Les opportunités de la localisation de l entreprise : le devoir de conseil. La défiscalisation près de chez vous

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Les opportunités de la localisation de l entreprise : le devoir de conseil. La défiscalisation près de chez vous"

Transcription

1 Les opportunités de la localisation de l entreprise : le devoir de conseil La défiscalisation près de chez vous

2 Intervenants Olivier PALAT Direction de la législation fiscale (bureau B1 fiscalité d entreprise) Etienne DUVIVIER Direction de la législation fiscale (bureau C2 - fiscalité directe locale) Emmanuelle BADIN Consultante droit fiscal Infodoc-Experts

3 Sommaire L essentiel Les allégements fiscaux et l aménagement du territoire : un zonage géographique ciblé et une durée d implantation limitée Des opportunités différentes selon que l entreprise est existante ou nouvelle Les allègements sociaux dans les zones prioritaires

4 Le zonage géographique Zones de revitalisation rurale Zones éligibles à la prime d aménagement du territoire Territoires ruraux de développement prioritaire Zones urbaines sensibles Zones de redynamisation urbaine Zones franches urbaines

5 Période d implantation Zones rurales Entreprises nouvelles Zones éligibles à la PAT classées pour les projets industriels TRDP ZRR Période d implantation des entreprises pouvant bénéficier du régime des entreprises nouvelles Entreprises créées entre le 1 er janvier 1995 et le 31 décembre 2009

6 Période d implantation Zones urbaines Régime de faveur applicable 44 ZFU (loi ) 41 nouvelles ZFU (loi ) ZRU Zones franches urbaines (article 44 octies) Entreprises implantées : Au Ou qui s y implantent entre le et le Entreprises implantées : Au Ou qui s y implantent entre le et le Entreprises nouvelles (article 44 sexies) Entreprises créées entre le et le

7 Impôts sur les bénéfices Mesures fiscales ZAT TRDP ZRR ZRU ZFU Impôt sur le revenu Impôt sur les sociétés Exonération entreprises nouvelles Exonération entreprises implantées dans les ZFU Avantages accordés aux preneurs de contrats de crédit-bail Amortissement exceptionnel des immeubles à usage industriel et commercial

8 Taxe professionnelle Taxe professionnelle ZAT TRDP ZRR ZRU ZFU Exonération temporaire facultative liée à l aménagement du territoire Exonération en faveur des entreprises nouvelles Exonération temporaire de plein droit dans les ZRR Exonération facultative dans les ZUS Exonération temporaire de plein droit dans les ZRU Exonération temporaire de plein droit dans les ZFU

9 Taxe foncière Mesures fiscales ZAT TRDP ZRR ZRU ZFU Taxe foncière sur les propriétés bâties Exonération en faveur des entreprises nouvelles Exonération temporaire des immeubles situés en ZFU exerçant une activité entrant dans le champ de la taxe professionnelle

10 Droits d enregistrement Mesures fiscales ZAT TRDP ZRR ZRU ZFU Droits enregistrement et assimilés Réduction droits de mutation pour les acquisitions fonds de commerce Abattement de l assiette des droits de mutation pour les acquisitions d immeuble d habitation et de garage Acquisition d immeubles ruraux exploités par les jeunes agriculteurs

11 Mesures ponctuelles Mesures ponctuelles ZAT TRDP ZRR ZRU ZFU Imputation sur le revenu global des déficits fonciers résultant de dépenses payés en raison de locaux d habitation en ZFU Exonération redevance pour les créations de bureaux en Ile-de- France Exonération de taxe annuelle sur les bureaux en Ile-de-France Réduction d impôt en faveur des investissements locatifs en ZRR

12 Avantages sociaux ZAT TRDP ZRR ZRU ZFU Salariés Exonérations cotisations patronales de sécurité sociale, FNAL, versement de transport Exonérations au titre des assurances sociales (maladie, maternité, invalidité, vieillesse, décès), accidents du travail et allocations familiales Travailleurs indépendants Exonérations cotisations sociales personnelles maladie et maternité

13 Que conseiller lorsque l entreprise n est pas nouvelle? IS/BIC DGI Régime des ZFU Pas de notion d activité nouvelle (création par voie de reprise ou transfert d activité) Un champ d application large Une condition d implantation souple (droit à exonération possible pour les entreprises partiellement implantées en zone) Durée d exonération (totale 5 ans et dégressive 3 ans ou 9 ans) Plafond : en base par période de 12 mois

14 IS/BIC Régime des zones franches urbaines Pas de notion d activité nouvelle : Régime applicable indifféremment aux activités qui se créent ou vont s implanter en ZFU et activités préexistantes en ZFU Transferts d activités en ZFU ouvrent droit à l exonération sauf exception prévues par la loi Un champ des activités éligibles très large : Activités industrielles, commerciales et artisanales Activités immobilières (agents immobiliers) Activités financières, banques, assurances Activités non commerciales (article 92 du CGI) Dans les 41 nouvelles ZFU : seuil des PME applicable DGI

15 IS/BIC Régimes des ZFU Durée des avantages Entreprises de 5 salariés ou plus 60 % : 1 ère période de 12 mois qui suit la période d exonération 40 % : 2 ème période de 12 mois qui suit la période d exonération 20 % : 3 ème période de 12 mois qui suit la période d exonération Entreprises de moins de 5 salariés 60 % : 5 ème période de 12 mois qui suit la période d exonération 40 % : 6 ème et 7 ème périodes de 12 mois qui suit la période d exonération 20 % : 8 ème et 9 ème périodes de 12 mois qui suit la période d exonération DGI

16 Le régime des ZFU IS/BIC Implantation en zone Un professionnel non sédentaire vérifie la condition d implantation en zone lorsque : Il dispose en zone d une implantation matérielle et de moyens d exploitation DGI Et il remplit au moins un des deux nouveaux critères légaux : emploi d un salarié ou réalisation d au moins 25 % du CA Entrée en vigueur : IR exercices clos en 2003 et IS exercices clos à compter du 31/12/2003 Notion d activité non sédentaire : exercice en grande partie à l extérieur des locaux professionnels

17 Taxe professionnelle Exonération de taxe professionnelle dans les zones urbaines en difficulté DGI Taxe professionnelle Taxe professionnelle : régime ZRU Opérations éligibles : établissements existants au , créations, extensions d établissement, changements d exploitants réalisés entre le et le Exonération de cinq ans, de plein droit, sauf délibération contraire, compensée par l Etat Suivie d une période de sortie en sifflet de trois ans pour les opérations réalisées jusque fin 2001 Plafond de base exonérée fixé à euros pour 2004 Seuil de 150 salariés par établissement

