Syndromes Cérébelleux

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Syndromes Cérébelleux"

Transcription

1 Syndromes Cérébelleux UE Neurosensoriel 2011 Pr H Loiseau Séméiologie Recherche et analyse des signes Cliniques, radiologiques, biologiques, etc. Première étape indispensable de la démarche médicale Regroupements en syndromes plus rarement en maladies 1

2 Définition Ensemble des signes ou symptômes traduisant l atteinte de tout ou partie du cervelet ou des voies cérébelleuses. Différents syndromes en fonction de la topographie de la lésion. Base anatomique Anatomie morphologique 2

3 Anatomie fonctionnelle Archéo cervelet Lobe floculo nodulaire Connexions vestibulaires Noyau et nerfs vestibulaires Anatomie fonctionnelle Paléo cervelet Vermis Connexions spinales Faisceaux de Flechsig et de Gowers Pédoncule cérébelleux supérieur Noyau rouge 3

4 Anatomie fonctionnelle Néo cervelet Hémisphères Connexions corticales Afférences: Aires corticales et noyaux du pont Pédoncule cérébelleux moyen Efférences: Noyau dentelé Pédoncule cérébelleux supérieur Noyau rouge thalamus - cortex Rôle du cervelet Contrôle du mouvement Régulation de l adaptation posturale et des mouvements volontaires Archéo et paléo-cerebellum Interviennent dans la régulation de la statique grâce à l ajustement du tonus de soutien Néo-cerebellum Contrôle et coordonne l activité cinétique, régularisant les mouvements volontaires des membres 4

5 Syndrome cérébelleux Troubles de la statique Ataxie cérébelleuse statique Troubles du tonus Troubles de l exécution du mouvement Ataxie cérébelleuse cinétique NB: attention à la définition de l ataxie! Séméiologie cérébelleuse Troubles de la statique Élargissement du polygone de sustentation Oscillations en position debout Danse des tendons Embardées à la marche sans latéralisation Marche «festinante», chutes rares Mais: Pas d aggravation à la fermeture des yeux Pas de positivité de la manœuvre de Romberg 5

6 Séméiologie cérébelleuse Troubles du tonus Hypotonie passive Ballant des bras Manœuvre de Stewart-Holmes Réflexes ostéo-tendineux pendulaires Séméiologie cérébelleuse Troubles de l exécution du mouvement dans l espace Dysmétrie ou hypermétrie Épreuve doigt-nez ou talon-genou Traçage d une ligne horizontale avec arrêt à une verticale Asynergie 6

7 Séméiologie cérébelleuse Troubles de l exécution du mouvement dans le temps Dyschronométrie Manœuvre des deux index portés simultanément sur le nez Adiadococinésie Manœuvre des marionnettes Tremblement Plus rare Intention ou kinétique: en cours de mouvement Pas d action ni de repos Ataxie kinétique Voix cérébelleuse Ecriture Autres éléments Troubles de l oculo-motricité Nystagmus À rebond 7

8 Syndromes Atteintes du cervelet Syndrome statique Atteinte vermienne Syndrome cinétique Atteinte hémisphérique Syndromes Atteinte des voies cérébelleuses Lésion du bulbe Atteinte pédoncule cérébelleux inférieur statique Lésion de la protubérance Atteinte pédoncule cérébelleux moyen cinétique Lésion du pédoncule cérébral Atteinte pédoncule cérébelleux supérieur tremblement 8

9 Séméiologie cérébelleuse Diagnostic différentiel Ataxie vestibulaire Latéralisation du Romberg Nystagmus Vertiges vrais Ataxie sensitive Majoration par la fermeture des yeux Dysmétrie, dyschronométrie, Romberg Etiologies Vasculaires Inflammatoires Tumorales Dégénératives Infectieuses Traumatiques Métaboliques Toxiques Malformatives Psychiatriques Idiopathiques La plus courante? 9

10 La suite Tient compte de différents paramètres: Âge, vitesse d installation, contexte, antécédents, signes d accompagnements, etc. Il faut conserver à l esprit, la nécessité d une démarche analytique avant la synthèse! 10

11 Clinique Séméiologie des tumeurs cérébrales Radiologique Histologique Pr A Vital Séméiologie clinique Quelles sont les particularités du tissu nerveux? Quelle est la particularité du SNC? 11

12 Séméiologie clinique Le tissu nerveux est excitable Nécessite le maintien d une homéostasie Le tissu nerveux soutient des fonctions Variables: motrice, sensitive, sensorielles, etc. Le SNC est situé dans une enceinte non extensible Séparée par des structures dure-mériennes Séméiologie clinique 3 ordres de signes 12

13 Séméiologie clinique Le tissu nerveux est excitable Crises épileptiques Le tissu nerveux soutient des fonctions Déficit de la fonction supportée par la zone concernée par la lésion Le SNC est situé dans une enceinte non extensible Hypertension intracrânienne Séméiologie clinique Le tissu nerveux est excitable Crises épileptiques Manifestations cliniques résultant de la décharge exagérée, hypersynchrone et autoentretenue d une population plus ou moins étendue de neurones Brèves, brutales, Épilepsie: répétition des crises!! Souvent à l identique 13

14 Partielles Simples Complexes Crises épileptiques Secondairement généralisées Généralisées Attention aux manifestations cliniques et à l âge de survenue!!! Syndromes déficitaires Le tissu nerveux soutient des fonctions Déficit de la fonction supportée par la zone concernée par la lésion Motrice Sensitive «Supérieures» Sensorielle Bonne valeur localisatrice 14

15 Syndromes déficitaires Importance de l analyse du ou des troubles Parésie, hémiparésie, distribution, importance Motrice, sensitive, associée Même chose pour les troubles du langage, de la mémoire, du comportement Séméiologie différente en fonction de l hémisphère concerné Séméiologie clinique Le système nerveux central est situé dans une enceinte non extensible Hypertension intracrânienne Cf. cours Pr Cuny 15

16 Mais Séméiologie clinique des tumeurs cérébrales Crises épileptiques Ne sont pas spécifiques d une tumeur cérébrale «Les crises sont au cerveau ce que la toux est au poumon» Importance de l âge de survenue et du type de crise 16

