LUMIÈRE ET VÉGÉTAL, SOURCE DE VIE

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "LUMIÈRE ET VÉGÉTAL, SOURCE DE VIE"

Transcription

1 ALS Lumière, source de vie Séance exceptionnelle du 10 avril 2005 à l Hôtel de Ville de Nancy Lumière et végétal, source de vie par André CLÉMENT LUMIÈRE ET VÉGÉTAL, SOURCE DE VIE par André CLÉMENT ALS (Nancy, 10 avril 2005) 30

2 Lumière et végétal Source de vie (André CLÉMENT) Une usine écologique : la photosynthèse Une usine écologique : la photosynthèse Actuellement, et en une année, la sidérurgie mondiale produit de l ordre de 800 millions de tonnes d acier. Chiffre considérable. Et pourtant le savons-nous? Nous sommes en effet parmi les acteurs privilégiés d une usine qui produit beaucoup plus de matière, d une matière végétale de plus de 100 milliards de tonnes an. Sans elle rien ne serait possible, aucun être vivant ne pourrait subsister. Nous savons aussi que le soleil inonde notre planète d une faible partie de l énergie qu il libère et qu en outre la presque totalité de celle-ci est absorbée par le sol, les océans ou renvoyée dans l espace. Seul 1 à 2% environ va servir d énergie au végétal pour accomplir, à partir de gaz carbonique, d eau et des sels minéraux la survie des écosystèmes planétaires du vivant leur apportant nourriture et oxygène. Lumière et végétal à la source de la vie énergie lumineuse O 2 herbivores CP CO 2 Substances minérales solubles H 2 O végétal micro-organismes débris organiques carnivores 1 CS carnivores 2 CT Lumière et végétal à la source de la vie Comme le montre cette diapositive, l énergie lumineuse captée par photosynthèse par tout végétal chlorophyllien va contribuer à sa croissance en libérant de l oxygène. Suivons le cycle de l écosystème, terrestre comme marin. En consommateurs primaires (CP), les herbivores vont se nourrir du végétal. Les carnivores consommateurs secondaires (CS) vont eux se nourrir à partir des herbivores. Les consommateurs carnivores tertiaires (CT) vont se nourrir à partir des précédents. Mais tous vont finir en débris organiques grâce aux micro-organismes, débris organiques qui vont alors poursuivre leur ultime oxydation pour conduire à trois entités minérales : le gaz carbonique, les substances minérales et l eau de liaison. Ces matières premières vont alors servir à nouveau au végétal, qui, avec l aide de l énergie lumineuse, produira une matière organique vivante assurant la pérennité de l écosystème. Ainsi assistons-nous au passage d un monde minéral à un monde organique grâce à deux entités : la lumière et le végétal chlorophyllien. ALS (Nancy, 10 avril 2005) 31

3 Le passage d un monde minéral à un monde organique : une longue énigme pour nos prédécesseurs Ce passage fut longtemps une interrogation et nombreux furent les essais d explication de nos prédécesseurs, démunis devant la compréhension d un tel phénomène : - Aristote - au XVII ème siècle : Van Helmont - au début du XVIII ème siècle : Hales - en 1771 : Priestley - en 1779 : Ingen-Housz - enfin au début du XIX ème : Garreau Le passage d un monde minéral à un monde organique, une longue énigme pour nos prédécesseurs Ce passage fut longtemps une interrogation et nombreux furent les essais d explication de nos prédécesseurs, démunis devant la compréhension d un tel phénomène : - Aristote croyait que les plantes puisaient du sol leurs éléments constitutifs et les restituaient au sol à leur mort. - Au XVII ème siècle Van Helmont, médecin flamand en conteste l idée, pour lui c est l eau qui fait pousser les plantes. - Au début du XVIII ème siècle Hales, un chimiste anglais, affirme que la lumière et l air constituent sûrement des éléments significatifs de la croissance. - En 1771 Priestley, grâce à ses expériences sur la combustion et la respiration établit un des fondements de la théorie de ce que l on appellera photosynthèse. Il découvrit que la composition de l air avait de l importance mais ignorait l apport énergétique de la lumière. Il mettait cependant en évidence que le dégagement de O 2 se produisait lorsque la plante était exposée à la lumière. - En 1779 Ingen-Housz, médecin et botaniste hollandais, a montré que les plantes produisaient de l air déphlogistiqué uniquement lorsqu il y avait de la lumière. Les plantes purifiant l air en présence de lumière. - Au début du XIX ème enfin, Garreau précise que si la respiration nocturne est commune à tout être vivant, la respiration diurne englobe respiration et assimilation chlorophyllienne chez le végétal. Les travaux de Lavoisier sur la composition de l air ont permis de résoudre cette énigme et d affirmer que les plantes consommaient bien du CO 2 tout en libérant de l O 2. Qu appelle-t-on Photosynthèse? Énergie lumineuse O 2 CO 2 végétal H 2 O Le phénomène caractérisé par une absorption du gaz carbonique (CO 2 ) aura pour conséquence une production d oxygène (O 2 ) 6 CO H 2 O + Lumière C 6 H 12 O O 2 La photosynthèse permet le passage du monde minéral au monde organique Qu appelle-t-on photosynthèse? Chez les plantes, au niveau de leurs organes verts et en présence de lumière, il se produit une réaction biochimique qui va conduire à partir de molécules minérales simples (CO 2 et H 2 O) à la formation de molécules organiques glucidiques élémentaires. Celles-ci seront utilisées pour leur métabolisme énergétique et leur développement. Le phénomène caractérisé par une absorption du gaz carbonique CO 2 aura pour conséquence une production d oxygène O 2. 6 CO 2 + H 2 O + Lumière C 6 H 12 O O H 2 O ALS (Nancy, 10 avril 2005) 32

