Partie 2 La santé Notions:

Save this PDF as:

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Partie 2 La santé Notions:"

Transcription

1 Partie 2 La santé Notions:

2 Chapitre 8. Analyse des signaux périodiques 8.1. Introduction Qu'est ce qu'un phénomène périodique? Activité: Bordas 2010, p14 / Bordas 2014, p Les phénomènes périodiques Définition Un phénomène est dit périodique s'il se reproduit à l'identique, à intervalles de temps égaux. Exemples: Les battements du coeur / des paupières, les scéances de cours de Physique, les rotations / révolutions des astres. Comment étudie-t-on un phénomène périodique? Expérience: AE n 5 signaux périodiques Voir: activité électrique du coeur

3 Caractéristiques d'un signal périodique La période, notée T, exprimée en secondes (s), correspond à la durée d'un motif élémentaire. C'est donc l'intervalle de temps au bout duquel la grandeur variable u(t+t) reprend la même valeur u(t), quelque soit t. Simuler: exercice Ostralo - gyrophare La fréquence, notée f, exprimée en Hertz (Hz), correspond au nombre de répétitions du motif élémentaire par seconde. Ainsi, f = 1 / T. Activité: Bordas 2010, p15 Des électrodes placées à la surface de la peau permettent de recueillir le potentiel électrique qui commande l activité musculaire du cœur. Le signal est alors amplifié et transcrit sous forme de courbe: l électrocardiogramme Un homme adulte au repos a un rythme cardiaque d'environ 70 bpm. Sa fréquence cardiaque est d'environ 1,2 Hz. Voir: ECG sur smartphone La bradycardie désigne l'activité d'un coeur qui bat trop lentement. La tachycardie désigne l'activité d'un coeur qui bat trop rapidement. Remarques: Pour augmenter la précision de la mesure de la période d'un signal, il est nécessaire de faire la moyenne sur le plus grand nombre possible de motifs. Tester: exercice Ostralo

4 Caractéristiques d'une tension périodique Lorsque l'on étudie un phénomène périodique, on étudie les variations d'une de ses grandeurs physiques au cours du temps. Pour celà, il n'existe pas toujours l'instrument de mesure adapté. On réalise alors une acquisition d'un signal (généralement électrique), via un capteur, image de la grandeur physique étudiée. On peut ensuite visualiser la tension électrique correspondante avec un oscilloscope. La valeur maximale d'une tension, notée ou Umax correspond à la valeur la plus élevée prise par la tension u(t) au cours du temps. La valeur minimale d'une tension, notée Umin correspond à la valeur la plus faible prise par la tension u(t) au cours du temps. Remarques: ne pas confondre, Amplitude et valeur maximale d'une tension. Tension continue, variable et alternative. La valeur moyenne et valeur efficace. Voir: animation rappel fonctionnalité oscilloscope Simuler: simulateur d'oscilloscope + GBF Voir: tutoriel oscilloscope et mesure de période

5 Tension sinusoïdale Il vous sera démontrer plus tard (peut-être!) qu'étudier une tension périodique revient à étudier des tensions sinusoïdales. Où trouve-t-on des grandeurs sinusoïdales? Activité "bonus": La hauteur d'un point d'une roue (autre que son centre) d'un véhicule roulant à vitesse constante, est une grandeur sinusoïdale du temps. Rappel de mathématiques: sin(acb) = AB / AC La hauteur du point A, par rapport à C, a pour expression: AB = AC sin(acb) Si la roue tourne, l'angle ACB varie au cours du temps. Voir: Rappels sinusoïdale Activité: Signal émis (a) lors d'un audiogramme (b). (son pur) Simuler: fréquence son htm

6 Bilan n 6 Travailler avec le livre: Bordas 2014 Cours p22-25 Résumé p25 Exercices p26-32 Documents complémentaires p33 Travailler avec le livre: Bordas 2010 Cours p18-21 Résumé p21 Exercices p22-26 Documents complémentaires p27

7 Chapitre 9. Introduction aux ondes 9.1. Introduction Qu'est ce qu'une onde? De quoi parle-t-on lorsqu'on parle de rayonnement? Activité: 9.2. Notion d'onde Définition On appelle rayonnement, modélisé par une onde, le phénomène de propagation des effets d'une perturbation dans un milieu, sans transport de matière. Une perturbation est une modification locale et temporaire des propriétés d'un milieu.

8 Propriétés Une onde se propage, à partir de sa source, dans toutes les directions qui lui sont offertes. On note v la célérité (vitesse de propagation) d'une onde. Elle dépend de la nature de l'onde et du milieu de propagation. Deux ondes qui se "croisent", se superposent: Elles continuent de se propager sans modification de leur forme ou de leur direction. Remarque: On distingue les ondes mécaniques (dont les ondes sonores) et les ondes électromagnétiques Applications médicales Activité: Bordas 2010, p30 / Bordas 2014, p36

9 Bonus: Hachette 2014, p171

10 Chapitre 10. Les ondes mécaniques, l'imagerie médicale: l'échographie Les ondes sonores Définition Une onde sonore est un phénomène périodique qui se propage par suite de compressions et dilatations du milieu de propagation. C'est une vibration des éléments constitutifs du milieu de propagation. A chaque onde sonore correspond une fréquence f et donc une péridode de vibration T du milieu matériel. Exemple: haut parleur => air => oreille Voir: vibration haut parleur Simuler: propagation d'une onde sonore Propriétés Dans le cas du haut parleur, la fréquence de vibration de l'onde sonore est identique à celle de la tension appliquée aux bornes du haut parleur. Remarque: Le son (comme toute les ondes mecaniques) ont besoin d'un milieu matériel pour se propager. Voir: le son dans le vide

11 Domaine de fréquence L'oreille est sensible aux sons de fréquences comprisent entre 20 Hz et 20 khz Vitesse de propagation du son dans l'air Expérience: AE n 6 étude de la propagation des ondes ultrasonores L'émetteur produit une succesion de salves ultrasonores, à intervalles de temps réguliers. Le récepteur est sensible aux variations de pression de l'air. L'oscilloscope permet de visualiser les tensions représentatives des signaux sonores reçus par les deux récepteurs. Un décalage spatial des deux récepteurs entraine un décalage temporel des deux tensions visualisées. La célérité du son dans l'air est obtenu en réalisant le rapport des mesures de la distance séparant les deux récépteurs par le retard affiché sur l'oscilloscope. v (air à T=20 C) 330 m.s -1 Voir: mesure de la célérité des ultrasons dans l'air

12 Activité: En 1826, au lac Léman, J.D Colladon et C.F Sturm mesurent la vitesse de propagation du son dans l'eau: v (eau) 1435 m.s -1 Lire: son et acoustique Dans l'air, en conditions normales de pression et de température (CNTP), la célérité du son est d'environ v (air) 340 m.s L'imagerie médicale par le son L'échographie Quel est le principe de fonctionnement de l'échographie? Que peut-on visualiser? Simuler: Le sonar Voir: Kezako, échographie Activité: Bordas 2010, p33 / Bordas 2014, p39

