Sommaire ! " +$% & , & & & ) . & / 2, %

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Sommaire ! " +$% & , & & & ) . & / 2, %"

Transcription

1 #$%%&%'

2 Sommaire #$% & '() *$% % +$% &, & & & $% $% ). & / 01/ 2, %

3 Fiche n 1 : Réfléchir sur son projet avec le Point Accueil Installation ) ) ) ))) ) ) ) Le projet personnel : # $ % $ & ' (& ) Le projet professionnel : Objectifs * $ & % +, ' Fiche n 1 : Réfléchir sur son projet avec le Point Accueil Installation

4 Définition du projet. ) & & / / ).. && (& 0 / (& 1 / )) ) + ) & (& 2 (& 3 La première démarche du projet : la recherche d informations + * &. *. & +* & + 9 +$ : ' + % ' %. + %. & & ' 5 & +* #$% &'()*+, #%..,) /0,#1. #%* &2 ) &., Fiche n 1 : Réfléchir sur son projet avec le Point Accueil Installation

5 L accompagnement des projets dans le Gard ; ' ½ journée installation Émergence de projet Formation définition projet Entretien avec un conseiller auto diagnostic )& du PPP (si JA) ) ) Accompagnement technicoéconomique )) % )) ##&' ) ) # $) ))( Fiche n 1 : Réfléchir sur son projet avec le Point Accueil Installation

6 Fiche n 2 : La formation agricole La Formation diplômante La formation initiale et l apprentissage # $ $ %& # '% ( ' ) )(* + ) ( *,'%(+, & +')(.) /, +, 01 La formation professionnelle continue , 5 +(6 6 7 ( %, Fiche n 2 : La formation agricole

7 % 6& # 8 # '%( +'%(, ' % (, *(, 2 6 : +3, ; < *( 5 # % *<5 6&&# )*+%* *,,$,&./ ,( 6,, La formation par correspondance 6 2 # '% ') )(* ')( '%( *( 6 '%( $%& ' $ %& Les formations complémentaires courtes ( ( 6 # & = / 6 3<0 * # Fiche n 2 : La formation agricole

8 8 6 >??? 867%%( +???,:&+???:8 7,$ 8( ( +((???<,$ 8 ( ( % +((%B???,$ 86*+6*,$ 86*(C+???,$ 8C7+???8, $ 7 89 : 9 : 7 G 6 9D11091E1E F??? 7 7 *( +* (, $ '44;;;,,4 << 4 G3H 01 J34 ( +3H<3H<, ( +, 6 ( 340H 6 +, C 9D119DEE54 59F???8 67( 9D I F??? C???8 67%%(> 9D I F??? ) 6 66(??? 8 (5 %7( +,??? 67%%(>+C%, 9D11E55EH9 F???? Fiche n 2 : La formation agricole

9 Fiche n 3 : Elaboration du projet : l accès au foncier La recherche de foncier SAFER # $ % RDI (Répertoire Départ Installation) & ' ( ) % % ) * Réseau RELANCE &+, ' * #$ %& ' Fiche n 3 : Elaboration du projet : l accès au foncier

10 Terres de Liens + ( La reprise d exploitation familiale,. / 012( / 3. '(45 La location en agriculture Baux ruraux soumis au statut du fermage BAIL A FERME : 67 8/ 8 BAUX A LONG TERME Bail d au moins 18 ans ; obligatoirement devant notaire Baux exclus du statut du fermage BAIL EMPHYTEOTIQUE 9:77 % % CONVENTION PLURIANNUELLE DE PATURAGE ' ; Fiche n 3 : Elaboration du projet : l accès au foncier

11 4 COMMODAT OU PRET A USAGE #$.#/012) 3 #/#4(/#( Recherche de Foncier et Permis de construire,. ) ( ' %. ) * ) *+ ()) ), ( ( *#) Pour quels travaux demander le permis de construire? ) 0 < =5 = 0 < << 0& > =555? 0',< A Le terrain estil constructible? ) < < & ) <3 '' < < + B<3 (. 0C C+ 8 C / 0 0 A Fiche n 3 : Elaboration du projet : l accès au foncier

12 La Surface Minimale à l Installation D&( # $ ' / ) ( :9 ) ) *# )*; 6. 97<=7. 7. & ' & ' & ' 9 / 3 > &> E 45F( 9 =>F 9 ) :5F 54G >5F 5> :5F 54 45F( 9 9;F 9 955F 54 H5F 54= :5F 54 * (' ;F > *,E*, H4F 4 :F 4 ( 9F 9; :F 4 9F 9; :F 4 'A H4F 4 E 95GF 9H 9;F 9H H4F 4 :F 4 95GF 9H 9;F 9H '/ '/ 95GF 9H 9;F 9H '/ 9;F 9 =>F 9 9F 9; 9;F 9H & 5G5F >4 5G5F => 9F => & 545F F >: 5H5F >: 9F 9; ;F > I H4F 4 9=F = ) =>F 9 ) &D / C( IJ < J&DC. < 4F 4F4K7F 4F 4F9K4F K9=F J&D Fiche n 3 : Elaboration du projet : l accès au foncier

13 & =H 9=H H5 =H5 M M )) E H55? 9555? I ) % # $. 9=55 ( 3?&9 91 ') 45 ;5 G5 9>5 ( =55 >55 ( H 95 GH5? 9H55? L L 9H55? 4555? G55? ==H55, ' / 9H55? G55? GH55/ M 9H55? 45555/ M 9>55? >H555 / 4555? 9>55? 9H5555/ M 4555? ;5555/ M ' =55555 >55555 ' 9=5555 =>5555 9H =55 =>55 H ( ' 9=55 =>55 9=H 9>5 ( =55 =# 2 9GH >H55 M * ==H >H55 >555 ) H5 ' 9=H 7555 M =H5 =:5 > H M >H =H5 9:555 M Fiche n 3 : Elaboration du projet : l accès au foncier

14 Fiche n 4 : Elaboration du projet : l étude de marché et la commercialisation de la production L étude de marché # $% &' & ( ) * + * (,. / Les circuits de distribution #* ' %0 (* * 1 ( 2 # ) ( 0 3 ) 2 / * Fiche n 4 : Elaboration du projet : l étude de marché et la commercialisation de la production

15 Fiche n 5 : Elaboration du projet : le statut de l exploitation agricole Le statut juridique de l exploitation agricole L entreprise individuelle L exploitation sous forme sociétaire LE GAEC : GROUPEMENT AGRICOLE D EXPLOITATION EN COMMUN # $%&# ' ' ' ( ($%&) Fiche n 5 : Elaboration du projet le statut de l exploitation

