Hélène CHEUTIN. Master 2 ISMAG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Hélène CHEUTIN. Master 2 ISMAG 2005-2006"

Transcription

1 Hélène CHEUTIN Master 2 ISMAG SRM ((Supplliierr Rellattiionshiip Managementt)) INTRODUCTII ION Les entreprises cherchent sans cesse à améliorer leurs performances et notamment à réaliser des économies sur leurs processus internes. Parmi ceux-ci, les achats, avec la gestion de la relation fournisseurs et la capacité de négociation. Dans un contexte de fusions et d'acquisitions d'entreprises, le nombre de fournisseurs augmente et se diversifie. La gestion en devient plus complexe en raison de la quantité de données, des systèmes d'information disparates et de la répartition géographique des entreprises. Il est donc extrêmement difficile pour les groupes et les organisations internationales d'avoir une idée globale sur qui sont leurs fournisseurs et pour quels biens ou services. Le concept de SRM (Supplier Relationship Management) cherche à intégrer toutes les dimensions de la relation entre l'entreprise et ses fournisseurs pour optimiser l'ensemble des achats : par la création d'un environnement collaboratif avec des fournisseurs stratégiques, le SRM a pour but d'améliorer la flexibilité des approvisionnements, d'assurer un meilleur taux de service, de maîtriser la qualité des produits tout en réduisant les coûts d'achats.

2 DEMARCHE Cette formation concerne la compétitivité de l'entreprise. L outil SRM peut se définir comme étant un ensemble de logiciels destinés à faciliter les échanges entre une entreprise et ses fournisseurs, remplissant les fonctions suivantes : 1- Gestion des achats, des enchères et des appels d offres, 2- Pilotage de la recherche de fournisseurs et des contrats passés avec eux, 3- Gestion du contenu et des catalogues De nombreux éditeurs et prestataires proposent des solutions SRM pour les services achats des entreprises, tels que I2 Technologies, PeopleSoft,SAP, Oracle, Clipack, K-Buy. Paarr qquui i?? Tous les acteurs du service des Achats et Approvisionnements. Poouurr qquui i?? Toute entreprise souhaitant optimiser sa fonction achat, et ainsi améliorer sa compétitivité en jouant sur le sourcing stratégique, les processus d'achats, l'optimisation de la supply chain et la visibilité globale sur le contrôle ses dépenses. FFoonncct tioonnnneemeennt t Pour parvenir à réduire de façon conséquente les coûts induits par les approvisionnements, il apparaît très important que le responsable des achats, ainsi que ses collaborateurs, suivent la méthodologie qui suit, sans omettre l'une des étapes de ce processus. Il en existe quatre principales. Par ailleurs, une cinquième intervient sur la continuité tout au long de la collaboration avec les fournisseurs. Etape 1 : le design collaboratif Très en amont, cette phase va permettre à l'entreprise de définir son besoin. Elle revient à se poser la question : "Que dois-je acheter pour fabriquer mon produit de telle sorte que son coût de production devienne le plus bas possible?". Afin d optimiser la conception du futur produit, cette phase devra être réalisée en partenariat avec le donneur d ordre ainsi qu avec le service Recherche et Développement. En effet, l acheteur n étant pas technicien, il ne peut pas répondre convenablement à cette question sans l aide du prescripteur et du service R&D. La relation avec les fournisseurs va permettre d'optimiser la conception du produit. Ceux-ci pourront, le plus souvent, offrir une qualité équivalente avec un nombre de pièces plus réduit. La stratégie d'approvisionnement devrait normalement être beaucoup plus simple à définir une fois cette étape accomplie.

3 Etape 2 : le sourcing Identification Qualification Fournisseurs en compétition Lors de cette étape, le responsable des approvisionnements cherche à déterminer quel sera le meilleur fournisseur pour les produits dont l entreprise a besoin. Il lui d'abord de les identifier, puis de les qualifier en fonction de divers critères comme leur taille critique, leur solvabilité ou, ce qui dépend notamment de leur emplacement géographique. Cette étape se fera au travers de l'outil internet principalement, car la facilité des échanges entre acheteurs et fournisseurs, ainsi que la rapidité de réponse est un véritable atout pour l'entreprise, mais aussi au travers d'appels téléphoniques et de rendez-vous. A la fin de cette étape, une liste des fournisseurs mis en compétition doit apparaître. Etape 3 : la négociation Produits adaptés Prix (avec décomposition) Délais Qualité - HSE (Hygiène Sécurité -Environnement)... Appel d offres Objectifs : tenants et aboutissants du contrat Appels d'offres directs ou inversés, simples ou complexes font partie des méthodes possibles pour élire parmi les fournisseurs ayant déjà passé la seconde étape celui ou ceux, en nombre très réduits, qui participeront à la négociation. L'objectif, à ce stade, est de pouvoir définir les tenants et les aboutissants du contrat. Dans cette optique, l'entreprise fait parvenir aux fournisseurs des RFI (Request for Information) et des RFQ (Request for Quotation); qui, à la réception des informations demandées, lui permettront d'élire celui qui répondra avec ses produits de la manière la plus adaptée à sa demande. C'est également avec ce type d'informations que les fournisseurs sont mis en concurrence et qu'ils sont amenés à baisser leurs tarifs pour remporter le contrat. Etape 4 : l'approvisionnement (e-procurement) Une ultime négociation intervient à ce stade pour décider d'un commun accord des derniers aspects touchant entre autres à la logistique dans le cadre de la livraison, au principe adopté pour le paiement, et à la façon dont on procèdera à l'exécution de la commande. Etape 5 récurrente : l'évaluation des performances du fournisseur Elle constitue l'étape ultime après la livraison, en analysant la façon dont celle-ci a été conduite du début jusqu'à la fin. Dans cette dernière étape, on se demande si le processus peut être amélioré (avec un meilleur choix des fournisseurs, une meilleure façon de travailler avec les fournisseurs,...). Pour améliorer son processus, l entreprise pourra considérer différemment le choix de son fournisseur ou remettre en cause sa façon de travailler avec lui. Pour qu une telle remise en cause puisse être faite, il faut que l entreprise ait mis en place une évaluation systématique de tous ses fournisseurs en fonction de certains critères étudiés et évalués tels que :