4 La photosynthèse permet le passage du monde minéral au monde organique. Mise en évidence de la Photosynthèse Une expérience simple... Dans une cloche hermétique la bougie continue à se consumer si la plante est éclairée. La bougie s éteint si la plante n est plus éclairée Mise en évidence de la photosynthèse Une expérience simple permet de montrer que les plantes vertes produisent de l O2 à la lumière alors que, comme les êtres vivants, elles le consomment à l obscurité pour leur respiration. Dans une cloche hermétique la bougie continue à se consumer si la plante est éclairée. La bougie s éteint si la plante n est plus éclairée. Photosynthèse CO2 + H2O + Lumière Respiration CO2 + H2O + énergie Photosynthèse CO2 + H2O + Lumière Respiration CO2 + H2O + énergie Lieu de la photosynthèse Elle siège dans les chloroplastes des cellules végétales Les deux phases Phase claire (lumineuse) Phase obscure Lieu de la Photosynthèse Elle siège dans les chloroplastes des cellules végétales Les deux Phases - La phase claire (lumineuse) La chlorophylle des chloroplastes absorbe les photons. L énergie absorbée dépend du type de radiation composant la lumière solaire qui est poly-chromatique. La lumière bleue est plus énergétique que la rouge mais l excès énergétique est rapidement dissipé pour revenir au niveau de la radiation rouge. C est la phase énergétique qui prépare la phase obscure. ALS (Nancy, 10 avril 2005) 33

5 - La phase obscure Elle concerne la synthèse des sucres simples, puis des sucres plus complexes (tel que l amidon) et conduit aux lipides et protides. La phase obscure de la photosynthèse peut s effectuer avec ou sans lumière. Le rendement photosynthétique CO 2 CO 2 Une journée dans la vie d une plante Une notion importante : le point de compensation de lumière Le rendement photosynthétique : une journée dans la vie d une plante La plante absorbe du CO 2, libère de l O 2 et fabrique des sucres pour son métabolisme de croissance. Mais elle respire et rejette du CO 2 en consommant une partie des sucres synthétisés. Une notion importante : le point de compensation de lumière : Le point de compensation est atteint lorsque la vitesse d absorption du CO 2 est exactement compensée par sa vitesse de production. Bilans : place de la photosynthèse dans la biosphère Le bilan lumineux : Le bilan carboné pour le végétal Capital d énergie accumulée - Turnover du carbone et de l oxygène Bilans - Place de la photosynthèse dans la biosphère Le bilan lumineux : Toute la lumière reçue par le végétal n est pas investi dans la photosynthèse : 0 % des rayons sont réfléchis, 10 % sont transmis et 70 % absorbés. Mais parmi ces derniers absorbés, 20 % sont dissipés en chaleur, 48 % sont perdus en fluorescence, reste donc seul 1 à 2 % de la lumière reçue qui sert à la photosynthèse. Le bilan carboné pour le végétal : La photosynthèse nette conduit à un excédent de matières organiques important, la perte totale due à la respiration des végétaux étant estimée entre 40 et 50 % du gain positif de synthèse nette. Les conditions optimales de synthèse n étant cependant pas atteintes en milieu naturel : effet température, lumière, CO 2. Capital d énergie accumulée -Turnover du carbone et de l O 2 : Les estimations fondées sur les végétaux terrestres accumuleraient annuellement de l ordre de 20 milliards de tonnes de carbone, les végétaux marins de l ordre de 15 milliards. L origine végétale du charbon, du pétrole rend compte de son importance. La photosynthèse soustrait le CO 2 de l air en générant de l O 2. Il est probable que la totalité du carbone présent sur terre comme celle de l O 2 de l air et de l eau soient passées plusieurs fois par le mécanisme photosynthétique. ALS (Nancy, 10 avril 2005) 34

6 Conclusion Le végétal est un récepteur d énergie Il est le premier maillon de la chaîne trophique Il permet l existence de tout être vivant Conclusion Les végétaux verts réalisent le captage d énergie extra-terrestre ce qui enrichit à chaque instant le capital d énergie de notre planète. Les végétaux verts sont des producteurs primaires indispensables, premier maillon de la chaîne trophique. Les végétaux non chlorophylliens et tout être vivant sont entièrement dépendant de la photosynthèse tant pour la nourriture qu elle apporte que pour l O 2 qu elle fournit pour les besoins de la respiration. ALS (Nancy, 10 avril 2005) 35

THEME 2 : Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol

THEME 2 : Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol THEME 2 : Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol Quels sont les ressources utilisées par les Hommes? L eau La nourriture : végétale et animale L énergie ( charbon, gaz, pétrole, électricité) L

Plus en détail

La photosynthèse et la respiration cellulaire

La photosynthèse et la respiration cellulaire La photosynthèse et la respiration cellulaire Introduction Maintenant qu on a appris la différence entre une cellule animale et végétale, on peut apprendre 1) le mécanisme qui produit l oxygène (la photosynthèse)

Plus en détail

Gaz carbonique Glucides Glucose Herbivores Membrane cellulaire

Gaz carbonique Glucides Glucose Herbivores Membrane cellulaire J apprends Aspect Atomes Chlorophylle Dioxyde de carbone Exister Feuilles Flétrit Gaz carbonique Glucides Glucose Herbivores Membrane cellulaire Minéraux Mourir Nourrir Organique Oxygène Paroi cellulosique

Plus en détail

JE ME NOURRIS. lumière (1) obscurité(2) former, à L OBSCURITE (ou à la lumière (pour les plantes) ) du gaz carbonique (CO 2 ) et de l eau (H 2 O)

JE ME NOURRIS. lumière (1) obscurité(2) former, à L OBSCURITE (ou à la lumière (pour les plantes) ) du gaz carbonique (CO 2 ) et de l eau (H 2 O) JE ME NOURRIS 1) Où notre corps va-t-il chercher sa nourriture? Rappels de quelques notions importantes : a) La photosynthèse a.1) Equation- bilan Les producteurs primaires de nourriture sont les plantes

Plus en détail

Elaboration de la matière organique par les êtres vivants

Elaboration de la matière organique par les êtres vivants Elaboration de la matière organique par les êtres vivants Mots clés : photosynthèse, respiration cellulaire, fermentation, autotrophie, hétérotrophie I) La photosynthèse 1) De quoi est composée la matière

Plus en détail

BO SPE SVT : METABOLISME

BO SPE SVT : METABOLISME BO SPE SVT : METABOLISME Thème : Diversité et complémentarité des métabolismes (10 semaines) Autotrophie et hétérotrophie ont été identifiées en classe de seconde comme deux types majeurs de métabolismes

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE LES ÊTRES VIVANTS DANS LEUR MILIEU.