17 Séméiologie clinique des tumeurs cérébrales Déficits des fonctions et/ou syndrome d hypertension intracrânienne Aucun de ces signes n est spécifique d une tumeur cérébrale On parle de syndrome Le mode d apparition l est En tâche d huile, progressif Etiologies Vasculaires Inflammatoires Tumorales Dégénératives Infectieuses Traumatiques Métaboliques Toxiques Malformatives Psychiatriques Idiopathiques 17

18 Comment avancer? Vasculaires Inflammatoires Tumorales Dégénératives Infectieuses Traumatiques Métaboliques Toxiques Malformatives Psychiatriques Idiopathiques TDM IRM Sémiologie radiologique Sans et avec injection de produit contrastant Attention aux contre-indications!!!! Densité ou intensité est jugée par rapport au parenchyme cérébral 18

19 Séméiologie radiologique Quelle est la clinique? Existe-t-il une image anormale? Quelle est sa densité ou son intensité avant injection et sur les différentes séquences? Quelle est sa densité ou son intensité après injection? Occupe-t-elle de l espace? 19

20 Pré-requis Connaître l anatomie! Exemple TDM cérébral sans injection 3 images hypodenses Pas d espace occupé Autres renseignements 20

21 Exemple 2 images anormales et distinctes Image hypodense Image hyperdense Hémorragie Mais l ensemble occupe de l espace Syndrome de masse sur la ligne médiane et les sillons Les tumeurs les plus fréquentes Séméiologie radiologique Examen TDM: hypodenses, + ou rehaussées lors de l injection IRM: hypointenses T1, hyperintenses T2, rehaussement après injection (+ ou ), pas de restriction Dans tous les cas: occupent de l espace 21

22 Métastases TDM cérébral avant et après injection IRM 22

23 23

24 Gliomes Proviennent des cellules gliales Qui se multiplient contrairement aux neurones Glie gliome 4 grades 4 ou glioblastome: tumeurs malignes 1 ou pilocytique: tumeurs bénignes 24

25 Gliomes bénins Le plus fréquent Astrocytome pilocytique Âge de survenue Topographie 25

26 26

27 Post-opératoire Image anormale Hypodense N occupe pas d espace Méningiomes Tumeur des méninges méningiomes Base d implantation au niveau de la méninge 27

28 28

29 Diagnostic différentiel Pathologie infectieuse Pathologie vasculaire 29

30 Diagnostic différentiel Tumorales Vasculaires Inflammatoires Dégénératives Infectieuses Traumatiques Métaboliques Toxiques Malformatives Psychiatriques Idiopathiques 30

31 31

32 Tumeurs cérébrales Clinique: tout ou partie Crises épileptiques Syndrome déficitaire pour altération d une fonction Syndrome d hypertension intracrânienne Importance du mode de début et de l évolution Radiologique Image ou lésion occupant de l espace 32

Qu arrive-t-il quand nos récepteurs sensoriels dysfonctionnent?

Qu arrive-t-il quand nos récepteurs sensoriels dysfonctionnent? Introduction Qu arrive-t-il quand nos récepteurs sensoriels dysfonctionnent? Paris-Rio 1er juin 2009 sonde Pitot Le labyrinthe En pratique un incident peut arriver à différents niveaux... Bases physiopathologiques

Plus en détail

Qu arrive-t-il quand nos récepteurs sensoriels dysfonctionnent?

Qu arrive-t-il quand nos récepteurs sensoriels dysfonctionnent? Introduction Qu arrive-t-il quand nos récepteurs sensoriels dysfonctionnent? Paris-Rio 1er juin 2009 sonde Pitot Le labyrinthe En pratique un incident peut arriver à différents niveaux... Bases physiopathologiques

Plus en détail

Le Cervelet. Plan «Le Cervelet» 2 e volet cours Neurophysiologie. Pauline Neveu, PhD. 1-Organisation du cervelet. 2-Trois cervelets fonctionnels

Le Cervelet. Plan «Le Cervelet» 2 e volet cours Neurophysiologie. Pauline Neveu, PhD. 1-Organisation du cervelet. 2-Trois cervelets fonctionnels Le Cervelet 2 e volet cours Neurophysiologie Pauline Neveu, PhD 1 Plan «Le Cervelet» 1-Organisation du cervelet 2.1-Cervelet vestibulaire 2.3- Cervelet cérébral 3-Conclusions 2 1-Organisation du cervelet

Plus en détail

Systmatisation du cervelet

Systmatisation du cervelet Systmatisation du cervelet A -introduction Le cervelet constitue le centre supérieur de la plus grande partie du système extrapyramidal. Son étude fonctionnelle permet de distinguer trois secteurs différents

Plus en détail

C'est un comparateur. Il représente 10% du poids du cerveau et contient + de 50% des neurones du cerveau.

C'est un comparateur. Il représente 10% du poids du cerveau et contient + de 50% des neurones du cerveau. Le Cervelet C'est un comparateur. Il représente 10% du poids du cerveau et contient + de 50% des neurones du cerveau. Situation Situation Situation Situation Organisation Organisation Sur un plan anatomique,

Plus en détail

Cours pour la deuxième année Médecine. Dr MAAREF Khaled

Cours pour la deuxième année Médecine. Dr MAAREF Khaled Cours pour la deuxième année Médecine Dr MAAREF Khaled Année universitaire 2010/2011 I- Introduction C'est une volumineuse formation médiane située en arrière du tronc cérébral. Il est placé dans la loge

Plus en détail

Anatomie fonctionnelle du cervelet

Anatomie fonctionnelle du cervelet Anatomie fonctionnelle du cervelet Le cervelet fait partie du système nerveux central et de l encéphale. Il joue un rôle majeur dans le contrôle moteur et, dans une moindre mesure, dans certaines fonctions

Plus en détail

Démarche diagnostique en IRM devant une lésion. composante kystique de l adulte. MP Gobin-Meteil, S Rodrigo, C Oppenheim, JF Meder

Démarche diagnostique en IRM devant une lésion. composante kystique de l adulte. MP Gobin-Meteil, S Rodrigo, C Oppenheim, JF Meder Démarche diagnostique en IRM devant une lésion parenchymateuse cérébrale à composante kystique de l adulte E Meary, C Mellerio,O Naggara, M Petkova, MP Gobin-Meteil, S Rodrigo, C Oppenheim, JF Meder INTRODUCTION