13 Chapitre 11. Les ondes électromagnétiques, l'imagerie médicale: la radiographie Les ondes électromagnétiques Définition Une onde électromagnétique correspond à la propagation simultanée d'un champ électrique et magnétique. Elle peut se propager dans le vide ou à travers la matière. Rappel: (3ème) Lorsqu'un courant électrique circule dans un fil conducteur situé à proximité d'une boussole, son aiguille change d'orientation: Un déplacement de charges électriques s'accompagne d'un champ électrique qui modifie le champ magnétique local. Inversement, lorsqu'on déplace un aimant à proximité d'un circuit électrique, on induit l'apparition d'un courant électrique dans le circuit. Une variation de champ magnétique entraine un déplacement de charge électrique. Remarque: Propriétés Les ondes sonores se propagent plus rapidement dans les milieux denses. Les ondes électromagnétiques, elles, n'ont pas besoin de milieu matériel et se propagent plus facilement dans le vide que dans la matière. Expérience: Propagation laser dans le vide

14 Domaine de fréquence Les applications de l'imagerie médicale couvrent une partie importante du spectre électromagnétique. On rappelle que la lumière est la seule partie visible à l œil nu. Voir: C'est pas sorcier onde radio Rappel: (Ch03) On note c la célérité des ondes électromagnétiques dans le vide. Avec c= m.s -1 On retiendra c c (air) 3 x 10 8 m.s L'imagerie médicale par la lumière La radiographie Quel est le principe de fonctionnement de la radiographie? Que peut-on visualiser? Peut-on réellement voir le cerveau ainsi que les os, comme ceux d'homer, via une radiographie? Voir: la radiographie

15 La fibroscopie La fibroscopie est un examen médical permettant de visualiser l'intérieur du corps en introduisant par les voies naturelles un tube extra-fin (fibroscope) constitué de fibres optique couplé à une source de lumière et un système de visualisation. Activité: Bordas 2010, p32 / Bordas 2014, p38 Voir: fibre optique liquide Voir: fibre optique en gélatine Simuler: fibre optique à saut d'indice Simuler: autres fibres optiques Comment expliquer que la lumière soit confinée dans le cœur de la fibre optique?

16 La réflexion totale Expérience: AE n 7 étude des phénomènes de réflexion totale Lorsque la lumière passe d'un milieu 1 à un milieu 2 avec n 2 < n 1, il existe une valeur i 1l de l'angle d'incidence i1 telle que, si i 1 > i 1l, le rayon réfracté n'existe pas. Il y a alors réflexion totale. Les lois de Snell-Descartes relative aux angles pour la réfraction permet alors d'écrire: Sin i 1l = n 2 / n 1 Voir: la réflexion totale Simuler: réflexion et réfraction Bonus Voir: Kezako, IRM Voir: CNRS, IRM

17 Bilan n 7 Travailler avec le livre: Bordas 2014 Activités p36-39 Cours p40-43 Résumé p43 Exercices p44-50 Documents complémentaires p51 Travailler avec le livre: Bordas 2010 Activités p30-33 Cours p34-37 Résumé p37 Exercices p38-42 Documents complémentaires p43

18 Chapitre 12. Les médicaments Les médicaments Définition Un medicament est une substance ou une composition présentée comme possédant des propriétés curatives ou préventives à l'égard des maladies humaines ou animales. C'est un mélange de nombreuses espèces chimiques. Il contient un ou plusieurs principes actifs et des excipients. Remarque: Un médicament contient au moins une substance active possédant un effet thérapeutique Principe actif Un medicament générique contient la même substance active que le médicament original (princeps). Il se différencie par sa formulation.

19 Excipient Un excipient désigne toute susbtance autre que le principe actif dans un médicament. Principe actif + excipients = médicament Son addition est destinée à conférer au médicament certaines caractéristiques particulières (physique, gustatives, etc...) et le rendre plus efficace: - Assurer la mise en forme du principe actif pour le rendre administrable - Véhiculer le médicament jusqu'au site d'absorption. - Moduler la libération du principe actif dans l'organisme. - Améliorer la conservation. - Améliorer le goût du médicament (voie orale). Remarque: Les excipients doivent éviter toute interaction, particulièrement chimique, avec le principe actif. Exemples: L'eau, l'amidon, le saccharose. La cellulose ou l'amidon permettent de mettre en forme les comprimés secs. Le bicarbonate de sodium est un excipient utilisé pour fabriquer les cachets effervescents Formulation La formulation (ou mise en forme) du principe actif est choisie pour une meilleure assimilation de la molécule active. On appelle forme galénique la préparation prête à l'emploi sous laquelle se présente un médicament (comprimé, poudre, sirop, spray, gélule...) Exemple: Le paracétamol est disponible sous forme de comprimés (effervescents ou non), de sirop, de gouttes, de suppositoires ou de poudre en sachets. Activité: Bordas 2010, p62 Analyse de documents: Clopix, Clopidogrel Santix et Clopidogrel Pharmo Voir: C'est pas sorcier, les médicaments

20 12.2. Caractéristiques d'une espèce chimique La masse volumique La masse volumique d'une espèce, notèe ρ espèce, exprimée en kg.m -3, correspond au quotient de la masse de l'espèce sur son volume La densité La densité d'une espèce chimique (liquide ou solide), notée d espèce, sans unité, correspond au rapport de sa masse volumique par celle de l'eau. Simuler: masse volumique et densité Peut-on exploiter la différence de densité pour séparer des constituants? Voir: mélange liquides de différentes densités Les températures de changement d'états

21 On peut déterminer la température de fusion d'une espèce chimique avec un banc Kofler: une plaque de métal est chauffée électriquement de manière à obtenir une augmentation progressive de température, de la droite vers la gauche de la plaque. Un curseur démarque la séparation liquide / solide du produit. L'index mobile indique la température de fusion. Voir: déterminer la température de fusion avec un banc Kofler La solubilité On appelle solvant une espèce chimique dans laquelle on peut dissoudre d'autres espèce chimiques, appelées solutés. L'ensemble ainsi formé s'appelle une solution. La solubilité d'une espèce chimique est la masse maximale (en g) de cette espèce que l'on peut dissoudre dans un litre de solution. Elle s'exprime en gramme par litre (g.l -1 ) Exemple: La solubilité dans l'eau du chlorure de sodium à 20 C est de 360 g.l -1 Simuler: Solubilité du sel bonus Voir / Expérience: Faire flotter un oeuf

22 12.3. Extraction et séparation d'espèces chimiques Définition Une extraction consiste à extraire, c'est-à-dire prélever une ou plusieurs expèces chimiques d'un mélange Techniques d'extraction et de séparation La filtration: sépare les espèces liquides de celles solides par passage à travers un milieu filtrant. Expérience: AE n 8 Extraction du clou de girofle (voir act4 p65) L'hydrodistillation: (partie 1) La distillation permet de séparer les constituant d'un mélange liquide homogène dont les températures d'ébullition sont différentes. On porte à ébullition (vaporisation) un mélange d'eau et de substances naturelles, ici des clous de girofles, contenant le composé à extraire. La vapeur d'eau entraîne les huiles essentielles contenues dans le produit brut. Enfin, on condense (liquéfaction) ces vapeurs via un réfrigérant à eau. Voir: préparation extraction menthe Voir: hydrodistillation citron