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE LES ÊTRES VIVANTS DANS LEUR MILIEU. LE DÉVELOPPEMENT DURABLE LES ÊTRES VIVANTS DANS LEUR MILIEU. Approche écologique afin de mieux connaître le rôle et la place des êtres vivants dans leur milieu. Écologie : science avant tout descriptive

Plus en détail

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE NUTRITION DES VÉGÉTAUX.

LE DÉVELOPPEMENT DURABLE NUTRITION DES VÉGÉTAUX. LE DÉVELOPPEMENT DURABLE NUTRITION DES VÉGÉTAUX. I. LES VÉGÉTAUX CHLOROPHYLLIENS : GÉNÉRALITÉS. Définition : plantes contenant de la chlorophylle (pigment concentré dans les chloroplastes organites cellulaires)

Plus en détail

CORRECTION DES REVISIONS LE METABOLISME PHOTOSYNTHESE

CORRECTION DES REVISIONS LE METABOLISME PHOTOSYNTHESE EXPLICATIONS CORRECTION DES REVISIONS LE METABOLISME PHOTOSYNTHESE 1 2 3 4 5 Dégagement d O2 : Lors de la phase photochimique, la photolyse de l eau par la chlorophylle aboutit à la réduction d accepteur

Plus en détail

6 CO H 2 O Chlorophylle C 6 H 12 O O H 2 O.

6 CO H 2 O Chlorophylle C 6 H 12 O O H 2 O. THEME 1 : La Terre dans l'univers, et l'évolution de La photo-autotrophie vis-à-vis du carbone (la photosynthèse). Ces cellules chlorophylliennes possèdent un organite spécialisé : le chloroplaste. Celui-ci

Plus en détail

Mesure de la biomasse végétale produite dans différentes conditions expérimentales.

Mesure de la biomasse végétale produite dans différentes conditions expérimentales. Séance E 5 EVALUATION DU CHAPITRE 5 EXERCICE : Mobiliser ses connaissances Parmi les affirmations suivantes, choisissez la ou les bonnes affirmations.. La photosynthèse: est réalisée par tous les êtres

Plus en détail

Lumière sur la photosynthèse

Lumière sur la photosynthèse Les fiches pédagogiques accompagnent et complètent la série des pastilles vidéos pédagogiques. Pour une meilleure compréhension, il est recommandé de combiner les deux supports. apprendre la nature Lumière

Plus en détail

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Série S. Durée de l'épreuve : 3h 30. Coefficient : 8 SPÉCIALITÉ

BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE. Série S. Durée de l'épreuve : 3h 30. Coefficient : 8 SPÉCIALITÉ BACCALAURÉAT GÉNÉRAL SESSION 2014 SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE Série S Durée de l'épreuve : 3h 30 Coefficient : 8 SPÉCIALITÉ L'usage de la calculatrice n'est pas autorisé. Dès que le sujet vous est

Plus en détail

La nutrition des végétaux

La nutrition des végétaux La nutrition des végétaux Besoins nutritifs des végétaux chlorophylliens (végétaux verts) : couleur verte due à la présence de chlorophylle dans les tissus. Nutrition végétale : ensemble des processus

Plus en détail

I. Le cycle du carbone

I. Le cycle du carbone Connaissances En échangeant matière et énergie avec l atmosphère, l hydrosphère et la lithosphère, la biosphère participe aux cycles de divers éléments. Capacités Exploiter des ressources documentaires

Plus en détail

Chapitre mars 2016

Chapitre mars 2016 à la La II Le carbone à la Chapitre 9 Groupe scolaire La Sagesse Lycée qualifiante 23 mars 2016 1 (2015-2016) 1ere Bac SM Sommaire à la La II Le carbone 1 2 La 3 II Le carbone 4 vie quotidienne 2 (2015-2016)

Plus en détail

Chapitre 1 : La photosynthèse

Chapitre 1 : La photosynthèse Chapitre 1 : La photosynthèse Introduction: Les végétaux sont des êtres vivants car ils sont composés d une ou plusieurs cellules. Une cellule végétale est composée d une membrane, d un cytoplasme, d un

Plus en détail

Énergie et cellule vivante. La photosynthèse : la lumière comme source d'énergie cellulaire

Énergie et cellule vivante. La photosynthèse : la lumière comme source d'énergie cellulaire Énergie et cellule vivante! PLAN 1 La photosynthèse : la lumière comme source d'énergie cellulaire A) La localisation de la photosynthèse chez les plantes : dans leurs parties chlorophylliennes = vertes

Plus en détail

Le métabolisme. Métabolisme; anabolisme; catabolisme.

Le métabolisme. Métabolisme; anabolisme; catabolisme. Le métabolisme Métabolisme; anabolisme; catabolisme. TP 1 RESSOURCE 1 TP 1 ACTIVITE 1 [Exp] TP 1 RESSOURCE 2 Cellules maintenues à l obscurité (x 400) TP 1 RESSOURCE 3 Cellules préalablement éclairées

Plus en détail

Expériences d'emerson et Arnold (1932) :

Expériences d'emerson et Arnold (1932) : 3 La photosynthèse : un processus complexe en 2 phases. Diverses expériences d'incorporation de CO2 par des chlorelles (algues unicellulaires) ont permis de mettre en évidence que l'ensemble des réactions

Plus en détail

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE

SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE SCIENCES DE LA VIE ET DE LA TERRE 5 ème 1 er trimestre Cours Pi Etablissement privé hors contrat d enseignement à distance SARL au capital de 17 531,86 euros - RCS PARIS B 391 712 122 - APE 8559B siège

Plus en détail

BILANS DU CHAPITRE 2

BILANS DU CHAPITRE 2 BILANS DU CHAPITRE 2 Année 2011. M Michalak LA NATURE DU VIVANT Les êtres vivants sont constituées d éléments chimique formant la matière dite organique alors que les éléments chimiques de la Terre forment

Plus en détail

Activité 1 : Les caractéristiques du sol, un écosystème naturel de surface

Activité 1 : Les caractéristiques du sol, un écosystème naturel de surface Connaissances Le sol est le produit des interactions entre biosphère, lithosphère et atmosphère. Le sol est un écosystème caractérisé par une faune et une flore singulière permettant un recyclage de la

