L encadrement de la publicité alcool en France Description et retour d expérience

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "L encadrement de la publicité alcool en France Description et retour d expérience"

Transcription

1 L encadrement de la publicité alcool en France Description et retour d expérience Colloque Offre d alcool et conséquences sociales Service public fédéral santé publique de Belgique 26 septembre

2 Contexte de l alcool en France Alcool = substance psychoactive la plus consommée : 20% d adultes boivent régulièrement de l alcool, 10 % des ans quotidiennement Consommation annuelle moyenne de 11,2 l. d alcool pur par personne personnes consultent chaque semaine pour un problème directement lié à l alcool Alcool imputable à 30 % des accidents mortels de la circulation et environ 15 % des accidents du travail ; Alcool en cause dans 1/3 des délits et crimes Estimation d environ décès/an liés à l alcool CA annuel total du secteur des boissons alcooliques = 22 milliards d euros 2

3 Historique de la législation alcool en France Loi du 10 Juillet 1880 : première loi sur les débits de boissons 1916 : interdiction de fabriquer et de commercialiser l absinthe 1954 : élaboration d un code des débits de boissons et création du Haut comité d études et d information sur l alcoolisme 1970 : instauration d un taux légal d alcoolémie pour les conducteurs Loi Barzach de 1987 introduisant une réglementation relative à la publicité Loi Evin du 10 Janvier 1991 redéfinissant la réglementation sur la publicité La loi HPST du 21 Juillet 2009 introduit de nouvelles interdictions (happy hour, extension de l interdiction de vente à tous les mineurs) Décrets de 2011 relatifs aux formations obligatoires pour exploiter un débit de boissons et aux fêtes et foires 3

4 Fin des années 1970 : Les prémisses de la législation publicité alcool * interdiction de la publicité pour les boissons du 5 ème groupe (plus de 45 ) * encadrement pour les boissons du 3 ème groupe (apéritifs peu alcoolisés) Loi Barzach du 30 juillet 1987 : - pour les boissons contenant plus de 1 degré d alcool : * interdiction à la TV et dans les publications destinées à la jeunesse * interdiction de les présenter comme dotées ou dénuées d effets * interdiction des incitations pour la jeunesse ou des évocations sur la sexualité, le sport, le travail et les véhicules à moteur * interdiction de recourir à des personnalités sans lien avec la production ou la distribution des boissons * obligation d apposer un conseil de modération - pour l ensemble des boissons alcooliques : interdiction dans les enceintes sportives et dans les locaux des associations de jeunesse ou d éducation populaire - Peines prévues : de 2 mois à 2 ans d emprisonnement et/ou amende de à francs (voire 50% des dépenses occasionnées) 4

5 La législation publicité alcool : entre avancées Loi Evin du 10 Janvier 1991 : renversement de logique Tout ce qui n est pas expressément autorisé par la loi est prohibé = interdiction de toute publicité directe ou indirecte, sauf dans quelques cas : - dans la presse écrite (sauf celle destinée à la jeunesse) - à la radio (dans certaines tranches horaires) - sous forme d affiches et d enseignes dans les zones de production, sous forme d affichettes et d objets à l intérieur des lieux de vente spécialisés - par envoi de circulaires, catalogues ou brochures commerciales - par inscription sur les véhicules de livraison - en faveur des fêtes et foires traditionnelles et à l intérieur de celles-ci - en faveur des musées, confréries ou stages d œnologie Interdiction du parrainage Définition du contenu autorisé des publicités Obligation d apposer un avertissement sanitaire 5

6 Loi du 8 août 1994 : libéralisation du support «affiches» (difficulté à définir les zones de production) Loi du 23 Février 2005 : possibilité donnée de faire référence à : - des terroirs de production - des distinctions obtenues - des références objectives sur la couleur ou sur les caractéristiques olfactives et gustatives Loi HPST du 21 Juillet 2009 : - publicité autorisée sur internet et reculs - sauf sur les sites principalement destinés à la jeunesse (par leur caractère, leur présentation ou leur objet) - ou édités par les organisations sportives - et sous réserve que la publicité ne soit ni intrusive ni interstitielle 6

7 Les attaques récurrentes de l esprit de la loi Evin Projet de loi d avenir sur l agriculture, l alimentation et la forêt : Amendement parlementaire adopté : «le vin, produit de la vigne, les terroirs viticoles, les cidres et poirés, les boissons spiritueuses et les bières issues des traditions locales font partie du patrimoine culturel, gastronomique et paysager protégé de la France". Multiples propositions de loi : Exemple : proposition de loi améliorant l information sur la vigne et le vin du 11 juin

8 La réglementation actuelle Articles L à L du code de la santé publique Article L du CSP : supports publicitaires autorisés Article L du CSP : définition de la publicité indirecte Article L du CSP : interdiction de remettre, distribuer ou envoyer à des mineurs des prospectus, des buvards, des protège-cahiers ou objets quelconques nommant une boisson alcoolique ou en vantant les mérites ou portant la marque ou le nom du fabricant d une telle boisson. Article L du CSP : limitation des possibilités de valorisation des opérations de mécénat 8

9 Article L du CSP : Message publicitaire informatif et limité à certaines indications objectives: - degré volumique d alcool, origine, dénomination, composition du produit - nom et adresse du fabricant, agents et dépositaires, mode d élaboration, modalités de vente et mode de consommation du produit - références relatives aux terroirs de production, aux distinctions obtenues, aux appellations d origine ou aux indications géographiques - références objectives relatives à la couleur et aux caractéristiques olfactives et gustatives du produit. Obligation d apposition d un message à caractère sanitaire 9

10 Article L du CSP : Peine de euros d amende Possibilité que ce maximum soit porté à 50 % du montant des dépenses consacrées à l opération illégale Possibilité de peines complémentaires : suppression, enlèvement ou confiscation de la publicité interdite aux frais des délinquants (exécutoire immédiatement même si le jugement n est pas définitif) En cas de récidive (personnes physiques) : possibilité d une peine d interdiction de vente de la boisson alcoolique concernée (pendant 5 ans) 10

