Consultation publique Evolution de l ATS et des obligations de stockage. Annexe

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Consultation publique Evolution de l ATS et des obligations de stockage. Annexe"

Transcription

1 Consultation publique Evolution de l ATS et des obligations de stockage Annexe 1 Le parc de stockage français est constitué de nombreux stockages saisonniers. Les stockages souterrains de gaz naturel sont un maillon logistique essentiel de l'approvisionnement gazier d'un pays non producteur comme la France. En injectant du gaz dans les stockages au cours des périodes de faible consommation, notamment en été, et en le soutirant lorsque la demande est plus importante, les fournisseurs peuvent répondre aux besoins de leurs clients, fortement dépendants du climat pour la plupart d'entre eux, et ajuster l équilibre entre l offre et la demande. Le stockage de gaz est ainsi un outil d équilibrage saisonnier, journalier et infra journalier. Il assure également la proximité géographique entre besoins et ressources en France. Deux gestionnaires exploitent les stockages souterrains de gaz naturel en France : Storengy, filiale à 100% de GDF SUEZ, exploite un parc de 13 sites pour un volume utile commercialisé en 2014 de 103 TWh (76% des capacités françaises) ; TIGF, filiale du consortium Snam CIG EDF, exploite 2 sites pour un volume utile commercialisé en 2014 de 32 TWh (24% des capacités françaises). Le parc de stockages souterrains français est composé de différents types de stockages que l on peut regrouper schématiquement en deux catégories : des stockages «lents», qui sont des stockages en nappe aquifère 1 (92 % de la capacité en volume et 75 % en débit) et qui sont utilisés prioritairement pour couvrir la modulation saisonnière. Concrètement, il s agit de stocker du gaz en quantité importante en été pour le soutirer régulièrement au cours de l hiver. En raison des contraintes géologiques de ces infrastructures, la flexibilité en injection ou en soutirage est limitée ; des stockages «rapides», qui sont des stockages en cavité saline (8 % de la capacité en volume et 25 % en débit) et qui sont utilisés pour disposer rapidement d un débit important de gaz, par exemple lors d une pointe de froid. Le volume utile stocké est limité. 2 La valorisation des stockages nécessite de prendre en compte différentes composantes. Afin de satisfaire à leurs obligations de fourniture, les acteurs de marché peuvent évaluer et comparer les différentes options d approvisionnement à leur disposition. En particulier, la valeur du stockage repose sur : Une valeur «système», avec d une part l optimisation des réseaux de transport liée aux stockages, qui se traduit concrètement par la limitation des investissements sur le réseau, la réduction des coûts d exploitation et de maintenance, etc. En pratique, si les stockages ne sont pas suffisamment remplis, les conditions d exploitation des réseaux seront contraintes et de nouveaux investissements seront nécessaires. D autre part, les stockages souterrains permettent 1 Le seul stockage en gisement déplété a été mis sous cocon par Storengy en Annexe Consultation publique ATS et obligations de stockage de gaz naturel 1 / 6

2 une optimisation globale du système gazier avec les terminaux méthaniers en limitant le besoin de stocks sous forme de gaz naturel liquéfié (GNL) ; Une valeur «d assurance», avec la couverture a priori, par des outils physiques localisés au plus proche de la demande, des risques d approvisionnement majeurs non anticipés, notamment les aléas climatiques ou géopolitiques. Par exemple, dans le cadre du conflit entre la Russie et l Ukraine, les stockages européens permettent d assurer a priori la disponibilité de gaz pour une partie des consommateurs ; Une valeur «d arbitrage», qui peut être divisée en deux composantes : la valorisation intrinsèque, qui est fondée sur la différence des prix du gaz à terme entre l été et l hiver (dit «spread été hiver»). En effet, les prix de marché du gaz sont généralement plus élevés en hiver, lorsque la consommation est forte, qu en été et le stockage permet de capter ce différentiel en stockant l été ; la valorisation extrinsèque, qui est fondée sur la volatilité à court terme des marchés. La flexibilité des stockages peut être utilisée pour capter les variations rapides des prix sur les marchés du gaz. La question de la valorisation du stockage selon ces trois composantes fait l objet d une consultation au niveau européen par le CEER (CEER Vision on the Regulatory Arrangements for the Gas Storage Market, A CEER Public Consultation Paper, 22 October 2014). 3 Les stockages sont en concurrence avec d autres infrastructures dans un contexte de baisse des consommations de gaz au niveau européen. La construction du marché européen du gaz, couplée au développement d importantes infrastructures gazières avec l augmentation des capacités de stockage, d interconnexions et de regazéification des terminaux méthaniers, a accru la concurrence entre les infrastructures européennes. Cette concurrence est renforcée dans le contexte macro économique actuel avec une baisse de la demande européenne en gaz, liée en particulier aux gains d efficacité énergétique, au contexte économique et à la chute du prix du CO 2. L approvisionnement hivernal des consommateurs français repose sur une utilisation équilibrée des stockages souterrains, des interconnexions et des terminaux méthaniers. Comme indiqué dans les analyses de bilan physique ci dessous, les stockages restent essentiels pour couvrir les besoins des consommateurs français lors de conditions climatiques froides. Toutefois, il apparaît clairement que les capacités d interconnexions et des terminaux méthaniers sont très significatives. Ces capacités permettent, à condition que les approvisionnements soient suffisants et uniquement en termes de capacités, de couvrir en volume tous les besoins du marché français en cas d hiver froid sans recours aux stockages. Toutefois, elles ne dispensent pas de recourir aux stockages pour couvrir le bilan en débit lors des journées froides. Annexe Consultation publique ATS et obligations de stockage de gaz naturel 2 / 6