4 - la qualité (délais de livraison,...) - les prix (litiges factures,...) - la sécurité (respect des règles de sécurité de l entreprise,...) - l environnement (respect des règles environnementales de l entreprise,...) - l hygiène (respect des règles d hygiène de l entreprise,...) - les réclamations fournisseurs (gravité des non-conformités,...). Compte tenu des offres existantes sur le marché, certaines recommandations pour une approche SRM sont à prendre en considération : - bien définir l'enjeu pour l'entreprise afin de clarifier le périmètre des processus SRM pertinents et définir le projet, - mobiliser/impliquer l'ensemble des fonctions, - s'assurer un soutien de la direction par une évaluation quantitative des enjeux, - ne pas aborder un projet SRM comme un projet de transformation s'appuyant sur un système d'information, - faire un projet e-business et adresser les différents domaines par les outils correspondants (extension d'outils existants, choix ERP, développements spécifiques ).

5 APPLICATIONS " Schneider Electric optimise ses achats au niveau mondial. " Pour gérer l ensemble de ses achats dans le monde, la direction des achats de Schneider Electric, basée à Grenoble, a mis en place l application Procurement Vision. Les achats représentent près de 50% du chiffre d affaires, soit environ 5 milliards d euros par an, ventilés sur 700 familles de produits : produits électriques et électroniques, produits bruts, composants, ainsi que les achats hors production. Les négociations et les achats sont gérés par quelque 900 personnes réparties sur 190 sites dans 130 pays. Aujourd hui, le quart des achats en montant s effectue par Internet. Schneider Electric cherche à les optimiser en agissant sur trois leviers : le coût, la globalisation des fournisseurs, une meilleure gestion des contrats. " Nous avons déjà réalisé une économie de 6 à 8% pour les achats généraux, sans compter la simplification du processus et la plus grande facilité de suivi ", souligne Serge Vanborre, chef de projets informatiques achats, à la Direction des achats de Schneider Electric. Les principaux objectifs de Procurement Vision sont les suivants : - donner une vue internationale de toutes les informations concernant les fournisseurs (appartenance à des groupes, filialisation, fusion, concurrence, pérennité,...) et des approvisionnements dans le monde, - établir un partenariat et une relation de confiance avec les fournisseurs, - mesurer la réussite et la réactivité de mise en oeuvre des directives et politiques achats. AVANTAGES ET INCONVENII IENTS Avantages Inconvénients - Développer et structurer les relations fournisseurs - Disponibilité immédiate des informations fournisseurs - Parfaite connaissance du panel de fournisseurs - Intégration des fournisseurs dans la supply chain - Favorisation de la collaboration à distance - Partage des connaissances au sein des équipes - Economies sur les processus internes - Meilleur réactivité pour répondre aux attentes de l'entreprise - Meilleure capacité de négociations d'achats - Meilleur taux de service - Amélioration des performances du cycle d'achat - Maîtrise de la qualité des produits - Accélération de l'innovation produit - Réduction des coûts d'achats - Gain de productivité - Achat d'éditeur de solutions SRM adapté aux besoins de l'entreprise - Réticence de certains fournisseurs

6 CONCLUSION Le concept SRM offre à l'entreprise une visibilité globale sur sa problématique d'achats, favorisant ainsi sa maîtrise. Les acheteurs bénéficient enfin d'éléments concrets et mesurables (volume, performances des fournisseurs, prix des concurrents, comparatifs ) pour mieux négocier, puis renégocier chaque année. Enfin, le SRM facilite la collaboration avec les fournisseurs et leur donne la possibilité d'interagir à bon escient dans les processus de l'entreprise. Avec le Customer Relationship Management qui vise à mieux cibler la relation client et le Supply Chain Management pour l'intégration de la chaîne logistique, le SRM constitue la dernière brique nécessaire à l'intégration de la chaîne du client au fournisseur. Par la création d'un environnement collaboratif avec des fournisseurs stratégiques, le SRM a pour but d'améliorer la flexibilité des approvisionnements, d'assurer un meilleur taux de service, de maîtriser la qualité des produits tout en réduisant les coûts d'achats.

Présentation de BMT. Organigramme de BMT. R. Linot Commercial. C. Issad. Commercial

Présentation de BMT. Organigramme de BMT. R. Linot Commercial. C. Issad. Commercial Présentation de BMT Raison sociale : BMT Adresse siège social : BMT COURBEVOIE (Siège social) 18 rue Louis Marcel 92400 Courbevoie Forme juridique : Société Anonyme au capital de 670 000 Euros Chiffre

Plus en détail

La carte d'achat dans les organisations françaises

La carte d'achat dans les organisations françaises CHAPITRE 2 La carte d'achat dans les organisations françaises Pour bien appréhender l'usage efficace de la carte d'achat, il est important de toujours la considérer comme un moyen d'exécution de la commande.

