Table des matières III. ACTIVITE I. EDITORIAL... 5 II. POWERNEXT... 6 IV. LES RESULTATS FINANCIERS V. PERSPECTIVES

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Table des matières III. ACTIVITE... 13 I. EDITORIAL... 5 II. POWERNEXT... 6 IV. LES RESULTATS FINANCIERS... 34 V. PERSPECTIVES 2010..."

Transcription

1 RAPPORT D'ACTIVITÉ 2009

2

3 Table des matières I. EDITORIAL II. POWERNEXT HISTORIQUE : A : Création de Powernext et exploitation des marchés électriques : B. Lancement de Powernext Gas Spot et de Powernext Gas Futures C. Création d EPEX Spot SE (Société européenne) et d EEX Power Derivatives GmbH D : développement du marché du gaz et diversification (cf. biz dev) UN MARCHE REGLEMENTE LE GROUPE LES ACTIONNAIRES LE CONSEIL D ADMINISTRATION ET LE MANAGEMENT L ORGANISATION INTERNE III. ACTIVITE LE MARCHE DU GAZ A. Pourquoi un marché organisé du gaz? B. Fonctionnement du marché Powernext Gas C. Une première année prometteuse en termes de volumes et de membres D. Intervention de GRTgaz directement sur la bourse E. Références de prix LE MARCHE DE L ELECTRICITE A. Le fonctionnement des marchés de l électricite B. Retour sur l année C. L évolution des prix sur les marchés d EPEX Spot D. Les volumes négociés sur les marchés de EPEX SPOT en E. La liquidité de EPEX Spot F. Les membres de EPEX Spot IV. LES RESULTATS FINANCIERS COMPTES SOCIAUX DE POWERNEXT A. Bilan B. Compte de résultat COMPTES CONSOLIDES DE POWERNEXT A. Bilan B. Compte de résultat V. PERSPECTIVES GAZ DIVERSIFICATION ELECTRICITE

4 I. EDITORIAL II. POWERNEXT Chers lecteurs, membres du marché, clients et partenaires, Ce que j aimerais exprimer ici au terme d une année 2009 particulièrement riche, c est un sentiment de gratitude et de fierté. Gratitude envers nos clients qui nous renouvellent sans cesse leur confiance dans un univers soumis à des mutations profondes, gratitude envers nos équipes, à Leipzig comme à Paris, qui ont réussi l exploit de mener à bien en 18 mois une fusion, inattendue voire improbable pour beaucoup d observateurs, mais qui s inscrit dans la solide logique du processus d intégration du marché européen de l énergie, gratitude enfin envers nos actionnaires qui nous apportent un précieux et indéfectible soutien. Fierté aussi qu une modeste PME apporte ainsi sa pierre à l édification d une Europe de l énergie plus efficace et plus responsable, par-delà les contradictions nationales, fierté de diriger une équipe jeune pleine de talents et d enthousiasme, qui aime son travail et crée de la valeur durablement dans un esprit d entreprise qu il conviendra de continuer à cultiver sans relâche pour relever les nombreux défis futurs. 2.1 HISTORIQUE A : CRÉATION DE POWERNEXT ET EXPLOITATION DES MARCHÉS ÉLECTRIQUES : La libéralisation du marché de l énergie en Europe a été imposée par la Directive Européenne 96/92 du 19 décembre 1996 relative aux règles communes pour le marché intérieur de l électricité. Les objectifs de cette libéralisation étaient d établir un marché concurrentiel et compétitif à l échelle européenne, les principes de base étant d instaurer une concurrence dans la production, de séparer les activités de production, de transport et de distribution, et de permettre aux consommateurs de choisir leur fournisseur d énergie. Cette directive a été transposée dans le droit français le 10 février Cette nouvelle réglementation a donc permis de créer un marché organisé de l énergie en France et a favorisé l émergence de nouveaux marchés, dits de gros, entre grands acteurs de la filière : producteurs d électricité, négociants et fournisseurs. Bien à vous, Jean-François CONIL-LACOSTE Créée en 2001 à l initiative de NYSE Euronext et avec la collaboration de nombreux acteurs, Powernext est une entreprise d investissement privée qui assure la gestion de ce marché libre de l énergie. Directeur général de la bourse française de l électricité et du gaz, Powernext SA, depuis sa création en 2001, Jean-François Conil-Lacoste est également directeur général d EPEX Spot SE, la nouvelle bourse franco-allemande de l électricité basée à Paris. Cette nouvelle entité créée en septembre 2008 résulte de la fusion des marchés électriques spot de Powernext et d EEX, la bourse allemande de l énergie. En outre, Powernext SA a lancé fin 2008 un marché national du gaz au comptant et à terme. M. Conil-Lacoste est par ailleurs vice-président du conseil d administration de Belpex, la bourse belge de l électricité et président d Europex, l association des bourses d électricité européennes. A sa sortie de l ESSEC en 1976, il rejoint le groupe Louis-Dreyfus où il occupera pendant dix ans diverses positions de trader de matières premières agricoles à Paris et à Buenos-Aires. Il dirigera ensuite les activités de taux chez Ferri SA avant d être nommé en 1997 directeur général d Euronext Ltd à Londres. Elle opère sous le contrôle de l AMF (Autorité des Marchés Financiers), de la CRE (Commission de Régulation de l Energie) et de l ACP (Autorité de Contrôle Prudentiel). Powernext a été créée initialement pour répondre aux besoins des acteurs du marché électrique et continue activement à innover pour suivre l évolution de ceux-ci. Les métiers de Powernext se trouvent à la croisée des chemins des grands défis énergétiques et environnementaux auxquels notre société devra faire face à l avenir. Compte tenu de l importance des signaux économiques pour la gestion de ces problématiques, le rôle d une Bourse transparente comme Powernext se révèle capital. Jean-Pierre GOUX, Directeur Stratégie & Business Development, déc

5 Deux évènements ont particulièrement marqué la fin de l année 2008 : le lancement par POWERNEXT d un marché organisé du gaz en novembre, et un partenariat avec EEX visant à fusionner leurs marchés électriques. B. LANCEMENT DE POWERNEXT GAS SPOT ET DE POWERNEXT GAS FUTURES LE 26 NOVEMBRE 2008 Powernext, fort de son expérience sur les marchés électriques, s est diversifié en 2008 en lançant, le 26 novembre, son marché organisé du gaz aux PEGs (Points d Echanges de Gaz) français gérés par les gestionnaires de réseau de transport GRTgaz et TIGF. En 2007, une étude approfondie des fondamentaux du marché et du besoin des acteurs a été menée avec les expéditeurs actifs sur les réseaux de transport de gaz. Cette étude a validé le potentiel du marché français du gaz et l intérêt d une bourse pour accompagner son développement. Les acteurs du marché se sont montrés très favorables à cette initiative de Powernext, destinée à favoriser l émergence d un marché efficace et liquide en France comme le souhaitent la Commission de Régulation de l Energie et la Commission européenne. Le 16 mai 2008, le Conseil d Administration de Powernext a validé la décision du lancement de ce marché. Le 26 novembre 2008, les deux segments Powernext Gas Spot (produits au comptant Within-Day, Day-Ahead et WE) et Powernext Gas Futures (produits à terme : Mois, Trimestres et Saisons Gazières) sont lancés respectivement sur les PEGs Nord, Sud et TIGF et sur le PEG Nord, dans le cadre d un modèle de marché élaboré en étroite collaboration avec les différents acteurs. C. CREATION D EPEX SPOT SE (SOCIETE EUROPEENNE) ET D EEX POWER DERIVATIVES GMBH Cette année marque également la très forte coopération entre Powernext SA et EEX AG sur leurs marchés électriques respectifs dont les principales étapes sont les suivantes : Signature de l accord de coopération entre EEX AG et Powernext SA le 6 mars Le 17 septembre 2008, EPEX Spot SE, détenue à parts égales par EEX AG et Powernext SA, est immatriculée à Paris. Démarrage, au 29 septembre 2008, des opérations de marché du spot électrique par EEX Spot lors des week-ends, dans la perspective de l harmonisation des marchés d EPEX Spot. Transfert du marché Powernext Day-Ahead dans EPEX Spot SE au 31 décembre EPEX Spot SE devient propriétaire à 100% des marchés spot d électricité allemand, suisse et autrichien d EPS GmbH au 31 décembre er avril 2009 : transfert des contrats de Powernext Futures vers EEX Power Derivatives GmbH basée à Leipzig. Au cours de l année 2009, la coopération entre EEX et POWERNEXT s est poursuivie par la filialisation commune de l activité électrique spot au sein de EPEX Spot SE et des futures électriques au sein d EEX Power Derivatives. D : DEVELOPPEMENT DU MARCHE DU GAZ ET DIVERSIFICATION 2.2 UN MARCHE ORGANISE Powernext SA est une entreprise d investissement et gérant un Système Multilatéralde Négociation ( Multilateral Trading Facility ou MTF), c'est-àdire un système permettant d assurer la rencontre, en son sein et selon des règles non discriminatoires, de multiples intérêts acheteurs et vendeurs exprimés par des tiers sur des contrats physiques et/ou des instruments financiers. A ce titre, Powernext SA est soumis à la régulation de l ACP (Autorité de Contrôle Prudentiel réunit ce qui était précédemment le CECEI et la Commission Bancaire) pour son agrément ainsi que pour ce qui concerne le respect de ses obligations prudentielles. Powernext SA est également soumis à la régulation de l Autorité des Marchés Financiers (AMF), qui intervient lorsque des instruments financiers sont négociés sur les plateformes de Powernext. Enfin, en raison de la spécificité des instruments ou produits traités sur ses plateformes de négociation, Powernext SA est également soumis à la surveillance du régulateur sectoriel (la Commission de Régulation de l Energie - CRE) ainsi qu à la législation et à la réglementation dans les domaines de l énergie et de l environnement. 7 8