3 Consommation en volume et capacités (TWh) Stockages Exportations Transport Demande Distrib Terminaux méthaniers Interco. Hiver moyen Hiver 5 % Hiver 2 % Capacités Besoins Hypothèses : capacités à 100 % pour les interconnexions (importations et exportations), les terminaux méthaniers (terminal méthanier de Dunkerque à 520 GWh/j) et les stockages. Exportations Transport Demande Distrib. Consommation en débit et capacités (GWh/j) Stockages Terminaux méthaniers Interco. Journée moyenne Pointe 5 % Pointe 2 % Capacités Besoins Hypothèses : capacités à 100 % pour les interconnexions (importations et exportations), les terminaux méthaniers (terminal méthanier de Dunkerque à 520 GWh/j) et les stockages. A noter que les consommations de pointe n incluent pas d effet de foisonnement et que la pointe 5 % est calculée comme une période de 7 jours froids se produisant tous les 20 ans. Cette analyse illustre que la mise en concurrence des stockages français est réelle. Elle doit néanmoins être nuancée, puisque d une part, il est peu probable que suffisamment de gaz soit disponible sur les marchés adjacents pour saturer en permanence les interconnexions ou les terminaux méthaniers et puisque d autre part, le réseau de transport ne pourrait pas fonctionner sans stockage. En tout état de cause, une proportion significative de stockages en France est nécessaire pour assurer la sécurité d approvisionnement. En effet, en fonction des hypothèses prises sur les interconnexions et les terminaux méthaniers, le débit nécessaire en sortie des stockages français doit être compris entre GWh/j 2 et plus de GWh/j 3 pour couvrir la pointe 2 %. 2 Couverture de la pointe 2 % en considérant 100 % des interconnexions en importation et en exportation (ce qui conduit à un flux net nul vers l Espagne et à des exportations vers la Suisse) et 100 % des terminaux méthaniers (avec Dunkerque à 520 GWh/j). 3 Couverture de la pointe 2 % en considérant 100 % des interconnexions sur les points d entrée au Nord, des exportations nettes vers l Espagne et la Suisse et 50 % des terminaux méthaniers (avec Dunkerque). Annexe Consultation publique ATS et obligations de stockage de gaz naturel 3 / 6

4 4 La baisse du spread été hiver se traduit par une baisse des souscriptions de capacité. Comme les stockages français sont en majorité des stockages «lents», la valorisation intrinsèque est déterminante. Les tarifs des capacités de stockages sont alors comparés naturellement au différentiel du prix du gaz entre l été et l hiver (dit «spread été hiver»). En effet, en première approche il est plus économique d acheter du gaz en été et de le stocker en attendant l hiver que d acheter directement du gaz sur le marché pour l hiver, si le spread été hiver est supérieur aux coûts du stockage. Toutefois, les écarts de prix saisonniers à terme ont fortement diminué au cours des dernières années et ils sont désormais très inférieurs aux tarifs des stockages, comme illustré dans le graphique suivant. Les raisons de cette baisse sont complexes, mais elle est liée notamment à la chute de la consommation gazière et au développement d infrastructures concurrentes au niveau européen. Spread été hiver et tarifs moyens des stockages en 2014 ( /MWh) /MWh Stockage nov.-08 nov.-09 nov.-10 nov.-11 nov.-12 nov.-13 Source : DGEC, données Powernext, pour le spread difference «season» (Winter N Summer N) tarifs moyens pondérés calculés sur la base des offres publiées par Storengy et TIGF. Les acteurs de marché pourraient valoriser toutes les différentes composantes du stockage et non seulement la valeur «d arbitrage» liée au spread été hiver. Toutefois, les échanges entre la DGEC et les fournisseurs semblent indiquer que cette valeur est déterminante dans les choix de souscription des capacités de stockage des fournisseurs. En particulier, l écart important entre les tarifs de stockage et le spread semble être la raison principale des baisses de souscription des stockages. D après les fournisseurs, l écart entre les tarifs du stockage et la capacité du marché à payer pour cette infrastructure est trop grand et ces derniers préfèrent couvrir leur modulation via d autres instruments, notamment avec des achats à terme sur le marché. Ceci semble indiquer que le marché gazier ne valorise que partiellement la valeur du stockage pour la collectivité. En effet, une valorisation du stockage au regard du seul spread été/hiver néglige l intérêt de ces infrastructures pour le système gazier (valeur «système») et pour tous les consommateurs de gaz (valeur «sécurité d approvisionnement»). Cette valorisation partielle se traduit de manière concrète par une baisse importante des souscriptions de capacités de stockage, entrainant des risques en termes de sécurité d approvisionnement. Cette situation a conduit les opérateurs de stockage à mettre sous cocon des capacités depuis Annexe Consultation publique ATS et obligations de stockage de gaz naturel 4 / 6

5 Historique des souscriptions des capacités de stockages souterrains en France (en TWh) Souscrites Non souscrites / / / / / / /2015 Source : DGEC, données Storengy et TIGF, les remplissages effectuées par Storengy ne sont pas inclus Cependant, l outil industriel stockage présente des caractéristiques spécifiques. En particulier, les mises sous cocon ne sont pas réversibles au delà d un certain délai (contraintes physiques de respiration des bulles de gaz dans les stockages aquifères). Il y a en conséquence un risque de perte irréversible de capacités de stockages françaises. Dans ce contexte et en attendant que le marché se développe et soit en mesure de valoriser pleinement les infrastructures de stockage, la situation de faible souscription pourrait se prolonger si les conditions économiques actuelles se maintenaient, notamment avec de faibles écarts de prix saisonniers. La baisse des souscriptions pourrait conduire comme en 2013 à un risque de déficit physique pour couvrir la consommation lors d une pointe de froid au risque 2 %. Cette situation légitime une intervention des pouvoirs publics afin de garantir la sécurité d approvisionnement des consommateurs. Annexe Consultation publique ATS et obligations de stockage de gaz naturel 5 / 6