Plus en détail

L ÉCOLE DE L ÉNERGIE - Dictionnaire - EDF 2005

L ÉCOLE DE L ÉNERGIE - Dictionnaire - EDF 2005 Ambre L ambre jaune est une résine fossile. Cette pierre était appelée «elektron» par les Grecs. Thalès, un savant grec du VI ème siècle avant J.C., avait découvert qu en frottant de l ambre avec un tissu

Plus en détail

Energie et cellule vivante (métabolisme cellulaire)

Energie et cellule vivante (métabolisme cellulaire) Energie et cellule vivante (métabolisme cellulaire) Thème 1 - La Terre dans l'univers, la vie et l'évolution de la vie Énergie et cellule vivante (on se limite aux cellules eucaryotes) Tout système vivant

Plus en détail

0,4 1,8 7,0 8,8 ph. Zone de réglage de l indicateur. 2. Utilisation du Rouge de Crésol pour montrer les échanges de dioxyde de carbone

0,4 1,8 7,0 8,8 ph. Zone de réglage de l indicateur. 2. Utilisation du Rouge de Crésol pour montrer les échanges de dioxyde de carbone TP..5 La cellllulle assurre des ffoncttiions apparrues au courrs de ll évolluttiion La nature du vivant CORRIGÉ A. Les métabolismes influencent l environnement. 1. Introduction : les propriétés du Rouge

Plus en détail

Aebi Novembre 2012 Benjamin Groupe 206. Rapport de biologie

Aebi Novembre 2012 Benjamin Groupe 206. Rapport de biologie Aebi Novembre 2012 Benjamin Groupe 206 Rapport de biologie But des expériences : mettre en évidence les principaux facteurs nécessaires à la photosynthèse Introduction : la photosynthèse permet de transformer

Plus en détail

Temps de culture Lot A Lot B 0 jour jours jours

Temps de culture Lot A Lot B 0 jour jours jours Question : Proposez des évaluations de 5 minutes à chaque début de séance, visant à vérifier les acquis de la semaine précédente, ainsi qu une évaluation d 1 heure à la fin de cette partie. Vous pouvez

Plus en détail

Partie «géologie externe et évolution des paysages»

Partie «géologie externe et évolution des paysages» Cours de 5 ème 2014 2015 1 Partie «géologie externe et évolution des paysages» PLAN Apprendre les définitions d une leçon page 2 La surface de la Terre et ses composants page 3 Atmosphère, hydrosphère

Plus en détail

Chapitre 3 : La diversité des métabolismes cellulaires et leur utilisation dans les bio-industries

Chapitre 3 : La diversité des métabolismes cellulaires et leur utilisation dans les bio-industries Chapitre 3 : La diversité des métabolismes cellulaires et leur utilisation dans les bio-industries CONNAISSANCES La source d énergie permet de distinguer les phototrophes et les chimiotrophes. La nature

Plus en détail

Le soleil, source d énergie de la biosphère

Le soleil, source d énergie de la biosphère CHAPITRE 1 Le soleil, source d énergie de la biosphère ACTIVITÉ 1 La production de matière organique par les végétaux (p. 120-121) Connaissances La lumière solaire permet, dans les parties chlorophylliennes

Plus en détail

Chapitre 7 : CARBONE ET RESSOURCES ORGANIQUES S 4 F. I) Introduction à la chimie organique :

Chapitre 7 : CARBONE ET RESSOURCES ORGANIQUES S 4 F. I) Introduction à la chimie organique : I) Introduction à la chimie organique : Jusqu'au début du XIX ème siècle, les savants pensaient que la "force vitale" était nécessaire pour réaliser la synthèse de composés tels que le glucose, l'amidon,

Plus en détail

Fiche n 5 : Comment poussent les plantes?

Fiche n 5 : Comment poussent les plantes? Fiche n 5 : Comment poussent les plantes? Cette fiche pédagogique accompagne et complète la pastille vidéo pédagogique «La croissance des plantes». Pour une meilleure compréhension, il est recommandé de

Plus en détail

CHAÎNE ALIMENTAIRE DANS UN ÉCOSYSTÈME

CHAÎNE ALIMENTAIRE DANS UN ÉCOSYSTÈME CHAÎNE ALIMENTAIRE DANS UN ÉCOSYSTÈME Objectif terminal d'unité 8 Démontrer que l'énergie est accessible aux vivants.. Objectif intermédiaire 8.1 Identifier, après avoir étudié une chaîne alimentaire,

Plus en détail

S'informer sur les techniques d'amélioration des cultures

S'informer sur les techniques d'amélioration des cultures 1. Objectifs : Objectifs de savoir: Mettre en évidence la présence de matière organique dans les organes de réserve de la plante et au niveau des feuilles. Déduire, dans le cas de la plante éclairée le

Plus en détail

A Cytoplasme. B Noyau. C Chromosome. D Vacuole. cellulaire qui renferme de l information. héréditaire Il prend généralement

A Cytoplasme. B Noyau. C Chromosome. D Vacuole. cellulaire qui renferme de l information. héréditaire Il prend généralement CHAPITRE 3 La diversité et le maintien de la vie 1. Inscris la lettre qui correspond à l endroit précis où se trouve chaque élément de la cellule. A Cytoplasme. B Noyau. C Chromosome. D Vacuole. a) Le

Plus en détail

Océan : Pompe biologique

Océan : Pompe biologique Océan : Pompe biologique Juin-Juillet-Aout L ensemble de la biosphè biosphère terrestre Décembre-Janvier-Février Septembre-Octobre-Novembre Mars-April-Mai Production primaire océanique (4 saisons) (Phytoplancton,

Plus en détail

Si je me souviens bien, c est à cause du Soleil. Je ne comprends pas! Quel est le lien entre le Soleil et les feuilles?

