LES CHARGES INCORPORÉES AU CALCUL DES COÛTS

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LES CHARGES INCORPORÉES AU CALCUL DES COÛTS"

Transcription

1 COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS SEMESTRE 2 DUT GEA CHAPITRE 2 LES CHARGES INCORPORÉES AU CALCUL DES COÛTS CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS IUT GEA VILLETANEUSE 1

2 INTRODUCTION COÛT = Somme de charges Base de données = Charges déterminées par la comptabilité financière Charges prises en compte pour le calcul des coûts Elles ne traduisent pas toujours la réalité économique de l entreprise RETRAITEMENTS NÉCESAIRES afin de se dégager des règles comptables et fiscales CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS IUT GEA VILLETANEUSE 2

3 COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS SEMESTRE 2 DUT GEA PLAN DU CHAPITRE I. LES CHARGES NON INCORPORABLES II. LES ÉLÉMENTS SUPPLÉTIFS A. La rémunération de l exploitant B. La rémunération des capitaux propres III. LES CHARGES DE SUBSTITUTION A. Charges d usage B. L abonnement des charges C. Charges étalées D. Valeur de remplacement IV. SCHÉMA DE SYNTHÈSE CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS IUT GEA VILLETANEUSE 3

4 I. LES CHARGES NON INCORPORABLES Charges enregistrées en comptabilité financière mais qui ne correspondent pas à l exploitation courante de l entreprise. On ne les prend pas en compte dans le calcul des coûts : - Les charges exceptionnelles - L impôt sur le bénéfice - La participation des salariés - Les dotations aux amortissements de frais d établissement (s ils ont été activés), CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS IUT GEA VILLETANEUSE 4

5 COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS SEMESTRE 2 DUT GEA PLAN DU CHAPITRE I. LES CHARGES NON INCORPORABLES II. LES ÉLÉMENTS SUPPLÉTIFS A. La rémunération de l exploitant B. La rémunération des capitaux propres III. LES CHARGES DE SUBSTITUTION A. Charges d usage B. L abonnement des charges C. Charges étalées D. Valeur de remplacement IV. SCHÉMA DE SYNTHÈSE CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS IUT GEA VILLETANEUSE 5

6 II. LES ÉLÉMENTS SUPPLÉTIFS Ils ne sont pas enregistrés dans les charges de la comptabilité financière pour des raisons de réglementation comptable ou fiscale. Pourtant, ils traduisent la réalité économique de l entreprise Ils sont incorporés dans le calcul des coûts Rémunération fictive de l exploitant CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS IUT GEA VILLETANEUSE 6

7 II. LES ÉLÉMENTS SUPPLÉTIFS SARL Gérant minoritaire Salaire enregistré en charge Coûts Entreprise individuelle Exploitant Pas de salaire Prélèvement de l exploitant (108) On doit rajouter aux charges la rémunération fictive de l exploitant Valeur correspondant au travail de l exploitant CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS IUT GEA VILLETANEUSE 7

8 II. LES ÉLÉMENTS SUPPLÉTIFS Ils ne sont pas enregistrés dans les charges de la comptabilité financière pour des raisons de réglementation comptable ou fiscale. Pourtant, ils traduisent la réalité économique de l entreprise Ils sont incorporés dans le calcul des coûts Rémunération fictive de l exploitant Rémunération des capitaux propres CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS IUT GEA VILLETANEUSE 8

9 II. LES ÉLÉMENTS SUPPLÉTIFS ACTIF IMMOBILISÉ CAPITAUX PROPRES ACTIF CIRCULANT DETTES Les capitaux propres sont des ressources que l on a choisi d affecter au financement de l entreprise (achat d immobilisations, financement des stocks ) Et si on avait placé ces ressources au lieu de les utiliser dans l entreprise??? CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS IUT GEA VILLETANEUSE 9

10 II. LES ÉLÉMENTS SUPPLÉTIFS Les capitaux propres représentent un coût d opportunité dans la mesure où s ils avaient été investis ailleurs, ils auraient été rémunérés. Exemple : soit une entreprise dont le montant des capitaux propres s élève à Le taux annuel de rémunération sur le marché obligataire est de 3 %. Si ces fonds avaient été placés sur le marché obligataire pendant 1 mois, ils auraient rapporté : Rémunération des capitaux propres = x 3 % x 1/12 = 250 CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS IUT GEA VILLETANEUSE 10

11 II. LES ÉLÉMENTS SUPPLÉTIFS Les capitaux propres représentent un coût d opportunité dans la mesure où s ils avaient été investis ailleurs, ils auraient été rémunérés. Exemple : soit une entreprise dont le montant des capitaux propres s élève à Le taux annuel de rémunération sur le marché obligataire est de 3 %. Si ces fonds avaient été placés sur le marché obligataire pendant 1 mois, ils auraient rapporté : Rémunération des capitaux propres = x 3 % x 1/12 = 250 CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS IUT GEA VILLETANEUSE 11

12 COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS SEMESTRE 2 DUT GEA PLAN DU CHAPITRE I. LES CHARGES NON INCORPORABLES II. LES ÉLÉMENTS SUPPLÉTIFS A. La rémunération de l exploitant B. La rémunération des capitaux propres III. LES CHARGES DE SUBSTITUTION A. Charges d usage B. L abonnement des charges C. Charges étalées D. Valeur de remplacement IV. SCHÉMA DE SYNTHÈSE CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS IUT GEA VILLETANEUSE 12

13 III. LES CHARGES DE SUBSTITUTION A. Charges d usage Comptabilité financière Coût d acquisition Durée d utilisation prévue Comptabilité de gestion Valeur (réelle) d usage de l immobilisation Durée (réelle) d usage CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS IUT GEA VILLETANEUSE 13

14 III. LES CHARGES DE SUBSTITUTION A. Charges d usage Exemple : Un matériel industriel a été acquis pour et est amorti en comptabilité générale selon le mode linéaire sur 5 ans. Après 2 ans d utilisation, le matériel a une valeur résiduelle de Évaluer le montant des amortissements relatifs au matériel industriel à incorporer aux coûts mensuels d une entreprise Amortissement économique = = soit une charge mensuelle de /12 = Charge d usage = = soit une charge d usage de / 12 = 750 CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS IUT GEA VILLETANEUSE 14

