Gestion du risque «Soigner mieux en dépensant mieux!»

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Gestion du risque «Soigner mieux en dépensant mieux!»"

Transcription

1 Gestion du risque «Soigner mieux en dépensant mieux!» ERSM PACA-Corse Public 1

2 Gestion du risque : définition Principal outil de régulation du système de santé Permettre à la population d être et de se maintenir en bonne santé (prévenir l apparition et l aggravation des maladies) Dans une logique de bonne utilisation des ressources (juste recours aux soins, maîtrise des coûts, lutte contre les abus et les fraudes) Ensemble des actions mises en œuvre pour améliorer l efficience du système de santé, c est-à-dire le rapport entre sa qualité et son coût. ERSM PACA-Corse Public 2

3 Evolution de la notion de Gestion du risque Maîtrise médicalisée de l évolution des dépenses de santé Renforcement par la réforme de l Assurance Maladie : maîtrise des dépenses et qualité des soins Loi Hôpital Patients et Territoires (HPST) : notion de maîtrise globale Stratégie nationale de santé : lutte contre les inégalités et accès aux soins à tous ERSM PACA-Corse Public 3

4 Faire de la gestion du risque, c est Agir sur l organisation des soins : Performances des offreurs, Promotion des prises en charge les plus efficientes, Mise sous accord préalables (MSAP), Sophia, Prado Changer les comportements : des prescripteurs des assurés les pratiques de soins ERSM PACA-Corse Public 4

5 Mise en œuvre de la gestion du risque Loi de financement de la sécurité sociale (LFSS) Créée par la révision de la Constitution du 22 février 1996 Détermine les conditions nécessaires à l équilibre financier de la Sécurité sociale Fixe les objectifs de dépenses en fonction des prévisions de recettes Le Parlement un contrôle limité Droit de regard sur l équilibre financier de la Sécurité sociale. Peut se prononcer sur les grandes orientations des politiques de santé et de Sécurité sociale, et sur leurs modes de financement Ne peut fixer lui même les recettes de la Sécurité sociale Cette loi fixe chaque année l Objectif National des Dépenses d Assurance Maladie l ONDAM ERSM PACA-Corse Public 5

6 Gestion du risque - ONDAM Mécanisme de régulation des dépenses de santé basé sur la définition d objectifs quantifiés Fixé ONDAM 2013 ONDAM 2014 ONDAM 2015 ONDAM ,4 178,3 182,3 185,2 Réalisé 174,9 178,3 Données en milliard d euros ONDAM réalisé : Sous exécuté en 2012 et 2013 Niveau égal à l objectif arrêté en : attente des résultats consolidés (devrait être atteint) ONDAM fixé en 2016 : progression de + 1,75 % En attente - ERSM PACA-Corse Public 6

7 La politique budgétaire du gouvernement Elle repose sur : La réduction du déficit structurel par des économies en dépenses doit permettre de ramener le déficit public sous la barre des 3 % en La mobilisation de moyens exceptionnels en faveur de l emploi et de l investissement. ERSM PACA-Corse Public 7

8 La La Maîtrise politique Médicalisée budgétaire du des gouvernement Dépenses de Pour la période : poursuite de la réduction du déficit structurel programme d économies de 50 milliards d euros Ce plan d économies mobilise l ensemble des administrations publiques - État - Collectivités territoriales - Protection sociale ERSM PACA-Corse Public 8

9 dont 10Md sur la santé La maîtrise des dépenses publiques : 50 Md d économie à horizon 2017 Répartition des économies Md Etat 19 38% Collectivités territoriales 11 22% Protection sociale 10 20% Dépenses de santé 10 20% TOTAL 50 ERSM PACA-Corse Public 9

10 Plan ONDAM A l intérieur de ce plan global d économie Déclinaison du plan triennal ONDAM porté par l ARS et l Assurance Maladie ERSM PACA-Corse Public 10

11 Présentation générale du plan triennal ONDAM ERSM PACA-Corse Public 11

12 Le plan triennal : Une évolution structurelle de notre système de santé alliant qualité des soins et maîtrise des dépenses Axes Eléments clés A Améliorer la qualité et l efficience de l offre hospitalière pour mieux répondre à ses missions Pérennité de la qualité des prises en charge: offrir aux patients une offre de services de santé modernisée et soutenable sur le long terme Bonne santé financière des établissements : moderniser les modes de gestion des établissements notamment sur les achats, les fonctions supports et ainsi leur permettre de maintenir une bonne situation financière Economies ONDAM B C Prendre le virage ambulatoire et mieux adapter les prises en charge en établissement Poursuivre les efforts sur les prix des médicaments et l adoption des génériques Virage ambulatoire pour les établissements et professionnels de santé : accompagner les changements de pratique et d organisation en établissement liés au développement de l ambulatoire Virage ambulatoire pour les patients : réduire le temps passé à l hôpital pour certains actes de chirurgie et de médecine et améliorer la qualité des prises en charge (diminution des risques sanitaires liés à l hospitalisation par exemple, confort de la prise en charge à domicile) Optimisation des modes de prises en charge : réduire les séjours inutilement prolongés (PRADO) et adopter des prises en charge plus adéquates (HDJ, HAD) Généralisation des génériques : continuer de faire évoluer les habitudes de consommation des médicaments en sensibilisant le grand public et les professionnels de santé au fait de prescrire des génériques Poursuite de l effort sur les dépenses de médicaments : réaliser des baisses de prix ciblées sur le secteur du médicament et les dispositifs médicaux D Améliorer la pertinence et le bon usage des soins Réduction des soins redondants ou inadéquats notamment par des mécanismes de contractualisation entre ARS, AM et établissements: améliorer la pertinence de la prescription de certains actes Renforcement de la pertinence des prescriptions médicales : pour le transport, les prescriptions médicamenteuses ou de certains actes (kinésithérapie, biologie, radiologie, ) Maîtrise des dépenses à hauteur de 10Mds d Euros à horizon