6 Hypothèses sur les capacités d'entrée et de sortie sur le réseau français Capacités fermes d'entrée sur le réseau (GWh/j) GRTgaz Nord B GRTgaz Nord H GRTgaz Sud TIGF France Points d'interconnexion Taisnières B Dunkerque Taisnières H Obergailbach Jura 0 0 Pirineos Tous les points d'interconnexion Terminaux méthaniers Dunkerque Montoir Fos Tous les terminaux méthaniers Capacités fermes de sortie sur le réseau (GWh/j) GRTgaz Nord B GRTgaz Nord H GRTgaz Sud TIGF France Points d'interconnexion Sortie vers la Belgique : Alveringem Oltingue PIRR Schonenbuch Jura et PIRR Savoie Pirineos Tous les points d'interconnexion Capacités des stockages souterrains GRTgaz Nord B GRTgaz Nord H GRTgaz Sud TIGF France Débits de soutirage fermes (débit nominaux) (GWh/j) Sédiane B Sédiane Nord Serene Littoral Serene Nord Saline Serene Sud TIGF Tous les stockages Débits de soutirage fermes (à 45 % de VU) (GWh/j) Sédiane B Sédiane Nord Serene Littoral Serene Nord Saline Serene Sud TIGF Tous les stockages Volumes (TWh) Sédiane B 13,0 13,0 Sédiane Nord 11,6 11,6 Serene Littoral 21,5 21,5 Serene Nord 20,8 20,8 Saline 10,9 10,9 Serene Sud 25,1 25,1 TIGF 32,2 32,2 Tous les stockages 13,0 53,8 36,0 32,2 135,0 Hypothèses sur les consommations Consommation hivernale en volume (GWh) GRTgaz Nord B GRTgaz Nord H GRTgaz Sud TIGF France Demande en cas d'hiver moyen Tous les consommateurs Période froide de 30 jours se produisant avec une probabilité statistique d une fois tous les 20 ans (1) Tous les consommateurs Hiver froid tel qu il s en produit tous les 20 ans Tous les consommateurs Hiver froid tel qu il s en produit tous les 50 ans (2) Tous les consommateurs Consommation en cas de pointe de froid (GWh/j) GRTgaz Nord B GRTgaz Nord H GRTgaz Sud TIGF France Journée froide se produisant avec une probabilité statistique d une fois en 20 ans Tous les consommateurs Période froide de 7 jours se produisant avec une probabilité statistique d une fois en 20 ans (3) Tous les consommateurs Journée froide se produisant avec une probabilité statistique d une fois en 50 ans (4) Tous les consommateurs Annexe Consultation publique ATS et obligations de stockage de gaz naturel 6 / 6

La sécurité d approvisionnement en gaz

La sécurité d approvisionnement en gaz La sécurité d approvisionnement en gaz Direction générale de l énergie et du climat Ministère de l'ecologie, du Développement durable et de l'energie Convention AFG 18 mars 2014 Sophie Rémont Sous-directrice

Plus en détail

Winter Outlook 2015-2016 Perspectives du système gaz au cours de l hiver Conférence de presse GRTgaz. 19 novembre 2015

Winter Outlook 2015-2016 Perspectives du système gaz au cours de l hiver Conférence de presse GRTgaz. 19 novembre 2015 Winter Outlook 2015-2016 Perspectives du système gaz au cours de l hiver Conférence de presse GRTgaz 19 novembre 2015 Rappel des fondamentaux du Winter Outlook Le Winter Outlook est une initiative volontaire

Plus en détail

ATELIER «STOCKAGE» Direction Développement Commerce 1 er mars 2012

ATELIER «STOCKAGE» Direction Développement Commerce 1 er mars 2012 ATELIER «STOCKAGE» Direction Développement Commerce 1 er mars 2012 Atelier Stockage du 1 er mars 2012 Retour sur l utilisation des stockages en 2011/2012 Bilan du processus d allocation au 1 er avril 2012

Plus en détail

Le stockage de gaz en Europe

Le stockage de gaz en Europe Le stockage de gaz en Europe Diversités, similarités et fondamentaux de valorisation Philippe Girault Congrès du Gaz 13 septembre 2007 Agenda 1. Introduction 3. Stockage en Europe 2. Valeur de marché :

Plus en détail

Stockage Quelques réflexions et Retour d expérience

Stockage Quelques réflexions et Retour d expérience Stockage Quelques réflexions et Retour d expérience Stéphane Caudron Energy Europe Ltd Congrès du Gaz - Paris 2007 2 L offre de flexibilité: multiples outils et multiples objectifs Objectifs: équilibrer

Plus en détail

Hiver 2013-2014. Prévisions de fonctionnement en situation de tension sur le réseau de GRTgaz. Winter Outlook 2013-2014

Hiver 2013-2014. Prévisions de fonctionnement en situation de tension sur le réseau de GRTgaz. Winter Outlook 2013-2014 Hiver 2013-2014 Prévisions de fonctionnement en situation de tension sur le réseau de GRTgaz - Winter Outlook 2013-2014 La responsabilité de GRTgaz SA ne saurait être engagée pour les dommages de toute

Plus en détail

Convention AFG : Bilan du marché français du gaz

Convention AFG : Bilan du marché français du gaz Convention AFG : Bilan du marché français du gaz Dominique JAMME CRE Directeur des réseaux Paris, 18 mars 2015 Bilan et perspectives du marché français en 2015 Bilan La concurrence sur le marché de détail

Plus en détail

Audition de la CRE du 14 Septembre 2004. Accès des Tiers aux Stockages. Présentation UNIDEN

Audition de la CRE du 14 Septembre 2004. Accès des Tiers aux Stockages. Présentation UNIDEN Audition de la CRE du 14 Septembre 2004 Accès des Tiers aux Stockages Présentation UNIDEN Energy Septembre 2004 PCD 1 Que l ATS soit Régulé ou Négocié, les industriels ont besoins qu il soit flexible Selon

Plus en détail

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires.

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 23 mai 2013 portant décision relative aux règles de commercialisation par GRTgaz de capacités de transport additionnelles à la liaison

Plus en détail

CONVENTION STOCKAGE IBM Forum Vendredi 09 janvier 2015

CONVENTION STOCKAGE IBM Forum Vendredi 09 janvier 2015 CONVENTION STOCKAGE IBM Forum Vendredi 09 janvier 2015 Ordre du Jour 1. Introduction 2. Retour sur l offre France 2014/2015 3. Offre France & nouveautés 2015/2016 4. Conclusion A. Annexe 2 1 Introduction

Plus en détail

Evaluation des risques susceptibles d affecter la sécurité d approvisionnement en gaz de la France

Evaluation des risques susceptibles d affecter la sécurité d approvisionnement en gaz de la France Ministère de l industrie, de l énergie et de l économie numérique Direction générale de l énergie et du climat Evaluation des risques susceptibles d affecter la sécurité d approvisionnement en gaz de la

Plus en détail

Assistance à la gestion des contrats de fourniture d électricité et de gaz Dans le contexte défini par la loi NOME Et la loi de la consommation 1 Suppression des TRV d électricité 2 Gestion tarifaire de

Plus en détail

Délibération. La date d application de l évolution tarifaire étant fixée au 1 er avril, le tarif unitaire moyen augmente de 3,9 %.

