Etude ROI du programme e-procurement de Thomson. Etude réalisée par :

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Etude ROI du programme e-procurement de Thomson. Etude réalisée par :"

Transcription

1 Etude ROI du programme e-procurement de Thomson Etude réalisée par :

2 L'innovation technologique au cœur de la performance de Thomson Au cours de sa longue histoire d'innovations et de présence à la pointe de la technologie dans le domaine de l'image vidéo, Thomson a apporté des divertissements et des informations à des millions de personnes. Cette histoire remonte à très longtemps, de ces traits et points à peine audibles que les pionniers de la radio entendaient dans leurs écouteurs, pour arriver aux signaux de la télévision numérique renvoyés par des satellites qui orbitent à kilomètres au-dessus de la terre. Depuis plusieurs dizaines d'années, le groupe a développé les meilleures technologies pour ses produits. Des innovations qui ont marqué l'histoire des loisirs à domicile et qui sont au cœur de la technologie chez Thomson. Mais si chez Thomson l'innovation au service du client est une valeur fondamentale, il en est une autre tout aussi importante : c'est la performance de l'entreprise. Car pour obtenir ces résultats, Thomson se doit d'être performante aussi bien dans la gestion de ses processus, que dans la collaboration avec ses partenaires commerciaux et le pilotage de l'entreprise. Innovation et Performance, ce sont ces deux valeurs qui vont réunir une nouvelle fois Thomson et SAP en A cette époque, Thomson décide d'être pionnier dans le lancement d'une initiative mondiale visant à rationaliser son processus d'achats hors production en s'appuyant sur les solutions internet de SAP. L'ambition est clairement affichée : réduire les coûts et apporter davantage de services aux utilisateurs. Les résultats ne se font pas attendre : un ROI au rendez-vous et aujourd'hui une solution de management unique, commune et standard pour l'ensemble des dépenses hors production de Thomson. Les clés de la réussite : une approche volontariste tournée vers les résultats, un engagement de réussite et la confiance mutuelle de deux leaders mondiaux : Thomson et SAP. Marc Alinat Directeur Général SAP France et North Africa Jean-Philippe Collin Thomson, Senior VP Sourcing

3 Méthodologie Pour réaliser cette étude de calcul de ROI en toute indépendance, SAP a confié cette étude à Ernst & Young Entrepreneurs Conseil - Cabinet de Conseil en Management. La démarche qui a été mise en oeuvre est la suivante : Analyse documentaire du projet, Interviews avec la Direction Générale de Thomson et l'équipe projet EasySource, Interviews avec les utilisateurs de différents pays et des fournisseurs de Thomson, Interviews avec les partenaires de l'initiative : Accenture, le Groupe Hubwoo- Avisium et SAP. * ROI : Return On Investment

4 Sommaire L innovation technologique au coeur de la performance de Thomson 1. Thomson : leader dans les technologies, produits et services pour la chaîne de l'image 1 2. Les nouveaux enjeux de la relation fournisseur 6 Les achats : un levier stratégique pour le groupe 6 Les spécificités propres aux achats de fonctionnement 8 Deux programmes pour répondre à un objectif commun Le programme EasySource 11 L'e-procurement : une technologie innovante pour gérer les achats 12 Les impératifs du programme 13 La contribution d'easysource à la stratégie du groupe Une conduite de projet structurée 15 Des objectifs ambitieux 15 La mise en place de l'organisation 16 La trajectoire du projet La solution technique 22 Le modèle d'architecture e-procurement de Thomson 22 Les motivations du choix technique de Thomson 24 La prise en compte des différents types de transactions 25 La composante technologique des applications face à un environnement complexe 26 Une solution simple à utiliser 26 Synoptique de la solution technique Le management de la transformation 29 Une stratégie de communication 29 L'intranet, un accélérateur du programme 30 La formation 30 Le résultat de la transformation Le ROI du programme EasySource Conclusion 32 Glossaire

5 1 T homson : leader dans les technologies, produits et services pour la chaîne de l image Thomson fournit des solutions intégrées (technologies, produits et services) pour les industries des médias et du divertissement. Au coeur de la transition numérique, Thomson se développe autour de quatre principales divisions : Contenus & Réseaux, Produits Grand Public, Composants, et Brevets & Licences. En 1997, Thomson concentrait ses activités sur la production et l'assemblage de composants clés et de produits d'électronique grand public qui représentaient 98% de son chiffre d'affaires net. Après l'arrivée d'une nouvelle équipe de direction en 1997, Thomson a lancé des programmes de restructuration et de réorganisation qui ont permis de restaurer la rentabilité d'exploitation de ses activités traditionnelles. Entre 2001 et début 2004, Thomson aura réalisé un repositionnement stratégique majeur faisant significativement évoluer ses métiers centrés initialement sur l'électronique grand public et construisant ainsi le leader mondial des solutions intégrées pour les industries des médias et du divertissement. Ainsi, les acquisitions notamment de Technicolor et de Grass Valley ont permis de tirer parti de la transition vers les technologies numériques. Plus récemment, l'accord signé avec la société chinoise TCL est une étape clé du repositionnement de Thomson, et le succès de TCL-Thomson Electronics sera essentiel pour le développement de nombreuses activités comme les licences, les composants et nos nouveaux services "grand public", en particulier en Asie. La situation actuelle de Thomson est le fruit de cette stratégie de repositionnement qui a conduit à créer le leader mondial des solutions intégrées pour les industries des médias et du divertissement. Le Groupe distribue ses produits et services principalement sous les marques Technicolor, Grass Valley, RCA et Thomson. 1

6 Les chiffres clés du Groupe Un chiffre d'affaires de 10,2 milliards d'euros en 2002, 230 sites, dont plus de 60 usines, salariés, Thomson vend ses produits dans plus de 100 pays, Thomson aura produit 1,1 milliard de disques DVD pour les plus grands studios hollywoodiens à la fin de l'année 2003, Thomson détient brevets dans le monde, recouvrant inventions. La chaîne de l image La chaîne de l'image regroupe les activités de préparation, de distribution et d'accès aux images vidéo. Pour répondre aux besoins de ses clients - créateurs de contenu, opérateurs de réseaux vidéo, distributeurs et consommateurs - Thomson s'appuie sur son savoir-faire technologique, l'étendue de son offre de produits et services, la réputation et la notoriété de ses marques, à chacune des étapes clés de la chaîne de l'image : La préparation du contenu, point d'entrée dans la chaîne de l'image, comprend les produits et services qui permettent la saisie, la création, la post-production, la préparation et la gestion du contenu multimédia, constitué d'images vidéo ainsi que de sons et de données associées. Les principaux clients sont les studios de cinéma et autres créateurs de contenu, ainsi que les diffuseurs. La distribution du contenu, segment intermédiaire de la chaîne, concerne les produits et services qui permettent la transmission du contenu du créateur au consommateur, principalement dans les cinémas et à domicile. Les principaux clients sont les studios de cinéma, les éditeurs de logiciels et de jeux vidéo, les opérateurs de réseaux et les cinémas. L'accès au contenu, dernier segment de la chaîne, comprend les produits et services par lesquels les consommateurs accèdent, visionnent et interagissent sur le contenu, et qui permettent aux créateurs de contenu et aux annonceurs d'atteindre ces consommateurs. Ce segment regroupe les produits d'électronique grand public et autres appareils qui reçoivent, stockent et présentent le contenu, ainsi que les composants nécessaires au fonctionnement de ces produits. Les principaux clients sont les fabricants de produits électroniques, les distributeurs de produits d'électronique grand public, les annonceurs et enfin les consommateurs finaux. 2