13 Le plan va se déployer en région autour de 12 blocs opérationnels, copilotés par les ARS et l Assurance maladie au sein de la CRGDR ARS ASSURANCE MALADIE 1 Maîtrise de la masse salariale 5 Virage Ambulatoire et impact capacitaire 9 Prescription des indemnités journalières 2 Phare 6 Transports prescrits à l hôpital 10 Transports prescrits en ville 3 Développement des GHT 7 Médicaments prescrits à l hôpital (LES, PHEV) 11 Médicaments prescrits en ville 4 Aide aux ES en difficulté et optimisation des enveloppes 8 Pertinence des actes 12 Autres prescriptions (Biologie, DM, Imagerie, Paramédicaux, ) 8 blocs pour les ARS 8 blocs pour l Assurance Maladie dont 4 blocs communs La CRGDR devient l instance commune du pilotage et du déploiement du plan en région organise les conditions de coordination ARS - assurance maladie, le partage de données et d informations utiles, et s'assure de la cohérence et de la non redondance des actions. s'assure de l'avancement des plans d'actions et suit leur impact en terme de résultats (tableau de bord du plan) 13

présentation du plan triennal de maîtrise de l ONDAM CSOS 1/02/16 Date, direction ou service.

présentation du plan triennal de maîtrise de l ONDAM CSOS 1/02/16 Date, direction ou service. présentation du plan triennal de maîtrise de l ONDAM CSOS 1/02/16 Date, direction ou service. Pour réaliser au moins13,2 Md d économies à horizon 2017, l augmentation des dépenses d assurance maladie doit

Plus en détail

La chirurgie ambulatoire : levier du Plan Triennal Plan d Efficience et de Performance du Système de Santé

La chirurgie ambulatoire : levier du Plan Triennal Plan d Efficience et de Performance du Système de Santé La chirurgie ambulatoire : levier du Plan Triennal Plan d Efficience et de Performance du Système de Santé N. Giovannacci Journée régionale chirurgie ambulatoire 27 novembre 2015 1 La maîtrise des dépenses

Plus en détail

LE PLAN TRIENNAL

LE PLAN TRIENNAL LE PLAN TRIENNAL 2015-2017 plan d économies Un plan triennal : pourquoi? En lien avec la politique européenne le traité sur la stabilité, la coordination et la gouvernance au sein de l Union économique

Plus en détail

La maîtrise médicalisée des dépenses de santé et l accompagnement des professionnels de santé. ERSM PACA-Corse Public 1

La maîtrise médicalisée des dépenses de santé et l accompagnement des professionnels de santé. ERSM PACA-Corse Public 1 La maîtrise médicalisée des dépenses de santé et l accompagnement des professionnels de santé ERSM PACA-Corse Public 1 La Maîtrise Médicalisée des Dépenses de C est une politique globale qui s appuie sur

Plus en détail

La réforme de l Assurance Maladie

La réforme de l Assurance Maladie La réforme de l Assurance Maladie Organisation et financement du système de santé Docteur Vincent Sciortino Direction régionale du Service Médical Paca Corse 1 Quels indicateurs de résultats? 2/29 Quels

Plus en détail

PROJET DE LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITÉ SOCIALE (PLFSS) POUR 2018

PROJET DE LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITÉ SOCIALE (PLFSS) POUR 2018 PROJET DE LOI DE FINANCEMENT DE LA SECURITÉ SOCIALE (PLFSS) POUR 2018 Note d analyse Octobre 2017 Le PLFSS pour 2018 a été présenté en conseil des ministres le mercredi 11 octobre. Est -il simplement porteur

Plus en détail

Avis du Comité d alerte n sur le respect de l objectif national de dépenses d assurance maladie

Avis du Comité d alerte n sur le respect de l objectif national de dépenses d assurance maladie Comité d alerte sur l évolution des dépenses d assurance maladie Le 7 octobre 2014 Avis du Comité d alerte n 2014-3 sur le respect de l objectif national de dépenses d assurance maladie En application

Plus en détail

Pertinence des soins : définition, démarche en Pays de la Loire

Pertinence des soins : définition, démarche en Pays de la Loire Pertinence des soins : définition, démarche en Pays de la Loire Pr Leïla Moret IRAPS Pays de la Loire PHU Santé Publique, Santé au travail et Pharmacie CHU Nantes Réseau QualiRel santé Pertinence des soins,

Plus en détail

L offre de soins, une synergie de tous les acteurs

L offre de soins, une synergie de tous les acteurs 2016 L offre de soins, une synergie de tous les acteurs En France, l offre de soins se compose : de la médecine de ville (dite aussi ambulatoire) constituée des professionnels exerçant en cabinet : médecins

Plus en détail

La campagne 2011 est marquée par la volonté de donner aux

La campagne 2011 est marquée par la volonté de donner aux La campagne tarifaire et budgétaire 2011 des établissements de santé La campagne 2011 est marquée par la volonté de donner aux établissements de santé les moyens d une prise en charge de qualité, tout

Plus en détail

La dépense courante de santé correspond à la consommation médicale totale :

La dépense courante de santé correspond à la consommation médicale totale : R6 = Dépenses de santé R6 = Dépenses de santé I. Définitions : La dépense courante de santé correspond à la consommation médicale totale : Consommation de soin et de biens médicaux et prévention individuelle

Plus en détail

La région Paca. Hautes-Alpes. Vaucluse. Alpes-de-Haute-Provence. Alpes-Maritimes. Bouches-du-Rhône. Var

La région Paca. Hautes-Alpes. Vaucluse. Alpes-de-Haute-Provence. Alpes-Maritimes. Bouches-du-Rhône. Var en bref La région Paca 5 000 000 d habitants 370 établissements de soins 600 établissements d hébergement pour personnes âgées dépendantes 280 établissements hébergeant des personnes handicapées 150 établissements

