Gouvernement (mise en place de politiques de réductions des émissions polluantes, d un système de circulation alternée ) 33% en agglomération parisienne 29% 29% 42% des Particuliers (utilisation des transports publics, diminution des déplacements etc ) des Entreprises (respect des règlementations sur les émissions polluantes, mise en place d horaires flexibles, télétravail ) 44% en zone rurale Question: D4 Selon vous, les actions à mettre en place pour éviter les pics de pollution et améliorer la qualité de l air relèvent, en premier lieu, de la responsabilité. Base: Total répondants (1003) 34

35 3 / 4 des Français se sentent concernés par la pollution de l air et la moitié d entre eux ont adapté leur habitudes de déplacement pour la limiter. Adopter une conduite plus souple et limiter les déplacements en voiture au profit du vélo ou de la marche sont les efforts les plus répandus. 76% des français sont personnellement concernés par les problèmes de pollution de l air 53% ont adopté une conduite plus souple mais seulement 53% ont modifié leurs habitudes de déplacement en voiture dans le but de limiter la pollution Parmi eux 38% 51% 49% ont limité le nombre de déplacements marchent davantage et / ou pris davantage le vélo ont fait moins de kilomètres ont davantage pris les transports en 33% commun 53% parmi les jeunes (18-24) ont eu recours à des pratiques automobiles 19% alternatives (co-voiturage, auto-partage...) 45% en zone rurale 37% parmi les jeunes (18-24) Question: D5 Dans quelle mesure vous sentez-vous personnellement concerné(e) par les problèmes de pollution de l air? Base: Total répondants (1003) D6 Au cours des 12 derniers mois, avez-vous modifié vos habitudes de déplacement en voiture dans le but de limiter la pollution? Base: (701) D7 Plus précisément, comment avez-vous modifié vos habitudes de déplacements en voiture? Base: (369) 35

36 Les efforts fournis pour limiter la pollution sont très liés au territoire : une limitation des déplacements et du kilométrage pour les habitants des zones moins denses, un recours aux transports en commun, à la marche ou au vélo pour les habitants de l agglomération parisienne. Personnellement concernés par les problèmes de pollution de l air Ont modifié leurs habitudes de déplacement en voiture dans le but de limiter la pollution Moins de habitants Agglomération Parisienne 73% 78% 49% 52% Parmi eux ont adopté une conduite plus souple 53% 41% ont limité le nombre de déplacements 63% 39% marchent davantage et / ou pris davantage le vélo 41% 52% ont fait moins de kilomètres 49% 30% ont davantage pris les transports en commun 17% 63% ont eu recours à des pratiques automobiles alternatives (co-voiturage, auto-partage...) 22% 17% 36

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014

L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS. Juin 2014 L OBSERVATOIRE LCL EN VILLE - RÉALISÉ PAR BVA L ÉCONOMIE DU PARTAGE, ZOOM SUR LES JEUNES URBAINS Juin 2014 Contacts BVA : Céline BRACQ Directrice BVA Opinion Lilas BRISAC Chargée d études 01 71 16 88 00

Plus en détail

Les Français et le handicap visuel

Les Français et le handicap visuel Janvier 015 Enquête TNS Sofres pour la Fédération des Aveugles de France Rapport de résultats 48UA53 Rappel méthodologique Echantillon Enquête réalisée par téléphone auprès d un échantillon de 1005 personnes

Plus en détail

FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour

FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com. pour FM N 19011 Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les Français et la géolocalisation Résultats détaillés Novembre 2010 Sommaire Pages - 1 - La méthodologie...

Plus en détail

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange

smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange smart mobility : gestion de la flotte automobile chez Orange dossier de presse septembre 2013 Sylvie Duho Mylène Blin 01 44 44 93 93 service.presse@orange.com 1 la flotte automobile d Orange en chiffres

Plus en détail

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010

Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Observatoire des Moyens de Communication (OMC) Rapport de résultats - Vague 1 Mars 2010 Sommaire 1. Présentation de l'étude p. 3 2. Résultats détaillés p. 6 3. Le contexte : attitudes envers les marques

Plus en détail

Panorama 2004 du véhicule d entreprise et de la mobilité automobile professionnelle

Panorama 2004 du véhicule d entreprise et de la mobilité automobile professionnelle Avec la collaboration de vous présente Panorama 2004 du véhicule d entreprise et de la mobilité automobile professionnelle 25 mars 2004 1 Contexte 2ème vague du baromètre Observatoire du Véhicule d'entreprise/tns

Plus en détail

Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2

Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2 Baromètre: les Français et la confiance numérique Vague 2 Juin 2014 Contact - BVA Opinion Erwan LESTROHAN, directeur d études erwan.lestrohan@bva.fr - 01 71 16 90 9 Victor CHAPUIS, chargé d études Victor.chapuis@bva.fr

Plus en détail

L autopartage en trace directe : quelle alternative à la voiture particulière?

