Programme de rétention et d excellence (Re-Excel) en soins critiques

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Programme de rétention et d excellence (Re-Excel) en soins critiques"

Transcription

1 Programme de rétention et d excellence (Re-Excel) en soins critiques Présentation de Mylène Arsenault, inf., soins intensifs, CSI(c), CSI(c)Nadine Montreuil, inf., soins intensifs 28 Septembre 2012

2 Agenda Éléments «magnétiques» Développement de la pratique Généralités du Programme Re-Excel Exemples de formations du programme

3 Toile de fond Modèle de l American Association of Critical Care Nurses (AACN) Résultats optimaux auprès des patients Excellence clinique Communication appropriée Collaboration véritable Leadership authentique Environnement de travail sain Reconnaissance véritable Participation aux décisions Personnel approprié

4 Selon le AACN, des soins optimaux et la résolution de la pénurie importante du personnel infirmier ne peuvent survenir sans la création d un environnement de travail sain qui promeut l excellence dans la pratique infirmière. American Association of Critical Care Nurses

5 Littérature et Rétention

6 Éléments magnétiques Administration Style de gestion (participatif) Qualité du leadership (gestionnaire solide, hautement qualifié, courageux, dirigé vers le patient, attentif et intègre) Structure organisationnelle décentralisée Personnel suffisant en quantité et qualité Politiques relatives au personnel (horaire, opportunités de promotion) Pratique professionnelle Qualité des soins prodigués Autonomie Enseignement Image hautement positive des soins infirmiers dans l institution Développement professionnel Orientation Éducation continue Développement de carrière

7 Origines des Magnet Hospitals Années : 6 études pour tester les «éléments magnétiques». Perception d un environnement permettant de prodiguer des soins de qualité : 80% de la variance en ce qui a trait à la satisfaction au travail. Définition des Magnet Hospitals : Un hôpital qui attire et retient les infirmières qui ont une grande satisfaction au travail parce qu elles peuvent y prodiguer des soins de qualité. Kramer et al., 1988; Kramer & Hafner, 1989.

8 Les essentiels au magnétisme Qu est-ce qui contribue à la satisfaction des infirmières au travail les encourageant à prodiguer des soins de qualité et à demeurer à l emploi? Effectuée dans 21 hôpitaux auprès de 280 infirmières soignantes. Identification de 8 facteurs essentiels: Travailler avec des infirmières compétentes Bonnes relations et communication infirmières-médecins Autonomie et imputabilité Soutien du gestionnaire Contrôle sur la pratique et sur l environnement Éducation Personnel approprié Intérêt marqué pour le bien-être des patients Kramer & Schmalenberg, 2002.

9 Satisfaction au travail Facteur prédictif important de l intention des infirmières de demeurer à l emploi. (Rétention) Revue systématique de la littérature (2007): Facteurs de la satisfaction au travail reliés à l environnement ont un impact constant sur l intention de demeurer à l emploi. Facteurs individuels et démographiques n ont pas un impact constant. Taunton et al., 1997; Griffeth et al., 2000; Breukelen, 2004; Coomber & Barriball, 2007.

10 Perspective générationnelle Jusqu à 38% des infirmières quittent leur emploi dans la 1 ère année suivant leur embauche et jusqu à 57% dans les 2 ans. Que peut-on faire pour les retenir? Bowles & Candela. JONA 2005; 35: Regan. Nursing-British Columbia; 35: 23-24

11 Développement continu de la pratique infirmière re

12 Développement continu de la pratique infirmière - importance Opportunités de développement professionnel identifiées comme un facteur associé à la rétention dans plusieurs études. Nécessaire pour prodiguer des soins sécuritaires et optimaux. Gould et al. Nurs Edu Today 2007; 27: Perry et al. J of Con Edu Nurs 2008; 39:

13 Développement continu de la pratique infirmière - constats Peu de littérature sur des programmes de développement continu. Modèle de Benner (novice à experte) souvent utilisé pour déterminer les activités de développement. Aucune étude répertoriée sur l évaluation des résultats associés à des programmes de développement continu.

14 Développement continu de la pratique infirmière Article de Cooper (2009) Spécifique aux soins critiques Utilisé comme guide pour alimenter les discussions et la création du programme de développement continu en soins critiques à l HSCM.

15 Norme OIIQ Favoriser l accès à des formations de qualité Formations adaptées à la pratique clinique 15 heures de formation non-accréditées

16 Pourquoi Re-Excel? Programme de résidence en soins critiques depuis 2008 Emphase sur le recrutement, la formation et le suivi des novices Moins d opportunités de formation pour le personnel expert

17 On devait s occuper de nos infirmières d expérience!

18 Re-Excel (planification) Évaluation des besoins de formation auprès de l équipe des soins intensifs Implication du personnel soignant Sélection de formateurs présentant un intérêt pour l enseignement Sujet du cours déterminé selon les intérêts du formateur

19 Re-Excel (développement de carrière) Personnel soignant devient formateur Opportunité d explorer un nouveau champ d intérêts «Coaching» par conseillers pour élaboration des formations Soutien de l équipe clinique pour la présentation de la formation

20 Re-Excel (contenu) 5 formations de 3 heures Thèmes abordés; 1. Le SDRA et l ECMO 2. L HTIC (théorie guide clinique) 3. L HTIC (simulation en labo) 4. Éthique et famille (avec simulation en labo) 5. L insuffisance rénale

21 Re-Excel (sélection des candidats) Inscription volontaire Sélection selon grille maison (implication, préceptorat ) Horaire des candidats adapté Lectures préalables à la formation

22 Re-Excel (opérationnalisation) Formation répétée 2 fois (8h à 11h et 13h à 16h) Personnel de nuit formé après quart de travail Personnel de soir se présente plus tôt Auto-remplacement de jour Cet automne formations de soir (16h à 19h et 21h à 00h)

23 Re-Excel (constats) Très apprécié du personnel Ravive la flamme des soins critiques Apporte discussions intéressantes concernant la pratique Belle expérience pour formateur d enseigner à leurs pairs

