Poudlard. voir leurs personnages évoluer dans le monde des aventures de J. K. Rowling.

Save this PDF as:
 WORD  PNG  TXT  JPG

Dimension: px
Commencer à balayer dès la page:

Download "Poudlard. voir leurs personnages évoluer dans le monde des aventures de J. K. Rowling."

Transcription

1 Poudlard Bienvenue dans l univers de Poudlard, un jeu de rôles qui permet aux joueurs de voir leurs personnages évoluer dans le monde des aventures de J. K. Rowling. L auteur de ces lignes tient à Michel, à l origine de bien des idées grand merci également aux trois jeu : Isabelle, Ania et Geneviève. Pour pouvoir sereinement jouer à bonnes notions sur les romans de J. sept tomes des aventures de Harry films. remercier chaleureusement que le lecteur trouvera ici. Un personnes qui ont osé tester ce Poudlard, il convient d avoir de K. Rowling. L idéal est d avoir lu les Potter, ou à défaut d avoir vu les Certaines libertés ont été prises par rapport au contenu des oeuvres de J. K. Rowling. Par exemple, pour des questions de jouabilité, les élèves des différentes maisons sont mélangés pendant les cours. Ensuite, les sorts sont appris de manière totalement indépendante des disciplines. Enfin, les examens annuels sont ignorés : seuls les BUSE auront une importance dans le jeu. Naturellement, il faut ajouter un grand nombre de différences liées aux personnages et à leur évolution, ainsi qu à celle de l école elle-même dans les années qui suivent la fin des aventures de Harry Potter. Lexique et abréviations Aventure : séance de jeu qui dure une journée / une soirée dans la vie réelle, et une année dans le jeu. Campagne : série de sept aventures, qui voit se dérouler toute la scolarité des PJs. Caractéristique : l une des sept valeurs entre 1 et 10 qui déterminent les aptitudes globales de chaque personnage. Compétence : une capacité particulière qui apparaît soit naturellement (par le biais de qualités acquises lors de la création du personnage), soit par apprentissage (après avoir étudié cette compétence en cours). Les compétences sont ensuite développées par le biais du choix «entraînement» durant les périodes. Discipline : l une des douze matières étudiées à Poudlard, dont le score pour chaque PJ est exprimé en %. Attention : le vol sur balai n est pas une discipline mais une compétence. MJ (maître de jeu) : joueur qui n incarne pas un personnage particulier, mais qui construit l intrigue et permet aux PJs d évoluer dans le monde de Poudlard. PJ (personnage-joueur) : élève de Poudlard imaginé, créé et incarné par un joueur, matérialisé par une fiche de personnage, et qui va évoluer durant les sept ans de sa scolarité. PNJ (personnage-non-joueur) : personnage incarné par le MJ, qui peut interagir avec les PJs (exemples : les enseignants, les camarades des PJs, les créatures...) Période : moment de jeu qui alterne avec les tableaux, qui dure deux à trois mois, et durant lequel les joueurs peuvent gagner de l expérience ou faire des recherches concernant l intrigue. Tableau : moment de jeu qui alterne avec les périodes, qui dure quelques jours ou quelques semaines, et durant lequel les joueurs incarnent activement leurs personnages.

2 Tableaux et périodes Les aventures des PJs se déroulent à l école de Poudlard, de septembre 2001 à juin 2008, c est-à-dire trois ans après la fin des aventures de Harry Potter (dix ans d écart pour une même année scolaire). La campagne contient sept aventures, qui correspondent aux sept ans d études. Chaque aventure est divisée en cinq tableaux, qui correspondent à une forme «classique» de jeu de rôles, entrecoupés de quatre périodes, durant lesquelles les PJs suivent des cours et peuvent choisir entre différentes activités, chacune rapportant de l expérience ou faisant avancer l intrigue. A la fin de l année scolaire, une période spéciale se déroule durant les vacances d été. Tableau 1 : fin des vacances et rentrée scolaire Période 1 : septembre + octobre Tableau 2 : autour d Halloween Période 2 : novembre + décembre Tableau 3 : autour de Noël Période 3 : janvier + février + mars Tableau 4 : autour de Pâques Période 4 : avril + mai + juin Tableau 5 : fin de l année scolaire Période spéciale (vacances d été) : juillet + août Choix d activités durant les périodes 1 à 4 : études générales : + 5 % dans 5 disciplines. études concentrées : + 25 % dans 1 discipline. pratique générale : + 1D dans 5 sorts de l année en cours. pratique concentrée : un sort d une année en cours ou accomplie est augmenté directement au niveau 0. pratique individuelle : trouver un sort personnel (au niveau 12, test de sortilèges requis) ou le pratiquer (+2D). révision : + 1D dans tous les sorts d une année accomplie. entraînement : le PJ peut développer une compétence précédemment enseignée. recherche en bibliothèque : un test peut être requis en fin de période selon la nature de la recherche. recherche d ingrédients : étape intermédiaire de la composition d une potion, test de botanique requis. composition de potion : le PJ doit avoir accès à la recette et aux ingrédients, test de potions requis. intrigue : le PJ peut accomplir une tâche à long terme; un ou plusieurs tests peuvent être requis. Durant les périodes 1 à 4 des 6e et 7e années (cours d ASPIC), les PJs peuvent effectuer deux choix au lieu d un. Cependant, ils ne peuvent pas choisir deux fois la même activité. Durant chaque période des vacances d été, chaque PJ gagne +1 dans la caractéristique de son choix, et adapte les scores qui en découlent (disciplines, points de santé, etc...) Il peut de plus faire une «révision» en ajoutant 1D dans tous les sorts d une année accomplie.

3 Tests et dés Les tests de dés sont utilisés pour résoudre des situations dont l issue est incertaine. Il existe deux procédures principales : le D% (dé à cent faces), utilisé pour les tests de discipline (y compris pour certaines compétences), et le dé progressif utilisé pour les tests de sorts. A la fin de la cinquième année, une série de tests particuliers résout les examens de BUSE. D% : un PJ qui tente une action en lien avec une discipline ou une compétence liée à un score de discipline lance un D% et ajoute le score de la discipline concernée, selon la situation. L action est réussie si le total atteint ou dépasse le seuil de réussite fixé par le MJ. Ce seuil dépend de la difficulté de l action : sauf autres modificateurs : par année normalement nécessaire à la réussite de l action (exemple : 80 pour une action que l on devrait pouvoir accomplir en cinquième année). A chaque réussite, le PJ gagne un point dans ce score. Une situation d opposition est résolue ainsi : les «adversaires» font chacun un test en ajoutant le score de la discipline concernée, et le résultat le plus haut l emporte (et gagne un point dans ce score). Note : en principe, aucun test n est effectué sur la base de caractéristiques seules. Au besoin cependant, le MJ peut demander un test de D% en ajoutant 5 x le score de caractéristique concerné, à la place du score de discipline. Le score de caractéristique n évolue pas en cas de réussite. Test de sort : un PJ qui tente de jeter un sort lance un dé dont le type dépend de son niveau dans ce sort particulier. Le seuil de réussite dans des conditions normales et de 3 ou moins. Un PJ lançant un sort sous la direction d un professeur lance toujours un dé supérieur d un niveau à son niveau normal. A chaque réussite, le PJ gagne +1D, ce qui signifie qu il monte d un niveau de dé suivant la liste ci-dessous. Le nombre collé à la lettre «D» correspond au nombre de faces du dé. D20 : ce dé est utilisé pour les sorts non encore pratiqués par le PJ, et lancés hors des cours. Pour toute tentative, réussie ou non, le PJ perd un point de santé. Sur un résultat de 20, une catastrophe se produit. D12 D10 D8 D6 D4 0 : lorsque ce niveau est atteint, la réussite du sort est automatique (sauf sorts informulés). Tests de BUSE : à la fin de la cinquième année, les PJs passent les examens de BUSE, qui sont souvent divisés en épreuves théoriques et épreuves pratiques. Ces dernières peuvent revêtir plusieurs formes, selon la discipline, mais toutes les épreuves théoriques sont résolues ainsi : pour chaque tranche complète de 5 % dans la discipline concernée, le PJ lance 1D6. Il peut ajouter un dé par point de chance dépensé, et le MJ peut décider d attribuer des dés supplémentaires selon le scénario. Les résultats sont additionnés, puis, complétés par les épreuves pratiques, ils déterminent les notes obtenues par le PJ. La fiche de personnage-joueur Avant le début de la campagne, chaque joueur remplit avec le MJ la fiche de son personnage, représentée sous forme de carnet scolaire. Les rubriques suivantes détaillent les pages, leur contenu et les règles afférentes. Remarque : sur la couverture, laisser libre la rubrique «Maison», qui sera déterminée par le Choixpeau (c est-à-dire le MJ).