L autopartage en trace directe : quelle alternative à la voiture particulière? L autopartage en trace directe : quelle alternative à la particulière? Résultats de la première enquête sur l impact d un service d autopartage en trace directe (le cas d Autolib ) Cette étude réalisée

Plus en détail

Baromètre du paiement électronique Vague 2

Baromètre du paiement électronique Vague 2 pour Baromètre du paiement électronique Vague 2 Frédéric Micheau Directeur adjoint Département Opinion et Stratégies d entreprise frederic.micheau@ifop.com Janvier 2012 Laurent Houitte Directeur Marketing

Plus en détail

Observatoire de l Auto-Entrepreneur

Observatoire de l Auto-Entrepreneur Observatoire de l Auto-Entrepreneur Avec la participation de : Vague 8 - Juin 2012 Contexte Plus de 3 ans après le lancement du régime de l Auto-Entrepreneur, plus d un million d autoentreprises ont été

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina vague 14. La ville connectée. Sondage de l institut CSA

Observatoire Orange Terrafemina vague 14. La ville connectée. Sondage de l institut CSA Observatoire Orange Terrafemina vague 14 La ville connectée Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 14 ème vague d un baromètre portant

Plus en détail

Etude AFMM 2011. Document réservé à l AFMM et à ses partenaires 18 janvier 2011

Etude AFMM 2011. Document réservé à l AFMM et à ses partenaires 18 janvier 2011 Etude AFMM 2011 Document réservé à l AFMM et à ses partenaires 18 janvier 2011 Remarque liminaire : l étude clients AFMM 2011 Pour la 2 ème année consécutive, l AFMM a choisi Médiamétrie pour réaliser

Plus en détail

Le baromètre BforBank - Vague 5 - Présentation globale des résultats Thème abordé : L automobile

Le baromètre BforBank - Vague 5 - Présentation globale des résultats Thème abordé : L automobile Le baromètre BforBank - Vague 5 - Présentation globale des résultats Thème abordé : L automobile Présentation du 22 juin 2011 N Projet : BJ7418 A : BforBank & L Express De : OpinionWay OpinionWay, 06/07/2011

Plus en détail

Les internautes et les comparateurs de prix

Les internautes et les comparateurs de prix FM N 19410 Contact L Atelier : Sandra Edouard Baraud Tél : 01 43 16 90 22 sandra.edouardbaraud@atelier.net, Contact Ifop : Frédéric Micheau Tél : 01 45 84 14 44 frederic.micheau@ifop.com pour Les internautes

Plus en détail

AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010

AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010 AMUNDI Les Jeunes actifs et la retraite - Vague 3-2010 Résultats de l étude TNS Sofres / Présentation Frédéric Chassagne 7 juin 2010 FICHE TECHNIQUE Étude barométrique réalisée pour AMUNDI Échantillon

Plus en détail

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital?

Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Observatoire Orange Terrafemina vague 15 Banques nouvelle génération : les Français sont-ils prêts pour le tout digital? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour

Plus en détail

LE DOSSIER PHARMACEUTIQUE

LE DOSSIER PHARMACEUTIQUE LE DOSSIER PHARMACEUTIQUE Septembre 2011 Arnaud ZEGIERMAN Amandine MESSINA www.institut-viavoice.com Viavoice Tel : +33(0)1 40 54 13 71 Mieux comprendre l opinion pour agir 9 rue Huysmans 75006 Paris +33

Plus en détail

Observatoire des loisirs des Français

Observatoire des loisirs des Français Observatoire des loisirs des Français 8 e édition Rapport d étude TNS 2014 Sommaire 1 Présentation de l étude 3 2 Principaux enseignements 5 3 Résultats 8 TNS 2014 2 1 Présentation de l étude TNS 2014