18 Exonération taxe professionnelle Taxe professionnelle Régime ZFU Opérations éligibles : 44 ZFU : établissements existants au , créations d établissements entre et , extensions d établissement et changements d exploitants entre et ZFU : établissements existants au , créations, extensions d établissements entre et DGI

19 Exonération taxe professionnelle Taxe professionnelle Régime ZFU Exonération de cinq ans, suivie d une période de sortie en sifflet de trois ans (neuf ans si entreprises de moins de 5 salariés) Exonération de plein droit, sauf délibération contraire, compensée par l Etat Plafond de base exonérée fixé à euros pour 2004 Entreprise d au plus 50 salariés Seuil de 150 salariés par établissement (ZFU 1 ere génération) Pas d exonération pour certains biens transférés DGI

20 Exonération taxe professionnelle : tableau comparatif ZRU/ZFU DGI ZFU 1 ère génération ZFU de 2 nde génération En ZRU Date du fait générateur Créations Extensions Changements d exploitant hors période d exonération Créations Extensions Créations Extensions Changements d exploitant hors période d exonération au ans d exonération haute + abattement dégressif de 3 ans ou 9 ans 5 ans d exonération haute + abattement dégressif 3 ans au au au ans d exonération haute + abattement dégressif de 3 ou 9 ans Régime ZRU Régime ZRU 5 ans d exonération haute + abattement dégressif de 3 ou 9 ans 5 ans d exonération haute sauf pour changements d exploitants hors période d exonération

21 Taxe foncière Taxe foncière sur les propriétés bâties Taxe foncière sur les propriétés bâties : régime ZFU Exonération de 5 ans de plein droit, sauf délibération contraire, compensée par l Etat Fin du régime : 31/12/2007 pour les ZFU 1 ère génération 31/12/2008 pour les ZFU 2 ème génération Immeubles affectés à une activité remplissant les conditions d exonération de T.P. en ZFU (effectifs, activités). Pour les ZFU 1 ère génération, dont le régime a été prorogé, il doit s agir, depuis 2002, d une activité exercée pour la 1 ère fois Seuil de 150 salariés par établissement (uniquement pour les ZFU 1 ère génération) Plafond «de minimis» pour les exonérations débutant en 2004 DGI

22 Taxe professionnelle : ZUS DGI Taxe professionnelle Régime pérenne Sur délibération (principe, quotité, durée dans la limite de 5 ans) Plafond de base exonérée identique à celui du régime ZRU : euros pour 2004 Pas de période de sortie en sifflet Opérations éligibles : créations et extensions d établissement Seuil de 150 salariés par établissement

23 Taxe professionnelle : ZAT -TRDP Taxe professionnelle DGI Les régimes «zones éligibles à la PAT, TRDP» Régime pérenne Sur délibération (principe, quotité, durée dans la limite de 5 ans) Opérations éligibles : décentralisations, créations et extensions d activités industrielles ou de recherche, ou de services de direction, d'études, d'ingénierie et d'informatique, reconversions et reprises d'établissements en difficulté Sous conditions d emploi et d investissement (art 322 G à 322 L de l ann III au CGI) ou sur agrément

24 Exonération TP : zones rurales DGI Taxe professionnelle Spécificité en ZRR Exonération de 5 ans, de plein droit, compensée par l Etat Créations d activités artisanales éligibles sans condition d emploi et d investissement ni agrément

25 Exonération taxe professionnelle : spécificité zones PAT DGI Taxe professionnelle Taxe professionnelle : spécificité pour les zones éligibles à la PAT classées pour les projets tertiaires Entreprises éligibles : Effectif salarié inférieur à 250 Chiffre d affaires limité à 40 M ou total de bilan limité à 27 M Condition d indépendance de l entreprise

26 Entreprises nouvelles Que conseiller lorsque l entreprise est nouvelle? DGI IS/BIC Régime des entreprises nouvelles Un champ géographique plus large que le régime des ZFU Le champ des activités éligibles est similaire mais il exclut les activités financières et de gestion ou de location immobilières Une condition d implantation plus stricte mais qui a été assouplie Une approche stricte de la notion d activité nouvelle (critère juridique et économique) Plafond en base par période de 36 mois

27 Régime des entreprises nouvelles Le régime des entreprises nouvelles Le régime est applicable aux 2/3 du territoire DGI IS/BIC La condition d implantation antérieure pénalisait auparavant les activités non sédentaires Franchise de 15 % : si un contribuable a réalisé 15 % au plus de son chiffre d affaires en dehors des zones éligibles, la condition d implantation exclusive est réputée satisfaite (BOI 4 A-6-03, puis article 92 LF 2004) Prorata au-delà de 15 % : taxation du bénéfice dans les conditions de droit commun en proportion du chiffre d affaires réalisé en dehors des zones éligibles (BOI 4 A-9-03, puis article 92 LF 2004 ) En pratique : nécessité pour le contribuable d avoir connaissance au préalable des zones éligibles dans son département

28 Régime des entreprises nouvelles IS/BIC Une approche stricte de la notion d activité nouvelle (critère juridique et économique) Détention directe ou indirecte du capital ne doit pas être supérieure à 50 % Détention indirecte : 2 présomptions légales Notion d activité nouvelle au sens économique : entreprise créée dans le cadre de la reprise, restructuration ou extension d une activité préexistante est exclue du régime d allégement Plafond en base par période de 36 mois (appréciation glissante du plafond) DGI

29 Exonération «entreprises nouvelles» (T.P., TF, TCCI, TCM) TP TF TCCI - TCM Régime pérenne Sur délibération DGI Etablissements créés dans les zones éligibles à la PAT classées pour les projets industriels, TRDP (donc ZRR), ZRU (donc ZFU) Exonération pendant les deux années qui suivent celle de la création de l entreprise Subordonnée au bénéfice de l exonération d impôt sur les bénéfices «entreprises nouvelles»

30 Combinaison des régimes IS/BIC Deux choix possibles Dans les ZFU deux régimes d allègement de l impôt sur les bénéfices peuvent être simultanément applicables pour les entreprises suivantes : les ZFU (85 zones) et les entreprises nouvelles ( 2 / 3 du territoire) Entreprises implantées en ZFU bénéficiant des dispositions du régime des entreprises nouvelles (article 44 sexies) au premier jour du mois au cours duquel est intervenue la délimitation de la zone Entreprises se créant en ZFU après cette date et qui répondent aux conditions du régime des entreprises nouvelles (article 44 sexies) Cumul impossible Une faculté d option pour le régime des ZFU leur est offerte