Plus en détail

LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT

LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT LE SUPPLY CHAIN MANAGEMENT DEFINITION DE LA LOGISTIQUE La logistique est une fonction «dont la finalité est la satisfaction des besoins exprimés ou latents, aux meilleures conditions économiques pour l'entreprise

Plus en détail

GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE

GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE GLOBAL SUPPLY CHAIN MANAGEMENT & STRATEGIE LOGISTIQUE La logistique représentait traditionnellement l activité allant de la mise à disposition des produits finis par l usine ou le négociant jusqu à la

Plus en détail

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN"

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA SUPPLY CHAIN S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN" Comprendre le rôle de la chaîne logistique. Acquérir des outils et méthodes indispensables à la maîtrise de la SCM Maîtriser la mise en place de solutions

Plus en détail

NÉGOCIER LES ACHATS. durée 2x2 jours

NÉGOCIER LES ACHATS. durée 2x2 jours Catalogue Achats NÉGOCIER LES ACHATS durée 2x2 jours L'OBJET DE LA NEGOCIATION Fixer les objectifs à atteindre d'une négociation interne ou externe à l'achat. Préparer cette négociation en structurant

Plus en détail

Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats.

Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. DEMATERIALISATION DES FACTURES FOURNISSEURS : PROJET ACHATS OU PROJET D

Plus en détail

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 PGE 2 Fall Semester 2015 Purchasing Track Course Catalogue Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 Méthodes Outils associés au Processus Opérationnel des Achats p. 3 Gestion d un Projet Achat

Plus en détail

Acheter mieux que la concurrence

Acheter mieux que la concurrence Acheter mieux que la concurrence Club logistique Bordeaux 7 Juin 2012 Principes généraux Curriculum Buyer planner Acheteur groupe Responsable achats Performance économique Directeur achats Consultant Supplier

Plus en détail

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12

Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE. Contexte : «l e-business» Création de valeur 02/02/12 Contexte : «l e-business» TECHNIQUES DE MARKETING EN LIGNE La notion «d E-Business» recouvre les différentes applications possibles de l'informatique faisant appel aux technologies de l'information et

Plus en détail

Maitriser la fonction approvisionnement

Maitriser la fonction approvisionnement Maitriser la fonction approvisionnement Comprendre les techniques de base : éviter les ruptures tout en minimisant le niveau de stocks. Maîtriser la relation quotidienne avec le fournisseur et être efficace

Plus en détail

Présentation à la Direction des Santé Achats de la Société Générale. Asurances, soins, biens médicaux

Présentation à la Direction des Santé Achats de la Société Générale. Asurances, soins, biens médicaux Présentation à la Direction des Santé Achats de la Société Générale 2003 Asurances, soins, biens médicaux Une culture globale et entrepreneuriale orientée client Innovation et fonctionnement en réseau

Plus en détail

Lilurti ÉgQ.//ti Fr41rrnili. RbuBLlQ.UE FJtANÇAISE LE SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DU BUDGET

Lilurti ÉgQ.//ti Fr41rrnili. RbuBLlQ.UE FJtANÇAISE LE SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DU BUDGET Lilurti ÉgQ.//ti Fr41rrnili RbuBLlQ.UE FJtANÇAISE LE MINISTRE DES FINANCES ET DES COMPTES PUBLICS LE SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DU BUDGET LE SECRETAIRE D'ETAT CHARGE DE LA REFORME DE L'ETAT ET DE LA SIMPLIFICATION

Plus en détail

Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique

Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique IBM Global Services Soyez plus réactifs que vos concurrents, optimisez votre chaîne logistique Supply Chain Management Services Supply Chain Mananagement Services Votre entreprise peut-elle s adapter au

Plus en détail

Les outils de l e-achat Enquête annuelle 2007-2008

Les outils de l e-achat Enquête annuelle 2007-2008 Les outils de l e-achat Enquête annuelle 2007-2008 Des achats de plus en plus exigeants Une conférence animée par François-Charles Rebeix Sylvain Chanourdie Programme Introduction Présentation de l étude

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 7 : Customer Relationship Management (CRM) Supply Chain Management (SCM) Sommaire

Plus en détail

Club Supply Chain et distribution

Club Supply Chain et distribution Club Supply Chain et distribution Fabrice Lajugie de la Renaudie Association des diplômés de Reims Management School 91 rue de Miromesnil 75008 Paris http://www.rms-network.com Sommaire Constats 3 composantes

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR D ADMINISTRATION DES ENTREPRISES DE GAFSA Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : PGI : Progiciels de Gestion Intégrés ERP : Enterprise

Plus en détail

Supply Chain Management ou Gestion de la Chain Logistique

Supply Chain Management ou Gestion de la Chain Logistique Supply Chain Management ou Gestion de la Chain Logistique Définition : Gestion de la Chaine Logistique «Supply Chain Management» ou «La gestion de la chaîne logistique» est fait l'activité consistant à

Plus en détail

SOLUTIONS E-PROCUREMENT : PRIORITES ET LEVIERS D ACTION DES DIRECTIONS ACHATS

SOLUTIONS E-PROCUREMENT : PRIORITES ET LEVIERS D ACTION DES DIRECTIONS ACHATS SOLUTIONS E-PROCUREMENT : PRIORITES ET LEVIERS D ACTION DES DIRECTIONS ACHATS «L e-procurement est un outil au service de la stratégie achats des grandes entreprises. Automatiser intégralement le processus

Plus en détail

L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises. Novembre 2007

L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises. Novembre 2007 L adoption des nouvelles technologies dans les grandes entreprises françaises Novembre 2007 Sommaire Analyse des taux d adoption des différents outils Présentation des spécificités par outil Les nouvelles

Plus en détail

OCA African Desk. Audit et Conseil des opérations en Afrique

OCA African Desk. Audit et Conseil des opérations en Afrique Audit et Conseil des opérations en Afrique 2 Le société OCA OCA est une société d'audit, de Conseil et d'expertise Comptable. Fondée en 1984 par Alain Ouaniche, OCA intervient à tous les stades de la vie

