Le CCT QUALIROUTES et la collecte des eaux usées

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Le CCT QUALIROUTES et la collecte des eaux usées"

Transcription

1 Le CCT QUALIROUTES et la collecte des eaux usées Evolution des prescriptions techniques en matière d égouttage du Cahier des Charges Type de la Région Wallonne ir Emmanuel DE SUTTER Directeur du Service aux Associés Président du GT5 Qualiroutes

2 Introduction et sommaire Le CCT Qualiroutes : définitions, structure et mise à jour Les évolutions des chapitres C et I par rapport au CCT RW99 prédécesseur du Qualiroutes Aperçu des prescriptions des chapitres I.1 à I.7 Le chapitre I.8 : nombreuses nouveautés en matière de rénovation introduites dans le Qualiroutes Curage et inspections visuelles des ouvrages : évolution dans Qualiroutes sous forme de chapitres dissociés du I.8

3 Définitions Qualiroutes est un cahier des charges type, c est-à-dire un document de référence qui complète le Cahier général des Charges. C est un des documents du marché Le GW en sa séance du 20/07/2011 a approuvé le CCT Qualiroutes Champ d application : Il annule et remplace le RW Pour tous les marchés relevant de la SPGE, du SPW et de la Sofico publiés à partir du 1 er janvier 2012 Pour tous les marchés Travaux subsidiés dont le CSCh est approuvé par les Conseils communaux à partir du 1 er janvier 2012

4 Structure du CCT Qualiroutes Qualiroutes CCT Cahier des chargestype CDR Catalogue Documents de référence CPN M.A.O. Modèles Prescriptions Chapitres A Q Offre CSCh Valeur contractuelle Valeur informative

5 Table des matières du CCT Qualiroutes Chapitre A clauses administratives Chapitre B terminologie Chapitre C matériaux et produits de construction Chapitre D Travaux préparatoires et démolition sélective Chapitre E Terrassements généraux et particuliers Chapitre F Sous-fondations et fondations Chapitre G Revêtements Chapitre H éléments linéaires Chapitre I Drainage et égouttage GT 5 -> Chapitre J Petits ouvrages Chapitre K Nouveaux ouvrages d art Chapitre L Signalisation routière Chapitre M Travaux d entretien et de réparations Chapitre N Entretien et réparation des ouvrages d art Chapitre O Gazonnements, plantations et mobilier urbain GT 5 -> Chapitre P Adduction et Distribution d eau Chapitre Q Essais

6 Evolution du CCT QR 11 Groupes de travail chargés de l actualisation du CCT QUALIROUTES 2 Groupes de travail transversaux pour gestion et pilotage du CCT QUALIROUTES

7 Consulter en ligne les documents du CCT Qualiroutes "Qualité & Construction"

8 Que trouve-t-on dans le CHAPITRE I du Qualiroutes? Les aspects suivants : Drainage Egouts et évacuation d eau Pose en tranchées ouvertes Branchements et raccordements au réseau Mise en œuvre de tuyaux sans tranchée (Forage et Fonçage) Chambres de visite et regards d inspection (cf chapitre J) Avaloirs et caniveaux Réparation et rénovation de canalisations Reconstitution de voirie Examen visuel des ouvrages Curage

9 CCT RW : évolutions du Qualiroutes Nouveautés chapitres C & I (égouttage) Adaptation chapitre C au niveau des matériaux (normes EN, CE, réception technique préalable) Compléments de textes pour nouveaux matériaux Paragraphes concernés : C 35, 38, 39, 40 et 41 Adaptations de textes du chapitre I (pose, essais, rénovations canalisations, curage et examen visuel)

10 Chapitre C : tuyaux Béton Grès Fonte Synthétiques

11 Chapitre C : tuyaux EN BETON - NOUVEAUTES Tuyaux en béton revêtus Stockage en milieu sec et aéré minimum 7 jours avant la résine époxy Absorption d eau 4 % Minimum 2 couches d époxy d une concentration égale ou supérieure: soit à 100 g/m² pour une pente de ± 0,2 % soit à 200 g/m² pour une pente 5 % Gamme de ph 1 à 13 Test d adhérence béton/revêtement époxy Préciser angle de recouvrement Poste CPN supplément en m² (I2911)

12 Chapitre C : tuyaux EN BETON - NOUVEAUTES Assises de pose Répartition du poids d appui lit de pose circulaire en béton non armé lit de pose trapézoïdal en béton armé Poste CPN supplément en m² BNA : I2912 BA : I2913

13 h h Chapitre C : tuyaux EN BETON - NOUVEAUTES tuyaux béton à section elliptique Améliorations de textes pour tuyaux béton à section elliptique Elément autostable Pose verticale ou horizontale à définir Joint incorporé (NBN EN 681-1) L entrepreneur propose au fonctionnaire dirigeant une note de calcul Postes CPN série I2800 L L L (cm) H (cm)

14 Réalisation d un projet égouttage au moyen du CCT Qualiroutes Démolitions et travaux préparatoires : se reporter au chapitre D Terrassements et remblais de tranchées : se référer au chapitre E et plus particulièrement au paragraphe E.5 Pose des canalisations : voir chapitre I.1 à I.4 Chambres de visite : voir chapitre J.1 Remise en état des surfaces : Fondations (chapitre F) Revêtements bétons hydrocarbonés (chapitre G) Revêtements en pavages dallages (chapitre G) Eléments linéaires (chapitre H)

15 CHAPITRE I.1 : les drainages Types principaux 4 types de drainages sont repris par Qualiroutes Type 1 <- Type 2 Type 3 -> Type 4

16 CHAPITRE I.2 : canalisations en tuyaux Prescriptions de pose La pose s effectue sur base de la norme NBN EN 1610 Préciser le type d appui (1,2 ou 3) Préciser la valeur de b ou de k; par défaut pour le type 1, lit de pose a=150 mm Remblai initial minimum c=200 mm

17 CHAPITRE I.3 : Exécution des raccordements particuliers Raccordement d immeuble Raccordement en attente Dispositif de regard à prévoir dans la mesure du possible (en accord avec impositions SPGE)

18 Raccordements non conformes : saillie maximum = 1 cm! Percement aléatoire, pas de pièce de piquage ou pièce défectueuse

19 Utilisation de pièces et de techniques adaptées Percement à la carotteuse, tiers supérieur du tuyau Utilisation des pièces adéquates

20 CHAPITRE I.4 : mise en œuvre de tuyaux sans tranchées Fonçage Forage dirigé

21 CHAPITRE I.5 : mise en œuvre de chambres de visite Se référer au chapitre J.1 (petits ouvrages d art)

22 CHAPITRES I.6 et I.7 : avaloirs et caniveaux Diverses prescriptions disponibles et conformités aux normes EN et PTV

23 CHAPITRE I.8 : rénovation des réseaux Certaines inspections visuelles nous démontrent toute l utilité de ce chapitre I.8

