.ü,c-- ~ ',1"" Iè "'. ~.-. \ \. t[~~;~~,~ /J?" name="description"> .ü,c-- ~ ',1"" Iè "'. ~.-. \ \. t[~~;~~,~ /J?">

r:~\>.ü,c-- ~ ',1"" Iè "'. ~.-. \ \. t[~~;~~,~ /J? "'-j

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "r:~\>.ü,c-- ~ ',1"" Iè "'. ~.-. \ \. t[~~;~~,~ /J? "'-j"

Transcription

1 DELEGATION DE L iitalie._ :.-:-,,:,=:-.:-:~JFï'&::=S!S~ '''0 L ',OTAN ('.. ~._- -~-- '.--- :..:: - c 0 \.,... " " ;-.., ~C(Ç-:; J0\;" e».' ' <_:3S;)D r:~\>.ü,c-- ~ ',1"" Iè "'. ~.-. \ \. t[~~;~~,~ /J? "'-j ME~bRANDUM Ri~LATIF A1J'L M8SURES DZCID':::ZS PAR LE GOUVERNEiVBNT ITALIEN A ne L:6S COMi:ŒNTAIRES SE RAPPORTANT AUX POINTS FORlIUL;~S DANS LE DOmmŒNT SHAPE 167/61. A RlVIEE D ~ TE RRE " '-'"~J \î99i;, L-.. ~",,,--.';.\ c::; /1 ~?)(;) "":..:..-" ',"~ 9 ~ v: 1 0 ) Pe rs onnel.: '~ ~'~:(, ::... ~.r a) Dans le but d'élever, d'ici le 1er janvier'1'962, è-.}-"''<-:; les niveaux de force des Grandes Unité~ de jour M, ij a été décidé de rappeler sous les drapeaux,à la date du 15 octobre 1961, environ réservistes (officiers, sous-officiers, troupe) destinés ~ ~tre mobilisés pour les unités (M-Day) pour une période que l'on prévoit, en ce moment, de 60 jours. Cette mesure permettra d'élever les niveaux des Grandes Unités de jour M, dans la période du 15 octobre au 15 décembre, c'est-à-dire jusqu'au moment où les conscrits, qui s 'entraînent actuell~ment aux CA.R;.. ~: c;:''';~' " "r-'. < "...," ~""'>'\<I/'; permettront de porter les niveaux du personnel à. 85%.'/'/0 environ. Cette mesure permet,2n outre, d'amorcer la mise en oeuvre de ce qui est mentionné ~ l'alinéa III, paragraphec) " <, '.,..'~ /:" -. (" /...,/,,-'.';":.':.Jt/....1

2 2 La disponibilité imm.édiate des autres uni tés qu'il faudra mobiliser pour amener les unités de jour Id à 100%, com~ne il est prévu à l'alinéa III, paragraphe a), est assurée par 13s dispositions déj~ en application. b) Pour élever de façon perman3nt8 18s niveaux de force des Gr8nd~s Unités et des supports de jour M et de 1er échelon, dans la mesure recluise, le Gouvernement i tc:ùien a décidé d' app21er sous 13S drapeaux un contingent de racrues supérieur da unités environ à celui qui 3xiste actuellement pour chaque classe. La mesure sera mise en appj ication le 1er novembre 1961 avec l'appel du 1er échelon de la classe 1940 et se poursuivra per lbs appe}s d3s échelons successifs, de sorte que l'a ugï:} émta ti on prévu::.; t:h::l.'d complètement ohtonue avant la fin de En m~me temps, la partie des militairas de métier sera augmentée en vue d'améliorer la situation des spécialistes. Les mesures ci-dessus permettront de porter les niveaux de force des Granc:'3s Unités de jour M à 90%, les supports de jour 1\1 à 80%, unités et supports de 1er échelon à 60% et de réduir::~ 18 déficit du personnel cl0s transmissions, ainsi qulil est rscluis par la mesure III - b). c) En ce qui concerna la point III c) les mesures réalisables dans la c.ontin-.::ence actu811e sont en cours d'étude. Pour l'instant il a été décidé de faire accomplir aux. /.

3 conscrits enti~rement 3 la service militaire de 18 mois et de combler éventuellein8nt 18s fluctuations négatives en retenant du pjrsonnel sous les drapeaux ou en,en rappelant pour une période d'entraînement comme il sera précisé ci-dessous. d) La aesure III e) sera mise en application le 15 octobre 1961 par le rappel, déjà d8cidé, de unités. nans le courant de 1962 le nécessaire sera fait en vue de rap 'pels ultérieurs, déjà prévus annuellement. Le niveau de ces rappels sera élevé a.ux nécessités réelles. 2 ) Logistique. Un plan d'approvisionnement de matériel a déjà été mis pljr!lied ct les incl.ustri3s ont été invi tées à commencer 18 production au plus tôt et h accélérer les livraisons. Ce plan prévoit l'acquisition, dans la pr8mi~r8 phase, de : munitions, moy'jns de transport, armes pour l'infanterie, mines et outillage du génie, matériel ABC et des transmissions. En ce Qui concerne la ~esure II cl, il est nécessaire de faire remarquer que des difficultés d'ordre varié subsistent afin d'atteindr.j les niveaux prévus de 30 journées de stocks. Quant à l'approvisionnement de matériel plus important, mentionné dans las mesures II b) et II dl, l'assistance et la collaboration des Etats-Unis sont nécessaires.

4 4 MARINB. 1 0 ) Fars,.onnel. Las nécessit~s prévues pourront tr~ satisfaites. Par ailleurs, la collaboration cl2s,~tots-uni3 sera nécessaire en CJ qui conc3rne l'antra!naffient des pilotas an relation avec l'augmentgtion des avions M.P. 2 ) Préparation das unit~s. - On ti,andra compt3 d.:; la d3lj.ande d'accélérer l'antraînement d02 uni t~s dj 'Tlissiles sur le Goribaldi, de façon à 10 transférer G.8ns la cat~gorie A. Cet'te d amande sera satisfa::' ~e ~ L',mtréc 8n service des trois DIl/DE (type :Bergamini) est suborèonnée :" l' aoquisi tion des équiljcments de sonar et de radar, dé jà décidé;3 cll C o,""p te HlIAP. - La dem8nde des augmentations des avions maritimos est subordonn~e à l'acquisition da 8 S2F1 dans 13 courant do 1961 G'C d3 12 autr3s o.ans 13 coursnt do Ceux-ci, qui ont 2t(~ déjà. ~i3;~'.3nd~s en compta MDAP, n'ont pas été obtenus. Il an est d3 C8 qui COnC8rnJ 133 h~licoptères n~c9s3aires (9~, 60nt J seul2 T 1SDt pou:-cront êtrj 3chet~s au moyen de fonds nationaux, gt 3n C~ qui concorne les ~cr.. üpernents électrcmiquos dont l' approvisionne ï :1cnt Cl été amorcé avec djs fonds nationaux. 3 ) Logistiqu2. - L~ s d8mand.38 rela ti vos au.x stocks pourront otr:; 7 en principe, satisfaites.