Plus en détail

Maîtriser les mutations

Maîtriser les mutations Maîtriser les mutations Avec UNE Supply chain AGILE La réflexion porte ses fruits www.cereza.fr TALAN Group Notre savoir-faire : maîtriser les mutations et en faire une force pour l entreprise Cereza,

Plus en détail

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants

Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : le cloud computing vu par les dirigeants Dossier à l attention des dirigeants Stratégies gagnantes pour la fabrication industrielle : Dossier à l attention des dirigeants Centres d évaluation de la technologie inc. Stratégies gagnantes pour l industrie : Synthèse Jusqu ici, les

Plus en détail

Intégrateur de solutions Achats. Parce qu il est primordial de ne pas se tromper

Intégrateur de solutions Achats. Parce qu il est primordial de ne pas se tromper Intégrateur de solutions Achats Parce qu il est primordial de ne pas se tromper 2 ACHATS Logis Spécialiste des achats techniques et notamment l électronique, la connectique et l informatique. Dans une

Plus en détail

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables

Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm. Reste à déterminer les points incontournables Extrait du site de l'oseo (ex.anvar) http://www.anvar.fr/projlanc.htm Notez que vous trouverez les fiches citées à chaque étape sur le site (Normalement, les liens ont été conservés et fonctionnent) Reste

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR DE GESTION DE TUNIS Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 3 : Progiciels de Gestion Intégrés Sommaire Définition... 2 ERP... 2 Objectifs

Plus en détail

Digital Purchasing. Comment la digitalisation des Achats permet la maîtrise intégrée des dépenses de l entreprise?

Digital Purchasing. Comment la digitalisation des Achats permet la maîtrise intégrée des dépenses de l entreprise? Digital Purchasing Comment la digitalisation des Achats permet la maîtrise intégrée des dépenses de l entreprise? Le «digital purchasing» : vers une maîtrise intégrée des dépenses de l entreprise Si beaucoup

Plus en détail

MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR

MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR MODULES ECBL DESCRIPTIF SENIOR Modules ECBL Basic Supply Chain Concepts (BSCC) Core Management Skills (CMS) DESCRIPTIF/CONTENU Maîtriser l environnement de la Supply Chain (SC): - Loi de l offre et la

Plus en détail

CHAPITRE 2 Définir le périmètre d'application

CHAPITRE 2 Définir le périmètre d'application CHAPITRE 2 Définir le périmètre d'application Pour que le projet de carte d'achat puisse être mis en œuvre de manière efficace, il importe de déterminer précisément le périmètre d'application. En effet,

Plus en détail

Utiliser Internet pour les achats

Utiliser Internet pour les achats L évolution de la fonction achats, ces dernières années, s est encore accélérée sous l impulsion d Internet. La conjonction d éléments différents, tels la reconnaissance de l importance économique des

Plus en détail

ERP5. Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales

ERP5. Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales Gestion des Services Techniques des Collectivités Locales Cte 1 2 P 3 s tio T 4 m ilg h trc c n p.o 5 re u fe ro a le tio c M S tw u aa c e O 2 Relation Citoyen Interventions Patrimoine Core Ressources

Plus en détail

OPTIMIZA OPTIMIZA. L avenir de la gestion de la chaîne logistique

OPTIMIZA OPTIMIZA. L avenir de la gestion de la chaîne logistique OPTIMIZA OPTIMIZA L avenir de la gestion de la chaîne logistique Résumé Pour être compétitif dans une économie mondialisée, il est indispensable d'optimiser les chaînes logistiques et de pouvoir les adapter

Plus en détail

CSCP 2012. Maîtrisez votre Supply Chain et optimisez vos performances avec le nouveau Programme SUPPLY CHAIN MANAGEMENT MANAGEMENT DE LA DEMANDE

CSCP 2012. Maîtrisez votre Supply Chain et optimisez vos performances avec le nouveau Programme SUPPLY CHAIN MANAGEMENT MANAGEMENT DE LA DEMANDE Maîtrisez votre Supply Chain et optimisez vos performances avec le nouveau Programme CSCP 2012 SUPPLY CHAIN MANAGEMENT MANAGEMENT DE LA DEMANDE MANAGEMENT DES OPÉRATIONS LEAN MANAGEMENT MANAGEMENT DES

Plus en détail

=> Pas de concurrence entre eux mais une réelle complémentarité

=> Pas de concurrence entre eux mais une réelle complémentarité Introduction Comparaison ERP/ E-Procurement? Apparition Normalisation et standardisation Les logiciels L enseignement => Pas de concurrence entre eux mais une réelle complémentarité Marché de l'e-procurement

Plus en détail

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES

LOGISTIQUE &TRANSPORT FABRICANT D ECONOMIES LOGISTIQUE &TRANSPORT 2014 FABRICANT D ECONOMIES Notre Cabinet Notre Cabinet A propos Notre activité Notre Méthodologie DoubleV Conseil accompagne ses clients de façon opérationnelle dans la réduction

Plus en détail

Achats Industriels Efficacité et Sécurité

Achats Industriels Efficacité et Sécurité Achats Industriels Efficacité et Sécurité Mes domaines d intervention Achat de maintenance Achat investissement Achat de sous-traitance Mon expertise en achats industriels Elaboration de cahiers des charges

Plus en détail

Du BTS Transport au BTS Transport et Prestations Logistiques

Du BTS Transport au BTS Transport et Prestations Logistiques Du BTS Transport au BTS Transport et Prestations Logistiques Bien plus qu'un simple changement d'appellation, le nouveau BTS Transport et Prestations Logistiques, qui entre en vigueur à partir de septembre