31 Comparaison des régimes Comparaison des avantages Entreprises nouvelles Article 44 sexies ZFU Article 44 octies Période d exonération Montant exonéré Réglementation communautaire PME- TPE Totale : 24 mois Dégressive : 3 ans (75 %, 50 %, 25 %) par période 36 mois Oui Totale : 60 mois Dégressive : 60 %, 40 %, 20 % sur 3 ans (+ 5 salariés) ou 9 (- 5) par période de 12 mois Oui dans les 41 ZFU Aide «de minimis» OUI Oui pour les entreprises déjà implantées dans les 41 ZFU au

32 Zones franches urbaines Avantages sociaux Salariés Employeur Entreprise moins de 50 salariés Entreprise doit répondre aux seuils de la petite entreprise Embauche de résidents après 2 embauches ouvrant droit à exonération : Soit 33 % des salariés présents au moment de la création ou implantation depuis le et travaillant au moins 16H par semaine Soit 33 % des salariés embauchés et travaillant au moins 16H par semaine 1 ère génération de ZFU : pourcentage de 20 % dans les même conditions Déclaration annuelle à la DDTEFP et l URSSAF des mouvements de main d œuvre Déclaration d embauche dans les 30 jours Être à jour de ses obligations à l égard des organismes de recouvrement

33 Contrat (ZFU) CDI ou CDD de 12 mois au moins (temps plein ou partiel) Avantages sociaux Salariés Apport loi exonération pour le salarié : Employé par un établissement implanté en ZFU Dont l établissement dispose d éléments d exploitation nécessaires à l activité du salarié considéré Dont l activité réelle, régulière et nécessaire à l exécution de son contrat doit s exercer en tout ou partie en ZFU

34 Contrat (ZFU) Avantages sociaux Salariés Apport Décret 17 juin 2004 : 3 types de salariés sont visés Le salarié dont l activité est exercée exclusivement dans l établissement implanté en ZFU Le salarié dont l activité s exerce en partie dans l établissement Le salarié dont l activité s exerce en dehors de cet établissement Pour ces 2 derniers cas le salarié doit être présent dans l établissement ou dans une ZFU au moins 1 fois par mois En outre, cette présence doit être indispensable à l exécution de son contrat de travail (ex : réunion mensuelle)

35 Avantages (ZFU) Avantages sociaux Salariés Exonération de cotisations de sécurité sociale, FNAL et versement de transport Sur la fraction de rémunération jusqu à 1,5 SMIC x nombres d heures rémunérées Totale pendant 5 ans Dégressive pendant 3 ans ou 9 ans (entreprises de moins de 5 salariés) Dans la limite de 50 salariés exonérés Cumul impossible avec les aides d Etat à l emploi ou une autre exonération totale ou partielle de cotisations de sécurité sociale Faculté d option pour le dispositif le plus favorable

36 ZRR et ZRU CDI ou CDD (temps plein ou partiel) de 12 mois pour accroissement temporaire d activité Avantages sociaux Salariés Lieu d exécution du contrat exclusivement en ZRR ou ZRU Pas de licenciement dans les 12 mois précédant l embauche Effectif pas + de 50 salariés

37 ZRR et ZRU Avantages sociaux Salariés Exonération cotisations sécurité sociale, accidents du travail, allocations familiales Sur la fraction de rémunération jusqu à 1,5 SMIC nombre d heures rémunérées Pendant 12 mois Pour les embauches accroissant l effectif jusqu à 50 salariés Déclaration à la DDTEFP dans les 30 jours : passé ce délai report possible le jour suivant l envoi ou le dépôt de la déclaration

38 ZFU et ZRU Avantages sociaux Travailleurs independants Bénéficiaires Artisans, commerçants et chefs d entreprise industrielles, commerciales et de services ayant la qualité de travailleur indépendant, pour les activités existantes en ZFU (exclusion des membres des professions libérales) Avantages 5 ans d exonération totale de cotisations sociales personnelles maladie et maternité dans la limite d un plafond annuel de bénéfice exonéré fixé à pour 2004 Abattement dégressif (SAUF ZRU) pendant 3 ans de 60 % la 1 ere année, 40 % la deuxième année et 20 % la troisième (entreprises de plus de 5 salariés) et 9 ans (entreprises de moins de 5 salariés) soit 60 % pendant 5 ans, 40 % pendant 2 ans et puis 20 % pendant 2 ans

39 Les opportunités de la localisation de l entreprise : le devoir de conseil La défiscalisation près de chez vous

Zones Franches Urbaines

Zones Franches Urbaines Zones Franches Urbaines mode d emploi Les éditions de la DIV Exonérations en zones franches urbaines (ZFU) Synthèse Exonération de taxe professionnelle (TP) Entreprises employant au plus 50 salariés à

Plus en détail

SELECT ARDENNES! L Agence de Développement Economique. * Sous conditions

SELECT ARDENNES! L Agence de Développement Economique. * Sous conditions L Agence de Développement Economique * Sous conditions Situation géographique ouverte sur le Benelux, Savoir-faire industriel historique, en prise sur les nouvelles technologies, Dispositif quasi-unique

Plus en détail

Le champ d application de cette mesure a été sensiblement modifié par la loi de finances rectificative pour 2006.

Le champ d application de cette mesure a été sensiblement modifié par la loi de finances rectificative pour 2006. Exonération d Impôts Le champ d application de cette mesure a été sensiblement modifié par la loi de finances rectificative pour 2006. er A compter du 1 janvier 2007, ne peuvent plus y prétendre les entreprises

Plus en détail

ZFU - TERRITOIRES ENTREPRENEURS ET MESURES FISCALES DE SOUTIEN AUX COMMERCES DE PROXIMITÉ

ZFU - TERRITOIRES ENTREPRENEURS ET MESURES FISCALES DE SOUTIEN AUX COMMERCES DE PROXIMITÉ ZFU - TERRITOIRES ENTREPRENEURS ET MESURES FISCALES DE SOUTIEN AUX COMMERCES DE PROXIMITÉ DIRECTION DE LA VILLE ET DE LA COHÉSION URBAINE Bureau du développement économique et de l emploi Février 2015

Plus en détail

LES ZONES DE REVITALISATION RURALE (ZRR)

LES ZONES DE REVITALISATION RURALE (ZRR) LES ZONES DE REVITALISATION RURALE (ZRR) Les zones de revitalisation rurale Les entreprises implantées en zone de revitalisation rurale (ZRR), ainsi que les organismes d'intérêt général implantés en ZRR

Plus en détail

ZONES FRANCHES URBAINES (ZFU)

ZONES FRANCHES URBAINES (ZFU) NOTICE D INFORMATION Pour tout renseignement, contacter : Tél. : 01 44 90 20 62 Fax : 01 44 90 20 68 cotisation@crpcen.fr ZONES FRANCHES URBAINES (ZFU) Les entreprises situées dans les zones franches urbaines