Plus en détail

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études

LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011. BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études LES FRANÇAIS, LEUR BANQUE ET LEUR MOBILE Novembre 2011 BVA Opinion 01 71 16 88 34 Céline BRACQ Directrice adjointe Pierre ALBERT Chargé d études Méthodologie Recueil Enquête réalisée par l Institut BVA

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay

Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Baromètre des courtiers de proximité APRIL/OpinionWay Edition 2012 Toute publication, même partielle de cette étude, est soumise à autorisation de la part d APRIL Courtage Contactez Nathalie RAVET nravet@april.fr

Plus en détail

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance

Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Regards de Français sur les objets connectés dans le domaine de l assurance Sondage Ifop pour AILANCY 4 juin 2015 N 113049 Contacts Ifop : Frédéric Dabi - Directeur Général Adjoint Alexandre Bourgine Chargé

Plus en détail

Baromètre Union des Maisons Françaises

Baromètre Union des Maisons Françaises Baromètre Union des Maisons Françaises Juillet 2010 vague 8 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris Cedex 02 Tél. : (33) 01 44 94 40 00 Fax : (33) 01 44 94 40 01 www.csa.eu SA au capital de 1 571 600 Siren

Plus en détail

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique

Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Pour la Les Français, les Maires et les dirigeants de PME/PMI et le nouveau paysage énergétique Baromètre - Vague 5 - Janvier 2008 Sommaire Note méthodologique Les résultats de l étude Les Français, les

Plus en détail

Les Français et la banque en ligne

Les Français et la banque en ligne Les Français et la banque en ligne Rapport d étude réalisé pour monabanq. Décembre 2010 CREDOC / 17 mai 2011 1 Synthèse 1 Internet a modifié la relation des Français avec leurs banques en s imposant comme

Plus en détail

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures

L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures L image de la presse professionnelle auprès des actifs de catégories moyennes et supérieures Sondage Ifop pour la Fédération nationale de la presse spécialisée Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume

Plus en détail

Baromètre de l innovation Janvier 2015

Baromètre de l innovation Janvier 2015 Baromètre de l innovation Janvier 2015 Les pratiques culturelles des français et leurs usage s numériques Un baromètre BVA Syntec numérique Sondage réalisé par pour le Méthodologie Recueil Enquête réalisée

Plus en détail

Observatoire des loisirs des Français

Observatoire des loisirs des Français Observatoire des loisirs des Français 8 e édition avril 2015 Rapport d étude Les loisirs, créateurs de lien social TNS 2015 Sommaire 1 Présentation de l étude 3 2 Principaux enseignements 5 3 Résultats

Plus en détail

Les Français et les soins palliatifs. Janvier 2011

Les Français et les soins palliatifs. Janvier 2011 Les Français et les soins palliatifs Janvier 2011 A Méthodologie page 2 Méthodologie Étude réalisée auprès d un échantillon de 1015 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 et plus.

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport

Les Français et le courrier publicitaire. Rapport Les Français et le courrier publicitaire Rapport Sommaire 1. Présentation de l'étude 2. Principaux enseignements 3. Résultats détaillés 4. Les habitudes en termes de courrier 5. Appréciation des différents

Plus en détail

2004 2014 : un risque a chassé l autre

2004 2014 : un risque a chassé l autre 2004 2014 : un risque a chassé l autre En 10 ans, le profil des conducteurs français a évolué, leur rapport à la conduite aussi. Pour autant le poids des bons et mauvais conducteurs est resté stable, de

Plus en détail

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014

Les Français et l économie Les journées de l économie 2014. Patrick Haas 13 novembre 2014 Les Français et l économie Les journées de l économie 2014 Patrick Haas 13 novembre 2014 Rappel de la méthodologie Échantillon Mode de recueil Dates de terrain 959 individus âgés de 18 ans et plus Interviews

Plus en détail

Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui?

Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui? pour Baromètre Allopass Le micro-paiement : quelle réalité aujourd hui? Eric Giordano, Directeur Général Pôle Paiement Hi-media Yves-Marie Cann, Directeur d Etudes Ifop 22 octobre 2009 Section 1 : La méthodologie

Plus en détail

"Étude TOPÉO" Le Concept de la voiture low cost en France => Cas concret : la NANO de TATA

Étude TOPÉO Le Concept de la voiture low cost en France => Cas concret : la NANO de TATA "Étude TOPÉO" Le Concept de la voiture low cost en France => Cas concret : la NANO de TATA Étude en Ligne, réalisée par CEGMA TOPO, du 0 au 06 avril 009 Auprès de 360 individus : titulaires du permis de

Plus en détail

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE

NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE NOTORIETE DE L ECONOMIE SOCIALE SOLIDAIRE ET ATTENTES DE LA JEUNESSE - Note de synthèse de l'institut CSA - N 1100760 Juin 2011 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 Tél. (33) 01 44 94 59 11

Plus en détail

pour Les Français et la géolocalisation

pour Les Français et la géolocalisation pour Les Français et la géolocalisation Novembre 2010 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A Les outils de géolocalisation B L utilisation de la géolocalisation 1 Note méthodologique

Plus en détail

Complémentaire Santé. Assurance Santé, Prévoyance, Retraite : risques perçus, risques assurés

Complémentaire Santé. Assurance Santé, Prévoyance, Retraite : risques perçus, risques assurés Complémentaire Santé 9 Français sur 10 estiment être bien couverts alors même qu ils ne connaissent pas exactement les frais de santé restant réellement à leur charge 9 Français sur 10 déclarent être couverts

Plus en détail

SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE

SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE SMARTPHONES ET VIE PRIVÉE Résultats de l enquête réalisée par internet en novembre 2011 auprès de 2 315 individus âgés de 15 ans et plus, en conformité avec la loi n 78-17 relative à l'informatique, aux

Plus en détail

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite

CECOP. Centre d études et de connaissances sur l opinion publique. Les Français, leur épargne et leur retraite CECOP Centre d études et de connaissances sur l opinion publique Les Français, leur épargne et leur retraite FD/EP N 113015 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Esteban Pratviel Département Opinion et Stratégies

Plus en détail

Image de la carte bancaire auprès des porteurs - France

Image de la carte bancaire auprès des porteurs - France Image de la carte bancaire auprès des porteurs - France Rapport d étude 7 novembre 2005 Contacts TNS SOFRES : Florence de MARIEN 01.40.92.45.59 Benjamine DUROUCHOUX 01.40.92.45.14 BDX R_42GV07_01 Département

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Sixième édition 1 er trimestre 2013 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Centre d Analyse Stratégique

Centre d Analyse Stratégique Centre d Analyse Stratégique Choix d une complémentaire santé Le regard des Assurés et des Entreprises 7 juillet 2009 Centre d Analyse Stratégique Tristan KLEIN Perrine FREHAUT Contacts TNS Sofres Emmanuel

Plus en détail

Les Français et la confiance

Les Français et la confiance pour Les Français et la confiance Septembre 2011 Note méthodologique Etude réalisée pour : Cityzencar Echantillon : Echantillon de 1009 personnes, représentatif de la population française âgée de 18 ans

Plus en détail

Observatoire Orange Terrafemina

Observatoire Orange Terrafemina Observatoire Orange Terrafemina Vague 7 M-Commerce : Quand le mobile réinvente le shopping n 1100905 Juillet 2011 Etude réalisée conformément à la norme internationale ISO 20252 2, rue de Choiseul CS 70215

Plus en détail

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players»

Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Les Français et leur relation aux enseignes traditionnelles et aux «pure players» Janvier 2013 1 1 La méthodologie 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Bonial Echantillon : Echantillon de 1007 personnes,

Plus en détail

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013

Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire. Septembre 2013 Les attentes des Français pour l avenir du secteur bancaire Septembre 2013 1 Note méthodologique Etude réalisée pour : Wincor Nixdorf Echantillon : Echantillon de 1001 personnes, représentatif de la population

Plus en détail

Quelles perspectives pour le e-commerce en 2014? Conférence de Presse du 30/01/2014

Quelles perspectives pour le e-commerce en 2014? Conférence de Presse du 30/01/2014 Quelles perspectives pour le e-commerce en 2014? Conférence de Presse du 30/01/2014 Quelles perspectives d achat on line en 2014? Quel usage du Smartphone dans ces achats? Quelles nouvelles tendances de

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMERIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Première édition - 4 e trimestre 2011 Un nouvel outil : Initié par la chaire Économie numérique de

Plus en détail

Tablette tactile : la nouvelle nounou?