16 $%& * L EARL : EXPLOITATION AGRICOLE A RESPONSABILITE LIMITEE +, (&%.) * LA SCEA : SOCIETE CIVILE D EXPLOITATION AGRICOLE # / #$%%&''%&(%() * +**,%&''%&.%( Le statut social de l exploitant Le chef d exploitation / * 0 1%01% * 01% * 2 * , 01% / 5 # 2 01% $%0& ' 10 01% : / Fiche n 5 : Elaboration du projet le statut de l exploitation

17 Les autres personnes travaillant sur l exploitation ( / 67# 888* * Le régime fiscal de l exploitation La TVA / 01# ' ;<% 201# 5 ;<% * * * ;<% = * #01# #/ B * ' L imposition sur les bénéfices D D E5D. ( (/E.(( 5 * 5 F% FORFAIT COLLECTIF AGRICOLE ;; > H,, A 5 2 I # 55 # / Fiche n 5 : Elaboration du projet le statut de l exploitation

18 REEL SIMPLIFIE * ;; ' C * H,, A ;; > * H+,,,, A REEL NORMAL * ;; ' C*H+,,,,A,%&''%&.%( 9 :/ ; < ##$ # # % & Fiche n 5 : Elaboration du projet le statut de l exploitation

19 Fiche n 6 : Elaboration du projet : la recherche de financements Etablir les prévisions financières du projet ## $ % & $' ( ) ' ## # ## $ ## * $ $ $ $ + ', Les besoins de financement du projet * ' ' '$ $'.'$ '$' /01 $ 2 Fiche n 6 : Elaboration du projet : la recherche de financements

20 Les ressources financières, ) 3& & # $ Les apports personnels '4' 4'/ Les aides financières à la création d entreprise et au montage de projet ACCRE (AIDE AUX CHOMEURS CREATEURS ET REPRENEURS D ENTREPRISE) 5/6)7 8 9 :+; ;**1)< = /)>)08*8;81)+ ;1)' ;7)' *1?' ;++' 1:8' ;?8' % #&$ '()**()+(+,#$ NACRE (NOUVEL ACCOMPAGNEMENT POUR LA CREATION ET LA REPRISE D ENTREPRISE) 5/6)7,, +9AAABAAAC9 Fiche n 6 : Elaboration du projet : la recherche de financements

21 /)>)08*8;81)+, % 141%4()*32+((2( LES COUVEUSES / COOPERATIVES D ACTIVITE ET D EMPLOI 5/6)7 $ 8 /)>)08*8;81)+ 1:8' ' 3 % LES CREDITS SOLIDAIRES ET FONDS DE GARANTIE 5/6)7 D, #, /)>)08*8;81)+ *./ 01/ % 141%4()*32+((2( LES DISPOSITIFS D ACCOMPAGNEMENT SPECIFIQUES POUR LES PERSONNES HANDICAPEES 5/6)7 8 2(*3+C 93C ), Fiche n 6 : Elaboration du projet : la recherche de financements

22 /)>)08*8;1)+ *5751)? % '&1> Le Programme Régional à l Installation et le PIDIL 8 *$=A <E 8'' 1' E22,(B'EFG. ()**()+((2 Les aides à l investissement F $'? ) ) / #44 90$ * * )## $ 9AAG 0 :;?:/) $. ' <?H) $ = * $ Fiche n 6 : Elaboration du projet : la recherche de financements

23 ' ' $.' %$ $ % 4490=B4 9 $EEKKKE+###)E;## ##EL#L##7## ##:#LL7:E 'B & $EEKKKE Les aides agroenvironnementales et aux territoires )?;*' #8*I>J' #; #;$ #:& & /% ' '55566 Fiche n 6 : Elaboration du projet : la recherche de financements

24 Fiche n 7 : Les formalités administratives et l installation La demande d autorisation d exploiter # $ % # $%&' ()**) +*%*,).*/000)0)** */00)+)$,% 1 2 ) (. 5 5.# 556.& $. */0,/3$* Les formalités d inscription et de déclaration # & ' ( #&' #&'% % #&' ) *+,'',*'+.,*',( /01( $$ 2,( #&' $ %$ Fiche n 7 : Les formalités administratives et l installation

25 #&'% % $ 8 833)*# 89 */00*/(*(): ; < #= #&'$% ) ##*( +7 $ 8 +7 #&'/ #&' 2,,(& Fiche n 7 : Les formalités administratives et l installation

26 78 93: % 6 %))) #$ #$5)) ))) & ) % ) &4 &) 0 1)23 %+, %./0( 1+ ' &+, ) 5#$ #$&&% 3 #$ #$*&&'( &&'( *% *% % &&'( 8);) : % = & ) % < &<% < &<% 0 1)23 %+, %./0( 1+ ' #$ #$&&% 3 #$&&% 3 < &<%);) );)8 *% Fiche n 7 : Les formalités administratives et l installation

Le réseau des Chambres d agriculture, l installation* et la transmission

Le réseau des Chambres d agriculture, l installation* et la transmission Le réseau des Chambres d agriculture, l installation* et la transmission Un accompagnement historique! * Création ou reprise d entreprises agricoles Voyage de presse installation-transmission - 4 avril

Plus en détail

Statut du fermage et Baux ruraux

Statut du fermage et Baux ruraux Dossiers numériques Statut du fermage et Baux ruraux présentation, analyse et commentaires textes et circulaires administratives formulaires et jurisprudences par Francis VARENNES Juriste-Fiscaliste Autres

Plus en détail

Je m installe en agriculture dans le Var

Je m installe en agriculture dans le Var Je m installe en agriculture dans le Var 1 Point Info Installation 70 Avenue du Président Wilson 83550 VIDAUBAN Mme BARRAL Clélie 04.94.99.53.66 pointinfo83@free.fr http://infoinstallationpaca.free.fr

Plus en détail

CONTROLE DES STRUCTURES DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER

CONTROLE DES STRUCTURES DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE cerfa N de dossier : (adresse) N 11534* 02 DIRECTION DEPARTEMENTALE DE L EQUIPEMENT ET DE L'AGRICULTURE du Tél. Fax : CONTROLE DES STRUCTURES DEMANDE D AUTORISATION

Plus en détail

SOMMAIRE. Quelles questions se poser afin de faire mûrir votre projet? p 2 Comment bâtir votre plan de développement? p 3