Plus en détail

informatisé de l'entreprise

informatisé de l'entreprise M542 - Fonctionnement informatisé de l'entreprise PLAN : Fonctionnement informatisé de l'entreprise 6h de cours 2h : progiciels, ERP & IAE 1h : Echange de données 1h : Intranet-Extranet 1h : Sécurité 1h

Plus en détail

Utilisation d Internet pour les approvisionnements dans les grandes entreprises suisses (situation 2000) Bilan des résultats

Utilisation d Internet pour les approvisionnements dans les grandes entreprises suisses (situation 2000) Bilan des résultats Université de Berne Institut d Informatique Economique Service de Gestion de l Information Prof. Dr. Joachim Griese Engehaldenstrasse 8, 3012 Berne Tél. +41 (0)31-631 47 85 Fax +41 (0)31-631 46 82 E-Mail:

Plus en détail

SUPPLY CHAIN MANAGEMENT STRUCTURE & PILOTAGE DES FLUX. NRJ Nov. 2005 Page 1

SUPPLY CHAIN MANAGEMENT STRUCTURE & PILOTAGE DES FLUX. NRJ Nov. 2005 Page 1 Page 1 Robert Nondonfaz Professeur adjoint HEC-ULg Professeur invité HEMES-GRAMME Chargé de cours H.E. CHARLEMAGNE Chargé de cours H.E. TROCLET Co-responsable scientifique du programme SCM [ IAG-SBS-HEC.ULg

Plus en détail

Association Française de Management FAPICS des Opérations de la Chaîne Logistique. 19èmes journées des CPIM de France

Association Française de Management FAPICS des Opérations de la Chaîne Logistique. 19èmes journées des CPIM de France n MILLET, SFIG/SDS Thierry JOUENNE, CNAM Paris Plan Un rendez-vous attendu L intérêt d un langage commun de la performance Visite guidée au cœur de la performance Comment utiliser les indicateurs Supply

Plus en détail

2 3 4 OCTOBRE 2007 CNIT PARIS LA DEFENSE

2 3 4 OCTOBRE 2007 CNIT PARIS LA DEFENSE Le premier salon Mid-Market des solutions informatiques de la fonction finance 2 3 4 OCTOBRE 2007 CNIT PARIS LA DEFENSE avec En parallèle à Editorial 2 3 4 OCTOBRE 2007 CNIT PARIS LA DEFENSE Les directions

Plus en détail

Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats.

Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. LE SRM : SOCLE D UN SI ACHATS PERFORMANT Le référentiel fournisseurs ou

Plus en détail

OPTIMISEZ VOS ACHATS

OPTIMISEZ VOS ACHATS Guy Hervier OPTIMISEZ VOS ACHATS externalisation e-procurement places de marché Éditions d Organisation, 2003 ISBN : 2-7081-2911-2 Sommaire Introduction Les achats au cœur de la stratégie d entreprise...

Plus en détail

Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale?

Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale? Comment concevoir une Supply Chain robuste et flexible à l échelle mondiale? Forum d été Supply Chain Magazine 10 Juillet 2012 Transform to the power of digital Les impacts de la globalisation sur la Supply

Plus en détail

A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE

A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE Référentiel des Activités Professionnelles A1 GESTION DE LA RELATION AVEC LA CLIENTELE L assistant prend en charge l essentiel du processus administratif des ventes. Il met en place certaines actions de

Plus en détail

Développement d un réseau de prospection TUNIS, 29-30 - 31 Janvier 2003 Paola Morris, Ceipiemonte

Développement d un réseau de prospection TUNIS, 29-30 - 31 Janvier 2003 Paola Morris, Ceipiemonte Développement d un réseau de prospection TUNIS, 29-30 - 31 Janvier 2003 Paola Morris, Ceipiemonte 1 1. Le contexte international et les investissements à l étranger 2 Les dévelopements récents Plus de

Plus en détail

La Supply Chain. vers un seul objectif... la productivité. Guy ELIEN

La Supply Chain. vers un seul objectif... la productivité. Guy ELIEN La Supply Chain vers un seul objectif... la productivité Guy ELIEN juin 2007 Sommaire Le contexte... 3 le concept de «chaîne de valeur»... 3 Le concept de la Supply Chain... 5 Conclusion... 7 2 La Supply

Plus en détail

Le groupe CréO recrute

Le groupe CréO recrute son enseigne LEADER PRICE en MARTINIQUE, en BELGIQUE et en GUYANE UN MANAGER DE MAGASIN (H/F) Le Manager de magasin a l'entière responsabilité des résultats de son point de vente. Il est le relais de la

Plus en détail

CONSEIL ET ASSISTANCE EN CONDUITE DU CHANGEMENT, PILOTAGE DE PROJETS ET GESTION DE PRODUCTION

CONSEIL ET ASSISTANCE EN CONDUITE DU CHANGEMENT, PILOTAGE DE PROJETS ET GESTION DE PRODUCTION CONSEIL ET ASSISTANCE EN CONDUITE DU CHANGEMENT, PILOTAGE DE PROJETS ET GESTION DE PRODUCTION Siège social : 23, rue du Départ / 75014 PARIS Tél. : +33 (0) 1 40 64 70 25 Fax : +33 (0) 1 40 64 74 63 contact@exid.fr

Plus en détail

Les systèmes d'information dans l'entreprise

Les systèmes d'information dans l'entreprise Chapitre 2 Les systèmes d'information dans l'entreprise Cyril0upjv@gmail.com OBJECTIFS Évaluer le rôle des principaux types de SI dans une entreprise, ainsi que leurs interrelations Décrire les SI qui

Plus en détail

Architecture de référence pour la protection des données. Mercredi 21 Mars 2007

Architecture de référence pour la protection des données. Mercredi 21 Mars 2007 Architecture de référence pour la protection des données Mercredi 21 Mars 2007 Intervenants Serge Richard CISSP /IBM France 2 Introduction Sécurité des données Cadres de référence Description d une méthodologie

Plus en détail

3 Les premiers résultats des plans d'actions

3 Les premiers résultats des plans d'actions 3 Les premiers résultats des plans d'actions Les résultats que nous avons obtenus en ce qui concerne les plans d'action, résultent de l'analyse de 48 entreprises seulement. Revenons sur notre échantillon.