6 2.3 LE GROUPE Powernext et son homologue allemand EEX ont signé en début d'année 2008 un accord visant à fusionner leurs marchés électriques spot et futures respectifs au sein de filiales communes. Powernext SA L accord prévoyait aussi que la compensation des produits électricité et gaz soit effectuée, à compter du 1 er avril 2009, au travers de la chambre de compensation ECC European Commodity Clearing. Des infrastructures de marché solides sont, tout comme les infrastructures de transport, essentielles à la livraison d une énergie compétitive et sûre en Europe. Notre collaboration est un pas important vers cet objectif. MTF (1) Futures gaz Marché commercial VPP Spot gaz Services (2) 1 action ECC Banque/CCP allemande Jean-François Conil-Lacoste, Directeur Général 20% Spot dérivés energie Cette collaboration a donné naissance à deux filiales : La société européenne EPEX SPOT SE, le 17 septembre 2008, qui gère l ensemble des transactions sur le marché électrique au comptant (SPOT), transféré à celle-ci par Powernext le 31 décembre Elle est contrôlée conjointement par Powernext et EEX, détenant chacune 50% des parts sociales. EPEX SPOT SE est basée à Paris. 10% 50% EEX Power Der. GmbH (Bureau de Leipzig) Powernext a acquis 1 action de cette société le 18 novembre 2008, puis au 1 er avril % des parts sociales, acquises en contrepartie du transfert des contrats Futures Electricité France (FEF) réalisé par Powernext au profit d EEX Power Derivatives. Marché régional Fin. allemand Dérivés élec FR/DE (4) (1) MTF : Multilateral Trading Facility (2) VPP : Virtual Power Plant (3) France, Allemagne, Autriche, Suisse (4) France, Allemagne Belpex Marché régional Spot élec Belgique Epex Spot SE (Bureau de Paris) Marché commercial français Spot élec FR/DE/AT/CH (3) 9 10

7 2.4 LES ACTIONNAIRES L actionnariat : Le capital de Powernext s élève à et est détenu par un groupe de gestionnaires de réseaux de transport de l électricité et du gaz naturel européens et par diverses entreprises européennes du secteur de l énergie. En 2007, NYSE Euronext a cédé ses parts au profit du groupe HGRT qui devient ainsi majoritaire dans la société. 2.5 LE CONSEIL D ADMINISTRATION ET LE MANAGEMENT POWERNEXT SA est une société anonyme à Conseil d Administration. Monsieur Jean-François CONIL-LACOSTE en assume la direction générale depuis sa création en Il a également été nommé directeur général de la filiale EPEX SPOT SE. Le Conseil d administration est composé de 17 administrateurs personnes morales ou personnes physiques. Au 31 décembre 2009 : ENEL 4,9% TIGF 1% AUTRES 0,8% Les membres du Conseil d Administration au 31 décembre 2009 sont : E.ON EUROPA 5% ATEL 5% Monsieur Pierre BORNARD, Président du Conseil H.G.R.T. OU HOLDING DES GESTIONNAIRES DE RESEAU DE TRANSPORTS D'ELECTRICITE ELECTRABEL TOTAL GAZ ELECTRICITE HOLDINGS FRANCE SAS GRT GAZ 5,1% AAR ET TESSIN SA D'ELECTRICITE (ATEL) TOTAL 5,8% EDF DEVELOPPEMENT ENRIRONNEMENT SA (EDEV) GDF SUEZ 6,7% E.ON EUROPA SL ELECTRABEL 6,7% ENEL TRADE SPA EDF 6,7% HGRT 52,8% RTE 51% ELIA 24,5% TENNET 24,5% GRTGAZ COGAC (GDF) 11 12

8 LE MANAGEMENT : Au 31 décembre 2009 : Directeur général : Jean-François CONIL-LACOSTE Directeur Commercial & Communication : Richard KATZ Directeur Stratégie & Business Development : Jean-Pierre GOUX Directeur des Systèmes d Information : Michel BERTRAND 2.6 L ORGANISATION INTERNE La concrétisation des projets de développement de Powernext au premier semestre 2009 a conduit à une réorganisation interne. Organigramme au 1 er juin 2010 : III. ACTIVITE 3.1 LE MARCHE DU GAZ A. POURQUOI UN MARCHE ORGANISE DU GAZ? Pour : Promouvoir le marché de gros et développer sa liquidité. Fédérer la communauté de la négociation du gaz naturel en France. Promouvoir les intérêts de ce marché devant les instances de régulation. Participer activement à la coopération et à l intégration des marchés en étroite coordination avec les Gestionnaires de Réseaux de Transport. RESPONSABLE CONTROLE INTERNE STRATEGIE & DEVELOPMENT BUSINESS DEVELOPMENT MOA STAGIAIRE DSI PROD. HW & SECURITE DEV. LOGICIEL SERVICES GENERAUX DIRECTEUR GENERAL COM 2 COMMERCIAL COMMUNICATION ASSISTANTES AFFAIRES PUBLIQUES & RELATIONS INTERNATIONALES ADMIN, FINANCES, RH JURIDIQUE MEMBERSHIP DSI : Direction des systèmes d information, COM2 : Direction commercial et communication, DJF : Direction juridique et financière, ressources humaines, CD : comité de direction, MOA : maîtrise d ouvrage Une première étude menée en 2003 avait conclu que les conditions du lancement d un marché n étaient pas encore réunies à l époque. En 2007, un premier pas a été franchi avec le lancement, le 12 avril, de la plate-forme Powernext Balancing GRTgaz, permettant à GRTgaz d acheter ou de vendre une partie de son gaz d équilibrage par le biais de deux enchères quotidiennes, et l utilisation des prix de cette plate-forme pour la pénalisation des déséquilibres de ses expéditeurs. Une nouvelle étude démarrée en 2007 a alors révélé que de nombreux facteurs devraient, dans les années à venir, développer rapidement et significativement la liquidité des échanges sur le marché de gros aux PEGs (Points d Echanges du Gaz) français où les volumes échangés étaient NORD jusqu alors significativement plus faibles par rapport aux EST autres hubs européens plus OUEST anciens, appelant ainsi la mise en place d un marché organisé. En particulier, la fusion des zones d équilibrages (voir ci-contre) Nord, Est et Ouest au 1 er Janvier 2009 a entraîné la création d une grande zone de consommation (280 TWh/an de gaz H). TIGF SUD 13 14

9 La réduction du nombre de zones d équilibrage a permis une simplification de la négociation par la suppression de certains risques (maintenances) et problématiques opérationnels (limites de capacités inter-zones et facilitation d atteinte des objectifs d équilibrage). Simplification du schéma de transport au 1 er janvier 2009 Les possibilités d arbitrage en sont grandement améliorées, la grande zone Nord nouvellement créée étant très bien interconnectée avec des sources de gaz diversifiées. La carte ci-dessous indique en particulier les points d entrée des gazoducs connectés aux marchés Allemands (Obergailbach), Belges et Hollandais (Taisnières) ainsi qu aux Champs de Production de la Mer du Nord (Dunkerque) et au terminal de Montoir de Bretagne permettant l importation de GNL (Gaz Naturel Liquéfié). Points d entrée et de sortie actuels du réseau français Montoir LNG TIGF NORD SUD Dunkerque Zone Nord-Est-Ouest Zone Sud Taisnières Obergailbach Oltingue Concourent également au développement d un marché organisé du gaz : De nombreux projets de CCCG (Centrales à Cycle Combiné Gaz) à l étude, dont certains sont opérationnels dès 2009, augmentant le besoin d un marché organisé pour valoriser la flexibilité des contrats de fourniture de gaz. Le terminal méthanier de Fos Cavaou près de Marseille dont l entrée en service partielle s est effectuée mi-2009, ainsi que d autres projets de terminaux en cours d étude, pe mettant de diversifier le mix des approvisionnements en gaz. Les Gestionnaires de Réseau de Transport qui développent les capacités d interconnections et les commercialisent selon des modalités favorables aux nouveaux entrants. Le marché de détail poursuivant son ouverture. Les expéditeurs dont le nombre s accroit rapidement (50 expéditeurs sur le réseau de GRTgaz, 19 sur le réseau de TIGF). La liquidité sur la zone TIGF qui augmente grâce au développement des interconnexions avec l Espagne. B. FONCTIONNEMENT DU MARCHE POWERNEXT GAS En France, il existe deux opérateurs de transport de Gaz : GRTgaz, filiale de GDF-Suez TIGF, filiale de Total dans le Sud-Ouest Le réseau de transport du gaz naturel permet d acheminer le gaz depuis ses points d injection jusqu à ses points de soutirage (réseaux de distribution des villes, grands consommateurs directement reliés au réseau de transport). Un élément important du réseau est le PEG ou Point d Echange (Virtuel) de Gaz qui permet à deux utilisateurs du réseau (appelés expéditeurs ) de s échanger des titres de propriété du gaz en conduite. Les contrats proposés par Powernext Gas sont des contrats d échanges aux PEGs de gaz à haut pouvoir calorifique ayant les propriétés standards du réseau de transport. Le segment de marché Powernext Gas Spot propose l échange de contrats Spot de gaz naturel en chacun des trois PEGs Nord, Sud et TIGF : Biriatou Larrau Fos LNG le contrat Within-Day permet l arbitrage et l équilibrage intra-journalier pour la journée gazière en cours (l équilibrage sur les réseaux français de gaz est horaire et non journalier). Ce contrat est disponible aux PEGs Nord et Sud

10 le contrat Day-Ahead permet l achat/vente de gaz pour la journée gazière du prochain jour ouvré. le contrat Week-End permet l achat/vente de gaz pour le WE à venir. Le segment de Powernext Gas Futures propose des contrats Futures sur le PEG Nord uniquement, et permet de négocier : les trois prochains mois Les volumes négociés sur Powernext Gas Futures dépassent 15 TWh sur l année 2009, soit une moyenne mensuelle de GWh/mois. Les volumes restent variables d un mois sur l autre, mais des intérêts sont toujours très régulièrement affichés à l écran. Annual Traded Volumes GWh SPOT FUTURES les trois prochains trimestres les trois prochaines saisons gazières Year Year Year du 01/11/2008 au 31/12/2008 du 01/01/2009 au 31/12/2008 du 01/01/2010 au 20/04/2010 WD Nord Sud TIGF Powernext Gas Spot Monthly Traded Volumes (GWh/month) Spot DA WE Months Futures Quarters Seasons Jan 09 Feb 09 Mar 09 Apr 09 May 09 Jun 09 Jul 09 Aug 09 Sep 09 Oct 09 Nov 09 Dec 09 Ces contrats (spot et futures) sont à livraison physique sur les réseaux respectifs de GRTgaz et de TIGF. C. UNE PREMIERE ANNEE PROMETTEUSE EN TERMES DE VOLUMES ET DE MEMBRES Les volumes négociés sur Powernext Gas Spot ont poursuivi leur augmentation avec plus de 3 TWh négociés sur l année 2009, représentant une moyenne mensuelle de 270 GWh/mois. Le mois de décembre 2009 a notamment marqué une très forte hausse des volumes. Le démarrage des interventions de GRTgaz le 1 er décembre s est en effet traduit par une forte concentration sur l écran des intérêts des acteurs. Cette tendance se maintient sur le début de l année 2010 et annonce donc déjà de bons résultats pour l année à venir sur le segment spot. Powernext Gas Futures Monthly Traded Volumes (GWh/month) Spot PEG TIGF Spot PEG Sud Spot PEG Nord Jan 09 Feb 09 Mar 09 Apr 09 May 09 Jun 09 Jul 09 Aug 09 Sep 09 Oct 09 Nov 09 Dec