Si je me souviens bien, c est à cause du Soleil. Je ne comprends pas! Quel est le lien entre le Soleil et les feuilles? La chlorophylle 3 EXPÉRIENCE Chaque année, c est la même chose : il faut ramasser les feuilles qui tombent des arbres Ce serait génial si elles pouvaient ne plus tomber. On n aurait plus besoin de les

Plus en détail

Les réactions chimiques de l organisme

Les réactions chimiques de l organisme Les réactions chimiques de l organisme La cellule produit du travail continuellement afin de survivre : elle construit des macromolécules elle transporte des substances à travers des membranes elle se

Plus en détail

La photosynthèse. Diaporama adapté de S.Delvaux

La photosynthèse. Diaporama adapté de S.Delvaux La photosynthèse Diaporama adapté de S.Delvaux Photosynthèse et respiration cellulaire chloroplaste mitochondrie ATP CO 2 + H 2 0 Molécules organiques + O 2 Photosynthèse Conversion de l énergie lumineuse

Plus en détail

Les fonctions de nutrition

Les fonctions de nutrition Les fonctions de nutrition Auteur : Yves Kuster Formateur SVT ESPE de Bretagne Objectifs Ce cours en ligne vous apportera une information de base, richement illustrée, concernant les fonctions de nutrition.

Plus en détail

Les caractéristiques du vivant et les organites d une cellule

Les caractéristiques du vivant et les organites d une cellule Les caractéristiques du vivant et les organites d une cellule La cellule: l unité de base de la vie Une caractéristique essentielle de la vie: Tous les organismes vivants sont composés de cellules. La

Plus en détail

Rayonnement solaire global hebdomadaire (Joules/cm²)

Rayonnement solaire global hebdomadaire (Joules/cm²) Tom Pousse SSeemaai innee 1133 maarrss 22000099 Bulletti in no 02 Contenu : Rayonnement solaire global hebdomadaire et mensuel. Dossier spécial : Le CO 2 en serre (deuxième partie). Rayonnement solaire

Plus en détail

Partie 1 : Energie et cellule vivante

Partie 1 : Energie et cellule vivante Respiration et fermentation assurent la production d'énergie par dégradation complète ou incomplète de molécules organiques. Or, les végétaux ne se nourrissent que de matières minérales. Ces dernières

Plus en détail

Biologie. DEUG STU. Cours F. Guyot Intitulé : Éléments de biologie pour les sciences de la Terre et de l'univers

Biologie. DEUG STU. Cours F. Guyot Intitulé : Éléments de biologie pour les sciences de la Terre et de l'univers Biologie. DEUG STU. Cours F. Guyot Intitulé : Éléments de biologie pour les sciences de la Terre et de l'univers 2. Action de la biologie sur la géologie : les cycles du carbone Le rôle central que la

Plus en détail

V. Contenu intégral de la leçon

V. Contenu intégral de la leçon V. Contenu intégral de la leçon I. Mise en situation : Anne m'a demandé de vous donner un cours de Biologie. Je me suis donc demandé de quoi il s'agissait. Qu'est ce que la vie? J'ai fait des recherches

Plus en détail

Principes de la combustion du bois

Principes de la combustion du bois Colloque 12 juin 2008 (Caen) Le bois-énergie dans les agglomérations Principes de la combustion du bois Christophe HUON Préambule... La combustion est un phénomène complexe qui implique la transformation

Plus en détail

NUTRITION DES VEGETAUX CHLOROPHYLLIENS EXEMPLES D ACTIVITES

NUTRITION DES VEGETAUX CHLOROPHYLLIENS EXEMPLES D ACTIVITES NUTRITION DES VEGETAUX CHLOROPHYLLIENS EXEMPLES D ACTIVITES PEDAGOGIQUES I. Les plantes ont besoin d eau Une constatation s'impose : on arrose régulièrement les plantes en pot de la classe et pourtant,

Plus en détail

Thème 2 Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol

Thème 2 Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol Thème 2 Enjeux planétaires contemporains : énergie, sol L Homme a besoin de matière et d énergie. La croissance démographique place l humanité face à un enjeu majeur : trouver et exploiter des ressources

Plus en détail

CH 13: LA COMBUSTION DES MATERIAUX ORGANIQUES. Noter sur le cahier de texte pour la séance prochaine

CH 13: LA COMBUSTION DES MATERIAUX ORGANIQUES. Noter sur le cahier de texte pour la séance prochaine CH 13: LA COMBUSTION DES MATERIAUX ORGANIQUES Ex 6,8,10,11, p64-65 ED et FM:p63 Noter sur le cahier de texte pour la séance prochaine Ex 6,8,10,11, p64-65 ED et FM:p63 Objectifs: *Prendre conscience du

Plus en détail

Agitation Chaleur Energie Lumineuse Mécanique Thermique alternateur Electrique Lumineuse Mécanique Mouvement

Agitation Chaleur Energie Lumineuse Mécanique Thermique alternateur Electrique Lumineuse Mécanique Mouvement Agitation Chaleur Energie Lumineuse Mécanique Thermique alternateur Electrique Lumineuse Mécanique Mouvement Lorsque quelque chose peut provoquer un changement comme produire de la chaleur par exemple,

Plus en détail

Matière, mouvement, énergie, information

Matière, mouvement, énergie, information Matière, mouvement, énergie, information Décrire les états et la constitution de la matière à l échelle macroscopique Diversité de la matière : métaux, minéraux, verres, plastiques, matière organique sous

Plus en détail

1. Introduction : la chimie du carbone

1. Introduction : la chimie du carbone 1. Introduction : la chimie du carbone Pendant très longtemps, certains corps n'ont pu être obtenus qu'à partir des êtres vivants. Leur synthèse au laboratoire étant impossible, il était admis que la vie

Plus en détail

Séquence pédagogique

Séquence pédagogique Séquence pédagogique Les matériaux de l espace L ensemble des questions concerne à la fois les sciences de la vie et de la Terre et la physique-chimie, dans le cadre des thèmes de convergence que sont

Plus en détail

Comment poussent les plantes?

Comment poussent les plantes? Les fiches pédagogiques accompagnent et complètent la série des pastilles vidéos pédagogiques. Pour une meilleure compréhension, il est recommandé de combiner les deux supports. apprendre la nature Comment

Plus en détail

Prénom : 1. Ecris une définition de la photosynthèse. 2. Complète les parties limbe. pétiole. bourgeon axillaire. gaine. nervures.