Délibération. La date d application de l évolution tarifaire étant fixée au 1 er avril, le tarif unitaire moyen augmente de 3,9 %. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 3 décembre 2009 portant proposition de modification des tarifs d utilisation des réseaux de transport de gaz naturel Participaient

Plus en détail

Le modèle cible européen du gaz ou Gas Target Model et sa mise en œuvre en France

Le modèle cible européen du gaz ou Gas Target Model et sa mise en œuvre en France Le modèle cible européen du gaz ou Gas Target Model et sa mise en œuvre en France Sébastien Zimmer Responsable du département infrastructures amont de gaz Commission de régulation de l énergie Congrès

Plus en détail

Présentation du stockage souterrain de gaz naturel d ETREZ

Présentation du stockage souterrain de gaz naturel d ETREZ Présentation du stockage souterrain de gaz naturel d ETREZ 01 Storengy, une société de GDF SUEZ Présentation du site de stockage d Etrez 2 ZOOM SUR LA BRANCHE INFRASTRUCTURES GDF SUEZ Branche Infrastructures

Plus en détail

Plan d action préventif

Plan d action préventif Ministère de l écologie, du développement durable et de l énergie Mars 2013 Direction générale de l énergie et du climat Plan d action préventif Plan réalisé dans le cadre de la mise en œuvre du règlement

Plus en détail

Débat Public Eridan Géostratégie gazière

Débat Public Eridan Géostratégie gazière Débat Public Eridan Géostratégie gazière * * * Florence Dufour Commission de Régulation de l Energie Réunion du 14 octobre 2009 - Tersanne Sommaire Qui est la CRE? Le marché du gaz en France La régulation

Plus en détail

Le Gaz Naturel désormais disponible partout en France

Le Gaz Naturel désormais disponible partout en France Le Gaz Naturel désormais disponible partout en France Le Gaz Naturel, vous y aviez déjà pensé? Vous êtes trop éloigné du réseau? (GNL). de nationalisation des secteurs de France, la vente de gaz naturel

Plus en détail

_ Chaque site de stockage souterrain de gaz naturel est constitué

_ Chaque site de stockage souterrain de gaz naturel est constitué _ Chaque site de stockage souterrain de gaz naturel est constitué d installations de surface (comptage, unités de traitement, compression) et d équipements souterrains (puits et canalisations) qui permettent

Plus en détail

Délibération. 1. Contexte. 1.1. Le développement de capacités fermes entre la France et la Belgique

Délibération. 1. Contexte. 1.1. Le développement de capacités fermes entre la France et la Belgique Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 29 avril 2010 portant orientations sur le développement d une nouvelle interconnexion gazière permettant de créer des capacités

Plus en détail

Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe

Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe Réformes institutionnelles et organisation des marchés de l électricité en Europe «Quelles perspectives pour l investissement de production» Assaad SAAB - EDF RESEAU Buenos-Aires MONDER 23-26 novembre

Plus en détail

Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 29 mai 2013 portant communication sur la formation des prix du gaz au sud de la France

Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 29 mai 2013 portant communication sur la formation des prix du gaz au sud de la France Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 29 mai 2013 portant communication sur la formation des prix du gaz au sud de la France Participaient à la séance : Phillipe de LADOUCETTE,

Plus en détail

Participaient à la séance : Philippe DE LADOUCETTE, président, Hélène GASSIN, Yann PADOVA et Jean- Pierre SOTURA, commissaires.

Participaient à la séance : Philippe DE LADOUCETTE, président, Hélène GASSIN, Yann PADOVA et Jean- Pierre SOTURA, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 10 décembre 2015 portant décision sur l évolution des tarifs d utilisation des réseaux de transport de gaz naturel au 1 er avril

Plus en détail

CONTRAT D ACHEMINEMENT SUR LE RESEAU DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL

CONTRAT D ACHEMINEMENT SUR LE RESEAU DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL CONTRAT D ACHEMINEMENT SUR LE RESEAU DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL Annexe 1 CONDITIONS GENERALES Version du 1 er octobre 2011 1/67 Plan du document Préambule : Le réseau français de transport du gaz et ses

Plus en détail

dossier de presse être utile aux hommes

dossier de presse être utile aux hommes dossier de presse JUILLET 2012 LES TARIFS RéGLEMENTéS DU GAZ NATUREL EN France être utile aux hommes sommaire les tarifs reglementes Du GaZ Naturel en FraNce I. Variation des tarifs réglementés du gaz

Plus en détail

Paris, le 10 février 2014

Paris, le 10 février 2014 Paris, le 10 février 2014 Consultation publique de la Commission de régulation de l énergie sur la création d une place de marché commune aux zones GRTgaz Sud et TIGF au 1 er avril 2015 Les tarifs d utilisation

Plus en détail

Indicateurs des marché de gros du gaz mars 2011

Indicateurs des marché de gros du gaz mars 2011 Indicateurs des marché de gros du gaz mars 2011 Cahiers des indicateurs gaz Evolution des prix du gaz Développement du négoce en France Indicateurs relatifs aux infrastructures 2 Prix Day-ahead en France

Plus en détail

Contexte 1.1 Cadre juridique

Contexte 1.1 Cadre juridique Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 25 juin 2013 portant avis sur le projet d arrêté relatif aux tarifs réglementés de vente de gaz naturel en distribution publique

Plus en détail

Bilan du marché organisé du gaz. 8 mars 2012

Bilan du marché organisé du gaz. 8 mars 2012 Bilan du marché organisé du gaz 8 mars 2012 Bilan du marché organisé du gaz Modèle de marché Références de prix Membres Liquidité Panorama européen Service Système Equilibrage Couplage Afgaz 8 mars 2012

Plus en détail

Le transport de gaz 1

Le transport de gaz 1 Le transport de gaz 1 1. Le transport de gaz et les politiques environnementales Le marché du gaz naturel en France est organisé autour de 6 pôles : la production, le transport, les terminaux méthaniers,

Plus en détail

Le kern adopte le plan Wathelet

Le kern adopte le plan Wathelet Staatssecretaris voor Leefmilieu, Energie, Mobiliteit en Staatshervorming Secrétaire d Etat à l'environnement, à l'energie, à la Mobilité et aux Réformes institutionnelles Melchior Wathelet Le kern adopte

Plus en détail

ÉTUDES DES TENSIONS SUR LES ÉNERGIES DE RÉSEAU LORS DE LA POINTE DE CONSOMMATION HIVERNALE

ÉTUDES DES TENSIONS SUR LES ÉNERGIES DE RÉSEAU LORS DE LA POINTE DE CONSOMMATION HIVERNALE ÉTUDES DES TENSIONS SUR LES ÉNERGIES DE RÉSEAU LORS DE LA POINTE DE CONSOMMATION HIVERNALE Présenté par Benoît Lemaignan / Jean-Yves Wilmotte / Nicolas Gault SOMMAIRE 1 UN EXEMPLE DE POINTE HISTORIQUE