7 Thomson se développe autour de quatre principales divisions : Contenus & Réseaux, Produits Grand Public, Composants, et Brevets & Licences. Thomson sur ses marchés : concurrence et positionnement L'ambition de Thomson : être le leader mondial des solutions intégrées pour les industries des médias et du divertissement. Un portefeuille clients équilibré Le portefeuille de clientèle traduit le repositionnement de Thomson, avec un renforcement considérable de son activité auprès des créateurs de contenu et opérateurs de réseaux. Grands studios de cinéma : Disney, Universal, DreamWorks, Paramount... Fournisseurs de logiciels : industrie du jeu vidéo, Microsoft... Opérateurs réseaux et télécom : DIRECTV, Echostar, Sky, France Telecom, Telefonica... Fabricants de produits d électronique grand public : TCL-Thomson et autres... Grande distribution : Wall-Mart, Carrefour, Best Buy... 3

8 Le repositionnement du Groupe Thomson De par son repositionnement sur l'industrie des médias et du divertissement, Thomson est de plus en plus tourné vers des activités à forte croissance et à forte marge. Le repositionnement du Groupe le rend moins sensible au marché très cyclique des produits d'électronique grand public. Ainsi, Thomson profite à la fois de sa capacité à gérer ses activités traditionnelles de façon profitable et de la croissance rapide de ses activités avec les créateurs de contenu Répartition ajustée du chiffre d affaires (estimation 2003) Concurrents : Fabriquants d électronique grand public Concurrents : Fournisseurs de Technologies et Services La transformation de Thomson : Offre, Clients et Business model 4

9 Les objectifs stratégiques de Thomson Le principal objectif stratégique de Thomson pour l'année 2004 est de générer de la croissance dans toutes les activités en exploitant la base clients existante. Les priorités sont donc les suivantes : Se focaliser sur l'activité Contenu & Réseaux Développer de nouvelles technologies pour mieux servir nos clients Confirmer et déployer le business model Solutions pour l'électronique Grand Public Poursuivre l'effort de réduction des coûts (programme Spring, pour accroître la performance collective avec des objectifs drastiques de réduction des coûts directs et indirects de production) Généraliser et pérenniser des démarches qualité dans toutes les activités de Thomson, pour améliorer la performance globale de l'entreprise et réduire les risques (programme Thomson Quality System). La contribution des achats au succès de ces objectifs Thomson a mis en place une organisation spécifique pour atteindre ses objectifs : l'organisation Achats (Production et Non Production) compte 240 experts qui sélectionnent et gèrent le réseau des fournisseurs du Groupe pour ses besoins en matières premières, composants, produits finis, services et équipements. Ils ont pour objectif de tirer profit de la centralisation des volumes au niveau de l'ensemble du Groupe, grâce à une base commune de fournisseurs, à des procédures homogènes et à l'application des meilleures pratiques diffusées dans les différentes divisions opérationnelles. La contribution des achats à l'atteinte de ces objectifs, en particulier à travers le programme SPRING, s'est traduite par le lancement de deux initiatives majeures pour le groupe : une centrale d'achats multi-clients en charge des négociations jouant sur les effets de volume : KeyMRO et un outil de gestion de la relation fournisseurs - Supplier Relationship Management (SRM) : Easysource. 5

10 2 L es nouveaux enjeux de la relation Fournisseur Compte tenu d'une part, de l'avantage concurrentiel que représente l'intégration de la technologie dans le développement des nouveaux produits et services de Thomson et, d'autre part, du poids des achats dans le chiffre d'affaires de l'entreprise (près de 70%), la Direction Générale de Thomson a fait de la rationalisation des Achats une priorité de premier plan. Les achats : un levier stratégique pour le groupe Les enjeux de la fonction achats chez Thomson sont les suivants : Thomson a donc décidé d'engager une démarche d'optimisation des coûts d'achats qui porte aussi bien sur les achats de production que sur les achats hors production. Ces dépenses hors production représentent près de 30% du chiffre d'affaires de Thomson. 6

11 Les achats : un levier stratégique pour le groupe (suite) Le poids des achats hors production chez Thomson Chez Thomson, les achats sont classés en deux grandes familles : Les achats de production, Les achats hors production. Répartition des achats (en %) Achats de production (plastiques, composants électroniques) 70% Achats hors production (Transport, Maintenance,...) 30% Dépenses hors production hors périmètre EasySource Licences Garanties Marketing clients Autres 20% 80% Dépenses hors production incluses dans le périmètre EasySource Transport Immobilier, services aux occupants Fournitures industrielles Logiciels Energie Services extérieurs Informatique et télécoms Marketing, communications, publicité Voyages Investissements Autres Certains types de dépenses n'ont pu être inclus dans le périmètre du programme car ils possèdent des caractéristiques de gestion très spécifiques et ne constituent pas des "Achats" au sens commun du terme (exemple : les licences R&D). 7

12 Les spécificités propres aux achats de fonctionnement La maîtrise des achats hors production constitue une problématique complexe en raison de la nature même de ces Achats. Ils sont en effet fragmentés sur un nombre important de familles d'achat de produits et services, et gérés en grande partie par des utilisateurs dispersés dans toute l'entreprise. Ils sont également coûteux en terme de gestion administrative. Enfin, les dépenses d'achats hors production demeurent difficiles à piloter et à mettre sous contrôle, en raison de leur caractère complexe, fragmenté et non stratégique. Ces familles d'achats hors production présentent très souvent des caractéristiques de gestion très spécifiques. Il y a en effet peu de synergie possible entre, d'une part, les achats caractérisés par des petits montants unitaires de transaction, avec des volumes importants (exemple : achats de fournitures de bureau, de matériels informatiques, etc ), et d'autre part, les achats caractérisés par des montants unitaires significatifs et la spécification des caractéristiques du produit ou service au moment même de la réservation (exemple : achats de transport, achats de consultants). Compte tenu de leur diversité, ces achats sont généralement difficilement appréhendés par les entreprises et recèlent donc des gisements de productivité importants. Benchmarking de la fonction achat : quelques indicateurs clés Sur le même secteur d activité Thomson Intitulé Avant Après Moyenne Minimum Maximum EasySource EasySource Fournisseurs actifs par acheteur Pourcentage de fournisseurs actifs certifiées ou homologués par l'entreprise 38% 1,0% 90,0% 10,0% 100,0% Pourcentages des achats générés avec de petits fournisseurs 26,0% 0,0% 55,0% 40,0% 10% Pourcentage des transactions réalisé via e-commerce 36,3% 9,0% 90,0% 3,0% 60,0% Pourcentage des achats sous contrats 71,0% 30,0% 100,0% 50,0% 95,0% Nombre de fournisseurs pour les achats indirects Pourcentage des fournisseurs indirects qui représente 90% du montant global des achats 15,9% 2,5% 29,0% 30,0% 10% Source : Cap search Ces données mettent en évidence les apports du programme EasySource. Auparavant, les principaux indicateurs de la fonction achats de Thomson se situaient dans la moyenne des entreprises du secteur. A l'issue du programme, les ratios de Thomson se situent en tête du secteur d'activité. 8