SOMMAIRE. Quelles questions se poser afin de faire mûrir votre projet? p 2 Comment bâtir votre plan de développement? p 3 SOMMAIRE BÂTIR VOTRE PROJET Quelles questions se poser afin de faire mûrir votre projet? p 2 Comment bâtir votre plan de développement? p 3 Comment estimer la rentabilité de votre projet? Comment établir

Plus en détail

Réussir sa création d entreprise

Réussir sa création d entreprise Chambre des Experts Comptables du Cœur d Hérault Réussir sa création d entreprise Les conseils de l expert-comptable Support téléchargeable sur : www.cecch.fr CSOEC 2012 Comité Création d Entreprise La

Plus en détail

Réussir sa création d entreprise : les conseils de l expert-comptable

Réussir sa création d entreprise : les conseils de l expert-comptable CSOEC 2015 Comité Création d Entreprise Réussir sa création d entreprise : les conseils de l expert-comptable La création d entreprises en 2014 550 800 entreprises créées en 2014 en France (+2,3% / 2013)

Plus en détail

Guide juridique et fiscal -entrepreneur

Guide juridique et fiscal -entrepreneur Dossiers numériques Guide juridique et fiscal -entrepreneur présentation, analyse et commentaires textes et circulaires administratives formulaires et jurisprudences Francis VARENNES Juriste-Fiscaliste

Plus en détail

CONTROLE DES STRUCTURES DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER. Avant de remplir cette demande, lisez attentivement la notice d information.

CONTROLE DES STRUCTURES DEMANDE D AUTORISATION D EXPLOITER. Avant de remplir cette demande, lisez attentivement la notice d information. MINISTERE DE L AGRICULTURE ET DE LA PECHE cerfa DIRECTION DEPARTEMENTALE DES TERRITOIRES DU PUY DE DOME N 11534* 02 N de dossier : Site de Marmilhat_BP43 63370 LEMPDES Tél : 04-73-42-14-78 ou 04-73-42-14-59

Plus en détail

CONTACT : Clélie BARRAL

CONTACT : Clélie BARRAL CONTACT : Clélie BARRAL POINT INFO INSTALLATION 04 94 99 53 66 Email : pointinfo83@free.fr Chambre d agriculture du Var 70 Avenue du Président Wilson 83550 VIDAUBAN http://infoinstallationpaca.free.fr

Plus en détail

QUI PEUT BENEFICIER D UNE EXONERATION DE COTISATIONS?

QUI PEUT BENEFICIER D UNE EXONERATION DE COTISATIONS? Les cotisations des non-salariés agricoles obéissent à une règle d annualité prévue par le décret n 84-936 du 22.10.1984 ; c est-à-dire qu elles sont émises pour l année civile complète, en fonction de

Plus en détail

DOSSIER D AFFILIATION DES NON SALARIES AGRICOLES

DOSSIER D AFFILIATION DES NON SALARIES AGRICOLES DOSSIER D AFFILIATION DES NON SALARIES AGRICOLES Non salarié agricole Un dossier pour votre affiliation à la MSA Afin de vous aider à remplir ce dossier d affiliation, nous vous informons que selon le

Plus en détail

REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR

REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR REGIME DE L AUTO-ENTREPRENEUR 1 Remarques introductives Statut mis en œuvre par la loi de Modernisation de l Economie du 4 août 2008 Statut en vigueur à compter du 1er janvier 2009 Site internet : http://www.auto-entrepreneur.cci.fr/

Plus en détail

CALCUL DE L ASSIETTE FORFAITAIRE «NOUVEL INSTALLE» ET DES COTISATIONS PROVISOIRES

CALCUL DE L ASSIETTE FORFAITAIRE «NOUVEL INSTALLE» ET DES COTISATIONS PROVISOIRES Une assiette forfaitaire «Nouvel Installé» est appliquée provisoirement pour le calcul des cotisations et contributions des chefs d exploitation ou d entreprise agricole au début de leur activité professionnelle.

Plus en détail

Accès au crédit et foncier

Accès au crédit et foncier Réseau National des Chambres d'agriculture du Niger Note d information Accès au crédit et foncier RECA Réseau National des Chambres N d Agriculture du Niger iger 22 mai 2015 / Rédaction : Florence Bron-Saïdatou

Plus en détail

L AUTO - ENTREPRENEUR

L AUTO - ENTREPRENEUR L AUTO - ENTREPRENEUR Présenté par le CGAHDF Y. GRANIER et M. VILLERS 15 Avril 2009 Y.GRANIER - M. VILLERS 1 Qui peut le devenir? Tous les Français à titre principal ou accessoire Les salariés, les chômeurs,

Plus en détail

janvier 2010 Construire en zone agricole Ce qu il faut savoir PRÉFECTURE DU RHÔNE

janvier 2010 Construire en zone agricole Ce qu il faut savoir PRÉFECTURE DU RHÔNE janvier 2010 Construire en zone agricole Ce qu il faut savoir PRÉFECTURE DU RHÔNE Préambule Pourquoi ce guide? Avant propos Dans le département du Rhône, l étalement urbain grandissant et les grands projets

Plus en détail

Les sociétés agricoles

Les sociétés agricoles Les sociétés agricoles L exercice d une activité agricole peut se faire soit dans le cadre d une entreprise individuelle soit dans le cadre d une société. Dans cette dernière situation, la loi prévoit

Plus en détail

en10 points L entrepreneur individuel à responsabilité limitée

en10 points L entrepreneur individuel à responsabilité limitée L entrepreneur individuel à responsabilité limitée en10 points Frédéric LEFEBVRE, Secrétaire d État chargé du Commerce, de l Artisanat, des Petites et Moyennes Entreprises, du Tourisme, des Services, des

Plus en détail

DOSSIER DE LOCATION. Nom(s) + Prénom(s): Pour le logement situé au :. ... Loyer + Charges : Dépôt de garantie :.. Honoraires :

DOSSIER DE LOCATION. Nom(s) + Prénom(s): Pour le logement situé au :. ... Loyer + Charges : Dépôt de garantie :.. Honoraires : 8 rue Anatole France 57300 HAGONDANGE DOSSIER DE LOCATION Vous souhaitez louer, merci de nous fournir ces renseignements. Les dossiers incomplets ne pourront être traités correctement. Nous vous remercions