Plus en détail

L ABRÉGÉ SANTE 2016 Bourgogne Franche-Comté

L ABRÉGÉ SANTE 2016 Bourgogne Franche-Comté L ABRÉGÉ SANTE 2016 Bourgogne Franche-Comté DEMOGRAPHIE - ETAT DE SANTE Sources : Insee, Statiss national, ArcView (1) Note de lecture: (1) Un indice de vieillissement de 100 indique que les 65 ans ou

Plus en détail

Avis n 5 du Comité d alerte sur le respect de l objectif national de dépenses d assurance maladie

Avis n 5 du Comité d alerte sur le respect de l objectif national de dépenses d assurance maladie Comité d alerte sur l évolution des dépenses d assurance maladie Le 29 juin 2007 Avis n 5 du Comité d alerte sur le respect de l objectif national de dépenses d assurance maladie Le Comité d alerte 1 a

Plus en détail

Les dépenses de santé. En région Provence-Alpes-Côte d Azur

Les dépenses de santé. En région Provence-Alpes-Côte d Azur Les dépenses de santé 2015 En région Provence-Alpes-Côte d Azur Les dépenses de santé 2015 En région Provence-Alpes-Côte d Azur 17 milliards d euros* ont été dépensés en 2015, en région Provence-Alpes-Côte

Plus en détail

Avis relatif au projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2013

Avis relatif au projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 Paris, le 5 octobre 2012 Avis relatif au projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2013 Délibération n CONS. 39 5 octobre 2012 Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2013

Plus en détail

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Réunions départementales ARS / EHPAD octobre 2013 La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Mme Carole PIERRE dans l Yonne Le PRS et les parcours : enjeux et mise

Plus en détail

Petit tour d horizon de la santé en France

Petit tour d horizon de la santé en France Petit tour d horizon de la santé en France Véronique Sery 20 janvier 2012 35, Allée Vivaldi 75012 Paris Tél. : 01 40 02 03 02 Fax : 01 40 02 03 40 www.afdn.org- afdn@afdn.org De bonnes nouvelles Ou pas

Plus en détail

Contrat Local de Santé. Comité Syndical du 03 Novembre 2015

Contrat Local de Santé. Comité Syndical du 03 Novembre 2015 Contrat Local de Santé Comité Syndical du 03 Novembre 2015 1 Contexte Le Contrat Local de Santé, c est : Une innovation de la loi Hôpital, patients, santé, territoires HPST - Journal Officiel du 22 juillet

Plus en détail

LA PERFORMANCE DES PARCOURS DES PERSONNES EN SANTÉ À L ÉCHELLE D UN TERRITOIRE : QUELS ENJEUX?

LA PERFORMANCE DES PARCOURS DES PERSONNES EN SANTÉ À L ÉCHELLE D UN TERRITOIRE : QUELS ENJEUX? LA PERFORMANCE DES PARCOURS DES PERSONNES EN SANTÉ À L ÉCHELLE D UN TERRITOIRE : QUELS ENJEUX? Dr Christian ESPAGNO, Directeur associé, ANAP 27 avril 2017 - Journée Nationale Hospi Diag Agence Nationale

Plus en détail

Economie de la santé

Economie de la santé Articulation économie et santé Les comptes de la santé Rôle de l état dans l économie de la santé Financement des soins La santé un service spécifique : o Le consommateur n est pas le décideur o Le consommateur

Plus en détail

Le parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie - PAERPA (Art 48 de la LFSS 2013) Estel QUERAL Chef de projet Paerpa - DSS

Le parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie - PAERPA (Art 48 de la LFSS 2013) Estel QUERAL Chef de projet Paerpa - DSS Le parcours de santé des personnes âgées en risque de perte d autonomie - PAERPA (Art 48 de la LFSS 2013) Estel QUERAL Chef de projet Paerpa - DSS 1 1 Les enjeux de la prise en charge de la personne âgée

Plus en détail

APPEL A PROJETS 27 octobre 2017

APPEL A PROJETS 27 octobre 2017 - - Accompagner le développement des démarches innovantes menées par les établissements de santé de la région Ile-de-France pour faciliter le virage ambulatoire en médecine APPEL A PROJETS Date limite

Plus en détail

COORDINATION DES ACTIONS ENTRE L AGENCE REGIONALE DE SANTE

COORDINATION DES ACTIONS ENTRE L AGENCE REGIONALE DE SANTE COORDINATION DES ACTIONS ENTRE L AGENCE REGIONALE DE SANTE ET LES ORGANISMES D ASSURANCE MALADIE DE LA REGION ILE-DE-FRANCE Principes et fonctionnement 1/10 PREAMBULE Le décret n 2016-1025 du 26 juillet

Plus en détail

pharmaceutique informatisé

pharmaceutique informatisé Actualités s des EHPAD forfait médicaments, m dossier pharmaceutique informatisé Pr Philippe ARNAUD Hôpital Bichat Groupe hospitalier Universitaire Paris Nord val de Seine ABCPH_28 septembre 2012 Personnes

Plus en détail

ays de la Loir ARS P

ays de la Loir ARS P la santé 59 357 professionnels de santé dont 10 224 médecins et 30 106 infirmiers 3 595 000 habitants en Pays de la Loire 175 établissements de soins 1068 établissements et services médico-sociaux dont

Plus en détail

encore à la mode? Atelier : loi HPST et réseaux

encore à la mode? Atelier : loi HPST et réseaux Loi HPST : Les réseaux de santé sont-ils encore à la mode? Atelier : loi HPST et réseaux La loi HPST ne supprime pas les réseaux de santé - mais elle introduit de nouvelles formes d organisation (maisons

Plus en détail

L offre de soins en France : les professionnels de santé libéraux et les établissements de santé

L offre de soins en France : les professionnels de santé libéraux et les établissements de santé L offre de soins en France : les professionnels de santé libéraux et les établissements de santé Présenté par Hans-Martin Späth Maître de Conférences en Economie de la Santé Département de Santé Publique