24 Re-Excel fait des petits Automne 2012 : début de Re-Excel pour les soins intensifs intermédiaires Thèmes abordés; 1. Éthique et famille (avec simulation en labo) 2. Soins au patient présentant une lésion médullaire (théorie) 3. Soins au patient présentant une lésion médullaire (simulation en labo)

25 Qu en est-il des formations?

26 Re-excel Éthique et approche à la famille

27 Éthique et approche à la famille Pourquoi avoir choisi ce thème : Dilemmes éthiques Manque de communication entre infirmière-médecin Gestion des visiteurs Sujet qui m interpelle

28 Intentions pédagogiques Susciter discussion afin d exprimer frustrations / incompréhensions Comprendre besoins familles Améliorer communication personnel soignant / familles Stratégies aidant le cheminement des familles vers des soins fin de vie

29 Préparation pour les participants Lectures préparatoires (2 articles) Lire situation clinique d un cas vécu Répondre aux questions de la situation Feuille objectifs

30 Contenu du cours Discussion sur le cas clinique Remise d un guide portant sur les rencontres familiales Besoins familles Stratégies de communication avec familles Stratégies pour faire cheminer familles vers soins fin de vie Stratégies de résolution de dilemmes éthiques Simulation en laboratoire

31 Besoins des familles Information Proximité Soutien et réconfort

32 Comment répondre r aux besoins des familles?

33 Interventions de communication systémiques t auprès s des familles dont un proche est hospitalisé aux soins intensifs de traumatologie Processus de communication Catégories d interventions systémiques 1. Le contexte Favoriser la proximité 2. La relation Agir avec caring 3. Le contenu Transmettre de ll information en tenant compte de la relation dans son contexte Interventions systémiques spécifiques o Offrir des heures de visites flexibles o Préparer et établir un premier contact avec le patient o Favoriser la participation aux soins de base du patient o Recréer er une ambiance familière o Offrir du soutien et du réconfort o Donner de l espoir o Expliquer le contexte propre à l USI o Faire un compte rendu verbal de l état de santé du patient o Expliquer les actes infirmiers prodigués o Expliquer les procédures du transfert d unité

34 Famille et dimension éthique Écoute d une chanson pour introduire le sujet : «Ne t en va pas» de Maxime Landry Revue de vie (outil)

35

36

37 Communication infirmièremédecin Solutions: Exprimer nos préoccupations pour mieux comprendre le plan de tx Implication des médecins Communication entre collègues sans jugement de valeurs Brève discussion avant rencontre familiale sur le but de la rencontre

38 Simulation en laboratoire Pratiques des stratégies discutées Mise en situation Chacun a un rôle déterminé

39 Mot de la fin On ne sait jamais à quoi s attendre lors de ce type de formation Suscite beaucoup de discussions Plusieurs émotions Pistes de solutions à diverses problématiques Infirmières ont maintenant davantage d outils pour affronter ce type de situations

40 Re-excel Hypertension intracrânienne

41 Pourquoi l HTIC? Élaboration d un guide clinique (HTIC) Cohésion entre intensivistes et application des traitements Approfondir connaissances spécifiques pour cette clientèle (centre de trauma) Développer curiosité en lien avec la radiologie

42 HTIC Intentions pédagogiques: Connaître l anatomie cérébrale Démystifier la scannographie cérébrale Approfondir l évaluation neurologique Comprendre et appliquer le «Guide de gestion de l HTIC» Connaître le Syndrome de perfusion de propofol (PRIS) Comprendre l axe neuro-cardiaque

43 Contenu théorique Basé sur cas clinique des SI Traitement HTIC selon guide Avantages et inconvénients des différents «monitoring» de PIC Médication et effets secondaires Complications associées aux TCC sévères et Tx pour contrôle HTIC Lecture de scans cérébraux Physiologie cérébrale

44 Choix du cas clinique Pt ayant eu plusieurs complications Faciliter les liens théorie-pratique Application variable du guide

45 Lésions intracrâniennes Structures principales du SNC Encéphale Diencéphale: Thalamus Hypothalamus Épithalamus (corps pinéal) Tronc cérébral: Mésencéphale Pont Bulbe rachidien

46 Lésions intracrâniennes Scanographie du cerveau Niveaux radiographiques axiaux (Estabrooks & Stauffer, 2010): Approche à 8 niveaux: Foramen Magnum Base du crâne Les citernes et le cercle de Willis Le mésencéphale 3è ventricule Les cornes ventriculaires Les ventricules latéraux Les hémisphères cérébraux

47

48 Nouvelle technologie - Licox Pour le «monitoring» de l oxygénation cérébrale

49 Simulation Contexte insécurisant malgré infirmières expertes Mise en application, intégration et meilleure compréhension de la théorie Très près de la réalité Voient ce que vivent nos CEPI lors de la formation

50 L avenir de Re-Excel Développer de nouvelles formations Intégration des médecins Audits pour valider les apprentissages des infirmières Poursuivre l implication des infirmières soignantes dans le développement des formations

51

Faciliter la transition soins critiques - unité de trauma du patient et de sa famille

Faciliter la transition soins critiques - unité de trauma du patient et de sa famille Faciliter la transition soins critiques - unité de trauma du patient et de sa famille Par Carla El Khouri Infirmière, unité de trauma Amina Bousaidan Infirmière, soins critiques Agenda Problématique Méthodes

Plus en détail

Plan thérapeutique infirmier et stratégies pédagogiques

Plan thérapeutique infirmier et stratégies pédagogiques Plan thérapeutique infirmier et stratégies pédagogiques Jacinthe Savard, inf. M. Sc. Andrée-Anne Picard, inf. B. Sc. AEESICQ St-Jean-sur-Richelieu 2009 Plan de présentation Activités d apprentissage et

Plus en détail

The Ottawa Hospital / L Hôpital d Ottawa Modèle de pratique infirmière clinique (MPIC) Principes directeurs