Plus en détail

Licence professionnelle Assistant juridique

Licence professionnelle Assistant juridique Promotion / Site : Clermont-Ferrand Objectif de cette licence professionnelle : Licence professionnelle Assistant juridique La licence professionnelle assistant juridique offre aux étudiants qui ont acquis

Plus en détail

Le statut juridique des entreprises agricoles

Le statut juridique des entreprises agricoles Le statut juridique des entreprises agricoles C'est ce qui définit le caractère légal de l'exploitation. Les formes juridiques les plus courantes des entreprises agricoles sont l'exploitation individuelle

Plus en détail

L étude. SIO/SIP BAIP MESR/ Enquête nationale 2012 sur Diplômés 2010

L étude. SIO/SIP BAIP MESR/ Enquête nationale 2012 sur Diplômés 2010 RÉPERTOIRE DES MÉTIERS OCCUPÉS PAR LES DIPLÔMÉS 2010 SITUATION EN DÉCEMBRE 2012 OFFRE DE FORMATION F.D.E.G MASTERS 2010 1 L étude La Direction Générale pour l Enseignement Supérieur et l Insertion Professionnelle

Plus en détail

TRANSMETTRE MON EXPLOITATION AGRICOLE

TRANSMETTRE MON EXPLOITATION AGRICOLE Agriculteurs TRANSMETTRE MON EXPLOITATION AGRICOLE 2 SOMMAIRE ANTICIPER LA TRANSITION À quel moment penser à transmettre votre exploitation?... p. 7 Comment évaluer votre exploitation?...p. 8 Comment bien

Plus en détail

DEMANDE DE SUBVENTION EN FAVEUR DU PASTORALISME (DISPOSITIF N 323 C DU PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT RURAL HEXAGONAL) Cadre réservé à l administration

DEMANDE DE SUBVENTION EN FAVEUR DU PASTORALISME (DISPOSITIF N 323 C DU PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT RURAL HEXAGONAL) Cadre réservé à l administration N 13672*01 DEMANDE DE SUBVENTION EN FAVEUR DU PASTORALISME (DISPOSITIF N 323 C DU PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT RURAL HEXAGONAL) Cadre réservé à l administration N de dossier OSIRIS : Date de réception :

Plus en détail

AIDES A LA CREATION REPRISE D ENTREPRISE

AIDES A LA CREATION REPRISE D ENTREPRISE AIDES A LA CREATION REPRISE D ENTREPRISE FINANCEMENT SUBVENTIONS COTISATIONS SOCIALES DE L EXPLOITANT AIDES A L EMPLOI EXONERATIONS FISCALES AIDES AU CONSEIL PCE (Prêt à la Création d Entreprise) FINANCEMENT

Plus en détail

Services de la Maison de l Emploi. Etapes d un projet. Organismes d accompagnement. Contacts utiles COORDONNEES ET PLAN D ACCES

Services de la Maison de l Emploi. Etapes d un projet. Organismes d accompagnement. Contacts utiles COORDONNEES ET PLAN D ACCES COORDONNEES ET PLAN D ACCES Poste Ste Suzanne Police Centre Ville Petite Hollande Bethoncourt Maison de l Emploi du Pays de Montbéliard 10, avenue du Maréchal De Lattre de Tassigny BP 36315 25206 Montbéliard

Plus en détail

Les mesures en faveur de la création reprise et transmission d entrepise

Les mesures en faveur de la création reprise et transmission d entrepise Les mesures en faveur de la création reprise et transmission d entrepise 2 Les mesures en faveur de la création reprise et transmission d entreprise PRÉSENTATION La loi de modernisation de l économie du

Plus en détail

MICRO CONFÉRENCE. «l auto-entrepreneur, avantages et inconvénients» Intervenants :

MICRO CONFÉRENCE. «l auto-entrepreneur, avantages et inconvénients» Intervenants : MICRO CONFÉRENCE «l auto-entrepreneur, avantages et inconvénients» Intervenants : DIRECCTE-LR L EFFET DU LOGIS BOUTIQUE DE GESTION ORDRE DES EXPERTS COMPTABLES MICRO CONFÉRENCE «l auto-entrepreneur, avantages

Plus en détail

AGRICOLE TRANSMISSION INSTALLATION ET DE L EXPLOITATION. Dossier presse. MERCREDI 28 mars 2012 DE 14H00 À 17H00 LES CLÉS DE LA RÉUSSITE

AGRICOLE TRANSMISSION INSTALLATION ET DE L EXPLOITATION. Dossier presse. MERCREDI 28 mars 2012 DE 14H00 À 17H00 LES CLÉS DE LA RÉUSSITE Les notaires de France, en partenariat avec le Crédit Agricole, vous invitent à une conférence INSTALLATION ET TRANSMISSION DE L EXPLOITATION AGRICOLE LES CLÉS DE LA RÉUSSITE MERCREDI 28 mars 202 DE 4H00

Plus en détail

DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises

DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises DISPOSITIFS Aides à la création d'entreprises JUILLET 2014 ACCRE - AIDE AUX CHÔMEURS CRÉATEURS OU REPRENEURS D'ENTREPRISE Web : http://vosdroits.service-public.fr/pme/r17122.xhtml Type d'aide : Aide à

Plus en détail

Création d activité : chacun a-t-il sa chance? Tours 8 juillet 2009

Création d activité : chacun a-t-il sa chance? Tours 8 juillet 2009 Création d activité : chacun a-t-il sa chance? 1 Objectifs Améliorer la lisibilité des structures d aide à la création d activité : rôles et spécificités Comprendre comment les publics plus fragiles, mais

Plus en détail

Le Statut Auto-Entrepreneur

Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur Le Statut Auto-Entrepreneur en 10 points http://www.declaration-auto-entrepreneur.com L auto-entrepreneur est caractérisé par différents points clés. Lorsque l ont décide de

Plus en détail

ACTUALITÉS LA TRANSMISSION DE L ENTREPRISE AGRICOLE : COGEP SUR CAMPAGNES TV EN DIRECT DU SALON INTERNATIONAL DE L AGRICULTURE

ACTUALITÉS LA TRANSMISSION DE L ENTREPRISE AGRICOLE : COGEP SUR CAMPAGNES TV EN DIRECT DU SALON INTERNATIONAL DE L AGRICULTURE RSI ET ARRÊTS DE TRAVAIL p.3 NICHES FISCALES : QUE RESTE-T-IL? p.5 NUMÉRO 5 - MARS 2014 1 ACTUALITÉS LA TRANSMISSION DE L ENTREPRISE AGRICOLE : COGEP SUR CAMPAGNES TV EN DIRECT DU SALON INTERNATIONAL DE