5 5 ;...;3:n C2 qui COnC8rnJ les pétroliêrs~ le nécessaire Sêra fait en VU2 da leur réquisition, en les équipant aup3- ravant pour 12 ravitaillement en mer. AIr,mE J).;. L'AIR. 1 ) Personnel. L~s besoins da I)'~rsonnel pour les unités de vol et pour les unités du réseau d'identification et de contrôle seront satisfaits intégralement avant 18 fin da 1962, en ayant rècours à l'augmentation du contingent de conscrits et à de s concours supplémenta ire s p our officiers 2t hc:rj.it1.e s d2 troupe spécialistes. 2 ) Préparation des unités D~ns le courant da 1961 ~) 38 ovions G.91, et non 40 comme il est r8quis, pourror~ être mis en ligne; b) 18 pourcenta[;8 dl avi ons actuellement prêts ou collldat (~s'û dj 63%, mais il S3ra difficile, fauta de pi~ces ds rechange, d'att:;;indre 13 70%, cor.me il est requis. L8!JO\)T.. centag2 des équipages prêt~ S8ra ultérieurement augmenté; au combat est dg 80% et c) il n'est pas possibl,.; de porter les FE do 107: , fauta de pi~ces de rechange; ils seront portés ~ 110 avant le ; d) l'augmentation des F 86 K da 39 à 42 Sêra sntisfaito en ~artie; la ligne sera portée à 41;

6 .'3 0 ) 6 e) le ligne des C.119 a ~t~ d~j~ établi2 ~ 32 comme il est clemandé; f) 13 situation actuelle des Jupiter est do::; 30 IRBM; le\}_r remplacement ou réparations éventuels rentrent dan~ raspons8bilité des 8tats-Unis. La r~8lisotion de certaines das mgsures sus-mentionn~es po~rro Gtra eff3ctu~3 dans la courant d8 l'année TIans 10 couran~ do 1962 : - La mise en ligne ds 34 F.1 04, reqi.üs'c; par SHAPI~, deill.<3ure subordo:r.:née à la data d'" :Livraison des avions qui sont 811 voie de co-production 2urop~enne Logisti.que. a; JJo lenteur du programme I.H.AH est en resali té due au L~[lIlClu 3 des pièces d:; rechange qui d2vaient, en pélrti2 1 fé.:rv<,mir en compte IJTIAP. Quoi q\}_'il en soit, l'approvi- ~:i.)}j.:]ement èo.s pièc::::s c~:; rec:hange a été effectué au moyen de fonds nationaux (10 rr.illiards au cours de l'année , ~t plus de 12 milliards au cours dl l'année ), ce qui a parmi2 d3 faire face k la crise crête pa r la C2 SGO] ti on de S qui conc:::rne 1,:\,, '... ".) 0 ide s Nl'J)AP. sera satisfaits en grande partie. stocks d::; bcmbes, la deelandc La demande de stocks de réservoirs additionnels.d3 la :pourrg pas Jtre satisfait;;, soit parc3 qu'elle comportcr::üt d~s d~p8nsos trop lourd3s, soit parce qu'on lui a attribué un8 priorité secondaire.

7 7 c) L8 ralentissement d2 l'8rriv~e des pi~ces de rechange en compte MDAP cr~ora cl3s entrav0s au fonctionnement p2rnanent du réseau d0 contr613 et d'id~nttfic8tion. L'approvisionnement dos pièces de rechange - au moyen da fonds nationaux - comporta un délai do hui t mois à un an. En cons~quenc3, il n'est pas possïb12 d;; donner dos Dssul~3nc3s,pour des qu3stions d'ordre technique, au sujat ~u fonctionnement, 24 heuroa SQr 24 heur3s, du r~s3au da contrôla st d'idantific3tion. faris, le 4 Septsmbre (page no 7 de 7 pages)

Modèle commercial 2015 de la FOAP DCA 33 Annexe 1 à l ordre de la FOAP DCA 33 de 2015

Modèle commercial 2015 de la FOAP DCA 33 Annexe 1 à l ordre de la FOAP DCA 33 de 2015 Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS Armée suisse Forces aériennes Formation d application de la défense contre avions 33 Marcel Amstutz 30.09.2014 Modèle

Plus en détail

Présentation générale de l agence OTAN de soutien

Présentation générale de l agence OTAN de soutien Présentation générale de l agence OTAN de soutien PRÉPARÉ POUR : Journée des industriels Bruxelles, le PRÉSENTÉ PAR : Responsable principal de la planification bertrand.potierdecourcy @nspa.nato.int www.nspa.nato.int

Plus en détail

Les possibilités de carrière des cadres militaires

Les possibilités de carrière des cadres militaires Les possibilités de carrière des cadres militaires Modèles d instruction Service d avancement en un seul bloc Le modèle d instruction actuel offre aux jeunes militaires la possibilité de devenir sous-officiers

Plus en détail

La logistique. Contenu

La logistique. Contenu La logistique La logistique est définie comme la planification, l'organisation, le contrôle et la gestion du matériel et des flux de produits et des services avec le flux d'informations associées. La logistique

Plus en détail

Le programme d armement 2015 ogramme 15 Pr

Le programme d armement 2015 ogramme 15 Pr Programme 15 Le programme d armement 2015 1 Vue d ensemble 4 Le programme d armement 2015 Conduite 6 Système de drones de reconnaissance 15 250 mio. fr. (ADS 15) Efficacité à l engagement 8 Simulateur

Plus en détail

Message complémentaire concernant l acquisition de matériel d armement

Message complémentaire concernant l acquisition de matériel d armement ad 02.053 Message complémentaire concernant l acquisition de matériel d armement (Message complémentaire relatif au programme d armement 2002) du 3 juillet 2002 Madame la Présidente, Monsieur le Président,