Plus en détail

Les PEGs au cœur d un marché ouvert et dynamique

Les PEGs au cœur d un marché ouvert et dynamique Les PEGs au cœur d un marché ouvert et dynamique Table ronde AFG le 14 septembre 2011 Guy Fasanino, Directeur Commercial 1 Sommaire Les PEGs : carrefour gazier européen Au sein d une offre simple et attractive

Plus en détail

Délibération. 1. Contexte

Délibération. 1. Contexte Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 9 octobre 2013 portant proposition relative aux charges de service public liées à l achat de biométhane et à la contribution unitaire

Plus en détail

Consultation publique

Consultation publique Consultation publique Paris, le 30 octobre 2014 Consultation publique relative à la mise à jour des tarifs d utilisation des réseaux de transport de gaz de GRTgaz et TIGF au 1 er avril 2015 Les tarifs

Plus en détail

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux?

HOPITECH 2011. Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1 HOPITECH 2011 Loi NOME, quels sont les nouveaux enjeux? 1. Présentation de la Loi NOME 2. La constitution du prix pour un consommateur: - Sensibilité aux prix de marché - Sensibilité à la variation du

Plus en détail

Audition de la CRE du 23 Septembre 2004. Tarifs à Souscription. Présentation UNIDEN

Audition de la CRE du 23 Septembre 2004. Tarifs à Souscription. Présentation UNIDEN Audition de la CRE du 23 Septembre 2004 Tarifs à Souscription Présentation UNIDEN Energy Septembre 2004 PCD Commentaire sur l évolution proposée du tarif STS (1/2) Selon la formule STS actuelle (3,1,3),

Plus en détail

SITUATION DU MARCHE DU GAZ

SITUATION DU MARCHE DU GAZ - L art. 8 de la loi du 8 avril 1946 exclut la production de gaz naturel de cette nationalisation. Production exercice de cette activité dans le cadre d un régime de concessions minières pour les gisements

Plus en détail

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Olivier CHALLAN BELVAL, Frédéric GONAND et Jean-Christophe LE DUIGOU, commissaires.

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Olivier CHALLAN BELVAL, Frédéric GONAND et Jean-Christophe LE DUIGOU, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 19 avril 2011 portant décision sur la proposition de GRTgaz d expérimentation d un mécanisme de couplage de marchés sur son réseau

Plus en détail

Rencontre avec les Collectivités

Rencontre avec les Collectivités Rencontre avec les Collectivités Groupement de Commandes Gaz Réunion d'arrondissement Septembre 2014 2 2 Groupement de Commandes Gaz La consultation des fournisseurs a été lancée le 17 juillet La consultation

Plus en détail

Règlement d'allocation 2014 des capacités de stockage Version du 15 janvier 2014

Règlement d'allocation 2014 des capacités de stockage Version du 15 janvier 2014 Règlement d'allocation 2014 des capacités de stockage Version du 15 janvier 2014 1 OBJET Ce règlement précise les principes d'allocation des capacités de stockage mis en place par STORENGY, en application

Plus en détail

Smart j étais, smart je suis, smart je serai!

Smart j étais, smart je suis, smart je serai! Réseaux intelligents d eau, de gaz et d électricité Séminaire organisé par l ASPROM 1 er Avril 2015 Smart j étais, smart je suis, smart je serai! C. Copin Conseiller Scientifique - GRTgaz 1 Les points

Plus en détail

Gas Natural Fenosa. Le Groupe. Un leader mondial. La fiabilité d un grand groupe: Part de l actionnariat :

Gas Natural Fenosa. Le Groupe. Un leader mondial. La fiabilité d un grand groupe: Part de l actionnariat : Présentation 2015 Gas Natural Fenosa Le Groupe Un leader mondial o En commercialisation et distribution de gaz naturel o En production, commercialisation et distribution d électricité o En production d

Plus en détail

Winter Outlook 2016 / 2017 : Perspectives du système gaz pour l hiver à venir Conférence de presse - 22 novembre 2016

Winter Outlook 2016 / 2017 : Perspectives du système gaz pour l hiver à venir Conférence de presse - 22 novembre 2016 : Perspectives du système gaz pour l hiver à venir Conférence de presse - Rappel des fondamentaux du Winter Outlook Le Winter Outlook est une initiative volontaire de GRTgaz mise en place pour l hiver

Plus en détail

Débat public sur les projets de canalisations de transport de gaz naturel de GRTgaz ARC LYONNAIS VAL DE SAÔNE. Présentation CRE 22 et 23 octobre 2013

Débat public sur les projets de canalisations de transport de gaz naturel de GRTgaz ARC LYONNAIS VAL DE SAÔNE. Présentation CRE 22 et 23 octobre 2013 Débat public sur les projets de canalisations de transport de gaz naturel de GRTgaz ARC LYONNAIS VAL DE SAÔNE Présentation CRE 22 et 23 octobre 2013 La Commission de régulation de l énergie (1/2) Collège

Plus en détail

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN-BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires.

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN-BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 29 janvier 2014 portant décision sur l évolution des tarifs d utilisation des réseaux de transport de gaz naturel au 1 er avril

Plus en détail

L ÉCONOMIE DU GAZ NATUREL

L ÉCONOMIE DU GAZ NATUREL - 1 - L ÉCONOMIE DU GAZ NATUREL March 20, 2012 Yannick Perez : Loyola de Palacio chair RSCAS-EUI Italy & Supélec : yannick.perez@eui.eu Plan de la présentation 1. La chaine gazière 2. Les infrastructures

Plus en détail

Energy Time 2015. Joseph Honoré Responsable des Ventes Grands Comptes. Jean-François Daubonne Directeur Commercial France

Energy Time 2015. Joseph Honoré Responsable des Ventes Grands Comptes. Jean-François Daubonne Directeur Commercial France Energy Time 2015 Joseph Honoré Responsable des Ventes Grands Comptes Jean-François Daubonne Directeur Commercial France Gas Natural Fenosa Le Groupe Un leader mondial o En exploitation, commercialisation

Plus en détail

Note d analyse détaillée

Note d analyse détaillée Note d analyse détaillée des coûts d approvisionnement et hors approvisionnement dans les tarifs réglementés de vente de gaz naturel de Gaz Electricité de Grenoble (GEG) 19 septembre 2013 Contexte et objectifs