23 L'extraction par solvant: le principe de ce type d'extraction consiste à ajouter un solvant qui va isoler un des constituant du mélange (échantillon contenant la substance à extraire), via une différence de phase non miscibles. La décantation: la quantité d'huiles essentielles étant très faible, il est difficile de les extraire directement. Il faut donc attendre, relativement longtemps, pour que la séparation des deux phases soit évidente. Expérience: AE n 8 Extraction du clou de girofle (suite) L'extraction par solvant: (partie 2) Remarque: Le choix du solvant se fait selon quatre critères: - L'état physique du solvant (le solvant doit être liquide à la température et pression du système). - La miscibilité du solvant (le solvant doit être non miscible à la phase qui contient initialement la substance à extraire). - La solubilité (le composé à extraire doit être très soluble dans le solvant). - La densité du solvant (pour connaître la position relative des phases finales). Voir: principe de la séparation par extraction liquide / liquide, CEA Lire/voir: Rappel fonctionnement ampoule à décanter Simuler: Extraction liquide-liquide ampoule à décanter Voir aussi les techniques suivantes: L'expression, l'évaporation, l'enfleurage, le relargage...

24 La chromatographie sur couche mince (CCM) Expérience: AE n 9 CCM On cherche à identifier l'eugénol présent dans notre distillat et le comparer aux huiles essentielles du commerce. Pour celà, on realise une CCM. La chromatographie est une méthode physique de séparation et d'identification des constituant d'un mélange liquide. Voir: principe de la CCM Simuler: CCM médicaments, ostralo.net Voir: CCM

25 Bonus

26 Bilan n 8 Travailler avec le livre: Bordas 2014 Activités p72-75 Cours p76-79 Résumé p79 Exercices p80-86 Documents complémentaires p87 Travailler avec le livre: Bordas 2010 Activités p62-65 Cours p66-69 Résumé p69 Exercices p70-74 Documents complémentaires p75

27 Chapitre 13. Les molécules présentes dans les médicaments Molécules et leurs représentations Rappel Une molécule est un édifice électriquement neutre formé d'un nombre limité d'atomes liés les uns aux autres. Pensez aux LEGO Formules des molécules Formule brute La formule brute d'une molécule est l'écriture la plus compacte décrivant la nature et le nombre d'atomes de cette molécule. Remarque: Pour écrire la formule brute, on écrit côte à côte les symboles des éléments présents dans la molécule, en précisant (en indice) le nombre d'atomes de chaque élément. Exemple: La molécule d'eau, de formule brute H 2 O Le Chloral, C 2 HCl 3 O

28 Liaisons covalentes Dans les molécules, les atomes mettent en commun des électrons de leur couche externe (règle du duet/octet). Les électrons mis en commun par deux atomes sont considérés comme appartenant à ces deux atomes. Une liaison covalente, notée -, correspond au lien (électromagnétique) entre deux atomes résultant de la mise en commun d'électron(s). La balle maintient les joueurs autour de la table... Exemple: H 2 Remarque: Suivant sa nature, un atome est lié aux autres atomes avec un nombre particulier de liaisons. Les liaisons entre atomes peuvent être simples, doubles ou triples. Exemple: CO Formule développée et semi-développée Dans la formule développée d'une molécule, toutes les liaisons sont représentées: un tiret pour simple, deux pour double et trois pour triple. Une formule semi-développée est obtenue en simplifiant une formule développée: on ne représente pas les liaisons engagées par les atomes d'hydrogéne.

29 Exemples: Activité: Bordas 2010, p84 Comment déterminer la formule développée d'une molécule à partir de sa formule brute? 1) Faire la liste des atomes qui interviennent dans la molécule. 2) Ecrire la structure électronique de chaque atome. 3) Déduire le nombre d'électrons périphériques. 4) Trouver le nombre de liaisons covalentes que chaque atome doit établir pour satisfaire la règle du duet ou octet. 5) Représenter tous les atomes avec des points qui symbolisent leurs électrons externes 6) Placer les liaisons covalentes de façon à ce que chaque atome établisse le bon nombre.

30 Molécules isomères Des molécules de même formule brute mais qui ont des enchaînements d'atomes différents sont dites isomères. Exemple : l'éthanol et Méthoxyméthane de formule brute C 2 H 6 O de formules semi-développées suivantes:h 3 C-CH 2 -OH et H 3 C-O-CH 3 Activité: Bordas 2010, p Représentation topologique Dans la formule topologique, l'enchaînement des atomes de carbone est figuré par une ligne brisée, mais les atomes de carbone et lesa tomes d'hydrogène qui leur sont liés ne sont pas représentés. Exemple: adrénaline Remarque: Cette formule est très largement utilisée en chimie lorsque les molécules sont complexes, comme pour les médicaments. Activité: Bordas 2010, p Modélisations des molécules Modèle moléculaire On peut modéliser les molécules par une construction composée de sphères (les atomes) liées par des tiges (les liaisons). Ces éléments sont disponibles dans les boites de modèle moléculaire.

31 Remarque: On distingue le modèle compact (à droite) du modèle éclaté (à gauche) Modèle 3D (logiciel) Grâce aux logiciels de modélisation moléculaire plusieurs types de représentation d'une même molécule peuvent être obtenus et observés en 3D sous plusieurs angles. Simuler: chemsketch Simuler: Jsmol Les groupes caractéristiques Définition Une molécule possède un groupe caractéristique si elle dispose d'au moins un atome qui n'est pas un atome de carbone ou d'hydrogène. Remarque: Un groupe caractéristique donne des propriétés chimiques particulières à une molécule.

32 Bilan n 9 Travailler avec le livre: Bordas 2014 Activités p90-93 Cours p94-97 Résumé p97 Exercices p Documents complémentaires p105 Travailler avec le livre: Bordas 2010 Activités p78-81 Cours p82-85 Résumé p85 Exercices p86-90 Documents complémentaires p91

33

34 Chapitre 14. Fabrication de médicaments

L'apport de la physique au diagnostic médical

L'apport de la physique au diagnostic médical L'apport de la physique au diagnostic médical L'application des découvertes de la physique à l'exploration du corps humain fournit aux médecins des informations essentielles pour leurs diagnostics. Ils

Plus en détail

SIGNAUX PERIODIQUES (activités de découvertes et acquis du collège)

SIGNAUX PERIODIQUES (activités de découvertes et acquis du collège) Thème SANTE SIGNAUX PERIODIQUES (activités de découvertes et acquis du collège) Acquis du collège : une tension alternative périodique (comme celle du secteur) est une tension qui se répète à l'identique

Plus en détail

Extraction, séparation et identification d espèces chimiques

Extraction, séparation et identification d espèces chimiques Extraction, séparation et identification d espèces chimiques Préambule : Depuis la plus haute Antiquité, l homme utilise des colorants, des parfums et des arômes. Ceux-ci ont d abord été extraits de produits

Plus en détail

Les molécules présentes dans les médicaments

Les molécules présentes dans les médicaments Les molécules présentes dans les médicaments Les médicaments reposent sur environ 2 000 molécules qui sont souvent complexes. Différentes représentations ont été imaginées pour modéliser ces molécules.

