TOUT CE QUE LES FEMMES ONT TOUJOURS VOULU SAVOIR SUR LE SEXE ET ENFIN OSÉ DEMANDER

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "TOUT CE QUE LES FEMMES ONT TOUJOURS VOULU SAVOIR SUR LE SEXE ET ENFIN OSÉ DEMANDER"

Transcription

1

2 Pr FRANÇOIS OLIVENNES et SOPHIE BRAMLY TOUT CE QUE LES FEMMES ONT TOUJOURS VOULU SAVOIR SUR LE SEXE ET ENFIN OSÉ DEMANDER FAYARD

3 A ADDICTION J entends beaucoup parler d addiction sexuelle dans les médias. Je me masturbe au moins trois ou quatre fois par jour depuis des années, y compris au bureau (dans les toilettes). Cela fait-il de moi une «addict»? Il ne s agit pas de compter le nombre de rapports ou de masturbations dans une journée, mais de savoir si c est une entrave à votre fonctionnement ou non. Les médias, reflets de notre société, trouvent chaque année de nouvelles modes en matière de sexualité. Nous avons besoin de conformité, car elle conforte notre appartenance au groupe, elle est une marque de notre attachement grégaire, tout aussi contradictoire que cela puisse paraître avec la période d individualisme que traverse actuellement notre société. Qu est-ce que l addiction? Quelque chose qui vient généralement compenser une faible estime de soi. La personne, globalement insatisfaite de sa vie, compense avec des comportements compulsifs. Certains sont destructeurs (la drogue, le tabac, l alcool ), d autres, moins dangereux, sont néanmoins le signe d un malaise (le chocolat, les smartphones, les jeux vidéo ). La notion d addiction sexuelle est récente. Le terme n est apparu qu en 1983 dans le livre de l Américain Patrick 13

4 Carnes, Out of the Shadows. Pour lui, entrent dans cette catégorie tous ceux qui pratiquent de manière compulsive la masturbation ou s adonnent à la fréquentation de sites pour adultes, de sex-shops, de prostituées, etc. Sous ce nouvel éclairage, Casanova perd de sa superbe, comme la plupart de nos grands séducteurs, dont Warren Beatty et ses maîtresses, ou plus largement nos acteurs, chanteurs et certains de nos politiques. Les femmes fatales cessent de l être : Cléopâtre, Ninon de Lenclos, qui soixante ans durant fit succomber tous les plus grands seigneurs de la Cour, ou encore Catherine II de Russie, connue pour son appétit sexuel et ses nombreux amants, sont également montrées du doigt. Et que penser de Catherine Millet, qui dans son livre La Vie sexuelle de Catherine M. raconte qu elle aimait à une certaine période de sa vie avoir plusieurs dizaines d amants au cours d une même journée? Va-t-on la réduire à une «addict» qui se soigne par la littérature? Revenons sur ce qui est désormais une pathologie, à traiter dans ses différentes phases : obsession (le sujet essaie de chasser la pensée, mais plus il essaie, plus la pensée est envahissante), ritualisation (tous ses actes quotidiens se réorganisent autour de sa pulsion), désespoir (il s isole des autres), etc., avec un «malade» qui dissimule sa dépendance à un système de récompense à ses proches (l orgasme dans ce cas, l ivresse que procure l alcool ou le «high» des drogues) et s isole de plus en plus dans sa souffrance. Patrick Carnes parle d une «pulsion à laquelle on ne peut résister». Mais avoir envie de faire l amour est une pulsion à laquelle nous répondons positivement, le plus souvent. D autres parlent d addiction dès lors que le nombre de masturbations dépasse les quinze fois quotidiennes, ou que la 14

5 recherche de nouveaux partenaires ne peut se satisfaire de moins de deux ou trois par jour. Devrait-on alors dire que les gays des back-rooms souffrent des mêmes maux, eux qui ont fréquemment plusieurs partenaires au cours d une seule nuit? Pourtant, ils ne connaissent pas cette phase dépressive après l amour dont parlent certains médecins en charge des addictions sexuelles. On est en droit de s interroger sur le moment où la «pulsion de vie» de Freud devient une maladie. Il est difficile de situer exactement la souffrance si, au moment de l acte, la libération de molécules comme la dopamine et l ocytocine, que certains comparent à de puissants antidépresseurs, soulage le sujet au moins momentanément, sans destruction du corps comme dans les addictions à la drogue ou à l alcool. La science, pour l instant, reste prudente, et les scientifiques ont des avis partagés, bien que des cliniques surfent sur la vague. Il semble à certains que c est le retour de la morale qui encourage à trouver suspicieuses des pulsions trop fréquentes. Il faut se souvenir de l impact de l ouvrage du médecin suisse Samuel Auguste Tissot, qui publia en 1760 un traité médical qui devint un best-seller, L Onanisme. Dissertation sur les maladies produites par la masturbation. Pour lui, la masturbation engendrait toutes sortes de conséquences néfastes, comme la perte de la mémoire ou de la raison, la baisse de la vue, la surdité, les rhumatismes, la perte d appétit, les maux de tête, etc., qui auraient traumatisé des populations entières pendant plus de deux siècles. Sans parler de l interdit religieux qui, dans ses manifestations extrêmes, a abouti à la mise au point de dispositifs tels que des ceintures ligotant les poignets ou, dans les pensionnats, des «cloisons» installées au milieu du lit afin de séparer le haut 15

6 et le bas du corps des adolescents et d empêcher toute masturbation. Pour notre part, encore une fois, nous pensons que tout cela est affaire de confiance en soi et de capacité à communiquer avec les autres. En ce qui vous concerne, si vous éprouvez de la satisfaction, ce qui semble être le cas, nous vous conseillons vivement de ne pas vous préoccuper de cette question d addiction et de profiter pleinement de votre libido active. Si en revanche vous sentez que cela constitue un handicap dans votre vie quotidienne et que vous ne maîtrisez pas votre pulsion, alors n hésitez pas à consulter. * * * ADOLESCENCE Je crois que ma fille de 13 ans est très curieuse de tout ce qui touche à la sexualité et je voudrais être sûre qu elle ne fait pas de bêtises. Est-ce aux parents d en parler? Et, si oui, comment en parler sans en dire trop ou pas assez? Je n ai aucune idée de ce qu elle sait ou pas. C est effectivement très délicat d en parler, mais cela dépend des relations que vous avez avec elle, sur lesquelles vous ne donnez pas de précisions. En principe, les enfants d aujourd hui en savent plus que ce qu imaginent leurs parents, via les conversations dans la cour de l école et Internet. Si les informations ne sont pas toujours très exactes, elles sont en général suffisantes pour leur donner des notions, et, bien souvent, 16

