Le CDI intermittent (CDII) Extrait du Guide Pratique Animation - décembre 2012

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le CDI intermittent (CDII) Extrait du Guide Pratique Animation - décembre 2012"

Transcription

1 Le CDI intermittent (CDII) Extrait du Guide Pratique Animation - décembre 2012 CNEA 88 rue Marcel Bourdarias CS Alfortville cedex Tél courriel : adresse internet :

2 Dans le secteur de l Animation, certaines activités sont inévitablement liées au rythme scolaire et subissent de ce fait, au cours de l année, de fréquentes et importantes variations de travail. C est notamment le cas des animateurs post et périscolaires dont l activité est liée au calendrier scolaire, et peut donc comporter des périodes de totale inactivité. A ce type d activités correspond un contrat de travail spécifique, le contrat de travail à durée indéterminée intermittent (CDII), dont le régime est défini à l article 4.7 de la CCNA. Pour les animateurs techniciens et les professeurs encadrant des activités avec un rythme d intervention calqué sur le calendrier scolaire, vous devez obligatoirement appliquer le régime particulier défini par l article 1.4 de l Annexe 1 de la CCNA (et non le CDII). Pour plus de précisions, cf. titre 12. Pour pouvoir conclure valablement un CDII, vous devez respecter son champ d application restreint et les conditions strictes encadrant le temps de travail du salarié 1. Un contrat de travail par nature à durée indéterminée (CDI) Le mode d organisation du temps de travail défini par l article 4.7 de la CCNA s applique uniquement à des contrats de travail à durée indéterminée. Ce régime ne peut jamais s appliquer aux salariés en CDD. Cette interdiction peut poser des difficultés en cas de remplacement temporaire d un salarié sous CDII (contacter le CNEA dans ce cas). Un contrat «intermittent» L activité pour laquelle le salarié est embauché en CDII doit comporter une alternance de périodes travaillées et non travaillées au cours de l année, d où le terme CDI «intermittent». Le CDII ne peut donc pas être conclu pour des activités de l association fonctionnant de manière continue toute l année sans période d interruption (il n est pas possible de mettre en place des semaines fictives d inactivité). 1 A défaut, le contrat de travail pourrait être requalifié en justice en temps partiel classique basé sur le temps de travail hebdomadaire le plus élevé effectué par salarié, ou en temps complet classique si le salarié a travaillé 35 heures ou plus certaines semaines (obligation de payer toutes les semaines sur la base de 35h).

3 Les congés payés n étant pas considérés comme des périodes non travaillées, ce sont bien des semaines à zéro heure, dites semaines d intermittence qui doivent ponctuer l activité (en plus des 5 semaines de congés payés). L année doit comporter au minimum 2 semaines d intermittence sans activité en plus des 5 semaines de congés payés. Les activités et emplois pouvant conduire à la conclusion d un CDII Le contrat à durée indéterminée intermittent peut s appliquer exclusivement : 1) A tout salarié d une association dès lors qu elle a pour unique activité l accueil post/périscolaire le matin, le midi, le soir, le mercredi, le samedi et les petites et grandes vacances scolaires Dans ce cas, le CDII peut concerner tous les salariés de l association, c est-à-dire aussi bien le personnel d encadrement et d animation, que le personnel de service mais également le personnel administratif, de gestion, de direction L activité de l association doit être exclusivement l accueil post et périscolaire : sont ainsi visées les structures ayant pour objet l accueil d enfants et de jeunes le matin, le midi, le soir, les mercredis, les samedis et les vacances scolaires 1. Exemple : une MJC ou autre structure faisant de l accueil Centre de Loisirs le mercredi mais également des ateliers collectifs ou individuels artistiques, musicaux, ne peut pas utiliser le CDII pour son personnel administratif ou de service, mais elle peut l utiliser pour son personnel d animation au titre de la liste d emplois détaillée ci-après dans le 2). 2) Aux emplois expressément visés par l article 4.7 (quelle que soit l activité principale de l association, y compris dans les associations fonctionnant durant les vacances scolaires) : - surveillants de cantine ; - surveillants post et périscolaire ; - personnels de service des restaurants scolaires ; - animateurs post et périscolaires ; - animateurs de classes de découverte (en CDI) ; - personnels de service de classes de découverte (en CDI) ; - personnels d encadrement des activités post et périscolaires (directeurs, directeurs adjoints) ; - personnels de cuisine. 3) A tous les salariés qui ne relèvent pas de l article 1.4 de l annexe I dans les entreprises n ayant aucune activité pendant les périodes de vacances scolaires Le CDII peut bénéficier à tous les salariés des associations qui sont fermées pendant toutes les vacances scolaires (petites et grandes vacances), sauf les salariés remplissant les conditions de l article 1.4 de l annexe I (professeurs et animateurs techniciens calés sur le calendrier scolaire). Exemple : un animateur d arts plastiques qui n est pas sous le dispositif de l article 1.4 car son activité est largement en dessous du calendrier scolaire (moins de 26 semaines par an) peut être employé sous le régime du CDII si l association ne compte aucune activité pendant les vacances scolaires. 4) A tous les salariés exerçant une activité sportive d encadrement éducatif, notamment les animateurs sportifs et les éducateurs sportifs, et dont les conditions d exercice ne relèvent pas de l article 1.4 de l annexe I Ce cas concerne tous les salariés exerçant une activité sportive d encadrement éducatif dans une association, quelle que soit l activité principale de l association, y compris dans les associations 1 On trouvera généralement sous cette rubrique les centres de loisirs sans hébergement, les centres de vacances, les «garderies» scolaires, les CLAE (Centre de Loisirs Associé à l Ecole).

4 fonctionnant durant les vacances scolaires, à l exception des salariés remplissant les conditions du dispositif de l article 1.4 de l annexe 1 (professeurs et animateurs techniciens). Il s agit notamment de salariés encadrant une activité sportive largement en dessous ou au-dessus du calendrier scolaire. Les salariés travaillant à temps complet sur l année n entrent pas dans le cadre du CDII Si le temps de travail du salarié atteint l équivalent d un temps complet sur l année (avec des périodes de haute et de basse activité), le régime du CDII ne lui sera pas applicable. Dès que le salarié atteint 1485 heures de travail au cours de l année (temps de travail correspondant à la modulation de branche de type A), ou 1575 heures par an (modulation de type B), vous pourrez envisager de une organisation du temps de travail sous forme de modulation conventionnelle de type A ou B. Vous avez l obligation de conclure un contrat de travail écrit. Ce contrat doit comporter les mentions spécifiques au CDII 1 suivantes, imposées par la loi et par l article de la CCNA, en plus des mentions prévues par l article 4.2 de la CCNA 2 : - Une durée annuelle minimale de travail garantie : Le contrat de travail doit préciser combien d heures de travail le salarié doit effectuer chaque année, ce qui constitue son temps de travail contractuel. Si ce temps de travail contractuel est modifié à la baisse ou à la hausse (le plus souvent d une année scolaire à l autre), cela constitue une modification du contrat que le salarié doit accepter par avenant écrit (cf. procédure de modification, titre 7). - La période de référence annuelle : Le contrat de travail doit préciser le début et la fin du cycle de 12 mois de référence (pour le décompte du temps de travail, du salaire et des congés payés). Il peut par exemple s agir de l année civile (du 1 er janvier au 31 décembre) ou de l année scolaire (1 er septembre au 31 août). Le choix est réalisé en fonction du rythme des activités de l association. - Les périodes de travail : Le contrat doit indiquer quelles semaines sont travaillées dans le cycle de 12 mois, et les répartir par temps de travail différent (ex : semaines scolaires : 10h/semaine semaines vacances : 0h/semaine). Tout changement dans la fixation de ces périodes, en cours ou en début d année, doit faire l objet d un avenant écrit et requérir ainsi l accord du salarié (cf. procédure de modification du contrat de travail, titre 7). 1 Le non-respect de ces mentions propres au CDII peut entraîner une condamnation pénale (contravention de 5 ème classe : 1500 euros d amende portée à 3000 euros en cas de récidive). De plus, si le salarié parvient à prouver en justice qu il ne sait pas exactement quand il doit être à la disposition de son employeur pour venir travailler dans l association, notamment en raison de l absence de mentions relatives à l organisation de son temps de travail dans son contrat, il peut réclamer la requalification de son CDII en contrat de travail à temps plein classique. La mention sur les congés payés n est pas imposée par la loi mais est fortement recommandée pour ce type de contrat. 2 Cf. titre 1 pour plus de précisions.

5 - La répartition des heures de travail dans les différentes périodes de travail du contrat : Le contrat doit indiquer pour chaque semaine travaillée (ou pour chaque type de période différente) le nombre d heures réalisées durant chaque jour de la semaine 1. Exemple : - Semaines scolaires: mercredi : 10 heures. - Petites vacances scolaires : 46 heures de travail hebdomadaires réparties comme suit : lundi : 9 heures, mardi : 9 heures, mercredi : 10 heures, jeudi : 9 heures, vendredi : 9 heures. - Grandes vacances scolaires : aucune activité. - Les conditions de modification exceptionnelle de la répartition des heures de travail : L employeur peut changer ponctuellement la répartition du temps de travail du salarié sans son accord, à condition que le contrat ait défini précisément les modalités de ces modifications (modalités prévues dans les modèles de contrat CNEA). - Les éléments de rémunération dus au salarié : Le contrat de travail doit notamment préciser le mode de calcul de la rémunération retenu en cas de lissage (ou il doit au contraire indiquer si la rémunération est calculée en tenant compte du nombre d heures réelles de travail effectuées chaque mois - cf ). - Les congés payés : Le contrat de travail précise que la période de référence pour les congés payés est la même que celle retenue pour le temps de travail annuel et qu ils sont ouverts dès l année d embauche. Exemple : L association embauche un animateur de centre de loisirs pour travailler pendant les périodes scolaires le mercredi à raison de 10 heures sur 37 semaines par an. Le contrat doit notamment indiquer : - La durée minimale annuelle de travail : 37 semaines x 10 h= 370 heures. - Le cycle de référence : L année de référence court du 1 er septembre au 31 août. - Les périodes de travail et la répartition : activité sur 37 semaines scolaires par an à compter de la 1 ère semaine de septembre. - La répartition des heures de travail par semaine et les modalités de modification exceptionnelle : 10 heures le mercredi sur les 37 semaines scolaires(ne pas indiquer les horaires précis de travail). Un planning sera établi à chaque début de cycle et remis au salarié, mentionnant les semaines de travail, les semaines d intermittence et les congés payés et les horaires de travail du salarié. Cette répartition de la durée de travail pourra éventuellement être modifiée dans les conditions suivantes : modification du calendrier scolaire ; réorganisation des effectifs en cas d absence Dans ces cas, le salarié pourra être amené à travailler les autres jours de la semaine non prévus initialement par le contrat de travail sauf le dimanche. Une telle modification sera notifiée 7 jours ouvrés au moins avant sa date d effet. 1 Si la répartition des jours de travail et des heures à l intérieur des jours est modifiée de manière définitive, il s agit d une modification du contrat de travail qui nécessite la signature d un avenant au contrat de travail que le salarié peut refuser.