11 Aval de la Justice sur notre règlementation Au niveau national : Décision du Conseil Constitutionnel : DC du 8 janvier 1991 : «de telles restrictions reposent sur un impératif de protection de la santé publique, principe de valeur constitutionnelle ; que le législateur qui a entendu prévenir une consommation excessive d'alcool, s'est borné à limiter la publicité en ce domaine, sans la prohiber de façon générale et absolue» = pas contraire au droit de propriété, à la liberté d'entreprendre, au principe d'égalité devant la loi Au niveau européen : CJUE Commission c/ France et Bacardi Martini c. TF1 13 juillet 2004 : = la législation française répond à des préoccupations de santé publique et est proportionnelle à ses buts de santé publique 11

12 Une règlementation source de nombreuses interprétations Jurisprudence abondante Recommandations de l Autorité de régulation professionnelle de la publicité (ARPP) ( 12

13 Des campagnes interdites 1 er exemple : Campagne Ricard «Un Ricard des rencontres» 13

14 Des campagnes interdites 2 ème exemple : Campagne Loïc Raison «Même petits les bretons ont toujours raison 14

15 Des campagnes interdites 3 ème exemple : Campagne champagne Tsarine «fournisseur officiel des Césars» 15

16 Des campagnes interdites 4 ème exemple : Campagne «Les Bordeaux, des personnalités à découvrir» et campagne «Buvons moins, buvons meilleur» 16

17 Des campagnes interdites 5 ème exemple : Application Ricard mix sur internet interdite 17

18 Exemples de publicités ne pouvant être diffusées en France 18

19 Exemples de publicités ne pouvant être diffusées en France 19

20 Exemples de publicités ne pouvant être diffusées en France 20

21 1) difficultés à lutter contre les illégalités sur internet Brèches dans notre règlementation 21

22 2) multiplication des évènements à l effigie d une marque (contournement de l interdiction du parrainage) Brèches dans notre règlementation 22

23 Brèches dans notre règlementation 3) parrainage déguisé - d évènements sportifs (ex : Campagnes Taittinger pour le mondial de foot au Brésil) - de grands monuments : flou de la notion d affiche (cf. affichage sur des bâches de chantier) A droite : campagne autorisée A gauche : campagne interdite 23

24 Brèches dans notre règlementation 4) banalisation des coffrets d alcool (contenant un objet à l effigie de la marque) 24

25 Brèches dans notre règlementation 5) Multiplication des références subjectives : slogans, terroirs 25

26 Brèches dans notre règlementation 5) Multiplication des références subjectives : représentation de personnes voire de personnalités 26

27 Brèches dans notre règlementation 6) Utilisation des noms de marque pour véhiculer des valeurs ou des qualités 27

28 Brèches dans notre règlementation 7) Règlementation focalisée sur les marques au détriment des incitations à l ivresse 28

29 2 actualités à venir : 1) Mise en œuvre du plan gouvernemental de lutte contre les drogues et les conduites addictives Comprend un groupe de travail sur la publicité alcool 2) Projet de loi de santé Rendu public fin octobre Débats parlementaires au premier semestre

30 Equivalent litres d'alcool pur par habitant de 15 ans et plus Un retour d expérience positif mais à nuancer France davantage protégée que nombre d autres pays sur contenu pub Explique en partie la baisse continue de notre consommation annuelle d alcool (à nuancer car hausse du binge drinking) Entre 1990 et 2012, baisse de 23% des quantités d alcool vendues en France : 26, Ensemble 1980 : 20,1 15 Vins 2000 : 13, : 11, Spritueux Bières 6,9 2,6 2,1 Total Vins Bières Spiritueux 30

31 Un retour d expérience positif mais à nuancer Mais Les industriels s engouffrent dans des brèches et règlementation régulièrement attaquée et délégitimée Evolution des supports Evolution de la manière de communiquer Démultiplication de ces communications = interrogent notre règlementation et notre manière de la faire respecter 31

LOI de santé 2015 Enjeux et perspectives pour la filière viti-vinicole

LOI de santé 2015 Enjeux et perspectives pour la filière viti-vinicole - LOI de santé 2015 Enjeux et perspectives pour la filière viti-vinicole QUELQUES REPÈRES La poids socio-économique de la filière viti-vinicole 500 000 emplois directs et indirects 87 000 exploitations

Plus en détail

La loi Evin. 1) Ce que dit la loi Evin... La loi Evin et la publicité pour le tabac. La loi Evin et la publicité pour l alcool

La loi Evin. 1) Ce que dit la loi Evin... La loi Evin et la publicité pour le tabac. La loi Evin et la publicité pour l alcool La loi Evin 1) Ce que dit la loi Evin... La loi Evin et la publicité pour le tabac Elle interdit de prendre en compte le tabac pour le calcul de l indice des prix. Le tabagisme, l alcoolisme et la toxicomanie

Plus en détail

N 937 ASSEMBLÉE NATIONALE

N 937 ASSEMBLÉE NATIONALE Document mis en distribution le 19 juin 2008 N 937 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 TREIZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l Assemblée nationale le 4 juin 2008. PROPOSITION

Plus en détail

Vente et publicité pour les vins et alcools : de la loi Evin à la loi Bachelot

Vente et publicité pour les vins et alcools : de la loi Evin à la loi Bachelot Vente et publicité pour les vins et alcools : de la loi Evin à la loi Bachelot La vente et la publicité pour les vins et alcools opposent les intérêts de protection de la santé publique aux intérêts économiques

Plus en détail

Place de l alcool dans la santé publique en France

Place de l alcool dans la santé publique en France Place de l alcool dans la santé publique en France Pr Gérard Dubois Membre de l Académie Nationale de Médecine Président de la Commission Addictions Dépenses des ménages OFDT 2013 OFDT 2013 OFDT Tendances

Plus en détail

Une interprétation de plus en plus restrictive qui s éloigne de l esprit de la Loi et crée une insécurité juridique importante

Une interprétation de plus en plus restrictive qui s éloigne de l esprit de la Loi et crée une insécurité juridique importante Une interprétation de plus en plus restrictive qui s éloigne de l esprit de la Loi et crée une insécurité juridique importante Plusieurs points sont régulièrement discutés au sein des différentes juridictions

Plus en détail

Charte. Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie

Charte. Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie Charte Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie La consommation excessive d alcool et les conduites à risque associées sont des

Plus en détail

Délibération n 79 du 15 juin 2005 relative à la lutte contre le tabagisme et l'alcoolisme

Délibération n 79 du 15 juin 2005 relative à la lutte contre le tabagisme et l'alcoolisme relative à la lutte contre le tabagisme et l'alcoolisme Historique : Créée par Modifiée par Délibération n 79 du 15 juin 2005 relative à la lutte contre le tabagisme et l'alcoolisme Délibération n 179

Plus en détail

Alcool. Mémento législatif. Service Documentation A.N.P.A.A. Avril 2014. Association Nationale de PRÉVENTION en ALCOOLOGIE et ADDICTOLOGIE A.N.P.A.A.