7 lorsque les parents se décident à aborder certains sujets, comme la contraception ou les préservatifs, les adolescents en savent déjà beaucoup. S il vous semble difficile d aborder directement la question avec votre fille, sachez que le langage du corps en dit presque autant que les mots. Si votre fille vous voit épanouie et bien dans votre peau, elle abordera sa sexualité avec confiance. Vous pouvez aussi choisir d avoir à la maison des livres sur la sexualité que vous cautionnez, y compris de la littérature érotique. Les adolescents savent toujours trouver ce qui ne doit pas être vu. Dans certains pays, il existe des lieux de «formation» pour les adolescents. C est le cas par exemple en Inde, chez les Murias. Cette population a des «ghotuls», dortoirs collectifs où dorment les adolescents d un même village, garçons et filles. L objectif est à la fois d éduquer les enfants et de leur apprendre la sexualité avant de les aider à trouver le bon partenaire de vie. À leur entrée, les adolescents abandonnent le prénom donné par leurs parents : ils s appellent tous Chelick si ce sont des garçons et Motiyari si ce sont des filles. Ils se retrouvent à la tombée de la nuit, parlent, rient, chantent et dansent autour du feu, jusqu à ce que les chefs de camp adultes décident, avec douceur et bienveillance, de qui dormira avec qui, pour une à trois nuits tout au plus, car il faut apprendre la relation sexuelle sans tomber amoureux, l amour étant réservé à l adulte. Ainsi, on enseigne aux garçons et aux filles de très strictes notions de morale et on leur choisit pendant quelque temps de multiples partenaires afin de leur faire découvrir que le rapport sexuel a un caractère sacré, que c est une chose naturelle qui repose avant tout sur la liberté, l absence de culpabilité et de péché. 17

8 Ces relations nocturnes sont appelées «relations de plaisanterie», et dans «plaisanterie» il y a «plaisant». Cette culture est évidemment très différente de la nôtre, mais il est important de noter que, selon les anthropologues, ces populations ne connaissent ni l inceste, ni la prostitution. Ce qui semble signifier que, s ils se sentent informés et équilibrés grâce à cet accompagnement, l épanouissement suit naturellement. Il peut aussi être intéressant de prendre un rendez-vous chez un gynécologue pour votre fille. Ce médecin peut être un interlocuteur, le jour venu, pour engager une contraception «à votre insu» si le désir de votre fille est que vous ne soyez pas au courant, ou pour aborder des questions plus ou moins médicales. L emmener voir le même gynécologue que vous est délicat, car votre fille pensera que tout vous sera répété, même si vous lui parlez de la notion de secret professionnel. Trouvez-en plutôt un(e) autre et expliquez à votre fille qu il s agit d une prise de contact et qu elle pourra l appeler le jour où elle en aura envie ou besoin. * * * ANÉJACULATION Qu est-ce que l anéjaculation? Cela correspond à l absence d éjaculation au moment de l orgasme. Contrairement aux idées reçues, l éjaculation peut être décorrélée de l orgasme. Un homme qui n éjacule pas n est donc pas frigide et peut ressentir du désir et de l excitation pour sa partenaire, alors que celle-ci 18

9 pourrait prendre, à tort, l anéjaculation comme un affront personnel. Rarement organique, l anéjaculation est un blocage psychologique qui peut être total, relationnel (l homme éjacule en se masturbant seul) ou coïtal. Dans tous les cas, il est important de consulter si le couple en ressent une frustration. À ne pas confondre avec l éjaculation rétrograde, où le sperme est expulsé vers la vessie au lieu de l urètre à cause d un mauvais fonctionnement du sphincter (généralement lié à une intervention chirurgicale ou, dans certains cas, à un diabète). Mon partenaire a des érections, mais il ne parvient plus à éjaculer. Comment y remédier? L anéjaculation est rare. Si votre partenaire a des orgasmes mais pas d émission de sperme, il doit consulter un urologue. Il existe des pathologies qui amènent le sperme à se diriger vers la vessie : on parle d éjaculations rétrogrades, elles sont rares. S il n a ni orgasme ni éjaculation, le problème est le plus souvent psychologique. Il peut arriver que l homme ait une appréhension à l idée d avoir des enfants. Je n ai pas assez d éléments pour vous dire si son blocage est physiologique ou psychologique. Il faudrait aussi savoir si c est la première fois que ça lui arrive ou si cela s est déjà produit avec d autres partenaires. Un sexologue ou un psychologue spécialisé pourraient être utiles. * * * 19

10 ANUS Comment expliquez-vous que lorsque je lèche l anus de mon partenaire il bande? Qu est-ce qui relie l anus à la verge? L anus est une zone érogène très innervée, et entre le scrotum et l anus se trouve le périnée, qui, s il est stimulé au moment de l orgasme, peut rendre ce dernier bien plus intense. Les mécanismes ne sont pas si différents de ceux qui existent chez la femme lorsque son anus est sollicité. Qu est-ce que l anilinctus? Familièrement, on parle plus souvent de feuille de rose. L anilinctus (ou anulingus) consiste à lécher l anus de son (ou sa) partenaire. Il s agit d une zone très érogène en raison des nombreux capteurs qu elle contient, chez la femme comme chez l homme. Cette pratique nécessite une belle complicité entre les deux partenaires. Sans cette entente et ce désir réciproque, le plaisir sera difficilement atteint, ou on pourra même voir se manifester une réaction inverse de dégoût. Une parfaite hygiène est nécessaire pour éviter que des bactéries infectent les organes génitaux. Dans les premiers temps d une relation, comme pour les cunnilingus, il est recommandé d utiliser des feuilles de latex, ou bien vous pouvez aussi couper un préservatif. 20

11 Il n existe pas de méthode particulière pour faire plaisir, autre que votre envie. Que votre langue caresse délicatement l anus, qu elle tente de le pénétrer ou qu elle s affole dans un grand mouvement de va-et-vient, vous trouverez rapidement ce qui vous convient le mieux ainsi qu à votre partenaire. * * * APHRODISIAQUES La menthe poivrée a-t-elle des effets sur l orgasme? Cela ressemble à une astuce de grand-mère! Mais, effectivement, certaines femmes prétendent que la menthe poivrée, utilisée dans du savon, améliorerait ou multiplierait leurs orgasmes grâce à ses propriétés rafraîchissantes, astringentes et toniques. Si vous souhaitez le tester par vous-même, veillez à choisir un produit naturel qui ne contienne pas de composants chimiques ou de parfums de synthèse. La cannelle peut-elle booster la libido? Le Livre des proverbes de la Bible parle d une femme qui parfuma son lit pour attirer son amant : «J ai orné mon lit de couvertures, De tapis de fil d Égypte ; J ai parfumé ma couche, De myrrhe, d aloès et de cinnamome 1. Viens, 1 L autre nom de la cannelle. 21