Plus en détail

Les chemins commerciaux de l Electricité

Les chemins commerciaux de l Electricité Les chemins commerciaux de l Electricité L Electricité est Un produit à la fois comme un autre Il fait l objet d une concurrence entre fournisseurs Il nécessite des moyens de productions et des réseaux

Plus en détail

Les marchés européens de l électricité

Les marchés européens de l électricité N 10 Les marchés européens de l électricité La baisse des prix de l électricité sur les marchés de gros en Europe se poursuit. Plusieurs réformes de fond sont engagées pour restaurer des signaux économiques

Plus en détail

Branche Energie France

Branche Energie France GDF SUEZ Henri Ducré Chiffres clés opérationnels * Des positions de leader sur le gaz et l électricité en France 1 er fournisseur de gaz 2 ème producteur et commercialisateur d électricité 1 er acteur

Plus en détail

LES TARIFS RÉGLEMENTÉS DU GAZ NATUREL EN FRANCE

LES TARIFS RÉGLEMENTÉS DU GAZ NATUREL EN FRANCE DOSSIER DE PRESSE SEPTEMBRE 2012 LES TARIFS RÉGLEMENTÉS DU GAZ NATUREL EN FRANCE ÊTRE UTILE AUX HOMMES SOMMAIRE LES TARIFS REGLEMENTES DU GAZ NATUREL EN FRANCE I. Variation des tarifs réglementés du gaz

Plus en détail

Smart GRTgaz - Toutes les données sur l'activité du transport du gaz naturel -

Smart GRTgaz - Toutes les données sur l'activité du transport du gaz naturel - Version du 30 Août 2011 DC - DVS Smart GRTgaz - Toutes les données sur l'activité du transport du gaz naturel - 1. PRINCIPES GENERAUX... 2 1.1. La consultation du site web... 3 1.2. L abonnement aux données

Plus en détail

Introduction... 3 Le marché de gros de l électricité... 4. Le marché de gros du gaz... 30. Glossaires... 54

Introduction... 3 Le marché de gros de l électricité... 4. Le marché de gros du gaz... 30. Glossaires... 54 SOMMAIRE Introduction... 3 Le marché de gros de l électricité... 4 1. Introduction... 4 2. Activité sur le marché de gros français... 6 3. Prix sur le marché de gros français et comparaison européenne...

Plus en détail

Part dans la production électrique 2014

Part dans la production électrique 2014 CONTRIBUTION D ISABELLE VISENTIN SECTEUR DE L ENERGIE (ELECTRICITE ET GAZ) REPERCUSSION DE LA SITUATION CONJONCTURELLE REGIONALE SUR LE SECTEUR DE L ENERGIE (ELECTRICITE) Consommation française d électricité

Plus en détail

Marchés de gros. Observatoire des marchés de l électricité, du gaz et du CO 2

Marchés de gros. Observatoire des marchés de l électricité, du gaz et du CO 2 Marchés de gros Observatoire des marchés de l électricité, du gaz et du CO 2 2 trimestre 2014 SOMMAIRE Introduction... 3 Faits marquants du trimestre... 4 Marché de gros de l électricité... 4 Marché de

Plus en détail

L'ouverture à la concurrence

L'ouverture à la concurrence [Extrait] CONSOMMATION ET CONCURRENCE RÉGLEMENTATION Services en réseaux L'ouverture à la concurrence Article du bureau Économie des réseaux, de la direction de la Prévision et de l analyse économique.

Plus en détail

PROPOSITION DE LA CRE POUR LES TARIFS D UTILISATION DES RESEAUX DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL

PROPOSITION DE LA CRE POUR LES TARIFS D UTILISATION DES RESEAUX DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL PROPOSITION DE LA CRE POUR LES TARIFS D UTILISATION DES RESEAUX DE TRANSPORT DE GAZ NATUREL Chaque transporteur, Gaz de France (GDF), la Compagnie Française du Méthane (CFM) et Gaz du Sud Ouest (GSO),

Plus en détail

Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013

Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013 Le rôle du gaz naturel dans l approvisionnement énergétique mondial à moyen et long terme Daniel Champlon Président CEDIGAZ Club de Nice XIIe Forum Annuel 28-30 novembre 2013 Le rôle du gaz naturel dans

Plus en détail

Notions de puissance et bâtiment durable

Notions de puissance et bâtiment durable Notions de puissance et bâtiment durable La gestion de la puissance électrique La notion de puissance en physique représente une quantité d énergie par unité de temps. La puissance électrique se mesure

Plus en détail

7 Les marchés européens de l électricité

7 Les marchés européens de l électricité 7 Les marchés européens de l électricité L intégration grandissante des énergies renouvelables sous contrat d achat (financées hors marché par le consommateur ou le contribuable), et la baisse des prix

Plus en détail

Evolution du processus d allocation. Atelier «processus d allocation» n 2 Le 31 mai 2012

Evolution du processus d allocation. Atelier «processus d allocation» n 2 Le 31 mai 2012 Evolution du processus d allocation Atelier «processus d allocation» n 2 Le 31 mai 2012 Synthèse des propositions reçues 14 contributions ont été reçues, dont une sous couvert d anonymat Les propositions

Plus en détail

entre le Conseil fédéral suisse et le Gouvernement de la République française relatif à la sécurité mutuelle d approvisionnement en gaz naturel

entre le Conseil fédéral suisse et le Gouvernement de la République française relatif à la sécurité mutuelle d approvisionnement en gaz naturel Echange de lettres des 27 janvier/26 février 2009 entre le Conseil fédéral suisse et le Gouvernement de la République française relatif à la sécurité mutuelle d approvisionnement en gaz naturel 0.733.134.9

Plus en détail

VERS LE MIX ELECTRIQUE

VERS LE MIX ELECTRIQUE DE L ENERGIE PRIMAIRE A L ELECTRICITE PRODUIRE EN TEMPS REEL CHOISIR LE MIX ELECTRIQUE DE L ENERGIE PRIMAIRE A L ELECTRICITE De la centrale au consommateur L électricité qui arrive au bout de la prise

Plus en détail

UNIDEN UNION DES INDUSTRIES UTILISATRICES D'ENERGIE

UNIDEN UNION DES INDUSTRIES UTILISATRICES D'ENERGIE UNION DES INDUSTRIES UTILISATRICES D'ENERGIE 18.12.03 Annexe III LIVRE BLANC SUR LES ENERGIES LE GAZ NATUREL Réflexions de l UNIDEN Remarques préliminaires : Le livre blanc fait suite au débat national