Alcool. Mémento législatif. Service Documentation A.N.P.A.A. Avril 2014. Association Nationale de PRÉVENTION en ALCOOLOGIE et ADDICTOLOGIE A.N.P.A.A. Alcool Mémento législatif Service Documentation A.N.P.A.A. Avril 2014 Association Nationale de PRÉVENTION en ALCOOLOGIE et ADDICTOLOGIE A.N.P.A.A. Alcool - Mémento législatif Avril 2014 Travail Article

Plus en détail

Alcool. Mémento législatif. Service Documentation A.N.P.A.A. Octobre 2011. Association Nationale de PRÉVENTION en ALCOOLOGIE et ADDICTOLOGIE

Alcool. Mémento législatif. Service Documentation A.N.P.A.A. Octobre 2011. Association Nationale de PRÉVENTION en ALCOOLOGIE et ADDICTOLOGIE Alcool Mémento législatif Service Documentation A.N.P.A.A. Octobre 2011 Association Nationale de PRÉVENTION en ALCOOLOGIE et ADDICTOLOGIE A.N.P.A.A. Alcool - Mémento législatif Octobre 2011 Travail Article

Plus en détail

DROGUES ET LOI. Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE

DROGUES ET LOI. Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE DROGUES ET LOI Dr F. PAYSANT CHU GRENOBLE contexte Drogue licite (tabac, alcool, jeu, internet, ) Organisation, ou prise en compte des effets Drogue illicite (héroïne, cannabis, cocaine,.) Production,

Plus en détail

CODE d AUTODISCIPLINE ET DE DEONTOLOGIE EN MATIERE DE COMMUNICATION ET DE COMMERCIALISATION DES BOISSONS ALCOOLISEES

CODE d AUTODISCIPLINE ET DE DEONTOLOGIE EN MATIERE DE COMMUNICATION ET DE COMMERCIALISATION DES BOISSONS ALCOOLISEES CODE d AUTODISCIPLINE ET DE DEONTOLOGIE EN MATIERE DE COMMUNICATION ET DE COMMERCIALISATION DES BOISSONS ALCOOLISEES Dans le souci du respect et de la recherche d une commune et loyale application des

Plus en détail

Vente et distribution de boissons alcoolisées : Eléments de réglementation à destination des associations

Vente et distribution de boissons alcoolisées : Eléments de réglementation à destination des associations Dans l organisation de son activité, l association doit prendre en compte le cadre général applicable à la vente et à la distribution d alcool. Ce cadre vise à protéger en particulier les personnes vulnérables,

Plus en détail

Cadre Légal & Autodiscipline

Cadre Légal & Autodiscipline Cadre Légal & Autodiscipline Le cadre réglementaire concernant le secteur publicitaire s'articule autour de deux axes : I. La protection de la publicité A. Le droit d'auteur B. Le droit des marques C.

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires

Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie. Loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires Union des Métiers et des Industries de l Hôtellerie JURIDIQUE Date : 29/07/09 N Juridique : 43.09 Loi portant réforme de l hôpital et relatif aux patients, à la santé et aux territoires Par circulaire

Plus en détail

Mémento législatif. En 1916, l absinthe est interdite.

Mémento législatif. En 1916, l absinthe est interdite. Mémento législatif Juillet 2003 La législation antialcoolique a commencé à s esquisser au 19 ème siècle avec deux dispositions fondamentales : la loi de 1838 sur l internement des aliénés, et la loi de

Plus en détail

CODE D AUTODISCIPLINE

CODE D AUTODISCIPLINE BRASSERIES ET LIMONADERIES DU BURUNDI CODE D AUTODISCIPLINE BRARUDI SA - Bvd du 1er Novembre, BP 540 Bujumbura tél : (257) 22 215 360 fax : (257) 22 222 948 Route Nationale N 2, BP 115 Gitega tél : (257)

Plus en détail

Conseil économique et social

Conseil économique et social NATIONS UNIES E Conseil économique et social Distr. GÉNÉRALE ECE/TRANS/WP.1/2006/2/Rev.1 20 avril 2006 FRANÇAIS Original: ANGLAIS COMMISSION ÉCONOMIQUE POUR L EUROPE COMITÉ DES TRANSPORTS INTÉRIEURS Groupe

Plus en détail

Débit de boissons et obligations administratives

Débit de boissons et obligations administratives p.2 Débit de boissons et licence p.3-4 Débit de boissons et obligations administratives p.5 Distribution d alcool et loi HPST p.6 Débit de boissons et publicité p.7 Diffuser de la musique en toute légalité

Plus en détail

Enjeux et Perspectives pour la filière viti-vinicole

Enjeux et Perspectives pour la filière viti-vinicole Loi Evin Enjeux et Perspectives pour la filière viti-vinicole 1 Edito Sommaire L évolution de la société et des modes de consommation, l émergence des nouveaux médias, le développement des actions d éducation,

Plus en détail

1. Sensibilisation et engagement de l autorité territoriale. Celui-ci doit être convaincu et porteur de ce projet.

1. Sensibilisation et engagement de l autorité territoriale. Celui-ci doit être convaincu et porteur de ce projet. Hygiène, Sécurité au Travail et Prévention L Alcool sur le lieu de travail Références Le code du Travail (Articles R4228-20, R4228-21, R3231-16 et R4225-4) et le code des débits de boissons (Articles L.13

Plus en détail

Les thèmes autorisés P. 1/4. De quels modes de consommation peut-on parler? P. 5/6. Le message sanitaire P. 7/8