15 III. LES CHARGES DE SUBSTITUTION B. L abonnement des charges Périodicité des charges en comptabilité générale Périodicité de calcul des coûts Les charges sont incorporées aux coûts prorata temporis Exemple : facture de prime d assurance annuelle de HT incorporées dans les coûts mensuels pour 1/12 ème soit 100 CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS IUT GEA VILLETANEUSE 15

16 III. LES CHARGES DE SUBSTITUTION C. Charges étalées L inscription des dotations aux dépréciations et provisions en comptabilité financière répond également à des exigences juridiques et fiscales, elles peuvent varier de façon très importante d un exercice à l autre. Il est possible de leur substituer des charges étalées calculées selon des critères purement économiques. Par exemple les dotations aux dépréciations des créances peuvent être prises en compte sur la base de critères statistiques. D. Valeur de remplacement Concernant les matières premières, la valeur de remplacement se substitue à la valeur normale. C est le cas au cours d une période de calcul où l entreprise bénéficie d une remise exceptionnelle importante sur une matière première, la valeur retenue pour le calcul sera la valeur habituelle permettant ainsi d apprécier la performance de l activité. CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS IUT GEA VILLETANEUSE 16

17 COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS SEMESTRE 2 DUT GEA PLAN DU CHAPITRE I. LES CHARGES NON INCORPORABLES II. LES ÉLÉMENTS SUPPLÉTIFS A. La rémunération de l exploitant B. La rémunération des capitaux propres III. LES CHARGES DE SUBSTITUTION A. Charges d usage B. L abonnement des charges C. Charges étalées D. Valeur de remplacement IV. SCHÉMA DE SYNTHÈSE CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS IUT GEA VILLETANEUSE 17

18 III. LES CHARGES DE SUBSTITUTION CHARGES NON INCORPORABLES CHARGES DE LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE (Comptes de la classe 6) CHARGES DE LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE INCORPORABLES EN INTÉGRALITÉ CHARGES DE LA COMPTABILITÉ GÉNÉRALE REMPLACÉES PAR DES CHARGES DE SUBSTITUTION ÉLÉMENTS SUPPLÉTIFS CHARGES INCORPORÉES AUX COÛTS DE LA COMPTABILITÉ DE GESTION CORINNE ZAMBOTTO - COURS DE CALCUL ET ANALYSE DES COÛTS IUT GEA VILLETANEUSE 18

Chapitre 2 :les charges incorporées aux coûts. Objectif: déterminer les charges de la comptabilité de gestion retenues pour le calcul des coûts

Chapitre 2 :les charges incorporées aux coûts. Objectif: déterminer les charges de la comptabilité de gestion retenues pour le calcul des coûts Chapitre 2 :les charges incorporées aux coûts Objectif: déterminer les charges de la comptabilité de gestion retenues pour le calcul des coûts 1 Prise en compte des charges de la comptabilité financière

Plus en détail

Module 841 TD - Contrôle de Gestion et Gestion Prévisionnelle. Série 1 Les budgets SARL FRAISE

Module 841 TD - Contrôle de Gestion et Gestion Prévisionnelle. Série 1 Les budgets SARL FRAISE Module 841 TD - Contrôle de Gestion et Gestion Prévisionnelle Série 1 Les budgets SARL FRAISE Ce cas fait partie d une ressource qui comprend plusieurs situations simples et variées destinées à la formation

Plus en détail

Module 841 TD - Contrôle de Gestion et Gestion Prévisionnelle. Série 2 les documents de synthèse prévisionnels. Société MURE

Module 841 TD - Contrôle de Gestion et Gestion Prévisionnelle. Série 2 les documents de synthèse prévisionnels. Société MURE Module 841 TD - Contrôle de Gestion et Gestion Prévisionnelle Série 2 les documents de synthèse prévisionnels Société MURE Ce cas fait partie d une ressource qui comprend plusieurs situations simples et

Plus en détail

Entreprise M... Entreprise M. Les travaux d inventaire de. l exercice A. Aide-en-compta

Entreprise M... Entreprise M. Les travaux d inventaire de. l exercice A. Aide-en-compta Entreprise M Les travaux d inventaire de l exercice A Entreprise M... La comptabilité se termine par les travaux d inventaire qui consistent à : Calculer la la valeur des stocks de de marchandises, de

Plus en détail

Comptabilité: Analyse financière 17/02/11 16:55

Comptabilité: Analyse financière 17/02/11 16:55 Comptabilité: Analyse financière 17/02/11 16:55 1 ) Le chiffre d affaires hors taxes Il représente l ensemble des affaires réalisées par l entreprise avec les tiers au cours de la période considérée, dans

Plus en détail

Détermination de l excédent brut d exploitation (exploitant ou entrepreneur à titre individuel)

Détermination de l excédent brut d exploitation (exploitant ou entrepreneur à titre individuel) par les exploitants individuels Nom, prénom :... Matricule :... Détermination de l excédent brut d exploitation (exploitant ou entrepreneur à titre individuel) Dernier exercice comptable : du... au...

Plus en détail

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4

ANNEXE N 13 : Bilan et compte de résultat M4 ANNEXE N 3 : Bilan et compte de résultat M4 43 Les tableaux suivants présentent les éléments nécessaires à la confection des documents de synthèse figurant au compte de gestion. Ils permettent d associer

Plus en détail

Présentation 5. Partie 1. Les principes généraux de la comptabilité

Présentation 5. Partie 1. Les principes généraux de la comptabilité S ommaire Présentation 5 Partie 1 Les principes généraux de la comptabilité Thème 1 Le bilan et le compte de résultat simplifiés 15 Thème 2 Exercice 1 Établissement d un bilan 15 Exercice 2 Variation du

Plus en détail

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 25 : LES DOCUMENTS DE SYNTHESE

COMPTABILITE GENERALE ETAPE 25 : LES DOCUMENTS DE SYNTHESE COMPTABILITE GENERALE ETAPE 25 : LES DOCUMENTS DE SYNTHESE Après avoir effectué l inventaire comptable (variation de stocks, dotations et reprises concernant les amortissements et les provisions, régularisations

Plus en détail

vous permettre de vous entraîner et de pratiquer les techniques de la Comptabilité générale (également appelée Comptabilité financière).

vous permettre de vous entraîner et de pratiquer les techniques de la Comptabilité générale (également appelée Comptabilité financière). P résentation Ces 84 exercices de Comptabilité générale avec leurs corrigés détaillés vont vous permettre de vous entraîner et de pratiquer les techniques de la Comptabilité générale (également appelée