6 Le contrat de travail prévoit obligatoirement une durée minimale annuelle de travail à effectuer sur chaque cycle de référence de 12 mois. En cas d arrivée ou de départ en cours d année, cf. paragraphe 5.5. Cette durée du travail est garantie au salarié : l employeur ne peut pas le rémunérer sur un nombre d heures de travail inférieur (sauf situation de chômage partiel ou baisse du temps de travail consentie par le salarié). Concrètement, la durée annuelle de travail garantie doit être répartie à l intérieur du cycle de référence de 12 mois en respectant les périodes de travail et la répartition des heures de travail prévues dans le contrat de travail. Un planning prévisionnel annuel est remis au salarié à chaque début de cycle. Il précise : - les semaines travaillées avec les horaires du salarié ; - les 5 semaines de congés payés ; - et les semaines d intermittence (au moins 2 semaines non travaillées). Durant les semaines de congés payés et d intermittence, le temps de travail est égal à 0h dans le planning. Dès que l employeur souhaite modifier l un des éléments suivants, il doit signer un avenant au contrat : - la durée annuelle de travail prévue au contrat 1 ; - les périodes travaillées ; - la durée hebdomadaire de travail prévue pour chaque semaine travaillée ; - la répartition du travail sur chaque jour dans le cadre de chaque semaine travaillée 2. Il peut en revanche modifier sans l accord du salarié : - les dates précises des semaines travaillées, - les dates des congés payés (en respectant les périodes de travail contractuelles et le délai de prévenance d un mois), - les dates des semaines d intermittence (en respectant les périodes de travail contractuelles), - les horaires précis du salarié chaque jour travaillé 3 (cf. titre 7). Les semaines travaillées et horaires de travail Le planning du salarié en CDI intermittent peut prévoir des semaines allant de 0h à 48h. 1 S il s agit d une augmentation ponctuelle du temps de travail dans la limite du 1/3, l avenant n est pas nécessaire (cf.5.3.2). 2 Sauf, pour les deux derniers points, modifications exceptionnelles de la répartition des heures de travail dans chaque période prévues dans le contrat de travail. 3 A condition de ne pas bouleverser l économie du contrat (par exemple en passant d horaires de jours à horaires de nuit), de respecter les obligations familiales impérieuses du salarié, et sous réserve de ne pas avoir précisé les horaires de travail dans le contrat écrit.

7 Ce salarié peut ainsi tout à fait réaliser des heures supplémentaires (contrairement au salarié en temps partiel qui n est pas soumis à la même règlementation), et dépasser ainsi le seuil de 35 heures par semaine (décompte sur la semaine civile, du lundi 0h au dimanche 24h). Les heures supplémentaires sont majorées dans tous les cas 1 conformément à la réglementation (cf ). Les salariés embauchés en CDII dans le secteur post et périscolaire, pour les accueils périscolaires durant l année scolaire et les activités enfance et jeunesse durant les vacances scolaires, peuvent réaliser jusqu à 140 heures supplémentaires payées par an sans consultation des représentants du personnel et sans contrepartie en repos supplémentaire. Pour les autres salariés, le contingent annuel d heures supplémentaires est de 70 heures (pour plus de précisions, cf. titre 4). L employeur doit communiquer au salarié ses horaires de travail au fur et à mesure 2 document hebdomadaire ou mensuel) s ils n apparaissent pas dans le planning prévisionnel. (par un Si l employeur souhaite modifier les horaires communiqués au salarié, il doit le prévenir au moins 7 jours ouvrés avant le changement effectif. Les congés payés Les salariés embauchés en CDII bénéficient des 5 semaines légales de congés payés comme tout autre salarié. Pour ces salariés, il n existe pas de décalage entre la période d acquisition et la période de prise des congés payés : les congés payés sont ouverts (c est-à-dire qu ils peuvent être pris) dès qu ils sont acquis par le salarié. Les congés payés sont donc pris dès l année d embauche. Exemple : l employeur qui embauche un salarié le 1/10/2012 peut le mettre en congés payés une semaine dès Noël dans la mesure où il a acquis 7,5 jours ouvrables de congés qui peuvent être posés. Leur période de référence d acquisition et de prise des congés payés correspond au cycle de 12 mois retenu pour la durée annuelle de travail du salarié (ce ne sera donc pas nécessairement la période légale du 1 er juin au 31 mai). L employeur doit indiquer clairement les dates de congés payés dans le planning prévisionnel établi chaque année en respectant les règles légales de prise des congés : congé principal continu entre 12 et 24 jours ouvrables 3 entre le 1 er mai et le 31 octobre et la 5 ème semaine de congés payés détachée du congé principal (pour plus de précisions concernant les congés payés, cf. titre 8). Etant donné que les salariés doivent être informés des dates précises des congés payés au moins 1 mois à l avance, vous devez également leur rappeler par écrit ces dates dans ce délai. Si le bulletin de paie n indique pas les dates précises des congés payés ainsi que l indemnité correspondante durant les mois de prise de ces congés, le salarié pourrait revendiquer le fait qu il n a pas bénéficié de congés payés, et demander réparation en justice Régime des semaines d intermittence Les semaines d intermittence doivent être distinguées clairement dans le planning prévisionnel des semaines des congés payés. 1 Attention, ces heures ne sont pas compensées par les semaines basses contrairement au système de modulation du temps de travail. Ainsi, toute heure dépassant 35h sur la semaine civile est une heure supplémentaire majorée. 2 Par horaires de travail, on entend les heures de début et de fin de travail du salarié. 3 En dessous de 21 jours ouvrables, les règles de fractionnement s appliquent (cf. titre 8).

8 Les semaines d intermittence sont prises en compte en totalité pour calculer les droits liés à l ancienneté. Concrètement, aucune réduction des droits liés à l ancienneté ne doit être réalisée en raison des semaines d intermittence non travaillées par le salarié, notamment en matière de prime d ancienneté. Les semaines d intermittence sont également prises en compte lorsqu un seuil d ancienneté minimum est requis pour bénéficier de certains droits : ancienneté de 6 mois pour le maintien de salaire en cas de maladie simple, droits en cas de rupture du contrat de travail Les semaines d intermittence sont prises en compte pour calculer : Les droits à congés payés Les droits à DIF (droit individuel à la formation) La prime d ancienneté L ancienneté requise pour bénéficier du maintien de salaire en cas de maladie L ancienneté requise pour être électeur/ éligible aux élections des représentants du personnel L ancienneté requise pour bénéficier des indemnités de licenciement L ancienneté du salarié servant au calcul des indemnités de licenciement, rupture conventionnelle L ancienneté requise pour bénéficier d un congé sans solde / congé sabbatique L ancienneté requise pour bénéficier d un congé parental d éducation L ancienneté requise pour bénéficier d un CIF (congé individuel de formation) L ancienneté requise pour tout droit mis en place dans l association (13 ème mois, bons d achat ) Une prime d intermittence est due chaque année au salarié en CDII en application de l article de la CCNA (cf ). Comment tenir compte des jours fériés lors de l établissement du planning? Aucun salarié ne doit subir une perte de rémunération pour ne pas avoir travaillé durant un jour férié habituellement chômé dans votre association. Les salariés doivent donc bénéficier du maintien de leur rémunération habituelle même s ils n ont pas effectué les heures de travail prévues durant le jour férié, et vous devez considérer que ces heures de travail ont bien été réalisées par le salarié (elles ne peuvent pas être effectuées à une autre date sans entraîner l application du régime des heures complémentaires ou supplémentaires). Dans le cadre du CDII, à chaque début de cycle, vous devez donc intégrer dans la durée annuelle de travail du salarié les heures qui auraient été effectuées durant les jours fériés chômés s ils avaient été travaillés par le salarié. Dans le planning établi, les heures de travail prévues devront bien apparaître pour les jours fériés même si vous savez que ces jours ne seront pas travaillés dans votre association. Si vous souhaitez faire effectuer ces heures de travail à un autre moment à votre salarié, elles devront s ajouter à sa durée annuelle de travail contractuelle. Exemple : un animateur périscolaire travaille tous les mardis et jeudis 4 heures en période scolaire (de 36 semaines), soit une durée annuelle de travail de 288 heures. Les mardis 1 er mai et 8 mai 2012, ainsi que les jeudis 17 mai et 1 er novembre sont chômés dans l association. Le salarié ne réalise donc pas les 16 heures de travail prévues sur ces quatre jours. Pour autant, dans le planning établi pour ce salarié ces 16 heures doivent être prises en compte et elles intègrent bien les 288 heures de travail annuelles afin que le salarié bénéficie du maintien de son salaire durant ces jours fériés chômés. Si les 16 heures sont effectuées à un autre moment, elles doivent être ajoutées aux 288 heures de travail annuelles et payées en plus en fin de cycle.