13 Les spécificités propres aux achats de fonctionnement (suite) L'organisation des fonctions achats selon le type de biens gérés Type d organisation Catégorie d achat Direct Indirect Services Centralisé 53% 41% 44% Décentralisé 19% 19% 25% Hybride 19% 38% 22% Externalisé 9% 2% 9% Thomson Source : Cap search Ces chiffres montrent qu'il existe autant d'entreprises qui gèrent les achats indirects (ou hors production) de façon centralisée que de façon hybride, c est-à-dire combinant une organisation centralisée et décentralisée. Thomson ne présente donc pas de particularisme fort en matières d'achats, ni dans ses principaux ratios, ni dans son organisation. Dans ce contexte, la Direction Générale de Thomson a lancé deux initiatives prioritaires : un programme de Sourcing : KeyMRO, destiné à jouer des effets de volume lors de la sélection des fournisseurs et à négocier de meilleures conditions d'achat un programme d'e-procurement : EasySource, destiné à unifier le processus d'engagement de dépenses hors production, de la demande d'achat à l'émission automatique de la commande, mais aussi à mieux connaître, ajuster et piloter les dépenses hors production. Ces deux programmes constituent la réponse opérationnelle aux enjeux stratégiques de réduction des coûts et d'intégration des fournisseurs dans le processus global d'optimisation des achats. 9

14 Deux programmes pour répondre à un objectif commun KeyMRO : des effets de volume basés sur une mutualisation de moyens et un partage d'expériences Pour répondre à la problématique des achats hors production, 4 grands groupes industriels non concurrents (Rhodia, Schneider, Thomson, Faurecia) ont décidé de mettre en commun leurs expériences et leurs compétences pour optimiser leurs achats de fonctionnement (frais généraux, maintenance, ). Cette mise en commun s'est concrétisée par la création de KeyMRO, société de prestations de services spécialisée dans les achats hors production, dont les ambitions sont les suivantes : Assurer le sourcing pour le compte de leurs clients, Standardiser et simplifier les besoins, Créer une dynamique forte grâce à une approche mondiale et à de gros volumes d'achats. EasySource : un outil e-business structurant pour réduire les dépenses et accélérer les changements Conscient des enjeux liés aux nouvelles technologies, Thomson a lancé EasySource, un programme ambitieux de rationalisation de ses achats hors production. Ce programme s'appuie sur un outil global et standard, utilisant Internet dans les relations B to B pour gérer les approvisionnements à travers un réseau mondial de places de marché, opéré par le groupe Hubwoo- Avisium, à partir des solutions de SAP. Le but de cet outil est d'aider l'entreprise à : Capturer les achats hors production, Contrôler les engagements budgétaires, Appliquer les décisions achats, Accélérer l'impact sur le résultat et la trésorerie. Acheteurs Fournisseurs 10

15 3 L e programme EasySource Pour déployer efficacement sa stratégie achats et répondre à la roblématique des achats hors production, Thomson a donc mis en place une démarche d'e-procurement nommée EasySource. Avant cette initiative, Thomson disposait d'un système d'information achats très hétérogène d'une filiale à l'autre. De nombreuses applications disparates couvraient la gestion de segments très spécifiques tels que la maintenance, les investissements, la gestion du parc informatique ou les formations. Dès lors, l'e-procurement est apparu comme étant une solution innovante car elle répondait au souhait de concentrer sur une même plate-forme transactionnelle, une multitude d'offres de produits et de services. Il devait prendre en compte des contraintes multiples, comme celle de s'intégrer à des systèmes d'information back-offices différents d'un site à l'autre. Les facteurs déclenchants furent les suivants : Le manque de visibilité détaillée sur les achats hors production, L'hétérogénéité des procédures pour la création et la validation des demandes d'achat, Des systèmes informatiques hétérogènes rendant difficile l'application de contrats cadres à l'échelle internationale, Une complexité structurelle des achats hors production : nombre important de commandes à réaliser, grande variété de fournisseurs et redondance des besoins. 11

16 L e-procurement : une technologie innovante pour gérer les achats L'optimisation des achats de fonctionnement nécessite de s'intéresser avec une attention toute particulière à l'ensemble des éléments constituant le coût global. Les trois principaux axes d'optimisation sont : les conditions d'achats, la maîtrise des consommations en termes de volume et de définition des besoins, la productivité interne des processus de traitement, de contrôle et de gestion des engagements de dépenses. Sur la masse globale des achats hors production, le gain est estimé à 10% des coûts d'achats et porte sur les leviers suivants : Maîtrise des conditions d'achats : amélioration des spécifications, développement de la négociation (exemples : intégration exhaustive des besoins, appel d'offres, négociation des conditions de paiement), Amélioration du pilotage : suivi des consommations (exemple : volumes) et application systématique des contrats cadres, Amélioration de la productivité administrative : rationalisation des processus, réduction du nombre de fournisseurs et changement fréquent de ces derniers. Les outils d'e-procurement constituent aujourd'hui un mode innovant pour maîtriser le coût global des achats hors production et exploiter la majeure partie des gisements de gains potentiels. 12

17 L'e-procurement : une technologie innovante pour gérer les achats (suite) En effet, l'e-procurement est une solution fondée sur les technologies Internet qui facilite la décentralisation de la fonction achat, la connectivité des acteurs internes et externes et améliore la rapidité du processus d'approvisionnement. L'e-procurement offre les fonctionnalités suivantes : création d'un panier d'achats (au travers d'un catalogue privatif ou d'achats sur description), validation de l'engagement de dépenses, génération de la (des) commandes(s), modification ou annulation de la commande, réception des marchandises, clôture de la commande, statistiques et analyses, le tout en temps réel. L e-procurement : des opportunités à saisir - Augmentation des gains de productivité (internes et externes) - Accession rapide à des informations stratégiques - Réalisation d économies d échelle - Relations fournisseurs améliorées Les objectifs poursuivis - Améliorer les conditions de la prise de décision - Avoir une vision claire des meilleures conditions d achat du moment - Disposer d un outil unique - Contrôler les dépenses Acheteurs Fournisseurs Ces technologies sont d'autant plus adaptées aux achats hors production qu'elles permettent d'adresser le coût total de possession de l'ensemble des engagements de dépenses et non simplement le coût d'achat (prix) de certaines dépenses. Les impératifs du programme Dès la phase d'étude, Thomson a décidé de faire de ce projet une initiative mondiale. Trois sites pilotes ont donc été définis : Indianapolis en Amérique, Singapour en Asie et Boulogne en Europe, afin d'assurer une représentativité géographique homogène et disposer sur différents continents d'un site pilote. Le déploiement a été extrêmement rapide, sans pour autant mettre en péril l'initiative. La volonté affichée était alors de rentabiliser rapidement la solution et de faire accepter l'outil en favorisant une communication efficace auprès des utilisateurs sur la performance et la fiabilité de la plate-forme. Enfin, EasySource se devait d'être conçu comme un outil unique et commun à tous les sites, véritable solution centrale pour tous les utilisateurs. 13

18 La contribution d'easysource à la stratégie du groupe EasySource, un programme qui visait l'atteinte d'autres objectifs stratégiques de manière globale pour l'entreprise : Contribution attendue du projet d évolution de SI Axes stratégiques Ambition Enjeux métiers Avec ce programme, Thomson a souhaité s'orienter vers une solution dite d'entreprise étendue. Cette orientation se décline en deux points fondamentaux : 1. Culturellement, "l'entreprise étendue" s'est inscrite dans l'évolution de la relation avec les fournisseurs. Thomson a souhaité compléter une relation de mise en concurrence forte par une relation plus intime et élaborée de partenariats avec ses fournisseurs. L'objectif était de créer des accords gagnant-gagnant : d'un côté, le fournisseur était assuré d'une volumétrie potentiellement plus importante grâce à une couverture mondiale. De l'autre, il devait réaliser des gains de productivité continus. 2. Techniquement, l'entreprise étendue n'a été possible qu'en intégrant les systèmes d'information de ses partenaires, fournisseurs et clients. Dans le cadre du projet EasySource, il était donc indispensable d'intégrer la technologie des fournisseurs avec les 35 ERP implantés au sein du groupe. Ce concept d'entreprise étendue s'est matérialisé à travers la mise en place d'un partenariat fort entre les différents acteurs : Thomson, SAP, le groupe Hubwoo-Avisium et Accenture. 14