Plus en détail

COMPTES DE REGULARISATION TOTAL DE L'ACTIF

COMPTES DE REGULARISATION TOTAL DE L'ACTIF Bilan actif CRECHE ADAGE Etats de synthèse au 31/12/2011 Brut Amortissements Dépréciations Net au 31/12/11 Net au 31/12/10 ACTIF Immobilisations incorporelles Frais d'établissement Frais de recherche et

Plus en détail

Les investissements : immobilisations et amortissements. Objectifs. Au terme de ce chapitre, vous saurez :

Les investissements : immobilisations et amortissements. Objectifs. Au terme de ce chapitre, vous saurez : Les investissements : immobilisations et amortissements 1 Objectifs Au terme de ce chapitre, vous saurez : 1. définir une immobilisation ; 2. comptabiliser une immobilisation ; 3. définir un amortissement

Plus en détail

Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le 31/12/2006

Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le 31/12/2006 Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le 31/12/2006 Ce rapport contient 9 pages Annexe des comptes annuels. 1 Table des matières I FAITS CARACTERISTIQUES DE L EXERCICE Principes comptables et méthodes

Plus en détail

Ces deux produits sont fabriqués à partir de trois plantes P1, P2 et P3, achetées au sud du pays.

Ces deux produits sont fabriqués à partir de trois plantes P1, P2 et P3, achetées au sud du pays. Concours d accès en 3 ème année Programme Grande Ecole Session de Juillet 2014 Epreuve de Comptabilité Générale & Analytique Durée : 3 heures -----------------------------------------------------------------------------------------------------------------

Plus en détail

Analyse de l activité

Analyse de l activité Analyse de l activité Thème 1 1 Le plan du chapitre Trois parties : Le compte de résultat Les soldes intermédiaires de gestion (SIG) La capacité d autofinancement (CAF) 2 I) Le compte de résultat A) Définitions

Plus en détail

843 FC Gestion de trésorerie et Diagnostic Financier Approfondi - Travaux Dirigés Série 5 - Variation de Trésorerie : Tableau des Flux de Trésorerie

843 FC Gestion de trésorerie et Diagnostic Financier Approfondi - Travaux Dirigés Série 5 - Variation de Trésorerie : Tableau des Flux de Trésorerie 843 FC Gestion de trésorerie et Diagnostic Financier Approfondi - Travaux Dirigés Série 5 - Variation de Trésorerie : Tableau des Flux de Trésorerie TD 5.02 : Cas GOUJON Ce TD fait partie d un ensemble

Plus en détail

Leçon 10 L enrichissement de l année : le compte de résultat 2/3

Leçon 10 L enrichissement de l année : le compte de résultat 2/3 1. Le compte de résultat (rappel) Chiffre d affaires (+) Produits d exploitation (A) Achats de marchandises Variation Stock mses Autres achats & charges ext. (AACE) Impôts & Taxes Charges de personnel

Plus en détail

BILAN APRES REPARTITION

BILAN APRES REPARTITION N C 2.1 BILAN APRES REPARTITION ACTIF ACTIFS IMMOBILISES... 20/28...... Frais d'établissement... 5.1 20...... Immobilisations incorporelles... 5.2 21...... Immobilisations corporelles... 5.3 22/27......

Plus en détail

ENERGIE PARTAGEE INVESTISSEMENT

ENERGIE PARTAGEE INVESTISSEMENT ENERGIE PARTAGEE INVESTISSEMENT 10 AVENUE DES CANUTS 69120 VAULX EN VELIN Etats Financiers Exercice du 01/01/2016 au 31/12/2016 BDO Lyon ENERGIE PARTAGEE INVESTISSEMENT Page : 2 Compte de Résultat 1/2

Plus en détail

SAS DIGITAL GRENOBLE. Plaquette

SAS DIGITAL GRENOBLE. Plaquette Plaquette 31/12/2015 Bilan actif SAS DIGITAL GRENOBLE N SIRET : Au : Actif immobilisé Actif circulant incorporelles corporelles financières (2) Stocks Actif Capital souscrit non appelé Frais d établissement

Plus en détail

Le compte de résultat

Le compte de résultat Le compte de résultat Le compte de résultat décrit l activité de l entreprise au cours d un exercice. Il est à la fois : un document comptable obligatoire ; un outil d analyse de l activité, de la performance

Plus en détail

COMITE NATIONAL DE TOURISME EQUESTRE

COMITE NATIONAL DE TOURISME EQUESTRE RAPPORT FINANCIER En Euros EXERCICE 2013/2014 CLOS LE 31 AOUT 2014 COMITE NATIONAL DE TOURISME EQUESTRE Parc Equestre 41600 Lamotte Beuvron Assemblée générale ordinaire du CNTE 2014 Rapport financier de

Plus en détail

2.3 Coût de revient (le final) c est la somme des charges qui pour un produit correspond au stade final d élaboration (vente incluse)

2.3 Coût de revient (le final) c est la somme des charges qui pour un produit correspond au stade final d élaboration (vente incluse) Comptabilité de gestion Cours n 1 COURS N 1 : OBJECTIFS DE LA COMPTABILITÉ DE GESTION 1 Utilité de la comptabilité de gestion La comptabilité générale classe les opérations par nature. Elle fournit un

Plus en détail

CHAPITRE 09 LES OPERATIONS D INVENTAIRE : LES AMORTISSEMENTS

CHAPITRE 09 LES OPERATIONS D INVENTAIRE : LES AMORTISSEMENTS CHAPITRE 09 LES OPERATIONS D INVENTAIRE : LES AMORTISSEMENTS Rappel de l article L 123-14 du Code de commerce «La comptabilité est basée sur des principes qui permettent de produire des comptes réguliers

Plus en détail

UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDE

UNIVERSITE SIDI MOHAMMED BEN ABDE MATIERE : ANALYSE FINANCIERE Session de rattrapage Juillet 2011 Semestre 4/ Section C &D Durée : 1 heure Le directeur financier de la société La voix vous fournit les informations suivantes exprimées en

Plus en détail

PARTIE 1. Les comptes annuels

PARTIE 1. Les comptes annuels PARTIE 1 Les comptes annuels THÈME 1 Le compte de résultat EXERCICE 1 Variations des stocks relatives aux achats L extrait de la balance, par soldes, après inventaire de l entreprise Rêva, fabrique de

Plus en détail

ADASP rue de Vergennes VERSAILLES

ADASP rue de Vergennes VERSAILLES 12 rue de Vergennes 78000 VERSAILLES Comptes annuels au 31/12/2014 Sommaire Documents liminaires Attestation Documents de synthèse Bilan Compte de résultat Annexe DESIGNATION Principes, règles et méthodes