Plus en détail

SN3 - «Tonus - Équilibration»

SN3 - «Tonus - Équilibration» Cas clinique 1 SN3 - «Tonus - Équilibration» Un homme de 65 ans vous consulte pour des troubles de l équilibre d'apparition brutale avec de plus une certaine incoordination motrice. On note dans ses antécédents,

Plus en détail

l enfant Abdelkabir 7ans ; 2éme d une fratrie de 4 issue d un mariage consanguin 1 er degré consulte pour trouble d équilibre progressive ATCD: -

l enfant Abdelkabir 7ans ; 2éme d une fratrie de 4 issue d un mariage consanguin 1 er degré consulte pour trouble d équilibre progressive ATCD: - A propos d un cas l enfant Abdelkabir 7ans ; 2éme d une fratrie de 4 issue d un mariage consanguin 1 er degré consulte pour trouble d équilibre progressive ATCD: - vacciné selon le PNI - développement

Plus en détail

Le tronc cérébral D.PRAT 2010

Le tronc cérébral D.PRAT 2010 Le tronc cérébral D.PRAT 2010 Morphologie externe Morphologie externe Morphologie interne Les colonnes et les Noyaux des nerfs craniens Morphologie interne Noyau du colliculus F.R. Mésencéphalique Noyau

Plus en détail

A PROPOS DE 100 CAS S.LAMSAK, S.SALAM, K. EL KHOU, M.CHADAD, L.OUZIDANE

A PROPOS DE 100 CAS S.LAMSAK, S.SALAM, K. EL KHOU, M.CHADAD, L.OUZIDANE A PROPOS DE 100 CAS S.LAMSAK, S.SALAM, K. EL KHOU, M.CHADAD, L.OUZIDANE Service de Radiologie Pédiatrique CHU Ibn Rochd Casablanca Tumeurs cérébrales chez l enfant : 2nde place après les tumeurs hématologiques.

Plus en détail

R A P P E L S A N AT O M I Q U E S ET G R A N D S S Y N D R O M E S N E U R O L O G I Q U E S

R A P P E L S A N AT O M I Q U E S ET G R A N D S S Y N D R O M E S N E U R O L O G I Q U E S R A P P E L S A N AT O M I Q U E S ET G R A N D S S Y N D R O M E S N E U R O L O G I Q U E S 27/09/2014 Steven Knafo DIU en soins infirmiers de neuro-oncologie 2013-2014 Les objectifs théoriques du cours

Plus en détail

Système Nerveux TD 5. Système Nerveux Central. Voies motrices

Système Nerveux TD 5. Système Nerveux Central. Voies motrices Licence 2 Système Nerveux TD 5 Système Nerveux Central et Voies motrices Emilie SIMONEAU I. Le SNC Moelle épinière Encéphale Tronc cérébral - mésencéphale - pont - bulbe rachidien Cervelet Cerveau - hémisphères

Plus en détail

Les troubles de la marche

Les troubles de la marche Les troubles de la marche Professeur Emmanuel Broussolle Service de Neurologie D Hôpital Neurologique Pierre Wertheimer Université Claude Bernard Lyon I France Définition La marche est une activité rythmique

Plus en détail

MOTRICITE VOLONTAIRE

MOTRICITE VOLONTAIRE SERVICE DE NEUROPHYSIOLOGIE CLINIQUE EXPLORATIONS FONCTIONNELLES DU SYSTEME NERVEUX CHU TLEMCEN FACULTE DE MÉDECINE DE TLEMCEN COURS NEUROPHYSIOLOGIE : ohammed yyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy

Plus en détail

Chapitre 16 Motricité volontaire et plasticité cérébrale. Comment sont commandés les mouvements volontaires?

Chapitre 16 Motricité volontaire et plasticité cérébrale. Comment sont commandés les mouvements volontaires? Chapitre 16 Motricité volontaire et plasticité cérébrale Comment sont commandés les mouvements volontaires? Chapitre 15 Motricité volontaire et plasticité cérébrale Comment sont commandés les mouvements

Plus en détail

Le bilan de rééducation concernant les syndromes cérébelleux *

Le bilan de rééducation concernant les syndromes cérébelleux * Ann. Kinésith ér., 985, t. 2, no -2, pp. 5-9 Masson, Paris, 985 MÉMOIRE Le bilan de rééducation concernant les syndromes cérébelleux * Patrick DESOUTTER MCMK, chemin de la Paletière, Ruy, F 38300 Bourgoin-Jallieu

Plus en détail

Collège d ORL et De Chirurgie Cervico-faciale

Collège d ORL et De Chirurgie Cervico-faciale Collège d ORL et De Chirurgie Cervico-faciale Item 60 Déficit neurosensoriel du sujet âgé : surdité et vertiges Item 294 Altération de la fonction auditive Item 313 Epistaxis (avec le traitement) Item

Plus en détail

Conduite à tenir devant des Troubles de l équilibre

Conduite à tenir devant des Troubles de l équilibre Conduite à tenir devant des Troubles de l équilibre Pr. Kissani, Dr. Lohab Faculté de médecine,université Cadi Ayyad; Marrakech. Vous donner le vertige 1 Définition Le vertige est une sensation de déplacement

Plus en détail

Contrôle de la motricité volontaire par le cervelet et les noyaux gris centraux. Dr Valérie Cochen De Cock

Contrôle de la motricité volontaire par le cervelet et les noyaux gris centraux. Dr Valérie Cochen De Cock Contrôle de la motricité volontaire par le cervelet et les noyaux gris centraux Dr Valérie Cochen De Cock Introduction Cervelet et noyaux gris centraux Sont en dérivation des voies qui vont des aires corticomotrices

Plus en détail

Les choses ne sont jamais ce qu elles paraissent... Christian Dimitriu

Les choses ne sont jamais ce qu elles paraissent... Christian Dimitriu Les choses ne sont jamais ce qu elles paraissent... Christian Dimitriu cas 1 patiente de 39 ans, femme au foyer origine africaine depuis 3 semaines une hémiparésie droite d aggravation progressive au moment

Plus en détail

Le tissu nerveux : NEUROPHYSIOLOGIE. Définition fonctionnelle. Structure du système nerveux. Organisation générale du SN 15/09/2015