Plus en détail

L état de santé du système de santé français

L état de santé du système de santé français L état de santé du système de santé français Colloque franco-japonais «Innovative collaboration for better healthcare» CCI Paris-Ile-de-France, le 17/10/2014 à 8h30. Jean-Marc BRAICHET Chef de cabinet

Plus en détail

Les modalités de mise en œuvre du

Les modalités de mise en œuvre du Les modalités de mise en œuvre du Fonds d Intervention Régional (FIR) Quelques rappels sur le FIR (1) FIR entre en vigueur le 1 er mars 2012 mais certaines dispositions applicables en 2013 Maintien des

Plus en détail

Les GHT Groupements hospitaliers de territoire

Les GHT Groupements hospitaliers de territoire Les GHT Groupements hospitaliers de territoire hors AP HP, APM et HCL Bilan d étape avant la discussion au Sénat =================== Présentation du texte n 505 adopté par l'assemblée nationale le 14 avril

Plus en détail

Accord-cadre d amélioration des pratiques hospitalières. Le bon usage des antibiotiques en établissement de santé

Accord-cadre d amélioration des pratiques hospitalières. Le bon usage des antibiotiques en établissement de santé Accord-cadre d amélioration des pratiques hospitalières Le bon usage des antibiotiques en établissement de santé Cadre juridique (1) Loi du 13 août 2004 relative à l assurance maladie (art 13) Décret du

Plus en détail

UE 1.2 SUPPORT CM BUDGET DE LA SANTE, DEPENSES NATIONALES ET CONSOMMATION L ECONOMIE DE LA SANTE : UNE BRANCHE SPECIFIQUE DE L ECONOMIE

UE 1.2 SUPPORT CM BUDGET DE LA SANTE, DEPENSES NATIONALES ET CONSOMMATION L ECONOMIE DE LA SANTE : UNE BRANCHE SPECIFIQUE DE L ECONOMIE UE 1.2 SUPPORT CM BUDGET DE LA SANTE, DEPENSES NATIONALES ET CONSOMMATION L ECONOMIE DE LA SANTE : UNE BRANCHE SPECIFIQUE DE L ECONOMIE LA SANTE RELEVE-T-ELLE DE L ECONOMIE Economie : du grec «oikos» (la

Plus en détail

Virage ambulatoire & Hôpital de demain Université Paris-Dauphine 22 janvier 2015

Virage ambulatoire & Hôpital de demain Université Paris-Dauphine 22 janvier 2015 Virage ambulatoire & Hôpital de demain Université Paris-Dauphine 22 janvier 2015 Agence Nationale d Appui à la Performance des établissements de santé et médico-sociaux SOMMAIRE 1. Contexte 2. Partenariat

Plus en détail

R5 = HOSPITALISATION R5 = HOSPITALISATION. I. L'hôpital public : Définition :

R5 = HOSPITALISATION R5 = HOSPITALISATION. I. L'hôpital public : Définition : R5 = HOSPITALISATION R5 = HOSPITALISATION I. L'hôpital public : Définition : Établissement public de santé, investi d une mission de service public hospitalier reposant sur 3 grand principes : égalité

Plus en détail

15 ème Journée plénière OMéDIT région Centre Val de Loire 17 novembre 2016

15 ème Journée plénière OMéDIT région Centre Val de Loire 17 novembre 2016 15 ème Journée plénière OMéDIT région Centre Val de Loire 17 novembre 2016 Plan 2 Plan 3 Cibles et thèmes du plan : Cible : professionnels de santé et grand public. 5 thèmes : Antériorité : 20 ans de recul

Plus en détail

L offre de soins en France : les professionnels de santé libéraux et les établissements de santé

L offre de soins en France : les professionnels de santé libéraux et les établissements de santé L offre de soins en France : les professionnels de santé libéraux et les établissements de santé Présenté par Hans-Martin Späth Maître de Conférences en Economie de la Santé Département de Santé Publique

Plus en détail

LES FINANCES PUBLIQUES EN 2009 ET LA PROGRAMMATION PLURIANNUELLE

LES FINANCES PUBLIQUES EN 2009 ET LA PROGRAMMATION PLURIANNUELLE LES FINANCES PUBLIQUES EN 2009 ET LA PROGRAMMATION PLURIANNUELLE Pour la première fois, conjointement avec le projet de loi de finances traditionnel, le Gouvernement présente un projet de loi de programmation

Plus en détail

La difficile réforme de la tarification hospitalière en France. Brigitte Dormont

La difficile réforme de la tarification hospitalière en France. Brigitte Dormont La difficile réforme de la tarification hospitalière en France Brigitte Dormont Journée CIPP, Dauphine, 4 décembre 2013 1. Principes de la tarification hospitalière Pourquoi faut-il réguler l hôpital?

Plus en détail

Médico-social et GHT

Médico-social et GHT Pôle Autonomie Médico-social et GHT ANNIE LELIEVRE RESPONSABLE DU PÔLE AUTONOMIE Rencontre régionale des décideurs du médico-social en région Centre-Val de Loire 16 juin 2016 Groupements Hospitaliers de

Plus en détail

L ARS. C est Quoi? XX/XX/XX

L ARS. C est Quoi? XX/XX/XX L ARS C est Quoi? XX/XX/XX La loi du 21 juillet 2009 portant réforme de l hôpital et relative aux patients, à la santé et aux territoires, crée, dans son article 118, les Agences Régionales de Santé. Elles

Plus en détail

L OPTIMISATION DANS LE RÉSEAU MONTRÉALAIS DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX

L OPTIMISATION DANS LE RÉSEAU MONTRÉALAIS DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX RENCONTRE TECHNIQUE DE PRESSE L OPTIMISATION DANS LE RÉSEAU MONTRÉALAIS DE LA SANTÉ ET DES SERVICES SOCIAUX FRANÇOIS LEMOYNE DIRECTEUR DES FINANCES, DE LA PERFORMANCE, DE L OPTIMISATION ET DES ENTENTES