Plus en détail

MODULE > COMPTABILITE GÉNÉRALE THÈME 14 > LES ÉCRITURES DE FIN D EXERCICE 2/4 : LES PROVISIONS

MODULE > COMPTABILITE GÉNÉRALE THÈME 14 > LES ÉCRITURES DE FIN D EXERCICE 2/4 : LES PROVISIONS MODULE > COMPTABILITE GÉNÉRALE THÈME 14 > LES ÉCRITURES DE FIN D EXERCICE 2/4 : LES PROVISIONS SOMMAIRE 1. Qu est ce qu une provision? 2. Typologies de provisions 3. Classification comptable des comptes

Plus en détail

BILAN, COMPTE DE RESULTAT & ANNEXE. Exercice clos le 30 juin 2016

BILAN, COMPTE DE RESULTAT & ANNEXE. Exercice clos le 30 juin 2016 BILAN, COMPTE DE RESULTAT & ANNEXE Exercice clos le 30 juin 2016 Bilan - Actif Bilan - Passif Compte de résultat Exercice 2015 2016. Annexe au bilan et au compte de résultat au 30/06/2016. PREAMBULE

Plus en détail

BUDGET PRÉVISIONNEL DE LA CRÉATION

BUDGET PRÉVISIONNEL DE LA CRÉATION BUDGET PRÉVISIONNEL DE LA CRÉATION objet de la demande Fabrication Coproductions (détaillez): Frais de construction (décors/accessoires) Frais de confections de costumes/achat maquillage Frais d'achat

Plus en détail

cours-exercice.com Chapitre 1 : Les document de Synthèse : le CR, le Bilan et les annexes Introduction I. Composition du Compte de Résultat

cours-exercice.com Chapitre 1 : Les document de Synthèse : le CR, le Bilan et les annexes Introduction I. Composition du Compte de Résultat Chapitre 1 : Les document de Synthèse : le CR, le Bilan et les annexes Introduction Le bilan et le CR sont établies en fin d exercice et matérialise l ensemble des opérations réalisées au cour de l activité.

Plus en détail

A la fin de l examen votre travail devra être inséré dans la copie double correctement étiquetée.

A la fin de l examen votre travail devra être inséré dans la copie double correctement étiquetée. ANNEE UNIVERSITAIRE 2014 / 2015 SEMESTRE 1 SESSION 2 Etiquette 1ère ANNEE DE LICENCE AES 2015 Matière :Comptabilité Durée de l épreuve : 1h00 Responsable de la matière : M. Gasquet Aucun document n est

Plus en détail

TC2 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE ENREGISTREMENT DES ECRITURES DANS LE JOURNAL DE L ENTREPRISE

TC2 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE ENREGISTREMENT DES ECRITURES DANS LE JOURNAL DE L ENTREPRISE TC2 - REVISIONS DES PRE REQUIS L ORGANISATION COMPTABLE La comptabilité financière d une entreprise s organise de la façon suivante : PIECES JUSTIFICATIVES Factures, pièce de caisse, livre de paye, talons

Plus en détail

RAPPORT ANNUEL 2015 CHF-HER

RAPPORT ANNUEL 2015 CHF-HER LE RAPPORT DE GESTION RAPPORT ANNUEL 2015 CHF-HER Chemins de Fer de l Hérault 0 Le rapport annuel se présente comme suit : I. LE RAPPORT DE GESTION... 2 Il analyse l'activité du régime, les évolutions

Plus en détail

TABLE DES MATIÈRES. Rédaction 3. Avant-propos 5. Renvois à d autres volumes 7

TABLE DES MATIÈRES. Rédaction 3. Avant-propos 5. Renvois à d autres volumes 7 TABLE DES MATIÈRES Rédaction 3 Avant-propos 5 Renvois à d autres volumes 7 I Obligations légales 35 1. Introduction 35 2. Entreprises et critères 35 2.1. Critères 35 2.2. Comptabilité simplifiée 36 2.3.

Plus en détail

MANAGEMENT ET GESTION DE L UNITE COMMERCIALE DOSSIER G 2 LE BILAN

MANAGEMENT ET GESTION DE L UNITE COMMERCIALE DOSSIER G 2 LE BILAN BTS MUC MANAGEMENT ET GESTION DE L UNITE COMMERCIALE DOSSIER G 2 LE BILAN VERSION ANIMATEUR 1 Plan du chapitre 1. Les emplois et les ressources 2. La présentation du bilan comptable 2. 1. L'actif 2. 2.

Plus en détail

LE TABLEAU DE RESULTAT. Pré-requis : o connaissance du fonctionnement des comptes : débit, crédit, solde.

LE TABLEAU DE RESULTAT. Pré-requis : o connaissance du fonctionnement des comptes : débit, crédit, solde. LE TABLEAU DE RESULTAT Objectif(s) : être capable de : o classer les charges et les produits selon leur nature, o déterminer le résultat de l'exercice. Pré-requis : o connaissance du fonctionnement des

Plus en détail

SOMMAIRE. SLH AUDIT & CONSEIL 8 rue du Marais. -Bilan actif-passif. -Compte de résultat. -Détail des comptes bilan actif passif

SOMMAIRE. SLH AUDIT & CONSEIL 8 rue du Marais. -Bilan actif-passif. -Compte de résultat. -Détail des comptes bilan actif passif 9 RUE JEAN HOFF SOMMAIRE -Bilan actif-passif -Compte de résultat -Détail des comptes bilan actif passif -Détail Compte de résultat 8 rue du Marais 67300 SCHILTIGHEIM 03 88 81 00 75 BILAN ACTIF ACTIF Capital

Plus en détail

OG DONNEES GENERALES 2010

OG DONNEES GENERALES 2010 OG DONNEES GENERALES 2010 OG00 DONNEES D IDENTIFICATION Libellés Réponse IDENTIFICATION DU DOSSIER COMPTABLE Forme juridique (1) Nom de la personne à contacter sur ce dossier au sein du cabinet PERIODE

Plus en détail

Le compte et le principe de la partie double

Le compte et le principe de la partie double Le compte et le principe de la partie double Qu est-ce qu un compte? Le compte est un document comptable qui sert à enregistrer les opérations réalisées par une entreprise La partie gauche : DEBIT La partie