The Ottawa Hospital / L Hôpital d Ottawa Modèle de pratique infirmière clinique (MPIC) Principes directeurs The Ottawa Hospital / L Hôpital d Ottawa Modèle de pratique infirmière clinique (MPIC) Principes directeurs I. Principes directeurs : Soins infirmiers directs 1. Perspectives du patient et de la famille

Plus en détail

PROGRAMME DE MENTORAT

PROGRAMME DE MENTORAT CONSEIL SCOLAIRE ACADIEN PROVINCIAL PROGRAMME DE MENTORAT ÉNONCÉ PRATIQUE Le Conseil scolaire acadien provincial désire promouvoir un programme de mentorat qui servira de soutien et d entraide auprès des

Plus en détail

UNE DÉMARCHE NOVATRICE EN ORGANISATION DES SOINS ET DU TRAVAIL EN SANTÉ MENTALE. Institut universitaire en santé mentale de Québec

UNE DÉMARCHE NOVATRICE EN ORGANISATION DES SOINS ET DU TRAVAIL EN SANTÉ MENTALE. Institut universitaire en santé mentale de Québec UNE DÉMARCHE NOVATRICE EN ORGANISATION DES SOINS ET DU TRAVAIL EN SANTÉ MENTALE Institut universitaire en santé mentale de Québec Madame Lorraine Guillemette Directrice des soins et services cliniques

Plus en détail

Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés

Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés Des formations expérientielles qui maximisent la rétention des messages clés Saviez-vous que nous retenons 10 % de ce que l'on lit 20% de ce que l'on entend 30% de ce que l'on voit 90% de ce que l'on fait?

Plus en détail

Un hôpital accueillant et apprenant

Un hôpital accueillant et apprenant Un hôpital accueillant et apprenant Un modèle novateur d intégration et de soutien de la pratique clinique chez les jeunes infirmières Mots-clés : Encadrement clinique Changement de culture Performance

Plus en détail

Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois. Catherine Martin 14 mai 2009

Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois. Catherine Martin 14 mai 2009 Les meilleures pratiques de promotion et de prévention en contexte scolaire québécois Catherine Martin 14 mai 2009 Sommaire de la présentation 1. Comment définir les meilleures pratiques et les inscrire

Plus en détail

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental

Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Compétences de gestion et leadership transformationnel : les incontournables liés au nouveau contexte environnemental Natalie Rinfret, Ph.D. Colloque de l Association des directeurs généraux des services

Plus en détail

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc.

M. Serge Bertrand, CRHA Président, Le Groupe Performa inc. GESTION DES RESSOURCES HUMAINES 1. Gestion opérationnelles des RH 2. Audits GHR 3. Recrutement et dotation 4. Évaluation psychométrique 5. Consolidation et coaching 6. Transition de carrière 1. COMMENT

Plus en détail

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité

Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Projet : Équipe de consultation infirmière de proximité Récipiendaire de la subvention de la Fondation de l OIIQ Présenté au 16 e Colloque de l Ordre régional des infirmières et infirmiers de Laurentides/Lanaudière

Plus en détail

Formation continue Cournoyer, Essopos et Lachance

Formation continue Cournoyer, Essopos et Lachance Formation continue Cournoyer, Essopos et Lachance Offre de formation continue par tutorat en ligne destinée aux professionnels de l orientation et du développement de carrière Un groupe composé de deux

Plus en détail

DEVENEZ UN CONSULTANT PROFESSIONNEL ET PROSPÈRE TRAVAILLER SELON SON TYPE DE PERSONNALITÉ UNE ÉQUIPE ENGAGÉE ET PERFORMANTE

DEVENEZ UN CONSULTANT PROFESSIONNEL ET PROSPÈRE TRAVAILLER SELON SON TYPE DE PERSONNALITÉ UNE ÉQUIPE ENGAGÉE ET PERFORMANTE FOCUS Ressources humaines & Stratégies de développement vous offre différentes formations. Elles sont spécialement dispensées pour votre entreprise et ne sont pas disponibles en séance publique. Chacune

Plus en détail

DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL

DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL DE LA CLINIQUE INFIRMIÈRE A LA CONSULTATION INFIRMIÈRE EN SANTE AU TRAVAIL 1 1. Le raisonnement clinique Définition Face à une demande de soin, le professionnel infirmier axe son raisonnement clinique

Plus en détail

La participation d un pair aidant au retour. post-isolement : les principaux enjeux

La participation d un pair aidant au retour. post-isolement : les principaux enjeux La participation d un pair aidant au retour + post-isolement : les principaux enjeux Marie-Hélène Goulet, inf., Ph.D.(c), UdM Patricia Clavet, paire aidante Caroline Larue, Ph.D, UdM + Problématique Plus

Plus en détail

Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma»

Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma» Amélioration continue de la performance organisationnelle «Projet Lean Healthcare Six Sigma» 1 Gouvernance des projets : NOS RÉALISATIONS Bureau de projets (planification et priorisation des projets, validation

Plus en détail

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012

Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations publiques. 21 novembre 2012 L AVENIR DE LA PROFESSION D ÉDUCATRICE ET D ÉDUCATEUR EN ESE, UN STATUT À VALORISER, À PROTÉGER ON S EN OCCUPE Martine St-Onge, directrice générale Bianca Nugent, agente en communications et en relations

Plus en détail

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE

LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE Dans ce document, les mots de genre féminin appliqués aux personnes désignent les femmes et les hommes, et vice-versa, si le contexte s y prête. LA COLLABORATION INTERPROFESSIONNELLE POSITION DE L AIIC

Plus en détail

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques

Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Table ronde - L infirmier soignant : tradition et évolution des pratiques Plaidoyer en faveur de la santé de la population : vers une pleine reconnaissance de la contribution infirmière unique Odette Roy,

Plus en détail

RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI

RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI RÔLE DU GESTIONNAIRE ET CHEF D ÉQUIPE SI GESTIONNAIRE SI CHEF D ÉQUIPE SI Vision et connaissance du modèle Vision et connaissance du modèle Établit la structure et la vision du programme en fonction des