Plus en détail

ORGANISATION DU SYSTÈME DE SANTE EN FRANCE. Pierre GORCY ARS BFC

ORGANISATION DU SYSTÈME DE SANTE EN FRANCE. Pierre GORCY ARS BFC ORGANISATION DU SYSTÈME DE SANTE EN FRANCE Pierre GORCY ARS BFC Une approche globale de la santé Santé publique : - promotion de la santé & prévention - santé-environnement - veille, crise et alerte sanitaire

Plus en détail

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013

La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Réunions départementales ARS / EHPAD octobre 2013 La mise en œuvre du parcours des personnes âgées point de situation octobre 2013 Mme Nathalie PASQUIER en Saône et Loire Le PRS et les parcours : enjeux

Plus en détail

Un enjeu universel. Un objectif : susciter l intérêt des décideurs nationaux

Un enjeu universel. Un objectif : susciter l intérêt des décideurs nationaux 2 Un enjeu universel. Un objectif : susciter l intérêt des décideurs nationaux Une posture politique : un argumentaire macroscopique de nature économique 3 Le mémoire du SIDIIEF : Tendances internationales

Plus en détail

Table Ronde n 1 ONDAM : un vrai faux budget?

Table Ronde n 1 ONDAM : un vrai faux budget? Table Ronde n 1 ONDAM : un vrai faux budget? Alain Coulomb Le 8 avril 2009 1 ONDAM Un objectif clair : o Assurer un meilleur pilotage de l équilibre financier des régimes obligatoires d assurance maladie,

Plus en détail

Sommaire PLAN DES SERVICES CLINIQUES

Sommaire PLAN DES SERVICES CLINIQUES Sommaire PLAN DES SERVICES CLINIQUES Note au lecteur Ce rapport sur le plan des services cliniques vise à consolider les services francophones offerts et à offrir à la population desservie par le Réseau

Plus en détail

Évolutions dans l organisation des Soins Palliatifs

Évolutions dans l organisation des Soins Palliatifs Évolutions dans l organisation des Soins Palliatifs Socle juridique de l organisation des SP Textes de référence : Circulaire «Laroque» de 1986 Donne une assise juridique à l organisation des SP en France

Plus en détail

Les principaux modes d exercice de la radiologie

Les principaux modes d exercice de la radiologie Les principaux modes d exercice de la radiologie Principes généraux de gestion d un service hospitalier Dr Pascal BEROUD SRH et chef de pôle imagerie du GHEF Plan Budget hospitalier Budget d un pôle d

Plus en détail

L organisation des parcours de soins coordonnés

L organisation des parcours de soins coordonnés Collection Executive Briefing 2015 L organisation des parcours de soins coordonnés Nouvelles rémunérations des professionnels de santé, structures de soins pluridisciplinaires, nouveaux métiers et pratiques

Plus en détail

(LES PRINCIPAUX AXES DU PROJET)

(LES PRINCIPAUX AXES DU PROJET) (LES PRINCIPAUX AXES DU PROJET) Projet Médical : Premier pilier du projet d établissement, les orientations médicales constituent l expression de nos ambitions au service du patient. En voici les points

Plus en détail

Avis du Comité d alerte n sur le respect de l objectif national de dépenses d assurance maladie

Avis du Comité d alerte n sur le respect de l objectif national de dépenses d assurance maladie Comité d alerte sur l évolution des dépenses d assurance maladie Le 27 mai 2016 Avis du Comité d alerte n 2016-2 sur le respect de l objectif national de dépenses d assurance maladie Dans son avis rendu

Plus en détail

Les communautés hospitalières de territoires (CHT) en Rhône-Alpes

Les communautés hospitalières de territoires (CHT) en Rhône-Alpes Les communautés hospitalières de territoires (CHT) en Rhône-Alpes Objectifs Un cadre national «Donner à des établissements publics la possibilité de développer une stratégie territoriale commune avec d

Plus en détail

Section fédérale des Organismes Agricoles/MSA

Section fédérale des Organismes Agricoles/MSA Section fédérale des Organismes Agricoles/MSA SECTION FEDERALE DES ORG. AGRICOLES Paris, le 8 Février 2011 Site Internet : www.fecfo-org-agricoles.fr Lettre circulaire n 02/2011 Aux Secrétaires des Syndicats

Plus en détail

L organisation des soins en France

L organisation des soins en France L organisation des soins en France Caractéristiques, chiffres clés et enjeux Louisa STUWE DGOS/SDPF 19 juin 2015 Workshop franco-allemand Télémédecine en EHPAD Plan de l intervention Le système de santé

Plus en détail

I. Objectifs de recettes, de dépenses et de soldes de la LFSS pour 2011

I. Objectifs de recettes, de dépenses et de soldes de la LFSS pour 2011 En chiffres I. Objectifs de recettes, de dépenses et de soldes de la LFSS pour 2011 2009 2010 2011 2012 2013 2014 Maladie Régime général Dépenses 150,3 154,6 159,3 164,0 169,2 174,6 Recettes 139,7 142,5

Plus en détail

T2A et système de financement du Service Public Hospitalier. Dr. Gabriel Nisand (Service de Santé Publique DIM) Hôpitaux Universitaires de Strasbourg

T2A et système de financement du Service Public Hospitalier. Dr. Gabriel Nisand (Service de Santé Publique DIM) Hôpitaux Universitaires de Strasbourg T2A et système de financement du Service Public Hospitalier Dr. Gabriel Nisand (Service de Santé Publique DIM) Hôpitaux Universitaires de Strasbourg T2A un progrès? Après 20 années de DGF Courroie de transmission