Plus en détail

Introduction à la gestion comptable Entreprise DORLIA

Introduction à la gestion comptable Entreprise DORLIA Introduction à la gestion comptable Entreprise DORLIA Objectifs : Réaliser un travail de synthèse à la fin du module 711-Introduction à la Gestion Comptable. Mettre en œuvre le principe de double détermination

Plus en détail

Chap. 2 : Analyse de la performance financière (Les SIG et la CAF)

Chap. 2 : Analyse de la performance financière (Les SIG et la CAF) 1 / 6 Chap. 2 : Analyse de la performance financière (Les SIG et la CAF) Les indicateurs calculés à partir du compte de résultat (les soldes intermédiaires de gestion SIG et la capacité d autofinancement

Plus en détail

Association de gestion Centre Médico Psycho Pédagogique Gaston Berger Association loi 1901 Siège social : 26 rue des Champs ASNIERES SUR SEINE

Association de gestion Centre Médico Psycho Pédagogique Gaston Berger Association loi 1901 Siège social : 26 rue des Champs ASNIERES SUR SEINE Association de gestion Centre Médico Psycho Pédagogique Gaston Berger Association loi 1901 Siège social : 26 rue des Champs 92600 ASNIERES SUR SEINE EXERCICE CLOS LE 31 DECEMBRE 2012 RAPPORT DU COMMISSAIRE

Plus en détail

REPUBLIQUE FRANCAISE. POSTE COMPTABLE : Trésorerie de Courçon SERVICE PUBLIC LOCAL BUDGET PRIMITIF BUDGET CDC PRODELEC ANNEE 2016

REPUBLIQUE FRANCAISE. POSTE COMPTABLE : Trésorerie de Courçon SERVICE PUBLIC LOCAL BUDGET PRIMITIF BUDGET CDC PRODELEC ANNEE 2016 REPUBLIQUE FRANCAISE 20004149900100 CDC PRODELEC POSTE COMPTABLE : Trésorerie de Courçon SERVICE PUBLIC LOCAL M4 BUDGET PRIMITIF BUDGET CDC PRODELEC ANNEE 2016 - PRESENTATION GENERALE DU BUDGET VUE D'ENSEMBLE

Plus en détail

Exercice N. Intérêts et charges assimilées 1550 D'autres valeurs mobilières et créances 200 de l'actif immobilisé

Exercice N. Intérêts et charges assimilées 1550 D'autres valeurs mobilières et créances 200 de l'actif immobilisé SUJET : Présentez le tableau des SIG : SOCIETE ALPHAND CHARGES (hors taxes) Exercice N Totaux PRODUITS (hors taxes) Exercice N Totaux Charges d'exploitation Produits d'exploitation Coût d'achat des marchandises

Plus en détail

Unité 3 Synthèse Thème 1 THÈME 1. Régulariser l actif immobilisé à l inventaire. Cned Site de Lyon Page 1 / 5

Unité 3 Synthèse Thème 1 THÈME 1. Régulariser l actif immobilisé à l inventaire. Cned Site de Lyon Page 1 / 5 THÈME 1 Régulariser l actif immobilisé à l inventaire Cned Site de Lyon Page 1 / 5 SÉQUENCE SYNTHÈSE Régulariser l actif immobilisé à l inventaire Les biens dont l entreprise est propriétaire et qui sont

Plus en détail

Évaluer le risque financier. Évaluer le risque financier Introduction. Évaluer le risque financier Introduction

Évaluer le risque financier. Évaluer le risque financier Introduction. Évaluer le risque financier Introduction Introduction Les documents comptables Analyse de la rentabilité Analyse de la situation financière Les prévisions Introduction Pourquoi évaluer le risque financier : Les professionnels paient à crédit

Plus en détail

FONCIERE 7 INVESTISSEMENT Rapport financier semestriel au 31 octobre 2008 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL

FONCIERE 7 INVESTISSEMENT Rapport financier semestriel au 31 octobre 2008 RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL FONCIERE 7 INVESTISSEMENT RAPPORT FINANCIER SEMESTRIEL Période du 1 er mai 2008 au 31 octobre 2008 1 Sommaire Rapport d activité du premier semestre clos le 31 octobre 2008... 3 Période du 1 er mai 2008

Plus en détail

A F N I C. c/o INRIA Domaine de Voluceau Rocquencourt LE CHESNAY CEDEX COMPTES ANNUELS AU 31/12/1998. Cabinet Alain CORNUOT

A F N I C. c/o INRIA Domaine de Voluceau Rocquencourt LE CHESNAY CEDEX COMPTES ANNUELS AU 31/12/1998. Cabinet Alain CORNUOT A F N I C c/o INRIA Domaine de Voluceau Rocquencourt 78153 LE CHESNAY CEDEX COMPTES ANNUELS AU 31/12/1998 Cabinet Alain CORNUOT SOMMAIRE Pages BILAN COMPTE DE RESULTAT 2 3 ANNEXE * Règles et méthodes comptables

Plus en détail

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014

COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014 ET DE L'ARTISANAT Contour Saint Exupéry COMPTES ANNUELS AU 31 DECEMBRE 2014 - Rapport de présentation 1 COMPTES ANNUELS Pages - Bilan actif-passif 2 et 3 - Compte de résultat 4 et 5 - Annexe 6 à 10 AUTRES

Plus en détail

Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le 31 décembre 2016 PROJET. Ce rapport contient 12 pages

Annexe aux comptes annuels de l exercice clos le 31 décembre 2016 PROJET. Ce rapport contient 12 pages Fédération Française de Tennis de Table Annexe aux comptes annuels de clos le 31 décembre 2016 Montants Ce rapport contient 12 pages Projet Annexe aux comptes annuels FFTT 2016 (après réunion cloture du

Plus en détail

CAS REVIZ - AMORTISSEMENT ET CESSIONS : J EN VEUX ENCORE!!