11 Le prix spot du gaz en France a connu une forte volatilité en fin d année 2008 et début 2009 (notamment à cause de la crise russo-ukrainienne). Le prix a été maximal le 9 janvier avec un DAP (Daily Average Price) fixé à /MWh. L évènement majeur de l année 2009 reste cependant la très forte baisse des cours du gaz spot fortement liée à la baisse de la consommation industrielle. La baisse des cours a été ininterrompue durant les 3 premiers trimestres de l année Le cours a connu son minimum le 24 août avec 6.98 /MWh. Depuis, les cours spot en France sont remontés de manière irrégulière, le gaz se négociant à /MWh au 31 décembre Au 31 décembre 2009, le marché gaz comptaient 24 membres suivants contre 11 membres au démarrage fin novembre 2008 : Direct Energie GRTgaz D. INTERVENTION DE GRTGAZ DIRECTEMENT SUR LA BOURSE Depuis le 1 er décembre 2009, GRTgaz intervient sur la bourse du gaz naturel, Powernext Gas Spot, pour couvrir une partie des besoins d équilibrage du réseau de transport. Ces interventions favorisent le développement de la liquidité sur la bourse du gaz et améliorent la qualité et la transparence des références de prix utilisées pour l équilibrage du réseau de transport de gaz naturel. Cette évolution permet à tous les membres de Powernext Gas Spot de contribuer à l élaboration d un prix de référence sur le marché français tout en simplifiant ses modalités de détermination. Désormais, les prix applicables pour le règlement des déséquilibres éventuels des expéditeurs sur le réseau reposent sur les prix des transactions de GRTgaz sur Powernext Gas Spot selon des règles publiées sur le site D autre part, le besoin de GRTgaz n est pas connu à l avance pour éviter tout risque de manipulation des prix. Cette évolution s effectue sur la base des conclusions d un groupe de travail Equilibrage dans le cadre de la Concertation Gaz et a été approuvée par la Commission de Régulation de l Energie dans sa délibération publiée le 8 octobre E.ON Energy Trading SE EDF Trading Ltd Electrabel NV/SA Energie Ouest Suisse SA Enel Trade SpA Enoi SpA Essent Trading International SA Gaselys SAS Gas Naturel Commercialisation Gazprom Marketing and Trading Ltd Lumius, SPOL. SR.O Mercuria Energy Trading SA Morgan Stanley & CO International PLC Novawatt Poweo Rhodia Energy SAS RWE Supply & Trading GmbH Statkraft Energi AS Statoilhydro ASA The Royal Bank of Scotland PLC Total Gas & Power Ltd Vitol SA Cet événement intervient quasiment un an jour pour jour après le lancement de Powernext Gas. Nous souhaitons que ce nouveau mécanisme facilite le travail des acteurs en France et participe au développement du marché français du gaz. Ces premiers résultats sont d ores et déjà très encourageants et vont inciter encore plus d acteurs à rejoindre la bourse du gaz» E. REFERENCES DE PRIX indique Jean-François Conil-Lacoste, Directeur Général de Powernext Powernext publie quotidiennement deux références de prix : Powernext Gas Spot EOD (End of Day Price) Powernext Gas Spot DAP (Daily Average Price) Powernext Gas Spot EOD est un cours de clôture déterminé, pour un produit donné (PEG Nord, PEG Sud WE), sur la base des prix des transactions conclues et des ordres en carnet présents durant une période de 15 min (période de clôture) proche de la fin de la session de négociation (de 16h30 à 16h45 heure de France)

12 Powernext Gas Spot DAP est une référence de prix journalière calculée comme la moyenne, pondérée par les volumes, des prix de toutes les transactions portant sur un produit donné (PEG Nord DA, PEG Sud WE) durant toute la durée de la session de négociation. Powernext organise un comité des prix (Price Committee) dès lors que les conditions de marché ne sont pas réunies pour déterminer ces références de prix (pas de transactions, ou fourchettes de prix en carnet trop larges pendant la période de clôture), de sortes que des références de prix seront toujours disponibles pour chaque jour de l année. Powernext publie ces références de prix : Aujourd hui, plusieurs acteurs utilisent déjà ces références de prix : GRTgaz utilise depuis le 1er décembre 2009 le Powernext Gas Spot EOD comme prix de référence pour le règlement des déséquilibres des expéditeurs sur son réseau chaque fois qu il n intervient pas directement lui-même pour son équilibrage. Il utilise ces références au PEG Nord et au PEG Sud. Pour ses contrats Day-Ahead & WE /MWh Au PEG Nord & au PEG Sud En fonction de la liquidité, des références de prix pourront être introduites pour les produits Within-Day ainsi que pour les produits Day-Ahead et WE au PEG TIGF. Ces références de prix sont disponibles sur le site internet de Powernext : Powernext Gas Spot Daily Prices Volumes Ces références de prix sont utilisées par deux types d acteurs : Les gestionnaires d infrastructures qui les utilisent pour leurs contrats opérationnels (équilibrage, valorisation de gaz en stock, etc.) Les marketeurs qui les utilisent pour l indexation de contrats commerciaux Powernext gaz Spot (PEG Nord) Daily Average Price ( /MWh) nov.-08 dec.-08 janv.-09 fev.-09 mars.-09 avr.-09 mai.-09 juin.-09 juill.-09 nov.-09 sept.-08 oct.-09 nov.-09 dec.-09 janv.-10 fev.-10 Le gestionnaire de réseau de transport et de stockage TIGF utilise depuis le 1er octobre 2009 la référence de prix Powernext Gas Spot DAP au PEG Nord pour la valorisation du gaz en stock échangé dans le cadre des réallocations saisonnières de droits de stockages entre expéditeurs. Parallèlement, Powernext publie une référence de prix mensuelle : Powernext Gas Futures Monthly Index est un index officiel publié par Powernext à la fin de chaque mois. Cet index est disponible sur le site internet de Powernext : Powernext Gas Futures Monthly Index Il est défini comme la moyenne simple des cours de compensation quotidiens du contrat "Front Month" (prochain mois de livraison). Par exemple, le contrat mois PEG Nord June 2009 sera négociable en tant que produit Front Month du 30 avril 2009 au 28 mai L indice Powernext Gas Futures Monthly pour ce produit PEG Nord June 2009 sera donc publié le 28 mai 2009, comme la moyenne arithmétique des cours de compensation quotidiens déterminés pour ce contrat entre le 30 avril et le 28 mai 2009 (inclus tous les deux). Powernext Gaz Futures Monthly Index 2009 : January: February: March: April: May: June: July: August: September: October: November: December: 2010 : January: /MWh /MWh /MWh /MWh /MWh /MWh /MWh 9.36 /MWh 9.18 /MWh /MWh /MWh /MWh /MWh 21 22

13 3.2 LE MARCHE DE L ELECTRICITE A. LE FONCTIONNEMENT DES MARCHES DE L ELECTRICITE EPEX Spot est un partenariat détenu à 50 % par Powernext et 50 % par EEX. Elle regroupe les anciens marchés spot de l électricité Powernext Day-Ahead et EEX Power Spot. Son objectif est la mise en place d un marché unique paneuropéen pour la négociation des contrats de l électricité Day-Ahead et Intraday et la création d une zone, la plus large possible, dans laquelle les prix des différentes régions électriques seront fixés et coordonnés par le biais de mécanismes transparents de couplage, lorsque cela s avère possible. L enchère EPEX Spot Day-Ahead sur le marché français est couplée dans le cadre du TLC (Trilateral Coupling) aux marchés Day-Ahead néerlandais et belge. EPEX Spot se consacre également au développement du couplage de marché dans le cadre du projet CWE (Central Western Europe) afin de permettre une meilleure gestion de la capacité aux interconnexions de cette zone et d augmenter la liquidité du marché. EPEX Spot est une bourse entièrement électronique permettant de négocier des contrats spot pour l électricité par le biais d enchères et de négociation en continu pour livraison le jour même ou le lendemain. EPEX Spot gère les segments de marché suivants : Pour le marché français : Day-Ahead Auction, Day-Ahead Continuous et Intraday Continuous, avec livraison sur le réseau électrique français géré par RTE. Pour le marché allemand : Intraday Continuous avec livraison dans les zones gérées par les gestionnaires de réseaux suivants : Amprion GmbH, Transpower Stromübertragung GmbH, 50 Hertz Transmission GmbH, EnBW Transportnetze. Pour le marché allemand / autrichien: Day-Ahead Auction avec livraison dans les zones gérées par l un des gestionnaires de réseaux suivants : Amprion GmbH, Transpower Stromübertragung GmbH, 50 Hertz Transmission GmbH, EnBW Transportnetze, Austrian Power Grid. Pour le marché Suisse : Day-Ahead Auction avec livraison sur le réseau géré par Swissgrid. EEX Power Derivatives GmbH a été créée le 1er janvier 2008 dans le cadre de la coopération des marchés électriques de l European Energy Exchange AG (EEX) et de Powernext SA. La nouvelle société est dédiée à la négociation des dérivés électriques en Europe. Son capital est détenu en majorité par EEX (80 %), Powernext en détient les 20 % restants. Sur le marché des dérivés électriques d EEX Power Derivatives, les membres traitent: Des instruments financiers Phelix Futures, Des options sur les Phelix Futures, Des instruments physiques French Power Futures et German Power Futures. La compensation et le règlement des transactions sont effectués par la société European Commodity Clearing AG (ECC), basée à Leipzig. Le siège d EEX Power Derivatives se trouve à Leipzig. EPD possède une succursale à Paris, dédiée à l assistance des clients du marché français et en charge de la surveillance du marché et des relations commerciales. A ce jour, plus de 130 membres ont été admis à négocier sur les marchés gérés par EEX Power Derivatives. B. RETOUR SUR L ANNEE 2009 L année 2009 a vu se réaliser la dernière étape de la coopération entre Powernext SA et European Energy Exchange AG sur le marché de l électricité. Le 1 er janvier 2009, Powernext SA a transféré son marché spot électrique à la société EPEX Spot SE, créée en septembre 2008 et détenue à 50/50 par Powernext SA et EEX AG. Le 1 er avril 2009, c est l activité à terme de Powernext SA qui a été confiée à EEX Power Derivatives AG. La compensation du marché français spot et futures a été transférée à European Commodity Clearing AG. Le 1 er septembre, EEX Power Spot a fusionné au sein d EPEX Spot