9 L employeur peut faire effectuer au salarié plus d heures de travail que prévues dans son contrat en dépassant la durée annuelle de travail garantie en respectant les conditions décrites dans le tableau suivant. Temps de travail annuel Accord du salarié? Majorations? + 1/3 Sans son accord* Si le temps de travail du salarié Au-delà de 1/3 Avec son accord écrit (pour des raisons de preuve) mais pas d avenant dépasse 35h par semaine uniquement : majorations heures supplémentaires * Sauf lorsque ces heures sont travaillées hors des semaines d activité prévues au contrat, ou lorsque ces heures sont incompatibles avec des obligations familiales impérieuses, avec le suivi d'un enseignement scolaire ou supérieur, ou avec une période d'activité professionnelle extérieure salariée ou non salariée. Exemple : le contrat prévoit une durée annuelle minimale de 800 heures. L employeur peut par simple courrier unilatéral faire réaliser au salarié jusqu à 266 heures en plus (correspondant au tiers du volume horaire contractuel) sur le cycle de 12 mois, soit un temps de travail annuel total de 1066 heures. Au-delà-de 1066 heures, l employeur devra demander l accord écrit de son salarié. Pour l ensemble des heures réalisées au-delà de la durée annuelle de 800 heures, seules les heures dépassant 35 heures par semaine seront majorées en tant qu heures supplémentaires. Lors de l établissement du planning prévisionnel annuel ou en cas d heures de travail effectuées en plus au cours de l année, vous devez veiller, comme pour tout autre salarié, à respecter les durées maximales de travail par jour et par semaine travaillée (cf.4.1.2). De même, vous devez veiller à respecter les temps de repos quotidien et hebdomadaire obligatoires (cf ). Calculer le salaire mensuel Le CDII repose sur le principe de la mensualisation : le salarié perçoit une rémunération mensuelle identique 12 mois sur 12, calculée indépendamment du nombre d heures réelles de travail effectuées chaque mois (ce qui permet au salarié de ne pas avoir de mois non payés). Le calcul de la rémunération mensualisée est réalisé en tenant compte du temps de travail mensuel moyen du salarié, calculé comme suit : Durée annuelle de travail prévue au contrat + 10% (congés payés) 12 C est ce temps de travail mensuel moyen qui figure tous les mois sur les bulletins de paie du salarié (et non le nombre d heures réelles effectuées dans le mois).

10 La rémunération du salarié est calculée proportionnellement à ce temps de travail mensuel moyen. Exemple (basé sur la valeur du point de 5,83 ) : Un animateur au groupe C travaille pendant 37 semaines de l année à raison de 10h hebdomadaires (10 h par jour le mercredi en période scolaire). Temps de travail annuel prévu au contrat : 37 semaines x 10 heures = 370 heures. Temps de travail mensuel moyen : (370 heures + 10% pour congés payés) / 12 = 33,92 h Rémunération mensuelle brute minimum au 1 er /09/2012 : (280 x 5,83 ) / 151,67h x 33,92h = 365,08 bruts par mois. Les heures dépassant 35 heures par semaine prévues initialement dans le planning annuel sont intégrées à la rémunération mensuelle lissée. Dans ce cas, vous n avez pas à payer (ou à faire récupérer) de nouveau ces heures. En revanche, vous devez bien penser à appliquer les majorations, sachant que si elles sont payées, elles doivent apparaître sur une ligne distincte du bulletin de paie établi pour le mois au cours duquel elles ont été effectuées. Exemple : Un salarié réalise 10 h hebdomadaires durant 37 semaines par an et 45 h hebdomadaires durant 2 semaines de vacances en juillet. Sa durée de travail annuelle de 460 heures comprend les 20 heures supplémentaires, soit un temps de travail mensuel moyen de 42,17h servant de référence pour le calcul du salaire. En juillet, vous n avez donc pas à payer à ce salarié les 20 heures supplémentaires en plus de sa rémunération mensuelle. En revanche, si la majoration est payée, l employeur devra payer à cette date 6h de majoration (4h correspondant à 25% de 16h + 2h correspondant à 50% de 4h). Si ce salarié réalise finalement 3 h en plus des 20 h supplémentaires en juillet, vous devrez ajouter ces 3 heures supplémentaires + 1h30 de majoration (50%) au salaire habituel (sauf récupération). Un autre système de rémunération peut être mis en place, notamment au réel, sous réserve d un accord écrit entre l employeur et le salarié (dans le contrat ou par avenant : article de la CCNA). Quel que soit le mode de rémunération choisi, 12 fiches de paye doivent être établies par an. En cas d arrivée ou départ en cours d année, cf Payer les heures dépassant la durée annuelle de travail En fin de cycle de référence, vous devez calculer combien d heures de travail le salarié a effectué en plus de la durée annuelle de travail prévue au contrat au cours de l année. L employeur peut payer les heures réalisées en plus au fur et à mesure de leur réalisation, dès lors qu il pense qu elles ne seront pas compensées à une autre période durant le cycle de 12 mois. Mais dans tous les cas, il doit vérifier en fin de cycle que d éventuelles heures n auraient pas été payées. Dans ce cadre, faites attention de ne pas décompter les heures déjà payées 1 de nouveau en fin de cycle. N oubliez pas les majorations heures supplémentaires pour les heures dépassant 35h par semaine. 1 Ou récupérées dans le cas des heures supplémentaires.

11 L article de la CCNA met en place une indemnité d intermittence due chaque année aux salariés en CDII, afin de compenser le fait qu ils ne travaillent pas durant certaines semaines. En cas de lissage, le salarié perçoit la même rémunération mensuelle tous les mois de l année, y compris les mois au cours desquels il a une ou plusieurs semaines d intermittence. L indemnité d intermittence doit être versée en une seule fois 1 : - au 31 août dans la mesure où le CDII correspond en général au rythme de l année scolaire ; - ou à une autre date décidée au contrat de travail (par exemple au 31 décembre lorsque la période de référence est l année civile). Le montant de l indemnité d intermittence est égal a 10% de la totalité des rémunérations qui auraient été versées au salarie pendant les périodes d intermittence s il avait travaillé. L indemnité d intermittence doit apparaître sur une ligne distincte sur la fiche de paye. En cas d embauche ou de départ en cours d année, l indemnité d intermittence est calculée en tenant compte du nombre de semaines d intermittence réelles intervenues dans la période travaillée. Deux situations doivent être distinguées pour le calcul de cette prime d intermittence, selon que les horaires de travail sont fixes ou variables sur les semaines travaillées. En cas d horaire fixe identique toutes les semaines travaillées La méthode de calcul est la suivante : - Déterminer le nombre de semaines d intermittence (S.I) : S.I = 52 semaines (5 semaines de congés payés + X semaines travaillées) - Déterminer le nombre d heures d intermittence : Temps de travail hebdomadaire x S.I - Calculer le tarif de l heure d intermittence : (Rémunération mensuelle brute globale / temps de travail mensuel moyen du salarié) x 10% - Montant de la prime d intermittence annuelle : Nombre d heures d intermittence x tarif de l heure d intermittence Exemple (basé sur la valeur du point de 5,83 ) : un salarié classé dans le groupe C travaille 10 heures par semaine sur 37 semaines en périodes scolaires. Son temps de travail mensuel moyen est de 33,92 heures. Il perçoit une rémunération mensuelle brute de 425,51 euros (salaire de base de 365,08 + prime d ancienneté de 10,43 + prime personnelle de 50 euros). - semaines d intermittence : 52 (5 + 37) = 10 - nombre d heures d intermittence : 10 semaines d intermittence x 10 heures = 100 heures - tarif de l heure d intermittence : (425,51 / 33,92 heures) x 10% = 1,25 euros - indemnité d intermittence annuelle : 1,25 x 100 heures = 125 euros. 1 Il est fortement déconseillé de mensualiser la prime d intermittence.

12 En cas d horaires variables les semaines travaillées Deux situations doivent être distinguées : - L employeur est en mesure, selon l organisation de l association, de déterminer précisément le nombre d heures qu aurait travaillé le salarié lors des semaines d intermittence Exemple : un salarié travaille régulièrement 10 heures lors des semaines scolaires et 35 heures lors des périodes de vacances scolaires. Il a 5 semaines d intermittence, dont 4 lors des vacances d été. Dans cette situation, il convient de calculer distinctement le montant de l indemnité d intermittence pour chaque semaine d intermittence organisée sur des périodes comportant un horaire de travail hebdomadaire différent. Exemple précédent : une prime d intermittence est calculée pour la semaine d intermittence intervenant lors de la semaine scolaire puis une indemnité d intermittence est calculée pour les 4 semaines d intermittence intervenant durant les vacances scolaires. Ces calculs sont effectués en appliquant la méthode détaillée ci-dessus (en cas d horaire fixe les semaines travaillées) pour chaque période présentant un horaire différent. Puis l indemnité d intermittence est égale à la somme des montants obtenus. Exemple : le salarié travaille 10 heures par semaine en période scolaire durant 36 semaines et 35 heures par semaine durant 6 semaines de vacances scolaires. Une semaine d intermittence intervient durant la période scolaire et 4 semaines d intermittence durant les vacances. Son temps de travail mensuel moyen est de 52,25 heures. Il perçoit une rémunération globale brute de 628 euros par mois. - Calcul de la prime d intermittence due pour la semaine en période scolaire : - nombre d heures d intermittence : 1 semaine d intermittence x 10 heures = 10 heures - tarif heure d intermittence : (628 / 52,25 heures) x 10% = 1,20 euros - indemnité d intermittence : 1,20 x 10 heures = 12 euros. - Calcul de la prime d intermittence due pour les 4 semaines en vacances scolaire : - nombre d heures d intermittence : 4 semaines d intermittence x 35 heures = 140 heures - tarif heure d intermittence : (628 / 52,25 heures) x 10% = 1,20 euros - indemnité d intermittence : 1,20 x 140 heures = 168 euros. L indemnité d intermittence annuelle globale due à ce salarié est de 180 euros. - L employeur n est pas en mesure, selon l organisation de l association, de déterminer précisément le nombre d heures qu aurait travaillé le salarié lors des semaines d intermittence Exemple : Un salarié voit ses horaires varier régulièrement d une semaine sur l autre. Il a 5 semaines d intermittence. L employeur est dans l incapacité de déterminer objectivement le nombre d heures qu aurait travaillé le salarié lors de chacune de ces 5 semaines d intermittence. Le calcul de la prime doit donc être effectué en tenant compte du temps de travail hebdomadaire moyen du salarié, calculé selon la formule suivante : (Temps de travail mensuel moyen x 12) / 52 Le calcul de l indemnité d intermittence est ensuite effectué en appliquant la formule détaillée cidessus (en cas d horaire fixe les semaines travaillées) en tenant compte de ce temps de travail hebdomadaire moyen. Exemple : le temps de travail mensuel moyen du salarié ayant 5 semaines d intermittence est de 52,25 heures. Il perçoit une rémunération globale brute de 628 euros par mois.