Le tissu nerveux : NEUROPHYSIOLOGIE. Définition fonctionnelle. Structure du système nerveux. Organisation générale du SN 15/09/2015 Le tissu nerveux : Définition fonctionnelle NEUROPHYSIOLOGIE le tissu nerveux permet : 1 - de recevoir des informations venues de l extérieur ou du reste de l organisme 15h CM ES et APAS (+10h TD ES) 2

Plus en détail

Tumeurs Intracrâniennes

Tumeurs Intracrâniennes Tumeurs Intracrâniennes Certificat Neurologie-Neurochirurgie Prof. Assoc.Gérard ABADJIAN Classification des Tumeurs du SNC (OMS mod.) Tumeurs Gliales Tumeurs Glio-neuronal Tumeurs Embryonnaires Tumeurs

Plus en détail

1)- INTRODUCTION DEFINITION

1)- INTRODUCTION DEFINITION LE CERVELET 1) INTRODUCTION DEFINITION : Le cervelet est une volumineuse formation médiane située en arrière de la moelle allongée et du pont et au dessous des hémisphères cérébraux dont il est séparé

Plus en détail

Atteintes neurologiques

Atteintes neurologiques DU Soins infirmiers Paris V Atteintes neurologiques Plan du module - Anatomie générale : ostéologie système nerveux central - Les méninges et le LCR : anatomie physiologie - La circulation cérébrale :

Plus en détail

Contrôle central du mouvement

Contrôle central du mouvement Contrôle central du mouvement Contrôle spinal du mouvement - Moelle épinière. Contrôle des mouvements stéréotypés telles que la marche et la course sans obstacles. Contrôle descendant du mouvement Cerveau.

Plus en détail

Une lésion cérébrale hémorragique chez une femme enceinte. PADOIN P, BILLON GRAND C, CATTIN F, BIONDI A Service de Neuroradiologie

Une lésion cérébrale hémorragique chez une femme enceinte. PADOIN P, BILLON GRAND C, CATTIN F, BIONDI A Service de Neuroradiologie Une lésion cérébrale hémorragique chez une femme enceinte PADOIN P, BILLON GRAND C, CATTIN F, BIONDI A Service de Neuroradiologie Jeune femme de 25 ans, enceinte de 3 mois d une première grossesse Se présente

Plus en détail

Le Syndrome extra pyramidal

Le Syndrome extra pyramidal Le Syndrome extra pyramidal présenté par Dr I.Lemdaoui 1- Définition : Ensemble de symptômes et signes cliniques Liés a l atteinte du système extra pyramidal Le système extra pyramidal est difficile à

Plus en détail

Epilepsies. Cas particulier chez le sujet âgé

Epilepsies. Cas particulier chez le sujet âgé Epilepsies Cas particulier chez le sujet âgé Epilepsies : Généralités Epilepsie Gériatrie Epilepsies : Définitions Crise d épilepsie : manifestations cliniques dues à décharge anormale hypersynchrone de

Plus en détail

CHIRURGIE STEREOTAXIQUE

CHIRURGIE STEREOTAXIQUE CHIRURGIE STEREOTAXIQUE Indications,Apport diagnostic,complications,limites DIU de neuro-oncologie 2006-2008 Seminaire caen 8 9 fevrier 2007 CHIRURGIE STEREOTAXIQUE CHIRURGIE FONCTIONNELLE: Parkinson et

Plus en détail

G. Fargeix, C. Billon-Grand, C. Prud homme, E. Pomero, E. Plouvier, A. Biondi

G. Fargeix, C. Billon-Grand, C. Prud homme, E. Pomero, E. Plouvier, A. Biondi Société de Médecine de Franche-Comté Réunion de la Société de Médecine de Franche-Comté Séance d imagerie pédiatrique et prénatale G. Fargeix, C. Billon-Grand, C. Prud homme, E. Pomero, E. Plouvier, A.

Plus en détail

Anatomie normale scanner injecté

Anatomie normale scanner injecté Neuroradiologie 1 Index Anatomie Rx standard: sinus normal Rx standard: Sinus anormal Hématome épidural en TDM Hématome sous dural en TDM Hématome intraparenchymateux en TDM HSA (hémorragie sous arachnoidienne)

Plus en détail

Troubles de l équilibre

Troubles de l équilibre Troubles de l équilibre L instabilité Définition & symptomatologie Responsable de chutes, problème majeur chez le sujet âgé Troubles de l équilibre: impossibilité à maintenir son centre de gravité dans

Plus en détail

Imagerie Cérébrale chez l homme en 2012 Quand? Comment?

Imagerie Cérébrale chez l homme en 2012 Quand? Comment? Imagerie Cérébrale chez l homme en 2012 Quand? Comment? P. HUGONET Médecin Radiologiste Académie Vétérinaire Paris - 3 Mai 2012 C est précisément la fonction de la science de fournir une représentation

Plus en détail

Cervelet D. Hasboun

Cervelet D. Hasboun Cervelet D. Hasboun 2005-2006 1 Introduction «Petit cerveau» Organisation 50% des neurones Contrôle la sortie des systèmes descendants Mouvement posture Tonus équilibre oculomotricité 2 Morphologie : Introduction

Plus en détail

La motricité. Plan du cours. 1. Vue d ensemble. 2. La voie finale de la motricité. 3. Les neurones des circuits locaux. 4. Les systèmes descendants

La motricité. Plan du cours. 1. Vue d ensemble. 2. La voie finale de la motricité. 3. Les neurones des circuits locaux. 4. Les systèmes descendants La motricité Plan du cours 1. Vue d ensemble 2. La voie finale de la motricité 3. Les neurones des circuits locaux 4. Les systèmes descendants 5. Le cervelet et les ganglions de la base 1. Vue d ensemble

Plus en détail

ITEM 107. Trouble de la marche et de l équilibre

ITEM 107. Trouble de la marche et de l équilibre ITEM 107 Trouble de la marche et de l équilibre Valentine Wallart, Fanny Pradalier (Internes DES) Dr Marion Prats (CCU-AH) Dr Claire Jourdan, Pr Isabelle Laffont, Pr Arnaud Dupeyron Amplitudes fonctionnelles

Plus en détail

Dr Amara Korba Constantine 04/10/2016 Maitre assistant Neurochirurgie. Tumeurs cérébrales

Dr Amara Korba Constantine 04/10/2016 Maitre assistant Neurochirurgie. Tumeurs cérébrales Tumeurs cérébrales Objectifs : Diagnostiquer une tumeur intracrânienne. Identifier les situations d urgence et planifier leur prise en charge. INTRODUCTION Les tumeurs cérébrales sont fréquentes : les

Plus en détail

Gliomes de bas grade de l adulte : un diagnostic pas si facile! JM.Kamsu ;A.Benouach-Amiel; H.Dumas; I.Catalaa; C.Cognard; F.