Plus en détail

FORMATIONS INDIVIDUELLES Année scolaire 2015-2016

FORMATIONS INDIVIDUELLES Année scolaire 2015-2016 FORMATIONS INDIVIDUELLES Année scolaire 2015-2016 «Jouer, c est Magique» Association Suisse Québec Échanges Pédagogiques Adresse : 1, rue de la Tambourine 1227 Carouge www.asqepe.org Jouer, c est magique

Plus en détail

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation

Le centre d excellence d infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Le centre d excellence d en soins infirmiers : dix x ans de leadership et d innovation Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe à la directrice des soins infirmiers et de la prestation sécuritaire des

Plus en détail

«WHEN ALL IS SAID AND DONE, MUCH MORE HAS BEEN SAID THAN DONE»

«WHEN ALL IS SAID AND DONE, MUCH MORE HAS BEEN SAID THAN DONE» IMPLANTATION D UN MODÈLE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE : UN PROJET INTÉGRÉ D ORGANISATION DU TRAVAIL 27 e colloque Jean-Yves Rivard Climat de travail : gage de qualité et de performance Esther Leclerc, inf.,

Plus en détail

positive CSSS de Vaudreuil-Soulanges Brigitte Duquette, inf, B.Sc. Conseillère cadre en prévention et contrôle des infections

positive CSSS de Vaudreuil-Soulanges Brigitte Duquette, inf, B.Sc. Conseillère cadre en prévention et contrôle des infections La contamination croisée positive CSSS de Vaudreuil-Soulanges Brigitte Duquette, inf, B.Sc. Conseillère cadre en prévention et contrôle des infections Lina Lauzier, inf., M. Sc. Directrice des soins infirmiers,

Plus en détail

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont

Céline Carrier, inf., MSc. Coordonnatrice à l enseignement Hôpital Maisonneuve-Rosemont Développement d un site internet au centre d excellence en soins infirmiers : un autre levier pour l échange des savoirs et l avancement des pratiques infirmières Odette Roy, inf., MSc., MAP, PhD. Adjointe

Plus en détail

Certificat en interventions de group et leadership

Certificat en interventions de group et leadership Certificat en interventions de groupe et leadership (30 crédits) Cours obligatoires (9 crédits) HUM1503 Introduction à la vie de groupe IGL 2536 Laboratoire d interventions auprès des groupes I IGL 2538

Plus en détail

Le cahier d exercices

Le cahier d exercices 10 Le cahier d exercices 1. Introduction Le but du présent manuel est de venir en aide aux recruteurs de sociétés de transport par autocar qui ont recours au manuel Au Volant Un guide des meilleures pratiques

Plus en détail

DESCRIPTION DES STRESSEURS LIÉS AUX SOINS DE FIN DE VIE CHEZ LES INFIRMIÈRES OEUVRANT EN USI

DESCRIPTION DES STRESSEURS LIÉS AUX SOINS DE FIN DE VIE CHEZ LES INFIRMIÈRES OEUVRANT EN USI DESCRIPTION DES STRESSEURS LIÉS AUX SOINS DE FIN DE VIE CHEZ LES INFIRMIÈRES OEUVRANT EN USI Céline Gélinas, inf., Ph.D., Marie-Anik Robitaille, M.A., Lise Fillion, inf., Ph.D. & Manon Truchon, Ph.D. Dans

Plus en détail

Revalorisation de la pratique et rehaussement de la compétence en soins de longue durée

Revalorisation de la pratique et rehaussement de la compétence en soins de longue durée Revalorisation de la pratique et rehaussement de la compétence en soins de longue durée Marie-Josée Béliveau, inf. Gaétane Boucher, inf. B. Sc. Monique Bourque, inf. M.A. Carole Brousseau, inf. B. Sc.

Plus en détail

Politique de gestion des ressources humaines

Politique de gestion des ressources humaines Politique de gestion des ressources humaines Adopté au conseil d administration le 18 octobre 2005 Résolution numéro 2068 Amendé le 16 avril 2013 par le conseil d administration Résolution numéro 2592

Plus en détail

Formation continue en URGENTOLOGIE

Formation continue en URGENTOLOGIE Université Hassan 1 er Institut Supérieur des sciences de la Santé Campus Universitaire, Route de Casablanca, B.P. 539, Settat www.uh1.ac.ma Haute Ecole de Namur- Liège-Luxembourg Catégorie paramédicale

Plus en détail

Employer branding. Mise en place de l employer branding bonnes pratiques : accréditation en tant que «Hôpital magnétique»?

Employer branding. Mise en place de l employer branding bonnes pratiques : accréditation en tant que «Hôpital magnétique»? Employer branding Mise en place de l employer branding bonnes pratiques : accréditation en tant que «Hôpital magnétique»? André LOVINFOSSE ex-drh au CHR de la Citadelle ex- Directeur du Département Infirmier

Plus en détail

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers

L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers L évaluation et l amélioration de l expérience patient en milieu hospitalier : impact du Comité des usagers Dieudonné Soubeiga, expert en sondages Marie-Suzanne Lavallée, directrice de la qualité Annie

Plus en détail

Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM

Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM Les défis de la formation face aux nouvelles exigences de qualité et de sécurité des URDM Plan de la présentation Partie 1 : Répondre au besoin d une relève pour une main-d œuvre qualifiée dans les URDM

Plus en détail

PROGRAMME DE SOUTIEN CLINIQUE VOLET PRÉCEPTORAT. Direction des soins infirmiers

PROGRAMME DE SOUTIEN CLINIQUE VOLET PRÉCEPTORAT. Direction des soins infirmiers PROGRAMME DE SOUTIEN CLINIQUE VOLET PRÉCEPTORAT Direction des soins infirmiers Février 2009 PROGRAMME DE SOUTIEN CLINIQUE VOLET PRÉCEPTORAT Introduction L Institut de Cardiologie de Montréal (ICM), centre

Plus en détail

PROGRAMME DE MÉDECINE D URGENCE DU CMFC

PROGRAMME DE MÉDECINE D URGENCE DU CMFC PROGRAMME DE MÉDECINE D URGENCE DU CMFC Amélie Roy R3 Programme de médecine d urgence du CMFC (MU3) Université Laval MU-III Plan de la présentation Objectifs Stages Enseignement théorique Examens Processus

Plus en détail

www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs?

www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs? www.accountemps.be 1 Comment faire pour conserver vos meilleurs collaborateurs? Fournir du personnel intérimaire spécialisé dans le domaine de la comptabilité et des finances, c est notre métier. Mais

Plus en détail

Maryse Grégoire, inf., M.A. Cécile Michaud, inf., Ph.D. Avec la collaboration de: Patrice Laplante, MD et Martine Proulx, inf., M.Sc.