19 4 Une conduite de projet structurée Des objectifs ambitieux EasySource a permis de répondre aux nouveaux enjeux de la relation fournisseur parce que l'entreprise souhaite se doter de moyens lui permettant d'atteindre les objectifs définis en amont : Ces éléments ont été supportés par la mise en place d'une organisation toujours orientée sur l'atteinte de ces objectifs. 15

20 La mise en place de l'organisation La mise en place de l'organisation s'est effectuée en deux temps : Une organisation en mode projet durant une période déterminée ( ), Une organisation de développement et de suivi du programme (au-delà de 2003). Une organisation en mode projet Cette organisation avait pour ambition de répondre à plusieurs problématiques : Le déploiement d'une solution unique dans le monde entier et au même moment, Le déploiement simultané dans trois zones géographiques différentes (Amérique, Asie, Europe), Un management opérationnel des hommes du métier achat et de la technique, L'implication du Top Management. 16

21 La mise en place de l'organisation (suite) La structure de pilotage mise en place pour assurer le succès de cette initiative mondiale était composée de 4 niveaux. L'objectif était de mobiliser les ressources clefs, sur les phases à forte valeur ajoutée et d'aller vite : 1. Le "Steering Comitte ( Comité de pilotage), avait pour mission de coordonner les actions des différents acteurs de l'initiative, de contrôler l'avancement et le respect des engagements, et d'effectuer les arbitrages majeurs. 2. L'équipe EasySource en charge de définir la solution unique en coordination avec les partenaires : SAP, le Groupe Hubwoo-Avisium, Accenture et de piloter le déploiement avec les équipes régionales, 3. Les équipes régionales étaient en charge du déploiement de la solution au niveau régional, 4. Les équipes informatiques ont assuré la réalisation des interfaces et la mise à niveau de l infrastructure technologique. Une organisation de suivi du programme Une fois la solution technique déployée, cette organisation de suivi du programme a permis de maintenir le cap sur les finalités du projet : Capturer l'ensemble des achats hors production, Réduire le coût de possession des achats, Améliorer l'impact des achats sur le résultat et la trésorerie. En outre, aujourd'hui, elle joue un rôle majeur dans la croissance et l'atteinte du retour sur investissement en restant focalisée sur la capture des gains. 17

22 La mise en place de l'organisation (suite) Organigramme de suivi du programme EasySource Le steering committee, une structure d'arbitrage "ouverte" : fait important dans ce type de projet, Accenture, le groupe Hubwoo-Avisium et SAP ont toujours été parties prenantes à cette structure. 18

23 La mise en place de l'organisation (suite) Les acteurs du projet Thomson a défini deux grandes familles d'intervenants sur le projet : 1. Les leaders, principaux managers du projet : Le sponsor du Projet : Senior Vice-Président Achats et programmes transversaux d'amélioration des performances, Le Directeur du programme, Responsable monde des Achats hors production, qui est le représentant de la Direction Générale, garant des orientations et du succès du projet. Il recherche des gains rapides et massifs. Le responsable du programme s'efforce de maintenir le cap sur l'objectif de rationalisation de la base fournisseurs et de contrôle des dépenses. Il oriente et valide les grandes phases du déploiement, et prend les décisions finales d'engagement du comité de coordination, Le responsable Core de la solution : il construit et déploie la solution, coordonne l'implémentation dans les régions, manage les risques et apporte les solutions d'améliorations nécessaires pour l'implémentation, Le responsable régional : il pilote le déploiement de la solution sur les sites de sa région dans ses différentes phases, alloue les ressources nécessaires, arbitre les décisions, reporte au comité de coordination. 2. Les contributeurs, acteurs opérationnels du déploiement : Responsable Métier : il manage le projet d'un point de vue "métier", s'assure que les actions/étapes du projet sont en ligne avec les objectifs initiaux et les orientations du Comité de Pilotage IT : il assure la gestion du projet sous les aspects système d'information, apporte l'expertise technique nécessaire et conduit les travaux d'intégration. Utilisateur clé : il participe à la définition de la solution, recette les développements réalisés. Accenture - Partenaire conseil : il coordonne le déploiement, contrôle l'avancement du projet, s'assure que la solution mise en œuvre correspond bien aux besoins définis en amont et est responsable des actions de management de la transformation. 19

24 La trajectoire du projet Les faits marquants de la mise en œuvre du projet ont été les suivants : 2001 : Apprendre Phase 1 : La phase Pilote Cette courte phase avait pour objet de lancer le projet sur 3 sites pilotes au sein des 3 régions mondiales (Amérique, Asie, Europe) et d'enrôler les premiers fournisseurs (10 fournisseurs prioritaires par Région) : Réaliser l'implémentation de 3 sites pilotes, aller vite et montrer que le concept est une réalité 2002 : Déployer Phase 2 : La phase de déploiement à grande échelle Cette phase était composée de 3 étapes menées en parallèle : Le déploiement sur 110 sites dans le monde, l'enrôlement massif des fournisseurs tout en rationalisant de façon drastique. "Go live" massif sur les différents sites au cours de l'année Thomson a opéré un virage stratégique dans le déploiement du programme en tournant le dos à la stratégie du "tout catalogue" : autrement dit Thomson fonde sa stratégie sur le fait que le succès viendra des achats ad hoc. En effet, beaucoup de produits étaient difficilement cataloguables. De plus, la gestion des catalogues des sites B to B était complexe et engendrait des coûts significatifs. Cette phase a permis un enrôlement massif des fournisseurs et le déploiement de la solution au niveau mondial 2003 : Utiliser Phase 3 : La phase de capitalisation et d'appropriation par les utilisateurs Aujourd'hui, EasySource s'impose comme la solution commune et unique de gestion de l'ensemble des dépenses hors production et Thomson ne cesse de systématiser son usage. Améliorer les performances fournisseur et augmenter le taux d'utilisation par familles d'achat. Convaincre les utilisateurs de réaliser toutes leurs transactions par EasySource 20

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité

Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et de la comptabilité distributeur des solutions FICHE TECHNIQUE Module : Gestion des achats Gestion des approvisionnements avec SAP Business One Optimisation des approvisionnements grâce à l intégration de la logistique et

Plus en détail

Business & High Technology

Business & High Technology UNIVERSITE DE TUNIS INSTITUT SUPERIEUR D ADMINISTRATION DES ENTREPRISES DE GAFSA Département : Informatique Business & High Technology Chapitre 6 : PGI : Progiciels de Gestion Intégrés ERP : Enterprise

Plus en détail

Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats.

Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. DEMATERIALISATION DES FACTURES FOURNISSEURS : PROJET ACHATS OU PROJET D

Plus en détail

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel

Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Contribution du Système d informationd à la valeur de l entreprisel Etude de cas : Déploiement d un ERP dans une entreprise internationale Malika Mir-Silber : Microsoft Pierre-Laurent Dugré : Adgil www.adgil.net

Plus en détail

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins

La gestion de la clientèle pour le commerce et l artisanat : vos clients et leurs besoins Qu une entreprise cherche à s adapter à son environnement et/ou à exploiter au mieux ses capacités distinctives pour développer un avantage concurrentiel, son pilotage stratégique concerne ses orientations

Plus en détail

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique.

Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Le tableau de bord de la DSI : un outil pour mieux piloter son informatique. Introduction Face à l évolution constante des besoins fonctionnels et des outils informatiques, il est devenu essentiel pour

Plus en détail

Dossier de Presse. ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom.

Dossier de Presse. ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom. Dossier de Presse ZOOM 3 rue Titon 75011 Paris Contact Gilles Pellegrini Tél : 01 40 09 02 01 Fax : 01 40 09 02 23 contact@zoom.fr www.zoom.fr sommaire Société 3 Services 3 Expertise 4 Conseil 5 Formation

Plus en détail

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM

Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM Des services métier performants et personnalisés, dans le Cloud IBM IZZILI édite et implémente une suite applicative Cloud IZZILI Business Place Manager dédiée aux managers et à leurs équipes pour le management

Plus en détail

TRADE. Yourcegid Trade Y2

TRADE. Yourcegid Trade Y2 TRADE Yourcegid Trade Y2 1800 Clients négociants plus de + de 10 langues + de 40 pays plus de 200 DE collaborateurs et experts Un réseau performant : 200 PRès de Distributeurs certifiés Parce que votre

Plus en détail

Présentation commerciale. Novembre 2014

Présentation commerciale. Novembre 2014 Présentation commerciale Novembre 2014 Présentation du cabinet (1/2) BIAT (Banque Internationale Arabe de Tunisie) La banque commerciale privée leader en Tunisie et l une des plus importantes au Maghreb.

Plus en détail

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication.

Définition. Caractéristiques. - Du partage des ressources : espace de stockage, imprimantes, lignes de communication. CONNECTER LES SYSTEMES ENTRE EUX L informatique, au cœur des tâches courantes, a permis de nombreuses avancées technologiques. Aujourd hui, la problématique est de parvenir à connecter les systèmes d information

Plus en détail

La gestion des flux d information : EDI

La gestion des flux d information : EDI La gestion des flux d information : EDI Introduction EDI (définition, composants, types et domaines d application) Les enjeux de l EDI La mise en œuvre de l EDI Conclusion Introduction Tâches Création

Plus en détail

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN

LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN LA TECHNOLOGIE DU LENDEMAIN Société : VNEXT est une société de conseil et d expertises technologiques dans le domaine de l infrastructure IT, le développement des logiciels et la formation professionnelle.

Plus en détail

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting

CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting CHARGE DE RELATION MS MDSI ATOS Consulting Mathis BAKARY 11/01/2013 Sommaire I. Présentation... 3 1. Activités... 3 2. Objectifs... 4 3. Localisation en Europe... 4 4. Localisation en France... 5 II. Stratégie...

Plus en détail

Utiliser Internet pour les achats

Utiliser Internet pour les achats L évolution de la fonction achats, ces dernières années, s est encore accélérée sous l impulsion d Internet. La conjonction d éléments différents, tels la reconnaissance de l importance économique des

Plus en détail

Tous droits réservés SELENIS

Tous droits réservés SELENIS 1. Objectifs 2. Etapes clefs 3. Notre proposition d accompagnement 4. Présentation de SELENIS 2 Un projet est une réalisation spécifique, dans un système de contraintes donné (organisation, ressources,

Plus en détail

RELATION CLIENT - CRM - MARKETING

RELATION CLIENT - CRM - MARKETING INNOVATION TECHNOLOGIES AU SERVICE DES PME PMI ETI SOeMAN RELATION CLIENT - CRM - MARKETING La solution d'aide au pilotage et au management de la performance commerciale Produit et service de la société

Plus en détail

CONSEIL - COACHING - FORMATION - ACTION - ACCOMPAGNEMENT

CONSEIL - COACHING - FORMATION - ACTION - ACCOMPAGNEMENT CONSEIL - COACHING - FORMATION - ACTION - ACCOMPAGNEMENT MAÎTRISER LES FONDAMENTAUX DES ACHATS MAÎTRISER LES FONDAMENTAUX DES APPROVISIONNEMENTS NÉGOCIATION ACHATS LES ACHATS DE SOUS-TRAITANCE LES ACHATS

Plus en détail

PÉRENNISER LA PERFORMANCE

PÉRENNISER LA PERFORMANCE PÉRENNISER LA PERFORMANCE La recherche de performance est aujourd hui au cœur des préoccupations des organisations : succession des plans de productivité et de profitabilité, plans de reprise d activités,

Plus en détail

Offre Education Sage. Gilles Soaleh - Responsable Education. Thierry Ruggieri - Consultant Formateur. Académie de Montpellier 08 décembre 2011

Offre Education Sage. Gilles Soaleh - Responsable Education. Thierry Ruggieri - Consultant Formateur. Académie de Montpellier 08 décembre 2011 Offre Education Sage Gilles Soaleh - Responsable Education Thierry Ruggieri - Consultant Formateur Académie de Montpellier 08 décembre 2011 Sommaire Sage La nouvelle offre Education : Sage 100 Entreprise

Plus en détail

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312)

REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL Chef(fe) de Projets Marketing et Commercial Titre certifié de Niveau II (J.O du 09 Août 2014 - code NSF : 312) REFERENTIEL DE FORMATION CHEF(FE) DE PROJETS MARKETING ET COMMERCIAL TITRE CERTIFIE

Plus en détail

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks

Leçon 12. Le tableau de bord de la gestion des stocks CANEGE Leçon 12 Le tableau de bord de la gestion des stocks Objectif : A l'issue de la leçon l'étudiant doit être capable de : s initier au suivi et au contrôle de la réalisation des objectifs fixés au

Plus en détail

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT

LA GESTION DE LA RELATION CLIENT Conquérir un prospect coûte beaucoup plus cher que de fidéliser un client. C est la raison pour laquelle un grand nombre d entreprises orientent leur stratégie autour des services proposés à leurs clients.

Plus en détail

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU

REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU REJOIGNEZ NOTRE RÉSEAU PRÉSENTATION DU GROUPE Présent depuis plus de 17 ans en région Rhône Alpes où il a acquis une position de leader sur son marché, le Groupe CFI a élaboré, développé et modélisé avec

Plus en détail

OUTILS ACHATS & FONCTIONNALITES COLLABORATIVES

OUTILS ACHATS & FONCTIONNALITES COLLABORATIVES Sujets d actualité, débats, perspectives, enjeux Tendances Achats vous donne la parole et analyse pour vous le monde des Achats. OUTILS ACHATS & FONCTIONNALITES COLLABORATIVES «La réussite des directions

Plus en détail

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2

PGE 2 Fall Semester 2015. Purchasing Track. Course Catalogue. Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 PGE 2 Fall Semester 2015 Purchasing Track Course Catalogue Politique, Stratégie & Performance des Achats p. 2 Méthodes Outils associés au Processus Opérationnel des Achats p. 3 Gestion d un Projet Achat

Plus en détail

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme

UE 5 Management des systèmes d informations. Le programme UE 5 Management des systèmes d informations Le programme Légende : Modifications de l arrêté du 8 mars 2010 Suppressions de l arrêté du 8 mars 2010 Partie inchangée par rapport au programme antérieur 1.