Plus en détail

Chapitre 2 : Principe actif, formulation, identification

Chapitre 2 : Principe actif, formulation, identification Chapitre 2 : Principe actif, formulation, identification Introduction Pour soigner la fièvre et les douleurs, de nombreux médicaments sont vendus en pharmacie. Comment choisir un médicament à l aide de

Plus en détail

CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE

CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE CH 06 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Pendant tout le TP vous utiliserez la Fiche méthode de l oscilloscope OX 71 Livre Bordas, Collection ESPACE, 2008, p 183 I- FONCTIONNEMENT Mettre l appareil sous tension.

Plus en détail

Mini dictionnaire de physique ( d après 5 ème BELIN)

Mini dictionnaire de physique ( d après 5 ème BELIN) Mini dictionnaire de physique ( d après 5 ème BELIN) Année (une) : durée de la révolution de la Terre autour du Soleil. Une année est égalée 365,25 jours. Aqueux (adj.): se dit d'un mélange dont le constituant

Plus en détail

Mettre au point un protocole Respecter les règles de sécurité Analyser un résultat expérimental

Mettre au point un protocole Respecter les règles de sécurité Analyser un résultat expérimental Compétences travaillées : Extraire une information utile Mettre au point un protocole Respecter les règles de sécurité Analyser un résultat expérimental E1. Construire le modèle moléculaire de la molécule

Plus en détail

B - COURANT ELECTRIQUE

B - COURANT ELECTRIQUE B - COURANT ELECTRIQUE B - I - DEFINITION DE L'INTENSITE D'UN COURANT ELECTRIQUE La propriété des conducteurs solides d'avoir des électrons libres correspond à l'échelle des atomes à un déplacement permanent

Plus en détail

Signal et propagation

Signal et propagation SP1 Signal et propagation Exercice 1 Communication à distance Identifier des types de signaux et les grandeurs physiques correspondantes Déterminer comment changer la nature d un signal On considère deux

Plus en détail

Travaux Pratiques d'hyperfréquence

Travaux Pratiques d'hyperfréquence Travaux Pratiques d'hyperfréquence GLEE604 Sommaire : 1 Ligne en régime impulsionnel 2 Ligne en régime harmonique : étude en fonction de la fréquence 3 Ligne en régime harmonique : étude en fonction de

Plus en détail

TENSION et COURANT ALTERNATIF

TENSION et COURANT ALTERNATIF Chapitre 2 TENSION et COURANT ALTERNATIF I/ Principe de fonctionnement d'un oscilloscope 1- Schéma Plaques de déviation horizontale et verticale Tube à vide Faisceau d'électrons B Cathode Anode + Spot

Plus en détail

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES

Observer TP Ondes CELERITE DES ONDES SONORES OBJECTIFS CELERITE DES ONDES SONORES Mesurer la célérité des ondes sonores dans l'air, à température ambiante. Utilisation d un oscilloscope en mode numérique Exploitation de l acquisition par régressif.

Plus en détail

Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique

Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique Chapitre 21 : (Cours) Stratégie de synthèse et sélectivité en chimie organique I. Stratégie de synthèse I.1. Sécurité et efficacité Lors de la fabrication d une molécule organique (synthèse) il faut réfléchir

Plus en détail

Exemples d utilisation de G2D à l oral de Centrale

Exemples d utilisation de G2D à l oral de Centrale Exemples d utilisation de G2D à l oral de Centrale 1 Table des matières Page 1 : Binaire liquide-vapeur isotherme et isobare Page 2 : Page 3 : Page 4 : Page 5 : Page 6 : intéressant facile facile sauf

Plus en détail

Chap2 L oscilloscope.

Chap2 L oscilloscope. Chap2 L oscilloscope. Items Connaissances Acquis Fréquence d une tension périodique. Unité de la fréquence dans le Système international (SI). Relation entre la période et la fréquence. Valeur de la fréquence

Plus en détail

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ

DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ DS SCIENCES PHYSIQUES MATHSPÉ calculatrice: autorisée durée: 2 heures Sujet Lampe à incandescence et bilans thermiques...2 I.Lampe à incandescence en régime permanent...2 A.Détermination de la température

Plus en détail

L OSCILLOSCOPE ET LES CONTRÔLES ÉLECTRIQUES

L OSCILLOSCOPE ET LES CONTRÔLES ÉLECTRIQUES Lycée professionnel Gaston Barré Baccalauréat professionnel MAINTENANCE des VEHICULES AUTOMOBILES SESSION 2012-2013 L OSCILLOSCOPE ET LES CONTRÔLES ÉLECTRIQUES Nom : Prénoms : LYCEE GASTON BARRÉ 1 L OSCILLOSCOPE

Plus en détail

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté

Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté Chapitre 4 Oscillations libres des systèmes à deux degrés de liberté 4.1 Introduction Les systèmes qui nécessitent deux coordonnées indépendantes pour spécifier leurs positions sont appelés systèmes à

Plus en détail

Son et Lumière. L optique géométrique

Son et Lumière. L optique géométrique Son et Lumière Leçon N 3 L optique géométrique Introdution Nous allons au cours de cette leçon poser les bases de l optique géométrique en en rappelant les principes fondamentaux pour ensuite nous concentrer

Plus en détail

PLAN 1ère partie. Chapitre 3 Les forces de liaisons Structure de l eau. Propriétés particulières. 1ère Partie : chapitre2 :Changement d'état

PLAN 1ère partie. Chapitre 3 Les forces de liaisons Structure de l eau. Propriétés particulières. 1ère Partie : chapitre2 :Changement d'état PLAN 1ère partie Chapitre 2 Changements d état 1 Généralités 1.1 Notion de phase 1.2 Passages d un état à l autre 1.3 Equilibre entre les phases 1.4 Chaleur latente de changement d état 2 Fusion-solidification

Plus en détail

Les régimes périodiques (Chap 2)

Les régimes périodiques (Chap 2) Les régimes périodiques (Chap 2)! Révisé et compris! Chapitre à retravaillé! Chapitre incompris 1. Propriétés des grandeurs physiques : La période T, est le plus petit intervalle de temps, au bout duquel

Plus en détail

ANNEXE 1 : Les ondes Renseignements pour l'enseignant

ANNEXE 1 : Les ondes Renseignements pour l'enseignant ANNEXE 1 : Les ondes Renseignements pour l'enseignant Il existe plusieurs types d'ondes, par exemple le son, la lumière et les vagues. De plus, il existe de nombreux phénomènes que l'on peut représenter

Plus en détail

Prise en main de l oscilloscope. TP1

Prise en main de l oscilloscope. TP1 1. UTILISATION D UN OSCILLOSCOPE POUR LA MESURE D UNE TENSION CONTINUE. 1.1. Repérage des groupes de fonction. Zone ➊ : Assure la fonction MISE EN SERVICE Zone➋ : Assure la fonction ENTREE DES TENSIONS

Plus en détail

Equilibre solide-liquide des systèmes binaires

Equilibre solide-liquide des systèmes binaires Equilibre solide-liquide des systèmes binaires I. Introduction La matière présente généralement trois états: solide, liquide et gazeux. Les phases et les structures sous lesquelles peuvent exister les

Plus en détail

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF

1 Introduction. CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF PHYSQ 126: Circuits RLC 1 CIRCUITS RLC À COURANT ALTERNATIF 1 Introduction. Le but de cette expérience est d introduire le concept de courant alternatif (en anglais, Alternating Current ou AC) et d étudier

Plus en détail

Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique

Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique Chapitre 6 La lumière des étoiles Physique Introduction : On ne peut ni aller sur les étoiles, ni envoyer directement des sondes pour les analyser, en revanche on les voit, ce qui signifie qu'on reçoit

Plus en détail

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope.

CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. CH IV) Courant alternatif Oscilloscope. Il existe deux types de courant, le courant continu et le courant alternatif. I) Courant alternatif : Observons une coupe transversale d une «dynamo» de vélo. Galet

Plus en détail

LE COURANT ELECTRIQUE CONTINU

LE COURANT ELECTRIQUE CONTINU LE COURT ELECTRQUE COTU 1- perçu historique de l'électricité Voir polycop 2- Le courant électrique l existe deux types de courant. EDF. faire tirages feuille exercice et T annexe Montrer effet induction

Plus en détail

Travaux Pratiques de Chimie Organique

Travaux Pratiques de Chimie Organique Préparation du savon I. INTRODUCTION a) Composition d un corps gras : Les corps gras sont des composés naturels d origine végétale ou animale, appelés lipides. Ils sont essentiellement constitués de triglycérides,

Plus en détail

AIDE-MÉMOIRE LA THERMOCHIMIE TABLE DES MATIERES

AIDE-MÉMOIRE LA THERMOCHIMIE TABLE DES MATIERES Collège Voltaire, 2014-2015 AIDE-MÉMOIRE LA THERMOCHIMIE http://dcpe.net/poii/sites/default/files/cours%20et%20ex/cours-ch2-thermo.pdf TABLE DES MATIERES 3.A. Introduction...2 3.B. Chaleur...3 3.C. Variation

Plus en détail

En médecine, on la retrouve dans l électrocardiogramme.

En médecine, on la retrouve dans l électrocardiogramme. CHAPITRE 2 : LA TENSION ALTERNATIVE. Une ville, la nuit, brille de mille feux alimentés par le courant alternatif. Vers la fin du XIX ème siècle, le courant alternatif a supplanté le courant continu. C

Plus en détail

THEME : SANTE. Sujet N 6

THEME : SANTE. Sujet N 6 THEME : SANTE Sujet N 6 Exercice n 1 : Question de cours Qu'est ce que la période d'un phénomène périodique? Exercice n 2 : Manger le bon poisson Le chat aime le poisson mais préfère les rouges. S'il vise

Plus en détail

Instruments de mesure

Instruments de mesure Chapitre 9a LES DIFFERENTS TYPES D'INSTRUMENTS DE MESURE Sommaire Le multimètre L'oscilloscope Le fréquencemètre le wattmètre Le cosphimètre Le générateur de fonctions Le traceur de Bodes Les instruments

Plus en détail

THÈME : LA SANTÉ LE DIAGNOSTIC MÉDICAL ONDES ULTRASONORES PRINCIPE DE L'ECHOGRAPHIE

THÈME : LA SANTÉ LE DIAGNOSTIC MÉDICAL ONDES ULTRASONORES PRINCIPE DE L'ECHOGRAPHIE T.P PHYSIQUE SECONDE. THÈME : LA SANTÉ LE DIAGNOSTIC MÉDICAL ONDES ULTRASONORES PRINCIPE DE L'ECHOGRAPHIE TP P5 F.MISTRAL 2010 NOM :... PRÉNOM :... CLASSE :... DATE :... I. INTRODUCTION a) L échographie

Plus en détail

TP force centrifuge. Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle.

TP force centrifuge. Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle. TP force centrifuge Ce TP est évalué à l'aide d'un questionnaire moodle. Objectif : Étudier la force centrifuge dans le cas d un objet ponctuel en rotation uniforme autour d un axe fixe. 1 Présentation

Plus en détail

Les méthodes de séparation basées sur l extraction

Les méthodes de séparation basées sur l extraction Les méthodes de séparation basées sur l extraction L extraction liquide - liquide C est l extraction d un soluté S d un solvant A par un solvant B non miscible au premier. Deux paramètres sont importants

Plus en détail

1) Prise en main de l'oscilloscope numérique et de sa fonction FFT.

1) Prise en main de l'oscilloscope numérique et de sa fonction FFT. TP n 8 : obtention des spectres de signaux usuels. But du TP : ce huitième TP de BTS SE a pour but l'étude de la manière d'obtenir le spectre d'un signal sinusoïdal et carré avec un rapport cyclique variable.

Plus en détail

Chapitre 1 : (Cours) Ondes et particules, supports d information

Chapitre 1 : (Cours) Ondes et particules, supports d information Chapitre 1 : (Cours) Ondes et particules, supports d information Depuis plus d un siècle, les scientifiques étudient les rayonnements invisibles provenant de l Univers. C est ainsi que l on a pu mieux

Plus en détail

I. Protocole d une synthèse

I. Protocole d une synthèse Chap. C4 Stratégie de la synthèse organique I. Protocole d une synthèse 1- Espèces chimiques mises en jeu Un protocole décrit les espèces chimiques (réactifs, solvant et catalyseur) à introduire et leurs

Plus en détail

UTILISATION DE L'OSCILLOSCOPE

UTILISATION DE L'OSCILLOSCOPE 3 ème COURS Electricité Chapitre 4 UTILISTION DE L'OSCILLOSCOPE Je dois savoir Mesurer une tension Mesurer une durée Ce qu'est un oscillogramme Reconnaître l'oscillogramme d'une tension Mesurer période

Plus en détail

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec

1 Description de la maquette C 591 SUJET C 590 SIMULATION ÉLECTRONIQUE D UNE MESURE DE PUISSANCE. 1.1 Schéma général. Concours Centrale-Supélec Exemple de sujet de travaux pratiques de physique proposé au concours Centrale- Supélec. La colonne de gauche donne le texte tel qu il est soumis au candidat. En regard, à droite, figurent les savoir-faire

Plus en détail

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS

CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS CONSERVATOIRE NATIONAL DES ARTS ET METIERS Centre de préparation au diplôme d'état d'audioprothésiste Epreuve de Physique (Durée: heures) 7 juillet Exercice : LA BALANCOIRE ( points) Une balançoire constituée

Plus en détail

Session de Juillet 2001. Durée 2 H Documents interdits.