Plus en détail

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé

Accompagnement amont court en parallèle de l étude du dossier. Proposer une solution d assurance adaptée aux besoins du chef d entreprise financé Adie et vous. Nos Missions: Des missions qui traduisent les valeurs de l ADIE fondées sur la confiance dans les capacités de chacun et le droit fondamental d entreprendre Financer les créateurs d entreprise

Plus en détail

Guide des statuts juridiques, fiscaux et sociaux de la création d activités en milieu rural

Guide des statuts juridiques, fiscaux et sociaux de la création d activités en milieu rural Guide des statuts juridiques, fiscaux et sociaux de la création d activités en milieu rural Avril, la Cooperative, le Crefad Auvergne, dasa, Idées, Pivoine et Terres Vivantes 34 GUIDE DES STATUTS JURIDIQUES,

Plus en détail

CHAPITRE VI - LES SOLDES COMPTABLES ET LES INDICATEURS DE REVENU

CHAPITRE VI - LES SOLDES COMPTABLES ET LES INDICATEURS DE REVENU CHAPITRE VI - LES SOLDES COMPTABLES ET LES INDICATEURS DE REVENU 1. Le compte de production... 129 2. Le compte d exploitation... 129 3. Le compte de revenu d entreprise... 130 4. Les indicateurs de revenu

Plus en détail

Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle. Animé par : Aurélien DEMAURE

Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle. Animé par : Aurélien DEMAURE Bien choisir son statut : la personnalisation est essentielle Animé par : Aurélien DEMAURE Le cadre juridique L entreprise en nom propre L EIRL La société Les critères à retenir Le régime fiscal de l entrepreneur

Plus en détail

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur

L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le régime. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte», par un

Plus en détail

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION 2014

FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION 2014 N FORMULAIRE DE DEMANDE DE SUBVENTION 2014 PLAN DE PERFORMANCE ÉNERGÉTIQUE DIAGNOSTIC SEUL DISPOSITIF N 121 C1 DU PROGRAMME DE DÉVELOPPEMENT RURAL HEXAGONAL DE LA RÉGION NORD PAS DE CALAIS Cette demande

Plus en détail

Cotisations sociales des non-salariés agricoles

Cotisations sociales des non-salariés agricoles vous guider Cotisations sociales des non-salariés agricoles Octobre 2014 www.msaportesdebretagne.fr SOMMAIRE p 3 p 4 p 7 p 8 p 11 p 12 p 14 p 15 p 16 p 18 Quel statut pour le conjoint, concubin ou pacsé?

Plus en détail

Le financement du foncier agricole

Le financement du foncier agricole Le financement du foncier agricole Le financement du foncier agricole par Monsieur Robert Levesque Directeur Terres d Europe - Scafr, Société de conseil pour l aménagement foncier rural 43 Le financement

Plus en détail

être de bons voisins Le foncier Gérer du parcellaire morcelé agricole au cœur des relations sociales Choisir un contrat adapté

être de bons voisins Le foncier Gérer du parcellaire morcelé agricole au cœur des relations sociales Choisir un contrat adapté Vous êtes :. Elu de collectivité territoriale. Propriétaire foncier. Agriculteur. Porteur de projet. Citoyen / voisin. Elu professionnel agricole. Membre d association environnementale. Responsable de

Plus en détail

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR

AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR AUTO-ENTREPRENEUR ET PORTAGE SALARIAL L AUTO-ENTREPRENEUR 1 LE REGIME C est un nouveau régime plus simplifié pour exercer une activité indépendante Ce n est pas un nouveau statut juridique car un auto-entrepreneur

Plus en détail

Chambre de Métiers et de l'artisanat de la SAVOIE

Chambre de Métiers et de l'artisanat de la SAVOIE FORMALITES - REPERTOIRE DES METIERS Extrait d'immatriculation au Répertoire des Métiers (ressortissant - gratuit si envoi au mail de l'entreprise) 2 Extrait d'immatriculation au Répertoire des Métiers

Plus en détail

Lic. Pro Assurance, banque, finance / Développement et gestion des clientèles professionnelles

Lic. Pro Assurance, banque, finance / Développement et gestion des clientèles professionnelles Nombre de diplômés 101 Nombre de répondants 85 Situation au 01/12/11 En emploi 81 En études 2 Recherche d'emploi 2 85 Activités de services administratifs et de soutien Chargé de mission Charge de la gestion

Plus en détail

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE

INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Comptabilité 155 INITIATION À LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE Etre capable d assurer le suivi quotidien des opérations courantes dans une entreprise afin de faciliter les échanges avec son expert comptable. Assistante

Plus en détail

L exploitation agricole flexible au cœur de nouveaux modes de partenariats

L exploitation agricole flexible au cœur de nouveaux modes de partenariats L exploitation agricole flexible au cœur de nouveaux modes de partenariats Le contexte agricole change profondément depuis quelques années et génère de des évolutions qui dessinent sans doute progressivement

Plus en détail

Le tourisme, un impératif national d avenir...

Le tourisme, un impératif national d avenir... Le tourisme, un impératif national d avenir... 2 Le développement du tourisme est consacré par le Schéma Directeur de l Aménagement Touristique SDAT qui vise une «mise en tourisme» de l Algérie à l horizon

Plus en détail

CSOFA : formation en alternance

CSOFA : formation en alternance CSOFA : formation en alternance CSOFA Formation en alternance 1ers résultats Xavier Baux Eric CHAUVET 45 49 Céline AZZI 44 37 17OE14 TNS Q1 Pour chacun des modes de formation suivants, diriez vous qu il

Plus en détail

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur

Le régime. L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut. Le point sur. Auto-entrepreneur Le point sur Le régime Auto-entrepreneur L activité déclarée sous le régime auto-entrepreneur peut être exercée à titre principal, par exemple, par un chômeur qui veut se lancer «à son compte» ou à titre

Plus en détail

PLAN DEVELOPPEMENT EXPLOITATION - DESCRIPTION DE L EXPLOITATION REPRISE - 1 Caractéristiques globales LES FACTEURS DE PRODUCTION Productions SAU FONCIER Mécanisé (en %) Irrigué (O/N) Autres Observations

Plus en détail

A VOTRE SITUATION PERSONNELLE ET PROFESSIONNELLE (1/5)