Plus en détail

Analyse coûts/bénéfices des investissements dans les réseaux de transport permettant la mise en œuvre d un PEG France à l horizon 2018 Rapport final

Analyse coûts/bénéfices des investissements dans les réseaux de transport permettant la mise en œuvre d un PEG France à l horizon 2018 Rapport final Analyse coûts/bénéfices des investissements dans les réseaux de transport permettant la mise en œuvre d un PEG France à l horizon 218 Rapport final 14 novembre 213 Agenda Contexte et question Approche

Plus en détail

Pierre-Marie ABADIE. Directeur de l énergie. CLUB ENERGIE & DEVELOPPEMENT - 6ème colloque

Pierre-Marie ABADIE. Directeur de l énergie. CLUB ENERGIE & DEVELOPPEMENT - 6ème colloque Pierre-Marie ABADIE Directeur de l énergie CLUB ENERGIE & DEVELOPPEMENT - 6ème colloque Paris, 13 janvier 2009 Pierre-Marie ABADIE MEEDDAT/DGEC/Direction de l énergie Introduction En régime de monopole

Plus en détail

Par Emmanuel Guillaume, Avocat, et Simon Daboussy, Associé du cabinet Baker & McKenzie Publié dans Concurrences, n 3 2014

Par Emmanuel Guillaume, Avocat, et Simon Daboussy, Associé du cabinet Baker & McKenzie Publié dans Concurrences, n 3 2014 Gaz Audit Tarifs Réglementés de Vente : La Commission de régulation de l énergie a effectué un audit des coûts d approvisionnement et hors approvisionnement servant de base au calcul de l évolution des

Plus en détail

LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE. Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011

LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE. Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011 LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011 SOMMAIRE 01. Les enjeux du marché de électricité 02. L ouverture du marché de l électricité en Europe 03. Le

Plus en détail

Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain?

Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain? Gestionnaire du Réseau de Transport d'electricité Réseau de Transport d Electricité Quel rôle aujourd hui et demain? 2 Le menu Quelques caractéristiques de l électricité Le réseau de transport européen

Plus en détail

Les fondements. 3partie

Les fondements. 3partie 3partie Les fondements du projet ERIDAN De nouvelles voies d approvisionnement nécessaires Un choix plus large pour les consommateurs Une offre nouvelle pour le sud de la France Quelle place demain pour

Plus en détail

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Catherine EDWIGE, Hélène GASSIN, Yann PADOVA, Jean-Pierre SOTURA, commissaires.

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Catherine EDWIGE, Hélène GASSIN, Yann PADOVA, Jean-Pierre SOTURA, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 18 juin 2015 portant avis sur le projet d arrêté relatif aux tarifs réglementés de vente de gaz naturel en distribution publique

Plus en détail

Compétences en énergies. Gazelec en Région Atelier Electricité. Guillaume Benali Team Manager Projets internationaux

Compétences en énergies. Gazelec en Région Atelier Electricité. Guillaume Benali Team Manager Projets internationaux Compétences en énergies Gazelec en Région Atelier Electricité Guillaume Benali Team Manager Projets internationaux Cité Internationale - Centre de Congrès de Lyon, le 18 mars 2014 Ordre du jour 11:00 12:30

Plus en détail

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 Synthèse Juin 2015 Sommaire Analyse globale 4 1. Prévision de consommation 5 2. Disponibilité du parc de production 7 3. Étude du risque

Plus en détail

Ingénierie du stockage souterrain de Gaz Naturel. Jacques GRAPPE, GEOSTOCK

Ingénierie du stockage souterrain de Gaz Naturel. Jacques GRAPPE, GEOSTOCK Ingénierie du stockage souterrain de Gaz Naturel Jacques GRAPPE, GEOSTOCK Ingénierie du stockage souterrain de gaz naturel: aujourd hui et demain 1. Généralités 2. Les principales composantes d un stockage

Plus en détail

Les offres stockage de Gaz de France

Les offres stockage de Gaz de France Congrès du Gaz Paris 2007 Atelier : le Stockage en Europe Les offres stockage de Gaz de France 13 Stockages proposés en 6 Groupements de stockage Picardie (47 jours) Île de France Nord (104 jours) Nord

Plus en détail

Pose de fibres optiques Les différentes technologies et les avantages liés à l utilisation du réseau de transport d électricité de RTE

Pose de fibres optiques Les différentes technologies et les avantages liés à l utilisation du réseau de transport d électricité de RTE Pose de fibres optiques Les différentes technologies et les avantages liés à l utilisation du réseau de transport d électricité de RTE Les deux technologies utilisées Pour installer des câbles à fibres

Plus en détail

LES ACTEURS EN PRÉSENCE

LES ACTEURS EN PRÉSENCE INC document ÉTUDE L OUVERTURE DU MARCHÉ DU GAZ À LA CONCURRENCE Gaz de France (GDF) était autrefois en situation de monopole français dans l activité d importation 1 et d exportation de gaz naturel. Pour

Plus en détail

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Olivier CHALLAN BELVAL, Catherine Edwige et Jean-Pierre SOTURA, commissaires.

Participaient à la séance : Philippe de LADOUCETTE, président, Olivier CHALLAN BELVAL, Catherine Edwige et Jean-Pierre SOTURA, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 10 avril 2014 portant décision relative à la demande de répartition transfrontalière des coûts entre la France et l Espagne pour

Plus en détail

NOTE (Z)140109-CDC-1299

NOTE (Z)140109-CDC-1299 Commission de Régulation de l'electricité et du Gaz Rue de l'industrie 26-38 1040 Bruxelles Tél. : 02/289.76.11 Fax : 02/289.76.09 COMMISSION DE REGULATION DE L'ELECTRICITE ET DU GAZ NOTE (Z)140109-CDC-1299

Plus en détail

COMPREHENSION DU MARCHE DE L ELECTRICITE

COMPREHENSION DU MARCHE DE L ELECTRICITE COMPREHENSION DU MARCHE DE L ELECTRICITE Compréhension du marché de l électricité Sommaire Evolution des prix Les fournisseurs présents sur le marché Etat des lieux des contrats en cours Consultation des

Plus en détail

Annexe A : Barème des prix

Annexe A : Barème des prix Contrat de transport de gaz naturel Annexe A : Barème des prix Version du 1er avril 2014 SOMMAIRE 1. OBJET... 3 2. BAREME DES PRIX... 3 2.1 Prix de déséquilibre... 3 2.1.1 Tolérance Ecart Journalier et