Session de Juillet 2001. Durée 2 H Documents interdits. Session de Juillet 2001 Durée 2 H Documents interdits. Exercice 1 : Oscillations forcées de dipôles électriques Lors d une séance de travaux pratiques, les élèves sont conduits à étudier les dipôles en

Plus en détail

L C D T P I è r e B C P a g e 1. TP 3: Oscilloscope

L C D T P I è r e B C P a g e 1. TP 3: Oscilloscope L C D T P I è r e B C P a g e 1 TP 3: Oscilloscope L C D T P I è r e B C P a g e 2 Partie I : familiarisation avec l oscilloscope 1. Description et mise en marche Utilité : Un oscilloscope permet d analyser

Plus en détail

Courant électrique et distributions de courants

Courant électrique et distributions de courants Cours d électromagnétisme Courant électrique et distributions de courants 1 Courant électrique 1.1 Définition du courant électrique On appelle courant électrique tout mouvement d ensemble des particules

Plus en détail

Transmettre la voix à distance

Transmettre la voix à distance Pour quoi faire? Par quels moyens? Ressentir et observer sa voix, c était un très vieux rêve, comme l était aussi celui de voler dans les airs Aujourd hui, les moyens de communication modernes permettent

Plus en détail

Les ondes au service du diagnostic médical

Les ondes au service du diagnostic médical Chapitre 12 Les ondes au service du diagnostic médical A la fin de ce chapitre Notions et contenus SAV APP ANA VAL REA Je maitrise Je ne maitrise pas Signaux périodiques : période, fréquence, tension maximale,

Plus en détail

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale

1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale 1/6 TP de physique n 1 UTILISATION DE L OSCILLOSCOPE Terminale I. BUT - Utiliser un oscilloscope pour mesurer des fréquences et des tensions - Déterminer la fréquence d un émetteur à ultrasons (noté US)

Plus en détail

Chimie cinquième - 2015/2016 Chapitre chimie 5.2 : L eau

Chimie cinquième - 2015/2016 Chapitre chimie 5.2 : L eau Chapitre Chimie 5.2 : L eau 1. Quels sont les états physiques de la matière? 2. Sous quel état est l eau des nuages? 3. A quoi ressemble la vapeur d eau? 4. Avec quoi mesure-t-on la température? 5. Quelle

Plus en détail

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN

Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Partie Observer : Ondes et matière CHAP 04-ACT/DOC Analyse spectrale : Spectroscopies IR et RMN Objectifs : Exploiter un spectre infrarouge pour déterminer des groupes caractéristiques Relier un spectre

Plus en détail

2) Vitesse de propagation des ondes sonores : Soit d la distance parcourue par l onde sonore pendant une durée t, avec une vitesse v, alors :

2) Vitesse de propagation des ondes sonores : Soit d la distance parcourue par l onde sonore pendant une durée t, avec une vitesse v, alors : Ch. 5 ONDES ET IMAGERIE MEDICALE Objectifs : Connaître la définition et la distinction d une onde sonore et d une onde électromagnétique (domaines de fréquence ) Connaître les vitesses de propagation de

Plus en détail

ELECTRICITE STATIQUE. Sommaire. Introduction. 3.1 Loi des charges. Chapitre 3. Chapitre 3

ELECTRICITE STATIQUE. Sommaire. Introduction. 3.1 Loi des charges. Chapitre 3. Chapitre 3 Chapitre 3 ELECTRICITE STATIQUE Sommaire Loi des charges Charge électrostatique Le champ électrique Potentiel et différence de potentiel Déplacement de charges Introduction Dès l'antiquité, les hommes

Plus en détail

Les techniques d extraction

Les techniques d extraction Sommaire L enfleurage L hydro distillation L entraînement à la vapeur sèche L extraction par solvants volatils L extraction au CO2 supercritique L expression Document ressource Année 2011 E. BENETEAUD

Plus en détail

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE

THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE THEME 2. LE SPORT CHAP 1. MESURER LA MATIERE: LA MOLE 1. RAPPEL: L ATOME CONSTITUANT DE LA MATIERE Toute la matière de l univers, toute substance, vivante ou inerte, est constituée à partir de particules

Plus en détail

A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques

A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques A1.- Le décibel et le bruit les unités acoustiques A1.1.- Définition du bruit : A1.1.1.- Production et caractéristiques d un son Tout corps qui se déplace ou qui vibre émet un son. Il transmet sa vibration

Plus en détail

UTILISATION DE L'OSCILLOSCOPE CATHODIQUE ----- I - CONSTITUTION ET FONCTIONNEMENT DE L'OSCILLOSCOPE CATHODIQUE

UTILISATION DE L'OSCILLOSCOPE CATHODIQUE ----- I - CONSTITUTION ET FONCTIONNEMENT DE L'OSCILLOSCOPE CATHODIQUE UTILISATION DE L'OSCILLOSCOPE CATHODIQUE ----- Le but de cette étude est de familiariser l'étudiant avec l'utilisation d'un oscilloscope au travers de mesures de diverses grandeurs physiques : tensions,

Plus en détail

G.P. DNS02 Septembre 2012. Réfraction...1 I.Préliminaires...1 II.Première partie...1 III.Deuxième partie...3. Réfraction

G.P. DNS02 Septembre 2012. Réfraction...1 I.Préliminaires...1 II.Première partie...1 III.Deuxième partie...3. Réfraction DNS Sujet Réfraction...1 I.Préliminaires...1 II.Première partie...1 III.Deuxième partie...3 Réfraction I. Préliminaires 1. Rappeler la valeur et l'unité de la perméabilité magnétique du vide µ 0. Donner

Plus en détail

Document de préparation Examen chapitre 1 et 2

Document de préparation Examen chapitre 1 et 2 Document de préparation Examen chapitre 1 et 2 Qui suis-je? Chapitre 1 et 2 1. Représentation imagée d une vérité inaccessible par les sens. Modèle scientifique 2. Plus petite partie possible de la matière

Plus en détail

TD1 PROPAGATION DANS UN MILIEU PRESENTANT UN GRADIENT D'INDICE

TD1 PROPAGATION DANS UN MILIEU PRESENTANT UN GRADIENT D'INDICE TD1 PROPAGATION DANS UN MILIEU PRESENTANT UN GRADIENT D'INDICE Exercice en classe EXERCICE 1 : La fibre à gradient d indice On considère la propagation d une onde électromagnétique dans un milieu diélectrique

Plus en détail

5. Les capteurs passifs...3 5.1. Définitions...3 5.2. Exemples...3 5.3. Le conditionneur...4

5. Les capteurs passifs...3 5.1. Définitions...3 5.2. Exemples...3 5.3. Le conditionneur...4 Les capteurs Table des matières 1. Chaine d acquisition et d information...1 2. Définitions...2 3. Type et nature de la sortie...2 4. Capteurs actifs...2 4.1. Effet thermoélectrique...2 4.2. Effet pyroélectrique...2

Plus en détail

Mode d emploi simplifié de CBL 2 et du logiciel d acquisition DataMin2

Mode d emploi simplifié de CBL 2 et du logiciel d acquisition DataMin2 Mode d emploi simplifié de CBL 2 et du logiciel d acquisition DataMin2 1. Connecter la calculatrice au CBL2 et un capteur de mesure CH1 Capteur de tension Interface d acquisition CBL 2 Câble de liaison