A VOTRE SITUATION PERSONNELLE ET PROFESSIONNELLE (1/5) A VOTRE SITUATION PERSONNELLE ET PROFESSIONNELLE (1/5) METTRE DANS CETTE POCHETTE LES PHOTOCOPIES DES DOCUMENTS SUIVANTS (et cocher à droite si vous avez bien fourni le document) DOCUMENTS À FOURNIR (photocopies)

Plus en détail

EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE

EPREUVE ECRITE D ADMISSIBILITE CONCOURS DE RECRUTEMENT DE PROFESSEURS DE LYCEE PROFESSIONNELS AGRICOLE (PLPA) SESSION 2011 Concours : INTERNE Section : Sciences économiques et sociales et gestion Option A : Sciences économiques et sociales

Plus en détail

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr

Rhône Développement Initiative 1993-2013. Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité. www.rdi.asso.fr Rhône Développement Initiative 1993-2013 Au service de l entrepreneuriat 20 ans et de l économie de proximité www.rdi.asso.fr Jean-Jacques MARTIN, Président de RDI Membre des réseaux nationaux RDI Edito

Plus en détail

CHAPITRE IV - LES AUTRES POSTES COMPTABLES

CHAPITRE IV - LES AUTRES POSTES COMPTABLES CHAPITRE IV - LES AUTRES POSTES COMPTABLES 1. Les subventions d exploitation... 107 2. Les autres impôts sur la production... 109 3. La rémunération des salariés... 112 4. Les intérêts... 114 5. Les charges

Plus en détail

PAS ASSEZ D'APPORT? PENSEZ AU PRÊT D'HONNEUR A 0% DU RESEAU INITIATIVE

PAS ASSEZ D'APPORT? PENSEZ AU PRÊT D'HONNEUR A 0% DU RESEAU INITIATIVE PAS ASSEZ D'APPORT? PENSEZ AU PRÊT D'HONNEUR A 0% DU RESEAU INITIATIVE Vincent ARVIS, directeur Initiative Montpellier Mickaël LAPOSTOLLE, coordinateur régional Initiative Languedoc-Roussillon Partie 1

Plus en détail

LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015

LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015 LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS D ENTREPRISE AVRIL 2015 LES PRINCIPALES AIDES AUX CREATEURS Sommaire 2 SOMMAIRE : DISPOSITIF ACCRE 3 à 6 L ARE ou l ARCE 7 à 9 DISPOSITIF NACRE 10 à 13 FINANCEMENTS

Plus en détail

LA PROTECTION DU PATRIMOINE DU CHEF D ENTREPRISE. Les petits déjeuners de l entreprise 17 11 09

LA PROTECTION DU PATRIMOINE DU CHEF D ENTREPRISE. Les petits déjeuners de l entreprise 17 11 09 LA PROTECTION DU PATRIMOINE DU CHEF D ENTREPRISE Les petits déjeuners de l entreprise 17 11 09 Avec la participation de Maître Mary-Line LEGRAND-MAMPEY, Notaire Maître Thierry BESSON, Avocat Sommaire INTRODUCTION

Plus en détail

Projet de création / reprise d entreprises

Projet de création / reprise d entreprises Projet de création / reprise d entreprises Repère méthodologique pour élaborer votre plan d affaires Cet outil est destiné à vous aider dans l élaboration de votre plan d affaires. Il est scindé en 2 parties

Plus en détail

SOMMAIRE. 2/ Phase de travaux et de lancement

SOMMAIRE. 2/ Phase de travaux et de lancement SOMMAIRE Tout projet doit être mûrement réfléchi pour juger de sa pertinence, de sa faisabilité et des enjeux économiques qui en résultent, de ses coûts et finalement de sa rentabilité. La constitution

Plus en détail

MASTER 2 MENTION DROIT DU PATRIMOINE, PARCOURS DROIT IMMOBILIER

MASTER 2 MENTION DROIT DU PATRIMOINE, PARCOURS DROIT IMMOBILIER MASTER 2 MENTION DROIT DU PATRIMOINE, PARCOURS DROIT IMMOBILIER RÉSUMÉ DE LA FORMATION Type de diplôme : Master (LMD) Domaine ministériel : Droit, Economie, Gestion Mention : DROIT PRIVÉ, SCIENCES CRIMINELLES

Plus en détail

Un lieu Foncière Terre de Liens pour approvisionner la cantine de Barjac (Gard)

Un lieu Foncière Terre de Liens pour approvisionner la cantine de Barjac (Gard) Un lieu Foncière Terre de Liens pour approvisionner la cantine de Barjac (Gard) FICHES 01 Expériences Depuis quelques années, grâce à l engagement de la mairie, la cantine scolaire de Barjac compose ses

Plus en détail

ASSISTANT DE DIRIGEANT D ENTREPRISE ARTISANALE (ADEA)

ASSISTANT DE DIRIGEANT D ENTREPRISE ARTISANALE (ADEA) ASSISTANT DE DIRIGEANT D ENTREPRISE ARTISANALE (ADEA) Objectifs : L ADEA prépare et accompagne le conjoint du chef d entreprise dans l exercice de sa fonction et lui permet d acquérir l ensemble des compétences

Plus en détail

P0 C M B N 50782#05 NOTICE DÉCLARATION DE CRÉATION D UNE ENTREPRISE C OMMERCE MÉTIERS BATELLERIE PERSONNE PHYSIQUE Merci de bien vouloir fournir les renseignements demandés qui ont un caractère obligatoire.

Plus en détail

Présentation PROGRAMME. Les partenaires

Présentation PROGRAMME. Les partenaires PROGRAMME Présentation Faites de la Création, l évènement marquant de la rentrée à la CCI, fête ses 10 ans! Cette opération, initiée par la Chambre de Commerce et d Industrie Aquitaine, est déclinée chaque

Plus en détail

Zoom. Partenaire des entreprises et du territoire libournais. www.libourne.cci.fr

Zoom. Partenaire des entreprises et du territoire libournais. www.libourne.cci.fr Zoom sur Partenaire des entreprises et du territoire libournais Actualisé le : 15/01/2015 Info juridique : L auto-entrepreneur n existe plus! Depuis la loi Artisanat, commerce et petite entreprise (dite

Plus en détail

LOI DU 18 JUIN 2014 RELATIVE A L ARTISANAT, AU COMMERCE ET AUX TRES PETITES ENTREPRISES SOMMAIRE

LOI DU 18 JUIN 2014 RELATIVE A L ARTISANAT, AU COMMERCE ET AUX TRES PETITES ENTREPRISES SOMMAIRE LES PRINCIPALES ÉVOLUTIONS LOI DU 18 JUIN 2014 RELATIVE A L ARTISANAT, AU COMMERCE ET AUX TRES PETITES ENTREPRISES SOMMAIRE BAUX COMMERCIAUX... p. 02 DROIT DE PREEMPTION COMMERCIAL DES COMMUNES... p. 05