14 Depuis cette date, EPEX Spot opère donc les marchés électriques spot allemand/autrichien, français et suisse, day-ahead et intraday, avec des règles de marché et des procédures harmonisées. La prochaine étape importante dans l intégration des marchés d EPEX Spot sera la mise en place prévue prochainement du système de négociation EPEX Spot Trading System sur les trois fixings. EPEX Spot travaille également à l harmonisation des segments de marché intraday ainsi qu à la mise en place avant fin 2010 d une fonctionnalité permettant de gérer de façon intégrée les transactions transfrontalières. En 2009, EPEX Spot a poursuivi son implication dans les projets de couplage de marché. Un Forum a réuni les acteurs de marché à Bruxelles le 9 octobre pour leur présenter l état d avancement du projet CWE dont l objectif est le couplage des marchés Day-ahead allemand, belge, français et néerlandais. Une consultation a été menée à la suite de ce Forum afin de connaître l opinion des membres des bourses impliquées sur un certain nombre de points importants concernant les procédures de négociation (limites de prix, Second Auction, procédures dégradées ). Les résultats de cette consultation ont permis d avancer vers plus d harmonisation et plus d efficacité pour les bourses. La solution technique de couplage est actuellement en cours de test. Des périodes de simulation avec les membres des différentes bourses impliquées auront lieu entre le 29 juin et le 7 juillet ainsi qu à la fin du mois d août pour un lancement prévu le 7 septembre. Par ailleurs, depuis juin 2009, EPEX Spot s est également engagé aux côtés d OMEL et de Nord Pool Spot en faveur d un couplage des régions (Price Coupling of Regions). Ce projet fait actuellement l objet d une phase de tests sur une région représentant environ 2/3 du marché européen de l électricité (Portugal, Espagne, France, Allemagne, Autriche, Suisse, Danemark, Norvège, Suède et Finlande). Les résultats de cette phase de test seront communiqués à tous les acteurs du marché. C. L EVOLUTION DES PRIX SUR LES MARCHES D EPEX SPOT Les prix sur le marché Day-Ahead (J-1) En moyenne, les prix se sont élevés à 38,85 /MWh sur la zone Allemagne/Autriche, 43,01 /MWh sur la zone France et 47,92 /MWh sur la zone Suisse. Les prix sont nettement à la baisse par rapport à 2008, année marquée par la forte hausse du prix des matières premières énergétiques, malgré le pic de prix de 3000 enregistré sur EPEX Spot France le 19 octobre sur quatre heures consécutives. Cet épisode a fait l objet d une communication de la CRE en date du 20 novembre Prix base en /MWh EPEX DE/AT EPEX FR EPEX CH ,76 69,15 74, ,85 43,01 47,92 Volatilité % 31% 22% % 73% 21% Ce pic de prix est à l origine de l augmentation très nette de la volatilité des prix français enregistrée en 2009 (73%, contre 31% en 2008). Sur le marché allemand, la volatilité est également plus marquée que l année précédente du fait du très bas niveau de prix constaté sur deux journées les 4 octobre et 26 décembre (-11,59 /MWh et -35,57 /MWh en base). Le niveau de ces prix négatifs s explique par le fort niveau de production d origine éolienne en Allemagne au cours de ces deux journées. L électricité d origine renouvelable étant prioritaire sur le réseau, les prix peuvent devenir négatifs les jours de grand vent afin de compenser le coût de redémarrage des centrales thermiques classiques. Les prix de la zone suisse sont en moyenne plus élevés que sur les autres marchés européens, notamment en hiver. Ce dernier point s explique par l importance dans le mix énergétique de la Suisse des moyens de production d origine hydraulique. En hiver, la production électrique suisse est donc généralement déficitaire par rapport aux besoins, ce qui entraîne une tension sur les prix. Le repli général des prix est lié à la diminution des cours des combustibles entre 2008 et 2009 et la diminution de la demande associée à la crise économique. Les prix day-ahead en base cotés sur EPEX Spot ont affiché une moyenne de 37,3 /MWh au troisième trimestre Ils ont diminué de 93,5% par rapport à la même période de l année 2008 (94,8% pour la pointe avec 50,1 /MWh). La baisse des prix sur l Allemagne a été de -15,7% au cours de la même période

15 Prix Spot sur EPEX, APX et Belpex (Source : EPEX Spot, APX, Belpex) /MWh Prix EPEX Spot France Intraday et Day-Ahead ( /MWh) (Source : EPEX Spot) /MWh EPEX CH EPEX DE/AT EPEX FR BELPE APX EPEX Spot FR Intraday EPEX Spot FR Day-ahead Enfin, d une manière générale, tous les marchés européens ont connu une baisse de leurs prix day-ahead au cours de cette période. Les écarts entre les prix européens subsistent. Ils reflètent notamment les différences existantes entre les parcs de production de chaque pays, les spécificités de la demande propre à chaque pays, et les capacités d interconnexions limitées entre les pays. Les prix sur le marché Intraday La corrélation des prix est également bien visible entre les marchés EPEX Day-Ahead Auction et le segment de négociation en continu EPEX Intraday. Si l on se concentre sur le rapport entre les prix des produits les plus traités sur le segment Intraday (pour livraison à partir de 19h), on note le niveau plus élevé du prix de l électricité traitée en continu par rapport aux prix des produits équivalents traités en enchère (cet écart de prix variant de 2% à 10%). EPEX Spot Allemagne/Autriche Auction et Intraday (Source : EPEX Spot) /MWh Le niveau de prix plus élevé de l électricité traitée en continu peut être interprété comme la répercussion d une prime de risque, les produits négociés sur le segment Intraday répondant habituellement à un besoin d équilibrage plus urgent - plus proche du temps réel - comparé à l enchère. -20 EPEX Spot DE/AU Auction EPEX Spot DE/AU Intraday 27 28

16 D. LES VOLUMES NEGOCIES SUR LES MARCHES D EPEX SPOT EN 2009 Le volume global échangé sur les segments de marché au fixing d EPEX Spot s est élevé à TWh en 2009, ce qui représente une baisse de 4% par rapport à Cette baisse s explique essentiellement par la diminution des volumes liés à la livraison physique des contrats à terme Phelix sur le fixing Allemagne/Autriche. Cette baisse est elle-même liée à la réduction du volume des transactions sur les marchés dérivés en Europe, dans un contexte marqué par la crise économique et financière mondiale et par le changement de stratégie de nombreux acteurs. Sur les segments français et suisse, le volume est particulièrement marquée sur le segment suisse (+30%) qui confirme son attractivité depuis son lancement en janvier (MWh) 2008 (MWh) Variation EPEX DE/AU % EPEX FR % Source : EPEX Spot En MWh Intraday Allemagne Intraday France Les volumes négociés en infrajournalier ont connu une forte croissance avec 48% d augmentation par rapport au trimestre précédent. Le nombre de transactions, indicateur de liquidité, est passé de contrats au troisième trimestre 2009 à au quatrième trimestre Un pic d activité (+37% en volumes et +34% en nombre de transactions) a été observé au mois d octobre par rapport au mois précédent. Ces mêmes marchés organisés ont concentré, ce trimestre encore, la majorité des volumes négociés sur l infrajournalier. Comparés à l année dernière au cours de la même période, les volumes échangés sur l infrajournalier ont progressé de 28% tandis que le nombre de transactions a augmenté de 19%. EPEX CH % Volumes et prix EPEX Spot Intraday France (source : EPEX SPOT) Total % Sur le marché infrajournalier, les deux segments Intraday France et Intraday Allemagne ont fait preuve d un grand dynamisme. Sur l Intraday Allemagne, MWh ont été échangés, ce qui représente une augmentation de près de 150% par rapport à l année précédente. Sur l Intraday France, les volumes de transaction se sont élevés à MWh soit 40% de plus qu en Cette croissance forte montre l intérêt grandissant des acteurs du marché allemand et français pour ce mode de négociation en continu, au plus près de la période de livraison. /MWh juil.-07 août.-07 sept.-07 oct.-07 nov.-07 déc.-07 jan.-08 févr.-08 mar.-08 avr.-08 mai.-08 juin.-08 juil.-08 août.-08 sept.-08 oct.-08 nov.-08 déc.-08 janv.-09 févr.-09 mar.-09 avr.-09 mai.-09 juin.-09 juil.-09 août.-09 sept.-09 oct.-09 nov.-09 déc.-09 Volumes EPEX Spot Intraday Prix EPEX Spot Intraday MWh 29 30

17 Volumes et prix EPEX Spot Intraday Allemagne (source : EPEX SPOT) Variation de prix résultant d une offre d achat/vente supplémentaire sur EPEX Spot Day-Ahead Auction (source : EPEX SPOT) /MWh 100 /MWh /MWh MWh EPEX Spot DE/AT Intraday Price EPEX Spot DE/AT Intraday Volume 3 E. LA LIQUIDITE D EPEX SPOT 2 La poursuite de la croissance des volumes traités et l augmentation du nombre de membres actifs ont participé au développement de la liquidité des marchés de EPEX Spot. 1 La résilience est une mesure de la capacité du marché à absorber un ordre supplémentaire sans modifier de façon sensible le prix d équilibre. L indice de résilience se définit plus précisément par la moyenne absolue des variations de prix d équilibre entraînées par l envoi d un ordre supplémentaire à tout prix à l achat et à la vente sur chacune des heures de la période. Sur EPEX Spot Day-Ahead France, l évolution de l indice de résilience du fixing reflète bien la qualité de la formation des prix. 0 Ordre d'achat et de vente de 500MW Ordre d'achat et de vente de 150MW En 2009, la variation du prix d équilibre par un ordre à tout prix supplémentaire de 50 MW induisait une variation du prix d équilibre de 1,08 /MWh, et un ordre à tout prix supplémentaire de 500 MW une variation de 2,8 /MWh. Ces variations élevées s expliquent en grande partie par le pic de prix du 19 octobre Sans cette journée, la variation du prix d équilibre par un ordre à tout prix supplémentaire de 50 MW induisait une variation du prix d équilibre de 0.56 /MWh, et un ordre à tout prix supplémentaire de 500 MW une variation de 1,93 /MWh. F. LES MEMBRES D EPEX SPOT Au 31 janvier 2010, 185 sociétés sont membres d EPEX Spot, tous segments de marché confondus. Une dizaine de nouveaux membres ont été admis en 2009 sur EPEX Spot. De plus en plus de membres demandent à être actifs sur plusieurs zones de marché. Au 31 janvier 2010, 76 sociétés étaient membres d au moins deux zones de marché différentes et 32 négociaient sur les trois zones de marché d EPEX Spot