Plus en détail

PROGRAMME HOPITAL NUMERIQUE

PROGRAMME HOPITAL NUMERIQUE PROGRAMME HOPITAL NUMERIQUE 2 Fondements du programme HN La nécessité d une politique nationale des SIH (Systèmes d Information Hospitaliers) : - développement et modernisation des SIH sont devenus un

Plus en détail

Journée Régionale REQUAMIP. 31 mai Toulouse ASSURER LA CONTINUITE DES SOINS

Journée Régionale REQUAMIP. 31 mai Toulouse ASSURER LA CONTINUITE DES SOINS Journée Régionale REQUAMIP 31 mai 2011 Toulouse ASSURER LA CONTINUITE DES SOINS DR Hervé FERRIER CH REVEL CONTINUITE DES SOINS pourquoi cette thématique? Répondre à l objectif de la journée destinée à

Plus en détail

Prescriptions de Transports Contrat d engagements

Prescriptions de Transports Contrat d engagements Prescriptions de Transports Contrat d engagements AP-HP CME du 07/02/2017 Contexte Plan triennal ONDAM L AP-HP s engage a renouveler son contrat d objectifs Transports sur 4 indicateurs, dans le cadre

Plus en détail

Les équipes mobiles : une composante du virage ambulatoire. Equipe mobile et cérébrolésion 1 er octobre 2015

Les équipes mobiles : une composante du virage ambulatoire. Equipe mobile et cérébrolésion 1 er octobre 2015 Les équipes mobiles : une composante du virage ambulatoire Equipe mobile et cérébrolésion 1 er octobre 2015 Marc Dr Patricia PULIK, DOSMS, Blondel ARS - Marc Duchon ARS IDF 2 LES EQUIPES MOBILES UN MAILLON

Plus en détail

Projet régional de santé Orientations stratégiques et schémas. Colloque prise en charge de la douleur 19 Mai 2011

Projet régional de santé Orientations stratégiques et schémas. Colloque prise en charge de la douleur 19 Mai 2011 Projet régional de santé Orientations stratégiques et schémas Colloque prise en charge de la douleur 19 Mai 2011 Le projet régional de santé Plan stratégique régional de santé Schéma de prévention et promotion

Plus en détail

Avis relatif au projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2018

Avis relatif au projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2018 Avis relatif au projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2018 Délibération n CONS. 37 4 octobre 2017 Projet de loi de financement de la sécurité sociale pour 2018. L article L. 182-3 du

Plus en détail

Programme de stabilité Programme national de réforme

Programme de stabilité Programme national de réforme Programme de stabilité 2016-2019 Programme national de réforme Réunion de la commission des finances, 20 avril 2016 Valérie Rabault, Rapporteure générale du budget Programme de stabilité 1 Historique du

Plus en détail

M1 MO2S. Logistique et achat LOGISTIQUE ET ACHAT

M1 MO2S. Logistique et achat LOGISTIQUE ET ACHAT DARBO Amélie M1 MO2S Logistique et achat Jean-Luc BRAVI LOGISTIQUE ET ACHAT Année Universitaire 2016/2017 SOMMAIRE INTRODUCTION... 1 1. Définition de la fonction achat dans les GHT... 2 1.1. Contexte...

Plus en détail

Séminaire de formation INAMI ANAM. Etat d avancement du chantier de la Couverture Médicale de Base au Maroc. Bruxelles Mercredi 14 Octobre 2015

Séminaire de formation INAMI ANAM. Etat d avancement du chantier de la Couverture Médicale de Base au Maroc. Bruxelles Mercredi 14 Octobre 2015 Séminaire de formation INAMI ANAM Etat d avancement du chantier de la Couverture Médicale de Base au Maroc Bruxelles Mercredi 14 Octobre 2015 Plan 1. Introduction ; 2. Modèle marocain de la couverture

Plus en détail

Equipe mobile inter-hospitalière. Bénédicte Ponceau Service de Pneumologie Maladies Infectieuses Centre Hospitalier de Valence 10 avril 2014

Equipe mobile inter-hospitalière. Bénédicte Ponceau Service de Pneumologie Maladies Infectieuses Centre Hospitalier de Valence 10 avril 2014 Equipe mobile inter-hospitalière Bénédicte Ponceau Service de Pneumologie Maladies Infectieuses Centre Hospitalier de Valence 10 avril 2014 Caractéristiques du Territoire de Santé Population : 2012 :

Plus en détail

AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS

AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS AMÉLIORATION DE LA PERFORMANCE DU SYSTÈME DE SANTÉ FRANÇAIS : DÉMARCHE ET OUTILS Hôpital de demain : quelles perspectives Venise, 3 décembre 2010 www.anap.fr Agence Nationale d Appui à la Performance des

Plus en détail

Démarche parcours : - Dr Eliane ABRAHAM, gériatre - Chef de service - Réseau Gérard Cuny Nancy, France

Démarche parcours : - Dr Eliane ABRAHAM, gériatre - Chef de service - Réseau Gérard Cuny Nancy, France Démarche parcours : Déclinaison opérationnelle sur le territoire nancéen - Dr Eliane ABRAHAM, gériatre - Chef de service - Réseau Gérard Cuny Nancy, France co-porteur CTA-PAERPA - Boris BERNARD, responsable

Plus en détail

EGOS : diagnostic partagé et méthode retenue. Annie Podeur, Pr Yvon Berland

EGOS : diagnostic partagé et méthode retenue. Annie Podeur, Pr Yvon Berland EGOS : diagnostic partagé et méthode retenue Annie Podeur, Pr Yvon Berland EGOS : un constat Le constat une forte densité médicale mais une inégalité d accès aux soins, résultant d une mauvaise répartition

Plus en détail

Maîtrise des dépenses de santé

Maîtrise des dépenses de santé Maîtrise des dépenses de santé La maîtrise des dépenses prises en charge par l Assurance maladie UE OFSS 3 décembre 2014 Faculté de médecine de Marseille Direction régionale du Service médical PACA-C Public

Plus en détail

I - Comment s applique la franchise sur les médicaments?