Plus en détail

Dossier technique du CRTA. Dossier n 1 Les performances de vos machines

Dossier technique du CRTA. Dossier n 1 Les performances de vos machines Dossier technique du CRTA Dossier n 1 Les performances de vos machines CRTA Avignon 2003 Table des matières Mesurer le rendement des machines...3 1. Taux de rendement...3 2. Méthode de calcul...3 3. Taux

Plus en détail

Catalogue. des formations initiales ÉCOLE DE L AIR SALON-DE-PROVENCE

Catalogue. des formations initiales ÉCOLE DE L AIR SALON-DE-PROVENCE Catalogue ÉCOLE DE L AIR SALON-DE-PROVENCE des formations initiales 2015-2016 SOMMAIRE Présentation...3 Formation du chef et du combattant...5 Formation aéronautique...6 Formation académique aux sciences

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique n 38 du 30 août 2013. PARTIE PERMANENTE Armée de terre. Texte n 11

BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES. Edition Chronologique n 38 du 30 août 2013. PARTIE PERMANENTE Armée de terre. Texte n 11 BULLETIN OFFICIEL DES ARMEES Edition Chronologique n 38 du 30 août 2013 PARTIE PERMANENTE Armée de terre Texte n 11 INSTRUCTION N 15935/DEF/SIMMT/SDTL/BIS relative à la circulation de l'information technique

Plus en détail

Termes et abréviations

Termes et abréviations Documentation 65.910/I f Termes et abréviations Annexe 1 à la documentation de maintenance 65.910 f Etat au 25. 09. 2009 Annexe 1 à la documentation de maintenance 65.910 f Termes et abréviations Termes

Plus en détail

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel

INTRODUCTION 1. Les modèles linéaires à équations simultanées 2. L analyse des données de panel INTRODUCTION Complément a u x c ou r s d éc onométr i e s u r le modè le li néa i r e et s on es ti ma ti on D eu x pa r ti es : 1. Les modèles linéaires à équations simultanées : définition des notions

Plus en détail

1. Coût et grille de vente d une opération de 13 lots individuels pour 1.267.000 répartis comme suit :

1. Coût et grille de vente d une opération de 13 lots individuels pour 1.267.000 répartis comme suit : ANNEXE 7 : COMPTABILISATION DES OPERATIONS D ACCESSION 1. Caractéristiques de l opération immobilière 1. Coût et grille de vente d une opération de 13 lots individuels pour 1.267.000 répartis comme suit

Plus en détail

Ordonnance du DDPS régissant l évaluation des fonctions particulières du DDPS

Ordonnance du DDPS régissant l évaluation des fonctions particulières du DDPS Ordonnance du DDPS régissant l évaluation des fonctions particulières du DDPS (Ordonnance sur l évaluation des fonctions du DDPS) Modification du 13 décembre 2006 Le Département fédéral de la défense,

Plus en détail

Supplément au rapport complémentaire au rapport sur l'armée 2010

Supplément au rapport complémentaire au rapport sur l'armée 2010 Département fédéral de la défense, de la protection de la population et des sports DDPS Bern, 09.05.2011 Supplément au rapport complémentaire au rapport sur l'armée 2010 Mandat attribué lors de la séance

Plus en détail

D é ce m b re 2 01 0 L e ttr e d 'i n fo r m a t i o n n 2 2 E d i to r i al L a f r o n ti è r e so c i ale L a p r i s e d e c o n s c i e n c e d e s e n tr e p r i s e s e n m a ti è re D e s e xa

Plus en détail

Contrat de réactivité

Contrat de réactivité Contrat de réactivité Notre énergie à votre service Contrat de réactivité Ce contrat s adresse aux clients ayant une forte criticité vis-à-vis de l énergie électrique et des contraintes de continuité de

Plus en détail

Les Laboratoires Pharmaceutiques

Les Laboratoires Pharmaceutiques Les Laboratoires Pharmaceutiques Les plus grands laboratoires et les cadres de l'industrie pharmaceutique. Les laboratoires recensés sont les laboratoires pharmaceutiques, parapharmaceutiques et leurs

Plus en détail

Conseil de sécurité. Distr. GÉNÉRALE. S/1994/1138 7 octobre 1994 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS

Conseil de sécurité. Distr. GÉNÉRALE. S/1994/1138 7 octobre 1994 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS NATIONS UNIES S Conseil de sécurité Distr. GÉNÉRALE S/1994/1138 7 octobre 1994 FRANÇAIS ORIGINAL : ANGLAIS RAPPORT DU SECRÉTAIRE GÉNÉRAL SUR L ÉTAT DE L APPLICATION DU PLAN DE CONTRÔLE ET DE VÉRIFICATION

Plus en détail

Engagement. Règlement. Logistique XXI. (Log XXI) Chef de l'armée NSA N 292-9380 SAP DDPS N 2527-0090. En vigueur dès le 01.01.04

Engagement. Règlement. Logistique XXI. (Log XXI) Chef de l'armée NSA N 292-9380 SAP DDPS N 2527-0090. En vigueur dès le 01.01.04 SCHWEIZER ARMEE ARMEE SUISSE ESERCITO SVIZZERO ARMADA SVIZRA Engagement Règlement Chef de l'armée Logistique XXI (Log XXI) En vigueur dès le 01.01.04 NSA N 292-9380 SAP DDPS N 2527-0090 52.31 f SCHWEIZER

Plus en détail

SERVICE DU COMMISSARIAT DES ARMEES. 7 avril 2014. 2 juin 2014

SERVICE DU COMMISSARIAT DES ARMEES. 7 avril 2014. 2 juin 2014 SERVICE DU COMMISSARIAT DES ARMEES Corps concerné École Dates des épreuves épreuves, dossier d'inscription, etc.) Commissaires des armées (recrutement sur épreuves) Commissaires de l armée de terre (recrutement

Plus en détail

RENOUVELLEMENT IMPRIMANTES CEEN 15.037

RENOUVELLEMENT IMPRIMANTES CEEN 15.037 RENOUVELLEMENT IMPRIMANTES CEEN 15.037 Rapport du Conseil d'etat au Grand Conseil à l'appui d'un projet de décret portant octroi d'un crédit urgent d'engagement de 1.504.500 francs pour le renouvellement