Tablette tactile : la nouvelle nounou? Observatoire Orange - Terrafemina Tablette tactile : la nouvelle nounou? Sondage de l institut CSA Fiche technique du sondage L institut CSA a réalisé pour Orange et Terrafemina la 13 ème vague d un baromètre

Plus en détail

Enquête globale transport

Enquête globale transport Enquête globale transport N 15 Janvier 2013 La mobilité en Île-de-France Modes La voiture L EGT 2010 marque une rupture de tendance importante par rapport aux enquêtes précédentes, en ce qui concerne les

Plus en détail

Web-to-Store 12 septembre 2013

Web-to-Store 12 septembre 2013 Contacts BVA Marie Laurence GUENA marie-laurence.guena@bva.fr +33 1 71 16 89 70 CONTEXTE ET METHODOLOGIE Objectifs Le concept s inscrit comme une tendance forte des 10 prochaines années, mais reste à définir.

Plus en détail

«LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange. Février 2014

«LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange. Février 2014 «LES FRANÇAIS & LA PROTECTION DES DONNÉES PERSONNELLES» Etude de l Institut CSA pour Orange Février 2014 La fiche technique du sondage Echantillon de 1002 individus âgés de 18 ans et plus représentatif

Plus en détail

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4

Sommaire. - 1 - La méthodologie... 1. - 2 - Les résultats de l'étude... 4 FM N 111528 Contact Ifop : Frédéric Micheau Département Opinion et Stratégies d'entreprise frederic.micheau@ifop.com 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

Les Français et l assurance santé

Les Français et l assurance santé Mai 2013 Contacts : 01 45 84 14 44 Jérôme Fourquet Magalie Gérard prénom.nom@ifop.com Les Français et l assurance santé pour Note méthodologique Etude réalisée pour : Groupama Assurances Echantillon :

Plus en détail

IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile

IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile IAB France Études fil rouge Vague 2 Internet et la téléphonie mobile Rapport d étude quantitative De : Nicolas SAINTAGNE / Azyadée BAKA A : IAB FRANCE Contexte & Objectifs Contexte & Objectifs Fort d une

Plus en détail

Baromètre Gemalto - TNS Sofres. Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique

Baromètre Gemalto - TNS Sofres. Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique Baromètre Gemalto - TNS Sofres Les Français et les Américains exigent une amélioration de la sécurité et de la flexibilité du monde numérique Amsterdam, 12 mars 2008 Gemalto (Euronext NL0000400653 GTO),

Plus en détail

Baromètre santé 360 La santé connectée Janvier 2015

Baromètre santé 360 La santé connectée Janvier 2015 Baromètre santé 360 La santé connectée Janvier 2015 Sondage réalisé par pour et publié en partenariat avec et avec le concours scientifique de la Publié le 19 janvier 2015 Levée d embargo le 19 janvier

Plus en détail

Les Français et le chauffage. Résultats de l étude menée

Les Français et le chauffage. Résultats de l étude menée Les Français et le chauffage Résultats de l étude menée par IPSOS pour Via sèva Méthodologie et échantillon METHODOLOGIE : Cette étude a été réalisée en adhoc online, auprès d un échantillon issu de l

Plus en détail

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE

BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE BAROMÈTRE DE L ÉCONOMIE NUMÉRIQUE Chaire Économie numérique de Paris-Dauphine Réalisé par Médiamétrie Cinquième édition 4 e trimestre 2012 Un outil : Initié par la chaire Économie numérique de l Université

Plus en détail

Le banquier idéal des Français et des Américains

Le banquier idéal des Français et des Américains pour Le banquier idéal des Français et des Américains Février 2011 1 La méthodologie 2 2 Note méthodologique Etude réalisée pour : Groupama Banque Echantillons : France : Echantillon de 1000 personnes,

Plus en détail

Les Français et la liberté de la presse. Ifop pour Metronews et Reporters sans frontières

Les Français et la liberté de la presse. Ifop pour Metronews et Reporters sans frontières Les Français et la liberté de la presse FD/GM N 113153 Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Guillaume Marchal Département Opinion et Stratégies d'entreprise TEL : 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com JUIN 2015