I - Comment s applique la franchise sur les médicaments? I - Comment s applique la franchise sur les médicaments? Le contexte Les dépenses de médicaments représentent 20,3 milliards d euros en 2006 soit 1/3 des dépenses de soins de ville en France. 2,5 milliards

Plus en détail

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ PROTECTION SOCIALE SÉCURITÉ SOCIALE : ORGANISATION, FINANCEMENT

MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ PROTECTION SOCIALE SÉCURITÉ SOCIALE : ORGANISATION, FINANCEMENT PROTECTION SOCIALE SÉCURITÉ SOCIALE : ORGANISATION, FINANCEMENT MINISTÈRE DES AFFAIRES SOCIALES ET DE LA SANTÉ Direction de la sécurité sociale Sous-direction du financement du système de soins Mission

Plus en détail

La Convention d Objectifs et de Gestion État / CNAMTS INC du 06/01/2011. Olivier de CADEVILLE

La Convention d Objectifs et de Gestion État / CNAMTS INC du 06/01/2011. Olivier de CADEVILLE La Convention d Objectifs et de Gestion État / CNAMTS 2010-2013 INC du 06/01/2011 Olivier de CADEVILLE 1. Le calendrier de négociation de la COG Négociations de la COG 3 Une COG issue d un an de travaux

Plus en détail

ESTIMATION DU TAUX D EVOLUTION BUDGETAIRE POUR 2017

ESTIMATION DU TAUX D EVOLUTION BUDGETAIRE POUR 2017 ESTIMATION DU TAUX D EVOLUTION BUDGETAIRE POUR 2017 L estimation de l évolution des charges pour 2017 réalisée par la Fédération Hospitalière de France est une hypothèse d évolution de dépenses nationales.

Plus en détail

santé territoires médico-social hôpital soins dépendance Les chiffres-clés de la santé prévention territoires Midi-Pyrénées handicap

santé territoires médico-social hôpital soins dépendance Les chiffres-clés de la santé prévention territoires Midi-Pyrénées handicap santé territoires hôpital En savoir + sur médico-social qualité professionnels de santé alerte sanitaire parcours de santé patients Les chiffres-clés de la santé 2013 environnement dépendance territoires

Plus en détail

Cycle de formation. Régulation de l AMO. ANAM Mercredi 2 décembre 2015

Cycle de formation. Régulation de l AMO. ANAM Mercredi 2 décembre 2015 Cycle de formation Régulation de l AMO ANAM Mercredi 2 décembre 2015 Plan Etat des lieux ; Régulation de l AMO ; Gouvernance. 1 «La santé n a pas de prix mais a un coût» 2 Etat des lieux Qui finance le

Plus en détail

L Agence régionale de santé d Ile de France. Académie nationale de pharmacie 26 janvier 2011 François Crémieux

L Agence régionale de santé d Ile de France. Académie nationale de pharmacie 26 janvier 2011 François Crémieux L Agence régionale de santé d Ile de France 26 janvier 2011 François Crémieux L Agence régionale de santé d Ile-de-France Les ARS Leurs missions L organisation en Ile-de-France Les Agences régionale de

Plus en détail

Feuille de route 2011 de la DEOS MARS 2011

Feuille de route 2011 de la DEOS MARS 2011 Feuille de route 2011 de la DEOS MARS 2011 1 Champ d action de la Direction de l Efficience de l Offre de Soins les établissements de santé l activité libérale la performance et la qualité des établissements

Plus en détail

ARS et MAIA. DIU des Gestionnaires de cas MAIA. Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne

ARS et MAIA. DIU des Gestionnaires de cas MAIA. Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne ARS et MAIA DIU des Gestionnaires de cas MAIA Dr Anne LECOQ Conseiller médical ARS Bretagne 04/02/16 Plan Qu est-ce que l'ars?, le PRS? La thématique des personnes âgées? Politique régionale bretonne de

Plus en détail

PROGRAMME PLURIANNUEL REGIONAL DE GESTION DU RISQUE

PROGRAMME PLURIANNUEL REGIONAL DE GESTION DU RISQUE PROGRAMME PLURIANNUEL REGIONAL DE GESTION DU RISQUE Composante du projet régional de santé Paca 2012 / 2016 ~ 2 ~ INTRODUCTION... 4 PARTIE 1 : LE PROGRAMME PLURIANNUEL REGIONAL DE GESTION DU RISQUE, ELEMENT

Plus en détail

Politique régionale du médicament et des produits de santé

Politique régionale du médicament et des produits de santé Politique régionale du médicament et des produits de santé Janvier 2017 Cellule politique du médicament et des produits de santé DQSPP Pôle VSS Département QSPharMBio 2 Une mosaïque d acteurs. ABM ANESM

Plus en détail

DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE D UN ACCORD-CADRE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE LE CENTRE HOSPITALIER DE CREST

DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE D UN ACCORD-CADRE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE LE CENTRE HOSPITALIER DE CREST DOSSIER DE PRESSE SIGNATURE D UN ACCORD-CADRE ENTRE LE CENTRE HOSPITALIER DE VALENCE ET LE CENTRE HOSPITALIER DE CREST VENDREDI 18 NOVEMBRE 2011 A 11 heures Salle du Conseil - Centre Hospitalier de Crest

Plus en détail

Discours de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN Ministre de la santé et des sports

Discours de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN Ministre de la santé et des sports Discours de Madame Roselyne BACHELOT-NARQUIN Ministre de la santé et des sports ---------- COMMISSION des COMPTES de la SÉCURITÉ SOCIALE ---------- avec Monsieur Xavier DARCOS Ministre du Travail, des

Plus en détail

Poitou-Charentes. Les attentes de l ARS concernant la mise en œuvre des Contrats Locaux de Santé