CAS REVIZ - AMORTISSEMENT ET CESSIONS : J EN VEUX ENCORE!! CAS REVIZ - AMORTISSEMENT ET CESSIONS : J EN VEUX ENCORE!! La société FLEXICOQUES a acheté l année dernière un nouveau matériel destiné à produire des coques de téléphones portable pour un montant de 27

Plus en détail

Sommaire PARTIE 1. Les principes fondamentaux de la modélisation comptable

Sommaire PARTIE 1. Les principes fondamentaux de la modélisation comptable Présentation Cet ouvrage présente 79 exercices de Comptabilité générale avec des corrigés détaillés, expliqués et justifiés. Ils intègrent les nouveautés de la normalisation comptable nationale, du Plan

Plus en détail

I.E.C. Professionnel Média

I.E.C. Professionnel Média I.E.C. Professionnel Média Comptes sociaux au 31 décembre 2006 Documents comptables annuels non certifiés Société Anonyme au capital de 4 758 258 euros Siège social : 13/15, rue Kérautret Botmel C.S 76709

Plus en détail

PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS SIMPLIFIE

PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS SIMPLIFIE PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS SIMPLIFIE Dans ce document n'apparaissent que les classes 6, 7 et 8 nécessaires aux associations de jeunes pour établir leurs budget. NB : Les associations peuvent limiter

Plus en détail

Soldes intermédiaires de gestion (suite)

Soldes intermédiaires de gestion (suite) Amortissements Soldes intermédiaires de gestion (suite) Monsieur Noel s interroge, aurait-il pu autofinancer un investissement de 1 200? En vous appuyant sur le compte de résultat du restaurant au 31/12/2011

Plus en détail

BILAN ACTIF. Avances et acomptes sur immobilisations incorporelles , , , ,66

BILAN ACTIF. Avances et acomptes sur immobilisations incorporelles , , , ,66 SOMMAIRE Sommaire 1 ACTIFASSO - Bilan actif association 2 PASSIFASSO - Bilan passif Association 3 CDR1 - Compte de résultat Association (en liste) 4 CDR2 - Compte de résultat Association (suite) 5 BILAN

Plus en détail

P6 Chap. 3 : Le tableau de financement du PCG Exemple

P6 Chap. 3 : Le tableau de financement du PCG Exemple P6 Chap. 3 : Le tableau de financement du PCG Exemple La société ATLANTIC vous remet son bilan au 31/12/N et des tableaux extraits de l annexe des comptes annuels. Vous disposez également des informations

Plus en détail

COMMENTAIRES SUR LE COMPTE DE RESULTAT

COMMENTAIRES SUR LE COMPTE DE RESULTAT COMMENTAIRES SUR LE COMPTE DE RESULTAT Faits marquants de l'exercice L'équipe salariée s'est stabilisée en nombre, cependant nous avons vécu le remplacement d'audrey Boursicot par Lucie Sourice au poste

Plus en détail

CHAPITRE 1 : LA LOGIQUE COMPTABLE - Introduction

CHAPITRE 1 : LA LOGIQUE COMPTABLE - Introduction CHAPITRE 1 : LA LOGIQUE COMPTABLE - Introduction Vidéo : Combien gagne réellement une entreprise? CA Conso marchandise = VA salaire taxe apprentissage = EBE Amortissement = REX + R financier = R courant

Plus en détail

Eléments de correction CF Comptabilité d entreprise

Eléments de correction CF Comptabilité d entreprise Eléments de correction CF1 2008 Comptabilité d entreprise 1 ère partie : Questions de réflexion (7 points) 1. Quelle est la caractéristique de l organisation de la profession comptable en France? Expliquez

Plus en détail

8. NOS MOYENS FINANCIERS

8. NOS MOYENS FINANCIERS 48 8. NOS MOYENS FINANCIERS 8. NOS MOYENS FINANCIERS CONSOLIDER Gérer CLARTÉ LES COMPTES DE PARKING.BRUSSELS Le capital de l Agence = 561.500 euros Le capital de l Agence, SA de droit public, s élève à

Plus en détail

Etats Comptables et Fiscaux

Etats Comptables et Fiscaux 210 RUE SAINT DENIS 75002 PARIS Etats Comptables et Fiscaux 30/09/2016 Téléphone : Bilan Bilan Actif BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 30/09/2016 30/09/2015 CAPITAL SOUSCRIT NON APPELÉ IMMOBILISATIONS

Plus en détail

CENTRE CULTUREL D'ANS

CENTRE CULTUREL D'ANS BE - 433. 363. 93 CENTRE CULTUREL D'ANS 215 A2. 1. BILAN APRES REPARTITION Exercice 215 en euros) A C T I F ACTIFS IMMOBILISES 2/28 22.266 21.554 I. Frais d'établissement annexe I) 2 II. Immobilisations

Plus en détail

DONNEES D'IDENTIFICATION

DONNEES D'IDENTIFICATION DONNEES D'IDENTIFICATION Tableau OG 00 Numéro de cabinet comptable dans un OGA Forme juridique Nom de la personne à contacter sur ce dossier au sein du cabinet IDENTIFICATION PERIODE Date de début exercice

Plus en détail

Introduction à la gestion d entreprise. Licence professionnelle génomique IUT Lyon 1, Dépt. Génie Biologique

Introduction à la gestion d entreprise. Licence professionnelle génomique IUT Lyon 1, Dépt. Génie Biologique Introduction à la gestion d entreprise Licence professionnelle génomique IUT Lyon 1, Dépt. Génie Biologique Le compte de résultat selon le PCG, présentation sur liasse fiscale : un document de gestion

Plus en détail

Bilan Actif. Période du 01/01/10 au 31/12/10 CNIID. Net (N) Net (N-1) 31/12/ /12/2009. Amortissements RUBRIQUES IMMOBILISATIONS INCORPORELLES

Bilan Actif. Période du 01/01/10 au 31/12/10 CNIID. Net (N) Net (N-1) 31/12/ /12/2009. Amortissements RUBRIQUES IMMOBILISATIONS INCORPORELLES Bilan Bilan Actif BRUT Amortissements Net (N) Net (N-1) 31/12/2010 31/12/2009 Frais de développement Concession, brevets et droits similaires Fonds commercial 484 305 180 Constructions Installations techniques,

Plus en détail

CORRIGÉ DU DEVOIR D0188

CORRIGÉ DU DEVOIR D0188 CORRIGÉ DU DEVOIR D0188 Exercice 1 Documents de synthèse. Question 1. Présenter le bilan de la SA METALLAX au 31/12/N. Brut Amort. Depr. Net Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISE Immobilisations

Plus en détail

COMPTABILITE PRIVEE L2.AES-MAI 2017

COMPTABILITE PRIVEE L2.AES-MAI 2017 COMPTABILITE PRIVEE L2.AES-MAI 2017 Session : MAI 2017 ENSEIGNANT : Mme MASSET Voir documents ci-joints. EXERCICE 1 : RENAULT EXERCICE 2 : SA ABC EXERCICE 3 : SA DEF EXERCICE 4 : SA GHI ATTENTION 1. La