Plus en détail

Les principaux dispositifs d aide à la création reprise d entreprise en Mayenne

Les principaux dispositifs d aide à la création reprise d entreprise en Mayenne Les principaux dispositifs d aide à la création reprise d entreprise en Mayenne Juillet 2009 L objectif de ce document est de répertorier les principaux dispositifs d aides à la création et à la reprise

Plus en détail

Panorama des exonérations

Panorama des exonérations À jour au 1 er juillet 2013 ( ) Panorama des exonérations et des aides à l emploi Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques 2 EXONÉRATIONS

Plus en détail

} Cotisations de prévoyance complémentaire. } Allégements et crédits d impôts. } Taxe sur les véhicules de société

} Cotisations de prévoyance complémentaire. } Allégements et crédits d impôts. } Taxe sur les véhicules de société } Cotisations de prévoyance complémentaire } Allégements et crédits d impôts } Crédit d Impôt Recherche } Crédit d Impôt Innovation } Jeunes Entreprises Innovantes } Crédit d Impôt Compétitivité Emploi

Plus en détail

HEURES CONCERNEES PAR LE DISPOSITIF

HEURES CONCERNEES PAR LE DISPOSITIF COMMUNICATION SUR LA LOI EN FAVEUR DU TRAVAIL, DE L EMPLOI ET DU POUVOIR D ACHAT Source : Loi n 2007-1223 du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat. Parue au Journal Officiel

Plus en détail

LES AIDES FISCALES AUX ENTREPRISES

LES AIDES FISCALES AUX ENTREPRISES LES AIDES FISCALES AUX ENTREPRISES EXONERATIONS ET ZONES CONCERNEES DANS LE DEPARTEMENT DE L INDRE Préfecture de l Indre Place de la Victoire et des Alliés B.P. 583 36 019 Châteauroux cedex Direction Départementale

Plus en détail

Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés

Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés les infos DAS - n 081 16 juillet 2015 Nouvelle aide à l apprentissage pour les entreprises de moins de onze salariés Conformément au décret n 2015-773 du 29 juin 2015, est créée une aide en faveur des

Plus en détail

TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES BÂTIES

TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES BÂTIES TFB-13 2014 TAXE FONCIERE SUR LES PROPRIETES BÂTIES EXONÉRATION EN FAVEUR DES ENTREPRISES NOUVELLES POUR LES ETABLISSEMENTS QU ELLES ONT CREES OU REPRIS A UNE ENTREPRISE EN DIFFICULTÉ Code Général des

Plus en détail

EXONERATIONS. Employeur concerné

EXONERATIONS. Employeur concerné EXONERATIONS Type d exonération Intitulé de Caractéristiques de Allégements généraux sur les bas salaires et en 1. Exonération Fillon Réduction dégressive des faveur de la RTT et du temps partiel sociale

Plus en détail

- Loi de finances pour 2016. - Loi de finances rectificative pour 2015

- Loi de finances pour 2016. - Loi de finances rectificative pour 2015 Nouvelles mesures Plus d informations sur www.apce.com Loi de finances pour 2016 Loi n 20151785 du 29 décembre 2015, Journal officiel du 30 décembre 2015 Loi de finances rectificative pour 2015 Loi n 20151786

Plus en détail

Sommaire des rescrits sociaux publiés

Sommaire des rescrits sociaux publiés Protection sociale Sécurité sociale : organisation, financement MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ _ MINISTÈRE DE L ÉCONOMIE ET DES FINANCES _ Décisions prises par les organismes de recouvrement,

Plus en détail

ZFU Zone Franche Urbaine du centre ancien de Toulon

ZFU Zone Franche Urbaine du centre ancien de Toulon ZFU Zone Franche Urbaine du centre ancien de Toulon TOULON VILLE CENTRE Ville de Toulon > www.toulon.com 1 d Le centre ville de Toulon o T é d U n E Z o n E F r A n C h E En 2006, le centre historique

Plus en détail

Panorama des exonérations

Panorama des exonérations À jour au 1 er avril 2014 ( ) Panorama des exonérations et des aides à l emploi Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques 2 EXONÉRATIONS et

Plus en détail

LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2008

LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2008 LOI DE FINANCES RECTIFICATIVE POUR 2008 Micro -entreprises L option pour l année 2009 pour le versement forfaitaire libératoire des cotisations et contributions sociales des travailleurs indépendants relevant

Plus en détail

Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie LOI DE FINANCES POUR 2011

Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie LOI DE FINANCES POUR 2011 Union des Métiers et des Industries de l'hôtellerie FISCAL Date : 21/01/2011 N : 01.11 LOI DE FINANCES POUR 2011 La loi de Finances pour 2011 a été définitivement adoptée le 15 décembre 2010 et publiée

Plus en détail

Lois DUTREIL I, SARKOZY, DUTREIL II Des opportunités à saisir pour transmettre ou acquérir une entreprise!

Lois DUTREIL I, SARKOZY, DUTREIL II Des opportunités à saisir pour transmettre ou acquérir une entreprise! Lois DUTREIL I, SARKOZY, DUTREIL II Des opportunités à saisir pour transmettre ou acquérir une entreprise! Août 2005 Comité de la Transmission d entreprise du Conseil Supérieur de l Ordre des Experts-Comptables

Plus en détail

Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015. Ce qui change au 1 er janvier 2015

Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015. Ce qui change au 1 er janvier 2015 les infos DAS - n 017 23 janvier 2015 Taux des charges sociales sur les salaires Année 2015 Ce qui change au 1 er janvier 2015 Nouvelle cotisation patronale au fonds de financement des syndicats Assurance

Plus en détail

Édition du 3 mars 2014

Édition du 3 mars 2014 1 Édition du 3 mars 2014 LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS 2 TOUT SAVOIR SUR LES AIDES À L EMBAUCHE D UN APPRENTI EN FAVEUR DES EMPLOYEURS SOMMAIRE Ce qui est dû à l apprenti

Plus en détail

LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE

LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE LE DISPOSITIF «PINEL» LOGEMENTS NEUFS OU EN VEFA EN METROPOLE La loi de finances pour 2015, qui a rebaptisé le dispositif «Duflot» en dispositif «Pinel», a apporté des améliorations au dispositif d investissement

Plus en détail

SOMMAIRE. Mesures relatives aux travailleurs indépendants... 2. Cotisations sociales d assurance maladie : Déplafonnement de l assiette de calcul...