Plus en détail

Libye : Opération Unified Protector Air

Libye : Opération Unified Protector Air Operaties Opérations Libye : Opération Unified Protector Air 21 georges franchomme Le lieutenant-colonel aviateur breveté d état-major Georges Franchomme, fort de 19 années d expérience aux commandes de

Plus en détail

Gestion des stocks. quantité économique de commande recomplétement calendaire gestion à point de commande. Gestion de production

Gestion des stocks. quantité économique de commande recomplétement calendaire gestion à point de commande. Gestion de production GESTION DES STOCKS Gestion des stocks Le stock et ses fonctions les politiques de gestion des stocks : objectifs, contraintes et décisions quelques modèles classiques de gestion des stocks quantité économique

Plus en détail

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES

CHAPITRE 3 : TABLEAUX DE CORRESPONDANCE POSTES / COMPTES Journal Officiel de l OHADA N 10 4 ème Année 221 AA CHAPITRE 3 : POSTES / COMPTES SECTION 1 : Système normal BILAN-ACTIF ACTIF N os DE COMPTES À INCORPORER DANS LES POSTES Réf. POSTES Brut Amortissements/

Plus en détail

Le statut des agents de la fonction publique : expérience du Burkina Faso

Le statut des agents de la fonction publique : expérience du Burkina Faso Observatoire des Fonctions Publiques Africaines (OFPA) Le statut des agents de la fonction publique : expérience du Burkina Faso Quels statuts pour motiver les personnels et soutenir les efforts de développement

Plus en détail

utile : commencer petit pour être efficace

utile : commencer petit pour être efficace Mettre en place un SIAD utile : commencer petit pour être efficace Valérie Raveneau - Responsable du contrôle de gestion, CHI d Elbeuf-Louviers Mardi 12 mai 2009 Elbeuf Quelques points de repère Ets public

Plus en détail

Année universitaire 2015/2016. 144 avenue de Flandre 75019 Paris FRANCE site : www.paris lavillette.archi.fr

Année universitaire 2015/2016. 144 avenue de Flandre 75019 Paris FRANCE site : www.paris lavillette.archi.fr Fiche d Information ENSAPLV Editée en janvier 2015 Ecole Nationale Supérieure d Architecture de Paris La Villette Année universitaire 2015/2016 Nom de l établissement Adresse Code postal et Ville Pays

Plus en détail

DISPOSITIONS GENERALES

DISPOSITIONS GENERALES Loi n 09-04 du 14 Chaâbane 1430 correspondant au 5 août 2009 portant règles particulières relatives à la prévention et à la lutte contre les infractions liées aux technologies de l information et de la

Plus en détail

Pierre Marchand Consultant

Pierre Marchand Consultant Pierre Marchand Consultant 1 Avant-propos Mot de bienvenue Présentation du formateur Logistique Mise en garde Modifications par rapport à 2012-2013 Les exemples présentés proviennent des paramètres de

Plus en détail

Exercices sur les vecteurs

Exercices sur les vecteurs Exercice Exercices sur les vecteurs ABCD est un parallélogramme et ses diagonales se coupent en O () Compléter par un vecteur égal : a) AB = b) BC = c) DO = d) OA = e) CD = () Dire si les affirmations

Plus en détail

Conseil économique et social. Projet de budget et plan des dépenses pour 2015

Conseil économique et social. Projet de budget et plan des dépenses pour 2015 Nations Unies Conseil économique et social ECE/TRANS/WP.30/AC.2/2014/13 Distr.: général 19 septembre 2014 Français Original: anglais, français et russe Commission économique pour l Europe Comité de gestion

Plus en détail

Leçon 3. Les principaux outils de gestion des stocks

Leçon 3. Les principaux outils de gestion des stocks CANEGE Leçon 3 Les principaux outils de gestion des stocks Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : s initier à la pratique des outils fondamentaux de gestion des stocks : de

Plus en détail

D é ce m b re 2 0 0 7 L e ttr e d 'i n fo r m a ti o n n 1 6 E d i to r i al P o u vo i r s p r i vé s, p o u vo i r s p u b li c s P l u s i e u r s é vé n e m e n ts n o u s i n te r p e l l e n t d

Plus en détail

Estimant opportun de fixer les règles et les méthodes à suivre en vue de l'application de l'article 102 de la Charte des Nations Unies, ainsi conçu:

Estimant opportun de fixer les règles et les méthodes à suivre en vue de l'application de l'article 102 de la Charte des Nations Unies, ainsi conçu: ENREGISTREMENT ET PUBLICATION DES TRAITÉS ET ACCORDS INTERNATIONAUX. RÈGLEMENT DESTINÉ À METTRE EN APPLICATION L'ARTICLE 102 DE LA CHARTE DES NATIONS UNIES Adopté par l'assemblée générale le 14 décembre

Plus en détail

Mémo ME30-04A Effectuer les gestes de clôture d'une TOT_Ind.4.1

Mémo ME30-04A Effectuer les gestes de clôture d'une TOT_Ind.4.1 MON NOUVEAU SI : Mémo ME30-04A Effectuer les gestes de clôture d'une TOT_Ind.4.1 Publication CAT Vos contacts locaux ME30-04A Effectuer les gestes de clôture d'une TOT_Ind.4.1 Introduction Objet du mémo:

Plus en détail

Règlement du Stage Professionnel International

Règlement du Stage Professionnel International Stage professionnel international Contenu Règlement du Stage Professionnel International Développement de la personnalité 2007 Elargissement des compétences de la personnalité 1 Stage professionnel international

Plus en détail

SOMMAIRE. L inventaire des données. Danièle BOUCON. Objectifs. Description. Modèle d inventaire et outils. Méthodologie. Conclusion.