Plus en détail

Fonds de Dotation Après demain 12 avenue de Carnot BP 61709 44017 NANTES COMPTES ANNUELS AU 31/12/2014 Sommaire RAPPORT 1 COMPTES ANNUELS 3 Bilan 4 Compte de résultat 6 ANNEXE 8 Tableau de suivi des dotations

Plus en détail

LES BLOUSES ROSES Annexe 2015 des comptes consolidés ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES

LES BLOUSES ROSES Annexe 2015 des comptes consolidés ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES ANNEXE DES COMPTES CONSOLIDES SOMMAIRE I. Principes, règles et méthodes comptables 1.1. Principes généraux 1.2. Méthodes d évaluation pratiquées 1.2.1. Immobilisations 1.2.2. Amortissements des immobilisations

Plus en détail

Processus 5 : Analyse et prévision de l activité

Processus 5 : Analyse et prévision de l activité Processus 5 : Analyse et prévision de l activité Le processus 5 regroupe des outils d aide à la décision dans les domaines de la gestion (approvisionnement, production ). L ensemble de ces outils constitue

Plus en détail

COMITE DES ŒUVRES SOCIALES DU PERSONNEL COMMUNAL DE LA VILLE DE MASSY

COMITE DES ŒUVRES SOCIALES DU PERSONNEL COMMUNAL DE LA VILLE DE MASSY Exercice N Exercice N-1 CHARGES clos le clos le 31/12/12 31/12/11 Charges d'exploitation (1) : Achats de marchandises... Variation de stocks... Achats de matières et autres approvisionnements... Variation

Plus en détail

Reproduction interdite. Comptabilité. Cas pratique. Des écritures de base au bilan Traitement par le logiciel EBP. Alain HENRY

Reproduction interdite. Comptabilité. Cas pratique. Des écritures de base au bilan Traitement par le logiciel EBP. Alain HENRY FORMATION AU METIER DE COMPTABLE Module 1 Initiation Reproduction interdite Comptabilité Cas pratique Des écritures de base au bilan Traitement par le logiciel EBP Vidéo 8 Support Alain HENRY Présentation

Plus en détail

Analyse de la situation financière de l entreprise : Utilisation pratique des ratios

Analyse de la situation financière de l entreprise : Utilisation pratique des ratios Analyse de la situation financière de l entreprise : Utilisation pratique des ratios 23 février 2017 Table des matières 1. Introduction 2. EBIT / EBITDA 3. BFR 4. Cash Flow Page 2 1 1. Introduction Page

Plus en détail

Le compte de résultat

Le compte de résultat THÈME 1 Le compte de résultat Sujet 1 Classement des charges et des produits L entreprise Galès vous communique le tableau suivant : Éléments Charges Produits Expl. Fin. Excep. Expl. Fin. Excep. A - Valeurs

Plus en détail

ANNEXE COMPTABLE MJC / MAISON DES JEUNES ET DE LA CULTURE 43 RUE DU MARECHAL LECLERC LAMBRES LEZ DOUAI EXERCICE AU 31 DECEMBRE 2006

ANNEXE COMPTABLE MJC / MAISON DES JEUNES ET DE LA CULTURE 43 RUE DU MARECHAL LECLERC LAMBRES LEZ DOUAI EXERCICE AU 31 DECEMBRE 2006 ANNEXE COMPTABLE MJC / MAISON DES JEUNES ET DE LA CULTURE 43 RUE DU MARECHAL LECLERC 59552 LAMBRES LEZ DOUAI EXERCICE AU 31 DECEMBRE 2006 1) Faits caractéristiques de l exercice 2) Principes, règles et

Plus en détail

PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS DETAILLE

PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS DETAILLE PLAN COMPTABLE DES ASSOCIATIONS DETAILLE (Prenant en compte les nouvelles dispositions du règlement N 99-01 du 16 février 1999 relatif aux modalités d établissement des comptes annuels des associations

Plus en détail

HOPI - BILAN DE LIQUIDATION

HOPI - BILAN DE LIQUIDATION HOPI - BILAN DE LIQUIDATION Bilan SARL AVIS ET CONSEILS Page 1 Bilan ACTIF Présenté en Euros ACTIF du 01/02/2016 au 29/02/2016 (1 mois) du 01/07/2015 au 31/01/2016 (07 mois) Variation Brut Amort.prov.

Plus en détail

COMPTES ANNUELS du 01/01/2012 au 31/12/2012

COMPTES ANNUELS du 01/01/2012 au 31/12/2012 Association SOCIETE PROTECTRICE DES ANIMAUX 31 Montée du Cdt De Robien COMPTES ANNUELS du 01/01/2012 au 31/12/2012 - Rapport de présentation 1 COMPTES ANNUELS Pages - Bilan actif-passif 2 et 3 - Compte

Plus en détail

Etats financiers au 31 décembre 2008

Etats financiers au 31 décembre 2008 SOLDES INTERMEDIAIRES DE GESTION Rubriques 31/12/2008 % 31/12/2007 % + Ventes de marchandises - NC - NC - Coût d'achat des marchandises 9000 NC 4886 NC MARGE COMMERCIALE - 9000 NC - 4886 NC + Production

Plus en détail

Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG)

Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) Les Soldes Intermédiaires de Gestion (SIG) La présentation comptable du compte de résultat doit être modifiée pour permettre l analyse financière. Il s agit de reclasser les éléments pour faire apparaître

Plus en détail

L usage de la calculatrice est autorisé. L usage de tout dictionnaire est interdit. Bilan fonctionnel Actif Montant % Passif Montant %

L usage de la calculatrice est autorisé. L usage de tout dictionnaire est interdit. Bilan fonctionnel Actif Montant % Passif Montant % Sujet n 3 SAENES, académies du groupement Est, 2010 L usage de la calculatrice est autorisé. L usage de tout dictionnaire est interdit. Questions I. Analyse du bilan : le bilan fonctionnel Le PCG 1982

Plus en détail

Comptes Annuels. UFICT CGT SERVICES PUBLICS 263 rue de Paris - Case MONTREUIL CEDEX. Durée 12 mois

Comptes Annuels. UFICT CGT SERVICES PUBLICS 263 rue de Paris - Case MONTREUIL CEDEX. Durée 12 mois Comptes Annuels UFICT CGT SERVICES PUBLICS 263 rue de Paris - Case 547 93515 MONTREUIL CEDEX Bilan du01/01/2011 au Durée 12 mois Document établi par : A. DOISNEAU Expert-Comptable 301 Rue du petit Cossole