Les thèmes autorisés P. 1/4. De quels modes de consommation peut-on parler? P. 5/6. Le message sanitaire P. 7/8 Sommaire Les thèmes autorisés P. 1/4 De quels modes de consommation peut-on parler? P. 5/6 Le message sanitaire P. 7/8 Les modalités d apposition du message sanitaire P. 9 La représentation de l être humain

Plus en détail

SÉNAT PROPOSITION DE LOI

SÉNAT PROPOSITION DE LOI N 219 SÉNAT SESSION ORDINAIRE DE 2007-2008 Rattaché pour ordre au procès-verbal de la séance du 8 février 2008 Enregistré à la Présidence du Sénat le 27 février 2008 PROPOSITION DE LOI relative à la publicité

Plus en détail

Séminaire «alcohol interlock» Mardi, le 19 mai 2015

Séminaire «alcohol interlock» Mardi, le 19 mai 2015 Séminaire «alcohol interlock» Mardi, le 19 mai 2015 9h45 10h00 Les «alcohol interlocks» dans le contexte de la lutte contre l insécurité routière au Luxembourg François BAUSCH Ministre du Développement

Plus en détail

Loi fédérale sur le commerce des boissons alcooliques

Loi fédérale sur le commerce des boissons alcooliques Loi fédérale sur le commerce des boissons alcooliques (Loi sur le commerce de l alcool, LCal) Projet du L Assemblée fédérale de la Confédération suisse, vu les art. 95, al. 1, 105 et 118, al. 2, let. a,

Plus en détail

Se lancer dans la restauration en respectant la législation

Se lancer dans la restauration en respectant la législation Se lancer dans la restauration en respectant la législation Adie Conseil Restauration Vous souhaitez vous lancer dans les métiers de la restauration? Cette fiche vous donne toutes les infos pratiques pour

Plus en détail

FORMATION AU PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES CHRD MODULE 2,5 JOURS ---------- * ---------- Arrêté d agrément du 07 Avril 2014 : NOR INTD1408248A

FORMATION AU PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES CHRD MODULE 2,5 JOURS ---------- * ---------- Arrêté d agrément du 07 Avril 2014 : NOR INTD1408248A CREER, ACCOMPAGNER, DEVELOPPER UN CAFE, HOTEL, RESTAURANT, DISCOTHEQUE FORMATION AU PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES CHRD MODULE 2,5 JOURS ---------- * ---------- Arrêté d agrément du 07 Avril 2014 :

Plus en détail

Le trafic et la consommation des stupéfiants se trouvent classés dans le livre intitulé «Crimes et délits contre les personnes.

Le trafic et la consommation des stupéfiants se trouvent classés dans le livre intitulé «Crimes et délits contre les personnes. Drogues et loi Le trafic et la consommation des stupéfiants se trouvent classés dans le livre intitulé «Crimes et délits contre les personnes. Loi du 31 décembre 1970 Interdit et pénalise l usage de toute

Plus en détail

Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices)

Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices) Conditions générales d utilisation du portail web de FranceAgriMer et de ses e-services (téléservices) 1. Les conditions générales d utilisation (CGU) décrites ci-dessous peuvent être complétées par les

Plus en détail

Profil Conseil & Formation

Profil Conseil & Formation Profil Conseil & Formation DRF de la région PACA Législation sur les débits de boisson Monsieur JOURDAN PROJET : n 15.03.15 Le 17 mars 2015 PROFIL C&F 139/147 avenue Paul Vaillant Couturier 93120 La Courneuve

Plus en détail

Aspects législatifs de la prévention de l alcool en Belgique

Aspects législatifs de la prévention de l alcool en Belgique 1 Aspects législatifs de la prévention de l alcool en Belgique Mathieu Capouet Ath - Septembre 2008 2 Introduction 1. Faits et chiffres 2. Législation fédérale belge actuelle 3. Compétences 4. Situation

Plus en détail

Prévention universelle ou sélective?

Prévention universelle ou sélective? Hôpitaux Universitaires La Pitié-Salpêtrière - Charles Foix Prévention universelle ou sélective? François Bourdillon Département de biostatistiques, santé publique et information médicale Les journées

Plus en détail

Distribution et publicité télévisée

Distribution et publicité télévisée Distribution et publicité télévisée 1 Compte tenu de l ouverture progressive de la publicité télévisée pour le secteur de la distribution, dont l accès sera généralisé à l ensemble des chaînes de télévision

Plus en détail

«Toute communication commerciale en faveur d un opérateur de jeux d argent et de hasard légalement autorisé est :

«Toute communication commerciale en faveur d un opérateur de jeux d argent et de hasard légalement autorisé est : Délibération n 2010-23 du 18 mai 2010 relative aux conditions de diffusion, par les services de télévision et de radio, des communications commerciales en faveur d un opérateur de jeux d argent et de hasard

Plus en détail

Les conduites addictives : cadre juridique

Les conduites addictives : cadre juridique Les conduites addictives : cadre juridique Cadre général législatif et réglementaire Le règlement intérieur et la détection d alcool/cas de contrôle de l état d alcoolémie La preuve de l état de l agent

Plus en détail

VADE-MECUM L ART DES RENCONTRES EURO 2016 ALCOOL & TABAC. Point sur la réglementation

VADE-MECUM L ART DES RENCONTRES EURO 2016 ALCOOL & TABAC. Point sur la réglementation VADE-MECUM EURO 2016 ALCOOL & TABAC Point sur la réglementation Sommaire I Alcool 4 1. Les principes généraux de la vente d alcool 4 2. Les débits temporaires 5 a. Les principes généraux 5 b. La vente

Plus en détail

POURQUOI NON?... VENTE D ALCOOL AUX MINEURS Une loi pour prévenir les risques

POURQUOI NON?... VENTE D ALCOOL AUX MINEURS Une loi pour prévenir les risques POURQUOI NON?... VENTE D ALCOOL AUX MINEURS Une loi pour prévenir les risques La loi interdit la vente d alcool aux mineurs. Je vous propose de lire cette brochure, vous y trouverez les risques que j encours

Plus en détail

A propos de la relance de la lutte contre la tabagisme Loi, réglementation, normes : outils de régulation