Prénom : 1. Ecris une définition de la photosynthèse. 2. Complète les parties limbe. pétiole. bourgeon axillaire. gaine. nervures. Prénom : La photosynthèse est l'un des processus les plus importants de la nature. Sans elle, les végétaux ne pourraient pas pousser et, sans eux, peu d'animaux existeraient. Les végétaux ont besoin d'énergie

Plus en détail

Alimentation. Remise à niveau / Biologie / Chapitre 1

Alimentation. Remise à niveau / Biologie / Chapitre 1 Alimentation Remise à niveau / Biologie / Chapitre 1 I) Nutrition et aliments A) Nutrition absorption de la nourriture transformation des aliments ingérés (digestion) assimilation des nutriments utilisation

Plus en détail

A. RECHERCHE DES RESERVOIRS DE CARBONE. Expérience témoin. Expérience : décomposition du calcaire

A. RECHERCHE DES RESERVOIRS DE CARBONE. Expérience témoin. Expérience : décomposition du calcaire IIn tt ee rr aa cc tt i oon ss een tt rr ee A ttm oo ss pph èè rr ee H yy dd rr oo ss pph èè rr ee LL i tth oo ss pph èè rr ee -- Bi oo ss pph èè rr ee La planète Terre et son environnement! Mettre en

Plus en détail

Du charbon à la machine Le charbon est un des premiers combustibles fossiles utilisés par les hommes. Il ne commence à être utilisé de façon

Du charbon à la machine Le charbon est un des premiers combustibles fossiles utilisés par les hommes. Il ne commence à être utilisé de façon Du charbon à la machine Le charbon est un des premiers combustibles fossiles utilisés par les hommes. Il ne commence à être utilisé de façon systématique qu au XVIe siècle. Le charbon, en particulier la

Plus en détail

Nom : Groupe : L EFFET DE SERRE : (Processus naturel par lequel une partie de la chaleur émise par le Soleil est conservée dans l atmosphère).

Nom : Groupe : L EFFET DE SERRE : (Processus naturel par lequel une partie de la chaleur émise par le Soleil est conservée dans l atmosphère). Nom : Groupe : Date : THÉORIE UNIVERS TERRE-ESPACE L ATMOSPHÈRE L air est un mélange homogène. Ce mélange est constitué de 78% de diazote (N 2 ), 21% de dioxygène (O 2 ) et les autres gaz 1% (Argon, Dioxyde

Plus en détail

Thème 1 : Énergie et cellule vivante

Thème 1 : Énergie et cellule vivante Thème 1 : Énergie et cellule vivante Diaporama «Tout système vivant échange de la matière et de l'énergie avec ce qui l'entoure. Il est le siège de couplages énergétiques.» Au sein de l écosystème, la

Plus en détail

II/ La Terre une planète habitée. PB Comment définir la vie. 1/ la composition chimique des êtres vivants

II/ La Terre une planète habitée. PB Comment définir la vie. 1/ la composition chimique des êtres vivants II/ La Terre une planète habitée PB Comment définir la vie 1/ la composition chimique des êtres vivants Si on réalise une analyse chimique de la matière constituant les êtres vivants, on observe que celle-ci

Plus en détail

2. Biomolécules : GLUCIDES 1. PRESENTATION 11. FORMATION DES GLUCIDES 12. IMPORTANCE EN BIOLOGIE. Cours

2. Biomolécules : GLUCIDES 1. PRESENTATION 11. FORMATION DES GLUCIDES 12. IMPORTANCE EN BIOLOGIE. Cours 11. FORMATION DES GLUCIDES 1. PRESENTATION Les glucides sont des composés polyhydroxylés comportant une fonction aldéhyde ou cétone. énergie solaire Origine = photosynthèse : x CO 2 + y H 2 O C x ( H 2

Plus en détail

LA MER LES RELATIONS ENTRE LES ETRES VIVANTS. La respiration La reproduction L alimentation. Mutualisme, parasitisme Arbre phylogénétique

LA MER LES RELATIONS ENTRE LES ETRES VIVANTS. La respiration La reproduction L alimentation. Mutualisme, parasitisme Arbre phylogénétique LA MER LES FACTEURS QUI INFLUENCENT LA VIE MARINE La température La lumière La salinité Les mouvements océaniques REPARTITION DES ETRES VIVANTS DANS L OCEAN QUELQUES NOTIONS DE BIOLOGIE Origines de la

Plus en détail

Matière, mouvement, énergie, information : 73h (dont 3h de sujets communs)

Matière, mouvement, énergie, information : 73h (dont 3h de sujets communs) Matière, mouvement, énergie, information : 73h (dont 3h de sujets communs) CM : 41h Décrire les états et la constitution de la matière à l échelle macroscopique Mettre en œuvre des observations et des

Plus en détail

Matière, mouvement, énergie, information : 73h (dont 3h de sujets communs)

Matière, mouvement, énergie, information : 73h (dont 3h de sujets communs) Matière, mouvement, énergie, information : 73h (dont 3h de sujets communs) CM : 41h Décrire les états et la constitution de la matière à l échelle macroscopique Mettre en œuvre des observations et des

Plus en détail

LECONS : Chloroplaste et mitochondrie

LECONS : Chloroplaste et mitochondrie LECONS : Chloroplaste et mitochondrie Remarques : Dans les deux plans proposés, il faudrait construire un schéma bilan global comme celui réalisé samedi. L un d entre vous propose un plan qui reprend le

Plus en détail

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 La chaîne alimentaire 2. Page 1/11

Sommaire. Les Montagnes du Silence 2 La chaîne alimentaire 2. Page 1/11 Sommaire Les Montagnes du Silence 2 La chaîne alimentaire 2 Page 1/11 La chaîne alimentaire Pour vivre, les êtres vivants ont besoin de se nourrir. Dans l exemple ci-contre, l ours mange le phoque, le

Plus en détail

BREVET D 'ETUDES PROFESSIONNELLES DES METIERS DE LA RESTAURATION ET DE L HOTELLERIE

BREVET D 'ETUDES PROFESSIONNELLES DES METIERS DE LA RESTAURATION ET DE L HOTELLERIE 4.1. CONSTITUANTS BIOCHIMIQUES DES ALIMENTS 4.1.1. NATURE DES CONSTITUANTS Protides, Glucides, Lipides, Eléments minéraux, Vitamines, Eau. 4.1.2. PRINCIPALES PROPRIETES PHYSICO-CHIMIQUES DES CONSTITUANTS

Plus en détail

Eléments de correction du DS n 3 : le dioxygène dans la cellule végétale

Eléments de correction du DS n 3 : le dioxygène dans la cellule végétale Eléments de correction du DS n 3 : le dioxygène dans la cellule végétale Le dioxygène, O2, gaz abondant (20%) dans l atmosphère terrestre, est une des molécules échangée, utilisée ou produite dans le métabolisme

Plus en détail

100 millions de tonnes de plastiques produites par an.