Gliomes de bas grade de l adulte : un diagnostic pas si facile! JM.Kamsu ;A.Benouach-Amiel; H.Dumas; I.Catalaa; C.Cognard; F. Gliomes de bas grade de l adulte : un diagnostic pas si facile! JM.Kamsu ;A.Benouach-Amiel; H.Dumas; I.Catalaa; C.Cognard; F.Bonneville Introduction En France, les gliomes sont les tumeurs primitives du

Plus en détail

ETUDE DE LA MOTRICITE ETUDE DE LA FORCE MUSCULAIRE ETUDE DU TONUS ET DE LA MARCHE

ETUDE DE LA MOTRICITE ETUDE DE LA FORCE MUSCULAIRE ETUDE DU TONUS ET DE LA MARCHE ETUDE DE LA MOTRICITE 3 éme annèe médecine ETUDE DE LA FORCE MUSCULAIRE ETUDE DU TONUS ET DE LA MARCHE A-LA MOTRICITE : L organisation de La motricité est très complexe. La force musculaire est liée à

Plus en détail

2.3 Ataxie S core de mesure de l'ataxie ICARS (International Cooperative Ataxia Rating Scale)

2.3 Ataxie S core de mesure de l'ataxie ICARS (International Cooperative Ataxia Rating Scale) 2.3 Ataxie 2.3.1 S core de mesure de l'ataxie ICARS (International Cooperative Ataxia Rating Scale) Malgré l implication de l ataxie cérébelleuse au cours de différentes situations cliniques et son association

Plus en détail

«De l importance de l interrogatoire et de la clinique au cabinet du médecin» EPU du 17 Octobre 2012 Dr Françoise Arnould & Dr François Larnier

«De l importance de l interrogatoire et de la clinique au cabinet du médecin» EPU du 17 Octobre 2012 Dr Françoise Arnould & Dr François Larnier «De l importance de l interrogatoire et de la clinique au cabinet du médecin» 1 VERTIGES Rencontre avec un vertigineux. Que va t-il me dire? quelles questions vais-je lui poser pour en rechercher l origine?

Plus en détail

IMAGERIE DE LA NEUROFIBROMATOSE TYPE II : Présentation de 3 observations illustratives. Service d imagerie CHU Sahloul Sousse TUNISIE

IMAGERIE DE LA NEUROFIBROMATOSE TYPE II : Présentation de 3 observations illustratives. Service d imagerie CHU Sahloul Sousse TUNISIE IMAGERIE DE LA NEUROFIBROMATOSE TYPE II : Présentation de 3 observations illustratives Service d imagerie CHU Sahloul Sousse TUNISIE Objectif illustrer les aspects en imagerie de la neurofibromatose type

Plus en détail

Service de neurochirurgie CHU Mohammed VI Marrakech

Service de neurochirurgie CHU Mohammed VI Marrakech H.MRABTI FASSI (1), H.ENNEDDAM, N.CHERIF IDRISSI EL GUANOUNI, M.IDRISSI OUALI, H.JALAL, O.ESSADKI, A.OUSEHAL J.NAJIB(2),K.ANIBA,M.LAGHMARI,S.AIT BEN ALI. 1- Service de radiologie CHU Mohammed VI Marrakech

Plus en détail

QUIZZ Neuroradiologie

QUIZZ Neuroradiologie QUIZZ Neuroradiologie Question: Identifiez les repères anatomiques Anatomie normale scanner injecté Réponses Anatomie normale scanner injecté Sinus maxillaire Artère vertébrale Bulbe rachidien Pôle cérébelleux

Plus en détail

Anatomie interne du cerveau

Anatomie interne du cerveau Anatomie interne du cerveau La morphologie interne du cerveau est complexe, sous le cortex on trouve la substance blanche dans laquelle on trouve de volumineux noyaux. Ce sont des amas de corps cellulaire

Plus en détail

Sommaire. Tête. 4 Nerfs crâniens Systématisation. 1 Os du crâne. 5 Topographie. 2 Musculature. 6 Cavité orale. 3 Vaisseaux Systématisation.

Sommaire. Tête. 4 Nerfs crâniens Systématisation. 1 Os du crâne. 5 Topographie. 2 Musculature. 6 Cavité orale. 3 Vaisseaux Systématisation. Tête 1 Os du crâne 1.1 Vue latérale du crâne................................... 2 1.2 Vue frontale du crâne................................... 4 1.3 Vue dorsale du crâne et sutures..........................

Plus en détail

CECN flash Neurologie, p. 113.

CECN flash Neurologie, p. 113. ITEM 340 TROUBLES DE LA MARCHE ET DE L ÉQUILIBRE PARTIE 3 ITEM 340 OBJECTIFS DU CNCI Argumenter les hypothèses diagnostiques et justifier les examens complémentaires. POINTS ESSENTIELS Les troubles de

Plus en détail

Présentation clinique des tumeurs cérébrales. Dr. Jean-Sébastien Guillamo Département de Neurologie CHU Caen

Présentation clinique des tumeurs cérébrales. Dr. Jean-Sébastien Guillamo Département de Neurologie CHU Caen Présentation clinique des tumeurs cérébrales Dr. Jean-Sébastien Guillamo Département de Neurologie CHU Caen Variabilité clinique: facteurs influençant la présentation - localisation -taille - rapidité

Plus en détail

.les fibres pyramidales convergent vers la capsule interne ou elle s y condensent

.les fibres pyramidales convergent vers la capsule interne ou elle s y condensent Pr A.HAMRI Dr H.SEMRA Définition _ déficit moteur d un hémicorps touchant les membres et éventuellement la face. _ en rapport avec une atteinte centrale liée a une lésion unilatérale de la voie motrice

Plus en détail

Quelles sont les maladies apparentées à la maladie d Alzheimer et comment les reconnaitre? MOOC Alzheimer FUN Session 1 Support.