12 enivrons-nous d amour jusqu au matin, Livrons-nous joyeusement à la volupté.» On prêtait déjà à l époque des vertus aphrodisiaques à la cannelle, mais elles étaient sans doute liées au fait que celle-ci était rare et chère, ce qui, par essence, procure du plaisir. Et avec le pouvoir de croire on peut faire beaucoup. Certaines vont jusqu à se mettre une goutte d huile essentielle de cannelle sur les organes génitaux comme stimulant sexuel. Les huiles essentielles devant être utilisées avec parcimonie et en toute connaissance de cause, nous ne saurions encourager à tester la pratique. Cependant, si vous jugez l odeur de la cannelle agréable, si elle vous évoque les splendeurs de l Orient, alors n hésitez pas à y recourir pour stimuler vos sens, en faisant brûler des bougies à la cannelle par exemple. Tout ce qui contribue à créer une sensation de bien-être est bon pour la libido. Qu est-ce que l angélique chinoise? Également connue sous le nom d Angelica sinensis (son nom latin) ou de Dang Gui (son nom chinois, qui signifie littéralement «fait venir»), l angélique chinoise est utilisée depuis des siècles par les femmes de ce pays. Elle ferait venir les règles, réglerait les cycles, atténuerait les douleurs menstruelles et prémenstruelles, diminuerait les bouffées de chaleur de la ménopause. Elle stimulerait aussi la libido, que le problème vienne d une absence de désir sexuel (anaphrodisie) ou d une difficulté à parvenir à l orgasme. 22

13 Un bonheur ne venant jamais seul, l angélique chinoise serait également bénéfique pour apaiser les sautes d humeur, l irritabilité, la nervosité, les tendances dépressives, les troubles de la concentration, la fatigue. Mais aucune étude scientifique, à notre connaissance, ne permet de vérifier la véracité de ses vertus. Elle est contre-indiquée avant la puberté, chez les femmes enceintes ou qui allaitent, chez celles ayant un fibrome utérin et chez celles ayant des règles très abondantes. Y a-t-il des aphrodisiaques qui ont réellement un effet et, si oui, lesquels? Toutes les cultures, à toutes les époques, ont attribué à certaines plantes ou à certains aliments des vertus aphrodisiaques. Au Cameroun, on pense que la yohimbine, provenant de l écorce de l arbre appelé yohimbe, soigne les troubles de l érection. Au-delà du simple aphrodisiaque, ses molécules entrent dans la composition de certains médicaments et sont à proscrire en cas d insuffisance rénale ou d antécédents cardiaques. Chez les Égyptiens on croit aux vertus de la grenade, chez les Aztèques à celles du chocolat (dont la marquise de Sévigné disait : «Il vous allume tout d un coup une fièvre continue»), chez les Arabes à celles du gingembre, chez les Grecs à celles de la sarriette, aussi dénommée herbe des satyres, chez les Perses à celles du caviar. Jules César aimait manger des clous de girofle avant de se rendre chez Cléopâtre, laquelle se parfumait à la cardamome pour attirer Antoine. Les femmes chinoises préfèrent le ginseng ou l angélique. 23

14 L université d Austin, au Texas, a récemment publié une étude sur la pastèque, qui regorgerait de citrulline, un acide aminé facilitant la sécrétion de certaines hormones et la relaxation des vaisseaux sanguins, produisant ainsi un effet semblable (bien que moins intense) à celui du Viagra. En Europe, toutes sortes de nourritures ont fini par atterrir dans nos assiettes au prétexte qu elles boosteraient nos libidos : les huîtres (à forte teneur en zinc), la moutarde, l ail, l oignon (on servait autrefois une soupe à l oignon aux jeunes mariés le soir de leurs noces), le céleri, la truffe, les œufs, les artichauts, les asperges, les poireaux, la réglisse, la lavande, le potiron, et bien d autres bonnes choses encore. Ce qui est certain, c est qu une alimentation saine est bonne pour la libido. Dans les sex-shops, on parle de la mouche cantharide connue depuis l Antiquité et recelant une substance active, la cantharidine, trop dangereuse pour être utilisée, du ginseng, de la gelée royale, etc. Certains médecins, comme le sexologue Jacques Waynberg, pensent en tout cas qu hommes et femmes ont un même besoin de testostérone pour bien fonctionner. Les extraits de certaines plantes peuvent augmenter le taux de testostérone en alimentant directement l hormone, par un chemin direct. L Eurycoma longifolia, la chrysine (molécule qui se trouve dans une large variété de plantes), le pois mascate ou Mucuna pruniens et la grande ortie sont quelques-unes des plantes auxquelles on prête de telles vertus. Mais, pour l instant, aucune étude n a été menée avec suffisamment de sérieux pour permettre de dire qu une plante ou un aliment ont véritablement une action aphrodisiaque, ni comment ils devraient être consommés pour être efficaces. Le chocolat, par exemple, devrait 24

15 être absorbé en très grosse quantité pour avoir une réelle action aphrodisiaque, si bien que nous risquerions de n avoir qu une seule envie : ne plus bouger le temps de le digérer

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt

Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt 13 CHAPITRE 2 Les enfants malentendants ont besoin d aide très tôt Pendant les premières années de leur vie, tous les enfants, y compris les enfants malentendants, apprennent rapidement et facilement les

Plus en détail

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du

Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du Vous êtes coach, thérapeute, professionnel de la relation d aide, du bien-être ou du développement personnel, vous avez lancé votre activité il y a quelques semaines ou quelques mois et vous aimeriez la

Plus en détail

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple

Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple Perdre un ou plusieurs bébés lors d une grossesse multiple L augmentation des traitements en clinique de fertilité et l âge plus avancé des femmes qui s engagent dans une grossesse contribuent à une plus

Plus en détail

Severine Acquisto Psychologue clinicienne, sexologue, psychothérapeute severineacquisto@gmail.com 0473/411.811

Severine Acquisto Psychologue clinicienne, sexologue, psychothérapeute severineacquisto@gmail.com 0473/411.811 Severine Acquisto Psychologue clinicienne, sexologue, psychothérapeute severineacquisto@gmail.com 0473/411.811 1)Quelques notions générales 2)La sexualité Masculine (celle de Monsieur tout le monde et

Plus en détail

Aimer Elle avait laissé sa phrase en suspens. Je rouvris les yeux, pour voir qu elle me regardait. Elle m observait. Elle allait dire quelque chose, et guettait ma réaction. Je n avais aucune idée de ce

Plus en détail

8 pages ecstasy 22/09/06 10:59 Page 2 ASY ECST Mars 2003 - réf. 240-06330-B - Ne pas jeter sur la voie publique.