4 page 1 1. Caractéristiques : attribuer une valeur entre 1 et 10 à chaque caractéristique, à partir d une réserve de 35 points. Ces caractéristiques serviront de point de repère sur les facultés générales du personnage, et seront utiles pour déterminer ses capacités de départ. astuce : ruse, dissimulation, déguisement. mémoire : apprentissage, de la mémorisation à la restitution. perception : utilisation des cinq sens. présence : attitude sociale, charme, expression verbale ou corporelle. vigueur : capacités physiques, santé, endurance, résistance aux blessures ou à la fatigue. vivacité : rapidité d action, souplesse, dextérité. Les actions sont résolues par ordre décroissant de vivacité. volonté : courage, résistance mentale, sang-froid. Durant chaque période des vacances d été, chaque PJ gagne +1 dans la caractéristique de son choix, et adapte les scores qui en découlent (disciplines, points de santé, etc...) 2. Points de santé : attribuer la valeur égale au score de la caractéristique «vigueur». Un personnage perd un point de santé dans les situations suivantes : blessure. effort physique intense. fatigue importante (par exemple manque de sommeil). sort agressif subi. situation de stress intense (par exemple danger de mort). tentative (succès ou échec) de lancer un sort avec un D20 (c est-à-dire un sort non encore pratiqué). Un personnage peut récupérer des points de santé grâce à des soins magiques; à défaut, il récupère tous ses points à la fin du tableau en cours. Lorsqu un personnage a perdu la moitié de ses points de santé, un malus de -1D s applique à tous les tests de sorts, et de -10 sur tous les D%. Lorsqu il arrive à 0 points de santé, ce malus passe à -2D / -20%. Chaque fois qu il en perdra un nouveau au-delà de 0 (donc avec un score négatif), le personnage doit réussir un test sur un D% sans modificateur avec un seuil de réussite égal à par point de santé négatif. S il échoue, il tombe dans le coma, mais peut encore perdre des points selon les situations qui se présentent. S il échoue de plus de 50%, c est la mort. Remarque : certains effets, comme le sort «endoloris», peuvent supprimer plusieurs points de santé, parfois de manière définitive. Le sort «avada kedavra» ignore toutes ces règles et tue automatiquement. 3. Points de chance : attribuer 1D4+1 points de chance. Un point de chance peut être utilisé à tout moment pour relancer un test raté (sauf une «catastrophe» sur un D20), pour échapper à la perte d un point de santé ou pour annuler une «catastrophe» sur un D20 (mais sans relancer le dé). Echapper à une situation mortelle imminente fait perdre trois points de chance. Les points de chance sont attribués par le MJ dans le courant de la campagne pour des idées particulièrement brillantes, pour une interprétation affûtée du personnage, ou encore pour la réalisation d une action d éclat. 4. Disciplines : sous la rubrique «%», attribuer aux sept premières disciplines (celles qui sont étudiées dès la première année) les valeurs additionnées des caractéristiques correspondantes (notées ci-dessous entre parenthèses). Les autres rubriques sont pour l instant laissées libres, pour permettre de choisir deux disciplines supplémentaires comme options au début de la troisième année parmi les disciplines de la deuxième liste.

5 sortilèges (mémoire + volonté) potions (astuce + mémoire) métamorphose (vigueur + volonté) défense contre les forces du mal (présence + volonté) astronomie (mémoire + perception) botanique (astuce + perception) histoire de la magie (mémoire x 2) NB : un enfant élevé chez les sorciers obtient automatiquement + 10%. runes (mémoire + perception + sortilèges / 5 ) divination (perception + volonté + astronomie / 5 ) arithmancie (astuce + mémoire + astronomie / 5 ) étude des créatures magiques (présence + vigueur + botanique / 5 ) étude des communautés magiques (perception + présence + histoire de la magie / 5 ) 5. Qualités et défauts : attribuer deux qualités au personnage, et ce en concertation avec le MJ. Il est possible d ajouter une à deux qualités supplémentaires, en attribuant autant de défauts. La liste ci-dessous ne se veut pas exhaustive, mais tout ajout doit être validé par le MJ. Un personnage ayant un ou deux parents sorciers peut avoir au maximum une (respectivement deux) qualité réservée aux enfants de sorciers. A l inverse, un personnage ayant un ou deux parents moldus peut avoir au maximum une (respectivement deux) qualité réservée aux enfants de moldus. Qualités : animagus : le PJ peut utiliser la compétence «animagus» avec un score de 0. Chaque tentative de transformation coûte 1 point de santé. chanceux : le PJ commence la campagne avec 7 points de chance (et non 1D4+1) et gagne automatiquement un point de chance à chaque période de vacances d été. doué en (...) : le progrès dans cette discipline est augmenté de 5% lors d études générales ou concentrées. Le PJ réussit automatiquement un test dans cette discipline qui serait requis durant une période. élève brillant : si le PJ choisit l option «études générales» pendant une période, il augmente son score dans toutes les disciplines au lieu d en choisir 5. élève studieux : durant la période des vacances d été, le PJ peut choisir une option supplémentaire parmi les activités proposées pour les autres périodes, en plus de la révision et du gain de caractéristique. joueur de quidditch né (poste à choix) : le joueur commence avec la compétence «vol sur balai» avec un score égal à 3x son score de vivacité + 1x son score de volonté ou vigueur ou perception (selon le poste à choix, voir «compétences»). legilimens : le PJ peut utiliser la compétence «legilimancie» avec un score de 0. métamorphomage : le PJ peut transformer ses traits à volonté selon son score de métamorphose. occlumens : le PJ peut utiliser la compétence «occlumancie» avec un score de 0. rat de bibliothèque : le PJ peut faire une recherche en bibliothèque en plus de l option qu il choisit durant une période. sorcier doué : si le PJ choisit l option «pratique générale» durant une période, il augmente de +1D tous les sorts de l année, plus un à choix parmi ses sorts appris de manière individuelle. sorcier précoce : à chaque nouvelle année, le sorcier choisit 5 sorts parmi la nouvelle liste (tous s il est aussi «sorcier doué»), qui sont automatiquement acquis au niveau 12. voyant : le PJ a des visions prémonitoires, qu il peut maîtriser selon son score de divination.