13 - Calcul du temps de travail hebdomadaire moyen : (52,25 heures x 12) / 52 = 12,06 heures. - Calcul de la prime d intermittence : - nombre d heures d intermittence : 5 semaines d intermittence x 12,06 heures = 60,3 heures - tarif heure d intermittence : (628 / 52,25 heures) x 10% = 1,20 euros - indemnité d intermittence : 1,20 x 60,3 heures = 72,36 euros. Calculer une retenue pour absence Dans le cadre du CDII, une retenue pour absence non rémunérée doit être calculée sur la base du nombre d heures de travail réellement manquées par le salarié au cours de la période d absence par rapport à son temps de travail mensuel moyen. Calcul de la retenue pour absence : Rémunération mensuelle brute totale x nombre d heures réelles de travail manquées dans le mois Temps de travail mensuel moyen du salarié Respecter les règles du maintien de salaire Dans le cadre d un arrêt de travail pour maladie, accident du travail, congé de maternité, le salarié en CDII bénéficie des mêmes règles de maintien de salaire 1 que les autres salariés embauchés dans votre association, dans les mêmes conditions, notamment d ancienneté (sur la prise en compte des semaines d intermittence dans le décompte de l ancienneté, cf. paragraphe 5.3.1). Vous ne pouvez obliger le salarié à rattraper les heures de travail non effectuées en raison de son absence à un autre moment. Indemniser les congés payés Lorsqu un salarié prend des jours de congés payés, vous devez bien lui verser une indemnité de congés payés durant les périodes où il prend effectivement son repos. En pratique, cette indemnité ne se voit pas forcément dans le bulletin de paie, car le salarié bénéficie tout simplement du maintien de son salaire ; il doit juste y avoir une annotation dans le bulletin 2 mentionnant les dates précises de congés ainsi que le nombre de jours de congés pris. Vous devez également veiller à effectuer une régularisation de l indemnité de congés payés en fin d année de référence lorsque le salarié a effectué des heures de travail en plus et/ou lorsqu il a perçu des primes en contrepartie de son travail au cours de l année. Vous devez alors calculer 10% de congés payés sur le montant de ces heures de travail en plus et/ou de ces primes et verser la somme correspondante au salarié, figurant sur le bulletin de paie sous la forme d une «régularisation indemnité de congés payés». Le fait que le temps de travail mensuel moyen du salarié soit calculé en ajoutant 10% correspondant aux congés payés n implique pas que vous lui payez une indemnité de congés payés tous les mois. Ce décompte permet de calculer la masse salariale totale qui sera due au salarié durant tout le cycle annuel, 1 Pour plus de précisions : cf. titre 8. 2 A défaut, l employeur risque de ne pas pouvoir prouver que les congés ont bien été pris par le salarié.

14 incluant le paiement des heures de travail effectives et des 30 jours ouvrables de CP (comme par exemple le salarié à temps complet qui est payé non pas 1600h par an mais 1820h avec les CP). Lorsque le salarié prend des congés payés au cours de son contrat, vous devrez lui maintenir son salaire comme d habitude en pensant bien à indiquer les dates de CP sur la fiche de paie. Le temps de travail et la rémunération du salarié dont le contrat débute ou se termine en cours de cycle sont calculés de manière spécifique. Cette partie ne traite pas de la réglementation générale sur l embauche et la rupture (cf. titres 1 et 10). En cas d embauche du salarié en CDII alors que l année de référence est déjà entamée, vous devez organiser son temps de travail comme s il était amené à travailler normalement sur le cycle de référence entier de 12 mois. Ensuite, en fin de cycle de référence, vous devez vérifier si le salarié a bien perçu la rémunération correspondant au nombre d heures de travail effectivement réalisées depuis son embauche. Concrètement : - Vous devez établir le contrat de travail en indiquant le temps de travail annuel et la répartition du temps de travail prévus sur un cycle complet, sans prévoir de disposition particulière sur le premier cycle incomplet. - Vous devez remettre au salarié un planning prévisionnel pour la période de travail à effectuer depuis l embauche jusqu au terme de la période de référence contractuelle. En établissant ce planning pour l année incomplète, vous devez bien veiller, pour chaque semaine, à respecter la répartition des heures de travail prévue dans le contrat. - Vous devez verser au salarié chaque mois la rémunération mensuelle lissée définie au contrat, qui tient compte du temps de travail mensuel moyen calculé comme si le salarié avait travaillé sur la totalité du cycle de référence de 12 mois. - Au terme du cycle, vous devez comparer le nombre d heures de travail que le salarié a effectivement réalisé au nombre d heures de travail qui lui a été payé depuis l embauche : - Si le salarié a effectué plus d heures de travail que celles qui lui ont été payées, vous devez payer ces heures de travail en plus ; - Si le salarié a effectué moins d heures que celles payées, vous pouvez récupérer les sommes versées en trop en respectant le régime des avances sur salaire (retenues successives sur chaque paie ne dépassant pas 1/10 ème du salaire : cf. fiche pratique R1). Exemple : Un salarié est embauché en janvier 2013 pour réaliser 700 heures de travail par an, l année de référence s écoule de septembre à août. Son contrat de travail doit être établi sur la base de ces 700 heures de travail annuelles et son planning prévisionnel est établi en tenant compte du nombre d heures qu il aurait effectivement réalisé chaque jour de janvier 2013 au 31 août 2013 en tenant compte de la répartition des heures de travail prévue au contrat. Son temps de travail mensuel moyen est de 64,17 heures : (700 heures + 10% CP) / 12. De janvier à août 2013, le salarié perçoit un salaire calculé sur la base de ces 64,17 heures par mois.

15 Au 31 août, le salarié a été rémunéré pour 513,36 h (64,17 h x 8 mois). En réalité il a effectué sur cette période 440 heures de travail, auxquelles vous devez ajouter les 10% congés payés, soit 484 heures. Il a donc été rémunéré pour 29,36 heures de trop. Vous pouvez récupérer les sommes trop perçues en effectuant des retenues successives sur les paies suivantes (de 10% maximum à chaque fois). Régularisation du temps de travail Lorsque le contrat de travail du salarié est rompu en cours de cycle, vous devez vérifier si le salarié a bien été rémunéré pour toutes les heures de travail effectuées jusqu à la fin du contrat. Concrètement, à la date de rupture du contrat (dès que la rupture a été notifiée) vous devez calculer le nombre d heures de travail payé au salarié tous les mois durant le cycle incomplet et vous devez le comparer au nombre d heures réellement effectué au cours de cette période. - Si le salarié a effectué plus d heures que celles qui lui ont été payées, vous devez payer ces heures de travail en plus à la fin du contrat de travail (sur le dernier bulletin de paie). - Si le salarié a effectué moins d heures que celles payées, vous pouvez récupérer les sommes versées en trop sur les paies du préavis en respectant le régime des avances sur salaire 1 (retenues successives sur chaque paie ne dépassant pas 1/10 ème du salaire : cf. fiche pratique R1). Vous pouvez également faire effectuer plus d heures de travail au salarié durant le préavis (le cas échéant avec son accord) afin de rétablir l équilibre entre les heures payées et les heures effectuées. La jurisprudence admet de manière générale la récupération des sommes trop perçues par le salarié. Toutefois, dans un souci de cohérence, nous vous conseillons de mettre en œuvre cette récupération uniquement dans les cas admis pour la modulation du temps de travail (cf. article 5.7 de la CCNA), soit uniquement en cas de démission et de départ à la retraite. Dans le cas de la rupture conventionnelle, nous estimons que cela doit être discuté entre l employeur et le salarié. Pour éviter cette problématique, nous vous conseillons fortement de commencer le cycle par une période de forte activité. Exemple : Le contrat de travail prévoit 700h par an, réalisées de septembre à août, soit un temps de travail mensuel moyen de 64,17 h : (700 heures + 10% CP) / 12. Le salarié démissionne par courrier RAR notifié le 2 janvier Il doit effectuer un préavis de 2 mois, jusqu au 1 er mars 2013 au soir. Au 1 er mars, le salarié a été rémunéré pour 385 heures (64,17 h x 6 mois). Hypothèse 1) : Le salarié a effectué en réalité 420 h auxquelles vous devez ajouter les 10% de CP, soit 462 h. Vous devez donc lui payer 77 h de plus au terme de son contrat de travail. Hypothèse 2) : Le salarié a en réalité effectué 300 h auxquelles vous devez ajouter les 10% CP, soit 330 heures, il a donc été rémunéré pour 55 h de trop. Vous pouvez récupérer une partie des sommes trop perçues par le salarié en effectuant des retenues successives sur les bulletins de paie des 2 mois de préavis, chaque retenue étant au maximum égale à 10% du salaire. Paiement d une indemnité compensatrice de congés payés Au terme du contrat, vous devez payer les congés payés non pris (acquis durant le cycle annuel en cours) via une indemnité compensatrice de congés payés (méthode de calcul : cf. titre 10). 1 Si les retenues ne vous permettent pas de couvrir les sommes trop perçues par le salarié, vous ne pouvez pas opérer une retenue plus élevée sur la dernière paie pour solder le nombre d heures payées en trop.