8 pages ecstasy 22/09/06 10:59 Page 2 ASY ECST Mars 2003 - réf. 240-06330-B - Ne pas jeter sur la voie publique. ECSTASY QU EST-CE QUE C EST? À l origine, l ecstasy (ecsta, X, XTC ) désigne une molécule chimique, la MDMA, de la famille des amphétamines. Elle se trouve sous forme de comprimés, de poudre, de gélules...

Plus en détail

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter

Comment être heureux en Amour. Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter Comment être heureux en Amour Découvrez l ERREUR N 1 que nous commettons toutes dans nos vies amoureuses et comment l éviter A propos de l auteure Régine Coicou est coach en rencontre et relation amoureuse.

Plus en détail

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ?

POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? POURQUOI EST-CE SI DIFFICILE DE PERDRE UN BÉBÉ? Ce n est pas juste un petit bébé qui a été perdu. C est une vie au complet qui ne sera pas vécue. Contrairement aux idées véhiculées dans la société, le

Plus en détail

Etude réalisée en collaboration avec le service. Odontologie des Hôpitaux Civils de Colmar.

Etude réalisée en collaboration avec le service. Odontologie des Hôpitaux Civils de Colmar. Page 1 sur 8 Etude réalisée en collaboration avec le service Odontologie des Hôpitaux Civils de Colmar. Effectuée en 2013-2014 OBJECTIF : mesurer l efficacité l effet thérapeutique de l Eau thermale de

Plus en détail

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme

Florence Delorme. Le Secret du Poids. Éditions Delorme Florence Delorme Le Secret du Poids Éditions Delorme www.lesecretdupoids.com Florence Delorme, Éditions Delorme, Paris, 2012. "À toutes les filles, je vous dédie mon livre et ma méthode". 6 Introduction

Plus en détail

Éléments sur l évolution et la représentation de la sexualité en France. Nathalie Beltzer, ORS Île-de-France

Éléments sur l évolution et la représentation de la sexualité en France. Nathalie Beltzer, ORS Île-de-France Éléments sur l évolution et la représentation de la sexualité en France Nathalie Beltzer, ORS Île-de-France 08/06/2013 1 Nouveau contexte de la sexualité Depuis les années 1960 : nombreux changements dans

Plus en détail

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin

1 La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin La scintigraphie myocardique au Persantin ou Mibi Persantin Pour mieux connaître l état de votre cœur, votre médecin vous a demandé de passer une scintigraphie myocardique au Persantin. Cette fiche explique

Plus en détail

Douleur, souffrance, démence et fin de vie

Douleur, souffrance, démence et fin de vie Douleur, souffrance, démence et fin de vie Qu est ce que la douleur? Différence entre douleur et souffrance La souffrance serait morale et la douleur physique La douleur serait locale et la souffrance

Plus en détail

Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi.

Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi. Confiance en soi, Confiance en la vie et Estime de soi. Définissez votre «vrai problème» Mettez du sens Et passez à l action sereinement Ce livret vous a été remis en complément de la formation vidéo «Confiance

Plus en détail

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015

Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Synthèse Sondage Sondage France Alzheimer / Opinion Way Paroles de personnes malades Principaux résultats Septembre 2015 Préambule Donner la parole aux personnes malades, ne pas s exprimer à leur place,

Plus en détail

C est votre santé Impliquez-vous

C est votre santé Impliquez-vous C est votre santé Impliquez-vous Le financement de ce projet a été fourni par le ministère de la Santé et des Soins de longue durée de l Ontario www.oha.com 1. Impliquez-vous dans vos soins de santé. Dites-nous

Plus en détail

Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées

Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées PIHET Sandrine ETTER Stéphanie Qualité de vie des résidents en EMS: Perspectives croisées JOURNÉE DE RÉFLEXION DE L AFIPA 10.09.2014 UNE ENQUÊTE DE PLUS? 4 domaines couverts en 6 à 8 points: Autonomie

Plus en détail

Conceptualiser et concevoir un programme de formation

Conceptualiser et concevoir un programme de formation Conceptualiser et concevoir un programme de formation Les informations obtenues à partir de l évaluation des besoins de formation vous aideront à concevoir le programme de formation. Ce travail doit s

Plus en détail

Enquête santé. Etat de santé

Enquête santé. Etat de santé Enquête santé La Ville de Bayonne mène une réflexion sur les questions de la population bayonnaise. L objectif est d appréhender les besoins en santé des habitants et d y apporter le mieux possible les

Plus en détail

PLAQUEZ LA CIGARETTE EN FINESSE

PLAQUEZ LA CIGARETTE EN FINESSE RÉDUCTION ET ARRÊT DU TABAC NOUVEAU FRUIT EXOTIQUE NICOTINE 2 mg GOMME À MÂCHER MÉDICAMENTEUSE PLAQUEZ LA CIGARETTE EN FINESSE UNE MÉTHODE SIMPLE POUR RÉDUIRE À MON RYTHME Médicament réservé à l adulte

Plus en détail

De précieux conseils pour l utilisation des jeux de hasard

De précieux conseils pour l utilisation des jeux de hasard Aides aux personnes concernées et à leurs proches Pour une consultation professionnelle, veuillez vous adresser à un centre de consultation ou à un groupe de parole proche de chez vous. Avec un carnet

Plus en détail

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com

Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com Devenir rédacteur pour Ecrire-un-roman.com À l origine, en 2011, je voulais créer le site sous la forme d une communauté interactive. Plusieurs rédacteurs pour partager des conseils sur l écriture et la

Plus en détail

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le

Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le Chapitre 1 être Premiers consommateurs d antidépresseurs dans le monde, de nombreux salariés français souffrent réellement au sein des entreprises qui les emploient. Ce n est pas juste une question de

Plus en détail

Transmettez vos résultats. (infection transmissible sexuellement)

Transmettez vos résultats. (infection transmissible sexuellement) Transmettez vos résultats Et non votre ITS (infection transmissible sexuellement) Une infection transmissible sexuellement (ITS) est une infection qui se transmet d une personne à l autre lors de rapports

Plus en détail

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément»

«3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» «3 pas pour être moi facilement et créer ma vie aisément» Leçon 15 : Comment être un coach, un thérapeute, un indépendant aligné et puissant. Célébration? Mon intention C est une leçon en 2 parties qui

Plus en détail

Le psoriasis du cuir chevelu est une maladie chronique souvent être amélioré ou soulagé