Plus en détail

Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals

Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals Centralisation et décentralisation des Achats : Analyses et tendances Une enquête de Resources Global Professionals Conduite fin 2009, cette étude porte sur les différents types d organisations des Achats

Plus en détail

stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER

stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER stimuler son développement commercial grâce au digital ETUDE DE CAS NORAKER QUELS ENJEUX POUR NORAKER? UNE JEUNE ENTREPRISE DE POINTE EN QUÊTE DE DÉVELOPPEMENT Noraker est une entreprise scientifique :

Plus en détail

Ensemble mobilisons nos énergies

Ensemble mobilisons nos énergies Ensemble mobilisons nos énergies «Lancé en Juin 2005, SIRIUS est désormais un projet au cœur de notre entreprise, au service des ambitions et des objectifs qui s inscrivent dans le cadre de notre stratégie

Plus en détail

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle

LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle LEAN SIX SIGMA Au service de l excellence opérationnelle enjeux Comment accroître la qualité de vos services tout en maîtrisant vos coûts? Equinox Consulting vous accompagne aussi bien dans la définition

Plus en détail

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud

Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Présentation de la solution SAP s SAP pour les PME SAP Business One Cloud Objectifs Rationalisez vos processus et gagnez en visibilité grâce au cloud Favorisez une croissance rentable simplement et à moindre

Plus en détail

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net?

PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? PME : quels sont les leviers d'optimisation des coûts permettant de gagner 15% sur votre résultat net? Petit Déjeuner Syntec_Costalis, le 17 novembre 2009 L optimisation des coûts dans vos PME : Quelles

Plus en détail

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002)

D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) L'approche processus D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Diaporama : Marie-Hélène Gentil (Maître de Conférences,

Plus en détail

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS

RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS RÉFLEXION STRATÉGIQUE QUANT À LA MISE EN PLACE D'UN PROJET E-BUSINESS REMARQUES PRÉLIMINAIRES Ces questions ont un double objectif. D'une part, mieux cerner les tenants et aboutissants de votre projet

Plus en détail

TÉMOIGNAGE CLIENT ELIOR

TÉMOIGNAGE CLIENT ELIOR Afin d améliorer la qualité de son information client, le groupe Elior a doté les forces commerciales de son activité de restauration collective d une solution basée sur Pivotal CRM. Souple et ergonomique,

Plus en détail

Analyse des coûts projetés de la plate-forme SAP HANA

Analyse des coûts projetés de la plate-forme SAP HANA Étude Total Economic Impact réalisée par Forrester Pour SAP Directrice du projet : Shaheen Parks Avril 2014 Analyse des coûts projetés de SAP HANA Économies réalisables en migrant vers SAP HANA Synthèse

Plus en détail

NEXITY. Nexity développe une stratégie d E-reputation à 360 sur la base des données sociales fournies par BuzzWatcher. CASE STUDY

NEXITY. Nexity développe une stratégie d E-reputation à 360 sur la base des données sociales fournies par BuzzWatcher. CASE STUDY Online Intelligence Solutions NEXITY développe une stratégie d E-reputation à 360 sur la base des données sociales fournies par BuzzWatcher. CASE STUDY CASE STUDY INTRODUCTION Client Industrie Immobilier

Plus en détail

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE

MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE MODELE D UN RAPPORT DE STAGE DE BAC PRO ELECTROTECHNIQUE [Prénom Nom] Rapport sur le stage effectué du [date] au [date] Dans la Société : [NOM DE LA SOCIETE : Logo de la société] à [Ville] [Intitulé du

Plus en détail

SOLUTIONS E-PROCUREMENT : PRIORITES ET LEVIERS D ACTION DES DIRECTIONS ACHATS

SOLUTIONS E-PROCUREMENT : PRIORITES ET LEVIERS D ACTION DES DIRECTIONS ACHATS SOLUTIONS E-PROCUREMENT : PRIORITES ET LEVIERS D ACTION DES DIRECTIONS ACHATS «L e-procurement est un outil au service de la stratégie achats des grandes entreprises. Automatiser intégralement le processus

Plus en détail

Les PGI. A l origine, un progiciel était un logiciel adapté aux besoins d un client.

Les PGI. A l origine, un progiciel était un logiciel adapté aux besoins d un client. Les PGI Les Progiciels de Gestion Intégrés sont devenus en quelques années une des pierres angulaire du SI de l organisation. Le Système d Information (SI) est composé de 3 domaines : - Organisationnel

Plus en détail

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE

UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE DE VENTE Comment choisir un CRM qui répondra à toutes les attentes de vos commerciaux www.aptean..fr LIVRE BLANC UNE SOLUTION CRM CONÇUE POUR LA FORCE

Plus en détail

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES

CBRH. Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES CBRH Solutions RH pour PME RESSOURCES HUMAINES 1 Yourcegid Ressources Humaines CBRH : Paie et administration du personnel Activité GPEC : Compétences et carrière / Entretien / Formation IDR Contrôle de

Plus en détail

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain.

RESSOURCES HUMAINES. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Yourcegid Ressources Humaines, des solutions pour les entreprises qui s investissent dans leur capital humain. Solutions de gestion RESSOURCES HUMAINES Parce que votre entreprise est unique, parce que

Plus en détail

PEOPLE BASE CBM. Compensations & Benefits Management Conseil et solutions logicielles en rémunérations et politique salariale

PEOPLE BASE CBM. Compensations & Benefits Management Conseil et solutions logicielles en rémunérations et politique salariale PEOPLE BASE CBM Compensations & Benefits Management Conseil et solutions logicielles en rémunérations et politique salariale Présentation du cabinet PEOPLE BASE CBM (Compensations and Benefits Management)

Plus en détail

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5

XI Liste des tableaux et des figures. XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Liste des études de cas XI Liste des tableaux et des figures XIII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

EDI et commerce électronique

EDI et commerce électronique EDI et commerce électronique Table des matières 1. L Echange des Données Informatisées «EDI»... 2 1.1 La naissance du Besoin à L'EDI... 2 1.2 L objectif de L EDI... 2 1.3 Définition de L EDI... 2 1.4 Mise

Plus en détail

Management des processus opérationnels

Management des processus opérationnels Ecole Nationale Supérieure de Management Master Management des organisations Management des processus opérationnels Dr TOUMI Djamila Cours n 1: La vision processus dans le management des organisations

Plus en détail

Nous associons technologie et service pour vous guider dans l optimisation de votre budget voyages

Nous associons technologie et service pour vous guider dans l optimisation de votre budget voyages Lauréat des trophées du voyage d affaires 2006 pour «la meilleure conduite du changement»! Nous associons technologie et service pour vous guider dans l optimisation l de votre budget voyages Expertise

Plus en détail

Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES

Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES Yourcegid Services, optimiser le pilotage de votre activité. De la planification à l analyse de la rentabilité. SERVICES Parce que votre entreprise est unique, parce que vos besoins sont propres à votre

Plus en détail

les étapes cruciales pour une intégration réussie ;

les étapes cruciales pour une intégration réussie ; Quand vous pensez «CRM», pensez- vous d'abord (et souvent seulement) à une solution Par exemple, certaines entreprises utilisent la CRM pour la gestion des ventes et/ou pour mener des campagnes marketing

Plus en détail

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012

Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Université de Caen UFR sciences économiques-gestion Master 2 entreprenariat et DU création d activités 2011-2012 Les facteurs de succès de l entreprise Francis DAVID Présentation Parcours Professionnel

Plus en détail

L approche processus c est quoi?

L approche processus c est quoi? L approche processus c est quoi? D après FD X50-176 Management des processus (2005) AC X50-178 Management des processus, Bonnes pratiques et retours d expérience (2002) Introduction Termes et définitions

Plus en détail

pour réussir Conseils vos projets de de dématérialisation de documents et processus Démarrez

pour réussir Conseils vos projets de de dématérialisation de documents et processus Démarrez pour réussir vos projets de de dématérialisation de documents et processus Conseils Démarrez 10 conseils pour réussir son projet 2 1. Faire une étude d opportunité 2. Définir le cadre de son projet 3.