16 Exemple : le contrat de travail prévoit 600 h annuelles, de septembre à août. Le salarié est rémunéré tous les mois pour un temps de travail mensuel moyen de 55 h : (600 h + 10% congés payés)/12. Le CDII de ce salarié prend fin le 1 er février. Il a acquis 12,5 jours ouvrables de congés payés. Ce salarié a pris 6 jours ouvrables de congés payés à Noël, durant lesquels son salaire a été maintenu. Au terme du CDII, il reste 7 jours ouvrables de congés payés non pris (6,5 jours ouvrables obligatoirement arrondis au nombre entier supérieur). Vous devez lui verser une indemnité compensatrice de congés payés correspondant à ces 7 jours ouvrables. Le salarié en CDII bénéficie des mêmes droits que tout autre salarié Nous vous rappelons que le salarié embauché en CDII doit être traité comme n importe quel salarié de l association. Il doit bénéficier des mêmes avantages que vos autres salariés. Il peut être élu représentant du personnel dans l association s il remplit les conditions pour être éligible (cf. titre 9) ; rien ne fait obstacle à ce qu il soit désigné délégué syndical. Dans le cadre d un mandat de représentant du personnel, il pourra comme tout salarié utiliser ses heures de délégation pendant son temps de travail ou sur les périodes non travaillées (si elles sont prises sur les semaines non travaillées, les heures de délégation sont payées comme temps de travail effectif). Le salarié en CDII bénéficie également des dispositifs de formation dans les mêmes conditions que vos autres salariés, ces formations pouvant alors se dérouler sur son temps de travail ou sur les périodes non travaillées (concernant l indemnisation des périodes de formation, cf. titre 7 de la CCNA, fiches pratiques F2 et contacter le CNEA).

17 Le CNEA, Syndicat professionnel des employeurs de l Animation, du Sport et du Tourisme Social et Familial Le CNEA regroupe plus de 4000 adhérents (associations, clubs, fédérations, ) gérant notamment des activités éducatives, sportives, culturelles, scientifiques, sociales, de tourisme, de formation et de protection de la nature et de l environnement qui constituent une force pour l emploi en France. Qu elles emploient un, deux, dix ou plusieurs centaines de salariés, ces entreprises ont besoin de soutien juridique et d une force syndicale organisée. Le CNEA, attaché aux valeurs de l Economie Sociale, fort de sa représentativité et de son expérience dans la construction des conventions collectives, est le partenaire syndical des entreprises de l Animation, du Sport et du Tourisme Social et familial. Ses missions de syndicat d employeurs : - Porter auprès des pouvoirs publics les positions, les besoins et les préoccupations de ses adhérents en matière d emploi, de formation, de développement du dialogue social, d évolution de la législation du travail, - Représenter les employeurs pour négocier les accords collectifs au sein des conventions collectives avec les syndicats de salariés, - Participer en tant que partenaire social à la gestion des organismes paritaires, à l ensemble des instances de concertation et aux différentes consultations électorales professionnelles, - Accompagner ses adhérents par des conseils personnalisés, adaptés à la situation afin de permettre à leurs dirigeants d assurer leur fonction employeur. Ses adhérents : Les CEMEA, la Confédération des MJC, les conservatoires d espaces naturels, les Eclaireurs Eclaireuses de France, la Fédération des Francas, la Fédération des Francas, la Fédération Leo Lagrange, la Fédération des PEP, la Fédération Nationale Profession Sport et Loisirs, la Fédération Française de Danse, la FSGT, la FUAJ, France Nature Environnement, la Ligue de l enseignement, l UFCV, des MJC, des écoles de musique, des écoles de danse, des écoles de cirques, des clubs de tennis, Pour en savoir plus sur le CNEA : tel , rue Marcel Bourdarias, CS Alfortville cedex Président : Christophe DUPRE Contacts : Franck SEGUIN, Délégué Général, Céline PASTOT, Attachée de Direction,

L ACCUEIL REGULIER EN ANNEE COMPLETE : DE L EMBAUCHE A LA RUPTURE DU CONTRAT

L ACCUEIL REGULIER EN ANNEE COMPLETE : DE L EMBAUCHE A LA RUPTURE DU CONTRAT L ACCUEIL REGULIER EN ANNEE COMPLETE : DE L EMBAUCHE A LA RUPTURE DU CONTRAT Qu est-ce que l accueil en année complète? C est lorsque l assistant maternel accueille un enfant pendant 47 semaines. L enfant

Plus en détail

a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés?

a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés? II -Congés payés a) À quels moments un salarié cumule-t-il des congés payés? Tout salarié on droit à des congés payés, dès lors qu il a travaillé, chez le même employeur, pendant un temps équivalent à

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DE LA SANTÉ CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 137 DU 26 SEPTEMBRE 2011 RELATIF AU TEMPS PARTIEL

Plus en détail

Le contrat de travail à temps partiel

Le contrat de travail à temps partiel Le contrat de travail à temps partiel 1) Travail à temps partiel : de quoi s agit-il? Est considéré comme salarié à temps partiel le salarié dont la durée du travail est inférieure : - à la durée légale

Plus en détail

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail.

Tout salarié y a droit, quels que soient son emploi, sa catégorie ou qualification, la nature de sa rémunération et son horaire de travail. LES CONGES PAYES DES ASSISTANTS MATERNELS Il s'agit d'une période de repos rémunérée accordée obligatoirement chaque année au salarié par son employeur. Pendant cette période, l'employeur ne peut pas faire

Plus en détail

>> Indemnité de licenciement des Mensuels

>> Indemnité de licenciement des Mensuels N d info 1454-10 Informations ASJ 04-03 Pôle Relations Sociales et Juridiques Mise à jour juin 2011 >> Indemnité de licenciement des Mensuels L avenant du 21 juin 2010 à l accord national sur la mensualisation

Plus en détail

Le temps de travail et les aménagements possibles

Le temps de travail et les aménagements possibles Le temps de travail et les aménagements possibles La durée du travail est régie par des règles précises. Il s agit notamment des questions relatives aux heures supplémentaires, aux durées maximales de

Plus en détail

Respect d un délai de prévenance

Respect d un délai de prévenance Par UNSA-ASSMAT 91 Respect d un délai de prévenance Loi n 2008-596 du 25 juin 2008 24 heures à l avance en dessous de 8 jours de présence dans l entreprise 48 heures à l avance entre 8 jours et 1 mois

Plus en détail

LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT

LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT LE CONTRAT DE TRAVAIL INTERMITTENT Article 4.5 de la CCNS Le contrat de travail intermittent est un contrat à durée indéterminée (CDI) qui permet de pourvoir des postes permanents de la structure qui comportent

Plus en détail

Journée de solidarité

Journée de solidarité Pégase 3 Journée de solidarité Dernière révision le 21/03/2008 http://www.micromegas.fr pegase3@micromegas.fr Sommaire Principe...4 Mention sur le bulletin...4 Salariés concernés...4 Particularité des

Plus en détail

MODELE TYPE CONTRAT A DUREE INDETERMINEE

MODELE TYPE CONTRAT A DUREE INDETERMINEE COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE MODELE TYPE CONTRAT A DUREE INDETERMINEE Entre les soussignés Le club (nom du club) (association loi 1901/SASP/SAOS/EURSL ) Numéro

Plus en détail

En cas de besoin, l employeur peut faire recours au travail temporaire et au personnel intérimaire, mais cette mesure doit rester exceptionnelle.

En cas de besoin, l employeur peut faire recours au travail temporaire et au personnel intérimaire, mais cette mesure doit rester exceptionnelle. AVENANT N 1 A L ACCORD DE BRANCHE DU 1 er AVRIL 1999 L arrêté du 4 juillet 2007 relatif à l'agrément de certains accords de travail applicables dans les établissements du secteur social et médico-social

Plus en détail

Congés payés : les points à maîtriser. Octobre 2010

Congés payés : les points à maîtriser. Octobre 2010 Congés payés : les points à maîtriser Octobre 2010 Sommaire Conditions d ouverture des droits à congés Calcul de la durée des congés Décompte des congés Obligation de prise des congés Paiement des congés

Plus en détail

Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel

Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel Les congés payés et les jours fériés pour l assistant maternel En tant que salarié à part entière, l assistant maternel a droit aux congés payés et aux jours fériés dans le respect de la législation en

Plus en détail

Note d information Juin 2009. I Dates des congés scolaires. 1 er Degré 2 nd Degré. Rentrée des élèves Mercredi 2 septembre 2009

Note d information Juin 2009. I Dates des congés scolaires. 1 er Degré 2 nd Degré. Rentrée des élèves Mercredi 2 septembre 2009 Note d information Juin 2009 1 er Degré 2 nd Degré I Dates des congés scolaires Fin des cours (après la classe) Reprise des cours (le matin) Rentrée des élèves Mercredi 2 septembre 2009 Toussaint Samedi

Plus en détail

AVENANT N 2 ET N 2 BIS A LA CCN DES HCR FAQ

AVENANT N 2 ET N 2 BIS A LA CCN DES HCR FAQ AVENANT N 2 ET N 2 BIS A LA CCN DES HCR FAQ Les réponses apportées aux questions ci-dessous sont données sous réserves des éventuelles réserves ou exclusions que le ministère du travail pourrait prendre

Plus en détail

Comment gérer les congés payés

Comment gérer les congés payés Comment gérer les congés payés Emploi Chaque année, tout salarié a droit à des jours de congés payés dont l acquisition et le décompte répondent à des règles précises que l employeur doit maîtriser. L

Plus en détail

Les 13 chapitres de la Convention Collective Nationale du Sport

Les 13 chapitres de la Convention Collective Nationale du Sport Les 13 chapitres de la Convention Collective Nationale du Sport Ch.1 - Champs d application «La CC du sport règle ( ) les relations entre les employeurs et les salariés des entreprises exerçant leur activité

Plus en détail

A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble» JOURS FÉRIÉS

A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble» JOURS FÉRIÉS A.N.A.M.A.A.F. ASSOCIATION NATIONALE ASSISTANTS MATERNELS ASSISTANTS/ACCUEILLANTS FAMILIAUX «Accueillons-Ensemble» JOURS FÉRIÉS (Droits et Rémunération) Siège Social sans permanence : 20 rue Édouard Pailleron

Plus en détail

FICHE PRATIQUE Le forfait jours

FICHE PRATIQUE Le forfait jours FICHE PRATIQUE Le forfait jours Le forfait annuel en jours est une organisation atypique du travail, réservée aux salariés les plus autonomes, qui propose de décompter le temps de travail non pas en heures

Plus en détail

Le travail à temps partiel : ce qui change avec la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013

Le travail à temps partiel : ce qui change avec la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 Le travail à temps partiel : ce qui change avec la loi de sécurisation de l emploi du 14 juin 2013 1 Obligation de négocier au niveau des branches... 3 2 Durée minimale de travail... 3 2.1 Dérogations...