6 Qualités réservées aux enfants de sorciers : artefact : le PJ possède un objet puissant, héritage de sa famille (baguette, familier ou autre, au choix du MJ). fortune : le PJ dispose d une fortune considérable en gallions d or. fourchelang : le PJ parle la langue des serpents. Qualités réservées aux enfants de moldus : caractéristiques fortes : le PJ dispose de 40 points de caractéristiques au lieu de 35. contact : un parent proche du PJ est un membre influent de la société moldue. dur à cuire : les points de santé du PJ sont équivalents à deux fois son score de vigueur. Il subit un malus sur ses tests de -1D / -10% lorsque ses points de santé atteignent la moitié de son score de vigueur (le quart des points de santé). Défauts : caractéristiques faibles : le PJ dispose de 30 points de caractéristiques au lieu de 35. élève médiocre : si le PJ choisit l option «études générales», il doit réussir un test de chaque discipline qu il souhaite augmenter. lycanthrope : le PJ se transforme en animal dangereux à chaque pleine lune et dans certaines situations. nul en (...) : le PJ commence avec un score de départ de 0 dans l une des disciplines obligatoires, et ne peut jamais augmenter cette discipline s il choisit l option «études générales». sorcier médiocre : le PJ n augmente le niveau de ses sorts que par l apprentissage, et jamais par la réussite de sorts pendant les tableaux. pages 2-3 A chaque début d année, les PJs reçoivent un autocollant qui vient s ajouter aux sorts connus. Il contient les sept sorts qui seront au programme de l année, indépendamment des disciplines (même si généralement, les sorts sont entraînés soit en sortilèges, soit en métamorphose, soit en défense contre les forces du mal). Les sorts sont directement acquis au niveau 20, et seront augmentés (par le biais d une croix par case) à chaque réussite durant un tableau ou à chaque période pendant laquelle le PJ aura choisi de pratiquer ses sorts. Une rubrique est prévue en page 3 pour permettre aux PJs d ajouter les sorts qu ils auront acquis de manière individuelle (recherche en bibliothèque ou autre). pages 4-5 La page 4 est prévue pour que les PJs puissent ajouter les compétences qu ils ont développées, les potions qu ils ont composées, les plantes et les créatures qu ils ont étudiées. Ci-dessous se trouve la liste des principales compétences accessibles à partir du moment où elles ont été enseignées, et les effets de l entraînement. vol sur balai : après l enseignement : score = 0. chaque entraînement : + 2x le score de vivacité.

7 quidditch (pas d enseignement mais 2 pré-requis : avoir la compétence «vol sur balai», que l on transforme alors en «quidditch» suivi du poste occupé, et être sélectionné dans une équipe de quidditch). A partir de ce moment, l entraînement et le score de quidditch remplacent ceux du «vol sur balai». poursuiveur : chaque entraînement ajoute 3x le score de vivacité. gardien : chaque entraînement ajoute 2x le score de vivacité + 1x le score de volonté. batteur : chaque entraînement ajoute 2x le score de vivacité + 1x le score de vigueur. attrapeur : chaque entraînement ajoute 2x le score de vivacité + 1x le score de perception. sorts informulés : si le modificateur négatif fait remonter le sort au-dessous du niveau 20, le lancer est impossible. après l enseignement : les tests de sorts informulés subissent un modificateur de -2D. premier entraînement : les tests de sorts informulés subissent un modificateur de -1D. deuxième entraînement : les tests de sorts informulés ne subissent aucun modificateur. legilimancie ou occlumancie : après l enseignement : pas d utilisation avant l entraînement. premier entraînement : score de défense contre les forces du mal divisé par deux. deuxième entraînement : score de défense contre les forces du mal. transplanage : après l enseignement : pas d utilisation avant l entraînement. premier entraînement : score de sortilèges divisé par deux. deuxième entraînement : score de sortilèges. animagus : après l enseignement : pas d utilisation avant l entraînement. premier entraînement : score de métamorphose divisé par deux. deuxième entraînement : score de métamorphose. La page 5 servira à noter les objets dont dispose le PJ, notamment sa baguette magique et éventuellement son familier. pages 6-9 En collaboration avec le MJ, le PJ doit décrire avec autant de précision que possible son apparence physique, son profil moral, son historique familial et personnel. Cette partie du personnage, bien que moins technique que les informations de la page 1, servira à rendre le PJ intéressant à jouer, et la campagne captivante à suivre. pages Ces pages sont pour l instant laissées libres; elles permettront au PJ de noter les éléments importants de l intrigue au fur et à mesure de l avancée de la campagne.

épreuve possible pour tenter de soigner quelqu'un (max 1D6 ). sur un échec critique, le héros parvient à blesser encore plus son compagnon (-1D6 ).

épreuve possible pour tenter de soigner quelqu'un (max 1D6 ). sur un échec critique, le héros parvient à blesser encore plus son compagnon (-1D6 ). À l'aide de cette compétence, un personnage pourra tenter de réparer ou de fabriquer des objets rudimentaires, pour peu qu'il réussisse une épreuve d'adresse, et sans avoir besoin de connaître le sujet

Plus en détail

Auxiliaire avoir au présent + participe passé

Auxiliaire avoir au présent + participe passé LE PASSÉ COMPOSÉ 1 1. FORMATION DU PASSÉ COMPOSÉ Formation : Auxiliaire avoir au présent + participe passé PARLER MANGER REGARDER J ai parlé Tu as parlé Il/elle/on a parlé Nous avons parlé Vous avez parlé

Plus en détail

Concours National d Informatique. Sujet de demi-finale Montpellier et Toulouse

Concours National d Informatique. Sujet de demi-finale Montpellier et Toulouse Concours National d Informatique Sujet de demi-finale Montpellier et Toulouse 28 février 2009 Poule de lard 1 Préambule Bienvenue à Prologin. Ce sujet est l épreuve écrite d algorithmique et constitue

Plus en détail

1. REGLEMENTS SPORTIFS PARTICULIERS AU CHAMPIONNATS DEPARTEMENTAUX JEUNES

1. REGLEMENTS SPORTIFS PARTICULIERS AU CHAMPIONNATS DEPARTEMENTAUX JEUNES 1. REGLEMENTS SPORTIFS PARTICULIERS AU CHAMPIONNATS DEPARTEMENTAUX JEUNES 1.1 GENERALITES Article 1. Délégation La Commission Sportive Jeunes, sous délégation du Comité Départemental des Yvelines, organise

Plus en détail

Les liens entre les. Compétences Méthodologiques et Sociales

Les liens entre les. Compétences Méthodologiques et Sociales Les liens entre les Compétences Méthodologiques et Sociales et le Socle Commun de Connaissances et de Compétences. GRA 2011 Orléans-Tours 1 Le plan d intervention 1. Rappel institutionnel : Les C.M.S.

Plus en détail

Erreurs les plus classiques en Bourse. TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM

Erreurs les plus classiques en Bourse. TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM 20 Erreurs les plus classiques en Bourse TradMaker.com - 2013 Tous droits réservés Tel: 01 79 97 46 16 - CS@TRADMAKER.COM De ne jours, la Bourse est à la portée de tous, le volume d échange et le nombre

Plus en détail

Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais

Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais Préparation d une maturité avec mention bilingue français-allemand ou français-anglais Dans les écoles de maturité des gymnases du canton de Vaud Edition 2014 Département de la formation, de la jeunesse

Plus en détail

Chapitre 8. Le bestiaire. «Où donc avons-nous fait fausse route?» Maelle, Complainte des Corbeaux, 823

Chapitre 8. Le bestiaire. «Où donc avons-nous fait fausse route?» Maelle, Complainte des Corbeaux, 823 Chapitre 8 Le bestiaire «Où donc avons-nous fait fausse route?» Maelle, Complainte des Corbeaux, 823 Table des matières Table des matières... 2 Le bestiaire... 3 Fiche de créature... 4 Styles de combat...