Le psoriasis du cuir chevelu est une maladie chronique souvent être amélioré ou soulagé Le psoriasis du cuir chevelu est une maladie chronique. Tout se passe comme si la peau se renouvelait trop vite. Il évolue par alternance de poussées et de rémissions. S il est rare que la maladie disparaisse

Plus en détail

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter

Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Nouer des relations saines : Apprendre à écouter Résultats d apprentissage du programme Santé et préparation pour la vie, Alberta Education Les élèves vont : R 7.5 examiner les caractéristiques inhérentes

Plus en détail

Situations à risque. But de la présentation. Qualité de vie. Qualité de vie. Ce que disent les enseignant-e-s qui ont participé à des séminaires

Situations à risque. But de la présentation. Qualité de vie. Qualité de vie. Ce que disent les enseignant-e-s qui ont participé à des séminaires Comment favoriser la qualité de vie des professionnel-le-s dans les établissements scolaires? Marc Thiébaud Jürg Bichsel But de la présentation Présenter les pratiques développées en Suisse romande pour

Plus en détail

Chapitre 1. Trouver ses bases

Chapitre 1. Trouver ses bases Chapitre 1 Trouver ses bases 9 Lundi Dépendance Comme un bébé dans les bras de sa mère est impuissant, Dieu souhaite que nous (re)devenions ainsi dans ses bras à lui. Il s agit, en fait, plus de réaliser

Plus en détail

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES

NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES NEGOCIER SES FRAIS BANCAIRES Obtenez plus en osant demander C est plus simple qu il n y parait Avertissement : Toute reproduction, intégrale ou partielle, ou toute diffusion, par quelque procédé que ce

Plus en détail

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL?

Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? Q. QUELLE EST LA MISSION DU CENTRE DE CRISE POUR LES VICTIMES DE VIOL? R. Le Centre de crise pour les victimes de viol est un groupe de femmes qui apporte son soutien aux femmes qui ont vécu une expérience

Plus en détail

Infertilité et sexualité

Infertilité et sexualité Infertilité et sexualité Les questions que vous vous posez (et n osez pas aborder avec votre médecin) www.unbebe pourdemain.fr Le site de la fertilité. Édito Vous êtes confrontés à l infertilité dans votre

Plus en détail

FORMATION TECHNIQUES DE VENTE IV. SCHEMA RECAPITULATIF AUX. QUESTION D APPROCHE Bonjour, De quoi auriez-vous besoin? Capillaire Bain douche Soins

FORMATION TECHNIQUES DE VENTE IV. SCHEMA RECAPITULATIF AUX. QUESTION D APPROCHE Bonjour, De quoi auriez-vous besoin? Capillaire Bain douche Soins IV. SCHEMA RECAPITULATIF QUESTION D APPROCHE Bonjour, De quoi auriez-vous besoin? CIBLAGE DE LA GAMME RECHERCHÉE Capillaire Bain douche Soins DEFINITION DU PRODUIT REPONDANT AUX BESOINS DE LA CONSOMMATRICE

Plus en détail

Tabac. Ouvrons le dial O gue. Pour faire le point

Tabac. Ouvrons le dial O gue. Pour faire le point le dial O gue Tabac Pour faire le point Réalisation : Callichrome - Illustrations : R. Rublon - Illustration de couverture : A. Gingembre - Maquette couveture : O. Mayer Pour faire le point Votre médecin

Plus en détail

en wat je kan doen. Fièvre & douleur Wat je moet weten Votre enfant reçoit-il un traitement approprié? Kinderziekten

en wat je kan doen. Fièvre & douleur Wat je moet weten Votre enfant reçoit-il un traitement approprié? Kinderziekten Wat je moet weten en wat je kan doen. Fièvre & douleur Kinderziekten Votre enfant reçoit-il un traitement approprié? Fièvre & douleur Contenu Les médicaments les plus utilisés contre la fièvre et la douleur

Plus en détail

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?»

Guide. «Pourquoi Définir. Votre Client Idéal?» Guide «Pourquoi Définir Votre Client Idéal?» Comme Coach Vie Professionnelle, beaucoup de mes clients sont Entrepreneur(e)s, ont une activité en tant qu indépendant ; d autres travaillent sur un projet

Plus en détail

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale.

Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. Shooting Un jeu de Baptiste CAZES expérience electro-gn Ce jeu a été écrit pour se jouer dans un endroit confiné, une salle noire et nue est idéale. C est un jeu pour deux joueurs. Le premier personnage

Plus en détail

LE PREMIER ENFANT : VECU ET RESSENTI DE LA MERE DE LA GROSSESSE AUX 4 PREMIERS MOIS DE SON NOURRISSON

LE PREMIER ENFANT : VECU ET RESSENTI DE LA MERE DE LA GROSSESSE AUX 4 PREMIERS MOIS DE SON NOURRISSON LE PREMIER ENFANT : VECU ET RESSENTI DE LA MERE DE LA GROSSESSE AUX 4 PREMIERS MOIS DE SON NOURRISSON Enquête qualitative par entretiens semi-structurés auprès de 8 femmes primipares F DUMEL, S BILLOT-HADANA

Plus en détail

Comprendre la phobie sociale. Vous (ou l un de vos proches) souffrez de phobie sociale.

Comprendre la phobie sociale. Vous (ou l un de vos proches) souffrez de phobie sociale. Comprendre la phobie sociale Vous (ou l un de vos proches) souffrez de phobie sociale. La phobie sociale est une maladie psychologique de mieux en mieux connue des médecins et des chercheurs, et pour laquelle

Plus en détail

Lettre narrative: un exemple une bataille avec l'alcool.

Lettre narrative: un exemple une bataille avec l'alcool. Lettre narrative: un exemple une bataille avec l'alcool. Chère Denine, L'idée de chercher à définir votre propre programme contre l'influence de l'alcool dans votre vie est extraordinaire. Comme vous l'aviez

Plus en détail

Hélène Weber Illustrations de Dominique Donckels OBJECTIF MÉMOIRE

Hélène Weber Illustrations de Dominique Donckels OBJECTIF MÉMOIRE Hélène Weber Illustrations de Dominique Donckels OBJECTIF MÉMOIRE Au lycée et à l université, (re)trouvez le goût de travailler avec plaisir et efficacité Groupe Eyrolles, 2013 ISBN : 978-2-212-55702-2

Plus en détail

L audition de l enfant

L audition de l enfant L audition de l enfant On t écoute ton opinion compte Pour les enfants dès 5 ans Chère mère, cher père, cette brochure appartient à votre enfant mais vous Impressum Edition Institut Marie Meierhofer pour