24 Avec pour conséquence des problèmes d écoulement

25 Réparations et rénovation de canalisations Les changements I CHEMISAGE CONTINU POLYMÉRISÉ EN PLACE (RELINING OU TDSP). I. 8.5 CHEMISAGE PARTIEL POLYMÉRISÉ EN PLACE (MANCHETTE). I COQUES ET CUNETTES EN POLYESTER ARMÉ DE FIBRE DE VERRE. I TUBAGE PAR ENROULEMENT HÉLICOÏDAL EN PVC RIGIDE. I TUBAGE AVEC ESPACE ANNULAIRE AU MOYEN DE TUYAUX CONTINUS OU COURTS. I PANNEAUX PRÉFABRIQUÉS EN GRÈS (DALLES CÉRAMIQUES). I RÉNOVATION DE CANALISATION PAR PROJECTION DE MATÉRIAUX HYDRAULIQUES (GUNITAGE). I RÉPARATION OU RÉNOVATION AU MOYEN D UN MORTIER. I INJECTIONS PONCTUELLES D ÉTANCHEMENT. I PROTECTION CONTRE LA CORROSION. I TECHNIQUES DESTRUCTIVES. I TUBAGE SANS ESPACE ANNULAIRE AU MOYEN DE TUYAUX PEHD CONTINUS PRÉ DÉFORMÉS (CLOSE-FIT LINING). I INJECTIONS POUR STABILISATION DES SOLS ET/OU COMBLEMENT DE CAVITÉS AUTOUR DES OUVRAGES D ASSAINISSEMENT. I REPARATION OU RENOVATION DES REGARDS DE VISITE. I REPARATION OU RENOVATION DES BRANCHEMENTS ET RACCORDEMENTS. I REPARATION DES RADIERS PAR PISTONNAGE DE MORTIER. I RÉPARATIONS PONCTUELLES.

26 Techniques de chemisage Par inversion à l eau ou polymérisation UV

27 Technique de chemisage (chantier) INASEP Relining traversée Meuse à Beez

28 Techniques de chemisage (partiel) Placement de la manchette

29 Techniques de chemisage (partiel) Placement de la manchette (conduites visitables)

30 Tubage par enroulement hélicoïdal Clipsage

31 Le plus souvent, utilisation de tuyaux en matières plastiques : PEHD PVC PRV Tubage avec espace annulaire par tubes continus ou courts Schéma de principe d un tubage pour tuyaux courts Tubage de tuyaux longs de 6 m en PRV

32 Tubage PEHD sans espace annulaire (Close-Fit Lining) Introduction par tractage ou par poussage d un tuyau déformé (par étirement ou par pliage) dans la canalisation à réhabiliter Après introduction, le tuyau est soumis à une pression d eau ou de vapeur pour lui rendre sa forme initiale (effet mémoire) Tubage par tuyau prédéformé (pliage)

33 Tubage PEHD sans espace annulaire (Close-Fit Lining) Tubage par tuyau pré déformé (diminution de section par étirement)

34 Coques et cunettes en PRV Placement d éléments préfabriqués sur mesure pour rénovation de conduits visitables

35 Techniques destructives avant rénovation Broyage ou éclatement de l ancienne conduite Conduite de remplacement PEHD, PVC

36 Gunitage Protection contre la corrosion Mise en place sur la paroi de l ouvrage d une ou plusieurs couches de béton, béton stable ou de mortier, transporté par voie sèche ou humide et projeté à l aide d air comprimé

37 Injections d étanchement

38 Injections ponctuelles d étanchement Rénovation par injection d un polymère ou d une résine au droit des défauts ponctuels (joints, raccords défectueux, fissures circulaires, perforations) Manchon avec partie centrale rigide et extrémités gonflables au droit du défaut à étancher. Gonflage des extrémités injection sous pression des composants de la résine Composants : époxy, acrylique

39 Décapage haute pression Système rotatif Rénovation des regards

40 Rénovation des regards (2) Projection centrifugée de mortiers par passes successives

41 Technique de rénovation de radiers par pistonnage Va et vient d un piston treuillé pour combler et réparer les radiers avec du mortier

42 Technique de rénovation de radiers par pistonnage (2) Pendant Avant Après

43 Réparation d un branchement Mise en place robotisée d un «chapeau» en résine polymérisable

44 Curage des canalisations Suivi des prescriptions du groupe de travail SPGE/OAA et renvoi au cahier technique B Partage de l expérience des opérateurs de terrain en matière d entretien de réseaux Ajout de nouveaux postes au CPN en relation avec ces prescriptions : Postes pour curage Postes de supplément au curage pour enlèvement des obstacles Postes pour l évacuation des produits de curage (en fonction de la méthodologie décrite au cahier technique B SPGE) Recherche et dégagement de tampons Travaux divers préalables sous la forme d une SR

45 Examen visuel des ouvrages Comme pour le curage partage du travail et de l expérience reprise dans le cahier technique C de la SPGE et des OAA Alignement sur la norme NBN EN Ajout de nouvelles techniques d examen visuel (ex: zoomage depuis les chambres) et introduction de nouveaux postes au CPN en rapport avec les nouvelles prescriptions du cahier technique C

46 Examen visuel des canalisations Différents modèles de caméra autotractées

47 Autres examens visuels Examen des regards Examen homme avec caméra

48 Tout est visitable avec un peu d imagination

49 MERCI POUR VOTRE ATTENTION Emmanuel DE SUTTER Directeur du Service aux Associés Président du GT5 Qualiroutes Tel : 081/ Gsm : 0475/

CHAPITRE I : DRAINAGE ET EGOUTTAGE

CHAPITRE I : DRAINAGE ET EGOUTTAGE I CHAPITRE I : DRAINAGE ET EGOUTTAGE -- I1000 Drainage -- I1100 - drainage de type 1 -- I1110 - tuyau en béton poreux -- I1111 - diamètre : DN = 150 mm m I.1.2.2.1. I1112 - diamètre : DN = 200 mm m I.1.2.2.1.

Plus en détail

TABLE DES MATIERES I. 4. MISE EN OEUVRE DE TUYAUX SANS TRANCHEES... 12 I. 4.1. DEFINITIONS... 12 I. 4.2. FONÇAGE... 12 I. 4.3. FORAGE DIRIGE...