Poitou-Charentes. Les attentes de l ARS concernant la mise en œuvre des Contrats Locaux de Santé Poitou-Charentes Les attentes de l ARS concernant la mise en œuvre des Contrats Locaux de Santé 2 Rappels -L ARS a élaboré un Projet Régional de Santé qui a fait l objet avant sa publication d une large

Plus en détail

Evaluation et Amélioration des Indices de Performance

Evaluation et Amélioration des Indices de Performance Ælipce Evaluation et Amélioration des Indices de Performance Christian Béréhouc ANAP Directeur du pôle «Outils» Bruno Rossetti CHRU de Lille Directeur adjoint 03 20 44 40 04 bruno.rossetti@chru-lille.fr

Plus en détail

Bilan de 9 ans de régulation sur les différents postes de soins

Bilan de 9 ans de régulation sur les différents postes de soins Bilan de 9 ans de régulation sur les différents postes de soins 2005-2013 Juin 2013 Pour la 1 ère fois, est synthétisé l ensemble des économies réalisées par l assurance-maladie sur les différents postes

Plus en détail

GESTION DU RISQUE MALADIE

GESTION DU RISQUE MALADIE www.en3s.fr FORMATION CONTINUE CYCLE 2015 GESTION DU RISQUE MALADIE Comprendre, s'approprier la stratégie, les enjeux, le fonctionnement des acteurs du monde de la santé pour optimiser sa gestion du risque.

Plus en détail

LE SYSTÈME DE SANTÉ EN POLOGNE

LE SYSTÈME DE SANTÉ EN POLOGNE LE SYSTÈME DE SANTÉ EN POLOGNE CARACTÉRISTIQUES PRINCIPALES La Pologne se situe en 27 ème position/34 du classement Euro HealthConsumer Index 2012: - l un des systèmes de santé les moins satisfaisants

Plus en détail

Faits marquants AN au service de LA SANTé des franciliens

Faits marquants AN au service de LA SANTé des franciliens Faits marquants 2016 1 AN au service de LA SANTé des franciliens Un nouveau modèle d'agence Notre système de santé est en constante mutation. L ARS Île-de-France accompagne établissements et opérateurs

Plus en détail

LA SITUATION ET LES PERSPECTIVES DES FINANCES PUBLIQUES Audit des finances publiques

LA SITUATION ET LES PERSPECTIVES DES FINANCES PUBLIQUES Audit des finances publiques 1Cour des comptes La situation et les perspectives 29/06/2017 des finances publiques (audit des finances publiques) LA SITUATION ET LES PERSPECTIVES DES FINANCES PUBLIQUES Audit des finances publiques

Plus en détail

Intervention de Christian Lajoux, Président du Leem Président de Sanofi-Aventis France. «Etat, marché : la compétition pour la santé,

Intervention de Christian Lajoux, Président du Leem Président de Sanofi-Aventis France. «Etat, marché : la compétition pour la santé, Rencontres Economiques d Aix en Provence «Le monde dans tous ses Etats» Samedi 9 juillet 2011 Lieu : AIX EN PROVENCE Intervention de Christian Lajoux, Président du Leem Président de Sanofi-Aventis France

Plus en détail

Le Service Public de santé: une ambition pour la France Synthèse de la vision et des propositions de la FHF

Le Service Public de santé: une ambition pour la France Synthèse de la vision et des propositions de la FHF Le Service Public de santé: une ambition pour la France 2012 2017 Synthèse de la vision et des propositions de la FHF 5. «La politique, c est avoir une vision et agir pour qu elle se réalise.» Françoise

Plus en détail

Analyse des Rapports d Etape 2014 AVRIL 2015

Analyse des Rapports d Etape 2014 AVRIL 2015 Unité de Coordination Régionale Analyse des Rapports d Etape 2014 AVRIL 2015 Le rapport d étape 2014 s inscrit dans le cadre du suivi pluriannuel du nouveau Contrat de Bon Usage des médicaments et des

Plus en détail

T2A et Convergence. Justification

T2A et Convergence. Justification T2A et Convergence Jean-François Thébaut Xvèmes Assises du Collège National des Cardiologues des Hôpitaux Généraux Paris 27 Novembre 2009 Justification Le principe La T2A est un financement mixte : d une

Plus en détail

Quelle place pour la santé dans la présidentielle?

Quelle place pour la santé dans la présidentielle? Quelle place pour la santé dans la présidentielle? De nombreux chantiers devront être lancés en 2012, la présidentielle aidant à remettre certains sujets sur le tapis. Après avoir fait le bilan de l année

Plus en détail

Nous n avons volontairement pas corrigé les imperfections de forme qui peuvent survenir dans chaque copie. Meilleure copie Note : 18/20

Nous n avons volontairement pas corrigé les imperfections de forme qui peuvent survenir dans chaque copie. Meilleure copie Note : 18/20 Nous n avons volontairement pas corrigé les imperfections de forme qui peuvent survenir dans chaque copie. Troisième concours 5 ème épreuve d admissibilité : Finances publiques Meilleure copie Note : 18/20

Plus en détail

emploi.versunnouveaumonde.fr DOSSIER DE PRESSE - 5 ANS POUR L EMPLOI

emploi.versunnouveaumonde.fr DOSSIER DE PRESSE - 5 ANS POUR L EMPLOI DOSSIER DE PRESSE emploi.versunnouveaumonde.fr SITUATION ACTUELLE DE NOS FINANCES PUBLIQUES. LE NIVEAU DES DÉPENSES PUBLIQUES EN FRANCE EST RÉSOLUMENT EXCESSIF Le graphique ci-dessous positionne la France

Plus en détail

Présentation du budget primitif Session du 12 et 13 janvier 2015

Présentation du budget primitif Session du 12 et 13 janvier 2015 Présentation du budget primitif 2015 Session du 12 et 13 janvier 2015 LE BUDGET PAR FONCTION Fonction 1 - Formation professionnelle et apprentissage AP/AE = 142,3M CP = 145,5 M Economies Arrêt du dispositif

Plus en détail