SOMMAIRE. Mesures relatives aux travailleurs indépendants... 2. Cotisations sociales d assurance maladie : Déplafonnement de l assiette de calcul... Nouvelles Mesures Loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 Plus d informations sur www.apce.com Loi n 20121404 du 17 décembre 2012 SOMMAIRE Mesures relatives aux travailleurs indépendants...

Plus en détail

[ Exonérations & aides à l emploi ] Zone de revitalisation rurale - ZRR - À JOUR AU

[ Exonérations & aides à l emploi ] Zone de revitalisation rurale - ZRR - À JOUR AU [ Exonérations & aides à l emploi ] Zone de revitalisation rurale - ZRR - À JOUR AU 1 er janvier 2007 Les entreprises ou organismes implantés en zone de revitalisation rurale (ZRR), ainsi que certaines

Plus en détail

- Loi de finances pour 2015

- Loi de finances pour 2015 Nouvelles mesures Plus d informations sur www.apce.com Loi de finances pour 2015 Loi n 20141654 du 29 décembre 2014, Journal officiel du 29 décembre 2014 2ème loi de finances rectificative pour 2014 Loi

Plus en détail

Fiscalité de la transmission d entreprise

Fiscalité de la transmission d entreprise Fiscalité de la transmission d entreprise Salon des entrepreneurs Février 2006 Fiscalité de la transmission d entreprise Introduction 1 Introduction Existe-t-il une fiscalité de la transmission d entreprise?

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été mis à jour en septembre 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction

Plus en détail

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP

L indispensable à la croissance de votre entreprise LE VRP MULTICARTE! Petit aujourd hui forcément grand demain CCVRP CCVRP 7 et 9 rue Frédérick-Lemaître 75971 PARIS CEDEX 20 Téléphone : 01 40 33 77 77 Télécopie : 01 47 97 75 44 Site : www.ccvrp.com Mail : accueil@ccvrp.com Petit aujourd hui forcément grand demain Organisme

Plus en détail

Projet de loi de finances rectificative pour 2014

Projet de loi de finances rectificative pour 2014 Note d information du mois de Décembre 2014 Le cabinet sera fermé du 24/12/2014 au soir au 05/01/2015 au matin Projet de loi de finances rectificative pour 2014 Le projet de deuxième loi de finances rectificative

Plus en détail

LA RÈGLE DU PLAFOND DE MINIMIS

LA RÈGLE DU PLAFOND DE MINIMIS LA RÈGLE DU PLAFOND DE MINIMIS Les Etat membres de la Communauté européenne accordent des aides à leurs entreprises. Ces aides sont extrêmement diverses. Elles sont accordées par les Etat eux-mêmes mais

Plus en détail

Le statut de Jeune Entreprise Innovante Et La réforme du Crédit d Impôt Recherche Centrale Start Up 26 mai 2004

Le statut de Jeune Entreprise Innovante Et La réforme du Crédit d Impôt Recherche Centrale Start Up 26 mai 2004 Le statut de Jeune Entreprise Innovante Et La réforme du Crédit d Impôt Recherche Centrale Start Up 26 mai 2004 Fabrice Patrizio Avocat Associé Tel : 01 40 67 17 00 Fax : 01 40 67 28 80 f.patrizio@rambaud-martel.com

Plus en détail

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation

Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Tableau comparatif des contrats d apprentissage et de professionnalisation Attention : Ce document a été établit en juin 2015. Les informations qu il contient peuvent avoir évoluées en fonction des lois

Plus en détail

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir

Les contrats aidés. Conclusion du contrat Formalités. Les étapes : - Contrat établi par un formulaire CERFA à remplir Définition Champ d application Conclusion du contrat Formalités Durée du contrat et conditions d emploi Rémunération Aides et avantages sociaux particuliers Contrat de professionnalisation Contrat de formation

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS Décret n o 2014-1688 du 29 décembre 2014 relatif à la mise en œuvre de la réduction générale des cotisations

Plus en détail

L AUTO - ENTREPRENEUR

L AUTO - ENTREPRENEUR L AUTO - ENTREPRENEUR Présenté par le CGAHDF Y. GRANIER et M. VILLERS 15 Avril 2009 Y.GRANIER - M. VILLERS 1 Qui peut le devenir? Tous les Français à titre principal ou accessoire Les salariés, les chômeurs,

Plus en détail

Immobilier locatif : Pourquoi et Comment investir en 2014? 14 octobre 2014 GESCO Banque Populaire Atlantique

Immobilier locatif : Pourquoi et Comment investir en 2014? 14 octobre 2014 GESCO Banque Populaire Atlantique Immobilier locatif : Pourquoi et Comment investir en 2014? 14 octobre 2014 GESCO Banque Populaire Atlantique 1 Une réforme fiscale favorable à l immobilier 2 Plus values immobilières : régime antérieur

Plus en détail

LOI RELATIVE AU DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RURAUX

LOI RELATIVE AU DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RURAUX LOI RELATIVE AU DEVELOPPEMENT DES TERRITOIRES RURAUX GUIDE PRATIQUE des dispositions relatives aux ZONES DE REVITALISATION RURALE EN LOZÈRE Vous êtes une entreprise 1. Vous souhaitez exercer ou vous exercez

Plus en détail

La protection sociale du créateur d entreprised

La protection sociale du créateur d entreprised La protection sociale du créateur d entreprised Une initiative conjointe du RSI et de l Urssafl Janvier 2014 version b Sommaire La protection sociale en France 1/ Formes d entreprise et statuts juridiques

Plus en détail

Vous êtes retraité au titre d une activité salariée ou assimilée salariée (régime général)

Vous êtes retraité au titre d une activité salariée ou assimilée salariée (régime général) Vous êtes à la retraite et vous souhaitez créer une entreprise, les conséquences sur le versement de votre pension et sur votre protection sociale Si vous créez une entreprise, vous serez affilié et cotiserez

Plus en détail

Dossier. L Etat annonce des premières mesures en faveur de la redynamisation économique

Dossier. L Etat annonce des premières mesures en faveur de la redynamisation économique Dossier Contrat de redynamisation du site de défense de Châlons-en-Champagne L Etat annonce des premières mesures en faveur de la redynamisation économique www.marne.gouv.fr Twitter : @Prefet51 FB : prefecturedelamarne

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS

BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS BULLETIN OFFICIEL DES IMPÔTS DIRECTION GÉNÉRALE DES IMPÔTS 4 A-6-07 N 63 du 3 MAI 2007 DISPOSITIONS DIVERSES (BIC, IS, DISPOSITIONS COMMUNES, ABATTEMENTS ET DEDUCTIONS BENEFICIANT A CERTAINES ENTREPRISES).