Quelles sont les maladies apparentées à la maladie d Alzheimer et comment les reconnaitre? MOOC Alzheimer FUN Session 1 Support. ALZHEIMER : Tout ce que vous avez toujours voulu savoir. Joël Belmin UPMC Programme TIL Joël Belmin Les maladies apparentées «Tout ce que vous avez toujours voulu savoir sur l Alzheimer sans avoir pu le

Plus en détail

Sémiologie des troubles de la marche

Sémiologie des troubles de la marche Sémiologie des troubles de la marche Cx M / AMS NGC Hippoc / Cx Pariétal Vest/Visu R. STha. R. Més. Cervelet R. Pont. Fx TS - RtS - RuS - VS Fs SCV Fs SR GSM Fs SCD Motoneurones Marche Systèmes Proprioceptifs

Plus en détail

LES ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX

LES ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX Erik BOQUET Page 1 04/02/2008 LES ACCIDENTS VASCULAIRES CEREBRAUX (Docteur Erik BOQUET) 1 RAPPELS Le tissu nerveux est formé de cellules appelées neurones qui ont la particularité de ne pas se reproduire

Plus en détail

Neuroanatomie radio-clinique : troubles oculomoteurs

Neuroanatomie radio-clinique : troubles oculomoteurs Neuroanatomie radio-clinique : troubles oculomoteurs J-L Dumas*, B de Gayffier, G d Assignies, C Bordonne, R Jelassi, J Salama * *Département d Anatomie Appliquée Département de Pédagogie de la Santé Services

Plus en détail

«Docteur, ça tourne» Syndrome vestibulaire/vertiges. Marina Pourquéry

«Docteur, ça tourne» Syndrome vestibulaire/vertiges. Marina Pourquéry «Docteur, ça tourne» Syndrome vestibulaire/vertiges Marina Pourquéry Cas clinique Femme 55 ans Vrais vertiges apparus brutalement depuis 2 jours Signes associés: hypoacousie gauche,pas de céphalée,pas

Plus en détail

Histologie Système Nerveux

Histologie Système Nerveux Histologie Système Nerveux Central Première partie: Histologie Système Nerveux 1) Les cellules du système nerveux (rappel!) 2) Les tissus nerveux (Histologie et Fonction) - Moëlle épinière - Tronc cérébral,

Plus en détail

Hypertension intra-crânienne

Hypertension intra-crânienne Hypertension intra-crânienne Introduction Les hémisphères cérébraux et cérébelleux: contenus par des structures méningées dure-mériennes (faux du cerveau, tente du cervelet) au sein d une boite crânienne

Plus en détail

Tumeurs intracrâniennes

Tumeurs intracrâniennes Tumeurs intracrâniennes Diagnostic Type histologique Traitement Pr E. Jouanneau, Module 10, U.F.R. Lyon SUD Objectifs : Savoir évoquer le diagnostic Savoir prescrire les examens amenant au diagnostic Avoir

Plus en détail

Organisation de l'encéphale des Vertébrés : développement embryonnaire et principales fonctions

Organisation de l'encéphale des Vertébrés : développement embryonnaire et principales fonctions UNIVERSITÉ DU LITTORAL CÔTE D'OPALE Organisation de l'encéphale des Vertébrés : développement embryonnaire et principales fonctions Aurélie PANNEKOUCKE et Chloë VIANDIER L3 Biologie Responsable pédagogique

Plus en détail

LE RÔLE EDUCATIF/PREVENTIF/C URATIF DE L INFIRMIER(E) DANS LA PRISE EN CHARGE DU PATIENT EPILEPTIQUE

LE RÔLE EDUCATIF/PREVENTIF/C URATIF DE L INFIRMIER(E) DANS LA PRISE EN CHARGE DU PATIENT EPILEPTIQUE LE RÔLE EDUCATIF/PREVENTIF/C URATIF DE L INFIRMIER(E) DANS LA PRISE EN CHARGE DU PATIENT EPILEPTIQUE PLAN 1-DEFINITIONS 1.1 La crise tonico-clonique (grand mal) 1.2 Etat d absence 1.3 Etat de mal partiel

Plus en détail

LES SYNDROMES TOPOGRAPHIQUES

LES SYNDROMES TOPOGRAPHIQUES LES SYNDROMES TOPOGRAPHIQUES Syndrome frontal RAPPEL ANATOMIQUE RAPPEL ANATOMIQUE Situé à la partie antérieure de l hémisphère cérébral, le lobe frontal est limité par : Scissure de Rolando qui le sépare

Plus en détail

Évaluation multimodalitaire d une lésion cérébrale atypique. Caroline Lacroix, R3 Dr Jean Chénard

Évaluation multimodalitaire d une lésion cérébrale atypique. Caroline Lacroix, R3 Dr Jean Chénard Évaluation multimodalitaire d une lésion cérébrale atypique Caroline Lacroix, R3 Dr Jean Chénard Plan Cas clinique Évaluation IRM physiologique : - IRM de perfusion - Spectroscopie par RM Retour au cas

Plus en détail

Par Catherine Lacombe et Amélie St-Arneault

Par Catherine Lacombe et Amélie St-Arneault Par Catherine Lacombe et Amélie St-Arneault Anatomie macroscopique et protection 0Environ 42 cm de longueur et 1,8 cm d épaisseur 0En dessous du bulbe rachidien jusqu à la 1ère ou 2e vertèbre lombaire

Plus en détail

Physiologie de la circulation

Physiologie de la circulation Physiologie de la circulation cérébrale Dr Costalat & Dr Menjot de Champfleur Service de Neuroradiologie Gui de Chauliac Objectifs Passer en revue les principaux vaisseaux sanguins de la circulation cérébrale

Plus en détail

La Névralgie du Trijumeau

La Névralgie du Trijumeau La Névralgie du Trijumeau Situation Clinique Homme, 50 ans, Migraineux, Insuffisant respiratoire par exposition professionnelle à l'amiante Description de la douleur : *évolution depuis 1 semaine *douleur