Plus en détail

P2C03 La dure e du temps de travail

P2C03 La dure e du temps de travail P2C03 La dure e du temps de travail I. Travail effectif et temps de présence A. Le décompte des heures Application 1 : M. Bob, directeur RH de l entreprise BTS vous demande, pour chaque salarié de dénombrer

Plus en détail

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- LES FORFAITS JOURS

----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- LES FORFAITS JOURS Groupement des Métiers de l Imprimerie ----------------------------------------------------------------------------------------------------------------- JUIN 2014 NOTE N 12 LES FORFAITS JOURS (Articles

Plus en détail

COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR

COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR COMPTE EPARGNE TEMPS REGLEMENT INTERIEUR Consultation du Comité Technique Paritaire : 7 décembre 2010 Délibération du Conseil municipal : 17 décembre 2010 2 I. Bénéficiaires du compte épargne temps Les

Plus en détail

ZOOM TRANSPORT SOMMAIRE

ZOOM TRANSPORT SOMMAIRE Inspection du travail des transports SOMMAIRE ZOOM TRANSPORT F F F F F F 111 Longue distance + de 3,5 t... 2 113 Courte distance + de 3,5 t... 4 116 Personnel roulant messagerie... 6 117 Personnel sédentaire...

Plus en détail

LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010

LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010 LES INDEMNITES CONVENTIONNELLES DE LICENCIEMENT A PARTIR DU 1 ER MAI 2010 L avenant du 15 septembre 2009, étendu par un arrêté du 16 avril 2010 (JO du 27 avril 2010) modifie les articles 17 et 18 du chapitre

Plus en détail

Petit déjeuner nouveautés sociales 15/04/2015 NOUVEAUX CONTRATS DE TRAVAIL PERIODES D ESSAI CONVENTIONNELLES

Petit déjeuner nouveautés sociales 15/04/2015 NOUVEAUX CONTRATS DE TRAVAIL PERIODES D ESSAI CONVENTIONNELLES Petit déjeuner nouveautés sociales 15/04/2015 TEMPS PARTIEL NOUVEAUX CONTRATS DE TRAVAIL PERIODES D ESSAI CONVENTIONNELLES 1 Temps partiel Durée minimale La loi relative à la sécurisation de l emploi du

Plus en détail

La Convention collective des salariés du Particulier employeur. 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1

La Convention collective des salariés du Particulier employeur. 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1 La Convention collective des salariés du Particulier employeur 28/01/2014 Cncesu - Pôle d'appui au Réseau 1 Les obligations de l employeur à l embauche du salarié S immatriculer en tant qu employeur, plusieurs

Plus en détail

ALERTE JURIDIQUE N 34 DU 17 juin 2014

ALERTE JURIDIQUE N 34 DU 17 juin 2014 ALERTE JURIDIQUE N 34 DU 17 juin 2014 Objet : travail à temps partiel dans la branche du sport Les partenaires sociaux de la branche du sport se sont mis d accord sur un aménagement conventionnel du droit

Plus en détail

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013

I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 Les salaires minima applicables à compter du 1 er janvier 2015 CCN n 3241 En résumé : I. Entrée en vigueur de l avenant salaires n 21 à compter du 1 er novembre 2013 L avenant n 21 sur les salaires minima

Plus en détail

Présentation de la Convention Collective Nationale du Sport (CCNS)

Présentation de la Convention Collective Nationale du Sport (CCNS) Fiche actualisée le 27/02/2015 Présentation de la Convention Collective Nationale du Sport (CCNS) Définition Une convention collective est un accord conclu entre un employeur ou un groupement d employeurs,

Plus en détail

CEE : les nouvelles modalités de prise du repos quotidien de 11 heures

CEE : les nouvelles modalités de prise du repos quotidien de 11 heures ANIMATION / Statuts spécifiques S3-044 CEE : les nouvelles modalités de prise du repos quotidien de 11 heures La loi du 22/03/2012 de simplification du droit rappelle les obligations de respect, pour les

Plus en détail

1. Calculer la déduction absence pour l employeur

1. Calculer la déduction absence pour l employeur 1. Calculer la déduction absence pour l employeur Lorsque le salarié est en maladie, et comme pour toute suspension du contrat de travail, vous aurez d abord pour tâche de «déduire» l absence en question

Plus en détail

VERSEMENT À TORT DES CONTRIBUTIONS AUX URSSAF DÉPASSEMENT DU FORFAIT JOURS : QUELLE RÉMUNÉRATION?

VERSEMENT À TORT DES CONTRIBUTIONS AUX URSSAF DÉPASSEMENT DU FORFAIT JOURS : QUELLE RÉMUNÉRATION? N-Nour VERSEMENT À TORT DES CONTRIBUTIONS AUX URSSAF MARS 2011 Depuis le 1 er janvier 2011, les contributions d assurance chômage sont versées aux Urssaf (voir Infos d Experts janvier 2011). Certaines

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N O

Plus en détail

ENGAGEMENTS DE L ENSEIGNE CONCERNANT L OUVERTURE DOMINICALE

ENGAGEMENTS DE L ENSEIGNE CONCERNANT L OUVERTURE DOMINICALE ENGAGEMENTS DE L ENSEIGNE CONCERNANT L OUVERTURE DOMINICALE En contrepartie de l ouverture de l Emplacement le dimanche, l Enseigne s engage à développer sur le long terme une politique d embauche qui

Plus en détail

HEURES SUPPLEMENTAIRES : DEFINITION, CONTINGENT ET REPOS OBLIGATOIRE

HEURES SUPPLEMENTAIRES : DEFINITION, CONTINGENT ET REPOS OBLIGATOIRE HEURES SUPPLEMENTAIRES : DEFINITION, CONTINGENT ET REPOS OBLIGATOIRE 1. Qu est ce que les heures supplémentaires? 2. Comment décompter les heures supplémentaires? 3. Lorsque la durée collective de travail

Plus en détail

Région Ile-de-France. guide DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES LYCÉES

Région Ile-de-France. guide DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES LYCÉES Région Ile-de-France guide DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES LYCÉES GUIDE du temps de travail dans les lycées 2 GUIDE DU TEMPS DE TRAVAIL DANS LES LYCÉES 2012 RETROUVEZ L ESSENTIEL DURÉE ANNUELLE DU TRAVAIL...

Plus en détail

Droit Individuel à la Formation

Droit Individuel à la Formation Droit Individuel à la Formation Salariés en CDI (public ou privé), Salariés en CDD, Intérimaires Le Droit Individuel à la Formation donne la possibilité d acquérir une qualification professionnelle, d

Plus en détail

CIF Intérimaire : Congé individuel de formation dans le cadre de contrats intérimaire

CIF Intérimaire : Congé individuel de formation dans le cadre de contrats intérimaire CIF Intérimaire : Congé individuel de formation dans le cadre de contrats intérimaire Principe Le congé individuel de formation intérimaire (CIF-Intérimaire) vous permet de suivre, au cours de votre vie

Plus en détail

- les VRP, - les dirigeants de sociétés commerciales (gérants de société à responsabilité limitée

- les VRP, - les dirigeants de sociétés commerciales (gérants de société à responsabilité limitée La Durée du travail EN BREF Fixée à 35 heures par semaine (ou 1607 heures par an), applicable à la plupart des entreprises et des salariés, la durée légale du travail n est ni un minimum (les salariés

Plus en détail

Heures supplémentaires et heures complémentaires

Heures supplémentaires et heures complémentaires INSTRUCTION n 2015-4 du 8 janvier 2015 Heures supplémentaires et heures complémentaires Emetteur : Direction des ressources humaines et des relations sociales - Direction gestion administrative du personnel

Plus en détail

Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004

Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004 Entre : Avenant n 1 du 11 décembre 2012 à la convention collective nationale des Cadres du Bâtiment du 1 er juin 2004 la Confédération de l Artisanat et des Petites Entreprises du Bâtiment (CAPEB), la

Plus en détail

Le coin des conventions

Le coin des conventions ACCORD 2001-01 De la branche sanitaire, sociale et médico-sociale privée à but non lucratif Loi Aubry 2 Le travail intermittent La notion de travail intermittent a été introduite par l article 14 de la

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI, DE LA FORMATION PROFESSIONNELLE ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3246 Convention collective nationale IDCC : 1518. ANIMATION AVENANT N 150 DU

Plus en détail

AVENANT N 9 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU 21 MAI 2002

AVENANT N 9 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU 21 MAI 2002 AVENANT N 9 A LA CONVENTION COLLECTIVE NATIONALE DE L ASSAINISSEMENT ET DE LA MAINTENANCE INDUSTRIELLE DU 21 MAI 2002 AVENANT RELATIF A L ORGANISATION DU TEMPS DE TRAVAIL DANS L ENTREPRISE PREAMBULE Le

Plus en détail

Aux termes de l article L.3141-1 du Code du travail, «tout salarié a droit chaque année à un congé payé à la charge de l employeur».