18 Nombre de membres par zone de pays EPEX Spot A. BILAN FRANCE 17 ALLEMAGNE / AUTRICHE SUISSE 2 au au Bilan Actif 31/12/ /12/2008 Net Net Immobilisation incorporelles Immobilisations corporelles Immobilisations financières TOTAL (I) Créances Trésorerie Charges constatées d avance TOTAL (II) TOTAL GENERAL ACTIF En ce qui concerne les segments Intraday, 162 sociétés sont autorisées à traiter sur le segment Allemagne et 56 sur le segment France. 48 membres sont actifs à la fois sur les deux marchés. IV. LES RESULTATS FINANCIERS Les comptes consolidés de Powernext présentent : au au Bilan Passif 31/12/ /12/2008 Capitaux propres Résultat de l exercice TOTAL (I) Provisions risques & charges TOTAL (II) Emprunts & dettes TOTAL (III) TOTAL GENERAL PASSIF Un chiffre d affaires de (+ 64 %) ; Des charges d exploitations de (+ 75%) ; Un résultat d exploitation de (+ 49 %) ; Au total, un résultat net de (hausse de 24 %). 4.1 COMPTES SOCIAUX DE POWERNEXT Il convient de noter que la baisse des indicateurs ci-dessous au regard de 2008 s explique par le rapprochement avec EEX, les transferts partiels d activités ayant été effectués au 1 er octobre 2008 pour le Spot et au 1 er avril 2009 pour les Futures. B. COMPTE DE RESULTAT Compte de résultat 31/12/ /12/2008 Chiffres d affaires Net Autres produits TOTAL (I) Charges d exploitation Amortissements & provisions TOTAL (II) Résultat d exploitation (I-II) Résultat financier (III) Résultat courant avant impôts (I-II+III) Résultat exceptionnel (IV) Impôts sur les bénéfices (X) BENEFICE OU PERTE au au 33 34

19 4.2 COMPTES CONSOLIDES DE POWERNEXT V. PERSPECTIVES 2010 A. BILAN au Bilan Actif 31/12/2009 Net Immobilisation incorporelles Immobilisations corporelles Immobilisations financières TOTAL (I) Créances Trésorerie Charges constatées d avance TOTAL (II) TOTAL GENERAL ACTIF au Bilan Passif 31/12/2009 Capitaux propres Résultat de l exercice TOTAL (I) Provisions risques & charges TOTAL (II) Emprunts & dettes TOTAL (III) TOTAL GENERAL PASSIF GAZ Powernext a lancé les marchés Powernext Gas Spot et Powernext Gas Futures le 26 novembre Le marché comptait 11 membres à son démarrage, dont 5 en tant qu animateurs de marché, à fin 2009 il rassemble 29 membres. L objectif pour 2010 est donc bien d accroître encore le nombre de membres afin d organiser le débat le plus large possible autour du prix. Le développement de la liquidité dans un cadre sécurisé, ainsi que la publication d indices de prix fiables restent les principaux objectifs de Powernext Gaz. 5.2 DIVERSIFICATION Fort de son expérience en création et gestion de marchés émergents, Powernext a mis en place une stratégie de diversification de ces activités, afin de faire émerger des next markets, les marchés de demain, seul ou par le biais de partenariats. Powernext est d ores-et-déjà en phase d étude pour la création d un marché français des Certificats d Economies d Energie (appelés aussi Certificats Blancs), avec le concours et l appui des acteurs du secteur. D autres initiatives seront annoncées courant 2010 B. COMPTE DE RESULTAT au Compte de résultat 31/12/2009 Chiffres d affaires Net Autres produits TOTAL (I) Charges d exploitation Amortissements & provisions TOTAL (II) Résultat d exploitation (I-II) Résultat financier (III) Résultat courant avant impôts (I-II+III) Résultat exceptionnel (IV) Impôts sur les bénéfices (X) BENEFICE OU PERTE ELECTRICITE Au cours de l année 2009, la coopération entre EEX et POWERNEXT s est poursuivie par la filialisation commune de l activité électrique spot au sein d EPEX Spot SE et des futures électriques au sein d EEX Power Derivatives GmbH. L année 2010 sera consacrée au renforcement de cette coopération et à la mise en oeuvre de projets ambitieux, à la fois dans le domaine de couplage des marchés avec le démarrage de CWE, mais également avec le déploiement du nouveau système de trading pour les enchères journalières. Powernext a été créée initialement pour répondre aux besoins des acteurs du marché électrique et continue activement à innover pour suivre l évolution de ceux-ci

20 Les métiers de Powernext se trouvent à la croisée des chemins des grands défis énergétiques et environnementaux auxquels notre société devra faire face à l avenir sera l occasion de mettre à profit la créativité et la rigueur des équipes pour capitaliser sur nos marchés existants et innover dans l organisation de nouveaux marchés ou de nouveaux services

Bilan du marché organisé du gaz. 8 mars 2012

Bilan du marché organisé du gaz. 8 mars 2012 Bilan du marché organisé du gaz 8 mars 2012 Bilan du marché organisé du gaz Modèle de marché Références de prix Membres Liquidité Panorama européen Service Système Equilibrage Couplage Afgaz 8 mars 2012

Plus en détail

LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE. Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011

LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE. Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011 LE MARCHE FRANCAIS ET EUROPEEN DE L ELECTRICITE Conférence Centrale Energie, 19 Janvier 2011 SOMMAIRE 01. Les enjeux du marché de électricité 02. L ouverture du marché de l électricité en Europe 03. Le

Plus en détail

LA BOURSE DE L ÉLECTRICITÉ : DE L INTRA-DAY AUX CONTRATS À TERME

LA BOURSE DE L ÉLECTRICITÉ : DE L INTRA-DAY AUX CONTRATS À TERME LA BOURSE DE L ÉLECTRICITÉ : DE L INTRA-DAY AUX CONTRATS À TERME 1 LA BOURSE DE L ELECTRICITE : DE L INTRADAY AUX CONTRATS A TERME 1. Définition d une bourse & avantages d un marché organisé 2. Les produits,

Plus en détail

Indicateurs des marchés de gros de l électricité Mars 2011

Indicateurs des marchés de gros de l électricité Mars 2011 Indicateurs des marchés de gros de l électricité Mars 2011 Cahier des indicateurs électricité Evolution des prix de l électricité Développement du négoce en France Indicateurs relatifs aux fondamentaux

Plus en détail

Dossier de presse 18 avril 2013. Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie

Dossier de presse 18 avril 2013. Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie 18 avril 2013 Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie 1 Le marché de gros du gaz naturel, facteur de compétitivité pour l industrie PARTIE I Un marché de gros du gaz

Plus en détail

Indicateurs des marchés de gros de l électricité septembre 2011

Indicateurs des marchés de gros de l électricité septembre 2011 Indicateurs des marchés de gros de l électricité septembre 2011 Cahier des indicateurs électricité Evolution des prix de l électricité Développement du négoce en France Indicateurs relatifs aux fondamentaux

Plus en détail

APPLICATION DU CODE RESEAU EQUILIBRAGE AU 1 ER OCTOBRE 2015 : PROPOSITION DE GRTGAZ RELATIVE AUX INTERVENTIONS DU TRANSPORTEUR

APPLICATION DU CODE RESEAU EQUILIBRAGE AU 1 ER OCTOBRE 2015 : PROPOSITION DE GRTGAZ RELATIVE AUX INTERVENTIONS DU TRANSPORTEUR APPLICATION DU CODE RESEAU EQUILIBRAGE AU 1 ER OCTOBRE 2015 : PROPOSITION DE GRTGAZ RELATIVE AUX INTERVENTIONS DU TRANSPORTEUR 1 1. Objet En cohérence avec la décision de la CRE du 5 février 2013 relative

Plus en détail

Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF

Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF Optimisation de l équilibre offre-demande, rôle des interconnexions et impact de l arrêt du nucléaire allemand pour EDF 07 juin 2011 Philippe TORRION Directeur Optimisation Amont/Aval et Trading Sommaire

Plus en détail

ETUDE (F)110428-CDC-1014

ETUDE (F)110428-CDC-1014 Commission de Régularisation de l Electricité et du Gaz Rue de l industrie 26-38 1040 Bruxelles Tél. : 02 289 76 11 Fax. : 02 289 76 09 COMMISSION DE REGULATION DE L'ELECTRICITE ET DU GAZ ETUDE (F)110428-CDC-1014

Plus en détail

Une bourse de l électricité au service de l ouverture du marché français

Une bourse de l électricité au service de l ouverture du marché français Une bourse de l électricité au service de l ouverture du marché français Paris, 26 juillet 2001 Moins de deux ans après la transposition de la directive européenne de 1996 en France par la loi du 10 février

Plus en détail

Paris, le 10 février 2014

Paris, le 10 février 2014 Paris, le 10 février 2014 Consultation publique de la Commission de régulation de l énergie sur la création d une place de marché commune aux zones GRTgaz Sud et TIGF au 1 er avril 2015 Les tarifs d utilisation

Plus en détail

LA CRÉATION D UNE BOURSE RÉGIONALE : EPEX SPOT

LA CRÉATION D UNE BOURSE RÉGIONALE : EPEX SPOT LA CRÉATION D UNE BOURSE RÉGIONALE : EPEX SPOT 1 LA CREATION D UNE BOURSE REGIONALE 1. Présentation d EPEX Spot 2. Les marchés & produits d EPEX Spot 3. Les bénéfices pour le marché d une bourse régionale

Plus en détail

> La régulation du marché de l électricité

> La régulation du marché de l électricité 46 Commission de régulation de l'énergie Rapport d'activité Juin 2006 > La régulation du marché de l électricité I Les acteurs et les marchés de l électricité 1 > Les acteurs européens du marché français

Plus en détail

Assemblée Générale du 28 avril 2015. Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ

Assemblée Générale du 28 avril 2015. Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ Assemblée Générale du 28 avril 2015 Questions écrites posées au Conseil d administration de GDF SUEZ Pour mémoire, les questions écrites, pour être recevables, doivent être adressées au Président-Directeur

Plus en détail

Accéder au marché du gaz naturel

Accéder au marché du gaz naturel Accéder au marché du gaz naturel Guide opérationnel à destination des consommateurs Depuis l ouverture à la concurrence du marché du gaz naturel, les règles d accès au réseau de transport ont sans cesse

Plus en détail

Délibération. La date d application de l évolution tarifaire étant fixée au 1 er avril, le tarif unitaire moyen augmente de 3,9 %.