Plus en détail

LES TRAUMATISMES CRANIENS. G.PARADOT, Service de Neurochirurgie, Hôpital Bicêtre

LES TRAUMATISMES CRANIENS. G.PARADOT, Service de Neurochirurgie, Hôpital Bicêtre LES TRAUMATISMES CRANIENS G.PARADOT, Service de Neurochirurgie, Hôpital Bicêtre DEFINITION Traumatisme crânien: «coup sur la tête» Problème majeur de santé publique Risques à court et long terme L'HTIC

Plus en détail

«J ai mal à la tête, Docteur» Priam 01/12/05 L. PICHAT AJ. BARAZA

«J ai mal à la tête, Docteur» Priam 01/12/05 L. PICHAT AJ. BARAZA «J ai mal à la tête, Docteur» Priam 01/12/05 L. PICHAT AJ. BARAZA CEPHALEES Prévalence estimée à + de 90% dans la population occidentale Motif de 4% des passages dans les services d urgence International

Plus en détail

F. Boudjenah, A. Asma, M. Bensafia, S. Boumrah, M. Hasbellaoui Service ORL & CCF du CHU Tizi-Ouzou

F. Boudjenah, A. Asma, M. Bensafia, S. Boumrah, M. Hasbellaoui Service ORL & CCF du CHU Tizi-Ouzou Explorations des troubles de l équilibre et de la marche F. Boudjenah, A. Asma, M. Bensafia, S. Boumrah, M. Hasbellaoui Service ORL & CCF du CHU Tizi-Ouzou Vertige= «vertere» : tourner. C est une illusion

Plus en détail

Pour la prise en charge des tumeurs oligodendrogliales de haut-grade. guide d information à l usage des patients et de leur entourage

Pour la prise en charge des tumeurs oligodendrogliales de haut-grade. guide d information à l usage des patients et de leur entourage Pour la prise en charge des tumeurs oligodendrogliales de haut-grade guide d information à l usage des patients et de leur entourage Les tumeurs cérébrales Le cerveau Le cerveau est un organe majeur situé

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Première partie ANATOMIE GÉNÉRALE

TABLE DES MATIÈRES. Première partie ANATOMIE GÉNÉRALE TABLE DES MATIÈRES Préambule...5 Notes sur l'apprentissage de l'anatomie...8 Méthode de travail et mode d'emploi du présent aide-mémoire...11 Remerciements...12 Première partie ANATOMIE GÉNÉRALE Titre

Plus en détail

IRM fonctionnelle et plasticité cérébrale

IRM fonctionnelle et plasticité cérébrale IRM fonctionnelle et plasticité cérébrale M CHENNOUFI, C MELLERIO, M TISSERAND, N CARPENTIER, R SOUILLARD, C RODRIGUEZ-RÉGENT, S PIERREFITTE, S PONS, C OPPENHEIM, JF MEDER CH Sainte-Anne, Université Paris

Plus en détail

Accidents vasculaires cérébraux

Accidents vasculaires cérébraux Accidents vasculaires cérébraux Introduction Problème de santé publique Entre 120 et 140 000 français par an Source de handicap Mortalité à 5 ans élevée Définition Atteinte du système nerveux central dont

Plus en détail

Unité d enseignement 4 Perception - Système nerveux - Revêtement cutané. DFASM 2

Unité d enseignement 4 Perception - Système nerveux - Revêtement cutané. DFASM 2 Université de Caen Normandie UFR de Médecine Année universitaire 2016-2017 Unité d enseignement 4 Perception - Système nerveux - Revêtement cutané. DFASM 2 TOTAL : 60h de cours magistraux Responsable UE

Plus en détail

«Au début était l action»

«Au début était l action» Le Système Moteur 1 «Au début était l action» Logique et Constitution du Système Nerveux La phylogenèse a incrémenté le système moteur depuis la périphérie jusqu au niveau central. 2 3 «Au début était

Plus en détail

Comportement moteur, système nerveux et APSA

Comportement moteur, système nerveux et APSA LCOM100 : Semestre 1 / Unité 1 / 10h CM / 2 ECTS Comportement moteur, système nerveux et APSA L. Bringoux & A. Guillaume 2. Relation SNC & motricité: Illustration au travers des APSA 2.2. Le tronc cérébral

Plus en détail

Mouvement volontaire

Mouvement volontaire Mouvement volontaire 2 e volet cours Neurophysiologie Pauline Neveu, PhD 1 Plan «Mouvement volontaire» 1-Notion de mouvement volontaire 2-Structure microscopique du cortex cérébral 3-Cortex moteur 4-Voies

Plus en détail

Les AVC. 2. embolique matériel vient bouché l artère origine : artériel cœur : caillot du cœur qui se détache et vient bouché une artère

Les AVC. 2. embolique matériel vient bouché l artère origine : artériel cœur : caillot du cœur qui se détache et vient bouché une artère Les AVC I. introduction rencontré dans tous les services prise en charge a beaucoup changé : tous laboratoires pharmaceutiques s y intéressent traitement doivent être donnés très tôt : dans 3 heures qui

Plus en détail

ATROPHIES CEREBELLEUSES ACQUISES

ATROPHIES CEREBELLEUSES ACQUISES ATROPHIES CEREBELLEUSES ACQUISES A - ATROPHIES CÉRÉBELLEUSES SECONDAIRES : un groupe hétérogène d affections. L interrogatoire et l examen clinique ont une place essentielle dans la démarche diagnostique.