Aux termes de l article L.3141-1 du Code du travail, «tout salarié a droit chaque année à un congé payé à la charge de l employeur». CONGES PAYES 16/06/2015 Aux termes de l article L.3141-1 du Code du travail, «tout salarié a droit chaque année à un congé payé à la charge de l employeur». Sauf disposition plus favorable, la durée du

Plus en détail

L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL (ATSEM, Adjoint d animation, etc )

L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL (ATSEM, Adjoint d animation, etc ) Page 1 sur 5 Centre De Gestion FONCTION PUBLIQUE TERRITORIALE DE LA NIEVRE NOTE INFORMATION N 12/2014 Service Documentation : F. MORVAN L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL (ATSEM, Adjoint d animation,

Plus en détail

DECLARATION SOCIALE NOMINATIVE

DECLARATION SOCIALE NOMINATIVE DECLARATION SOCIALE NOMINATIVE Mesures d activités et d absences dans la DSN phase 1 Mesures d activités et d absences dans la DSN Phase 1 27 octobre 2014 Page 1 Sommaire Préambule... 3 Ce document est

Plus en détail

Le contingent d heures supplémentaires et les contreparties

Le contingent d heures supplémentaires et les contreparties Le contingent d heures supplémentaires et les contreparties La loi n 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail rénove les règles en matière de

Plus en détail

La nouvelle convention relative au contrat de sécurisation professionnelle

La nouvelle convention relative au contrat de sécurisation professionnelle les infos DAS - n 035 12 février 2015 La nouvelle convention relative au contrat de sécurisation professionnelle Le 26 janvier 2015, les partenaires sociaux ont conclu une nouvelle convention relative

Plus en détail

Les salaires minima. La revalorisation des salaires minima

Les salaires minima. La revalorisation des salaires minima La progression des salaires des emplois autres qu artistiques prévue par la Convention collective nationale des entreprises artistiques et culturelles - CCNEAC - La progression des salaires, dans la convention

Plus en détail

Fédération Nationale de l Habillement Mise à jour novembre 2015

Fédération Nationale de l Habillement Mise à jour novembre 2015 Les salaires minima applicables à compter du 1 er novembre 2015 CCN n 3241 En résumé : L avenant n 22 sur les salaires minima signé le 16 avril 2015 est applicable à partir du 1 er novembre 2015, pour

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3110 Convention collective nationale IDCC : 2247. ENTREPRISES DE COURTAGE

Plus en détail

CELLULE JURIDIQUE COMMISSION DE DEVELOPPEMENT. Le contrat de travail de droit commun : contrat à durée déterminée et contrat à durée indéterminée

CELLULE JURIDIQUE COMMISSION DE DEVELOPPEMENT. Le contrat de travail de droit commun : contrat à durée déterminée et contrat à durée indéterminée COMMISSION DE DEVELOPPEMENT ACCOMPAGNEMENT DES CLUBS CELLULE JURIDIQUE Le contrat de travail de droit commun : contrat à durée déterminée et contrat à durée indéterminée Le contrat de travail à durée déterminée

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2511.

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale IDCC : 2511. MINISTÈRE DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU DIALOGUE SOCIAL CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n 3328 Convention collective nationale IDCC : 2511. SPORT AVENANT N 87 DU 15 MAI 2014 RELATIF AU CONTRAT DE TRAVAIL

Plus en détail

Consignes déclaratives DSN

Consignes déclaratives DSN Consignes déclaratives DSN Pôle emploi 1/8 Contenu PREAMBULE... 3 1. GERER UNE FIN DE CDD / GERER UNE PROLONGATION DE CDD... 4 2. GERER UNE ABSENCE NON REMUNEREE OU PARTIELLEMENT REMUNEREE... 5 3. GERER

Plus en détail

Gérer le temps de travail, les congés et les absences

Gérer le temps de travail, les congés et les absences Gérer le temps de travail, les congés et les absences I. L ORGANISATION DES CONGES Le Code du travail prévoit deux catégories de congés : les congés annuels, dits congés payés, qui représentent 2,5 jours

Plus en détail

Contrat de travail à durée indéterminée Assistant(e) maternel(le) Date de délivrance de l agrément (ou date du dernier renouvellement) :

Contrat de travail à durée indéterminée Assistant(e) maternel(le) Date de délivrance de l agrément (ou date du dernier renouvellement) : Contrat de travail à durée indéterminée Assistant(e) maternel(le) Entre les parents employeurs : (père) et (mère) (adresse) N PAJEMPLOI : Code NAF : 88.91 A Numéro de téléphone en cas d urgence : - Père

Plus en détail

LA COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE. Précisions sur le régime CCNS applicable au 1 er janvier 2016

LA COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE. Précisions sur le régime CCNS applicable au 1 er janvier 2016 LA COMPLEMENTAIRE SANTE OBLIGATOIRE Précisions sur le régime CCNS applicable au 1 er janvier 2016 LECONTEXTELEGAL Article 1 er de la loi du 14 juin 2013 relative à la sécurisation de l emploi (LOI n 2013-504)

Plus en détail

FICHE 1 LES CONGES PAYES

FICHE 1 LES CONGES PAYES LES CONGES PAYES Préambule : la présente note expose les principales dispositions applicables aux congés payés en vigueur à la Fondation telles qu issues : - de la CCN51, - de la recommandation patronale

Plus en détail

ETT : le contrat à durée indéterminée intérimaire

ETT : le contrat à durée indéterminée intérimaire Fiche pratique ETT : le contrat à durée indéterminée intérimaire Boite à outils - Juridique Cette note a pour objet de présenter le contrat à durée indéterminée intérimaire. Pour rappel, l article 4 de

Plus en détail

V1-15/11/2012. Aperçu des nouvelles mesures relatives aux pensions des mandataires locaux REFORME

V1-15/11/2012. Aperçu des nouvelles mesures relatives aux pensions des mandataires locaux REFORME V1-15/11/2012 Aperçu des nouvelles mesures relatives aux pensions des mandataires locaux REFORME Relèvement de l âge minimal et de la durée minimale de carrière pour la pension anticipée En tant que mandataire

Plus en détail

LE CONTRAT DE TRAVAIL

LE CONTRAT DE TRAVAIL LE CONTRAT DE TRAVAIL I. Introduction Le contrat de travail définit les conditions de travail et de rémunération du salarié. Il ne peut être contraire à la loi, aux conventions collectives ou aux usages

Plus en détail

L impact du projet de loi relatif à la sécurisation de l emploi dans les SIAE

L impact du projet de loi relatif à la sécurisation de l emploi dans les SIAE L impact du projet de loi relatif à la sécurisation de l emploi dans les SIAE Le projet de loi sur la sécurisation de l emploi, transposant l accord national interprofessionnel du 11 janvier 2013 1, comporte

Plus en détail

Le SMIC au 1 er janvier 2016

Le SMIC au 1 er janvier 2016 Affaires sociales et formation professionnelle Circulaire AS N 26.15 du 24/12/15 Le SMIC au 1 er janvier 2016 Publication du décret portant relèvement du SMIC et du minimum garanti I Le relèvement du SMIC

Plus en détail

Le contrat de travail a pour but de satisfaire la loi en matière d activités, de rémunération

Le contrat de travail a pour but de satisfaire la loi en matière d activités, de rémunération Fiche 1 Le contrat de travail et sa rémunération I. Les contraintes juridiques II. La fixation du salaire Définition Le contrat de travail est une «convention par laquelle une personne s engage à exécuter,

Plus en détail

Congés payés. Date de création du document : 10/08/2011

Congés payés. Date de création du document : 10/08/2011 Congés payés Date de création du document : Direction du Travail et de l Emploi de Nouvelle-Calédonie Immeuble Gallieni - 12 Rue de Verdun BP - 141-98 845 Nouméa CEDEX Tél. Nouméa : 27.55.72 Tél. Koné

Plus en détail

La convention collective des entreprises: outil de structuration et de développement des services à la personne. Xavier DULIN 9 novembre 2011

La convention collective des entreprises: outil de structuration et de développement des services à la personne. Xavier DULIN 9 novembre 2011 La convention collective des entreprises: outil de structuration et de développement des services à la personne Xavier DULIN 9 novembre 2011 Objectifs de la CCN-SAP Deux objectifs majeurs : La reconnaissance

Plus en détail

F.T. N 07 (bis) - 2014 Les Congés Payés

F.T. N 07 (bis) - 2014 Les Congés Payés F.T. N 07 (bis) - 2014 Les Congés Payés 1 - Quelques notions de base Les congés payés s acquièrent par année de référence qui part du 1er juin de l année précédente au 31 mai de l année en cours. La prise

Plus en détail

Le Congé individuel de formation CIF CNAM PARIS

Le Congé individuel de formation CIF CNAM PARIS Le Congé individuel de formation CIF CNAM PARIS «Le CIF permet de suivre une formation d un an à temps plein ou de 1200 heures à temps partiel.» Le CIF : étape par étape Qu est-ce que le CIF? Attention

Plus en détail

Réduction FILLON à compter du 01/01/2011

Réduction FILLON à compter du 01/01/2011 Réduction FILLON à compter du 01/01/2011 La loi de financement de la sécurité sociale pour 2011 modifie le calcul de la réduction Fillon : - celle-ci est désormais annualiser. - les montants permettant

Plus en détail

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015

DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ. Edition 2015 COMPRENDRE LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ 1. vous informe sur DÉCODEZ LA JOURNÉE DE SOLIDARITÉ Edition 015 Votre salarié a l obligation de réaliser une journée de travail non rémunérée, dites «journée de solidarité».