Plus en détail

PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES

PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES SESSION 2013 SECOND CONCOURS ÉCOLE NORMALE SUPÉRIEURE PHYSIQUE - MATHÉMATIQUES Durée : 4 heures L usage des calculatrices de poche à alimentation autonome, sans imprimante et sans document d accompagnement

Plus en détail

Expérience # 7 Identification des composés d un mélange

Expérience # 7 Identification des composés d un mélange Expérience # 7 1. But Le but de l expérience consiste à isoler chacun des composés d un mélange par les techniques de purification connues, à prouver la pureté de chacun et à déterminer la nature des composés

Plus en détail

DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMETRE. DEPARTEMENT SCIENCES Janvier 2005 A. Biolluz

DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMETRE. DEPARTEMENT SCIENCES Janvier 2005 A. Biolluz DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMETRE DEPARTEMENT SCIENCES Janvier 2005 A. Biolluz DOCUMENT ANNEXE IV - L'USAGE D'UN MULTIMÈTRE I. PRÉSENTATION C'est un appareil électrique qui permet de faire

Plus en détail

9. Équations différentielles

9. Équations différentielles 63 9. Équations différentielles 9.1. Introduction Une équation différentielle est une relation entre une ou plusieurs fonctions inconnues et leurs dérivées. L'ordre d'une équation différentielle correspond

Plus en détail

P5 Ondes acoustiques ; acoustique musicale

P5 Ondes acoustiques ; acoustique musicale Ondes acoustiques ; acoustique musicale On appelle onde mécanique le phénomène de propagation d une perturbation dans un milieu élastique, sans transport de matière mais avec transport d énergie. L exemple

Plus en détail

A1-1 L eau dans tous ces états Extraire des infos d un texte. I. Omniprésence de l eau sur la Terre

A1-1 L eau dans tous ces états Extraire des infos d un texte. I. Omniprésence de l eau sur la Terre A1-1 L eau dans tous ces états Extraire des infos d un texte Eau constituants nécessaire à la vie Pourquoi l eau est-elle si importante? Comment l eau est répartie sur la Terre? Sous quelle forme existe

Plus en détail

Qu est-ce qui compose notre environnement dans le collège et à proximité? Quelles sont ses variations au cours du temps?

Qu est-ce qui compose notre environnement dans le collège et à proximité? Quelles sont ses variations au cours du temps? C.I n 1 : JE DECOUVRE LES CARACTERISTIQUES DE NOTRE ENVIRONNEMENT Qu est-ce qui compose notre environnement dans le collège et à proximité? Quelles sont ses variations au cours du temps? Séquence n 1 :

Plus en détail

5 ème COURS Chimie Chapitre 3 LES MÉLANGES HOMOGÈNES ET LES CORPS PURS CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free.

5 ème COURS Chimie Chapitre 3 LES MÉLANGES HOMOGÈNES ET LES CORPS PURS CORRECTION DES EXERCICES. Téléchargé sur http://gwenaelm.free. 5 ème COURS Chimie Chapitre 3 LS MÉLANGS HOMOGÈNS T LS CORPS PURS CORRCTION DS XRCICS Téléchargé sur http://gwenaelm.free.fr/2008-9 Correction : xercice 1 p 40 a L'apparence homogène d'une substance ne

Plus en détail

LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE

LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE LUMIERE BLANCHE - LUMIERE MONOCHROMATIQUE I LE PHENOMENE DE DISPERSION 1 Expérience 2 Observation La lumière émise par la source traverse le prisme, on observe sur l'écran le spectre de la lumière blanche.

Plus en détail

obs.5 Sources de lumières colorées exercices

obs.5 Sources de lumières colorées exercices obs.5 Sources de lumières colorées exercices Savoir son cours Mots manquants Chaque radiation lumineuse peut être caractérisée par une grandeur appelée longueur d onde dans le vide. Les infrarouges ont

Plus en détail

G.P. DNS05 Octobre 2012

G.P. DNS05 Octobre 2012 DNS Sujet Impédance d'une ligne électrique...1 I.Préliminaires...1 II.Champ électromagnétique dans une ligne électrique à rubans...2 III.Modélisation par une ligne à constantes réparties...3 IV.Réalisation

Plus en détail

Les molécules. 1 Représentez la structure électronique d un atome d hydrogène H. 3 Combien lui manque-t-il d électrons pour saturer sa couche externe?

Les molécules. 1 Représentez la structure électronique d un atome d hydrogène H. 3 Combien lui manque-t-il d électrons pour saturer sa couche externe? Les molécules I Introduction : Dans de nombreux composés chimiques, les atomes forment des édifices possédant un nombre d atomes déterminé. Une molécule est une particule électriquement neutre formé d

Plus en détail

Cours de Mécanique du point matériel

Cours de Mécanique du point matériel Cours de Mécanique du point matériel SMPC1 Module 1 : Mécanique 1 Session : Automne 2014 Prof. M. EL BAZ Cours de Mécanique du Point matériel Chapitre 1 : Complément Mathématique SMPC1 Chapitre 1: Rappels

Plus en détail

Physique 51421. Module 3 Lumière et optique géométrique. Rappel : les ondes. Caractéristiques des ondes. Vitesse de la lumière

Physique 51421. Module 3 Lumière et optique géométrique. Rappel : les ondes. Caractéristiques des ondes. Vitesse de la lumière Physique 51421 Module 3 Lumière et optique géométrique Rappel : les ondes Il existe deux types d ondes : Ondes transversale : les déformations sont perpendiculaire au déplacement de l onde. (ex : lumière)

Plus en détail

Activité Cours : Spectrophotométrie Infrarouge

Activité Cours : Spectrophotométrie Infrarouge Activité Cours : Spectrophotométrie Infrarouge Objectifs : Connaître et appliquer les règles de nomenclature des composés en chimie organique. Associer un groupe caractéristique à une fonction dans le

Plus en détail

DS de Spécialité n o 6 Téléphone portable et ondes radio

DS de Spécialité n o 6 Téléphone portable et ondes radio DS de Spécialité n o 6 Téléphone portable et ondes radio. Les ondes électromagnétiques pour communiquer Le téléphone portable fonctionne comme une radio. Lors d une communication, la voix est convertie

Plus en détail

Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif».

Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif». Partie B: Énergie électrique et circuits électriques en «alternatif». Chapitre 1 : Chapitre 2 : périodique. Chapitre 3 : Chapitre 4 : La production d'électricité. Tension continue et tension alternative

Plus en détail

Résumé qualitatif sur les diagrammes binaires

Résumé qualitatif sur les diagrammes binaires Résumé qualitatif sur les diagrammes binaires A Diagramme binaire Liquide Vapeur A1 Diagramme binaire Liquide vapeur idéaux Diagramme isotherme: La courbe donnant la pression en fonction de la fraction

Plus en détail

Physique, enseignement de spécialité : Vibrations d une corde métallique

Physique, enseignement de spécialité : Vibrations d une corde métallique Baccalauréat des voies générale et technologique Épreuve de physique-chimie de série S Annales 0 : exemples d exercices BO n 27 du 4 juillet 2002 Physique, enseignement de spécialité : Vibrations d une

Plus en détail

extraire et organiser l information utile

extraire et organiser l information utile 2009-2010 Sciences Physiques Liste des compétences (évaluables en vert / flous?? en bleu) Rechercher, Observer, recenser les informations extraire et organiser l information utile Je sais trouver les informations

Plus en détail

BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE

BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE BAC BLANC 2015 PHYSIQUE-CHIMIE DURÉE DE L ÉPREUVE : 3 h 30 L usage d'une calculatrice EST autorisé Ce sujet comporte trois exercices (l exercice de spécialité figurant sur une feuille séparée). Chaque

Plus en détail

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS

ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Matériel : Logiciel winoscillo Logiciel synchronie Microphone Amplificateur Alimentation -15 +15 V (1) (2) (3) (4) (5) (6) ACOUSTIQUE 3 : ACOUSTIQUE MUSICALE ET PHYSIQUE DES SONS Connaissances et savoir-faire

Plus en détail

Modulation et démodulation d amplitude.

Modulation et démodulation d amplitude. Modulation et démodulation d amplitude. P. Ribiere Collège Stannislas Année Scolaire 2014/2015 P. Ribiere (Collège Stannislas) Modulation et démodulation d amplitude. Année Scolaire 2014/2015 1 / 42 1

Plus en détail

T.P. n 4. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe

T.P. n 4. polytech-instrumentation.fr 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe T.P. n 4 polytech-instrumentation.fr 0 825 563 563 0,15 TTC /min à partir d un poste fixe Redressement d une tension I. Objectifs Redressement d une tension alternative par le moyen de diodes. Transformation

Plus en détail

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N

BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N TP Ac ExAO. Page 1/5 BACCALAURÉAT PROFESSIONNEL ÉPREUVE DE TRAVAUX PRATIQUES DE SCIENCES PHYSIQUES SUJET N Ce document comprend : - une fiche descriptive du sujet destinée à l examinateur : Page 2/5 -

Plus en détail

TP Physique n 1. Spécialité TS. I. Généralités sur les lentilles minces: Convention:

TP Physique n 1. Spécialité TS. I. Généralités sur les lentilles minces: Convention: TP Physique n 1 Spécialité TS Convention: Dans cet exposé, la lumière est supposée se déplacer de la gauche vers la droite. I. Généralités sur les lentilles minces: Une lentille est un milieu transparent

Plus en détail

Conductivité conductimétrie

Conductivité conductimétrie Conductivité conductimétrie I. Généralités sur les milieux conducteurs Le courant électrique est dû à un mouvement d'ensemble des porteurs de charges sous l'action d'un champ électrique. Ils sont de trois

Plus en détail

4.1 Charges en mouvement - Courant et intensité électriques

4.1 Charges en mouvement - Courant et intensité électriques Chapitre 4 Distributions de courants En électrostatique, les charges restent immobiles. Leur déplacement est à l origine des courants électriques qui sont la source du champ magnétique que nous étudierons

Plus en détail

Examen de maturité Session de juin 2006. Option complémentaire: Physique

Examen de maturité Session de juin 2006. Option complémentaire: Physique Lycée Denis-de-Rougemont Neuchâtel et Fleurier Nom, prénom: Classe: Examen de maturité Session de juin 2006 Option complémentaire: Physique Pour obtenir la note maximale, il faut résoudre complètement

Plus en détail

Exercice 1. AUTOUR DE LA VOITURE (7 points) http://labolycee.org. Partie A : Le stationnement «ultra-simple» avec les ultrasons

Exercice 1. AUTOUR DE LA VOITURE (7 points) http://labolycee.org. Partie A : Le stationnement «ultra-simple» avec les ultrasons Afrique 2008 Les parties A et B sont indépendantes. Exercice 1. AUTOUR DE LA VOITURE (7 points) http://labolycee.org Partie A : Le stationnement «ultra-simple» avec les ultrasons Les ultrasons sont des

Plus en détail

TP2 Ondes sismiques et structure interne du globe

TP2 Ondes sismiques et structure interne du globe TP2 Ondes sismiques et structure interne du globe En 1912, le sismologue allemand Beno Gutenberg est le premier à détecter une discontinuité entre le manteau inférieur et le noyau externe de la Terre à

Plus en détail

FORMATION CONTINUE : Les sciences faciles à l école. II A. Les mélanges de liquides

FORMATION CONTINUE : Les sciences faciles à l école. II A. Les mélanges de liquides FORMATION CONTINUE : Les sciences faciles à l école Shirley Allibon (shirley.baze@edu.ge.ch) Karl Perron (karl.perron@unige.ch) Partie II : les mélanges II A. Les mélanges de liquides II B. Les mélanges

Plus en détail

Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables

Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables 1 ère STI2D TP V2.0 Oscilloscope - GBF Mesure et visualisation - Signaux variables CO8.sin4 Identifier les variables mesurées. CO9.sin2 Instrumenter un système. Acquerir l'information. Utilisation d'un

Plus en détail

POMPE A CHALEUR A MELANGE DE FLUIDES

POMPE A CHALEUR A MELANGE DE FLUIDES POMPE A CHALEUR A MELANGE DE FLUIDES Cette note complète la présentation pédagogique allégée de la pompe à chaleur, en traitant du cas où le fluide thermodynamique est un mélange de vapeurs. C est notamment

Plus en détail

Chapitre 2 : Acoustique physique : -I- Acoustique musicale A- La hauteur d'un son L'oreille perçoit des sons aigus et des sons graves.

Chapitre 2 : Acoustique physique : -I- Acoustique musicale A- La hauteur d'un son L'oreille perçoit des sons aigus et des sons graves. BTS BAT ème année Les ondes 1 Chapitre : Acoustique physique : -I- Acoustique musicale A- La hauteur d'un son L'oreille perçoit des sons aigus et des sons graves. Un son est d'autant plus aigu que sa fréquence

Plus en détail

PRODUCTION D ENERGIE ELECTRIQUE DANS UNE CENTRALE

PRODUCTION D ENERGIE ELECTRIQUE DANS UNE CENTRALE Séance n 2 : PRODUCTION D ENERGIE ELECTRIQUE DANS UNE CENTRALE A. POURQUOI ET COMMENT PRODUIRE DE L ELECTRICITE? Activité documentaire et de questionnement : Document n 1 : A notre époque, et sans électricité,

Plus en détail

L AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL : NOTIONS DE BASE

L AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL : NOTIONS DE BASE L AMPLIFICATEUR OPERATIONNEL : NOTIONS DE BASE I / Description : NC + 15 Sortie Offset 8 7 6 5 TL081 1 2 3 4 Offset Entrée Inverseuse Entrée Non inverseuse -15 Un AO est une sorte de boite noire, à l intérieur

Plus en détail

D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO

D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO Lycée Chevalier d Eon - Tonnerre D.A.E. DIRECTION ASSISTEE ELECTRIQUE DE TWINGO MODULE 1 Station de mesure Calculateur Régime Capteur de couple Capteur de Vitesse Prise diagnostique MODULE 4 Diagnostic

Plus en détail