Plus en détail

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance

Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance Septembre 2013 Contact: Frédéric Dabi 01 45 84 14 44 Frederic.dabi@ifop.com Les micro-entrepreneurs, les travailleurs non-salariés, la crise et l assurance pour Note méthodologique Etude réalisée pour:

Plus en détail

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE

LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Centre de Recherche pour l Etude et l Observation des Conditions de Vie LES FRANÇAIS ET LA COMPLEMENTAIRE SANTE Anne LOONES Marie-Odile SIMON Août 2004 Département «Evaluation des Politiques Sociales»

Plus en détail

Le rendez-vous de l innovation La Fintech Juillet 2015

Le rendez-vous de l innovation La Fintech Juillet 2015 Le rendez-vous de l innovation La Fintech Juillet 2015 Sondage réalisé par pour le publié et diffusé par et Publié le 9 juillet 2015 Méthodologie Recueil Enquête réalisée auprès d un échantillon de Français

Plus en détail

Les Français et l assurance

Les Français et l assurance pour Les Français et l assurance résultats détaillés Contact : service presse de Carrefour 01 57 32 89 99 groupe@presse-carrefour.com Note Méthodologique Etude réalisée pour : Carrefour Assurances Echantillon

Plus en détail

Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris

Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris Les salariés et les Jeux Olympiques de 2024 à Paris Sondage Ifop pour la FFSE Contacts Ifop : Frédéric Dabi / Anne-Sophie Vautrey Département Opinion et Stratégies d Entreprise 01 45 84 14 44 prenom.nom@ifop.com

Plus en détail

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Mars 2012.

La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les salariés. Résultats d étude. Mars 2012. La perception de la complémentaire santé d entreprise par les dirigeants et les Résultats d étude Mars 01 INSIGN / April Rappel méthodologique Echantillon Volets Echantillon de 00 dirigeants d entreprises

Plus en détail

Les Français et les moyens de paiement. Mai 2015. Présentation synthétique

Les Français et les moyens de paiement. Mai 2015. Présentation synthétique MINISTERE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS MINISTERE DE L ÉCONOMIE, DE L INDUSTRIE ET DU NUMÉRIQUE Les Français et les moyens de paiement Etude de l Institut CSA pour le Ministère des Finances et des

Plus en détail

Les Français et l assurance Prévoyance

Les Français et l assurance Prévoyance Les Français et l assurance Prévoyance Protection financière de leurs proches en cas de coup dur : les Français sont préoccupés mais ne passent pas à l acte Méthodologie Échantillon 959 individus âgés

Plus en détail

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise

FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise FM/BS N 110157 Contact Ifop: Frédéric Micheau / Bénédicte Simon Département Opinion et Stratégies d'entreprise 35 rue de la gare 75019 Paris Tél : 01 45 84 14 44 Fax : 01 45 85 59 39 pour Les Français

Plus en détail

Les Français et le pouvoir d achat

Les Français et le pouvoir d achat Contacts CSA Pôle Opinion Corporate : Jérôme Sainte-Marie, Directeur général adjoint Yves-Marie Cann, Directeur d études Les Français et le pouvoir d achat Sondage CSA pour Cofidis Septembre 2012 Sommaire

Plus en détail

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE

PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE PRATIQUES ET USAGES DU NUMÉRIQUE DANS LES PME ET TPE ETUDE RHÔNE Septembre 2015 CCI LYON - DIRECTION DÉVELOPPEMENT INDUSTRIEL ET TERRITORIAL Page 1 I CCI DDIT Page 2 I CCI DDIT ommaire Avant-propos page

Plus en détail

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview)

Echantillon interrogé en ligne sur système CAWI (Computer Assistance for Web Interview) Les idées reçues sur la sécurité informatique Contact : OpinionWay 15 place de la République 75003 Paris http://www.opinion-way.com Juillet 2014 1 Méthodologie Méthodologie Echantillon de représentatif

Plus en détail

Se connecter à sa banque à l'heure du digital

Se connecter à sa banque à l'heure du digital Se connecter à sa banque à l'heure du digital 26 février 2013 Café ING Direct Opéra 2 études ING Direct TNS Sofres La population française Notre cœur de cible Échantillon national représentatif des gestionnaires

Plus en détail

L utilisation d Internet par les femmes. Juin 2009

L utilisation d Internet par les femmes. Juin 2009 L utilisation d Internet par les femmes Juin 2009 Sommaire 1 - La méthodologie 2 - Les résultats de l'étude A- Les usages d Internet B- Les achats sur Internet Note méthodologique Etude réalisée par l'ifop

Plus en détail

Crédit à la consommation, un bon outil pour la rentrée?