100 millions de tonnes de plastiques produites par an. Réalisé par: Introduction 100 millions de tonnes de plastiques produites par an. Problème : se débarrasser des déchets plastiques pour ne plus augmenter les effets néfastes sur l environnement. Objectif

Plus en détail

Chapitre V Organisation des plantes à fleurs et vie fixée

Chapitre V Organisation des plantes à fleurs et vie fixée Chapitre V Organisation des plantes à fleurs et vie fixée Problème: en quoi l organisation des plantes à fleurs est-elle adaptée à leur vie fixée à l interface entre le sol et l atmosphère? 1 -I -Les plantes

Plus en détail

SCIENCES ET TECHNOLOGIE

SCIENCES ET TECHNOLOGIE SCIENCES ET TECHNOLOGIE Physique - Chimie : Matière, mouvement, énergie, information Décrire les états et la constitution de la matière à l échelle macroscopique Mettre en œuvre des observations et des

Plus en détail

Oui aux biocarburants! - Mais auxquels?

Oui aux biocarburants! - Mais auxquels? Oui aux biocarburants! - Mais auxquels? Prof. Christian Hardtke Département de Biologie Moléculaire Végétale Université de Lausanne Le problème principal : le réchauffement de la planète la cause du problème:

Plus en détail

AP «soutien SVT» Exercice 1. Exploiter un graphique / une expérience mettre en relation des données. D après SVT 2nde 2010 Hachette Éducation.

AP «soutien SVT» Exercice 1. Exploiter un graphique / une expérience mettre en relation des données. D après SVT 2nde 2010 Hachette Éducation. AP «soutien SVT» Exercice 1. Exploiter un graphique / une expérience mettre en relation des données. D après SVT 2nde 21 Hachette Éducation. Un expérimentateur réalise une expérience assistée par ordinateur.

Plus en détail

Quelques définitions...

Quelques définitions... Écologie des écosystèmes Cas particulier des agro-écosystèmes et des écosystèmes forestiers Carole Chateil chateil@mnhn.fr Quelques définitions...! Espèce : groupe de populations naturelles réellement

Plus en détail

L Energie. Energie : aptitude d un objet matériel, ou de plusieurs objets pris dans leur globalité, à effectuer un travail ou à fournir de la chaleur.

L Energie. Energie : aptitude d un objet matériel, ou de plusieurs objets pris dans leur globalité, à effectuer un travail ou à fournir de la chaleur. L Energie I- Le concept d énergie Energie : aptitude d un objet matériel, ou de plusieurs objets pris dans leur globalité, à effectuer un travail ou à fournir de la chaleur. Utilisation courante de l «énergie»

Plus en détail

Foire aux questions. Pour acheter des pelotes de réjection : télécharger le bon de commande délivré par le site :

Foire aux questions. Pour acheter des pelotes de réjection : télécharger le bon de commande délivré par le site : Module : les êtres vivants dans leur environnement Chapitre : places et rôles des êtres vivants ; notions de chaînes et de réseaux alimentaires Foire aux questions Pour acheter des pelotes de réjection

Plus en détail

ENR810 Énergies renouvelables La biomasse

ENR810 Énergies renouvelables La biomasse ENR810 Énergies renouvelables La biomasse Pierre-Luc Paradis Chargé de cours pierre-luc@t3e.info Stéphane Hallé, M.Sc.A., Ph.D. Plan de la présentation Introduction Utilisation de la biomasse Combustion

Plus en détail

Chapitre II : La nature du vivant

Chapitre II : La nature du vivant Chapitre II : La nature du vivant Sur la planète Terre il existe une grande diversité d êtres vivants. La Terre s est formée il y a 4,5 milliards d années bien avant que les premiers êtres vivants apparaissent.

Plus en détail

Modélisation du cycle du carbone en classe de seconde. Michèle Prieur Formation INRP Mai 2008

Modélisation du cycle du carbone en classe de seconde. Michèle Prieur Formation INRP Mai 2008 Modélisation du cycle du carbone en classe de seconde Michèle Prieur Formation INRP Mai 2008 Contexte d enseignement - Contexte de recherche ENSEIGNEMENT Expérimentation article 34 : Expérimentation pédagogique

Plus en détail

Séminaire pluridisciplinaire de sciences et technologies. GEST D 314 Année académique Séance 3

Séminaire pluridisciplinaire de sciences et technologies. GEST D 314 Année académique Séance 3 Séminaire pluridisciplinaire de sciences et technologies GEST D 314 Année académique 2010-2011 Séance 3 1 Agenda Energie Energies fossiles Fission nucléaire Réacteurs du futur Fusion nucléaire Energies

Plus en détail

PARTIE A : L'EAU, UN SOLVANT BIEN PARTICULIER [10 POINTS]

PARTIE A : L'EAU, UN SOLVANT BIEN PARTICULIER [10 POINTS] DEVOIR COMMUN DE PHYSIQUE-CHIMIE, ÈRE S, MAI 203 CORRECTION PARTIE A : L'EAU, UN SOLVANT BIEN PARTICULIER [0 POINTS] 4 "" = point A. Qu'est-ce que l'eau? 2 A.. H : (Z = ) : K ; O : (Z = 8) : K 2 L 6 A..2

Plus en détail

L ERGOSTÉROL : UNE MOLÉCULE CLÉ DANS LA RÉSISTANCE DES LEVURES À LA DÉSHYDRATATION SÉVÈRE

L ERGOSTÉROL : UNE MOLÉCULE CLÉ DANS LA RÉSISTANCE DES LEVURES À LA DÉSHYDRATATION SÉVÈRE L ERGOSTÉROL : UNE MOLÉCULE CLÉ DANS LA RÉSISTANCE DES LEVURES À LA DÉSHYDRATATION SÉVÈRE Sébastien DUPONT Ingénieur de Recherche UMR Procédés Alimentaires et Microbiologiques Equipe Procédés Microbiologiques

Plus en détail

PREPARATION AU BACCALAURÉAT GÉNÉRAL ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L. Le pain

PREPARATION AU BACCALAURÉAT GÉNÉRAL ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L. Le pain PREPARATION AU BACCALAURÉAT GÉNÉRAL ENSEIGNEMENT SCIENTIFIQUE SÉRIE L Durée de l épreuve: 1 h 30 Ce sujet comporte 5 pages numérotées de 1 à 5 La Physique-Chimie et la SVT sont à rédiger sur deux copies

Plus en détail

B2. Activités cellulaires - Respiration

B2. Activités cellulaires - Respiration B2. Activités cellulaires - Respiration Les cellules des angiospermes, comme tout autre cellule, réalisent un grand nombre d activités cellulaires comme la synthèse de différentes molécules organiques.