TABLE DES MATIERES I. 4. MISE EN OEUVRE DE TUYAUX SANS TRANCHEES... 12 I. 4.1. DEFINITIONS... 12 I. 4.2. FONÇAGE... 12 I. 4.3. FORAGE DIRIGE... Site "Qualité & Construction": http://qc.spw.wallonie.be CAHIER DES CHARGES TYPE QUALIROUTES approuvé par le Gouvernement wallon en date du 20 juillet 2011 CHAPITRE I DRAINAGE ET EGOUTTAGE Édition du 01/01/2016

Plus en détail

Creusez l idée du Sans Tranchée. Lyon 3 avril 2012

Creusez l idée du Sans Tranchée. Lyon 3 avril 2012 Creusez l idée du Sans Tranchée Lyon 3 avril 2012 Creusez l idée du Sans Tranchée Lyon 3 avril 2012 Les Techniques Sans Tranchée en travaux de réhabilitation Jean-Michel BERGUE Directeur scientifique FSTT

Plus en détail

Réhabilitation des canalisations EU et EP, travaux sans tranchées. Anthony Decamp Clément Desodt Adèle Ferrazzini

Réhabilitation des canalisations EU et EP, travaux sans tranchées. Anthony Decamp Clément Desodt Adèle Ferrazzini Réhabilitation des canalisations EU et EP, travaux sans tranchées Anthony Decamp Clément Desodt Adèle Ferrazzini Les travaux de canalisation avec tranchées ouvertes Des travaux longs, nécessitant du matériel

Plus en détail

REPARATIONS PONCTUELLES PAR MANCHETTES

REPARATIONS PONCTUELLES PAR MANCHETTES REPARATIONS PONCTUELLES PAR MANCHETTES METHODOLOGIE POUR LE CHEMISAGE PARTIEL DOMAINE D EMPLOI DES MANCHETTES Ce type d intervention se fait dans des canalisations d assainissement non visitables à écoulement

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES CREATION D UN RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN LOTISSEMENT

CAHIER DES CHARGES CREATION D UN RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN LOTISSEMENT CAHIER DES CHARGES CREATION D UN RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT COLLECTIF EN LOTISSEMENT SOMMAIRE Préambule I- Canalisation gravitaire 3 II- Regards de visite 3 III- Tampons des regards 4 IV- Branchements

Plus en détail

ASSAINISSEMENT Entretien des réseaux d assainissement

ASSAINISSEMENT Entretien des réseaux d assainissement ASSAINISSEMENT Entretien des réseaux d assainissement Vincent Rouch Lrpc de Strasbourg 11 mars 2009 Les Présentations du Laboratoire de Strasbourg Les contrôles obligatoires sur les réseaux d assainissement

Plus en détail

La réhabilitation de canalisations

La réhabilitation de canalisations La réhabilitation de canalisations Intervention du 20 mai 2010 présentée par Jérôme KUJAWA - Chef de Division au Service des Travaux Spéciaux de la Sade Plan 1. Pourquoi réhabiliter? 2. Les paramètres

Plus en détail

Ouvrages d assainissement

Ouvrages d assainissement Ouvrages d assainissement recueil sur CD-ROM Référence : 3131631CD ISBN : 978-2-12-131631-4 Année d édition : 2010 Analyse Votre guide normatif et réglementaire s appuyant sur le fascicule n 70 «Ouvrages

Plus en détail

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX REALISATION DE TRAVAUX DE BRANCHEMENT AU RESEAU D ASSAINISSEMENT ET PETITS TRAVAUX DE REPARATION MAITRE D OUVRAGE : DOSSIER DE CONSULTATION DES ENTREPRISES BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

Plus en détail

Commune de SABLONNIERES

Commune de SABLONNIERES Commune de SABLONNIERES Travaux de raccordement des habitations au réseau d assainissement Eaux Usées CAHIER DES CHARGES DESTINE AUX PROPRIETAIRES : REALISANT EUX-MÊMES LEURS TRAVAUX DE RACCORDEMENT OU

Plus en détail

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX TRAVAUX DE REHABILITATION DU RESEAU D EAUX USEES DU BOURG

MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX TRAVAUX DE REHABILITATION DU RESEAU D EAUX USEES DU BOURG MARCHES PUBLICS DE TRAVAUX Objet du marché TRAVAUX DE REHABILITATION DU RESEAU D EAUX USEES DU BOURG 4 - B O R D E R E A U D E S P R I X U N I T A I R E S ( B P U ) Maître de l'ouvrage Commune de Mouzeil

Plus en détail

CAHIER DES CHARGES TYPE QUALIROUTES ADAPTATIONS MISES A JOUR

CAHIER DES CHARGES TYPE QUALIROUTES ADAPTATIONS MISES A JOUR CAHIER DES CHARGES TYPE QUALIROUTES approuvé par le Gouvernement wallon en date du 20 juillet 2011 ADAPTATIONS ET MISES A JOUR Édition du 01/04/2013 DIRECTION GÉNÉRALE OPÉRATIONNELLE DES ROUTES ET DES

Plus en détail

Règlement communal relatif aux modalités de raccordement à l'égout (Conseil communal du 14/01/2016 entrée en vigueur le 30/01/2016)

Règlement communal relatif aux modalités de raccordement à l'égout (Conseil communal du 14/01/2016 entrée en vigueur le 30/01/2016) Les dispositions suivantes complètent les articles R.274 et suivants du Code de l'eau. Règlement communal relatif aux modalités de raccordement à l'égout (Conseil communal du 14/01/2016 entrée en vigueur

Plus en détail

LES TERRASSEMENTS ET LES FONDATIONS

LES TERRASSEMENTS ET LES FONDATIONS Les terrassements Le terrassement : désigne l ensemble des opérations de mise en forme d un terrain liées à l édification d une construction (nivellement du sol, fouille pour l exécution des fondations,

Plus en détail

Chambres autoportantes Canplast PRO 600-800 et 1000 Présentation des chambres

Chambres autoportantes Canplast PRO 600-800 et 1000 Présentation des chambres Chambres autoportantes Canplast PRO 600-800 et 1000 Présentation des chambres En complément de ses chambres de visite utilisées comme coffrage perdu étanche à bétonner, Canplast SA présente ses chambres

Plus en détail

TRAVAUX D ASSAINISSEMENT

TRAVAUX D ASSAINISSEMENT MAITRE D'OUVRAGE : Commune de BUELLAS REFERENCE DOSSIER : 01 06513 01/ 13308_10-04-2015 DQE rev1 Travaux de réhabilitation des réseaux d assainissement EU / EP RD 936 Route de Corgenon Dossier de Consultation

Plus en détail

COMMUNE DE VIRIAT. Procédure adaptée REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS D EAUX USEES ET PLUVIALES. Cahier des Clauses Particulières

COMMUNE DE VIRIAT. Procédure adaptée REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS D EAUX USEES ET PLUVIALES. Cahier des Clauses Particulières COMMUNE DE VIRIAT Procédure adaptée REALISATION DES BRANCHEMENTS PARTICULIERS D EAUX USEES ET PLUVIALES Cahier des Clauses Particulières Maître d Ouvrage : Commune de VIRIAT (Ain) Maître d œuvre : Services

Plus en détail

Bordereau des Prix Unitaires

Bordereau des Prix Unitaires MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX Maître de l Ouvrage Commune de LE FAUGA (31) 4 Marché selon la Procédure Adaptée (articles n 26 et 28 du CMP) Travaux d assainissement eaux usées Extension des réseaux Chemin Roucade

Plus en détail

BRANCHEMENTS A L EGOUT REALISES SOUS MAITRISE D OUVRAGE PRIVEE

BRANCHEMENTS A L EGOUT REALISES SOUS MAITRISE D OUVRAGE PRIVEE BRANCHEMENTS A L EGOUT REALISES SOUS MAITRISE D OUVRAGE PRIVEE ANNEXE 7 AU REGLEMENT DU SERVICE PUBLIC D ASSAINISSEMENT PRESCRIPTIONS RELATIVES A LA CONCEPTION, A LA REALISATION ET AUX CONDITIONS DE LA

Plus en détail

Les rénovations de canalisation et de conduites d évacuation domestiques sont généralement résolus en remplaçant toute l installation.