Maryse Grégoire, inf., M.A. Cécile Michaud, inf., Ph.D. Avec la collaboration de: Patrice Laplante, MD et Martine Proulx, inf., M.Sc. Regards d infirmières sur le délirium : contribution de la recherche dans la mise en place du dépistage systématique du délirium en soins de courte durée Maryse Grégoire, inf., M.A. Cécile Michaud, inf.,

Plus en détail

Gérer sous le modèle matriciel : l expérience du CRDI Normand-Laramée

Gérer sous le modèle matriciel : l expérience du CRDI Normand-Laramée Gérer sous le modèle matriciel : l expérience du CRDI Normand-Laramée Claude Belley, directeur général CRDI N-L Marie-Hélène Jobin, directrice Pôle santé 11 septembre 2012 Plan Mise en contexte La démarche

Plus en détail

OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU

OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU OFFRE DE SERVICE DE FORMATION AU SOUTIEN À L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS LE CADRE DE LA STRATÉGIE MINISTÉRIELLE SUR LA MAIN D ŒUVRE EN SOINS INFIRMIERS La direction des ressources humaines AQESSS Octobre

Plus en détail

2014-2015. Programme régional de formation

2014-2015. Programme régional de formation 2014-2015 Programme régional de formation L E C A D R E, U N G E S T I O N N A I R E D E P E R S O N N E S D A N S U N C O N T E X T E D E R É S E A U X D E S E R V I C E S À L A P O P U L A T I O N À

Plus en détail

PROGRAMME DE FORMATION DES GESTIONNAIRES DE L UNIVERSITÉ LAVAL

PROGRAMME DE FORMATION DES GESTIONNAIRES DE L UNIVERSITÉ LAVAL PROGRAMME DE FORMATION DES GESTIONNAIRES DE L UNIVERSITÉ LAVAL Contenu VOUS TROUVEREZ DANS CE DOCUMENT Contexte Personnel visé Admissibilité au programme Orientation du programme Compétences clés de gestion

Plus en détail

Avis de non-responsabilité

Avis de non-responsabilité Université d Ottawa Avis de non-responsabilité Ce document comporte des renseignements généraux fournis seulement à titre d information et peut être modifié sans préavis. Il ne remplace aucunement les

Plus en détail

Texte 5 Projets d aide à l apprentissage

Texte 5 Projets d aide à l apprentissage Texte 5 Projets d aide à l apprentissage Ce document présente succinctement les différents projets d aide en apprentissage mis en œuvre au cours de l année 2001-2002. Il offre un aperçu de la diversité

Plus en détail

xpand leadership academy 16 modules www.xpand.eu

xpand leadership academy 16 modules www.xpand.eu 1 xpand leadership academy 16 modules www.xpand.eu 2 Dates xpand Leadership Academy 14-15 juin: Leadership stratégique: vision et innovation / Développement stratégique 13-14 septembre: Croissance, changement

Plus en détail

Actio Ressources Humaines Expertise, Simplicité, Solutions pour la tranquillité d esprit!

Actio Ressources Humaines Expertise, Simplicité, Solutions pour la tranquillité d esprit! Actio Ressources Humaines Expertise, Simplicité, Solutions pour la tranquillité d esprit! Actio Ressources Humaines vous offre des solutions pratiques, adaptées à votre organisation et une gamme complète

Plus en détail

Code déontologique du CII pour la profession infirmière

Code déontologique du CII pour la profession infirmière Code déontologique du CII pour la profession infirmière Tous droits réservés, y compris la traduction en d'autres langues. Il est interdit de polycopier ou de photocopier cette publication, de l'enregistrer

Plus en détail

Programme de formation Intervention en zoothérapie 7 jours consécutifs

Programme de formation Intervention en zoothérapie 7 jours consécutifs Programme de formation Intervention en zoothérapie 7 jours consécutifs Une formation adaptée aux professionnels de la santé, de l éducation et des sciences humaines. 2015-2016 Zoothérapie Québec est un

Plus en détail

Annexe 2 Formation approfondie en neuroradiologie diagnostique. 2. Durée, structure et dispositions complémentaires

Annexe 2 Formation approfondie en neuroradiologie diagnostique. 2. Durée, structure et dispositions complémentaires SIWF ISFM Annexe 2 1. Généralités La formation approfondie selon le présent programme doit permettre au spécialiste en radiologie d approfondir ses connaissances en radiologie diagnostique du système nerveux

Plus en détail

ÉVALUATION DES FORMATIONS

ÉVALUATION DES FORMATIONS ÉVALUATION DES FORMATIONS SUIVIES PAR LES GESTIONNAIRES DES ÉTABLISSEMENTS DE SANTÉ DE LA RÉGION DE CHAUDIÈRE-APPALACHES EN GESTION DU CHANGEMENT, GESTION DE PROJET ET EN LEAN MANAGEMENT Suzanne Pelletier,

Plus en détail

Pratique informée par

Pratique informée par Evidence-based practice Évidences Preuves Faits Données probantes Résultats probants Pratique factuelle Pratique exemplaire Pratique basée sur Pratique fondée sur Pratique informée par Quelques définitions