Plus en détail

PROST PROST. L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage

PROST PROST. L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage L'ERP qui intègre la gestion commerciale Sage intègre la gestion commerciale de Sage (ligne 30 et 100) et s appuie sur les données commerciales (ventes et achats) pour organiser la gestion de production.

Plus en détail

SEP 2B juin 20. Guide méthodologique de calcul du coût d une prestation

SEP 2B juin 20. Guide méthodologique de calcul du coût d une prestation SEP 2B juin 20 12 Guide méthodologique de calcul du coût d une Sommaire Préambule 3 Objectif et démarche 3 1 Les objectifs de la connaissance des coûts 4 2 Définir et identifier une 5 Calculer le coût

Plus en détail

LA COMPOSITION ET LE ROLE DU CENTRE DECISIONNEL D ACHAT DACHAT. I. Qu est ce qu un centre décisionnel d achat? A Les rôles dans les centres d achat

LA COMPOSITION ET LE ROLE DU CENTRE DECISIONNEL D ACHAT DACHAT. I. Qu est ce qu un centre décisionnel d achat? A Les rôles dans les centres d achat LA COMPOSITION ET LE ROLE DU CENTRE DECISIONNEL D ACHAT DACHAT I. Qu est ce qu un centre décisionnel d achat? A Les rôles dans les centres d achat le décideur l utilisateur l acheteur lacheteur le prescripteur

Plus en détail

Processus Conception. Processus SAV. Processus Gestion des stocks. Activité de contrôle production

Processus Conception. Processus SAV. Processus Gestion des stocks. Activité de contrôle production Liste non exhaustive d indicateurs Processus commercial - Nombre de clients visités chaque semaine. - kilométrage moyen parcouru par visite. - Total des heures productions vendues - Indice de Satisfaction

Plus en détail

Chapitre 1 Applications électroniques dans le secteur des textiles et des vêtements 1

Chapitre 1 Applications électroniques dans le secteur des textiles et des vêtements 1 Préface Remerciements Note vii xv Chapitre 1 Applications électroniques dans le secteur des textiles et des vêtements 1 Les conséquences de l'abolition des contingents 2 Les forces s'exerçant sur le marché

Plus en détail

DOCUMENTATION. "Optimisez votre activité commerciale grâce aux solutions CRM! "

DOCUMENTATION. Optimisez votre activité commerciale grâce aux solutions CRM! DOCUMENTATION "Optimisez votre activité commerciale grâce aux solutions CRM! " Les intervenants Orateur 1 : Laurent Warichet Sociologue de formation, Laurent Warichet est actif au sein de la société Sogid

Plus en détail

Les apports d un projet PLM (Product Lifecyle Management)

Les apports d un projet PLM (Product Lifecyle Management) Chapitre 1 - COMPRENDRE LE MARCHÉ Les apports d un projet PLM (Product Lifecyle Management) Copyright 2009 CXP. 1 All rights reserved. Reproduction or distribution of this document, in any form, is expressly

Plus en détail

Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices

Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices Une étude personnalisée commandée par Cisco Systems Les entreprises qui adoptent les communications unifiées et la collaboration constatent de réels bénéfices Juillet 2013 Déploiement d'une large gamme

Plus en détail

L ERP global et proactif des Entreprises Moyennes

L ERP global et proactif des Entreprises Moyennes p r o A L P H A L ERP global et proactif des Entreprises Moyennes L'ERP global et proactif des Entreprises Moyennes Nous avons donc développé une solution globale et intégrée, pour optimiser l'ensemble

Plus en détail

OBJET : Mise en œuvre du décret n 2004-1144 du 26 octobre 2004 relatif à l'exécution des marchés publics par carte d'achat.

OBJET : Mise en œuvre du décret n 2004-1144 du 26 octobre 2004 relatif à l'exécution des marchés publics par carte d'achat. Secrétariat général DIRECTION DE L'EVALUATION DE LA PERFORMANCE, ET DES AFFAIRES FINANCIERES ET IMMOBILIERES SOUS-DIRECTION DES AFFAIRES IMMOBILIERES SLAC/N AFFAIRE SUIVIE PAR : Pierre AZZOPARDI Tél :

Plus en détail

GSO-21914 Achat et approvisionnement électroniques

GSO-21914 Achat et approvisionnement électroniques PLAN DE COURS HIVER 2004 GSO-21914 Achat et approvisionnement électroniques Professeur : Section A : Angel Ruiz (angel.ruiz@fsa.ulaval.ca) Bureau 2644 PAP Matériel de cours Sur webct : 1. Tapez l'url suivante

Plus en détail

Les quatre chantiers :

Les quatre chantiers : Tweet Voir aussi : Les programmes de performance, La méthode Kaizen, Le Lean en 10 points. Le Lean est une démarche systématique dont l'objectif est d'éliminer toutes les sources de gaspillages dans les

Plus en détail

jeudi 19 septembre 2013, Bournezeau Services et Solutions en Carrière

jeudi 19 septembre 2013, Bournezeau Services et Solutions en Carrière jeudi 19 septembre 2013, Bournezeau Services et Solutions en Carrière 1 Schneider Electric - le spécialiste mondial de la gestion de l énergie Des géographies équilibrées CA 2012 Milliards d euros de CA