Les rénovations de canalisation et de conduites d évacuation domestiques sont généralement résolus en remplaçant toute l installation. Les rénovations de canalisation et de conduites d évacuation domestiques sont généralement résolus en remplaçant toute l installation. Cela signifie qu il faut entreprendre des travaux de burinage et de

Plus en détail

Communauté de Communes du Pays du Coquelicot Commune de Méaulte. ZAC du Pays du Coquelicot Lot 3 : réseau d'assainissement des eaux usées

Communauté de Communes du Pays du Coquelicot Commune de Méaulte. ZAC du Pays du Coquelicot Lot 3 : réseau d'assainissement des eaux usées B&R Ingenierie Picardie 9 rue Hippolyte Devaux 80300 ALBERT Tél : 03.22.64.00.19. Fax : 03.22.75.45.79. Communauté de Communes du Pays du Coquelicot Commune de Méaulte ZAC du Pays du Coquelicot Lot 3 :

Plus en détail

Article 1. Le présent règlement vise à réglementer les modalités de raccordement des eaux usées et le cas échéant pluviales à l'égout.

Article 1. Le présent règlement vise à réglementer les modalités de raccordement des eaux usées et le cas échéant pluviales à l'égout. Ville de Limbourg Règlement communal visant à organiser le raccordement des particuliers à l égout Adoption lors de la séance du Collège communal du 26 juin 2014. I. Portée du règlement communal Article

Plus en détail

ÊTES-VOUS PRÊT À PASSER LA VALIDATION D OUVRIER DE VOIRIE?

ÊTES-VOUS PRÊT À PASSER LA VALIDATION D OUVRIER DE VOIRIE? ÊTES-VOUS PRÊT À PASSER LA VALIDATION D OUVRIER DE VOIRIE? Actuellement, 7 personnes sur 10 obtiennent leur Titre de compétence. Plus vous êtes informé, plus vous augmentez vos chances d obtenir le Titre

Plus en détail

PRESCRIPTIONS GENERALES RESEAU ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES RESEAU EAU POTABLE

PRESCRIPTIONS GENERALES RESEAU ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES RESEAU EAU POTABLE Tresques, le 02 juillet 2013 PRESCRIPTIONS GENERALES RESEAU ASSAINISSEMENT DES EAUX USEES RESEAU EAU POTABLE APPLICABLE SUR LE TERRITOIRE DE LA MAISON DE L EAU CONFORMEMENT A LA DELIBERATION EN DATE DU

Plus en détail

Cahier des charges à l attention des maîtres d œuvre et des maîtres d ouvrages privés

Cahier des charges à l attention des maîtres d œuvre et des maîtres d ouvrages privés Ville de ROCHEFORT 119 Rue Pierre Loti BP 60030 17301 ROCHEFORT Cedex Centre Technique Municipal SERVICE ASSAINISSEMENT CREATION DE RESEAUX D ASSAINISSEMENT SUR LA VILLE DE ROCHEFORT Cahier des charges

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

Directives sur les raccordements des eaux claires et des eaux usées

Directives sur les raccordements des eaux claires et des eaux usées Directives sur les raccordements des eaux claires et des eaux usées DIRECTIVES POUR LE RACCORDEMENT DES CANALISATIONS PRIVEES SUR LES COLLECTEURS COMMUNAUX EN COMPLEMENT DU REGLEMENT COMMUNAL SUR LES EGOUTS

Plus en détail

2 Cadre du détail estimatif quantitatif

2 Cadre du détail estimatif quantitatif Commune de SAUZET Mairie 30190 SAUZET Téléphone : 04 66 81 62 69 - Télécopie : 04 66 63 82 39 E-mail : communedesauzet@orange.fr Aménagement «Cœur de village» 2 Cadre du détail estimatif quantitatif 1

Plus en détail

Commune de CESTAS / Commune de CANEJAN Aménagement d'un Giratoire au Lac Vert

Commune de CESTAS / Commune de CANEJAN Aménagement d'un Giratoire au Lac Vert Commune de CESTAS / Commune de CANEJAN Aménagement d'un Giratoire au Lac Vert N Désignation U Qté Prix unitaire Total 0 INSTALLATION DE CHANTIER 1 Installation de chantier 2 Plans d'exécution 3 Implantations

Plus en détail

CHAPITRE I DRAINAGE ET EGOUTTAGE

CHAPITRE I DRAINAGE ET EGOUTTAGE CHAPITRE I DRAINAGE ET EGOUTTAGE TABLE DES MATIERES Pages I. 1. DRAINAGE...1 I. 1.1. DESCRIPTION...1 I. 1.2. CLAUSES TECHNIQUES...1 I. 1.3. SPECIFICATIONS...3 I. 1.4. VERIFICATIONS...3 I. 1.5. PAIEMENT...3

Plus en détail

Prescriptions techniques Réseaux de collecte des eaux usées et branchements particuliers

Prescriptions techniques Réseaux de collecte des eaux usées et branchements particuliers Prescriptions techniques Réseaux de collecte des eaux usées et branchements particuliers Les prescriptions ci-après ne sont pas exhaustives. En tout état de cause, pour obtenir le certificat de conformité

Plus en détail

Creusez l idée du Sans Tranchée. Lyon 3 avril 2012

Creusez l idée du Sans Tranchée. Lyon 3 avril 2012 Les Techniques Sans Tranchée Travaux de réhabilitation Durabilité et pérennité des techniques de réhabilitation : cas du chemisage continu polymérisé en place De nombreuses techniques de réhabilitation

Plus en détail

1960/61 Fourniture d une conduite de centrale Hydro-électrique en Suisse Séminaire FSTT LYON 2 Décembre 2014

1960/61 Fourniture d une conduite de centrale Hydro-électrique en Suisse Séminaire FSTT LYON 2 Décembre 2014 HOBAS 1 Application 1960/61 Fourniture d une conduite de centrale Hydro-électrique en Suisse Le Premier tuyau HOBAS a été installé en Suisse en 1960. Riche de plus de 50 ans d expérience, le groupe est

Plus en détail

LOT 1 VOIRIE RESEAU EP ESPACES VERTS

LOT 1 VOIRIE RESEAU EP ESPACES VERTS S E R I Forum Ville Active 32 rue Mallet Stevens Bât D 30900 NIMES Tél :04.66.28.04.91 Fax : 04.66.28.12.79 Email : seri30@beseri.fr 6.1 DEVIS QUANTITATIF ESTIMATIF LOT 1 VOIRIE RESEAU EP ESPACES VERTS

Plus en détail

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel

Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce document a été numérisé par le CRDP de Montpellier pour la Base Nationale des Sujets d Examens de l enseignement professionnel Ce fichier numérique ne peut être reproduit, représenté, adapté ou traduit