Plus en détail

Catalogue de formations. Leadership & développement durable

Catalogue de formations. Leadership & développement durable Catalogue de formations Leadership & développement durable Table des matières La formatrice 3 L Art de prendre de bonnes décisions 4 Mieux communiquer pour mieux collaborer 5 Développer sa capacité d influence

Plus en détail

Mesure du transfert des connaissances dans les pratiques cliniques suite à un e-learning douleur

Mesure du transfert des connaissances dans les pratiques cliniques suite à un e-learning douleur Congrès SIDIIEF 2015 Montréal Mesure du transfert des connaissances dans les pratiques cliniques suite à un e-learning douleur Yolande KOTTELAT, inf, ICL Jenny GENTIZON, inf, MScSI Martine ROESSLI, responsable

Plus en détail

Accompagner le personnel scolaire vers un engagement qui favorise le réinvestissement

Accompagner le personnel scolaire vers un engagement qui favorise le réinvestissement Accompagner le personnel scolaire vers un engagement qui favorise le réinvestissement Leadership et travail en équipe de collègues 2008 Louise Lafortune Université du Québec à Trois-Rivières Téléphone

Plus en détail

Ecoute et Participation 2013

Ecoute et Participation 2013 Ecoute et Participation 2013 Présentation des guides d animation collective 25 septembre 2014 Jennifer Dewilde Chargée de mission CSEF de Mons Plan 1. Quatre thèmes 2. Déroulement 3. 1 ère séance: briser

Plus en détail

SYNAXON GESTION LE QUESTIONNAIRE COACHING RESSOURCES HUMAINES

SYNAXON GESTION LE QUESTIONNAIRE COACHING RESSOURCES HUMAINES LE QUESTIONNAIRE 1. Êtes-vous conscient des effets de votre comportement sur les autres? 2. Est-ce que la motivation et le sentiment de réalisation sont des valeurs importantes pour vous? 3. Votre vie

Plus en détail

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011

COLLOQUE ARY BORDES. Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant. Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 COLLOQUE ARY BORDES Investir dans les ressources humaines pour reconstruire un système de santé performant Bilkis Vissandjée, PhD 24 mars 2011 Faculté des sciences infirmières Faculté des sciences infirmières

Plus en détail

TITRE DE LA FONCTION. L Infirmier(e) en Chef peut confier à un infirmier une ou plusieurs tâches ou missions qui lui sont assignées.

TITRE DE LA FONCTION. L Infirmier(e) en Chef peut confier à un infirmier une ou plusieurs tâches ou missions qui lui sont assignées. DESCRIPTION DE FONCTION CHPLT Sect. Contr. : SOI Année : 2010 N Fonction : 018 Version : 1 TITRE DE LA FONCTION INFIRMIER EN CHEF (H/F) 1. La fonction de l infirmier en Chef L Infirmier en Chef est responsable

Plus en détail

Direction des services d hébergement Description de fonction

Direction des services d hébergement Description de fonction Direction des services d hébergement Description de fonction ASSISTANT(E)-INFIRMIER(ÈRE)-CHEF SUPÉRIEUR IMMÉDIAT : STATUT : QUART DE TRAVAIL : CHEF D UNITÉ ET/OU CHEF D ACTIVITÉS EN SERVICE POSTE SYNDIQUÉ

Plus en détail

Règle de soins infirmiers

Règle de soins infirmiers DÉFINITION : Le but de cette règle de soins infirmiers est d encadrer la prestation des soins dispensés par les infirmières et les infirmières auxiliaires en collaboration avec les préposés aux bénéficiaires

Plus en détail

PROJET ÉDUCATIF 2014-2019

PROJET ÉDUCATIF 2014-2019 PROJET ÉDUCATIF 2014-2019 Mission Instruire Socialiser Qualifier Orientation 1 Travailler ensemble au développement de tous nos élèves, tant au niveau intellectuel, physique, affectif, social que moral,

Plus en détail

Le rôle des infirmières en PIA

Le rôle des infirmières en PIA Cours de transplantation Le rôle des infirmières en PIA Mme Chantal Fortin IPSN, MSc., CNephro(C) Infirmière praticienne spécialisée en néphrologie RUIS McGill -UdeM 16 avril 2010 Objectifs Comprendre

Plus en détail

Plan Stratégique 2008-2013

Plan Stratégique 2008-2013 Plan Stratégique 2008-2013 Version finale Adopté le 26 septembre par le Conseil d administration Septembre 2008 Mission La Société Santé en français est un chef de file national qui assure, en étroite

Plus en détail

Programme d accompagnement du personnel enseignant en début de carrière

Programme d accompagnement du personnel enseignant en début de carrière Programme d accompagnement du personnel enseignant en début de carrière L identification du programme I : insertion M: mentorat A : accompagnement J : jeune E : enseignant JE : représente la personne avant

Plus en détail

Présentation du programme de danse Questions-réponses

Présentation du programme de danse Questions-réponses Présentation du programme de danse Questions-réponses Description du programme Le DEC préuniversitaire en Danse du Cégep de Rimouski offre une formation collégiale préparatoire à la poursuite d études

Plus en détail

Toutefois, certains enjeux ont amené le CSSS-IUGS à mettre en place un projet de réorganisation du travail en soins infirmiers :

Toutefois, certains enjeux ont amené le CSSS-IUGS à mettre en place un projet de réorganisation du travail en soins infirmiers : ANNEXE 22 Adopté au comité directeur paritaire le 27 avril 2009 PLAN DE COMMUNICATION Organisation du travail et revalorisation des pratiques en soins de longue durée 1) Contexte Né du regroupement successif

Plus en détail

Bureau du registraire

Bureau du registraire Bureau du registraire DIRECTIVES CONCERNANT LE PROGRAMME D INTÉGRATION PROFESSIONNELLE DANS UN MILIEU CLINIQUE À L INTENTION DES INFIRMIÈRES DIPLÔMÉES HORS QUÉBEC DIRECTIVES CONCERNANT LE PROGRAMME D INTÉGRATION

Plus en détail

Réseau infirmier : vers une plateforme collaborative d échanges des savoirs suite des travaux issus de la 4 ième Journée partenariat