Plus en détail

DÉCLARATION DE CRÉATION D UNE SOCIÉTÉ OU AUTRE PERSONNE MORALE

DÉCLARATION DE CRÉATION D UNE SOCIÉTÉ OU AUTRE PERSONNE MORALE 1 2 3 4 5 8 9 10 M0 DÉNOMINATION DÉCLARATION DE CRÉATION D UNE SOCIÉTÉ OU AUTRE PERSONNE MORALE N 13959*03 SAS, SA, SNC, SELAFA, SELAS, Commandite et société commerciale étrangère Sigle Forme juridique

Plus en détail

FISCALITE DES PARTICULIERS ET DU PATRIMOINE

FISCALITE DES PARTICULIERS ET DU PATRIMOINE FISCALITE DES PARTICULIERS ET DU PATRIMOINE BAREME TRAITEMENTS ET SALAIRES PEA Fin du gel du barème : Revalorisation de 0,8% de l ensemble des tranches applicables aux revenus de 2013. Plafonnement du

Plus en détail

Le droit de préemption en matière immobilière

Le droit de préemption en matière immobilière Le droit de préemption en matière immobilière C est le truc le plus grave à louper. I Le preneur à bail rural C est surement le texte le plus ancien dans notre droit positif actuel. Cela date de 1945.

Plus en détail

Pour l inscription d une société aux documents précédents s ajoutent les statuts et le journal d annonces légales.

Pour l inscription d une société aux documents précédents s ajoutent les statuts et le journal d annonces légales. L affiliation à la MSA Les contacts nécessaires avant toute création d entreprise Il est nécessaire de prendre contact avec la MSA, au moins trois mois avant toute installation pour y récupérer, la demande

Plus en détail

LE GUIDE DE L AUTO-ENTREPRENEUR

LE GUIDE DE L AUTO-ENTREPRENEUR LE GUIDE DE L AUTO-ENTREPRENEUR Mis en place à compter du 1er janvier 2009, le régime de l auto-entrepreneur permet à tous ceux qui ont un projet mais n osent pas le concrétiser de se lancer. L autoentrepreneur

Plus en détail

Bénéficiaire de l'allocation de solidarité spécifique. Vos droits en cas de reprise d'activité

Bénéficiaire de l'allocation de solidarité spécifique. Vos droits en cas de reprise d'activité Notice DAJ 154 Mise à jour janvier 2008 Bénéficiaire de l'allocation de solidarité spécifique Sommaire Vos droits en cas de reprise d'activité Activité salariée de 78 heures par mois et plus ou activité

Plus en détail

Les relations bancaires

Les relations bancaires Stage de Préparation à l Installation Les relations bancaires 10h00 12h00 Août 2014 Sommaire Introduction : la banque partenaire du porteur de projet (transparence ) 1. L ouverture d un compte courant

Plus en détail

Réunion d'information 1

Réunion d'information 1 Réunion d'information 1 Introduction Auto-entrepreneur = Immatriculation simplifiée et gratuite + Dispense de collecte de TVA + Régime micro-social simplifié + Sur option : régime micro-fiscal simplifié

Plus en détail

Création, reprise ou développement d une activité (moins de 20 salariés et moins de 3 ans après le démarrage de l activité).

Création, reprise ou développement d une activité (moins de 20 salariés et moins de 3 ans après le démarrage de l activité). 1 ) Le créateur : doit être en insuffisance de fonds propres doit consacrer 100% de son temps au projet dès le démarrage de la société doit être le propre promoteur de son projet auprès de Paris Initiative

Plus en détail

Bien assuré Bien loué. La sécurité de mon patrimoine La garantie de mes loyers

Bien assuré Bien loué. La sécurité de mon patrimoine La garantie de mes loyers Bien assuré Bien loué La sécurité de mon patrimoine La garantie de mes loyers Louer en toute tranquilité GRL, Garantie des Risques Locatifs Les transformations du marché du travail, l'entrée plus tardive

Plus en détail

P0 AUTO-ENTREPRENEUR DECLARATION DE DEBUT D'ACTIVITE RESERVE AU CFE U

P0 AUTO-ENTREPRENEUR DECLARATION DE DEBUT D'ACTIVITE RESERVE AU CFE U P0 AUTO-ENTREPRENEUR DECLARATION DE DEBUT D'ACTIVITE RESERVE AU CFE U PERSONNE PHYSIQUE Début d'activité profession libérale Exemplaire destiné au Déclarant Déclaration n U6701I991150 reçue le transmise

Plus en détail

PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE

PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE PRÊT D HONNEUR / PRÊT NACRE DOSSIER DE DEMANDE NOM, Prénom : Activité : Commune : Tél. personnel : Tél. entreprise : E-mail : LE DEMANDEUR NOM, Prénom : Organisme : Téléphone : E-mail : L ACCOMPAGNATEUR

Plus en détail

AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE)

AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE) AIDE A LA CREATION OU REPRISE D'ENTREPRISE PAR LES CHOMEURS (ACCRE) 20/03/2015 Les créateurs d entreprise peuvent sous certaines conditions énumérées ci-dessous et sous réserve de l acceptation de leur

Plus en détail

Le guide des formalités

Le guide des formalités Le guide des formalités Tout au long la de votre vie, CMA 30 est là... Sommaire Quelques rappels importants permettant de faciliter la réalisation des formalités auprès du Service Formalités des Entreprises

Plus en détail

Notre association vous accompagne dans toutes les étapes de votre vie professionnelle: le passage en SEL de la simulation à la réalisation,

Notre association vous accompagne dans toutes les étapes de votre vie professionnelle: le passage en SEL de la simulation à la réalisation, Aide, assistance et accompagnement à la décision et à la gestion d installations de professionnels (SEL), de leurs évolutions (regroupement, holding, cession de parts,..) et des extinctions d activités

Plus en détail

D ENTREPRISE 1. CRÉATION. 1.1 Le portage salarial : un premier pas

D ENTREPRISE 1. CRÉATION. 1.1 Le portage salarial : un premier pas 1. Création d entreprise 1.1 Le portage salarial : un premier pas vers l indépendance? Encadrée depuis la loi du 25/06/08 (art L.1251-64 du Code du travail), cette solution s adresse aux personnes qui