Plus en détail

Agenda N 15 Musée d histoire des sciences de Genève

Agenda N 15 Musée d histoire des sciences de Genève RUE DE LAUSANNE 128 1202 GENÈVE WWW.VILLE-GE.CH/MHS TOUS LES JOURS SAUF LE MARDI 10h-17H ENTRÉE LIBRE Agenda N 15 Musée d histoire des sciences de Genève PROGRAMME DU MUSÉUM DE GENèVE VOIR AU VERSO Décembre

Plus en détail

Le contrat d apprentissage Tour d horizon

Le contrat d apprentissage Tour d horizon Le contrat d apprentissage Tour d horizon AIDE- MEMOIRE Situation : août 2008 www.sse-sbv-ssic.ch Le contrat d apprentissage est un contrat de travail d une durée limitée dont la particularité est qu il

Plus en détail

CUEEP Département Mathématiques E 821 : Problèmes du premier degré 1/27

CUEEP Département Mathématiques E 821 : Problèmes du premier degré 1/27 Problèmes du premier degré à une ou deux inconnues Rappel Méthodologique Problèmes qui se ramènent à une équation à une inconnue Soit l énoncé suivant : Monsieur Duval a 4 fois l âge de son garçon et sa

Plus en détail

Disney Wizards of Waverly Place (Nintendo DS MC )

Disney Wizards of Waverly Place (Nintendo DS MC ) Table of Contents Introduction... 2 Démarrage... 2 Commandes du jeu... 3 Menu principal... 3 Menu Pause... 3 Écran de jeu... 4 Grimoire... 4 Minijeux... 4 Jeu téléchargeable du DS... 6 DGamer... 6 1 Introduction

Plus en détail

Préparation Concours d infirmiers- Toulouse

Préparation Concours d infirmiers- Toulouse Cours CAPITOLE -11, rue du Sénéchal 31000-Toulouse - : 05.61.21.60.64 - www.courscapitole.com- contact@courscapitole.com Préparation Concours d infirmiers- Toulouse SOMMAIRE : I. La Prépa infirmière à

Plus en détail

UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 2012/2017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL

UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 2012/2017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL UNIVERSITE DE TOULON UFR FACULTE DE DROIT REGLEMENT D EXAMEN ANNEE 01/017 LICENCE DROIT MENTION DROIT GENERAL Les présentes règles s inscrivent dans le cadre réglementaire national défini par les tetes

Plus en détail

Définir et consolider son projet associatif

Définir et consolider son projet associatif FICHE PRATI QUE Définir et consolider son projet associatif L association se place sous le signe de la liberté : celle de se regrouper pour prendre collectivement une initiative. De l idée à la conception,

Plus en détail

Augmentez vos chances

Augmentez vos chances Augmentez vos chances de réussite aux concours HEC, ESSEC, ESCP Europe... Prépas HEC La prépa est un monde à part. Faites appel à des spécialistes : - Professeurs en poste en prépa HEC - Professeurs agrégés

Plus en détail

COMPETENCES E P S et BASKET BALL au CYCLE 3. R.Reynaud CPC. LYON PART-DIEU mai 2003 en référence au document d'antoine Muguet

COMPETENCES E P S et BASKET BALL au CYCLE 3. R.Reynaud CPC. LYON PART-DIEU mai 2003 en référence au document d'antoine Muguet COMPETENCES E P S et BASKET BALL au CYCLE 3 R.Reynaud CPC. LYON PART-DIEU mai 2003 en référence au document d'antoine Muguet basket-ball au CYCLE 3 - COMPETENCES EPS R.Reynaud-05/2003 CPC Lyon Part Dieu

Plus en détail

Chapitre 4. Impacts sur les personnes admissibles de l assuranceemploi

Chapitre 4. Impacts sur les personnes admissibles de l assuranceemploi Chapitre 4 Impacts sur les personnes admissibles de l assuranceemploi 4.1 Ensemble des participants Parmi les 3 347 personnes interrogées dans le cadre de cette étude, 616 (18 %) étaient des personnes

Plus en détail

Règles pour simuler les combats de gladiateurs antiques (V 1.4) Par Alan Saunders (D après Gary Comardo) Traduction Louis Brandella

Règles pour simuler les combats de gladiateurs antiques (V 1.4) Par Alan Saunders (D après Gary Comardo) Traduction Louis Brandella Munera sine missione Règles pour simuler les combats de gladiateurs antiques (V 1.4) Par Alan Saunders (D après Gary Comardo) Traduction Louis Brandella Table des matières : Table des matières :...1 Introduction

Plus en détail

BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE

BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE PROTOCOLE D ACCORD ETAT- REGION BASSE-NORMANDIE RELATIF A LA LUTTE CONTRE L ILLETTRISME ET A L ACCES AUX COMPETENCES DE BASE PREFECTURE DE REGION BASSE-NORMANDIE LE 20 MARS 2007 PROTOCOLE D ACCORD ETAT-

Plus en détail

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices

Attirez-vous les Manipulateurs? 5 Indices Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent 1 Attirez-vous les Manipulateurs? Claire Parent Mini livre gratuit Sherpa Consult Bruxelles, Mai 2012 Tous droits de reproduction, d'adaptation et de traduction

Plus en détail

Règlement des études

Règlement des études 3 Règlement des études Conformément à l article 78 du décret «Missions» du 24 juillet 1997, le règlement des études définit, en lien avec les projets éducatifs et pédagogiques, les critères qui doivent

Plus en détail

MIEUX COMPRENDRE LE HANDICAP

MIEUX COMPRENDRE LE HANDICAP MIEUX COMPRENDRE LE HANDICAP CONTEXTE Selon la loi du 11 février 2005 pour l'égalité des droits et des chances, la participation et la citoyenneté des personnes handicapées «Art. L. 114. - Constitue un

Plus en détail

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA)

GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) GUIDE D UTILISATION DU PORTAIL FAMILLE DE LA MAIRIE DE PELUSSIN (Société AIGA) ACCES AUX SERVICES DU RESTAURANT SCOLAIRE DES SERVICES PERISCOLAIRES (Les TAP et La GARDERIE DU MATIN ET DU SOIR) Juillet

Plus en détail

Règles pour le calcul de l expérience et de l échelon salarial

Règles pour le calcul de l expérience et de l échelon salarial Règles pour le calcul de l expérience et de l échelon salarial Lorsqu un prof dépose un document attestant son expérience, il faut d abord déterminer s il s agit d une expérience pertinente. Afin de calculer

Plus en détail

VIVRE OU SURVIVRE, TELLE EST LA QUESTION

VIVRE OU SURVIVRE, TELLE EST LA QUESTION VIVRE OU SURVIVRE, TELLE EST LA QUESTION Quelque part, dans un quartier de Minarive, lorine est assise dans l un des fauteuils en simili cuir bleu du salon de cet appartement qu elle habite depuis plus

Plus en détail

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance) partenaire de Créateurs d avenirs PREPAVOGT Yaoundé, le 28 mars 2015 B.P. : 765 Yaoundé Tél. : 22 01 63 72 / 96 16 46 86 E-mail. : prepavogt@yahoo.fr www.prepavogt.org PREPAVOGT-ESSCA (Management - Finance)