SOMMAIRE. L inventaire des données. Danièle BOUCON. Objectifs. Description. Modèle d inventaire et outils. Méthodologie. Conclusion. Les outils CNES L inventaire des données Danièle BOUCON Réunion PIN du 22 mars 202 Réunion PIN du 22 mars 202 Outils CNES Objectifs SOMMAIRE Description Modèle d inventaire et outils Méthodologie Conclusion

Plus en détail

LA NOUVELLE STRUCTURE DE DG HR >>> HR NEW

LA NOUVELLE STRUCTURE DE DG HR >>> HR NEW LA NOUVELLE STRUCTURE DE DG HR >>> HR NEW Texte adapté par le Cdt Hre Henniquiau Serge Vice-Président Nous vous proposons ici une large synthèse de la note de DG HR Management (HRM-MITS : 11-00678575 du

Plus en détail

Ordonnance du DDPS concernant l équipement personnel des militaires

Ordonnance du DDPS concernant l équipement personnel des militaires Ordonnance du DDPS concernant l équipement personnel des militaires (OEPM-DDPS) 514.101 du 9 décembre 2003 (Etat le 1 er janvier 2010) Le Département fédéral de la défense, de la protection de la population

Plus en détail

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES

LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES LAURENT FABIUS, MINISTRE DES AFFAIRES ETRANGERES Tout à l heure, le Président de la République m a demandé, avec le Premier ministre, de vous apporter un certain nombre d éléments sur le contexte dans

Plus en détail

Les états financiers prévisionnels

Les états financiers prévisionnels Les états financiers prévisionnels 1. La nature et les raisons d*être des états financiers prévisionnels Les états financiers prévisionnels sont des représentations de la situation et des résultats financiers

Plus en détail

PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : ÉCONOMIE

PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : ÉCONOMIE PLF 2016 - EXTRAIT DU BLEU BUDGÉTAIRE DE LA MISSION : ÉCONOMIE Version du 06/10/2015 à 09:57:55 PROGRAMME 343 : PLAN 'FRANCE TRÈS HAUT DÉBIT' MINISTRE CONCERNÉ : EMMANUEL MACRON, MINISTRE DE L ÉCONOMIE,

Plus en détail

NATO - - -- 3 : - N~TO UNCMSSIFIED. 18 novembre 1949 I. -deu,i~e,ionj

NATO - - -- 3 : - N~TO UNCMSSIFIED. 18 novembre 1949 I. -deu,i~e,ionj --*es NATO NORTH ATLANTC COUNCL CONSEL P-i/+ DE L~ATLANTQUE NORD Copy No. 3 : -/ - N~TO UNCMSSFED and - 1 PiJBLiG DiS'SLQSED 18 novembre 1949 1 CONSEL DE L'ATLANTQUE NORD -deu,i~e,ionj Ragport - au -+-

Plus en détail

Le budget de trésorerie

Le budget de trésorerie Le budget de trésorerie Dans la première section, nous verrons les principes généraux de construction d'un budget de trésorerie. Dans la deuxième, nous appliquerons ces principes à un cas particulier et

Plus en détail

Banque Nationale du Canada Prix quotidien de l'action ordinaire à la fermeture des marchés (ajusté*)

Banque Nationale du Canada Prix quotidien de l'action ordinaire à la fermeture des marchés (ajusté*) Pour l'année 2015 1 2 45.02 $ 2 48.40 $ 1 45.90 $ 1 48.90 $ 1 48.69 $ 1 3 1 42.29 $ 1 43.16 $ 2 43.18 $ 2 50.05 $ 3 46.82 $ 3 47.75 $ 2 46.06 $ 4 49.12 $ 2 49.07 $ 2 46.69 $ 4 45.81 $ 2 42.12 $ 2 40.89

Plus en détail

Pour l'application du présent arrêté, il faut entendre par la loi : la loi du 12 juin 1991 relative au crédit à la consommation.

Pour l'application du présent arrêté, il faut entendre par la loi : la loi du 12 juin 1991 relative au crédit à la consommation. Arrêté royal du 21 juin 2011 portant modification de divers arrêtés en matière de crédit à la consommation et portant exécution des articles 5, 1er, alinéa 2, et 2, et 15, alinéa 3, de la loi du 12 juin

Plus en détail

1 1 e m am gr Le programme d armement 2011 Pro

1 1 e m am gr Le programme d armement 2011 Pro Programme 11 Le programme d armement 2011 1 Vue d ensemble 6 Le programme d armement 2011 Protection et camouflage 8 Crédit supplémentaire concernant le véhicule d exploration NBC ( crédit supplémentaire

Plus en détail

Caractéristiques d'un contrat de progrès. Cliquez pour avancer

Caractéristiques d'un contrat de progrès. Cliquez pour avancer Caractéristiques d'un contrat de progrès Cliquez pour avancer La politique de contrats globaux de progrès est formulée au travers de 4 thèmes : le périmètre, les objectifs de progrès, l'expression de besoin

Plus en détail

EXAMEN SOMMAIRE DU PROGRAMME DE PROLONGATION DU CYCLE DE VIE DES VÉHICULES CHENILLÉS M113

EXAMEN SOMMAIRE DU PROGRAMME DE PROLONGATION DU CYCLE DE VIE DES VÉHICULES CHENILLÉS M113 EXAMEN SOMMAIRE DU PROGRAMME DE PROLONGATION DU CYCLE DE VIE DES VÉHICULES CHENILLÉS M113 Avril 2003 7050-11-34 (CS Ex) Dernière modification : 31 octobre 2003 SYNOPSIS Les expériences passées en matière

Plus en détail

Avis d attribution de marché

Avis d attribution de marché 1/ 14 ENOTICES_CAD 21/11/2011- ID:2011-161684 Formulaire standard 3 - FR Union européenne Publication du Supplément au Journal officiel de l Union européenne 2, rue Mercier, L-2985 Luxembourg Fax (352)

Plus en détail

THEME 2 LA STRATEGIE DE DISTRIBUTION * * * * * Chapitre 1. Etudes et critères de choix pour la mise en place d un réseau

THEME 2 LA STRATEGIE DE DISTRIBUTION * * * * * Chapitre 1. Etudes et critères de choix pour la mise en place d un réseau THEME 2 LA STRATEGIE DE DISTRIBUTION * * * * * Chapitre 1 Etudes et critères de choix pour la mise en place d un réseau La mise en place d un réseau de distribution est une opération complexe. Le fabricant

Plus en détail

BUDGET TRAVAUX A REALISER

BUDGET TRAVAUX A REALISER Présents : Mesdames Evelyne Jondet, Françoise George, Michèle Sévenier Messieurs Anas Essahal, Bernard Mauffrey, Raphaël Rouleaux, Patrice Santos. En préambule, M Fournié est venu le 16 au matin pour présenter

Plus en détail

DOMAINE D'ACTIVITE 1 : ORGANISATION DES ARRIVAGES, DES RECEPTIONS ET DES EXPEDITIONS DES MATERIELS ET DES INGREDIENTS

DOMAINE D'ACTIVITE 1 : ORGANISATION DES ARRIVAGES, DES RECEPTIONS ET DES EXPEDITIONS DES MATERIELS ET DES INGREDIENTS REFERENTIEL D ACTIVITES FICHE 6 INGENIERIE : REFERENTIEL D ACTIVITES ET REFERENTIEL DE CERTIFICATION REFERENTIEL DE CERTIFICATION ACTIVITE et TACHES COMPETENCES ASSOCIEES AUX ACTIVITES ET TACHES COMPETENCES