Réseau infirmier : vers une plateforme collaborative d échanges des savoirs suite des travaux issus de la 4 ième Journée partenariat Réseau infirmier : vers une plateforme collaborative d échanges des savoirs suite des travaux issus de la 4 ième Journée partenariat Robin Dumais, MSI, coordonnateur des ressources documentaires et informationnelles

Plus en détail

Stages complémentaires conseillés : RH1, RH 2, RH3, RH 4, RH 5, RH6, RH7, RH8

Stages complémentaires conseillés : RH1, RH 2, RH3, RH 4, RH 5, RH6, RH7, RH8 Durée de la formation : 7 soirées de 18h à 21h, soit 21 heures Objectif : S approprier les outils de la GPEC pour aborder leur mise en œuvre au sein de son entreprise Public : Dirigeants d entreprises

Plus en détail

STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION

STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION STAGE EN PSYCHOPHARMACOLOGIE CATÉGORIE : STAGE À OPTION Responsable: Dr Pierre Landry, professeur agrégé de clinique Membres de l équipe professorale Dr Pierre Landry, professeur agrégé de clinique Autres

Plus en détail

C- Évaluation des performances RH I/ Raison d être et nature de l évaluation

C- Évaluation des performances RH I/ Raison d être et nature de l évaluation C- Évaluation des performances RH I/ Raison d être et nature de l évaluation A- Raison d être Connaître et préparer une relève adéquate ; Mesurer la contribution de chaque employé à l organisation Pouvoir

Plus en détail

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION

MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION MANDAT DU CONSEIL D ADMINISTRATION Transcontinental inc. (la Société) est une société dont les valeurs sous-tendent une saine gestion d entreprise. Son conseil d administration (le conseil) a pour mission

Plus en détail

Aspects déontologiques en santé mentale

Aspects déontologiques en santé mentale Aspects déontologiques en santé mentale Nancy Guilbeault Conseillère en soins infirmiers France Ouellet Conseillère clinicienne en soins infirmiers, Santé mentale Juin 2012 Plan de la présentation Introduction

Plus en détail

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e). Grille d évaluation Identification de l employé(e) Nom : Prénom : Fonction : Date de l évaluation Objectifs de l évaluation 1. Identifier et reconnaître le potentiel et les compétences de chaque employé(e).

Plus en détail

Déléguer efficacement

Déléguer efficacement Déléguer efficacement La délégation n est pas une aptitude innée La délégation est un des éléments essentiels du leadership Copyright 2002 - Tous droits réservés Paule Bolduc inf. M. Éd. Le leadership

Plus en détail

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique?

Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? RECOMMANDATIONS Éducation thérapeutique du patient Comment élaborer un programme spécifique d une maladie chronique? Juin 2007 OBJECTIF Ces recommandations visent à aider les sociétés savantes et organisations

Plus en détail

Carrière & Leadership

Carrière & Leadership Carrière & Leadership www.100jours.ca Carrière & Leadership est un cabinet-conseil dont la mission est d accompagner les cadres supérieurs et intermédiaires... hors de leur zone de confort. Notre service

Plus en détail

Groupe Helvetia. Politique en matière de ressources humaines

Groupe Helvetia. Politique en matière de ressources humaines Groupe Helvetia Politique en matière de ressources humaines Chères collaboratrices, chers collaborateurs Notre politique en matière de ressources humaines est basée sur la charte d entreprise «Les meilleurs

Plus en détail

DEVELOPPEMENT D'UN MODELE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE POUR LA PRATIQUE INFIRMIERE AVANCEE

DEVELOPPEMENT D'UN MODELE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE POUR LA PRATIQUE INFIRMIERE AVANCEE DEVELOPPEMENT D'UN MODELE DE PRATIQUE PROFESSIONNELLE POUR LA PRATIQUE INFIRMIERE AVANCEE Marie-José Roulin inf PhD, Directrice adjointe des soins Montserrat Castellsagne Perolini, inf, Spécialiste clinique

Plus en détail

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH

CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH CERTIFICAT (CAS), DIPLÔME (DAS) & MASTER (MAS) EN MANAGEMENT DES INSTITUTIONS DE SANTÉ 2014/2015 SANTE.UNIGE.CH SOMMAIRE > OBJECTIFS 04 > STRUCTURE / FORMATION MODULAIRE 05 > DÉTAIL DU PROGRAMME 06 > CORPS

Plus en détail

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015

PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015 1. Contexte PLAN DE FORMATION Formation : Le rôle du superviseur au quotidien 2014-2015 Dans le passé, on recherchait des superviseurs compétents au plan technique. Ce genre d expertise demeurera toujours

Plus en détail

Qui sont les infirmières et infirmiers cliniciens spécialisés?

Qui sont les infirmières et infirmiers cliniciens spécialisés? Série de Webinaires de l AIIC : Progrès de la pratique Qui sont les infirmières et infirmiers cliniciens spécialisés? Donna Cousineau Infirmière en pratique avancée Hôpital Carleton Queensway Le 12 décembre

Plus en détail

Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09)

Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09) Référentiel de compétences en psychologie clinique (V 29.8.09). PSYCHOLOGIE CLINIQUE : définition de base o Nature du domaine professionnel : la psychologie clinique est une discipline se souciant du bien-être

Plus en détail

MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT

MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT MÉDECINS RÉSIDENTS DU CANADA QUESTIONNAIRE SUR LA PRÉPARATION À L AGRÉMENT Chères collègues, chers collègues, Tous les six ans, le Collège royal des médecins et chirurgiens du Canada et le Collège des

Plus en détail

S p é c i a l i s t e e n S o i n s p a l l i a t i f s. diploma of advanced studies hes-so / supsi en collaboration avec le chuv

S p é c i a l i s t e e n S o i n s p a l l i a t i f s. diploma of advanced studies hes-so / supsi en collaboration avec le chuv S p é c i a l i s t e e n S o i n s p a l l i a t i f s diploma of advanced studies hes-so / supsi en collaboration avec le chuv Généralités Le Diplôme d Etudes Avancées (DAS) en soins palliatifs est offert