Plus en détail

L ENFANT ET LA PEUR D APPRENDRE

L ENFANT ET LA PEUR D APPRENDRE L ENFANT ET LA PEUR D APPRENDRE Serge Boimaré / Editions Dunod Il y a toujours une souffrance quand on ne répond pas aux attentes de l école. Les grandes difficultés d apprentissages doivent amener à une

Plus en détail

Page 2 : Règle du jeu Poker (3-4 joueurs) Page 4 : Les faces Page 5 : Tapis D-foot à imprimer (3-4 joueurs)

Page 2 : Règle du jeu Poker (3-4 joueurs) Page 4 : Les faces Page 5 : Tapis D-foot à imprimer (3-4 joueurs) Page 2 : Règle du jeu Poker (3-4 joueurs) Page 4 : Les faces Page 5 : Tapis D-foot à imprimer (3-4 joueurs) www.dfoot.fr contact@dfoot.fr Regles du jeu Dfoot Poker 3-4 joueurs D Foot, c est quoi? D Foot

Plus en détail

Règles des jeux de l Ambassadeur

Règles des jeux de l Ambassadeur Règles des jeux de l Ambassadeur - Jeu de l Ambassadeur, règles générales p.2 - Variantes du jeu, règles spécifiques p.6 -Trophée de l Ambassadeur du NADA p.9 -Ambassadeur 2013 Spécial Trophées 2008/2012

Plus en détail

Exo7. Probabilité conditionnelle. Exercices : Martine Quinio

Exo7. Probabilité conditionnelle. Exercices : Martine Quinio Exercices : Martine Quinio Exo7 Probabilité conditionnelle Exercice 1 Dans la salle des profs 60% sont des femmes ; une femme sur trois porte des lunettes et un homme sur deux porte des lunettes : quelle

Plus en détail

A PROPOS DU CCF DOCUMENT de CADRAGE : - Actualisation -

A PROPOS DU CCF DOCUMENT de CADRAGE : - Actualisation - A PROPOS DU CCF DOCUMENT de CADRAGE : - Actualisation - Qui évalue? «Si un professeur n a pas d élèves de terminale, peut-il/doit-il être examinateur lui aussi?» OUI. L'évaluation est conduite par les

Plus en détail

Le système d évaluation par contrat de confiance (EPCC) *

Le système d évaluation par contrat de confiance (EPCC) * André ANTIBI Le système d évaluation par contrat de confiance (EPCC) * * extrait du livre «LES NOTES : LA FIN DU CAUCHEMAR» ou «Comment supprimer la constante macabre» 1 Nous proposons un système d évaluation

Plus en détail

Mesdames et Messieurs les enseignants des écoles publiques NOTE DE SERVICE N 1. Rentrée 2010

Mesdames et Messieurs les enseignants des écoles publiques NOTE DE SERVICE N 1. Rentrée 2010 Dax le 31 août 2010 Circonscription Dax Sud Adour 8 rue Sainte Ursule BP 362 40100 DAX ce.ien40-dax-adour@ac-bordeaux.fr tel : 05 58 74 68 23 L Inspectrice de l Education Nationale à Mesdames et Messieurs

Plus en détail

Note à l'attention des candidats CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie

Note à l'attention des candidats CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie Note à l'attention des candidats CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie (Modalités : Epreuves Ponctuelles Terminales) SESSION 2014 Cette note concerne les candidats suivants : CANDIDAT RELEVANT D UN ETABLISSEMENT

Plus en détail

Livret du participant

Livret du participant Livret du participant F Programme du weekend SAMEDI 9h00 à 9h30 Emargement des équipes Pays-de-la-Loire et Bretagne 9h30 à 10h00 Emargement des équipes Hors Pays-de-la-Loire et Bretagne 10h15 Mot d accueil

Plus en détail

Jeu d'osselet. Gravure du XIX siècle, par H. Roux.

Jeu d'osselet. Gravure du XIX siècle, par H. Roux. Jeu d'osselet Gravure du XIX siècle, par H. Roux. Nombre de joueurs : de 1 à 6 maximum Matériel : 5 Osselets Déroulement du jeu : Ce jeu remonte à la plus haute antiquité. Il se compose de petits os tirés

Plus en détail

SOMMAIRE. C2i, Certificat Informatique et Internet... 4 Qu est-ce que c est?... 4 A qui s adresse t il?... 4 Comment y accéder?...

SOMMAIRE. C2i, Certificat Informatique et Internet... 4 Qu est-ce que c est?... 4 A qui s adresse t il?... 4 Comment y accéder?... 2 SOMMAIRE C2i, Certificat Informatique et Internet... 4 Qu est-ce que c est?... 4 A qui s adresse t il?... 4 Comment y accéder?... 4 C2i en licence L1...5 Programme d enseignement - référentiels de compétences

Plus en détail

Français langue seconde : français de base

Français langue seconde : français de base Français langue seconde : français de base 1 Programme d études et guide d enseignement 2 3 4 Ministère de l Éducation Educational Programs & Services C.P. 6000 2005 Ministère de l Éducation Educational

Plus en détail

Lycée Simone WEIL 63 avenue Albert Raimond 42270 SAINT-PRIEST EN JAREZ http://www.lsw42.fr. GEPI Documentation Enseignant

Lycée Simone WEIL 63 avenue Albert Raimond 42270 SAINT-PRIEST EN JAREZ http://www.lsw42.fr. GEPI Documentation Enseignant Lycée Simone WEIL 63 avenue Albert Raimond 42270 SAINT-PRIEST EN JAREZ http:// GEPI Documentation Enseignant Sommaire CHAPITRE 1 : PAR OU COMMENCER?... 1-3 A. PRESENTATION DE GEPI... 1-3 B. COMMENT Y ACCEDER...

Plus en détail

BLACK JACK. Le cas particulier de Black-Jack : Le Black-Jack désigne un point de vingt-et-un réalisé avec les deux premières cartes (un dix,

BLACK JACK. Le cas particulier de Black-Jack : Le Black-Jack désigne un point de vingt-et-un réalisé avec les deux premières cartes (un dix, BLACK JACK Le Black-Jack est un jeu de cartes qui se pratique avec six jeux de cinquante-deux cartes placés dans un sabot réservé à cet usage. Sept joueurs assis peuvent simultanément prendre part à la

Plus en détail

Ah! Les bonnes soupes de Claude Boujon

Ah! Les bonnes soupes de Claude Boujon Prénom : date : Ah! Les bonnes soupes de Claude Boujon Fiche 1 1. Reconstitue la couverture de l album : Complète la fiche d identité de l album. Titre : Auteur : 2. Réponds aux questions par une phrase

Plus en détail

N 167 - BOEY Cédric, BAIRY Emmanuel, ROBERT Frédéric, MATHYS Pierre

N 167 - BOEY Cédric, BAIRY Emmanuel, ROBERT Frédéric, MATHYS Pierre N 167 - BOEY Cédric, BAIRY Emmanuel, ROBERT Frédéric, MATHYS Pierre UN DISPOSITIF D ÉVALUATION MIXTE (FORMATIVE/SOMMATIVE) EFFICACE ET PERÇU POSITIVEMENT PAR LES ÉTUDIANTS DANS LE CADRE DE LABORATOIRES

Plus en détail

CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie

CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie Note à l'attention des candidats CAP Esthétique Cosmétique Parfumerie Session 2015 Cette note concerne les candidats suivants : CANDIDAT RELEVANT D UN ETABLISSEMENT PRIVE HORS CONTRAT CANDIDAT RELEVANT

Plus en détail

AVANT. 3) Le Juge-Arbitre Général ou le J-A des concours : Se présenter à lui. Noter son nom, éventuellement un N de portable

AVANT. 3) Le Juge-Arbitre Général ou le J-A des concours : Se présenter à lui. Noter son nom, éventuellement un N de portable III Les Sauts Verticaux : HAUTEUR 3 périodes pour bien organiser un concours : AVANT / PENDANT / APRES AVANT Annoncer sa présence au responsable du jury au secrétariat Consulter 1) L horaire 2) Les lieux,

Plus en détail

Exe Livret Animateur_Exe Livret Animateur 01/02/11 11:10 Page1

Exe Livret Animateur_Exe Livret Animateur 01/02/11 11:10 Page1 Exe Livret Animateur_Exe Livret Animateur 01/02/11 11:10 Page1 1 Exe Livret Animateur_Exe Livret Animateur 01/02/11 11:10 Page2 Estimez les produits, tournez la roue et tentez de remporter la vitrine!