Délibération. La date d application de l évolution tarifaire étant fixée au 1 er avril, le tarif unitaire moyen augmente de 3,9 %. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 3 décembre 2009 portant proposition de modification des tarifs d utilisation des réseaux de transport de gaz naturel Participaient

Plus en détail

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen

GDF SUEZ. Branche Energie Europe et International. Jean-Pierre Hansen GDF SUEZ Branche Energie Europe et International Jean-Pierre Hansen Chiffres clés opérationnels * Un leader mondial pour le gaz et l'électricité Leader de l'électricité au Benelux Positions importantes

Plus en détail

Délibération. 1. Contexte

Délibération. 1. Contexte Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 9 octobre 2013 portant proposition relative aux charges de service public liées à l achat de biométhane et à la contribution unitaire

Plus en détail

Smart GRTgaz - Toutes les données sur l'activité du transport du gaz naturel -

Smart GRTgaz - Toutes les données sur l'activité du transport du gaz naturel - Version du 30 Août 2011 DC - DVS Smart GRTgaz - Toutes les données sur l'activité du transport du gaz naturel - 1. PRINCIPES GENERAUX... 2 1.1. La consultation du site web... 3 1.2. L abonnement aux données

Plus en détail

Gaz naturel, électricité et services

Gaz naturel, électricité et services Panorama édition 2013 Gaz naturel, électricité et services Enovos, plein d énergie Enovos est le plus important fournisseur d énergie d une région située au cœur de l Europe industrielle qui regroupe autour

Plus en détail

eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre

eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre eni, mécène exceptionnel du musée du Louvre Le soutien à la culture dans les pays où elle opère et le lien avec les traditions et les communautés locales sont un trait distinctif d eni : l importance du

Plus en détail

Clients. domestiques. 8/03/2008 Oui Oui

Clients. domestiques. 8/03/2008 Oui Oui La liste des autorisations de fourniture de gaz naturel délivrées par le ministre chargé de l énergie conformément au décret n 2004-250 du 19 mars 2004 (Liste mise à jour au 10 avril 2010) 1) de gaz naturel

Plus en détail

Négoce international de l électricité, des certificats d achat de courant vert et des droits d émission

Négoce international de l électricité, des certificats d achat de courant vert et des droits d émission Négoce international de l électricité, des certificats d achat de courant vert et des droits d émission Document connaissances de base, état: octobre 2013 1. Synthèse Le négoce international de l électricité

Plus en détail

L offre de UBI (Use-it-and-Buy-It)

L offre de UBI (Use-it-and-Buy-It) En savoir plus sur L offre de UBI (Use-it-and-Buy-It) L offre de capacité UBI (Use-it-and-Buy-It) permet aux expéditeurs d acquérir de la capacité quotidienne supplémentaire en day-ahead ou au cours de

Plus en détail

EpexSpot Day-Ahead : produits et segments

EpexSpot Day-Ahead : produits et segments Passage des ordres EpexSpot Day-Ahead : produits et segments SEGMENT: Powernext EpexSpot Day -Ahead Auction SEGMENT: Powernext EpexSpot Day - Ahead Continuous SEGMENT: Powernext EpexSpot Day - Ahead Intraday

Plus en détail

Chapitre 5 : Le marché de gros

Chapitre 5 : Le marché de gros Le marché de gros 65 Chapitre 5 : Le marché de gros Le marché de gros est le terrain de rencontre entre l offre et la demande. Les activités qui s y déroulent sont certainement les moins connues du public

Plus en détail

Bilan électrique français ÉDITION 2014

Bilan électrique français ÉDITION 2014 Bilan électrique français ÉDITION 2014 Dossier de presse Sommaire 1. La baisse de la consommation 6 2. Le développement des ENR 8 3. Le recul de la production thermique fossile 9 4. La baisse des émissions

Plus en détail

Powernext annonce le lancement d un marché organisé du gaz en France

Powernext annonce le lancement d un marché organisé du gaz en France COMMUNIQUE DE PRESSE PRESS RELEASE 19/05/2008 Powernext annonce le lancement d un marché organisé du gaz en France Powernext a réalisé une étude portant sur la création d un marché organisé du gaz en France.

Plus en détail

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS,

CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, CHAPiTRE 2 LE SYSTÈME ÉLECTRIQUE FRANCAIS, ( Le système ÉLECTRIQUE français Le nouveau groupe de production qui serait implanté à Flamanville s inscrit dans l ensemble du système électrique français dont

Plus en détail

Rapport de Stage Energie Service Deutschland

Rapport de Stage Energie Service Deutschland Rapport de Stage Energie Service Deutschland Année 2010-2012 Master Pro Economie et Gestion de l environnement Université Bordeaux 4 Thomas Mauss 1 Table des matières I. Energie Service Deutschland AG.

Plus en détail

Rapport annuel de l Institut Luxembourgeois de Régulation élaboré en vertu de l article 54 (3bis) de la loi modifiée du 1 er août 2007 relative à l

Rapport annuel de l Institut Luxembourgeois de Régulation élaboré en vertu de l article 54 (3bis) de la loi modifiée du 1 er août 2007 relative à l Rapport annuel de l Institut Luxembourgeois de Régulation élaboré en vertu de l article 54 (3bis) de la loi modifiée du 1 er août 2007 relative à l organisation du marché de l électricité et de l article

Plus en détail

PRODUITS DÉRIVÉS LES CONTRATS À TERME : MODE D EMPLOI

PRODUITS DÉRIVÉS LES CONTRATS À TERME : MODE D EMPLOI PRODUITS DÉRIVÉS LES CONTRATS À TERME : MODE D EMPLOI About NYSE Euronext NYSE Euronext (NYX) est l un des principaux opérateurs de marchés financiers et fournisseurs de technologies de négociation innovantes.

Plus en détail

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I

Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I Le gaz de schiste «pertubateur» du marché de l électricité? Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I CLUB DE NICE 5/12/2012 Le gaz naturel dans l Union Européenne

Plus en détail

o 2 5 Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Rapport d activité 2005

o 2 5 Direction Générale de la Concurrence, de la Consommation et de la Répression des Fraudes Rapport d activité 2005 o o 2 5 Rapport d activité 2005 s o m m a i r e 2 5 oor apport d activité 2005 Introduction 1 Les dates clés 2005 4 Les chiffres clés 2005 6 La Directive Nationale d Orientation 2005 9 La régulation concurrentielle

Plus en détail

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie

Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Norme comptable internationale 7 Tableau des flux de trésorerie Objectif Les informations concernant les flux de trésorerie d une entité sont utiles aux utilisateurs des états financiers car elles leur

Plus en détail

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François

DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES. Christophe Mianné, Luc François DERIVES SUR ACTIONS ET INDICES Christophe Mianné, Luc François Sommaire Notre activité Nos atouts La gestion du risque Conclusion 2 Notre activité 3 Les métiers Distribution de produits dérivés actions

Plus en détail

Construisons le transport de demain

Construisons le transport de demain Plan décennal de développement du réseau de transport de GRTgaz 2013-2022 Construisons le transport de demain Carte du réseau de GRTgaz 2013 585 Dunkerque 570 (Taisnières H) Taisnières (Taisnières B) 230

Plus en détail

COMPTE RENDU. Atelier-débat avec les futurs clients éligibles. 25 septembre 2002

COMPTE RENDU. Atelier-débat avec les futurs clients éligibles. 25 septembre 2002 Paris, le 17 octobre 2002 COMPTE RENDU Atelier-débat avec les futurs clients éligibles 25 septembre 2002 *** I La fourniture d électricité... 2 Les clients éligibles peuvent-ils acheter leur électricité

Plus en détail

GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014

GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014 GTT annonce un excellent premier semestre 2014 avec un résultat net en hausse de 18 % Confirmation des objectifs 2014 Forte croissance du chiffre d affaires semestriel qui reflète les prises de commandes

Plus en détail

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères

Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Norme comptable internationale 21 Effets des variations des cours des monnaies étrangères Objectif 1 Une entité peut exercer des activités à l international de deux manières. Elle peut conclure des transactions

Plus en détail

23,5 609 796 312 789 28,7 356 499 673 279. en % du chiffre d affaires net 4,4 5,3 8,4 3,0. Investissements / Désinvestissements nets 116 404

23,5 609 796 312 789 28,7 356 499 673 279. en % du chiffre d affaires net 4,4 5,3 8,4 3,0. Investissements / Désinvestissements nets 116 404 2014 Alpiq en bref Alpiq est un fournisseur d électricité et prestataire de services énergétiques leader en Suisse, à orientation européenne. L entreprise est active dans la production d électricité ainsi

Plus en détail

Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas

Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas C O M M U N I Q U É D E P R E S S E Paris, le 9 mai 2014 Estimations des résultats consolidés du premier semestre clos le 31 mars 2014 Évaluation de l option de vente Áreas 1. Estimations des résultats

Plus en détail

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015

L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 L équilibre offre-demande d électricité en France pour l été 2015 Synthèse Juin 2015 Sommaire Analyse globale 4 1. Prévision de consommation 5 2. Disponibilité du parc de production 7 3. Étude du risque

Plus en détail

Estimations définitives des prix pour les bobines d acier laminé à chaud européens, reconnues par le secteur