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES (PU)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES (PU) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES (PU) Maître de l ouvrage Commune de Saint-Genest-Lerpt Objet de la consultation Réhabilitation des réseaux de collecte des eaux pluviales et eaux usées,

Plus en détail

BRANCHEMENTS A L EGOUT REALISES SOUS MAITRISE D OUVRAGE PRIVEE

BRANCHEMENTS A L EGOUT REALISES SOUS MAITRISE D OUVRAGE PRIVEE 1 BRANCHEMENTS A L EGOUT REALISES SOUS MAITRISE D OUVRAGE PRIVEE Prescriptions relatives à la conception, la réalisation et aux conditions de la remise d ouvrage à la Communauté urbaine de Lyon Annexe

Plus en détail

Tegra 600 Wavin Belgium

Tegra 600 Wavin Belgium Guide d installation Tegra 600 Ces instructions n ont pas pour but de remplacer les règles d installation telles qu indiquées dans la norme EN 1610. En tous cas, les conditions mentionnées dans la EN 1610

Plus en détail

Boîte de branchement et d inspection PRO 630

Boîte de branchement et d inspection PRO 630 Boîte de branchement et d inspection PRO 630 PRO 630 - GÉNÉRALITÉS Fonction des regards sur le réseau Le rôle des «regards», terme généralement employé, est de permettre l accès aux canalisations pour

Plus en détail

Ordonnance de Police générale relative aux raccordements particuliers à l égoût public. Modification.

Ordonnance de Police générale relative aux raccordements particuliers à l égoût public. Modification. Ordonnance de Police générale relative aux raccordements particuliers à l égoût public. Modification. Vu le Décret du Conseil régional wallon du 7 octobre 1985 sur la protection des eaux de surface contre

Plus en détail

Les branchements d assainissement sur l agglomération Vésulienne

Les branchements d assainissement sur l agglomération Vésulienne Les branchements d assainissement sur l agglomération Vésulienne Les branchements et le Code de la Santé Publique Les articles que nous utilisons le plus dans notre relation avec les abonnés sont les suivants

Plus en détail

LE CONSEIL COMMUNAL,

LE CONSEIL COMMUNAL, LE CONSEIL COMMUNAL, Considérant l article D.220 du Code de l Eau en vertu duquel le Conseil Communal est tenu d édicter un règlement communal qui complète les obligations d évacuation des eaux usées dérivant

Plus en détail

LA GESTION PATRIMONIALE DES RESEAUX D ASSAINISSEMENT EN SEINE-SAINT-DENIS

LA GESTION PATRIMONIALE DES RESEAUX D ASSAINISSEMENT EN SEINE-SAINT-DENIS LA GESTION PATRIMONIALE DES RESEAUX D ASSAINISSEMENT EN SEINE-SAINT-DENIS Etude de la durabilité des travaux de réhabilitation des canalisations d assainissement non-visitables Intervenante : Céline ZAETTA

Plus en détail

ANNEXE 2. Prescriptions techniques particulières applicables aux branchements neufs ; Branchement type

ANNEXE 2. Prescriptions techniques particulières applicables aux branchements neufs ; Branchement type ANNEXE 2 Prescriptions techniques particulières applicables aux branchements neufs ; Branchement type 1 OBJET Le présent document fixe les règles minimales à respecter pour la conception et la réalisation

Plus en détail

SOMMAIRE ES 2 600 - REFECTIONS DES CHAUSSEES ET TROTTOIRS, PARCELLES 6 700 - OPERATIONS DE CONTROLE OLE ET RECOLEMENT 7

SOMMAIRE ES 2 600 - REFECTIONS DES CHAUSSEES ET TROTTOIRS, PARCELLES 6 700 - OPERATIONS DE CONTROLE OLE ET RECOLEMENT 7 1 SOMMAIRE 100 - TRAVAUX PREPARATOIRES ES 2 PRIX N 101 - INSTALLATION DE CHANTIER 2 PRIX N 103 - IMPLANTATION DES OUVRAGES 2 200 - TRANCHEES 2 PRIX N 201 - TRANCHEE POUR BRANCHEMENT 2 PRIX N 202 - TRANCHEE

Plus en détail

BORDEREAU DES PRIX Élaboration le Maître d oeuvre : SARL DIAS Architectes En date du : 06 juin 2016

BORDEREAU DES PRIX Élaboration le Maître d oeuvre : SARL DIAS Architectes En date du : 06 juin 2016 1 Maître d Ouvrage : Commune de LAROQUE D OLMES Rue de l Hotel de ville 09600 Laroque d olmes Objet : Travaux d aménagement et d embellissement voirie de la traverse du village RD 620 Rue de l Hotel de

Plus en détail

épandage en terrain pentu. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007.

épandage en terrain pentu. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007. Syndicat Interdépartemental de Gestion de l'alagnon et de ses affluents Mise en œuvre des dispositifs d assainissement d non collectif. Tranchées d éd épandage en terrain pentu. Ce document reprend la

Plus en détail

Marché à bons de commande de travaux d assainissement et d eau potable

Marché à bons de commande de travaux d assainissement et d eau potable 74, chemin du Moriot 38 490 LE PASSAGE Tél : 04 74 88 14 64 Fax : 04 74 88 71 06 E-Mail : smeahb@haute-bourbre.fr Marché à bons de commande de travaux d assainissement et d eau potable Dossier de Consultation

Plus en détail

Bordereau de Prix Unitaires

Bordereau de Prix Unitaires DEPARTEMENT DU MORBIHAN Commune de Damgan LOTISSEMENT COMMUNAL "HERVÉ BAZIN" Lot n 2 RÉSEAU EAUX USEES ET PLUVIALES Bordereau de Prix Unitaires Date d édition : 17/09/2015 Référence de l'affaire : N 13V179

Plus en détail

Construction d'un groupe de deux T3

Construction d'un groupe de deux T3 Construction d'un groupe de deux T3 DEVIS QUANTITATIF / ESTIMATIF MAÎTRE D'OUVRAGE Mr Modèle Fac-Similé Rue de la Paix 20137 Porto Vecchio MAÎTRE D'OEUVRE Lotissement Cavu-Vèrdiola Route de Cavu 20144

Plus en détail

Evolution des techniques de recyclage Evolution de la qualité des granulats recyclés et de leurs applications

Evolution des techniques de recyclage Evolution de la qualité des granulats recyclés et de leurs applications Colloque : «Les déchets de construction et de démolition» - 28/02/2013 Recyclage des déchets de construction et de démolition Thibault MARIAGE FEREDECO asbl 1. PRESENTATION DE FEREDECO Membres et chiffres

Plus en détail

COMMUNE DE BERNAVILLE 16, RUE DU GENERAL CREPIN 80370 BERNAVILLE REHABILITATION DE RESEAUX D ASSAINISSEMENT

COMMUNE DE BERNAVILLE 16, RUE DU GENERAL CREPIN 80370 BERNAVILLE REHABILITATION DE RESEAUX D ASSAINISSEMENT MAITRE D OUVRAGE : COMMUNE DE BERNAVILLE 16, RUE DU GENERAL CREPIN 80370 BERNAVILLE REHABILITATION DE RESEAUX D ASSAINISSEMENT Agence d Albert 9 rue Hippolyte Devaux 80300 ALBERT Tel : 03 22 64 00 19 Fax

Plus en détail

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX ( B.P.)

MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX ( B.P.) MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX ( B.P.) Maître de l'ouvrage COMMUNE DE GUENGAT Objet du marché PROGRAMME DE VOIRIE 2016-2017-2018-2019 N Prix Désignation du prix et prix unitaire en toutes

Plus en détail

TUYAUX DE CANALISATION EN FONTE

TUYAUX DE CANALISATION EN FONTE TUYAUX DE CANALISATION EN FONTE Domaine d application Tuyaux de canalisation Duktus Les tuyaux de canalisation sont utilisés dans le domaine des eaux usées ou des eaux météoriques ainsi que pour les conduites

Plus en détail

COMMUNE DE POULLAOUEN

COMMUNE DE POULLAOUEN MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX Maître de l'ouvrage COMMUNE DE POULLAOUEN Objet du marché Création d'un réseau d'eaux pluviales et pose de fourreaux en attente de l'effacement du réseau basse

Plus en détail

DEVIS QUANTITATIF ET ESTIMATIF

DEVIS QUANTITATIF ET ESTIMATIF MARCHES PUBLICS DE COMMUNE DE SAINT DIDIER SUR CHALARONNE --- Mairie de SAINT DIDIER SUR CHALARONNE 1 Place de la Fontaine 01140 SAINT DIDIER SUR CHALARONNE Tel: 04.74.69.73.37 / Fax: 04.74.69.72.50 Mel:

Plus en détail

Les essais préalables à la réception

Les essais préalables à la réception Chapitre 6 Les essais préalables à la réception 6.1 - Généralités 6.2 - Épreuve de compactage 6.3 - Inspection visuelle ou télévisuelle 6.4 - Vérification de la conformité topographique et géométrique

Plus en détail

Filtre à sable vertical non drainé. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007.

Filtre à sable vertical non drainé. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007. Syndicat Interdépartemental de Gestion de l'alagnon et de ses affluents Mise en œuvre des dispositifs d assainissement d non collectif. Filtre à sable vertical non drainé. Ce document reprend la norme

Plus en détail

Ainsi l humidité peut pénétrer jusque dans la structure.

Ainsi l humidité peut pénétrer jusque dans la structure. Conseil de pro : Etanchéité FERMACELL Sollicitation à l humidité/ domaine d application En fonction du type de sollicitation à l humidité, différentes mesures d étanchéités doivent être mises en œuvre.

Plus en détail

POSE DES CAPTEURS P.1/9. AJ TECH rue du pays blanc 44 350 St MOLF Tel : 02 40 62 55 40 Fax : 02 40 62 55 45 e-mail : aj-tech@wanadoo.

POSE DES CAPTEURS P.1/9. AJ TECH rue du pays blanc 44 350 St MOLF Tel : 02 40 62 55 40 Fax : 02 40 62 55 45 e-mail : aj-tech@wanadoo. POSE DES CAPTEURS HORIZONTAUX ET VERTICAUX AJ TECH rue du pays blanc 44 350 St MOLF Tel : 02 40 62 55 40 Fax : 02 40 62 55 45 e-mail : aj-tech@wanadoo.fr P.1/9 SOMMAIRE CONCEPTION... 3 PROFONDEUR D ENFOUISSEMENT

Plus en détail

LOT N 01 TERRASSEMENTS VRD PRESCRIPTION GENERALES. Coordination avec les autres corps d état. Reconnaissance des lieux

LOT N 01 TERRASSEMENTS VRD PRESCRIPTION GENERALES. Coordination avec les autres corps d état. Reconnaissance des lieux PRESCRIPTION GENERALES Prestations et obligations de l entreprise Le présent document a pour objet de décrire les prestations de travaux relatives au lot n 01 TERRASSEMENTS VRD prévu dans le cadre de l

Plus en détail

5. Nettoyage hydrodynamique de canalisation après travaux préparatoires. 6. Inspection postérieure à l'intervention du robot et du curage.

5. Nettoyage hydrodynamique de canalisation après travaux préparatoires. 6. Inspection postérieure à l'intervention du robot et du curage. PROTOCOLE ASEPRO CONSULTING S.L. SOMMAIRE : 1. La détection de fuites. 2. Curage des canalisations. 3. Inspection préalable. 4. Travaux de fraisages. 5. Nettoyage hydrodynamique de canalisation après travaux

Plus en détail

DETAIL QUANTITATIF ESTIMATIF

DETAIL QUANTITATIF ESTIMATIF Département de la SAVOIE Commune de CHANAZ NATURE DES TRAVAUX: Aménagement des Arbilles Travaux de viabilisation DETAIL QUANTITATIF ESTIMATIF Lot unique MAITRISE D'OUVRAGE: Commune de CHANAZ Place Antoine

Plus en détail

Filtre à sable vertical drainé. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007.

Filtre à sable vertical drainé. Ce document reprend la norme XP DTU 64.1 de Mars 2007. Syndicat Interdépartemental de Gestion de l'alagnon et de ses affluents Mise en œuvre des dispositifs d assainissement d non collectif. Filtre à sable vertical drainé. Ce document reprend la norme XP DTU

Plus en détail

Marché de fourniture et d installation de matériels de restauration, et de travaux de cloisonnement du local plonge

Marché de fourniture et d installation de matériels de restauration, et de travaux de cloisonnement du local plonge CENTRE HOSPITALIER DU GERS 10 Rue Michelet BP 363 32008 AUCH Cédex 8 Marché de fourniture et d installation de matériels de restauration, et de travaux de cloisonnement du local plonge ANNEXE 1 AU CCTP

Plus en détail

PROGRAMME 2015. oooooooooooooo. Travaux de mise en accessibilité. de la voirie et des espaces publics. oooooooooooooo BORDEREAU DE PRIX

PROGRAMME 2015. oooooooooooooo. Travaux de mise en accessibilité. de la voirie et des espaces publics. oooooooooooooo BORDEREAU DE PRIX PROGRAMME 2015 oooooooooooooo Travaux de mise en accessibilité de la voirie et des espaces publics oooooooooooooo BORDEREAU CS 70001 rue François Mitterrand 76470 LE TREPORT Tél. 02 35 50 55 20 Fax. 02

Plus en détail

Fondations & soubassements

Fondations & soubassements Fondations & soubassements Henri RENAUD Deuxième édition 2010 Groupe Eyrolles, 2002, 2010 pour la présente édition, ISBN : 978-2-212-12786-7 S o m m a i r e F o n d a t i o n s p a r s e m e l l e s...