Plus en détail

1. Absence lors d une évaluation

1. Absence lors d une évaluation Pour des fins de lisibilité, le masculin neutre désigne les individus des deux sexes. Le Collège étant un lieu d apprentissage, l élève doit accomplir toutes les tâches requises et s abstenir de comportements

Plus en détail

Poker. A rendre pour le 25 avril

Poker. A rendre pour le 25 avril Poker A rendre pour le 25 avril 0 Avant propos 0.1 Notation Les parties sans * sont obligatoires (ne rendez pas un projet qui ne contient pas toutes les fonctions sans *). Celles avec (*) sont moins faciles

Plus en détail

LES FRAIS DE SCOLARITE 2012-2013

LES FRAIS DE SCOLARITE 2012-2013 LES FRAIS DE SCOLARITE 2012-2013 Les frais de scolarité fixés annuellement La contribution Minimum correspond au seuil en dessous duquel l'etablissement n'atteint pas son budget. C'est pourquoi, il vous

Plus en détail

CONFERENCE 1 L AUTISME : COMMENT EDUQUER AUTREMENT?

CONFERENCE 1 L AUTISME : COMMENT EDUQUER AUTREMENT? CONFERENCE 1 L AUTISME : COMMENT EDUQUER AUTREMENT? Les institutions spécialisées ne sont pas la seule solution envisageable. Même si celles-ci sont dans l ensemble de plus en plus à l écoute des enfants.

Plus en détail

ENTREE DANS L ACTIVITE

ENTREE DANS L ACTIVITE ENTREE DANS L ACTIVITE En classe : la patinoire, le patineur, les patins Activités langagières à partir des photos (voir transparent joint) L équipement du patineur :pull, gants chaussettes à prévoir Patins

Plus en détail

II) Le théâtre. 1) Programme de la sortie :

II) Le théâtre. 1) Programme de la sortie : II) Le théâtre 1) Programme de la sortie : Le soir du Jeudi 22 Octobre 2009, les élèves de 2 3 sont allés au Théâtre de la Croix Rousse pour assister à la représentation de «Le roman d un trader» 2) Résumé

Plus en détail

LES FICHES OUTILS DE L ANIMATION

LES FICHES OUTILS DE L ANIMATION LES FICHES OUTILS DE L ANIMATION Page 1 sur 16 FICHE 1 LES TECHNIQUES D ANIMATION DE GROUPE FICHE 2 LES DIFFERENTES OPERATIONS MENTALES FICHE 3 LES VERBES D ACTION FICHE 4 LES METHODES DE RESOLUTIONS DE

Plus en détail

Indications pédagogiques D2/23

Indications pédagogiques D2/23 à la Communication Objectif général Indications pédagogiques D2/23 D : REALISER UN MESSAGE A L ECRIT Degré de difficulté 2 Objectif intermédiaire 2 : Organiser et structurer un message Objectif opérationnel

Plus en détail

FAQ pour CLAUSTROPHOBIA

FAQ pour CLAUSTROPHOBIA FAQ pour CLAUSTROPHOBIA Proposée par Fabien DELMAERE Le joueur humain Cartes de don Des dons en général Q : Une aura peut- elle s'appliquer à un personnage qui n'est pas sur la même tuile que le frère

Plus en détail

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika

UN AN EN PROVENCE. ČECHOVÁ Veronika UN AN EN PROVENCE ČECHOVÁ Veronika Depuis mon enfance, j ai eu un grand rêve. De partir en France et d apprendre la plus belle langue du monde. Grâce à ma professeur de français, Mme Drážďanská, qui m

Plus en détail

Projet Enseignement de FLE / FLS et supports multimédia

Projet Enseignement de FLE / FLS et supports multimédia Projet Enseignement de FLE / FLS et supports multimédia Parcours Pédagogique Fiche élaborée par Gabriel Picard Titre : «Une histoire de l outre mer : l héritage colonial français» Thèmes : Colonialisme,

Plus en détail

LES NOTES D ALTAÏR. L intégration des œuvres d art dans l ISF : une mesure lourde de conséquences.

LES NOTES D ALTAÏR. L intégration des œuvres d art dans l ISF : une mesure lourde de conséquences. LES NOTES D ALTAÏR L intégration des œuvres d art dans l ISF : une mesure lourde de conséquences. Altair Think tank culture médias interpelle les parlementaires afin qu ils prennent le temps de la réflexion

Plus en détail

Extrait de la publication

Extrait de la publication PRÉSENTATION Une toute jeune ille comprend dificilement les derniers mots de sa mère mourante, mais n ose lui faire répéter. Pourtant voilà Cendrillon liée à cette phrase : Tant que tu penseras à moi tout

Plus en détail

Brochure cannabis 21/02/05 4:17 PM Page 1 cannabis au volant

Brochure cannabis 21/02/05 4:17 PM Page 1 cannabis au volant cannabis au volant Réalisation Association des intervenants en toxicomanie du Québec inc. www.aitq.com Cannabis au volant cool ou risqué? Cette brochure a pour but de t informer de l impact du cannabis

Plus en détail

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel

eduscol Ressources pour la voie professionnelle Français Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel eduscol Ressources pour la voie professionnelle Ressources pour les classes préparatoires au baccalauréat professionnel Français Présentation des programmes 2009 du baccalauréat professionnel Ces documents

Plus en détail

Master Droit 1 ère année Règlement des études

Master Droit 1 ère année Règlement des études PRES Université Lille Nord de France Faculté de Droit de Boulogne sur Mer Centre universitaire Saint Louis 21, rue Saint Louis BP 774 62327 Boulogne sur Mer Master Droit 1 ère année Règlement des études

Plus en détail

PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ÉCOLE DU 11 JANVIER, 2011

PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ÉCOLE DU 11 JANVIER, 2011 PROCÈS-VERBAL DE LA RÉUNION DU CONSEIL D ÉCOLE DU 11 JANVIER, 2011 PRÉSENCES : Michelle Baril Maggie Cournoyer Steve Daigle Carmen Hunting Mélanie Lambert Geneviève Lehoux Lisa Magera Danielle Tardif-Cyr

Plus en détail

CREATION D UNE EVALUATION AVEC JADE par Patrick RUER (www.mathenvideo.comuv.com)

CREATION D UNE EVALUATION AVEC JADE par Patrick RUER (www.mathenvideo.comuv.com) TABLE DES MATIERES I) Le logiciel JADE 2 II) Etablissements 3 1) Configuation de l établissement 3 2) Importation des classes avec SCONET 4 3) Les groupes d élèves 6 4) Les variables supplémentaires 6

Plus en détail

Mots clés - Handball, composition, actions, match.