Estimations définitives des prix pour les bobines d acier laminé à chaud européens, reconnues par le secteur Estimations définitives des prix pour les bobines d acier laminé à chaud européens, reconnues par le secteur Marchés concernés Rejoignez la tendance Si vous êtes activement impliqué sur le marché des tôles

Plus en détail

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013

GROUPE. Comptes consolidés. Au 31décembre 2013 GROUPE Comptes consolidés Au 31décembre 2013 1 SOMMAIRE SOMMAIRE... 2 BILAN CONSOLIDE... 3 COMPTE DE RESULTAT... 4 TABLEAU DES FLUX DE TRESORERIE... 5 PRINCIPES ET METHODES... 6 PRINCIPES ET METHODES DE

Plus en détail

2. La croissance de l entreprise

2. La croissance de l entreprise 2. La croissance de l entreprise HEC Lausanne Vincent Dousse 2007 1 2.1. Les succursales Définition: Etablissement commercial qui, sous la dépendance d une entreprise dont elle fait juridiquement partie(établissement

Plus en détail

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010

AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 AUTORITE DES NORMES COMPTABLES NOTE DE PRESENTATION DU REGLEMENT DE l ANC n 2010-01 DU 3 JUIN 2010 Relatif aux modalités de première application du règlement du CRC n 99-02 par les sociétés dont les instruments

Plus en détail

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M

Chiffre d affaires 2014 pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Communiqué de presse Chiffre d affaires pro forma : 3 370,1 M Résultat Net Part du Groupe pro forma : 92,8 M Paris, le 19 mars 2015 Le Conseil d administration du Groupe Sopra Steria, réuni le 17 mars

Plus en détail

Succès de l introduction en bourse de GTT

Succès de l introduction en bourse de GTT Succès de l introduction en bourse de GTT Prix de l Offre : 46 euros par action, correspondant à une capitalisation boursière de GTT d environ 1,7 milliard d euros. Taille totale de l Offre : 13.500.000

Plus en détail

produits non garantis en capital Négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats

produits non garantis en capital Négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats Nouveau Négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats négocier en direct vos Warrants, Turbos et Certificats Pour la première fois en France, il est possible de négocier en direct les Warrants,

Plus en détail

London Stock Exchange. Bourse de Casablanca le 12 mars 2011

London Stock Exchange. Bourse de Casablanca le 12 mars 2011 Le développement du marché d ETFs sur London Stock Exchange Bourse de Casablanca le 12 mars 2011 Programme Présentation du marché Croissance des produits ETFs & ETPs Renseignements opérationnels Admission

Plus en détail

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 %

(en millions d euros) 2013-2014 2014-2015 Ventes 247,1 222,9 Marge brute (55,7) (30,8) En pourcentage du chiffre d affaires -22,5 % -13,8 % RESULTATS ANNUELS 2014-2015 Chiffre d affaires 2014-2015 consolidé : 222,9 millions d euros Perte opérationnelle courante 2014-2015 : 125,9 millions d euros Poursuite du recentrage stratégique sur le cœur

Plus en détail

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe

Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe Promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable en Europe L une des priorités stratégiques de l Union européenne consiste à promouvoir une énergie sûre, compétitive et durable pour l Europe. La BEI

Plus en détail

Diminution de l endettement net consolidé de 8 % sur le semestre

Diminution de l endettement net consolidé de 8 % sur le semestre Comptes consolidés semestriels 30 juin 2009 COMMUNIQUE DE PRESSE 28 SEPTEMBRE 2009 Progression du chiffre d affaires (pro forma) en croissance de 5,6 % à 151 M Solide rentabilité : EBITDA de 25 M soit

Plus en détail

PRESS RELEASE. enermet-trading to propose hydro forecasts provided by DHI in 2012. 23 November 2011

PRESS RELEASE. enermet-trading to propose hydro forecasts provided by DHI in 2012. 23 November 2011 PRESS RELEASE enermet-trading to propose hydro forecasts provided by DHI in 2012 23 November 2011 Powernext and Metnext, along with Meteo France, announce an exclusive partnership with DHI to add hydro

Plus en détail

La supervision des banques et des assurances par l Autorité de contrôle prudentiel : Défis et opportunités dans un environnement en mutation

La supervision des banques et des assurances par l Autorité de contrôle prudentiel : Défis et opportunités dans un environnement en mutation La supervision des banques et des assurances par l Autorité de contrôle prudentiel : Défis et opportunités dans un environnement en mutation Danièle NOUY, Secrétaire général de l Autorité de contrôle prudentiel

Plus en détail

DORVAL FLEXIBLE MONDE

DORVAL FLEXIBLE MONDE DORVAL FLEXIBLE MONDE Rapport de gestion 2014 Catégorie : Diversifié International/Gestion flexible Objectif de gestion : L objectif de gestion consiste à participer à la hausse des marchés de taux et

Plus en détail

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007

Résultats semestriels 2007 & Perspectives. 31 octobre 2007 Résultats semestriels 2007 & Perspectives 31 octobre 2007 Agenda Identité, marchés et philosophie Les modèles économiques du groupe Freelance.com Activité et résultats semestriels 2007 Stratégie et perspectives

Plus en détail

SONATRACH INTERNATIONAL HOLDING CORPORATION RECHERCHE POUR SES FILIALES

SONATRACH INTERNATIONAL HOLDING CORPORATION RECHERCHE POUR SES FILIALES Annonce interne RECHERCHE POUR SES FILIALES Sonatrach Gas Commercialisadora : Sonatrach Gas Marketing - Londres : Sonatrach Gas Italia : RECHERCHE POUR SA FILIALE Sonatrach Gas Commercialisadora ANNONCE

Plus en détail

Résultats annuels Exercice clos au 30 avril 2015. 18 juin 2015

Résultats annuels Exercice clos au 30 avril 2015. 18 juin 2015 Résultats annuels Exercice clos au 30 avril 2015 18 juin 2015 1 Alan Parker Président 2 Agenda i. Synthèse ii. iii. iv. Comptes annuels Les 4D Initiatives de croissance 3 Synthèse 4 Nouvelle Confiance

Plus en détail

La perspective de «windfall profits» (profits indus) pour les électriciens allemands

La perspective de «windfall profits» (profits indus) pour les électriciens allemands UNIDEN UNION DES INDUSTRIES UTILISATRICES D'ENERGIE 19.04.04 DIRECTIVE «QUOTAS D EMISSION» : COMMENT EVITER DE DESASTREUSES CONSEQUENCES? La mise en œuvre de la Directive «Quotas d émission», via son impact

Plus en détail

PREMIER TRIMESTRE CHIFFRE D AFFAIRES ET FAITS MARQUANTS

PREMIER TRIMESTRE CHIFFRE D AFFAIRES ET FAITS MARQUANTS 2013 PREMIER TRIMESTRE CHIFFRE D AFFAIRES ET FAITS MARQUANTS 1 Avertissement Cette présentation ne constitue pas une offre de vente de valeurs mobilières aux Etats-Unis ou tout autre pays. Aucune assurance

Plus en détail

Son Organisation, son Fonctionnement et ses Risques

Son Organisation, son Fonctionnement et ses Risques La Bourse Son Organisation, son Fonctionnement et ses Risques Le Marché Financier a un double rôle : apporter les capitaux nécessaires au financement des investissements des agents économiques et assurer

Plus en détail

Politique d'exécution des ordres (Politique de meilleure exécution) Best Execution Policy. CapitalatWork SA CapitalatWork Foyer Group SA

Politique d'exécution des ordres (Politique de meilleure exécution) Best Execution Policy. CapitalatWork SA CapitalatWork Foyer Group SA Politique d'exécution des ordres (Politique de meilleure exécution) Best Execution Policy CapitalatWork SA CapitalatWork Foyer Group SA Novembre 2014 Le présent document est rendu accessible aux clients

Plus en détail

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels

1 er trimestre 2014-2015 : Résultats en ligne avec les objectifs annuels COMMUNIQUÉ DE PRESSE Paris, le 10 mars 2015 1 er trimestre : Résultats en ligne avec les objectifs annuels Solide croissance organique de 3,3% EBITDA en hausse de 1,5% Résultat net multiplié par 3,3 Perspectives

Plus en détail

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Sèvres, le 28 avril 2015

COMMUNIQUÉ DE PRESSE. Sèvres, le 28 avril 2015 COMMUNIQUÉ DE PRESSE Sèvres, le 28 avril 2015 Progression de la croissance Internet à +4,1%, chiffre d affaires consolidé en légère baisse et renforcement des partenariats avec les grands acteurs du web

Plus en détail

alpha sélection est une alternative à un placement risqué en actions et présente un risque de perte en capital, en cours de vie et à l échéance.

alpha sélection est une alternative à un placement risqué en actions et présente un risque de perte en capital, en cours de vie et à l échéance. alpha sélection alpha sélection est une alternative à un placement risqué en actions et présente un risque de perte en capital, en cours de vie et à l échéance. Instrument financier émis par Natixis (Moody

Plus en détail

D&P PME IV et EFFI INVEST I (le «Concert» ou l «Initiateur»)

D&P PME IV et EFFI INVEST I (le «Concert» ou l «Initiateur») OFFRE PUBLIQUE DE RETRAIT SUIVIE D UN RETRAIT OBLIGATOIRE visant les titres de la société Initiée par les sociétés D&P PME IV et EFFI INVEST I (le «Concert» ou l «Initiateur») Présentée par ÉTABLISSEMENT

Plus en détail

Service actions et options

Service actions et options Rob Wilson/schutterstock.com Service actions et options Réussir ses investissements en actions exige du temps, des recherches et de la discipline. Le service actions et options de KBC Private Banking vous

Plus en détail

l eri Communication à caractère promotionnel

l eri Communication à caractère promotionnel l eri Titres de créance présentant un risque de perte en capital en cours de vie et à l échéance. L investisseur supporte le risque de crédit de NATIXIS (Moody s : A2 / Fitch : A / Standard & Poor s :

Plus en détail

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE

SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE SOMMAIRE COMPTES CONSOLIDES SUR LE DERNIER ARRETE INTERMEDIAIRE - Bilan consolidé - Compte de résultat consolidé - Tableau de flux - Annexe simplifiée 1 SOMMAIRE DE L ANNEXE SIMPLIFIEE 1 EVENEMENTS SIGNIFICATIFS