Plus en détail

Délibération. 1. Contexte

Délibération. 1. Contexte Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 2 octobre 2014 portant proposition relative aux charges de service public liées à l achat de biométhane et à la contribution unitaire

Plus en détail

LES TARIFS RÉGLEMENTÉS DU GAZ NATUREL EN FRANCE

LES TARIFS RÉGLEMENTÉS DU GAZ NATUREL EN FRANCE DOSSIER DE PRESSE FEVRIER 2013 LES TARIFS RÉGLEMENTÉS DU GAZ NATUREL EN FRANCE ÊTRE UTILE AUX HOMMES SOMMAIRE LES TARIFS REGLEMENTES DU GAZ NATUREL EN FRANCE I. Variation des tarifs réglementés du gaz

Plus en détail

Annexe A : Barème des prix

Annexe A : Barème des prix Contrat de transport de gaz naturel Annexe A : Barème des prix Version du 1er janvier 2016 SOMMAIRE 1. OBJET... 3 2. BAREME DES PRIX... 3 2.1 Prix de déséquilibre... 3 2.1.1 Achat Vente, Prix Moyen, Prix

Plus en détail

Approvisionnement gazier neutre en carbone en 2050 : ONTRAS rejoint l'initiative Green Gas dont fait partie Gaznat

Approvisionnement gazier neutre en carbone en 2050 : ONTRAS rejoint l'initiative Green Gas dont fait partie Gaznat Approvisionnement gazier neutre en carbone en 2050 : ONTRAS rejoint l'initiative Green Gas dont fait partie Gaznat Dublin, le 23 avril 2015 - Aujourd'hui, lors de la 13e Conférence annuelle du GIE (Gas

Plus en détail

Convention Stockage. Hôtel Intercontinental Paris Vendredi 16 novembre 2012 DIRECTION DES GRANDES INFRASTRUCTURES

Convention Stockage. Hôtel Intercontinental Paris Vendredi 16 novembre 2012 DIRECTION DES GRANDES INFRASTRUCTURES Convention Stockage Hôtel Intercontinental Paris Vendredi 16 novembre 2012 DIRECTION DES GRANDES INFRASTRUCTURES Ordre du jour 1 Actualités Storengy 2 Point sur l offre France 2012/2013 3 Offre France

Plus en détail

APPLICATION DU CODE RESEAU EQUILIBRAGE AU 1 ER OCTOBRE 2015 : PROPOSITION DE GRTGAZ RELATIVE AUX INTERVENTIONS DU TRANSPORTEUR

APPLICATION DU CODE RESEAU EQUILIBRAGE AU 1 ER OCTOBRE 2015 : PROPOSITION DE GRTGAZ RELATIVE AUX INTERVENTIONS DU TRANSPORTEUR APPLICATION DU CODE RESEAU EQUILIBRAGE AU 1 ER OCTOBRE 2015 : PROPOSITION DE GRTGAZ RELATIVE AUX INTERVENTIONS DU TRANSPORTEUR 1 1. Objet En cohérence avec la décision de la CRE du 5 février 2013 relative

Plus en détail

Consultation publique

Consultation publique Consultation publique Paris, le 25 février 2016 Consultation publique de la Commission de Régulation de l Energie relative aux prochains tarifs d utilisation des réseaux de transport de gaz de GRTgaz et

Plus en détail

Bilan Gaz 2015 Conférence de presse 21 janvier 2016

Bilan Gaz 2015 Conférence de presse 21 janvier 2016 GRTgaz-Nord GRTgaz-Sud Bilan Gaz 2015 Conférence de presse 21 janvier 2016 TIGF #ConsoGaz Sommaire Reprise de la consommation de gaz malgré une année 2015 chaude Très forte hausse de la production des

Plus en détail

Formation des prix de marché du gaz

Formation des prix de marché du gaz Formation des prix de marché du gaz Mise en évidence des facteurs influençant le prix de marché du gaz : cas du marché court terme britannique. Confrontation des facteurs d offres et de demande 1 Déterminants

Plus en détail

Bilan Gaz 2015 Conférence de presse 21 janvier 2016

Bilan Gaz 2015 Conférence de presse 21 janvier 2016 GRTgaz-Nord GRTgaz-Sud Bilan Gaz 2015 Conférence de presse 21 janvier 2016 TIGF #ConsoGaz Sommaire Reprise de la consommation de gaz malgré une année 2015 chaude Très forte hausse de la production des

Plus en détail

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS

Organisme de recherche et d information sur la logistique et le transport LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS LES TECHNIQUES DE SUIVI DES ARTICLES ET DES STOCKS La gestion et la maîtrise des flux entrants et sortants du magasin nécessite la mise en œuvre d un dispositif à trois composantes : la classification

Plus en détail

le service d équilibrage

le service d équilibrage le service d équilibrage EN BREF COÛTS DU SERVICE D'ÉQUILIBRAGE Le service d équilibrage correspond à la gestion des variations entre les consommations d été et d hiver. La consommation de gaz naturel

Plus en détail

Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique

Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique Le gaz et ses réseaux vecteurs de la transition énergétique 1 Le gaz et les réseaux gaziers : des solutions pour => Réduire les émissions de CO 2 liées à la production électrique et thermique -30 %par

Plus en détail

SDESR - Journée technique du 23 mai 2007

SDESR - Journée technique du 23 mai 2007 SDESR - Journée technique du 23 mai 2007 Recommandations pour le financement de la distribution d eau directive SSIGE WX, (actuellement en consultation) 23.05.07 / J-M Pache SDESR 1 Pourquoi une nouvelle

Plus en détail

Atelier 1 Acheter l électricité et le gaz

Atelier 1 Acheter l électricité et le gaz Atelier 1 Acheter l électricité et le gaz Pascal SOKOLOFF, FNCCR Le cadre juridique des collectivités locales françaises pour l achat des énergies de réseau Les collectivités locales face à l achat public

Plus en détail

Congestion Sud-Est. Hiver

Congestion Sud-Est. Hiver + Congestion Sud-Est Hiver 2016-2017 + Qu est-ce que la congestion Sud-Est Les points d entrée du réseau GRTgaz situés au Sud-Est sont : les terminaux méthaniers de Fos-sur-Mer et les stockages du PITS

Plus en détail