Plus en détail

Répartition de la dépense par action et analyse des coûts

Répartition de la dépense par action et analyse des coûts 1 Répartition de la dépense par action et analyse des coûts Principes généraux Définition des principales notions la dépense par action les coûts par action mesure de la performance et justification des

Plus en détail

PARTIE 1 : LA COMPTABILITE DE GESTION EN COÛT COMPLET

PARTIE 1 : LA COMPTABILITE DE GESTION EN COÛT COMPLET PARTIE 1 : LA COMPTABILITE DE GESTION EN COÛT COMPLET AMAAOUCH Rachid CHAPITRE 1 : LES OBJECTIFS ET LES MOYENS DE LA COMPTABILITE DE GESTION Différence entre la comptabilité financière (orientée vers la

Plus en détail

COMPTES ANNUELS 31/12/2013. LA PETITE ROCKETTE 62 rue Oberkampf PARIS

COMPTES ANNUELS 31/12/2013. LA PETITE ROCKETTE 62 rue Oberkampf PARIS LA PETITE ROCKETTE 62 rue Oberkampf 75011 PARIS COMPTES ANNUELS 31/12/2013 107 COURS DE VINCENNES 75020 PARIS Téléphone : 0146594400 Bilan Bilan Actif LA PETITE ROCKETTE Période du 01/01/13 au 31/12/13

Plus en détail

CGGVeritas ETATS FINANCIERS CONSOLIDES

CGGVeritas ETATS FINANCIERS CONSOLIDES CGGVeritas ETATS FINANCIERS CONSOLIDES 2009 1 BILAN CONSOLIDE 31 Décembre 2009 d euros de dollars (1) ACTIF Disponibilités et titres de placement court terme... 480,3 691,9 Clients et comptes rattachés...

Plus en détail

ASSOCIATION AGIR POUR L'ENVIRONNEMENT 1

ASSOCIATION AGIR POUR L'ENVIRONNEMENT 1 ASSOCIATION AGIR POUR L'ENVIRONNEMENT 1 Comptes annuels au 31décembre 2008 BILAN ACTIF déc-08 déc-07 Brut Amort & Prov Net Net Immobilisations incorporelles. Concessions et droits similaires 800,00-800,00

Plus en détail

ENTRAIDE SCOLAIRE AMICALE 18 avenue de la Porte Brunet PARIS SIRET Annexes Exercice du 01/09/2015 au 31/08/2016

ENTRAIDE SCOLAIRE AMICALE 18 avenue de la Porte Brunet PARIS SIRET Annexes Exercice du 01/09/2015 au 31/08/2016 ENTRAIDE SCOLAIRE AMICALE 31/08/16 Page 1 ENTRAIDE SCOLAIRE AMICALE 18 avenue de la Porte Brunet 75019 PARIS SIRET 42423937400046 Annexes Exercice du 01/09/2015 au 31/08/2016 NF/ Annexes E S A _Exercice

Plus en détail

Comptabilité générale

Comptabilité générale Compta Page 1 Comptabilité générale Objectifs de la comptabilité générale : enregistrer toutes les opérations que l entreprise fait avec l extérieur, d en garder une trace écrite. Elle est essentielle

Plus en détail

SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN ACTIF. Du 01/07/2010 au 30/06/2011. Créances Créances Clients et Comptes rattachés (3)

SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN ACTIF. Du 01/07/2010 au 30/06/2011. Créances Créances Clients et Comptes rattachés (3) 07/10/2011 9900 - SKI CLUB FRASNE DRUGEON BILAN ACTIF ACTIF Capital souscrit non appelé ACTIF IMMOBILISÉ Immobilisations incorporelles Frais d'établissement Frais de développement Concessions, brevets

Plus en détail

Situation intermédiaire

Situation intermédiaire Situation intermédiaire SA ADTHINK MEDIA Situation arrêtée au 30/06/2016 SA ADTHINK MEDIA au capital de 1 839 150 79 rue François Mermet 69160 TASSIN LA DEMI LUNE Situation au 30/06/2016 Grant Thornton

Plus en détail

Rapport pour la commission permanente du conseil régional

Rapport pour la commission permanente du conseil régional Rapport pour la commission permanente du conseil régional NOVEMBRE 2011 Présenté par Jean-Paul Huchon Président du conseil régional d'ile-de-france CODEVELOPPEMENT DECENTRALISE AFFECTATION DES

Plus en détail

LE CINEMATOGRAPHE CINE NANTES LOIRE ATLANTIQUE

LE CINEMATOGRAPHE CINE NANTES LOIRE ATLANTIQUE LE CINEMATOGRAPHE CINE NANTES LOIRE ATLANTIQUE 17 Rue Paul Bellamy 44000 NANTES COMPTES ANNUELS du 01/01/2016 au 31/12/2016 NAF : 5914Z SIRET : 419 029 129 00022 Sommaire Rapport de l'expert-comptable

Plus en détail

Concours d accès en 4 ème année Programme Grande Ecole Session de Septembre 2011 Epreuve spécialité Finance Durée : 3 heures

Concours d accès en 4 ème année Programme Grande Ecole Session de Septembre 2011 Epreuve spécialité Finance Durée : 3 heures Concours d accès en 4 ème année Programme Grande Ecole Session de Septembre 2011 Epreuve spécialité Finance Durée : 3 heures Partie I : Gestion financière Cas n 1 La société «Farah» envisage un investissement

Plus en détail

P3 REVISION L IMPOT SUR LE REVENU ET BIC

P3 REVISION L IMPOT SUR LE REVENU ET BIC P3 REVISION L IMPOT SUR LE REVENU ET BIC 2 REGIMES D IMPOSITION : Entreprise individuelle : IR dans la catégorie des BIC ou BNC ou BA. Sociétés commerciales : IS CATEGORIES DE REVENU : BIC (Bénéfices industriels

Plus en détail

LECTURE DU COMPTE DE RESULTAT

LECTURE DU COMPTE DE RESULTAT LECTURE DU COMPTE DE RESULTAT LES SOLDES INTERMEDIAIRES DE GESTION Le tableau des est un outil d analyse du compte de résultat. Il permet la mise en évidence d indicateurs de gestion. Le calcul des VENTES

Plus en détail

Règles et Méthodes Comptables

Règles et Méthodes Comptables Page : 1 ANNEXE - Elément 1 Règles et Méthodes Comptables Les comptes annuels de l'exercice ont été élaborés et présentés conformément aux règles générales applicables en la matière et dans le respect

Plus en détail