Plus en détail

COMMENT MAITRISER LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS DE MEDICAMENTS

COMMENT MAITRISER LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS DE MEDICAMENTS 1 sur 9 COMMENT MAITRISER LA GESTION DES APPROVISIONNEMENTS ET DES STOCKS DE MEDICAMENTS (L'article intégral est paru dans Gestions Hospitalières n 357 de juin-juillet 1996) Pour plus d'informations concernant

Plus en détail

Supply chain management NESTLE. Les Rois de la Supply Chain 2010

Supply chain management NESTLE. Les Rois de la Supply Chain 2010 áå ΩINSTITUT SUPERIEUR DU MANAGEMENT Supply chain management NESTLE Les Rois de la Supply Chain 2010 Cabinet ISM Abidjan, Cocody,Bvd F. Mitterand, Riviera Bonoumin, Immeuble La Paix 22 BP 876 Abidjan 22

Plus en détail

Communiqué de presse. Laufenburg, le 28 avril 2015 2 / 9

Communiqué de presse. Laufenburg, le 28 avril 2015 2 / 9 1 / 9 Swissgrid a connu une très bonne année 2014 Swissgrid, l'opérateur suisse de réseau d'électricité, a réalisé un résultat annuel 2014 supérieur à celui de l'année précédente. Les données financières

Plus en détail

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S

La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S La Cible Sommaire F oc us F o n d a t e u r : J e a n L e B I S S O N N A I S D i r e c t e u r d e l a p u b l i c a t i o n : M a r t i n e M I N Y R é d a c t e u r e n c h e f : S e r g e C H A N T

Plus en détail

TD GESTION BUDGETAIRE - M1 M2 MARKETING GENERALITES SUR LA GESTION BUDGETAIRE

TD GESTION BUDGETAIRE - M1 M2 MARKETING GENERALITES SUR LA GESTION BUDGETAIRE TD 01 GENERALITES SUR LA GESTION BUDGETAIRE I/ LA GESTION BUDGETAIRE EST UN OUTIL DE PREVISION : Pour souligner l'importance de la gestion budgétaire et de la gestion prévisionnelle d une façon plus large,

Plus en détail

Chapitre 2 : La démarche prévisionnelle. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 2

Chapitre 2 : La démarche prévisionnelle. Marie Gies - Contrôle de gestion et gestion prévisionnelle - Chapitre 2 Chapitre 2 : La démarche prévisionnelle Introduction 2 La démarche prévisionnelle : Prépare l entreprise à exploiter les atouts et affronter les difficultés qu elle rencontrera dans l avenir. Comporte

Plus en détail

Projet d'accord relatif à l'aide pour la défense mutuelle entre les États-Unis et la CED (Mai 1954)

Projet d'accord relatif à l'aide pour la défense mutuelle entre les États-Unis et la CED (Mai 1954) Projet d'accord relatif à l'aide pour la défense mutuelle entre les États-Unis et la CED (Mai 1954) Source: Archives Nationales du Luxembourg, Luxembourg. Affaires étrangères. Communauté européenne de

Plus en détail

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 20 du 7 mai 2015. PARTIE PERMANENTE État-Major des Armées (EMA) Texte 3

BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES. Édition Chronologique n 20 du 7 mai 2015. PARTIE PERMANENTE État-Major des Armées (EMA) Texte 3 BULLETIN OFFICIEL DES ARMÉES Édition Chronologique n 20 du 7 mai 2015 PARTIE PERMANENTE État-Major des Armées (EMA) Texte 3 INSTRUCTION N 6050/DEF/DCSEA/SD-RH/GDC/PM/RFR relative aux langues étrangères

Plus en détail

SYSTÈMES DE SIMULATION POUR LA DÉFENSE MAXIMISER L EFFICACITÉ OPÉRATIONNELLE

SYSTÈMES DE SIMULATION POUR LA DÉFENSE MAXIMISER L EFFICACITÉ OPÉRATIONNELLE SYSTÈMES DE SIMULATION POUR LA DÉFENSE MAXIMISER L EFFICACITÉ OPÉRATIONNELLE www.thalesgroup.com/services AVEC UN PARTENAIRE DE CHOIX UNE GAMME DE PRODUITS ÉVOLUTIVE Quels que soient les besoins en matière

Plus en détail

PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES ACHATS D'ÉLECTRICITÉ

PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES ACHATS D'ÉLECTRICITÉ PROCÉDURE D'APPEL D'OFFRES ET D'OCTROI POUR LES ACHATS D'ÉLECTRICITÉ INTRODUCTION Hydro-Québec, dans ses activités de distribution d'électricité («Distributeur»), doit conclure des contrats d'approvisionnement

Plus en détail

(2) 1 Côté du carré par rapport au rayon du disque :

(2) 1 Côté du carré par rapport au rayon du disque : Cet article est rédigé par des élèves. Il peut comporter des oublis et imperfections, autant que possible signalés par nos relecteurs dans les notes d'édition. La géométrie de Pierre Année 01-014 LEGENDRE

Plus en détail

APPENDICE I. Mandat de la force interafricaine chargée de la surveillance des Accords de Bangui

APPENDICE I. Mandat de la force interafricaine chargée de la surveillance des Accords de Bangui Page 3 APPENDICE I Mandat de la force interafricaine chargée de la surveillance des Accords de Bangui Rappelant la décision des chefs d'état et de gouvernement de France et d'afrique réunis à Ouagadougou

Plus en détail

Entrée immédiate demandé. Demande réservation. Attribution place. Demande non satisfaite. Billet émis 68

Entrée immédiate demandé. Demande réservation. Attribution place. Demande non satisfaite. Billet émis 68 Exercice: Une association culturelle a pour but de créer des spectacles (le théâtre) pour le vente des places sont gérés suivant des règles suivantes: - Aux heures d ouverture, l'organisme peut délivrer,

Plus en détail

Analyse de la réforme de la pension des enseignants

Analyse de la réforme de la pension des enseignants Les Analyses du Centre Jean Gol Analyse de la réforme de la pension des enseignants Octobre 2014 Administrateur délégué : Richard Miller Directrice : Laurence Glautier Directeur scientifique : Corentin