Plus en détail

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À

LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À LES NOUVELLES MESURES RELATIVES À L AUTO-ENTREPRENEUR, L EIRL ET LES ARTISANS Salon des entrepreneurs de PARIS 5 février 2015 MESURES RELATIVES À L AUTO- ENTREPRENEUR Pour rappel L auto-entrepreneur est

Plus en détail

[ Entreprise & administration ] Le versement. transport À JOUR AU

[ Entreprise & administration ] Le versement. transport À JOUR AU [ Entreprise & administration ] Le versement transport À JOUR AU 1 er janvier 2009 Les communes ou groupement de communes de plus de 10 000 habitants sont autori sés à faire participer les employeurs de

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, industriels, commerçants Le statut de votre conjoint Édition février 2015 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut et quels droits pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul

Plus en détail

Le point sur ( ) Les Zones Franches Urbaines. Entreprises

Le point sur ( ) Les Zones Franches Urbaines. Entreprises Le point sur ( ) Les Zones Franches Urbaines Entreprises Septembre 2012 2 DISPOSITIF ZFU applicable aux entreprises 3 Vous créez ou transférez votre entreprise dans une Zone franche urbaine? Votre entreprise

Plus en détail

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-119

LETTRE CIRCULAIRE N 2007-119 PARIS, le 05/09/2007 ACOSS DIRECTION DE LA REGLEMENTATION DU RECOUVREMENT ET DU SERVICE DIRRES LETTRE CIRCULAIRE N 2007-119 OBJET : Dispositif de report partiel des cotisations patronales pour les PME

Plus en détail

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 9 FEVRIER 2012 6 E-4-12

DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 9 FEVRIER 2012 6 E-4-12 DIRECTION GÉNÉRALE DES FINANCES PUBLIQUES INSTRUCTION DU 9 FEVRIER 2012 6 E-4-12 COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTEE DES ENTREPRISES. CONDITIONS GENERALES D APPLICATION. (C.G.I., art. 1586 ter à 1586 nonies)

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Le RSI est votre interlocuteur social unique pour toute votre protection sociale personnelle obligatoire. votre CaissE Édition : Caisse nationale du RSI - Mise à jour : Parimage - Dépôt légal : février

Plus en détail

COTISATION FONCIÈRE DES ENTREPRISES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES

COTISATION FONCIÈRE DES ENTREPRISES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES COTISATION FONCIÈRE DES ENTREPRISES COTISATION SUR LA VALEUR AJOUTÉE DES ENTREPRISES SUPPRESSION DE L EXONÉRATION EN FAVEUR DES CRÉATIONS OU EXTENSIONS D ÉTABLISSEMENTS SITUÉS DANS LES QUARTIERS PRIORITAIRES

Plus en détail

CRÉDIT D IMPÔT RECHERCHE JEUNE ENTREPRISE INNOVANTE

CRÉDIT D IMPÔT RECHERCHE JEUNE ENTREPRISE INNOVANTE CRÉDIT D IMPÔT RECHERCHE JEUNE ENTREPRISE INNOVANTE Marianne PEYROT Chargée de mission Délégation Régionale à la Recherche et à la Technologie Ministère de l Enseignement Supérieur et de la Recherche Technopole

Plus en détail

La rémunération de l apprenti :

La rémunération de l apprenti : F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE

Fiche conseil. Nom du Document : LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE LES REGLES APPLICABLES A LA LOCATION EN MEUBLE Fiche conseil Nos fiches conseils ont pour objectif de vous aider à mieux appréhender les notions : Comptables Fiscales Juridiques, Sociales, de Gestion Réf.

Plus en détail

Heures supplémentaires

Heures supplémentaires Heures supplémentaires Présentation et évolutions des allégements Tepa La loi du 21 août 2007 en faveur du travail, de l emploi et du pouvoir d achat a créé au 1er octobre 2007, une exonération d impôt

Plus en détail

LOI DE FINANCE 2013 22/01/2013. Aella Conseil 76 boulevard Exelmans 75016 Paris. Tél : 01 44 14 04 04 contact@aellaconseil.com

LOI DE FINANCE 2013 22/01/2013. Aella Conseil 76 boulevard Exelmans 75016 Paris. Tél : 01 44 14 04 04 contact@aellaconseil.com LOI DE FINANCE 2013 La loi de Finance 2013 apporte son lot de nouveautés. Nombre de régimes tant pour les entreprises que pour les particuliers sont impactés en profondeur. Ci-après la revue des principaux

Plus en détail

Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire

Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire Le régime social des cotisations patronales de protection sociale complémentaire SOMMAIRE 1 Assujettissement à cotisations sociales... 3 1.1 Cotisations concernées par l exemption d assiette... 3 1.2 Limites

Plus en détail

N 2013 / 017 5/07/2013

N 2013 / 017 5/07/2013 N 2013 / 017 5/07/2013 Origine : Direction de la Réglementation et des Affaires Juridiques Contact : Département de la Réglementation du Recouvrement Draj.reglementationrecouvrement@rsi.fr A : Mmes et

Plus en détail

LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE

LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE LE MAINTIEN DES COTISATIONS VIEILLESSES ET RETRAITE COMPLEMENTAIRE SUR UN SALAIRE A TEMPS PLEIN Ludivine LEROUX, juriste au sein des équipes du pôle Veille d ADP, nous propose une lecture synthétique des

Plus en détail

Charges sociales : ce qui change pour les entreprises à partir du 1 er janvier 2015

Charges sociales : ce qui change pour les entreprises à partir du 1 er janvier 2015 Charges sociales : ce qui change pour les entreprises à partir du 1 er janvier 2015 MEDEF Actu-Eco semaine du 16 au 20 juin 2014 1 Avertissement : nous sommes dans l attente de plusieurs textes réglementaires

Plus en détail

Actualité fiscale / Novembre 2011

Actualité fiscale / Novembre 2011 Actualité fiscale / Novembre 2011 L année 2011 comporte un flot législatif important, ceci par quatre lois de finances rectificatives mais également le projet de loi de finance pour 2012 à venir. 1 e Loi

Plus en détail

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014)

Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) Les aides à l embauche des entreprises (avril 2014) CATEGORIE AIDE CONDITIONS/MODALITES/FORMALITES EXONERATION/REDUCTION DE COTISATIONS SOCIALES Réduction générale de cotisations dite «FILLON» Réduction

Plus en détail

- Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée.

- Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée. - Abrogation de la TVA «sociale» : La hausse de 1,6% de la TVA, qui devait entrer en vigueur le 1 er octobre 2012 devrait être abrogée. - Contribution exceptionnelle sur la fortune : Une contribution exceptionnelle

Plus en détail

Morvilliers Sentenac Avocats

Morvilliers Sentenac Avocats Newsletter n 13... Février 2013 Morvilliers Sentenac Avocats Actualités fiscales Les lois de finance votées en fin d année modifient sensiblement le paysage fiscal en accroissant les charges fiscales pesant

Plus en détail

LE CHOIX DU STATUT SOCIAL DU

LE CHOIX DU STATUT SOCIAL DU LE CHOIX DU STATUT SOCIAL DU DIRIGEANT Emmanuelle DUPEUX LOTTERI Consultant Droit social Infodoc experts Sommaire Les différents statuts Statut du dirigeant et droit du travail Statut du dirigeant et protection

Plus en détail

COMPÉTITIVITÉ EMPLOI EN AGRICULTURE

COMPÉTITIVITÉ EMPLOI EN AGRICULTURE Pour mieux comprendre COMPÉTITIVITÉ EMPLOI EN AGRICULTURE LE GOUVERNEMENT S ENGAGE L agriculture est un secteur stratégique pour l économie française et dispose d atouts considérables. Avec ses 450 000

Plus en détail

LA MICRO-ENTREPRISE. Les éléments clés. 19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN

LA MICRO-ENTREPRISE. Les éléments clés. 19 novembre 2015 ------------------------------ Centre de Congrès > CAEN LA MICRO-ENTREPRISE Les éléments clés INTERVENANT Stéphane HERVE CMAR BN SOMMAIRE Les conditions d accès au régime Les formalités de déclaration Les principes du régime de la micro-entreprise Les principes

Plus en détail

Première partie - Fiscalité de l acquisition de l immeuble. 1. Régime des droits de mutation à titre onéreux... 5

Première partie - Fiscalité de l acquisition de l immeuble. 1. Régime des droits de mutation à titre onéreux... 5 Table des matières Avant-propos.... 1 Première partie - Fiscalité de l acquisition de l immeuble 1. Régime des droits de mutation à titre onéreux... 5 1.1. Vente d un immeuble.... 5 1.1.1. Taux de droit

Plus en détail

N 1502 ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI

N 1502 ASSEMBLÉE NATIONALE PROJET DE LOI - 3 Document mis en distribution le 16 mars 2004 N 1502 ASSEMBLÉE NATIONALE CONSTITUTION DU 4 OCTOBRE 1958 DOUZIÈME LÉGISLATURE Enregistré à la Présidence de l'assemblée nationale le 10 mars 2004. PROJET

Plus en détail

Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer»

Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer» Bienvenue à la soirée «Fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer» Bienvenue à la soirée «fiscalité et social 2013 : Ce qui va changer Avec le soutien de LOI DE FINANCES 2013 Revue des principales mesures

Plus en détail

Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la sécurité sociale Bureau de la législation financière - 5B

Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement de la sécurité sociale Bureau de la législation financière - 5B Ministère du travail, des relations sociales et de la solidarité Ministère de la santé, de la Jeunesse et des sports Ministère du budget, des comptes publics et de la fonction publique Direction de la

Plus en détail

Réunion d'information 1

Réunion d'information 1 Réunion d'information 1 Introduction Auto-entrepreneur = Immatriculation simplifiée et gratuite + Dispense de collecte de TVA + Régime micro-social simplifié + Sur option : régime micro-fiscal simplifié

Plus en détail

Les aides à l installation. et au maintien des professionnels de santé. Médecins

Les aides à l installation. et au maintien des professionnels de santé. Médecins Les aides à l installation et au maintien des professionnels de santé Médecins Les territoires, en Aquitaine, bénéficiant des aides à l installation de l Assurance maladie et des collectivités territoriales.

Plus en détail

Fiche n o 1. Souscrire au capital d une petite et moyenne entreprise

Fiche n o 1. Souscrire au capital d une petite et moyenne entreprise Fiche n o 1. Souscrire au capital d une petite et moyenne entreprise 1 Une réduction d impôt sur le revenu est applicable en cas de souscription, avant le 31 décembre 2012, au capital d une petite et moyenne

Plus en détail

Le statut de votre conjoint

Le statut de votre conjoint Artisans, commerçants, industriels Le statut de votre conjoint Édition janvier 2012 Sommaire 03 Un statut obligatoire 04 Quel statut pour votre conjoint? 06 Quelles cotisations? 08 Calcul des cotisations

Plus en détail

La Lettre fiscale n 1 / Juin 2008 Sommaire Editorial

La Lettre fiscale n 1 / Juin 2008 Sommaire Editorial La Lettre fiscale n 1 / Juin 2008 Sommaire Taxe professionnelle 2 Impôt de solidarité sur la fortune 4 Editorial Le cabinet Simon Associés s agrandit et développe un pôle fiscal en accueillant Pierrick

Plus en détail

N 2009 / 026 22/04/2009

N 2009 / 026 22/04/2009 N 2009 / 026 22/04/2009 Origine : Direction des Retraites, du Recouvrement, des Clients et de l Animation du Réseau (DIRRCA) : Direction du Recouvrement Contact : N. SELLIER Nicole.sellier@le-rsi.fr E.

Plus en détail

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33

Code du Travail, Art. L6222-23 à L6222-33 F I C H E P R A T I Q U E N 2 R E M U N E R A T I O N E T A I D E S L I E E S A U C O N T R A T D A P P R E N T I S S A G E L apprenti est titulaire d un contrat de travail de type particulier : il est

Plus en détail

LOI DE FINANCES 2011

LOI DE FINANCES 2011 LOI DE FINANCES 2011 LOI SCELLIER : RÉDUCTION D IMPÔT POUR INVESTISSEMENT LOCATIF NEUF Dossier de référence 2011 Téléchargement http://www.dkformation.fr/telechargement www.dkformation.fr Formation Compétence

Plus en détail

N 2010 / 034 14/10/2010. Origine : DIRRCA Pôle Réglementation Retraite

N 2010 / 034 14/10/2010. Origine : DIRRCA Pôle Réglementation Retraite N 2010 / 034 14/10/2010 Origine : DIRRCA Pôle Réglementation Retraite Contact : Laurent Périé laurent.perie@le-rsi.fr A : Mesdames et Messieurs les Directeurs des caisses RSI Mesdames et Messieurs les

Plus en détail

La Fiscalité de l Épargne Salariale

La Fiscalité de l Épargne Salariale FISCALITÉ La Fiscalité de l Épargne Salariale Le cadre fiscal et social pour l entreprise A - Les versements dans les dispositifs Pour l entreprise Nature du versement Charges sociales et taxes patronales

Plus en détail

3e année du contrat. Le contrat d apprentissage est sans limite d âge pour les travailleurs handicapés.