Plus en détail

MISE A DISPOSITION TEMPORAIRE DE PERSONNEL A BUT NON LUCRATIF

MISE A DISPOSITION TEMPORAIRE DE PERSONNEL A BUT NON LUCRATIF MISE A DISPOSITION TEMPORAIRE DE PERSONNEL A BUT NON LUCRATIF La mise à disposition constitue un prêt de main d œuvre, lequel est strictement encadré par les articles L. 8231-1 et L. 8241-1 du Code du

Plus en détail

1 Acquisition des congés payés

1 Acquisition des congés payés 1 Acquisition des congés payés Ouverture du droit à congés QUESTION N 1 Une période minimale de travail est-elle exigée pour disposer d un droit à congés payés? Le Code du travail exige du salarié qu il

Plus en détail

>> Incidence de la CSG et CRDS sur le calcul du complément employeur en cas d arrêt de travail : régularisation de la situation

>> Incidence de la CSG et CRDS sur le calcul du complément employeur en cas d arrêt de travail : régularisation de la situation Info n 1331 03 Informations ASJ 07 03 Pôle Relations Sociales et Juridiques >> Incidence de la CSG et CRDS sur le calcul du complément employeur en cas d arrêt de travail : régularisation de la situation

Plus en détail

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir Définition Champ d application Conclusion du contrat Formalités Durée du contrat et conditions d emploi Rémunération Aides et avantages sociaux particuliers Contrat de professionnalisation Contrat de formation

Plus en détail

Les conséquences du franchissement de seuil d effectifs de personnel

Les conséquences du franchissement de seuil d effectifs de personnel Mois AAAA Mois AAAA Mise à jour décembre 2008 de seuil d effectifs de personnel En bref Une opération de restructuration s accompagne en général d une modification des effectifs des entités concernées

Plus en détail

GESTION DU PERSONNEL et ressources humaines

GESTION DU PERSONNEL et ressources humaines www.cterrier.com 1/8 27/09/2009 GESTION DU PERSONNEL et ressources humaines Auteur : C. Terrier ; mailto:webmaster@cterrier.com ; http://www.cterrier.com Utilisation : Reproduction libre pour des formateurs

Plus en détail

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL. Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011

DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL. Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011 DURÉE LÉGALE DU TRAVAIL Document REFLEXE RH - Mis à jour Août 2011 DUREE LEGALE DU TRAVAIL Depuis le 1 er janvier 2002, la durée légale du travail est de 35 heures par semaine dans toutes les entreprises.

Plus en détail

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF A L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS L INFOGERANCE

ACCORD D ENTREPRISE RELATIF A L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS L INFOGERANCE ACCORD D ENTREPRISE RELATIF A L ORGANISATION DU TRAVAIL DANS L INFOGERANCE Entre les soussignés : - T-SYSTEMS SOLERI, représentée par Monsieur Marc GROSSER, Directeur des Ressources Humaines d une part,

Plus en détail

-la durée de la période d essai, -le nombre de jours et d heures d accueil par mois,

-la durée de la période d essai, -le nombre de jours et d heures d accueil par mois, 1. Généralités. Parents employeurs d une assistante maternelle Vos obligations: Employer une assistante maternelle agréée par le Conseil Général, bénéficiant d un suivi par le service de PMI et recevant

Plus en détail

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale

MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES. Convention collective nationale MINISTÈRE DU TRAVAIL, DES RELATIONS SOCIALES, DE LA FAMILLE, DE LA SOLIDARITÉ ET DE LA VILLE CONVENTIONS COLLECTIVES Brochure n o 3115 Convention collective nationale IDCC : 2335. PERSONNELS DES AGENCES

Plus en détail

FEDERATION SYNTEC 3, rue Léon Bonnat - 75016 PARIS Tél : 01 44 30 49 00 - Fax : 01 42 88 26 84. Fiche de synthèse

FEDERATION SYNTEC 3, rue Léon Bonnat - 75016 PARIS Tél : 01 44 30 49 00 - Fax : 01 42 88 26 84. Fiche de synthèse Fiche de synthèse Accord national du 27 décembre 2004 sur la formation professionnelle. Le contrat de professionnalisation Titre 3, article 3-1 A quoi sert la professionnalisation? Destinée à remplacer

Plus en détail

Fiche pratique. Document rédigé par l Institut Fédéral de l Emploi et de la Formation. Fédération Française de Tennis de Table

Fiche pratique. Document rédigé par l Institut Fédéral de l Emploi et de la Formation. Fédération Française de Tennis de Table Fiche pratique Les avantages acquis (Article 1.3 de la CCNS) Document rédigé par l Institut Fédéral de l Emploi et de la Formation Fédération Française de Tennis de Table Fiche pratique Les avantages acquis

Plus en détail

Nouvel élu? Solidaris vous informe

Nouvel élu? Solidaris vous informe Nouvel élu? Solidaris vous informe Mandataires politiques locaux et ASSURANCE MALADIE INVALIDITÉ Outre leur mandat politique, bon nombre de mandataires locaux exercent une autre activité comme travailleur

Plus en détail

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié.

Régime de garanties collectives obligatoires. Remboursement des frais de santé au personnel salarié. Direction des Ressources Humaines Direction de l'economie RH et des Ressources Destinataires Tous services Contact GASPAR Emilia Tél : Fax : E-mail : Date de validité A partir du 1 er ' janvier 2009 Régime

Plus en détail

Le Droit Individuel à la Formation - DIF

Le Droit Individuel à la Formation - DIF DADS 2008 Page 1 Le Droit Individuel à la Formation - DIF A Le principe L accord de branche du 26 mai 2005 permet de faciliter les parcours personnalisés de formation des salariés tout au long de leur

Plus en détail

MEMENTO DES DROITS DES SALARIES DE STMICROELECTRONICS

MEMENTO DES DROITS DES SALARIES DE STMICROELECTRONICS MEMENTO DES DROITS DES SALARIES DE STMICROELECTRONICS 1. INTRODUCTION...2 2. CONGES PAYES...2 1. Période de Référence :...2 2. Disponibilité et prise des jours de congés :...2 3. Acquisition des droits

Plus en détail

Que sont les conventions de forfait? Une convention de forfait peut-elle être imposée au salarié?

Que sont les conventions de forfait? Une convention de forfait peut-elle être imposée au salarié? Que sont les conventions de forfait? Il existe plusieurs types de conventions de forfait : le forfait hebdomadaire ou mensuel en heures de travail ; le forfait annuel en heures de travail ; le forfait

Plus en détail

Décision unilatérale de l employeur instituant des garanties complémentaires "incapacité, invalidité et décès"

Décision unilatérale de l employeur instituant des garanties complémentaires incapacité, invalidité et décès Décision unilatérale de l employeur instituant des garanties complémentaires "incapacité, invalidité et décès" Sur papier à en-tête de l entreprise M A., le Objet : Mise en place de garanties collectives

Plus en détail

LE COMPTE EPARGNE TEMPS

LE COMPTE EPARGNE TEMPS LE COMPTE EPARGNE TEMPS SOMMAIRE : Article 1 : objet... Page 2 Article 2 : bénéficiaires et modalités d ouverture Article 3 : alimentation du compte épargne temps Article 4 : utilisation... Page 3 Article

Plus en détail

Agences de placement temporaire

Agences de placement temporaire Agences de placement temporaire Heures de travail et heures supplémentaires Remarque : Le présent document ne vous est fourni qu à titre indicatif. Il ne constitue pas un avis juridique. Pour obtenir des

Plus en détail

Note d INFORMATIONS du 19 novembre 2009 Mise à jour du 12 septembre 2011 L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL

Note d INFORMATIONS du 19 novembre 2009 Mise à jour du 12 septembre 2011 L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL Note d INFORMATIONS du 19 novembre 2009 Mise à jour du 12 septembre 2011 L ANNUALISATION DU TEMPS DE TRAVAIL Références : - Décret n 2001-623 du 12 juillet 2001 pris pour l application de l article 7-1

Plus en détail

CET COMPTE ÉPARGNE TEMPS. Nouvelle réglementation applicable au 31 décembre 2009. Qui est concerné? Pourquoi une réforme du CET? CET. congés.

CET COMPTE ÉPARGNE TEMPS. Nouvelle réglementation applicable au 31 décembre 2009. Qui est concerné? Pourquoi une réforme du CET? CET. congés. COMPTE ÉPARGNE TEMPS Nouvelle réglementation applicable au 31 décembre 2009 CONGÉS INDEMNISATION ÉPARGNE RETRAITE Pourquoi une réforme du? Les relevés de conclusions du 21 février 2008 comportent un volet,

Plus en détail

Des motifs de recours presque identiques

Des motifs de recours presque identiques pratiques [travail temporaire] Qu est-ce qui distingue le contrat d intérim du CDD? La réglementation du contrat de travail temporaire est, pour une large part, le décalque de celle du contrat à durée

Plus en détail

Fédération Nationale de l Habillement MAJ : juin 2015 Service social

Fédération Nationale de l Habillement MAJ : juin 2015 Service social La portabilité de la couverture prévoyance Evolution au 1 er juin 2015 1. Qui sont les bénéficiaires de la portabilité?... 3 2. Quelle est la durée du maintien des garanties?... 3 3. A quel moment cesse

Plus en détail

Les congés payés. Loi n 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail (JO du 21)

Les congés payés. Loi n 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du temps de travail (JO du 21) Les congés payés TEXTES DE RÉFÉRENCE Articles L. 3141-1 à L. 3141-31, D. 3141-1 à D. 3141-37 du Code du travail Loi n 2008-789 du 20 août 2008 portant rénovation de la démocratie sociale et réforme du

Plus en détail

POSITIONS ADMINISTRATIVES ET RECRUTEMENT DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX

POSITIONS ADMINISTRATIVES ET RECRUTEMENT DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX Seynod, le 27 juin 2011 Références juridiques : NOTE d INFO n 2011-05 POSITIONS ADMINISTRATIVES ET RECRUTEMENT DES FONCTIONNAIRES TERRITORIAUX Loi n 2009-972 du 3 août 2009 relative à la mobilité et aux

Plus en détail

LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION

LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION LE VERSEMENT DE LA REMUNERATION 1. Quels sont les modes de paiement du salaire? 2. Quelle est la méthode de calcul du salaire en cas d absence non rémunérée? 3. Comment est déterminé le salaire des salariés

Plus en détail