Plus en détail

NEUROLOGIE NEUROCHIRURGIE

NEUROLOGIE NEUROCHIRURGIE UE ECN en fiches Les Unités d Enseignement de l ECN en fiches Collection dirigée par L. LE NEUROLOGIE NEUROCHIRURGIE Jean-Baptiste DAVION classé 23 e à l ECN 2013 Editions Vernazobres-Grego 99 bd de l

Plus en détail

LES TUMEURS CÉRÉBRALES. Gaëlle PARADOT Service de Neurochirurgie

LES TUMEURS CÉRÉBRALES. Gaëlle PARADOT Service de Neurochirurgie LES TUMEURS CÉRÉBRALES Gaëlle PARADOT Service de Neurochirurgie DÉFINITION Processus expansif intra-crânien 2 types de classification Topographique Sus tentorielle Sous tentorielle Histologique Tumeurs

Plus en détail

ELECTROENCEPHALOGRAPHIE

ELECTROENCEPHALOGRAPHIE ELECTROENCEPHALOGRAPHIE I. Principe de l électroencéphalographie (EEG) : l EEG est une technique qui permet l enregistrement de l activité électrique corticale au moyen des électrodes de surface posées

Plus en détail

SERVICE DE NEUROPHYSIOLOGIE CLINIQUE EXPLORATIONS FONCTIONNELLES DU SYSTEME NERVEUX CHU TLEMCEN FACULTE DE MÉDECINE DE TLEMCEN CORTEX CEREBRAL

SERVICE DE NEUROPHYSIOLOGIE CLINIQUE EXPLORATIONS FONCTIONNELLES DU SYSTEME NERVEUX CHU TLEMCEN FACULTE DE MÉDECINE DE TLEMCEN CORTEX CEREBRAL SERVICE DE NEUROPHYSIOLOGIE CLINIQUE EXPLORATIONS FONCTIONNELLES DU SYSTEME NERVEUX CHU TLEMCEN FACULTE DE MÉDECINE DE TLEMCEN COURS NEUROPHYSIOLOGIE : ohammed yyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyyy

Plus en détail

Imagerie des accidents vasculaires cérébraux hémorragiques

Imagerie des accidents vasculaires cérébraux hémorragiques Imagerie des accidents vasculaires cérébraux hémorragiques M Mahi*, A Akhaddar**, J El Fenni*, M Benameur*, S Chaouir*. *Services d Imagerie Médicale ** Service de neurochirurgie Hôpital Militaire d Instruction

Plus en détail

Descriptif d une séquence de formation. Plan du cours : «Radiologie»

Descriptif d une séquence de formation. Plan du cours : «Radiologie» Descriptif d une séquence de formation Plan du cours : 2013 2014 «Radiologie» 1. Informations de base - Matière d enseignement: RADIOLOGIE - Public cible : Etudiants de 3éme année de médecine - Nombre

Plus en détail

traumatismes du rachis Dr Anne FONTANEL SAU CH Annecy

traumatismes du rachis Dr Anne FONTANEL SAU CH Annecy traumatismes du rachis Dr Anne FONTANEL SAU CH Annecy rappels schéma 1 n 7 cours d anatomie le rachis ou colonne vertébrale - 24 vertèbres mobiles: - 7 vertèbres cervicales (C1 à C7) - 12 vertèbres dorsales

Plus en détail

IMAGERIE DES TUMEURS SUS TENTORIELLES CHEZ L ENFANT

IMAGERIE DES TUMEURS SUS TENTORIELLES CHEZ L ENFANT IMAGERIE DES TUMEURS SUS TENTORIELLES CHEZ L ENFANT Service de Radiologie Pédiatrique. CHU Ibn Rochd. Casablanca INTRODUCTION Les tumeurs sus tentorielles chez l enfant sont assez fréquentes et peuvent

Plus en détail

EXAMEN NEUROLOGIQUE SÉMIOLOGIE : Reconnaissance des symptômes et des signes cliniques, radiologiques, électrophysiologies OBJECTIFS :

EXAMEN NEUROLOGIQUE SÉMIOLOGIE : Reconnaissance des symptômes et des signes cliniques, radiologiques, électrophysiologies OBJECTIFS : EXAMEN NEUROLOGIQUE SÉMIOLOGIE : Reconnaissance des symptômes et des signes cliniques, radiologiques, électrophysiologies OBJECTIFS : - reconnaître une TOPOGRAPHIE lésionnelle (étape clinique qui oriente

Plus en détail

Mémoire et apprentissage

Mémoire et apprentissage Mémoire et apprentissage Catégories de la mémoire Mémoire à court terme (mémoire de travail) : - Capacité à garder des informations disponibles pendant des périodes de quelques secondes. - Possède une

Plus en détail

Partie B : Motricité volontaire et plasticité cérébrale

Partie B : Motricité volontaire et plasticité cérébrale FA2 FA2 CORRECTION Partie B : Motricité volontaire et plasticité cérébrale De nouveaux problèmes : Comment les mouvements volontaires sont-ils contrôlés? Quelles sont les aires cérébrales impliquées dans

Plus en détail

Chapitre IV Le contrôle nerveux des mouvements volontaires ou De l intention à l acte

Chapitre IV Le contrôle nerveux des mouvements volontaires ou De l intention à l acte Chapitre IV Le contrôle nerveux des mouvements volontaires ou De l intention à l acte Mouvement volontaire? Acte moteur conscient + ou dirigé vers un but. Ne nécessite pas obligatoirement un stimulus externe

Plus en détail

Mouvement, motricité : Introduction. Licence 2 psychologie Semestre 4 Agnès Nadjar

Mouvement, motricité : Introduction. Licence 2 psychologie Semestre 4 Agnès Nadjar Neurobiologie Intégrative Mouvement, motricité : Introduction Licence 2 psychologie Semestre 4 Agnès Nadjar 1 Mouvement, motricité : introduction Système moteur = ensemble formé par la musculature du corps

Plus en détail

INTRODUCTION : L ORGANISATION DU SYSTEME NERVEUX

INTRODUCTION : L ORGANISATION DU SYSTEME NERVEUX Sciences de la Vie et de la Terre Classe de Terminale S Thème 3B : Neurone et fibre musculaire La communication nerveuse INTRODUCTION : L ORGANISATION DU SYSTEME NERVEUX Le système nerveux capte les informations

Plus en détail

Le cervelet Structure et fonctions

Le cervelet Structure et fonctions Le cervelet Structure et fonctions Hémisphères cérébraux Cervelet vue postérieure Pédoncules Protubérance Bulbe Cervelet II II V III III V IV IV VII et VIII VI VI VII et VIII IX X XI XII XII XI IX X Cervelet

Plus en détail

Intérêt de l imagerie?

Intérêt de l imagerie? Mr H, 40 ans, tabagisme > 10 PA, épisode de vertige rotatoire bref, sans signe associé, récidivant de quelques secondes, déclenchés par les mouvements de tête ( changement de position dans son lit, boit

Plus en détail