Plus en détail

Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale

Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale Soins buccodentaires chez les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale Les enfants ayant une déficience physique et/ou mentale ont souvent un triste état de santé buccodentaire.. Selon certains

Plus en détail

MODULE 5 5 ASTUCES _

MODULE 5 5 ASTUCES _ MODULE 5 5 ASTUCES Préambule Ce document reprend un ensemble d astuces que j ai développé au cours de ma pratique photographique. Ces astuces concernent de nombreux aspects allant de la gestion de la lumière

Plus en détail

Document réalisé par le Dr Dominique Servant, Consultation stress et anxiété CHRU de Lille et MmeVanessa Delattre Psychologue clinicienne (Service de

Document réalisé par le Dr Dominique Servant, Consultation stress et anxiété CHRU de Lille et MmeVanessa Delattre Psychologue clinicienne (Service de B Document réalisé par le Dr Dominique Servant, Consultation stress et anxiété CHRU de Lille et MmeVanessa Delattre Psychologue clinicienne (Service de Santé au travail CHRU Lille) Le stress, c est : ce

Plus en détail

DES CONSÉQUENCES NÉFASTES À L ÉCOLE

DES CONSÉQUENCES NÉFASTES À L ÉCOLE LE SOMMEIL, C EST ESSENTIEL! Dormir est un besoin fondamental, au même titre que se nourrir. Aussi, il est important de vous assurer que votre enfant dort suffisamment chaque nuit. Le manque de sommeil

Plus en détail

Sémiologie de l image fonctionnelle. Le phénomène de la retouche photographique. Travail présenté à. Monsieur Luc Saint-Hilaire.

Sémiologie de l image fonctionnelle. Le phénomène de la retouche photographique. Travail présenté à. Monsieur Luc Saint-Hilaire. Sémiologie de l image fonctionnelle Le phénomène de la retouche photographique Travail présenté à Monsieur Luc Saint-Hilaire Par Stéphanie Messervier Université Laval École des arts visuels Le 26 novembre

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place.

La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place. La contraception Ne laissez pas l imprévu décider à votre place. Premiers émois, rupture, coup de foudre, arrivée de bébé, retrouvailles passionnées Tout au long de sa vie, une femme, un homme connaît

Plus en détail

Reprendre confiance en soi

Reprendre confiance en soi Reprendre confiance en soi Je pense ne pas avoir le niveau pour m exprimer dans cette langue... J ai un peu honte de faire le premier pas et débuter la conversation... Je n ai pas le courage de m adresser

Plus en détail

C L I N I Q U E S A I N T - J E A N

C L I N I Q U E S A I N T - J E A N C L I N I Q U E S A I N T - J E A N LIVRET D INFORMATION DES PATIENTES ENTRANT POUR UNE INTERRUPTION VOLONTAIRE DE GROSSESSE (IVG) Clinique Saint-Jean Avenue Georges Bizet 83000 TOULON Tél : 0 826 00 44

Plus en détail

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER

LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER LE GUIDE COMPLET PRETS A PARIER Ce guide va vous proposer deux manières de profiter des jeux «Prêts à Parier» disponibles sur le site Promoturf. Ces pronostics sont le résultat d une amélioration majeure

Plus en détail

Médicaments, libido et aspects interpersonnels

Médicaments, libido et aspects interpersonnels Médicaments, libido et aspects interpersonnels 11 octobre 2011 Jean Leblanc, m.d. psychiatre Clinique des troubles de l humeur Hôpital du Sacré-Coeur, Montréal Quelle est la différence entre l ignorance

Plus en détail

Stop à la Transpiration

Stop à la Transpiration La méthode: Stop à la Transpiration Découvrez les Conseils, les Astuces et Toutes les Techniques Naturelles pour le Soulagement Rapide et Sain de la Transpiration Excessive! Vous lisez la version d'essai!

Plus en détail

Voici ce qu est le zona

Voici ce qu est le zona Voici ce qu est le zona Le zona est plus courant que vous ne le croyez. Lisez ce qui suit pour savoir si vous présentez un risque de développer le zona. Qu est-ce que le zona? Le zona est une éruption

Plus en détail

Le TEST pour le surpoids :

Le TEST pour le surpoids : Le TEST pour le surpoids : Ce test initial va permettre de repérer les phrases qui vous concernent, et qui sont liées à un conflit spécifique. Ainsi on pourra retrouver rapidement et facilement les conflits

Plus en détail

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent.

Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. Un garçon raconte les viols ordinaires qu il a commis. Pour qu ils cessent d être ordinaires. Pour qu ils cessent. «Je ne veux plus être un violeur» Mise en garde Trigger warning Contient plusieurs récits

Plus en détail

hôpital handicap Santé mutuelle aide médicale d urgence médecin de garde carte SIS maison médicale pharmacie planning familial

hôpital handicap Santé mutuelle aide médicale d urgence médecin de garde carte SIS maison médicale pharmacie planning familial carte SIS mutuelle aide médicale d urgence handicap planning familial maison médicale hôpital pharmacie médecin de garde Santé Je vis en Belgique. Ai-je droit aux soins de santé? En Belgique, tout le monde

Plus en détail

PETIT GUIDE DU BÉNÉVOLE AUPRÈS DES PERSONNES AGÉES

PETIT GUIDE DU BÉNÉVOLE AUPRÈS DES PERSONNES AGÉES PETIT GUIDE DU BÉNÉVOLE AUPRÈS DES PERSONNES AGÉES Réseau de bénévoles auprès des personnes âgées à domicile ou en établissements, à Rumilly L être humain a des besoins physiques (manger, boire, respirer,

Plus en détail

Le travail prématuré. Signes et symptômes. Apprenez à reconnaître les signes du travail prématuré et sachez que faire dans ce cas.