Plus en détail

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr

Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Pépinière Acheteurs publics 21 avril 2006 Atelier : «Conduite du changement» Acheter autrement : un enjeu public et privé Jean-Jacques.Rivy@dr5.cnrs.fr Atelier «Conduite du changement» Plan de l intervention

Plus en détail

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE

TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE TABLEAU DE BORD : SYSTEME D INFORMATION ET OUTIL DE PILOTAGE DE LA PERFOMANCE INTRODUCTION GENERALE La situation concurrentielle des dernières années a confronté les entreprises à des problèmes économiques.

Plus en détail

La carte d achat, c est quoi ça?

La carte d achat, c est quoi ça? La, c est quoi ça? C est un outil mis à disposition des structures publiques et privées qui modifie et simplifie l acte d approvisionnement : C est une carte bancaire nominative et sécurisée qui permet

Plus en détail

LES ORIGINES D ITIL Origine gouvernementale britannique 20 ans d existence et d expérience Les organisations gérant le référentiel :

LES ORIGINES D ITIL Origine gouvernementale britannique 20 ans d existence et d expérience Les organisations gérant le référentiel : La méthode ITIL plan Introduction C est quoi ITIL? Utilisation d ITIL Objectifs Les principes d ITIL Domaines couverts par ITIL Les trois versions d ITIL Pourquoi ITIL a-t-il tant de succès Inconvénients

Plus en détail

Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales

Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales Etat des lieux et enjeux actuels des SIRH dans les collectivités territoriales Présentation des résultats de l enquête menée par Ineum Consulting sur les SIRH Collectivités Territoriales Paris, 30 mars

Plus en détail

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11

1. Chiffres clés et tendances du commerce électronique 11 Liste des études de cas Liste des tableaux et des figures XI XII Introduction 1 Les auteurs 5 Partie I Concevoir le commerce électronique 7 Chapitre 1 Émergence et tendances du commerce électronique 9

Plus en détail

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675

GESTION DE PROJET. www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 GESTION DE PROJET www.ziggourat.com - Tél : 01 44 61 96 00 N enregistrement formation : 11752861675 Introduction à la Gestion de Projet... 3 Management de Projet... 4 Gestion de Projet informatique...

Plus en détail

L innovation dans l entreprise numérique

L innovation dans l entreprise numérique L innovation dans l entreprise numérique Toutes les entreprises ne sont pas à l aise avec les nouvelles configurations en matière d innovation, notamment avec le concept d innovation ouverte. L idée de

Plus en détail

E-business. L e-business chez KSB : Partez à la découverte de solutions innovantes

E-business. L e-business chez KSB : Partez à la découverte de solutions innovantes E-business L e-business chez KSB : Partez à la découverte de solutions innovantes KSB votre partenaire dans l e-business Depuis près de 140 ans, nous apportons à nos clients des compétences globales et

Plus en détail

Advisory, le conseil durable Conseil en Management. Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation*

Advisory, le conseil durable Conseil en Management. Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation* Advisory, le conseil durable Conseil en Management Améliorer votre performance, maîtriser vos risques, réussir vos projets de transformation* Une capacité unique à combiner compétences sectorielles et

Plus en détail

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente

CRM Service. Exemples de secteurs concernés. Fonctionnalités clés. Gestion de l activité quotidienne. Gestion complète de la force de vente CRM Service Exemples de secteurs concernés Société de commerce et de négoce Société de services informatiques Cabinet de formation Cabinet de recrutement Société de sécurité et de nettoyage Société de

Plus en détail

Quel contexte pour la gestion des ressources humaines?

Quel contexte pour la gestion des ressources humaines? Quel contexte pour la gestion des ressources humaines? Dans le contexte actuel, les PME-PMI subissent de nombreuses contraintes : la mondialisation et la concurrence internationale, la nécessité d être

Plus en détail

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES

GESTION DES RESSOURCES HUMAINES INNOVATION TECHNOLOGIES AU SERVICE DES PME PMI ETI SOeMAN GESTION DES RESSOURCES HUMAINES La solution d'aide au pilotage et au management des Ressources Humaines Produit et service de la société Reflex

Plus en détail

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification

Le terme «ERP» provient du nom de la méthode MRP (Manufacturing Ressource Planning) utilisée dans les années 70 pour la gestion et la planification Séminaire national Alger 12 Mars 2008 «L Entreprise algérienne face au défi du numérique : État et perspectives» CRM et ERP Impact(s) sur l entreprise en tant qu outils de gestion Historique des ERP Le

Plus en détail

Fiche méthodologique Qu'est-ce que l'e-business?

Fiche méthodologique Qu'est-ce que l'e-business? Fiche méthodologique Qu'est-ce que l'e-business? Plan de la fiche : 1 : Présentation de la fiche 2 : Définition de l'e-business 3 : Les moteurs de l'e-business 4 : Choix stratégique et la proposition de

Plus en détail

Petit Déjeuner. Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources?

Petit Déjeuner. Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources? Petit Déjeuner Mutualisation interne (CSP) ou Externalisation des ressources? 29 Janvier 2004 Mutualisation ou Externalisation?!1- Problématique de création de valeur!2- Définitions CSP / Externalisation!3-

Plus en détail

Gestion des ressources humaines et SI RH : grandes tendances, innovations et usages

Gestion des ressources humaines et SI RH : grandes tendances, innovations et usages Gestion des ressources humaines et SI RH : grandes tendances, innovations et usages Une solution organisationnelle : le Centre de Services Partagés Le 7 novembre 2006 1 Sommaire Ineum consulting en quelques

Plus en détail

AFRICA PERFORMANCES SARL PRESENTATION

AFRICA PERFORMANCES SARL PRESENTATION AFRICA PERFORMANCES SARL PRESENTATION NOTRE VISION La gestion, le pilotage et la prise de décision au sein d'une organisation nécessitent d'avoir une information claire, synthétisée et disponible sur cette

Plus en détail

La fonction achats fonction achats internes extérieur

La fonction achats fonction achats internes extérieur L objectif de la fonction achats est de mettre à la disposition des utilisateurs internes de l entreprise des biens et/ou des services acquis à l extérieur dans les meilleures conditions de prix, de délais,

Plus en détail

Banque Accord redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA

Banque Accord redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA redonne de l agilité à son système d information avec l aide de MEGA À propos de Banque Accord : Filiale financière du groupe Auchan Seule banque française détenue à 100% par un distributeur 3 activités

Plus en détail

Maitriser la fonction approvisionnement

Maitriser la fonction approvisionnement Maitriser la fonction approvisionnement Comprendre les techniques de base : éviter les ruptures tout en minimisant le niveau de stocks. Maîtriser la relation quotidienne avec le fournisseur et être efficace

Plus en détail

Première partie. Maîtriser les pratiques d achat fondamentales

Première partie. Maîtriser les pratiques d achat fondamentales Introduction! Dans un contexte de mondialisation croissante des affaires et de forte demande de création de valeur de la part des dirigeants, l acheteur doit non seulement parfaitement maîtriser ses techniques

Plus en détail

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION

MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION MANAGEMENT DES SYSTEMES D INFORMATION TROISIEME PARTIE LES PROGICIELS DE GESTION INTEGREE TABLE DES MATIERES Chapitre 1 : LA PLACE DES PGI... 3 Chapitre 2 : LE CYCLE DE VIE DES PGI... 6 Questions de cours...