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux référentiels dont le plus connu et le

Plus en détail

MBA SPECIALISE EN MANAGEMENT DES ACHATS INTERNATIONAUX

MBA SPECIALISE EN MANAGEMENT DES ACHATS INTERNATIONAUX MBA SPECIALISE EN MANAGEMENT DES ACHATS INTERNATIONAUX TIONAUX CONTENU DU PROGRAMME Centre d Etudes Supérieures du Commerce International 11 rue Pradier 75019 Paris tel : 01 40 03 99 09 e-mail : contact@cesci.asso.fr

Plus en détail

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC

MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC MANAGEMENT PAR LA QUALITE ET TIC Lorraine Garantir une organisation performante pour satisfaire ses clients et ses partenaires, telle est la finalité d une certification «qualité». On dénombre de nombreux

Plus en détail

Module n 2. Les applications des SI : e-business. Objectifs du Module n 2

Module n 2. Les applications des SI : e-business. Objectifs du Module n 2 Module n 2 Les applications des SI : e-business Objectifs du Module n 2 Connaître et distinguer les différentes applications du système d informations. Plan 1- Les applications Back office (ERP) 2- Les

Plus en détail

Charte d engagements des annonceurs pour une communication responsable

Charte d engagements des annonceurs pour une communication responsable Charte d engagements des annonceurs pour une communication responsable Présentation du 4 décembre 2007 Espace Hamelin Pourquoi une Charte? "Promouvoir une communication responsable" est l'une des trois

Plus en détail

Optimisez vos processus informatiques, maximisez le taux de rendement de vos actifs et améliorez les niveaux de service

Optimisez vos processus informatiques, maximisez le taux de rendement de vos actifs et améliorez les niveaux de service Solutions de gestion des actifs et services Au service de vos objectifs d entreprise Optimisez vos processus informatiques, maximisez le taux de rendement de vos actifs et améliorez les niveaux de service

Plus en détail

des Produits et des Solutions

des Produits et des Solutions des Produits et des Solutions Le groupe Econocom Notre mission Accompagner nos clients dans la maîtrise et la transformation des infrastructures IT et télécoms pour en garantir l accès en tout lieu et

Plus en détail

INTRODUCTION A LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

INTRODUCTION A LA GESTION DE LA RELATION CLIENT INTRODUCTION A LA GESTION DE LA RELATION CLIENT La Gestion de la Relation Client (GRC) correspond à l'expression anglaise Customer Relationship Management (CRM). «La GRC est l'ensemble des outils et techniques

Plus en détail

BTS Assistant de gestion de PME-PMI à référentiel commun européen

BTS Assistant de gestion de PME-PMI à référentiel commun européen Impression à partir du site https://offredeformation.picardie.fr le 03/09/2015. Fiche formation BTS Assistant de gestion de PME-PMI à référentiel commun européen - N : 16012 - Mise à jour : 24/07/2015

Plus en détail

Plan de l exposé Projets E-Business en PME le pourquoi et le comment

Plan de l exposé Projets E-Business en PME le pourquoi et le comment Plan de l exposé Projets E-Business en PME le pourquoi et le comment Forum Télécom SPI+ Ateliers «e-business» R. Delhaye / P. Poty - AWT Verviers, 19 février 2002 Introduction générale 1. Définitions et

Plus en détail

e-sourcing et e-procurement Introduction...2 Partie1 :Cadre Conceptuel...3 I-Sourcing et l e-sourcing...3 1- L e-sourcing et sa place actuelle...

e-sourcing et e-procurement Introduction...2 Partie1 :Cadre Conceptuel...3 I-Sourcing et l e-sourcing...3 1- L e-sourcing et sa place actuelle... Sommaire Introduction...2 Partie1 :Cadre Conceptuel...3 I-Sourcing et l e-sourcing...3 1- L e-sourcing et sa place actuelle...3 2- L e- sourcing...5 3- Avantage et objectifs...7 II- Approvisionnement et

Plus en détail

Caractéristiques d'un contrat de progrès. Cliquez pour avancer

Caractéristiques d'un contrat de progrès. Cliquez pour avancer Caractéristiques d'un contrat de progrès Cliquez pour avancer La politique de contrats globaux de progrès est formulée au travers de 4 thèmes : le périmètre, les objectifs de progrès, l'expression de besoin

Plus en détail

1. Décrivez la stratégie de La Redoute. Quels facteurs en expliquent la réussite?

1. Décrivez la stratégie de La Redoute. Quels facteurs en expliquent la réussite? 1. Décrivez la stratégie de La Redoute. Quels facteurs en expliquent la réussite? De part ses différents domaines d'activités stratégiques (prêt à porter, décoration, loisirs, équipements de la maison...),

Plus en détail

CHEF DE PROJET FORMATION COMPETENCES. Anne COUSTENOBLE App. 72 8, rue d Atlanta 59700 MARCQ EN BAROEUL 06-18-06-44-27 acoustenoble@free.