Plus en détail

PERCHE ACCUEIL guide des porteurs de projets

PERCHE ACCUEIL guide des porteurs de projets INSTALLEZ VOUS DANS LE PERCHE! PERCHE ACCUEIL guide des porteurs de projets Pays Perche S I D T P T Sommaire ADEAR------------------------------------------------------------ 1 Chambres d Agriculture ------------------------------------

Plus en détail

DÉCLARATION DE CRÉATION D UNE ENTREPRISE

DÉCLARATION DE CRÉATION D UNE ENTREPRISE 1 2 3 9 10 P0 C M B N 176*04 Avez-vous déjà exercé une activité non salariée NOM DE NAISSANCE Pseudonyme Sexe M F Né(e) le Dépt. / Pays Domicile : rés., bât., n, voie, lieu-dit / Pays Forain de rattachement

Plus en détail

Plan de soutien à l élevage français

Plan de soutien à l élevage français Plan de soutien à l élevage français MEMENTO Entreprises fragilisées dans le secteur agricole : quels outils pour quelles problématiques? Ce mémento récapitule de façon synthétique les outils existants

Plus en détail

Action économique : Dossier de demande de subvention

Action économique : Dossier de demande de subvention Action économique : Dossier de demande de subvention Communauté de Communes du Mené La Croix Jeanne Even 22 330 Collinée Tél : 02 96 31 47 17 Messagerie : accueil@mene.fr 1 I PRESENTATION DE L'ENTREPRISE

Plus en détail

Ordre des experts Comptables

Ordre des experts Comptables Ordre des experts Comptables CRÉER, REPRENDRE UNE ENTREPRISE DANS LES PAYS DE LA LOIRE 2013-2014 10 ème édition Malgré le soin apporté à la rédaction de ce guide, les Chambres de Commerce et d Industrie

Plus en détail

Destinataires d'exécution

Destinataires d'exécution Direction générale de la performance économique et environnementale des entreprises Service Compétitivité et performance environnementale Sous-direction Compétitivité Bureau du Financement des Entreprises

Plus en détail

Dossier de présentation en Comité d agrément de

Dossier de présentation en Comité d agrément de Dossier de présentation en Comité d agrément de Immeuble Consulaire du Puy Pinçon 19000 Tulle Tel : 05 55 18 94 42 Mail : initiativecorreze@correze.cci.fr De : Entreprise : Activité : Adresse de l entreprise

Plus en détail

DÉCLARATION RELATIVE AUX ORGANES DE DIRECTION, SURVEILLANCE, CONTRÔLE DE LA PERSONNE MORALE

DÉCLARATION RELATIVE AUX ORGANES DE DIRECTION, SURVEILLANCE, CONTRÔLE DE LA PERSONNE MORALE 1 2 3 M3 N 113*02 POUR DÉCLARATION DE MODIFICATION Date Nouveau Partant Remplir cadre Modification de la situation personnelle Maintenu ancienne qualité DÉCLARATION RELATIVE AUX ORGANES DE DIRECTION, SURVEILLANCE,

Plus en détail

Fiche de renseignements accompagnant la demande de permis de construire en zone agricole dans le Haut-Rhin

Fiche de renseignements accompagnant la demande de permis de construire en zone agricole dans le Haut-Rhin Nom - Prénom (ou Nom de la société) : Adresse permanente : Téléphone : Email : Date de naissance: Statut juridique : s exploitation individuelle s GAEC s EARL s Autre (à préciser) Nom et Prénom du Chef

Plus en détail

APPEL A MANIFESTATION D INTERET CAHIER DES CHARGES DE SELECTION DU GESTIONNAIRE

APPEL A MANIFESTATION D INTERET CAHIER DES CHARGES DE SELECTION DU GESTIONNAIRE APPEL A MANIFESTATION D INTERET CAHIER DES CHARGES DE SELECTION DU GESTIONNAIRE Prêt PRCTA Prêt à 0% du Programme Régional à la Création et à la Transmission en Agriculture Date de remise des manifestations

Plus en détail

EIRL. Introduction. En 2010, les pouvoirs publics instaurent l EIRL avec un double objectif :

EIRL. Introduction. En 2010, les pouvoirs publics instaurent l EIRL avec un double objectif : EIRL Introduction Depuis plus de 30 ans, vos élus se sont battus pour atteindre un objectif : assurer la protection du patrimoine personnel de l entrepreneur individuel en cas de difficultés professionnelles

Plus en détail

MON EXPLOITATION AGRICOLE

MON EXPLOITATION AGRICOLE MON EXPLOITATION AGRICOLE DE L INSTALLATION À LA TRANSMISSION Avec une implantation rurale forte et une implication des élus de la profession agricole, le Crédit Mutuel Nord Europe est particulièrement

Plus en détail

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014

DE LA STRATEGIE LEADER. Appel d offres Novembre 2014 CAHIER DES CHARGES ACCOMPAGNEMENT A LA DEFINITION DE LA STRATEGIE LEADER DU PNR DE LA BRENNE Appel d offres Novembre 2014 Parc naturel régional de la Brenne Maison du Parc Le Bouchet - 36300 ROSNAY 02

Plus en détail

COMMENT CRÉER MON ENTREPRISE DANS LES ALPES DE HAUTE-PROVENCE

COMMENT CRÉER MON ENTREPRISE DANS LES ALPES DE HAUTE-PROVENCE COMMENT CRÉER MON ENTREPRISE DANS LES ALPES DE HAUTE-PROVENCE Ensemble pour vous accompagner! Ministère Ce guide a été conçu par le réseau CréActeurs 04 avec le soutien du Conseil départemental des Alpes-de-Haute-Provence,

Plus en détail

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat

Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat Promotion / Site : Clermont-Ferrand Licence professionnelle Gestion de l'économie sociale et solidaire et entrepreneuriat Objectif de cette licence professionnelle : Former des cadres intermédiaires du

Plus en détail

SCPI Renovalys 3. Editorial. SCPI Malraux à capital fixe Bulletin trimestriel d information n 11 Mars 2014

SCPI Renovalys 3. Editorial. SCPI Malraux à capital fixe Bulletin trimestriel d information n 11 Mars 2014 SCPI Malraux à capital fixe Bulletin trimestriel d information n 11 Mars 2014 Editorial Les dernières données statistiques sur le marché locatif révèlent finalement que les loyers ont globalement augmenté

Plus en détail