Plus en détail

Décrets, arrêtés, circulaires

Décrets, arrêtés, circulaires Décrets, arrêtés, circulaires TEXTES GÉNÉRAUX MINISTÈRE DE L ÉCOLOGIE, DE L ÉNERGIE, DU DÉVELOPPEMENT DURABLE ET DE LA MER, EN CHARGE DES TECHNOLOGIES VERTES ET DES NÉGOCIATIONS SUR LE CLIMAT Arrêté du

Plus en détail

Protection Collective Caractéristiques générales

Protection Collective Caractéristiques générales Protection Collective Caractéristiques générales Mise à jour Octobre 009 Protection collective La protection collective contre les chutes de hauteur dans les bâtiments en construction doit être assurée

Plus en détail

ARRETE Arrêté du 18 mai 1998 relatif à la qualification du personnel permanent des services de sécurité incendie des établissements recevant du public

ARRETE Arrêté du 18 mai 1998 relatif à la qualification du personnel permanent des services de sécurité incendie des établissements recevant du public ARRETE Arrêté du 18 mai 1998 relatif à la qualification du personnel permanent des services de sécurité incendie des établissements recevant du public NOR: INTE9800217A Version consolidée au 26 mai 2005

Plus en détail

LA FONCTION APPROVISIONNEMENT : DIAGNOSTIC ET AUDIT. Elaboré par : Encadré par :

LA FONCTION APPROVISIONNEMENT : DIAGNOSTIC ET AUDIT. Elaboré par : Encadré par : LA FONCTION APPROVISIONNEMENT : DIAGNOSTIC ET AUDIT Elaboré par : Encadré par : Plan Introduction 1ére Partie : Généralités sur la fonction d approvisionnement Chapitre1 : La fonction d approvisionnement

Plus en détail

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3

N 1 2 1 L a R e v u e F r a n c o p h o n e d u M a n a g e m e n t d e P r o j e t 2 è m e t r i m e s t r e 2 0 1 3 Expérience > O u t i l d e M a n a g e m e n t d e p r o jet : Planification 3D des projets informatiques p1 La pla nifi cati on 3 D, J ean Yves MOINE nou s en a donné la p rime ur (voi r La Ci ble n 110,

Plus en détail

GESTION. III Une entité structurable. II / a Les grands types de structure traditionnelle

GESTION. III Une entité structurable. II / a Les grands types de structure traditionnelle LEA 1 re année, LA0002Y. Université Toulouse II-Le Mirail. Mme Garrouste, le 2007-10-29. Document réalisé par Choplair. Diffusé selon les termes de la GNU Free Documentation License. GESTION COURS 4 OURS

Plus en détail

a l e i y m u r o f n v w s j z ou ch oi eu ph gn eau/au on in un en/an oin ain ein ien ill Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps

a l e i y m u r o f n v w s j z ou ch oi eu ph gn eau/au on in un en/an oin ain ein ien ill Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps Une lettre qui donne un son que je peux chanter longtemps a l e i y m u r o f n v w s j z Une lettre qui donne un son bref (en valeur de base) d t b p c k q g 2-3 lettres qui donnent ensemble toujours

Plus en détail

GESTION DU PROCESSUS INFORMATIONS GÉNÉRALES. Quand? Pourquoi? Qui? Comment?

GESTION DU PROCESSUS INFORMATIONS GÉNÉRALES. Quand? Pourquoi? Qui? Comment? 3-32 GESTION DU PROCESSUS INFORMATIONS GÉNÉRALES La planification est indispensable pour atteindre les objectifs escomptés. Ce diagramme (figure 5) illustre quelques points clés relatifs à la gestion du

Plus en détail

NC 35 Norme comptable relative aux états financiers consolidés

NC 35 Norme comptable relative aux états financiers consolidés NC 35 Norme comptable relative aux états financiers consolidés Champ d'application 1. La présente norme doit être appliquée à la préparation et à la présentation des états financiers consolidés d'un groupe

Plus en détail

Protocoles d entente (PE)

Protocoles d entente (PE) Protocoles d entente (PE) Atelier national BI 2013 5-7 novembre 2013 Points à enseigner Ce qu est le PE et ce qu il n est pas Nature et objet du PE Rôle et identification du coordonnateur des protocoles

Plus en détail

2, rue Mercier, 2985 Luxembourg, Luxembourg Fax: +352 29 29 42 670

2, rue Mercier, 2985 Luxembourg, Luxembourg Fax: +352 29 29 42 670 Union européenne Publication du Supplément au Journal officiel de l Union européenne 2, rue Mercier, 2985 Luxembourg, Luxembourg Fax: +352 29 29 42 670 E-mail: ojs@publications.europa.eu Informations et

Plus en détail

Codes et Symboles de Pointage

Codes et Symboles de Pointage Codes et Symboles de Pointage CODE SYMB UTILISATION 000 Suppression d'un pointage erroné, ou fin d'une période à reconduction 001 Fin de période AC (code 600) 011 LI Préavis de licenciement 012 AA ARTT

Plus en détail

~.N tj2"':~àftp!;jïà~~";,~~(;11:/0

~.N tj2':~àftp!;jïà~~;,~~(;11:/0 REPUBLIQUE DU BURUNDI,. '.!IJ C;. ( \" BUjU1lfli~~ijJ~t~ 0 PJ ""'fl

Plus en détail

INTRODUCTION. Plan Stratégique ou Plan Industriel et Commercial. Programme Directeur de Production. Calcul des Besoins Bruts Composants et matières

INTRODUCTION. Plan Stratégique ou Plan Industriel et Commercial. Programme Directeur de Production. Calcul des Besoins Bruts Composants et matières Qu'est-ce que le M.R.P.? INTRODUCTION C'est une technique de gestion industrielle qui répond aux besoins suivants : donner au client le meilleur service, définir un programme de production, réaliser au

Plus en détail

Programme d'action sur le marché charbonnier transmis par la Haute Autorité (18 avril 1959)

Programme d'action sur le marché charbonnier transmis par la Haute Autorité (18 avril 1959) Programme d'action sur le marché charbonnier transmis par la Haute Autorité (18 avril 1959) Légende: Le 18 avril 1959, la Haute Autorité de la Communauté européenne du charbon et de l'acier (CECA) transmet

Plus en détail

Rapport final de la commission de contrôle et de garantie des droits du Parlement lors de l envoi de la Bundeswehr dans des missions à l étranger