Crédit à la consommation, un bon outil pour la rentrée? Crédit à la consommation, un bon outil pour la rentrée? Contexte Empruntis intervient sur le crédit depuis 15 ans 370 000 ménages nous sollicitent chaque année pour leur besoin en crédit à la consommation

Plus en détail

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises

Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Préoccupations, attentes et prévoyance des travailleurs non salariés et des dirigeants de très petites entreprises Institut CSA pour Metlife Novembre 2014 Sommaire Fiche technique 3 Profil de l échantillon

Plus en détail

EURONEXT.LIFFE. Options et Futures : usage et attitudes des investisseurs individuels. Principaux résultats. Département Finance EURONEXT.

EURONEXT.LIFFE. Options et Futures : usage et attitudes des investisseurs individuels. Principaux résultats. Département Finance EURONEXT. EURONEXT.LIFFE Options et Futures : usage et attitudes des investisseurs individuels Principaux résultats EURONEXT.LIFFE Contacts TNS Sofres Département Finance Frédéric CHASSAGNE / Gaspard VERDIER / Véronique

Plus en détail

Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs

Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs Du clic à la possession : Observatoire des attentes des e-consommateurs Etude Ifop / Get it lab - Mars 2014 Delphine Mallet Directrice Générale Fabien Esnoult Co-Fondateur info@getitlab.com Mike Hadjadj

Plus en détail

L image du statut d auto-entrepreneur Principaux résultats du sondage. Sondage TNS Sofres pour la Fondapol Juin 2010

L image du statut d auto-entrepreneur Principaux résultats du sondage. Sondage TNS Sofres pour la Fondapol Juin 2010 L image du statut d auto-entrepreneur Principaux résultats du sondage Sondage TNS Sofres pour la Fondapol Juin 2010 Sommaire p. 4 L'image du statut d'autoentrepreneur Présenta)on des résultats - Juin 2010

Plus en détail

Les internautes français et la confiance numérique. Lundi 7 avril 2014

Les internautes français et la confiance numérique. Lundi 7 avril 2014 Les internautes français et la confiance numérique Lundi 7 avril 2014 Méthodologie Echantillon Mode de recueil Dates de terrain 1007 individus âgés de 15 ans et plus. La représentativité de l échantillon

Plus en détail

Les Français ais et l assurance l

Les Français ais et l assurance l Mai 2013 Contacts: 01 45 84 14 44 Jérôme Fourquet Magalie Gérard prénom.nom@ifop.com Les Français ais et l assurance l santé pour Note méthodologique Etude réalisée pour : Groupama Assurances Echantillon

Plus en détail

Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes

Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes Recensement des flottes de véhicules à motorisation alternative en Rhône-Alpes Estimation du potentiel de développement SYNTHÈSE DES RÉSULTATS 2014 avec le soutien de Enquête 2014 Pour la seconde fois

Plus en détail

Etude Harris Interactive pour la Chambre Nationale des Services d Ambulances (CNSA)

Etude Harris Interactive pour la Chambre Nationale des Services d Ambulances (CNSA) Note détaillée L image des ambulanciers Etude Harris Interactive pour la Chambre Nationale des Services d Ambulances (CNSA) Enquête réalisée en ligne du 17 au 19 septembre 2013. Echantillon de 985 personnes

Plus en détail

7 ASTUCES POUR L ACHAT DE VOTRE FUTURE VOITURE. Présenté par Transpoco

7 ASTUCES POUR L ACHAT DE VOTRE FUTURE VOITURE. Présenté par Transpoco 7 ASTUCES POUR L ACHAT DE VOTRE FUTURE VOITURE Présenté par Transpoco Après un énième passage chez le garagiste en moins de deux mois, vous avez décidez qu il était temps de vous séparer de votre vieille

Plus en détail

Des changements dans les habitudes mais des investissements coûteux

Des changements dans les habitudes mais des investissements coûteux n o 11 - décembre 2010 RÉUNION Pratiques environnementales Des changements dans les habitudes mais des investissements coûteux Des pratiques emblématiques liées à l environnement comme le tri des déchets,

Plus en détail

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE

OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE OBSERVATOIRE UFF / IFOP DE LA CLIENTÈLE PATRIMONIALE Edition 2013 Perception du risque et comportement d investissement (point 5) 16 octobre 2013 Pourquoi un Observatoire UFF/IFOP de la clientèle patrimoniale?