Le travail prématuré. Signes et symptômes. Apprenez à reconnaître les signes du travail prématuré et sachez que faire dans ce cas. Un message important pour les femmes enceintes, leurs partenaires et familles Le travail prématuré Signes et symptômes Apprenez à reconnaître les signes du travail prématuré et sachez que faire dans ce

Plus en détail

Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière

Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière Savoir reconnaître et prévenir l exploitation financière Guide pour les personnes âgées du Manitoba Selon des recherches canadiennes, près de 10 % des personnes âgées du Manitoba seront victimes d une

Plus en détail

Comprendre la fécondité

Comprendre la fécondité Comprendre la fécondité 6 Introduction La fécondité est la capacité de concevoir un enfant, à savoir pour la femme de tomber enceinte et pour l homme de causer une grossesse. Il est important de connaître

Plus en détail

VOTRE VISITE AUX SOINS INTENSIFS

VOTRE VISITE AUX SOINS INTENSIFS 23 VOTRE VISITE AUX SOINS INTENSIFS Comportement de votre parent ou ami et votre participation à ses soins Hôpital Maisonneuve-Rosemont Adresse postale 5415, boul. de l Assomption Montréal QC H1T 2M4 Téléphone:

Plus en détail

QUESTIONNAIRE SPORT SANTE

QUESTIONNAIRE SPORT SANTE QUESTIONNAIRE SPORT SANTE NOM.... PRENOM..... AGE PROFESSION.... L objectif de ce questionnaire confidentiel est de vous aider à : - mieux vous positionner sur votre condition physique. - mieux évaluer

Plus en détail

Guide santé sécurité sur. l orientation. nouveaux travailleurs. des. Première édition

Guide santé sécurité sur. l orientation. nouveaux travailleurs. des. Première édition Guide santé sécurité sur l orientation des nouveaux travailleurs Première édition Orientation des nouveaux travailleurs Objectif Portée Ce guide présente aux nouveaux travailleurs un survol des sujets

Plus en détail

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie.

Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. Réussir sa vie 1. Réussir sa vie ce n est pas toujours réussir dans la vie. 2. Pour certaines personnes avoir une fonction importante, un poste à responsabilités, c est le signe de la réussite. 3. Pour

Plus en détail

Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick

Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick Adapté avec la permission du Ministère de l Éducation, Nouveau Brunswick SONDAGE SUR L ATTITUDE DES PARENTS ENVERS L ÉDUCATION EN MATIÈRE DE SANTÉ SEXUELLE Nota : Vous pouvez transmettre ce sondage de

Plus en détail

J ARRÊTE. www.nicorette.be. c est décidé, Avec. nicorette vous aide à arrêter de fumer avec succès.

J ARRÊTE. www.nicorette.be. c est décidé, Avec. nicorette vous aide à arrêter de fumer avec succès. Avec c est décidé, J ARRÊTE. nicorette vous aide à arrêter de fumer avec succès. nicorette contient de la nicotine et est un médicament pour adultes. Garder hors de portée des enfants. Pas d utilisation

Plus en détail

Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes. Résultats d enquête. Décembre 2015

Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes. Résultats d enquête. Décembre 2015 Comment les Français se soignent-ils? Opinions, comportements et attitudes Résultats d enquête Mediaprism Tour Cristal 7 quai André Citroën 75 015 Paris Tél. : 01 53 29 10 00 www.mediaprism.com Décembre

Plus en détail

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein

France 2010 - DIVJEUSEIN10. Arguments. pour convaincre. TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein France 2010 - DIVJEUSEIN10 Arguments pour convaincre TOUTES LES BONNES RAISONS de participer au dépistage organisé du cancer du sein Arguments pour convaincre Le cancer du sein touche autour de 50 000

Plus en détail

Conduire en étant fatigué est beaucoup moins dangereux que conduire sous l influence d alcool.

Conduire en étant fatigué est beaucoup moins dangereux que conduire sous l influence d alcool. Dossier : fatigue Introduction S endormir au volant peut être fatal. Pourtant, de nombreux conducteurs continuent à conduire alors qu ils se sentent fatigués. Ils pensent pouvoir chasser le sommeil qui

Plus en détail

OICE of OMEN 2. Women Against Cervical Cancer International Foundation. www.wacc-network.org

OICE of OMEN 2. Women Against Cervical Cancer International Foundation. www.wacc-network.org OICE of OMEN 2 Q U E S T I O N N A I R E Women Against Cervical Cancer International Foundation www.wacc-network.org Connaissances, Attitudes et Opinion à propos du dépistage et de la prévention du cancer

Plus en détail

La perte de poids avec «Ideal Protein»

La perte de poids avec «Ideal Protein» http://www.idealprotein.com La perte de poids avec «Ideal Protein» «Si je vous donne un régime équilibré, vous mangerez mieux, vous ne gagnerez pas de poids, mais vous ne perdrez pas de poids non plus!»

Plus en détail

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir.

Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. Ce livret parle de la plus grande des promesses jamais faites, et de ce que Dieu a fait pour la tenir. 2 Dieu vous aime et il tient ses promesses. Depuis que Dieu a fait le monde, il a promis de prendre

Plus en détail

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle

UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL. Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À. Thérèse Besner DU COURS DDM4600. Stage de préinsertion professionnelle UNIVERSITÉ DU QUÉBEC À MONTRÉAL Bilan de stage du DDM4600 TRAVAIL PRÉSENTÉ À Thérèse Besner DU COURS DDM4600 Stage de préinsertion professionnelle PAR MÉLODIE CHAMPAGNE 17 Avril 2015 C est en terminant

Plus en détail

Qu est-ce qui provoque le stress?

Qu est-ce qui provoque le stress? 1 Qu est-ce qui provoque le stress? Le stress n épargne personne. On vit tous, à un moment ou à un autre, des situations stressantes qui, dans votre cas, pourraient se produire : à votre retour d un déploiement;

Plus en détail

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC

LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC LES 5 PLUS GROSSES IDEES RECUES DES FEMMES ENCEINTES SUR LE TABAC Ou Les femmes enceintes de Belley sont-elles bien informées des conséquences du tabac sur la grossesse? A la maternité de Belley : - on

Plus en détail

POUR ÊTRE AIDÉ(E), POUR S INFORMER

POUR ÊTRE AIDÉ(E), POUR S INFORMER DROGUES INFO SERVICE 0 800 23 13 13 WWW.DROGUES-INFO-SERVICE.FR 7 jours sur 7. De 8 à 2 heures. Appel anonyme et gratuit d un poste fixe. Appel depuis un portable au coût d un appel ordinaire : 01 70 23

Plus en détail

Comment se déroule un scanner?