Mots clés - Handball, composition, actions, match. L analyse des efforts en handball X. Mangematin, N. Babault Centre d Expertise de la Performance G. Cometti, Faculté des sciences du sport, Université de Dijon, France. e-mail : xavier.mangematin@gmail.com

Plus en détail

Commentaire [1]: Commentaire [2]:

Commentaire [1]: Commentaire [2]: LE RÊVE Commentaire [1]: Cartier, marque de luxe, n abandonne pas la stratégie du rêve même en période de Crise, au contraire. Dans la vidéo, son emblème, une panthère des neiges, fait un tour du monde

Plus en détail

F27. Comportements observables. Matériel. Dispositif matériel. But du jeu pour chaque équipe : Règles:

F27. Comportements observables. Matériel. Dispositif matériel. But du jeu pour chaque équipe : Règles: Type Balle au capitaine de jeu Jeu de démarquage Progression vers un but F27 Matériel Dispositif matériel! 4 ballons au moins (petit type Handball)! Dossards ou foulards (4 couleurs)! De quoi matérialiser

Plus en détail

Guide de préparation au Tage- Mage

Guide de préparation au Tage- Mage Guide de préparation au Tage- Mage Voici ce que conseille pour la préparation à l examen du TAGE- MAGE Ce guide est indicatif, chaque étudiant a un niveau différent dans tous les domaines et le travail

Plus en détail

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR?

QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? QU EST-CE QUI VOUS MÈNE: LA TÊTE OU LE COEUR? Source: DUMONT, Nicole. Femmes d aujourd hui, Vol. 1 No. 8., janvier 1996. On dit de certaines personnes qu elles n ont pas de tête ou qu elles n ont pas de

Plus en détail

Campagne Food Right Now. Concours vidéo. Règlement

Campagne Food Right Now. Concours vidéo. Règlement Campagne Food Right Now Concours vidéo Règlement Règlement I/ Organisation du concours 1) La campagne Food Right Now, portée par l ONG ACTED, organise un concours vidéo gratuit, sans obligation d achat,

Plus en détail

Utiliser un tableau à double entrée «Question de caractère»

Utiliser un tableau à double entrée «Question de caractère» «Question de caractère» 16-31 Niveau 3 Entraînement 1 Objectifs Applications (eemples) Matériel Consignes Remarques Transferts possibles (eemples) Individualisation Oui. S'entraîner à se repérer et à prendre

Plus en détail

les Carnets du p a ra d oxe

les Carnets du p a ra d oxe les Carnets du p a ra d oxe L É L É P H A N T dans l histoire du cinéma Dès les débuts du cinéma, le récit de voyage passionna les foules. NANOUK L ESQUIMAU de Robert Flaherty ou CHANG fure n t d énormes

Plus en détail

Algorithmes et programmation en Pascal

Algorithmes et programmation en Pascal Algorithmes et programmation en Pascal Faculté des Sciences de Luminy Edouard Thiel TP Deug 1 Mass MA Module de 75 heures 1997 à 2004 2 Algorithmes et programmation en Pascal Edouard Thiel Table des matières

Plus en détail

Projet Expairs. Institut Don Bosco Tournai 2013-2014. le 18 février 2014

Projet Expairs. Institut Don Bosco Tournai 2013-2014. le 18 février 2014 Projet Expairs Institut Don Bosco Tournai 2013-2014 le 18 février 2014 La mise en place du projet 2013-14: SAS: ouvert Carnet de liaison : ok Conseils de classes supplémentaires: obtention de l aménagement

Plus en détail

F I D E S. De la sixième à l enseignement supérieur mixte ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT PRIVÉ. 87, Avenue de La Bourdonnais Paris 7ème

F I D E S. De la sixième à l enseignement supérieur mixte ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT PRIVÉ. 87, Avenue de La Bourdonnais Paris 7ème F I D E S De la sixième à l enseignement supérieur mixte ETABLISSEMENT D ENSEIGNEMENT PRIVÉ 87, Avenue de La Bourdonnais Paris 7ème 5, Rue Emile Dubois Paris 14ème 23, Boulevard de Beauséjour Paris 16ème

Plus en détail

Introduction au Tage Mage

Introduction au Tage Mage Introduction au Tage Mage «La chance aide parfois, le travail toujours» Vous vous apprêtez à vous lancer dans cette course contre la montre qu est l admission parallèle en école de commerce et vous avez

Plus en détail

COMITÉ DE SEINE SAINT DENIS - COMITÉ DE PARIS COMMISSIONS DE VOLLEY-BALL. CHAMPIONNAT 4x4 & 6x6 FEMININ

COMITÉ DE SEINE SAINT DENIS - COMITÉ DE PARIS COMMISSIONS DE VOLLEY-BALL. CHAMPIONNAT 4x4 & 6x6 FEMININ COMITÉ DE SEINE SAINT DENIS - COMITÉ DE PARIS COMMISSIONS DE VOLLEY-BALL FSGT SEINE-SAINT-DENIS 16 Avenue Paul Eluard 93000 BOBIGNY Tél. : 01.48.31.12.59 fax : 01.48.32.99.13 e.mail : fsgt93@wanadoo.fr

Plus en détail

Identification des tâches. tâches scolaires à effectuer par les élèves. pédagogiques des espaces. Fonctionnalités

Identification des tâches. tâches scolaires à effectuer par les élèves. pédagogiques des espaces. Fonctionnalités Formation aux usages pédagogiques des espaces numériques de travail Les ENT rassemblent dans un espace de travail les outils numériques qui permettent aux enseignants de préparer leur cours, d intervenir

Plus en détail

UNITE D APPRENTISSAGE : Cycle 2 Jeu collectif : L épervier déménageur Compétence 3 : Coopérer et s opposer individuellement et collectivement.

UNITE D APPRENTISSAGE : Cycle 2 Jeu collectif : L épervier déménageur Compétence 3 : Coopérer et s opposer individuellement et collectivement. UNITE D APPRENTISSAGE : Cycle 2 Jeu collectif : L épervier déménageur Compétence 3 : Coopérer et s opposer individuellement et collectivement. Pour ENTRER dans l ACTIVITE Pour APPRENDRE et PROGRESSER SITUATIONS

Plus en détail

JEU DE DAMES INTERNATIONAL Acquérir quelques notions avant de commencer l initiation.