A propos de la relance de la lutte contre la tabagisme Loi, réglementation, normes : outils de régulation Groupe Hospitalier Pitié-Salpêtrière Département de biostatistiques, santé publique et information médicale A propos de la relance de la lutte contre la tabagisme Loi, réglementation, normes : outils de

Plus en détail

LA CLASSIFICATION DES DEBITS, DES BOISSONS ET DES LICENCES

LA CLASSIFICATION DES DEBITS, DES BOISSONS ET DES LICENCES SOMMAIRE - La classification des débits, des boissons et des licences - L ouverture, la mutation et le transfert des débits de boissons - Le permis d exploitation - Le transfert d une licence à consommer

Plus en détail

Renforcement de la lutte contre les phénomènes d alcoolisation massive des jeunes

Renforcement de la lutte contre les phénomènes d alcoolisation massive des jeunes Renforcement de la lutte contre les phénomènes d alcoolisation massive des jeunes Jeudi 17 juillet 2008 Dossier de presse Contact Presse Ministère de la Santé, de la Jeunesse, des Sports et de la Vie associative

Plus en détail

Réglementation des séjours spécifiques sportifs

Réglementation des séjours spécifiques sportifs Réglementation des séjours spécifiques sportifs Modification du code de l action sociale et des familles concernant les accueils de mineurs en dehors du domicile parental Direction des Sports DSB2 Sommaire

Plus en détail

PRESENTATION DE LA CIPCA. MILDECA- colloque INSERM 1

PRESENTATION DE LA CIPCA. MILDECA- colloque INSERM 1 PRESENTATION DE LA CIPCA MILDECA- colloque INSERM 1 LA CIPCA A ÉTÉ MISE EN PLACE DANS LE CADRE DU PLAN GOUVERNEMENTAL 2013-2017 Pour que la prévention devienne une priorité des politiques de lutte contre

Plus en détail

Code. d autodiscipline & de déontologie. des boissons alcoolisées. en matière de communication et de commercialisation

Code. d autodiscipline & de déontologie. des boissons alcoolisées. en matière de communication et de commercialisation Code d autodiscipline & de déontologie en matière de communication et de commercialisation des boissons alcoolisées Actualisation : avril 2015 Actualisation avril 2015 Dans le souci du respect et de la

Plus en détail

Les spécialistes de la dépendance soutiennent une augmentation de l impôt sur la bière au profit de la protection de la jeunesse et de la santé!

Les spécialistes de la dépendance soutiennent une augmentation de l impôt sur la bière au profit de la protection de la jeunesse et de la santé! Lausanne / Berne, le 21 février 2006 Débat du Conseil aux Etats du 6 mars 2006 Loi fédérale sur l imposition de la bière (05.071) Les spécialistes de la dépendance soutiennent une augmentation de l impôt

Plus en détail

Charte Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie à destination des étudiants

Charte Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie à destination des étudiants Charte Relative à la prévention des conduites à risque liées à la consommation d alcool chez les étudiant(e)s en Picardie à destination des étudiants La consommation excessive d alcool et les conduites

Plus en détail

PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES CHRD (2,5j)

PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES CHRD (2,5j) INTITULE OBJECTIFS Public visé Pré-requis Durée en jour et en heure Méthodes pédagogiques Évaluation Validation Coût net PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES CHRD (2,5j) Devenir gérant, chef d entreprise

Plus en détail

Le droit d opposition à être sollicité

Le droit d opposition à être sollicité Le droit d opposition à être sollicité Comment en informer les personnes? Quand leur permettre de l exercer? Etienne Drouard Avocat à la Cour edrouard@morganlewis.com 01 53 30 43 00-06 07 83 33 81 Morgan,

Plus en détail

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits ou réglementés. Cela concerne toutes les drogues illégales,

Plus en détail

PRÉPARATION ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE

PRÉPARATION ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE COMMUNE DE BRETTEVILLE SUR ODON PROCÉDURE ADAPTÉE PRÉPARATION ET LIVRAISON DE REPAS EN LIAISON FROIDE POUR LE RESTAURANT SCOLAIRE CAHIER DES CLAUSES TECHNIQUES PARTICULIÈRES C.C.T.P X:\CANTINE\CONSULTATION

Plus en détail

CHARTE DEPARTEMENTALE. et établissements de nuit. «Face à l alcool et à la drogue, Responsabilisons-nous!»

CHARTE DEPARTEMENTALE. et établissements de nuit. «Face à l alcool et à la drogue, Responsabilisons-nous!» PREFET DE SEINE-ET-MARNE CHARTE DEPARTEMENTALE portant engagement de responsabilité des exploitants de débits de boissons, restaurants, et établissements de nuit «Face à l alcool et à la drogue, Responsabilisons-nous!»

Plus en détail

Droit de la publicité

Droit de la publicité Leçon 1 : Introduction Section 1 : Définitions juridiques de la notion de publicité 1 : Définitions légales et jurisprudentielles de la notion de publicité A Définition étroite de la notion de publicité

Plus en détail

Innovation et péchés (mignons)

Innovation et péchés (mignons) Innovation et péchés (mignons) Jeux d argent en ligne en France : Réglementation Cathie-Rosalie JOLY Hotel Napoléon - Paris, 6 juillet 2011 Avocat au barreau de Paris et Docteur en droit Chargée d enseignement

Plus en détail

Décisions n 2010-40 QPC et 2010-41 QPC du 29 septembre 2010

Décisions n 2010-40 QPC et 2010-41 QPC du 29 septembre 2010 Les Cahiers du Conseil constitutionnel Cahier n 30 Décisions n 2010-40 QPC et 2010-41 QPC du 29 septembre 2010 (Peine d annulation du permis de conduire pour conduite en état alcoolique en récidive et

Plus en détail

LE PMU à la Réunion Jeu responsable

LE PMU à la Réunion Jeu responsable LE PMU à la Réunion Jeu responsable La démarche Jeu responsable 05/05/2011 1 L agence PMU de la Réunion en chiffres Un réseau de 160 points de ventes (11 000 au national) CA 2010 de 165,3 millions (2%

Plus en détail

Synthèse sur les licences de débits de boissons

Synthèse sur les licences de débits de boissons Service juridique, des affaires réglementaires et européennes Circulaire 16.13 05/08/2013 Synthèse sur les licences de débits de boissons Rappels de la réglementation en vigueur Suivez-nous sur www.umih.fr