Plus en détail

1 TRAVAUX PREPARATOIRES

1 TRAVAUX PREPARATOIRES 1 TRAVAX PREPARATOIRES 1.1 Installation de chantier J 100 1.2 Implantation et récolement du projet J 30 1.3 Nettoyage et débrousaillage du terrain sur emprise des Travaux m2 100 1.4 Démolition d'ouvrages

Plus en détail

ASSAINISSEMENT REGARDS PRO 800 PRO 1000. gertrudda - Fotolia.com. Regards en Polypropylène Légèreté, Modularité, Robustesse

ASSAINISSEMENT REGARDS PRO 800 PRO 1000. gertrudda - Fotolia.com. Regards en Polypropylène Légèreté, Modularité, Robustesse ASSAINISSEMENT REGARDS PRO 800 PRO 1000 gertrudda - Fotolia.com Regards en Polypropylène Légèreté, Modularité, Robustesse REGARDS PRO 800 - PRO 1000 - ASSAINISSEMENT Introduction Introduction GAMME FACILITÉ,

Plus en détail

7.1.3 Manchette (ou chemisage partiel)

7.1.3 Manchette (ou chemisage partiel) Graphique 15. Technique d injection : vue d ensemble 7.1.3 Manchette (ou chemisage partiel) Graphique 16. Schéma de principe du procédé ASS (Source : AVICE Jean-Michel 1997) Cette technique concerne, en

Plus en détail

teradrain nos produits géocomposite de drainage, alliance des géotextiles et d un réseau de mini-drains teragéos

teradrain nos produits géocomposite de drainage, alliance des géotextiles et d un réseau de mini-drains teragéos teradrain géocomposite de, Nos solutions sur ouvrages bassin p.28 couvertures centre de stockage p.37 stockage de déchets p.33 Le joue un rôle capital dans la stabilité et la durabilité de vos ouvrages.

Plus en détail

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle

Guide technique. Assainissement non collectif d une habitation individuelle Document réalisé avec le concours financier de l Agence de l Eau Rhône Méditerranée et Corse. Guide technique Assainissement non collectif d une habitation individuelle Schéma d implantation d un assainissement

Plus en détail

Entrepreneur de construction

Entrepreneur de construction Profil des compétences professionnelles Programme-cadre et détail du programme des examens relatifs aux modules des cours de technologie, théorie professionnelle Organisation pratique, lieux d organisation

Plus en détail

Tableau d identification des familles génériques de travaux de réhabilitation. «Définition des appellations génériques»

Tableau d identification des familles génériques de travaux de réhabilitation. «Définition des appellations génériques» «Définition des appellations génériques» Famille «INJECTION» doit permettre de: -Comblement des vides REMPLIR les vides francs situés dans l environnement (remplissage...) proche de l ouvrage; D où COMBLEMENT

Plus en détail

Art. Prix exprimés en chiffres.ht

Art. Prix exprimés en chiffres.ht Art Désignation des ouvrages icl es prix d'application hors taxes exprimés en toutes lettres 1 Installation de chantier comprenant: *les démarches préalables à la mise en route du chantier (DICT, arrêtes,implantation,,etc..)

Plus en détail

Marché Public de Travaux. Bordereau des Prix Unitaires B.P.U.

Marché Public de Travaux. Bordereau des Prix Unitaires B.P.U. Marché Public de Travaux Bordereau des Prix Unitaires B.P.U. Maître de l'ouvrage SIAEPA de FONTAINE LE DUN Représentant Légal de la Collectivité ou Autorité Compétente Monsieur le Président du SIAEPA de

Plus en détail

"Logements séniors" Saint Georges les Bains (Ardèche) DESCRIPTIF DES TRAVAUX. Lot n 2 :Assainissement - Eau potable - Irrigation

Logements séniors Saint Georges les Bains (Ardèche) DESCRIPTIF DES TRAVAUX. Lot n 2 :Assainissement - Eau potable - Irrigation "" Saint Georges les Bains (Ardèche) DESCRIPTIF DES TRAVAUX Lot n 2 :Assainissement - Eau potable - Irrigation Dressé par la S.C.P. REMY et FAURE Géomètres Experts D.P.L.G. 20 Ave de la Libération 26000

Plus en détail

7 Avant-propos 9 Définition de l installation Implantation de l installation 13 Conception 13 Étude à la parcelle Mise en œuvre

7 Avant-propos 9 Définition de l installation Implantation de l installation 13 Conception 13 Étude à la parcelle Mise en œuvre SOMMAIRE 7 Avant-propos 9 Définition de l installation 11 Implantation de l installation 13 Conception 13 1. Obligations réglementaires de la commune et du particulier 13 2. Choix de la filière d assainissement

Plus en détail

Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques

Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques REGLEMENT D ASSAINISSEMENT COLLECTIF ANNEXE PLANCHES DESCRIPTIVES Règlement du service public d assainissement collectif Prescriptions techniques PLANCHES DESCRIPTIVES Etanchéité des installations ; protection

Plus en détail

Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur

Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur Conseils pour la mise en place du bac dégraisseur Généralités Le bac dégraisseur doit avoir un volume au moins égal à 200 litres, s il reçoit les eaux de cuisine seules et un volume au moins égal à 500

Plus en détail

COMMUNE OU COMMUNAUTE DE COMMUNES DE

COMMUNE OU COMMUNAUTE DE COMMUNES DE COMMUNE OU COMMUNAUTE DE COMMUNES DE BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES TRAVAUX D'ENTRETIEN DE VOIRIE Tous les montants figurant dans le présent document sont exprimés en Euros. 1/9 01 SIGNALISATION TEMPORAIRE

Plus en détail

MARCHE DE TRAVAUX POUR REALISATION D UN TERRAIN DE FOOTBALL SYNTHETIQUE. Descriptif des travaux (Valant CCTP) 1/9

MARCHE DE TRAVAUX POUR REALISATION D UN TERRAIN DE FOOTBALL SYNTHETIQUE. Descriptif des travaux (Valant CCTP) 1/9 MARCHE DE TRAVAUX POUR REALISATION D UN TERRAIN DE FOOTBALL SYNTHETIQUE Descriptif des travaux (Valant CCTP) 1/9 GENERALITES Article 1 - Objet du marché La ville de Saint-Galmier souhaite réaliser un terrain

Plus en détail

CUSE ET ADRISANS - Ass installation chantier. CUSE ET ADRISANS - Ass ZONE 1

CUSE ET ADRISANS - Ass installation chantier. CUSE ET ADRISANS - Ass ZONE 1 CUSE ET ADRISANS - Ass installation chantier 1 TRAVAUX PREPARATOIRES 1.1 Installation de chantier F 1,000 Total TRAVAUX PREPARATOIRES 2.1 Décapage de la terre végétale m3 215,000 2.4 Reprise sur stock

Plus en détail

Mise en œuvre des tuyaux PRV par réseaux d égouts et d eau potable neufs. Philippe FISCHER Vice-président développement et stratégie HOBAS Québec

Mise en œuvre des tuyaux PRV par réseaux d égouts et d eau potable neufs. Philippe FISCHER Vice-président développement et stratégie HOBAS Québec Mise en œuvre des tuyaux PRV par méthodes sans tranchées pour des réseaux d égouts et d eau potable neufs. Philippe FISCHER Vice-président développement et stratégie HOBAS Québec 1) Historique et présentation