JEU DE DAMES INTERNATIONAL Acquérir quelques notions avant de commencer l initiation. Acquérir quelques notions avant de commencer l initiation. B Se 35 familiariser 40 / N 19 avec 39 le vocabulaire. Les cases du damier sont numérotées de 1 à 50 pour permettre l écriture, puis la lecture

Plus en détail

FICHE PEDAGOGIQUE. Périodes : 1. 46 + A 14 ACTIVITES : relations publiques théorie & TP de relations publiques

FICHE PEDAGOGIQUE. Périodes : 1. 46 + A 14 ACTIVITES : relations publiques théorie & TP de relations publiques FICHE PEDAGOGIQUE UF n 732: relations publiques niveau 1 ECTS : 8 Déterminante? NON Code EPS : 742001U32D1 Section(s) : RP Prérequis : CESS (français) Périodes : 1. 46 + A 14 ACTIVITES : relations publiques

Plus en détail

La Reine des fourmis a disparu

La Reine des fourmis a disparu La Reine des fourmis a disparu Séance 1 : Découverte de la couverture. Montrer l album sans rien dire. La couverture est cachée par 12 petits cartons sur lesquels sont proposés des indices. Chaque indice

Plus en détail

5.6. Utiliser des modèles de références pour résoudre un problème

5.6. Utiliser des modèles de références pour résoudre un problème 5.6. Utiliser des modèles de références pour résoudre un problème Niveau CE2 (voire CM) Modèle proposé : 1 séance d évaluation diagnostique. 4 à 6 séances pour mettre en place des stratégies permettant

Plus en détail

ÉCOLE DE MATURITÉ. Édition 2014-2015

ÉCOLE DE MATURITÉ. Édition 2014-2015 ÉCOLE DE MATURITÉ Vade-mecum à l intention des maîtres et des élèves de 3M. Édition 2014-2015 3M Distribution : Document à disposition sur le site du gymnase : www.gymnasedubugnon.ch Conseillers des classes

Plus en détail

Objectifs Généraux. 2 ème degré Technique de qualification Option Electromécanique

Objectifs Généraux. 2 ème degré Technique de qualification Option Electromécanique 2 ème degré Technique de qualification Option Electromécanique Objectifs Généraux Le second degré est souvent celui du choix d un avenir professionnel. La construction et la maturation de ce choix doivent

Plus en détail

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT ***********

STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** STATUTS DE L ASSOCIATION DES FAMILLES DE CHARENTON-LE-PONT *********** ARTICLE 1 : CONSTITUTION, APPELLATION, DUREE. Il est constitué une association régie par la loi du 1 er juillet 1901 et le décret

Plus en détail

DEVENEZ UN POKER-KILLER AU TEXAS HOLD EM!

DEVENEZ UN POKER-KILLER AU TEXAS HOLD EM! DEVENEZ UN POKER-KILLER AU TEXAS HOLD EM! NIVEAU DEBUTANT http://www.poker-killer.com/ 1 INTRODUCTION Je m'appelle david Jarowsky, 53 ans. Je n ai jamais été le premier de la clase, ni quelqu un d extraordinaire.

Plus en détail

JEUDI. Sciences et Vie de la Terre Physique-Chimie. Philosophie

JEUDI. Sciences et Vie de la Terre Physique-Chimie. Philosophie LYCEE PONTUS DE TYARD 13 rue des Gaillardons BP 121 71321 CHALON SUR SAONE Travaux Personnels Encadrés 1 ère S A l attention des parents et des élèves PRESENTATION : Depuis septembre 2005, les Travaux

Plus en détail

A1 Parler avec quelqu un Je peux dire qui je suis, où je suis né(e), où j habite et demander le même type d informations à quelqu un. Je peux dire ce que je fais, comment je vais et demander à quelqu un

Plus en détail

Ressources pour l'école maternelle. Vocabulaire Grande section. Thème : les émotions. Ressources pédagogiques. février 2014

Ressources pour l'école maternelle. Vocabulaire Grande section. Thème : les émotions. Ressources pédagogiques. février 2014 éduscol Ressources pédagogiques Ressources pour l'école maternelle Vocabulaire Grande section février 2014 MEN/DGESCO http://eduscol.education.fr NOTION TRAVAILLEE : LE CHAMP LEXICAL - LA GRADATION ENTRE

Plus en détail

GYMNASE DE LA CITE LAUSANNE

GYMNASE DE LA CITE LAUSANNE GYMNASE DE LA CITE LAUSANNE Document de référence ÉCOLE DE MATURITÉ Classes de 1 re, 2 e et 3 e années Version 2014-2015 Ce document est établi selon la Loi scolaire sur l enseignement secondaire supérieur

Plus en détail

GRILLE D AUTO-EVALUATION DES COMPETENCES NIVEAU A1/A2 = Palier 1

GRILLE D AUTO-EVALUATION DES COMPETENCES NIVEAU A1/A2 = Palier 1 Grille rentrée 2010 / 11 GRILLE D AUTO-EVALUATION DES COMPETENCES NIVEAU / = Palier 1 Depuis 2006, le CECRL (Cadre Européen Commun de Référence pour les Langues) a été adopté dans les programmes de Langues

Plus en détail

GUIDE DE SEMINAIRE. La présentation de l'activité du laboratoire tient en deux pages, complétés par quelques visuels

GUIDE DE SEMINAIRE. La présentation de l'activité du laboratoire tient en deux pages, complétés par quelques visuels GUIDE DE SEMINAIRE 1) PREPARATION DU SEMINAIRE : 1.1) Supports : La plaquette de présentation du laboratoire peut prendre une forme papier ou web. Ce document est envoyé avec l'invitation au séminaire.

Plus en détail

Présente HANDBALLONS A L ECOLE APPROCHE DU HANDBALL EN MILIEU SCOLAIRE

Présente HANDBALLONS A L ECOLE APPROCHE DU HANDBALL EN MILIEU SCOLAIRE Présente HANDBALLONS A L ECOLE APPROCHE DU HANDBALL EN MILIEU SCOLAIRE 1 «Coopérer avec ses partenaires pour affronter collectivement des adversaires, en respectant des règles, en assurant des rôles différents

Plus en détail

Mathématiques CM1 Page 1 1. Numération 1.1 Nombres entiers jusqu à 99 999 P.1

Mathématiques CM1 Page 1 1. Numération 1.1 Nombres entiers jusqu à 99 999 P.1 Mathématiques CM1 Page 1 1. Numération 1.1 Nombres entiers jusqu à 99 999 P.1 P.1 Préparation Les nombres : de 0 à 99 999 1. Objectifs connaître la numération orale et écrite jusqu à 99 999 ; connaître

Plus en détail

RAID LATHAN 2014. Projet pédagogique Dossier d inscription. 13/17 ans

RAID LATHAN 2014. Projet pédagogique Dossier d inscription. 13/17 ans RAID LATHAN 2014 Projet pédagogique Dossier d inscription 13/17 ans Présentation du Raid Lathan 2014 La ville de Longué-Jumelles à travers son service des sports organise son 3ème Raid Jeunes 13/17 ans

Plus en détail

2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management

2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management 2 ANNÉES intensives pour un Bachelor (BAC + 3) en management Double-diplôme INSEEC BACHELOR/FACulté DE PHARMACIE Bachelor en Management Un double-diplôme inseec bachelor / faculté de pharmacie CAleNDRieR

Plus en détail

Technologie Comment fabriquer une voiture qui roule avec du matériel de récupération? Cycle 2

Technologie Comment fabriquer une voiture qui roule avec du matériel de récupération? Cycle 2 Technologie Comment fabriquer une voiture qui roule avec du matériel de récupération? Cycle 2 Objectif : Identifier des problèmes techniques posés par la fabrication de petites voitures, et à envisager

Plus en détail

Le métier de Trader. Ou l art de transformer notre état d esprit. Conférence animée par El Mostafa Belkhayate

Le métier de Trader. Ou l art de transformer notre état d esprit. Conférence animée par El Mostafa Belkhayate Le métier de Trader Ou l art de transformer notre état d esprit Conférence animée par El Mostafa Belkhayate Votre état d esprit détermine vos profits et vos pertes Apprendre à penser «probabilité» Notre

Plus en détail

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012

PREFET DE LA HAUTE-LOIRE. Bilan de l accidentalité routière 2012 PREFET DE LA HAUTE-LOIRE Bilan de l accidentalité routière 01 Bilan national France métropolitaine Accidents corporels Tués Blessés dont blessés hospitalisés 01 60 437 3 653 75 851 7 14 011 65 04 3 963

Plus en détail