Plus en détail

Synthèse sur les licences de débits de boissons

Synthèse sur les licences de débits de boissons Service juridique, des affaires réglementaires et européennes Circulaire 16.13 05/08/2013 Synthèse sur les licences de débits de boissons Rappels de la réglementation en vigueur Suivez-nous sur www.umih.fr

Plus en détail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR Alcool et Travail

RÈGLEMENT INTÉRIEUR Alcool et Travail DRH / Pôle Santé Sécurité au Travail et Actions Sociales RÈGLEMENT INTÉRIEUR Alcool et Travail Le présent règlement intérieur a pour objet d informer les agents, de les protéger et de prévenir les situations

Plus en détail

Le Sénat LOI PORTANT SUR LA PROTECTION DES MINEURS PAR RAPPORT A L ALCOOL ET AUX BOISSONS ALCOLISÉES

Le Sénat LOI PORTANT SUR LA PROTECTION DES MINEURS PAR RAPPORT A L ALCOOL ET AUX BOISSONS ALCOLISÉES Le Sénat LOI PORTANT SUR LA PROTECTION DES MINEURS PAR RAPPORT A L ALCOOL ET AUX BOISSONS ALCOLISÉES Vu les articles 16-2, 19 de la Constitution du 29 mars 1987 amendé; Vu la Convention des Nations-Unies

Plus en détail

Information relative au programme «Alcolock»

Information relative au programme «Alcolock» Information relative au programme «Alcolock» Mesure judiciaire dans la lutte contre l alcool au volant. I. Alcolock Lorsqu une personne est condamnée pour alcool au volant, le juge peut limiter son permis

Plus en détail

ALCOOL AU TRAVAIL. Sources :

ALCOOL AU TRAVAIL. Sources : 1 ALCOOL AU TRAVAIL Sources : http://www.service-public.fr/actualites/003191.html?xtor=epr-140 http://vosdroits.service-public.fr/particuliers/f32177.xhtml L'employeur peut autoriser ses salariés à boire

Plus en détail

VENTE ET DISTRIBUTION DE BOISSONS ALCOOLIQUES PAR LES ASSOCIATIONS SPORTIVES

VENTE ET DISTRIBUTION DE BOISSONS ALCOOLIQUES PAR LES ASSOCIATIONS SPORTIVES Sources : Code de la santé publique Code du sport www.service-public.fr AVERTISSEMENT : Les renseignements contenus dans cette fiche ne constituent qu une simple information donnée à titre purement indicatif.

Plus en détail

Les signes de qualité des produits alimentaires

Les signes de qualité des produits alimentaires Technologie Professionnelle Cuisine Les signes de qualité des produits alimentaires BAC PROFESSIONNEL Restauration 1BAC HO Présentation généraleg 1] Les aspects réglementaires 2] Qu est-ce que la qualité?

Plus en détail

FORMULAIRE UNIQUE DE DECLARATION SIMPLIFIEE D EVENEMENTS (bals, concerts, )

FORMULAIRE UNIQUE DE DECLARATION SIMPLIFIEE D EVENEMENTS (bals, concerts, ) FORMULAIRE UNIQUE DE DECLARATION SIMPLIFIEE D EVENEMENTS (bals, concerts, ) A transmettre à l Administration communale de WELLIN au plus tard 30 jours avant la manifestation! 1 Formulaire unique de déclaration

Plus en détail

PUBLICITÉ & PROMOTION IMMOBILIÈRE

PUBLICITÉ & PROMOTION IMMOBILIÈRE PUBLICITÉ & PROMOTION IMMOBILIÈRE En matière de publicité, la tromperie peut coûter très cher! Comment présenter ses opérations immobilières de la manière la plus favorable possible, sans pour autant encourir

Plus en détail

AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE

AVIS DE LA CHAMBRE DE COMMERCE Luxembourg, le 14 mai 2007 Objet: Amendements au projet de loi a) modifiant la loi modifiée du 14 février 1955 concernant la réglementation de la circulation sur toutes les voies publiques ; b) modifiant

Plus en détail

SOMMAIRE. NOUVEAU REGLEMENT INTERIEUR ALSH Jeunesse - Espace Jeunes

SOMMAIRE. NOUVEAU REGLEMENT INTERIEUR ALSH Jeunesse - Espace Jeunes NOUVEAU REGLEMENT INTERIEUR ALSH Jeunesse - Espace Jeunes Le présent règlement a été validé en séance du conseil municipal du 6 octobre 2011, et est applicable à compter du 22 octobre 2011. SOMMAIRE 1)

Plus en détail

Charte d utilisation de la marque de certification NF pour les bâtiments non résidentiels*

Charte d utilisation de la marque de certification NF pour les bâtiments non résidentiels* Charte d utilisation de la marque de certification NF pour les bâtiments non résidentiels* Comment communiquer sur la marque NF? Dès lors que vous bénéficiez d un certificat ou d une attestation, vous

Plus en détail

La licence I- CLASSIFICATION DES BOISSONS :

La licence I- CLASSIFICATION DES BOISSONS : La licence Toute personne qui exerce le commerce de détail de boissons alcoolisées ou non, doit être titulaire d une licence délivrée par l Administration des Douanes et en outre, être inscrite au registre

Plus en détail

Coordination des achats-tests d alcool

Coordination des achats-tests d alcool Coordination des achats-tests d alcool Sophie Hardegger Psychologue Collaboratrice scientifique FERARIHS Plan 1. Mandat de l OFSP / RFA 2. Bases légales des achats-tests 3. Démarches actuelles 4. Lignes

Plus en détail

Formation ALS AGEE 2014

Formation ALS AGEE 2014 Formation ALS AGEE 2014 Programme : Repérer les comportements à risques et veiller à l intégrité physique et psychologique des participants Assurer la protection des participants et des tiers 03/04/2014

Plus en détail

Premier Symposium Les politiques publiques de prévention Quelle efficacité?