Plus en détail

G&R Europe Distribution 5

G&R Europe Distribution 5 G&R Europe Distribution 5 Instrument financier émis par Natixis, véhicule d émission de droit français, détenu et garanti par Natixis (Moody s : A2 ; Standard & Poor s : A au 6 mai 2014) dont l investisseur

Plus en détail

Résultats annuels 2013 en forte croissance

Résultats annuels 2013 en forte croissance Communiqué de presse - Clichy, 25 mars 2014, 18h Résultats annuels 2013 en forte croissance Chiffre d affaires en hausse de 5,3% à 420,7 M Résultat opérationnel en hausse de 31,7% à 43,4 M Résultat net

Plus en détail

La gestion à succès d une stratégie «market neutral» alternative

La gestion à succès d une stratégie «market neutral» alternative Stratégie 24 Update II/2014 La gestion à succès d une stratégie «market neutral» alternative Depuis la fin de l année 2007, le secteur des hedges funds a entamé une traversée du désert. Pourtant, le nouveau

Plus en détail

OUVERTURE des MARCHÉS EUROPÉENS de l ÉNERGIE

OUVERTURE des MARCHÉS EUROPÉENS de l ÉNERGIE Centre de Recherche en Economie et Droit de l Energie OUVERTURE des MARCHÉS EUROPÉENS de l ÉNERGIE (GAZ & ÉLECTRICITÉ) Jacques PERCEBOIS Directeur du CREDEN Professeur à l Université de Montpellier I jacques.percebois@univ-montp1.fr

Plus en détail

OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DE SES PROPRES ACTIONS

OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DE SES PROPRES ACTIONS OFFRE PUBLIQUE DE RACHAT DE SES PROPRES ACTIONS présentée par BNP Paribas Crédit Agricole Corporate and Investment Bank HSBC France Rothschild & Cie Banque Société Générale Termes de l Offre : 30 euros

Plus en détail

L Univers SWIFTNet. Transformons l essai. Multiplexons les relations

L Univers SWIFTNet. Transformons l essai. Multiplexons les relations L Univers SWIFTNet Transformons l essai Multiplexons les relations High performance. Delivered. High performance. Delivered.* Globalisation de la communication bancaire Vincent.Lebeault Partner Accenture

Plus en détail

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2.

LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014. Sommaire. Compte de résultat consolidé 2. LEGRAND INFORMATIONS FINANCIERES CONSOLIDEES NON AUDITEES 30 SEPTEMBRE 2014 Sommaire Compte de résultat consolidé 2 Bilan consolidé 3 Tableau des flux de trésorerie consolidés 5 Notes annexes 6 Compte

Plus en détail

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic

Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic COMMUNIQUE DE PRESSE Paris, le 27 mars 2013 Information financière pro forma 2012 consolidée Icade-Silic Conformément à ce qui avait été annoncé lors de la publication des comptes annuels, Icade publie

Plus en détail

Conférence téléphonique. Tél.: (+33) 1 42 60 06 06 Fax: (+33) 1 42 60 06 22 www.prigest.com

Conférence téléphonique. Tél.: (+33) 1 42 60 06 06 Fax: (+33) 1 42 60 06 22 www.prigest.com Conférence téléphonique mercredi 6 octobre 2010 11 heures 223, rue Saint honoré 75001 PARIS Tél.: (+33) 1 42 60 06 06 Fax: (+33) 1 42 60 06 22 www.prigest.com THEMES DE LA CONFERENCE TELEPHONIQUE 1 ère

Plus en détail

Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes

Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes Chapitre 7 Consolidation et comptes de groupes Comptabilité approfondie Chapitre 7 1 Pourquoi consolider? La société A a acheté la société B. La somme payée s élève à 9 500 par achat des titres du capital

Plus en détail

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation

entreprises. Ensuite, la plupart des options d achat d actions émises par Corporation 28RE_chap_EP4.qx:quark de base 7/16/09 7:37 PM Page 858 Troisième partie : Le financement des ressources Les principales caractéristiques des travaux suggérés Questions de révision (N os 1 à 25) Exercices

Plus en détail

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007

COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 COMITÉ DE LA RÉGLEMENTATION COMPTABLE RÈGLEMENT N 2007-07 DU 14 DÉCEMBRE 2007 relatif au traitement comptable des opérations en devises des entreprises régies par le code des assurances, des mutuelles

Plus en détail

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA

Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Comptes statutaires résumés Groupe Delhaize SA Le résumé des comptes annuels de la société Groupe Delhaize SA est présenté ci-dessous. Conformément au Code des Sociétés, les comptes annuels complets, le

Plus en détail

La place du charbon dans le mix électrique

La place du charbon dans le mix électrique La place du charbon dans le mix électrique Présentation au colloque 7 février 2008 Gérard Mestrallet, PDG de SUEZ «Les nouveaux débouchés du charbon : quels risques pour le changement climatique?» Outline

Plus en détail

Les plateformes de marché et le fonctionnement du système d échange de quotas CO2

Les plateformes de marché et le fonctionnement du système d échange de quotas CO2 Note d étude n 3 du 21 juin 2005 Romain Frémont 01 58 50 79 52 romain.frémont@caissedesdepots.fr Les plateformes de marché et le fonctionnement du système d échange de quotas CO2 Les différentes plateformes

Plus en détail

ETUDE (F)130530-CDC-1247

ETUDE (F)130530-CDC-1247 Commission de Régulation de l'electricité et du Gaz Rue de l Industrie 26-38 1040 Bruxelles Tél. : 02/289.76.11 Fax : 02/289.76.09 COMMISSION DE REGULATION DE L ELECTRICITE ET DU GAZ ETUDE (F)130530-CDC-1247

Plus en détail

Evolution des prix de l électricité en Suisse

Evolution des prix de l électricité en Suisse Département fédéral de l environnement, des transports, de l énergie et de la communication DETEC Office fédéral de l énergie OFEN Division Economie juin 2011 Evolution des prix de l électricité en Suisse

Plus en détail

Résultats annuels 2014

Résultats annuels 2014 Résultats annuels 2014 Chiffre d affaires ajusté en hausse de +5,1 % à 2 813,3 millions d euros, croissance organique du chiffre d affaires ajusté de +3,8 % Marge opérationnelle ajustée de 630,0 millions

Plus en détail

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations

COMPTES DE GROUPE Consolidation et présentation de participations La nouvelle Swiss GAAP RPC 30 regroupe toutes les règles applicables aux comptes. Ce qui implique que toutes les autres Swiss GAAP RPC font référence aux comptes individuels. Quelles sont les questions

Plus en détail

Orolia : Résultats 2013 en forte progression

Orolia : Résultats 2013 en forte progression Orolia : Résultats 2013 en forte progression Croissance organique : + 9,7% Résultat d exploitation : + 32,2% Relution des actionnaires de 8,7% par annulation de 8% du capital Paris, le 28 avril 2014 -

Plus en détail

GROUPE EDF RAPPORT ANNUEL 2005 ÉTATS FINANCIERS

GROUPE EDF RAPPORT ANNUEL 2005 ÉTATS FINANCIERS GROUPE EDF RAPPORT ANNUEL 2005 ÉTATS FINANCIERS 3 États financiers Comptes consolidés au 31 décembre 2005 5 Rapport des Commissaires aux comptes 111 Comptes individuels d Électricité de France résumés

Plus en détail

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge

L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge L énergie nucléaire au sein du mix énergétique belge 1. Sécurité d approvisionnement Le taux de dépendance énergétique de la Belgique est plus important que la moyenne européenne. Ainsi en 2011, le taux

Plus en détail

Service de fourniture de gaz naturel Service de gaz de compression

Service de fourniture de gaz naturel Service de gaz de compression Les services de fourniture et de gaz de compression de gaz naturel et de gaz de compression EN BREF Service de fourniture de gaz naturel Le service de fourniture de gaz naturel correspond à la fourniture

Plus en détail

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires.

Participaient à la séance : Olivier CHALLAN BELVAL, Hélène GASSIN, Jean-Pierre SOTURA et Michel THIOLLIERE, commissaires. Délibération Délibération de la Commission de régulation de l énergie du 13 juin 2013 portant proposition d approbation du lancement du déploiement généralisé du système de comptage évolué de GrDF Participaient

Plus en détail

LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE

LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE LE DISPATCHING DE NANCY AU CŒUR DES ECHANGES EUROPEENS D ELECTRICITE MARDI 15 OCTOBRE 2013 DOSSIER DE PRESSE CONTACTS PRESSE POUR EN SAVOIR PLUS Jeanne DEPERROIS 03 83 92 89 71 06 28 92 26 20 jeanne.deperrois@rte-france.com

Plus en détail

MECANISME DE CAPACITE Guide pratique

MECANISME DE CAPACITE Guide pratique MECANISME DE CAPACITE Guide pratique SOMMAIRE 1 Principes... 4 2 Les acteurs du mécanisme... 5 2.1 Les acteurs obligés... 5 2.2 Les exploitants de capacité... 5 2.3 Le Responsable de périmètre de certification...

Plus en détail

Succès de l introduction en bourse d EDF Energies Nouvelles Le prix de l offre est fixé à 28,00 euros par action

Succès de l introduction en bourse d EDF Energies Nouvelles Le prix de l offre est fixé à 28,00 euros par action Succès de l introduction en bourse d EDF Energies Nouvelles Le prix de l offre est fixé à 28,00 euros par action Prix de l offre : 28,00 euros par action Taille totale de l opération : augmentation de

Plus en détail

L Ouverture de Capital (IPO) d EDF (IPO: Initial Public Offering)

L Ouverture de Capital (IPO) d EDF (IPO: Initial Public Offering) Entretiens Louis le Grand Enseignants de Sciences Economiques et sociales Entreprises Jeudi 30 et vendredi 31 août 2007 L Ouverture de Capital (IPO) d EDF (IPO: Initial Public Offering) Introduction EDF

Plus en détail

CONVENTION DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC CHAUFFAGE URBAIN DE BELLEVUE NANTES-SAINT HERBLAIN AVENANT N 8

CONVENTION DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC CHAUFFAGE URBAIN DE BELLEVUE NANTES-SAINT HERBLAIN AVENANT N 8 CONVENTION DE DELEGATION DE SERVICE PUBLIC CHAUFFAGE URBAIN DE BELLEVUE NANTES-SAINT HERBLAIN AVENANT N 8 ENTRE LES SOUSSIGNES La Métropole, Dénommée «Nantes Métropole»Dont le siège est situé 2 Cour du

Plus en détail