Plus en détail

Sci7.1.2 : Les interactions

Sci7.1.2 : Les interactions Sciences 7 e année Nom : Sci7.1.2 : Les interactions Plan du chapitre Guide d étude 1. Conclusion du laboratoire : effet du sel sur les graines 2. Symbiose, mutualisme, parasitisme, commensalisme, proie-prédateur

Plus en détail

La machine humaine. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke

La machine humaine. Marcel Lacroix Université de Sherbrooke La machine humaine Marcel Lacroix Université de Sherbrooke Corps humain 100 x 10 12 cellules de ~ 0.01 mm! ~ 63% hydrogène; cellules sanguines ~ 25.5% oxygène; ~ 9.5% carbone; ~ 1.4% azote; ~ 0.6% vingtaine

Plus en détail

Classe seconde / La terre dans l'univers : planète habitée LA TERRE DANS L'UNIVERS : PLANÈTE HABITÉE...2

Classe seconde / La terre dans l'univers : planète habitée LA TERRE DANS L'UNIVERS : PLANÈTE HABITÉE...2 LA TERRE DANS L'UNIVERS : PLANÈTE HABITÉE...2 CHAPITRE I NATURE ET UNITÉ DU MONDE VIVANT...2 1/ Les conditions de la vie : une particularité de la terre...2 2/ La nature du vivant...4 A Les formes de vie...4

Plus en détail

LE MODULE DE SENSIBILISATION

LE MODULE DE SENSIBILISATION LE MODULE DE SENSIBILISATION ÉNERGIE Les différents types d énergie Les sources d énergies fossiles : Pétrole, gaz naturel, charbon Ce sont les énergies issues de la fossilisation de matières organiques

Plus en détail

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5

Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 1 ère S Thème : Couleurs et images Activités Physique Sources de lumières colorées et photon Chap.4-5 I. La lumière 1. Les ondes électromagnétiques - Voir Document 1 Connaissances exigibles : Distinguer

Plus en détail

Mécanisme de la respiration cellulaire

Mécanisme de la respiration cellulaire TP : Mécanisme de la respiration cellulaire DHAOUI.S La respiration cellulaire est l ensemble des réactions biochimiques aboutissant à la formation d énergie (par dégradation de nutriments). Ce mécanisme

Plus en détail

1 - Principes de base :

1 - Principes de base : Bioénergétique 1 - Principes de base : Définition : études des échanges et des transformations d NRJ chez l Homme. Echanges notamment d NRJ chimique, thermique et mécanique. Loi de la thermodynamique :

Plus en détail

UN VOYAGE DE CLASSE RESPONSABLE

UN VOYAGE DE CLASSE RESPONSABLE NOM : PRÉNOM : CLASSE : UN VOYAGE DE CLASSE RESPONSABLE SÉANCE 2 VOYAGER = POLLUER? J OBSERVE fiche élève ce2 cm1 cm2 Observe la vidéo puis réponds aux questions. a) Que rejettent dans l atmosphère les

Plus en détail

un pot de Pélargonium à feuilles panachées est mis au soleil direct pendant 4 heures. Au bout de 4heures, on cueille la feuille.

un pot de Pélargonium à feuilles panachées est mis au soleil direct pendant 4 heures. Au bout de 4heures, on cueille la feuille. un pot de Pélargonium à feuilles panachées est mis au soleil direct pendant 4 heures. Au bout de 4heures, on cueille la feuille. On la met dans l'alcool bouillant. Elle en ressort décolorée après 3 minutes.

Plus en détail

Les plantes et l'eau - IV. L'agronomie de l'eau

Les plantes et l'eau - IV. L'agronomie de l'eau 1 L eau est indispensable à l agriculture. En effet, pour que le gaz carbonique, matière première de la photosynthèse, puisse pénétrer dans les feuilles des plantes pour atteindre les sites de carboxylation,

Plus en détail

Acquis 6ème: - Animaux et végétaux sont des êtres vivants. - Ils occupent des milieux de vie variés, terrestres ou aquatiques.

Acquis 6ème: - Animaux et végétaux sont des êtres vivants. - Ils occupent des milieux de vie variés, terrestres ou aquatiques. Acquis 6ème: - Animaux et végétaux sont des êtres vivants. - Ils occupent des milieux de vie variés, terrestres ou aquatiques. - Tous les êtres vivants, à quelques exceptions près, respirent. - Au cours

Plus en détail

Milieux et Habitats. 1. Le rayonnement solaire 2. Les gaz 3. L eau. Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T.

Milieux et Habitats. 1. Le rayonnement solaire 2. Les gaz 3. L eau. Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Milieux et Habitats 1. Le rayonnement solaire 2. Les gaz 3. L eau Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie des écosystèmes - T. Koffel 1 La lumière et la biosphère Mardi 23 septembre 2014 Module Écologie

Plus en détail

III RESPIRATION ET FERMENTATION, SOURCES D'ATP

III RESPIRATION ET FERMENTATION, SOURCES D'ATP III RESPIRATION ET FERMENTATION, SOURCES D'ATP Nous avons vu que les cellules végétales utilisent la matière produite par photosynthèse pour : - Assurer leur croissance. - Réaliser des réserves - Produire

Plus en détail

Augmentation de la surface racinaire

Augmentation de la surface racinaire Introduction (10pts) Un être vivant, quel qu il soit, a besoin d énergie pour assurer son fonctionnement et son développement. Les végétaux terrestres utilisent la matière minérale dans leur environnement

Plus en détail