Plus en détail

OPTIMISATION DE L UTILISATION DES RESSOURCES EN SANTÉ : PROJETS LEAN HEALTHCARE DÉMYSTIFIÉS

OPTIMISATION DE L UTILISATION DES RESSOURCES EN SANTÉ : PROJETS LEAN HEALTHCARE DÉMYSTIFIÉS OPTIMISATION DE L UTILISATION DES RESSOURCES EN SANTÉ : PROJETS LEAN HEALTHCARE DÉMYSTIFIÉS Liette St-Pierre, inf. Ph. D. Université ité du Québec à Trois-Rivières iè Liette.St-Pierre@uqtr.ca But de la

Plus en détail

CYCLE DE FORMATION LES PRINCIPAUX OUTILS DE LA GESTION D'ÉQUIPE

CYCLE DE FORMATION LES PRINCIPAUX OUTILS DE LA GESTION D'ÉQUIPE CYCLE DE FORMATION LES PRINCIPAUX OUTILS DE LA GESTION D'ÉQUIPE et contenus des cours G:\CFA Bis\Administratif et management\poge\modèles et procédures\a envoyer lors de la confirmation d'inscirption\2015-2016\

Plus en détail

Conseil et formation

Conseil et formation Conseil et formation Pour répondre efficacement aux sollicitations de nos clients, nous avons bâti une relation «cousue-main» avec une équipe de consultants expérimentés indépendants dont la richesse se

Plus en détail

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé. Le CPS de Nantes prépare les étudiants au concours d infirmier(e)

Infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le Concours. Concours Prépa Santé. Le CPS de Nantes prépare les étudiants au concours d infirmier(e) CP Concours Prépa Santé Optimum : 400 h/an Access : 250 h/an de septembre à mai Infirmier(e) Le CPS de Nantes prépare les étudiants au concours d infirmier(e) Le Métier d Infirmier(e) Le métier d infirmier

Plus en détail

Master ès Sciences en sciences infirmières

Master ès Sciences en sciences infirmières Master ès Sciences en sciences infirmières Master conjoint UNIVERSITE DE LAUSANNE Faculté de biologie et de médecine, Ecole de médecine et HAUTE ECOLE SPECIALISEE DE SUISSE OCCIDENTALE Domaine santé PLAN

Plus en détail

LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU

LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU LE RÔLE DE LA DIRECTION DES SOINS INFIRMIERS EN CONTEXTE DE RÉORGANISATION DU RÉSEAU Geneviève MÉNARD, inf., M.Sc., inf., M.Sc. (A.) Directrice-conseil, Affaires externes Ordre des infirmières et infirmiers

Plus en détail

SOINS DE PREMIÈRE LIGNE

SOINS DE PREMIÈRE LIGNE AGRÉMENT DES PROGRAMMES DE FORMATION D INFIRMIÈRE PRATICIENNE SPÉCIALISÉE (IPS) SOINS DE PREMIÈRE LIGNE QUESTIONNAIRE PRÉPARATOIRE À LA VISITE D AGRÉMENT DU PROGRAMME SEPTEMBRE 2011 Ordre des infirmières

Plus en détail

LEADERSHIP & MANAGEMENT

LEADERSHIP & MANAGEMENT LEADERSHIP & MANAGEMENT 3 JOURS SEQUENCES Présentation DE LA VISION A L ACTION Diriger aujourd hui un service, une direction régionale, une filiale ou une entreprise nécessite la maîtrise des outils et

Plus en détail

Créateur d opportunités

Créateur d opportunités Créateur d opportunités Climat, énergie & ressources naturelles Agriculture & développement rural Marchés de l emploi & développement du secteur privé Systèmes financiers Commerce & intégration régionale

Plus en détail

Catalogue des Formations

Catalogue des Formations 67, Rue Aziz Bellal, Etage 3, N 2, Maarif. 32, Avenue Abdelali Benchekroune, Etage 5, N 20. Nos atouts formation Thèmes de formation En partenariat avec un réseau national et International, nous dispensons

Plus en détail

Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques

Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques UNIVERSITE LIBRE DE BRUXELLES Formations Continues en Cliniques psychothérapeutiques Systémique Infanto-juvénile Psychanalytique Cognitivo-comportementale Université coordinatrice: Université partenaire:

Plus en détail

La Haute école de santé Arc, la Haute école de santé Fribourg et la Haute Ecole fribourgeoise de travail social organisent des journées de

La Haute école de santé Arc, la Haute école de santé Fribourg et la Haute Ecole fribourgeoise de travail social organisent des journées de La Haute école de santé Arc, la Haute école de santé Fribourg et la Haute Ecole fribourgeoise de travail social organisent des journées de PRATICIENNES FORMATRICES ET PRATICIENS FORMATEURS HES-SO Région

Plus en détail

Les ressources humaines; un enjeu pour la Ville de Montréal

Les ressources humaines; un enjeu pour la Ville de Montréal Les ressources humaines; un enjeu pour la Ville de Montréal Présentation au mini-colloque de l Institut d administration publique de Québec le 25 octobre 2012 Jean-François Beaucaire, chef de division

Plus en détail

DESCRIPTION DE POSTE

DESCRIPTION DE POSTE DESCRIPTION DE POSTE 1. IDENTIFICATION DE L'EMPLOI 1.1 Titre d'emploi : Agente ou agent de planification, de programmation et de recherche 1.2 Direction : Direction de la santé publique 1.3 Supérieur immédiat

Plus en détail

Les défis de l intégration sécuritaire et compétente des nouveaux travailleurs

Les défis de l intégration sécuritaire et compétente des nouveaux travailleurs Les défis de l intégration sécuritaire et compétente des nouveaux travailleurs Elise Ledoux Institut de recherche Robert-Sauvé en santé et en sécurité du travail Colloque 2013 Santé et sécurité du travail

Plus en détail