3e année du contrat. Le contrat d apprentissage est sans limite d âge pour les travailleurs handicapés. de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du contrat

Plus en détail

PACTE DE RESPONSABILITÉ

PACTE DE RESPONSABILITÉ PACTE DE RESPONSABILITÉ ET DE SOLIDARITÉ Loi de finances rectificative pour 2014 Loi de financement rectificative de la sécurité sociale pour 2014 10 septembre 2014 1 LES PRINCIPALES MESURES SOCIALES DU

Plus en détail

Première partie - Fiscalité de l acquisition de l immeuble

Première partie - Fiscalité de l acquisition de l immeuble Table des matières Première partie - Fiscalité de l acquisition de l immeuble 1. Régime des droits de mutation à titre onéreux... 2 1.1. Vente d un immeuble... 2 1.2. Apport d un immeuble soumis aux droits

Plus en détail

VILLE D ANZIN. Fonds d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce. Dispositif d aide à la rénovation des locaux commerciaux

VILLE D ANZIN. Fonds d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce. Dispositif d aide à la rénovation des locaux commerciaux VILLE D ANZIN Fonds d Intervention pour les Services, l Artisanat et le Commerce PREALABLE : Dispositif d aide à la rénovation des locaux commerciaux Règlement d attribution des aides financières directes

Plus en détail

CGAHDF PRESENTATION DE LA LOI DE FINANCES 2009

CGAHDF PRESENTATION DE LA LOI DE FINANCES 2009 CGAHDF PRESENTATION DE - LA LOI DE FINANCES 2009 16 Février 2009 Yves Granier - Martine Villers 1 IMPOT SUR LE REVENU Limites et seuils : Modifications Relèvement de 2,9 % des tranches Limite d exonération

Plus en détail

Mesures patrimoniales du projet de loi de finances pour 2014

Mesures patrimoniales du projet de loi de finances pour 2014 Mesures patrimoniales du projet de loi de finances pour 2014 INTRODUCTION : Le projet de loi de finances est bâti sur une prévision de croissance de +0,1 % en 2013 et de +0,9 % en 2014. Cette dernière

Plus en détail

de nouvelles aides pour les employeurs d apprentis Du CAP à Ingénieur un parcours gagnant l Apprentissage Un salaire progressif * Age de l apprenti 1re année du contrat 2e année du contrat 3e année du

Plus en détail

Les dégrèvements et crédits de taxe professionnelle

Les dégrèvements et crédits de taxe professionnelle Les s et crédits de Dégrèvements pour investissements nouveaux Biens éligibles Dégrèvement pour investissements nouveaux (DIN) C quinquies) Immobilisations corporelles créées ou acquises à l état neuf

Plus en détail

L auto-entrepreneur. Les éléments clés 13/11/14 2

L auto-entrepreneur. Les éléments clés 13/11/14 2 13/11/14 1 L auto-entrepreneur Les éléments clés 13/11/14 2 Hervé ROBERT CMAR BN INTERVENANTS Maître BARUFFOLO Avocat 13/11/14 3 Sommaire Les conditions d accès au régime Les formalités de déclaration

Plus en détail

6. Les contributions de l État

6. Les contributions de l État 6. Les contributions de l État En conséquence des allègements d'impôt décidés, l'état est amené à contribuer lui-même aux recettes fiscales des collectivités locales pour ne pas porter atteinte à leurs

Plus en détail

NOTE D INFORMATION. L Assemblée Nationale a adopté en décembre 2013 la loi de finances pour 2014 et la loi de finances rectificative pour 2013.

NOTE D INFORMATION. L Assemblée Nationale a adopté en décembre 2013 la loi de finances pour 2014 et la loi de finances rectificative pour 2013. 36 rue de Monceau 75008 Paris 62 rue de la République 69002 Lyon www.seine-saone.fr NOTE D INFORMATION Date : 20 janvier 2014 Objet : Loi de finances pour 2014 Loi de finances rectificative pour 2013 Madame,

Plus en détail

Contact Presse : Eric Thiercelin 01 53 70 88 30 ethiercelin@fieec.fr. Actualité fiscale et financement des PME

Contact Presse : Eric Thiercelin 01 53 70 88 30 ethiercelin@fieec.fr. Actualité fiscale et financement des PME Contact Presse : Eric Thiercelin 01 53 70 88 30 ethiercelin@fieec.fr Actualité fiscale et financement des PME Sommaire Le CICE et son financement Préfinancement du Crédit d Impôt Recherche et la question

Plus en détail

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014

Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales 2014 Envoi de l échéancier de cotisations et contributions sociales Les cotisants artisans, industriels et commerçants, reçoivent à partir du 16 décembre 2013 l échéancier de paiement de leurs cotisations et

Plus en détail

Adhérez et déclarez vos salariés. sur www.cea.urssaf.fr. Mode d emploi

Adhérez et déclarez vos salariés. sur www.cea.urssaf.fr. Mode d emploi Adhérez et déclarez vos salariés sur www.cea.urssaf.fr @ Mode d emploi Sommaire Page d accueil 3 Accès à la demande d adhésion 3 Création adhésion 4 Association employeur 4 Autorisation de prélèvement

Plus en détail

Julien Gled Expert-comptable, Cabinet FGPA Société inscrite au tableau de l ordre de la région Paris Ile de France 16 Av Georges Clémenceau 91 300

Julien Gled Expert-comptable, Cabinet FGPA Société inscrite au tableau de l ordre de la région Paris Ile de France 16 Av Georges Clémenceau 91 300 Julien Gled Expert-comptable, Cabinet FGPA Société inscrite au tableau de l ordre de la région Paris Ile de France 16 Av Georges Clémenceau 91 300 Massy 06 51 65 38 80 Eléments importants de la loi de

Plus en détail

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême

Pacte de responsabilité et de solidarité. Réunion du 17/06/2014 Angoulême Pacte de responsabilité et de solidarité Réunion du 17/06/2014 Angoulême 1 Le Pacte : quel contexte? Contexte national: la reprise économique se dessine, mais le chômage frappe encore trop fort notre pays.

Plus en détail

Les zones franches urbaines. Entreprises. Mars 2014

Les zones franches urbaines. Entreprises. Mars 2014 Mars 2014 Le point sur ( ) Les zones franches urbaines Entreprises Services aux cotisants Études et statistiques Services aux partenaires Contrôle Ressources informatiques 2 DISPOSITIF ZFU applicable aux

Plus en détail

Assemblée Générale. Vendredi 10 octobre 2014

Assemblée Générale. Vendredi 10 octobre 2014 Assemblée Générale Vendredi 10 octobre 2014 La réforme de l aide fiscale à l investissement Outre Mer I La «défiscalisation» industrielle conservée II Un nouveau crédit d impôt III Encore quelques zones

Plus en détail