Comment se déroule un scanner? Comment se déroule un scanner? Vous serez allongé sur un lit qui se déplace dans un large anneau, le plus souvent sur le dos et seul dans la salle d examen ; nous pourrons communiquer avec vous grâce à

Plus en détail

Sexualité chez les adolescents et fibrose kystique

Sexualité chez les adolescents et fibrose kystique Fibrose kystique Canada Sexualité chez les adolescents et fibrose kystique En tant qu adolescent ou adolescente, vous vous posez sans doute de nombreuses questions sur votre sexualité et sur la façon dont

Plus en détail

La Fondation des maladies mentales

La Fondation des maladies mentales La Fondation des maladies mentales Fondée en 1980 par Dr Yves Lamontagne, psychiatre Mission: la prévention des maladies mentales Programmes de sensibilisation et de prévention Pour les jeunes des écoles

Plus en détail

La relation des Français au médecin et au médicament

La relation des Français au médecin et au médicament La relation des Français au médecin et au médicament Mai 2012 Opportunités de développement de nouveaux services Santé Le contexte Le marché de la santé connait de multiples mouvements, dans un environnement

Plus en détail

Anémie, carence en vitamines B12 et B9

Anémie, carence en vitamines B12 et B9 Anémie, carence en vitamines B12 et B9 Introduction Le sang contient trois types de cellules différents. Les globules blancs défendent le corps contre les infections, les globules rouges transportent l'oxygène

Plus en détail

CONDUIRE UN ENTRETIEN SEMI-DIRECTIF

CONDUIRE UN ENTRETIEN SEMI-DIRECTIF CONDUIRE UN ENTRETIEN SEMI-DIRECTIF Rappel du principe de l entretien semi-directif un ensemble de thèmes imposés et qui doivent être tous abordés, avec des questions ouvertes et en laissant la liberté

Plus en détail

Prévenir... les troubles du sommeil

Prévenir... les troubles du sommeil Prévenir... les troubles du sommeil 14 Le sommeil est un élément clef de bonne santé Les plaintes des insomniaques sont multiples : «Je n arrive jamais à m endormir avant deux heures du matin» ; «je me

Plus en détail

Stratégie de gestion du stress :

Stratégie de gestion du stress : Le stress est une fonction normale de l être humain qui fait face à un danger. C est une réaction d alerte contre une menace psychologique. Une perturbation des habitudes, de l équilibre force l individu

Plus en détail

«Lorsque j ai appris que. j avais un cancer du sein, j ai eu peur de l avoir transmis à mes enfants.» Prendre soin de soi.

«Lorsque j ai appris que. j avais un cancer du sein, j ai eu peur de l avoir transmis à mes enfants.» Prendre soin de soi. Prendre soin de soi Lorsque vous avez reçu le diagnostic de cancer du sein, vous avez peut-être eu peur que cela arrive aussi à vos enfants à cause du lien qui vous unit. En tant que parent, il est tout

Plus en détail

Chapitre 2 : La structure en escalier ARISE

Chapitre 2 : La structure en escalier ARISE Chapitre 2 : La structure en escalier ARISE La structure ARISE fut à l origine mise en place dans un but pédagogique de manière à enseigner l art de la Séduction avec un outil pédagogique simple et efficace.

Plus en détail

Le bonheur au travail

Le bonheur au travail Programme d aide aux employés Jacques Lamarre et associés Le bonheur au travail Présenté par Anne Gauvin et Marie-Véronique Matte «Le plus beau destin que puisse connaître un être humain, c est d être

Plus en détail

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la

Somme toute, les principaux thèmes privilégiés par mes interventions furent: La sexualité en général (élargissement de la 1 Mon stage en résumé Je dois avouer avoir de la difficulté à faire un bilan qui va au-delà du déjà dit dans mes rapports antérieurs, parce que j ai l impression d y avoir presque tout écrit. Par contre,

Plus en détail

Association des Fibromyalgiques d'auvergne - AFAu

Association des Fibromyalgiques d'auvergne - AFAu Association des Fibromyalgiques d'auvergne - AFAu Dossier de la rédaction France Bleu Pays d Auvergne sur le thème "la lutte contre la douleur" Présenté par Dominique MANENT 16 septembre 2003 1ère partie

Plus en détail

Je dépasse mes peurs et mes angoisses

Je dépasse mes peurs et mes angoisses Christophe André & Muzo Je dépasse mes peurs et mes angoisses Seuil Une précédente édition de cet ouvrage est parue sous le titre Petites Angoisses et Grosses Phobies en 2002 aux éditions du Seuil. isbn

Plus en détail

Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public

Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public Etat d esprit et pouvoir d achat des jeunes enseignants du public Juillet 2013 Etude réalisée par l institut OpinionWay pour la MAIF, conduite en ligne du 3 au 29 juillet 2013 auprès d un échantillon représentatif

Plus en détail

Retrouvez tous les résultats de l enquête de satisfaction à laquelle vous avez participé en juin 2014!

Retrouvez tous les résultats de l enquête de satisfaction à laquelle vous avez participé en juin 2014! Retrouvez tous les résultats de l enquête de satisfaction à laquelle vous avez participé en juin 2014! Centre de soins, d Accompagnement et de Prévention en Addictologie (CSAPA) Centre d Accueil et d Accompagnement

Plus en détail

// Enquête de satisfaction. Résultats 2014-2015

// Enquête de satisfaction. Résultats 2014-2015 // Enquête de satisfaction Résultats 2014-2015 Des résultats encourageants Nos clients ont eu l amabilité de bien vouloir répondre à notre enquête de satisfaction annuelle et nous les en remercions chaleureusement.

Plus en détail

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques...

Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Le témoignage d'une famille ayant adopté un enfant à besoins spécifiques... Je suis Karine Nivelais je vis en couple, nous avons 40 et 45 ans, et 4 enfants qui ont 14, 12, 11 ans et 6 ans. Pour notre troisième

Plus en détail

www.russe- facile.fr

www.russe- facile.fr Apprenez le russe facilement www.russe- facile.fr Ce guide est destiné à partager mon expérience. Je vous explique comment j'ai appris le russe sans douleur. Mon histoire avec le russe A 18 ans je maîtrisais

Plus en détail

b nnenuit Quelques conseils pour bien dormir Edition 2010

b nnenuit Quelques conseils pour bien dormir Edition 2010 1 b nnenuit Quelques conseils pour bien dormir Edition 2010 2 z6creation.net Notre santé dépend en grande partie d une bonne qualité du sommeil. Bien dormir, cela se prépare : la présente brochure vous

Plus en détail

Comprendre et prévenir la violence. Cahier d exercices. pour les jeunes. autochtones. Les réponses aux exercices. www.lessentiersdelaguerison.

Comprendre et prévenir la violence. Cahier d exercices. pour les jeunes. autochtones. Les réponses aux exercices. www.lessentiersdelaguerison. uérison gles sentiers de la Comprendre et prévenir la violence Cahier d exercices pour les jeunes autochtones Les réponses aux exercices Jeu-questionnaire : Les sentiers de la guérison Faites ce jeu-questionnaire!

Plus en détail

Assurer le succès d une collaboration écolefamille lorsque parent en est atteint

Assurer le succès d une collaboration écolefamille lorsque parent en est atteint Assurer le succès d une collaboration écolefamille lorsque parent en est atteint Linda Walker, PCC, ACCG, Bacc. Adm. Coach en TDAH www.tdahadulte.com Objectifs Reconnaître les enjeux et défis que présentent

Plus en détail