Premier Symposium Les politiques publiques de prévention Quelle efficacité? www.irdes.fr Mesures de prévention alcool : des textes réglementaires en France aux interventions validées ou prometteuses chez les jeunes Dr Laure Com-Ruelle Médecin de Santé Publique Directeur de recherche

Plus en détail

Ministère de la culture et de la communication. Consultation publique

Ministère de la culture et de la communication. Consultation publique Ministère de la culture et de la communication Direction générale des médias et des industries culturelles Consultation publique sur la modification du régime publicitaire et de parrainage applicable à

Plus en détail

PUBLICITE IMMOBILIERE MENTIONS OBLIGATOIRES OU INTERDITES

PUBLICITE IMMOBILIERE MENTIONS OBLIGATOIRES OU INTERDITES PUBLICITE IMMOBILIERE MENTIONS OBLIGATOIRES OU INTERDITES Mise à jour de la Loi du 17 mars 2014 relative à la consommation et de la Loi du 24 mars 2014 pour l'accès au logement et un urbanisme rénové,

Plus en détail

Elle démontre l engagement et la prise de conscience des étudiants en matière de prévention alcool.

Elle démontre l engagement et la prise de conscience des étudiants en matière de prévention alcool. La ville de Niort a clairement affiché son engagement en matière de prévention des conduites addictives, notamment chez les jeunes, afin que l alcool ne soit plus la cause de soirées gâchées. Cette charte

Plus en détail

USAGE DE PRODUITS STUPEFIANTS - DES DEPISTAGES PLUS PERFORMANTS ET RAPIDES

USAGE DE PRODUITS STUPEFIANTS - DES DEPISTAGES PLUS PERFORMANTS ET RAPIDES Les conditions de dépistage de l alcoolémie par les différents corps de contrôle sont connues de tous. Rapides et sans équivoque, les dépistages permettent de constater rapidement si un conducteur est

Plus en détail

L'affichage publicitaire enseignes, préenseignes et publicités visibles des voies ouvertes à la circulation publique

L'affichage publicitaire enseignes, préenseignes et publicités visibles des voies ouvertes à la circulation publique L'affichage publicitaire enseignes, préenseignes et publicités visibles des voies ouvertes à la circulation publique Évolution et impacts de la nouvelle réglementation pour les gestionnaires de voirie

Plus en détail

PRODUITS INTERDITS DE COMMUNICATION EN FRANCE ET AUTORISES A L ETRANGER : ALCOOL ET TABAC

PRODUITS INTERDITS DE COMMUNICATION EN FRANCE ET AUTORISES A L ETRANGER : ALCOOL ET TABAC PRODUITS INTERDITS DE COMMUNICATION EN FRANCE ET AUTORISES A L ETRANGER : ALCOOL ET TABAC Master I LEA: MARKETING INTERNATIONAL Cette étude porte sur les produits interdits de communication en France et

Plus en détail

ÉLECTIONS DEPARTEMENTALES DE MARS 2015 M É M E N T O. à l usage des candidats

ÉLECTIONS DEPARTEMENTALES DE MARS 2015 M É M E N T O. à l usage des candidats ÉLECTIONS DEPARTEMENTALES DE MARS 2015 M É M E N T O à l usage des candidats Décembre 2014 7.1.5.Les sanctions Le fait de ne pas déposer une déclaration de situation patrimoniale ou d intérêts, d omettre

Plus en détail

Liste ARJEL des catégories de compétitions et résultats

Liste ARJEL des catégories de compétitions et résultats Cadre légal des paris sportifs en France - Principes Loi n 2010-476 du 12 mai 2010 Encadrement de la forme des paris (mutuelle, à cote, live betting) Détermination des supports de paris par l ARJEL (compétitions

Plus en détail

Quelles mesures seraient susceptibles d inspirer le législateur européen afin de protéger plus efficacement le joueur contre les risques d addiction?

Quelles mesures seraient susceptibles d inspirer le législateur européen afin de protéger plus efficacement le joueur contre les risques d addiction? Université de Cergy- pontoise Colloque du 28 janvier 2014 Quelles mesures seraient susceptibles d inspirer le législateur européen afin de protéger plus efficacement le joueur contre les risques d addiction?

Plus en détail

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits

Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits Les stupéfiants sont, en droit français, des substances vénéneuses dont l usage, la détention, la culture, l importation et la cession sont interdits ou réglementés. On désigne par ce terme toutes les

Plus en détail

Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015

Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015 Place Vignioboul Mon Pass Loisirs Du 1 er juillet 2014 au 30 juin 2015 Prénom : / Nom : Ma date de naissance : / / Téléphone (domicile) : / Mon portable : / Mon mail : / Cocher 1 possibilité : (OBLIGATOIRE)

Plus en détail

CHARTE DE BONNE CONDUITE ÉLECTORALE

CHARTE DE BONNE CONDUITE ÉLECTORALE CHARTE DE BONNE CONDUITE ÉLECTORALE 6 septembre 2012 Le Comité électoral consultatif, réuni le 06 septembre 2012, a émis un avis favorable sur le principe d'une charte de bonne conduite électorale. Cette

Plus en détail

AMENAGEMENTS DE PEINE

AMENAGEMENTS DE PEINE AMENAGEMENTS DE PEINE TEXTES DE REFERENCE La loi du 9 mars 2004 portant adaptation de la justice aux évolutions de la criminalité a affirmé le principe selon lequel les peines d emprisonnement ont vocation

Plus en détail

Recommandation sur la commercialisation auprès des particuliers de prêts comportant un risque de change

Recommandation sur la commercialisation auprès des particuliers de prêts comportant un risque de change Recommandation sur la commercialisation auprès des particuliers de prêts comportant un risque de change 2015-R-04 du 2 mars 2015 1. Contexte de la recommandation 2012-R-01 publiée le 6 avril 2012 Des établissements

Plus en détail

Cadre légal et orientations de la politique publique. Cadre légal et orientations de la politique publique

Cadre légal et orientations de la politique publique. Cadre légal et orientations de la politique publique 133 Cadre légal et orientations de la politique publique 134 135 Cadre légal en matière d alcool celui collecté. Par contre, le cannabis et l alcool sont consommés en même temps que l ecstasy par 7 consommateurs