Plus en détail

La perception des porteurs de carte sur les nouveaux dispositifs d authentification lors des paiements en ligne

La perception des porteurs de carte sur les nouveaux dispositifs d authentification lors des paiements en ligne La perception des porteurs de carte sur les nouveaux dispositifs d authentification lors des paiements en ligne Harris Interactive 03/2011 1 Méthodologie d enquête Enquête réalisée en ligne du 15 au 25

Plus en détail

Baromètre des courtiers de proximité

Baromètre des courtiers de proximité Edition 2013 Baromètre des courtiers de proximité Une profession qui ressent la crise mais fait preuve d adaptabilité courtiers restent optimistes malgré la crise Diriez-vous que la profession de courtier

Plus en détail

LES e-donateurs en france

LES e-donateurs en france LES e-donateurs en france Baromètre 2014 4 e édition Étude réalisée par et 1. BENCHMARK Présence digitale de 103 associations françaises membres de France Générosités. SOMMAIRE 2. QUESTIONNAIRE AUX associations

Plus en détail

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs

Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Octobre 2014 Etude OpinionWay pour Axys Consultants Les Réseaux Sociaux d Entreprise : degré d appropriation & bénéfices perçus par les utilisateurs Méthodologie de l étude Étude réalisée auprès d un échantillon

Plus en détail

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE

L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE L ATTITUDE DES FRANÇAIS A L EGARD DE LA SUPPRESSION SIMULTANEE DE L ISF ET DU BOUCLIER FISCAL - Sondage de l'institut CSA - N 1001375A Octobre 2010 2, rue de Choiseul CS 70215 75086 Paris cedex 02 CSA

Plus en détail

Observatoire des politiques publiques :

Observatoire des politiques publiques : Observatoire des politiques publiques : Les Français et l économie sociale et solidaire Sondage Ifop pour Acteurs Publics Contact Ifop : Damien Philippot Directeur des Etudes Politiques Département Opinion

Plus en détail

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques

Services Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques Observatoire 2010 de l opinion sur l image des banques - Juillet 2010 Méthodologie Méthodologie : Cette étude a été menée dans le cadre de l'omcapi, l'enquête périodique multi-clients de l'ifop, réalisée

Plus en détail

Les Français et le stockage de données numériques

Les Français et le stockage de données numériques Les Français et le stockage de données numériques Contact : Frédéric MICHEAU Directeur des études d opinion Tel : 01 78 94 90 00 Email : fmicheau@opinion-way.com Mai 2015 1 La méthodologie opinionway La

Plus en détail

L observatoire «Entreprise et Santé»

L observatoire «Entreprise et Santé» LA SOCIÉTÉ D ÉTUDES ET DE CONSEIL L observatoire «Entreprise et Santé» Viavoice Harmonie Mutuelle en partenariat avec Le Figaro et France Info Enquête auprès des salariés et des dirigeants d entreprise

Plus en détail

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding

Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Sondage exclusif Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding Un sondage exclusif mené par l Institut Think pour Sondage «Les Français, leurs entrepreneurs et le crowdfunding» mené par l Institut

Plus en détail

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française

La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française La diffusion des technologies de l information et de la communication dans la société française Étude réalisée par le Centre de Recherche pour l'étude et l'observation des Conditions de Vie (CREDOC) pour

Plus en détail

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ

LES CONDITIONS D ACCÈS AUX SERVICES BANCAIRES DES MÉNAGES VIVANT SOUS LE SEUIL DE PAUVRETÉ 3. Les crédits 3.1 Les crédits en cours 3.1.1 Les ménages ayant au moins un crédit en cours Un peu plus du quart, 31%, des ménages en situation de déclarent avoir au moins un crédit en cours. Il s agit

Plus en détail

Baromètre de la Confiance - Vague 7

Baromètre de la Confiance - Vague 7 Rapport de résultats 1 er octobre 2014 1 Présentation de l étude Fiche technique Echantillon Mode de recueil Dates de terrain Echantillon national de 1020 personnes, représentatif de la population française

Plus en détail