Plus en détail

B1 Cahiers des charges

B1 Cahiers des charges B1 Cahiers des charges B1 cahiers des charges 35 B.1 Cahiers des charges Ce chapitre contient les cahiers des charges. Pour plus d informations, nous réfèrons au paragraphe B.3. Mise en oeuvre et B.4 Détails

Plus en détail

GUIDE POUR LA REALISATION D UN BRANCHEMENT «EAUX USEES» AU RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT

GUIDE POUR LA REALISATION D UN BRANCHEMENT «EAUX USEES» AU RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT GUIDE POUR LA REALISATION D UN BRANCHEMENT «EAUX USEES» AU RESEAU PUBLIC D ASSAINISSEMENT PREAMBULE Le principe de l assainissement collectif est d organiser la collecte des eaux usées depuis les logements

Plus en détail

COMMUNE DE MONTANA REGLEMENT DU SERVICE DE L ASSAINISSEMENT I. DISPOSITIONS GENERALES

COMMUNE DE MONTANA REGLEMENT DU SERVICE DE L ASSAINISSEMENT I. DISPOSITIONS GENERALES COMMUNE DE MONTANA REGLEMENT DU SERVICE DE L ASSAINISSEMENT I. DISPOSITIONS GENERALES Article 1 La commune de Montana décide l établissement d un plan du réseau général d assainissement. Article 2 Tous

Plus en détail

E.R.: Philippe Philippet, rue des Glaces Nationales,88 5060 Auvelais CWA3FR051250394. Gaz Naturel. Comment raccorder votre nouvelle habitation

E.R.: Philippe Philippet, rue des Glaces Nationales,88 5060 Auvelais CWA3FR051250394. Gaz Naturel. Comment raccorder votre nouvelle habitation E.R.: Philippe Philippet, rue des Glaces Nationales,88 5060 Auvelais CWA3FR051250394 Gaz Naturel Comment raccorder votre nouvelle habitation Avez-vous d autres questions concernant le gaz naturel et nos

Plus en détail

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE

STANDARD DE CONSTRUCTION CONDUITS, ATTACHES ET RACCORDS DE , ATTACHES ET RACCORDS DE PARTIE 1 - GÉNÉRALITÉS 1.1 EMPLACEMENT DES 1.1.1 Les conduits posés devraient être indiqués sur les plans. Ils devraient être installés perpendiculairement aux lignes du bâtiment.

Plus en détail

A- GENERALITES p.3. B- PROPRIETES DES BLOCS / PANNEAUX NIDAPLAST RA ET NIDASTYRENE RA p.3. I- NIDAPLAST RA p.3 II- NIDASTYRENE RA p.

A- GENERALITES p.3. B- PROPRIETES DES BLOCS / PANNEAUX NIDAPLAST RA ET NIDASTYRENE RA p.3. I- NIDAPLAST RA p.3 II- NIDASTYRENE RA p. 1 A- GENERALITES p.3 B- PROPRIETES DES BLOCS / PANNEAUX NIDAPLAST RA ET NIDASTYRENE RA p.3 I- NIDAPLAST RA p.3 II- NIDASTYRENE RA p.4 C- DIMINUTION DES EFFORTS APPORTES PAR UN REMBLAI ALLEGE p.4 I- EFFORT

Plus en détail

Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT. Marché public à procédure adaptée

Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT. Marché public à procédure adaptée Commune de Senonches Curage et inspection télévisée du réseau d assainissement de Senonches - CCTP 1 Commune de Senonches CURAGE ET INSPECTIONS TELEVISEES DU RESEAU D ASSAINISSEMENT Marché public à procédure

Plus en détail

Cahier des charges type Ouvrages de production et de distribution d eau potable

Cahier des charges type Ouvrages de production et de distribution d eau potable Expo-Conférences 2013 _ FOREM Polygone de l Eau Les réseaux d eau potable et eaux usées 29 Janvier 2013 Cahier des charges type Ouvrages de production et de distribution d eau potable Issam EL DAKDOUKI

Plus en détail

GROUPEMENT DE COMMANDE 2008 «Entretien de la Voirie»

GROUPEMENT DE COMMANDE 2008 «Entretien de la Voirie» MARCHE PBLIC DE TRAVAX Groupement entre la Communauté de Communes de l Étoile de Langres et les communes de Balesmes sur Marne, de Champigny les Langres, de Chatenay Macheron de Humes Jorquenay, de Peigney,

Plus en détail

Eaux usées Eaux pluviales

Eaux usées Eaux pluviales Tubes PE EN 12201 Tubes & raccords PP tricouche Tubes & raccords PVC assainissement Tubes & raccords PVC évacuation Tubes PE annelés CR8 EN 13476 Tubes PE drainants Drainage agricole & routier Regards

Plus en détail

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES

BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES MARCHE PUBLIC DE TRAVAUX BORDEREAU DES PRIX UNITAIRES MAITRE DE L'OUVRAGE : Commune de GARENNES SUR EURE 4, Place de la Mairie 27780 GARENNES SUR EURE OBJET DU MARCHE : Assainissement en traverse Chemin

Plus en détail

Ville de Vieille-Chapelle Aménagement des trottoirs de la rue du Moulin DQE. N Désignation des ouvrages Unité Quantité P.U H.T en P.T H.

Ville de Vieille-Chapelle Aménagement des trottoirs de la rue du Moulin DQE. N Désignation des ouvrages Unité Quantité P.U H.T en P.T H. 0 Installation de chantier - études 0.1 0.2 0.3 Dépenses communes l'installation générale de chantier comprenant l'aménagement des locaux sanitaires conformément à la réglementation en vigueur, panneaux

Plus en détail

Centre d expertise et de recherche en infrastructures urbaines (CERIU)

Centre d expertise et de recherche en infrastructures urbaines (CERIU) Centre d expertise et de recherche en infrastructures urbaines (CERIU) GESTION DES ACTIFS URBAINS INFRASTRUCTURES DE SURFACE Pierre Gauthier, ing., M.Sc. Congrès Bitume Québec 19 et 20 mars 2015 PRÉSENTATION

Plus en détail

LA GESTION DE L EGOUTTAGE DU POINT DE VUE DE LA SPGE. Michel CORNELIS Septième édition des Assises de l eau en Wallonie Mercredi 18 mars 2015

LA GESTION DE L EGOUTTAGE DU POINT DE VUE DE LA SPGE. Michel CORNELIS Septième édition des Assises de l eau en Wallonie Mercredi 18 mars 2015 LA GESTION DE L EGOUTTAGE DU POINT DE VUE DE LA SPGE Michel CORNELIS Septième édition des Assises de l eau en Wallonie Mercredi 18 mars 2015 ORDRE DU JOUR 1. RAPPEL 2. LE CONSTAT D AUJOURD HUI 3. SOLUTIONS

Plus en détail

Définition de la réhabilitation

Définition de la réhabilitation Survol des techniques de réhabilitation des conduitesd égout Définition de la réhabilitation «Intervention et réparation in situ qui permet de prolonger la durée de vie utile d une conduite défectueuse,

Plus en détail