Rapport final de la commission de contrôle et de garantie des droits du Parlement lors de l envoi de la Bundeswehr dans des missions à l étranger 1 Rapport final de la commission de contrôle et de garantie des droits du Parlement lors de l envoi de la Bundeswehr dans des missions à l étranger Résumé des propositions et recommandations de la commission

Plus en détail

RÉFORME DE LA CATÉGORIE B 7 ème PARTIE. CADRE D EMPLOIS DES REDACTEURS TERRITORIAUX Date d effet : 1 er août 2012

RÉFORME DE LA CATÉGORIE B 7 ème PARTIE. CADRE D EMPLOIS DES REDACTEURS TERRITORIAUX Date d effet : 1 er août 2012 RÉFORME DE LA CATÉGORIE B 7 ème PARTIE CADRE D EMPLOIS DES REDACTEURS TERRITORIAUX Date d effet : 1 er août 2012 La réforme de la catégorie B de la fonction publique territoriale a initié un nouvel espace

Plus en détail

Algérie. Opérations, instruments et procédures de politique monétaire

Algérie. Opérations, instruments et procédures de politique monétaire Opérations, instruments et procédures de politique monétaire Règlement de la Banque d n 09-02 du 26 mai 2009 Source : www.droit-algerie.com [NB - Règlement de la Banque d n 09-02 du 26 mai 2009 relatif

Plus en détail

MODELES DE CAHIERS DES CHARGES

MODELES DE CAHIERS DES CHARGES Département de la formation et de la sécurité Service de la sécurité civile et militaire Office cantonal de la protection de la population Departement für Bildung und Sicherheit Dienststelle für zivile

Plus en détail

Hélène CHEUTIN. Master 2 ISMAG 2005-2006

Hélène CHEUTIN. Master 2 ISMAG 2005-2006 Hélène CHEUTIN Master 2 ISMAG 2005-2006 SRM ((Supplliierr Rellattiionshiip Managementt)) INTRODUCTII ION Les entreprises cherchent sans cesse à améliorer leurs performances et notamment à réaliser des

Plus en détail

FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES)

FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) FICHE 4 METIER, FONCTIONS ET ACTIVITES VISE(ES) 1) Désignation du métier et des fonctions Chef de groupe de réparation des matériels mobilités terrestres Chef d atelier de réparation des matériels mobilités

Plus en détail

Demande d'approbation du Plan d'approvisionnement 2008-2017 du Distributeur (R-3648-2007)

Demande d'approbation du Plan d'approvisionnement 2008-2017 du Distributeur (R-3648-2007) Fasken Martineau DuMoulin S.E.N.C.R.L., s.r.l. Avocats Agents de brevets et de marques de commerce Tour de la Bourse Bureau 3400, C.P. 242 800, Place Victoria Montréal (Québec) Canada H4Z 1E9 514 397 7400

Plus en détail

CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH

CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH CERN LIBRARIES, GENEVA CM-P00089415 CERN/FC/1433 Original: français 4 mai 1972 ORGANISATION EUROPÉENNE POUR LA RECHERCHE NUCLÉAIRE CERN EUROPEAN ORGANIZATION FOR NUCLEAR RESEARCH COMITE PES FINANCES Cent

Plus en détail

DES(94)2- XII COOPERATION SCIENTIFIQUE SCIENTIFIC CO-OPERATION

DES(94)2- XII COOPERATION SCIENTIFIQUE SCIENTIFIC CO-OPERATION DES(94)2- XII COOPERATION SCIENTIFIQUE SCIENTIFIC CO-OPERATION INTRODUCTION A - Création du Comité scientifique 1 - AC/123 - Groupe de travail pour examiner les mesures nouvelles à prendre dans le domaine

Plus en détail

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES LOGISTIQUE &TRANSPORT 2014 FABRICANT D ECONOMIES Notre Cabinet Notre Cabinet A propos Notre activité Notre Méthodologie DoubleV Conseil accompagne ses clients de façon opérationnelle dans la réduction

Plus en détail

CAHIER TECHNIQUE N 5

CAHIER TECHNIQUE N 5 CAHIER TECHNIQUE N 5 Réseau d'approvisionnement de la restauration collective Deux Sèvriennes Structuration - Mode de fonctionnement - Mode d'organisation Atelier de Travail Du Mercredi 13 juin 2012 à

Plus en détail

CATALOGUE DES FORMATIONS INITIALES DES ÉCOLES D OFFICIERS DE L ARMÉE DE L AIR

CATALOGUE DES FORMATIONS INITIALES DES ÉCOLES D OFFICIERS DE L ARMÉE DE L AIR CATALOGUE DES FORMATIONS INITIALES DES ÉCOLES D OFFICIERS DE L ARMÉE DE L AIR 2014-2015 CATALOGUE DES FORMATIONS INITIALES DES ÉCOLES D OFFICIERS DE L ARMÉE DE L AIR SOMMAIRE Présentation générale... 3

Plus en détail

POSTFACE. Postface. Personnel de la Défense. Mouvements de personnel. Dépenses liées. au personnel. Formation. Reconversion. Conditions.

POSTFACE. Postface. Personnel de la Défense. Mouvements de personnel. Dépenses liées. au personnel. Formation. Reconversion. Conditions. POSTFACE au Le Bilan social 2011 présente les principales orientations et actions conduites par le ministère de la défense et des anciens combattants (MINDAC) en matière de politique de ressources humaines

Plus en détail

ORPHEOPOLIS / OMPN-assistance. Comptes 2014. Note introductive Bilan actif / passif Compte de résultat Comptes Emploi des Ressources Annexe comptable

ORPHEOPOLIS / OMPN-assistance. Comptes 2014. Note introductive Bilan actif / passif Compte de résultat Comptes Emploi des Ressources Annexe comptable ORPHEOPOLIS / OMPN-assistance Comptes 2014 Note introductive Bilan actif / passif Compte de résultat Comptes Emploi des Ressources Annexe comptable Note introductive Les présents comptes financiers de

Plus en détail

1. Le site de l association nationale des Enseignants de français (ANIF)

1. Le site de l association nationale des Enseignants de français (ANIF) Expérimentation n 3a Site URL Experte Membre de l association Promouvoir les échanges à distance ANIF http://www.associazioneanif.it/ Micheline Maurice Fiorella Casciato 1. Le site de l association nationale

Plus en détail