Plus en détail

COLLEGE DE L AUTORITE DE REGULATION DES JEUX EN LIGNE

COLLEGE DE L AUTORITE DE REGULATION DES JEUX EN LIGNE COLLEGE DE L AUTORITE DE REGULATION DES JEUX EN LIGNE DECISION N 2013-039 EN DATE DU 15 MAI 2013 PORTANT APPROBATION D UNE CONVENTION DE PARTENARIAT Le collège de l Autorité de régulation des jeux en ligne

Plus en détail

SANTE PUBLIQUE Alcoolisme

SANTE PUBLIQUE Alcoolisme SANTE PUBLIQUE Alcoolisme Cours du 5 décembre 2005 Marine Giard Plan L image de la consommation Epidémiologie Consommation d alcool Conséquences socio-économiques Définition Classifications typologiques

Plus en détail

AVIS DU CONSEIL DE LA JEUNESSE Vers un Conseil fédéral de la publicité

AVIS DU CONSEIL DE LA JEUNESSE Vers un Conseil fédéral de la publicité AVIS DU CONSEIL DE LA JEUNESSE Vers un Conseil fédéral de la publicité INTRODUCTION Dans le débat sur la publicité qui oppose adversaires et partisans, il est une question essentielle, celle de son contrôle.

Plus en détail

Journée des élus du 6 novembre 2015 à Xonrupt-Longemer

Journée des élus du 6 novembre 2015 à Xonrupt-Longemer Journée des élus du 6 novembre 2015 à Xonrupt-Longemer La réglementation de l'affichage publicitaire, des pré-enseignes et enseignes dans les Parcs naturels régionaux Enjeux de la réglementation Qualité

Plus en détail

FICHE JURIDIQUE N 41

FICHE JURIDIQUE N 41 FICHE JURIDIQUE N 41 Août 2013 L offre d alcool par un office de tourisme Les Offices de tourisme peuvent proposer 1, à titre onéreux ou à titre gratuit, de l alcool à emporter ou à consommer sur place.

Plus en détail

non. VENTE D ALCOOL AUX MINEURS Que dit la loi? Comment dire non?

non. VENTE D ALCOOL AUX MINEURS Que dit la loi? Comment dire non? non. VENTE D ALCOOL AUX MINEURS Que dit la loi? Comment dire non? Ce que dit la loi Avant, il était possible de vendre aux mineurs de plus de 16 ans, des boissons alcoolisées du 2 e groupe : vins, bières,

Plus en détail

REALITE, TENDANCES & COMPARAISONS DES INVESTISSEMENTS MEDIAS ET HORS-MEDIAS ESPAGNOLS ET FRANÇAIS

REALITE, TENDANCES & COMPARAISONS DES INVESTISSEMENTS MEDIAS ET HORS-MEDIAS ESPAGNOLS ET FRANÇAIS Réalité, tendances et comparaisons des marchés publicitaires espagnols et français en. ETUDE 2005 REALITE, TENDANCES & COMPARAISONS DES INVESTISSEMENTS MEDIAS ET HORS-MEDIAS ESPAGNOLS ET FRANÇAIS - 1 -

Plus en détail

Table des matières. INTRODUCTION Du droit de la consommation au droit du commerce électronique... 15. PARTIE 1 La publicité

Table des matières. INTRODUCTION Du droit de la consommation au droit du commerce électronique... 15. PARTIE 1 La publicité Table des matières Remerciements... 7 Préface... 9 Abréviations utilisées... 13 INTRODUCTION Du droit de la consommation au droit du commerce électronique... 15 PARTIE 1 La publicité CHAPITRE 1 Définition

Plus en détail

PUBLIC : CHEFS D ENTREPRISE, GÉRANTS, SALARIES DELEGATAIRES DE POUVOIRS

PUBLIC : CHEFS D ENTREPRISE, GÉRANTS, SALARIES DELEGATAIRES DE POUVOIRS CREER, ACCOMPAGNER, DEVELOPPER UN CAFE, HOTEL, RESTAURANT, DISCOTHEQUE PACK OUVERTURE PERMIS D EXPLOITATION DE LICENCES & HYGIENE ALIMENTAIRE EN RESTAURATION COMMERCIALE ---------- * ---------- Arrêté

Plus en détail

AUDIENCE CORRECTIONNELLE AVERTISSEMENTS ET NOTIFICATIONS

AUDIENCE CORRECTIONNELLE AVERTISSEMENTS ET NOTIFICATIONS AUDIENCE CORRECTIONNELLE AVERTISSEMENTS ET NOTIFICATIONS par Jean-Michel ETCHEVERRY président du tribunal de grande instance de Roanne (2 février 2009) Plusieurs réformes législatives intervenues ces dernières

Plus en détail

Recommandation Technique. CST - RT 018 TV v 2.0 ZONES DE PROTECTION DES PROGRAMMES DE PUBLICITE POUR LA DIFFUSION TELEVISION

Recommandation Technique. CST - RT 018 TV v 2.0 ZONES DE PROTECTION DES PROGRAMMES DE PUBLICITE POUR LA DIFFUSION TELEVISION Recommandation Technique CST - RT 018 TV v 2.0 ZONES DE PROTECTION DES PROGRAMMES DE PUBLICITE POUR LA DIFFUSION TELEVISION 1 ère publication v1.0 : avril 2008 1 ère révision v2.0 : octobre 2013 Page 1

Plus en détail

PUBLICITE SUR VEHICULES TERRESTRES

PUBLICITE SUR VEHICULES TERRESTRES PUBLICITE SUR VEHICULES TERRESTRES 18/11/2008 L'article 14, alinéa 1er, de la loi du 29 décembre 1979, codifié sous l article L 581-15 du Code de l environnement réglemente la publicité sur les véhicules.

Plus en détail

Barème officiel de cession de droits d'utilisation pour les œuvres de commande en publicité

Barème officiel de cession de droits d'utilisation pour les œuvres de commande en publicité Barème officiel de cession de droits d'utilisation pour les œuvres de commande en publicité Dispositions générales Le texte qui suit est un commentaire pratique de la décision du 23 février 1987 de la

Plus en détail

Réglementation de la Publicité Extérieure

Réglementation de la Publicité Extérieure Direction Départementale des Territoires de la Savoie Réglementation de la Publicité Extérieure Présentation sommaire ( mars 2015) Cadre réglementaire La loi sur la publicité extérieure de 1979, transcrite

Plus en détail