CHEF DE PROJET FORMATION COMPETENCES. Anne COUSTENOBLE App. 72 8, rue d Atlanta 59700 MARCQ EN BAROEUL 06-18-06-44-27 acoustenoble@free. Anne COUSTENOBLE App. 72 8, rue d Atlanta 59700 MARCQ EN BAROEUL 06-18-06-44-27 acoustenoble@free.fr 34 ans, née le 07/12/1977 Mariée CHEF DE PROJET FORMATION 2000 : Diplôme d Ingénieur de l école des

Plus en détail

Les ressources numériques

Les ressources numériques Les ressources numériques Les ressources numériques sont diverses et regroupent entre autres, les applications, les bases de données et les infrastructures informatiques. C est un ensemble de ressources

Plus en détail

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information)

DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information) DIRECTION DE LA COMPTABILITE RFI Demande d information Dématérialisation des factures fournisseurs Réf. : RFI2011_DEMAFAC_V1.3_2011-05-04.docx Page 1/6 DEMANDE D INFORMATION RFI (Request for information)

Plus en détail

Les enquêtes de l Observatoire Cegos. Les stratégies d externalisation des entreprises françaises

Les enquêtes de l Observatoire Cegos. Les stratégies d externalisation des entreprises françaises Les enquêtes de l Observatoire Cegos Les stratégies d externalisation des entreprises françaises Janvier 2011 Panel de l étude 2 L Observatoire Cegos a réalisé cette enquête en Septembre-Octobre 2010,

Plus en détail

A. Le contrôle continu

A. Le contrôle continu L audit d achat est une action volontaire décidée par l entreprise avec pour objet d apprécier la qualité de l organisation de sa fonction achats et le niveau de performance de ses acheteurs. L audit achat

Plus en détail

La Solution Pour Le Secteur Des Boissons

La Solution Pour Le Secteur Des Boissons La Solution Pour Le Secteur Des Boissons Avec Tectura, Bénéficiez D une Solution Spécialement Adaptée A Votre Métier Les contraintes liées au secteur de la fabrication de boissons sont toujours plus complexes

Plus en détail

Jean Michel Meulien Les systèmes d entreprise Page 1

Jean Michel Meulien Les systèmes d entreprise Page 1 1) Le CRM (Customer Relationship Management) 2) L e-business 3) Front Office / Back Office 4) Intranet 5) Extranet 6) Le groupware 7) Le workflow 8) Introduction au BPM (Business Process Management) 9)

Plus en détail

Les pratiques du sourcing IT en France

Les pratiques du sourcing IT en France 3 juin 2010 Les pratiques du sourcing IT en France Une enquête Solucom / Ae-SCM Conférence IBM CIO : «Optimisez vos stratégies de Sourcing» Laurent Bellefin Solucom en bref Cabinet indépendant de conseil

Plus en détail

Cabinet de Conseil-as-a-Service spécialisé en Cloud Computing

Cabinet de Conseil-as-a-Service spécialisé en Cloud Computing Cabinet de Conseil-as-a-Service spécialisé en Cloud Computing Pourquoi avons-nous créé Nuageo? Nos valeurs Nos forces Nos Services Les fondateurs Nous contacter 1 Pourquoi avons-nous créé Nuageo? A l heure

Plus en détail

Intégrez vos solutions dans le catalogue de services de Virtual Fanatic. Cloud. www.virtual-fanatic.fr

Intégrez vos solutions dans le catalogue de services de Virtual Fanatic. Cloud. www.virtual-fanatic.fr Intégrez vos solutions dans le catalogue de services de Virtual Fanatic at Virtual Fanatic Vos besoins 3 Contexte 4 Notre vision 5 Solutions pour les éditeurs 6 Infrastructure 9 Services complémentaires

Plus en détail

Manufacturing Execution System

Manufacturing Execution System Ghassan GHASSANI Projet Formation Manufacturing Execution System DEFINITION MES est un terme employé pour décrire les systèmes qui dépistent et contrôlent tous les aspects d'un travail en temps réel tandis

Plus en détail

Si vous pouvez l'imaginer, Mediusflow peut le créer. Le workflow financier en toute facilité

Si vous pouvez l'imaginer, Mediusflow peut le créer. Le workflow financier en toute facilité Si vous pouvez l'imaginer, Mediusflow peut le créer Le workflow financier en toute facilité 1 L'automatisation des processus financiers en toute simplicité Mediusflow est aujourd hui la solution de workflow

Plus en détail

Navigating Supply Chain

Navigating Supply Chain Navigating Supply Chain ILS est représenté par www.tsp-diffusion.com www.ilsmarine.com Rechercher, Vendre et Approvisionner plus efficacement grâce à la place de marché d'ils Inventory Locator Services,

Plus en détail

La logistique. Contenu

La logistique. Contenu La logistique La logistique est définie comme la planification, l'organisation, le contrôle et la gestion du matériel et des flux de produits et des services avec le flux d'informations associées. La logistique

Plus en détail

M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers

M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers M E S. Organiser et suivre la performance de ses ateliers Lorraine La nécessité de «piloter au plus juste» les équipements et les ateliers est à l origine de la naissance des logiciel de Manufacturing

Plus en détail

DEVOIR N 2 économie d entreprise

DEVOIR N 2 économie d entreprise DEVOIR N 2 économie d entreprise PROGRAMME : Les systèmes et la gestion de production L'évolution de la production La logistique et l approvisionnement L activité financière Les fondements de la GRH La

Plus en détail

Texte de l'arrêté "Site e-business"

Texte de l'arrêté Site e-business Texte de l'arrêté "Site e-business" Arrêté relatif à l'octroi d'une prime aux entreprises qui créent un site e-business tel que modifié par l'arrêté du 15 juin 2006 (MB 12.07.2006) Le Gouvernement wallon,

Plus en détail

Le langage commun de la Performance. Inauguration le 11 février 2010 Goethe Institut - Paris

Le langage commun de la Performance. Inauguration le 11 février 2010 Goethe Institut - Paris Le langage commun de la Performance Inauguration le 11 février 2010 Goethe Institut - Paris Christian MILLET, SFIG/SDS Thierry JOUENNE, CNAM Paris Merci aux sponsors du colloque! 2 Plan Un rendez-vous

Plus en détail