Plus en détail

La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire

La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire La Gouvernance IT en France : de nombreuses avancées, encore beaucoup à faire IDC France, Conférence Gouvernance IT 6 Avril 2011 www.idc.fr Cyril Meunier IDC France Research & Consulting Manager Copyright

Plus en détail

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM

ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT ECM & RM ENTREPRISE CONTENT MANAGEMENT & RECORDS MANAGEMENT PLAN Introduction Partie I : le records management Qu est ce que le RM? Les principes du RM Les objectifs du RM Les enjeux du RM Les étapes de la mise

Plus en détail

Conseil en Amélioration de Performances

Conseil en Amélioration de Performances Gérer et réussir ensemble vos projets complexes pour améliorer votre résultat financier Conseil en Amélioration de Performances Nous améliorons les performances opérationnelles et financières de votre

Plus en détail

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN"

S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA SUPPLY CHAIN S INITIER AUX FONDAMENTAUX DE LA "SUPPLY CHAIN" Comprendre le rôle de la chaîne logistique. Acquérir des outils et méthodes indispensables à la maîtrise de la SCM Maîtriser la mise en place de solutions

Plus en détail

Informatique en nuage

Informatique en nuage Services d infrastructure, solutions et services-conseils Solutions Informatique en nuage Jusqu à maintenant, la gestion de l infrastructure des TI consistait à négocier les limites : puissance de traitement,

Plus en détail

La Politique Qualité des Agences Selectour

La Politique Qualité des Agences Selectour La Politique Qualité des Agences Selectour Les agences Selectour : Avec près de 550 agences de voyages et 2 000 experts, nous offrons la garantie pour nos clients d être proches d un de nos points de vente

Plus en détail

Le Cercle Vertueux du Cloud Public

Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cercle Vertueux du Cloud Public Le Cloud public rencontre un intérêt croissant auprès de tous les directeurs IT voulant planifier les stratégies informatiques de leur

Plus en détail

TRANSITION. BtoB COMMERCE

TRANSITION. BtoB COMMERCE TRANSITION & BtoB COMMERCE UNE ÉTUDE RÉALISÉE PAR NEXT CONTENT ET LE CRÉDOC À L INITIATIVE DE LA FEVAD, AVEC LE SOUTIEN DE LA DIRECTION GÉNÉRALE DES ENTREPRISES ET DES PARTENAIRES Présentée aux Rendez-vous

Plus en détail

Changement dans les achats de solutions informatiques

Changement dans les achats de solutions informatiques Changement dans les achats de solutions informatiques Ce que cela signifie pour l informatique et les Directions Métiers Mai 2014 Le nouvel acheteur de technologies et la nouvelle mentalité d achat Un

Plus en détail

L ecoute, Le service, l echange,

L ecoute, Le service, l echange, L ecoute, Le service, l accompagnement, L assistance, l echange, la formation, le partenariat Acquérir nos solutions, ce n est pas seulement obtenir un outil informatique, c est également accéder à de

Plus en détail

PEGASE. La paie sur mesure pour chacun de vos clients. La suite logicielle de paie spécialement conçue pour les cabinets d expertise comptable.

PEGASE. La paie sur mesure pour chacun de vos clients. La suite logicielle de paie spécialement conçue pour les cabinets d expertise comptable. PEGASE La suite logicielle de paie spécialement conçue pour les cabinets d expertise comptable. La paie sur mesure pour chacun de vos clients Production paie Déclaratif Ressources Humaines Accompagnement

Plus en détail

8 réponses indispensables sur la qualité des données. Experian QAS répond aux questions que vous vous posez au sujet de la qualité des données

8 réponses indispensables sur la qualité des données. Experian QAS répond aux questions que vous vous posez au sujet de la qualité des données 8 réponses indispensables sur la qualité des données Experian QAS répond aux questions que vous vous posez au sujet de la qualité des données 2010 Sommaire 1. Quels sont les services de mon entreprise

Plus en détail

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS

GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBAL SAAS HR SOLUTION INTÉGRÉE DE GESTION DES TALENTS GLOBALISATION ET TRANSFORMATION RH UNE RÉPONSE FACE À L EXIGENCE DE PERFORMANCE ET DE COMPÉTITIVITÉ La globalisation des entreprises, accélérée par

Plus en détail

Collections360 MC de CGI pour les gouvernements Solution centralisée de gestion des créances

Collections360 MC de CGI pour les gouvernements Solution centralisée de gestion des créances Collections360 MC de CGI pour les gouvernements Solution centralisée de gestion des créances ENGAGEMENT. COLLABORATION. RÉSULTATS. Depuis plus de 30 ans, CGI fournit des solutions de gestion de recouvrement

Plus en détail

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir?

INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? INNOVATION COLLABORATIVE, CO-INNOVER AVEC SON ÉCOSYSTÈME : Quels modes de relation établir? étude Bird & Bird et Buy.O Group Empower your Business Relationships Edito Globalisation, démocratisation de

Plus en détail

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE

Management par les processus les éléments structurants. Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE Management par les processus les éléments structurants Lionel Di Maggio Master 1 MIAGE 1 1. Objectifs et définitions 2. Le retour sur investissement des démarches 3. Les éléments structurants 4. Mise en

Plus en détail

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement

Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Système d information : démystification, facteur de croissance et conduite du changement Patrick CONVERTY Directeur Commercial www.cibeo-consulting.com Approche globale de la performance Stratégie Système

Plus en détail

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010

Livre Blanc. Optimiser la gestion et le pilotage des opérations. Août 2010 Livre Blanc Optimiser la gestion et le pilotage des opérations Août 2010 Un livre blanc édité par : NQI - Network Quality Intelligence Tél. : +33 4 92 96 24 90 E-mail : info@nqicorp.com Web : http://www.nqicorp.com

Plus en détail

Sage ERP X3 Standard Edition Eclosion du 1 er ERP 100% pré-paramétré

Sage ERP X3 Standard Edition Eclosion du 1 er ERP 100% pré-paramétré Sage ERP 3 Standard Edition Eclosion du 1 er ERP 100% pré-paramétré TOUTES LES FONCTIONS DE VOTRE ENTREPRISE VONT S ÉPANOUIR! Les atouts qui font la différence Une large couverture fonctionnelle. Des processus

Plus en détail

STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI)

STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI) STATUTS de la Direction de l Informatique et des Systèmes d Information (DISI) Article 1 : Préambule. La Direction de l Informatique et des Systèmes d Information est un service général de l Université

Plus en détail

Accélérateur de votre RÉUSSITE

Accélérateur de votre RÉUSSITE Accélérateur de votre RÉUSSITE En choisissant SAP Business One, entrez dans un monde sans frontière, ouvert, mobile, agile et social. Achats Finance Avec une seule plateforme, vous répondez à l ensemble

Plus en détail

La partie production + vente est principalement concernée par l optimisation et la rationalisation des transports qui représentent l enjeu principal

La partie production + vente est principalement concernée par l optimisation et la rationalisation des transports qui représentent l enjeu principal Chapitre 9 LA FONCTION SUPPLY CHAIN 9.1 Les bases du plan de performance Supply chain et Logistique La Direction de la Supply chain est née récemment des nouveaux enjeux internes liés à l évolution du

Plus en détail

Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds

Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds Transactions Assistance direction financière Entreprises en difficulté Levée de fonds Il n y a rien dans le monde qui n ait son moment décisif, et le chef-d oeuvre de la bonne conduite est de connaître

Plus en détail